Que savoir sur la chirurgie de L EVENTRATION A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation classique?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Que savoir sur la chirurgie de L EVENTRATION A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation classique?"

Transcription

1 Que savoir sur la chirurgie de L EVENTRATION A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation classique? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE D EVENTRATION PAR L EQUIPE CHIRURGICALE DES DOCTEURS BARDOU, BEN BRAHEM ET VIX. CE FORMULAIRE VOUS EXPLIQUE CE QUE SONT : Une éventration, La chirurgie de l éventration, Les risques et les complications de cette chirurgie, Le déroulement de votre intervention à la Clinique St Pierre, Les conseils postopératoires. I Qu est-ce qu une EVENTRATION? Une éventration correspond, à l issue des viscères intra abdominaux, par un orifice de la paroi abdominale, orifice qui correspond au lâchage d une suture musculaire réalisée lors d une précédente intervention chirurgicale. Le plus souvent, cette éventration se situe sur la ligne médiane, au niveau de la paroi. Cet orifice peut laisser le passage à l épiploon (tablier graisseux recouvrant le tube digestif), l intestin ou le colon. 1

2 Une éventration peut survenir soit rapidement, soit longtemps après une intervention. Les facteurs de risque d une éventration sont les infections de la paroi (abcès pariétal), les abdomens multi opérés (plusieurs interventions successives au même endroit) et les interventions réalisées en urgence. Au début, elle est souvent petite mais, dès ce stade, elle est susceptible de se compliquer d étranglement (il s agit de l impossibilité de réintégrer l organe coincé à l intérieur de l abdomen, qui souffre et peut se perforer). Une fois présente, l éventration a tendance à s aggraver sous l effet de la pression abdominale. Elle sera donc de plus en plus volumineuse. Plus sa taille est grande, plus son traitement sera compliqué. L éventration se présente comme une tuméfaction en regard de la cicatrice. Cette tuméfaction disparaît en position couchée et augmente de volume à l effort ou à la toux. Le principal symptôme de l éventration est la douleur liée à la souffrance des organes digestifs contenus dans l éventration. Lorsqu elle est volumineuse, elle peut être responsable : de troubles digestifs (gêne après les repas, ballonnement abdominal, constipation) ou de troubles respiratoires, puisque les muscles abdominaux ne jouent plus leur rôle dans la respiration. L étranglement représente la principale complication. La tuméfaction devient alors très douloureuse et n est plus réductible (on ne peut plus réintégrer, à l intérieur du ventre, le contenu de l éventration). Lorsqu il s agit d un étranglement du grêle ou du colon, les signes cliniques sont ceux d une occlusion avec des vomissements, un arrêt des matières et des gaz. Ce cas nécessite une intervention en urgence, en raison du risque de perforation de l intestin coincé. Il est donc nécessaire de fermer cet orifice, risquant à tout moment de poser un problème de santé grave. 2

3 Pour éviter cette complication, la fermeture de l orifice est effectuée par voie chirurgicale, soit : on ferme le trou par une simple couture, c est ce que l on appelle une raphie, on bouche le trou par une rustine c est ce que l on appelle une prothèse. II LA CHIRURGIE DE L EVENTRATION L éventration n a aucune chance de guérir spontanément et ne se traite que par technique chirurgicale. La chirurgie de l éventration doit être - si possible - une chirurgie élective. Elle doit se prévoir, pour éviter les complications post opératoires. En effet, dans le cas d une éventration étranglée, la chirurgie doit, au contraire, être réalisée en urgence, en raison du risque de souffrance de l intestin étranglé (risque de perforation), ceci majorant les risques infectieux post opératoires et de résection intestinale. La cure de l éventration s effectue : cœlioscopie, chirurgie ouverte. La fermeture de l éventration est réalisée de 2 façons : a. Soit par raphie : à l aide de fils, les muscles délimitant l orifice inguinal sont rapprochés, et ceci permet l obturation de l orifice. b. Soit par prothèse : en effet, nous utilisons des moyens de renforts (rustine) pour obstruer l orifice de l éventration. Ils sont généralement appelés : «Treillis», plaque ou prothèse, filet. 3

4 Ces matériels prothétiques pourront recouvrir l orifice de l éventration. Les différents plans musculaires seront donc reconstitués et la peau refermé : Soit par des fils résorbables, s éliminant spontanément secondairement. Soit par des agrafes qui nécessiteront une ablation une quinzaine de jours plus tard. Dans la mesure du possible, une cure d éventration, par matériel prothétique, vous sera proposée. En effet, le taux de récidive, c'est-à-dire réapparition d éventration, reste beaucoup moins important, en présence d une rustine, que lorsque la fermeture est réalisée par de simples points. Dans certaines circonstances, comme une éventration étranglée, la pose de prothèse non résorbable n est pas préconisée. En effet, l étranglement de l intestin majore le risque septique (risque d infection) et le risque infectieux de la prothèse. Dans ces cas-là, une simple raphie (couture) est effectuée, renforcée au besoin, par une prothèse particulière résorbable (disparaissant avec le temps). Pour les éventrations de petite taille, chez des patients ayant peu d antécédents chirurgicaux au point de vue abdominal, la cure d éventration peut être effectuée par voie coelioscopique. En effet, à l état normal, le contenu de l abdomen est en contact étroit avec la paroi musculaire. Pour obtenir un espace permettant d introduire la caméra vidéo, il convient de gonfler l abdomen en réalisant une bulle de travail. Cette intervention commence par une injection de gaz CO2 dans l abdomen. Cette phase de travail est appelée pneumopéritoine. Lorsque l espace de travail est créé, le chirurgien utilise des trocarts (gaine munie de valves permettant de contenir le gaz dans l abdomen). C est par l intermédiaire de ces trocarts que sont introduits la caméra et les instruments chirurgicaux. Les trocarts sont mis en place par de petites incisions cutanées, réalisées sur la paroi abdominale. L intervention se déroule à ventre fermé. Le chirurgien manipule des instruments à l intérieur de votre abdomen. Les différentes manipulations sont visualisées à l aide d un écran. La mise en place de la prothèse est effectuée par l intérieur. Cette prothèse est fixée soit par des fils, soit par 4

5 des agrafes, appelés tackers. Le CO2 sera rapidement résorbé et reste sans danger pour votre organisme. En cas d éventration importante, la cœlioscopie ne peut être réalisée et la chirurgie ouverte sera préconisée. L intervention de l éventration, que se soit par voie ouverte ou par cœlioscopie s effectue sous anesthésie générale. III - Les complications possibles mais RARES de l EVENTRATION a. Certaines complications peuvent survenir pendant l opération : Réaction à l anesthésie. Le risque peut être dû : - aux antécédents cardiaques, ou pulmonaires, - à une réaction allergique du produit anesthésique. Un saignement durant l intervention nécessite un arrêt par une hémostase adéquate. La blessure d un organe abdominal peut nécessiter la réparation de celui-ci. Lorsqu une complication est constatée durant l intervention, elle peut être traitée dans la plupart des cas par cœlioscopie ou par chirurgie ouverte. Les modifications locales découvertes lors de l intervention ou l apparition d une complication inattendue peuvent conduire votre chirurgien à modifier l intervention initialement prévue et ainsi tout mettre en œuvre pour remédier aux difficultés rencontrées. 5

6 b. D autres complications peuvent survenir après l intervention : - L infection post opératoire est exceptionnelle. En présence de matériel prothétique infecté, il est rare que les traitements anti biotiques seuls arrivent à stériliser la prothèse. Dans certains cas, une reprise chirurgicale est parfois nécessaire pour effectuer l ablation de la prothèse. Afin d éviter toute infection per opératoire, vous bénéficierez d une préparation cutanée intensive à base d antiseptique, à plusieurs reprises : la veille, le jour de l intervention et au bloc opératoire. D autre part, une injection d antibiotiques sera systématique durant l intervention. Pour éviter les infections post opératoires, il est nécessaire de réaliser l intervention en dehors de l urgence. Il faut éviter à tout prix d opérer en cas d étranglement. - Le risque de récidive d éventration. Nous vous conseillons d éviter le port de charge lourde en post opératoire et pour une durée de 3 semaines. D autre part, en cas d éventration importante, une ceinture de contention vous sera prescrite pour une durée de 1 à 2 mois. - Les hématomes, les séromes et les ecchymoses sont plus fréquents en cas de volumineuse éventration, de prise d antis coagulants ou d anti agrégants. Généralement, ils justifient une simple surveillance et régressent avec le temps. 6

7 Exceptionnellement des ponctions évacuatrices sont proposées en cas de liquéfaction. Une reprise chirurgicale peut être nécessaire pour évacuer un hématome. - Une blessure d organe peut se déclarer secondairement. La complication la plus grave est une plaie de l intestin grêle ou du colon, lors de la libération complète de celui-ci durant l intervention. Celle-ci se manifeste sous forme d une fuite du liquide digestif, pouvant nécessiter une ré intervention, avec bien sûr les risques éventuels de stomie. - D autre part des infections pulmonaires urinaires peuvent être traitées par antibiothérapie. - Une infection intra abdominale appelée abcès intra abdominal peut nécessiter un traitement anti biotique, voire dans quelques cas un drainage au travers de la peau (drainage radiologique percutané), ou bien un drainage chirurgical (ré intervention). Une infection de cicatrice (abcès de paroi) peut nécessiter des soins locaux par une infirmière - Une phlébite, une embolie pulmonaire, voire des troubles cardio vasculaires peuvent se déclarer secondairement. Pour cela des injections systématiques d anti coagulants, lors de votre séjour vous seront prescrites. Au moindre doute, une consultation auprès d un cardiologue sera demandée. Les cardiologues, et les anesthésistes réanimateurs sont présents 24 h/24 h à la clinique ST pierre. - D autres risques sont spécifiques à la cœlioscopie comme l exceptionnelle embolie gazeuse, à savoir passage de gaz dans la circulation. - L abord coelioscopique peut également être converti en laparotomie C est en prévoyant tous les éventuels problèmes post opératoires que ceux-ci pourront être évités. Pour cela un bilan pré opératoire, une consultation anesthésie et pré anesthésie complétés au besoin par des consultations spécialisées type cardiologique ou pneumologique sont systématiques. Lors de l hospitalisation, les chirurgiens de l équipe sont joignables 24 H 24 week-ends et jours fériés compris. Les visites quotidiennes chirurgicales seront 7

8 systématiques. Un anesthésiste réanimateur, un médecin urgentiste et un cardiologue sont présents sur place, nuit et jour à la clinique St Pierre. IV COMMENT VA SE DEROULER VOTRE INTERVENTION? A Votre séjour à la Clinique ST PIERRE? a. Vous avez donc bénéficié d une consultation, auprès du chirurgien (Pôle Médical Saint-Pierre, 80 rue Pascal Marie Agasse, Tél : , fax : ). Le chirurgien vous a expliqué la nécessité, le but, les tenants et aboutissants de la cure d éventration. La date opératoire a été convenue, ainsi qu un rendez-vous auprès de nos confrères anesthésistes. (83 rue Pascal Marie Agasse, tel : , fax : ). Au cas par cas, un rendez-vous auprès d un pneumologue, ou d un cardiologue sera demandé. D autre part, différents documents vous seront remis dont : Une fiche de pré-admission : A présenter complétée le jour de votre rendez-vous avec l anesthésiste (Rez-de-chaussée service pré admission). Un formulaire pour réserver une chambre particulière ou une chambre simple. La chambre particulière ne peut être proposée qu en fonction des places disponibles. Un questionnaire médical pour les anesthésistes : nécessité de le remplir avant le rendez-vous et à compléter lors de l entretien. Un consentement éclairé : A compléter, signer et remettre à l infirmière le jour de l hospitalisation. Un devis si dépassement d honoraires : A envoyer à votre mutuelle (entente préalable). Une facture vous sera remise à votre sortie, vous permettant le remboursement par votre mutuelle. 8

9 b. Hospitalisation à la clinique Saint-Pierre : Vous serez hospitalisé(e) la veille de l intervention vers 16 heures à la clinique et serez accueilli(e) par le personnel paramédical (tél : ). Nécessité de faire l entrée administrative au service ADMISSION. Monter dans le service où vous serez accueilli(e) par l infirmière. Remettre à l infirmière votre dossier d entrée, le consentement éclairé, les résultats d examens sanguins et morphologiques. Visite des chirurgiens et des anesthésistes. Douche antiseptique (entretien avec aide soignante). Repas le soir, puis à jeun à partir de minuit. Bloc opératoire le lendemain dans la journée. L intervention de la cure d éventration dure environ de 1 à 2 heures. Cette intervention s effectue sous anesthésie générale. En post opératoire, vous serez réveillé(e) (salle de réveil), puis secondairement transféré(e) dans votre chambre. Le soir de votre intervention, vous serez revu(e) par un chirurgien de l équipe qui vérifiera votre état clinique et la bonne prescription des médicaments (antalgiques, anti coagulants ). Les jours suivants, l alimentation s effectuera progressivement. Les traitements seront administrés par la bouche. La prévention des phlébites et protections gastriques seront systématiques. En cas de cure d éventration importante, une ceinture de contention abdominale vous sera prescrite. 9

10 c. Sortie de la Clinique : Vous quitterez la clinique, en fin de matinée, muni(e) du compte rendu d'hospitalisation à savoir : Le compte rendu opératoire, La lettre de sortie, Les ordonnances d antalgiques, Une ceinture de contention en cas d éventration importante, Un rendez-vous de consultation vous sera précisé dans le compte rendu d hospitalisation. En cas de présence d agrafes, un rendez-vous sera pris à 15 jours pour effectuer l ablation de celles-ci. Un arrêt de travail éventuel. Il sera nécessaire de revoir votre médecin traitant secondairement. Un exemplaire de votre courrier sera envoyé aux différents médecins correspondants. Il est recommandé de marcher et d éviter le port de charges lourdes. En cas de nécessité d ablation d agrafes, celles-ci seront enlevées par le chirurgien lors de la consultation de contrôle. Les douches sont autorisées dès le retour à domicile en l absence de soins locaux au niveau de la paroi. Il faudra attendre une quinzaine de jours, pour la prise de bains en eau douce ou en piscine. En ce qui concerne l alimentation, il n y a aucun régime particulier à prévoir, mais il est nécessaire d adapter l alimentation en fonction du transit. En effet, vous aurez probablement une constipation importante en post opératoire. Pour cela il est nécessaire d adapter l alimentation, à savoir bonne hydratation fruits et légumes. 10

11 B- QUAND faut- il recontacter votre chirurgien? Outre le contrôle postopératoire, vous devez absolument contacter l équipe chirurgicale de la Clinique Saint-Pierre, votre médecin traitant ou le service des urgences de la Clinique Saint- Pierre, dans les cas suivants : Fièvre persistante et élevée supérieure à 38.5, frissons, difficultés à uriner, saignements ou hématome, difficultés respiratoires, Suintement important de liquide purulent au niveau de la plaie. douleurs insupportables. Pour contacter notre équipe chirurgicale : a. Soit vous rendre directement aux urgences de la Clinique Saint-Pierre ouverte 24h/24h ( ), ou vous serez accueilli(e) par un médecin urgentiste, qui le cas échéant, pourra contacter notre équipe chirurgicale de garde. b. Soit téléphoner au bureau de consultation des Drs BARDOU- BEN BRAHEM- VIX au V CONSEILS POST-OPERATOIRES? A. Soulager la douleur : La douleur de l incision, ainsi que des douleurs du flanc droit et gauche sont fréquentes les semaines suivant l intervention, puis diminuent par la suite. Votre chirurgien vous prescrira systématiquement des antalgiques (médicaments contre la douleur, afin de vous soulager) : prenez-les régulièrement dans un 1 er temps : Il est primordial de ne pas laisser la douleur s installer. Dans un second temps, vous diminuerez progressivement les prises d antalgiques. 11

12 Les conseils pour la douleur : - Protéger votre plaie à l aide de votre main lors de la mobilisation ou lors d effort brutal (Lorsque vous toussez ou éternuez par exemple). - En cas de contraction importante, il est conseillé de garder la ceinture de contention pendant 2 à 3 mois. Vous pourrez bien sûr l enlever la nuit ou en période de repos. B. L hygiène : Pour les soins de la plaie, en l absence de soins locaux les douches seront autorisées. Nettoyer la plaie avec un savon doux et la sécher par tamponnement. Des bains sont autorisés environ 3 semaines après l intervention. Que ce soient des fils résorbables ou des agrafes, les douches sont bien sûr autorisées. C. L alimentation Aucun régime particulier n est nécessaire. Une alimentation saine équilibrée et variée facilitera la cicatrisation de la plaie. Toutefois, voici quelques conseils pour diminuer les risques de constipation, afin d éviter les efforts lorsque vous irez à la selle : - Consommez suffisamment de fibres (Fruits et légumes, céréales de son type «ALLBRAN», céréales d avoine, jus de pruneau). - Ayez des apports en eau conséquents (env. 1,5 litre par jour sauf si contre indication) pour faciliter le transit. Si malgré ces conseils vous avez tendance à vous constiper vous pourrez prendre un laxatif doux, ou utiliser un suppositoire de glycérine. La marche est généralement un très bon stimulant intestinal. 12

13 D Reprise des activités Il est important de reprendre graduellement vos activités habituelles et de respecter votre rythme, selon votre capacité et votre tolérance. Pour les conseils, éviter de soulever, de pousser, de tirer des charges supérieures à 10 kilos durant au moins les 3 premières semaines suivant l intervention. Vous pouvez marcher, monter et descendre les escaliers selon votre tolérance. Selon l activité sportive et/ou professionnelle que vous pratiquez, demandez l avis de votre chirurgien pour la reprise. La conduite sur de courts trajets est tolérée. Cependant, il est préférable de la limiter au maximum durant la première semaine suivant l intervention. 13

Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE?

Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE DE HERNIE DE LA LIGNE

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISSURE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISSURE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISSURE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fissure anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fistule anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

Fiche d information sur la HERNIE INGUINALE en CHIRURGIE AMBULATOIRE

Fiche d information sur la HERNIE INGUINALE en CHIRURGIE AMBULATOIRE Fiche d information sur la HERNIE INGUINALE en CHIRURGIE AMBULATOIRE 1 ) Qu est-ce que la hernie inguinale? : De chaque côté du nombril, il existe 4 muscles venant s insérer sur le bassin. Au niveau de

Plus en détail

Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE?

Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE DE HERNIE INGUINALE EN AMBULATOIRE

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE du RECTUM A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE du RECTUM A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE du RECTUM A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CHIRURGIE RECTALE, A TYPE DE PROTECTOMIE (ablation du rectum), PAR L EQUIPE CHIRURGICALE

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon LIVRET D INFORMATIONS CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon 04.72.17.26.26 Accès bus : C6, 89, C14, 66, 19 RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE Accès

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE

CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE 23 CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE Recommandations à suivre après la chirurgie Pour vous, pour la vie Vous venez de subir une cure de hernie. Cette brochure contient les principales réponses aux

Plus en détail

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Une technique chirurgicale Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la cholécystectomie? C est l intervention chirurgicale pratiquée pour enlever la vésicule biliaire.

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Information d un patient devant bénéficier de la mise en place d un catheter à Chambre Implantable Percutanée (CIP)

Information d un patient devant bénéficier de la mise en place d un catheter à Chambre Implantable Percutanée (CIP) Information d un patient devant bénéficier de la mise en place d un catheter à Chambre Implantable Percutanée (CIP) «Dr Claude Benedetto» Votre médecin vous propose de vous mettre en place un accès veineux

Plus en détail

Drainage des sutures digestives

Drainage des sutures digestives Drainage des sutures digestives Pourquoi? Comment? Le risque: la fistule! Conséquences: abcès, péritonite, sepsis, décès En cas de réintervention: pas de sutures stomies - Sutures et anastomoses: cicatrisation

Plus en détail

Votre examen ou votre opération en ambulatoire

Votre examen ou votre opération en ambulatoire Votre examen ou votre opération en ambulatoire Introduction Qu est-ce que la chirurgie ambulatoire? La chirurgie ambulatoire est une intervention programmée sur une seule journée. Ainsi, vous êtes admis

Plus en détail

UNE CURE DE HERNIE. Informations générales

UNE CURE DE HERNIE. Informations générales UNE CURE DE HERNIE Informations générales Cette brochure contient les réponses aux questions plus souvent posées à propos de la cure de hernie. Il est donc recommandé de garder cette brochure à la portée

Plus en détail

LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE

LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE CENTRE HOSPITALIER La Palmosa LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE Ce document a pour but de vous aider et de vous accompagner dans les différentes étapes de votre prise en charge. Vous êtes invités à le garder

Plus en détail

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT Ce document contient des informations générales au sujet de l intervention qui est programmée chez vous. Discutez des informations fournies avec votre

Plus en détail

Que savoir sur la chirurgie de l Obésité A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

Que savoir sur la chirurgie de l Obésité A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Que savoir sur la chirurgie de l Obésité A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? VOUS ÊTES DESIREUX(SE) DE BENEFICIER A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CHIRURGIE DE L OBESITE APPELEE AUSSI CHIRURGIE BARIATRIQUE PAR

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

DRAINAGE. Les drainages sont très rarement nécessaires en cas de colectomie gauche.

DRAINAGE. Les drainages sont très rarement nécessaires en cas de colectomie gauche. Colectomie gauche Avant l'intervention: Pour certains chirurgiens, la préparation a l'intervention débute 5 à 7 jours avant l'hospitalisation par un régime pauvre en résidu (restreint en fibres). La veille

Plus en détail

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées Brochure à l attention du patient Après l intervention des varices Informations et conseils sur les suites du traitement Réponses aux questions fréquemment posées Les suites de l intervention En résumé

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PATIENTS CANCER DU RECTUM CHIRURGIE DU RECTUM Dr Lionel Charbit

INFORMATIONS AUX PATIENTS CANCER DU RECTUM CHIRURGIE DU RECTUM Dr Lionel Charbit 31, AVENUE DE L ABBAYE 91330 YERRES 01 69 48 48 13 INFORMATIONS AUX PATIENTS CANCER DU RECTUM CHIRURGIE DU RECTUM Dr Lionel Charbit Madame, Monsieur, Cette brochure est destinée à répondre à la plupart

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

Guide. Chirurgie d un jour. Enfant (moins de 14 ans) HÔPITAL DE MARIA RÉVISÉ NOVEMBRE 2006

Guide. Chirurgie d un jour. Enfant (moins de 14 ans) HÔPITAL DE MARIA RÉVISÉ NOVEMBRE 2006 Guide Chirurgie d un jour Enfant (moins de 14 ans) RÉVISÉ NOVEMBRE 2006 HÔPITAL DE MARIA Chirurgie d un jour Contenu Avant la chirurgie... 2 À l unité de soins... 4 Au départ pour la salle d opération...

Plus en détail

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LAMBEAU ABDOMINAL (DIEP)

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LAMBEAU ABDOMINAL (DIEP) RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LAMBEAU ABDOMINAL (DIEP) Cette fiche d information a été conçue par les chirurgiens du service de Chirurgie, Plastique et Reconstructrice du CHU de TOURS comme un complément

Plus en détail

Questions- Réponses concernant la chirurgie ambulatoire

Questions- Réponses concernant la chirurgie ambulatoire Questions- Réponses concernant la chirurgie ambulatoire Qu est- ce que la chirurgie ambulatoire? o C est un mode de prise en charge permettant de raccourcir votre hospitalisation pour une intervention

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

LIPOASPIRATION DU VENTRE ET DES HANCHES

LIPOASPIRATION DU VENTRE ET DES HANCHES FR É D É R I C SA U V E U R S A R FAT I Ancien Interne des Hôpitaux de Paris Ancien Chef de Clinique à l Hôpital Saint-Louis Fellow of the Endoscopic Plastic Surgery Center Baltimore U.S.A. C H I R U R

Plus en détail

Entre chacune des vertèbres se trouve un disque ; ce disque est constitué d'un

Entre chacune des vertèbres se trouve un disque ; ce disque est constitué d'un 1 Centre Hospitalier du Grand Hornu-Frameries La hernie discale Un peu d'anatomie pour comprendre. Entre chacune des vertèbres se trouve un disque ; ce disque est constitué d'un anneau fibreux, contenant

Plus en détail

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes EN/SPEC/AMB/780/01 DU 25/01/11 RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes 1/9 Les exigences de la Chirurgie Ambulatoire L ensemble des recommandations ci-dessous doit être respecté.

Plus en détail

Chirurgie du sein. Simple tumorectomie. This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11

Chirurgie du sein. Simple tumorectomie. This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11 This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11 Chirurgie du sein Simple tumorectomie Un examen récent, par palpation, a révélé une masse à un sein. Il est prévu

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

Il importe de noter que ce guide émet des recommandations conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de sa publication, soit au

Il importe de noter que ce guide émet des recommandations conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de sa publication, soit au Il importe de noter que ce guide émet des recommandations conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de sa publication, soit au 15 août 2011. Toutefois, ces recommandations n ont aucunement

Plus en détail

Bonnes Pratiques de nutrition entérale GASTROSTOMIE JEJUNOSTOMIE

Bonnes Pratiques de nutrition entérale GASTROSTOMIE JEJUNOSTOMIE Bonnes Pratiques de nutrition entérale GASTROSTOMIE JEJUNOSTOMIE EUROPHARMAT 2008 Atelier / 14,15 et 16 octobre 2008 1 Dispositifs de GASTROSTOMIE & JEJUNOSTOMIE SONDE de GPE SONDE de gastrostomie Bouton

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE?

VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE? VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE? www.urofrance.org Des solutions existent Parlez-en à votre médecin traitant ou à votre urologue LJCom L INCONTINENCE UNE VESSIE HYPERACTIVE

Plus en détail

CHIRURGIE OTOLOGIQUE

CHIRURGIE OTOLOGIQUE CHIRURGIE OTOLOGIQUE DE L HOSPITALISATION TRADITIONNELLE A L HOSPITALISATION AMBULATOIRE WWW.IUFC.fr PREAMBULE Ambulatoire : - nécessité institutionnelle - activité à développer En 2013, à l IUFC : 200

Plus en détail

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Madame, Mademoiselle, Monsieur, Madame, Mademoiselle, Monsieur, Vous allez recevoir une chimiothérapie en hôpital de jour au Centre Hospitalier de l Arrondissement de Montreuil-sur-Mer (C.H.A.M.). Ce livret d information est destiné

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie de Crohn

La prise en charge de votre maladie de Crohn G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie de Crohn Vivre avec une maladie de Crohn Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis

Plus en détail

UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE

UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE Vous allez bientôt subir une «blépharoplastie». Plus simplement, nous allons enlever le surplus de peau et les «poches» qui alourdissent vos

Plus en détail

PASSEPORT AMBULATOIRE

PASSEPORT AMBULATOIRE CENTRE HOSPITALIER LEON BINET Unité de Chirurgie Ambulatoire ( U.C.A.) Ouvert du lundi au vendredi de 7h à 19h sauf jours fériés Tel : 01.64.60.40.52 Standard Hôpital : 01 64 60 40 00 PASSEPORT AMBULATOIRE

Plus en détail

Pourquoi draine t-on?

Pourquoi draine t-on? Les drainages simples Promotion 2010/2013 SG Pourquoi draine t-on?- Pour évacuer une collection de liquide qui peut être : Du liquide péritonp ritonéal en excès Du pus Du sang Des sérosits rosités, s,

Plus en détail

DOSSIER DE LIAISON. Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez

DOSSIER DE LIAISON. Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez DOSSIER DE LIAISON Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez SOMMAIRE I Coordonnées Utiles II Comprendre la Chimiothérapie III Précautions à prendre IV Déroulement Pratique I Coordonnées Utiles

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX PATIENTS OPÉRÉS DE LA COIFFE DES ROTATEURS

INFORMATIONS DESTINÉES AUX PATIENTS OPÉRÉS DE LA COIFFE DES ROTATEURS INFORMATIONS DESTINÉES AUX PATIENTS OPÉRÉS DE LA COIFFE DES ROTATEURS DESCRIPTION DU GESTE CHIRURGICAL 0-6 SEMAINES: PHASE DE REPOS Vous allez bientôt bénéficier d une réparation de la coiffe des rotateurs.

Plus en détail

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Hôpital Privé d Antony APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Livret d information Hôpital Privé d Antony OPC/KINE/297 Page 1 sur 6 Intervenants Rédigé par : Nom Profession Le Visa C.DUPUY

Plus en détail

Chirurgie de Mohs. Soins postopératoires

Chirurgie de Mohs. Soins postopératoires Chirurgie de Mohs Soins postopératoires Cette brochure a été développée pour vous informer sur les soins postopératoires à la suite d une chirurgie de Mohs. Douleur, saignements, ecchymoses et enflure

Plus en détail

Département. service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE. QUELLE RECONSTRUCTION MAMMAIRE ENVISAGEr? >>>

Département. service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE. QUELLE RECONSTRUCTION MAMMAIRE ENVISAGEr? >>> Département chirurgie service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE Reconstruction mammaire De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues médicaux, oncologues radiothérapeutes, médecins

Plus en détail

RÉSUMÉ DU FILM LA NATURE DES SOINS DOULOUREUX HISTORIQUE DE LA DÉMARCHE

RÉSUMÉ DU FILM LA NATURE DES SOINS DOULOUREUX HISTORIQUE DE LA DÉMARCHE COMMENT LES INFIRMIÈRES PEUVENT MODIFIER LES PRATIQUES MÉDICALES : L EXEMPLE DES SOINS D ABCÈS CHEZ L ENFANT EN CHIRURGIE VISCÉRALE FILM VIDÉO FINANCÉ GRÂCE À LA FONDATION CNP Danièle Jolly, Christine

Plus en détail

CHIRURGIE GÉNÉRALE Mastectomie totale

CHIRURGIE GÉNÉRALE Mastectomie totale CHIRURGIE GÉNÉRALE Mastectomie totale Définition : Une mastectomie totale est l'ablation complète du sein, incluant le mamelon et la peau. Par contre les muscles ne sont pas enlevés, ni touchés. Alimentation

Plus en détail

LA GASTROPLASTIE VERTICALE CALIBREE AVEC RESECTION GASTRIQUE OU SLEEVE GASTRECTOMIE Sleeve signifie manche ou manchette. C est ainsi que l on nomme cette résection (ablation) de l estomac qui enlève environ

Plus en détail

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE Informations générales pour la convalescence Pour vous, pour la vie Ce feuillet est destiné à mieux vous renseigner sur les points à observer après une opération

Plus en détail

Etiquette patient GU 1162 V02 1/12 Avril 2014

Etiquette patient GU 1162 V02 1/12 Avril 2014 Etiquette patient GU 1162 V02 1/12 Avril 2014 Sommaire La chirurgie ambulatoire 3 Les informations en pré-hospitalisation 4 Les recommandations pour l'hospitalisation 6 Les consignes de sortie de l'unité

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question,

Plus en détail

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE?

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE? QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE? La colonne vertébrale est constituée d un empilement de vertèbres. Les cinq vertèbres du bas constituent la colonne lombaire ou rachis lombaire qui repose sur le sacrum.

Plus en détail

La mastectomie totale est l'ablation (retrait) complète du sein, incluant le mamelon et la peau.

La mastectomie totale est l'ablation (retrait) complète du sein, incluant le mamelon et la peau. Guide d enseignement Direction des soins infirmiers CHIRURGIE GÉNÉRALE MASTECTOMIE TOTALE Définition : La mastectomie totale est l'ablation (retrait) complète du sein, incluant le mamelon et la peau. Quoi

Plus en détail

PLAN. Transferts du patient

PLAN. Transferts du patient PLAN a) le préopératoire : 1) L accueil et l information 2) Les dossiers du patient 3) Les examens 4) La consultation d anesthésie 5) La préparation cutanée 6) Suivi et mise en route des thérapeutiques

Plus en détail

Guide du patient. La coronarographie L angioplastie coronaire

Guide du patient. La coronarographie L angioplastie coronaire Guide du patient La coronarographie L angioplastie coronaire 8 rue Dr Calmette - CS 10043-38028 GRENOBLE CEDEX 1 Tél : 04 76 70 70 54 Fax : 04 76 70 71 45 secr.cardiologie@ghm-grenoble.fr www.ghm-grenoble.fr

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Qu est-ce que l anesthésie?

Qu est-ce que l anesthésie? Qu est-ce que l anesthésie? Le mot «Anesthésie» signifie «insensibilité à la douleur et autres sensations» provoquées par les actes diagnostiques ou thérapeutiques. L anesthésie, en réalité, n est pas

Plus en détail

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique 2 Sommaire Dans ce livret d information à destination des patients, vous pourrez trouver les réponses aux questions que vous vous posez à propos

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

PASSEPORT AMBULATOIRE

PASSEPORT AMBULATOIRE 2013 PASSEPORT AMBULATOIRE Vous allez prochainement être admis dans notre unité d anesthésie et de chirurgie ambulatoire. Notre équipe médicale et soignante sera heureuse de vous y accueillir pour un séjour

Plus en détail

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération Voici un petit guide qui vous renseignera sur tous les éléments à connaître concernant votre chirurgie. AVANT L OPÉRATION Les

Plus en détail

GUIDE POUR L ELABORATION D UN CHEMIN CLINIQUE POUR LA CURE DE HERNIES DE L AINE EN AMBULATOIRE

GUIDE POUR L ELABORATION D UN CHEMIN CLINIQUE POUR LA CURE DE HERNIES DE L AINE EN AMBULATOIRE GUIDE POUR L ELABORATION D UN CHEMIN CLINIQUE POUR LA CURE DE HERNIES DE L AINE EN AMBULATOIRE Les recommandations européennes (1) et françaises (2) indiquent que la cure des hernies de l aine doit être

Plus en détail

Pontage artériel fémoro-poplité

Pontage artériel fémoro-poplité Tél : 021 314.53.56 Document d information patient Pontage artériel fémoro-poplité Madame, Monsieur Vous allez bénéficier prochainement d une intervention dans le domaine de la chirurgie vasculaire. Afin

Plus en détail

Les réponses aux questions fréquemment posées par la maman césarisée

Les réponses aux questions fréquemment posées par la maman césarisée Les réponses aux questions fréquemment posées par la maman césarisée HÔPITAL ERASME CLINIQUES UNIVERSITAIRES DE BRUXELLES Maternité Service de Gynécologie/Obstétrique Service de Néonatologie Les réponses

Plus en détail

Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire

Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire AVANT L INTERVENTION : 1) Un rendez-vous en consultation d anesthésie au moins 8 jours avant l intervention vous a été donné. Venez ce jour-là

Plus en détail

Fissures anales. Définition et épidémiologie. Causes, facteurs favorisant. Signes et symptômes. Diagnostic.

Fissures anales. Définition et épidémiologie. Causes, facteurs favorisant. Signes et symptômes. Diagnostic. Fissures anales. Définition et épidémiologie. «Ulcération allongée et superficielle généralement très douloureuse siégeant dans les plis radiés de l anus.» 1 La fissure survient le plus souvent chez les

Plus en détail

Options chirurgicales dans le cas d un glaucome

Options chirurgicales dans le cas d un glaucome Options chirurgicales dans le cas d un glaucome Le glaucome est défini comme une augmentation de pression dans l œil (appelée pression intraoculaire ou PIO) qui cause une dégénérescence du nerf optique

Plus en détail

MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325. Dr K Farahat Gastroentérologie. Bruxelles, le

MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325. Dr K Farahat Gastroentérologie. Bruxelles, le MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325 Dr K Farahat Gastroentérologie Bruxelles, le Concerne Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Chère Madame, Cher Monsieur, Votre médecin

Plus en détail

Prostatectomie radicale assistée par ROBOT

Prostatectomie radicale assistée par ROBOT Prostatectomie radicale assistée par ROBOT L intervention qui vous est proposée est destinée à enlever votre prostate qui est atteinte d un cancer. LA PROSTATE La prostate est une glande qui participe

Plus en détail

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale Relecture scientifique Société française Relecture juridique Médecins experts Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des médecins (CNOM) Relecture des patients Confédération interassociative

Plus en détail

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

RECONSTRUCTION MAMMAIRE Centre Hospitalier Guy de Chauliac Unité Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Chirurgie Maxillo-Faciale RECONSTRUCTION MAMMAIRE De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues

Plus en détail

va être opéré d un hypospadias

va être opéré d un hypospadias Votre enfant va être opéré d un hypospadias Introduction Le chirurgien urologue pédiatrique vous a confirmé le diagnostic d hypospadias et expliqué les avantages ainsi que les risques et complications

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Hôpital de jour médico-chirurgical Je vais subir une intervention chirurgicale en hôpital de jour, cela signifie que l intervention et le retour à domicile s effectueront le même

Plus en détail

LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon

LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon Introduction : Le TVT ou le TOT (Tension Free Vaginal Tape) sont des techniques récentes dans le traitement de l incontinence urinaire

Plus en détail

French translation OAA leaflet. Maux de tête après péridurale ou rachianesthésie Ce que vous devez savoir

French translation OAA leaflet. Maux de tête après péridurale ou rachianesthésie Ce que vous devez savoir French translation OAA leaflet Maux de tête après péridurale ou rachianesthésie Ce que vous devez savoir Nous avons écrit ce fascicule pour vous donner des informations sur les maux de tête qui peuvent

Plus en détail

INFORMATIONS AU PATIENT SUR LA COLOSCOPIE

INFORMATIONS AU PATIENT SUR LA COLOSCOPIE INFORMATIONS AU PATIENT SUR LA COLOSCOPIE Votre médecin vous a prescrit une coloscopie. Afin que vous soyez parfaitement informé(e) sur l examen, ses indications, sa préparation indispensable, etc., nous

Plus en détail

Syndrome d Ehlers-Danlos Vasculaire (anciennement type IV)

Syndrome d Ehlers-Danlos Vasculaire (anciennement type IV) Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Syndrome d Ehlers-Danlos Vasculaire (anciennement type IV) Lisez attentivement ce document et

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l'attention du patient HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée ; il faudrait

Plus en détail

Pour toutes questions supplémentaires, veuillez communiquer avec nous au 514 340-3540 poste 4129.

Pour toutes questions supplémentaires, veuillez communiquer avec nous au 514 340-3540 poste 4129. Journal urinaire À quoi sert un journal urinaire? Nous vous demanderons de remplir ce journal à deux reprises : avant et après les classes d exercices. Les données recueillies nous permettront de mieux

Plus en détail

Après votre chirurgie à la rétine

Après votre chirurgie à la rétine 2011 Après votre chirurgie à la rétine Le Eye Care Centre Veuillez apporter la présente brochure à l hôpital le jour de votre opération. Après votre chirurgie à la rétine Après la chirurgie...2 Injection

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

L exploration électrophysiologique

L exploration électrophysiologique L exploration électrophysiologique CHR Namur - Edition 2011 Unité de cardiologie L EXPLORATION ELECTROPHYSIOLOGIQUE. Mettez votre cœur à l aise Sur une demande de votre médecin traitant ou de votre cardiologue,

Plus en détail

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle Centre d apprentissage Extraction de cataracte Carnet d'enseignement à la clientèle Janvier 2013 Ma chirurgie est le : Me présenter à l admission #, pour l inscription à heures. AIDE MÉMOIRE POUR VOTRE

Plus en détail

CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE. 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine

CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE. 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE (question AP.01 - questionnaire en face à face, p.13) 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine 2. Jogging, autre sport de détente ou jardinage,

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Le Cancer du rein Le cancer du rein représente 3% des cancers de l adulte. Il s agit du troisième cancer urologique après le cancer de prostate et celui de la vessie. L

Plus en détail

TROUSSE DE DÉMARRAGE POUR SOINS DE L INCONTINENCE Mode d emploi

TROUSSE DE DÉMARRAGE POUR SOINS DE L INCONTINENCE Mode d emploi S O I N S D E L I N C O N T I N E N C E P O U R F E M M E S TROUSSE DE DÉMARRAGE POUR SOINS DE L INCONTINENCE Mode d emploi 0120 REF UR208 V.10 JUN20/07 POUR OBTENIR DE L AIDE: 1-866-560-5690 WWW.URESTA.COM

Plus en détail

Que la stomie de votre enfant soit temporaire ou définitive, ce document est conçu pour vous aider.

Que la stomie de votre enfant soit temporaire ou définitive, ce document est conçu pour vous aider. ~ 2 ~ Préface Que la stomie de votre enfant soit temporaire ou définitive, ce document est conçu pour vous aider. Cet ouvrage vous enseigne les points essentiels pour vous occuper de la stomie digestive

Plus en détail

Chirurgie Ambulatoire: Les enjeux d une organisation efficace dans le changement de paradigme.

Chirurgie Ambulatoire: Les enjeux d une organisation efficace dans le changement de paradigme. Chirurgie Ambulatoire: Les enjeux d une organisation efficace dans le changement de paradigme. Pauline Viguerie Infirmière Responsable de l unité de Chirurgie Ambulatoire Clinique Médipôle Garonne HISTORIQUE

Plus en détail

Prothèse totale de hanche

Prothèse totale de hanche Cabinet de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport Dr CHAUMONT P.L., Dr WASSER L. 156 avenue d Alsace - 68000 Colmar Tél. 03 89 24 29 37 www.chirurgie-orthopedique-colmar.com Docteur Pierre-Louis

Plus en détail

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Hôpital Privé d Antony LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Livret d information Hôpital Privé d Antony - OPC/KINE/268 Page 1 sur 5 Intervenants Rédigé par : C.DUPUY M.CERISIER Masseur Kinésithérapeute Masseur

Plus en détail

LA PROTHESE TOTALE DE GENOU

LA PROTHESE TOTALE DE GENOU LA PROTHESE TOTALE DE GENOU Introduction : La destruction du cartilage est fréquente au niveau du genou qui est une articulation très sollicitée et soumise à tout le poids du corps. La conséquence de cette

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER FRANCIS ROBERT Ancenis

CENTRE HOSPITALIER FRANCIS ROBERT Ancenis CENTRE HOSPITALIER FRANCIS ROBERT Ancenis Journée de la Commission de Soins Infirmiers et de Rééducation Médico- Technique 15 Novembre 2011 Unité de Chirurgie Ambulatoire Participantes : JEANIN Gisèle

Plus en détail

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées Les systèmes de traitement des plaies par pression négative (TPN) sont des

Plus en détail

Dilatation Coronaire

Dilatation Coronaire Guide du Patient La Dilatation Coronaire Unité d Angiographie et de Cardiologie Interventionnelle Docteurs X. de Boisgelin - G. Lévy - P. Gallay - M. Pons - D. Carabasse - F. Rivalland Clinique du Millénaire

Plus en détail

vacances? Comment bien préparer ses Les petits bobos en vacances... Comment je m y prépare? Dossier de presse - Mai 2011

vacances? Comment bien préparer ses Les petits bobos en vacances... Comment je m y prépare? Dossier de presse - Mai 2011 Santé Dossier de presse - Mai 2011 Comment bien préparer ses vacances? Les petits bobos en vacances... Comment je m y prépare? Comment trouver un médecin sur son lieu de vacances, pour les bobos du quotidien

Plus en détail

FISTULA CARE. Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12

FISTULA CARE. Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12 FISTULA CARE Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12 EngenderHealth, 440 Ninth Avenue, New York, NY 10001, USA Téléphone: 212-561-8000; Fax: 212-561-8067;

Plus en détail