Denis Guthleben. rêves de ÉTONNANTES INVENTIONS DE L ENTRE-DEUX-GUERRES SAVANTS ARMAND COLIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Denis Guthleben. rêves de ÉTONNANTES INVENTIONS DE L ENTRE-DEUX-GUERRES SAVANTS ARMAND COLIN"

Transcription

1 Denis Guthleben rêves de ÉTONNANTES INVENTIONS DE L ENTRE-DEUX-GUERRES SAVANTS ARMAND COLIN

2 AUTEUR Denis Guthleben est historien, attaché scientifique au Comité d histoire du CNRS. Il est l auteur de l ouvrage Histoire du CNRS de 1939 à nos jours (Armand Colin, 2009). En 2009, le CNRS a fêté ses 70 ans. J ai publié à cette occasion, chez Armand Colin, un ouvrage qui retrace son histoire et qui revient en quelques paragraphes sur l Office national des inventions, l un des ancêtres du CNRS. Ce que je ne savais pas, et que j ai découvert en préparant le cahier des illustrations de l histoire du CNRS, c est qu un véritable trésor est toujours conservé dans les sous-sols de ces bâtiments : plusieurs centaines de plaques de verre photographiques qui témoignent de l activité de l Office. Ces photographies, inédites pour la plupart, ont été un coup de cœur pour moi. Ces plaques qui, en dépit des années, sont restées dans un état impeccable, dévoilent les travaux des inventeurs de Meudon, ces incroyables machines, ces folles expériences qu ils ont imaginées entre 1919 et Quelles sont ces inventions? Comment fonctionnent-elles? Pourquoi et dans quel contexte ont-elles vu le jour? Bien plus que des photographies, je vous livre ici une enquête historique qui révèle un monde d inventions et d idées au dynamisme et à l ingéniosité insoupçonnés! 2

3 RÉSUMÉ Un univers de créations farfelues et d inventions révolutionnaires Au lendemain de la Première Guerre mondiale, le souci de promouvoir l innovation et de répondre à des besoins sociaux ou d intérêt stratégique suscite la création de l Office national des recherches scientifiques, industrielles et des inventions. Installé sur les collines de Meudon, avec Paris pour perspective, l Office réunit dans ses laboratoires des équipes d inventeurs, de savants et de laborantins. Là, science, imagination et ingéniosité s unissent pour donner naissance à toutes sortes d inventions et de machines extraordinaires. Certaines sont des ébauches ou des prototypes des objets de notre présent (la machine à laver, l extincteur, le préfabriqué ), d autres témoignent des rêves de modernisation agricole (les essais d électrification des légumes), d autres encore obéissent à l obsession de la supériorité militaire (le masque à gaz collectif), ou enfin sont prémonitoires (la voiture électrique). C est dire si l époque est riche de trouvailles et confiante dans un progrès scientifique et technique encore empreint de poésie. Successeur de l Office en 1939, le CNRS a hérité d un trésor : un fonds exceptionnel et totalement inédit de photos sur plaques de verre, qui révèlent l étrange beauté de ces temps révolus. Grâce à ces clichés uniques réunis dans ce livre, le lecteur découvre un univers scientifique méconnu et les balbutiements de nos savants. Sous la plume de Denis Guthleben, historien, attaché scientifique au Comité d histoire du CNRS, l humour est souvent au rendez-vous, et l on ne se privera pas de quelques fous rires devant ces drôles de machines. Mais l émotion a aussi sa place, tant on voit comment, il n y a même pas un siècle, un monde tout différent du nôtre, était soucieux de s enrichir et de se moderniser. Pour la première fois, les archives de l Office national des inventions, l ancêtre du CNRS, ont ouvert leurs portes à un éditeur Une approche poétique et humoristique de la recherche scientifique de l entre-deux-guerres Un trésor iconographique inédit

4 SOMMAIRE I. La science se met AU VERT L électroculture : il y a de l électricité dans l herbe Le savant et le roseau La scie de Pioche La pelle des mutilés Arrache-souches Chignoles pour chevaux à la chaîne L arche de Breton Vingt millièmes de lieue sous le lac Fenêtre sur eaux troubles Blitz aquatique Piston pour plankton Chasse aux bélugas : la der des mers II. Le grand MÉNAGE L art de la cuisson La recherche est dans la boîte On the rocks De fil en aiguille Chercheur, tu dors Le meuble-classeur La science ménagère Tabouret hygiénique Marchands de tapis III. Quand votre moteur fait BOUM! Une fée dans le moteur Une forêt dans le moteur Les pare-boue Liénard Turbo-inventeurs Bon vent debout! Chasse-piéton 4

5 IV. Attention TRAVAUX! Un métro d avance Brouette à bascule La maison à 8 francs Économies d échelles Poterie sous pavés Port du casque obligatoire Paris en trottoirs roulants V. MESURES de sécurité Icare à Bellevue Bouée contre bouillon Halte au feu Champ de vision pour champ de bataille Pilotage au ras des pâquerettes Au secours des inventeurs Inventeurs-sauveteurs Grandes oreilles Angles de tir VI. IMAGES et SONS Parole au muet Loupe lumière Retour vers la troisième dimension Hachures faciles Le vote électrique Les arts ménagers sur un petit nuage Ça chauffe pour la pub Le dérouleur-enrouleur

6 ORGANISATION DE L OUVRAGE 6 Des photographies inédites

7 Un texte riche en informations et en humour

8 EXTRAIT LA SCIENCE SE MET AU VERT L ÉLECTROCULTURE : IL Y À DE L ÉLECTRICITÉ DANS L HERBE Lumière, humidité, température, nature du sol la croissance des végétaux dépend de facteurs dont la complexité a épuisé des générations de botanistes. Depuis l Histoire des plantes de Théophraste, on ne compte plus les ouvrages dédiés à l étude du règne végétal et de l influence du milieu sur son développement. Bien avant que le mystère commence à être percé, cette curiosité désintéressée pour les secrets de la Nature a cédé le pas à une préoccupation plus impérieuse : l accroissement des rendements. Dans la longue histoire des interventions humaines sur le monde végétal, un épisode reste méconnu : celui de l électroculture. Que l on ne s y trompe pas : ces plantes, reliées à un impressionnant dispositif de fils électriques, ne sont pas les parias du potager, condamnées à la peine capitale en vertu du code floral. Électrocution jusqu à ce que mort s en suive? Non : électrocution jusqu à ce que récolte abonde! Électrifier le jardin ou le jardinier? L électroculture n est pas née à Meudon dans les années Elle trouve son origine en Ecosse, deux siècles plus tôt. En octobre 1746, le docteur Maimbray se livre à une manipulation inédite en soumettant deux myrtes à l influence d une génératrice électrostatique. Nul ne sait d où lui vient cette idée pour le moins originale. Mais les Nul ne sait d où lui vient Lumières, qui voient un développement prodigieux de l étude des phénomènes électriques, sont propices à de telles tentatives. Les observations cette idée pour le du savant, exposées devant la Royal Society de Londres, interpellent la moins originale. Mais communauté éclairée : les plantes ont poussé au-delà de la moyenne. Il les Lumières, qui voient n en faut guère plus pour faire des myrtes de Maimbray le mythe fondateur de l électroculture, et pour encourager de nouvelles recherches à un développement travers l Europe. prodigieux de l étude En France, le flambeau est tout d abord repris par l abbé Nollet, qui rédige des phénomènes en 1749 un opuscule sur «les effets nuisibles ou avantageux» des phénomènes électriques, puis par Pierre Bertholon de Saint-Lazare, auteur en électriques, sont propices 1783 d un mémoire sur «l électricité des végétaux». L abbé Bertholon à de telles tentatives. observe que des jasmins, placés près de la chaîne d un paratonnerre, atteignent une hauteur supérieure à celle des plantes qui en sont éloignées. Fort de ce constat, il imagine une batterie d expériences. L une d elles aboutit à la conception de l électrovégétomètre, une perche de 15 mètres de haut couronnée d une tige métallique reliée à la terre. Les résultats qu il obtient restent néanmoins contradictoires. Ils ne sont guère plus concluants lorsqu il tente de relier l habit de son jardinier à une machine électrique, dans l espoir de transmettre aux jeunes pousses, par l intermédiaire de ce cobaye humain, les vertus fécondes de l électricité. 8

9 L ÉLECTROCULTURE : IL Y À DE L ÉLECTRICITÉ DANS L HERBE Des fleurets dans un massif d épinards L essor de l industrie chimique et de la production d engrais au siècle suivant maintient l électroculture dans le champ des expériences sporadiques. Pour autant, les études ne sont pas abandonnées. L année 1845 voit ainsi le perfectionnement de l électrovégétomètre par Jules-François Dupuis-Delcourt, un spécialiste de l aérostatique. Le peu de succès qu il rencontre dans son potager le conduit toutefois à délaisser les plantes et à se consacrer, l année suivante, à la rédaction d un rapport sur l utilisation festive des montgolfières. L électroculture n a cependant pas dit son dernier mot. Un événement concourt à son retour en grâce : l exposition internationale de Paris en 1881, qui lance la grande aventure scientifique et technologique de l électricité. Certes, les électrocultivateurs se situent à la marge du formidable mouvement qui s engage alors. Il n empêche que l avènement de la nouvelle énergie au cœur de la société apporte de l eau à leur moulin. L un d entre eux s illustre par son opiniâtreté : Fernand Basty. Officier d infanterie, il débute ses expériences en En 1914, le vicomte de Bonald, descendant du célèbre monarchiste et adepte de l électroculture, relate son initiation : «M. Basty eut l idée de planter au Une parcelle électrifiée dans les jardins de l Office en 1923.

10 EXTRAIT LA SCIENCE SE MET AU VERT milieu d un massif d épinards et de pommes de terre de vieux fleurets terminés en pointe. Il obtint pour les pommes de terre 30 % de surproduction, et quant aux épinards, ils donnèrent trois récoltes, la première avec une surproduction de 144 %, la seconde avec une surproduction de 80 % et la troisième avec une surproduction de 34 %». Dans la foulée, le lieutenant Basty crée une revue, qui publie des résultats indéniables. Ou presque : si la description des parcelles électrifiées est toujours méticuleuse, celle des lopins de référence est loin d être aussi rigoureuse. Sur quelle terre et dans quelles conditions croissent les plantes témoins, non soumises à l influence électrique? Motus Le premier Congrès international d électroculture Du 24 au 26 octobre 1912 se tient à Reims le premier Congrès international d électroculture. L heure est aux premiers bilans. Elle est aussi à la confrontation des expériences nationales. Fernand Basty y accueille un invité de marque : le colonel Eugène Pilsoudski, un ingénieur russe qui s est déjà acquis une petite notoriété en testant les premiers télégraphes sans fil. Son intervention devrait constituer le clou de la rencontre. Toutefois, il peine à franchir le cap des généralités. L influence de l énergie électrique sur les plantes ne serait, L influence de l énergie selon lui, qu une infime partie des forces colossales activées sur la planète. La Terre agirait en effet comme «un condensateur d une énorme capacité électrique sur les plantes qui se charge pendant un certain temps et, enfin un beau jour, se ne serait, selon lui, décharge». La conséquence de cette inversion? Les tremblements de terre, qu une infime partie des provenant «des ouragans électriques qui ont lieu dans le sein de la terre». Les participants au Congrès ne pouvaient pas être familiers de la théorie forces colossales de la dérive des continents, tout juste énoncée par Alfred Wegener, ni du activées sur la planète. modèle de la tectonique des plaques, auquel il faudra encore cinquante ans pour s imposer. Mais ils pouvaient déjà s interroger sur la validité de leurs travaux. Le tableau brossé par Eugène Pilsoudski n est en effet pas des plus glorieux. Il avoue à demi-mot obtenir des résultats «changeants». C est peu de le dire : au Jardin des Plantes de Saint-Pétersbourg, l électricité n a pas encouragé les fèves à pousser, ni les pommes de terre. Pire, «l aspect des plantes électrisées est peu séduisant». L officier du tsar reste toutefois confiant : à coup sûr, ses prochains essais, en particulier sur le coton, se verront récompensés en Le miracle électrique Mais le premier Congrès international d électroculture sera aussi le dernier. Rendez-vous est tout d abord fixé à l année suivante. Les participants placent en particulier leurs espoirs dans l électrification des tonneaux de vin, une expérience prometteuse : «Les vins naturels, de qualité moyenne, se trouvent améliorés en l espace de quelques heures et dans une si grande proportion qu ils peuvent être confondus avec les vins vieux de qualité supérieure dont ils ont du reste l arôme et la finesse du goût».toutefois, en l absence d avancée déterminante en 1913, la décision est prise de remettre la rencontre à octobre L heure n est plus alors à l organisation de tels événements. Et la guerre accomplit sa grande œuvre 10 Deux spécimens de poireaux récoltés dans un jardin électrifié à Bellevue en 1923.

11

12 En librairie le 5 octobre pages 25 TTC 19,5 x 25,5 cm Relié sous jaquette 200 illustrations Denis Guthleben rêves de SAVANTS ÉTONNANTES INVENTIONS DE L ENTRE-DEUX-GUERRES ARMAND COLIN SERVICE DE PRESSE Stéphanie Henry Tél. : Images : CNRS Photothèque/Fonds historique PLAN MÉDIA Service de presse Lancement au Centre d art et de Culture de la ville de Meudon Événementiel dans le cadre de la semaine de la Science Publicité Historia Partenariat Médias CONTACTS COMMERCIAUX UP Diffusion Direction des ventes Tél. : Armand Colin Alexandrine Améziane Tél. : ARMAND COLIN

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

EXPOSITION. Voyage dans l intimité des arbres. Cédric Pollet

EXPOSITION. Voyage dans l intimité des arbres. Cédric Pollet EXPOSITION Voyage dans l intimité des arbres Cédric Pollet Depuis plus de quinze ans, Cédric Pollet, photographe botaniste et ingénieur paysagiste de formation, sillonne le monde à la recherche des plus

Plus en détail

L histoire de la mobilité Information aux enseignants

L histoire de la mobilité Information aux enseignants Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail Nous nous penchons sur l histoire du moteur. Une rétrospective nous permet d y voir plus clair et une perspective nous donne une vision de l avenir. Objectif

Plus en détail

Carnet de voyage. 6 à 10 ans

Carnet de voyage. 6 à 10 ans Carnet de voyage 6 à 10 ans Nom : Prénom : Age : Taille : Profession : reporter Signes particuliers : Matériel emporté : explorateur Photo Salle 1 Bienvenue à Halocity! Pour visiter la ville, il te faut

Plus en détail

Les espaces naturels. 1. Le corrigé Page 22. Carnet-découverte n 2 Voyage en terre du développement durable

Les espaces naturels. 1. Le corrigé Page 22. Carnet-découverte n 2 Voyage en terre du développement durable Les espaces naturels 1. Le corrigé Page 22 Carnet-découverte n 2 1. Le corrigé Page 23 2. Des pistes pédagogiques Objectif pédagogique : L homme est aujourd hui gestionnaire des espaces naturels, pour

Plus en détail

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans présentent Nous, les besogneux, les pionniers insomniaques, sommes sur le point d accomplir une œuvre monumentale, comme c est excitant!... (Victor Frankenstein) Un spectacle de marionnette tout public

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Dossier de presse Contact Presse & Publicité : Frédérique Meler 06 61 43 30 95 contactpresse@retrouve-moi.fr pub@retrouve-moi.fr Chef de Projet : Joëlle Le Roch 06 62 98 10 12 La Société des Fées - 3 rue

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

FIAT 500 FRANÇOIS GRANET

FIAT 500 FRANÇOIS GRANET FIAT 500 FRANÇOIS GRANET 8 8 Il lisait le grec et le latin dans le texte, était un brillant littéraire, aimait l art et la poésie. Il est devenu le père de l automobile italienne moderne, concevant les

Plus en détail

Paris RP rue du Louvre : 120 ans d un édifice «transformable»

Paris RP rue du Louvre : 120 ans d un édifice «transformable» Paris RP rue du Louvre : 120 ans d un édifice «transformable» Guy Lambert, historien de l architecture enseignant à l École d architecture de Bordeaux chercheur au Centre d histoire des techniques et de

Plus en détail

EXPOSITIONS PHOTO BENOIT PELLETIER

EXPOSITIONS PHOTO BENOIT PELLETIER UN ALBUM EN PLUSIEURS LIEUX POUR UNE IMMERSION DANS L UNIVERS PHOTOGRAPHIQUE DE BENOÎT PELLETIER. WWW.BENOITPELLETIER.COM REIMS 51100 RUNGIS 94150 LA CARTONNERIE 12 SEP > 21 DÉC 2013 LES HALLES BOULINGRIN

Plus en détail

Sortie du livre CULTURE RUSSE EN EXIL, EUROPE 1917-1947 par Andrei KORLIAKOV

Sortie du livre CULTURE RUSSE EN EXIL, EUROPE 1917-1947 par Andrei KORLIAKOV Sortie du livre CULTURE RUSSE EN EXIL, EUROPE 1917-1947 par Andrei KORLIAKOV Andrei KORLIAKOV ATTACHÉE DE PRESSE : 16, rue Frémicourt Kateryna Lobodenko-Senani 75015 Paris Tél. : 01 83 06 58 96 Tél. :

Plus en détail

Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées

Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Ecole En Sauvy, Ville de Lancy Suisse Carte du monde à l échelle

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 9 février 009 / page Sommaire 3 notre Synthèse de l édition 00 Edition 00 : programme et informations pratiques de Florissimo 00 de l édition 00 9 février 009 / page 3 notre 00 notre

Plus en détail

Carnet de voyage. 11 à 16 ans

Carnet de voyage. 11 à 16 ans Carnet de voyage 11 à 16 ans Nom : Prénom : Age : Taille : Profession : reporter Signes particuliers : Matériel emporté : explorateur Photo Salle 1 Bienvenue à Halocity! Pour visiter la ville, il te faut

Plus en détail

Volcanisme et tectonique des plaques

Volcanisme et tectonique des plaques Volcanisme et tectonique des plaques Le volcanisme Le volcanisme est un phénomène naturel menaçant, mais il peut être aussi fascinant. Pour certaine civilisation, l attraction des volcans est grande. Elle

Plus en détail

Électrothèque de Guerlédan Musée de l Électricité E I E D. Ouverture du Musée. 15 avril 2015

Électrothèque de Guerlédan Musée de l Électricité E I E D. Ouverture du Musée. 15 avril 2015 Électrothèque de Guerlédan Musée de l Électricité E S S E R P E D R E I S S DO Ouverture du Musée 15 avril 2015 Sommaire Le Mot de la directrice de l Office de Tourisme de Pontivy Communauté : Mme de Araujo

Plus en détail

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle.

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle. 1 Les archives de la Première Guerre mondiale au Canada : un survol Marcelle Cinq-Mars, archiviste, Bibliothèque et Archives Canada Introduction La Grande Guerre fut pour le Canada la première expérience

Plus en détail

L auteure. L illustrateur

L auteure. L illustrateur Nouveauté jeunesse L histoire Dans le centre historique de Milan, Emma, dix ans, habite avec ses parents et son chat dans un immeuble ancien qui renferme un jardin secret. Son souhait le plus cher est

Plus en détail

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques HISTOIRE LOCALE Ateliers pédagogiques Primaire (selon thème choisi) et Collège Visite commentée de 2 expositions au choix aux Archives Municipales Mise à disposition de questionnaire (30 minutes de recherche

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Les réponses sont dans les images et au dos du livret-jeu.

Les réponses sont dans les images et au dos du livret-jeu. Bienvenue au musée Albert-Kahn! Ce livret-jeu est pour vous, du plus petit au plus grand, pour passer un moment agréable ensemble. Vous allez découvrir Albert Kahn et son temps : gardez les yeux ouverts,

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE THEME : LE JARDINAGE ECOLOGIQUE Mercredi 17 octobre 2012 Salle Faro 20h30 Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Mairie de Massy 1, av. du Général

Plus en détail

La Course Paris - Rouen

La Course Paris - Rouen Le 22 juillet 1894 : Première course automobile Le 22 juillet 1894 a lieu la première course automobile sur route. Le record de vitesse sur le parcours Paris-Rouen est tenu par le comte de Dion : 22 km/h!...

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Musée de la Vie wallonne

Musée de la Vie wallonne Dossier de presse Les dernières publications Dossier De presse I mai 2015 I I 2 Dans le cadre de ses missions scientifiques, le publie régulièrement des ouvrages sur des thématiques en lien avec les collections

Plus en détail

NANTES MACHINES DE L ÎLE

NANTES MACHINES DE L ÎLE NANTES MACHINES DE L ÎLE Venez découvrir des machines extraordinaires sur le site des anciens chantiers navals de Nantes. Installées dans les «grandes Nefs», lieu emblématique du patrimoine industriel

Plus en détail

Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur

Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur EXPOSITION Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur Du 29 Mars au 13 Décembre 2015 Musée Eugène-Carrière, 3 rue Ernest Pêcheux 93460 GOURNAY sur Marne La nouvelle présentation de la collection permanente

Plus en détail

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète!

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète! Tes 12 défis Dis STOP au réchauffement de la planète! Tes 12 défis mode d emploi Et si les 500 000 lecteurs d Images Doc s y mettent? Ce livret te propose 12 gestes simples à réaliser dans ta vie quotidienne

Plus en détail

Emeric Feher À la vie à l image

Emeric Feher À la vie à l image Les Éditions du patrimoine présentent Emeric Feher À la vie à l image > Un photographe humaniste talentueux et méconnu > Une collection de photographies en grande partie inédite révélée au public > Une

Plus en détail

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen «Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, présentée par Frédéric LESUR, Supélec 92 Illustrations

Plus en détail

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Archives départementales

Archives départementales Archives départementales Mémoire des générations et des territoires Les Archives, d hier à aujourd hui Nées peu après la Révolution française, les Archives départementales sont aujourd hui une institution

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète?

Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète? Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète? Les océans couvrent 71% de la surface de la Terre et contiennent 97,2% du volume d eau de notre planète. Quelle quantité d eau potable y a-t-il sur notre

Plus en détail

Photographes, publiez votre livre photo!

Photographes, publiez votre livre photo! Photographes, publiez votre livre photo! Darius D. Himes et Mary Virginia Swanson Groupe Eyrolles, 2012, pour l édition en langue française ISBN : 978-2-212-13381-3 Sommaire Introduction 7 1 2 3 4 5 6

Plus en détail

COMPTE RENDU ANIMATION Activités scientifiques à l école maternelle mars 2010

COMPTE RENDU ANIMATION Activités scientifiques à l école maternelle mars 2010 DVD APPRENDRE la science et la technologie à l école SCEREN distribué aux écoles ou aux participants Plan 1. Les attentes institutionnelles ( programmes 2008) 2. Des éléments essentiels à connaître 3.

Plus en détail

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin.

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin. Réécriture Réécriture Réécriture La nouvelle fantastique Au XIX ème siècle, un genre nouveau naît et se développe : la nouvelle fantastique. La nouvelle est un récit bref, présentant des personnages peu

Plus en détail

Révélateur de talents et passeur de rêves

Révélateur de talents et passeur de rêves Révélateur de talents et passeur de rêves www.treizeavril-editions.fr Treize Avril Éditions maison d éditions sensible......aux vents du monde et éprise d ailleurs, pertinente et persévérante dans son

Plus en détail

Plantes en fête. Dossier de Presse. Auray. à Kerplouz. 3 & 4 octobre 2015

Plantes en fête. Dossier de Presse. Auray. à Kerplouz. 3 & 4 octobre 2015 Auray 3 & 4 octobre 2015 à Kerplouz Société d Horticulture du Pays d Auray www.hortiauray.com Parc du lycée de Kerplouz Samedi de 11h à 18h30 Dimanche de 9h30-18h30 Dossier de Presse SOMMAIRE I. La Société

Plus en détail

Dossier de Presse. Porte-plume éditions. Conception et réalisation de beaux livres sur mesure.

Dossier de Presse. Porte-plume éditions. Conception et réalisation de beaux livres sur mesure. Biographies Livres d entreprises Récits de cuisine Envies de livres Porte-plume éditions Conception et réalisation de beaux livres sur mesure. Porte-plume éditions 33-35 rue de Chazelles 75017 Paris 01

Plus en détail

ÊTES-VOUS PRÊT POUR UP? MAINTENANT, COMMENÇONS

ÊTES-VOUS PRÊT POUR UP? MAINTENANT, COMMENÇONS ÊTES-VOUS PRÊT POUR UP? MAINTENANT, COMMENÇONS 1 C EST VOUS, AVEC UN MODE DE VIE PLUS SAIN Bien sûr, nous savons qu'il est dans notre intérêt de manger plus sainement, de mieux dormir et de bouger davantage,

Plus en détail

Dossier de sponsoring

Dossier de sponsoring Dossier de sponsoring Soutenez l équipe d ISIBOT L Institut Supérieur d Informatique, de Modélisation et de leurs Applications est l une des écoles publiques d ingénieurs les plus dynamiques de la région

Plus en détail

AUTOUR DE L'EXPOSITION

AUTOUR DE L'EXPOSITION AUTOUR DE L'EXPOSITION DOSSIER DE PRESSE #Halsman Visites & Activités Jeune public 1, PLACE DE LA CONCORDE PARIS 8 E M CONCORDE WWW.JEUDEPAUME.ORG VISITES & ACTIVITÉS JEUNE PUBLIC Comment un oiseau peut-il

Plus en détail

20 FI FONDS BRUGNOT-CORNUÉJOLS. Inventaire réalisé par Sonia Dollinger, assistante de conservation aux Archives Municipales de Beaune

20 FI FONDS BRUGNOT-CORNUÉJOLS. Inventaire réalisé par Sonia Dollinger, assistante de conservation aux Archives Municipales de Beaune 20 FI FONDS BRUGNOT-CORNUÉJOLS Inventaire réalisé par Sonia Dollinger, assistante de conservation aux Archives Municipales de Beaune Janvier 2000 INTRODUCTION Ce fonds a été donné aux Archives Municipales

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

VIVRE ENSEMBLE À TRAVERS LE QUÉBEC MONTREAL/QUÉBEC/CHARLEVOIX

VIVRE ENSEMBLE À TRAVERS LE QUÉBEC MONTREAL/QUÉBEC/CHARLEVOIX VIVRE ENSEMBLE À TRAVERS LE QUÉBEC MONTREAL/QUÉBEC/CHARLEVOIX Dans le cadre du Vivre ensemble en français, enjeu essentiel de la planification stratégique 2014-2018 de la CSMB, le volet Vivre ensemble

Plus en détail

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée Dès 1858, on dispose de cartes géographiques relativement précises qui ont permis à Antonio Snider- Pellegrini d

Plus en détail

Livret-jeux réservé aux 6/12 ans. à la découverte de notre patrimoine. Agricolix, Joue avec le paysan gallo-romain

Livret-jeux réservé aux 6/12 ans. à la découverte de notre patrimoine. Agricolix, Joue avec le paysan gallo-romain Livret-jeux réservé aux 6/12 ans à la découverte de notre patrimoine Agricolix, Joue avec le paysan gallo-romain S o m m a i r e Edito 3 Joue avec Agricolix aux Méli-mé-mots 4 Retrouve les mots cachés

Plus en détail

édition DU PRIX GEORGES TRUFFAUT TROIS ASSOCIATIONS EXEMPLAIRES RéCOMPENSéES LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... LE PRIX GEORGES TRUFFAUT

édition DU PRIX GEORGES TRUFFAUT TROIS ASSOCIATIONS EXEMPLAIRES RéCOMPENSéES LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... LE PRIX GEORGES TRUFFAUT Mai 2013 édition DU PRIX GEORGES TRUFFAUT TROIS ASSOCIATIONS EXEMPLAIRES RéCOMPENSéES LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... Georges TRUFFAUT (1872 1948) La fondation s inspire tout naturellement du legs humaniste

Plus en détail

L inconscient que je suis et sa relation au mot d esprit

L inconscient que je suis et sa relation au mot d esprit L inconscient que je suis et sa relation au mot d esprit Jean Zéboulon L écrin naturel dans lequel il repose est composé de six os étroitement soudés : caverne obscure dans laquelle, toujours soucieux

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

«Ensemble construisons la mémoire vivante de notre quartier!» Le Réservoir à souvenirs. Clément BONET 33, rue porte d Alès 30 000 Nîmes

«Ensemble construisons la mémoire vivante de notre quartier!» Le Réservoir à souvenirs. Clément BONET 33, rue porte d Alès 30 000 Nîmes Le Réservoir à souvenirs «Ensemble construisons la mémoire vivante de notre quartier!» Clément BONET 33, rue porte d Alès 30 000 Nîmes lereservoirasouvenirs@gmail.com 06.48.10.20.65 #01 LE RÉSERVOIR À

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Photo 42. 3 Rue Albert Ier, 1480 Tubize, Belgique. Gsm : 0032 479 67 93 31. info@photo-42.com, www.photo-42.com TVA: BE 0561.980.

Photo 42. 3 Rue Albert Ier, 1480 Tubize, Belgique. Gsm : 0032 479 67 93 31. info@photo-42.com, www.photo-42.com TVA: BE 0561.980. Photo 42 3 Rue Albert Ier, 1480 Tubize, Belgique Gsm : 0032 479 67 93 31 info@photo-42.com, www.photo-42.com TVA: BE 0561.980.881 Chef d entreprise: Isabel Leeson Date de création: 1er Octobre 2014. Secteur

Plus en détail

L histoire des frères Violet. L histoire des frères Violet. Un vin «tonique et hygiénique» Un vin «tonique et hygiénique»

L histoire des frères Violet. L histoire des frères Violet. Un vin «tonique et hygiénique» Un vin «tonique et hygiénique» 1866 L histoire des frères Violet 1866 L histoire des frères Violet Un vin «tonique et hygiénique» Un vin «tonique et hygiénique» Les frères Simon et Pallade Violet, marchands ambulants de tissus, s installent

Plus en détail

Service éducatif et culturel. Musée national - collection Schlumpf. w w w. m u s e e s - m u l h o u s e. f r. 4-7 ans

Service éducatif et culturel. Musée national - collection Schlumpf. w w w. m u s e e s - m u l h o u s e. f r. 4-7 ans Service éducatif et culturel 4-7 ans à la Cité de l Automobile Musée national - collection Schlumpf w w w. m u s e e s - m u l h o u s e. f r 2 Louise et Jacquot Allée 1 Histoire de roues Louise et Jacquot

Plus en détail

«Un rat qui court dans la campagne» «Le Petit train Zaman» : notice technique

«Un rat qui court dans la campagne» «Le Petit train Zaman» : notice technique «Un rat qui court dans la campagne» «Le Petit train Zaman» : notice technique «On dirait un rat qui court dans la campagne!», s exclama un industriel anglais venu admirer le petit train Zaman. (1) Cette

Plus en détail

Offres pédagogiques 2015-2016

Offres pédagogiques 2015-2016 Le Pavillon de Manse Pavillon de la Science Un lieu de découvertes qui éveille la curiosité Offres s 2015-2016 PicardieScience un projet fédérateur au service de la valorisation de l innovation et de

Plus en détail

Hôtel et Bibliothèque Thiers. Fondation Dosne-Thiers

Hôtel et Bibliothèque Thiers. Fondation Dosne-Thiers Hôtel et Bibliothèque Thiers Fondation Dosne-Thiers L hôtel Dosne-Thiers et Monsieur Thiers C est dans le quartier de la "Nouvelle Athènes" que l agent de change Alexis Dosne acheta, en 1832, une propriété

Plus en détail

LE DESSIN DE. Créer un manga : toutes les étapes. Texte : Junichi Sugamoto. Illustrations : Mikio Kawanishi

LE DESSIN DE. Créer un manga : toutes les étapes. Texte : Junichi Sugamoto. Illustrations : Mikio Kawanishi LE DESSIN DE Créer un manga : toutes les étapes Texte : Junichi Sugamoto Illustrations : Mikio Kawanishi 1 Les genres se multiplient avec le temps Les mangas diversifient leurs thèmes : école, baseball,

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

Une expérience Information aux enseignants

Une expérience Information aux enseignants Information aux enseignants 1/8 Ordre de travail Les élèves testent divers matériaux pour faire des expériences et construire un véhicule à moteur-fusée. Objectif Les élèves acquièrent de nouvelles connaissances

Plus en détail

Tél : 06 20 27 93 89 Mail : contact@boiteauxclics.com www.boiteauxclics.com Facebook BOITE AUX CLICS STEPHANIE SOUM PHOTOGRAPHE

Tél : 06 20 27 93 89 Mail : contact@boiteauxclics.com www.boiteauxclics.com Facebook BOITE AUX CLICS STEPHANIE SOUM PHOTOGRAPHE 2014 Tél : 06 20 27 93 89 Mail : contact@boiteauxclics.com www.boiteauxclics.com Facebook BOITE AUX CLICS STEPHANIE SOUM PHOTOGRAPHE Photographe passionnée depuis plus de 15 ans, je suis ravie de vous

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

De l eau à l électricité, quelle aventure!

De l eau à l électricité, quelle aventure! De l eau à l électricité, quelle aventure! 1977-87 Construction de l aménagement hydroélectrique de Grand Maison 1988 Ouverture du Conservatoire des Industries hydro-électriques : Hydrélec EDF A OUVERT

Plus en détail

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5 Exposition temporaire : présentation page 2 Exposition temporaire : programme d animations page 3 Évènements :. page 4 Exposition permanente : présentation page 5 Exposition permanente : programme d animations

Plus en détail

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Annexe D: Liste des réponses associatives primaires pour les différents groupes d âges avec

Plus en détail

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne)

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne) REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne) Réf. : n 2010-61 PARTIE A INFORMATIONS ESSENTIELLES 1 RÉSUMÉ La motorisation individuelle, qui a presque 150 ans d histoire, a donné naissance

Plus en détail

BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE. Camille À VOTRE ÉCOUTE. (33) 03 20 26 27 28 relation-client@claudebell.com

BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE. Camille À VOTRE ÉCOUTE. (33) 03 20 26 27 28 relation-client@claudebell.com BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE 1 INDEX 3 - INSTITUT CLAUDE BELL, qui sommes-nous? 4 - INSTITUT CLAUDE BELL, notre historique. 5 - Nos différentes gammes de produits / Contrôle Qualité. 6 - Ambassadrice,

Plus en détail

ASV à la découverte de l'ile de France lundi 8 avril 2013. les coulisses de la Tour Eiffel

ASV à la découverte de l'ile de France lundi 8 avril 2013. les coulisses de la Tour Eiffel ASV à la découverte de l'ile de France lundi 8 avril 2013 les coulisses de la Tour Eiffel Événement inédit depuis sa construction en 1889, elle vous invite aujourd hui à une découverte fascinante et insolite

Plus en détail

Projet Personnel et Professionnel.

Projet Personnel et Professionnel. IUT INFORMATION COMMUNICATION Projet Personnel et Professionnel. Interview d Alexandra Schwartzbrod Astou-Maryème YAO 17/12/2012 LE METIER DE JOURNALISTE. «Une école extraordinaire» Alexandra Schwartzbrod

Plus en détail

Bibliothèque de Saint-Lô. De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien.

Bibliothèque de Saint-Lô. De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien. Regard Architectural Bibliothèque de Saint-Lô Centre culturel Jean Lurçat Égalité d accès à la culture 2013 De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien. L'incendie l'a détruite totalement

Plus en détail

Forces et mouvement. Suite: la dynamique

Forces et mouvement. Suite: la dynamique Les forces Forces et mouvement Tout ce qui se passe dans l Univers est provoqué par des forces. Une force est une poussée ou une traction qui provoque le déplacement ou la rotation des objets. Il faut

Plus en détail

Depuis 1885, nous perpétuons la tradition sans cesser d innover

Depuis 1885, nous perpétuons la tradition sans cesser d innover Depuis 1885, nous perpétuons la tradition sans cesser d innover L esprit Papier d Arménie Écologie Soucieux du respect de l environnement, le Papier d Arménie n emploie pas de gaz propulseur, il est sans

Plus en détail

Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var»

Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var» Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var» Fonctionnement en Marguerite des sites : «le Pont Charles Albert» (Baus Roux) «les 4 vents» (Village) 2012/2013 I. Présentation

Plus en détail

mort, icelle symbolisée dans son imagination d écrivain par un squelette à la face camarde, celui qui venait présentement d emmener Monique.

mort, icelle symbolisée dans son imagination d écrivain par un squelette à la face camarde, celui qui venait présentement d emmener Monique. mort, icelle symbolisée dans son imagination d écrivain par un squelette à la face camarde, celui qui venait présentement d emmener Monique. C était son unique compétence, écrire. Il le disait à ses lecteurs

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

Animer et Diriger une Equipe Séance 3

Animer et Diriger une Equipe Séance 3 SUIVI DE FORMATION - SEANCE 3 Animer et Diriger une Equipe Séance 3 VERSION MARS 2009 PARTIE I : DEROULEMENT DE LA SEANCE 3 1. POUR ACCEDER A LA SEANCE DE SUIVI Ce document est imprimé. Vous êtes dans

Plus en détail

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»?

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? Carlos Guevara «Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? La phrase du titre de mon exposé est de Lacan, le signe d interrogation est de moi. Cette phrase, vous pouvez la trouver dans

Plus en détail

Découvrir Mons 2015 en 5 formules exclusives

Découvrir Mons 2015 en 5 formules exclusives Découvrir Mons en 5 formules exclusives DÉCOUVRIR MONS DÉCOUVRIR MONS, CAPITALE EUROPÉENNE DE LA CULTURE EN 5 FORMULES EXCLUSIVES Avec plus de 300 événements marquants, Mons s apprête à vivre en une explosion

Plus en détail

La France à la fin du 19 ème siècle - début 20 ème

La France à la fin du 19 ème siècle - début 20 ème DOSSIER PÉDAGOGIQUE La France à la fin du 19 ème siècle - début 20 ème " Accumuler du savoir, approfondir la compréhension peuvent être obtenus en utilisant de multiples parcours. L émotion, la sensibilité

Plus en détail

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois *

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * Dans 50 ans, le secteur agricole restera stratégique même dans nos pays développés et il faudra toujours autant de

Plus en détail

Ma solution de la 560 (MrMagoo)

Ma solution de la 560 (MrMagoo) Ma solution de la 560 (MrMagoo) Je ne donne ci-dessous que l essentiel de ma solution, parce qu il y a des éléments annexes que je ne tiens pas à révéler. En plus, je veux essayer de faire court, pour

Plus en détail

Vous disiez? Dossier d enseignement sur le bruit et les lésions de ľouïe Exercices de consolidation 60 minutes, moyen 2009-0303

Vous disiez? Dossier d enseignement sur le bruit et les lésions de ľouïe Exercices de consolidation 60 minutes, moyen 2009-0303 =1 Vous disiez? Dossier d enseignement sur le bruit et les lésions de ľouïe Exercices de consolidation 60 minutes, moyen Objectif Permettre aux apprenants d approfondir des connaissances essentielles dans

Plus en détail

Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas. Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce

Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas. Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce 1 Ce livret vous est offert gratuitement. Vous pouvez l'imprimer

Plus en détail

Les irisiades. Règlement Concours Photo. Du Château d Auvers-sur-Oise THÈME 2016. 01 34 48 48 48 www.chateau-auvers.fr

Les irisiades. Règlement Concours Photo. Du Château d Auvers-sur-Oise THÈME 2016. 01 34 48 48 48 www.chateau-auvers.fr Les irisiades Fête des fleurs, des plantes et des arts Exposition Événement Ateliers Règlement Concours Photo Du Château d Auvers-sur-Oise 2016 Récompenses THÈME 2016 L Amour au Jardin 01 34 48 48 48 www.chateau-auvers.fr

Plus en détail

Alphonse Lalauze (Paris, 6 e arr. 1872- Milly-la-Forêt 1936) est un peintre militaire et historique français. Dans les tranchées 1915

Alphonse Lalauze (Paris, 6 e arr. 1872- Milly-la-Forêt 1936) est un peintre militaire et historique français. Dans les tranchées 1915 Les peintres 14-18 Cours 2 Les observateurs La mobilisation fait d'hommes du commun des soldats soudain précipités dans un autre monde, régi par d'autres lois, le monde de l'ordre militaire et de la mort

Plus en détail

PROJET : LE POTAGER-JARDIN

PROJET : LE POTAGER-JARDIN PROJET : LE POTAGER-JARDIN 1- INTRODUCTION ET OBJECTIFS Le jardinage constitue une excellente initiation au travail individuel et collectif. Méthode, régularité et opiniâtreté sont en effet indispensables

Plus en détail

Des piles et des ampoules

Des piles et des ampoules L électricité Des piles et des ampoules Des piles peuvent être utilisées pour faire fonctionner des appareils électriques. Suivant les appareils, il est possible d utiliser des piles rondes (réveil, lampe

Plus en détail

Première partie : les distances dans le système solaire

Première partie : les distances dans le système solaire Mesurer des distances dans le système solaire Pierre Causeret(*) Après avoir rappelé les principales méthodes pour mesurer des distances dans le système solaire (dont plusieurs sont réalisables avec des

Plus en détail

musée vert le mans museum d'histoire naturelle

musée vert le mans museum d'histoire naturelle Musée Vert : 204, avenue Jean Jaurès - CS 40010-72039 Le Mans Cedex 9 Ouvert du lundi au vendredi : 9h - 12h et 14h - 18h le dimanche après-midi : 14h - 18h Fermé le samedi - Tel. 02 43 47 39 94 - site

Plus en détail

Les Jardins Suspendus fêtent leurs 5 ans.

Les Jardins Suspendus fêtent leurs 5 ans. - 1 - Les Jardins Suspendus fêtent leurs 5 ans. Cette année 2013 marquera, pour les Jardins Suspendus, le cinquième anniversaire de son ouverture au public en septembre 2008. Afin de célébrer cet anniversaire,

Plus en détail

Le Management selon Deming

Le Management selon Deming Le Management selon Deming Une démarche complète de management, basée sur les fondamentaux de la Qualité L Association Française Edwards Deming Votre attente Comprendre mieux ce qui est derrière le nom

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

27 juin > 27 septembre 2015 MUSÉES RENAUDOT & CHARBONNEAU-LASSAY LOUDUN (86) EXPOSITION

27 juin > 27 septembre 2015 MUSÉES RENAUDOT & CHARBONNEAU-LASSAY LOUDUN (86) EXPOSITION EXPOSITION 27 juin > 27 septembre 2015 MUSÉES RENAUDOT & CHARBONNEAU-LASSAY LOUDUN (86) L EXPOSITION J emprunte les canaux asséchés de ma mémoire et me perds dans les sentiers de l enfance. Surgissent

Plus en détail

ENTRE TICE ET PAPIER, IL EST URGENT DE NE PAS CHOISIR!

ENTRE TICE ET PAPIER, IL EST URGENT DE NE PAS CHOISIR! Collège ENTRE TICE ET PAPIER, IL EST URGENT DE NE PAS CHOISIR! par Sébastien HACHE, IREM de Strasbourg Co-responsable de projet «Mathenpoche papier» Modestement mais résolument, Sésamath fait son Manuel

Plus en détail