ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 2. J.P. Hulot Février 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 2. J.P. Hulot Février 2016"

Transcription

1 ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 2

2 AVANT-PROPOS L électricité se stocke difficilement Alors pourquoi chercher à stocker l électricité? Parce que l on cherche à utiliser de plus en plus des énergies intermittentes pour la produire ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 3

3 Sommaire Production à partir des énergies intermittentes Pourquoi stocker? Stockage de l énergie électrique Généralités Différentes technologies Comparaison entre les technologies Prospective ADEME 2050 Simulation de stockage Conclusion ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 4

4 Energies intermittentes ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 5

5 Energies intermittentes Puissance moyenne 30' (MW) Production cumulée électricité origine énergies renouvelables intermittentes Décembre Photovoltaïque Eolien Date ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 6

6 Quelles énergies stocker? L énergie thermique Stockage à court terme ou saisonnier L électricité Obligation d assurer l équilibre permanent du réseau : PRODUCTION = CONSOMMATION L utilisation des énergies renouvelables intermittentes (éolien, photovoltaïque) à grande échelle nécessite : Des sources de production de «backup» (combustibles fossiles) en attendant : Des équipements de stockage Des systèmes de «lissage» de la consommation ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 7

7 Pourquoi stocker l électricité? Deux objectifs pour le stockage : Stockage embarqué : Appareils mobiles Véhicules électriques Nécessité d une bonne capacité en énergie (rapport autonomie / encombrement) Stockage stationnaire : Stabilité du réseau Lissage de la production intermittente Stockage de la production intermittente Selon les applications les critères de choix sont différents : Échelles de temps du stockage différentes Journalier, hebdomadaire, inter-saisonnier Priorité à l énergie ou à la puissance ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 8

8 Comment stocker l électricité? Convertir une énergie de flux en énergie de stock ce qui la rend pilotable : Transformer l électricité en : Energie chimique Energie potentielle Energie cinétique Réseau Transformation Pertes Stockage Pertes Transformation Pertes Réseau ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 9

9 STEP Stockage de l énergie électrique Hydrogène Méthanation Energie Potentielle Air comprimé Energie Mécanique Energie Chimique Ammoniaque 3 H 2 + N 2 2 NH 3 Accumulateurs Energie Cinétique Volant inertie Super condensateurs Supraconducteurs (SMES) ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 10

10 Equivalence d énergie Pour stocker 11,6 kwh (1/1 000 ème Tep) il faut : 300 kg de batterie au plomb 60 kg de batterie lithium Un réservoir d hydrogène de 30 l (15 à 30 kg) Deux camions de 40 tonnes lancés à 116 km/h 43 tonnes d eau faisant une chute de 100 m 2 tonnes de super condensateurs ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 11

11 STOCKAGE DE L ELECTRICITE Les différents stockages sont caractérisés par : Capacité de stockage en énergie Nombre de cycles possibles (durée de vie) Puissance de charge Puissance de décharge Temps de stockage (de charge) Temps de déstockage (de décharge) Rendement Le coût du MWh stocké L impact des installations Les critères de choix dépendent de l application La bonne gestion du stockage est primordiale pour maximiser sa durée de vie ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 12

12 Comparaison des modes de stockage de l électricité Station pompage Batterie Li-ion Batterie Ni-MH Batterie Redox Batterie Zn-Br Batterie Na-S Air comprimé Batterie Pb Batterie Cd-Ni Energies de stockage Electricité Volant inertie Super condensateur Energie chimique Batteries Energie potentielle Energie cinétique Puissance nominale (MW) ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 13

13 Super condensateurs Stockage direct Temps de charge et décharge courts Bon rendement Capacité de stockage limitée Supra conducteurs Envisageables avec de la supraconductivité (inductances) à température «abordable» nécessitent de l innovation Stockage de masse ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 14

14 Energie potentielle Stockage en énergie mécanique STEP (Station de Transfert d Energie par Pompage) Grande capacité, puissance importante, bon rendement Système mature Impact environnemental Gaz comprimé Mauvais rendement Utilisations possibles à différentes échelles (véhicule, réservoirs souterrains) Energie cinétique Volant d inertie Temps de charge et décharge courts Bon rendement Capacité de stockage limitée ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 15

15 Schéma de principe d une STEP ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 16

16 STEP Parc installé ~4,9 GW en France (43 GW installés en Europe) Différents types de STEP STEP en circuit fermé STEP avec apports Différentes catégories de STEP STEP «journalière» ou «hebdomadaire» Environ 1% de la production électrique est utilisée pour le pompage (5 TWh) ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 17

17 Exemple de fonctionnement d une STEP Me (F) J (F) V (O) S (F) D (F) L (O) Ma (O) Me (O) J (O) V (O) S (O) ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 18

18 Electricité stockée dans les STEP 2000 GWh 1750 Utilisation électricité produite Solde échanges exportateurs 500 Consommation Pompage STEP /01 01/02 01/03 01/04 01/05 01/06 01/07 01/08 01/09 01/10 01/11 ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 19

19 Projet de STEP marine en Guadeloupe Réservoir haut : 90 ha 6, m 3 Digues : 10 m Hauteur de chute : 50 / 61 m Deux groupes turbine / pompe Puissance : 50 MW Stockage : 1 GWh Autre projet en étude à la Réunion ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 20

20 Compression de gaz (CAES) Utilisation de cavités souterraines ou anciennes mines de sel comme réservoir Véhicule hybride moteur thermique moteur à air comprimé ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 21

21 Compression de gaz (CAES) Systèmes de première génération : Pertes thermiques Rendement mauvais ~ 40% Site pilote à Huntorf (Allemagne) Cavité souterraine saline ( m 3 ) Rendement 40 % Stockage de courte durée Systèmes adiabatiques : Récupération de la chaleur issue de la compression L air est réchauffé avant restitution de l énergie Site projet avec un rendement pouvant atteindre 70 % Système limité par les contraintes liées aux cavités ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 22

22 Système Inertiel de Stockage d Energie (SISE) Quelques réalisations : Métro de Rennes : récupération énergie de freinage 230 MWh économisés (11 jours de consommation) Centrale de régulation du réseau (Stephentown état de New York USA) 20 MW, 200 volants d inertie 10 % de la puissance de régulation en fréquence de la ville de New York ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 23

23 Projet : VOSS Système Inertiel de Stockage d Energie (SISE) Volant d inertie en béton Couplage avec du photovoltaïque Stockage journalier ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 24

24 VOSS ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 25

25 Stockage électrochimique Accumulateurs (batteries) Grande diversité des types de batteries Caractéristiques différentes selon le type Chaque type de batterie nécessite un protocole d utilisation spécifique Hydrogène Stockage pour utilisation avec des piles à combustible Difficultés de stockage Faible rendement Méthanation Système industriel à développer Faible rendement Ammoniaque Filière à développer ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 26

26 Les familles de batteries Batteries aqueuses : Pb-acide, Cd-Ni, NiMH Batteries organiques : Li-ion, Li-S, Na-ion, Al-ion, Mg-ion Batteries hautes températures : Na-S, Zebra, Ambri Batteries à circulation : Vanadium, H 2 -Br, Zn-Br Batteries métal-air : Zn-air, Na-air, Li-air ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 27

27 Densité d énergie des batteries ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 28

28 Batteries aqueuses Technologies matures Technologies Pb les plus anciennes : Pb-acide : technologie bon marché, faible densité d énergie, autodécharge Applications mobiles limitées Technologies NiCd & NiMH : Applications mobiles à faible quantité d énergie, Nécessitent des cycles de décharge complet (Ni Cd) Disponibilité des matières premières et bonne recyclabilité du Ni Ni - Cd remplacé pour l embarqué par Ni - MH à cause de la toxicité du Cd Autres technologies aqueuses : Ni Zn : bonne densité d énergie, faible cyclabilité Na ion aqueux : bonne cyclabilité, efficacité énergétique réduite ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 29

29 Batteries organiques Famille en plein essor Nécessite une électronique de contrôle Li - ion organique : Forte densité d énergie Appareils mobiles et véhicules, également stockage stationnaire Li - S : Matériaux de base peu onéreux et non toxiques Technologie prometteuse Forte densité d énergie Tout solide : Forte densité massique, rendement élevé Influence de la température Faible maturité technologique (sauf Bolloré) Na ion organique : Matériaux abondants et non toxiques, coûts réduits Faible maturité mais profite des développements technologiques du Li ion Intérêt accru pour cette technologie ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 30

30 Batteries hautes températures Technologies pour le stockage stationnaire Na S : Forte densité, rendement élevé, maturité industrielle, durée de vie élevée, recyclabilité Nécessite une haute température (300 C), danger du Na liquide (classement ICPE) La plus grande part du stockage électrochimique stationnaire Na NiCl2 (Zebra) : Forte densité, rendement élevé, maturité industrielle, recyclabilité Métaux liquides (Ambri) : Simplicité du système Densité de courant élevé (puissance), faible densité énergétique Abondance des composants, coûts peu élevés Aspects liés à la sécurité ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 31

31 Batteries à circulation Technologies à circulation d électrolyte (Redox) pour le stockage stationnaire, moyenne et grande capacité Réservoirs d électrolyte Possibilité de découpler énergie et puissance Tout vanadium : Temps de réponse rapide, tolérance à la surcharge et à la sur-décharge Profondeur de décharge 100 % Système complexe, coût exploitation élevé, autodécharge importante H2 Br : Temps de réponse rapide, tolérance à la surcharge et à la sur-décharge Profondeur de décharge 100 % Système complexe, impacts environnementaux (ICPE), mise à échelle industrielle à prouver Fe Fe : Matériaux abondants et peu couteux, mise à échelle industrielle à prouver Li ion à flux : Densité énergie et puissance élevée, mise à échelle industrielle à prouver, complexité ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 32

32 Batteries métal-air Zn air : Forte densité d énergie, couts réduits, matériaux abondants et non toxiques Mise à échelle industrielle à prouver Grand intérêt pour cette technologie Na air : Très forte densité d énergie Mise à échelle industrielle à prouver Fonctionnement à 100 C Li air : Très forte densité d énergie Mise à échelle industrielle à prouver Coûts élevés Intérêt croissant pour cette technologie Al et Mg air : Très forte densité d énergie Mise à échelle industrielle à prouver Efficacité énergétique réduite, faible densité de courant ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 33

33 Batteries installées ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 34

34 Batteries pour véhicules électriques ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 35

35 Stockage à partir de l hydrogène Production de l hydrogène par électrolyse L électrolyse classique a un rendement de ~ 50 % Les électrolyseurs n aiment pas fonctionner de manière discontinue Alimentation à partir de l éolien pas favorable Plus facile à partir du solaire L électrolyse à haute température a un meilleur rendement Le stockage de l hydrogène est délicat Stockage sous forme gazeuse, liquide ou solide Toutes ces formes de stockage consomme de l énergie Transport et distribution également délicats ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 36

36 Stockage à partir de l hydrogène ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 37

37 La pile à combustibles H Réactif Réactif O 2 2 H 2 Produit H 2 O Utilisations : Réaction : H2 + O2 H 2 O - Batterie de téléphone portable, ordinateur - Automobile, bus ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 38

38 MYRTE Mission hydrogène Renouvelable pour l intégration au réseau Electrique 500 kwc m² 200 foyers 200 kw Budget 20 M 200 kw ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 39

39 Méthanation (power to gas gas to power) Réaction de Sabatier : 4H 2 + CO 2 => CH 4 + 2H 2 O Réseau électrique Réaction Vent de Sabatier : 4H 2 + CO 2 => CH 4 + Stockage électricité 2H 2 O Soleil Production électricité Centrale à Réaction à haute température cycle combiné Réseau gaz Pas d installation industrielle à ce jour Stockage du gaz Electrolyse Réservoir Méthanation ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 40

40 Méthanation (power to gas gas to power) Réaction de Sabatier : 4H 2 + CO 2 => CH 4 + 2H 2 O Le méthane produit peut être utilisé : Dans le réseau de gaz Pour produire de l électricité Réaction à haute température Nécessite un CO 2 pur La filière complète a un rendement de l ordre de 34 % Pas d installation industrielle à ce jour Cette filière nécessite un développement pour passer du laboratoire à son utilisation industrielle ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 41

41 Stockage de l hydrogène sous forme d ammoniaque Réaction de Haber-Bosh : 3 H 2 + N 2 2 NH 3 La réaction doit se faire à haute température (~250 C) et forte pression (300 bars) pour avoir un rendement correct Stockage délicat (gaz toxique) Rendement? L ammoniaque peut être utilisée pour produire de la chaleur ou de l électricité Avantage : la combustion ne dégage pas de CO 2 : 2 NH 3 + 3/2 O 2 N H 2 O Filière complexe ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 42

42 Autoconsommation ou stockage? L autoconsommation associée à un stockage local évite de surcharger le réseau Cette approche est en opposition de phase entre hiver et été Le système actuel d aide financière aux énergies renouvelables ne favorise pas cette approche Impact sur le réseau ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 43

43 Autoconsommation en Allemagne Le prix de vente de l électricité photovoltaïque inférieur au prix d achat de l électricité favorise l autoconsommation ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 44

44 Autoconsommation et/ou stockage Hypothèse : 30 m² de PV sur une habitation Puissance crête de 4,5 kw Production journalière en été : 23 kwh Production qui peut être supérieure à la consommation journalière Production journalière en hiver : 7 kwh Production inférieure à la consommation journalière Permet tout juste d effacer la pointe du soir ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 45

45 Consommation mensuelle Exemple théorique d autoconsommation Production photovoltaïque mensuelle à partir de 30 m² de PV kwh ANNEE 2009 Energie consommée (kwh) Energie produite (kwh) Mois 0 Janvier Mars Avril Mai Juin Juillet ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 46 Aout Septembre Octobre Novembre

46 Photovoltaïque : autoconsommation ou stockage 0:00 22:00 Heure 20:00 ANNEE :00 16:00 14:00 12:00 10:00 8:00 6:00 4:00 2:00 0:00 1/1 1/2 1/3 1/4 1/5 1/6 1/7 1/8 1/9 1/10 1/11 1/12 Date Heure consommation maxi Heure production PV maxi ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 47

47 Insertion du stockage Le stockage peut se faire à différents niveaux Production : production nucléaire nocturne Transport : accueillir les énergies intermittentes Distribution : accueillir le PV diffus Consommation : autoconsommation + stockage Production Transport Distribution Consommation Stockage Stockage Stockage Stockage ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 48

48 Systèmes de stockage installés Rastler 2010 ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 49

49 Les capacités de stockage stationnaires installées Puissance Installée (MW) Projets puissance (MW) STEP CAES Na-S Plomb Redox Li-ion Ni-Cd Volant inertie Fraunhofer 2012 (installées) DOE 2012 (projets) ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 50

50 Maturité des systèmes de stockage ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 51

51 Comparaison des systèmes de stockage ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 52

52 Coût du stockage Coût minimal de revente du kwh pour un achat en base 100 : Batteries au plomb : 133 Lithium-ion : 110 STEP : 133 CAES classique : 200 Hydrogène comprimé : 313 Le coût des batteries Li-ion est en forte réduction ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 53

53 La réglementation du stockage La règlement européenne de l électricité prévoit : La production (EDF + ) Le transport (RTE) La distribution (ERDF + ELD) Le stockage n a pas de cadre réglementaire En cours d élaboration Aucun soutien au stockage La gestion des STEP nécessite le paiement du TURPE pour le stockage et la production! ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 54

54 Prospective ADEME 100 % EnR en 2050!!! Etude basée sur : Réduction de la consommation de 10 % Parcs de production : Eolien : 106 GW (10 GW actuellement) x 10! Photovoltaïque : 63 GW (6 GW actuellement) x 10! Hydraulique : 21 GW (inchangé) Nucléaire et fossiles : 0 Importation Soit un parc installé de 190 GW Le parc actuel est de 130 GW ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 55

55 Extrapolation prospective ADEME ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 56

56 Prospective ADEME 100 % EnR en 2050!!! Ce scénario s appuie sur 3 catégories de stockage : Court terme (6h) : batteries et gaz comprimé Infra-hebdomadaire : STEP Capacité importante de nouvelles STEP à créer Inter-saisonnier : méthanation (Power to Gas Gas to Power) Cette technologie n est pas mature industriellement ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 57

57 Simulation de stockage Comment lisser la production éolienne Disposer d une capacité de stockage (STEP) dimensionnée en conséquence Objectif : injecter une puissance constante sur le réseau Injecter un pourcentage constant de la consommation Simulation Simulation ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 58

58 CONCLUSION On ne pourra utiliser de façon intensive les énergies renouvelables intermittentes pour produire l électricité que lorsque l on disposera de systèmes de stockage efficaces et acceptables économiquement et «sociétalement». La production d électricité à partir des énergies renouvelables intermittentes a un coût élevé, il le sera encore plus s il est adossé à un système de stockage. Le développement du stockage d électricité permettrait également l extension des transports électriques et réduirait ainsi l émission de GES. Pour ne pas dégrader notre bonne performance en terme de production d électricité décarbonnée (94,4 % en 2014) le nucléaire doit garder une place importante dans la production d électricité. ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 59

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie Philippe BOUCLY Conseiller Spécial à GRTgaz CHERBOURG 1 er Vice Président de l AFHYPAC 26 Mars 2014 1 GRTgaz dispose du plus long réseau de

Plus en détail

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES ARTELYS: OPTIMISATION DE SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Court terme (opérationnel) : Plan de production Opérations de marché Prévision Analyse et planning

Plus en détail

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Gestion du réseau électrique et stockage massif de l énergie Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Plan de la présentation 1. Les évolutions à l œuvre tant du côté de la consommation

Plus en détail

Transfert d énergie : piles et accumulateurs

Transfert d énergie : piles et accumulateurs Chapitre 11 Transfert d énergie : piles et accumulateurs Découvrir Activité documentaire n 1 Quelles énergies pour les véhicules électriques de demain? 1. Un véhicule hybride utilise deux sources d énergie

Plus en détail

L électricité dans la lutte contre le changement climatique La France va-t-elle manquer d électricité?

L électricité dans la lutte contre le changement climatique La France va-t-elle manquer d électricité? L électricité dans la lutte contre le changement climatique La France va-t-elle manquer d électricité? Pierre Bacher membre du conseil scientifique de Sauvons le Climat* auteur de «L énergie en 21 questions»

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

Stockage d énergie dans le réseau électrique

Stockage d énergie dans le réseau électrique Stockage d énergie dans le réseau électrique Pierre-Olivier Moix HESSO-VS / ISI Page 1 Diverses Applications A divers niveaux Électronique portable Outillage Habitat Mobilité Infrastructure Village/Ville

Plus en détail

Le Stockage d électricité. Etat des lieux des technologies, acteurs, développement, marchés & perspectives en France et Europe

Le Stockage d électricité. Etat des lieux des technologies, acteurs, développement, marchés & perspectives en France et Europe Le Stockage d électricité Etat des lieux des technologies, acteurs, développement, marchés & perspectives en France et Europe 1 DIFFÉRENTES FORMES D ÉNERGIES STOCKABLES ET TECHNOLOGIES PRINCIPALES Energie

Plus en détail

L Hydrogène, vecteur de la transition énergétique. Par Philippe BOUCLY, 1er Vice Président de l AFHYPAC (1) Ancien Directeur Général de GRTgaz (2)

L Hydrogène, vecteur de la transition énergétique. Par Philippe BOUCLY, 1er Vice Président de l AFHYPAC (1) Ancien Directeur Général de GRTgaz (2) L Hydrogène, vecteur de la transition énergétique Par Philippe BOUCLY, 1er Vice Président de l AFHYPAC (1) Ancien Directeur Général de GRTgaz (2) 1 - Un défi : l intégration des énergies renouvelables

Plus en détail

Batteries Tout l art de stocker l énergie

Batteries Tout l art de stocker l énergie Laboratoire d Electrochimie Industrielle CNAM Paris Batteries Tout l art de stocker l énergie Jean-François Fauvarque, professeur émérite jean-francois.fauvarque@cnam.fr Présentation Constitution Comparaison

Plus en détail

Acquisition de dispositifs de stockage d énergie Phase II Document d information Le 23 novembre 2015

Acquisition de dispositifs de stockage d énergie Phase II Document d information Le 23 novembre 2015 Acquisition de dispositifs de stockage d énergie Phase II Document d information Le 23 novembre 2015 Utilité du stockage d énergie Parfois appelé «le couteau suisse» des ressources en électricité en raison

Plus en détail

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire 1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire PAC GAZ A ABSORPTION : PGA 38 PGA 38 = Pac Gaz Absorption 38 (kw) Air /

Plus en détail

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff IV Etudes de cas C Véhicules du futur Jacques Gangloff C.1 Introduction (1) Modèle énergétique tout électrique : - Production : photovoltaïque, éolien - Consommation : Sédentaire : besoins domestiques,

Plus en détail

LE STOCKAGE DE L ÉNERGIE. 31 Janvier 2013

LE STOCKAGE DE L ÉNERGIE. 31 Janvier 2013 LE STOCKAGE DE L ÉNERGIE 31 Janvier 2013 QUELQUES CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES EXPÉRIENCE D EDF EN DANS DES APPELS D OFFRE DE LA CRE ET LEÇONS À EN TIRER ASPECTS ÉCONOMIQUES DU STOCKAGE D ÉNERGIE CONCLUSION

Plus en détail

Programme Stockage de l énergie

Programme Stockage de l énergie Programme Stockage de l énergie Bilan et perspectives scientifiques Thierry Brousse, président du Comité d évaluation Stock- 2010 STOCK- Contexte et enjeux du stockage de l énergie Défi technologique majeur

Plus en détail

RENOUVELABLES ET INTERMITTENCE: LE STOCKAGE EN SOUTIEN MARION PERRIN

RENOUVELABLES ET INTERMITTENCE: LE STOCKAGE EN SOUTIEN MARION PERRIN ge : ge» zone RENOUVELABLES ET INTERMITTENCE: LE STOCKAGE EN SOUTIEN MARION PERRIN CONTENU DE LA PRÉSENTATION 1. La problématique du photovoltaïque à plusieurs échelles 2. Le stockage comme solution 3.

Plus en détail

LES STATIONS DE TRANSFERT D ENERGIE PAR POMPAGE (STEP) Conférence STEP du 10/09/2015- Patrick Castaing 1

LES STATIONS DE TRANSFERT D ENERGIE PAR POMPAGE (STEP) Conférence STEP du 10/09/2015- Patrick Castaing 1 LES STATIONS DE TRANSFERT D ENERGIE PAR POMPAGE (STEP) 1 SOMMAIRE I : CONTEXTE / STOCKAGE ENERGIE ELECTRIQUE II : PRINCIPES GENERAUX STEP III : STEP GRAND-MAISON IV : QUEL FUTUR POUR LES STEP? 2 CONTEXTE

Plus en détail

APPEL A PROJET ANR DGA STOCKAGE DE L ENERGIE

APPEL A PROJET ANR DGA STOCKAGE DE L ENERGIE APPEL A PROJET ANR DGA STOCKAGE DE L ENERGIE RESULTATS 2010 RECAPITULATIF 2007 2010 François Béguin, Responsable scientifique ANR Pierre Odru, Responsable unité support IFPEN Pourquoi le programme Stock-E?

Plus en détail

1 ) La production d'énergie électrique

1 ) La production d'énergie électrique Les alimentations électriques La production d'énergie (réseau EDF) Les alimentations en tension continue Piles et accumulateurs 1 ) La production d'énergie électrique L'énergie électrique est produite

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE. Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013. La problématique PV + stockage

RETOUR D EXPÉRIENCE. Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013. La problématique PV + stockage L AUTOCONSOMMATION DANS LE BÂTIMENT SOLAIRE RETOUR D EXPÉRIENCE Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013 SOMMAIRE Présentation du CEA CEA, LITEN, INES La problématique PV + stockage Aspects

Plus en détail

Développement de la filière hydrogène à La Réunion - Introduction -

Développement de la filière hydrogène à La Réunion - Introduction - Association Energie Environnement http://assee.free.fr Conférence pour l AID le 25 mars 2014 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Plus en détail

Les services rendus par le stockage électrochimique. L expérience des îles françaises.

Les services rendus par le stockage électrochimique. L expérience des îles françaises. Les services rendus par le stockage électrochimique. L expérience des îles françaises. EDF Direction des Systèmes Énergétiques Insulaires Printemps de la Recherche EDF R&D 13 octobre 2011 Jean-Michel DEVEZA

Plus en détail

Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement

Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement Pierre Louis Taberna Chargé de recherche au CNRS CIRIMAT CIRIMAT CIRIMAT Centre Interuniversitaire de Recherche et

Plus en détail

Étude sur le potentiel du stockage d énergies

Étude sur le potentiel du stockage d énergies Vendredi 14 novembre 2014 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com ENEA Consulting Identité Société de conseil indépendante de

Plus en détail

Stockage de l énergie dans les applications stationnaires

Stockage de l énergie dans les applications stationnaires Stockage de l énergie dans les applications stationnaires Bernard MULTON, Gaël ROBIN, Erika ERAMBERT, Hamid BEN AHMED Ecole Normale Supérieure de Cachan - SATIE UMR CNRS-ENS Cachan 8029 Antenne de Bretagne

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES # 5 Quels choix en matière d énergies renouvelables et de nouvelles technologies de l énergie? Quelle stratégie de développement Eléments de définition Les énergies renouvelables (EnR) Les EnR sont à distinguer

Plus en détail

INNOV ECO. "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris

INNOV ECO. Les nouveaux challenges du stockage d'énergie Jeudi 11 juin 2015, Paris INNOV ECO "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris Le stockage, c est l anticipation d un besoin. Ce n est pas le propre des humains Le stockage de l énergie est très ancien

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

Energie et écologie Pour un choix futé de votre énergie. Table des matières 1 Utilisation actuelle des énergies primaires...2

Energie et écologie Pour un choix futé de votre énergie. Table des matières 1 Utilisation actuelle des énergies primaires...2 Energie et écologie Pour un choix futé de votre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

PAGLIA ORBA. Plateforme Avancée de Gestion électrique en milieu Insulaire Associant stockage et énergie Renouvelable - objectif Autonomie 1 HELION

PAGLIA ORBA. Plateforme Avancée de Gestion électrique en milieu Insulaire Associant stockage et énergie Renouvelable - objectif Autonomie 1 HELION PAGLIA ORBA Plateforme Avancée de Gestion électrique en milieu Insulaire Associant stockage et énergie Renouvelable - objectif Autonomie 1 HELION 4500 Ingénieurs-Chercheurs pour la Recherche Technologique

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à

La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à cycle organique de Rankine ORC 5 Décembre Gilles David ENERTIME 62/64 rue Jean Jaurès 92800 Puteaux 01 75 43 15 40 www.enertime.com

Plus en détail

Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04

Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04 Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04 Le traitement des déchets organiques par méthanisation : une opportunité énergétique? Olivier THEOBALD Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie Direction

Plus en détail

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209)

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) THÈME 4 : LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) Savoir-faire : Exploiter des documents et/ou des illustrations expérimentales pour mettre en évidence différentes formes

Plus en détail

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com Projet SETHER Appel à projets 2008 Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com SETHER STOCKAGE D ELECTRICITÉ SOUS FORME THERMIQUE À HAUTE TEMPÉRATURE Partenaires : POWEO, SAIPEM, CEA, CNAM, GEMH,

Plus en détail

Afef CHALLOUF - STEG

Afef CHALLOUF - STEG Afef CHALLOUF - STEG L histoire des ENR a commencé durant les années 50 avec la construction des 1ères centrales hydrauliques Le développement de cette filière est resté limité tenant compte de la faiblesse

Plus en détail

TECHNOLOGIE UTILISEE ACCUMULATEURS POUR LE STOCKAGE DE L ELECTRICITE DA NS LES SYSTEMES

TECHNOLOGIE UTILISEE ACCUMULATEURS POUR LE STOCKAGE DE L ELECTRICITE DA NS LES SYSTEMES TECHNOLOGIE UTILISEE ACCUMULATEURS POUR LE STOCKAGE DE L ELECTRICITE DA NS LES SYSTEMES OU GENERIQUE ELECTRIQUES Type d'usage Collectif Dans les installations résidentielles/tertiaires collectives alim

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

La cogénération : base et principes.

La cogénération : base et principes. Cycle de formation de Responsable Énergie La cogénération : base et principes. Yves Lebbe Facilitateur en cogénération pour la Région Bruxelles Capitale WKK Facilitator voor het Brussels Hoofdstedelijk

Plus en détail

Service du Facilitateur Bâtiment Durable

Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable La micro-cogénération pour le bâtiment Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Plan de l exposé: micro-cogénération > 1 kwé C est quoi la cogénération,

Plus en détail

Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio

Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio 1 HELION 1 Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio Université de Corse Laboratoire SPE UMR CNRS Localisation 2 HELION 2 France Corse - Ajaccio Energie Distribuée et systèmes

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

Applications stationnaires

Applications stationnaires Applications stationnaires Alexandre Lima Veolia Environnement Client - Produit La pile à combustible stationnaire : un outil de production d énergie décentralisée Production électrogène Transportable

Plus en détail

Conférencedébat 14 h 30 Etat de l art de la technologie à ions lithium

Conférencedébat 14 h 30 Etat de l art de la technologie à ions lithium BATTERIES POUR VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET APPLICATIONS RÉSEAUX : ENJEUX ET DÉFIS de 14h30 à 17h00 Organisateur : Jean-Marie TARASCON Membre de l Académie des sciences Conférencedébat 14 h 30 Etat de l art

Plus en détail

Energie Hydro-Data 2020 West Normandie

Energie Hydro-Data 2020 West Normandie Energie Hydro-Data 2020 West Normandie Un démonstrateur territorial de l économie de l hydrogène Une ambition de niveau mondial dans le cadre de la Transition Energétique Claude Heller Président EHD2020

Plus en détail

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Pascal Quénéa Quénéa Energies Renouvelables Energence 29 septembre 2015 Sommaire I - Présentation de l entreprise II - Présentation de

Plus en détail

Le réseau de chaleur. Bellevue SAISON 2010. (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse. Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1

Le réseau de chaleur. Bellevue SAISON 2010. (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse. Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1 S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2010 (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1 SOMMAIRE Présentation succincte

Plus en détail

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Jérôme GOSSET, Directeur Général de la BU Stockage d Energie d AREVA Renouvelables AREVA

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

MAHYTEC. Technologies de stockage de l hydrogène. 6 rue Léon Bel, 39100 Dole, France www.mahytec.com

MAHYTEC. Technologies de stockage de l hydrogène. 6 rue Léon Bel, 39100 Dole, France www.mahytec.com MAHYTEC Technologies de stockage de l hydrogène 6 rue Léon Bel, 39100 Dole, France David Chapelle, Conseiller Scientifique Benoît Delobelle, responsable projet Refuge Col du Palet Csaba Suri, responsable

Plus en détail

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST «Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST Les dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables électriques Les dispositifs présents et futurs

Plus en détail

Gestion des stocks. Intégration des moyens de stockage d énergie dans le réseau électrique

Gestion des stocks. Intégration des moyens de stockage d énergie dans le réseau électrique Intégration des moyens de stockage d énergie dans le réseau électrique STEPHEN CLIFFORD De nombreux débats sur les énergies renouvelables débouchent sur la problématique du stockage de l électricité. La

Plus en détail

EDF ENR LANCE «MON SOLEIL & MOI» SON OFFRE EN AUTO- CONSOMMATION AVEC BATTERIES DOSSIER DE PRESSE

EDF ENR LANCE «MON SOLEIL & MOI» SON OFFRE EN AUTO- CONSOMMATION AVEC BATTERIES DOSSIER DE PRESSE EDF ENR LANCE «MON SOLEIL & MOI» SON OFFRE EN AUTO- CONSOMMATION AVEC BATTERIES DOSSIER DE PRESSE 1 L AUTOCONSOMMATION PAR EDF ENR, UNE INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L autoconsommation

Plus en détail

Davantage d électricité pour moins de CO2: la promesse des énergies renouvelables. Yves BAMBERGER

Davantage d électricité pour moins de CO2: la promesse des énergies renouvelables. Yves BAMBERGER Davantage d électricité pour moins de CO2: la promesse des énergies renouvelables Yves BAMBERGER Des usages multiples depuis Edison Ampoules à incandescence - 1880 Locomotive électrique, métro de Londres

Plus en détail

Potentiel du stockage d énergies

Potentiel du stockage d énergies Potentiel du stockage d énergies Focus sur les zones non-interconnectées Christopher Andrey 13 octobre 2015 L ÉTUDE Etude sur le potentiel du stockage d énergies (Connue sous le nom de PEPS) Réalisée par

Plus en détail

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire PETR Midi-Quercy Synthèse Consommation d énergie finale Unité Résidentiel/tertiaire Industrie Transport routier Agriculture Total Territoire Ktep 36 4 40 nr 80 Territoire GWh 420 44 468 nr 933 Part de

Plus en détail

Analyse de la production d électricité par énergies renouvelables en France en janvier 2014

Analyse de la production d électricité par énergies renouvelables en France en janvier 2014 dd magazine, Février 2014 - www.ddmagazine.com Analyse de la production d électricité par énergies renouvelables en France en janvier 2014 Bernard CHABOT Consultant et formateur en énergies renouvelables

Plus en détail

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Camille GROSJEAN, CEA Grenoble, Institut National de l Energie Solaire (Chambéry) Ingénieur-chercheur, doctorant

Plus en détail

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité...

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Dossier de presse novembre 2015 Innovation Micro-cogénération par pile à combustible Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Chauffage, eau chaude, électricité : le système 3 en 1

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie

Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie 1 Atelier autoproduction d énergie, autoconsommation et stockage Jeudi 02 juillet 2015 CCI du Morbihan à Vannes Sujet: Production photovoltaïque en autoconsommation et stockage d énergie Présenté par Jean-Benoît

Plus en détail

La gestion efficiente des chaudières à condensation : pour une performance accrue

La gestion efficiente des chaudières à condensation : pour une performance accrue La gestion efficiente des chaudières à condensation : pour une performance accrue Présenté par : Simon Mandeville Directeur technique, division chauffage ENVIROAIR Industries Lundi 11 novembre 2013 Agenda

Plus en détail

FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE

FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE Rencontres des Nouveaux Mondes 2006 APRÈS LE PÉTROLE : UN MONDE À INVENTER FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE usages agriculture énergie usage domestique industrie commerce, services transport usages éclairer

Plus en détail

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES 13 ème Conférence bretonne de l énergie le 25 juin 2014 à RENNES 1 1. Introduction 2. Bilan électrique et panorama énergétique 3. Brochure «Les moyens de production d énergie électriques et thermiques»

Plus en détail

Tout l art de stocker l énergie

Tout l art de stocker l énergie Laboratoire d Electrochimie Industrielle CNAM Paris Batteries Tout l art de stocker l énergie Jean-François Fauvarque, professeur émérite jean-francois.fauvarque@cnam.fr Laboratoire d Electrochimie Industrielle

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

Et les «réserves» en énergies renouvelables?

Et les «réserves» en énergies renouvelables? Et les «réserves» en énergies renouvelables? La principale énergie renouvelable utilisée aujourd hui dans le monde est la biomasse, et plus principalement le bois. Ce dernier représente 10% de la production

Plus en détail

France Territoire Solaire

France Territoire Solaire Page 1 France Territoire Solaire Observatoire de l énergie solaire photovoltaïque en France Lancement de la 7 ème édition Publication trimestrielle www.observatoire-energiesolaire.fr le Jeudi, 24 octobre

Plus en détail

Énergie, économie et environnement

Énergie, économie et environnement Énergie, économie et environnement Johann Collot professeur à l'université Grenoble Alpes et chercheur au Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC) université Grenoble Alpes,

Plus en détail

Forum aux éco-énergies et éco-constructions. - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité

Forum aux éco-énergies et éco-constructions. - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité Forum aux éco-énergies et éco-constructions 31 mars 2012 à Salles - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité CREAQ Julien COZIC Conseiller Info Energie 1 La

Plus en détail

La place potentielle des énergies renouvelables

La place potentielle des énergies renouvelables La place potentielle des énergies renouvelables Nordine Boudjelida ADEME Conférence "Repenser les sources d'énergie«journées de l'économie de Lyon, samedi 10 novembre 2012 Sommaire Contexte Débat sur la

Plus en détail

Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ

Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ Michael Koller, responsable de gestion technologique, 31 mai 2016, Powertage 2016 Programme I. Laboratoire Smart Grid d EKZ II. Batterie

Plus en détail

Accumulateurs/piles à combustibles, applications réseaux

Accumulateurs/piles à combustibles, applications réseaux Collège de France. Chaire du développement durable Environnement, énergie et société Chaire annuelle, année académique 2010-2011 Accumulateurs/piles à combustibles, applications réseaux Stéphane LASCAUD

Plus en détail

L'évaluation de la production de l énergie électrique. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique.

L'évaluation de la production de l énergie électrique. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. L'évaluation de la production de l énergie électrique Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. Plan du cours Définitions Unités de mesure Coefficients d'équivalence servant à comparer

Plus en détail

GÉOTHERMICIEN(NE) (Document professeur)

GÉOTHERMICIEN(NE) (Document professeur) GÉOTHERMICIEN(NE) (Document professeur) Mathématiques, SVT, Physique-Chimie, Technologie 4 e Quelle approche dans les disciplines scientifiques et technologiques? Thèmes de convergence Thème 3 : énergie

Plus en détail

PREMIO. Production Répartie, Enr et MDE, Intégrées et Optimisées. Céline Auger, Capenergies ENERGIES NON GENERATRICES DE GAZ A EFFET DE SERRE

PREMIO. Production Répartie, Enr et MDE, Intégrées et Optimisées. Céline Auger, Capenergies ENERGIES NON GENERATRICES DE GAZ A EFFET DE SERRE PREMIO Production Répartie, Enr et MDE, Intégrées et Optimisées Céline Auger, Capenergies ENERGIES NON GENERATRICES DE GAZ A EFFET DE SERRE PÔLE DE COMPETITIVITE NATIONAL PÔLE REGIONAL D INNOVATION ET

Plus en détail

Le stockage de l énergie dans les zones non interconnectées

Le stockage de l énergie dans les zones non interconnectées Le stockage de l énergie dans les zones non interconnectées Christian Dumbs Chef de mission Smart Grids EDF Direction des Systèmes Energétiques Insulaires 13 octobre 2015 1 La Direction des Systèmes Energétiques

Plus en détail

Bâtiment France 2005 Energie en TWh/mois. Bâtiment France 2005 Electricité en TWh/mois. Climatisation. Chauffage elec. Eclairage Cuisson elec

Bâtiment France 2005 Energie en TWh/mois. Bâtiment France 2005 Electricité en TWh/mois. Climatisation. Chauffage elec. Eclairage Cuisson elec Résultats d'un scénario R&D Bâtiments France 5 sans fossiles publié dans la revue Futuribles, juin 8 Ch. Marchand, M-H. Laurent, R. Rezakhanlou, Y. Bamberger Version du La consommation actuelle en énergie

Plus en détail

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Sommaire 1) Coût des énergies 2) Les différents systèmes 3) Choix du système Serres horticoles

Plus en détail

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Une réelle prise en compte des émissions de CO2 Emergence des gaz de Schistes 1 - Les coûts : reconstruction,

Plus en détail

Contribution de la Recherche et Innovation (CRIGEN) aux réseaux de distribution gaz intelligents

Contribution de la Recherche et Innovation (CRIGEN) aux réseaux de distribution gaz intelligents Assemblée Générale du 4 avril 2014 AFG Méditerranée Contribution de la Recherche et Innovation (CRIGEN) aux réseaux de distribution gaz intelligents Olivier Turc Centre de Recherche et Innovation Gaz et

Plus en détail

Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible

Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible Pile à combustible Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible Document issu du dossier de presse réalisé par EDF GDF pour l inauguration de la pile à combustible

Plus en détail

1 Quel est le principe d une centrale thermique?

1 Quel est le principe d une centrale thermique? Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 4 Conversions et gestion de l énergie (suite) Séance 9 Chapitre 4 Conversions et gestion de l énergie (suite) (correspond au chapitre 10 du

Plus en détail

électricité 100% renouvelable

électricité 100% renouvelable Vers une production d éd électricité 100% renouvelable 20 mai 2011 Bernard MULTON ENS de Cachan SATIE - CNRS Site de Bretagne L énergie, un concept physique unifié, pour décrire les transformations indispensable

Plus en détail

Le stockage d énergie

Le stockage d énergie Le stockage d énergie Mardi 7 juin 2011 Avec le soutien de Mc Phy Energy Adamo SCRENCI La Motte-Fanjas Solutions de stockage de l hydrogène grande capacité Avec le soutien de 1 L hydrogène un fuel parfait

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation

Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Cahier des charges des études de faisabilité préalable Version 1 Mars 2014 1 1 - Rappel de l appel à projets... 3 1.1 - Objet... 3 1.2 - Bénéficiaires...

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides ECS et électricité pour 73 logements Sur un immeuble à Marseille, une installation couplant la technologie hybride

Plus en détail

Transparents du cours

Transparents du cours Transparents du cours http://lasen.epfl.ch Transparents du cours http://lasen.epfl.ch/jahia/site/lasen/op/edit/lang/en/pid/59904 Installation de chauffage Chaudière à combustible Chauffage électrique à

Plus en détail

Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables

Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables Structure: Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables Considérer les solutions de stockage possibles comme un élément d'intégration Chercher des voies nouvelles avec

Plus en détail

Proposition de sujet de recherche doctorale

Proposition de sujet de recherche doctorale Proposition de sujet de recherche doctorale Proposé par: Laboratoire GEPASUD de l Université de la Polynésie française Sujet de thèse Etude et simulation d un micro-réseau électrique intelligent en milieu

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Le stockage géologique de l énergie thermique - Déjà une réalité. ASPROM 3 décembre 2013. Hervé Lesueur h.lesueur@brgm.fr

Le stockage géologique de l énergie thermique - Déjà une réalité. ASPROM 3 décembre 2013. Hervé Lesueur h.lesueur@brgm.fr Le stockage géologique de l énergie thermique - Déjà une réalité ASPROM 3 décembre 2013 Hervé Lesueur h.lesueur@brgm.fr Géothermie(s) : Conventions > Géothermie très basse énergie (TBE) Typiquement moins

Plus en détail

La centrale nucléaire

La centrale nucléaire Fiche Blue Energy La centrale nucléaire 1 000 MW 2 à 3 jours 30 / MWh Energie issue de la fission de noyaux atomiques. Grande puissance, production assurée. Emet peu de CO 2 mais produit des déchets radioactifs.

Plus en détail

Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE

Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE Lundi 9 janvier 2012, à Ajaccio au centre de recherches scientifiques

Plus en détail

Valorisation de la géothermie :

Valorisation de la géothermie : formation continue universitaire Valorisation de la géothermie : Le rôle clé des réseaux de chaleur Partie III : Contraintes d un réseau basse densité 100% renouvelable : l exemple de Cartigny (GE) Floriane

Plus en détail

* Mille Installations de gestion énergétique dans les îles

* Mille Installations de gestion énergétique dans les îles * Mille Installations de gestion énergétique dans les îles Etre acteur de sa consommation d électricité. 2 avril 2015 Yves JEANJEAN ASPROM : Réseaux intelligents d eau, de gaz et d électricité. 1 * Mille

Plus en détail

Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible

Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible Pile à combustible Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible Document issu du dossier de presse réalisé par EDF GDF pour l inauguration de la pile à combustible

Plus en détail

III - Thème : Démarche de projet Quelles sont les caractéristiques d'une énergie? RESSOURCE VOCABULAIRE

III - Thème : Démarche de projet Quelles sont les caractéristiques d'une énergie? RESSOURCE VOCABULAIRE VOCABULAIRE L'effet mémoire L'effet mémoire entraîne une diminution de la quantité d'énergie que l'accumulateur peut restituer, avec pour conséquence une diminution de la capacité nominale de l'accumulateur.

Plus en détail