Ecole de printemps GEII

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ecole de printemps GEII"

Transcription

1 Ecole de printemps GEII Réseau de terrain et industriel «et ses évolutions» Yannick Graton, Anne-Marie Deplanche, Jean-Marie Palussiére, Philippe Cormerais, Nozar Rafii, Remy Gourdon Mars 2006 Plan Cours Généralités, Architecture, Hub, Switch, Vlan, système de câblage Travaux Dirigés Chiffrage, pré câblage, identification des éléments du réseau Travaux Pratiques Système de câblage, réseau, Hub Switch, Vlan, Ethereal YG Ecole de printemps GEII Mars Avant et après ce module Avant Besoins de l entreprise, les typologies de réseau, les topologies, modèle OSI, encapsulation, codage, les débits, les bandes passantes, Système ETTD, ETCD. Après Mise en œuvre & maintenance d un réseau local : couche basse YG Ecole de printemps GEII Mars

2 COURS 2h à 4h Caractéristiques Application Présentation Session Transport Réseau Liaison de donnée Physique Norme IEEE802.3 Topologie : Bus Débit : 10 Mbits/s Diffusion Méthode d accès : CSMA/CD Accès multiples par écoute de la porteuse avec détection de collision Non déterministe Contrôle d erreur Bande de base 4B/5B, NRZI (TX et FX) puis MLT3 (TX). Standard du réseau local YG Ecole de printemps GEII Mars Caractéristiques Equipement a une adresse unique au monde (adresse physique) Circulation de trames Une trame émise par un équipement est reçue par tous les autres Une trame comporte l adresse de l émetteur et l adresse du destinataire CSMA/CD (Carrier Sense Multiple Access Collision Détection) L équipement qui désire émettre va écouter sur le média avant d envoyer sa trame Si le média est libre il envoie la trame et écoute le média Sinon elle attend Si détection de collision alors il existe un mécanisme aléatoire d attribution du média pour un premier équipement puis pour l autre YG Ecole de printemps GEII Mars

3 YG Ecole de printemps GEII Mars Format de la trame Préambule Destination adresse Source Adresse MAC Length/Type MAC DATA - Préambule (8 octets) - Length : longueur Data (802.3) ou type de trame couche supérieure pour II (IP 0x800) - PAD : Si taille Data inférieure à 46 octets alors ajout d octets pour que la taille de trame ne soit pas inférieure à 64 octets - FCS (Frame Check Sequence) (TCP : réémission UDP: rejet) Adresse IP source Adresse IP destinatrice PAD FCS Data IP Longueur des trames (avec préambules) : 26 octets réservés au protocole longueur minimale : 72 octets (46 octets de DATA) longueur maximale : 1526 octets Format de Mac : adresse physique Identification constructeur Identification adaptateur 6 bits 8 bits 8 bits 8 bits 8 bits 8 bits 3 types d adressage Unicast Exemple cisco : C xx-xx-xx Broadcast FF-FF-FF- FF-FF-FF Adresse Universelle (0) ou locale (1) Diffusion vers groupe multicast (1) ou adresse universelle unicast (0) Multicast Trame s adressant à un groupe des stations C FF FF - FF YG Ecole de printemps GEII Mars Couche liaison de données 2 fonctions : Gestion des données mise en forme de la trame : champs, gestion FCS, conversion" octets ---> éléments binaires Gestion de la liaison allocation du canal et gestion des collisions en écoutant les signaux "carrier sense" et "collision detection" générés par la couche physique. carrier sense : porteuse YG Ecole de printemps GEII Mars

4 YG Ecole de printemps GEII Mars Les supports métalliques Câble coaxial 10base2 (RG58), 10base5 Connectique associée :BNC A oublier Courant porteur (CPL) en Wan ou en Lan 1,6 à 30 Mhz Débit 85 Mbits/s Les supports métalliques Cuivre (paire torsadée, blindée, écrantée) UTP (Unshielied Twisted Pair) STP (Shielded Twisted Pair) FTP (Foiled Twisted Pair) SFTP (ShieldedFoiledTwisted Pair) Connectique associée : RJ45 YG Ecole de printemps GEII Mars Connectique RJ45 Utilisation des 8 broches YG Ecole de printemps GEII Mars

5 YG Ecole de printemps GEII Mars Connectique RJ45 Code couleur Electronic Industry Association/Telecommunications Industry Association TIA/EIA 568A TIA/EIA 568B Fibre optique Fibre optique Monomode, Multimode Connectique associée : SC, ST, MT-RJ 62,5µ/125µ 50µ/125µ 9µ/125µ YG Ecole de printemps GEII Mars Fibre optique Porte Connecteurs Four Tiroir ou platine optique Connecteur ST Les 12 fibres sont dégagées sur plus de 3 mètres YG Ecole de printemps GEII Mars

6 YG Ecole de printemps GEII Mars Autres supports Onde électromagnétique Wifi (Wireless Fidelity, parfois notée Wi-Fi) * Réseau local sans fil (WLAN) * Norme a, b, g Débit théorique 11 à 54 Mbit/s Portée (50m à 400m) suivant intérieur et extérieur Mais en fait il faut faire des essais pour connaître les couvertures P*D = constante ex : g (Débit théorique max de 54Mb/ s à 2,4 Ghz) Sécurité, Hot spot, Certificat NIC Network interface controller Wi-fi Mécanisme d accès au support CSMA/CA Carrier Sense Multiple Access with Collision Avoidance YG Ecole de printemps GEII Mars Architecture simple PC1 PC2 Carte Réseau ou coupleur Paire torsadée Câble croisé YG Ecole de printemps GEII Mars

7 YG Ecole de printemps GEII Mars Architecture + compliquée Paire torsadée Câble droit limite 100m Éléments ou équipements Actifs: Concentrateur (Hub) ou Commutateur (Switch) Topologie étoile (physique) Topologie bus (logique) Architecture ++ compliquée Stations (clients) Câble Cuivre ou Fibre optique Serveur Système d exploitation permettant de gérer un groupe de microordinateurs reliés ensemble afin de communiquer entre eux et partager des ressources communes YG Ecole de printemps GEII Mars Exemple IUT de NANTES site Fleuriaye - Réseaux 2005 YG Ecole de printemps GEII Mars

8 YG Ecole de printemps GEII Mars Éléments actifs : Concentrateur 1 2 Les échanges 1 et 2 en simultané sont impossibles Lorsqu une station émet toutes les stations reçoivent Lorsque 2 stations émettent simultanément, il y a collision Bande passante partagée Concentrateur - Hub Éléments actifs : Commutateur 1 2 Les échanges 1 et 2 en simultané sont possibles Les techniques de commutation : «store and forward», «cut through» Lorsqu une station émet, seule la station destinatrice reçoit Lorsque 2 stations émettent simultanément, il n y a pas collision pour des communications qui ne concernent pas les mêmes stations Commutateur - Switch YG Ecole de printemps GEII Mars Exemples de matériels ou équipements actifs Commutateur Niveau 2 1 Gbps Commutateur Niveau 3 1 Gbps Commutateur d extrémité Niveau 2 100Mps Module GBIC GigaBit Interface Card Module SFP (Small Form Factor Plugable) ou minigbic (connectique LC) YG Ecole de printemps GEII Mars

9 YG Ecole de printemps GEII Mars VLAN Intérêt des commutateurs Stack Out Stack In Stackable (notion de non bloquant) C1 Bus Manageable Surveillance par SNMP C2 (Simple Network Management Protocol) Courbes de trafic, alarmes Interface d administration Web, CLI (Command Line interface) telnet, ssh Débits différents sur les ports Stack Out Stack In Auto negociation (Full/Half duplex, Vitesse), AutoCross MDI/MDI-X, Sécurité Groupes logiques d utilisateurs qui communiquent qu entre eux : VLAN Autre intérêt des Vlan : Domaine de broadcast VLan Intérêt des commutateurs VlanA VlanB LanA LanB Vlan : Virtual Lan réseau Virtuel (IEEE 802.1q) GRVP Mac Adress (adresse physique) Group VLAN Registration Protocol Par Port Par authentification (IEEE 802.1x) Affectation d une station à un Vlan en fonction de login/mot de passe Utiliser pour le wifi YG Ecole de printemps GEII Mars Vlan Authentification Serveur d authentification RADIUS 2 Requête par le réseau auprès d un serveur 3 Remote Authentication Dial-In User Service Le serveur fournit le profil de l utilisateur 1 Connexion au réseau par login/password 4 Le port est associé au Vlan auquel est affecté l utilisateur connecté YG Ecole de printemps GEII Mars

10 YG Ecole de printemps GEII Mars VLAN Conséquence sur la trame Trame taggée ou pas 0x Destination adresse Source Adresse Tag protocol identifier Tag Control Information MAC Length/Type MAC DATA PAD FCS 3 bits 1 bit USER PRIORITY CFI VID (VLAN ID) 12 bits 4096 Vlans possibles VLAN Architecture logique et configuration Fichier de configuration.. interface vlan370 name Administratif untagged 0/1-2 tagged 0/25!! interface vlan371 name Pedagogique untagged 0/3-22 tagged 0/25.. YG Ecole de printemps GEII Mars Spanning-tree Caractéristiques du protocole Auto-apprentissage Fonctionne en mode non connecté Mécanisme de diffusion (broadcasts, multicasts) Conséquence : un réseau ne supporte pas les boucles Utilisation du protocole Spanning Tree permet de supprimer logiquement les éventuelles boucles du réseau YG Ecole de printemps GEII Mars

11 YG Ecole de printemps GEII Mars Spanning-tree Calcul Choix Objectif : construire une topologie en arbre Calcul en privilégiant les liens au haut débit et optimiser l architecture étoile Renégociation en cas de rupture d un lien actif Standard 802.1d Spanning tree 802.1w : Fast Spanning tree (5 à 10s) Utilisation dans les réseaux industriels ( en anneau) Autres fonctionnalités IEEE 802.3ad (Link Aggregation) Trunk IEEE 802.1p (Quality of Service) IGMP (Internet Group management Control) Management des groupes multicast (Reseau TCP/IP) YG Ecole de printemps GEII Mars Connexion sur un commutateur en telnet, http, port console Installation d un commutateur standalone ou en stack Configuration des ports (vitesse, duplex) Configuration des agrégats de ports Configuration du spanning-tree Configuration et affectation des Vlans Configuration des interfaces de management Sauvegarde des configurations YG Ecole de printemps GEII Mars

12 YG Ecole de printemps GEII Mars Autres protocoles 10 Mbps IEEE 802.3i 10baseT IEEE 802.3j 10baseFL (F.O.) 100 Mbps IEEE 802.3u 100baseTX autonégociation 10/100 IEEE 802.3u 100FX 100Mbps sur F.O. 1 Gbps IEEE 802.3ab 1000baseT autonégociation 10/100/1000 IEEE 802.3z 1000baseSX/LX Sx:1300 nanosec longueur onde Lx: 850 nanosec longueur onde Lh : 1500 nanosec 10 Gbps IEEE802.3ae 10Gbps su F.O. Norme de câblage ISO TIA Protocole 16 Mhz Classe C Catégorie 3 10 Mbps 100Mhz Classe D Catégorie Mbps 100 Mhz New Classe D Catégorie 5E 1 Gbps 250 Mhz 600 Mhz Classe E Classe F Catégorie 6 Catégorie 7 Catégorie 5 Classe D 100base TX Catégorie 5 e 4 paires en full duplex 1000base T Catégorie 6 : Giga sur Cuivre YG Ecole de printemps GEII Mars Contraintes de distance Doc Retis Communication 1000 base zx 1000Gps sur 100km YG Ecole de printemps GEII Mars

13 YG Ecole de printemps GEII Mars Système de câblage Stratégies de câblage Avant : Propriétaire (Informatique, Téléphone,Vidéo ) Cabling system (système de câblage, architecture de câblage) Principe Topologie de distribution en étoile Un câble et une connectique banalisée Une ouverture à tous les flux Indépendance par rapport à l architecture réseau Indépendance par rapport au réseau Les offres Pouyet, Corel, IBM, Infra+, Alcatel Systèmes de câblage Bureau Cordon terminal Sous répartiteur Armoire de brassage Prise murale Eléments actifs Cordon de brassage (jarretiérage) Switch Hub Câble capillaire Doc Anne-Marie Deplanche Platine de brassage YG Ecole de printemps GEII Mars Les systèmes de câblage Principe de connexion de PC avec une rocade F.O. Répartiteur général Sous répartiteur Bureau Rocade F.O. Platines de brassage Fibre optique Câble capillaire YG Ecole de printemps GEII Mars

14 YG Ecole de printemps GEII Mars Les systèmes de câblage Principe de connexion d un téléphone Câblage rocade Répartiteur général Sous répartiteur Bureau Autocommutateur Câble capillaire Cordon terminal Les systèmes de câblage Visite des locaux YG Ecole de printemps GEII Mars Les systèmes de câblage Armoires de brassage Platine optique Platine téléphone Switches Platine cuivre Jarretiérage Repérage jarretiére YG Ecole de printemps GEII Mars

15 YG Ecole de printemps GEII Mars Les systèmes de câblage Chemin de câble Rocade paire torsadée Chemin de câblage Fibre optique Paire torsadée Les systèmes de câblage Règles principales de conception et d installation A respecter La densité minimale de prises en milieu bureau 3 par personne 1 par 8 m 2 Longueur de câble capillaire 90 m entre prise et répartiteur 2 x 5m jarretiérage Eloignement des sources de perturbations électromagnétiques Surdimensionnement des supports (évolutivité) Code couleur pour le raccordement de la connectique Système de repérage des prises YG Ecole de printemps GEII Mars Les systèmes de câblage A propos des coûts... Câble capillaire coût à la prise : 120 euros à 150 euros Câble de rocade cuivre 150 euros 14 paires : 3 euros / m 28 paires : 3.5 euros / m 56 paires : 4 euros / m 128 paires : 4.5 euros / m Câble de rocade fibre optique 12 brins monomode : 3,75 euros / m Tiroir optique 12 connecteurs ST (matériel+montage) : 350 euros Test de réflectométrie : 200 euros YG Ecole de printemps GEII Mars

16 YG Ecole de printemps GEII Mars Système de câblage Avantages Indépendance /architecture réseau Câblage systématique Souplesse d exploitation Banalisation de la connectique Durées de vie câblage = 10 à 15 ans équipements téléphoniques = 7 à 10 ans équipements actifs = 3 à 5 ans ordinateurs = 2 à 4 ans Le câblage supportera 2 générations d équipements téléphoniques 3 générations de réseaux informatiques 4 générations d ordinateurs Travaux dirigés 2h à 4h TD 1 Vous avez à réaliser un réseau de 20 PCs avec un serveur. Le réseau de PC pour des raisons de sécurité est décomposé en 3 sous réseaux indépendants mais qui doivent communiquer avec le serveur. Le réseau préconisé pour les couches basses est le réseau Proposer 2 solutions pour les éléments actifs en réalisant un schéma explicatif YG Ecole de printemps GEII Mars

17 YG Ecole de printemps GEII Mars TD 2 Un bâtiment sur 2 niveaux a les dimensions suivantes L=120m, l=100m. On décide de précabler le bâtiment avec 500 prises (200 téléphones numériques ou analogiques, 300 prises informatiques). Etudier le coût du précablage dans 2 cas : - Première solution centralisée avec un seul répartiteur - Faites un schéma explicatif - Expliquez pourquoi cette solution centralisée est réalisable? - Deuxième solution décentralisée avec un répartiteur général et 2 sous répartiteurs - Faites un schéma explicatif - Justifiez en quoi cette solution bien que plus onéreuse est meilleure dans le temps que la précédente? Dans le deuxième cas on utilise des rocades 12brins FO pour l informatique TD 3 Sous-répartiteurs YG Ecole de printemps GEII Mars TD 3 Réseau Physique YG Ecole de printemps GEII Mars

18 YG Ecole de printemps GEII Mars TD 3 Identifier le répartiteur général et les sous répartiteurs Quelles sont les liaisons de rocade et leur nombre? Quelle est la nature des éléments représentés dans les répartiteurs? Quelle est la capacité (en nombre de points d accès) de cette architecture? Détailler et illustrer le principe de câblage au sein du sous répartiteur 2 Quelle est le point faible de cette architecture? Quelle pourrait être l architecture logique? Cœur de réseau : AT-9816GB Ferme de serveurs : AT-9424T/GB Distribution : AT-8326GB et AT-8350GB TD 4 Etude d une documentation constructeur Expliquer les termes entourés en bleu YG Ecole de printemps GEII Mars Travaux pratiques 4 h 12 étudiants (6 binômes) TP «coopératif» à fort encadrement de l enseignant

19 YG Ecole de printemps GEII Mars Objectifs L objectif de ce TP est de découvrir comment à partir d une infrastructure de câblage, d éléments actifs et de PCs banalisés ou serveurs, différentes architectures de réseau peuvent être mises en place. La diversité des réseaux logiques ainsi réalisés permettent de comprendre l utilité d un tel système. Un autre objectif est de savoir paramétrer un commutateur et d utiliser un analyseur de trame Configuration port, VLAN, monitoring Documents à disposition Documentations des câbles Documentations tarifs des câbles Documentations sur la réalisation d un câble paire torsadée avec sa connectique RJ45 YG Ecole de printemps GEII Mars Que met on en œuvre? Paragraphe 3 Identifier et étudier les différents éléments de la plate-forme (câbles, connecteurs, prises murales, armoire de brassage, éléments actifs, etc) Fabriquer des cordons de brassage (Utilisation de pinces, de testeur) Paragraphe 4 (4.1, 4.2, 4.3) Réalisation de réseau avec des Hubs Réseau indépendant, connecté, partage d un serveur Paragraphe 4 (4.4, 4.5, 4.6, 4.7) Réalisation de réseau avec des Switchs Réalisation d un réseau commuté, utilisation de Vlan Réseau indépendant, connecté, partage d un serveur Utilisation d une interface de paramétrage, Analyseur de trames (EtherReal) YG Ecole de printemps GEII Mars

20 YG Ecole de printemps GEII Mars Plateforme utilisée Identifier et étudier les différents éléments Il s agit de repérer les différents éléments Câbles (Type, référence), armoire de brassage, éléments actifs, repérage des prises Evaluation des coûts Documentation à disposition YG Ecole de printemps GEII Mars Réaliser des cordons de brassage YG Ecole de printemps GEII Mars

21 YG Ecole de printemps GEII Mars Réaliser différentes architectures : mise en œuvre de Hub Réaliser 2 réseaux indépendants Raccordement, jarrétiérage Interconnecter les 2 réseaux Interconnecter les 2 réseaux via un serveur (voir figure) Hub H1 SERVEUR Hub H2 Réaliser différentes architectures : mise en œuvre de Switchs et Vlan Réaliser 2 réseaux indépendants Partager un serveur (figure 1) Connexion de 2 commutateurs (figure 2) VLAN1 Switch S1 Switch S2 Switch S1 VLAN2 Figure 1 VLAN1 VLAN2 Figure 2 YG Ecole de printemps GEII Mars Analyseur de trames YG Ecole de printemps GEII Mars

22 Coût du TP (Prix ) YG Ecole de printemps GEII Mars

23 Switches 8300GB Series Managed Stackable Fast Switches AT-8326GB 24 port 10/100TX managed stackable Fast switch plus 2 copper Gigabit ports and 2 GBIC bays AT-8350GB 48 port 10/100TX managed stackable Fast switch plus 2 copper Gigabit ports, 2 GBIC bays, and 1 expansion bay PERFORMANCE Utilising a powerful switch fabric, the AT-8326GB and AT-8350GB pass traffic reliably and efficiently with wirespeed performance and non-blocking architecture. When stacked up to 144 ports with the integrated stacking modules, the AT-8326GB and AT-8350GB pass data packets at an impressive stacked backplane speed of 2.66Gbps.This high performance switch is ideal for small and medium enterprises, multi-unit buildings, hospitality, schools, and universities. SCALABILITY Expand your network using one of a variety of combinations.you can choose either 2 fixed copper Gigabit ports or 2 fibre GBIC bays or choose 1 fixed copper port and 1 fibre GBIC bay. For more flexibility, the fixed copper Gigabit ports can be used at 10MB, 100MB, or 1000MB speeds.the GBIC bays can be populated with hot swappable, Plug & Play fibre GBICs.The AT-8350GB offers one expansion bay on the back of the unit.this expansion bay can be populated with either an optional dual port 100FX module or an optional dual port 1000T module. MANAGEMENT The AT-8326GB and AT-8350GB have an integrated management agent, which provides an embedded web server, SNMP, RMON, console telnet capabilities. RICH FEATURE SET The AT-8326GB and AT-8350GB come complete with a number of value-added standards and features including IEEE 802.1Q VLAN tagging, IEEE 802.1p Priorisation, IEEE 802.3ad Link Aggregation, Group VLAN Registration Protocol (GVRP), Port Security, and Port Mirroring. Based on IEEE 802.3ad, the AT-8326GB supports up to three trunk groups. About Allied Telesyn Allied Telesyn International is a member of the Allied Telesis Group (ATI) who, founded in 1987, now has offices throughout the globe, over 3,000 employees worldwide and over $600M of worldwide annual revenue.the attributes which have led ATI to achieve its leading position in both the enterprise, operator and connectivity business segments can be summarised by four key elements: its business focus on networking technology for professional markets, where ATI has proved to be the only company capable of providing a total end-to-end solution at a high price/performance ratio; the ability to handle every aspect of its own products from design to marketing; the development of components and solutions which accommodate flexible, efficient and reliable network construction; support from sound warranty terms and quality services. Allied Telesyn connects the IP world efficiently thanks to affordable and highly reliable network solutions. For more information see: Service & Support Allied Telesyn provides value-added support services for its customers under its Net.Cover programs. For more information on Net.Cover support programs available in your area, contact your Allied Telesyn sales representative or visit our website. Key features Stack up to 144 ports Integrated stacking modules Wirespeed Non-blocking 2 copper Gigabit fixed ports 2 GBIC bays for fibre media 1 expansion bay (AT-8350GB only) 100FX modules (AT-8350GB only) Gigabit modules (AT-8350GB only) Supports up to 256 VLANs GVRP support Web-based management SNMP support RMON support Port Security Port Mirroring Auto MDI/MDI-X IGMP v1 and IGMP v2 1 RU form factor Redundant power supply option (AT-8350GB only) Lifetime limited warranty

24 8300GB Series Managed Stackable Fast Switches PERFORMANCE AT-8326GB 16Gbps switch fabric 6.5Mpps forwarding rate AT-8350GB 32Gbps switch fabric 13.0Mpps forwarding rate 14,880pps for 10Mbps 148,800pps for 100Mbps 1,488,000pps for 1000Mbps MAC addresses 8,000 Buffer Memory 16MB VLANs 256 Broadcast Storm Control Head of Line Blocking Prevention Half/full-duplex Auto-negotiation Auto MDI/MDI-X RELIABILITY MTBF 42,000 hours INTERFACE CONNECTIONS 100FX SC or MT connectors 10/100TX/1000T Shielded RJ45 RS232 9 pin female NETWORK MANAGEMENT SNMP Web-based Management RS232 Console Access Command Menu Interface (ATI Omega) Telnet POWER CHARACTERISTICS Voltage V AC Current 4.0/2.0A Frequency 50-60Hz ENVIRONMENTAL SPECIFICATIONS Operating Temp. 0 C to 40 C (32 F to 104 F) Non-Operating Temp. -20 C to 70 C (-4 F to 158 F) Relative Humidity 95% non-condensing PHYSICAL CHARACTERISTICS Height 4.4cm (1.7 ) Width 44cm (17.3 ) Depth 18.5cm (7.3 ) Weight AT-8326GB AT-8350GB Mounting 2.7kg (6lbs) 3.7kg (10lbs) 19" rackmountable, hardware included STANDARDS AND COMPLIANCE IEEE T IEEE 802.3u 100TX IEEE 802.3ab 1000T IEEE 802.3z 1000X IEEE 802.3ad Link Aggregation IEEE 802.1d Spanning Tree IEEE 802.1p Class of Service, priority protocols IEEE 802.1Q VLAN Tagging IEEE 802.3x Flow Control RFC 1112 IGMP Snooping v1 RFC 2236 IGMP Snooping v2 RFC 951 BootP RFC 2131 DHCP RFC 1350 TFTP RFC 1757 RMON Groups 1,2,3 and 9 SNMP STANDARDS RFC 1213 MIB II RFC 1493 Bridge MIB RFC 1757 Remote Network MIB Private MIB ELECTRICAL/MECHANICAL APPROVALS UL 1950 FCC Class A CSA 22.2 No. 950 EN55022 Class A EN (TUV) EN COUNTRY OF ORIGIN China ORDERING INFORMATION AT-8326GB-xx 24 port 10/100TX stackable managed Fast switch with RJ45 connectors,2 fixed 1000T ports and 2 GBIC bays AT-8350GB-xx 48 port 10/100TX stackable managed Fast switch with RJ45 connectors, 2 fixed 1000T ports, 2 GBIC bays and 1 expansion bay Where xx = 10 for U.S. power cord 20 for no power cord 30 for U.K. power cord 40 for Australian power cord 50 for European power cord Gigabit Interface Converter (GBIC) modules AT-G8SX 500m SX GBIC, based on 50 micron fibre 220m SX GBIC, based on 62.5 micron fibre AT-G8LX10 10km LX GBIC, based on 9 micron fibre AT-G8LX25 25km LX GBIC, based on 9 micron fibre AT-G8LX40 40km LX GBIC, based on 9 micron fibre AT-G8LX70 70km LX GBIC, based on 9 micron fibre Expansion modules (AT-8350GB only) AT-A48/SC Dual port 100FX module with SC connectors AT-A48/MT Dual port 100FX module with MT connectors AT-A49 Dual port 1000T module with RJ45 connector Redundant Power Supply options (AT-8350GB only) AT-RPS2001 Redundant Power Supply Only nature can do better AT-RPS2004 Redundant Power Supply chassis with support for up to four AT-8350GB switches European Headquarters Via Motta Chiasso Switzerland T: F: Allied Telesyn International Corp.All rights reserved. Information in this document is subject to change without notice. All company names, logos and product designs that are trademarks or registered trademarks are the property of their respective owners. Part Number Rev. F

25 Module RLI21 TP n 2 - TP RLI - Câblage et infrastructure de réseau local Département GEII IUT de Nantes 1. Objectifs L objectif de ce TP est de découvrir comment à partir d une infrastructure de câblage, d éléments actifs et de PCs banalisés ou serveurs, différentes architectures de réseau peuvent être mises en place. La diversité des réseaux logiques ainsi réalisés permettent de comprendre l utilité d un tel système. Dans cette manipulation, on s attachera essentiellement à des éléments de connectique et d interconnexion physique, sans s intéresser aux protocoles de communication proprement dits. Il s agira toutefois de réseaux de type (100 base TX). Dans un premier temps, le travail demandé consiste à identifier et étudier les différents éléments de la plate-forme (câbles, connecteurs, prises murales, armoire de brassage, éléments actifs, etc). Il s agira également de fabriquer des cordons de brassage. Dans un deuxième temps, on s intéressera à la mise en place de différentes topologies physiques et logiques en jouant sur la connectique de brassage et les éléments actifs impliqués. On observera les avantages comme les limites qu elles peuvent présenter. Pour le bon déroulement de cette manipulation et la bonne gestion de son avancement, il vous est demandé de respecter scrupuleusement les consignes et informations données au fur et à mesure par l enseignant. 2. La plate-forme utilisée La plate-forme utilisée se veut être une image (réduite) d un système de pré-câblage de bâtiment. Un système de pré-câblage permet de réaliser un réseau local sans présager des technologies utilisées et offre une grande flexibilité. Associé avec des éléments actifs, il permet de constituer l architecture souhaitée du réseau. La figure 1 situe les différents équipements présents dans le laboratoire RLI avec leur adressage logique IP. Y.G., J.M.P & A.M.L. IUT de Nantes GE&II option RLI 1

26 Module RLI21 TP n 2 Serveur (question : : Serveur (question : : PC-RLI-12 PC-RLI-11 : : Tableau : : : : : : Tableau : : Observateur de trafic Switch SMC : Switch Accton : Hub H1 Porte entrée Hub H2 Armoire de brassage Figure 1 : Plan du laboratoire RLI Y.G., J.M.P & A.M.L. IUT de Nantes GE&II option RLI 2

27 Module RLI21 TP n 2 3. Etude des composants mis en œuvre dans l infrastructure de câblage On trouvera sur le serveur, dans le répertoire Y:\Commun GEII\TP RLI Câblage, divers fichiers offrant une documentation sur des matériels réseau (caractéristiques mais aussi coûts) ainsi que des consignes pour la réalisation de cordons en paires torsadées. Il conviendra de s y reporter lorsque nécessaire. 3.1 Identification des différents organes Par observation de l installation, identifier de façon exhaustive les différents organes composant le système de pré-câblage mis à disposition et rappeler leur fonction dans l architecture réseau. Noter la référence technique des câbles utilisés. Quelles informations sur leurs caractéristiques peut-on en tirer? Rappeler les différents types de câble en paires torsadées existants. En expliquer les différences. En vous aidant de la documentation fournie, donner une évaluation approchée des coûts de cette installation (on prendra les matériels les plus similaires). Reprendre le schéma de la figure 1 et le compléter de sorte à faire apparaître les éléments de pré-câblage déjà mis en place. Portez-y les références données aux différentes prises. 3.2 Réalisation et test de cordons A l aide de pinces à sertir, des prises RJ45 mâles et du câble souple, et en suivant les indications et documentations données par l enseignant, réaliser un cordon de brassage. Combien de paires torsadées sont utilisées dans notre contexte? Comment doivent-elles relier les connecteurs aux extrémités? Des testeurs de câble sont mis à disposition. Que peut-on vérifier avec ces testeurs? Vérifier que votre cordon est opérationnel. En cas de problème détecté, préciser lequel? Le câble est-il quand même utilisable? Donner la longueur totale de câble entre votre PC et un élément actif de l'armoire de brassage. 4. Réalisation de différentes architectures Après avoir déconnecté l ordinateur du réseau local du département GEII pour le connecter à la prise murale concernée par ce T.P., ouvrir une session sous le compte AdminRLI (mot de passe : adminrli). Procéder ensuite à la configuration IP de la machine par Favoris réseau Propriétés puis Connexion réseau local Propriétés puis Protocole TCP-IP Propriétés. Les adresses IP seront fixées conformément à la figure 1 et le masque de réseau sera fixé à Y.G., J.M.P & A.M.L. IUT de Nantes GE&II option RLI 3

28 Module RLI21 TP n Réalisation de deux réseaux indépendants A l aide du cordon de brassage réalisé précédemment, connecter votre PC à un hub. Les PCs repérés par des numéros impairs se connectent sur le hub H1 et les PCs repérés par des numéros pairs se connectent sur le hub H2. Les deux hubs seront maintenus indépendants de sorte à constituer deux réseaux physiquement indépendants. Donner un schéma équivalent de la topologie physique ainsi obtenue. Vérifier de manière simple que votre PC est bien connecté au réseau. Puis utiliser la commande PING suivie d une adresse IP pour contrôler votre installation. Quels sont les PCs accessibles et pourquoi? 4.2 Interconnexion de deux réseaux Mise en place d un réseau unique Comment connecter les deux réseaux précédemment réalisés en 4.1 sans élément actif supplémentaire de façon à constituer un unique réseau? Vérifier le bon fonctionnement et l accessibilité des machines à l aide de la commande PING. Donner un schéma équivalent de la topologie physique ainsi obtenue Observation du trafic Le PC repéré PC-RLI-02 dispose d un outil logiciel d analyse de trafic réseau appelé EtherReal. Il est entre autre capable de capturer les trames qui circulent sur le segment de réseau auquel il appartient (que ces trames lui soient destinées ou non ; il doit opérer dans ce cas en mode dit «promiscuous»), d en interpréter le contenu et de l afficher. Avec l aide de l enseignant, observer le trafic engendré et détecté par EtherReal lorsqu un PC interroge un autre PC par la commande PING. 4.3 Interconnexion de deux réseaux au travers d un serveur On désire conserver les deux réseaux indépendants du 4.1 tout en permettant à leurs nœuds de partager les ressources d un élément commun, un serveur (repéré ici PC-RLI-11). Quelle configuration matérielle doit présenter ce serveur? Agir au niveau de l armoire de brassage pour mettre en place ce serveur. Donner un schéma équivalent de la topologie physique qui en résulte. Vérifier le fonctionnement alors obtenu en matière d accessibilité des machines comme de visibilité des ressources du serveur. On pourra ici encore utiliser la commande PING comme exploiter le service d accès à des ressources qu offre Windows via Favoris réseau Tout le réseau Contenu entier puis Réseau Windows puis IUTFleuriaye. Une façon simple pour cela est d autoriser le partage d un dossier présent sur le disque dur du serveur. On pourra remarquer que l actualisation des données laisse à désirer parfois Quels sont les avantage(s) comme les limite(s) de cette configuration par rapport à celle du 4.2? Y.G., J.M.P & A.M.L. IUT de Nantes GE&II option RLI 4

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

INTRANETEXTRANET RÉSEAUX ET PROTOCOLES

INTRANETEXTRANET RÉSEAUX ET PROTOCOLES INTRANETEXTRANET RÉSEAUX ET PROTOCOLES Organisation matérielle et logicielle d un dispositif communiquant Anthony Médassi ADAPTATEUR RÉSEAU Filaire Wifi (Wireless Fidelity) Bluetooth USB CPL (Courant porteur

Plus en détail

Les cartes réseaux. II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. LES. RESEAUX Doc Etudiant

Les cartes réseaux. II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. LES. RESEAUX Doc Etudiant Les cartes réseaux PLAN I. Introduction II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. Cartes réseau spécialisées V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. Cartes Half Duplex et Full Duplex.

Plus en détail

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34 ETHERNET 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s ~ Réseau local Ethernet ~ 34 Dénomination des différents Ethernet Distance ou type de support Transmission (Base = Baseband) Vitesse de transmission

Plus en détail

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) rziza@fsr.ac.ma

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) rziza@fsr.ac.ma Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) Rziza Mohammed rziza@fsr.ac.ma Les réseaux Locaux Un réseau local ou LAN en anglais (Local Area Network) permet la connexion d un ensemble de postes afin d échanger

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 10 01 Lisez l exposé. Un participant aux travaux pratiques choisit un câble tel qu il est illustré. Quels raccordements

Plus en détail

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE BASES DES RESEAUX UNITE

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/9 http://robert.cireddu.free.fr/sin LA SEGMENTATION VIRTUELLE DES DOMAINES DE DIFFUSION : LES VLANs

Plus en détail

Réseau. IUT Informatique Bordeaux1 ~ ASR2 Réseau [Janvier 2010]

Réseau. IUT Informatique Bordeaux1 ~ ASR2 Réseau [Janvier 2010] 4. Réseaux locaux Réseau Réseau : ensemble d ordinateurs/boîtiers reliés entre eux par des supports de transmission : ces éléments communiquent entre eux à partir de règles appelées protocoles. Caractéristiques

Plus en détail

Les LANs virtuels (VLANs)

Les LANs virtuels (VLANs) C h a p i t r e 7 : L e s V L A N s Slide 1 Les LANs virtuels (VLANs) Génaël VALET Version 1.21 Jan 2011 C h a p i t r e 7 : L e s V L A N s Slide 2 Sommaire Dans ce chapitre, nous aborderons : Qu est-ce

Plus en détail

20 92100 : 33 (0) 1 41 22 10 00 : 33 (0) 1 41 22 10 01 : : FR00722063534

20 92100 : 33 (0) 1 41 22 10 00 : 33 (0) 1 41 22 10 01 : : FR00722063534 Présentation du ELEXO 20 Rue de Billancourt 92100 Boulogne-Billancourt Téléphone : 33 (0) 1 41 22 10 00 Télécopie : 33 (0) 1 41 22 10 01 Courriel : info@elexo.fr TVA : FR00722063534 But du Director Améliorer

Plus en détail

Case Study UNIVERSITE DE NANTES. UNIVERSITE DE NANTES IUT de NANTES Site de la Fleuriaye

Case Study UNIVERSITE DE NANTES. UNIVERSITE DE NANTES IUT de NANTES Site de la Fleuriaye Case Study UNIVERSITE DE NANTES UNIVERSITE DE NANTES IUT de NANTES Site de la Fleuriaye Case Study UNIVERSITE DE NANTES Profil client Plus de 1200 personnes et 5 bâtiments distants interconnectés! Depuis

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

Téléinformatique! Réseaux Locaux

Téléinformatique! Réseaux Locaux Téléinformatique! Réseaux Locaux AS - 2010/2011 Thomas Morsellino IUT Bordeaux 1 (Dépt. Info) Réseau 2 n Réseau : ensemble d ordinateurs/boîtiers reliés entre eux par un support de transmission : ces éléments

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

Commutateurs De l architecture réseau dorsale à la commutation dédiée par poste

Commutateurs De l architecture réseau dorsale à la commutation dédiée par poste s De l architecture réseau dorsale à la commutation dédiée par poste Les commutateurs sont devenus aujourd hui des éléments inévitables à la construction d un réseau. Que ce soit pour allouer une bande

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Introduction Master 1 STIC-Informatique 2 Les Réseaux Locaux Virtuels (VLAN) Avantages des LAN Communication rapide, broadcasts Problèmes des

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

Commutateur sûr, efficace et intelligent pour petites entreprises

Commutateur sûr, efficace et intelligent pour petites entreprises Commutateur 16 ports Gigabit Cisco SRW2016 : Commutateurs de gestion Smart Cisco Small Business WebView : Commutateur sûr, efficace et intelligent pour petites entreprises Points forts 16 ports haut débit

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques Réseaux informatiques Définition d un réseau Objectifs des réseaux Classification des réseaux Normalisation des réseaux Topologies des réseaux Mise en œuvre des réseaux Le matériel Les normes logiciels

Plus en détail

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013 Les bases de la commutation A Guyancourt le 14/03/2013 AGENDA Le modèle OSI (Open Systems Interconnection). Hub vs Switch. Le fonctionnement des commutateurs. Les Standards de câblage et les normes Ethernet

Plus en détail

Présentation des commutateurs de la gamme AT-8000GS Commutateurs L2 Gigabit Empilables QoS

Présentation des commutateurs de la gamme AT-8000GS Commutateurs L2 Gigabit Empilables QoS Présentation des commutateurs de la gamme AT-8000GS Commutateurs L2 Gigabit Empilables QoS Brique technique AT-8000GS Version 3 Juin 2008 2008 Allied Telesis International SAS. Tous droits réservés. La

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques PC / Réseau Réseaux informatiques Ethernet, WiFi, Bluetooth Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Réseaux locaux et étendus Éléments du réseau local, topologie Réseau Ethernet Sous-couches

Plus en détail

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET Jean-François L haire Diapositives commentées AVANT... Câblage en coaxial 1980: Signature de l'accord entre: INTEL DIGITAL XEROX - Micro-processeurs - Ordinateurs

Plus en détail

Ethernet. Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr. 22 juin 2007. Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2?

Ethernet. Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr. 22 juin 2007. Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2? Ethernet Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr 22 juin 2007 Introduction Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2? Table des matières 1 Topologie de réseau 2 2 Adressage 3 3 Support physique

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. Ethernet / IEEE 802.3 ou la star des LAN qui n a pas fini de grandir. Cyril Pain-Barre. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. Ethernet / IEEE 802.3 ou la star des LAN qui n a pas fini de grandir. Cyril Pain-Barre. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 Ethernet / IEEE 802.3 ou la star des LAN qui n a pas fini de grandir Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 11/2/2013 Cyril Pain-Barre Ethernet / IEEE 802.3 1 /

Plus en détail

Administration des réseaux et systèmes

Administration des réseaux et systèmes dministration des réseaux et systèmes IUT Département Informatique nthony usson Plan du cours Cours Ethernet IP Spanning Tree VLN Routage (rappel) Firewall / CL NT / PT DHCP (rappel) SNMP 1 Spanning Tree

Plus en détail

Correction TP 02. Table des matières. Guillaume. 14 février 2015. A) Adresse logique d une carte Ethernet 2 1. Nombre d hôtes... 2

Correction TP 02. Table des matières. Guillaume. 14 février 2015. A) Adresse logique d une carte Ethernet 2 1. Nombre d hôtes... 2 14 février 2015 Table des matières A) Adresse logique d une carte Ethernet 2 1. Nombre d hôtes.......................... 2 B) Débit d une carte Ethernet 3 2. Débits théoriques.........................

Plus en détail

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements VLANs Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes - longtemps, la solution a consisté à introduire des routeurs entre les

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence : DES-3026 Désignation Switch administrable L2 24 ports avec 2 emplacements disponibles et fonction SIM (Single IP Management) Clientèle cible PME et succursales Secteur

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE Chapitre VIII : Introduction aux réseaux Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 4 mai 2006 1 Structures de Systèmes distribués

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DES-3052P Désignation Switch PoE administrable 48 ports de niveau 2, doté de 2 ports Combo 1000Base-T/SFP et de 2 ports 1000Base-T Clientèle cible PME/Succursales Accroche

Plus en détail

Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1

Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1 Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1 Ethernet de Metcalfe Connexion de toutes les stations à un même câble 16.12.13 2 Ethernet et OSI Medium Access Control LLC Liaison MAC Couche 2 Physique

Plus en détail

Exercices Réseaux : 1 partie

Exercices Réseaux : 1 partie Table des matières I. Exercices de base...3 1. Calcul de débit (D)...3 2. Calcul de temps de transmission (t)...3 3. Calcul de la taille des données (Q)...3 II. Protocole Ethernet Ethernet 802.3...4 1.

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Rappel sur Ethernet commuté

Rappel sur Ethernet commuté Les VLAN sur les commutateurs Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.fr Rappel sur Ethernet commuté Un commutateur ne diffuse pas les trames, contrairement à un concentrateur (si la table de commutation

Plus en détail

Full Gigabit Ethernet Micro Switch, Horizontal, 6 Ports, POE+, 48Vcc, 2x SFP, Génération 6

Full Gigabit Ethernet Micro Switch, Horizontal, 6 Ports, POE+, 48Vcc, 2x SFP, Génération 6 Référence Microsens Switch Vitesse de traitement Processeur Nombre Adresses MAC Jumbo trame Logiciel embarqué Dual Stack Vlan Qos Administration Protocoles Administration Ports Cuivre Nombre Auto-Négociation,

Plus en détail

Couche Accès réseau : Ethernet

Couche Accès réseau : Ethernet Couche Accès réseau : Ethernet Technologie Ethernet Principe de fonctionnement du Half Duplex Trame Ethernet Composition - Adresse matérielle Encapsulation des trames Ethernet Domaine de collision d un

Plus en détail

Formation SIARS. Les réseaux virtuels (Vlans)

Formation SIARS. Les réseaux virtuels (Vlans) Formation SIARS Les réseaux virtuels (Vlans) Plan Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes Les principes Historiquement

Plus en détail

Installer et configurer un réseau local Ethernet commuté. Généralités 1 Utilisation d un Switch administrable D-Link DES-3226

Installer et configurer un réseau local Ethernet commuté. Généralités 1 Utilisation d un Switch administrable D-Link DES-3226 Installer et configurer un réseau local Ethernet commuté. Généralités 1 Utilisation d un Switch administrable D-Link DES-3226 Sommaire 1. Objectifs de ce TP... 2 2. Infrastructure du réseau... 2 3. Chargement

Plus en détail

Commandes utiles à connaître

Commandes utiles à connaître La commande ping Commandes utiles à connaître La commande ping sert à tester les fonctions de transmission et de réception de la carte réseau, la configuration TCP/IP et la connectivité réseau. Les différentes

Plus en détail

TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN.

TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN. 1 But TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN. 2 Les VLAN 2.1 Définition Un VLAN (Virtual Local

Plus en détail

Commutateur Ethernet 8 ports 10/100 Cisco SRW208 : WebView. Commutateurs de gestion Smart Cisco Small Business WebView

Commutateur Ethernet 8 ports 10/100 Cisco SRW208 : WebView. Commutateurs de gestion Smart Cisco Small Business WebView Commutateur Ethernet 8 ports 10/100 Cisco SRW208 : Commutateurs de gestion Smart Cisco Small Business WebView Commutateur de gestion sûr, efficace et intelligent pour petites entreprises Points forts Connectez

Plus en détail

LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX

LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX A LES RESEAUX Un réseau est un ensemble d objets connectés entre eux. Il permet de faire circuler un certain nombre d information entre ces objets selon des

Plus en détail

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié».

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié». Un réseau est un ensemble de connexions entre plusieurs ordinateurs. Il va permettre : - la communication entre utilisateurs à travers les machines - la partage de ressources matérielles - le partage de

Plus en détail

Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ)

Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ) Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ) Objectifs Se connecter au périphérique multi-fonction et afficher les paramètres de sécurité

Plus en détail

SecurActive NSS-500. Plateforme de Surveillance réseau et sécurité

SecurActive NSS-500. Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Solution SecurActive NSS SecurActive NSS est une plateforme de surveillance réseau et sécurité basée sur un moteur d analyse innovant. SecurActive NSS capture

Plus en détail

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques et Numériques. CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques et Numériques. CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS Objectif : - Configurer un réseau de deux PC et un switch. - Effectuer l installation matérielle et configurer une caméra IP sur un réseau à

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

Case Study CROUS de Dijon. CROUS de Dijon

Case Study CROUS de Dijon. CROUS de Dijon Case Study CROUS de Dijon CROUS de Dijon Case Study CROUS de Dijon Profil client Plus de 27 bâtiments distants interconnectés! Des services rendus à plus de 10 000 utilisateurs quotidiennement! Dans la

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS VPN IP v1.1 20/09/2011 s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «VPN IP»... 3 2. Périmètre géographique de l offre... 3

Plus en détail

Correction CCNA1 Chap4

Correction CCNA1 Chap4 Correction CCNA1 Chap4 1. Question Quelle couche du modèle OSI a la responsabilité de spécifier la méthode d encapsulation utilisé pour un type spécifique de media? physique transport application liaison

Plus en détail

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA -------

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CHANGEMENT DES ELEMENTS ACTIFS CENTRAUX DU RESEAU DE L IFMA --------------- Date limite

Plus en détail

Commutateurs Ethernet Gigabit Administrables modulaires de couche 3 24 ports 100M + 4 ports Giga, certifiés IEC 61850-3.

Commutateurs Ethernet Gigabit Administrables modulaires de couche 3 24 ports 100M + 4 ports Giga, certifiés IEC 61850-3. Série PT-7828 Commutateurs Ethernet Gigabit Administrables modulaires de couche 3 24 ports 100M + 4 ports Giga, certifiés IEC 61850-3. Commutateur Niveau 3 interconnectant des segments réseaux multiples.

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE RÉSEAUX

DIMENSIONNEMENT DE RÉSEAUX DIMENSIONNEMENT DE RÉSEAUX JCLA/2009-01-25 Jérôme-Charles Lallemand Lan - Niveau 1 - Physical layer 1 Lan - Niveau 1 - Médiums 3/70 Cu + prix + robustesse - débit Fo + débit + perturbations - prix - robustesse

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 Covage s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS IP Transit v1.1 20/09/2011 Covage s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «IP Transit»... 3 2. Périmètre géographique

Plus en détail

Réseau en automatisme industriel Ethernet les réseaux IP

Réseau en automatisme industriel Ethernet les réseaux IP Rappel Réseau en automatisme industriel Ethernet les réseaux IP Le modèle OSI définit sept couches. TCP/IP est basé sur le modèle DOD, qui ne comporte que quatre couches, mais en cohérence avec le modèle

Plus en détail

FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE

FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE Auteur du Projet : Société organisatrice : Formateur : Mohamed A. Idjabou Durée : Début : / / FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES

Plus en détail

Réseaux Réseaux à diffusion

Réseaux Réseaux à diffusion Réseaux Réseaux à diffusion Exemple 1 (Réseau sans fil) Chaque station fait office d emetteur et de récepteur Chacune a une portée radio Si deux machines émettent en même temps, interférences E. Jeandel

Plus en détail

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel Les VLAN Sommaire 1.Concept des VLAN 1.1.Introduction au VLAN virtuel 1.2.Domaines de broadcast avec VLAN et routeurs 1.3.Fonctionnement d un VLAN 1.4.Avantages des LAN virtuels (VLAN) 1.5.Types de VLAN

Plus en détail

Commutateur sûr, efficace et intelligent pour petites entreprises

Commutateur sûr, efficace et intelligent pour petites entreprises Commutateur Ethernet 8 ports 10/100 Cisco SRW208L : WebView/Liaison montante LX Commutateurs de gestion Cisco Small Business Commutateur sûr, efficace et intelligent pour petites entreprises Points forts

Plus en détail

Micro-commutateur Fast Ethernet Administrable, option PoE, série IB2000-04Hxxx

Micro-commutateur Fast Ethernet Administrable, option PoE, série IB2000-04Hxxx Micro-commutateur Fast Ethernet Administrable, option PoE, série IB2000-04Hxxx Application Les micro-commutateurs FTTO (Fiber To The Office) associés à une architecture optique RMS-Tertiaire apportent

Plus en détail

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet MICROSENS fiber optic solutions Description Le Bridge permet de connecter entre eux des segments Ethernet et Fast Ethernet de norme IEEE802.3u en adaptant automatiquement

Plus en détail

Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. Un réseau est.. de tout types..

Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. Un réseau est.. de tout types.. Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. I Définitions Un réseau est.. de tout types... Les réseaux permettent d offrir des services aussi bien aux entreprises qu aux particuliers (gestion

Plus en détail

Les réseaux. Les protocoles Ethernet et IEEE 802. Resp: S. SALVA IUT 1ere année IUT d aubiere

Les réseaux. Les protocoles Ethernet et IEEE 802. Resp: S. SALVA IUT 1ere année IUT d aubiere Les réseaux Les protocoles Ethernet et IEEE 802 Resp: S. SALVA IUT 1ere année IUT d aubiere Les protocoles de réseaux locaux sont des protocoles de niveau 2 (couche 2 OSI) => Créer une liaison entre stations

Plus en détail

Plan de cours. Fabien Soucy soucy.fabien@aucegep.com Bureau C3513

Plan de cours. Fabien Soucy soucy.fabien@aucegep.com Bureau C3513 Plan de cours 243-P16-MO Installer et configurer les liaisons et équipements de réseaux Fabien Soucy soucy.fabien@aucegep.com Bureau C3513 Collège Montmorency Hiver 2006 Techniques de l informatique-gestion

Plus en détail

Ch3 Interconnexion des postes dans un réseau local Ethernet : couche 1 et 2 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch3 Interconnexion des postes dans un réseau local Ethernet : couche 1 et 2 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch3 Interconnexion des postes dans un réseau local Ethernet : couche 1 et 2 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. ELEMENTS PHYSIQUES D INTERCONNEXION... 1 A. CABLE DE LIAISON PHYSIQUE... 2

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 25

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 25 s Version du doc v1.1 Page 1 sur 25 Document : Date : STAS VPN Ethernet v1.1 20/09/2011 s Version du doc v1.1 Page 2 sur 25 Sommaire 1. Description du «VPN Ethernet»... 4 2. Périmètre géographique de l

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DGS-3200-10 Désignation Switch Gigabit Security L2 à 8 ports, avec 2 ports combo SFP Cas de figure d'utilisation Garantie 5 ans Pour les succursales nécessitant un switch

Plus en détail

Westermo i-line MRI-128-F4G / MRI-128-F4G/DC

Westermo i-line MRI-128-F4G / MRI-128-F4G/DC Westermo i-line MRI-128-F4G / MRI-128-F4G/DC Switch au format Rack 19" 1U 24 ports 10/100 et 4 ports combo 10/100/1000 24 ports Fast Ethernet et 4 ports Gigabits SFP combo Fonctions de management réseau

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

94 Glossaire Ethernet

94 Glossaire Ethernet Glossaire Ethernet 10Base2 10Base5 10BaseFL 10BaseT Adresse IP Adresse MAC AUI Autodétection (autosense) Standard de câblage Ethernet utilisant un câble coaxial de faible section. Permet de réaliser des

Plus en détail

CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf. Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames. 1] Les normes de réseaux

CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf. Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames. 1] Les normes de réseaux Contexte d information Titre du document Nom du fichier Cours AMSI Ethernet et Token Ring CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames 1] Les normes

Plus en détail

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Objectifs Organiser les objectifs CCENT en fonction de la ou des couches auxquelles ils s adressent Contexte / Préparation

Plus en détail

Communication de l information Les réseaux Cours

Communication de l information Les réseaux Cours Communication de l information Les réseaux Cours 1- Mise en situation Comment différents appareils parviennent-ils à communiquer entre eux? 2- Les réseaux informatiques Réseau d'ordinateurs : Le principe

Plus en détail

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Réseaux Wi-Fi Normes 802.11 Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Des WLAN utilisant les fréquences radio Ces réseaux sans fil (Wireless Local Area Network) utilisent des fréquences

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Exercice Packet Tracer 3.5.1 : Configuration de base des réseaux locaux virtuels

Exercice Packet Tracer 3.5.1 : Configuration de base des réseaux locaux virtuels Exercice Packet Tracer 3.5.1 : Configuration de base des réseaux locaux virtuels Schéma de topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sousréseau Passerelle par défaut S1 VLAN

Plus en détail

Les réseaux informatiques et les réseaux de terrain

Les réseaux informatiques et les réseaux de terrain Fiches outils pour le raccordement, la mise en œuvre et de la configuration d'un équipement Ethernet dans un réseau de terrain industriel. Les réseaux informatiques et les réseaux de terrain (* Pour les

Plus en détail

uzon Fiche d identité Produit Point d accès sans fil d intérieur avec prise en charge PoE

uzon Fiche d identité Produit Point d accès sans fil d intérieur avec prise en charge PoE uzon Fiche d identité Produit Référence DWL-3260AP Désignation Point d accès sans fil d intérieur avec prise charge PoE en Clientèle cible Petites entreprises, entrepôts, distributeurs Écoles et autres

Plus en détail

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet.

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet. 1. Introduction La connexion entre ordinateurs nécessite une carte réseau implantée dans chaque ordinateur (PC ou autre) et éléments de réseau (commutateur, routeurs,...). Ces cartes sont aussi appelées

Plus en détail

Commutateur Ethernet 8 ports 10/100 Cisco SRW208MP : Commutateurs de gestion Cisco Small Business Technologie PoE WebView/Max

Commutateur Ethernet 8 ports 10/100 Cisco SRW208MP : Commutateurs de gestion Cisco Small Business Technologie PoE WebView/Max Commutateur Ethernet 8 ports 10/100 Cisco SRW208MP : Commutateurs de gestion Cisco Small Business Technologie PoE WebView/Max Commutateur sûr, efficace et intelligent équipé de la technologie PoE pour

Plus en détail

Réseaux locaux virtuels : VLAN

Réseaux locaux virtuels : VLAN Réseaux locaux virtuels : VLAN I. Historique Les premiers réseaux Ethernet (on se situe donc en couche 2) étaient conçus à base de câbles coaxiaux raccordés entre eux et connectés aux ordinateurs, si bien

Plus en détail

Les réseaux Physiques Partie I

Les réseaux Physiques Partie I Les réseaux Physiques Partie I Frédéric Dumas Sommaire Semestre 1 Réseaux Locaux Ethernet, la star des réseaux locaux Token Bus, Token Ring et Les SAN Réseaux Etendues La commutation de circuit : Frame

Plus en détail

Réseaux locaux. Chapitre 5. Exercice

Réseaux locaux. Chapitre 5. Exercice Chapitre 5 Réseaux locaux Exercices No Exercice Ethernet, partage d un canal 1. Soit un groupe de N stations partageant un canal à 56 kb/s selon le protocole ALOHA pur. Chaque station émet une trame de

Plus en détail

Les Réseaux : Quelques Notions de base. Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011

Les Réseaux : Quelques Notions de base. Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011 Les Réseaux : Quelques Notions de base Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011 1 Agenda Concepts et introduction aux réseaux Les Réseaux Locaux Internet Le Web Les Réseaux longue distance Exercices pratiques

Plus en détail

I. Plusieurs types de VLAN

I. Plusieurs types de VLAN Type de la séance : Courrss Série : Commutation Les réseaux locaux virtuels VLAN Virtual LAN NOM : NOTE : Le :. Classe : Durée :.. Les réseaux virtuels (VLAN : Virtual Local Area Network) permettent de

Plus en détail

CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802. Token-Ring. 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1

CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802. Token-Ring. 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1 Token-Ring CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802 PLAN Réseau Token-Ring Préambule Caractéristiques Couche physique Méthode d'accès Contrôle du jeton Gestion des priorité Trame

Plus en détail

Vitesse de réseau supérieure

Vitesse de réseau supérieure Carte réseau PCI Express à 1 port fibre optique 10 Gigabit Ethernet avec SFP+ ouvert - Adaptateur NIC PCIe x4 StarTech ID: PEX10000SFP La carte réseau fibre optique 10 Gigabit PEX10000SFP constitue une

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 Plan Notions sur les réseaux Couche/Service/Protocole Le modèle OSI Le modèle TCP/IP J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 2 Problématique J.L Damoiseaux

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisateur MC100CM MC110CS Convertisseur média Fast Ethernet MC111CS MC112CS Convertisseur média Fast Ethernet WDM Rev:1.0.0 Page 7106500709 1 sur 13 Droits de reproduction et marque déposée

Plus en détail

Services d infrastructure réseaux

Services d infrastructure réseaux Services d infrastructure réseaux Cours de Réseaux Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012-2013 Tuyêt Trâm DANG NGOC Services d infrastructure réseaux 1 / 30 Plan 1 Adressage

Plus en détail

Positionnement produit

Positionnement produit DAP-2590 Point d'accès bi-bande N PoE AirPremier Cas de figure d'utilisation Garantie 5 ans Déploiements de LAN Wireless N au sein des PME et grandes entreprises. Accroche marketing Le point d'accès DAP-2590

Plus en détail