Histoire de l automobile. Histoire de. l automobile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Histoire de l automobile. Histoire de. l automobile"

Transcription

1

2 La petite histoire de la voiture sans cheval L histoire de General Motors est si étroitement liée à celle de, que quiconque cherche à retracer le passé de GM doit d abord se pencher sur l évolution de ce qu on appelait à l origine «la voiture sans cheval». L automobile n a pas surgi spontanément et elle n est l ouvre ni d un seul homme ni d un groupe unique. Elle résulte au contraire d une série d expériences et de développements réalisés à l échelle mondiale. L automobile d aujourd hui est le produit de plus de brevets d invention. Son histoire remonte en fait à l ère préhistorique, puisqu elle s appuie fondamentalement sur l utilisation de la roue, du feu et de la matière transformée. L un des besoins les plus instinctifs de l homme consiste à assurer son propre transport et celui de ses biens d un lieu à un autre. Certaines des premières inventions les plus marquantes se rattachent d ailleurs au domaine du transport : on a mis au point des centaines de types de brancards, de charrettes, de chariots, de carrosses et de voitures destinés à des usages précis. Nos modes de transport terrestre n ont connu qu une évolution modeste depuis l invention de la roue et la domestication du cheval, à l aube de la civilisation. Mais on entrevoyait parfois le jour où les voitures ne fonctionneraient plus par traction animale et l histoire fait état de plusieurs expériences novatrices portant sur des véhicules terrestres à propulsion. Bien que la paternité du chariot à voile ne soit pas établie avec certitude, nous savons que ce moyen de transport est connu en Chine lors de l arrivée des Européens en Orient. L un des modèles ayant obtenu le plus de succès est construit par Simon Steven en Hollande, vers 1600 : il transporte vingt-huit personnes et aurait parcouru soixante-trois kilomètres en deux heures. D autres appareils sont propulsés au moyen de manivelles, de leviers, de jets de vapeur ou de ressorts. Le scientifique anglais Sir Isaac Newton est parmi les premiers à suggérer l usage de la vapeur pour la propulsion d un véhicule. Celui qu il construit vers 1680 se compose d une chaudière à vapeur sphérique dont le jet est orienté vers l arrière; la réaction de la vapeur s échappant dans l air est censée entraîner la propulsion du véhicule. Aucune de ces inventions ne parvient toutefois à supplanter le cheval et le boghei.

3 Débuts européens. La saga de la voiture sans cheval, comme on désigne au début, ne prend pas naissance en Amérique de Nord, mais bien en Europe. C est sur le vieux continent qu au XVIIIe siècle, divers inventeurs commencent à mettre à l essai des moteurs à pistons et à cylindres mus par l action de la vapeur ou l explosion de la poudre noire. En 1769, le capitaine français Nicolas Cugnot conçoit et conduit un tracteur d artillerie fonctionnant au moyen d un moteur à vapeur. Ses efforts ne constituent pas une réussite complète, il s en faut de beaucoup, mais le véhicule franchit tout de même quatre kilomètres et demie à l heure entre les arrêts nécessaires à l accumulation de la vapeur. L invention de l engrenage différentiel, attribuable à un autre Français du nom d Onésiphore Pecqueur, vient peu après améliorer le véhicule de Cugnot. En 1801, Richard Trevithick, d Angleterre, prend le volant d une voiture à vapeur qu il a lui-même construite. Au cours des décennies 1820 et 1830, bon nombre de ses concitoyens mettent eux aussi au point et utilisent à des fins commerciales des véhicules à vapeur transportant passagers et marchandises. Mais leur démarche se trouvant compromise par certains de leurs compatriotes conservateurs qui les empêchent de circuler sur les voies publiques, ils se voient forcés d envisager de faire rouler des trains ou des voitures sur des rails privés : c est ainsi que germe l idée du chemin de fer. Vers cette même époque, un Écossais du nom de Robert Anderson conduit la première voiture électrique. De plus, en 1832, conscient de la souplesse nécessaire à la conduite d un véhicule automoteur, W. H. James conçoit une transmission rudimentaire à trois vitesses. En 1860, l ingénieur français Étienne Lenoir invente un moteur à combustion interne alimenté au gaz à éclairage en guise de carburant et dont l allumage s effectue au moyen d étincelles électriques. Utilisé pour l entraînement des machines, l appareil devient le premier moteur à gaz sur le marché. En 1866, Otto et Langen d Allemagne améliorent le moteur à gaz en mettant au point le cycle à quatre temps que nous utilisons encore aujourd hui. En 1885, un autre Allemand nommé Daimler reprend le cycle d Otto dans un moteur à la vapeur d essence qu il fabrique en quantité. L année suivante, il applique son moteur à essence à un véhicule automoteur. Le moteur de Daimler est ensuite utilisé en France par Émile Levassor, qui conçoit un véhicule dont la structure mécanique de base annonce celle de moderne.

4 L Amérique entre dans la course. En cette fin du XIXe siècle, les routes d Amérique sont pitoyables et les financiers, parfaitement indifférents à. Le public manifeste en général de l hostilité à l égard des machines qui effraient les chevaux et dont il a lui-même peur. Malgré une croissance rapide, les États-Unis se consacrent essentiellement à la production agricole et comptent peu de grands centres industriels. En dépit de ces inconvénients et bien que les premiers développements liés à se déroulent en Europe, les inventeurs américains voient dans le véhicule à moteur un moyen de transport collectif pour une nation en plein essor. Bon nombre 1983 : Véhicule alimenté à l essence des frères Duryea de pionniers travaillent avec acharnement à préparer le terrain en vue de l établissement d une future industrie nord-américaine de. Dès 1805, à Philadelphie, le pionnier du moteur à vapeur Olivier Evans conduit un véhicule hybride, mi-remorque, mi-péniche à fond plat, sur la terre et sur l eau. Nombreux sont ceux qui l imitent en construisant des véhicules à vapeur ou des voitures électriques, mais les automobiles à essence n existent qu à titre expérimental avant Cette année-là, Charles Duryea fabrique un véhicule à trois roues doté d un moteur à essence et, en 1896, son entreprise construit treize exemplaires du même modèle. Trois autres inventeurs, Elwood Haynes en 1894, Ransom Olds en 1895, Charles King et Henry Ford en 1896, produisent des automobiles à essence. Les courses stimulent l intérêt du public et les fabricants de bicyclettes et de bogheis se convertissent peu à peu à la construction d automobiles.

5 Vapeur, électricité ou essence? En 1900, quelque voitures roulent cahin-caha sur les routes poussiéreuses d Amérique. Les paris sont ouverts : les voitures de l avenir fonctionneront-elles à la vapeur, à l électricité ou à l essence? Chacune de ces possibilités présente des avantages et des inconvénients et a ses fervents partisans. Silencieuses et de fonctionnement simple, les voitures électriques sont extrêmement lourdes, ne parcourent que des distances limitées et nécessitent un temps de recharge prolongé. Les voitures à vapeur, telle la célèbre Stanley, accélèrent en douceur, mais accumulent l énergie trop lentement et arrivent difficilement à emmagasiner assez de carburant pour permettre un long parcours. sans compter le risque Construit en 1896, le premier modèle à essence constant d explosion! Les automobiles à essence démarrent quant Oldsmobile était propulsé par un moteur de 5 HP à elles assez rapidement et parcourent des distances relativement et offrait une vitesse maximale de 18 mi/h. importantes sans exiger un nouveau plein d essence. Elles sont par contre bruyantes, compliquées à faire fonctionner et tombent fréquemment en panne. La découverte, en 1901, de vastes champs pétrolifères à proximité de Beaumont, au Texas, constitue l un des principaux facteurs ayant mené à la prédominance du moteur à combustion interne. Ces riches dépôts de pétrole rendent l essence immédiatement disponible et bien des magasins généraux ne tardent pas à entreposer d importantes réserves de ce carburant économique.

6 Une industrie embryonnaire. L une des autres percées à l origine de la prépondérance de la voiture à essence est le système mis au point, à la fin du XVIIIe siècle, par l inventeur américain Eli Whitney en vue de permettre la production massive de fusils. Avant cette découverte, des armuriers hautement compétents devaient fabriquer et ajuster une à une chaque pièce du fusil. Whitney soutient que des hommes moins chevronnés Détroit, Première usine automobile américaine peuvent, à l aide de machines, produire de grandes quantités de pièces identiques qu il suffira par la suite d assembler pour fabriquer des fusils complets. La mise au point des machines et des procédés d assemblage nécessaires à la production exige beaucoup de temps, mais une fois l installation terminée, Whitney produit des fusils par milliers. Cent ans plus tard, Ransom Olds applique ce principe de l interchangeabilité des pièces et de l assemblage à la fabrication des automobiles. Pendant plusieurs années, Olds avait construit des moteurs à vapeur et à essence à Lansing, au Michigan. En 1887, il fabrique une voiture à vapeur et met à l essai des automobiles à essence. Il ne tarde pas à s employer à la construction des «Oldsmobile», dont le premier exemplaire est dévoilé en En déménageant son usine de moteurs à Detroit, Olds fonde la première fabrique destinée à l assemblage d automobiles. Il prévoit fabriquer une voiture dont le prix se situera à environ $, mais constate que le public recherche une mécanique solide, simple et plus économique - à la portée de l Américain moyen, et abandonne les voitures plus coûteuses. Lorsque son usine est rasée par les flammes, en 1901, Olds parvient à sauver un modèle expérimental du boghei «Curved Dash», un modèle devenu légendaire de nos jours. Pour en arriver à produire cette voiture, il exécute un modèle de chacune de ses pièces et sollicite les ateliers et usines de la région, qui s engagent par contrat à fabriquer pour son compte les composants dont il a besoin. Olds devient ainsi l un des premiers à faire appel aux services de fournisseurs dans le secteur manufacturier. Il transforme ensuite un petit immeuble en fabrique pour effectuer l assemblage des pièces et entreprend la production en série du boghei. Ces méthodes de production sont à l origine de l évolution qui a mené à la chaîne de montage moderne. Olds place le châssis de la voiture sur un support mobile et le fait circuler le long d une rangée d ouvriers qui ajoutent des pièces jusqu à ce que la voiture soit achevée. Les fournisseurs des pièces se trouvent près des ouvriers, ce qui permet d éliminer les mouvements superflus et les pertes de temps. C est ainsi que naît la

7 chaîne de montage des produits de. À la fin de 1905, l usine Olds avait produit voitures. Son propriétaire constate que la production d un modèle unique, l utilisation de méthodes efficaces et la fabrication en série des voitures lui permet de maintenir un prix abordable, soit 650 $ l unité. En réussissant à offrir des voitures peu coûteuses à la classe moyenne, Olds contribue à populariser le produit et à lui retirer l étiquette de «jouet de luxe». Il fait également de Detroit la ville de, puisque bon nombre de ses fournisseurs deviennent à leur tour fabricants. Au tournant du siècle, le modèle Curved Dash, premier véhicule à porter le nom Oldsmobile. À cette époque, même si les voitures sont fabriquées dans de nombreux États, l industrie ne compte pas pour autant parmi les plus importantes d Amérique. Il reste encore beaucoup à faire pour perfectionner les techniques de fabrication et mettre sur pied l organisation de la force de vente. Le propriétaire d une voiture qui a besoin d une pièce doit la commander à l usine. Lorsqu il reçoit la pièce, il l apporte chez le forgeron, qui tente de l ajuster du mieux qu il le peut, car il est rare que les pièces soient entièrement interchangeables. Un tel système aurait pu fonctionner à l époque du cheval et du boghei, mais dans le cas d une machine aussi complexe que, il constitue un inconvénient majeur. La solution à ce problème apparaît en 1904, au moment où Henry Leland accède à la direction générale de la société Cadillac. Issu de l industrie des outils de précision, il entreprend d appliquer les mêmes principes à la fabrication des automobiles. Les pièces deviennent vraiment interchangeables, ce qui aura des conséquences impressionnantes, tant sur la production, que sur l entretien et la réparation. En apportant une précision accrue à l usinage et à l ajustement des pièces, Leland augmente également la puissance de ses moteurs, qui passent de trois à dix chevaux-vapeur. En 1908, il prend part à une compétition commanditée par le Royal Automobile Club d Angleterre et contribue à améliorer la réputation des voitures américaines outre-mer. Pour démontrer l entière interchangeabilité des pièces de la Cadillac, il empile pêle-mêle les composants de trois voitures dans un hangar ouvert. Ses mécaniciens ont tôt fait de remonter entièrement les trois voitures à même cet assortiment de pièces. Les véhicules effectuent aisément un essai de fonctionnement continu de 500 milles et Cadillac se voit attribuer le trophée Sir Thomas Dewar de la performance la plus méritoire de l année dans le secteur de. C est vers cette époque qu un autre inventeur du nom de Henry Ford apporte une contribution exceptionnelle au progrès d une jeune industrie en butte à de nombreuses difficultés. Après avoir mis des automobiles à l essai durant plusieurs années, il fonde en 1903 la société qui portera son nom. Durant les premières années,

8 Ford produit une variété de modèles, mais constate que ce sont toujours les moins coûteux qui se vendent le mieux. Vers la fin de 1907, il décide de se concentrer sur la production de masse d un seul modèle : une voiture bon marché de construction simple et composée de pièces standardisées. Il conçoit une nouvelle chaîne de montage afin d obtenir le rythme de production le plus constant possible et simplifie le travail de chaque homme et de chaque machine. Il se rend compte qu il est plus économique de fabriquer lui-même une grande partie des composants plutôt que d en faire l acquisition auprès de fournisseurs. En 1909, Henry Ford vend plus de exemplaires du Modèle T, un chiffre renversant pour l époque. En utilisant des convoyeurs à entraînement mécanique, Ford lance la chaîne de montage mobile et améliore encore ses moyens de production. Alors que les ventes du Modèle T montent en flèche jusqu à atteindre près d un quart de million d exemplaires en 1914, Ford réduit graduellement le prix du véhicule, qui passe de 950 $ à 490 $. En 1925, il abaisse le prix de base de la voiture à 290 $. Mais le Modèle T est demeuré le même à peu de choses près et les ventes diminuent. Les clients qui souhaitent davantage qu un simple transport de base optent pour des voitures de qualité supérieure offrant plus de confort et de commodité. En 1927, lorsque Ford cesse de fabriquer le modèle, il en a vendu quelque quinze millions d exemplaires : Ligne de montage du modèle T de Ford À mesure que s accroît la popularité de, les plaintes se multiplient au sujet d un des principaux inconvénients qu elle présente alors : actionner la manivelle dont on se sert pour le démarrage requiert beaucoup de force. Lorsqu un jeune ingénieur de l Ohio appelé Charles F. Kettering invente le démarreur automatique, les voitures deviennent bien plus faciles à faire fonctionner. La société Cadillac installe le démarreur de Kettering sur ses modèles 1912 et obtient de nouveau le trophée Dewar. Les automobilistes sont ravis et l industrie adopte bientôt l invention de Kettering. La suppression de la manivelle facilite grandement l utilisation de la voiture et permet aux femmes de se mettre sérieusement à la conduite automobile.

9 Une industrie en plein essor C est au cours des années 20, durant les bouleversements économiques et sociaux qui secouent l Amérique à la suite de la Première Guerre mondiale, que l industrie des produits de se hisse aux premiers rangs. Durant le conflit, les fabricants d automobiles affectent la majeure partie de leurs ressources et de leur effectif à la production de matériel de guerre. Les camions à essence, les véhicules blindés, les chars d assaut et les avions démontrent leur efficacité sur les champs de bataille. À la fin de la guerre, les fabricants apportent à leurs automobiles de nombreuses améliorations qui contribuent à la popularité du produit. Ils commencent à offrir des véhicules fermés, autorisant la conduite par tous les temps. Les gens cessent de voir en la voiture un passetemps et commencent plutôt à la percevoir comme un moyen de transport essentiel. En dix ans, soit entre 1918 et 1928, le nombre d automobiles et de camions circulant sur les routes des États-Unis grimpe de 6 à 24,6 millions. Presque toutes les familles possèdent une voiture. L automobiliste peut choisir parmi des centaines de marques. L automobile est bel et bien implantée. Au cours des années 1920, l industrie se transforme à bien des égards et s écarte de l orientation qu elle avait suivie jusque-là. Les premiers génies de la mécanique tels Henry Ford, Ransom E. Olds, David Dunbar Buick, William Knudsen, Henry Leland, Charles Kettering et les frères Dodge, qui avaient inventé et compris la façon de construire une automobile, passent désormais le flambeau à des hommes comme Alfred P. Sloan et Harley Earl de General Motors, ou Walter P. Chrysler, qui s emploient surtout à définir le rôle de dans la vie du consommateur. La publicité ne met plus l accent sur les caractéristiques mécaniques de et sur son efficacité, comparativement à celle du cheval, mais mise davantage sur des aspects abstraits : l image, le charme, le plaisir. La grande dépression qui suit l effondrement du marché boursier en 1929 a de lourdes conséquences sur la production automobile. À cause de la chute subite des ventes, des milliers d ouvriers de l industrie perdent leur emploi à Detroit, et les faillites sont nombreuses parmi les fabricants apparus depuis le début du siècle. La crise des années 30 donne également au pays l occasion de prendre conscience de l importance croissante de 1923 : La première usine européenne et, malgré la situation économique, les fabricants construisent plus de la GM ouvre ses portes au Danemark d un million de voitures, de camions et d autobus par année.

10 La décennie de 1930 marque non seulement l avènement de l automobilisme de masse, mais la construction de routes essentielles à cette ère nouvelle. La production fluctue et suit une courbe ascendante lorsque la Deuxième Guerre mondiale vient à son tour restreindre les activités de l industrie. Les constructeurs automobiles engagent la presque totalité de leurs installations et de leur compétence dans la production de matériel de guerre de toute nature, des avions aux caisses de munitions, et fournissent ainsi aux États-Unis environ un sixième du matériel nécessaire. Lorsque la guerre prend fin, ils se remettent à la tâche et s emploient de nouveau à répondre aux besoins de leur clientèle : Chevrolet Bel Air Les constructeurs automobiles se donnent pour mission de choyer le client : les styles et les options atteignent de nouveaux sommets. Durant les années 1950, les «fabulous 50s», devient tout autant une façon d affirmer sa personnalité qu un moyen de transport. Les grosses cylindrées ont la cote, exception faite de quelques modèles plus petits (Ford Falcon, Plymouth Valiant et Chevrolet Corvair). Le sport automobile apporte une contribution importante au progrès technique de la routière. À l origine, les modèles sport se limitent, pour le public américain des années 1950, à la Thunderbird de Ford et à la Corvette de Chevrolet. Grâce au sport et aux applications technologiques, cette dernière, âgée de sept ans à la fin de la décennie, devient l une des voitures les plus remarquables de l heure. Le volume de ventes annuel atteint alors près de huit millions aux États-Unis. L année 1958 représente un jalon pour chacun des trois Grands de : Ford produit son 50 millionième véhicule, Chrysler, son 25 millionième, et General Motors célèbre son cinquantième anniversaire. Au cours de la décennie 1960, la Commission royale d enquête sur l industrie automobile (1960) et l Accord canado-américain sur les produits de l industrie automobile de 1965 (par lequel l industrie canadienne devient partie intégrante de l industrie nord-américaine), entraînent des changements dans le secteur de. L Accord, ou «Pacte de» (que l Accord de libre-échange nord-américain ou ALENA vient compléter) permet d établir, à l échelle du continent, un libre-échange conditionnel en matière de véhicules automobiles et de pièces et appareils originaux. Le Pacte de comporte des dispositions garantissant que les producteurs canadiens régis maintiennent au Canada des niveaux d assemblage relatifs à la valeur de leurs ventes au pays. Durant les années 1970, trois événements provoquent un virage dans l industrie automobile mondiale, et dans

11 celle de l Amérique du Nord en particulier, le Canada y compris : l embargo sur le pétrole de , la crise du pétrole iranien de 1979 et l arrivée du Japon qui, perçant un marché hautement protégé, devient l un des principaux constructeurs automobiles au monde. Le choc des années 1970 a pour principal effet de donner naissance à une industrie mondiale respectant dans l ensemble les normes antipollution, les limites de vitesse et les autres mesures de sécurité rendues nécessaires par la présence sur les routes de véhicules de plus en plus puissants et nombreux. L industrie passe ainsi de la production de voitures musclées à celle de véhicules plus sûrs, consommant moins. L arrivée des fourgonnettes et des camions constitue également un événement marquant. Considérés auparavant comme de simples véhicules de travail, ceux-ci deviennent petit à petit des moyens de transport répandus, et viennent encore ajouter à une fascination que l on qualifie d «histoire d amour de l Amérique avec». Durant la crise du début des années 80, l industrie procède à une restructuration profonde qui vise à lui permettre de concurrencer la productivité supérieure du Japon et des «nouveaux Japon» que constituent la Corée, Taiwan, Singapour, la Thaïlande et le Brésil. Dans le but d améliorer la productivité et la qualité, l industrie revoit entièrement ses méthodes de gestion et son organisation, y compris les relations de travail, ainsi que le développement des produits et les relations avec les fournisseurs. Elle apporte des modifications majeures : nouveaux contrats établis avec les Dans la foulée de l augmentation du prix du pétrole, GM Travailleurs unis de (UAW) en tenant compte de lance deux versions réduites de ses voitures pleine grandeur, comme l Impala 1977 de Chevrolet. l intérêt commun et des problèmes et responsabilités mutuels; accent mis sur la production en «juste à temps»; utilisation de méthodes statistiques comme outil de base pour l amélioration soutenue de la qualité et de la productivité. Pour relever le défi mondial que leur lancent les fabricants d outre-mer, les constructeurs nord-américains modifient leurs produits (ils proposent 29 nouveaux modèles en 1981et 1982) et concentrent leurs efforts sur l économie de carburant, la réduction de la capacité des véhicules, la diminution du poids, la rationalisation, les produits à traction avant et l utilisation de dispositifs électroniques tels le rétroviseur automatique, la régulation de la consommation en carburant, les accessoires à commande automatique, les systèmes de détection de la somnolence et de l alcool, les systèmes de freinage automatique. Ces changements radicaux amènent les fabricants à accroître considérablement leurs investissements dans les installations et le matériel de production. L Autoplex de General Motors à Oshawa (Ontario), complexe nouveau et étendu réunissant deux usines de fabrication d automobiles, une usine de production de camions et une usine d emboutissage, est l installation la plus perfectionnée au monde sur le plan technologique.

12 L automobile aujourd hui Les centaines de modèles de véhicules différents offerts à l heure actuelle sur le marché américain permettent un choix presque illimité de voitures, véhicules sport ou utilitaires, fourgonnettes et camions légers. Les concepteurs et les ingénieurs s emploient sans cesse à améliorer et à satisfaire aux demandes des consommateurs. Au cabriolet ouvert du début des années 1920 a graduellement succédé la voiture fermée dotée de Gamme Chevrolet 2012 chauffage, de climatisation et roulant en douceur pour offrir le meilleur confort possible. Des moteurs plus performants jumelés à de nouvelles transmissions assurent un rendement économique. La forme carrée des premières voitures a fait place à des lignes fluides et profilées. On a perfectionné les éléments de sécurité comme la carrosserie d acier et le vitrage de sécurité par l ajout de systèmes de freinage, de direction et d éclairage améliorés afin d augmenter le degré de protection des utilisateurs. L évolution des connaissances sur les plans scientifique et technique a permis la mise au point de systèmes, de matériaux et de méthodes de fabrication qui font de d aujourd hui un véhicule sûr et fiable. Seuls quelques fabricants ont survécu depuis la naissance de l industrie et l époque où les entreprises se formaient, fusionnaient, se dissolvaient et se restructuraient fréquemment. Sur plus de marques de voitures américaines offertes à un moment ou l autre sur le marché, seules quelques-unes sont encore produites de nos jours. Elles sont distribuées, à l échelle nationale et ailleurs dans le monde, par des réseaux de concessionnaires qui fournissent des pièces de rechange et du service sur toute la planète. Enfin, la croissance de l industrie automobile a entraîné la généralisation de l emploi, l accroissement du pouvoir d achat, l amélioration des conditions de travail, l obtention de prestations de retraite adéquates et des possibilités de loisirs plus nombreuses, autant d avantages pour ainsi dire inconnus d une majorité des Américains au début du siècle.

Mathématiques et histoire des transports Cycle 3. Activité de découverte

Mathématiques et histoire des transports Cycle 3. Activité de découverte Mathématiques et histoire des transports Activité de découverte «Petite» histoire de l automobile Texte extrait d un document enseignant de la Sarthe Mathématiques et histoire des transports Cycle 3 Activité

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

VOITURE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

VOITURE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke VOITURE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke Armées aux pas d animauxd -219: Hannibal traverse les Alpes à dos d éléphant pour envahir l Italie. Deux mille ans plus tard, en 1812, Napoléon envahit la

Plus en détail

Histoire de la GM du Canada. Histoire de la. GM du Canada

Histoire de la GM du Canada. Histoire de la. GM du Canada L aventure épique de la General Motors du Canada (milieu des années 1800-1918) Au milieu du 19e siècle, un jeune homme de Tyrone, en Ontario, vit sur une terre qu il a déboisée avec la hache qu il a lui-même

Plus en détail

Règlement sur les émissions de gaz à effet de serre des automobiles à passagers et des camions légers au Canada pour les années de modèles 2011-2016

Règlement sur les émissions de gaz à effet de serre des automobiles à passagers et des camions légers au Canada pour les années de modèles 2011-2016 Document informel No. WP.29-153 153-1313 (153ème WP.29, 8-11 mars 2011, agenda item 6.) Règlement sur les émissions de gaz à effet de serre des automobiles à passagers et des camions légers au Canada pour

Plus en détail

Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38.

Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38. Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38. La performance dans une toute autre dimension. Vous trouverez dans cette brochure certains équipements qui ne font pas partie

Plus en détail

LES SOLUTIONS DE MOBILITÉ DANS LE TRANSPORT À LA LUMIÈRE DES EXPÉRIENCES RÉCENTES. par. Rachel Bériault

LES SOLUTIONS DE MOBILITÉ DANS LE TRANSPORT À LA LUMIÈRE DES EXPÉRIENCES RÉCENTES. par. Rachel Bériault LES SOLUTIONS DE MOBILITÉ DANS LE TRANSPORT À LA LUMIÈRE DES EXPÉRIENCES RÉCENTES par Rachel Bériault Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement en vue de l obtention du grade

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

L évolution du système de production et ses conséquences sociales

L évolution du système de production et ses conséquences sociales Histoire 3 e (= le monde depuis 1914) cours n 2 Un siècle de transformations scientifiques, technologiques, économiques et sociales Ce siècle, ce sont les cent ans qui sont derrière nous, la plus grande

Plus en détail

Théorie standard du commerce international: Supposons que. P A Y :PrixdeY au pays A. Prix relatifs de X par rapport à Y en autarcie: Pays B: Pays A:

Théorie standard du commerce international: Supposons que. P A Y :PrixdeY au pays A. Prix relatifs de X par rapport à Y en autarcie: Pays B: Pays A: 4 Le commerce international Canada-É-U, 1945-1973 4.1 L avantage comparé Théorie standard du commerce international: Supposons que PX:PrixdeX A au pays A P B X :PrixdeX au pays B P A Y :PrixdeY au pays

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue La Marque de sécurité UL-EU La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue Services d essais et de certification mondlaux La Marque UL confirme que des échantillons représentatifs

Plus en détail

Ventes de véhicules automobiles neufs

Ventes de véhicules automobiles neufs N o 63-007-X au catalogue Ventes de véhicules automobiles neufs Février 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données

Plus en détail

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2010-2011 Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2010-2011 Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil du Trésor, 2011

Plus en détail

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne)

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne) REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne) Réf. : n 2010-61 PARTIE A INFORMATIONS ESSENTIELLES 1 RÉSUMÉ La motorisation individuelle, qui a presque 150 ans d histoire, a donné naissance

Plus en détail

Engineering in motion

Engineering in motion U n r e g a r d s u r Au travers de lignes droites épurées, notre siège de Lüdenscheid revendique rigueur et sérieux, en même temps que ses nombreuses baies vitrées affirment une volonté d ouverture vers

Plus en détail

La France au 19 ème siècle

La France au 19 ème siècle CM2 La France au 19 ème siècle Histoire L Epoque contemporaine Objectifs notionnels : - Mesurer le décalage brutal dans l offre de transports entre les siècles précédents et le XIXe siècle. - Apprécier

Plus en détail

Escaliers mécaniques Schindler Des solutions d économie d énergie pour un avenir durable

Escaliers mécaniques Schindler Des solutions d économie d énergie pour un avenir durable Escaliers mécaniques Schindler Des solutions d économie d énergie pour un avenir durable 2 Notre responsabilité commune L augmentation des coûts énergétiques et la raréfaction des ressources naturelles

Plus en détail

Programmes de cartes commerciales Visa pour l industrie de la construction. Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre.

Programmes de cartes commerciales Visa pour l industrie de la construction. Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour l industrie de la construction Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour l industrie de la construction construction : pour des Les

Plus en détail

La Course Paris - Rouen

La Course Paris - Rouen Le 22 juillet 1894 : Première course automobile Le 22 juillet 1894 a lieu la première course automobile sur route. Le record de vitesse sur le parcours Paris-Rouen est tenu par le comte de Dion : 22 km/h!...

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Le bon $ens au volant

Le bon $ens au volant Le bon $ens au volant Les faits : Choisir un véhicule éconergétique Quel est l enjeu? Avant d acheter un véhicule neuf, bon nombre de facteurs doivent être pris en considération, notamment le confort,

Plus en détail

par Maxime Lalonde-Filion

par Maxime Lalonde-Filion ANALYSE DES IMPACTS ÉNERGÉTIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX ASSOCIÉS À L'IMPLANTATION MASSIVE DES VÉHICULES HYBRIDES ÉLECTRIQUES RECHARGÉS PAR LE RÉSEAU (PLUG-IN HYBRID ELECTRIC VEHICLE : PHEV) AUX ÉTATS-UNIS

Plus en détail

Groupes de 3 à 4 élèves. une séance de 1H30

Groupes de 3 à 4 élèves. une séance de 1H30 Fiche pédagogique Les énergies SUPPORT PEDAGOGIQUE COMPETENCES ATTENDUES MAQUETTE D ASCENSEUR Identifier l énergie utilisée dans le fonctionnement de l objet technique Connaissance : Niveau d acquisition

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Bienvenue chez Bürkert Bürkert, le partenaire idéal de votre réussite. Quel que soit votre problème en matière de fluidique, nous mettons tout en œuvre pour vous apporter la solution

Plus en détail

L air pur où il fait bon vivre!

L air pur où il fait bon vivre! L air pur où il fait bon vivre! Un partenariat empreint de confiance Conjointement avec deux sociétés partenaires installées en Allemagne et en Autriche, l entreprise fondée en 1978 fabrique des produits

Plus en détail

>> Propulsé pour votre détente. Encore plus de confort lors de vos déplacements.

>> Propulsé pour votre détente. Encore plus de confort lors de vos déplacements. >> Le smart ebike Voici le smart ebike : un vélo électrique dont le confort, le dynamisme et l élégance s apprécient sans effort. Partez à la découverte de votre ville et voyez comment vous pouvez circuler

Plus en détail

Année record pour les nouvelles immatriculations

Année record pour les nouvelles immatriculations Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.02.2012, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1201-00 Parc des véhicules routiers en 2011 Année

Plus en détail

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2005-2006

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2005-2006 Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2005-2006 Sa Majesté la Reine du chef du Canada représentée par le président du Conseil du Trésor, 2006 N o de catalogue

Plus en détail

Stratégie Internationale des Entreprises : C A S L E X U S. P r é s e n t é p a r : M E D E L A M I N E E T IS M A IL B O U Z E K R A O U I

Stratégie Internationale des Entreprises : C A S L E X U S. P r é s e n t é p a r : M E D E L A M I N E E T IS M A IL B O U Z E K R A O U I CAS LEXUS Stratégie Internationale des Entreprises : C A S L E X U S P r é s e n t é p a r : M E D E L A M I N E E T IS M A IL B O U Z E K R A O U I PLAN : I. Présentation de la Maison Mère : Toyota I.

Plus en détail

Automatisation des fonderies à l aide de robots

Automatisation des fonderies à l aide de robots Automatisation des fonderies à l aide de robots L environnement rigoureux des fonderies pose des exigences élevées aux équipements de la production automatisée. ABB Flexible Automation dispose d une expérience

Plus en détail

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage DÉFENSE ET SÉCURITÉ Un bon ordonnancement mène à la réussite Qu elles soient de terre, marines ou aériennes, les forces armées d aujourd

Plus en détail

Vérification de la fonction de trésorerie

Vérification de la fonction de trésorerie Vérification de la fonction de trésorerie La fonction de trésorerie est conforme à l ensemble des dispositions législatives et des politiques Ottawa, le 28 novembre 2013 Le vérificateur général Alain Lalonde

Plus en détail

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830.

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830. Quels progrès techniques voit-on apparaitre au XIXème siècle? Une première phase de la Révolution Industrielle. 1769 : James Watt invente la machine à vapeur. La machine à vapeur est l une des plus importantes

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE TEGA: UNE APPROCHE INNOVATRICE POUR DES ÉCHANGEURS GAZ NATUREL À HAUT TAUX DE MODULATION

LA TECHNOLOGIE TEGA: UNE APPROCHE INNOVATRICE POUR DES ÉCHANGEURS GAZ NATUREL À HAUT TAUX DE MODULATION LA TECHNOLOGIE TEGA: UNE APPROCHE INNOVATRICE POUR DES ÉCHANGEURS GAZ NATUREL À HAUT TAUX DE MODULATION i TABLE DES MATIÈRES 1.0 PRÉSENTATION DE LA COMPAGNIE TÉGA 1.1 Résumé du projet 2.0 LA MISSION DE

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Votre référent de la chaîne cinématique! Pour les véhicules industriels, camions, autocars et engins de travaux publics

Votre référent de la chaîne cinématique! Pour les véhicules industriels, camions, autocars et engins de travaux publics Votre référent de la chaîne cinématique! Pour les véhicules industriels, camions, autocars et engins de travaux publics Découvrez le potentiel d une entreprise familiale spécialisée en Aftermarket, marché

Plus en détail

MYTHES SUR LA CONSOMMATION DE CARBURANT ET LA CONDUITE

MYTHES SUR LA CONSOMMATION DE CARBURANT ET LA CONDUITE MYTHES SUR LA CONSOMMATION DE CARBURANT ET LA CONDUITE Les Canadiens cherchent à réduire la consommation de carburant de leur véhicule pour protéger l environnement et réaliser des économies. Plusieurs

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC Michel Labrecque, Président du conseil d administration Présenté à l Institut de recherche en économie contemporaine Le 10 septembre 2013

Plus en détail

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS L ALÉNA APRÈS HUIT ANS DES ASSISES POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE L ALÉNA APRÈS HUIT ANS Des Assises Pour La Croissance Économique L ENGAGEMENT ENVERS L ALÉNA En dépit du ralentissement qu a connu l économie

Plus en détail

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF Pour Scooters, Motos, Quads électriques ou hybrides MAZZIOTTA MOTORS SAS 9A Boulevard de Strasbourg 83000 TOULON FRANCE Mail : commercial@mazziotta-motors.com Le freinage

Plus en détail

PROBLÈMES STRUCTURELS DES ÉCONOMIES OCCIDENTALES: LE CAS DES ÉTATS-UNIS

PROBLÈMES STRUCTURELS DES ÉCONOMIES OCCIDENTALES: LE CAS DES ÉTATS-UNIS PROBLÈMES STRUCTURELS DES ÉCONOMIES OCCIDENTALES: LE CAS DES ÉTATS-UNIS CONFÉRENCE À L'ASSOCIATION DES ÉCONOMISTES QUÉBÉCOIS COLLOQUE SUR LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE QUÉBEC Pierre Fournier

Plus en détail

GAMME COMPLÈTE VOLVO VOICI LES MEMBRES DE NOTRE FAMILLE. www.volvocars.ca. Volvo S60 La berline sport qui déchaîne les passions, à juste titre.

GAMME COMPLÈTE VOLVO VOICI LES MEMBRES DE NOTRE FAMILLE. www.volvocars.ca. Volvo S60 La berline sport qui déchaîne les passions, à juste titre. VOICI LES MEMBRES DE NOTRE FAMILLE. Volvo S60 La berline sport qui déchaîne les passions, à juste titre. Volvo S80 La berline de luxe, fabriquée avec le plus grand soin pour offrir un confort absolu. Volvo

Plus en détail

La motorisation des automobiles par moteur à combustion interne

La motorisation des automobiles par moteur à combustion interne La motorisation des automobiles par moteur à combustion interne L automobile Société, Culture et Techniques 1STI2D Lycée Roosevelt de Reims La motorisation Sommaire 1 Un saut technologique qui suit le

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

Axalta Coating Systems publie son rapport 2013 sur la popularité des teintes

Axalta Coating Systems publie son rapport 2013 sur la popularité des teintes Communiqué de presse Axalta Coating Systems Christbusch 25 42285 Wuppertal Allemagne Axaltacoatingsystems.com Contact Chantal Bachelier-Moore DA Public Relations Tel: +44 207 692 4964 Email: chantal@dapr.com

Plus en détail

«Bien faire et le faire savoir»

«Bien faire et le faire savoir» Journée Portes Ouvertes «Bien faire et le faire savoir» Etienne Mimard Mimard dans l histoire stéphanoise, c est Un industriel Une entreprise Un lycée Etienne Mimard,un industriel éponyme Il naît le 18

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées Pour publication immédiate RHJ INTERNATIONAL ANNONCE LA CLOTURE DE LA RESTRUCTURATION FINANCIERE DE HONSEL Bruxelles, le22 juillet 2009 RHJ International

Plus en détail

Le Citaro K. Un concentré de qualités.

Le Citaro K. Un concentré de qualités. Le Citaro K Un concentré de qualités. Qu attendre d un autobus Mercedes-Benz? Le maximum! Il y a les autobus/autocars classiques et puis, il y a les véhicules Mercedes-Benz. Dans un environnement concurrentiel

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles

Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles ABM Greiffenberger propose aux constructeurs de ponts roulants, de grues pivotantes et de portiques roulants une vaste

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Sondage Senergis Le Devoir

Sondage Senergis Le Devoir Sondage Senergis Le Devoir L intérêt des Québécois à l égard des véhicules hybrides et électriques RAPPORT 7 JANVIER 2011 Cette étude a été réalisée par la firme de recherche Senergis. Pour toute question

Plus en détail

Volume 12, n o 2, octobre 1998

Volume 12, n o 2, octobre 1998 Volume 12, n o 2, octobre 1998 L engagement de Kyoto Sur le plan environnemental, notre siècle prend fin sur de graves inquiétudes. Face à la dégradation de la qualité de l air, il devient de plus en plus

Plus en détail

Engineering a Connected World. Des voitures connectées et l'avenir de l'automobile

Engineering a Connected World. Des voitures connectées et l'avenir de l'automobile Avant-propos Le monde du transport automobile est prêt pour une révolution. Internet a transformé nos maisons et nos lieux de travail, mais il a eu un impact limité sur l élément qui les relie : nos moyens

Plus en détail

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada»

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» CGC HC-FIN-CTE/2007 «Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» Présentation au Comité des finances de la Chambre des communes Consultations

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

CAP MVA. Technologie. Maintenance des Véhicules Automobiles. Feuillets détachables. Jean-Luc BASCOL

CAP MVA. Technologie. Maintenance des Véhicules Automobiles. Feuillets détachables. Jean-Luc BASCOL CAP MVA Maintenance des Véhicules Automobiles Technologie Feuillets détachables JeanLuc BASCOL TECHNOLOGIE cap MAINTENANCE AUTOMOBILE Généralités 00 La découverte de l automobile 3 Savoir S 2.1 Motorisation

Plus en détail

Amélioration du rendement...

Amélioration du rendement... Amélioration du rendement...... grâce à des moteurs à vitesse variable avec variateurs de fréquence Tomi Ristimäki Responsable produit 08 I 2008 Compte tenu de l augmentation continue des prix de l énergie,

Plus en détail

BMW Z1 Club France 03 JUIN 2012 // CONféRENCE sur LE DévELOPPEMENT ET LA NAIssANCE DE LA Z1

BMW Z1 Club France 03 JUIN 2012 // CONféRENCE sur LE DévELOPPEMENT ET LA NAIssANCE DE LA Z1 BMW Z1 Club France 03 Juin 2012 // Conférence sur le développement et la naissance de la Z1 Notre 2ème journée commence par une conférence passionnante du Dr Alexander Pregl, le chef de projet qui à l

Plus en détail

Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères?

Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères? Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères? Cent francs et plus pour une heure de travail, cela représente beaucoup d argent. Trop d argent? L USM et l ASMA tiennent à des prix

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

L histoire de la mobilité Information aux enseignants

L histoire de la mobilité Information aux enseignants Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail Nous nous penchons sur l histoire du moteur. Une rétrospective nous permet d y voir plus clair et une perspective nous donne une vision de l avenir. Objectif

Plus en détail

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances 6 Avantages économiques procurés par le secteur des assurances Sans les assurances, rien ne va plus dans notre monde moderne Le secteur des assurances constitue un pilier central de l économie helvétique

Plus en détail

Solutions novatrices d éclairage urbain

Solutions novatrices d éclairage urbain Solutions novatrices d éclairage urbain Une nouvelle gamme de produits et systèmes de contrôle pour une performance d éclairage supérieure, efficace et rentable Découvrez nos solutions novatrices d éclairage

Plus en détail

HONDA CIVIC HYBRID 2006

HONDA CIVIC HYBRID 2006 HONDA CIVIC HYBRID 2006 La Civic Hybrid 2006 est déjà la deuxième génération de Civic à être animée par un groupe motopropulseur hybride. Le moteur électrique de ce système est plus léger, plus puissant

Plus en détail

SIGNES DE L EXPÉRIENCE L EXPÉRIENCE QUI NE LAISSE PAS DE SIGNES

SIGNES DE L EXPÉRIENCE L EXPÉRIENCE QUI NE LAISSE PAS DE SIGNES SIGNES DE L EXPÉRIENCE L EXPÉRIENCE QUI NE LAISSE PAS DE SIGNES G THE WRINKLE FREE EXPERIENCE 02 03 A 3 ENGAGEMENT DANS L INNOVATION 5 brevets internationaux protègent des solutions innovantes qui ont

Plus en détail

CESAB P320 2,0 tonnes

CESAB P320 2,0 tonnes CESAB P320 2,0 tonnes Transpalette électrique Taille compacte, performances élevées Maniabilité et productivité élevées. Le design compact et le châssis bas offrent une visibilité panoramique et une maniabilité

Plus en détail

PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE»

PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE» PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE» FINAXO ENVIRONNEMENT est une société impliquée dans la recherche et le développement de nouvelles technologies pour répondre aux problèmes actuels concernant

Plus en détail

Autos électriques ou hybrides

Autos électriques ou hybrides Autos électriques ou hybrides Pour vos prochaines autos, en vue de protéger l environnement en consommant moins de pétrole, devriez-vous penser à acheter une auto électrique ou hybride? Vous pensez peut-être

Plus en détail

Poids lourds en 2007

Poids lourds en 2007 Poids lourds en 2007 Avertissements : Toutes les données contenues dans ce document concernent uniquement la métropole. A compter du 1 er janvier 2005, le «tué» est la personne décédée dans les trente

Plus en détail

4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire, Voiture te Technologie, Voiture et Société, Voiture et Course.

4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire, Voiture te Technologie, Voiture et Société, Voiture et Course. Nom : Prénom : Date : A la découverte du Musée des 24 Heures Feuille de route 4 ème 3 ème Dans ce livret, tu trouveras : 4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire,

Plus en détail

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE.

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. SOLUTIONS D AFFAIRES ROGERS En optant pour Solutions d affaires Rogers, vous profitez d une collaboration continue avec notre

Plus en détail

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Le sondage Merci pour votre opinion C est notre deuxième sondage à l intention des consultants (le premier

Plus en détail

Propulsions alternatives

Propulsions alternatives Propulsions alternatives Huit formes de propulsion alternative existent aujourd hui à côté des moteurs à essence et au diesel classiques. Nous les passons en revue ici avec à chaque fois une définition,

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins. présenté à. l Autorité des marchés financiers

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins. présenté à. l Autorité des marchés financiers présenté à l Autorité des marchés financiers dans le cadre de la consultation relative à la distribution de produits d assurance par les concessionnaires et autres marchands d automobiles Octobre 2006

Plus en détail

La manutention est dans notre ADN

La manutention est dans notre ADN La manutention est dans notre ADN Conteneur de treillis métalliques Conçu et bâti pour les poids lourds Case de mise au stock Chariot de manutention Chariot de manutention Nos Gènes Fondé en 1976, le Groupe

Plus en détail

La problématique climat-énergie

La problématique climat-énergie La problématique climat-énergie 80 % de l énergie qu utilise l humanité provient des fossiles Si l effet de serre n existait pas l humanité pourrait disposer de plus de 150 ans d énergie fossiles. 80 %

Plus en détail

Lean Digestion. Une histoire du Lean Management. Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management. Le 9 juillet 2011

Lean Digestion. Une histoire du Lean Management. Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management. Le 9 juillet 2011 Lean Digestion Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management Une histoire du Lean Management Le 9 juillet 2011 Rodolphe Simonot rodolphe.simonot@leandigestion.fr www.leandigestion.fr Agenda «1990,

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE Lire la suite MATIÈRES Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Au cours de la dernière décennie, l industrie solaire a connu un développement sans

Plus en détail

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées N o 65-507-MIF au catalogue N o 005 ISSN: 1712-1353 ISBN: 0-662-79733-7 Document analytique Le commerce canadien en revue Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées par Carlo Rupnik

Plus en détail

Rôle : Situation initiale et données : Mission : Choix réalisés : Documents :

Rôle : Situation initiale et données : Mission : Choix réalisés : Documents : Rôle : Nous sommes en 1960, vous êtes P.D.G. de l entreprise Usinor qui produit de l acier dans plusieurs usines en France. Situation initiale et données : Le charbon et le fer sont les matières premières

Plus en détail

La performance, c est repousser les limites

La performance, c est repousser les limites La performance, c est repousser les limites ISOLATION thermique une solution pour chaque application IKO enertherm investit constamment dans l amélioration de ses produits. Notre département R&D travaille

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU SÉCURITÉ EXPÉRIENCE DE CONDUITE EFFICACITÉ TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE Pirelli a toujours été réputé pour ses valeurs fondamentales en particulier ses performances et

Plus en détail

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Avec des PTR jusqu à 26 tonnes, le Volvo FE hybride réunit tous les atouts pour la collecte des ordures et la distribution. Le moteur électrique

Plus en détail

Le cabriolet 100% électrique 200 KM D AUTONOMIE

Le cabriolet 100% électrique 200 KM D AUTONOMIE Le cabriolet 100% électrique 200 KM D AUTONOMIE LA NOUVELLE VOITURE CABRIOLET 100% ÉLECTRIQUE UN NOUVEAU SENTIMENT DE LIBERTÉ Derrière son design résolument innovant, la Bluesummer s adapte à toutes les

Plus en détail

Le Model S TESLA MOTORS

Le Model S TESLA MOTORS Le Model S TESLA MOTORS La model S de Tesla Motors bouleverse les repères de l automobile. En effet, Tesla Motors avec son roadster avait bluffé la communauté des puristes de voitures de sport. Avec son

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur.

Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur. Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur. L art de s adapter Lorsque chacun compte Fiabilité, efficacité et rapidité nos maîtres mots pour transporter

Plus en détail

Un vrai coup de pouce pour votre entreprise : batteries Bosch

Un vrai coup de pouce pour votre entreprise : batteries Bosch Un vrai coup de pouce pour votre entreprise : batteries Bosch La puissance adaptée à chaque application : gamme de batteries Bosch Les véhicules modernes sont équipés de toujours plus de composants qui

Plus en détail

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002 Commission économique des Nations Unies pour l Europe Embargo: 2 octobre 24, 11 heures (heure de Genève) Communiqué de presse ECE/STAT/4/P2 Genève, le 2 octobre 24 Fin 23, plus de 26 robots industriels

Plus en détail

4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire, Voiture te Technologie, Voiture et Société, Voiture et Course.

4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire, Voiture te Technologie, Voiture et Société, Voiture et Course. Nom : Prénom : Date : A la découverte du Musée des 24 Heures Feuille de route 6 ème 5 ème Dans ce livret, tu trouveras : 4 grandes fiches à compléter portant sur les thèmes suivants : Voiture et Histoire,

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail