Denis Guthleben. rêves de ÉTONNANTES INVENTIONS DE L ENTRE-DEUX-GUERRES SAVANTS ARMAND COLIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Denis Guthleben. rêves de ÉTONNANTES INVENTIONS DE L ENTRE-DEUX-GUERRES SAVANTS ARMAND COLIN"

Transcription

1 Denis Guthleben rêves de ÉTONNANTES INVENTIONS DE L ENTRE-DEUX-GUERRES SAVANTS ARMAND COLIN

2 AUTEUR Denis Guthleben est historien, attaché scientifique au Comité d histoire du CNRS. Il est l auteur de l ouvrage Histoire du CNRS de 1939 à nos jours (Armand Colin, 2009). En 2009, le CNRS a fêté ses 70 ans. J ai publié à cette occasion, chez Armand Colin, un ouvrage qui retrace son histoire et qui revient en quelques paragraphes sur l Office national des inventions, l un des ancêtres du CNRS. Ce que je ne savais pas, et que j ai découvert en préparant le cahier des illustrations de l histoire du CNRS, c est qu un véritable trésor est toujours conservé dans les sous-sols de ces bâtiments : plusieurs centaines de plaques de verre photographiques qui témoignent de l activité de l Office. Ces photographies, inédites pour la plupart, ont été un coup de cœur pour moi. Ces plaques qui, en dépit des années, sont restées dans un état impeccable, dévoilent les travaux des inventeurs de Meudon, ces incroyables machines, ces folles expériences qu ils ont imaginées entre 1919 et Quelles sont ces inventions? Comment fonctionnent-elles? Pourquoi et dans quel contexte ont-elles vu le jour? Bien plus que des photographies, je vous livre ici une enquête historique qui révèle un monde d inventions et d idées au dynamisme et à l ingéniosité insoupçonnés! 2

3 RÉSUMÉ Un univers de créations farfelues et d inventions révolutionnaires Au lendemain de la Première Guerre mondiale, le souci de promouvoir l innovation et de répondre à des besoins sociaux ou d intérêt stratégique suscite la création de l Office national des recherches scientifiques, industrielles et des inventions. Installé sur les collines de Meudon, avec Paris pour perspective, l Office réunit dans ses laboratoires des équipes d inventeurs, de savants et de laborantins. Là, science, imagination et ingéniosité s unissent pour donner naissance à toutes sortes d inventions et de machines extraordinaires. Certaines sont des ébauches ou des prototypes des objets de notre présent (la machine à laver, l extincteur, le préfabriqué ), d autres témoignent des rêves de modernisation agricole (les essais d électrification des légumes), d autres encore obéissent à l obsession de la supériorité militaire (le masque à gaz collectif), ou enfin sont prémonitoires (la voiture électrique). C est dire si l époque est riche de trouvailles et confiante dans un progrès scientifique et technique encore empreint de poésie. Successeur de l Office en 1939, le CNRS a hérité d un trésor : un fonds exceptionnel et totalement inédit de photos sur plaques de verre, qui révèlent l étrange beauté de ces temps révolus. Grâce à ces clichés uniques réunis dans ce livre, le lecteur découvre un univers scientifique méconnu et les balbutiements de nos savants. Sous la plume de Denis Guthleben, historien, attaché scientifique au Comité d histoire du CNRS, l humour est souvent au rendez-vous, et l on ne se privera pas de quelques fous rires devant ces drôles de machines. Mais l émotion a aussi sa place, tant on voit comment, il n y a même pas un siècle, un monde tout différent du nôtre, était soucieux de s enrichir et de se moderniser. Pour la première fois, les archives de l Office national des inventions, l ancêtre du CNRS, ont ouvert leurs portes à un éditeur Une approche poétique et humoristique de la recherche scientifique de l entre-deux-guerres Un trésor iconographique inédit

4 SOMMAIRE I. La science se met AU VERT L électroculture : il y a de l électricité dans l herbe Le savant et le roseau La scie de Pioche La pelle des mutilés Arrache-souches Chignoles pour chevaux à la chaîne L arche de Breton Vingt millièmes de lieue sous le lac Fenêtre sur eaux troubles Blitz aquatique Piston pour plankton Chasse aux bélugas : la der des mers II. Le grand MÉNAGE L art de la cuisson La recherche est dans la boîte On the rocks De fil en aiguille Chercheur, tu dors Le meuble-classeur La science ménagère Tabouret hygiénique Marchands de tapis III. Quand votre moteur fait BOUM! Une fée dans le moteur Une forêt dans le moteur Les pare-boue Liénard Turbo-inventeurs Bon vent debout! Chasse-piéton 4

5 IV. Attention TRAVAUX! Un métro d avance Brouette à bascule La maison à 8 francs Économies d échelles Poterie sous pavés Port du casque obligatoire Paris en trottoirs roulants V. MESURES de sécurité Icare à Bellevue Bouée contre bouillon Halte au feu Champ de vision pour champ de bataille Pilotage au ras des pâquerettes Au secours des inventeurs Inventeurs-sauveteurs Grandes oreilles Angles de tir VI. IMAGES et SONS Parole au muet Loupe lumière Retour vers la troisième dimension Hachures faciles Le vote électrique Les arts ménagers sur un petit nuage Ça chauffe pour la pub Le dérouleur-enrouleur

6 ORGANISATION DE L OUVRAGE 6 Des photographies inédites

7 Un texte riche en informations et en humour

8 EXTRAIT LA SCIENCE SE MET AU VERT L ÉLECTROCULTURE : IL Y À DE L ÉLECTRICITÉ DANS L HERBE Lumière, humidité, température, nature du sol la croissance des végétaux dépend de facteurs dont la complexité a épuisé des générations de botanistes. Depuis l Histoire des plantes de Théophraste, on ne compte plus les ouvrages dédiés à l étude du règne végétal et de l influence du milieu sur son développement. Bien avant que le mystère commence à être percé, cette curiosité désintéressée pour les secrets de la Nature a cédé le pas à une préoccupation plus impérieuse : l accroissement des rendements. Dans la longue histoire des interventions humaines sur le monde végétal, un épisode reste méconnu : celui de l électroculture. Que l on ne s y trompe pas : ces plantes, reliées à un impressionnant dispositif de fils électriques, ne sont pas les parias du potager, condamnées à la peine capitale en vertu du code floral. Électrocution jusqu à ce que mort s en suive? Non : électrocution jusqu à ce que récolte abonde! Électrifier le jardin ou le jardinier? L électroculture n est pas née à Meudon dans les années Elle trouve son origine en Ecosse, deux siècles plus tôt. En octobre 1746, le docteur Maimbray se livre à une manipulation inédite en soumettant deux myrtes à l influence d une génératrice électrostatique. Nul ne sait d où lui vient cette idée pour le moins originale. Mais les Nul ne sait d où lui vient Lumières, qui voient un développement prodigieux de l étude des phénomènes électriques, sont propices à de telles tentatives. Les observations cette idée pour le du savant, exposées devant la Royal Society de Londres, interpellent la moins originale. Mais communauté éclairée : les plantes ont poussé au-delà de la moyenne. Il les Lumières, qui voient n en faut guère plus pour faire des myrtes de Maimbray le mythe fondateur de l électroculture, et pour encourager de nouvelles recherches à un développement travers l Europe. prodigieux de l étude En France, le flambeau est tout d abord repris par l abbé Nollet, qui rédige des phénomènes en 1749 un opuscule sur «les effets nuisibles ou avantageux» des phénomènes électriques, puis par Pierre Bertholon de Saint-Lazare, auteur en électriques, sont propices 1783 d un mémoire sur «l électricité des végétaux». L abbé Bertholon à de telles tentatives. observe que des jasmins, placés près de la chaîne d un paratonnerre, atteignent une hauteur supérieure à celle des plantes qui en sont éloignées. Fort de ce constat, il imagine une batterie d expériences. L une d elles aboutit à la conception de l électrovégétomètre, une perche de 15 mètres de haut couronnée d une tige métallique reliée à la terre. Les résultats qu il obtient restent néanmoins contradictoires. Ils ne sont guère plus concluants lorsqu il tente de relier l habit de son jardinier à une machine électrique, dans l espoir de transmettre aux jeunes pousses, par l intermédiaire de ce cobaye humain, les vertus fécondes de l électricité. 8

9 L ÉLECTROCULTURE : IL Y À DE L ÉLECTRICITÉ DANS L HERBE Des fleurets dans un massif d épinards L essor de l industrie chimique et de la production d engrais au siècle suivant maintient l électroculture dans le champ des expériences sporadiques. Pour autant, les études ne sont pas abandonnées. L année 1845 voit ainsi le perfectionnement de l électrovégétomètre par Jules-François Dupuis-Delcourt, un spécialiste de l aérostatique. Le peu de succès qu il rencontre dans son potager le conduit toutefois à délaisser les plantes et à se consacrer, l année suivante, à la rédaction d un rapport sur l utilisation festive des montgolfières. L électroculture n a cependant pas dit son dernier mot. Un événement concourt à son retour en grâce : l exposition internationale de Paris en 1881, qui lance la grande aventure scientifique et technologique de l électricité. Certes, les électrocultivateurs se situent à la marge du formidable mouvement qui s engage alors. Il n empêche que l avènement de la nouvelle énergie au cœur de la société apporte de l eau à leur moulin. L un d entre eux s illustre par son opiniâtreté : Fernand Basty. Officier d infanterie, il débute ses expériences en En 1914, le vicomte de Bonald, descendant du célèbre monarchiste et adepte de l électroculture, relate son initiation : «M. Basty eut l idée de planter au Une parcelle électrifiée dans les jardins de l Office en 1923.

10 EXTRAIT LA SCIENCE SE MET AU VERT milieu d un massif d épinards et de pommes de terre de vieux fleurets terminés en pointe. Il obtint pour les pommes de terre 30 % de surproduction, et quant aux épinards, ils donnèrent trois récoltes, la première avec une surproduction de 144 %, la seconde avec une surproduction de 80 % et la troisième avec une surproduction de 34 %». Dans la foulée, le lieutenant Basty crée une revue, qui publie des résultats indéniables. Ou presque : si la description des parcelles électrifiées est toujours méticuleuse, celle des lopins de référence est loin d être aussi rigoureuse. Sur quelle terre et dans quelles conditions croissent les plantes témoins, non soumises à l influence électrique? Motus Le premier Congrès international d électroculture Du 24 au 26 octobre 1912 se tient à Reims le premier Congrès international d électroculture. L heure est aux premiers bilans. Elle est aussi à la confrontation des expériences nationales. Fernand Basty y accueille un invité de marque : le colonel Eugène Pilsoudski, un ingénieur russe qui s est déjà acquis une petite notoriété en testant les premiers télégraphes sans fil. Son intervention devrait constituer le clou de la rencontre. Toutefois, il peine à franchir le cap des généralités. L influence de l énergie électrique sur les plantes ne serait, L influence de l énergie selon lui, qu une infime partie des forces colossales activées sur la planète. La Terre agirait en effet comme «un condensateur d une énorme capacité électrique sur les plantes qui se charge pendant un certain temps et, enfin un beau jour, se ne serait, selon lui, décharge». La conséquence de cette inversion? Les tremblements de terre, qu une infime partie des provenant «des ouragans électriques qui ont lieu dans le sein de la terre». Les participants au Congrès ne pouvaient pas être familiers de la théorie forces colossales de la dérive des continents, tout juste énoncée par Alfred Wegener, ni du activées sur la planète. modèle de la tectonique des plaques, auquel il faudra encore cinquante ans pour s imposer. Mais ils pouvaient déjà s interroger sur la validité de leurs travaux. Le tableau brossé par Eugène Pilsoudski n est en effet pas des plus glorieux. Il avoue à demi-mot obtenir des résultats «changeants». C est peu de le dire : au Jardin des Plantes de Saint-Pétersbourg, l électricité n a pas encouragé les fèves à pousser, ni les pommes de terre. Pire, «l aspect des plantes électrisées est peu séduisant». L officier du tsar reste toutefois confiant : à coup sûr, ses prochains essais, en particulier sur le coton, se verront récompensés en Le miracle électrique Mais le premier Congrès international d électroculture sera aussi le dernier. Rendez-vous est tout d abord fixé à l année suivante. Les participants placent en particulier leurs espoirs dans l électrification des tonneaux de vin, une expérience prometteuse : «Les vins naturels, de qualité moyenne, se trouvent améliorés en l espace de quelques heures et dans une si grande proportion qu ils peuvent être confondus avec les vins vieux de qualité supérieure dont ils ont du reste l arôme et la finesse du goût».toutefois, en l absence d avancée déterminante en 1913, la décision est prise de remettre la rencontre à octobre L heure n est plus alors à l organisation de tels événements. Et la guerre accomplit sa grande œuvre 10 Deux spécimens de poireaux récoltés dans un jardin électrifié à Bellevue en 1923.

11

12 En librairie le 5 octobre pages 25 TTC 19,5 x 25,5 cm Relié sous jaquette 200 illustrations Denis Guthleben rêves de SAVANTS ÉTONNANTES INVENTIONS DE L ENTRE-DEUX-GUERRES ARMAND COLIN SERVICE DE PRESSE Stéphanie Henry Tél. : Images : CNRS Photothèque/Fonds historique PLAN MÉDIA Service de presse Lancement au Centre d art et de Culture de la ville de Meudon Événementiel dans le cadre de la semaine de la Science Publicité Historia Partenariat Médias CONTACTS COMMERCIAUX UP Diffusion Direction des ventes Tél. : Armand Colin Alexandrine Améziane Tél. : ARMAND COLIN

au monde alors que l homme déraisonnable pensait que le monde devait s adapter à lui, ce

au monde alors que l homme déraisonnable pensait que le monde devait s adapter à lui, ce «Shaw disait que l homme raisonnable était celui qui savait qu il fallait s adapter au monde alors que l homme déraisonnable pensait que le monde devait s adapter à lui, ce qui faisait que le monde appartenait

Plus en détail

L Histoire des Arts en cours de mathématiques

L Histoire des Arts en cours de mathématiques L Histoire des Arts en cours de mathématiques 1 BO n 32 du 28 août 2008 L'enseignement de l'histoire des arts est obligatoire pour tous les élèves de l'école primaire, du collège et du lycée (voies générale,

Plus en détail

Photographes, publiez votre livre photo!

Photographes, publiez votre livre photo! Photographes, publiez votre livre photo! Darius D. Himes et Mary Virginia Swanson Groupe Eyrolles, 2012, pour l édition en langue française ISBN : 978-2-212-13381-3 Sommaire Introduction 7 1 2 3 4 5 6

Plus en détail

le front populaire des photographes Henri Cartier-Bresson I Robert Capa I Sam Lévin I André Kertész I François Kollar I Willy Ronis I David Seymour...

le front populaire des photographes Henri Cartier-Bresson I Robert Capa I Sam Lévin I André Kertész I François Kollar I Willy Ronis I David Seymour... le front populaire des Henri Cartier-Bresson I Robert Capa I Sam Lévin I André Kertész I François Kollar I Willy Ronis I David Seymour... photographes Les faits Un grand moment photographique Chim (David

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Emeric Feher À la vie à l image

Emeric Feher À la vie à l image Les Éditions du patrimoine présentent Emeric Feher À la vie à l image > Un photographe humaniste talentueux et méconnu > Une collection de photographies en grande partie inédite révélée au public > Une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE www.pressecitron.org

DOSSIER DE PRESSE www.pressecitron.org DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE DESSIN QUI FAIT MOUCHE! À l occasion de la 23 e Semaine de la presse et des médias, l École Estienne est prête à faire du Bzzz... Le dessinateur de presse, en

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

LE SCULPTEUR MICHEL ZADOUNAISKY A L HONNEUR CHEZ ARTCURIAL LYON LES 5, 7 ET 18 JUIN 2012

LE SCULPTEUR MICHEL ZADOUNAISKY A L HONNEUR CHEZ ARTCURIAL LYON LES 5, 7 ET 18 JUIN 2012 Communiqué de presse Avril 2012 LE SCULPTEUR MICHEL ZADOUNAISKY A L HONNEUR CHEZ ARTCURIAL LYON LES 5, 7 ET 18 JUIN 2012 Figure artistique incontournable à Lyon, le sculpteurferronnier Michel Zadounaïsky

Plus en détail

Révélateur de talents et passeur de rêves

Révélateur de talents et passeur de rêves Révélateur de talents et passeur de rêves www.treizeavril-editions.fr Treize Avril Éditions maison d éditions sensible......aux vents du monde et éprise d ailleurs, pertinente et persévérante dans son

Plus en détail

L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées

L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées L Institut national de l audiovisuel (INA) lance l opération Ina Mémoires partagées Automobile. Cet appel à contribution

Plus en détail

La Course Paris - Rouen

La Course Paris - Rouen Le 22 juillet 1894 : Première course automobile Le 22 juillet 1894 a lieu la première course automobile sur route. Le record de vitesse sur le parcours Paris-Rouen est tenu par le comte de Dion : 22 km/h!...

Plus en détail

PROGRAMMATION CULTURELLE 2013-2014. Les Charentais dans la Grande Guerre 1914-1918

PROGRAMMATION CULTURELLE 2013-2014. Les Charentais dans la Grande Guerre 1914-1918 Les Charentais dans la Grande Guerre 1914-1918 PROGRAMMATION CULTURELLE 2013-2014 Programme labellisé par la Mission «centenaire 14-18» Les Archives départementales MOT DU PRÉSIDENT «ça a commencé comme

Plus en détail

Coquin. Dossier de presse. Journée festive, dimanche 26 mai 2013. Guignol, ça déménage!

Coquin. Dossier de presse. Journée festive, dimanche 26 mai 2013. Guignol, ça déménage! Coquin Dossier de presse Journée festive, dimanche 26 mai 2013 Guignol, ça déménage! Edito Si le «Déménagement» est une des pièces les plus célèbres du répertoire guignolesque c est aussi aujourd hui une

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

Le livre dont vous êtes les héros

Le livre dont vous êtes les héros Journal d un petit trésor qui grandit Mamie et MOI Papi, Le livre dont vous êtes les héros Toujours, je veillerai sur toi Journal d un petit trésor qui grandit Le livre dont vous êtes les héros Gilles

Plus en détail

Forces et mouvement. Suite: la dynamique

Forces et mouvement. Suite: la dynamique Les forces Forces et mouvement Tout ce qui se passe dans l Univers est provoqué par des forces. Une force est une poussée ou une traction qui provoque le déplacement ou la rotation des objets. Il faut

Plus en détail

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012 Pour réaliser ses ambitions, notre ville s est dotée d un positionnement porteur et d une identité puissante et évocatrice. Ce document présente les fondements de notre marque, qui servira de tremplin

Plus en détail

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015 LE PREMIER STUDIO 3D Recherche de Partenariat Mai 2015 SOMMAIRE 1. THE VIBRANT PROJECT 1 2. MOÏMEE, PREMIER STUDIO 3D EN FRANCE 2-3 2.1. Concept 2 réinvention de la photo 2 nouveaux santons 2 2.2. Conmment

Plus en détail

Le Télégraphe de Chappe et son musée

Le Télégraphe de Chappe et son musée DOSSIER PÉDAGOGIQUE Le Télégraphe de Chappe et son musée Saint-Marcan Situé un point haut offrant un panorama exceptionnel sur la Baie du Mont-Saint-Michel, le Télégraphe de Saint-Marcan est un témoignage

Plus en détail

Le programme éducatif «Graffitis cacher l histoire?» s adresse aux élèves du deuxième et troisième cycle du primaire (3 e, 4 e, 5 e et 6 e années).

Le programme éducatif «Graffitis cacher l histoire?» s adresse aux élèves du deuxième et troisième cycle du primaire (3 e, 4 e, 5 e et 6 e années). Graffitis Cacher l histoire? Créé par Mélissa Duquette, chargée de projet à l animation au Musée de société des Deux-Rives, en lien avec le Programme du ministère de l Éducation du Québec. PRÉSENTATION

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

ETAT DES SOURCES LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

ETAT DES SOURCES LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ETAT DES SOURCES CONTACT VILLE DE LANDERNEAU, SERVICE DU PATRIMOINE HISTORIQUE, MEDIATHEQUE PER JAKEZ HELIAS, ROUTE DE LA PETITE PALUD TEL : 02 98 85 76 08 MAIL

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

"L Arbre en lumière" Dossier de presse

L Arbre en lumière Dossier de presse Dossier de presse "L Arbre en lumière" 10 juillet / 15 août 2015 - Marciac (Gers) Exposition Organisée par l Association Française d Agroforesterie, Arbre & Paysage 32 et la Galerie Espace Eqart, avec

Plus en détail

PROGRAMME DÉCOUVREZ LES TRÉSORS CACHÉS DE L HÔPITAL SAINT-LOUIS. Journées du. Patrimoine à Saint-Louis. Dimanche 20 septembre 2015 de 12h à 18h

PROGRAMME DÉCOUVREZ LES TRÉSORS CACHÉS DE L HÔPITAL SAINT-LOUIS. Journées du. Patrimoine à Saint-Louis. Dimanche 20 septembre 2015 de 12h à 18h PROGRAMME DÉCOUVREZ LES TRÉSORS CACHÉS DE L HÔPITAL SAINT-LOUIS Journées du Patrimoine à Saint-Louis Dimanche 20 septembre 2015 de 12h à 18h QUELQUES MOTS SUR L hôpital Saint-Louis Edifié au tout début

Plus en détail

La France à la fin du 19 ème siècle - début 20 ème

La France à la fin du 19 ème siècle - début 20 ème DOSSIER PÉDAGOGIQUE La France à la fin du 19 ème siècle - début 20 ème " Accumuler du savoir, approfondir la compréhension peuvent être obtenus en utilisant de multiples parcours. L émotion, la sensibilité

Plus en détail

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans présentent Nous, les besogneux, les pionniers insomniaques, sommes sur le point d accomplir une œuvre monumentale, comme c est excitant!... (Victor Frankenstein) Un spectacle de marionnette tout public

Plus en détail

Dossier de Presse. Porte-plume éditions. Conception et réalisation de beaux livres sur mesure.

Dossier de Presse. Porte-plume éditions. Conception et réalisation de beaux livres sur mesure. Biographies Livres d entreprises Récits de cuisine Envies de livres Porte-plume éditions Conception et réalisation de beaux livres sur mesure. Porte-plume éditions 33-35 rue de Chazelles 75017 Paris 01

Plus en détail

PRESENTATION D ACTIVITES en images

PRESENTATION D ACTIVITES en images jardins vivants PRESENTATION D ACTIVITES en images MEIYNA VERNET Téléphone : 06 86 46 64 86 / 04 57 20 19 67 Courriel : jardinsvivants@gmail.com www.jardins-vivants.com Je mets en place des actions permettant

Plus en détail

Dossier de sponsoring

Dossier de sponsoring Dossier de sponsoring Soutenez l équipe d ISIBOT L Institut Supérieur d Informatique, de Modélisation et de leurs Applications est l une des écoles publiques d ingénieurs les plus dynamiques de la région

Plus en détail

EXPOSITIONS PHOTO BENOIT PELLETIER

EXPOSITIONS PHOTO BENOIT PELLETIER UN ALBUM EN PLUSIEURS LIEUX POUR UNE IMMERSION DANS L UNIVERS PHOTOGRAPHIQUE DE BENOÎT PELLETIER. WWW.BENOITPELLETIER.COM REIMS 51100 RUNGIS 94150 LA CARTONNERIE 12 SEP > 21 DÉC 2013 LES HALLES BOULINGRIN

Plus en détail

Mais cela ne vous suffit peut-être pas et vous souhaitez disposer d une documentation écrite; nous vous avons préparé un dossier ad hoc:

Mais cela ne vous suffit peut-être pas et vous souhaitez disposer d une documentation écrite; nous vous avons préparé un dossier ad hoc: Chère enseignante, cher enseignant, Berne, octobre 2014 Vous prévoyez une excursion avec une visite de l exposition de Chocolat Frey? Vous vous demandez ce que vous pourrez y faire avec vos élèves et ce

Plus en détail

NANTES MACHINES DE L ÎLE

NANTES MACHINES DE L ÎLE NANTES MACHINES DE L ÎLE Venez découvrir des machines extraordinaires sur le site des anciens chantiers navals de Nantes. Installées dans les «grandes Nefs», lieu emblématique du patrimoine industriel

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

1 ère de couverture. Les éléments indispensables

1 ère de couverture. Les éléments indispensables "C'est Mon Livre" vous permet de réaliser VOTRE livre, dans lequel vous êtes libre de mettre tout ce que vous souhaitez. Cependant pour rester le plus près possible d'un "vrai" livre édité par un professionnel,

Plus en détail

Le Pressoir est un espace muséal valorisant l héritage et le savoir-faire champenois, privilégiant les évocations, les ambiances et les émotions.

Le Pressoir est un espace muséal valorisant l héritage et le savoir-faire champenois, privilégiant les évocations, les ambiances et les émotions. Un centre d interprétation pour la mise en valeur d un patrimoine architectural et culturel d exception Le Pressoir est un espace muséal valorisant l héritage et le savoir-faire champenois, privilégiant

Plus en détail

ASV à la découverte de l'ile de France lundi 8 avril 2013. les coulisses de la Tour Eiffel

ASV à la découverte de l'ile de France lundi 8 avril 2013. les coulisses de la Tour Eiffel ASV à la découverte de l'ile de France lundi 8 avril 2013 les coulisses de la Tour Eiffel Événement inédit depuis sa construction en 1889, elle vous invite aujourd hui à une découverte fascinante et insolite

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

Paratonnerre. Le paratonnerre Saint Elme Active. Principe et fonctionnement

Paratonnerre. Le paratonnerre Saint Elme Active. Principe et fonctionnement Paratonnerre Amorçage à Contrôle Temporel par Impulsion et Vitesse de propagation Entretenue Paratonnerre à dispositif d amorçage Conforme à la norme NF C 17-102 - Brevet Franklin France Le paratonnerre

Plus en détail

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS GUIDE DE COMMUNICATION LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS l'école des loisirs. Illustration extraite de «C'est moi le plus beau» de Mario Ramos SOMMAIRE L INSTITUT FRANÇAIS ET L ÉCOLE DES LOISIRS...3

Plus en détail

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne)

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne) REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne) Réf. : n 2010-61 PARTIE A INFORMATIONS ESSENTIELLES 1 RÉSUMÉ La motorisation individuelle, qui a presque 150 ans d histoire, a donné naissance

Plus en détail

FICHE TYPE D'INVENTAIRE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL DE LA FRANCE. «La calligraphie» Indexation :

FICHE TYPE D'INVENTAIRE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL DE LA FRANCE. «La calligraphie» Indexation : «La calligraphie» Présentation sommaire Identification : Utilisation de l'écriture comme art Personne(s) rencontrée(s) : Brigitte PALARIC Localisation municipalité) : (région, département, Ville : Allaire

Plus en détail

Objectif VERNON! Autour de Paul Denis (1852-1921) - photographe et éditeur de cartes postales à Vernon - Jeu-rallye 7-13 ans exposition

Objectif VERNON! Autour de Paul Denis (1852-1921) - photographe et éditeur de cartes postales à Vernon - Jeu-rallye 7-13 ans exposition Objectif VERNON! Jeu-rallye 7-13 ans exposition Autour de Paul Denis (1852-1921) - photographe et éditeur de cartes postales à Vernon - Musée de Vernon / 9 juin - 7 octobre 2007 Ce livret appartient à.

Plus en détail

!"#$!"#$%&'()*+,!"##%,--"()"$).+'-/)*01(%2

!#$!#$%&'()*+,!##%,--()$).+'-/)*01(%2 (34&4-"5"-$)/"#)*+,!"##%,--"(# /0)/+,-")2%&%(!"#$%&'(')"*+',%&'-./0&1$10#& 89(8:'&%/$%7;*%!"#$!"#$%&'()*+,!"##%,--"()"$).+'-/)*01(%2 2223,*0#%(4%&$15"63+07 UN RENDEZ-VOUS D AFFAIRES ATTENDU EN FRANCE Le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE E Projet d écriture Texte analytique : Mon robot a des puces FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : D Mon robot favori Lecture E Mon robot a des

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Maurice Schwob, Musée de la Chemiserie. et de l Elégance masculine

Maurice Schwob, Musée de la Chemiserie. et de l Elégance masculine Maurice Schwob, fondateur de 100.000 Chemises Exposition présentée du 1 er mars au 13 avril 2014 Musée de la Chemiserie et de l Elégance masculine ARGENTON-SUR-CREUSE (INDRE) Communiqué de presse A l'occasion

Plus en détail

EXPOSITION. Voyage dans l intimité des arbres. Cédric Pollet

EXPOSITION. Voyage dans l intimité des arbres. Cédric Pollet EXPOSITION Voyage dans l intimité des arbres Cédric Pollet Depuis plus de quinze ans, Cédric Pollet, photographe botaniste et ingénieur paysagiste de formation, sillonne le monde à la recherche des plus

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

Qu est-ce que la virtualisation?

Qu est-ce que la virtualisation? I Qu est-ce que la virtualisation? L actuel et le virtuel Considérons pour commencer l opposition facile et trompeuse entre réel et virtuel. Dans l usage courant, le mot virtuel s emploie souvent pour

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

LE VÉGÉTAL C EST LA VIE...

LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... JUIN 2014 LES PRIX FONDATION GEORGES TRUFFAUT 2014 TROIS ASSOCIATIONS EXEMPLAIRES RÉCOMPENSÉES LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... Partout en France, des jardins pédagogiques, thérapeutiques ou d insertion voient

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

Livret-jeux réservé aux 6/12 ans. à la découverte de notre patrimoine. Agricolix, Joue avec le paysan gallo-romain

Livret-jeux réservé aux 6/12 ans. à la découverte de notre patrimoine. Agricolix, Joue avec le paysan gallo-romain Livret-jeux réservé aux 6/12 ans à la découverte de notre patrimoine Agricolix, Joue avec le paysan gallo-romain S o m m a i r e Edito 3 Joue avec Agricolix aux Méli-mé-mots 4 Retrouve les mots cachés

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

CITRON PRESSE. 18 e Trophée COMMUNIQUÉ DE PRESSE TROPHÉE DU DESSIN DE PRESSE. École Estienne LA CHASSE AUX DESSINS DE PRESSE EST OUVERTE!

CITRON PRESSE. 18 e Trophée COMMUNIQUÉ DE PRESSE TROPHÉE DU DESSIN DE PRESSE. École Estienne LA CHASSE AUX DESSINS DE PRESSE EST OUVERTE! DE WWW..ORG COMMUNIQUÉ DE LA CHASSE AUX DESSINS DE EST OUVERTE! Cette année encore, à l occasion de la 22 e Semaine de la presse et des médias, l est à l affût. Pour la 18 e année consécutive, le Trophée

Plus en détail

Bibliothèque de Saint-Lô. De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien.

Bibliothèque de Saint-Lô. De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien. Regard Architectural Bibliothèque de Saint-Lô Centre culturel Jean Lurçat Égalité d accès à la culture 2013 De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien. L'incendie l'a détruite totalement

Plus en détail

L énergie solaire. GABRIEL.Lucie, CASABONNE.Jahde, SOUCASSE.Andreas

L énergie solaire. GABRIEL.Lucie, CASABONNE.Jahde, SOUCASSE.Andreas L énergie solaire GABRIEL.Lucie, CASABONNE.Jahde, SOUCASSE.Andreas Sommaire Introduction A quoi sert l énergie solaire? Les avantages de l énergie solaire Les inconvénients de l énergie solaire Depuis

Plus en détail

INTERVIEW QUELQUES CHIFFRES. CBCA and Co \ 01 46 03 55 01 \ c.burg@cbca-and-co.com. www.oobrush.com

INTERVIEW QUELQUES CHIFFRES. CBCA and Co \ 01 46 03 55 01 \ c.burg@cbca-and-co.com. www.oobrush.com dossier de presse CBCA and Co \ 01 46 03 55 01 \ c.burg@cbca-and-co.com www.oobrush.com de Christian JODET, Directeur Général de Dental Revolution «OObrush a une image de sécurité, de fiabilité, de bien-être,

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

franc fort un marché des capitaux ouvert bénéficie à la suisse

franc fort un marché des capitaux ouvert bénéficie à la suisse franc fort un marché des capitaux ouvert bénéficie à la suisse Fiche d information 1 : intérêts négatifs et contrôle des flux de capitaux L essentiel en bref : Plus de trois quarts du volume de francs

Plus en détail

INNOVATION TECHNOLOGIQUE : Le président de Région à Magny-Cours pour u...

INNOVATION TECHNOLOGIQUE : Le président de Région à Magny-Cours pour u... Page 1 of 7 Recherche Accueil Contacter infos-dijon.com Aujourd'hui dimanche 13 novembre 2011 : 915319 pages lues Menu Vie locale Grand Dijon Faits Divers Justice Etat Civil Opinion Côte d'or Bourgogne

Plus en détail

DMC, l art du fil dossier de presse

DMC, l art du fil dossier de presse Sommaire 1. Présentation et contenu de l exposition «DMC, l art du fil» 2. Quelques lignes sur l histoire de la société 3. Les «Cadres Noirs» 4. Évolution du fil DMC : un monde de couleurs 5. Le fil dans

Plus en détail

Vie Quotidienne. Le kit d animation. VQ est un outil d animation sans équivalent pour aborder les sujets de la vie quotidienne avec tous les publics.

Vie Quotidienne. Le kit d animation. VQ est un outil d animation sans équivalent pour aborder les sujets de la vie quotidienne avec tous les publics. Le kit d animation Vie Quotidienne Accompagnement social Accompagnement socioprofessionnel Enseignement de la vie sociale et professionnelle VQ est un outil d animation sans équivalent pour aborder les

Plus en détail

Gestion de projet : la rentabilité doit-elle tuer l innovation?

Gestion de projet : la rentabilité doit-elle tuer l innovation? Gestion de projet : la rentabilité doit-elle tuer l innovation? Introduction Dans la grande et célèbre Ephèse de la Grèce antique, il existe selon Vitruve (Livre X de l Architecture, 1 er siècle av. J.C.)

Plus en détail

NOUVEAU! POUR LE MOBILIER DE BUREAU, LE CHOIX DE L EXCELLENCE. www.nf-oec.fr DOSSIER PRESSE 14 OCTOBRE 2011

NOUVEAU! POUR LE MOBILIER DE BUREAU, LE CHOIX DE L EXCELLENCE. www.nf-oec.fr DOSSIER PRESSE 14 OCTOBRE 2011 NOUVEAU! POUR LE MOBILIER DE BUREAU, LE CHOIX DE L EXCELLENCE DOSSIER PRESSE 14 OCTOBRE 2011 www.nf-oec.fr CONTACT PRESSE : Laure Morandeau / Agence Gulfstream Communication lmorandeau@gs-com.fr Tel. :

Plus en détail

Chapiteau Théâtre Cie Marine Chevalier, diffusion chapiteautheatre@gmail.com 2 rue du Château 73000 Chambéry 06.86.40.22.46 -

Chapiteau Théâtre Cie Marine Chevalier, diffusion chapiteautheatre@gmail.com 2 rue du Château 73000 Chambéry 06.86.40.22.46 - Note de mise en scène Sa Majesté le Roi cul nu est inspiré du conte d Andersen Les habits neufs de l empereur. Le texte a été entièrement écrit par les comédiennes pour en faire une histoire originale,

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS

UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS LES LABORATOIRES D AUBERVILLIERS UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS Location d espaces - contact Sorana Munteanu s.munteanu@leslaboratoires.org / 01 53 56 15 91 1 Un lieu-mémoire

Plus en détail

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet Projet PLUME/RELIER Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier Violaine Louvet Institut Camille Jordan Université Lyon 1 & CNRS http://www.projet-plume.org/ V.Louvet (ICJ /

Plus en détail

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Fiche 6 : approche scientifique et technique, du projet à la réalisation par le plan Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture

Plus en détail

Graphisme Publicitaire

Graphisme Publicitaire Graphisme Publicitaire Le street marketing actif Game Corentin Luchart Sommaire Introduction 1. Les objectifs Promouvoir la gamme de services Google Dynamiser l image de marque en créant le buzz Amorcer

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Comité consultatif sur l application des droits

Comité consultatif sur l application des droits F WIPO/ACE/10/13 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER SEPTEMBRE 2015 Comité consultatif sur l application des droits Dixième session Genève, 23 25 novembre 2015 OUTILS PÉDAGOGIQUES POUR LA PROMOTION DU RESPECT

Plus en détail

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal.

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal. FICHE COMM MODèLE 2014 - Saison#3 TITRE DE événement-exposition : «Derrière une feuille» AUTEURE : Francesca Reyes-Cortorreal artiste peintre GENRE : Installation de tableaux (techniques mixtes) DURéE

Plus en détail

L évasion en plein cœur de ville SAINT-OUEN. Cosy garden II

L évasion en plein cœur de ville SAINT-OUEN. Cosy garden II L évasion en plein cœur de ville SAINT-OUEN Cosy garden II SAINT-OUEN, Une ville dynamique en plein essor Mairie Marché aux puces Idéalement située en périphérie nord de Paris, Saint-Ouen est une ville

Plus en détail

UN GENTLEMAN. Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Maurice Leblanc. Contes du soleil et de la pluie

UN GENTLEMAN. Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Maurice Leblanc. Contes du soleil et de la pluie Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Maurice Leblanc UN GENTLEMAN Contes du soleil et de la pluie Journal L Auto 25 juin 1903 Recueil Gueule-Rouge. 80 chevaux Ollendorf, 1904 Table des matières

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Paris, mars 2013 page 1 ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Analyse de Guillaume Weill, Directeur Général MetrixLab France 5 CLÉS DE SUCCÈS POUR L E-TOURISME EN 2013 Les enseignements présentés dans ce document

Plus en détail

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques,

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, LES EUROPEENS ET LA CULTURE EN TEMPS DE CRISE Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, les Européens ont-ils le temps, l argent, voire tout

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

Plantes et savoirs : dialogue des 5 continents Livret bénévoles

Plantes et savoirs : dialogue des 5 continents Livret bénévoles Colloque international Tournée francilienne Du 8 au 18 Avril 2015 Plantes et savoirs : dialogue des 5 continents Livret bénévoles Association Plante & Planète 1- Contexte L exposition itinérante Vital

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

FIAT 500 FRANÇOIS GRANET

FIAT 500 FRANÇOIS GRANET FIAT 500 FRANÇOIS GRANET 8 8 Il lisait le grec et le latin dans le texte, était un brillant littéraire, aimait l art et la poésie. Il est devenu le père de l automobile italienne moderne, concevant les

Plus en détail

Présentation. Sommaire du dossier. Parcours de l exposition 3. Intérêt pédagogique 4. Actions pédagogiques 5. Informations pratiques 6

Présentation. Sommaire du dossier. Parcours de l exposition 3. Intérêt pédagogique 4. Actions pédagogiques 5. Informations pratiques 6 1 Présentation Quelques mois après la libération de la France, Pierre Betz, directeur de la revue Le Point, demande à Robert Doisneau de réaliser un reportage photographique dans le but d illustrer son

Plus en détail

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012 L INFORMATION DE L OFFICE PUBLIC AUX LOCATAIRES LaLettreJ U I L L E T 2 0 1 5 DES LOCATAIRES LA PAROLE À MOBILISATION «NE TOUCHEZ PAS À NOS GARDIENS» GAGNANTE! Entamé fin mai, le mouvement contre le décret

Plus en détail

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Algérie Université A-Mira-Bejaia, Algérie La société de l information dans le monde: Etat des lieux et perspectives Introduction L avènement des nouvelles technologies

Plus en détail

«Quand je dis qu agir rend heureux, tout ce que j essaie d exprimer, c est qu on ne peut pas être étranger au monde qui nous entoure.

«Quand je dis qu agir rend heureux, tout ce que j essaie d exprimer, c est qu on ne peut pas être étranger au monde qui nous entoure. ACTOR IN ACTION «Quand je dis qu agir rend heureux, tout ce que j essaie d exprimer, c est qu on ne peut pas être étranger au monde qui nous entoure.» 30 T. #34 Yann Arthus- Bertrand - L A FA C E D U M

Plus en détail

Incohérences au niveau de la modélisation

Incohérences au niveau de la modélisation Incohérences au niveau de la modélisation Software Group Claudio Grolimund: Il importe d identifier et éliminer les incohérences à l échelle des modèles, a souligné le professeur Alexander Egyed dans le

Plus en détail

Le front populaire des photographes, Montpellier, 2007

Le front populaire des photographes, Montpellier, 2007 Le front populaire des photographes, Montpellier, 2007 terrebleue conçoit, produit et installe des expositions événementielles. Une exposition pour tracer le territoire, ou présenter l entreprise à partir

Plus en détail