Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»"

Transcription

1 Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I : Quelles sont les modifications de l activité cardiaque et de l activité respiratoire lors d un effort musculaire? Chapitre II : Quels sont les besoins des muscles au repos et en activité? Chapitre III : Comment se réalise la production d énergie nécessaire au fonctionnement des muscles? Chapitre IV : Comment le sang est-il approvisionné en dioxygène à partir de l air extérieur? Chapitre V : Comment certaines substances nocives peuvent-elles perturber le fonctionnement de l appareil respiratoire? Chapitre VI : Comment le sang est-il approvisionné en nutriments à partir de la consommation des aliments? 1. Comment les aliments sont-ils transformés en nutriments dans le tube digestif? 2. Comment s effectue le passage des nutriments dans le sang? PIERRON 2006 Page 1 sur 10

2 3. PRESENTATION DE L ACTIVITE - Objectifs de connaissances Digestion ; digestion «in vitro» ; enzymes ; suc digestif ; nutriments - Objectifs méthodologiques et/ou technologiques Mettre en oeuvre un protocole expérimental (Réaliser) - Liste du matériel Environnement proposé pour la préparation du matériel : - Pyromaxi Réf Erlenmeyer col étroit 500 ml Réf Eau distillée 5 l Réf Balance de précision (précision affichage 0,01g) Réf Pour la classe : - 2 bains-marie Réf Eau iodée 250 ml Réf Amylase pancréatique 50g (pancréatine) Réf Amidon 1kg Réf ou amidon en empois pur 100 ml Réf Bouchon Réf Bandelette-test glucose (50 languettes) Réf PIERRON 2006 Page 2 sur 10

3 Par poste de travail : - Bac Réf (lot de 6) - 80 ml d empois d amidon (voir ci-dessus) dans un bécher 250 ml Réf ou 100 ml Réf x 0,05 g d amylase pancréatique dans 2 petits verres de montre ou boîte de Pétri + 2 bandelettestest (voir ci-dessus) - 4 tubes à essai Pyrex 20ml Réf (lot de 10) - Portoir pour tube à essai Réf ou Réf Flacon compte-gouttes à bouchon Réf ou à vis Réf (lot de 6) pour l eau iodée - Mini spatule Réf ou spatule double Réf verres de montre Réf Environnement proposé pour une mise en commun des résultats: - Caméra Didacam Réf Vidéoprojecteur (ou à défaut écran télé) - Fiche technique Fournir à chaque groupe la gamme des couleurs de référence des bandelettes-test (en imprimant par exemple l image ci-jointe ou en scannant au préalable l étiquette présente sur la boîte) Préparation de l empois d amidon : 1/ Faire bouillir 1 litre d eau désionisée 2/ A part, dissoudre 2 g d amidon dans 20 ml d eau désionisée froide 3/ Lorsque l eau bout, éloigner de la source de chaleur et ajouter les 20 ml d eau contenant l amidon en solution 4/ Bien agiter 5/ Remettre l empois d amidon à bouillir encore quelque instants 6/ Laisser refroidir, puis fermer le conteneur La solution doit être la moins trouble possible Elle doit être utilisée «fraîche», mais peut se conserver au réfrigérateur pendant plusieurs semaines. L amylase pancréatique correspond à de la pancréatine de porc et contient plusieurs enzymes : amylase, trypsine, lipase, ribonucléase et protéase. A conserver au réfrigérateur. PIERRON 2006 Page 3 sur 10

4 - Intégration pédagogique 1. Cette activité permet de montrer comment valider l hypothèse de transformations des aliments en nutriments sous l action de substances appelées enzymes, extraites des sécrétions digestives, et donc de conforter la notion de transformation chimique des aliments en nutriments (et pas uniquement mécanique, comme certains élèves peuvent souvent le penser). En plus des conceptions d élèves, des résultats d expériences relatés dans des textes historiques pourront utilement servir de données initiales (Spallanzani, ) 2. La fiche élève proposée ici pourra être scindée en une fiche de travail pour la séance que l élève ne conservera pas et une fiche récapitulative qui sera intégrée dans le cahier/classeur de l élève. 3. Au niveau des objectifs méthodologiques et technologiques, le choix est ici de donner au départ l expérimentation à conduire et de mettre l accent sur sa mise en œuvre à travers l évaluation proposée. 4. Pendant le temps d attente, on pourra de façon collective, à partir d un écorché notamment, localiser sur un schéma de l appareil digestif les lieux d arrivée des enzymes. PIERRON 2006 Page 4 sur 10

5 Fiche élève - 5 e Nom : Prénom : Classe : Date : Evaluation expérimentale S.V.T. Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» On peut observer que plusieurs liquides sont libérés par des organes dans différentes parties du tube digestif : la salive libérée dans la bouche en est un exemple. En Europe, dès le 17 ème siècle, plusieurs «savants» ont pu montrer que ces liquides jouaient un rôle dans la transformation des aliments en nutriments. Puis fin 19 ème, d autres ont montré que certaines substances appelées enzymes et extraites de ces liquides étaient responsables de cette action de transformation. Pour arriver à ces conclusions, ils ont notamment réalisé des expériences de digestion à l extérieur de l organisme, dans des tubes en verre : on parle de digestion «in vitro». Votre objectif est de réaliser une telle expérimentation à partir du protocole fourni ici afin de comprendre comment on peut montrer expérimentalement le rôle de ces enzymes dans ces transformations (à partir d une enzyme appelée amylase pancréatique, extraite du suc pancréatique, liquide présent dans l intestin grêle et provenant du pancréas). Pour ceci, vous disposez du matériel suivant : - Amidon cuit sous forme liquide (l amidon est contenu dans de nombreux aliments: riz, pâtes, pain ) ; - Un extrait de suc pancréatique en poudre, séparé en égales quantités dans 2 verres de montre ; - 4 tubes à essai numérotés de 1 à 4 dans un porte tubes ; - Un test pour mettre en évidence la présence d amidon : l eau iodée, liquide jaune devenant violet en présence d amidon; - Un test pour mettre en évidence la présence d un nutriment (le glucose) : bandelette réactive changeant de couleur (du rose au violet par ex.) en présence de ce nutriment (voir photo ci-dessous) PIERRON 2006 Page 5 sur 10

6 Fiche élève - 5 e 1. Réalisez le protocole expérimental suivant et complétez le tableau récapitulatif des résultats au fur et à mesure (en mettant «oui» ou «non» dans les cases) : Protocole à suivre Tubes Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4 Etape 5 Expérience témoin Expérience de recherche Ajouter la Ajouter la Ajouter la même quantité même quantité même quantité d amidon que d amidon que d amidon que dans le tube 1 dans le tube 1 dans le tube 1 Ajouter de l amidon en solution jusqu au ¾ du tube Tester la présence de glucose puis d amidon Mettre le tube au bain-marie à 37 C pendant 30 minutes Tester la présence de glucose puis d amidon Ajouter de l amylase pancréatique Tester la présence de glucose puis d amidon Ajouter la même quantité d amylase pancréatique que dans le tube 3 Mettre le tube au bain-marie à 37 C pendant 30 minutes Tester la présence de glucose puis d amidon Tableau récapitulatif des résultats : Début d expérience Fin d expérience (après 30 minutes) Expérience-témoin Tubes 1 et 2 Amidon seul Présence d amidon Présence de glucose Présence d amidon Présence de glucose Expérience de recherche 3 et 4 Amidon + amylase pancréatique PIERRON 2006 Page 6 sur 10

7 Fiche élève - 5 e 2. Expliquez en quoi vos résultats permettent de confirmer le rôle de ces enzymes (comme l amylase) contenues dans les sucs digestifs dans la transformation des aliments en nutriments : - En comparant les résultats obtenus dans l expérience témoin avec ceux de l expérience de recherche ; - En proposant une explication à la différence observée ; - En confirmant le rôle des enzymes présentes dans le tube digestif. PIERRON 2006 Page 7 sur 10

8 FICHE ELEVE CORRIGÉE Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. Réalisez le protocole expérimental suivant et complétez le tableau récapitulatif des résultats au fur et à mesure (en mettant «oui» ou «non» dans les cases): Résultats obtenus par un élève : Rappelons que seuls les tubes 2 et 4 ont été mis dans le bain-marie. Expérience-témoin Expérience de recherche début fin début fin Tableau récapitulatif des résultats : Expérience témoin Expérience de recherche Tubes 1 et 2 Amidon seul 3 et 4 Amidon + amylase pancréatique Début d expérience Présence d amidon Oui Oui Présence de glucose Non Non Fin d expérience Présence d amidon Oui Non (après 30 minutes) Présence de glucose Non Oui PIERRON 2006 Page 8 sur 10

9 2. Expliquez en quoi vos résultats permettent de confirmer le rôle dans la transformation des aliments en nutriments de ces enzymes (comme l amylase) contenues dans les sucs digestifs : - En comparant les résultats obtenus dans l expérience témoin avec ceux de l expérience de recherche ; - En proposant une explication à la différence observée ; - En confirmant le rôle des enzymes présentes dans le tube digestif. Après 30 minutes, on constate la disparition de l amidon dans le tube contenant de l amylase pancréatique alors que celui-ci est toujours présent dans le tube sans amylase. En même temps, on peut observer l apparition de glucose dans le tube contenant l amidon avec l amylase pancréatique contrairement au tube avec l amidon seul. Comme la seule différence entre les deux tubes est la présence ou non d amylase pancréatique, on peut en déduire que l enzyme appelée amylase est responsable de la transformation d amidon en glucose. Cette transformation d amidon en glucose, donc d un aliment en nutriment, réalisée ici «in vitro», permet de penser que dans le tube digestif les mêmes enzymes doivent agir de la même façon et donc avoir un rôle dans la digestion des aliments en nutriments. PIERRON 2006 Page 9 sur 10

10 Fiche professeur- 5 e Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» PISTES D EVALUATION pour la compétence «mettre en œuvre un protocole expérimental» (question 1) QUESTION CRITERES DE REUSSITE RESULTATS BAREME METTRE EN ŒUVRE UN PROTOCOLE EXPERIMENTAL : -le contenu des tubes est correct 4 1 -les tests sont correctement réalisés 4 -le protocole est réalisé dans l ordre prévu 1 -le travail est propre et le matériel est rangé 1 comme indiqué TOTAL 10 PIERRON 2006 Page 10 sur 10

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments.

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments. Origine et devenir des nutriments (corrigé du prof) 5 ème Acquis : - 6 ème : végétaux et animaux servent à produire des aliments constitués de lipides, glucides et protéines. Mise en évidence de l amidon

Plus en détail

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.)

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) classe : 5 ème durée : 55 minutes Contexte : La partie «digestion des aliments et le devenir des Nutriments» commence avec la mise en place de cette tâche. En introduction

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première série sciences et technologies de laboratoire Chimie, biochimie, sciences du vivant Thème 2 Évaluation sommative

Plus en détail

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments Chapitre 3 La digestion des aliments et le devenir des nutriments Rappels : Les organes ont besoin de dioxygène et de nutriments pour produire l énergie nécessaire à leur fonctionnement. Les nutriments

Plus en détail

S3-Glycémie et diabète ETUDE DE LA SPECIFICITE DES ENZYMES DIGESTIVES Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener

S3-Glycémie et diabète ETUDE DE LA SPECIFICITE DES ENZYMES DIGESTIVES Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener On trouve des glucides (amidon, glycogène, saccharose) dans de nombreux aliments. Les glycosidases sont des enzymes digestives qui catalysent

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

SCT-306 2012-2013. École secondaire De La Rive

SCT-306 2012-2013. École secondaire De La Rive SCT-306 2012-2013 Nom : Groupe : Date SAVOIRS S 11 1/2 Chapitre 2 L univers vivant Section 1 L organisation hiérarchique du vivant, p. 62 à 65 Les tissus, les organes et les systèmes 1. Complétez les phrases

Plus en détail

Laboratoire LA DÉTECTION DE NUTRIMENTS

Laboratoire LA DÉTECTION DE NUTRIMENTS Laboratoire LA DÉTECTION DE NUTRIMENTS LA DÉTECTION DES GLUCIDES SIMPLES ET DOUBLES Déterminer si un aliment ou une solution contient des glucides simples (les glycérides comme le glucose) ou des glucides

Plus en détail

Chapitre 3 : la digestion

Chapitre 3 : la digestion Chapitre 3 : la digestion INTRODUCTION : Les organes prélèvent en permanence du glucose et du dioxygène dans le sang pour leur fonctionnement. Le dioxygène est apporté (dans le sang) par la respiration.

Plus en détail

1 But de la manipulation

1 But de la manipulation LA DIGESTION ENZYMATIQUE La digestion consiste essentiellement en une transformation chimique que subissent les aliments ingérés sous l'action d'enzymes sécrétés par les glandes digestives. Ces phénomènes

Plus en détail

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments.

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Nous savons que nos organes utilisent le dioxygène, mais aussi les nutriments contenus dans le sang, pour fabriquer l énergie dont ils

Plus en détail

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF.

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF. LA DIGESTION Les aliments ingérés ne peuvent être utilisés tels quels par l organisme. Ils doivent être simplifiés par l appareil digestif en nutriments assimilables, et ce au cours de la digestion. Digestion

Plus en détail

Ingestion Digestion Absorption Élimination

Ingestion Digestion Absorption Élimination Ingestion Digestion Absorption Élimination Ingestion(humaine) Dans la bouche la nourriture est dégradé physiquement par les dents et dégradé chimiquement par la salive La salive est un mélange d eau et

Plus en détail

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques Activité 42 : Découvrir des facteurs d érosion de la roche 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Géologie externe ; évolution des paysages Notions. contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Doc PP Hatier HCl : réaction avec le magnésium [magnésium (réactif 1) + HCl (réactif 2) dihydrogène + chlorure de Mg (produits

Plus en détail

Niveau 2 de THEME : L UNIVERS L UNIVERS. Physique Chimie CONSERVATION DES ELEMENTS CHIMIQUES. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010

Niveau 2 de THEME : L UNIVERS L UNIVERS. Physique Chimie CONSERVATION DES ELEMENTS CHIMIQUES. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 Document du professeur 1/5 Niveau 2 de THEME : L UNIVERS Physique Chimie CONSERVATION DES ELEMENTS CHIMIQUES Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 L UNIVERS NOTIONS ET CONTENUS COMPÉTENCES ATTENDUES LES

Plus en détail

La démarche scientifique - Induction versus déduction -

La démarche scientifique - Induction versus déduction - La démarche scientifique - Induction versus déduction - Deux types de raisonnement opposent rationalistes et empiristes dans la recherche scientifique: le raisonnement par déduction et le raisonnement

Plus en détail

PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé

PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé L APPAREIL DIGESTIF Exercice 1 : Le voyage des aliments (1 item) Un texte qui explique le voyage des aliments dans le corps a été mis dans le désordre.

Plus en détail

Séquence 6. Avant de continuer plus avant, rappelons le problème scientifique posé lors de la séance précédente :

Séquence 6. Avant de continuer plus avant, rappelons le problème scientifique posé lors de la séance précédente : Sommaire Séquence 6 Avant de continuer plus avant, rappelons le problème scientifique posé lors de la séance précédente : Comment expliquer l approvisionnement des organes en nutriments par le sang? Tu

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

LA DIGESTION. fiche Dl : signification de la digestion

LA DIGESTION. fiche Dl : signification de la digestion LA DIGESTION 1. A QUOI SERT L'APPAREIL DIGESTIF? fiche Dl : signification de la digestion L'appareil digestif a un triple rôle : 1 - digérer = réduire les aliments en de très fines particules (de la bouche

Plus en détail

TP1 Spécificité enzymatique

TP1 Spécificité enzymatique TP1 Spécificité enzymatique L'approvisionnement en glucose commence par la digestion de macromolécules glucidiques comme l'amidon. Cette digestion s'effectue grâce à enzymes digestives. Les enzymes sont

Plus en détail

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution Chapitre 2 - Modèle Les solutions 1 Définitions sur les solutions 1.1 Définition d une solution : Une solution est le mélange homogène et liquide d au moins deux espèces chimiques : Le soluté : c est une

Plus en détail

Sciences physiques et chimiques

Sciences physiques et chimiques bac pro Philippe Adloff Hervé Gabillot Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-946-2 Sciences physiques et chimiques Seconde professionnelle 100 % Exercices expérimentaux science et

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : LA PRATIQUE DU SPORT. Pré requis o La notion de mole, quantité de matière. Physique Chimie PRELEVER UNE QUANTITE DE MATIERE

Niveau 2 nde THEME : LA PRATIQUE DU SPORT. Pré requis o La notion de mole, quantité de matière. Physique Chimie PRELEVER UNE QUANTITE DE MATIERE Document du professeur 1/11 Niveau 2 nde THEME : LA PRATIQUE DU SPORT Physique Chimie PRELEVER UNE QUANTITE DE MATIERE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/2010 LA PRATIQUE DU SPORT NOTIONS ET CONTENUS

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Chimie biochimie sciences du vivant Classe de première Ressources pour le lycée technologique Présentation Thème 3 du programme Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité

Plus en détail

mon carnet d experiences scientifiques

mon carnet d experiences scientifiques prénom Date Fiche n 3 mon carnet d experiences scientifiques le système digestif Fiche n 3 b expérience 1: la salive Jus de citron ou vinaigre sujet De recherche : Avoir l eau à la bouche, ça existe vraiment?

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Un guide concis de contrôle de qualité des médicaments

Un guide concis de contrôle de qualité des médicaments Un guide concis de contrôle de qualité des médicaments 1 2 Sommaire 1. Inspection visuelle (p.4) 2. Tests de réactions colorées (p.7) 2.1. Préparation d un comprime pour un test de réaction colorée (p.10)

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE CEB2014 ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR SAVOIR ÉCRIRE ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES SAVOIR ÉCOUTER

Plus en détail

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE THÈME : Des débuts de la génétique aux enjeux actuels des biotechnologies Niveau : Spécialité terminale S TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE EXTRAIT DU BO: Notions et contenus

Plus en détail

Evaluation des compétences expérimentales en fin de 3 ème Risque infectieux et protection de l organisme Titre du sujet : L action des antibiotiques

Evaluation des compétences expérimentales en fin de 3 ème Risque infectieux et protection de l organisme Titre du sujet : L action des antibiotiques Situation initiale Fiche sujet Claude est atteint d une angine qui est une infection due à une bactérie, le Streptocoque. Le médecin lui prescrit un antibiotique pour qu il se débarrasse de ses maux de

Plus en détail

1. L appareil digestif chez l homme.

1. L appareil digestif chez l homme. 1. L appareil digestif chez l homme. Beaucoup d êtres vivants nous entourent, tous se caractérisent par des propriétés et des caractères communs. comme la nutrition le transport la respiration l excrétion

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA CÔTE- DU- SUD CENTRE D ÉDUCATION DES ADULES DE BELLECHASSE BIOLOGIE PRÉTEST B BIOLOGIE 5063-2

COMMISSION SCOLAIRE DE LA CÔTE- DU- SUD CENTRE D ÉDUCATION DES ADULES DE BELLECHASSE BIOLOGIE PRÉTEST B BIOLOGIE 5063-2 COMMISSION SCOLAIRE DE LA CÔTE- DU- SUD CENTRE D ÉDUCATION DES ADULES DE BELLECHASSE BIOLOGIE PRÉTEST B BIOLOGIE 5063-2 LE SYSTÈME DIGESTIF CHEZ L HUMAIN QUESTIONNAIRE GILLES MERCIER CEA BELLECHASSE MAI

Plus en détail

Leçon 5 : Instituteur

Leçon 5 : Instituteur Leçon 5 : Instituteur Semaine : 2 DISCIPLINE : Eveil ETAPE DU PROJET : «Je me prépare au cross» SOUS-ETAPE ABORDEE : «J apprends comment me nourrir pour réaliser une course en endurance» COMPETENCE TRANSVERSALE

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Diffusion de NO 2 : FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Quatre ballon de petite taille reliés à deux supports (noix + pinces) dont deux munis de bouchons ; tournure de cuivre ; acide nitrique concentré ;

Plus en détail

FK: Questions de santé

FK: Questions de santé FK: Questions de santé Guide d utilisation des enzymes Chez l enfant, un bon état nutritionnel est essentiel, car il contribue à sa croissance et à son développement; chez l adulte, il aide à maintenir

Plus en détail

CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF

CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF Pour fournir l énergie nécessaire au fonctionnement de toutes nos cellules, de tous nos tissus et tous nos organes, il faut absorber des aliments contenant les GPL utiles

Plus en détail

1 L LES GLUCIDES. Compétences exigibles au BAC :

1 L LES GLUCIDES. Compétences exigibles au BAC : 1 L LES GLUCIDES Alimentation et environnement 4 Compétences exigibles au BAC : Connaître l existence des sucres : glucose, fructose, saccharose. Identifier l amidon et le glucose à partir de résultats

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2010 TRAVAUX PRATIQUES DE CONTRE-OPTION DU SECTEUR A CANDIDATS DES SECTEURS B ET C

Plus en détail

1L : Alimentation et environnement Activité.5 : Les glucides

1L : Alimentation et environnement Activité.5 : Les glucides 1L : Alimentation et environnement Activité.5 : Les glucides Les glucides I. Les différents types de glucides Dans la famille des glucides, on trouve les sucres et l amidon. Il existe deux types de sucres

Plus en détail

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation.

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation. Je veux : Faire acquérir une connaissance : «les chromosomes sont constitués d A.D.N.» Développer des capacités : «Je ne sais pas lesquelles mais j ai envie de faire un TP, chose peu courante en 3 ème.»

Plus en détail

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Exercice A :Une faible absorption des acides aminés (anorexie, dénutrition, problème métabolique etc.) ne permet pas à l organisme de renouveler et de conserver

Plus en détail

Séquence : La digestion

Séquence : La digestion Séquence : La digestion Objectifs généraux : Amener l élève à Faire les liens entre les savoirs acquis lors des séquences sur la circulation sanguine et la respiration et ceux présents dans cette séquence.

Plus en détail

Département de biologie Page 1 sur 6

Département de biologie Page 1 sur 6 Département de biologie Page 1 sur 6 TP de Biologie Moléculaire : BIO 36 Marion Benoîst, Keith Dudley, Dominique Charmot Introduction Lors de ce TP vous allez cloner des molécules d ADN. L objectif est

Plus en détail

1L : Alimentation et environnement Chapitre.5 : Les glucides

1L : Alimentation et environnement Chapitre.5 : Les glucides 1L : Alimentation et environnement Chapitre.5 : Les glucides Les glucides I. Les différents types de glucides Dans la famille des glucides, on trouve les sucres et l amidon. Il existe deux types de sucres

Plus en détail

La digestion. Informations pour l enseignant

La digestion. Informations pour l enseignant La digestion Informations pour l enseignant Pour fonctionner, notre organisme a besoin d énergie. Celle-ci est fournie par l alimentation. Cependant, les aliments que nous consommons, pour la plupart composés

Plus en détail

LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. Etude des dents Plusieurs séquences de classe peuvent être organisées sur ce sujet. 1. A quoi servent les dents? Croquer une pomme et préciser ce qui se

Plus en détail

A votre avis, que deviennent les aliments que nous mangeons? Par où passent-ils? Comment descendent-ils?

A votre avis, que deviennent les aliments que nous mangeons? Par où passent-ils? Comment descendent-ils? OBJECTIFS : Etablir le trajet des aliments de la bouche à l anus et nommer les différents organes de la digestion Constater que dans le tube digestif les aliments se liquéfient Comprendre que les aliments

Plus en détail

LESSIVES BUZ LAUNDRY APERÇU DES PRODUITS ENCORE PLUS D'EFFICACITÉ ET DE SERVICE POUR VOTRE LINGE PERFECTLY CLEAN - FOR SURE

LESSIVES BUZ LAUNDRY APERÇU DES PRODUITS ENCORE PLUS D'EFFICACITÉ ET DE SERVICE POUR VOTRE LINGE PERFECTLY CLEAN - FOR SURE Buzil, MME20XV PERFECTLY CLEAN - FOR SURE ENCORE PLUS D'EFFICACITÉ ET DE SERVICE POUR VOTRE LINGE La gamme de produit Buz Laundry est idéale pour un nettoyage professionnel des franges, serviettes, du

Plus en détail

Chapitre 3 : Digestion et absorption des glucides

Chapitre 3 : Digestion et absorption des glucides Chapitre 3 : Digestion et absorption des glucides Professeur Patrice FAURE UE1 : Biochimie métabolique Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Digestion

Plus en détail

Solutions - Concentrations

Solutions - Concentrations Solutions - Concentrations Table des matières I - Solutions et concentrations 3 1. Exercice : Dilution... 3 2. Exercice : Dilution... 3 3. Exercice : Dilutions multiples... 3 4. Exercice : Dose journalière

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions.

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Items Connaissances Acquis Formule des ions sodium, cuivre(ii), fer(ii), fer(iii) et chlorure Domaines d acidité et de basicité en solution aqueuse. Lien

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

Cefadroxil Sandoz 500mg/5ml poudre pour suspension orale

Cefadroxil Sandoz 500mg/5ml poudre pour suspension orale Notice 1/5 Lisez attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Conservez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Consultez votre médecin ou votre pharmacien

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

Trimestre 3 Situation 3 Les produits de panification sont-ils des «petits lutins au laboratoire?»

Trimestre 3 Situation 3 Les produits de panification sont-ils des «petits lutins au laboratoire?» Objectifs Produits de panification Les BPC décrivent les types de produits de panification, leur utilisation et leurs effets, à l aide d exemples : Malt, levain séché et lait en poudre. Ustensiles, machines,

Plus en détail

Soupe aux lentilles Virginia Freynet

Soupe aux lentilles Virginia Freynet Soupe aux lentilles Virginia Freynet Donne 6 portions_ 1 os de jambon ou un jambon fumé 6 tasses d'eau 1.5 tasse de lentilles sèches, lavées 1 gros oignon coupé en dés 2 bâtons de céleri avec feuilles,

Plus en détail

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles L unité de mesure la plus appropriée Dans cette activité, l élève choisit l unité de mesure la plus appropriée pour déterminer

Plus en détail

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation.

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation. Document du professeur 1/8 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie PRINCIPE DE LA CHROMATOGRAPHIE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES Les médicaments

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME Dispositions générales Risque chimique Dans tous les cas, se reporter à la Fiche de Données de Sécurité de chaque produit (fournie à l utilisateur par le fabricant

Plus en détail

Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1

Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1 Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1 Les (sucres lents) sont essentiels à la résistance de l organisme pour un effort d endurance. Si vous manquez de réserves, vous vivrez le «mur du

Plus en détail

NOTICE. MAXILASE MAUX DE GORGE ALPHA AMYLASE 200 U. CEIP/ml, sirop Alpha amylase

NOTICE. MAXILASE MAUX DE GORGE ALPHA AMYLASE 200 U. CEIP/ml, sirop Alpha amylase NOTICE ANSM Mis à jour le : 15/11/2010 Dénomination du médicament Encadré MAXILASE MAUX DE GORGE ALPHA AMYLASE 200 U. CEIP/ml, sirop Alpha amylase Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2005 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE ALCOOL ET FOIE L éthanol, psychotrope puissant, est absorbé passivement dans l intestin

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur

Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur Sujets propriétés des acides et des bases échelle

Plus en détail

Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT

Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT Document condensation / liquéfaction précipitation solidification évaporation fusion ruissellement infiltration 1. Place les mots suivants sur la figure ci-contre

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles? Sommaire Séquence 3 Pour nous déplacer, prendre un objet, monter des escaliers, nous utilisons nos muscles. Quand nous devons faire un effort important, il faut prendre des aliments riches en énergie,

Plus en détail

Mal de gorge? Toux sèche?

Mal de gorge? Toux sèche? Mal de gorge? Toux sèche? Junior-angin agit et soulage 2 solutions naturelles et efficaces adaptées aux enfants à partir de 1 an L hiver, le temps froid et humide favorise l apparition d infections, de

Plus en détail

Ajustement de la valeur du ph

Ajustement de la valeur du ph Entretien du spa Ajustement de la valeur du ph Afin de garantir un entretien réussi de l'eau, il est important que la valeur du ph se situe entre 7,0 et 7,4. C est lorsque le ph est situé dans cette fourchette

Plus en détail

La digestion. Problème à résoudre. But. Approche scientifique. Diversité du vivant

La digestion. Problème à résoudre. But. Approche scientifique. Diversité du vivant La digestion Problème à résoudre Où vont les aliments que je mange? Que deviennent les aliments que je mange? But Amener les élèves à comprendre que lorsque nous mangeons, les aliments subissent des transformations

Plus en détail

L HYDRATATION. Eau et performance

L HYDRATATION. Eau et performance Eau et performance Vous le savez tous, l eau est essentielle au bon fonctionnement de l organisme et à toutes les fonctions biologiques de base. Seule boisson indispensable, elle est le premier constituant

Plus en détail

Pharmacien d'officine Document professeur

Pharmacien d'officine Document professeur Pharmacien d'officine Document professeur Mathématiques, Physique Chimie et SVT 3 e Quelles approches dans les disciplines scientifiques et technologiques? Thèmes de convergence THÈME 5 : SANTÉ SVT : Les

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Fiche n 9 : Le brunissement des pommes Niveau : 1 ère S SVT

Fiche n 9 : Le brunissement des pommes Niveau : 1 ère S SVT FICHE RÉCAPITULATIVE Lorsque nous croquons une pomme, la chair de celle-ci est blanche. Nous avons tous pu remarquer, après avoir oublié cette même pomme croquée sur une table pendant plusieurs minutes,

Plus en détail

Le trajet des aliments dans l appareil digestif.

Le trajet des aliments dans l appareil digestif. La digestion. La digestion, c est la transformation des aliments en nutriments assimilables par l organisme. Dans le tube digestif, les aliments subissent une série de dégradations mécaniques et chimiques

Plus en détail

DETERGENTS - DESINFECTANTS MILIEU MEDICO - HOSPITALIER

DETERGENTS - DESINFECTANTS MILIEU MEDICO - HOSPITALIER DETERGENTS - DESINFECTANTS MILIEU MEDICO - HOSPITALIER Depuis 1964 Hôpitaux Cliniques Dentisterie Cabinets médicaux Seniories et centres de médication Le nettoyage et la désinfection sont primordiaux pour

Plus en détail

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com Eléments de nutrition Consommation énergétique Eléments de nutrition F. Nicot 2 Métabolisme de repos MRT = (35 à 40) x 24 x S (Kcal / j) Surface

Plus en détail

Préparation en poudre pour boisson chaude et froide au goût de café sachet en triple multicouche

Préparation en poudre pour boisson chaude et froide au goût de café sachet en triple multicouche Café net conditionnement Crème monodose café Préparation en poudre pour boisson chaude et froide au goût de café 750 g Boîte - 4,5 kg Carton poudre à granulométrie moyenne-fine de couleur marron clair

Plus en détail

Etude d un phénomène périodique

Etude d un phénomène périodique Seconde Thème santé Activité n (expérimentale) Etude d un phénomène périodique Connaissances Compétences - Savoir identifier un signal périodique, en repérant l'un de ses motifs - Savoir déterminer la

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE ENFANT

ALIMENTATION DU JEUNE ENFANT Jean-Paul BLANC Diététicien Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu ALIMENTATION DU JEUNE ENFANT Nourrir l enfant est une préoccupation de chaque jour dans tous les pays

Plus en détail

Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort

Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort EXTRAIT DU PROGRAMME Au cours de l effort un certain nombre

Plus en détail

GUIDE PEDAGOGIQUE. SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 4 ème

GUIDE PEDAGOGIQUE. SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 4 ème REPUBLIQUE DU SENEGAL Ministère chargé de l enseignement préscolaire de l élémentaire, du moyen secondaire et des langues nationales Direction de l Enseignement Moyen Secondaire général GUIDE PEDAGOGIQUE

Plus en détail

Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages)

Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages) Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages) Si la substance déversée est connue et le volume de déversement est d un litre et moins, suivre la procédure suivante 1) Alerter les personnes dans le

Plus en détail

1. La digestion. 1.1. La nutrition : 1.2. Les aliments : 1.3. Le classement des aliments :

1. La digestion. 1.1. La nutrition : 1.2. Les aliments : 1.3. Le classement des aliments : 1. La digestion 1.1. La nutrition : La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. 1.2. Les aliments

Plus en détail

Le NITRATEST OUTIL DE CONDUITE DE LA FERTILISATION AZOTÉE

Le NITRATEST OUTIL DE CONDUITE DE LA FERTILISATION AZOTÉE Réactualisation octobre 2004 Le NITRATEST OUTIL DE CONDUITE DE LA FERTILISATION AZOTÉE Le sol est-il pauvre, bien pourvu ou riche en nitrates? La plante montre-t-elle un manque ou un excès de vigueur?

Plus en détail

RURALVET POCKET MATÉRIEL REQUIS

RURALVET POCKET MATÉRIEL REQUIS RURALVET POCKET Ruralvet Pocket (ou PPC) est la version de Ruralvet destinée à une utilisation sur Pocket PC. Ce logiciel permet la saisie d ordonnances et de chiffrages qui seront ensuite exportés dans

Plus en détail

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact.

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Les produits d'entretien pour lentilles sont de différentes natures. Le produit

Plus en détail

LA DECONTAMINATION : METHODOLOGIE POUR COMPARER L ACTIVITE DE DIFFERENTS DESINFECTANTS SUR CLOSTRIDIUM PERFRINGENS. Léorat Jean 1, Martin Damien 2

LA DECONTAMINATION : METHODOLOGIE POUR COMPARER L ACTIVITE DE DIFFERENTS DESINFECTANTS SUR CLOSTRIDIUM PERFRINGENS. Léorat Jean 1, Martin Damien 2 LA DECONTAMINATION : METHODOLOGIE POUR COMPARER L ACTIVITE DE DIFFERENTS DESINFECTANTS SUR CLOSTRIDIUM PERFRINGENS Léorat Jean 1, Martin Damien 2 1 Groupe Chéne-vert ; 2 Bio-Chêne-Vert, ZI de Bellevue

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. DUPHALAC FRUIT 10 g / 15 ml sirop Lactulose

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. DUPHALAC FRUIT 10 g / 15 ml sirop Lactulose NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DUPHALAC FRUIT 10 g / 15 ml sirop Lactulose Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Comment se préparer à des épreuves d endurance

Comment se préparer à des épreuves d endurance Comment se préparer à des épreuves d endurance Ce guide est destiné à des athlètes participant à des épreuves d endurance telles que marathons, triathlons, cyclisme, VTT, crosscountry et ski de fond. Quel

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Séquence 1. Glycémie et diabète. Sommaire

Séquence 1. Glycémie et diabète. Sommaire Séquence 1 Glycémie et diabète Sommaire 1. Prérequis 2. La régulation de la glycémie 3. Le diabète 4. Synthè se 5. Glossaire 6. Exercices Exercices d apprentissage du chapitre 2 Exercices d apprentissage

Plus en détail

Arômes. L innovateur de bon goût

Arômes. L innovateur de bon goût Arômes "Ultra Clean" (Sans AYE, HV P, MSG ni I+G) Arômes "Ultra Clean" Boeuf Volaille Porc "Chef s Grill" Fruit de mer Légumes Cette gamme contient les meilleurs arômes naturels Ultra Clean disponibles

Plus en détail

Cuisiner avec la farine. Cazor Anne Culinary technologist

Cuisiner avec la farine. Cazor Anne Culinary technologist Cuisiner avec la farine Cazor Anne Culinary technologist Le grain de blé A partir de mêmes ingrédients, il est possible de préparer une variété étonnante de produits : pâte brisée, feuilletée, biscuits,

Plus en détail