MastÄre professionnel en Optimisation et Modernisation des Entreprises MOME. Etude d industrialisation de véhicules Électriques en Tunisie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MastÄre professionnel en Optimisation et Modernisation des Entreprises MOME. Etude d industrialisation de véhicules Électriques en Tunisie"

Transcription

1 جامعة تونس الافتراضیة UniversitÄ Virtuelle de Tunis MastÄre professionnel en Optimisation et Modernisation des Entreprises MOME Présenté par Yassine KCHAOU Pour l obtention du DiplÅme de mastäre professionnel Etude d industrialisation de véhicules Électriques en Tunisie Réalisé au MinistÄre de l Industrie Direction GÉnÉrale des Industries ManufacturiÄres Soutenu le 05/07/2013 Devant le Jury : PrÉsident : M me Hanen BOUCHRIHA Rapporteur : M. El Hassen TAKTAK Encadreurs Organisme d accueil : M. M. Jamel EL JARII Fathi SAHLAOUI Encadreur UVT : M. Hamed BEN REBAH A n n é e U n i v e r s i t a i r e : /

2 DÄdicace A toute personne qui m aime, Å qui j avoue que si l on doit rçussir quelque chose, il faut que le succés arrive doucement, Å la suite de beaucoup d effort, mais sans angoisses, ni obsessions. A la mämoire de mon beau-påre, A mes chers parents, A ma chåre belle-måre, A ma chåre femme pour son amour & ses sacrifices

3 Remerciements Que toutes les personnes qui m ont aidä durant l Älaboration de ce travail trouvent dans ces lignes l expression de ma reconnaissance et ma profonde gratitude. Je tiens É remercier mes encadreurs M. Hamed BEN RABAH, M. Jamel EL JARII et M. Fathi SAHLAOUI qui m ont toujours prodiguä encouragements et conseils et m ont räservä un temps präcieux pour les corrections et les discussions malgrä leurs multiples occupations. Je tiens encore É exprimer toute ma reconnaissance É mes chefs hiärarchiques et mes collågues de travail au sein de la Direction GÄnÄrale des Industries ManufacturiÅres qui m ont beaucoup encouragä É aboutir mon projet en me facilitant de temps en temps un däsengagement partiel de mes occupations professionnelles. Je ne saurais d oublier de remercier tous mes tuteurs au sein de l UniversitÄ Virtuelle de Tunis qui m ont assistä É dävelopper mes compätences dans diverses disciplines tout au long du cursus de maståre MOME.

4 RÄsumÄ La mobilitä verte est devenue une räalitä pour plusieurs pays däveloppäs. L histoire de l Ävolution de l automobile a monträ que le moteur thermique n aura peut-çtre plus de chance É conserver sa place suite aux facteurs environnementaux et Äconomiques. La nouvelle tendance observäe est celle du däveloppement de la mobilitä Älectrique, anciennement exploitäe, avec de nouvelles technologies et un nouveau challenge. La nouvelle industrie du vähicule Älectrique ouvrira peut Çtre les portes devant les pays en voie de däveloppement comme la Tunisie et permettra É ceux-ci de prendre le train de la technologie en marche et de räcupärer les longues annäes de retard. Mots cläs : pollution, vähicule Älectrique, autonomie batterie, mañtrise de l Änergie, industrie automobile. Abstract The green mobility became a reality for many developed countries. The automobile evolution history showed that the combustion engine might not have more chance to keep his place result of the environmental and economic factors. The new trend observed is the development of electric mobility, formerly operated, with new technologies and a new challenge. The new electric vehicle industry may open the door to the developing countries such as Tunisia and allow them to take on the technology train and retrieve the long years of delay. Key words: pollution, Electric Vehicle, battery range, energy management, automotive industry. ملخص أصبح التن قل الا خضر حقیقة واقعة بالنسبة لكثیر من البلدان المتقدمة. كما بی ن تاریخ تط ور صناعة السیارات أن المح رك الحراري قد لن یحافظ مستقبلا على مكانتھ نتیجة الضغوط البیي یة والاقتصادیة. فالا ت جاه الجدید الذي لوحظ ھو تط ور التن قل الكھرباي ي الذي ت م استغلالھ سابقا بتكنولوج یات جدیدة وتح دی تا جدیدة. ومن الممكن أن تفتح الصناعة الجدیدة للسیارات الكھرباي یة الباب أمام البلدان النامیة مثل تونس وتسمح لھم با خذ قطار التكنولوجیا واسترداد سنوات طویلة من التا خر. كلمات مفاتیح: التل وث البیي ي السیارة الكھرباي ی ة درجة الت حكم ال ذاتي للبط اریة التح كم في الط اقة صناعة السی ارات. I

5 Table des matiäres Introduction générale...1 Chapitre 1 : PrÉsentation de la DGIM Introduction PrÄsentation de la DGIM Mission Organigramme...6 Chapitre 2 : Historique de l Évolution du véhicule Électrique Introduction Historique de l Ävolution du vähicule Älectrique...8 Chapitre 3 : DÉfinitions et technologies Introduction DiffÄrents types de traction dans les vähicules Älectriques Traction Älectrique classique La traction bi-mode La traction hybride Les composants du vähicule Älectrique La batterie de traction DÄfinition et principe de fonctionnement Technologies des batteries de traction Plomb/Acide Pb Cadium Nickel Ni-Cd Nickel MÄtal Hydrure Ni-MH Lithium et däriväs Zebra batteries Nickel Zinc Ni-Zn CaratÄristiques des batteries de traction Perspectives de progrés et nouvelles technologies de batteries de traction Le moteur Älectrique de traction DÄfinition et principe de fonctionnement Perspectives de progrés et nouvelles technologies des moteurs Älectriques de traction...28 II

6 3.3.3 L Älectronique de puissance dans le vähicule Älectrique Les chargeurs L infrastructure de recharge la näcessitä de l emploi des Änergies propres Les convertisseurs Älectroniques de puissance Le hacheur L onduleur...32 Chapitre 4 : contexte mondial de l industrie automobile et marché mondial des véhicules Électriques Introduction Etat des lieux de l industrie automobile mondiale Les principales caractäristiques du marchä automobile mondial La configuration du marchä mondial d automobile en Les recompositions du marchä mondial de l automobile La renägociation de la chaine de valeur automobile Le däveloppement du vähicule Älectrique ; c est l engagement des gouvernements Le marchä mondial des vähicules Älectriques Evolution des ventes des vähicules Älectriques Ñ l Ächelle mondiale Progression future du marchä des vähicules Älectriques Les problémes qui freinent l Ävolution du marchä mondial des vähicules Älectriques Les consommateurs sont-ils pröts? Quels freins Ñ l achat d un vähicule Älectrique? L autonomie est-elle un point bloquant? Et la recharge? Est-il Äconomique de possäder un vähicule Älectrique? Conclusion...51 Chapitre 5 : Contexte tunisien de l automobile Introduction Cadre räglementaire Le marchä tunisien de l automobile Le consommateur tunisien et l automobile Evolution du marchä automobile tunisien Acteurs commerciaux et concurrence...56 III

7 5.4 L industrie automobile en Tunisie Le secteur Ü carrosserie et montage automobile á Principaux producteurs locaux Incitations et priviléges accordäs au secteur Fabricants tunisiens de vähicules particuliers WALLYSCAR Compagnie industrie auto BARKIA Le secteur Ü composants mäcaniques automobile á Le secteur Ü càbles et composants Älectriques et Älectroniques automobile á : Plan d action pour stimuler l industrialisation des véhicules Électriques en Tunisie Raison et finalitä de l implantation d une industrie de vähicules Älectriques en Tunisie PrÄsentation du projet industriel Ü AL BURAQ á Ce que signifie Ü AL BURAQ á? Mission et objectif Synoptique La filiale industrielle des batteries de traction Objectif ProblÉmes et obstacles PotentialitÄs et opportunitäs Ñ exploiter La filiale industrielle des vähicules Älectriques Objectif ProblÉmes et obstacles PotentialitÄs et opportunitäs Ñ exploiter Solutions de recharge pour les vähicules Älectriques ProblÉmes et obstacles PotentialitÄs et opportunitäs Ñ exploiter Solutions de conversion et de stockage de l Änergie ProblÉmes et obstacles PotentialitÄs et opportunitäs Ñ exploiter L industrie de recyclage et de valorisation des composnts automobile Objectif ProblÉmes et obstacles PotentialitÄs et opportunitäs Ñ exploiter...78 IV

8 6.3 Analyse des problémes et des obstacles qui freinent l industrialisation des vähicules Älectriques en Tunisie EtagÉre de räalisation future (Future Shelf) Calendrier prävisionnel d implämentation...81 Conclusion générale...83 V

9 Liste des figures Figure 1.1 : organigramme fonctionnel de la DGIM...6 Figure 2.1 : Thomas Parker assis dans une voiture Älectrique, qui pourrait Ötre la premiére au monde (1884)...8 Figure 2.2 : En 1891, l amäricain William Morrison construit la premiére vraie voiture Älectrique...9 Figure 2.3 : Des Taxis Älectriques Ñ New-York (1897)...9 Figure 2.4 : Ü La Jamais Contente á pilotäe par Camille Jenatzy(Belgique 1899)...9 Figure 2.5 : la Phaeton de WOOD (1902)...10 Figure 2.6 : la FORD modéle T Ñ essence (1908)...10 Figure 2.7: la Buick Skylark hydride de Victor Wouk, General Motors (1972)...11 Figure 2.8: la CitiCar de Vanguard-Sebring (1974)...11 Figure 2.9 : l EV1 de GM ( )...12 Figure 2.10 : la voiture Hybride Toyota Prius (1997)...12 Figure 2.11 : les vähicules Älectriques et Hybrides lancäs ente 1997 et Figure 2.12 : la Mitsubishi i-miev et ses versions dämarquäes la Peugeot ion et la Citroân C-Zero...14 Figure 2.13 : la Nissan LEAF (2010)...15 Figure 2.14 : la voiture Älectrique chinoise BYD e6 (2011)...15 Figure 2.15 : le bus Älectrique chinois BYD K9 (2011)...16 Figure 2.16 : la Honda FCX Clarity au musäe de l environnement de la citä de Kitakyushu, präfecture de Fukuoka, lors de ma derniére visite au Japon (05/06/2013)...16 Figure 3.1 : La famille des vähicules hybrides et Älectriques...18 Figure 3.2 : Architecture de la chaäne de traction Älectrique classique...19 Figure 3.3: Architecture de la chaäne de traction bi-mode (Älectrique-thermique)...19 Figure 3.4: Architecture de la chaäne de traction hybride...20 Figure 3.5: Le moteur de Phœnix Ñ flux axial qui offre 30% d autonomie supplämentaire aux vähicules Älectriques...28 Figure 3.6: L'Active Wheel de Michelin intégre les moteurs de la voiture Älectrique dans les roues...29 Figure 3.7: l utilisation de l Änergie propre pour la recharge des vähicules Älectriques...31 Figure 3.8: principe de fonctionnement du hacheur...32 Figure 3.9: principe de fonctionnement de l onduleur...33 VI

10 Figure 4.1: räpartition du marchä mondial de l automobile en 2011 (en pourcentage des ventes de voitures particuliéres)...37 Figure 4.2: producteurs de batterie au lithium...41 Figure 4.3: objectifs de vente des diffärents plans nationaux Ñ l horizon Figure 4.4: statistiques des vähicules Älectriques vendus dans le monde...43 Figure 4.5: prävision de la production de la motorisation Älectrique et hybride mondiale Ñ l horizon Figure 4.6: IntÄrÖt des europäens pour l achat d un vähicule Älectrique...46 Figure 4.7: RÄpartition des kilomätrages journaliers...47 Figure 4.8: Autonomie Älectrique demandäe par les consommateurs europäens...48 Figure 4.9: Bilans Äconomiques comparäs vähicule Älectrique/vÄhicules thermiques...51 Figure 5.1: Ävolution des immatriculations de vähicules particuliers et utilitaires neufs en Tunisie...55 Figure 5.2: Implantation des industriels de Carrosserie et Montage automobile...60 Figure 5.3: le modéle IZIS du fabricant tunisien WallysCar...62 Figure 5.4: L usine du fabricant tunisien WallysCar...63 Figure 5.5: präsentation officielle de la compagnie industrie auto BARKIA...64 Figure 5.6: präsentation officielle du vähicule BARKIA type Africa...64 Figure 5.7: Implantation des Äquipementiers en composants mäcaniques automobile en Tunisie...65 Figure 5.8: Implantation des Äquipementiers en càbles et composants Älectriques et Älectroniques automobile en Tunisie...66 Figure 6.1: Synoptique du projet industriel Ü AL BURAQ á...73 Figure 6.2: Exemple d un systéme de stockage d Änergie distribuäe...76 VII

11 Liste des tableaux Tableau 3.1: Comparaison poids/puissance/prix par type de batterie...23 Tableau 3.2: Comparaison des moteurs utilisäs en traction Älectrique...27 Tableau 4.1: räpartitions et orientations des jointes-ventures chinoises...39 Tableau 4.2: prävision de la production de la motorisation Älectrique et hybride mondiale Ñ l horizon Tableau 4.3: Objectifs nationaux et primes Ñ l'achat en Europe...50 Tableau 5.1: Liste des concessionnaires automobiles tunisiens...56 Tableau 5.2: MarchÄ des vähicules toutes marques (VP & VU) pour l annäe Tableau 5.3: Principaux Fabricants d automobile en Tunisie...61 Tableau 6.1: fiche d analyse des problémes liäs Ñ l industrialisation des vähicules Älectriques en Tunisie...78 Tableau 6.2: calendrier prävisionnel d implämentation des diffärentes actions programmäes81 VIII

12 Introduction générale Le secteur des transports se däveloppe rapidement. Nous en appräcions les avantages: rapiditä et accessibilitä gäographique Å tous les points du globe, mais cette mädaille a son revers : bruit, congestion, Ämissions polluantes et dioxyde de carbone (CO 2 ), principal gaz Å effet de serre responsable du rächauffement climatique. Le secteur des transports repräsente un enjeu stratägique de premier plan sur le long terme en matiçre de maétrise de ses Ämissions de gaz Å effet de serre. Les vähicules Älectriques et hybrides sont considäräs comme une des räponses Å la räduction de la facture ÄnergÄtique et aux impacts environnementaux des transports que sont les Ämissions, qu'elles soient locales (particules) ou globales (gaz CO2). Si l'hybridation des voitures est un concept qui se gänäralise progressivement, le marchä des vähicules Älectriques reste encore balbutiant. Le vähicule Älectrique n est pas une idäe nouvelle. Du XIXÇme Å la fin du XXÇme siçcle, divers modçles ont ÄtÄ expärimentäs et ont tentä de rivaliser avec les vähicules thermiques. L Ächec a ÄtÄ Å chaque fois au rendez-vous, en raison du manque de capacitä des batteries et donc de la faible autonomie de ces vähicules, comparä Å celle des vähicules thermiques. Cela a prouvä que la polyvalence et l autonomie Ätaient au centre des enjeux du däveloppement des vähicules Älectriques. La mobilitä Älectrique fait aujourd hui l objet d un engouement formidable, comme en a tämoignä le Mondial de l automobile Les vähicules Ö propres Ü sont en effet devenus un enjeu de sociätä en raison de la montäe en puissance des präoccupations environnementales, de la volatilitä du prix des carburants fossiles et de la forte mädiatisation des vähicules Älectriques. Le däveloppement des projets en matiçre de vähicule Älectrique peut s expliquer tout d abord par les objectifs environnementaux fixäs dans plusieurs pays pour lutter contre le changement climatique, visant notamment Å diminuer les Ämissions de CO2. La voiture Älectrique apparaét alors comme un levier de relance et de modernisation du secteur de l industrie automobile. Enfin, la maturitä technologique des batteries ouvre des perspectives pour le däveloppement Å grande Ächelle du vähicule Älectrique. Jusqu Å präsent, le frein essentiel au däveloppement du vähicule Älectrique Ätait la batterie dont la capacitä Ätait insuffisante. 1

13 Pour la Tunisie, le däveloppement et la promotion de la mobilitä propre est fortement recommandä puisque cette derniçre permettra de contribuer Å la maétrise des coáts relatifs Å l utilisation des carburants fossiles et Å l entretien et assurer surtout un däveloppement durable fondä sur la präservation de l environnement pour les gänärations tunisiennes futures. Dans le präsent travail, nous allons präsenter l Ätablissement d accueil : la Direction GÄnÄrale des Industries ManufacturiÇres au sein du MinistÇre de l Industrie. AprÇs un clin d œil historique sur le däveloppement du vähicule Älectrique au fil du temps, nous allons Ätudier le contexte mondial actuel relatif Å l industrie des vähicules Älectriques, d Ävaluer l Ävolution du marchä mondial des vähicules Älectriques et de recenser les problçmes qui freinent cette Ävolution. Ensuite, nous allons tenter d analyser le contexte tunisien de point de vue marchä de vähicules et industrie automobile tunisienne et d essayer finalement d initier, sur la lumiçre des analyses du contexte mondial et national, l implantation d une unitä industrielle dädiäe Å la fabrication des vähicules Älectriques en Tunisie tout en veillant Å identifier les problçmes et les obstacles qui freinent le däveloppement d un tel projet. Le räsultat final de cette Ätude sera präsentä sous forme d un plan d action Å mener pour surmonter les problçmes et les obstacles identifiäs et aboutir Å succäder l implantation effective du projet d industrialisation de vähicules Älectriques en Tunisie. 2

14 Chapitre 1 : PrÉsentation de la DGIM 3

15 1.1. Introduction : Le MinistÉre de l'industrie a pour mission d'älaborer et de mettre en œuvre la politique du gouvernement dans les domaines se rapportant Ñ l'industrie, aux industries agro-alimentaires, aux services connexes Ñ l'industrie, Ñ l'änergie, aux mines, Ñ la coopäration industrielle et Ñ la säcuritä industrielle, ÄnergÄtique et miniére. Le däcret nå du 5 avril 2010, modifiant et complätant le däcret nå du 18 janvier 2000, däfini l organisation du ministére de l'industrie comme suit : Le Cabinet L'Inspection GÄnÄrale La Direction GÄnÄrale des Services Communs (DGSC) Direction GÄnÄrale de la Tutelle des Entreprises (DGTE) Direction GÄnÄrale de l'infrastructure Industrielle et Technologique (DGIIT) Direction GÄnÄrale de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (DGPPME) Direction GÉnÉrale des Industries ManufacturiÄres (DGIM) Direction GÄnÄrale de l Innovation et du DÄveloppement Technologique (DGIDT) Direction GÄnÄrale du Textile et de l'habillement (DGTH) Direction GÄnÄrale des Industries Alimentaires (DGIA) GÄnÄrale de l'energie (DGE) Direction GÄnÄrale des Mines (DGM) Direction de la SÄcuritÄ (DS) 1.2. PrÉsentation de la DGIM : La Direction GÄnÄrale des Industries ManufacturiÉres (DGIM) est une direction technique au sein du MinistÉre de l Industrie Mission : La DGIM est chargäe notamment de : 4

16 Participer Ñ la mise en œuvre de la politique de l Etat dans le domaine du däveloppement des industries manufacturiéres, PrÄparer les textes lägislatifs et räglementaires rägissant les entreprises du secteur des industries manufacturiéres, Suivre les investissements et la production dans les secteurs des industries manufacturiéres, Participer Ñ l Älaboration des plans de däveloppement Äconomique et social et de suivre leur exäcution, Participer Ñ l Älaboration des Ätudes et des stratägies des secteurs des industries manufacturiéres visant le däveloppement du secteur, de son intägration et la promotion de son environnement ainsi que de ses exportations, Aider les entreprises des industries manufacturiéres Ñ däfinir leur politique d investissement et leur programme de fabrication en collaboration avec les centres techniques späcialisäs, Accompagner les entreprises des industries manufacturiéres dans le processus de leur mise Ñ niveau, Participer Ñ l Älaboration de la politique du commerce extärieur, Assurer le suivi de l impact du dämantélement tarifaire sur le secteur des industries manufacturiéres et d en proposer des mesures d accompagnement. Outre les activitäs citäes ci-dessus, la DGIM assure des prestations d Ämission d avis techniques concernant principalement : Les importations soumises aux cahiers des charges (meuble, pneus et roues, carreaux cäramiques, appareils räcepteurs de tälävision, cartes Älectroniques principales des appareils de tälävision et seringues Ñ usage unique), Les fiches techniques, Les demandes d admissions temporaires, Les priviléges fiscaux Article 14 et Article 27, Les autorisations d importation et d exportation par TTN, Les attestations d approvisionnement en produits chimiques dangereux et acides. 5

17 Organigramme : Direction gänärale Guichet Unique DGIM Responsable GU RMQ Service technique GU SecrÄtariat GU Direction des industries de cuir et de la chaussure, des industries chimiques et diverses Direction des industries mätallurgiques, mäcaniques, Älectriques et des matäriaux de construction Sous-direction des industries chimiques et diverses Sous-direction des industries de cuir et du papier Sous-direction des industries de matäriaux de construction, de cäramique et du verre Sous-direction des industries Älectriques et Älectroniques Sous-direction des industries mäcaniques et mätallurgiques Service des industries diverses Service des industries chimiques Service des industries du cuir et de la chaussure Service des industries du papier et du carton Service des industries de la cäramique et du verre Service des industries des matäriaux de construction Service des industries Älectroniques Service des industries Älectriques Service des industries mätallurgiques Service des industries mäcaniques Figure 1.1 : organigramme fonctionnel de la DGIM. 6

18 Chapitre 2 : Historique de l Évolution du véhicule Électrique 7

19 2.1. Introduction : Contrairement Ñ certaines fausses idäes, la voiture Älectrique n est pas le fruit de la pensäe Äcologique de ce XXIÉ siécle mais a däjñ ÄtÄ expärimentäe et exploitäe depuis la genése de la construction automobile. La concurrence entre le moteur Älectrique et le moteur Ñ combustion ne date pas d hier et le mutisme adoptä par le premier type de moteur durant pratiquement un siécle vient du fait que son fournisseur d Änergie Älectrique, Ñ savoir l accumulateur, Ätait trop encombrant donc trés lourd. Quant Ñ ses centrales de recharge, elles Ätaient quasi-inexistantes et les moteurs Älectriques Ätaient jugäs trop silencieux, donc dangereux pour les piätons. Mais la vraie raison pour laquelle le moteur Älectrique fut oubliä par le secteur automobile est l invention du Ü crank 1 á ou dämarreur automatique conçu pour le moteur Ñ combustion Historique de l Évolution de la voiture Électrique : Le premier vähicule Älectrique a fait son apparition aux alentours de 1830 ( ). Il s agissait plutét d une carriole (charrette) Älectrique inventäe par Robert Anderson, un homme d affaires Äcossais. Vers 1835, l amäricain Thomas Davenport construit une petite locomotive Älectrique. Vers 1838 l Äcossais Robert Davidson arrive avec un modéle similaire qui peut rouler jusqu Ñ 6 km/h. Ces deux inventeurs n utilisaient pas de batterie rechargeable. En 1859, le français Gaston PlantÄ invente la batterie rechargeable au plomb acide. Elle sera amälioräe par Camille Faure en Figure 2.1 : Thomas Parker assis dans une voiture Älectrique, qui pourrait Åtre la premiçre au monde (1884). 1 Le Ä Crank Å ou manivelle, est un composant mçcanique prçsentant une partie excentrçe appelçe maneton par lequel une force peut lui imprimer un mouvement de rotation autour de son axe. (Source : WikipÇdia) 8

20 Figure 2.2 : En 1891, l amäricain William Morrison construit la premiçre vraie voiture Älectrique. En 1897, on peut apercevoir les premiers taxis Älectriques dans les rues de New York. Figure 2.3 : Des Taxis Älectriques Ñ New-York (1897) En 1899 en Belgique, une sociätä construit Ü La Jamais Contente á, la premiére auto Älectrique dont la vitesse däpassa les 100 km/h (elle atteindra les 105 km/h). L auto Ätait pilotäe par le belge Camille Jenatzy, et munie de pneus Michelin. Elle Ätait en forme de torpille 2. Figure 2.4 : Ö La Jamais Contente Ü pilotäe par Camille Jenatzy(Belgique 1899). 2 Une torpille est un engin automoteur, se dçplaéant sous l eau et destinç Ö la destruction de navires de surface ou de sous-marins. (Source : WikipÇdia) 9

21 DÉs 1900, la voiture Älectrique connait ses beaux jours. Plus du tiers des voitures en circulation sont Älectriques, le reste Ätant des automobiles Ñ essence et Ñ vapeur. En 1902, la Phaeton de Wood pouvait rouler 29 kilométres Ñ une vitesse de 22.5 km/h et coutait 2000 dollars. Figure 2.5 : la Phaeton de WOOD (1902). En 1912, la production des vähicules Älectriques est Ñ son apogäe. Mais l introduction de la Ford Model T Ö essence en 1908 va commencer Ñ se faire sentir. Figure 2.6 : la FORD modçle T Ñ essence (1908). Dans les annäes 1920, certains facteurs méneront au déclin de la voiture Électrique. On peut citer leur faible autonomie, leur vitesse trop basse, leur manque de puissance, la disponibilité du pétrole, et leur prix deux fois plus ÉlevÉ que les Ford Ñ essence. En 1966, le congrés amäricain recommande la construction de vähicules Älectriques pour räduire la pollution de l air. L opinion publique amäricaine y est largement favorable et avec 10

22 l augmentation du prix de l essence en , date du premier choc pätrolier: embargo de l OPEP envers les Etats-Unis, pourtant rien ne däcollera vraiment. En 1972, Victor Wouk, le parrain du vähicule hybride construit la premiére voiture hybride, la Buick Skylark de General Motors (GM). Figure 2.7: la Buick Skylark hydride de Victor Wouk, General Motors (1972). En 1974, la CitiCar, qui ressemble beaucoup Ñ une voiturette Älectrique de Golf, fait son apparition Ñ l Electric Vehicle Symposium de Washington D.C. Elle peut rouler sur 64 kilométres Ñ une vitesse de 48 km/h. En 1975, la sociätä Vanguard-Sebring est le sixiéme constructeur amäricain mais elle sera dissoute quelques annäes plus tard. Figure 2.8: la CitiCar de Vanguard-Sebring (1974). En 1976, le CongrÉs amäricain adopte Ü the Electric and Hybrid Vehicle Research, Development, and Demonstration Act. á, qui a pour but de favoriser le däveloppement des nouvelles technologies de batteries, moteurs et composants hybrides. DÉs 1988, le präsident de General Motors (GM) Roger Smith lance un fond de recherche pour dävelopper une nouvelle voiture Älectrique qui deviendra l EV 1. 3 Pendant la guerre du Ä Kippour Å Ä حرب أكتوبر Å contre IsraÜl, les pays arabes membres de l OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de PÇtrole), rçunis au Koweát, annoncent un embargo sur les livraisons du pçtrole contre les Çtats qui soutiennent IsraÜl dans cette guerre. 11

23 En 1990, l Etat de la Californie vote le Ü Zero Emission Vehicle (ZEV) á, un plan qui prävoit que 2% des vähicules devront avoir zäro Ämission polluante en 1998 (puis 10% d entre eux pour 2003). Entre 1996 et 1998 GM va produire 1117 EV1, dont 800 d entre elles en location avec un contrat de 3 ans. Figure 2.9 : l EV1 de GM ( ) En 1997, Toyota a lancä la Prius, la premiére voiture hybride Ñ Ötre commercialisäe en särie exemplaires sont vendus au Japon la premiére annäe. Figure 2.10 : la voiture Hybride Toyota Prius (1997). De 1997 Ñ 2000, de nombreux constructeurs lancent des modéles Älectriques hybrides: la Honda EV Plus, la G.M. EV1, le Ford Ranger pickup EV, Nissan Altra EV, Chevrolet Chevy S-10 EV et le Toyota RAV4 EV. 12

24 Honda EV Plus EV1 G.M. Ford Ranger pickup EV Nissan Altra EV Chevrolet Chevy S-10 EV Toyota RAV4 EV Figure 2.11 : les vähicules Älectriques et Hybrides lancäs ente 1997 et Cependant Ñ partir de 2000, la voiture Älectrique va re-mourir Ñ nouveau. En 2002, G.M. et Daimler Chrysler poursuivent le Ü California Air Resources Board (CARB) á pour faire annuler la loi Ü Zero Emission Vehicle (ZEV) á de Le präsident amäricain George Bush se joint Ñ eux. En 2003 en France, Renault fait une tentative avec la sortie de sa voiture hybride Kangoo Elect road mais abandonnera la production aprés environ 500 vähicules. En 2004, c est la fin de l EV1 ; GM va räcupärer tous les vähicules EV1 pour les dätruire, et ce malgrä plusieurs mouvements de protestation, seuls quelques-uns ayant ÄtÄ däsactiväs pour Ötre exposäs dans des musäes et des universitäs. Le constructeur fut accusä de céder au lobbying des sociétés pétroliäres ; En 2006, Chris Paine sort un documentaire intitulä Ü Who Killed the Electric Car? á qui analyse la montäe en puissance et la mort de la voiture Älectrique Ñ la fin des annäes 90. Il s attarde principalement Ñ EV1 de GM. En 2007, il y avait encore vähicules Älectriques en circulation aux Etats-Unis. En Juillet 2009, La Mitsubishi i-miev a ÄtÄ lancäe au Japon pour les professionnels, et pour les clients individuels en Avril 2010 suivie par la vente au public Ñ Hong Kong en mai 2010, et en Australie en Juillet 2010 via leasing. L i-miev a ÄtÄ lancäe en Europe en DÉcembre La mise sur le marchä dans les AmÄriques a commencä au Costa Rica en FÉvrier 2011, 13

25 suivi par le Chili en mai Pour tous les vähicules de la marque imiev, Mitsubishi rapporte autour de unitäs vendues ou exportäes depuis 2009 Ñ DÄcembre 2012, y compris le minicab MiEV vendu au Japon, et les versions dämarquäes et vendues comme Peugeot ion et Citroân C-Zero sur le marchä europäen. Mitsubishi i-miev Peugeot ion Citroàn C-Zero Figure 2.12 : la Mitsubishi i-miev et ses versions dämarquäes la Peugeot ion et la Citroàn C-Zero. En décembre 2010, La Nissan LEAF Ü Leading, Environmentally Friendly, Affordable, Family car á, une voiture Älectrique 5 places annoncäe par Nissan en 2009, a ÄtÄ commercialisäe au Japon et aux ètats-unis et a devenu disponible dans l'ensemble de l'europe depuis fin

26 Figure 2.13 : la Nissan LEAF (2010). Le 26 Octobre 2011, les ventes au grand public de l e6, la voiture Älectrique du fabricant chinois BYD Auto, ont commencä Ñ Shenzhen. Il s agit d une voiture toute-älectrique avec une portäe de 300 km (186 miles) selon le constructeur. Les essais sur le terrain ont commencä en Chine en mai 2010 avec 40 unitäs d'exploitation de taxis dans la ville de Shenzhen. BYD prävoit de vendre le modéle e6 aux ètats-unis pour $ US. En Octobre 2011 BYD a annoncä que les ventes aux clients particuliers seront retardäes d'au moins 18 mois en raison de l'absence d'infrastructures de recharge et en mai 2013, BYD a annoncä que l e6 sera vendu aux ètats-unis seulement pour les professionnels, la sociätä se concentrera sur les ventes d'autobus Älectriques en AmÄrique du Nord. Figure 2.14 : la voiture Älectrique chinoise BYD e6 (2011). 15

Les Rencontres Scientifiques Colas

Les Rencontres Scientifiques Colas Les Rencontres Scientifiques Colas «L avenir du véhicule électrique» 2 juin 2009 avec Yves CHABRE Docteur ès-sciences Consultant pour véhicules électriques et Pierre MIDROUILLET Directeur Général de PVI

Plus en détail

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 1 Brochure ALD electric INTRODUCTION Notre offre ALD electric se compose d une gamme très complète de véhicules électriques comprenant des hybrides

Plus en détail

Autos électriques ou hybrides

Autos électriques ou hybrides Autos électriques ou hybrides Pour vos prochaines autos, en vue de protéger l environnement en consommant moins de pétrole, devriez-vous penser à acheter une auto électrique ou hybride? Vous pensez peut-être

Plus en détail

Véhicules électriques

Véhicules électriques Véhicules électriques Marc Béranger Véhicules électriques Marc Béranger 15 juin 2012 1 Plan de la présentation Histoire de l automobile Puissance et énergie Stockage d énergie Moteur électrique Vehicle-to-grid

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

La voiture électrique, une alternative

La voiture électrique, une alternative Catégorie Sociale Section Ecologie Sociale Prévention 3e Bac en Ecologie Sociale La voiture électrique, une alternative Par Coralie Otjacques Fanny Durbut Dimytroula Gialetzis Présenté à Pénélope Fiszman,

Plus en détail

Les différentes technologies

Les différentes technologies Les différentes technologies 1 2 Différentes architectures pour la traction Le véhicule tout électrique Mono moteur Bi moteur Le véhicule électrique (mono moteur) Architecture avec moteur à courant continu

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR UNIVERSITE AMIENS CENTRE VILLE

SCHEMA DIRECTEUR UNIVERSITE AMIENS CENTRE VILLE SCHEMA DIRECTEUR UNIVERSITE AMIENS CENTRE VILLE Préconisations en matière de développement durable Page 2 sur 13 SOMMAIRE I. PrÄservation des espåces animales...3...3...3 II. PrÄservation des espaces vägätalisäs...4...4...4

Plus en détail

L'AUTOMOBILE DU FUTUR

L'AUTOMOBILE DU FUTUR L'AUTOMOBILE DU FUTUR CFM 2013 Bordeaux 26 aout 2013 Paul PARNIERE AUTOMOBILE = PRODUIT *Grand public *Fort contenu technologique et industriel *Mobilité individuelle *Nuisances globales et locales. NOMBRE

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT

LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT Encore sous le choc de votre dernier plein d essence à 85$? Frustrés par notre hiver de pluie et de

Plus en détail

LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE : SUR LES RAILS?

LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE : SUR LES RAILS? //////// Étude //////// LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE : SUR LES RAILS? Emmanuelle Ostiari Analyste ISR, Mirova 1 3 1 I La conception d une automobile sans pétrole : la filière électrique 3 1 I 1 La technologie

Plus en détail

ETUDE SCOOTER HYBRIDE PIAGGIO MP3 ( L hybridation(adtdelle(un(intérêt(sur(un(scooter(?(

ETUDE SCOOTER HYBRIDE PIAGGIO MP3 ( L hybridation(adtdelle(un(intérêt(sur(un(scooter(?( ETUDE SCOOTER HYBRIDE PIAGGIO MP3 ( L hybridation(adtdelle(un(intérêt(sur(un(scooter(?( PRESENTATION DU SCOOTER CHAPITRE 1 : LE CONTEXTE Le premier véhicule électrique, contrairement à ce que l on pourrait

Plus en détail

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten M. Laurent Antoni a été reçu par M. Denis Baupin et Mme Fabienne Keller le mercredi 30 janvier 2013. Voici les principaux extraits de son audition

Plus en détail

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ 2 BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE WWW.ENVIROFLUIDES.COM

DOSSIER DE PRESSE WWW.ENVIROFLUIDES.COM DOSSIER DE PRESSE WWW.ENVIROFLUIDES.COM Site de e-commerce spécialisé dans les fluides industriels (froid, air comprimé, régulation,...) destiné principalement aux industriels, et spécialistes. Site proposant

Plus en détail

La traction électrique Une réponse. Vers de nouvelles formes de mobilité. Mobilité : vue d ensemble. Mobilité durable : les ingrédients

La traction électrique Une réponse. Vers de nouvelles formes de mobilité. Mobilité : vue d ensemble. Mobilité durable : les ingrédients La traction électrique Une réponse aux nouvelles formes de mobilité? d après un document de Pierre Lavallée 1 Plan Mobilité : vue d ensemble Mobilité durable : les ingrédients Les transports avancés :

Plus en détail

Chaîne de valeur de l industrie automobile: une opportunité pour les équipementiers

Chaîne de valeur de l industrie automobile: une opportunité pour les équipementiers Automobile Chaîne de valeur de l industrie automobile: une opportunité pour les équipementiers Jacques aschenbroich Directeur général de Valeo Un équilibre nouveau s annonce dans l industrie automobile.

Plus en détail

Le cabriolet 100% électrique 200 KM D AUTONOMIE

Le cabriolet 100% électrique 200 KM D AUTONOMIE Le cabriolet 100% électrique 200 KM D AUTONOMIE LA NOUVELLE VOITURE CABRIOLET 100% ÉLECTRIQUE UN NOUVEAU SENTIMENT DE LIBERTÉ Derrière son design résolument innovant, la Bluesummer s adapte à toutes les

Plus en détail

Mission de vårification des niveaux de champs ÅlectromagnÅtiques råalisåe conformåment au protocole de mesure ANFR / DR-15 V2.1

Mission de vårification des niveaux de champs ÅlectromagnÅtiques råalisåe conformåment au protocole de mesure ANFR / DR-15 V2.1 BUREAU VERITAS 5, Bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX MAIRIE DE SAINT JACQUES SUR DARNETAL 20, rue de Verdun 76160 SAINT JACQUES SUR DARNETAL TÄlÄphone : 01 47 52 49 70 TÄlÄcopie : 01 47 52

Plus en détail

Le véhicule électrique

Le véhicule électrique Le véhicule électrique É L E C T R I C I T É - É L E C T R O N I Q U E Sommaire Présentation page 2 La batterie de traction page 4 Le moteur électrique de traction page 10 Le confort page 16 Les interventions

Plus en détail

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Sdem50 Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Un peu d histoire Les prémices du véhicule électrique

Plus en détail

Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations

Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations L Ion Rallye 2012 : Camions et Bus électriques - Le transport branché Lyon 30/11/2012 Serge PELISSIER

Plus en détail

6.1. Quels indicateurs peuvent Étre mis au point au niveau de l Union pour assurer le suivi des caractäristiques et des tendances de la

6.1. Quels indicateurs peuvent Étre mis au point au niveau de l Union pour assurer le suivi des caractäristiques et des tendances de la 4.4. Comment peut-on favoriser la complämentaritä des politiques communautaires et nationales dans un souci d amälioration de la cohäsion territoriale? Si on considäre que la cohåsion territoriale råpond

Plus en détail

MarchÄ des professionnels. Le marchä des professionnels. Commentaires. Prise de notes

MarchÄ des professionnels. Le marchä des professionnels. Commentaires. Prise de notes Le marchä des professionnels 1 Rappels de la formation präcädente 2 Aujourd hui : STATUTS JURDQUE, FSCAL, SOCAL 3 STATUTS JURDQUE, FSCAL, SOCAL Sommaire 1 Quelques notions essentielles MarchÄ des professionnels

Plus en détail

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré, développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

1. Introduction... Page 3. 2. Les principaux atouts du WCC... Page 4. 3. SpÄcificitÄ du catalogue en ligne... Page 5. 4. SpÄcificitÄ du WCC...

1. Introduction... Page 3. 2. Les principaux atouts du WCC... Page 4. 3. SpÄcificitÄ du catalogue en ligne... Page 5. 4. SpÄcificitÄ du WCC... Sommaire 1. Introduction... Page 3 2. Les principaux atouts du WCC... Page 4 3. SpÄcificitÄ du catalogue en ligne... Page 5 4. SpÄcificitÄ du WCC... Page 6 5. DÄmonstration... Page 7 6. Tarification...

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014 Ce document a une valeur légale. Il prévaut sur les dépliants et les autres renseignements publiés sur le programme Roulez électrique. Entrée en vigueur

Plus en détail

Statuts CITEC Suisse

Statuts CITEC Suisse Statuts CITEC Suisse I. Nom, siäge, buts Art. 1 Art. 2 Nom et siäge Sous le nom de CITEC Suisse (dånommåe ci-apräs association), est crååe une sociåtå dans le sens du Code civil suisse. L'association a

Plus en détail

A. Conditions de pråparation et d organisation des travaux du Conseil d Administration

A. Conditions de pråparation et d organisation des travaux du Conseil d Administration RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE MISES EN PLACE PAR

Plus en détail

Véhicules électriques //////// Étude ////////

Véhicules électriques //////// Étude //////// le véhicule électrique : sur les rails? Véhicules électriques //////// Étude //////// INTRODUCTION Emmanuelle Ostiari Analyste ISR, Mirova Novembre 2012 Bien que les transports d aujourd hui utilisent

Plus en détail

Véhicules électriques Une technologie de pointe «propre» : un progrès pour l environnement... ET pour votre fiscalité voiture!

Véhicules électriques Une technologie de pointe «propre» : un progrès pour l environnement... ET pour votre fiscalité voiture! Véhicules électriques Une technologie de pointe «propre» : un progrès pour l environnement... ET pour votre fiscalité voiture! Soucieux d atteindre les objectifs définis dans le protocole de Kyoto, le

Plus en détail

BATTERIES D ACCUMULATEURS POUR VÉHICULES ÉLECTRIQUES

BATTERIES D ACCUMULATEURS POUR VÉHICULES ÉLECTRIQUES BATTERIES D ACCUMULATEURS POUR VÉHICULES ÉLECTRIQUES Professeur Christian GLAIZE Université Montpellier 2 (UM2) Institut d'électronique du Sud (IES) Groupe Énergie et Matériaux (GEM) E-mail : glaize@univ-montp2.fr

Plus en détail

Une citadine innovante, intelligente, imaginative et. 100% électrique

Une citadine innovante, intelligente, imaginative et. 100% électrique MITSUBISHI i-miev Une citadine innovante, intelligente, imaginative et 100% électrique EDITO D un monde virtuel à un monde réel. Force est de constater qu'une véritable frénésie électrique s'est manifestée

Plus en détail

Ä Autour de la rupture pour motif Åconomique Ç

Ä Autour de la rupture pour motif Åconomique Ç Association franäaise de Droit du travail et de la SÅcuritÅ sociale ------------------------------------------- 5, rue du Renard 75004 Paris - fax : 01.42.71.24.27 mail : afdt.asso@gmail.com- http://www.afdt-asso.fr

Plus en détail

www.mitsubishi-motors.fr

www.mitsubishi-motors.fr Décembre 2010 - AXIOM Graphic Imprimeur - 01 34 66 42 42 Mitsubishi Motors France BP 10051 Osny 95521 Cergy Pontoise Cedex Certains équipements peuvent varier en fonction du marché. Photos non contractuelles

Plus en détail

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque La voiture électrique Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque I) Introduction II) Composition et Fonctionnement d une voiture électrique III) Gros plan sur les Batteries IV) Conclusion

Plus en détail

Catalogue professionnel Ä. Ç Licence d exploitation du logiciel Ä MERCATOS Ç DÑveloppement SEEG NTIC Edition

Catalogue professionnel Ä. Ç Licence d exploitation du logiciel Ä MERCATOS Ç DÑveloppement SEEG NTIC Edition Catalogue professionnel Ä. Ç Licence d exploitation du logiciel Ä MERCATOS Ç DÑveloppement SEEG NTIC Edition PROPOSITION COMMERCIALE - LICENCE D EXPLOITATION (rayer toutes les mentions inutiles avant signature

Plus en détail

Voiture électrique. Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011

Voiture électrique. Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011 Voiture électrique Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011 Président d ALPHEA Hydrogène Président d Ineva CNRT La bibliographie The Department of Energy: Hydrogen

Plus en détail

Ecologie Economie d Energie

Ecologie Economie d Energie 2010 Ecologie Economie d Energie BELLEGARDE Sommaire I PROJET : 1. Répartition des tâches 3 2. Planification...3 3. Activités pédagogiques..4 4. Aspect développement durable..4 II Dossier technique : 1.

Plus en détail

Les véhicules hybrides, un compromis incontournable avant l électromobilité.

Les véhicules hybrides, un compromis incontournable avant l électromobilité. Les véhicules hybrides, un compromis incontournable avant l électromobilité. Laboratoire Transport et Environnement R. Trigui INRETS-LTE Réseau National MEGEVH Journée RAE. 21 septembre 2010 Les différents

Plus en détail

Collecte et archivage des donnäes Älectroniques issues :

Collecte et archivage des donnäes Älectroniques issues : 8, alläe Evariste Galois 63000 CLERMONT-FERRAND +33 (0)4.73.28.99.75 tg2s@tg2s.com www.tg2s.com Collecte et archivage des donnäes Älectroniques issues : - des cartes conducteurs - des chronotachygraphes

Plus en détail

Ecoute. EfficacitÄ. DiscrÄtion. Notre force vient de notre diffärence!

Ecoute. EfficacitÄ. DiscrÄtion. Notre force vient de notre diffärence! Ecoute EfficacitÄ DiscrÄtion Notre force vient de notre diffärence! 1 PrÄsentation 2 Ecoute, efficacitä et discrätion : Depuis 2003, C NET 15 met ses compätences en pratique en y intägrant une valeur supplämentaire,

Plus en détail

ETUDE DE LA SECONDE VIE DES BATTERIES DES VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES

ETUDE DE LA SECONDE VIE DES BATTERIES DES VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES ETUDE DE LA SECONDE VIE DES BATTERIES DES VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES Juin 2011 Étude réalisée pour le compte de l'ademe par Schwartz and Co et AJI Europe Coordination technique : Patrick

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE de LAFFREY

DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE de LAFFREY REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L ISERE DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE de LAFFREY SÅance du 1er dåcembre 2008 L an deux mil huit et le premier dåcembre Ç vingt heures trente, le Conseil

Plus en détail

Voitures hybrides. Par: Donald Thibault. Instructeur Centre de perfectionnement

Voitures hybrides. Par: Donald Thibault. Instructeur Centre de perfectionnement Voitures hybrides Par: Donald Thibault Instructeur Centre de perfectionnement Agenda Modèles disponibles Consommation vs émanation Les systèmes Transmission CVT-E Batterie Refroidissement de batterie Inverseur

Plus en détail

CONSEIL EN MANAGEMENT ORGANISATION ET SYSTEME D INFORMATION. ALTER ORGA SARL 3 rue Desgenettes 93110 Rosny sous Bois

CONSEIL EN MANAGEMENT ORGANISATION ET SYSTEME D INFORMATION. ALTER ORGA SARL 3 rue Desgenettes 93110 Rosny sous Bois CONSEIL EN MANAGEMENT ORGANISATION ET SYSTEME D INFORMATION ALTER ORGA SARL 3 rue Desgenettes 93110 Rosny sous Bois Contact : Daniel BERTRAND TÅl : 06 80 03 18 78 E-mail : daniel.bertrand@alter-orga.com

Plus en détail

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique MeRegioMobil : l illustration tangible de l énergie du futur Meriva électrique : stockage mobile pour le réseau intelligent d électricité

Plus en détail

Véhicules hybrides, quel avenir?

Véhicules hybrides, quel avenir? le point sur Face à la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre, le véhicule hybride est aujourd hui une option crédible, et d ores et déjà commercialisée malgré les contraintes intrinsèques

Plus en détail

UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI

UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI Collaboration entre le CEA (Commissariat à l Énergie Atomique), l INES (Institut National de l Énergie Solaire) et Toyota, bénéficiant du soutien de l ADEME

Plus en détail

La motorisation hybride ou la voiture à récupération d'énergie

La motorisation hybride ou la voiture à récupération d'énergie La motorisation hybride ou la voiture à récupération d'énergie Historique L'idée d'associer plusieurs sources d'énergie pour faire avancer un véhicule, définition même d'une motorisation hybride, n'a rien

Plus en détail

Fiche d information sur les voitures de tourisme à propulsion électrique

Fiche d information sur les voitures de tourisme à propulsion électrique Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Division Economie 16 juin 2010 Fiche d information sur les voitures de

Plus en détail

DÄpannage sur place Frais de liaison Rapatriement du VÄhicule. Remorquage Poursuite du voyage Service d information ou retour domicile

DÄpannage sur place Frais de liaison Rapatriement du VÄhicule. Remorquage Poursuite du voyage Service d information ou retour domicile Pour tout vähicule Fiat Professional immatriculä Å compter du 1 er Juin 2012, l assistance est la suivante. Pendant toute la päriode de validitä de la Garantie Constructeur de 24 mois, comme indiquä au

Plus en détail

par Maxime Lalonde-Filion

par Maxime Lalonde-Filion ANALYSE DES IMPACTS ÉNERGÉTIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX ASSOCIÉS À L'IMPLANTATION MASSIVE DES VÉHICULES HYBRIDES ÉLECTRIQUES RECHARGÉS PAR LE RÉSEAU (PLUG-IN HYBRID ELECTRIC VEHICLE : PHEV) AUX ÉTATS-UNIS

Plus en détail

26, rue du Faubourg Poissonni re 75010 Paris T l : 01 46 22 07 00

26, rue du Faubourg Poissonni re 75010 Paris T l : 01 46 22 07 00 Dossier de commande 26, rue du Faubourg PoissonniÄre 75010 Paris TÇl : 01 46 22 07 00 SociÄtÄ Anonyme au capital de 291 666 euros RCS Paris 432 735 082 - http://www.oodrive.com Nom SociÇtÇ Adresse TÇlÇphone

Plus en détail

[Programme pluriannuel et Plan Stratégique 2012-2015]

[Programme pluriannuel et Plan Stratégique 2012-2015] [ w w w. l a c i t e - n a n t e s. f r ] [Programme pluriannuel et Plan Stratégique 2012-2015] Annexe 1 PLAN STRATEGIQUE 2012-2015 1 Sommaire Introduction...3 I Notre cadre de räfärence...6 II Une gouvernance

Plus en détail

La Nissan Leaf 2.0 est élue Grand Prix Auto Environnement

La Nissan Leaf 2.0 est élue Grand Prix Auto Environnement INFORMATION PRESSE Le 22 mai 2013 PRIX AUTO ENVIRONNEMENT MAAF 2013 La Nissan Leaf 2.0 est élue Grand Prix Auto Environnement MAAF Assurances récompense 5 véhicules pour la nouvelle édition du Prix Auto

Plus en détail

Déclaration d'intention pour un projet intégré de voiture électrique à batterie

Déclaration d'intention pour un projet intégré de voiture électrique à batterie INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE SUR LES TRANSPORTS ET LEUR SECURITE LABORATOIRE TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT Bron, le 6 avril 2005 J-P. Roumégoux Déclaration d'intention pour un projet intégré de voiture

Plus en détail

L hybridation : du concept à la philosophie

L hybridation : du concept à la philosophie Séminaire ASPROM : VOITURE ELECTRIQUE Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? L hybridation : du concept à la philosophie Rochdi TRIGUI Laboratoire Transport et Environnement Réseau MEGEVH

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES *** PRESTATIONS D ASSURANCES

CAHIER DES CHARGES *** PRESTATIONS D ASSURANCES *** PRESTATIONS D ASSURANCES SOMMAIRE 1.3. OBJET DU CONTRAT...5 1.5. CALCUL DE LA PRIME...9 2.1 DEFINITIONS...9 2.2 ACTIVITES GARANTIES...9 2.3 OBJET DU CONTRAT...9 2.4 EXTENSION DE GARANTIE AU RECOUVREMENT

Plus en détail

Propulsions alternatives

Propulsions alternatives Propulsions alternatives Huit formes de propulsion alternative existent aujourd hui à côté des moteurs à essence et au diesel classiques. Nous les passons en revue ici avec à chaque fois une définition,

Plus en détail

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable? Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Rencontre des savoirs Bron 14 mai 2013 L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Plus en détail

Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives

Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives Grâce aux efforts de recherche et développement qui ont été menés, la résistance au roulement des pneus a

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013 L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement Dossier de presse - Juin 2013 Sommaire L hydrogène, Énergie propre de demain...3 Blue Hydrogen : l engagement d Air Liquide 4 Hydrogène

Plus en détail

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Mars 2012 / Livre blanc de Johan Mossberg et Maeva Kuhlich Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu une station de charge

Plus en détail

Qu'est-ce qu'une batterie Li-Ion? 26 juin 2013 Page 1

Qu'est-ce qu'une batterie Li-Ion? 26 juin 2013 Page 1 Commercialisée pour la première fois par Sony Energitech en 1991, la batterie lithium-ion occupe aujourd'hui une place prédominante sur le marché de l'électronique portable. Ses principaux avantages sont

Plus en détail

sans valeur 1.1. Les conditions gånårales de ventes qui suivent font partie intågrante des contrats entre belboon-adbutler

sans valeur 1.1. Les conditions gånårales de ventes qui suivent font partie intågrante des contrats entre belboon-adbutler Conditions gänärales de vente (CGV) D adhåsion aux programmes d affiliation ainsi que leur fonctionnement sur les plateformes en ligne belboon I. Conditions gänärales 1. Domaine d'application / däfinitions

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC Michel Labrecque, Président du conseil d administration Présenté à l Institut de recherche en économie contemporaine Le 10 septembre 2013

Plus en détail

FICHE D ACCESSIBILITE

FICHE D ACCESSIBILITE FICHE D ACCESSIBILITE AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (E.R.P.) Lorsqu il y a du public, il y a toujours des personnes en situation de handicap. Ne pas en tenir compte, c est råaliser un bçtiment

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 2 / TABLE DES MATIÈRES 1. APERÇU DU PROGRAMME...3 1.1 Contexte...3 1.2 Description...3 2. ADMISSIBILITÉ...3 2.1 Clientèles admissibles...3 2.2 Véhicules

Plus en détail

LA nouvelle station service. économies. Green up prises et bornes de recharge. (durables) rechargeable

LA nouvelle station service. économies. Green up prises et bornes de recharge. (durables) rechargeable 1 LA nouvelle station service économies (durables) Green up prises et bornes de recharge pour VÉHICULE ÉLECTRIQUE OU HYBRIDE rechargeable 2 VÉHICULES ÉLECTRIQUES / HYBRIDES RECHARGEABLES Un marché qui

Plus en détail

Perspective de la voiture électrique Quelle technologie pour quel marché?

Perspective de la voiture électrique Quelle technologie pour quel marché? Perspective de la voiture électrique Quelle technologie pour quel marché? François Vuille francois.vuille@e4tech.com Strategic thinking in sustainable energy Vevey 16 septembre 2011 2 c est assez 3 c est

Plus en détail

MARDI 5 JUILLET 2011 REIMS

MARDI 5 JUILLET 2011 REIMS MARDI 5 JUILLET 2011 VOUS ROULEZ EN VOITURE ÉLECTRIQUE? REIMS PARTIE 1 : COMMUNIQUE DE PRESSE E.LECLERC inaugure sa première borne champenoise de recharge pour véhicules électriques à Saint-Brice-Courcelles

Plus en détail

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez.

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. TPE : La voiture solaire Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. Sommaire :.1) Le capteur solaire :.2) La voiture solaire :.3) Variation de température et la vitesse : Problématique

Plus en détail

Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique

Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique COMMUNIQUE DE PRESSE Septembre 2012 Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique Avec cette nouvelle version 100% électrique, Peugeot franchit une étape supplémentaire pour proposer aux professionnels

Plus en détail

Concours d accås en 4 Äme annåe du Programme Grande Ecole Examen Type Epreuve de spåcialitå Finance (Master Finance) DurÅe : 3H

Concours d accås en 4 Äme annåe du Programme Grande Ecole Examen Type Epreuve de spåcialitå Finance (Master Finance) DurÅe : 3H Concours d accås en 4 Äme annåe du Programme Grande Ecole Examen Type Epreuve de spåcialitå Finance (Master Finance) DurÅe : 3H Partie I : Gestion financiäre Cas nå 1 Une sociätä späcialisäe dans la production

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

Système de propulsion électrique Voltec : il permet d associer sobriété et sportivité

Système de propulsion électrique Voltec : il permet d associer sobriété et sportivité Media Information 11 juillet 2011 Opel Ampera Système de propulsion Système de propulsion électrique Voltec : il permet d associer sobriété et sportivité Tout en douceur : les roues sont toujours entraînées

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

Carrefour technique. 27 septembre 2012. DES Sécurité Routière Responsabilité Sociale de l Entreprise. Congrès National Sapeurs Pompiers Amiens 2012

Carrefour technique. 27 septembre 2012. DES Sécurité Routière Responsabilité Sociale de l Entreprise. Congrès National Sapeurs Pompiers Amiens 2012 Carrefour technique 27 septembre 2012 LA SÉCURITÉ DU VÉHICULE ÉLECTRIQUE : UNE APPROCHE INTÉGRÉE Jean Yves LE COZ Expert Leader Sécurité Routière - Renault Professeur associé aux Arts et Métiers ParisTech

Plus en détail

REGIME FRAIS DE SANTE Notice d information

REGIME FRAIS DE SANTE Notice d information REGIME FRAIS DE SANTE Notice d information PrÄambule : Par accord du les partenaires sociaux de la branche professionnelle des hétels cafäs restaurants ont mis en place un rägime complämentaire de frais

Plus en détail

véhicule hybride (première

véhicule hybride (première La motorisation d un véhicule hybride (première HERVÉ DISCOURS [1] La cherté et la raréfaction du pétrole ainsi que la sensibilisation du public à l impact de son exploitation sur l environnement conduisent

Plus en détail

DOMMAGE OUVRAGE/CONSTRUCTEUR NON REALISATEUR MARCHE A LOTS SEPARES

DOMMAGE OUVRAGE/CONSTRUCTEUR NON REALISATEUR MARCHE A LOTS SEPARES MARCHE DE PRESTATION DE SERVICE D ASSURANCES DOMMAGE OUVRAGE/CONSTRUCTEUR NON REALISATEUR MARCHE A LOTS SEPARES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Procédure adaptée Pouvoir Adjudicateur :

Plus en détail

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages Communiqué de presse Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages La voiture électrique demande une stratégie à long terme et le soutien des pouvoirs publics Les fausses idées

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

3.11 Instauration d un crédit d impôt remboursable pour l acquisition ou la location d un véhicule neuf écoénergétique

3.11 Instauration d un crédit d impôt remboursable pour l acquisition ou la location d un véhicule neuf écoénergétique 3.11 Instauration d un crédit d impôt remboursable pour l acquisition ou la location d un véhicule neuf écoénergétique Ce crédit vise tous les particuliers (personnes physiques) et non pas seulement ceux

Plus en détail

Le véhicule électrique : vers une gestion de l énergie intelligente

Le véhicule électrique : vers une gestion de l énergie intelligente Le véhicule électrique : vers une gestion de l énergie intelligente Février 2011 / Livre blanc de Parthiban Periyaswamy et Philippe Vollet Sommaire Résumé... p 2 Introduction... p 4 Le véhicule électrique

Plus en détail

Batterie Li-ion Evolion. La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms

Batterie Li-ion Evolion. La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms Batterie Li-ion Evolion La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms Saft : fournisseur d énergie de secours des installations télécoms d aujourd hui Saft propose une gamme

Plus en détail

Note d Åtonnement. Session du mercredi 19 décembre 2012 INNOVER DANS UN MONDE NUMÉRIQUE EN MUTATION?

Note d Åtonnement. Session du mercredi 19 décembre 2012 INNOVER DANS UN MONDE NUMÉRIQUE EN MUTATION? Note d Åtonnement Session du mercredi 19 décembre 2012 INNOVER DANS UN MONDE NUMÉRIQUE EN MUTATION? PROBLÉMATIQUE Le monde numärique est un monde en pleine mutation ; au moins six grandes tendances sont

Plus en détail

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 21 Moteurs et Carburants

Plus en détail

SANTE ALIMENTATION EN ENTREPRISE

SANTE ALIMENTATION EN ENTREPRISE SANTE ET ALIMENTATION EN ENTREPRISE Nicolas Rouig Diététicien Nutritionniste La santä et l alimentation jouent un rçle dans votre entreprise La santé est un des éléments de bien-étre au travail comme dans

Plus en détail

Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 %

Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 % PRESS info P09601FR / Per-Erik Nordström Mai 2009 Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 % Scania lance un vaste programme d essais en service réel d une chaîne cinématique

Plus en détail

Une citadine innovante, intelligente, imaginative

Une citadine innovante, intelligente, imaginative Une citadine innovante, intelligente, imaginative Septembre 2014 - AXIOM Graphic Imprimeur - 01 34 66 42 42 Leaflet i MiEV-2014.indd 2 25/09/2014 16:30 MITSUBISHI i-miev Une citadine innovante, intelligente,

Plus en détail

CONVENTION TRIPARTITE

CONVENTION TRIPARTITE CONVENTION TRIPARTITE Entre : La CommunautÄ urbaine Nantes MÄtropole, repräsentäe par Madame Johanna ROLLAND, agissant en qualitä de PrÄsidente, et dåment habilitäe Ç cet effet, par la dälibäration du

Plus en détail