Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest"

Transcription

1 >> PRIX Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Bretagne Sept La reprise sur les volumes des ventes dans l ancien se confirme : +16% pour les appartements et +17% pour les maisons. Tous les secteurs, urbains, littoraux comme ruraux profitent du regain d activité constaté depuis le printemps éd i to «Dans le neuf, la reprise profite essentiellement aux grandes agglomérations de Rennes et de Nantes» Côté prix l heure n est toujours pas à la hausse, globalement celui des maisons se stabilisent. Toutefois, localement, nous pouvons à nouveau constater des baisses significatives, mais c est souvent la condition pour que les ventes se concluent. Le prix des appartements quant à lui enregistre à nouveau un léger repli. Rares sont les villes qui y échappent (Rennes +0.7% et Dinan +11.6%). Concernant le neuf, le dispositif Pinel continue de porter ses fruits. La reprise des ventes est nette sur les métropoles régionales de Rennes et de Nantes mais demeure timide sur les autres secteurs. Ainsi, en 2015, la Loire-Atlantique a concentré 59% des ventes de la région et l Ille-et-Vilaine 31% (Côtes d Armor 2%, Finistère 3%, Morbihan 5%). Les investisseurs sont prudents et privilégient les secteurs où le marché locatif est dynamique. Enfin, nous ne constatons pas d embellie sur les volumes de ventes des terrains à bâtir. L offre n est pas toujours adaptée à la demande : terrains trop petits ou excentrés, coût global du projet (terrain + construction) trop élevé, Aujourd hui, les acquéreurs bénéficient toujours de conditions intéressantes : prix bas et taux d intérêts planchers. Le marché de l ancien se fluidifie, les délais de ventes se réduisent. Pour les mois à venir, nous nous attendons à une poursuite de la tendance actuelle. Maître Loïc LECUYER, Président

2 BRETAGNE Prix de vente par département et évolution sur 1 an Tendances régionales par type de bien neufs anciens Maisons Terrains à bâtir +4,6% -3,7% +0,1% +1,2% Le Conseil régional des notaires communique des prix médians. Le prix médian sépare les biens en 2 catégories : 50% des biens se sont vendus à un prix inférieur et 50% se sont vendus à un prix supérieur. Pourcentages d évolution calculés par rapport à 2014

3 Immobilier en Bretagne Région Ouest La reprise constatée depuis le printemps 2015, qui a ramené de la fluidité au marché immobilier, ne se dément pas. Les taux bas resolvabilisent certaines personnes qui ont à nouveau les moyens de se porter acquéreurs et permettent à d autres d acheter un bien de valeur plus élevée. Les aides, notamment fiscales, viennent en soutien de cet effet de levier. Ainsi, les notaires ont constaté les effets bénéfiques de la loi Pinel dans l immobilier neuf. De même, les conditions d allocation du PTZ nouvelle formule dans l ancien - en vigueur depuis le 1er janvier dernier- entretiennent la bonne tenue du marché sur notre région. Néanmoins, des disparités persistent selon les marchés ou secteurs. Concernant les marchés urbains résidentiels (acquéreurs qui achètent pour se loger), ils se tendent et les stocks diminuent. Cela touche notamment le marché des maisons dans les agglomérations ou des appartements dans le cœur des grandes villes (Nantes ou Rennes). Dans les secteurs ruraux, le stock de biens à vendre reste important, les ventes ne se concluent souvent qu après une négociation du prix. Quant aux marchés investisseurs, ils bénéficient de la faible rentabilité des placements financiers et des incertitudes de la bourse. Mais, la reprise de ces marchés profite essentiellement aux métropoles régionales de Nantes et de Rennes, dans le neuf comme dans l ancien Enfin, les notaires constatent, notamment sur le littoral, un retour en grâce de la résidence secondaire, qui regagne son statut de «maison de famille» les volumes de vente repartent. anciens : l érosion des prix se poursuit L offre se concentre dans les grandes villes et sur le littoral. Les volumes repartent dans tous les secteurs (+16% sur la région et même +31% dans le Morbihan).

4 Les prix restent globalement orientés à la baisse, même si localement les notaires peuvent constater des hausses. Ils s échelonnent sur l ensemble de la région de 960 /m2 à Morlaix à / m2 à La Baule-Escoublac. Dans les centres urbains, les acquéreurs sont de retour. Souvent, avec les taux et les baisses de prix, il est plus intéressant financièrement d acquérir son logement que de rester locataire. Sur le littoral, le marché de la résidence secondaire dynamise l activité, et plus de 60% des ventes sont faites au profit d acquéreurs de plus de 50 ans. neufs : la loi Pinel profite aux grandes villes Les maisons anciennes Après les baisses successives de ces dernières années, le marché se rééquilibre, les prix des maisons se stabilisent partout même si certains secteurs restent toujours à la peine, notamment les bassins ruraux. Sur le littoral, la situation demeure contrastée certaines stations ont retrouvé des couleurs et enregistrent à nouveau des hausses de prix significatives tandis que d autres accusent de nouveau des baisses. Dans les villes et leurs agglomérations, les stocks commencent à diminuer les prix se stabilisent. Les terrains à bâtir Les ventes dans le neuf se concentrent à Rennes et à Nantes : 59% des appartements vendus sont situés en Loire-Atlantique et 31 % en Ille-et-Vilaine. Les prix se maintiennent et vont de 2810 /m2 dans les Côtes d Armor à 3700 en Ille-et-Vilaine. Le marché du terrain à bâtir reste à la peine. Les surfaces des terrains tendent à diminuer en revanche le prix au m2 progresse sur de nombreux bassins. Les volumes des ventes ne repartent pas. Volumes des ventes en Bretagne Evolution 2014/2015 : anciens +16% neufs + 41% Maisons anciennes +17% Terrains à bâtir +2% anciens neufs Maisons anciennes Terrains à bâ?r

5

6 Côtes d Armor Prix de vente par secteur et évolution sur 1 an Tendances régionales par type de bien neufs anciens Maisons Terrains à bâtir -- -6,0% 0% +3,5% Le Conseil régional des notaires communique des prix médians. Le prix médian sépare les biens en 2 catégories : 50% des biens se sont vendus à un prix inférieur et 50% se sont vendus à un prix supérieur. Pourcentages d évolution calculés par rapport à C est le budget médian consacré par un habitant des Côtes-d Armor pour l achat d une maison dans le département en Evolution PRIX sur 1 an Evolution VOLUMES sur 1 an -15% 18% 21% -1% C est le budget médian consacré par un habitant des Côtes-d Armor pour l achat d un appartement ancien dans le département en 2015.

7 Evolution du prix par type de bien Evolution 1 an 5 ans 10 ans Evolution 1 an 5 ans 10 ans anciens -6,0% -6,7% -9,8% Maisons anciennes 0% -6,2% 0% neufs ,2% +31,2% Terrains à bâtir +3,5% +18,1% +137,5% anciens neufs neufs anciens Maisons anciennes Terrains Terrains à bâ;r à bâtir Profil des acquéreurs Part des acquisitions selon l âge 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 14,5% 14,6% 21,9% 19,8% 29,3% 22,2% 20,9% 20,1% 14,8% 22,1% 62,5% 15,0% 12,5% 2,5% 7,5% 14,0% 14,9% 18,7% 17,7% 34,7% 29 ans et moins 30 à 39 ans 40 à 49 ans 50 à 59 ans 60 ans et plus Terrains à bâ>r Maisons neufs anciens 18,8% des acquéreurs sur le littoral de Plestin-les- Grèves à Binic sont franciliens Saint-Brieuc - Prix de vente par quartier

8 Finistère Prix de vente par secteur et évolution sur 1 an Tendances régionales par type de bien neufs anciens Maisons Terrains à bâtir +2,3% -1,7% +2,1% -7,1% Le Conseil régional des notaires communique des prix médians. Le prix médian sépare les biens en 2 catégories : 50% des biens se sont vendus à un prix inférieur et 50% se sont vendus à un prix supérieur. Pourcentages d évolution calculés par rapport à C est le budget médian consacré par un habitant du Finistère pour l achat d une maison dans le département en Evolution PRIX sur 1 an Evolution VOLUMES sur 1 an 28% 11% 13% 15% C est le budget médian consacré par un habitant du Finistère pour l achat d un appartement ancien dans le département en 2015.

9 Evolution du prix par type de bien Evolution 1 an 5 ans 10 ans Evolution 1 an 5 ans 10 ans anciens -1,7% -7,0% +4,7% Maisons anciennes +2,1% -4,8% +6,2% neufs +2,3% -0,8% +24,5% Terrains à bâtir -7,1% +8,4% +83,1% neufs anciens Maisons anciennes Terrains à bâtir anciens neufs Maisons anciennes Terrains à bâ;r Profil des acquéreurs Part des acquisitions selon l âge 100% 90% 12,3% 19,7% 16,6% 19,0% 80% 32,4% 70% 17,9% 21,1% 16,9% 60% 15,0% 50% 40% 30% 4,6% 29,1% 32,2% 29,9% 27,6% 5,7% 20% 27,8% 10% 18,5% 18,3% 16,7% 18,7% 0% 29 ans et moins 30 à 39 ans 40 à 49 ans 50 à 59 ans 60 ans et plus Terrains à bâ>r Maisons neufs anciens 15,6% Âge moyen des des acquéreurs sur le littoral Penmarch 44 ans à Clohars-Carnoët sont franciliens

10 PRIX - Baromètre de l immobilier Brest et Quimper Prix de vente par quartier BREST QUIMPER

11 Ille-et-Vilaine Prix de vente par secteur et évolution sur 1 an Tendances régionales par type de bien neufs anciens Maisons Terrains à bâtir +10,5% -1,5% +1,6% -5,8% Le Conseil régional des notaires communique des prix médians. Le prix médian sépare les biens en 2 catégories : 50% des biens se sont vendus à un prix inférieur et 50% se sont vendus à un prix supérieur. Pourcentages d évolution calculés par rapport à C est le budget médian consacré par un habitant d Ille-et-Vilaine pour l achat d une maison dans le département en Evolution PRIX sur 1 an Evolution VOLUMES sur 1 an 60% 18% 28% -3% C est le budget médian consacré par un habitant d Ille-et-Vilaine pour l achat d un appartement ancien dans le département en 2015.

12 Evolution du prix par type de bien Evolution Evolution 1 an 5 ans 10 ans 1 an 5 ans 10 ans anciens -1,5% +4,0% +6,7% Maisons anciennes +1,6% -1,2% +3,9% neufs +10,5% +28,6% +64,5% Terrains à bâtir -5,8% +14,1% +66,7% neufs anciens Maisons anciennes Terrains à bâtir Profil des acquéreurs Part des acquisitions selon l âge 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 23,1% 38,4% 21,4% 9,9% 7,2% 12,8% 10,8% 23,9% 16,5% 36,0% 30,8% 19,4% 29,0% 6,0% 21,6% 14,8% 18,0% 17,5% 23,6% 19,3% 29 ans et moins 30 à 39 ans 40 à 49 ans 50 à 59 ans 60 ans et plus 16,6% des acquéreurs sur le littoral du département sont franciliens Terrains à bâ>r Maisons neufs anciens Rennes - Prix de vente par quartier

13 Loire-Atlantique Prix de vente par secteur et évolution sur 1 an Tendances régionales par type de bien neufs anciens Maisons Terrains à bâtir +2,3% -3,3% +2,6% +7,3% Le Conseil régional des notaires communique des prix médians. Le prix médian sépare les biens en 2 catégories : 50% des biens se sont vendus à un prix inférieur et 50% se sont vendus à un prix supérieur. Pourcentages d évolution calculés par rapport à C est le budget médian consacré par un habitant de Loire-Atlantique pour l achat d une maison dans le département en Evolution PRIX sur 1 an Evolution VOLUMES sur 1 an 47% 12% 7% -2% C est le budget médian consacré par un habitant de Loire-Atlantique pour l achat d un appartement ancien dans le département en 2015.

14 Evolution du prix par type de biens Evolution 1 an 5 ans 10 ans Evolution 1 an 5 ans 10 ans anciens -3,3% +2,1% +15,7% Maisons anciennes +2,6% +5,3% +14,3% neufs +2,3% +6,5% +33,9% Terrains à bâtir 0,0% -3,0% +18,4% neufs anciens Maisons anciennes Terrains à bâtir Profil des acquéreurs 100% Part des acquisitions selon l âge 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 10,9% 7,8% 21,2% 33,3% 26,7% 13,3% 12,6% 24,3% 15,4% 34,5% 15,4% 31,9% 5,7% 32,6% 14,4% 21,6% 21,4% 22,1% 18,4% 16,5% 29 ans et moins 30 à 39 ans 40 à 49 ans 50 à 59 ans 60 ans et plus Terrains à bâ>r Maisons neufs anciens 20,2% 6,0% Âge moyen des des acquéreurs acquéreurs sur le littoral en Nord 43 ans Loire Loire-Atlantique sont sont franciliens franciliens

15 PRIX - Baromètre de l immobilier Nantes et Saint-Nazaire Prix de vente par quartier NANTES SAINT-NAZAIRE

16 Morbihan Prix de vente par secteur et évolution sur un an Tendances régionales par type de bien neufs anciens Maisons Terrains à bâtir -2,7% -9,4% 0% +1,3% Le Conseil régional des notaires communique des prix médians. Le prix médian sépare les biens en 2 catégories : 50% des biens se sont vendus à un prix inférieur et 50% se sont vendus à un prix supérieur. Pourcentages d évolution calculés par rapport à C est le budget médian consacré par un Morbihannais pour l achat d une maison dans le département en Evolution PRIX sur 1 an Evolution VOLUMES sur 1 an -28% 31% 23% 6% C est le budget médian consacré par un Morbihannais pour l achat d un appartement ancien dans le département en 2015.

17 Evolution du prix par type de biens Evolution 1 an 5 ans 10 ans Evolution 1 an 5 ans 10 ans anciens -5,1% -6,6% +3,1% Maisons anciennes -3,0% +4,6% +21,0% neufs -3,1% +4,5% +40,6% Terrains à bâtir -9,4% +2,7% +32,0% neufs anciens Maisons anciennes Terrains à bâtir Profil des acquéreurs 100% Part des acquisitions selon l âge 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 16,1% 14,3% 17,9% 20,7% 30,9% 23,9% 18,7% 12,3% 21,4% 23,7% 48,0% 8,0% 21,3% 16,0% 6,7% 18,9% 15,8% 17,3% 19,1% 28,9% 29 ans et moins 30 à 39 ans 40 à 49 ans 50 à 59 ans 60 ans et plus 16,6% Âge moyen des des acquéreurs acquéreurs sur le littoral du xx département ans sont franciliens Terrains à bâ>r Maisons neufs anciens

18 PRIX - Baromètre de l immobilier Lorient et Vannes Prix de vente par quartier VANNES LORIENT

19 Maisons anciennes Classement des 20 communes* les plus chères de la région Classement des 20 communes* les moins chères de la région * Communes de la région dont les références sont suffisantes pour calculer une médiane

20 Appartement anciens Classement des 20 communes* les plus chères de la région Classement des 20 communes* les moins chères de la région * Communes de la région dont les références sont suffisantes pour calculer une médiane

21 Conseil Régional des Notaires de la Cour d Appel de Rennes 14, rue de Paris CS Rennes Cedex Notaires de l Ouest

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 Le mot du Président «Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

baisse. Aujourd hui, les vendeurs l ont compris et acceptent plus facilement de réviser leurs prétentions afin de vendre dans un délai raisonnable.

baisse. Aujourd hui, les vendeurs l ont compris et acceptent plus facilement de réviser leurs prétentions afin de vendre dans un délai raisonnable. PRIX >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Sept 2015 Bretagne Dynamisme des volumes et sagesse des prix édito Le marché immobilier breton est redevenu attractif, les prix ont baissé,

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

TRECOBAT, UN CONSTRUCTEUR PÉRENNE, QUI INVESTIT ET EMBAUCHE

TRECOBAT, UN CONSTRUCTEUR PÉRENNE, QUI INVESTIT ET EMBAUCHE Dossier de presse TRECOBAT INAUGURE SA NOUVELLE AGENCE À LAMBALLE Zone du Ventoué TRECOBAT, UN CONSTRUCTEUR PÉRENNE, QUI INVESTIT ET EMBAUCHE SOMMAIRE LE GROUPE TRECOBAT Un leader national de la maison

Plus en détail

Immobilier : Perspectives 2012

Immobilier : Perspectives 2012 Immobilier : Perspectives 2012 29 mars 2012 1 Volume par trimestre Volumes de ventes estimées dans la Loire-Atlantique Evolution 2010/2011 : Appartements anciens : +12% Appartements neufs :-4% Maisons

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché Nombre de résidences secondaires par commune en 2006 5 000 à 30 241 (73) 1 000 à 5 000 (325) 100 à 1 000 (3588) 30 à 0à 100 (9811) 30 (22816) Évaluation de l impact économique des résidences secondaires

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

L IMMOBILIER BRETON. Tendances Générales Région Ouest. Le baromètre de. 156 000 +0,6% / 1 an -1% / 5 ans. +4,3% / 1 an +25% / 5 ans

L IMMOBILIER BRETON. Tendances Générales Région Ouest. Le baromètre de. 156 000 +0,6% / 1 an -1% / 5 ans. +4,3% / 1 an +25% / 5 ans de l Ouest Le baromètre de L IMMOBILIER BRETON Octobre 2012 N 12 Tendances Générales Région Ouest APPARTEMENTS 2 323 +4,3% / 1 an +25% / 5 ans Maisons 156 000 +0,6% / 1 an -1% / 5 ans APPARTEMENTS 2 984

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français.

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. INVESTISSEMENT LOCATIF ET DEFISCALISATION DANS LA MAISON INDIVIDUELLE La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. C est indéniable, trois français sur quatre souhaitent vivre en maison individuelle.

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

Analyse du marché n 16

Analyse du marché n 16 Baromètre de l immobilier Breton Analyse du marché n Septembre 0 Calme plat Les années se suivent et se ressemblent malheureusement sur le marché immobilier breton. Malgré des baisses de prix significatives

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 576 Novembre 2014 Le prix à bâtir OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2013, plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l autorisation de

Plus en détail

Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère

Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère 08/244 Agence de DEveloppement et d'urbanisme du Pays de Brest - 24 rue Coat ar Gueven 29200 Brest Tél

Plus en détail

Le logement neuf en 2013

Le logement neuf en 2013 OBSERVATOIRE DE L AIRE URBAINE DE RENNES Le logement neuf en 2013 AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE Mai 2014 numéro 45 S O M M A I R E SYNTHESE 5 La construction

Plus en détail

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet Acheter pour louer et investissement locatif L achat d un bien immobilier est considéré comme un placement puisqu il est rentable au fil du temps. Il est possible d obtenir différents types de prêts pour

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

Ville de Rennes. Quartier «Centre» n 1

Ville de Rennes. Quartier «Centre» n 1 Ville de Rennes Quartier «Centre» n 1 Le quartier 1 : Centre Colombier champs de Mars Dinan St Malo est composé de trois secteurs : le secteur Cathédrale-Hoche Parlement Parcheminerie Toussaints ; le secteur

Plus en détail

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Service connaissance et développement durable Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs Commercialisation des appartements neufs Résultats au

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

édito «Tous les voyants Bretagne sont au vert!» >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Marché immobilier breton : «ÇA VA MIEUX!

édito «Tous les voyants Bretagne sont au vert!» >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Marché immobilier breton : «ÇA VA MIEUX! PRIX >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest www.notaires-ouest.com Juin 2016 Bretagne Marché immobilier breton : «ÇA VA MIEUX!» édito La reprise amorcée en 2015 sur le marché de l'immobilier

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances Direction Départementale de l'equipement Ain Service Politique Ville Habitat Mars 2009 Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain Evolutions et tendances Mars 2009 www.ain.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne Sommaire Introduction 5 1.1 Une baisse de la demande d

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE

ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE FEDERATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE 20 octobre 2014 Ce rapport contient 7 pages Exposé préalable Méthologie de l étude Cette étude vise à comparer

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

Site CHARTRES DE BRETAGNE

Site CHARTRES DE BRETAGNE DAUPHIN Immobilier La Note de conjoncture Le Marché des entrepôts à Rennes (Bilan 2011 sur 9 mois) Site CHARTRES DE BRETAGNE Entrepôt SAINT JACQUES DE LA LANDE Plateforme Logistique TORCE Site CESSON SEVIGNE

Plus en détail

Résidence Les terrasses de solène. AGDE - MéDitErrAnéE

Résidence Les terrasses de solène. AGDE - MéDitErrAnéE Résidence Les terrasses de solène AGDE - MéDitErrAnéE LE DÉPARTEMENT DE L HÉRAULT ATTIRE PLUs DE 1 000 NOUVEAUX HABITANTs PAR MOIs (source INsEE) Avec 130 km de littoral, des paysages à couper le souffle,

Plus en détail

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX Au sein de la construction neuve, la création de issus d'un changement de destination de locaux a progressé régulièrement entre 199 et 25

Plus en détail

Les tendances de l IMMOBILIER par les notaires d Ille-et-Vilaine

Les tendances de l IMMOBILIER par les notaires d Ille-et-Vilaine Chambre des Notaires d Ille-et-Vilaine Les tendances de l IMMOBILIER par les notaires d Ille-et-Vilaine Sites immobiliers du notariat : o chambre-35.notaires.fr o www.immobilier.notaires.fr Le 5 février

Plus en détail

Les logements autorisés et mis en chantier dans Lorient Agglomération

Les logements autorisés et mis en chantier dans Lorient Agglomération Les logements autorisés et mis en chantier dans Lorient Agglomération Bilan annuel 213 et perspectives 214 AGENCE DEPARTEMENTALE D INFORMATION SUR LE LOGEMENT AVRIL 214 SOMMAIRE 2 Zonage d étude et source

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 OBSERVATOIRE DE L ACCESSION SOCIALE Sommaire La production de lotissements en 2014 p.2 Les lots vendus en 2014

Plus en détail

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 7 janvier 2013 Sommaire Que s est-il passé au 1 er semestre 2013? 1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 2. Tableaux synthétiques 08 3. France 14

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe

Plus en détail

Marché Immobilier : BILAN 2015 et PERSPECTIVES 2016 par Hervé KERMARREC Président de KERMARREC Immobilier

Marché Immobilier : BILAN 2015 et PERSPECTIVES 2016 par Hervé KERMARREC Président de KERMARREC Immobilier Communiqué de presse JANVIER 2016 : Marché Immobilier : BILAN 2015 et PERSPECTIVES 2016 par Hervé KERMARREC Président de KERMARREC Immobilier Après une embellie du marché en 2015, 2016 laisse entrevoir

Plus en détail

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 1 Les Côtes d Armor : un territoire attractif Avec plus de 587 000 habitants en 2009 soit +45 000 habitants depuis 1999. Une croissance démographique de +0,8%

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me ROBIN Laurent Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Comme chaque année, la Chambre des Notaires de PAU présente une analyse du

Plus en détail

DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU

DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU Promotion Défiscalisation Gestion Syndic Transaction GROUPE OCÉANIC LEADER DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE EN GUYANE LA GUYANE # UN MARCHÉ IMMOBILIER PORTEUR 1 Une croissance

Plus en détail

L Observatoire. Tendances des marchés foncier et immobilier* entre 2007 et 2011. Chiffres clés

L Observatoire. Tendances des marchés foncier et immobilier* entre 2007 et 2011. Chiffres clés L Observatoire Agence D Urbanisme et d Aménagement de Martinique HABITAT FONCIER N 19 Décembre 2012 Tendances des marchés foncier et immobilier* entre 2007 et 2011 * ne concerne que les biens de 5 ans

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

Le tourisme : un enjeu commun aux territoires du Pôle Ouest de la Loire-Atlantique. Pornichet

Le tourisme : un enjeu commun aux territoires du Pôle Ouest de la Loire-Atlantique. Pornichet Le tourisme : un enjeu commun aux territoires du Pôle Ouest de la Loire-Atlantique Pornichet Vendredi 29 novembre 2013 Présentation des résultats de l étude Insee / Addrn sur le tourisme Pornichet Vendredi

Plus en détail

TRECOBAT, UN CONSTRUCTEUR DE MAISONS INDIVIDUELLES PÉRENNE, QUI EMBAUCHE

TRECOBAT, UN CONSTRUCTEUR DE MAISONS INDIVIDUELLES PÉRENNE, QUI EMBAUCHE Dossier de presse INAUGURATION DE SA NOUVELLE AGENCE À LAGORD LA ROCHELLE Rue du Moulin de Vendôme TRECOBAT, UN CONSTRUCTEUR DE MAISONS INDIVIDUELLES PÉRENNE, QUI EMBAUCHE SOMMAIRE LE GROUPE TRECOBAT Un

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin HABITAT Obore er su RAPPORT D ETUDE 12/08 en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin Loyers de mise en location dans le parc privé de la région Mulhousienne en 2008 Ce document constitue

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

WATTIGNIES, 58139 Centre Réf. #15 Proposé par NPDCP Crowdinvesting. https://www.dividom.com/projet/appartement-type-4-wattignies

WATTIGNIES, 58139 Centre Réf. #15 Proposé par NPDCP Crowdinvesting. https://www.dividom.com/projet/appartement-type-4-wattignies L'INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR TOUS Appartement type 4 Wattignies WATTIGNIES, 58139 Centre Réf. #15 Proposé par NPDCP Crowdinvesting https://www.dividom.com/projet/appartement-type-4-wattignies contact@dividom.com

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation s achève le 20 décembre 2012. La clôture de la période de

Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation s achève le 20 décembre 2012. La clôture de la période de Reximmo patrimoine 3 scpi de type malraux Un investissement indirect dans de l immobilier ancien au cœur des villes historiques Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation

Plus en détail

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes HABITAT Le logement neuf en 214 sur l aire urbaine de Rennes N 46 - SEPTEMBRE 215 EN BREF : LES CHIFFRES À RETENIR EN 214 5 63 logements neufs livrés en 214 dans l aire urbaine de Rennes dont 3 674à Rennes

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION

ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION Construction neuve consommation d espace Analyse sur la période 1996 2003 Situation du Pays de Châteaubriant par rapport au département

Plus en détail

TRECOBAT A LE VENT EN POUPE

TRECOBAT A LE VENT EN POUPE Dossier de presse TRECOBAT A LE VENT EN POUPE Parce que, depuis ses origines, il a le double souci du confort et de la performance énergétique de l habitat SOMMAIRE GROUPE TRECOBAT - RESULTATS DE L EXERCICE

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire Rendez-vous de l Insee Elmostafa Okham Insee Pays de la Loire La situation économique au niveau national Page 2 En 2010, l économie française

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études Juin 2015 Point de conjoncture logement PARCE QUE LE LOGEMENT LE VAUT BIEN les acteurs du marché ont dû s adapter, puis le Gouvernement

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Résultats semestriels 2010/2011 Paris, le 1 er décembre 2010

Résultats semestriels 2010/2011 Paris, le 1 er décembre 2010 Résultats semestriels 2010/2011 Paris, le 1 er décembre 2010 1 Sommaire Le Groupe en bref Résultats semestriels 2010/2011 Axes de développement Bonne orientation du marché immobilier Focus sur deux projets

Plus en détail

OBSERVATOIRE REGIONAL DE L HABITAT ET DU LOGEMENT RHONE-ALPES

OBSERVATOIRE REGIONAL DE L HABITAT ET DU LOGEMENT RHONE-ALPES Exploitation de la base des références immobilières notariales Page 1 OBSERVATOIRE REGIONAL DE L HABITAT ET DU LOGEMENT RHONE-ALPES ANALYSE DES MARCHES IMMOBILIERS ET FONCIERS EN RHONE-ALPES ENTRE 2000

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Lille, 59000 Centre Réf. #36954 Proposé par Seize immobilier. https://www.dividom.com/projet/local-commercial-lille-liberte-1

Lille, 59000 Centre Réf. #36954 Proposé par Seize immobilier. https://www.dividom.com/projet/local-commercial-lille-liberte-1 L'INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR TOUS Local commercial Lille Liberté 1 Lille, 59000 Centre Réf. #36954 Proposé par Seize immobilier https://www.dividom.com/projet/local-commercial-lille-liberte-1 contact@dividom.com

Plus en détail

Crédit immobilier Bilan 2015 et perspectives 2016

Crédit immobilier Bilan 2015 et perspectives 2016 Étude annuelle Crédit immobilier Bilan 2015 et perspectives 2016 BILAN DE L ANNÉE 2015 : Évolution des taux en 2015 : les taux d intérêt pour un crédit sur 20 ans ont baissé de 0,15 % au cours des 12 derniers

Plus en détail

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2013 en Midi- Construction La construction de logements ne redémarre pas Sokorn Marigot (Dreal) Résumé En 2013, le nombre de logements autorisés à la construction en Midi- progresse

Plus en détail

Selon les professionnels de l immobilier interrogés, les principaux constats concernant le marché locatif sont identiques aux années précédentes :

Selon les professionnels de l immobilier interrogés, les principaux constats concernant le marché locatif sont identiques aux années précédentes : 2. Le marché locatif Activité globale Selon les professionnels de l immobilier interrogés, les principaux constats concernant le marché locatif sont identiques aux années précédentes : - Une activité relativement

Plus en détail

E T L E Q U I L I B R E L A L I B E R T E D E C H O I X D U T E R R I T O I R E

E T L E Q U I L I B R E L A L I B E R T E D E C H O I X D U T E R R I T O I R E C H A P I T R E S E C O N D L A L I B E R T E D E C H O I X D U T E R R I T O I R E E T L E Q U I L I B R E H a b i t a t, s e r v i c e s, é q u i p e m e n t s e t a r c h i t e c t u r e d u t e r r

Plus en détail

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de Numéro 3 Octobre 2015 Le logement en chiffres est une publication commune du STATEC et de l Observatoire de l habitat (service du ministère du Logement dont les travaux sont réalisés en collaboration avec

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 468 Novembre 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au troisième trimestre 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION À la fin

Plus en détail

LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR

LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR CE QU IL FAUT SAVOIR POUR BIEN COMPRENDRE NOTRE ACTIVITE Comment payer moins d impôts? C est la question que se posent

Plus en détail

Dossier de Presse Régions Pays de Loire et Bretagne Nantes - Hôtel Mercure Centre Gare Mardi 29 Juin 2010

Dossier de Presse Régions Pays de Loire et Bretagne Nantes - Hôtel Mercure Centre Gare Mardi 29 Juin 2010 Dossier de Presse Régions Pays de Loire et Bretagne Nantes - Hôtel Mercure Centre Gare Mardi 29 Juin 2010 HISTOIRE DU RÉSEAU ERA IMMOBILIER EN FRANCE... Présent en France depuis 1993, le réseau rassemble

Plus en détail

Avec PERL, un regard neuf sur. l immobilier ancien. Votre patrimoine à l épreuve du temps

Avec PERL, un regard neuf sur. l immobilier ancien. Votre patrimoine à l épreuve du temps Avec PERL, un regard neuf sur l immobilier ancien Votre patrimoine à l épreuve du temps Une nouvelle perspective avec l immobilier ancien L immobilier ancien : une valeur patrimoniale élevée, au cœur des

Plus en détail

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014 Vendredi 21 novembre 2014 Observatoire du logement de la Métropole Atlantique Club Immobilier - Activité de la promotion immobilière Territoires de la CARENE et de Cap Atlantique (44) Bertrand Mours, Président

Plus en détail

Chambre des Notaires du Finistère. IMMOBILIER : perspectives 2014

Chambre des Notaires du Finistère. IMMOBILIER : perspectives 2014 Chambre des Notaires du Finistère IMMOBILIER : perspectives 2014 Le 6 février 2014 La base de données des références immobilières des notaires Les références immobilières, transmises par les notaires pour

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DE L IMMOBILIER DE LA CORRÈZE 2015

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DE L IMMOBILIER DE LA CORRÈZE 2015 CCI CORRÈZE Etudes et Observatoire Economique RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DE L IMMOBILIER DE LA CORRÈZE 2015 Vers une stabilisation, voire une reprise du marché Les principaux éléments de diagnostic

Plus en détail

édito «Tous les voyants Bretagne sont au vert!» >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Marché immobilier breton : «ÇA VA MIEUX!

édito «Tous les voyants Bretagne sont au vert!» >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Marché immobilier breton : «ÇA VA MIEUX! PRIX >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest www.notaires-ouest.com Juin 2016 Bretagne Marché immobilier breton : «ÇA VA MIEUX!» édito La reprise amorcée en 2015 sur le marché de l'immobilier

Plus en détail

LES CAHIERS DU MAL-LOGEMENT DE LA FONDATION ABBE PIERRE L ETAT DU MAL-LOGEMENT REGION BRETAGNE. Julien REMY Didier VANONI

LES CAHIERS DU MAL-LOGEMENT DE LA FONDATION ABBE PIERRE L ETAT DU MAL-LOGEMENT REGION BRETAGNE. Julien REMY Didier VANONI LES CAHIERS DU MAL-LOGEMENT DE LA FONDATION ABBE PIERRE ECLAIRAGE REGIONAL SUR L ETAT DU MAL-LOGEMENT REGION BRETAGNE JUILLET 2007 Etude réalisée par : Julien REMY Didier VANONI Secteur Etudes et Recherches

Plus en détail

Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France

Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France 2013 Octobre 2014 FFB GRAND PARIS Direction des Affaires Economiques et Juridiques 10 rue du Débarcadère 75852 PARIS Cedex 17 Téléphone 01 40 55 10

Plus en détail

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Avril 2006 Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Le pays Cœur de Flandre compte plus de 115 000 habitants en 1999 (125 000 en incluant

Plus en détail

Les Français et la pierre : le retour de la confiance?

Les Français et la pierre : le retour de la confiance? Les Français la pierre : le rour de la confiance? Enquête de Institut CSA pour le Groupe PICHET Mars 2015 Le rapport de forces politique national à six mois des élections Sommaire Fiche technique du sondage

Plus en détail

OFFRES ET PRIX DE LOCATION DES

OFFRES ET PRIX DE LOCATION DES 4 note n 4, mars 2005 OFFRES ET PRIX DE LOCATION DES LOGEMENTS EN 2003-2004 I E DITORIAL I NTRODUCTION Selon l enquête «ménages» réalisée par le CEPS/Instead en 2003, le parc locatif représente moins de

Plus en détail

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Dossier de presse 28 mai 2015 Sommaire Communiqué de presse 3 Les chiffres en Ile-de-France 5 Paris 7 Petite Couronne 12 Grande Couronne 15 Synthèse

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français Focus n 1 1 juillet 1 L épargne des ménages français : davantage drainée par les produits réglementés qu orientée par les mécanismes de marché En flux annuels, l épargne des ménages se situe en France

Plus en détail

Observatoire DE L HABITAT EN FINISTÈRE. Septembre 2015 BREST BRETAGNE

Observatoire DE L HABITAT EN FINISTÈRE. Septembre 2015 BREST BRETAGNE Observatoire DE L HABITAT EN FINISTÈRE Septembre 215 BREST BRETAGNE La construction neuve dans le en 213-214 - Perspectives 215 Synthèse L année 214 a été marquée par un nouveau ralentissement du marché

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement

Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Mercredi 2 juillet 211 L Observatoire du Financement du Logement Une étude de référence

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

CA Oblig Immo (Sept. 2013)

CA Oblig Immo (Sept. 2013) Titre obligataire émis par Amundi Finance Emissions, véhicule d émission ad hoc de droit français Souscription du 17 septembre au 23 octobre 2013 Bénéficier d un rendement fixe et régulier et participer

Plus en détail