Que savoir sur la chirurgie de L EVENTRATION A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation classique?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Que savoir sur la chirurgie de L EVENTRATION A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation classique?"

Transcription

1 Que savoir sur la chirurgie de L EVENTRATION A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation classique? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE D EVENTRATION PAR L EQUIPE CHIRURGICALE DES DOCTEURS BARDOU, BEN BRAHEM ET VIX. CE FORMULAIRE VOUS EXPLIQUE CE QUE SONT : Une éventration, La chirurgie de l éventration, Les risques et les complications de cette chirurgie, Le déroulement de votre intervention à la Clinique St Pierre, Les conseils postopératoires. I Qu est-ce qu une EVENTRATION? Une éventration correspond, à l issue des viscères intra abdominaux, par un orifice de la paroi abdominale, orifice qui correspond au lâchage d une suture musculaire réalisée lors d une précédente intervention chirurgicale. Le plus souvent, cette éventration se situe sur la ligne médiane, au niveau de la paroi. Cet orifice peut laisser le passage à l épiploon (tablier graisseux recouvrant le tube digestif), l intestin ou le colon. 1

2 Une éventration peut survenir soit rapidement, soit longtemps après une intervention. Les facteurs de risque d une éventration sont les infections de la paroi (abcès pariétal), les abdomens multi opérés (plusieurs interventions successives au même endroit) et les interventions réalisées en urgence. Au début, elle est souvent petite mais, dès ce stade, elle est susceptible de se compliquer d étranglement (il s agit de l impossibilité de réintégrer l organe coincé à l intérieur de l abdomen, qui souffre et peut se perforer). Une fois présente, l éventration a tendance à s aggraver sous l effet de la pression abdominale. Elle sera donc de plus en plus volumineuse. Plus sa taille est grande, plus son traitement sera compliqué. L éventration se présente comme une tuméfaction en regard de la cicatrice. Cette tuméfaction disparaît en position couchée et augmente de volume à l effort ou à la toux. Le principal symptôme de l éventration est la douleur liée à la souffrance des organes digestifs contenus dans l éventration. Lorsqu elle est volumineuse, elle peut être responsable : de troubles digestifs (gêne après les repas, ballonnement abdominal, constipation) ou de troubles respiratoires, puisque les muscles abdominaux ne jouent plus leur rôle dans la respiration. L étranglement représente la principale complication. La tuméfaction devient alors très douloureuse et n est plus réductible (on ne peut plus réintégrer, à l intérieur du ventre, le contenu de l éventration). Lorsqu il s agit d un étranglement du grêle ou du colon, les signes cliniques sont ceux d une occlusion avec des vomissements, un arrêt des matières et des gaz. Ce cas nécessite une intervention en urgence, en raison du risque de perforation de l intestin coincé. Il est donc nécessaire de fermer cet orifice, risquant à tout moment de poser un problème de santé grave. 2

3 Pour éviter cette complication, la fermeture de l orifice est effectuée par voie chirurgicale, soit : on ferme le trou par une simple couture, c est ce que l on appelle une raphie, on bouche le trou par une rustine c est ce que l on appelle une prothèse. II LA CHIRURGIE DE L EVENTRATION L éventration n a aucune chance de guérir spontanément et ne se traite que par technique chirurgicale. La chirurgie de l éventration doit être - si possible - une chirurgie élective. Elle doit se prévoir, pour éviter les complications post opératoires. En effet, dans le cas d une éventration étranglée, la chirurgie doit, au contraire, être réalisée en urgence, en raison du risque de souffrance de l intestin étranglé (risque de perforation), ceci majorant les risques infectieux post opératoires et de résection intestinale. La cure de l éventration s effectue : cœlioscopie, chirurgie ouverte. La fermeture de l éventration est réalisée de 2 façons : a. Soit par raphie : à l aide de fils, les muscles délimitant l orifice inguinal sont rapprochés, et ceci permet l obturation de l orifice. b. Soit par prothèse : en effet, nous utilisons des moyens de renforts (rustine) pour obstruer l orifice de l éventration. Ils sont généralement appelés : «Treillis», plaque ou prothèse, filet. 3

4 Ces matériels prothétiques pourront recouvrir l orifice de l éventration. Les différents plans musculaires seront donc reconstitués et la peau refermé : Soit par des fils résorbables, s éliminant spontanément secondairement. Soit par des agrafes qui nécessiteront une ablation une quinzaine de jours plus tard. Dans la mesure du possible, une cure d éventration, par matériel prothétique, vous sera proposée. En effet, le taux de récidive, c'est-à-dire réapparition d éventration, reste beaucoup moins important, en présence d une rustine, que lorsque la fermeture est réalisée par de simples points. Dans certaines circonstances, comme une éventration étranglée, la pose de prothèse non résorbable n est pas préconisée. En effet, l étranglement de l intestin majore le risque septique (risque d infection) et le risque infectieux de la prothèse. Dans ces cas-là, une simple raphie (couture) est effectuée, renforcée au besoin, par une prothèse particulière résorbable (disparaissant avec le temps). Pour les éventrations de petite taille, chez des patients ayant peu d antécédents chirurgicaux au point de vue abdominal, la cure d éventration peut être effectuée par voie coelioscopique. En effet, à l état normal, le contenu de l abdomen est en contact étroit avec la paroi musculaire. Pour obtenir un espace permettant d introduire la caméra vidéo, il convient de gonfler l abdomen en réalisant une bulle de travail. Cette intervention commence par une injection de gaz CO2 dans l abdomen. Cette phase de travail est appelée pneumopéritoine. Lorsque l espace de travail est créé, le chirurgien utilise des trocarts (gaine munie de valves permettant de contenir le gaz dans l abdomen). C est par l intermédiaire de ces trocarts que sont introduits la caméra et les instruments chirurgicaux. Les trocarts sont mis en place par de petites incisions cutanées, réalisées sur la paroi abdominale. L intervention se déroule à ventre fermé. Le chirurgien manipule des instruments à l intérieur de votre abdomen. Les différentes manipulations sont visualisées à l aide d un écran. La mise en place de la prothèse est effectuée par l intérieur. Cette prothèse est fixée soit par des fils, soit par 4

5 des agrafes, appelés tackers. Le CO2 sera rapidement résorbé et reste sans danger pour votre organisme. En cas d éventration importante, la cœlioscopie ne peut être réalisée et la chirurgie ouverte sera préconisée. L intervention de l éventration, que se soit par voie ouverte ou par cœlioscopie s effectue sous anesthésie générale. III - Les complications possibles mais RARES de l EVENTRATION a. Certaines complications peuvent survenir pendant l opération : Réaction à l anesthésie. Le risque peut être dû : - aux antécédents cardiaques, ou pulmonaires, - à une réaction allergique du produit anesthésique. Un saignement durant l intervention nécessite un arrêt par une hémostase adéquate. La blessure d un organe abdominal peut nécessiter la réparation de celui-ci. Lorsqu une complication est constatée durant l intervention, elle peut être traitée dans la plupart des cas par cœlioscopie ou par chirurgie ouverte. Les modifications locales découvertes lors de l intervention ou l apparition d une complication inattendue peuvent conduire votre chirurgien à modifier l intervention initialement prévue et ainsi tout mettre en œuvre pour remédier aux difficultés rencontrées. 5

6 b. D autres complications peuvent survenir après l intervention : - L infection post opératoire est exceptionnelle. En présence de matériel prothétique infecté, il est rare que les traitements anti biotiques seuls arrivent à stériliser la prothèse. Dans certains cas, une reprise chirurgicale est parfois nécessaire pour effectuer l ablation de la prothèse. Afin d éviter toute infection per opératoire, vous bénéficierez d une préparation cutanée intensive à base d antiseptique, à plusieurs reprises : la veille, le jour de l intervention et au bloc opératoire. D autre part, une injection d antibiotiques sera systématique durant l intervention. Pour éviter les infections post opératoires, il est nécessaire de réaliser l intervention en dehors de l urgence. Il faut éviter à tout prix d opérer en cas d étranglement. - Le risque de récidive d éventration. Nous vous conseillons d éviter le port de charge lourde en post opératoire et pour une durée de 3 semaines. D autre part, en cas d éventration importante, une ceinture de contention vous sera prescrite pour une durée de 1 à 2 mois. - Les hématomes, les séromes et les ecchymoses sont plus fréquents en cas de volumineuse éventration, de prise d antis coagulants ou d anti agrégants. Généralement, ils justifient une simple surveillance et régressent avec le temps. 6

7 Exceptionnellement des ponctions évacuatrices sont proposées en cas de liquéfaction. Une reprise chirurgicale peut être nécessaire pour évacuer un hématome. - Une blessure d organe peut se déclarer secondairement. La complication la plus grave est une plaie de l intestin grêle ou du colon, lors de la libération complète de celui-ci durant l intervention. Celle-ci se manifeste sous forme d une fuite du liquide digestif, pouvant nécessiter une ré intervention, avec bien sûr les risques éventuels de stomie. - D autre part des infections pulmonaires urinaires peuvent être traitées par antibiothérapie. - Une infection intra abdominale appelée abcès intra abdominal peut nécessiter un traitement anti biotique, voire dans quelques cas un drainage au travers de la peau (drainage radiologique percutané), ou bien un drainage chirurgical (ré intervention). Une infection de cicatrice (abcès de paroi) peut nécessiter des soins locaux par une infirmière - Une phlébite, une embolie pulmonaire, voire des troubles cardio vasculaires peuvent se déclarer secondairement. Pour cela des injections systématiques d anti coagulants, lors de votre séjour vous seront prescrites. Au moindre doute, une consultation auprès d un cardiologue sera demandée. Les cardiologues, et les anesthésistes réanimateurs sont présents 24 h/24 h à la clinique ST pierre. - D autres risques sont spécifiques à la cœlioscopie comme l exceptionnelle embolie gazeuse, à savoir passage de gaz dans la circulation. - L abord coelioscopique peut également être converti en laparotomie C est en prévoyant tous les éventuels problèmes post opératoires que ceux-ci pourront être évités. Pour cela un bilan pré opératoire, une consultation anesthésie et pré anesthésie complétés au besoin par des consultations spécialisées type cardiologique ou pneumologique sont systématiques. Lors de l hospitalisation, les chirurgiens de l équipe sont joignables 24 H 24 week-ends et jours fériés compris. Les visites quotidiennes chirurgicales seront 7

8 systématiques. Un anesthésiste réanimateur, un médecin urgentiste et un cardiologue sont présents sur place, nuit et jour à la clinique St Pierre. IV COMMENT VA SE DEROULER VOTRE INTERVENTION? A Votre séjour à la Clinique ST PIERRE? a. Vous avez donc bénéficié d une consultation, auprès du chirurgien (Pôle Médical Saint-Pierre, 80 rue Pascal Marie Agasse, Tél : , fax : ). Le chirurgien vous a expliqué la nécessité, le but, les tenants et aboutissants de la cure d éventration. La date opératoire a été convenue, ainsi qu un rendez-vous auprès de nos confrères anesthésistes. (83 rue Pascal Marie Agasse, tel : , fax : ). Au cas par cas, un rendez-vous auprès d un pneumologue, ou d un cardiologue sera demandé. D autre part, différents documents vous seront remis dont : Une fiche de pré-admission : A présenter complétée le jour de votre rendez-vous avec l anesthésiste (Rez-de-chaussée service pré admission). Un formulaire pour réserver une chambre particulière ou une chambre simple. La chambre particulière ne peut être proposée qu en fonction des places disponibles. Un questionnaire médical pour les anesthésistes : nécessité de le remplir avant le rendez-vous et à compléter lors de l entretien. Un consentement éclairé : A compléter, signer et remettre à l infirmière le jour de l hospitalisation. Un devis si dépassement d honoraires : A envoyer à votre mutuelle (entente préalable). Une facture vous sera remise à votre sortie, vous permettant le remboursement par votre mutuelle. 8

9 b. Hospitalisation à la clinique Saint-Pierre : Vous serez hospitalisé(e) la veille de l intervention vers 16 heures à la clinique et serez accueilli(e) par le personnel paramédical (tél : ). Nécessité de faire l entrée administrative au service ADMISSION. Monter dans le service où vous serez accueilli(e) par l infirmière. Remettre à l infirmière votre dossier d entrée, le consentement éclairé, les résultats d examens sanguins et morphologiques. Visite des chirurgiens et des anesthésistes. Douche antiseptique (entretien avec aide soignante). Repas le soir, puis à jeun à partir de minuit. Bloc opératoire le lendemain dans la journée. L intervention de la cure d éventration dure environ de 1 à 2 heures. Cette intervention s effectue sous anesthésie générale. En post opératoire, vous serez réveillé(e) (salle de réveil), puis secondairement transféré(e) dans votre chambre. Le soir de votre intervention, vous serez revu(e) par un chirurgien de l équipe qui vérifiera votre état clinique et la bonne prescription des médicaments (antalgiques, anti coagulants ). Les jours suivants, l alimentation s effectuera progressivement. Les traitements seront administrés par la bouche. La prévention des phlébites et protections gastriques seront systématiques. En cas de cure d éventration importante, une ceinture de contention abdominale vous sera prescrite. 9

10 c. Sortie de la Clinique : Vous quitterez la clinique, en fin de matinée, muni(e) du compte rendu d'hospitalisation à savoir : Le compte rendu opératoire, La lettre de sortie, Les ordonnances d antalgiques, Une ceinture de contention en cas d éventration importante, Un rendez-vous de consultation vous sera précisé dans le compte rendu d hospitalisation. En cas de présence d agrafes, un rendez-vous sera pris à 15 jours pour effectuer l ablation de celles-ci. Un arrêt de travail éventuel. Il sera nécessaire de revoir votre médecin traitant secondairement. Un exemplaire de votre courrier sera envoyé aux différents médecins correspondants. Il est recommandé de marcher et d éviter le port de charges lourdes. En cas de nécessité d ablation d agrafes, celles-ci seront enlevées par le chirurgien lors de la consultation de contrôle. Les douches sont autorisées dès le retour à domicile en l absence de soins locaux au niveau de la paroi. Il faudra attendre une quinzaine de jours, pour la prise de bains en eau douce ou en piscine. En ce qui concerne l alimentation, il n y a aucun régime particulier à prévoir, mais il est nécessaire d adapter l alimentation en fonction du transit. En effet, vous aurez probablement une constipation importante en post opératoire. Pour cela il est nécessaire d adapter l alimentation, à savoir bonne hydratation fruits et légumes. 10

11 B- QUAND faut- il recontacter votre chirurgien? Outre le contrôle postopératoire, vous devez absolument contacter l équipe chirurgicale de la Clinique Saint-Pierre, votre médecin traitant ou le service des urgences de la Clinique Saint- Pierre, dans les cas suivants : Fièvre persistante et élevée supérieure à 38.5, frissons, difficultés à uriner, saignements ou hématome, difficultés respiratoires, Suintement important de liquide purulent au niveau de la plaie. douleurs insupportables. Pour contacter notre équipe chirurgicale : a. Soit vous rendre directement aux urgences de la Clinique Saint-Pierre ouverte 24h/24h ( ), ou vous serez accueilli(e) par un médecin urgentiste, qui le cas échéant, pourra contacter notre équipe chirurgicale de garde. b. Soit téléphoner au bureau de consultation des Drs BARDOU- BEN BRAHEM- VIX au V CONSEILS POST-OPERATOIRES? A. Soulager la douleur : La douleur de l incision, ainsi que des douleurs du flanc droit et gauche sont fréquentes les semaines suivant l intervention, puis diminuent par la suite. Votre chirurgien vous prescrira systématiquement des antalgiques (médicaments contre la douleur, afin de vous soulager) : prenez-les régulièrement dans un 1 er temps : Il est primordial de ne pas laisser la douleur s installer. Dans un second temps, vous diminuerez progressivement les prises d antalgiques. 11

12 Les conseils pour la douleur : - Protéger votre plaie à l aide de votre main lors de la mobilisation ou lors d effort brutal (Lorsque vous toussez ou éternuez par exemple). - En cas de contraction importante, il est conseillé de garder la ceinture de contention pendant 2 à 3 mois. Vous pourrez bien sûr l enlever la nuit ou en période de repos. B. L hygiène : Pour les soins de la plaie, en l absence de soins locaux les douches seront autorisées. Nettoyer la plaie avec un savon doux et la sécher par tamponnement. Des bains sont autorisés environ 3 semaines après l intervention. Que ce soient des fils résorbables ou des agrafes, les douches sont bien sûr autorisées. C. L alimentation Aucun régime particulier n est nécessaire. Une alimentation saine équilibrée et variée facilitera la cicatrisation de la plaie. Toutefois, voici quelques conseils pour diminuer les risques de constipation, afin d éviter les efforts lorsque vous irez à la selle : - Consommez suffisamment de fibres (Fruits et légumes, céréales de son type «ALLBRAN», céréales d avoine, jus de pruneau). - Ayez des apports en eau conséquents (env. 1,5 litre par jour sauf si contre indication) pour faciliter le transit. Si malgré ces conseils vous avez tendance à vous constiper vous pourrez prendre un laxatif doux, ou utiliser un suppositoire de glycérine. La marche est généralement un très bon stimulant intestinal. 12

13 D Reprise des activités Il est important de reprendre graduellement vos activités habituelles et de respecter votre rythme, selon votre capacité et votre tolérance. Pour les conseils, éviter de soulever, de pousser, de tirer des charges supérieures à 10 kilos durant au moins les 3 premières semaines suivant l intervention. Vous pouvez marcher, monter et descendre les escaliers selon votre tolérance. Selon l activité sportive et/ou professionnelle que vous pratiquez, demandez l avis de votre chirurgien pour la reprise. La conduite sur de courts trajets est tolérée. Cependant, il est préférable de la limiter au maximum durant la première semaine suivant l intervention. 13

Que savoir sur la CHIRURGIE du REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN à la CLINIQUE SAINT-PIERRE?

Que savoir sur la CHIRURGIE du REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN à la CLINIQUE SAINT-PIERRE? Que savoir sur la CHIRURGIE du REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN à la CLINIQUE SAINT-PIERRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CHIRURGIE ANTI REFLUX SOUS CŒLIOSCOPIE PAR L EQUIPE CHIRURGICALE

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE HEMORROIDAIRE SELON LA TECHNIQUE LONGO A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE HEMORROIDAIRE SELON LA TECHNIQUE LONGO A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE HEMORROIDAIRE SELON LA TECHNIQUE LONGO A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une hémorroïdectomie par l équipe chirurgicale des docteurs

Plus en détail

Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE?

Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE DE HERNIE DE LA LIGNE

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISSURE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISSURE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISSURE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fissure anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE.

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. Vous allez être opéré(e) prochainement d'une hernie inguinale (au-dessus du ligament inguinal, ligament qui se trouve entre l'épine antérieure du bassin et le pubis)

Plus en détail

L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Vous allez (Votre enfant va) être opéré(e) prochainement d'une appendicectomie par laparoscopie. Ce document est destiné à vous expliquer : ce que représente cette maladie;

Plus en détail

Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie

Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie Vous allez être opéré(e) prochainement de votre maladie de reflux gastro-œsophagien, de votre hernie hiatale par laparoscopie. Ce document est destiné

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fistule anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

LA CHIRURGIE DU REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN

LA CHIRURGIE DU REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN LA CHIRURGIE DU REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CLINIQUE SAINT-JOSEPH rue de Hesbaye 75 B-4000 Liège Tél. 04 224 81 11 Fax 04 224 87 70 Service de chirurgie digestive Tél. 04 224 89 00-04 224 89 01 de 8h à 18h,

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE Cette fiche d information, a été réalisée l Association Française d

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités?

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités? Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT)

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) CONSENTEMENT ECLAIRE version 1.1 (2011) Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) Cette fiche d information est rédigée par la Belgian Association

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ LA FEMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités?

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ LA FEMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités? Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ LA FEMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux

Plus en détail

Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE?

Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE DE HERNIE INGUINALE EN AMBULATOIRE

Plus en détail

Fiche d information sur la HERNIE INGUINALE en CHIRURGIE AMBULATOIRE

Fiche d information sur la HERNIE INGUINALE en CHIRURGIE AMBULATOIRE Fiche d information sur la HERNIE INGUINALE en CHIRURGIE AMBULATOIRE 1 ) Qu est-ce que la hernie inguinale? : De chaque côté du nombril, il existe 4 muscles venant s insérer sur le bassin. Au niveau de

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique

Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique Le jour de votre consultation Vous serez accueilli(e) par ma secrétaire qui vous demandera votre nom, et si besoin votre Carte Vitale, puis elle

Plus en détail

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne Prendre soin d un drain biliaire externe-interne On vous a installé un drain biliaire pour diminuer l accumulation de bile dans votre sang et traiter une jaunisse. Cette fiche vous explique comment prendre

Plus en détail

INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE

INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE Objectifs de ce document : Vous expliquer l intervention Vous informer sur les risques de cette chirurgie Répondre aux principales questions que vous pouvez vous poser.

Plus en détail

résection chirurgicale de l intestin

résection chirurgicale de l intestin Votre programme de rétablissement après une résection chirurgicale de l intestin La date de votre intervention chirurgicale : Prévoyez rentrer à la maison le : Veuillez prendre les dispositions nécessaires

Plus en détail

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT Madame, Monsieur, Vous souffrez d une sténose du canal lombaire, une intervention chirurgicale est envisagée. Afin de prendre une décision en

Plus en détail

LA PANCRÉATOGRAPHIE. Information pour la clientèle. Pour vous, pour la vie

LA PANCRÉATOGRAPHIE. Information pour la clientèle. Pour vous, pour la vie LA PANCRÉATOGRAPHIE Information pour la clientèle Pour vous, pour la vie Ce dépliant a été conçu pour vous donner des informations plus précises sur l examen que vous subirez, la cholangiopancréatographie

Plus en détail

Ponction-biopsie abdominale en radiologie

Ponction-biopsie abdominale en radiologie Formulaire d information Ponction-biopsie abdominale en radiologie Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen en radiologie. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la

Plus en détail

La mastectomie partielle consiste à enlever chirurgicalement la tumeur et une partie du tissu sain qui l'entoure.

La mastectomie partielle consiste à enlever chirurgicalement la tumeur et une partie du tissu sain qui l'entoure. Guide d enseignement Direction des soins infirmiers CHIRURGIE GÉNÉRALE MASTECTOMIE PARTIELLE Définition : La mastectomie partielle consiste à enlever chirurgicalement la tumeur et une partie du tissu sain

Plus en détail

LA THYROÏDECTOMIE. Informations générales. Pour vous, pour la vie. Hôpital Maisonneuve-Rosemont

LA THYROÏDECTOMIE. Informations générales. Pour vous, pour la vie. Hôpital Maisonneuve-Rosemont 23 LA THYROÏDECTOMIE Informations générales Hôpital Maisonneuve-Rosemont 5415, boul. de l Assomption Montréal QC H1T 2M4 Téléphone: (514) 252-3400 www.maisonneuve-rosemont.info Tous droits réservés HMR,

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE du RECTUM A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE du RECTUM A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE du RECTUM A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CHIRURGIE RECTALE, A TYPE DE PROTECTOMIE (ablation du rectum), PAR L EQUIPE CHIRURGICALE

Plus en détail

Soins post-opératoires après une appendicectomie. Informations destinées à l'enfant et à sa famille

Soins post-opératoires après une appendicectomie. Informations destinées à l'enfant et à sa famille Soins post-opératoires après une appendicectomie Informations destinées à l'enfant et à sa famille Votre enfant a été ou sera opéré pour une appendicectomie. Ce dépliant vous présente les informations

Plus en détail

CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE

CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE 23 CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE Recommandations à suivre après la chirurgie Pour vous, pour la vie Vous venez de subir une cure de hernie. Cette brochure contient les principales réponses aux

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Informations pour la clientèle : LA CÉSARIENNE

Informations pour la clientèle : LA CÉSARIENNE Informations pour la clientèle : LA CÉSARIENNE Bienvenue au Centre de santé et des services sociaux du Granit. Vous serez admise à l hôpital pour une césarienne. Votre séjour sera d environ trois à quatre

Plus en détail

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Une technique chirurgicale Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la cholécystectomie? C est l intervention chirurgicale pratiquée pour enlever la vésicule biliaire.

Plus en détail

Une information vous est fournie sur le déroulement de l examen et de ses suites.

Une information vous est fournie sur le déroulement de l examen et de ses suites. Fiche : D3 Vous allez avoir un drainage des voies biliaires Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

L APPAREILLAGE DES FISTULES ENTERO CUTANEES

L APPAREILLAGE DES FISTULES ENTERO CUTANEES L APPAREILLAGE DES FISTULES ENTERO CUTANEES Mme GANDOSSI Yannick Infirmière Réanimation Chirurgicale Digestive Hôpital St ANTOINE PARIS Je travaille à l hôpital St Antoine en réanimation chirurgicale digestive

Plus en détail

L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE GASTROSCOPIE

L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE GASTROSCOPIE L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE GASTROSCOPIE SOMMAIRE La gastroscopie, c est quoi............................... 3 Diète préparatoire..................................... 4 GASTROSCOPE Médication...........................................

Plus en détail

CHIRURGIE DE LA PAROI ABDOMINALE

CHIRURGIE DE LA PAROI ABDOMINALE CHIRURGIE DE LA PAROI ABDOMINALE Définition et avant-propos Les disgrâces qui affectent la paroi abdominale sont particulièrement mal ressenties et mal vécues. L'apparition de la lipoaspiration a transformé

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF. Docteur Philippe NAVARRO

MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF. Docteur Philippe NAVARRO MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE Docteur Philippe NAVARRO ANCIEN INTERNE DES HOPITAUX CHEF DE CLINIQUE A LA FACULTE 13.1.12597.3.C ------ Les Terrasses de Bonneveine

Plus en détail

Les fistules artério-veineuse pour dialyse

Les fistules artério-veineuse pour dialyse Tél : 021 314.53.56 Document d information patient Les fistules artério-veineuse pour dialyse Madame, Monsieur Vous allez bénéficier prochainement d une intervention dans le domaine de la chirurgie vasculaire.

Plus en détail

Cornil. Christophe. Chirurgie de la ptose Mammaire CHIR URGIE. Esthétique

Cornil. Christophe. Chirurgie de la ptose Mammaire CHIR URGIE. Esthétique HIR C Chirurgie de la ptose Mammaire C 1 rue longchamp 06000 Nice - France - Tél : +33 (0)4 93 82 82 11 - Fax : +33 (0)4 93 82 82 12 - contact@docteurcornil.com Chirurgie de la ptose mammaire ou Plastie

Plus en détail

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie - Définitions II. Diagnostic d une hernie de l aine III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une hernie inguinale

Plus en détail

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon LIVRET D INFORMATIONS CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon 04.72.17.26.26 Accès bus : C6, 89, C14, 66, 19 RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE Accès

Plus en détail

Votre guide pour la coloscopie courte (sigmoïdoscopie)

Votre guide pour la coloscopie courte (sigmoïdoscopie) Votre guide pour la coloscopie courte (sigmoïdoscopie) Ordonnance Nom : Prénom : Adresse : Rx 2 lavements Fleets Date : Signature du médecin No. de permis 3 Cette brochure a pour but de vous informer

Plus en détail

Cancer de la thyroïde de type papillaire et vésiculaire : Le traitement par iode 131

Cancer de la thyroïde de type papillaire et vésiculaire : Le traitement par iode 131 INFORMATION DU PATIENT Le Centre Henri-Becquerel est le Centre de Lutte Contre le Cancer de Haute-Normandie, spécialisé dans le dépistage, le diagnostic, les soins en cancérologie, ainsi que dans la recherche

Plus en détail

Cette faiblesse entraîne une dilatation anormale de l artère touchée.

Cette faiblesse entraîne une dilatation anormale de l artère touchée. Guide d enseignement Direction des soins infirmiers NEUROCHIRURGIE CRANIECTOMIE CLIPPAGE D ANÉVRISME Définition d un anévrisme cérébral : Un anévrisme cérébral est une faiblesse de la paroi d une artère

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA

LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez

Plus en détail

CLINIQUE E. MONTAIGNE 3 rue de marignan 75008 PARIS 01 40 69 47 47 +33 1 40 69 47 47 CLINIQUE SPONTINI

CLINIQUE E. MONTAIGNE 3 rue de marignan 75008 PARIS 01 40 69 47 47 +33 1 40 69 47 47 CLINIQUE SPONTINI Dr SMARRITO Stéphane Information et suivi de dossier : Tél : 01 42 72 23 83 http://www.drsmarrito.com TELEPHONER DES AUJOURD HUI POUR RESERVER VOTRE CHAMBRE OU PRENDRE UN RENDEZ-VOUS AVEC L ANESTHESISTE

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTALGIQUES MORPHINIQUES A DOMICILE

GUIDE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTALGIQUES MORPHINIQUES A DOMICILE L équipe médicale et paramédicale est à votre disposition Pour toute question, vous pouvez contacter : Urgences Service d hématologie Hôpital réseau de 8h00 à 17h00 : 05 55 05 66 42 GUIDE PRATIQUE D UTILISATION

Plus en détail

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes EN/SPEC/AMB/780/01 DU 25/01/11 RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes 1/9 Les exigences de la Chirurgie Ambulatoire L ensemble des recommandations ci-dessous doit être respecté.

Plus en détail

Information destinée aux patients. Traitement par radiothérapie. Des réponses à vos questions

Information destinée aux patients. Traitement par radiothérapie. Des réponses à vos questions Information destinée aux patients Traitement par radiothérapie Des réponses à vos questions Bienvenue dans le service de radio-oncologie Une radiothérapie vous est prescrite. Celle-ci dure généralement

Plus en détail

UNE CURE DE HERNIE. Informations générales

UNE CURE DE HERNIE. Informations générales UNE CURE DE HERNIE Informations générales Cette brochure contient les réponses aux questions plus souvent posées à propos de la cure de hernie. Il est donc recommandé de garder cette brochure à la portée

Plus en détail

Fièvre d origine bactérienne

Fièvre d origine bactérienne FIÈVRE EN UROLOGIE Elle est présente dans deux cadres cliniques bien distincts : le plus fréquent est celui de l infection bactérienne d un parenchyme appartenant à l appareil urogénital, à savoir les

Plus en détail

La gastrostomie endoscopique percutanée

La gastrostomie endoscopique percutanée La gastrostomie endoscopique percutanée Définition: Gastros: estomac Stomie: ouverture à la peau Percutanée: on traverse la peau Endoscopique: on va voir à l intérieur de l estomac avec un endoscope technique

Plus en détail

Dérivation ventriculo-péritonéale du liquide cérébro-spinal

Dérivation ventriculo-péritonéale du liquide cérébro-spinal Neurologie.com 2009 ; 1 (8) : 1-5 Docteur qu est-ce que? Dérivation ventriculo-péritonéale du liquide cérébro-spinal.... Jean Chazal Service de neurochirurgie A, CHU de Clermont-Ferrand, Université d Auvergne

Plus en détail

INFORMATION destinée au patient COLONOSCOPIE

INFORMATION destinée au patient COLONOSCOPIE INFORMATION destinée au patient COLONOSCOPIE A450 (Gastro-entérologie) Tél : 02 477 77 45 Chère Madame, cher Monsieur, Vous avez un rendez-vous pour une colonoscopie. Cela signifie que le médecin va examiner

Plus en détail

MIKULICZ. Réanimation Chirurgicale Digestive Hôpital St ANTOINE PARIS. Mme GANDOSSI Yannick infirmière

MIKULICZ. Réanimation Chirurgicale Digestive Hôpital St ANTOINE PARIS. Mme GANDOSSI Yannick infirmière MIKULICZ Réanimation Chirurgicale Digestive Hôpital St ANTOINE PARIS Mme GANDOSSI Yannick infirmière Mikulicz Infirmière 1 Objectif : Le Mikulicz est un drainage par capillarité. Il permet de drainer les

Plus en détail

De l hôpital vers la maison

De l hôpital vers la maison Programme des tumeurs cérébrales Feuillet d informations à l intention des patients ayant subi une chirurgie au cerveau lors du retour au domicile De l hôpital vers la maison patients ayant subi une chirurgie

Plus en détail

ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME

ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME LE SERVICE DE CHIRURGIE AMBULATOIRE DE LA POLYCLINIQUE DE NAVARRE ARRE : ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME LIVRET D INFORMATION A L INTENTION DES USAGERS SOMMAIRE PRÉSENTATION DU SERVICE 3 CONDITIONS DE LA

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

Caroline GILBERT Infirmière. Le 19 Novembre 2008

Caroline GILBERT Infirmière. Le 19 Novembre 2008 Caroline GILBERT Infirmière Le 19 Novembre 2008 C Gilbert - le 19 Novembre 2008 C Gilbert - le 19 Novembre 2008 DEFINITION C Gilbert - le 19 Novembre 2008 Un malade grabataire est incapable de façon temporaire

Plus en détail

Injection intra-vitréenne d AVASTIN (Bevacizumab)

Injection intra-vitréenne d AVASTIN (Bevacizumab) Injection intra-vitréenne d AVASTIN (Bevacizumab) Les injections intravitréennes de médicaments sont devenues une pratique courante pour traiter certaines affections de la rétine. C'est ainsi que l'on

Plus en détail

CPRE: principe duodénoscope

CPRE: principe duodénoscope CPRE: indications Le cathétérisme endoscopique bilio-pancréatique peut être utile pour déterminer l origine de troubles hépatiques comme l'apparition d'un ictère (jaunisse), de douleurs abdominales, de

Plus en détail

Plastie Mammaire pour Hypertrophie ou Ptose

Plastie Mammaire pour Hypertrophie ou Ptose Plastie Mammaire pour Hypertrophie ou Ptose par le Dr. Gérard COUREAU Spécialiste en Chirurgie plastique et esthétique, à Nice Centre de Chirurgie Esthétique, Clinique SaintGeorge 2, Avenue de Rimiez 06000

Plus en détail

Atonie = absence ou forte diminution du tonus

Atonie = absence ou forte diminution du tonus Atonie = absence ou forte diminution du tonus Elle est la conséquence d une paralysie de la fonction motrice du tractus gastro-intestinal avec dilatation organique, stase des et reflux et se manifeste

Plus en détail

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERLINK. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous.

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERLINK. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Lors de vos rendez-vous, si vous avez des doutes ou des hésitations face à un soin ou un traitement proposé, discutez-en avec un professionnel afin

Plus en détail

UN MOT D EXPLICATION DE VOTRE CHIRURGIEN LA PRÉPARATION À UN FACE-LIFT

UN MOT D EXPLICATION DE VOTRE CHIRURGIEN LA PRÉPARATION À UN FACE-LIFT UN MOT D EXPLICATION DE VOTRE CHIRURGIEN LA PRÉPARATION À UN FACE-LIFT Vous allez bientôt subir un «face-lift». Plus simplement, nous allons supprimer l affaissement de la peau de vos joues et de votre

Plus en détail

Il peut être très difficile de composer avec la constipation.

Il peut être très difficile de composer avec la constipation. Il peut être très difficile de composer avec la constipation. Qu est-ce que la constipation? La nourriture que nous mangeons traverse l appareil digestif afin d alimenter notre organisme, notre esprit

Plus en détail

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s Passeport C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s NOM : PRENOM : F o o t & A n k l e I n s t i t u t e Clinique du Parc Léopold 3 8, R u e F r o i s s a r t 1 0 4 0 B r u x e l l e s T é l. : +

Plus en détail

Conseil péri opératoire : Greffe osseuse

Conseil péri opératoire : Greffe osseuse Conseil péri opératoire : Greffe osseuse AVANT L INTERVENTION CHIRURGICALE DE GREFFE OSSEUSE Afin de vous préparer à votre intervention chirurgicale de greffe osseuse, d assurer votre confort et d obtenir

Plus en détail

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Gérer la MPOC DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Je sais que j aurai toujours la MPOC. Que puis-je faire pour la gérer? La MPOC est une maladie chronique, c est-à-dire qu elle ne se guérit pas. Il existe

Plus en détail

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERMATE. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous.

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERMATE. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Lors de vos rendez-vous, si vous avez des doutes ou des hésitations face à un soin ou un traitement proposé, discutez-en avec un professionnel afin

Plus en détail

Le suivi de mon traitement d anticoagulothérapie

Le suivi de mon traitement d anticoagulothérapie Mon pharmacien dans mon quotidien Information aux patients Le suivi de mon traitement d anticoagulothérapie Avec l aide de votre pharmacien, votre traitement est plus simple que jamais L Association québécoise

Plus en détail

Guide préparatoire à une chirurgie

Guide préparatoire à une chirurgie Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

Centre d Assistance Médicale à la Procréation

Centre d Assistance Médicale à la Procréation Centre d Assistance Médicale à la Procréation Hôpital Privé de Parly II Le Chesnay 21, Rue Moxouris 78150 Le Chesnay EQUIPE CLINIQUE Cliniciens agréés: Dr Marie José BOCQUET Dr Xavier GUETTIER Dr Guy KERBRAT

Plus en détail

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée Chapitre 22 : Item 234 Diverticulose colique et sigmoïdite I. Définitions - Anatomie II. Épidémiologie physiopathologie III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée IV. Complications de la diverticulose

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE QU EST-CE QUE C EST? Il existe de nombreux types de «conflits» au niveau de la cheville : un tissu (os ou «parties molles») vient «se coincer» dans l articulation. La localisation peut être en avant de

Plus en détail

Votre examen ou votre opération en ambulatoire

Votre examen ou votre opération en ambulatoire Votre examen ou votre opération en ambulatoire Introduction Qu est-ce que la chirurgie ambulatoire? La chirurgie ambulatoire est une intervention programmée sur une seule journée. Ainsi, vous êtes admis

Plus en détail

Introduction. obstruction nasale = difficulté à respirer par le nez, ronflement, sinusites répétitives, infections de l oreille, maux de tête.

Introduction. obstruction nasale = difficulté à respirer par le nez, ronflement, sinusites répétitives, infections de l oreille, maux de tête. LA SEPTOPLASTIE Introduction La septoplastie est une opération qui corrige une déviation de la cloison nasale. La cloison nasale, appelée septum, sépare les deux fosses nasales. En avant, le septum est

Plus en détail

LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE

LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE CENTRE HOSPITALIER La Palmosa LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE Ce document a pour but de vous aider et de vous accompagner dans les différentes étapes de votre prise en charge. Vous êtes invités à le garder

Plus en détail

QU EST-CE QUE L AMNIOCENTÈSE?

QU EST-CE QUE L AMNIOCENTÈSE? QU EST-CE QUE L AMNIOCENTÈSE? Préparé par : Docteur Oleg Soroko, chef du département de gynécologie Sylvain Boisvert, chef de l unité familiale Direction des soins infirmiers 2011-04-18 Qu est-ce que l'amniocentèse?

Plus en détail

Guide et recommandations

Guide et recommandations LA VEILLE DE VOTRE INTERVENTION : APPELER le 04 72 19 32 39 entre 14H et 17H * * Appeler le vendredi si intervention le lundi Guide et recommandations 1/9 Les exigences de la Chirurgie Ambulatoire Un séjour

Plus en détail

Stratégie pour le traitement de l hydrocéphalie Adaptation pour les pays en voie de développement - (Dr Warf s)

Stratégie pour le traitement de l hydrocéphalie Adaptation pour les pays en voie de développement - (Dr Warf s) Stratégie pour le traitement de l hydrocéphalie Adaptation pour les pays en voie de développement - (Dr Warf s) 1. Qu est-ce que l Hydrocéphalie? Au centre du cerveau se trouvent des cavités remplies de

Plus en détail

N'oubliez pas de vous procurer votre carnet d'information et de suivi auprès de votre médecin, de votre biologiste ou de votre pharmacien.

N'oubliez pas de vous procurer votre carnet d'information et de suivi auprès de votre médecin, de votre biologiste ou de votre pharmacien. REPUBLIQUE FRANÇAISE Avril 2009 Questions / Réponses Traitement anticoagulant oral par anti-vitamine k (AVK) Vous recevez un traitement anticoagulant oral par antivitamine K. Ce traitement vous est indispensable

Plus en détail

Comprimé à libération prolongée Voie orale Adulte

Comprimé à libération prolongée Voie orale Adulte NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Alfuzosine Zentiva LP 10 mg Comprimé à libération prolongée Voie orale Adulte Votre pharmacien vous a délivré un médicament générique. Ce médicament correspond au

Plus en détail

L OCCLUSION INTESTINALE EN SOINS-PALIATIFS. Renée Dugas MD. Soins-palliatifs, CHUM, Hôpital Notre-Dame

L OCCLUSION INTESTINALE EN SOINS-PALIATIFS. Renée Dugas MD. Soins-palliatifs, CHUM, Hôpital Notre-Dame L OCCLUSION INTESTINALE EN SOINS-PALIATIFS Renée Dugas MD. Soins-palliatifs, CHUM, Hôpital Notre-Dame CONSTIPATION OU OCCLUSION Constipation: c est le passage de selles dures et rares, un effort est requis

Plus en détail

Drainage des sutures digestives

Drainage des sutures digestives Drainage des sutures digestives Pourquoi? Comment? Le risque: la fistule! Conséquences: abcès, péritonite, sepsis, décès En cas de réintervention: pas de sutures stomies - Sutures et anastomoses: cicatrisation

Plus en détail

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

Stomies digestives COURDE MARTINE 01/03/2007

Stomies digestives COURDE MARTINE 01/03/2007 Stomies digestives COURDE MARTINE 01/03/2007 sommaire Introduction : Problématique de la stomie Rôle infirmier Différents types de stomies Indications et complications Vie du stomisé conclusion Problématique

Plus en détail

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE Incontinence urinaire a l effort chez la femme Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Forme d incontinence la plus fréquente chez la femme Pathologie souvent méconnue ou minimisée

Plus en détail

MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX

MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX MODULE 8 OBJECTIF GÉNÉRAL DU MODULE 8 MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX Acquérir les connaissances de base et les habiletés nécessaires à l intervention auprès des victimes présentant des problèmes obstétricaux

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA VESICULE BILIAIRE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA VESICULE BILIAIRE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA VESICULE BILIAIRE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CHOLECYSTECTOMIE SOUS CŒLIOSCOPIE PAR L EQUIPE CHIRURGICALE DES DOCTEURS BARDOU,

Plus en détail

Informations sur votre chirurgie Pour vous, pour la vie

Informations sur votre chirurgie Pour vous, pour la vie FRACTURES MAXILLO- FACIALES Informations sur votre chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure a pour but de vous informer sur la chirurgie que vous subirez pour corriger vos fractures maxillofaciales.

Plus en détail

19/06/2014. LES SOINS D HYGIENE Les changes et dispositifs d incontinence CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE

19/06/2014. LES SOINS D HYGIENE Les changes et dispositifs d incontinence CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE LES SOINS D HYGIENE Les changes et dispositifs d incontinence Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2014 1 L incontinence fréquente, de grave conséquence chez le sujet âgé. L incontinence

Plus en détail

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ Informations générales C.I.E.P.C (Clinique d investigation externe de pré-chirurgie) Nom de l infirmière : Tél. : 514-252-3400, poste : Bonjour, Vous serez admis(e) pour une intervention

Plus en détail

La Chirurgie Esthétique

La Chirurgie Esthétique La Chirurgie Esthétique Table des matières I. Introduction II. Définition de la Chirurgie Esthétique 4 III. Etapes de la chirurgie Esthétique 7 IV. Typologie de la Chirurgie Esthétique 8 o Apparence du

Plus en détail

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale Traitement du reflux gastroœsophagien et dela hernie hiatale Chirurgie digestive Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale Rédaction : P. Simler Illustration : J. Dasic

Plus en détail

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Est-ce que ça va faire mal? Pour que chaque soin se déroule au mieux Les traitements utiles pour éviter ou diminuer la douleur 72 73 75 De nombreux

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile

Perfusions de corticoïdes à domicile Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Patient Copyright France 2009 Qu est-ce que la SEP? La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique inflammatoire, caractérisée par la destruction

Plus en détail