Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine"

Transcription

1 Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine L engagement des caisses de retraite dans une politique de prévention interrégime L offre commune formalisée dans une convention.p.3 Les engagements des caisses de retraite...p.4 L offre interrégime en faveur du bien vieillir..p.5 Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine Présentation de l association.p.7 Ses premières réalisations..p.8 Son actualité.p.9 Annexe : Cahier des charges de l appel à projets interrégimes 2015 Label Vie 1

2 L engagement des caisses de retraite dans une politique de prévention interrégime L offre commune formalisée dans une convention nationale Les engagements des caisses de retraite L offre interrégime en faveur du bien vieillir 2

3 Fiche 1 : L offre commune formalisée dans une convention nationale Dès le lancement de la concertation, la Caisse nationale d assurance vieillesse, la Mutualité Sociale Agricole et le Régime Social des Indépendants, ont participé aux travaux du Comité Avancée en Âge présidé par le Docteur Jean-Pierre Aquino, au sein d un groupe de travail dédié à la formalisation d une offre commune de prévention clairement identifiée, au niveau national comme au plan local. Les travaux de ce groupe ont abouti à l élaboration de la convention «La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune interrégime pour la prévention et la préservation de l autonomie» (en annexe). Cette offre de prévention inter-régimes entend couvrir tout le champ du bien vivre l avancée en âge. En janvier 2014, cette convention, adoptée par les conseils d administration des trois caisses nationales de retraite à l issue d une délibération commune, marque la volonté des caisses de retraite d inscrire la préservation de l autonomie au cœur de la politique publique de l âge et de développer une culture active de la prévention. En effet, forts des relations qu ils entretiennent avec l ensemble des retraités, dès la préparation et le passage à la retraite, les trois régimes structurent leurs interventions selon trois niveaux complémentaires : l information et le conseil pour «bien vivre ma retraite» et anticiper la perte d autonomie, à l intention de tous les retraités, conçus en partenariat étroit avec l Institut National de Prévention et d Education pour la Santé (INPES), les actions collectives de prévention de la perte d autonomie (ateliers mémoire, prévention des chutes, nutrition, etc.) en direction de publics ciblés, mises en place par des structures interrégimes implantées sur l ensemble du territoire, la proposition d une évaluation globale des besoins à domicile pour les retraités fragilisés (Gir 5 et 6) sollicitant des aides pour favoriser la préservation de leur autonomie à domicile et un accès à des prestations individuelles adaptées à leurs besoins. 3

4 Fiche 2 : Les engagements des caisses de retraite À travers cette offre commune, la Cnav, la CCMSA et le RSI prennent 5 engagements pour aider leurs retraités à bien vivre leur retraite et préserver leur autonomie : 1 - Informer et conseiller les retraités sur des thématiques telles que la nutrition, la mémoire, l équilibre, le sommeil, l activité physique, le logement, en proposant sur l ensemble du territoire : des supports d information (brochures, vidéos ) et des conférences de sensibilisation des ateliers en petit groupe pour des conseils personnalisés 2 - Proposer une évaluation globale des besoins à domicile si des difficultés apparaissent au quotidien. En fonction de l évaluation, les caisses de retraite proposeront : des prestations utiles à votre bien-être dans des domaines variés : aides à la vie quotidienne, aides aux loisirs, aides aux transports, assistance sécurité, etc. des aides pour améliorer votre qualité de vie à domicile : participation financière à l achat/pose d aides techniques, aides pour les travaux d adaptation du logement 3 - Accompagner les retraités dans des situations particulièrement difficiles (perte d un proche, retour à domicile après hospitalisation ) 4 - Favoriser le développement de logements adaptés au vieillissement, garantissant davantage de sécurité et de services : foyer-logements, Marpa, etc. 5 - Simplifier les démarches en collaborant avec de nombreux partenaires dont les collectivités territoriales 4

5 Fiche 3 : L offre interrégime en faveur du bien vieillir Les actions inter régimes rassemblées sur un nouveau site Internet L INPES et les régimes de retraite lancent un nouveau site sur le Bien vieillir Ce site a vocation à rassembler en point central l ensemble des «outils prévention grand public». À travers des vidéos, brochures, conseils (rythme de vie, nutrition, vie de couple, estime de soi ), il renseigne sur les comportements que les personnes peuvent adopter pour un vieillissement en bonne santé. La dimension numérique des actions en faveur du Bien vieillir se retrouve également au travers de webseries, validés par des focus groupes, conçus pour le grand public mais également pour les professionnels. 5

6 Label Vie, pour bien vieillir en Champagne Ardenne et Lorraine Présentation de l association Ses premières réalisations Un observatoire interrégimes Un parcours de prévention commun Son actualité Un colloque «Préserver l autonomie pour bien vieillir» le 26 mai à Nancy Un appel à projets pour préserver l autonomie et maintenir le lien social (en annexe) 6

7 Fiche 1 : Présentation de l association En cohérence avec la loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement, les caisses de retraite des régimes général, agricole et des indépendants, de Lorraine et Champagne-Ardenne, s associent pour développer une politique reconnue de prévention et de préservation de l autonomie des personnes âgées, s inscrivant en complémentarité de l action des départements. C est pourquoi les 7 partenaires : les Carsat Nord-Est et Alsace-Moselle, les RSI Lorraine et Champagne- Ardenne, les MSA Marne-Ardennes-Meuse, Sud-Champagne et Lorraine ont constitué une association baptisée : Label Vie pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine. Son siège est situé à la MSA Lorraine, à Vandoeuvre-lès-Nancy. Sa présidence est assurée par M. Hubert Attenont, Président du Conseil d administration de la Carsat Nord- Est. Le Directeur Délégué de l association est M. Jean-Louis Deutscher, Directeur Santé et Territoires de la MSA de Lorraine. Ses atouts et ses engagements Les caisses de retraite possèdent en effet de nombreux atouts pour répondre aux objectifs d anticipation du vieillissement : connaissance des retraités et capacité de repérage des plus fragilisés, pour les sensibiliser au bien vieillir, mise en œuvre d une approche globale du vieillissement et d une action commune des caisses de retraite dans les dimensions santé et sociale, développement d une culture de prévention s adressant à chaque retraité. Ainsi, les adhérents à l association s engagent à promouvoir et conduire une politique régionale de prévention à l intention de l ensemble des retraités des deux régions quel que soit leur régime d affiliation, dans le but de : construire un dispositif global par une meilleure coordination des actions engagées ou financées par les caisses, désormais ouvertes à tous les retraités ; proposer une offre globale de qualité, plus efficace car mieux ciblée et à moindre coût ; capitaliser sur les bonnes pratiques locales et les savoir-faire des acteurs de terrain. 7

8 Fiche 2 : Ses premières réalisations Un observatoire interrégimes L association a élaboré une cartographie cantonale partagée des territoires les plus fragiles sur la base d un indicateur composite regroupant des données populationnelles (55 ans et plus), de démographie médicale (pour 1000 habitants de 55 ans et plus) et retraite (pour 100 habitants de 60 ans et plus) : taux des 55 ans et plus dans la population totale, taux d activité des ans, taux de chômage des ans, densité de médecins, densité d infirmiers, taux de bénéficiaires du minimum vieillesse, taux de bénéficiaires d une pension de réversion, taux de bénéficiaires d une pension ex-invalidité, taux de personnes en inaptitude, taux de personnes exonérées de CSG. Le score est établi indépendamment par département ; il varie de 0 (pas fragile) à 10 (très fragile). Un parcours de prévention commun L association œuvre au développement de programmes coordonnés et intégrés d actions de prévention (ateliers collectifs principalement) ciblées autour des thématiques du «bien vivre sa retraite» : conférence / forum / débat, atelier du bien vieillir, activité physique adaptée, équilibre, mémoire, nutrition. Leur organisation s inscrit dans une dynamique territoriale, à partir de cartographies de l existant, où chacun des régimes intervient en coordination, et/ou en animation et/ou en financement, dans le respect du cahier des charges qui a été défini en inter-régimes (secteurs déficitaires, thématiques non couvertes ). En chiffres 191 ateliers programmés en 2015 dont 71 en Champagne-Ardenne et 120 en Lorraine soit 35 ateliers généralistes et 156 ateliers spécialisés dont 140 sur les thématiques du parcours de prévention. 8

9 Fiche 3 : Son actualité Un colloque 26 mai 2015 à Nancy L association Label Vie pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine organise le 26 mai au Centre Prouvé de Nancy un colloque interrégimes «Préserver l autonomie pour bien vieillir». En présence des représentants de l ensemble des caisses nationales (CNAV RSI CCMSA), d élus, de décideurs et de plus de 400 professionnels cette journée sera animée par Serge Guérin, sociologue. Elle s articulera autour de deux tables rondes : Les enjeux de la nouvelle loi sur l adaptation de la société au vieillissement et le rôle des caisses de retraite en présence des représentants des caisses nationales La prévention de la perte d autonomie et les nécessaires partenariats et coordinations entre les acteurs régionaux L après-midi sera consacrée à la représentation de la pièce de théâtre «Vieillir, c est vivre» par la Compagnie Cinquième saison et sera suivie d un débat. Un appel à projets 31 août 2015 Une attention particulière est portée aux retraités fragilisés, notamment en raison de leur âge, de leur isolement social et de leurs conditions de vie, en leur proposant une offre des services diversifiée basée sur un accompagnement pour bien vivre sa retraite. À travers un nouvel appel à projet, Label Vie développe sa politique de prévention par une offre complémentaire à celle des caisses partenaires de l association, portant d une part sur les actions non prévues dans les parcours de prévention, et d autre part sur des territoires non couverts. Au-delà des thématiques proposées habituellement, pour la première fois la prévention de la dépression chez les personnes âgées fait partie intégrante de l offre de prévention interrégimes. En annexe : Cahier des charges de l appel à projets interrégimes 2015 Label Vie. 9

10 Annexe Appel à projets inter-régimes 2015 LABEL VIE Ateliers de prévention Préservation de l autonomie et du lien social Cahier des charges Date limite de dépôt des candidatures : 31/08/2015 I Contexte II Objectifs III Modalités d intervention IV Population cible V Thématiques VI Critères de sélection retenus par LABEL VIE VII Financement VIII Echéancier - Evaluation IX Composition du dossier X Dépôt des dossiers de candidature 10

11 I Contexte En cohérence avec la loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement, les caisses de retraite des régimes général, agricole et des indépendants de Lorraine et Champagne-Ardenne s associent pour développer une politique de prévention et de préservation de l autonomie des personnes âgées s inscrivant en complémentarité de l action des départements. C est pourquoi les sept partenaires : Carsat Nord-Est et Alsace-Moselle, RSI Lorraine et Champagne-Ardenne, MSA Marne-Ardenne-Meuse, Sud-Champagne et Lorraine ont constitué une association baptisée : LABEL VIE POUR BIEN VIEILLIR EN CHAMPAGNE-ARDENNE ET LORRAINE Une attention particulière est apportée aux retraités socialement fragilisés, notamment en raison de leur âge, de leur isolement social et de leurs conditions de vie en leur proposant une offre de services diversifiée basée sur un accompagnement pour bien vivre sa retraite. A travers le présent appel à projet, LABEL VIE développe sa politique de prévention facilitant l accès aux retraités à des actions collectives multithématiques permettant de prévenir la perte d'autonomie et de maintenir le lien social. II Objectifs Préserver l autonomie Améliorer la qualité de vie des personnes retraitées Renforcer le lien social Entretenir le capital santé Lutter contre les situations de fragilité sociales et économiques III Modalités d intervention Ces actions de prévention sont déclinées sous forme d ateliers collectifs, développés en séances d au moins deux heures chacune. Chaque atelier donne lieu à une évaluation initiale et en fin de cycle. Les outils d évaluation sont fournis par LABEL VIE. IV Population cible Les personnes retraitées vivant à domicile (GIR 5 et 6), et plus précisément : - en situation de fragilité économique et sociale, et ou isolées, - ayant récemment perdu un proche ou ayant un proche placé en établissement, - vivant en foyer de travailleurs migrants ou en résidence sociale. V Thématiques THEME SUJETS TRAITES TERRITOIRE Promotion de l activité physique Cantons ruraux : activité physique régulière, progressive, Activité physique adaptée de Esternay - Heitz le Maurupt - adaptée, sécurisée Sensibilisation et Andelot - Laferté sur Amance - mise en pratique dans le cadre d une Damvillers - Souilly démarche pérenne 11

12 Equilibre Mémoire Prévention de la dépression Diminution risque, fréquence et gravité des chutes- apprentissage au relevé du sol prévention perte d équilibre optimisation de la chaîne musculaire et des réflexes Compréhension du fonctionnement de la mémoire action sur les facteurs de prévention prise de conscience et stimulation par des exercices sur les différents types de mémoire Les situations déstabilisantes, image et estime de soi, réactions adaptées aux situations vécues Cantons ruraux : de Esternay - Heitz le Maurupt - Andelot - Laferté sur Amance - Damvillers - Souilly Cantons 57 : Abelstrof - Bitche - Fenétrange - Grostenquin Départements : VI Critères d instruction des dossiers Les dossiers complets datés, signés sont déposés avant la date limite fixée au 31 août Aucune vente de produits et services ou publicité ne peut être réalisée dans le cadre du projet déposé. Ne pourront être étudiés que les dossiers présentés par des organismes publics ou privés dont les équipes porteuses font apparaître les compétences nécessaires à la réalisation du projet et à l animation de la thématique ou pouvant faire appel à des compétences extérieures. Une attention particulière est accordée aux projets : - intégrant la problématique des limites de la mobilité des personnes et proposant des solutions pour y répondre, - cherchant à intégrer les populations les plus vulnérables et les plus éloignées des actions de prévention. Le coût des prestations est un élément déterminant dans la sélection des dossiers. Démarrage des actions : L action doit obligatoirement démarrer en LABEL VIE est systématiquement informée de la date, du lieu de démarrage de l action et des résultats de l évaluation initiale (état des lieux, nombre de bénéficiaires ). Un minimum de 10 participants par atelier est requis. Le logo de LABEL VIE figure sur les documents de communication de l action. VII Financement LABEL VIE finance intégralement le projet sur la base du budget prévisionnel joint au dossier de candidature. Un acompte est versé et le solde est ajusté, s il est inférieur au prévisionnel uniquement, en fonction du bilan de l atelier. L ensemble des documents est établi au nom du porteur du projet pour être retenu par LABEL VIE. Les décisions prises par LABEL VIE ne font l objet d aucun recours ou de procédure d appel. Après avis favorable, une convention de partenariat est adressée au porteur de projet précisant les modalités financières, de suivi et de partenariat. Le financement est attribué après signature de la convention de partenariat entre le porteur du projet et LABEL VIE. VIII Echéancier - Evaluation L évaluation qualitative et quantitative est réalisée dans un cadre contractuel : les formulaires types d évaluation et d analyse de l action menée, mis à disposition par LABEL VIE devront être utilisés. 12

13 LABEL VIE est invitée aux réunions de suivi et de bilan de l action et destinataire des comptes rendus relatifs à l action. L évaluation finale de l action financée doit parvenir à LABEL VIE avant le 30 avril IX Composition du dossier Le dossier de candidature est envoyé par messagerie électronique sur simple demande adressée à LABEL VIE, accompagnée des pièces justificatives suivantes : - Fiche de candidature complétée, datée et signée, - Statuts signés de la structure qui fait la demande, précisant la composition et les fonctions du bureau ou du conseil d'administration, - Attestation du numéro de SIRET (obligatoire), - Attestation originale de l URSSAF précisant que le demandeur est à jour du versement de ses cotisations sociales (si composé uniquement de bénévoles, le préciser) téléchargeable sur le site de l URSSAF, ou attestation d affiliation MSA, - Relevé d identité bancaire au format IBAN, - Rapport d activité 2014, - Budget prévisionnel du ou des ateliers présentés, - Documents de présentation pédagogique ou technique utiles à la compréhension du projet. X Dépôt des dossiers de candidature Les dossiers de candidature doivent être envoyés à LABEL VIE par courriel avant le 31 août 2015 à : Ils sont conservés sous format papier par l opérateur pour être présentés sur demande de LABEL VIE le cas échéant. 13

Appel à projets CAP Retraite Bretagne. «Agir contre l isolement des seniors»

Appel à projets CAP Retraite Bretagne. «Agir contre l isolement des seniors» Appel à projets CAP Retraite Bretagne «Agir contre l isolement des seniors» La mutualité sociale agricole (MSA), le régime social des indépendants (RSI), la caisse d assurance retraite et de santé au travail

Plus en détail

La Retraite pour le Bien vieillir : l offre commune de la Cnav, de la MSA et du RSI pour prévenir et préserver l autonomie des personnes âgées

La Retraite pour le Bien vieillir : l offre commune de la Cnav, de la MSA et du RSI pour prévenir et préserver l autonomie des personnes âgées 14 janvier 2014 : l offre commune de la Cnav, de la MSA et du RSI pour prévenir et préserver l autonomie des personnes âgées Contacts presse CNAV : Frédérique Garlaud - 06 29 70 20 21 CCMSA : Géraldine

Plus en détail

CONVENTION. La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie

CONVENTION. La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie CONVENTION La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie La Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (CNAV) Et La Caisse Centrale de

Plus en détail

Bien vieillir : une mobilisation des régimes de retraite

Bien vieillir : une mobilisation des régimes de retraite Dossier de presse - Mai 2015 Bien vieillir : une mobilisation des régimes de retraite Événement : 11 mai, Clermont-Ferrand, du théâtre contre les idées préconcues sur la vieillesse SOMMAIRE SOMMAIRE Communiqué

Plus en détail

NOS 5 ENGAGEMENTS POUR PRÉVENIR LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES ÂGÉES

NOS 5 ENGAGEMENTS POUR PRÉVENIR LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES ÂGÉES NOS 5 ENGAGEMENTS POUR PRÉVENIR LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES ÂGÉES POUR Ensemble, les caisses de retraite s engagent www.pourbienvieillir.fr ÉDITORIAL Les caisses de retraite accompagnent les personnes

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I janvier 2013 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux Sèvres-Vienne Règlement d'action Sanitaire et Sociale Projet Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Principes Généraux Préambule

Plus en détail

BIEN VIEILLIR MODE D EMPLOI DOSSIER DE PRESSE. NOVEMBRE 2014 CONTACT PRESSE : Vanessa Lemoine, vanessa.lemoine@inpes.sante.fr / 01 49 33 22 42

BIEN VIEILLIR MODE D EMPLOI DOSSIER DE PRESSE. NOVEMBRE 2014 CONTACT PRESSE : Vanessa Lemoine, vanessa.lemoine@inpes.sante.fr / 01 49 33 22 42 BIEN VIEILLIR MODE D EMPLOI DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 CONTACT PRESSE : Vanessa Lemoine, vanessa.lemoine@inpes.sante.fr / 01 49 33 22 42 SOMMAIRE Vieillir et alors? p. 3 Un important dispositif donne

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires.

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement des programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir».

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature de la convention de partenariat pour la mise en place d actions de prévention au bénéfice des adhérents de la CARSAT

DOSSIER DE PRESSE. Signature de la convention de partenariat pour la mise en place d actions de prévention au bénéfice des adhérents de la CARSAT DOSSIER DE PRESSE Signature de la convention de partenariat pour la mise en place d actions de prévention au bénéfice des adhérents de la CARSAT Lundi 18 mai 2015 de 10h à 10h30 à la Carsat Sud-Est Immeuble

Plus en détail

Santé des personnes âgées

Santé des personnes âgées Santé des personnes âgées La population française vieillit et l importance numérique des personnes âgées de plus de 60 ans et de plus de 75 ans progressera dans les années à venir, avec l entrée dans le

Plus en détail

Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon

Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon SYNTHESE Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon Retraités de 55 à 74 ans du régime général Exercice 2010 La mise en œuvre d un observatoire des situations de fragilité traduit la volonté forte de

Plus en détail

Dans quel pays l artiste de spectacle vivant mobile dans la Grande Région va-t-il percevoir sa retraite?

Dans quel pays l artiste de spectacle vivant mobile dans la Grande Région va-t-il percevoir sa retraite? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Dans quel pays l artiste de spectacle vivant mobile dans la Grande Région va-t-il percevoir sa retraite? Janvier 2012 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES POINT 5.1 VERSION 1-04/03/2014 CAHIER DES CHARGES Création du site Internet du Groupement Atouts Prévention Rhône-Alpes Première partie : présentation du projet A- Les éléments de contexte B- Les objectifs

Plus en détail

Appel à projet pour l amélioration de la coordination du dispositif d'évaluation des besoins des retraités en Essonne

Appel à projet pour l amélioration de la coordination du dispositif d'évaluation des besoins des retraités en Essonne Appel à projet pour l amélioration de la coordination du dispositif d'évaluation des besoins des retraités en Essonne Objet de l'appel à projet La CNAV Ile-de-France, le RSI Ile-de-France Est et la MSA

Plus en détail

Edition 2015. Bien vivre sa retraite Des conseils, des ateliers et des aides

Edition 2015. Bien vivre sa retraite Des conseils, des ateliers et des aides Edition 2015 Des conseils, des ateliers et des aides La vie à la retraite Le passage à la retraite modifie les habitudes, les repères et le rythme de vie. L arrêt du travail laisse place à un nouveau temps

Plus en détail

Parlons retraite. Découvrez notre nouveau site. Mes dates de paiement. CALENDRIER PAIEMENTS 2014 Votre retraite de base

Parlons retraite. Découvrez notre nouveau site. Mes dates de paiement. CALENDRIER PAIEMENTS 2014 Votre retraite de base La lettre aux retraités du régime général de la Sécurité sociale Parlons retraite 2014 Du nouveau sur notre site national www.lassuranceretraite.fr Fotolia Découvrez notre nouveau site Désormais, la page

Plus en détail

Assurés handicapés Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Assurés handicapés Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés OCTOBRE 2015 Assurés handicapés Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Conditions Durée d assurance Tableau récapitulatif Démarches B Les conditions Si vous avez été handicapé pendant

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD

APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD La Mutualité Sociale Agricole (MSA), lance un appel à projets sur les départements de l Aude et des Pyrénées Orientales dans le cadre des objectifs

Plus en détail

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Clamart au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des logements-foyers pour personnes âgées autonomes Châlons-en-Champagne

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? t n a t i c e t Salariés SEPTEMBRE 2014 E R a t r i no uveau té e pé i i c 20 14 Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? a n p i é e e r e t r a i t B Conditions B Trimestres retenus B Démarches

Plus en détail

AU SERVICE DES RETRAITÉS

AU SERVICE DES RETRAITÉS NOTRE POLITIQUE D ACTION SOCIALE AU SERVICE DES RETRAITÉS Apporter une réponse adaptée à chacun pour bien vivre sa retraite INFORMER - CONSEILLER - PRÉVENIR - ACCOMPAGNER édito L Assurance retraite accompagne

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés SEPTEMBRE 2014 nouveauté 2014 Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? etraite anticipée anticipée rretraite B Conditions B Trimestres retenus B Démarches 1 B Les conditions Si vous

Plus en détail

Cahier des charges APJ 2015 2016

Cahier des charges APJ 2015 2016 Cahier des charges APJ 2015 2016 Dossier de candidature pour le 1 er février 2016 Dossier de candidature complet avec pièces justificatives pour le 7 mars 2016 www.msa-beauce-coeurdeloire.fr www.msa.fr

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION APPEL À PROJETS INTERRÉGIME 2014 DU LANGUEDOC-ROUSSILLON «Prévention des risques liés au vieillissement des seniors fragilisés» DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Le dossier de demande de subvention est

Plus en détail

Appel à candidature «Parcours d activités santé séniors» (PASS)

Appel à candidature «Parcours d activités santé séniors» (PASS) Appel à candidature «Parcours d activités santé séniors» (PASS) DRJSCS Bretagne APPEL A CANDIDATURE «PARCOURS D ACTIVITES SANTE SENIORS» (P.A.S.S.) La population bretonne augmente et vieillit. Les bienfaits

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande?

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande? DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES Quelles aides? Pour qui? Comment et où déposer une demande? Vous souhaitez une aide pour rester à votre domicile. Selon votre degré d autonomie

Plus en détail

AU SERVICE DES RETRAITÉS

AU SERVICE DES RETRAITÉS NOTRE POLITIQUE D ACTION SOCIALE AU SERVICE DES RETRAITÉS Apporter une réponse adaptée à chacun pour bien vivre sa retraite INFORMER - CONSEILLER - PRÉVENIR - ACCOMPAGNER édito L Assurance retraite accompagne

Plus en détail

Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) Conditions

Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) Conditions CARSAT Nord-Est Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) Après une évaluation globale des besoins, ce dispositif permet à la personne de bénéficier de différents services afin de l accompagner

Plus en détail

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE.

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. Selon la règlementation de l UCI*, les licences sont délivrées par la fédération

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés NOVEMBRE 2012 nouveauté Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? 2012 etraite anticipée rretraite anticipée Conditions Trimestres retenus Démarches B Les conditions Le décret du 2

Plus en détail

Cahier des charges APJ 2015 2016 15 ème édition

Cahier des charges APJ 2015 2016 15 ème édition Pour tout renseignement : MSA Loire-Atlantique Vendée Service Communication Vie Mutualiste 33 Boulevard Réaumur 85933 LA ROCHE SUR YON Cedex 9 Correspondante : Cécile Mariette Tél : 02.51.36.89.78 Mail

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013 Dossier de presse Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013 19 Mars 2013 Contacts presse : Myra Frapier-Saab 06 70 10 82 24 1 Les enjeux Le nombre croissant de personnes

Plus en détail

Aux côtés des salariés et des entreprises, tout au long de l activité professionnelle et à l heure de la retraite

Aux côtés des salariés et des entreprises, tout au long de l activité professionnelle et à l heure de la retraite accompagnement social compte individuel - données sociales prévention des accidents du travail Accompagnement de la retraite dématérialisation - efficacité prévention de la dépendance des seniors accessibilité

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées Le programme Marpa M A R P A maison d accueil rurale pour personnes âgées Avec les Marpa La Mutualité sociale agricole accompagne depuis vingt ans la création de petites unités de vie qui accueillent des

Plus en détail

BBInformations Régionales

BBInformations Régionales N 06 SEPTEMBRE 2015 BBInformations Régionales Lettre Info Action sociale Île-de-France La Cnav en Île-de-France lance des nouveaux appels à projets à l automne 2015! Contribuer à réduire la fracture numérique

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Mise à jour JUILLET 2015 Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations

Plus en détail

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES Pour tous les Espaces Publics Numériques de la Loire Règlement de l appel à projets Tous les documents relatifs à

Plus en détail

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel.

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel. 2015 Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS Parce que les vacances, c est essentiel. Un outil innovant au service de vos politiques sociales Ce programme déployé par l ANCV depuis 2007 a

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Home Economics présentation de la politique du Conseil Général du Bas-Rhin en faveur des personnes âgées 18 octobre 2013 Mieux répondre aux

Plus en détail

Régulariser des cotisations arriérées

Régulariser des cotisations arriérées Salariés I JANVIER 2010 I Régulariser des cotisations arriérées Les périodes concernées Le calcul des cotisations La demande Régulariser des cotisations arriérées Sommaire Les périodes concernées / page

Plus en détail

entre la Caisse Nationale d'assurance Vieillesse et l'association MONALISA

entre la Caisse Nationale d'assurance Vieillesse et l'association MONALISA CONVENTION PARTENARIAT entre la Caisse Nationale d'assurance Vieillesse et l'association MONALISA ENTRE LA CAISSE NATIONALE D'ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV), établissement public administratif regl articles

Plus en détail

Lieux de vie collectifs pour les retraités autonomes. Guide pour les promoteurs

Lieux de vie collectifs pour les retraités autonomes. Guide pour les promoteurs Guide pour les promoteurs 2012 Lieux de vie collectifs pour les retraités autonomes Préface Le défi que représentent l allongement de l espérance de vie et l évolution de la prise en charge de la dépendance

Plus en détail

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région?

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

Risque et assurance vieillesse

Risque et assurance vieillesse Risque et assurance vieillesse Plan d Intervention > La protection sociale La protection sociale entre assurance et solidarité La protection sociale en chiffres Le projet de Loi de Financement de la Sécurité

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES POUR LE FINANCEMENT DE PRESTATIONS PAR UN DIETETICIEN EN SAAD, SSIAD ET SPASAD INTERVENANT DANS LES 9 ème, 10 ème et / ou 19 ème ARRONDISSEMENTS DE PARIS (Territoire PAERPA) CAHIER

Plus en détail

STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL. Principes juridiques

STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL. Principes juridiques STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL Principes juridiques STAGES OBLIGATOIRES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL Formalisme et durée des conventions de stage : -Emargement obligatoire par

Plus en détail

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors DOSSIER DE PRESSE B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors Sommaire Page 2 : Le Prix B2V en quelques dates Page 3 : Un prix destiné à encourager l innovation sociale en matière d accompagnement du

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 6 : Nouveautés Sociales

FICHE TECHNIQUE N 6 : Nouveautés Sociales LE MONITEUR DE SKI : début d activité et mesures sociales Actualisation au 1 er octobre 2014 L exercice d une profession indépendante est réglementé par la législation. Ce document vise à récapituler les

Plus en détail

La retraite et l inaptitude au travail

La retraite et l inaptitude au travail La retraite et l inaptitude au travail 1 Le calcul de la retraite Salaire annuel moyen X Taux X Trimestres du RG Calculé sur les 25 meilleures années Varie entre 160 25% minimum et 50% maximum 2 Le taux

Plus en détail

Guide méthodologique pour le montage d un projet et pour la préparation d une demande de financement

Guide méthodologique pour le montage d un projet et pour la préparation d une demande de financement PROGRAMME FRANCO-COMORIEN DE CODEVELOPPEMENT Cellule de Coordination Guide méthodologique pour le montage d un projet et pour la préparation d une demande de financement Composante 2 : MOBILISATION DE

Plus en détail

Inaugurations des accueils interrégimes au service des Seine-et-Marnais

Inaugurations des accueils interrégimes au service des Seine-et-Marnais DOSSIER DE PRESSE Inaugurations des accueils interrégimes au service des Seine-et-Marnais Vendredi 2 octobre 2015 Meaux et Provins Sommaire 3 LA CPAM DE SEINE-ET-MARNE, LA MSA ILE-DE-FRANCE ET LA CNAV

Plus en détail

MISE EN APPLICATION : IMMEDIATE

MISE EN APPLICATION : IMMEDIATE DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER Direction Interventions Unité Aides aux exploitations et Expérimentation 12, Rue Rol-Tanguy TSA 20002 93555 Montreuil Cedex INTV-GECRI-2014-41 du 26 juin

Plus en détail

Les domaines et les thèmes du SIG Grand Sud

Les domaines et les thèmes du SIG Grand Sud des risques du vieillissement Régime Général ou Inter-régime Données de cadrage Retraités à risque de fragilité économique Les domaines et les thèmes du SIG Grand Sud Offres d de prévention collectives

Plus en détail

Vous faites garder votre enfant à votre domicile

Vous faites garder votre enfant à votre domicile d emprisonnement quiconque se rend (y compris conjoint collaborateur) (y compris conjoint collaborateur) Pour ce trimestre civil : si vous êtes salarié(e), joignez la photocopie de vos bulletins de salaire

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE Ci-dessous les documents nécessaires pour une demande d aide sociale à l hébergement Au verso les documents nécessaires pour une demande

Plus en détail

ANNEXE. Objet : Le Programme Bretagne Equilibre : Les ateliers du maintien de l équilibre

ANNEXE. Objet : Le Programme Bretagne Equilibre : Les ateliers du maintien de l équilibre ANNEXE Objet : Le Programme Bretagne Equilibre : Les ateliers du maintien de l équilibre Public cible : Personnes âgées de 65 ans et plus, primo-bénéficiaires détectées à risque modéré de chutes. Objectifs

Plus en détail

Accidents de la vie courante. d accidents domestiques au domicile des personnes âgées

Accidents de la vie courante. d accidents domestiques au domicile des personnes âgées Accidents de la vie courante L outil de repérage des risques L outil de repérage des risques d accidents domestiques au domicile des personnes âgées Sommaire 1 Les accidents de la vie courante en France

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Le formulaire de demande de retraite est à compléter et à envoyer par voie postale à la Carsat. Vous pouvez aussi

Plus en détail

GUIDE. de l exposition. «CAMPAGNES EN MOUVEMENT 65 ans d actions mutualistes avec la MSA» @Roger-Viollet

GUIDE. de l exposition. «CAMPAGNES EN MOUVEMENT 65 ans d actions mutualistes avec la MSA» @Roger-Viollet GUIDE de l exposition @Roger-Viollet «CAMPAGNES EN MOUVEMENT 65 ans d actions mutualistes avec la MSA» 1 2 introduction l La MSA contribue à améliorer la protection sociale et les conditions de vie des

Plus en détail

Protection sociale et responsabilité civile en France

Protection sociale et responsabilité civile en France Protection sociale et responsabilité civile en France Comment est assuré l étudiant stagiaire? Tous les stagiaires, sous couvert d une convention de stage, bénéficient d une protection contre le risque

Plus en détail

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse A10 A10 FINANCEMENT DE L ASSURANCE

Plus en détail

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013 L assurance retraite en France Armand LOTZER 14/10/2013 La CARSAT d Alsace Moselle : la gestion des prestations d assurance vieillesse près de 5 milliards versés à 685.000 retraités en 2012, dont 22.400

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015. Allianz Courtage

Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015. Allianz Courtage Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015 Allianz Courtage Sommaire 1. La Déclaration Sociale Nominative (DSN) : présentation 2. Les pré requis à mettre en place par l entreprise pour télétransmettre

Plus en détail

Ai-je droit au RSA? Pour le savoir, je fais le test RSA sur www.caf.fr, rubrique Particuliers ou j appelle la caf au : 0 820 25 54 10

Ai-je droit au RSA? Pour le savoir, je fais le test RSA sur www.caf.fr, rubrique Particuliers ou j appelle la caf au : 0 820 25 54 10 Pour le savoir, je fais le test RSA sur www.caf.fr, rubrique Particuliers ou j appelle la caf au : 0 820 25 54 10 (0,112 la première minute et 0,09 ensuite) Ai-je droit au RSA? (Revenu de Solidarité Active)

Plus en détail

Chiffres clés. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014

Chiffres clés. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014 Chiffres clés MAJ du 20 juin 2014 Page 1/6 Chiffres clés Assurance maladie Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014 Montant de l'aide pour les + de 60 ans : 550 / an Nombre

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

PROJET LYCEE INNOVATION EDUCATIVE REGLEMENT DE L OPERATION ANNEE 2013/2014

PROJET LYCEE INNOVATION EDUCATIVE REGLEMENT DE L OPERATION ANNEE 2013/2014 PROJET LYCEE INNOVATION EDUCATIVE REGLEMENT DE L OPERATION ANNEE 2013/2014 1/7 Dans le cadre de sa politique de soutien et d accompagnement à la vie lycéenne, la Région Ile-de- France souhaite encourager

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

Qu'est-ce que la santé?

Qu'est-ce que la santé? Présentation du PRIF Salon E-Seniors Octobre 2012 - PRIF Présentation du PRIF Octobre 2012 1 Le PRIF Un organisme inter-régime Né en 2011 de la volonté des acteurs de l'assurance retraite afin de structurer

Plus en détail

APPEL A PROJETS JEUNES 2015

APPEL A PROJETS JEUNES 2015 APPEL A PROJETS JEUNES 2015 La Direction Départementale de la Cohésion Sociale, le Conseil Général, la Mutualité Sociale Agricole et la Caisse d Allocations Familiales du Gard souhaitent promouvoir des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1155 du 9 octobre 2014 relatif à la gestion du compte personnel de prévention

Plus en détail

CAISSE D ASSURANCE MALADIE DES INDUSTRIES ÉLECTRIQUES ET GAZIÈRES

CAISSE D ASSURANCE MALADIE DES INDUSTRIES ÉLECTRIQUES ET GAZIÈRES CAISSE D ASSURANCE MALADIE DES INDUSTRIES ÉLECTRIQUES ET GAZIÈRES www.camieg.fr MOT DU DIRECTEUR La Camieg, Caisse d assurance maladie des industries électriques et gazières, a en charge la gestion du

Plus en détail

Comment faire garder son enfant à son domicile?

Comment faire garder son enfant à son domicile? Comment faire garder son enfant à son domicile? L emploi d un(e) garde d enfant(s) à domicile 3 possibilités s offrent à vous La garde d enfants au domicile des parents, une réponse à vos besoins La garde

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSS1411758D Intitulé du texte : décret relatif à la sélection des contrats d assurance complémentaires de santé susceptibles de bénéficier du crédit

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

régime de retraite Guide du retraité des personnels des mines retraite droits information Votre Vos Besoin d une Votre retraite Vos droits

régime de retraite Guide du retraité des personnels des mines retraite droits information Votre Vos Besoin d une Votre retraite Vos droits Vos droits Votre retraite Besoin d une information régime de retraite des personnels des mines Guide du retraité Votre retraite Vos droits Besoin d une information La Caisse des Dépôts, gestionnaire de

Plus en détail

Programme de mise en sécurité du domicile des personnes âgées. La prévention des risques au domicile des personnes âgées

Programme de mise en sécurité du domicile des personnes âgées. La prévention des risques au domicile des personnes âgées Programme de mise en sécurité du domicile des personnes âgées La prévention des risques au domicile des personnes âgées Sommaire 1 Les accidents de la vie courante en France 3 1.1 Les données chiffrées

Plus en détail

Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA

Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA Les structures juridiques porteuses de dispositif MAIA disposant d un

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel :

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel : Aide à domicile des personnes âgées I n f o r m a t i o n s SOMMAIRE Exonération des charges sociales Intervenant à domicile Allocation Personnalisée d Autonomie Soins à domicile 1. Allocation Personnalisée

Plus en détail

Guide administratif du Distributeur VDI USANA en France

Guide administratif du Distributeur VDI USANA en France Guide administratif du Distributeur VDI USANA en France U S A N A H E A L T H S C I E N C E S F R A N C E 1 1 8 a v e n u e d e s C h a m p s - E l y s é e s 750 0 8 P a r i s 0 1 4 2 9 9 7 6 6 0 Sommaire

Plus en détail

La Sécurité sociale en Gironde. collaborateurs. accompagnent les Girondins tout au long de leur vie

La Sécurité sociale en Gironde. collaborateurs. accompagnent les Girondins tout au long de leur vie La Sécurité sociale 4 049 collaborateurs accompagnent les Girondins tout au long de leur vie Connaître la Sécurité sociale La Sécurité sociale est le service public qui protège chacun contre les risques

Plus en détail

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Fiche n 10 RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Les personnes handicapées issues du secteur privé et du secteur public depuis la loi du 11 février 2005, peuvent bénéficier de la retraite anticipée

Plus en détail

Idées reçues sur la Sécurité sociale

Idées reçues sur la Sécurité sociale Idées reçues sur la Sécurité sociale Idée reçue n 1 : «La Sécu, c est la carte Vitale» La carte Vitale est sans doute le symbole le plus connu de la Sécurité sociale, mais la Sécurité sociale ne se limite

Plus en détail

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Relais assistants maternels Juin 2013 1/6 2/6 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation de service

Plus en détail

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques DOSSIER DE PRESSE Point presse du 2 juillet 2013 ANNEXES Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques www.rsi.fr Une mission : assurer la protection sociale

Plus en détail

Action CCMSA/Solidel. «Santé en ESAT»

Action CCMSA/Solidel. «Santé en ESAT» Action CCMSA/Solidel «Santé en ESAT» Contexte La santé des personnes en situation de handicap psychique et mental Bien qu il soit constaté une augmentation de l espérance de vie de la population handicapée,

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Le Directeur de la CNAV

Le Directeur de la CNAV CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE Direction nationale de l action sociale Département développement et pilotage de l action sociale Dossier suivi par : Anne-Sophie Rousselot-Pailley Tél : 01.55.45.76.24

Plus en détail

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 2 SOMMAIRE > Présentation du programme... 3 > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 > L Équilibre, où en êtes-vous? : Prévenir les chutes et apprendre à se relever

Plus en détail