Collège (4 ème, 3 ème )

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Collège (4 ème, 3 ème )"

Transcription

1 Collège (4 ème, 3 ème ) ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Pour les classes de 4 ème, 3 ème, nous vous proposons un déroulé regroupant les deux thématiques : la consommation et l écoconception. Thématique «De la consommation à l écoconception» Présentation de l exposition + vidéo «le bonheur paradoxal» Atelier participatif «O2 Market» Zone «écoconception» Bureau d étude Bilan : «A chacun sa recette» Les ateliers participatifs sont décrits dans les fiches ateliers par niveau scolaire. Les objectifs pédagogiques y sont détaillés et mis en lien avec ceux des programmes de l Education Nationale. Pour les autres éléments de la visite, se référer à la description générale dans la partie «présentation de l exposition».

2 Atelier o2 market Mots clés : critères de choix d un produit, provenance, mode de transport, conservation, emballage, écolabel, composition d un produit, analyse de cycle de vie, réchauffement climatique, équité sociale, ressources naturelles Prérequis : Cycle de vie d un produit, notion sur l énergie, effet de serre. Objectif général Etre capable de choisir un produit selon différents critères dans une démarche de consommation responsable. Objectifs opérationnels Etre capable de trouver des informations sur les produits pour faire des choix. Comprendre la notion de cycle de vie d un produit. Reconnaître les écolabels et comprendre leur signification. Associer les données d un produit (mode de conservation, provenance, composition, etc.) à ses impacts potentiels (conditions de travail des producteurs, consommation d énergie, production de déchets, de pollution, émission de gaz à effet de serre, etc.). Principe de l atelier L élève simule l acte d achat dans un mini supermarché en ayant un objectif précis à réaliser. Il doit prêter attention à des données qui vont influencer l impact de son panier (mode de conservation, composition, écolabels, provenance, mode de transport, etc.) et les mettre en lien avec les paramètres suivants : émissions de gaz à effet de serre, consommation d énergie, production de déchets, équité sociale et préservation des ressources naturelles. Durée 30 à 40 min Pour tes céréales Zoé, tu préfères quoi? Equit'chocoplus? Choco'n fibres ou chocobio? Celles-là! On peut gagner un super lecteur MP3!

3 Lien avec les programmes scolaires du collège 4 ème 3 ème SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Développer chez l élève, une plus grande prise de conscience à l égard de la santé et de l environnement pour permettre de densifier l éducation à la responsabilité amorcée aux niveaux précédents. Enrichir les attitudes que sont d une part la conscience des implications éthiques de certains progrès scientifiques, d autre part la responsabilité face à l environnement, au monde vivant et à la santé. TECHNOLOGIE Discuter sur des bases scientifiques de la responsabilité de l Homme quant aux conséquences de ses activités sur l environnement à l échelle de la planète. Identifier les solutions envisagées actuellement pour limiter la pollution de l'eau ou de l air ; Comparer les conséquences environnementales entre l'utilisation des énergies renouvelables et non renouvelables. Repérer les facteurs d origine humaine agissant sur l'effet de serre et en déduire les pratiques individuelles permettant de le limiter collectivement. Choisir, pour une application donnée, une énergie adaptée au besoin. Identifier les grandes familles de sources d énergies (fossile, nucléaire, renouvelables). Indiquer le caractère plus ou moins polluant de la source d énergie utilisée (Impact sur l environnement : dégradation de l air, de l eau et du sol). GEOGRAPHIE Concilier développement et gestion équilibrée de l environnement. Déroulement de l atelier Mise en situation L animateur scénarise l animation en invitant les participants à devenir des écoacheteurs. Il s agit d une situation familière de consommation où ils doivent tout simplement faire leurs courses. Mais attention, ils doivent les faire différemment ici! Il rappelle le principe de cycle de vie d un produit et les divers impacts qui peuvent être occasionnés sur les différentes étapes. En prenant plusieurs exemples il amène les élèves à appréhender les différents critères qui vont influencer l impact de leur panier : provenance, mode de transport, conservation, emballage, écolabel, composition, etc. La composition du panier L élève choisit 5 produits dans le rayon concerné par sa thématique. Une fois les cinq produits choisis, les élèves se dirigent vers les lignes de caisse pour découvrir les impacts des produits qu ils ont choisis. L animateur les accompagne et donne les explications nécessaires durant cette phase. Chaque élève peut ensuite imprimer son «ticket de caisse». Au recto il y trouve le résultat du panier réalisé et au verso des pistes de réflexion et des actions concrètes pour réduire au mieux l impact des produits choisis. Temps de restitution Une fois que chaque élève a découvert ses résultats, l animateur invite les participants à échanger sur les différents paniers réalisés, à les comparer et à comprendre pourquoi tel produit est plus impactant qu un autre. Il crée ainsi une discussion/débat entre les participants permettant d aborder différentes thématiques : la réduction des déchets, la consommation d énergie, l épuisement des ressources naturelles, les questions sociales, etc. Ayant appréhendé avec les participants ces différentes notions, il peut ensuite leur proposer de réaliser un panier commun.

4 Atelier le bureau d étude eco-conception d un téléphone PortAble Mots clés : écoconception, transfert d impacts, impacts sur les écosystèmes, énergie grise. Prérequis : Effet de serre, notion d écosystème, énergies. Objectif général Réduire les impacts écologiques d un téléphone portable en modifiant sa conception (Ecoconception). Objectifs opérationnels Comprendre les impacts environnementaux des différentes parties d un téléphone portable. Connaître certains principes d écoconception comme l analyse multicritères. Faire des choix d écoconception en évitant le transfert d impacts. Comprendre les difficultés d une entreprise à s engager dans une production. Ecoresponsable. Vous avez vu le nouvel Uphone green? Waouh! C'est celui qui est en plastique végétal! En plus il a une batterie photovoltaïque, trop fort! Principe de l atelier Les élèves sont plongés dans un rôle «d écoconcepteur» au cœur d un bureau d étude. Une entreprise souhaitant davantage intégrer les questions d environnement dans sa démarche de conception les a contactés pour diminuer l impact écologique de leur produit, tout en garantissant l équité sociale tout au long du processus de production et en restant compétitif au niveau économique. Le téléphone portable a été choisi pour plusieurs raisons. En effet, il est un produit moderne et peu durable, symbole de notre société de surconsommation. Durée 40 min Euh... Et sinon, il fait aussi téléphone?

5 FRANÇAIS Lien avec les programmes scolaires du collège 4 ème 3 ème Acquérir une culture que l environnement social et médiatique ne suffit pas toujours à construire Réfléchir sur la place de l individu dans la société. SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Discuter sur un exemple et à partir de données la responsabilité de l Homme dans la gestion des ressources de la planète TECHNOLOGIE Mettre en relation le choix d un matériau pour un usage donné, son coût, sa capacité de valorisation. Identifier dans la chaine de l énergie, les composants qui participent à la gestion de l énergie et du confort. PHYSIQUE CHIMIE Responsabilité humaine en matière de santé et d environnement Les matériaux utilisés Les énergies mises en œuvre L évolution de l objet technique Quelques propriétés des matériaux. Les matériaux dans l environnement. Déroulement de l atelier Mise en situation L animateur accueille les élèves dans le bureau d étude. Ce bureau d étude est le lieu où des écodesigners vont concevoir des produits en améliorant les impacts sur un ensemble d indicateurs écologiques et sociaux tout en conservant les qualités fonctionnelles du produit et en prenant en compte le coût final de celui-ci. Les élèves entrent dans la peau d un écodesigner. Une grande marque de fabrication de téléphone portable fait appel à leurs services pour améliorer les impacts sur les indicateurs suivants de leur téléphone portable : Santé / social / coût / ressources / qualité des écosystèmes / changement climatique / consommation énergétique / énergie grise. Les élèves constituent 4 groupes et tentent de faire la meilleure proposition pour notre client. L animateur montre aux élèves sur un tableau numérique les 6 éléments du téléphone qu ils vont devoir écodesigner : Ecran, coque, composants électroniques, batterie, chargeur, emballage. Recherches d information et conception du téléphone portable En fonction de l âge des participants, l animateur donne quelques pistes pour les aiguiller (ou non) dans leurs choix. Ils peuvent aller chercher des informations à 3 endroits différents : - Les enquêteurs : Bruno travaille à l OIT (organisation internationale du travail), il recherche les infractions ou les abus auprès des salariés. Martine travaille à GreenPower une Organisation Non Gouvernementale qui vise à dénoncer les entreprises polluantes. - La matériauthèque : y sont présentés différents matériaux utilisés dans la conception d un téléphone portable avec des informations sur la provenance, l extraction et les étapes de fabrication. - Le cahier des fournisseurs : ce cahier contient des informations sur les entreprises, les prix et les bouquets énergétiques. Bilan Une fois leurs téléphones conçus et récupérés sur le tableau numérique, les élèves analysent chacun leur téléphone.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Lycée ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Pour les

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

4 ATELIERS Itinérants

4 ATELIERS Itinérants Itinérants pour apprendre en vous amusant! Aujourd hui, la consommation rythme notre vie quotidienne. L acte de consommer s est largement diversifié et intensifié au cours des cinq dernières décennies

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE Vous êtes ici : Travailler 6 e année AXE : L analyse du cycle de vie CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description deà partir de la méthode de l analyse du cycle de vie,

Plus en détail

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO La cosmétique écologique et biologique est une démarche éthique et scientifique fondée sur des savoirs traditionnels tout en bénéficiant

Plus en détail

Pôle «sciences et technologie» en 3 ème préparatoire aux formations professionnelles

Pôle «sciences et technologie» en 3 ème préparatoire aux formations professionnelles Pôle «sciences et technologie» en 3 ème préparatoire aux formations professionnelles Exemples de projets en «sciences et technologie» 2 avril 2013 1 Exemple 1 de projet La problématique : Comment réaliser

Plus en détail

Bilan/synthèse. Destruction de l objet technique

Bilan/synthèse. Destruction de l objet technique Bilan/synthèse Destruction de l objet technique 1. Le cycle de vie d un produit Il existe deux façons de représenter le cycle de vie d un produit : Le cycle de vie industriel (point de vue général) Le

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

Démarche participative pour un projet de classe sur le DD? Les énergies renouvelables. EDD une tâche complexe. Atelier

Démarche participative pour un projet de classe sur le DD? Les énergies renouvelables. EDD une tâche complexe. Atelier Démarche participative pour un projet de classe sur le DD? «L enseignement ne doit pas être transformé fondamentalement pour le développement durable, mais il faut lui donner une nouvelle orientation»

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

Michel Duval, conférencier professionnel

Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval est conférencier, motivateur, passionné par le développement du potentiel humain. Il présente des conférences et des ateliers qui stimulent les gens

Plus en détail

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques De la Seine au 7ième continent Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques Fiches pédagogiques documentaires : - Histoire du plastique - Fabrication du plastique - Familles de plastiques et

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

Cahier des charges du label «Commerce Engagé»

Cahier des charges du label «Commerce Engagé» Pour l avenir de nos enfants Consommons autrement Agence Territoriale de la Consommation Durable SIVED Cahier des charges du label «Commerce Engagé» Clauses générales & clauses spécifiques Commerce alimentaire

Plus en détail

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie PROBLEME:Comment trouver ou produire TOUTE l énergie

Plus en détail

Nous vous mettons au défi d'expliquer la présence de poubelles de différentes couleurs.

Nous vous mettons au défi d'expliquer la présence de poubelles de différentes couleurs. Dire, écrire et lire en EDD éduquer au développement durable RÉDUIRE, RÉUTILISER ET RECYCLER LES DÉCHETS Nous vous mettons au défi d'expliquer la présence de poubelles de différentes couleurs. Quelques

Plus en détail

Fondation de la faune du Québec

Fondation de la faune du Québec Fondationdela faunedu Québec 1 Politiqued événementécoresponsable 2010-11 N/Réf. : 2-0900-0008 1 1. CONTEXTE La Fondation de la faune a pour mission la promotion, la conservation et la mise en valeur de

Plus en détail

Coques en bio-plastiques 100% issues de ressources annuellement renouvelables, recyclables et biodégradables selon la norme EN 13432.

Coques en bio-plastiques 100% issues de ressources annuellement renouvelables, recyclables et biodégradables selon la norme EN 13432. Ashelvea conçoit l ordinateur le plus propre du monde Conscient de l impact environnemental du secteur informatique (matériaux polluants, consommation d énergie, difficulté de recyclage ), Ashelvea a conçu

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Objectifs pédagogiques : - Prendre conscience des impacts sur l Homme et l environnement de chaque étape de cycle de vie d un produit - Savoir comment

Plus en détail

Eco-conception et prévention des impacts de l automobile chez un constructeur

Eco-conception et prévention des impacts de l automobile chez un constructeur Eco-conception et prévention des impacts de l automobile chez un constructeur C est dans les années 90 que Renault a pris le grand tournant de l éco-conception et développé peu à peu un système de management

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Poste 3: L environnement et le gaz naturel

Poste 3: L environnement et le gaz naturel instructions élèves Poste 3: L environnement et le gaz naturel Objectif: Tu connais les différentes formes de pollution de l environnement causés par des sources d énergies diverses et tu connais les avantages

Plus en détail

Si votre organisation débute en développement durable et hésite à s engager à long terme, demandez un engagement pour un événement uniquement.

Si votre organisation débute en développement durable et hésite à s engager à long terme, demandez un engagement pour un événement uniquement. Pour atteindre les objectifs fixés en gestion responsable d événements, il est fortement recommandé d obtenir une formalisation d un engagement des dirigeants de l organisation. Obtenez une formalisation

Plus en détail

et Valorisation des déchets

et Valorisation des déchets Animations Prévention et Valorisation des déchets Année scolaire 2015 2016 Nos enjeux liés à la réduction des déchets La réduction des déchets représente aujourd hui un véritable enjeu environnemental

Plus en détail

5 ème Congrès mondial d éducation relative à l environnement UNE EXPOSITION VERTE POUR UN CONGRÈS VERT! www.5weec.uqam.ca

5 ème Congrès mondial d éducation relative à l environnement UNE EXPOSITION VERTE POUR UN CONGRÈS VERT! www.5weec.uqam.ca 5 ème Congrès mondial d éducation relative à l environnement UNE EXPOSITION VERTE POUR UN CONGRÈS VERT! www.5weec.uqam.ca Manuel de l exposant - Montréal, le 6 avril, 2009 Cher exposant du 5WEEC, Tel qu

Plus en détail

Énergies fossiles, énergies renouvelables:

Énergies fossiles, énergies renouvelables: Énergies fossiles, énergies renouvelables: Quelles énergies pour demain? Démarche: Module de 5 séances Animateur OLAP Cycle 3 Séances n 2-3-5 d'une ½ journée Enseignant Séances N 1 et 4 Depuis 2007, le

Plus en détail

Ce TD se déroule sur 3 heures : vous devez donc consacrer environ 1 heure pour chacune des phases.

Ce TD se déroule sur 3 heures : vous devez donc consacrer environ 1 heure pour chacune des phases. TD Analyse de données pour l évaluation de l exposition Octobre 2014 1 Contexte et objectif du TD Pour réaliser une évaluation de l exposition d une population à un contaminant chimique, plusieurs sources

Plus en détail

Type d activité : IMPRIMERIE

Type d activité : IMPRIMERIE Rapport de visite Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre Type d activité : IMPRIMERIE Atlantique Offset Zone artisanale des Brassons 17390 LA TREMBLADE Tél : 05.46.36.00.18 DATE DE LA VISITE

Plus en détail

GUIDE DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES

GUIDE DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES GUIDE DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES APPLICABLE AUX ENTENTES Papiers pour imprimante et d imprimerie (003) Enveloppes (016) TABLE DES MATIÈRES 2 Présentation 4 Concept de cycle de vie 5 Lexique commun 6

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Bernard Tissot et Georges Pédro

AVANT-PROPOS. Bernard Tissot et Georges Pédro AVANT-PROPOS Bernard Tissot et Georges Pédro Le thème de l étude Santé-Déchets est très vaste et son contour est difficile à délimiter. Il fait appel à de nombreuses disciplines qui ne sont pas toutes

Plus en détail

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme programme PÉDAGOGIQUE année scolaire 2015 / 2016 Rouletaboule Ça composte chez nous Produits dangereux SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

MON LIEU DE TRAVAIL SOUS LA LOUPE

MON LIEU DE TRAVAIL SOUS LA LOUPE Vous êtes ici : Travailler 6 e année AXE : L analyse environnementale MON LIEU DE TRAVAIL SOUS LA LOUPE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description de l activité Objectif L élève réalise une analyse environnementale

Plus en détail

PARTIE 1. Dans la vidéo «géothermie en Islande», ❿ Pourquoi l'islande est-elle un pays où on peut implanter des centrales géothermiques?

PARTIE 1. Dans la vidéo «géothermie en Islande», ❿ Pourquoi l'islande est-elle un pays où on peut implanter des centrales géothermiques? PARTIE 1 Planche 1 : 1. Quelles sont les différentes sources d'énergie dans le monde? 2. Comment évolue la consommation d'énergie mondiale? Pourquoi? Planche 2 : 1. Qu'est qu'une énergie fossile? Donnez

Plus en détail

Plan de cours Coûts et avantages de la production d électricité Ontario. Titre et numéro du cours. Année. Objectifs et résultats d'apprentissage

Plan de cours Coûts et avantages de la production d électricité Ontario. Titre et numéro du cours. Année. Objectifs et résultats d'apprentissage Plan de cours Coûts et avantages de la production d électricité Ontario Année Titre et numéro du cours Thème E. Physique Caractéristiques de l électricité Objectifs et résultats d'apprentissage attendu

Plus en détail

Prévention Risques Professionnels

Prévention Risques Professionnels Prévention Risques Professionnels Évaluation des risques professionnels Aide à la réalisation du Document Unique Aide à la réalisation du Document Unique 2 Objectifs Vous présenter le contexte de l évaluation

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

Proposition de résolution pour un moratoire sur l importation de gaz de schiste par les SIG

Proposition de résolution pour un moratoire sur l importation de gaz de schiste par les SIG Secrétariat du Grand Conseil R 796 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Roger Deneys, Jean-Charles Rielle, Christian Frey, Thomas Wenger, Lydia Schneider Hausser, Cyril Mizrahi, Marc Falquet,

Plus en détail

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national Visite du chantier de construction de la Jeudi 21 février 2013 Plaine des Palmistes Contact presse : Isabelle de Lavergne Tél : +262 (0) 2 62 90 16 85 - Fax : +262 (0) 2 62 90 11 39 isabelle.de-lavergne@reunion-parcnational.fr

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

ÉCOLOGISATION DES OPÉRATIONS GOUVERNEMENTALES

ÉCOLOGISATION DES OPÉRATIONS GOUVERNEMENTALES APERÇU ÉCOLOGISATION DES OPÉRATIONS GOUVERNEMENTALES Le tableau supplémentaire sur l écologisation des opérations gouvernementales (EOG) s adresse aux ministères et organismes assujettis à la Loi fédérale

Plus en détail

DOMOTIQUE et CONFORT. 4Ci1- Comment le contexte historique et géographique influe-t-il sur la conception?

DOMOTIQUE et CONFORT. 4Ci1- Comment le contexte historique et géographique influe-t-il sur la conception? CONNAISSANCES / Historique et géographie des solutions techniques (doc.1/3) 4EVOT-Ci1 / Associer l utilisation d un objet technique à une époque, à une région du globe. Les évolutions des objets techniques

Plus en détail

Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE

Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE 1 Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE Présentation Récylum Le contexte externe : les obligations réglementaires

Plus en détail

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable»

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Titre du projet : TRIER AUJOURD HUI POUR MIEUX VIVRE DEMAIN. Motivation du projet (pourquoi engager les élèves dans ce projet précis?

Plus en détail

LE MONDE DE DEMAIN SAISON 2

LE MONDE DE DEMAIN SAISON 2 LE MONDE DE DEMAIN SAISON 2 MÉTÉORES, LE NOUVEL ELDORADO HD- 52 Depuis toujours, les météorites ont contribué à modeler le système solaire. Ils ont façonné la Terre, et même influencé en profondeur le

Plus en détail

la consommation responsable, pour tous s y retrouver!

la consommation responsable, pour tous s y retrouver! OSSIER E PRESSE la consommation responsable, pour tous s y retrouver! Chaque jour, de nouveaux produits éthiques et de nouvelles initiatives apparaissent sur le marché. Pour le consommateur, pas facile

Plus en détail

L engagement responsable au coeur de la stratégie de

L engagement responsable au coeur de la stratégie de L engagement responsable au coeur de la stratégie de Depuis 1920, la société familiale L ASCENSEUR, basée à Merville (59) accompagne les entreprises et les collectivités dans la création et la réalisation

Plus en détail

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT AP - Rapport n 3 3 1/10 3 PROPOSITION ASSEMBLEE PLENIERE 13 DECEMBRE 2013 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL Intégration de critères

Plus en détail

CHOISIR UN PRODUIT DURABLE

CHOISIR UN PRODUIT DURABLE Vous êtes ici : Travailler 5 e année AXE : L analyse du cycle de vie CHOISIR UN PRODUIT DURABLE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description deles élèves analysent, à l aide d un outil appelé la «grille des achats

Plus en détail

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Franck LECLERC CONTEXTE La politique Française des SSP prévoit l élaboration

Plus en détail

Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»?

Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»? Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»? Le collège Joliot-Curie est situé dans le quartier Croix Rouge à Reims. Il est en REP+ car c est un collège dans lequel les élèves ont besoin

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

RELEVEZ LE DÉFI DES ÉCOLES

RELEVEZ LE DÉFI DES ÉCOLES PLAN AIR ÉNERGIE CLIMAT RELEVEZ LE DÉFI DES ÉCOLES 3 ème édition À ÉNERGIE POSITIVE 2015-2016 Un projet d'éducation au développement durable, pour les enfants des classes de CE2, CM1 et CM2 de l'agglomération

Plus en détail

Les enjeux d un Stade en exploitation Le Stade de France

Les enjeux d un Stade en exploitation Le Stade de France Les enjeux d un Stade en exploitation Le Stade de France Nos enjeux définissent nos responsabilités Une forte visibilité, un lieu symbolique et historique : Près 2 000 000 de personnes accueillis par an

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE TP D Page 1 sur 7 3 ème Nom : Prénom : Date / /. Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Concevoir le produit Définir le produit Préparer la fabrication Fabriquer Commercialiser Fonctionnel Service

Plus en détail

EnviroCompétences. Politique de développement durable. Comité sectoriel de main-d œuvre de l environnement

EnviroCompétences. Politique de développement durable. Comité sectoriel de main-d œuvre de l environnement EnviroCompétences Comité sectoriel de main-d œuvre de l environnement Politique de développement durable Révision septembre 2014 Préparée par Bernard Duchesne Table des matières Avant-propos... 3 Définition

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie.

L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. EEDD L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner

Plus en détail

OUTILS PÉDAGOGIQUES ÉNERGIE JE M ENGAGE POUR L ÉNERGIE DÉFI ÉNERGIE, MON ECOLE PARTICIPE! Description. Tranche d âge. Outils.

OUTILS PÉDAGOGIQUES ÉNERGIE JE M ENGAGE POUR L ÉNERGIE DÉFI ÉNERGIE, MON ECOLE PARTICIPE! Description. Tranche d âge. Outils. OUTILS PÉDAGOGIQUES Bruxelles Environnement développe depuis plusieurs années des outils pédagogiques pour les professeurs afin de les aider à intégrer l'environnement dans leur/s cours en lien avec les

Plus en détail

Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras

Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras Présenté à Mer et Monde Octobre 2013 Préparé par Marie-Ange Niwemugeni et Caroline Desgagnés SOMMAIRE Ce rapport

Plus en détail

Les élèves testant un ventilateur alimenté par l électricité fabriquée directement par le panneau photovoltaïque

Les élèves testant un ventilateur alimenté par l électricité fabriquée directement par le panneau photovoltaïque Classe : CM1-CM2 Ecole Saint Claude Thème du projet : Les Energies Prise de conscience des énergies consommées dans un contexte de développement durable. 1. Les élèves ont compris par le biais de lecture

Plus en détail

Programme d activités

Programme d activités Programme d activités Table des matières Les principes de bases de notre programme d activités 3 Les objectifs du service de garde en milieu scolaire 3 Un programme en harmonie 4 Le service de garde un

Plus en détail

Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général

Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général Le thème de l habitat peut être pris dans un sens strict : celui du domicile, ou de façon plus générale des

Plus en détail

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 Document à l attention des enseignants LES DÉFIS UNE EXPOSITION TEMPORAIRE DE 800 M 2 PRÉSENTÉE DU 10 AVRIL AU 29 NOVEMBRE 2015 Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 milliards d Hommes

Plus en détail

Fiche 10 : Le yaourt à la fraise

Fiche 10 : Le yaourt à la fraise Fiche 10 : Le yaourt à la fraise Le yaourt à la fraise est devenu le symbole de la production mondialisée de nos aliments et de notre désir de manger tout ce qui nous fait plaisir sans tenir compte du

Plus en détail

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique Concours d admission en 1 er Cycle Epreuve écrite principale 1/2 Correction de la Dissertation Durée : 2 heures Thématique 2 Changement climatique Sujet : Le développement durable : une réponse aux enjeux

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DE NOTRE CONSOMMATION D ENERGIE?

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DE NOTRE CONSOMMATION D ENERGIE? Séquence pédagogique détaillée QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DE NOTRE CONSOMMATION D ENERGIE? Discipline : Technologie Niveau : 4 e SITUATION DANS LES PROGRAMMES Approche du programme : «Les énergies mises

Plus en détail

- MODULE STOCK ET ARTICLES-

- MODULE STOCK ET ARTICLES- - MODULE STOCK ET ARTICLES- I. Description générale Le module «Stock et articles» permet de référencer et suivre le matériel utilisé. Le module «Approvisionnement» permet de lancer des commandes sur les

Plus en détail

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement BAES IP67 Plastinox Ambiance Super SATI 5 rue Jean Nicot 93691 Pantin Cedex France Tél. : 01 48 10 56 00 Fax. : 01 48 10 56 01 www. Ura.fr Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes

Plus en détail

CHARTE ECOLO CRECHE. Atelier Méditerranéen de I' nvironnement. Atelier Méditerranéen de l'environnement Château de la Mirabelle

CHARTE ECOLO CRECHE. Atelier Méditerranéen de I' nvironnement. Atelier Méditerranéen de l'environnement Château de la Mirabelle Atelier Méditerranéen de I' nvironnement CHARTE ECOLO CRECHE La charte pensée, spécialement pour les Ecolos crèches, repose sur le principe du développement durable. Celui-ci apporte une réflexion sur

Plus en détail

Aperçu global. La consommation d énergie électrique des habitudes gagnantes qui mènent à la réalisation d économies

Aperçu global. La consommation d énergie électrique des habitudes gagnantes qui mènent à la réalisation d économies Aperçu global La consommation d énergie électrique des habitudes gagnantes qui mènent à la réalisation d économies Un exemple d intégration de la littératie financière dans l enseignement du cours de sciences

Plus en détail

Analyse de faisabilité de projets. 22 mai 2012 1

Analyse de faisabilité de projets. 22 mai 2012 1 Cours 4 Analyse de faisabilité de projets 22 mai 2012 1 Projets : Rappel Un projet est un effort unique et temporaire Chaque projet a un cycle de vie qui comporte plusieurs phases Il est important que

Plus en détail

Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre

Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre Guide pour la rédaction d un cahier des charges (juin 2009) Ce document concerne les diagnostics des émissions de gaz à effet de serre d une collectivité

Plus en détail

ACTIVITÉS MODULAIRES ET INFORMATIQUE EN HISTOIRE-GÉOGRAPHIE UN EXEMPLE : L'UTILISATION DU LOGICIEL PÉTROLE

ACTIVITÉS MODULAIRES ET INFORMATIQUE EN HISTOIRE-GÉOGRAPHIE UN EXEMPLE : L'UTILISATION DU LOGICIEL PÉTROLE 109 ACTIVITÉS MODULAIRES ET INFORMATIQUE EN HISTOIRE-GÉOGRAPHIE UN EXEMPLE : La mise en place des modules amène souvent les enseignants à modifier leurs pratiques pédagogiques. Travail «à la carte» en

Plus en détail

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement Manifestations sportives dans les espaces naturels Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement La FRAPNA travaille depuis plusieurs années avec les organisateurs de manifestations

Plus en détail

ACTIVITÉ Domaines Sciences Maîtrise de la langue

ACTIVITÉ Domaines Sciences Maîtrise de la langue 1 ACTIVITÉ Domaines Sciences Maîtrise de la langue Objectif général Découvrir la notion d énergie. Objectif spécifique Travailler le lexique. Compétences Trouver le sens d un mot d après le contexte. Utiliser

Plus en détail

Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie?

Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie? Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie? Durée Matériel Objectifs Compétenc es Lexique 1 heure Pour chaque groupe : - un ordinateur connecté à Internet (si cela n est pas possible, distribuer

Plus en détail

Plan stratégique quinquennal 2015-2019. Plan stratégique de l OIV 2015-2019

Plan stratégique quinquennal 2015-2019. Plan stratégique de l OIV 2015-2019 Plan stratégique de l OIV 2015-2019 1 Sommaire Introduction... 3 Axes Stratégiques... 4 1. Promouvoir une vitiviniculture durable... 4 a. Prendre en compte et réagir face au défi du changement climatique...

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable Le développement durable Les être humains sont au cœur des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature

Plus en détail

Guide d accompagnement

Guide d accompagnement Guide d accompagnement Module : La chaleur dans l environnement Durée : de 90 à 120 minutes Le présent guide d accompagnement explique la démarche pédagogique proposée et suggère des idées de productions

Plus en détail

Propositions de séquences d éducation aux risques majeurs pour le thème Risque Nucléaire (collège)

Propositions de séquences d éducation aux risques majeurs pour le thème Risque Nucléaire (collège) Propositions de séquences d éducation aux risques pour le thème Risque Nucléaire (collège) Intitulé PREVENIR UN ACCIDENT NUCLEAIRE ET S ORGANISER FACE A LUI LE NUCLEAIRE RESSOURCE ENERGETIQUE ET RISQUE

Plus en détail

Cahier votre implantation sur les parcs d activités

Cahier votre implantation sur les parcs d activités Cahier votre implantation sur les parcs d activités édition 2013 Implantation mode d emploi Ce livret est destiné à vous accompagner dans la réalisation de votre projet. Conçu comme une véritable source

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE 3 On peut récréer des liens intergénérationnels réels en construisant des activités où les enfants et les personnes âgées dans un même espace vont apprendre et échanger des expériences. Une heure de visite

Plus en détail

Comment responsabiliser les élèves par une pédagogie de scénario? (Expérimentation pédagogique art.34 CARDIE)

Comment responsabiliser les élèves par une pédagogie de scénario? (Expérimentation pédagogique art.34 CARDIE) Comment responsabiliser les élèves par une pédagogie de scénario? (Expérimentation pédagogique art.34 CARDIE) Le projet L énergie c est la classe permet de responsabiliser les élèves et de donner du sens

Plus en détail

«TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac

«TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac Dossier de presse 20/05/2014 «TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac Le mardi 20 mai 2014, M. Dominique KELLER, Directeur de la Santé Publique et de l Environnement

Plus en détail

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète;

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète; Fiche pédagogique La chasse aux ordures Dans le cadre des activités proposées, l élève en apprendra davantage sur le recyclage et sur le compostage, testera ses connaissances et fera une expérience sur

Plus en détail

l énergie renouvelable ou l énergie non renouvelable?

l énergie renouvelable ou l énergie non renouvelable? description l énergie renouvelable ou l énergie non renouvelable? 5 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de Is it Renewable or Non-Renewable Energy? du programme EcoKids de Jour de la Terre

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

l électricité Comment ça marche Une fois sur le site, deux chemins de navigation sont possibles :

l électricité Comment ça marche Une fois sur le site, deux chemins de navigation sont possibles : De l électricité Comment ça marche... Ce kit pédagogique a été conçu, en accord avec les programmes scolaires du collège, pour vous accompagner dans la mise en œuvre de vos cours. COMMENT ACCÉDER AU KIT

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES Atelier pour l Envirothon 18 Novembre 2006 Dans l Histoire Les énergies renouvelables ont été les premières à être utilisées par l homme La biomasse Le vent L

Plus en détail

Un approvisionnement en gaz naturel diversifié et à prix compétitif favorise l'économie du Québec et de ses régions

Un approvisionnement en gaz naturel diversifié et à prix compétitif favorise l'économie du Québec et de ses régions Un approvisionnement en gaz naturel diversifié et à prix compétitif favorise l'économie du Québec et de ses régions CTE 001M C.P. P.L. 37 Gaz naturel dans le schiste Mémoire présenté à la Commission des

Plus en détail

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite Code de conduite 1 Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco 2 - Code de conduite Sommaire CODE DE CONDUITE RESPECT - RESPONSABILITE - EXEMPLARITE Message du Président Qu est-ce que le Code

Plus en détail

FABRIQUER UN JEU COOPERATIF

FABRIQUER UN JEU COOPERATIF FABRIQUER UN JEU COOPERATIF FABRIQUER UN JEU COOPERATIF Objectifs du Jeu coop : -modifier les représentations sur le jeu souvent associées à la compétition -travail sur le vivre ensemble : développer des

Plus en détail

Observatoire régional de l énergie, du climat et de l air

Observatoire régional de l énergie, du climat et de l air Observatoire régional de l énergie, du climat et de l air l observatoire en quelques mots OPTEER est un véritable Système d Information Territorial multithématiques permettant : La consultation de données

Plus en détail

ECO ENERGIES. des conseils d experts en toute liberté SOMMAIRE. Communiqué de presse... p.3. La naissance de la maison des éco-énergies... p.

ECO ENERGIES. des conseils d experts en toute liberté SOMMAIRE. Communiqué de presse... p.3. La naissance de la maison des éco-énergies... p. des conseils d experts en toute liberté SOMMAIRE Communiqué de presse... p.3 La naissance de éco-énergies... p.4 Le rôle de RICHARDSON... p.5 Les objectifs... p.6 éco-énergies... p.7 Les adresses... p.8

Plus en détail