Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine"

Transcription

1 Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine L engagement des caisses de retraite dans une politique de prévention interrégime L offre commune formalisée dans une convention.p.3 Les engagements des caisses de retraite...p.4 L offre interrégime en faveur du bien vieillir..p.5 Label Vie, pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine Présentation de l association.p.7 Ses premières réalisations..p.8 Son actualité.p.9 Annexe : Cahier des charges de l appel à projets interrégimes 2015 Label Vie 1

2 L engagement des caisses de retraite dans une politique de prévention interrégime L offre commune formalisée dans une convention nationale Les engagements des caisses de retraite L offre interrégime en faveur du bien vieillir 2

3 Fiche 1 : L offre commune formalisée dans une convention nationale Dès le lancement de la concertation, la Caisse nationale d assurance vieillesse, la Mutualité Sociale Agricole et le Régime Social des Indépendants, ont participé aux travaux du Comité Avancée en Âge présidé par le Docteur Jean-Pierre Aquino, au sein d un groupe de travail dédié à la formalisation d une offre commune de prévention clairement identifiée, au niveau national comme au plan local. Les travaux de ce groupe ont abouti à l élaboration de la convention «La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune interrégime pour la prévention et la préservation de l autonomie» (en annexe). Cette offre de prévention inter-régimes entend couvrir tout le champ du bien vivre l avancée en âge. En janvier 2014, cette convention, adoptée par les conseils d administration des trois caisses nationales de retraite à l issue d une délibération commune, marque la volonté des caisses de retraite d inscrire la préservation de l autonomie au cœur de la politique publique de l âge et de développer une culture active de la prévention. En effet, forts des relations qu ils entretiennent avec l ensemble des retraités, dès la préparation et le passage à la retraite, les trois régimes structurent leurs interventions selon trois niveaux complémentaires : l information et le conseil pour «bien vivre ma retraite» et anticiper la perte d autonomie, à l intention de tous les retraités, conçus en partenariat étroit avec l Institut National de Prévention et d Education pour la Santé (INPES), les actions collectives de prévention de la perte d autonomie (ateliers mémoire, prévention des chutes, nutrition, etc.) en direction de publics ciblés, mises en place par des structures interrégimes implantées sur l ensemble du territoire, la proposition d une évaluation globale des besoins à domicile pour les retraités fragilisés (Gir 5 et 6) sollicitant des aides pour favoriser la préservation de leur autonomie à domicile et un accès à des prestations individuelles adaptées à leurs besoins. 3

4 Fiche 2 : Les engagements des caisses de retraite À travers cette offre commune, la Cnav, la CCMSA et le RSI prennent 5 engagements pour aider leurs retraités à bien vivre leur retraite et préserver leur autonomie : 1 - Informer et conseiller les retraités sur des thématiques telles que la nutrition, la mémoire, l équilibre, le sommeil, l activité physique, le logement, en proposant sur l ensemble du territoire : des supports d information (brochures, vidéos ) et des conférences de sensibilisation des ateliers en petit groupe pour des conseils personnalisés 2 - Proposer une évaluation globale des besoins à domicile si des difficultés apparaissent au quotidien. En fonction de l évaluation, les caisses de retraite proposeront : des prestations utiles à votre bien-être dans des domaines variés : aides à la vie quotidienne, aides aux loisirs, aides aux transports, assistance sécurité, etc. des aides pour améliorer votre qualité de vie à domicile : participation financière à l achat/pose d aides techniques, aides pour les travaux d adaptation du logement 3 - Accompagner les retraités dans des situations particulièrement difficiles (perte d un proche, retour à domicile après hospitalisation ) 4 - Favoriser le développement de logements adaptés au vieillissement, garantissant davantage de sécurité et de services : foyer-logements, Marpa, etc. 5 - Simplifier les démarches en collaborant avec de nombreux partenaires dont les collectivités territoriales 4

5 Fiche 3 : L offre interrégime en faveur du bien vieillir Les actions inter régimes rassemblées sur un nouveau site Internet L INPES et les régimes de retraite lancent un nouveau site sur le Bien vieillir Ce site a vocation à rassembler en point central l ensemble des «outils prévention grand public». À travers des vidéos, brochures, conseils (rythme de vie, nutrition, vie de couple, estime de soi ), il renseigne sur les comportements que les personnes peuvent adopter pour un vieillissement en bonne santé. La dimension numérique des actions en faveur du Bien vieillir se retrouve également au travers de webseries, validés par des focus groupes, conçus pour le grand public mais également pour les professionnels. 5

6 Label Vie, pour bien vieillir en Champagne Ardenne et Lorraine Présentation de l association Ses premières réalisations Un observatoire interrégimes Un parcours de prévention commun Son actualité Un colloque «Préserver l autonomie pour bien vieillir» le 26 mai à Nancy Un appel à projets pour préserver l autonomie et maintenir le lien social (en annexe) 6

7 Fiche 1 : Présentation de l association En cohérence avec la loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement, les caisses de retraite des régimes général, agricole et des indépendants, de Lorraine et Champagne-Ardenne, s associent pour développer une politique reconnue de prévention et de préservation de l autonomie des personnes âgées, s inscrivant en complémentarité de l action des départements. C est pourquoi les 7 partenaires : les Carsat Nord-Est et Alsace-Moselle, les RSI Lorraine et Champagne- Ardenne, les MSA Marne-Ardennes-Meuse, Sud-Champagne et Lorraine ont constitué une association baptisée : Label Vie pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine. Son siège est situé à la MSA Lorraine, à Vandoeuvre-lès-Nancy. Sa présidence est assurée par M. Hubert Attenont, Président du Conseil d administration de la Carsat Nord- Est. Le Directeur Délégué de l association est M. Jean-Louis Deutscher, Directeur Santé et Territoires de la MSA de Lorraine. Ses atouts et ses engagements Les caisses de retraite possèdent en effet de nombreux atouts pour répondre aux objectifs d anticipation du vieillissement : connaissance des retraités et capacité de repérage des plus fragilisés, pour les sensibiliser au bien vieillir, mise en œuvre d une approche globale du vieillissement et d une action commune des caisses de retraite dans les dimensions santé et sociale, développement d une culture de prévention s adressant à chaque retraité. Ainsi, les adhérents à l association s engagent à promouvoir et conduire une politique régionale de prévention à l intention de l ensemble des retraités des deux régions quel que soit leur régime d affiliation, dans le but de : construire un dispositif global par une meilleure coordination des actions engagées ou financées par les caisses, désormais ouvertes à tous les retraités ; proposer une offre globale de qualité, plus efficace car mieux ciblée et à moindre coût ; capitaliser sur les bonnes pratiques locales et les savoir-faire des acteurs de terrain. 7

8 Fiche 2 : Ses premières réalisations Un observatoire interrégimes L association a élaboré une cartographie cantonale partagée des territoires les plus fragiles sur la base d un indicateur composite regroupant des données populationnelles (55 ans et plus), de démographie médicale (pour 1000 habitants de 55 ans et plus) et retraite (pour 100 habitants de 60 ans et plus) : taux des 55 ans et plus dans la population totale, taux d activité des ans, taux de chômage des ans, densité de médecins, densité d infirmiers, taux de bénéficiaires du minimum vieillesse, taux de bénéficiaires d une pension de réversion, taux de bénéficiaires d une pension ex-invalidité, taux de personnes en inaptitude, taux de personnes exonérées de CSG. Le score est établi indépendamment par département ; il varie de 0 (pas fragile) à 10 (très fragile). Un parcours de prévention commun L association œuvre au développement de programmes coordonnés et intégrés d actions de prévention (ateliers collectifs principalement) ciblées autour des thématiques du «bien vivre sa retraite» : conférence / forum / débat, atelier du bien vieillir, activité physique adaptée, équilibre, mémoire, nutrition. Leur organisation s inscrit dans une dynamique territoriale, à partir de cartographies de l existant, où chacun des régimes intervient en coordination, et/ou en animation et/ou en financement, dans le respect du cahier des charges qui a été défini en inter-régimes (secteurs déficitaires, thématiques non couvertes ). En chiffres 191 ateliers programmés en 2015 dont 71 en Champagne-Ardenne et 120 en Lorraine soit 35 ateliers généralistes et 156 ateliers spécialisés dont 140 sur les thématiques du parcours de prévention. 8

9 Fiche 3 : Son actualité Un colloque 26 mai 2015 à Nancy L association Label Vie pour bien vieillir en Champagne-Ardenne et Lorraine organise le 26 mai au Centre Prouvé de Nancy un colloque interrégimes «Préserver l autonomie pour bien vieillir». En présence des représentants de l ensemble des caisses nationales (CNAV RSI CCMSA), d élus, de décideurs et de plus de 400 professionnels cette journée sera animée par Serge Guérin, sociologue. Elle s articulera autour de deux tables rondes : Les enjeux de la nouvelle loi sur l adaptation de la société au vieillissement et le rôle des caisses de retraite en présence des représentants des caisses nationales La prévention de la perte d autonomie et les nécessaires partenariats et coordinations entre les acteurs régionaux L après-midi sera consacrée à la représentation de la pièce de théâtre «Vieillir, c est vivre» par la Compagnie Cinquième saison et sera suivie d un débat. Un appel à projets 31 août 2015 Une attention particulière est portée aux retraités fragilisés, notamment en raison de leur âge, de leur isolement social et de leurs conditions de vie, en leur proposant une offre des services diversifiée basée sur un accompagnement pour bien vivre sa retraite. À travers un nouvel appel à projet, Label Vie développe sa politique de prévention par une offre complémentaire à celle des caisses partenaires de l association, portant d une part sur les actions non prévues dans les parcours de prévention, et d autre part sur des territoires non couverts. Au-delà des thématiques proposées habituellement, pour la première fois la prévention de la dépression chez les personnes âgées fait partie intégrante de l offre de prévention interrégimes. En annexe : Cahier des charges de l appel à projets interrégimes 2015 Label Vie. 9

10 Annexe Appel à projets inter-régimes 2015 LABEL VIE Ateliers de prévention Préservation de l autonomie et du lien social Cahier des charges Date limite de dépôt des candidatures : 31/08/2015 I Contexte II Objectifs III Modalités d intervention IV Population cible V Thématiques VI Critères de sélection retenus par LABEL VIE VII Financement VIII Echéancier - Evaluation IX Composition du dossier X Dépôt des dossiers de candidature 10

11 I Contexte En cohérence avec la loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement, les caisses de retraite des régimes général, agricole et des indépendants de Lorraine et Champagne-Ardenne s associent pour développer une politique de prévention et de préservation de l autonomie des personnes âgées s inscrivant en complémentarité de l action des départements. C est pourquoi les sept partenaires : Carsat Nord-Est et Alsace-Moselle, RSI Lorraine et Champagne-Ardenne, MSA Marne-Ardenne-Meuse, Sud-Champagne et Lorraine ont constitué une association baptisée : LABEL VIE POUR BIEN VIEILLIR EN CHAMPAGNE-ARDENNE ET LORRAINE Une attention particulière est apportée aux retraités socialement fragilisés, notamment en raison de leur âge, de leur isolement social et de leurs conditions de vie en leur proposant une offre de services diversifiée basée sur un accompagnement pour bien vivre sa retraite. A travers le présent appel à projet, LABEL VIE développe sa politique de prévention facilitant l accès aux retraités à des actions collectives multithématiques permettant de prévenir la perte d'autonomie et de maintenir le lien social. II Objectifs Préserver l autonomie Améliorer la qualité de vie des personnes retraitées Renforcer le lien social Entretenir le capital santé Lutter contre les situations de fragilité sociales et économiques III Modalités d intervention Ces actions de prévention sont déclinées sous forme d ateliers collectifs, développés en séances d au moins deux heures chacune. Chaque atelier donne lieu à une évaluation initiale et en fin de cycle. Les outils d évaluation sont fournis par LABEL VIE. IV Population cible Les personnes retraitées vivant à domicile (GIR 5 et 6), et plus précisément : - en situation de fragilité économique et sociale, et ou isolées, - ayant récemment perdu un proche ou ayant un proche placé en établissement, - vivant en foyer de travailleurs migrants ou en résidence sociale. V Thématiques THEME SUJETS TRAITES TERRITOIRE Promotion de l activité physique Cantons ruraux : activité physique régulière, progressive, Activité physique adaptée de Esternay - Heitz le Maurupt - adaptée, sécurisée Sensibilisation et Andelot - Laferté sur Amance - mise en pratique dans le cadre d une Damvillers - Souilly démarche pérenne 11

12 Equilibre Mémoire Prévention de la dépression Diminution risque, fréquence et gravité des chutes- apprentissage au relevé du sol prévention perte d équilibre optimisation de la chaîne musculaire et des réflexes Compréhension du fonctionnement de la mémoire action sur les facteurs de prévention prise de conscience et stimulation par des exercices sur les différents types de mémoire Les situations déstabilisantes, image et estime de soi, réactions adaptées aux situations vécues Cantons ruraux : de Esternay - Heitz le Maurupt - Andelot - Laferté sur Amance - Damvillers - Souilly Cantons 57 : Abelstrof - Bitche - Fenétrange - Grostenquin Départements : VI Critères d instruction des dossiers Les dossiers complets datés, signés sont déposés avant la date limite fixée au 31 août Aucune vente de produits et services ou publicité ne peut être réalisée dans le cadre du projet déposé. Ne pourront être étudiés que les dossiers présentés par des organismes publics ou privés dont les équipes porteuses font apparaître les compétences nécessaires à la réalisation du projet et à l animation de la thématique ou pouvant faire appel à des compétences extérieures. Une attention particulière est accordée aux projets : - intégrant la problématique des limites de la mobilité des personnes et proposant des solutions pour y répondre, - cherchant à intégrer les populations les plus vulnérables et les plus éloignées des actions de prévention. Le coût des prestations est un élément déterminant dans la sélection des dossiers. Démarrage des actions : L action doit obligatoirement démarrer en LABEL VIE est systématiquement informée de la date, du lieu de démarrage de l action et des résultats de l évaluation initiale (état des lieux, nombre de bénéficiaires ). Un minimum de 10 participants par atelier est requis. Le logo de LABEL VIE figure sur les documents de communication de l action. VII Financement LABEL VIE finance intégralement le projet sur la base du budget prévisionnel joint au dossier de candidature. Un acompte est versé et le solde est ajusté, s il est inférieur au prévisionnel uniquement, en fonction du bilan de l atelier. L ensemble des documents est établi au nom du porteur du projet pour être retenu par LABEL VIE. Les décisions prises par LABEL VIE ne font l objet d aucun recours ou de procédure d appel. Après avis favorable, une convention de partenariat est adressée au porteur de projet précisant les modalités financières, de suivi et de partenariat. Le financement est attribué après signature de la convention de partenariat entre le porteur du projet et LABEL VIE. VIII Echéancier - Evaluation L évaluation qualitative et quantitative est réalisée dans un cadre contractuel : les formulaires types d évaluation et d analyse de l action menée, mis à disposition par LABEL VIE devront être utilisés. 12

13 LABEL VIE est invitée aux réunions de suivi et de bilan de l action et destinataire des comptes rendus relatifs à l action. L évaluation finale de l action financée doit parvenir à LABEL VIE avant le 30 avril IX Composition du dossier Le dossier de candidature est envoyé par messagerie électronique sur simple demande adressée à LABEL VIE, accompagnée des pièces justificatives suivantes : - Fiche de candidature complétée, datée et signée, - Statuts signés de la structure qui fait la demande, précisant la composition et les fonctions du bureau ou du conseil d'administration, - Attestation du numéro de SIRET (obligatoire), - Attestation originale de l URSSAF précisant que le demandeur est à jour du versement de ses cotisations sociales (si composé uniquement de bénévoles, le préciser) téléchargeable sur le site de l URSSAF, ou attestation d affiliation MSA, - Relevé d identité bancaire au format IBAN, - Rapport d activité 2014, - Budget prévisionnel du ou des ateliers présentés, - Documents de présentation pédagogique ou technique utiles à la compréhension du projet. X Dépôt des dossiers de candidature Les dossiers de candidature doivent être envoyés à LABEL VIE par courriel avant le 31 août 2015 à : Ils sont conservés sous format papier par l opérateur pour être présentés sur demande de LABEL VIE le cas échéant. 13

APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances»

APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances» Direction de l Action Sociale Ile-de-France APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances» Cahier des charges 2015 Dépôt des dossiers au plus tard le 16/04/2015 1/9 PREAMBULE LA CNAV Les orientations prioritaires

Plus en détail

Repères 2014 : l essentiel

Repères 2014 : l essentiel Atouts Prévention Rhône-Alpes Repères 2014 : l essentiel POUR Ensemble, les caisses de retraite s engagent Le label Pour bien-vieillir permet d identifier les actions de prévention proposées par vos caisses

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

La MSA de MAINE-et-LOIRE

La MSA de MAINE-et-LOIRE La MSA de MAINE-et-LOIRE attentive à chacun, essentielle pour tous www.msa49.fr Une institution démocratique et dynamique Anne GAUTIER Présidente Un réseau de 257 représentants cantonaux élus en janvier

Plus en détail

Appel à projets CAP Retraite Bretagne. «Agir contre l isolement des seniors»

Appel à projets CAP Retraite Bretagne. «Agir contre l isolement des seniors» Appel à projets CAP Retraite Bretagne «Agir contre l isolement des seniors» La mutualité sociale agricole (MSA), le régime social des indépendants (RSI), la caisse d assurance retraite et de santé au travail

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 21 septembre 2012

CONFÉRENCE DE PRESSE 21 septembre 2012 Dossier de presse CONFÉRENCE DE PRESSE 21 septembre 2012 >> Une coordination inter-régimes pérennisée. >> Des actions de proximité tournées vers des zones de fragilité sociale identifiées. >> Un appel

Plus en détail

en dans sa tête à la retraite»

en dans sa tête à la retraite» Maison des Réseaux de Santé du pays Lunévillois Département de Prévention et Promotion de la Santé Mentale du CPN Service territorial Personnes Agées / Personnes Handicapées du Conseil Départemental Conseil

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1 QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES «EXPERIMENTATION DE NOUVEAUX MODES D ORGANISATIONS DES SOINS DESTINES A OPTIMISER LES PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE»

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège «Salon International de l Agriculture de Paris : producteurs/transformateurs

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

CONVENTION. La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie

CONVENTION. La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie CONVENTION La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie La Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (CNAV) Et La Caisse Centrale de

Plus en détail

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 «Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 Dossier téléchargeable sur le site du Conseil départemental de l Oise et le Portail Educatif de l Oise http://www.oise.fr/mes-services/education-jeunesse/actions-educatives/les-projets-educatifs-locaux/

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I février 2015 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS Appel à candidature Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie Document n ARS/AAC/DAMS Contexte Les besoins à satisfaire et les orientations du

Plus en détail

Règlement d'action Sanitaire et Sociale

Règlement d'action Sanitaire et Sociale Règlement d'action Sanitaire et Sociale Aide au Soutien à Domicile des Personnes Âgées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2016 Principes Généraux Préambule Le présent règlement est élaboré

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation

Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation Appel à candidatures pour un référencement de prestataires en ingénierie de formation dans le cadre du projet expérimental

Plus en détail

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA Ordre du jour Rappels du contexte et de la phase diagnostic Présentation

Plus en détail

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes Livre Blanc du Tourisme et des Loisirs en Rhône Alpes diagnostic, prospective, enjeux 10-15 ans Stratégie opérationnelle régionale

Plus en détail

Appels à projets 2015: Le Conseil Régional de Lorraine fait son Cinéma Fiche 7 : Aide à la production d œuvres cinématographiques de longue durée

Appels à projets 2015: Le Conseil Régional de Lorraine fait son Cinéma Fiche 7 : Aide à la production d œuvres cinématographiques de longue durée Appels à projets 2015: Le Conseil Régional de Lorraine fait son Cinéma Fiche 7 : Aide à la production d œuvres cinématographiques de longue durée Objectifs Ce fonds de soutien est mis en place : - Pour

Plus en détail

Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement

Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Le Gouvernement a fait le choix d une loi d orientation et de programmation, inscrivant la totalité

Plus en détail

Appel à projets. Bourse Charles Foix édition 2016. Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont

Appel à projets. Bourse Charles Foix édition 2016. Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont Appel à projets Bourse Charles Foix édition 2016 Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont APPEL À PROJETS - LA BOURSE CHARLES FOIX Clôture le vendredi 1er avril 2016 à

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

Investissements d avenir. «Protocole territorial d aide à la rénovation thermique des logements privés»

Investissements d avenir. «Protocole territorial d aide à la rénovation thermique des logements privés» Investissements d avenir «Protocole territorial d aide à la rénovation thermique des logements privés» Communauté d agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines Année 2013 Entre L État et L Agence nationale

Plus en détail

Paris, le 10 octobre 2012

Paris, le 10 octobre 2012 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction du budget 2BPSS n 12-3537 -------- Direction générale de l administration

Plus en détail

PROGRAMME FONCTIONNEL

PROGRAMME FONCTIONNEL PROGRAMME FONCTIONNEL Personnes Publiques CONSEIL GENERAL DE LA GIRONDE DGAS DIRECTION DES POLITIQUES D INCLUSION ET D INSERTION 1 Esplanade Charles de Gaulle CS 71223 33074 BORDEAUX CEDEX APPEL A PROJETS

Plus en détail

Cahier des charges de l Action Collective Régionale 2016 destinée aux Travailleurs Handicapés en ESAT. «Améliorer sa communication»

Cahier des charges de l Action Collective Régionale 2016 destinée aux Travailleurs Handicapés en ESAT. «Améliorer sa communication» de Formation Nationale Cahier des charges de l Action Collective Régionale 2016 destinée aux Travailleurs Handicapés en ESAT «Améliorer sa communication» Unifaf Ile de La Réunion Action collective régionale

Plus en détail

Dossier de presse. Les nouveaux services en ligne de l Assurance retraite pourr les retraités bretons du Régime général

Dossier de presse. Les nouveaux services en ligne de l Assurance retraite pourr les retraités bretons du Régime général Dossier de presse Les nouveaux services en ligne de l Assurance retraite pourr les retraités bretons du Régime général g Contact presse: Delphine Frezel bretagne.fr Mél. : delphine.frezel@carsat-bretagne.fr

Plus en détail

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 DEPLOIEMENT LOCAL DE PLATEFORMES DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT PRIVE Date limite de dépôt du dossier pour un financement 2015 : 11/09/2015

Plus en détail

Associations et fonds structurels européens :

Associations et fonds structurels européens : économie Janvier 2015 Associations et fonds structurels européens : ce qui change avec la nouvelle programmation 2014-2020 1 Associations et fonds structurels européens : ce qui change avec la nouvelle

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE 2015/2020 Le Luc en Provence. Appel à projets Politique de la Ville 2016

CONTRAT DE VILLE 2015/2020 Le Luc en Provence. Appel à projets Politique de la Ville 2016 CONTRAT DE VILLE 2015/2020 Le Luc en Provence Appel à projets Politique de la Ville 2016 1 MODALITES DE DEPOT DES DOSSIERS DE DEMANDES DE SUBVENTION POUR 2016 Dépôt du 16 décembre 2015 au 29 janvier 2016

Plus en détail

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6)

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Appel à projets 2013 Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail d Aquitaine 80 avenue de la Jallère 33053 BORDEAUX

Plus en détail

Département de l Ardèche

Département de l Ardèche Département de l Ardèche Fonds social européen : appel à projet 2015 Axe prioritaire 3 : Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif spécifique 3.9.1.2 : Mobilisation des employeurs et

Plus en détail

Direction de l Action Sociale Ile-de-France APPEL A PROJETS. Cahier des charges 2010

Direction de l Action Sociale Ile-de-France APPEL A PROJETS. Cahier des charges 2010 Direction de l Action Sociale Ile-de-France APPEL A PROJETS Cahier des charges 2010 Dépôt des dossiers avant le 30 AVRIL 2010 La politique d action sociale de la CNAV La politique d action sociale de la

Plus en détail

C A H I E R D E S C H A R G E S 2 0 1 5

C A H I E R D E S C H A R G E S 2 0 1 5 C A H I E R D E S C H A R G E S 2 0 1 5 D E S E S P A C E S E M P L O I A G I R C - A R R C O Préambule Dans le cadre des orientations prioritaires 2014-2018 de l action sociale de Agirc et Arrco, un des

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

Animation Territoriale de Santé Bilan d activités 2009 / 2010

Animation Territoriale de Santé Bilan d activités 2009 / 2010 Bilan d activités 2009 / 2010 Sommaire 1. Rappel du contexte 2. Méthodologie et concertation 3. Axes de travail, objectifs opérationnels et résultats 4. Conclusion et propositions 1. Rappel du contexte

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement)

APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement) «Coup de Pouce Citoyen» PICTO «COUP DE POUCE» APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement) A déposer ou à envoyer à ViennAgglo Conseil de Développement - Coup de Pouce

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

les métiers de dirigeants au sein de la protection

les métiers de dirigeants au sein de la protection L avenir de la Protection sociale se dessine avec vous FOCUS SUR les métiers de dirigeants au sein de la protection sociale La Protection sociale, cœur de la solidarité La Protection sociale, c est l ensemble

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

La Retraite pour le Bien vieillir : l offre commune de la Cnav, de la MSA et du RSI pour prévenir et préserver l autonomie des personnes âgées

La Retraite pour le Bien vieillir : l offre commune de la Cnav, de la MSA et du RSI pour prévenir et préserver l autonomie des personnes âgées 14 janvier 2014 : l offre commune de la Cnav, de la MSA et du RSI pour prévenir et préserver l autonomie des personnes âgées Contacts presse CNAV : Frédérique Garlaud - 06 29 70 20 21 CCMSA : Géraldine

Plus en détail

LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014

LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014 LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014 Aide à la réécriture et au développement Objectifs L'aide à la réécriture et au développement est mise en place : - pour permettre la professionnalisation du secteur du cinéma

Plus en détail

Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2

Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2 Département de Seine-Maritime Direction de l Action Sociale et de l Insertion Service Accompagnement Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2 1 Mars 2015 Sommaire

Plus en détail

Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN

Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN Bilan d étape mars 2009 1. Rappel des objectifs 2. Bilan organisationnel et quantitatif 3. Bilan qualitatif 4. Propositions

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE

GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE SOMMAIRE I. PREAMBULE... 1 II. OBJECTIFS... 2 III. ORGANES DE LA HEDS... 2 DIRECTION... 2 CONSEIL DE DIRECTION... 3 CONSEIL ACADÉMIQUE... 4 COMMISSION MIXTE...

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015. Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1

CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015. Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1 CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015 Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1 I. CADRE GENERAL La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 Février 2014 (loi n 2014

Plus en détail

Publication des cartes. du «très haut débit»

Publication des cartes. du «très haut débit» Publication des cartes du «très haut débit» Bruno LE MAIRE ministre de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du territoire Eric BESSON Ministre chargé de l Industrie,

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

AIDES ET SUBVENTIONS LE CONTRAT DE PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

AIDES ET SUBVENTIONS LE CONTRAT DE PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDES ET SUBVENTIONS LE CONTRAT DE PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Le contrat de prévention est un dispositif qui permet aux entreprises souhaitant améliorer les conditions de santé et de sécurité

Plus en détail

Conditions générales de l Afdas

Conditions générales de l Afdas Conditions générales de l Afdas Version du 30 juillet 2015 Les présentes conditions s appliquent à l ensemble des acteurs : entreprises adhérentes à l Afdas, organismes de formation ou prestataires, bénéficiaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL BASSE-NORMANDIE et CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA MANCHE APPEL A PARTENARIAT

CONSEIL REGIONAL BASSE-NORMANDIE et CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA MANCHE APPEL A PARTENARIAT ANNEXE 2 CONSEIL REGIONAL BASSE-NORMANDIE et CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA MANCHE APPEL A PARTENARIAT Ouvert aux organismes bancaires et financiers Pour accompagner une politique régionale en faveur de la

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

Titre de la présentation. Le compte prévention pénibilité. Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint

Titre de la présentation. Le compte prévention pénibilité. Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint Titre de la présentation La gestion du compte prévension pénibilité Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint 2 février 2015 Institut du Travail Partie 1 Le compte prévention pénibilité

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS CONVENTION ADHÉSION À LA PRESTATION «DOCUMENT UNIQUE» POUR L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE VENDÉE PAR LE CENTRE DE GESTION DANS L ÉLABORATION DE LEUR DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Constat :

PROJET ASSOCIATIF. Constat : PROJET ASSOCIATIF Suite aux différentes mutations intervenues courant 2009 et afin de préciser les missions que l association Géronthau souhaite mettre en œuvre sur le bassin gérontologique n 11, le Conseil

Plus en détail

Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018. Règlement de l appel à projets

Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018. Règlement de l appel à projets direction de l'enfance, de la jeunesse et de la cohésion sociale service de la jeunesse et des loisirs paysage éducatif Grand-Vennes Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018 Règlement de l appel à projets

Plus en détail

HABITAT ET CADRE DE VIE

HABITAT ET CADRE DE VIE HABITAT ET CADRE DE VIE Dans le cadre de sa politique d'action sociale résolument axée vers la prévention et en faveur de la préservation de l'autonomie des retraités, l'assurance retraite apporte son

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE ELECTORALE

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE ELECTORALE DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE ELECTORALE 2014-2015 EDITO Les élections de 2015 constituent un enjeu fort pour la MSA, dont le réseau d élus représente un élément essentiel. Leur rôle de relais auprès de nos

Plus en détail

Combien de temps dure un dispositif SLIME? La durée du SLIME ne pourra pas être inférieure à 6 mois.

Combien de temps dure un dispositif SLIME? La durée du SLIME ne pourra pas être inférieure à 6 mois. Qu est-ce qu un SLIME? Le programme SLIME (Service Local d Intervention pour la Maîtrise de l Energie) est un programme national d information et d action en faveur de la maîtrise de la demande énergétique,

Plus en détail

Pacte Territorial partenarial d Insertion du Département de la Marne

Pacte Territorial partenarial d Insertion du Département de la Marne > Conseil général de la Marne > Etat > Conseil régional de Champagne Ardenne > Union Départementale des CCAS > Pôle Emploi Marne > Caisse d Allocations Familiales de la Marne > Mutualité Sociale Agricole

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 mars 2016 fixant le cahier des charges national relatif aux projets pilotes d accompagnement à

Plus en détail

Rencontre régionale des prestataires conventionnés 28 novembre 2014 1

Rencontre régionale des prestataires conventionnés 28 novembre 2014 1 1 INTRODUCTION Jean-Pierre MAZEL, Président de la Carsat Auvergne Yves GALES, Directeur de la Carsat Auvergne 2 PLAN Rappel des principes de l action sociale retraite - Les 3 niveaux d intervention et

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Caroline Weill caroline.weill@lambassade.agency 01 47 04 12 52 Audrey Peauger audrey.peauger@lambassade.agency

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

COMMISSION AGREMENT DES ORGANISMES DE FORMATION MEDICALE CONTINUE

COMMISSION AGREMENT DES ORGANISMES DE FORMATION MEDICALE CONTINUE COMMISSION AGREMENT DES ORGANISMES DE FORMATION MEDICALE CONTINUE Docteur Gérard ALEXANDRE Professeur François BLANC Docteur Christian JEAMBRUN Docteur Yannick MARTIN Professeur Bernard NEMITZ Docteur

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS

CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS APPEL A PROJETS DROIT AU CŒUR AVEC LE FONDS DE DOTATION OM ATTITUDE 1 ère EDITION / SAISON 14-15 Thème : Améliorer le bien-être et les conditions de vie des enfants hospitalisés

Plus en détail

TROPHEES DE L INNOVATION ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013 DU GROUPE CAISSE DES DÉPÔTS

TROPHEES DE L INNOVATION ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013 DU GROUPE CAISSE DES DÉPÔTS TROPHEES DE L INNOVATION ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013 DU GROUPE CAISSE DES DÉPÔTS RÈGLEMENT 1. Présentation Les Trophées de l innovation et du développement durable ont pour objet de soutenir, valoriser

Plus en détail

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE Le Programme «Habiter Mieux» en FRANCE Etat des lieux Contexte National : La précarité énergétique pèse sur les ménages les plus fragiles depuis de nombreuses

Plus en détail

Formation diplômante

Formation diplômante 75 Bd Lamartine 72 000 Le Mans 06 11 71 88 45 / 02 43 47 00 30 Formation diplômante Technicien Médiation de Services Titre professionnel inscrit au Registre National des Certifications Professionnelles

Plus en détail

Actions en Régions de Coopération Universitaire et Scientifique Programme ARCUS : 6 ème appel à projets 2010-2011

Actions en Régions de Coopération Universitaire et Scientifique Programme ARCUS : 6 ème appel à projets 2010-2011 Actions en Régions de Coopération Universitaire et Scientifique Programme ARCUS : 6 ème appel à projets 2010-2011 Le Ministère des Affaires Étrangères et Européennes (MAEE), en partenariat avec les régions

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS - CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d actions de formation Accompagnement des Mutations Economiques et Technologiques dans le secteur du Tourisme Date 05/02/2015 Opération cofinancée

Plus en détail

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 La MARPA Un Label ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 Le Label MARPA 2015 Le Label MARPA est attribué par la Caisse Centrale de Mutualité Sociale Agricole aux projets qui concrétisent les

Plus en détail

FONDS SOCIAL EUROPEEN PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL (PON) Pour l emploi et l inclusion en métropole Programmation 2014-2020 APPEL A PROJETS 2016

FONDS SOCIAL EUROPEEN PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL (PON) Pour l emploi et l inclusion en métropole Programmation 2014-2020 APPEL A PROJETS 2016 UNION EUROPEENNE FONDS SOCIAL EUROPEEN PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL (PON) Pour l emploi et l inclusion en métropole Programmation 2014-2020 APPEL A PROJETS 2016 AXE PRIORITAIRE N 3 «Lutter contre la

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

Concertation quadripartite Proposition de synthèse

Concertation quadripartite Proposition de synthèse Concertation quadripartite Proposition de synthèse I - Définition du périmètre Le périmètre du compte est précisé. L ANI du 11 janvier 2013 a précisé que «le compte est universel, toute personne dispose

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E4/130 ASSEMBLEE DE CORSE 4 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

BILAN DE COMPETENCES. Appel à projets du FPSPP "Bilan de compétences " Page 1

BILAN DE COMPETENCES. Appel à projets du FPSPP Bilan de compétences  Page 1 Appel à projets du FPSPP Actions de qualification et de requalification des salariés et des demandeurs d emploi Article 3.4 Convention-cadre 2015-2017 BILAN DE COMPETENCES (À destination des OPACIF) Appel

Plus en détail

APPEL A PROJET Cahier des charges

APPEL A PROJET Cahier des charges APPEL A PROJET Cahier des charges Commanditaire : Territoire couvert : Représenté par : Maison de l Emploi du Pays d Arles Territoire du Pays d Arles tel que définit par la CCI TPA (36 communes) Mademoiselle

Plus en détail

P R I X É c o l e s 2 0 1 6

P R I X É c o l e s 2 0 1 6 P R I X É c o l e s 2 0 1 6 Règlement Intérieur ARTICLE 1 : LE PRIX Le Prix «Écoles» a pour vocation de récompenser les écoles et les étudiants qui auront su présenter le projet le plus pertinent en réponse

Plus en détail

Feuille de route 2014 Personnes âgées de plus de 75 ans

Feuille de route 2014 Personnes âgées de plus de 75 ans Feuille de route 2014 Personnes âgées de plus de 75 ans Version du 20 février 2014 Enjeux pour Enjeux le territoire Enjeux Le vieillissement de la population, accentué par l'arrivée à l'âge de la retraite

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail