entre-nous sociaux dans Des logements un bâtiment chargé d histoire #39 Dossier P. 6 : Le bien-vivre ensemble : une préoccupation commune

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "entre-nous sociaux dans Des logements un bâtiment chargé d histoire #39 Dossier P. 6 : Le bien-vivre ensemble : une préoccupation commune"

Transcription

1 L e j o u r n a l d e s l o c a t a i r e s O C T O B R E #39 entre-nous Des logements sociaux dans un bâtiment chargé d histoire Actualités P. 4 : Une double hausse de l électricité d ici août 2014 Dossier P. 6 : Le bien-vivre ensemble : une préoccupation commune Infos pratiques P. 10 : Prévention des incendies : pour que rien ne vienne gâcher les fêtes!

2 entre-nous Sommaire ENTRE-NOUS 24, rue de Paradis Paris cedex 10 Tél. : Fax : Rédaction Directeur de la publication : Jacques Goolen Rédacteur en chef : Vanessa Thomas Rédacteur en chef adjoint : Laëtitia Cosneau Conseil et coordination : Jean-Paul Boulet Photo édito : Xavier Muyard Photo p.3 : Shutterstock - JJStudio Photo p.4 : Shutterstock - Andreas G. Karelias P. 4 : Deux enquêtes pour mieux vous connaître Une double hausse de l électricité d ici août 2014 P. 5 : La gestion sociale dans toutes ses dimensions Une uniformisation des modes de paiement en Europe : le SEPA Dossier P. 6-8 : Le bien-vivre ensemble, notre préoccupation commune Éco-logis P. 9 : Le chauffage : savoir l optimiser pour moins dépenser! Soirées, nuits, week-end et jours fériés Photo p. 6 : Claire-Lise Havet Photo p. 6 : ENS Louis-Lumière/ Renaud Bouchez Photo p.7 : Julie Labarre Photo p.8 : Geneviève Engel Photo p.9 : Shutterstock - Blazej Lyjak Photo p.10 : Shutterstock - Sergey Karpov Photo p. 12, 13 : Bruno Gasperini Ont collaboré à ce numéro Catherine Morvan, Audrey Renner, Laëtitia Cosneau, Prisca Sita Conception graphique, réalisation : Thierry Massiet Impression : Imprimerie Ferréol Infos pratiques P. 10 : Prévention des incendies : pour que rien ne vienne gâcher les fêtes! Découverte métier P. 11 : Responsable clientèle d agence Près de chez vous P. 12 : Des logements sociaux dans un bâtiment chargé d histoire P. 13 : Douze pavillons et une maison médicale P. 14 : Une nouvelle jeunesse pour la cité des cheminots P. 15 : La fête de la musique prend de l ampleur P. 16 : En voiture! Zoé, la silencieuse ntre- Actualités

3 ACTUALITÉS 3 nous L innovation au service de Édito nos clients D ici à quelques semaines, ICF Habitat Nord-Est aura achevé la mise en place de sa nouvelle organisation territoriale qui s accompagne de la création de nouveaux métiers. Deux agences pilotes, ICF Habitat Alsace-Lorraine et ICF Habitat Artois, ont ouvert la voie en début d année. Le déploiement des deux autres agences, ICF Habitat Flandres-Hainaut et ICF Habitat Picardie-Champagne-Ardenne, est désormais imminent. Les premiers retours nous permettent de confirmer que cette organisation favorise une plus grande proximité avec nos clients et ainsi leur rend un meilleur service. Un autre exemple : toujours pour améliorer le service offert, les locaux des agences ont été modernisés et rendus plus accueillants, notamment en termes d accessibilité. Enfin, deux de nos agences, à Lille et à Amiens, sont aujourd hui mutualisées avec ICF Habitat Novedis, la filiale de logement à loyer libre d ICF Habitat. Les avantages de ces regroupements sont multiples : les équipes des deux sociétés travaillent en collaboration pour proposer aux clients une offre globale qui facilite le parcours résidentiel, et l économie réalisée grâce à la mise en commun des locaux profite directement à nos clients. Autant d innovations dont chacun de nous peut et doit se réjouir. Jacques Goolen Président d ICF Habitat Nord-Est Votre avis d échéance par courrier postal! Vos avis d échéance de loyer vous sont désormais envoyés par courrier postal directement à votre domicile. n Baromètre satisfaction 2013 : Votre avis nous intéresse! Comme chaque année, certains d entre vous vont être contactés par téléphone par la société INIT SATISFACTION qui réalise un Baromètre de satisfaction des locataires pour le compte d ICF Habitat. Il s agit pour notre société de mieux connaître vos attentes afin de mieux y répondre. Nous vous remercions par avance de votre participation. L étude va être réalisée durant les mois de novembre et décembre. Les résultats feront l objet d un article dans un prochain numéro d Entre-Nous. n

4 4 ACTUALITÉS Deux enquêtes pour mieux vous connaître : n oubliez pas de répondre! Si vous êtes locataire d un logement ayant bénéficié de financement public pour sa construction, vous avez dû recevoir un formulaire d enquête OPS (Occupation du Parc Social) ou SLS (Supplément de loyer de solidarité). Enquête OPS Tous les deux ans, les bailleurs doivent réaliser cette enquête auprès de leurs locataires notamment pour transmettre au préfet des renseignements statistiques afin d alimenter un rapport national sur l occupation du parc social et son évolution. Elle nous permet de disposer d informations sur la composition des ménages, le nombre d occupants par foyer, la répartition par âge, les ressources des ménages, les bénéficiaires des aides Enquête SLS Lorsque les revenus des ménages dépassent les plafonds de ressources de plus de 20 %, ils doivent s acquitter du supplément de loyer de solidarité (SLS). Tous les ans fin septembre, les personnes concernées reçoivent un formulaire à remplir dans les délais prévus. Les pénalités Répondre à ces enquêtes est obligatoire et vous avez jusqu à fin Une double hausse de l électricité d ici août 2014 octobre pour le faire, sous peine de pénalités financières. La pénalité est fixée à 7,62 euros mensuels non remboursables pour l enquête OPS. Elle est de 25 euros non remboursables pour l enquête SLS et déclenche l application du supplément de loyer maximum (SLM) qui peut aller jusqu à euros mensuels en plus du loyer. n Les tarifs d EDF pour les particuliers ont augmenté de 5 % au 1 er août. Une première hausse qui en appellera également une autre de 5 % en août Cette augmentation totale de 10 % va s étendre sur deux années afin de préserver au mieux le pouvoir d achat des ménages. Elle demeure néanmoins la plus importante hausse concédée par l état ses dix dernières années. Malgré l importance de la hausse, la France reste parmi les pays en Europe où le coût de l énergie est le plus bas. Selon l institut de statistique européen Eurostat, le coût du Kilowattheure en France est de 0,099 euros HT alors qu il est en moyenne de 0,128 euros HT dans les autres pays d Europe (chiffres de 2011). L évolution des prix de l électricité en France se caractérise par une progression lente, souvent inférieure à l inflation et reste donc maîtrisée. Adopter les éco-gestes au quotidien, comme éteindre les lumières lorsque l on quitte une pièce, peut paraître anodin mais ne l est pas du tout en réalité. Aujourd hui, ce réflexe n est pas acquis pour tout le monde mais peut faire réaliser des économies et par la même occasion permet d agir pour le bien être de la planète. n

5 ACTUALITÉS 5 La gestion sociale dans toutes ses dimensions De par l importance de son équipe huit personnes, des missions menées à bien, des partenariats mis en œuvre, la gestion sociale occupe une place essentielle dans l organisation d ICF Habitat Nord-Est. C est bien ce qui ressort du 5 e rapport de gestion sociale qui met en évidence les actions réalisées sur l année 2012 tout autant que l approche humaine des conseillers sociaux. Ils s expriment directement dans ces pages pour témoigner sur l importance de l accompagne- ment social et de l écoute. La parole est également donnée à des partenaires sur des retours d expériences. Faits marquants de l année 2012 : la réalisation de tous les diagnostics accessibilité sur le logement collectif, le relogement de 195 ménages prioritaires, de 68 personnes sortant de structures d hébergement, la location de 60 logements à des associations, le suivi de 698 ménages en situation d impayés. Retrouvez le rapport de gestion sociale sur dans la rubrique publications. n Une uniformisation des modes de paiement en Europe : le SEPA Le 1 er février 2014, toutes les sociétés françaises et européennes vont adopter un nouveau système commun pour les virements et prélèvements bancaires. Entre-Nous vous éclaire sur ce procédé. Afin d uniformiser les échanges financiers en France et entre tous les pays de l espace économique européen, les banques vont remplacer le système de virement et de prélèvement nationaux par des modèles européens. Désormais, seules les coordonnées bancaires du bénéficiaire sous forme d IBAN (International Bank Account Number) et de BIC (Bank Identifier Code) seront nécessaires. En France, ces données figurent d ores et déjà sur les relevés d identité bancaire. Ce nouveau système ne change donc rien pour vous. Vous n aurez aucune démarche à faire : les échanges de données se feront directement entre ICF Habitat et votre banque. Toutefois, si à l avenir, vous optez pour le prélèvement automatique, un mandat SEPA, remplaçant l autorisation de prélèvement, devra être signé. Sur votre prochain avis d échéance, votre Référence Unique de Mandat (RUM) sera mentionnée. Ces informations seront à conserver. Pour plus d informations, rendez-vous sur le site n

6 6 DOSSIER Le bien-vivre préoccupation Habiter dans une résidence tranquille, sûre, propre, bref dans un lieu agréable à vivre, c est le souhait de chacun d entre vous. C est aussi celui d ICF Habitat Nord-Est qui met en œuvre des moyens importants pour y parvenir. Il reste qu en permanence, votre bailleur a besoin de vous. Énervement dans les transports en commun ou dans les bouchons, pression au travail, stress dans les files d attente Autant de motifs de crispation qui se répètent plusieurs fois par jour, au travail ou dans la rue. Cette nervosité, bien souvent associée à l individualisme, est palpable partout dans la société et, bien entendu, les logements et résidences, lieux de vie en collectivité, n y échappent pas. D une manière générale, les rési- dences ICF Habitat sont plutôt favorisées par rapport à d autres, compte tenu de la présence du personnel de proximité. Partout, il manifeste un esprit de service et une disponibilité unanimement appréciés et leur présence limite les problèmes. Une priorité pour ICF Habitat Nord-Est ICF Habitat Nord-Est s est toujours montrée soucieuse de la qualité de vie de ses locataires, non seulement pour ce qui concerne l intérieur de leur logement et des parties communes, mais aussi les espaces extérieurs et la sécurité. Ces sujets font partie des questions posées depuis longtemps aux locataires dans le cadre des enquêtes de satisfaction. Les notes obtenues reflètent d ailleurs le bon niveau du cadre de vie des résidences. Il n empêche que, ces dernières années, la dureté de la crise économique, combinée à l augmentation des incivilités ou même à des actes de vandalisme, a quelquefois tendu l atmosphère au sein des résidences. En témoignent les lettres

7 DOSSIER 7 ensemble, notre commune de réclamation que certains d entre vous nous ont adressées sur les questions touchant au bruit, à la propreté ou aux dégradations. ICF Habitat Nord-Est a fait de ce sujet l une de ses priorités dans la mesure où il impacte directement la tranquillité et la qualité de vie de ses locataires. Au-delà des enquêtes de satisfaction, la plus grande attention est accordée à l écoute des habitants qui sont les seuls à pouvoir signaler certains dysfonctionnements. La présence d un conseiller social dans chaque agence traduit cette volonté d écoute et de dialogue. De plus, ICF Habitat Nord-Est a créé, à son siège, un poste spécialement dédié à la qualité de service offerte aux habitants. Les moyens mis en œuvre se répartissent entre volets préventifs et actions curatives. ICF Habitat Nord- Est conçoit la prévention au sens large. Elle se fonde sur l amélioration continue du cadre de vie, et d abord du logement, avec les réhabilitations, les résidentialisations et les aménagements destinés à renforcer la propreté des sites. Dans un registre bien différent, ICF Habitat Nord-Est s attache à créer ou soutenir des moments de convivialité dans les résidences fête des voisins, fête du tri, animations de fin d année pour faire en sorte que les habitants se rencontrent et se parlent. Profitez donc de ces moments de convivialité pour mieux connaître vos voisins! Besoin de l aide des locataires Le dialogue et la courtoisie permettent en premier lieu de résoudre des problèmes de voisinage à l amiable. En cas de difficulté, vous pouvez contacter votre correspondant local, qui le cas échéant, en référera à votre agence ICF Habitat Nord-Est. Les équipes d ICF Habitat Nord-Est se montrent aussi réactives que possible, tout en s employant à rassurer les locataires. La procédure commence par un rappel au règlement et à la loi vis-à-vis des perturbateurs. Dans la phase suivante, une médiation est organisée par les équipes d ICF Habitat Nord-Est ou des médiateurs extérieurs. Si les problèmes persistent, le dossier peut entrer dans une phase contentieuse qui, dans les cas les plus graves, peut demander l expulsion des responsables des troubles de voisinage. Enfin, la résolution des problèmes passe aussi par le travail en commun avec les partenaires, notamment les municipalités et la police. Le bien-vivre ensemble, c est donc l affaire de tous. Pour de bonnes relations de voisinage Le bruit est l une des principales sources de nuisance de la vie en communauté, qu il faut limiter de jour comme de nuit. Evitez donc les

8 8 DOSSIER sources de bruit la nuit (télévision, musique, ), mais aussi le jour, que ce soit dans votre logement ou dans les parties communes. Si vous prévoyez des travaux ou si exceptionnellement vous devez faire du bruit (fête, ) prévenez vos voisins à l avance en allant à leur rencontre ou bien en accrochant un message dans le hall. Ils apprécieront le fait d avoir été prévenu à l avance et sauront que ce dérangement n est que passager. Les animaux de compagnie Les animaux domestiques sont tolérés, mais il est important qu ils n occasionnent pas de nuisance (bruits, odeurs, déjections ). N oubliez pas qu ils doivent rester sous votre surveillance et sont sous votre responsabilité, tout comme les dégâts et les dommages qu ils pourraient causer. Ne les laissez pas seuls trop longtemps dans votre logement, ils seront malheureux et leurs aboiements dérangeront votre voisinage. Retrouvez tous ces conseils parmi d autres sur le livret d accueil locataire disponible sur notre site Internet : n Plus de propreté avec les points d apport volontaire À Woippy, commune limitrophe de Metz, des points d apport volontaire (PAV) sont installés depuis avril Ces conteneurs enterrés ont remplacé les vide-ordures dans la résidence ICF Habitat Nord-Est de 375 logements. «Les locataires se sont adaptés du jour au lendemain, constate Eddie Lebon, responsable de sites. Aujourd hui, la résidence est plus propre et plus agréable. Les sacs poubelles qui traînaient ont disparu. C est un soulagement pour le personnel de proximité et pour les voisins qui n appréciaient pas.» Avec la résidentialisation, qui sera terminée en 2014, le cadre de vie et la sécurité seront encore améliorés. «Le quartier va être transformé du tout au tout, se réjouit Eddie Lebon. Le changement est déjà perceptible sur l ambiance de la résidence.» Le bien-vivre ensemble en quelques points Poussettes et vélos sont rangés dans les locaux prévus à cet effet, les voitures doivent être garées au parking ou dans les emplacements réservés. Pour évoluer dans un espace propre, un cadre de vie agréable, évitez de salir et d abîmer votre environnement. Il est important de laisser libres les accès pompiers et les emplacements réservés aux handicapés. L enlèvement des encombrants s effectue à des dates précises, à respecter. La propreté des parties communes, résultat du travail des équipes d ICF Habitat, suppose de ne pas jeter de mégots par terre, de ne pas laisser de poubelles sur le palier et d utiliser les corbeilles pour y jeter les publicités non désirées. Les balcons et les paliers ne sont pas destinés à entreposer des objets encombrants ou peu esthétiques, pouvant gêner l intervention des secours. N étendez pas de linge à vos fenêtres.

9 ÉCO-LOGIS 9 Le chauffage : savoir l optimiser pour moins dépenser! Aux premiers signes de l hiver, l envie de monter le chauffage est plutôt tentante Pour éviter les dépenses inutiles et prendre soin de son logement, rien de tel que quelques astuces simples! coûteuse et elle peut présenter des dangers. Savoir ventiler son logement et renouveler l air Posez des rideaux fins sur les fenêtres recevant la chaleur du soleil et des rideaux épais pour faire barrage aux courants d air. Ouvrez-les lorsque le soleil arrive pour faire rentrer la chaleur. Pensez à bien nettoyer vos systèmes d aération (VMC, grilles d aération ) et à ne jamais les obstruer. Une bonne ventilation de votre logement est primordiale pour votre santé et pour celle de votre logement. Veillez également à aérer 10 minutes pour renouveler complètement l air d une pièce. N oubliez pas de baisser votre chauffage lorsque vous ouvrez les fenêtres! Entretenir ses équipements Dépoussiérer votre radiateur régulièrement, c est optimiser son efficacité! Ainsi, ne faites pas faire un détour à votre aspirateur : aspirez vos convecteurs pour être sûr que la poussière est partie. Attention, pour votre sécurité, ne démontez jamais votre radiateur! Contrairement aux idées reçues, l utilisation de chauffage d appoint est à proscrire car c est une solution Optimiser le chauffage Une source de chaleur trop proche de meubles ne sera pas efficace, laissez-lui de l espace! N apposez pas non plus de vêtements ou d objets sur vos convecteurs, cela peut être dangereux et diminuerait leur efficacité. Fermez les portes des pièces que vous n utilisez pas. En diminuant la surface à chauffer, la chaleur mettra moins de temps à se répartir. Respectez les températures de confort dans votre logement : un degré de moins c est déjà 7 % d économie. L idéal est de garder une température de 17 C dans les chambres et pendant la nuit, 19 C dans les pièces à vivre et 20 C dans la salle de bain. Si vous vous absentez pendant plusieurs heures ou plusieurs jours, pensez à baisser sensiblement votre système de chauffage. n

10 10 INFOS PRATIQUES Prévention des incendies : pour que rien ne vienne gâcher les fêtes! Pour que les fêtes ne tournent pas au cauchemar, il suffit parfois de prêter attention à quelques petits gestes simples. En voici quelques uns. Bien choisir ses décorations Un sapin artificiel ignifugé est moins vulnérable aux flammes, mais si toutefois vous préférez un arbre naturel, choisissez-le avec des aiguilles bien vertes, il sera moins sec. Veillez dans tous les cas à respecter quelques précautions : stabiliser le pied du sapin, le tenir à distance des sources de chaleur et des lieux de passage qui pourraient provoquer sa chute Préférez les guirlandes de normes françaises (NF) ou européennes (NE), c est une garantie de qualité et de sécurité. Vérifiez aussi l état des fils des guirlandes et de vos installations électriques. Des fils dénudés ne sont plus protégés par le gainage qui les entoure et deviennent donc dangereux et peuvent enflammer des objets à proximité. La neige artificielle est un produit extrêmement inflammable! Utilisez-la avec précaution et parcimonie. Même si elles créent des ambiances cosy, évitez de disposer trop de bougies dans votre logement, ce sont autant de risques de déclencher un incendie. Ne laissez pas vos décorations allumées en cas d absence Avant d aller vous coucher, en cas d absence courte ou prolongée de la pièce ou de votre domicile, éteignez systématiquement guirlandes et bougies. Côté cuisine Un moment d inattention en cuisine et un feu peut partir facilement. Ne laissez aucun textile (torchons, serviettes, papier absorbant, etc.) à proximité de vos plaques de cuisson et pensez à relever vos manches pour éviter qu une flamme n atteigne vos vêtements. Gardez toujours un œil sur vos plats sur le feu et ne quittez pas la cuisine lorsqu une cuisson est en cours. Feux d artifices et fumigènes La proximité avec d autres locataires fait qu il est préférable de ne pas utiliser de feux d artifices chez soi. Évitez donc les pétards et autres matériaux combustibles qui, en plus de représenter un réel risque de blessure grave, sont susceptibles de déclencher un incendie rapide s ils sont mal utilisés, défectueux, tirés en direction de l habitation, sur un balcon, ou en intérieur. Attention aux enfants! Souvent fascinés par les flammes et les bougies, pensez à leur expliquer les dangers que cela peut représenter et les réflexes à adopter en cas d incendie. n Secours : appelez le 18 (pompiers) ou le 112 (numéro européen)

11 DÉCOUVERTE MÉTIER 11 Le responsable clientèle d agence dédiée à la satisfaction client Né de la réorganisation qui a commencé à se mettre en place début 2013, le métier de responsable clientèle d agence traduit sur le terrain l un des objectifs prioritaires de la société : l amélioration de la satisfaction client. Deux responsables clientèle d agence sont actuellement en place dans les agences ICF Habitat Artois et ICF Habitat Alsace- Lorraine, pilotes de la réorganisation. Leurs homologues des agences ICF Habitat Flandres-Hainaut et ICF Habitat Picardie-Champagne-Ardenne feront leur apparition au plus tard au 1 er janvier «Le responsable clientèle d agence est entièrement dédié à la clientèle sous l angle de la gestion locative, de la gestion sociale mais aussi de la gestion de proximité, précise Cécile Guillard, directrice des ressources humaines d ICF Habitat Nord-Est. Il a pour mission la mise en œuvre des grandes orientations de la politique de la société dans ce domaine afin d améliorer la qualité de service et la satisfaction clientèle.» Selon les agences, le responsable clientèle est secondé par un responsable gestion locative, chargé de l animation des équipes administratives au sein de l agence, ou d un responsable de proximité en charge de celle des responsables de sites et les gardiens. Ainsi, selon la configuration de l agence, un responsable clientèle d agence peut compter jusqu à une quarantaine de collaborateurs dans son équipe. «Pour les locataires, ajoute Cécile Guillard, l interlocuteur privilégié demeure le gardien qui a la possibilité de passer le relais au responsable de sites.» n «Apporter une réponse à chaque client» «Piloter la gestion locative tout en ayant le souci constant d améliorer la satisfaction du client, c est tout l enjeu du métier, annonce Céline Xerra, responsable clientèle à l agence ICF Habitat Artois depuis janvier 2013, après avoir travaillé, pendant près de trois ans, au sein de direction clientèle, au siège, en tant que juriste. La création de ce poste a permis d ouvrir une réelle perspective aux métiers de la clientèle, c est une opportunité que j ai saisie comme un défi à relever.» Désormais, elle encadre une équipe de 29 collaborateurs en s appuyant sur le responsable de proximité qui gère les cinq responsables de sites, eux-mêmes manager des équipes de gardiens. Pour sa part, elle travaille en direct avec les équipes de «back office» : quatre gestionnaires clientèle, deux conseillers sociaux, un chargé de contentieux et un gestionnaire de la qualité des charges. «Nous nous donnons les moyens d être plus présents et réactifs pour nos clients, reprend Céline Xerra. Avec l objectif d apporter une réponse adaptée à chacun d eux.»

12 12 près de chez vous Lille (59) Des logements sociaux dans un bâtiment chargé d histoire Le 23 septembre dernier, Martine Aubry, maire de Lille, Cécile Queille, PDG d ICF Habitat et Jacques Goolen, président d ICF Habitat Nord-Est, ont posé symboliquement la première pierre de l hôtel du Lombard et inauguré l exposition consacrée à l histoire et au devenir du bâtiment. Fin 2014, ICF Habitat Nord-Est livrera 29 logements dans ce bâtiment, en plein coeur de Lille. Le bâtiment en impose par son allure. On comprend mieux pourquoi lorsque l on sait que sa construction fut achevée en 1626 et qu elle est due à un architecte anversois surnommé le «Léonard de Vinci flamand» pour les connaissances qu il avait acquises en Italie. Son nom d hôtel du Lombard est lié à sa première fonction de mont-depiété, c est-à-dire d établissement de crédit, activité dont les financiers lombards étaient spécialistes. Le lieu abritera ensuite les archives du Nord, une école de chimie, une école d ingénieurs puis le musée colonial et commercial de Lille. En 2000, l hôtel du Lombard est cédé à la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) qui souhaite s y agrandir. Mais la ville de Lille décide d y créer des logements et lance une consultation auprès des bailleurs sociaux. C est le projet d ICF Habitat Nord-Est qui est retenu. «Nous allons réaliser 29 logements, du T1 au T5, dont 30 % de logements très sociaux, indique Alain Montagu, directeur du patrimoine de la société. Le volet énergétique est également un point fort de notre dossier.» Avec une isolation par l intérieur et une chaufferie à granulés bois, le bâtiment sera certifié BBC Rénovation. Les façades et toitures ayant été restaurées par la DRAC, ICF Habitat Nord-Est transforme complètement l intérieur du bâtiment actuellement composé de grands plateaux. «Les très beaux murs de briques en arceaux seront valorisés dans les logements et les parties communes, souligne Alain Montagu. Les logements neufs conserveront ainsi des traces de l histoire.» n «Le Lombard en scènes» Sous ce titre, ICF Habitat organisait, le 23 septembre dernier, une exposition évoquant le passé et le devenir du bâtiment, inaugurée par Martine Aubry. Le numéro de novembre de la publication «Laissezvous conter visite découverte» éditée par la direction du Patrimoine Culturel de la ville, dressera un panorama des usages successifs de l hôtel du Lombard, de son édification en 1621 à nos jours. Une exposition sur palissade est également au rendez-vous pendant toute la durée des travaux aux n 2 et 4 de la rue du Lombard.

13 près de chez vous 13 Moulins-lès-Metz (57) Douze pavillons et une maison médicale Répondant à une demande de la mairie et aux besoins des habitants, ICF Habitat Nord-Est a construit une maison médicale en plus d une résidence de douze pavillons. Après le départ en retraite de deux médecins, les habitants du quartier Saint-Pierre, à Moulins-lès-Metz, se retrouvaient sans cabinet médical de proximité. De son côté, ICF Habitat Nord-Est avait acquis un terrain auprès de Réseau Ferré de France (RFF) avec le projet d y construire des maisons individuelles. C est alors que le maire de Moulinslès-Metz, Jean-Claude Théobald, fait une demande inhabituelle au bailleur social : intégrer dans son projet la construction d une maison médicale. Dans le même temps, la mairie lançait un appel d offres auprès des professionnels de santé candidats à l installation. «En plus de nos douze pavillons, nous avons donc construit une grande maison médicale avec un accès et des stationnements spécifiques, explique Alain Montagu, directeur du patrimoine d ICF Habitat Nord-Est. Nous l avons ensuite revendue aux professionnels médicaux qui ont fait réaliser l aménagement intérieur selon leurs besoins.» Depuis le printemps dernier, la maison médicale est occupée par deux médecins généralistes, deux kinésithérapeutes, deux infirmières, un psychologue et une orthophoniste. «La maison médicale est à 200 mètres de chez moi, témoigne Christiane Lescure, locataire d ICF Habitat Nord-Est. C est sécurisant. J ai visité les locaux, c est magnifique!». n

14 14 près de chez vous Reims (51) Une nouvelle jeunesse pour la cité des cheminots Avant la fin de l année, 50 logements neufs auront été livrés dans la cité des cheminots à Reims. À la suite de ces constructions, un nouveau programme de 20 pavillons, certifiés Bâtiment Basse Consommation, verra le jour à l emplacement d anciens logements démolis. La première phase de ce programme ambitieux de 40 logements collectifs et 30 pavillons individuels arrive à son terme. À la suite de ces constructions, le chantier de 20 pavillons devrait démarrer dans les prochains mois. «Ils seront construits à l emplacement d anciens logements, dont l aménagement ne correspondait plus aux habitudes de vie actuelles, indique Christophe Cognasson, délégué territorial d ICF Habitat Nord-Est à Reims.» Une solution de relogement a été trouvée pour une grande partie des locataires concernés par ce projet de démolition et reconstruction. De plus, afin de faciliter ces mutations, ICF Habitat Nord-Est a élaboré, en lien avec la mairie, une charte de relogement. «Nous nous engageons notamment à reloger les locataires dans leur quartier, précise Christophe Cognasson, et à prendre en charge tous les frais liés au déménagement.» Parallèlement, un vaste programme de réhabilitation va être lancé début À son achèvement, la cité des cheminots aura retrouvé une nouvelle jeunesse. n «ICF Habitat Nord-Est a tenu tous ses engagements» À 62 ans, Jean-Marc Poirier a passé presque toute sa vie dans la cité des cheminots. «Lorsque j ai appris que mon logement devait être démoli, j ai d abord eu du mal à me faire à cette idée, avoue-t-il. Ma femme et moi étions attachés à cette maison. Heureusement, nous avons trouvé un pavillon à 300 mètres de là. C est important car je connais tout le monde dans le quartier. De plus, nous avons une chambre et une salle de bains au rez-de-chaussée. ICF Habitat Nord-Est a tenu tous ses engagements. En particulier, Mme Spicher, directrice de l agence, qui s est montrée très compréhensive avec nous.»

15 près de chez vous 15 Aulnoye-Aymeries (59) La fête de la musique prend de l ampleur En 2008, Joël André, locataire d ICF Habitat Nord-Est, jouait de la musique en famille dans son jardin. Aujourd hui, la fête s installe sur la pelouse du point d accueil. Et elle bénéficie des partenariats de l école de musique, de la mairie et d ICF Habitat Nord-Est. Le 22 juin dernier, entre 10 h 30 et 15 h, le quartier a résonné au rythme de toutes sortes d instruments jouant les musiques les plus variées. Même si la météo n était pas de la partie, tous les groupes en scène ont remporté un franc succès ; et d abord Joël André, l initiateur de la fête de la musique à Aulnoye-Aymeries en 2008, qui ouvre traditionnellement le concert avec sa femme Laurence à l euphonium (ou tuba ténor), son fils Florian à la trompette et sa fille Élodie au baryton ; lui est à la trompette. «Nous avons joué des musiques de films E.T., le Livre de la jungle et des pièces de Haendel», indique Joël André qui se félicite de bénéficier aujourd hui de la participation de l école de musique et de la mairie, qui se charge de l installation du podium et du matériel, mais aussi du règlement des frais de Sacem. Sur scène, se sont ensuite succédées les classes de l école de musique : cordes, cuivres et orchestre complet. Plus de cinquante musiciens au total. Pendant que les spectateurs se restauraient d un jambon braisé, offert par ICF Habitat Nord-Est, le podium accueillait des joueurs de ukulélé, d accordéon ainsi que des musiques traditionnelles de l Est et un groupe de rock. «Le but est de passer un bon moment ensemble à la bonne franquette, reprend Joël André. La fête prend de l ampleur d année en année et j en suis heureux car c est un peu mon bébé.»! n «Vivement l année prochaine!» «C était très réussi, témoigne Virginie Hembise, correspondante locale, qui a apporté son aide pour la coordination et la logistique de la fête. J ai eu des retours très positifs des locataires qui ont apprécié ce moment. En ce qui me concerne, j aime beaucoup la musique. Et j attends l année prochaine avec impatience.» Même enthousiasme de la part de Yolande Carette, 77 ans, locataire de la résidence. «J adore les concerts. D ailleurs, j ai été musicienne dans le temps. J aimerais que des journées comme celle-ci reviennent souvent.»

16 16 près de chez vous Chantilly (60) En voiture! Pendant la durée des travaux de voirie, une voiture de golf transporte les locataires à mobilité réduite. La résidence ICF Habitat Nord-Est de Chantilly compte près de 400 logements dont la moitié était concernée par des travaux de voirie entrepris par la mairie rue de Verdun. «De plus, dix logements pour personnes à mobilité réduite étaient situés dans ce périmètre», précise Jérôme Thuillier, responsable de proximité à l agence ICF Habitat Picardie. Pierre Brayda, directeur général d ICF Habitat Nord-Est, a donc tenu à mettre en place un service avec chauffeur particulier destiné aux locataires qui se déplacent difficilement : personnes âgées ou handicapées, mais aussi femmes enceintes ou parents avec de jeunes enfants. «Nous avons loué une voiture de golf et recruté l un de nos locataires au chômage pour transporter les passagers et leurs courses jusqu au hall d entrée de leur immeuble, poursuit Jérôme Thuillier. Le service a fonctionné sur rendez-vous du 15 juillet jusqu à fin août à la grande satisfaction des utilisateurs. Au total, près de 250 déplacements ont été effectués pour une soixantaine de personnes.» n Lens (62) Zoé, la silencieuse Deux exemplaires de Zoé, la voiture électrique de Renault, sont en service à l agence ICF Habitat Artois depuis le 5 juillet. Les utilisateurs sont conquis. Une voiture propre et silencieuse : qui ne signerait pas sur le champ? À ceci près que l autonomie de Zoé est limitée, en théorie, à 150 km. C est, en fait, le principal frein au décollage du marché des voitures électriques. Pour l agence ICF Habitat Artois, où le patrimoine est concentré sur un rayon de 30 km autour de Lens, ce frein n en est pas un. Deux voitures thermiques, en fin de contrat de location, ont donc été remplacées par deux voitures électriques pour le même coût d usage compte tenu d une fiscalité hautement incitative. L agence s étant dotée d une borne de recharge, elle est totalement autonome pour les besoins en énergie des deux véhicules ; «Si l expérience est probante, annonce Thierry Pannier, responsable des affaires générales ICF Habitat Nord-Est, nous étendrons l usage de la voiture électrique à l ensemble de la flotte de Lens ainsi qu aux équipes de Lille et Strasbourg, où le patrimoine est relativement concentré.» Un pas de plus pour le respect de l environnement. n

la Charte du bien vivre ensemble

la Charte du bien vivre ensemble la Charte du bien vivre ensemble la charte du Bien vivre ensemble Engagement - i - respecter le gardien Le gardien est le représentant du bailleur et, à ce titre, a tous pouvoirs pour rappeler aux locataires

Plus en détail

Mieux vivre ensemble, c est l affaire de tous!

Mieux vivre ensemble, c est l affaire de tous! Préambule Une charte est un ensemble de règles et de principes fondamentaux de fonctionnement d un organisme ou d une institution. Un premier projet a déjà été enrichi par des locataires qui ont participé

Plus en détail

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Guide du locataire éco-responsable Pour avoir les bons,conservez ce guide à portée de main Sommaire Cher(e) Locataire, Les énergies... 4 à 6 Consommations

Plus en détail

LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT

LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT Le guide malin des économies d énergies, chez moi! Toutes les astuces, idées, conseils pour baisser vos charges et rendre la planète plus belle! Agir pour protéger

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils.

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. BIEN VIVRE CHEZ SOI Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. LES RÉPARATIONS LOCATIVES Conformément à la loi N 89-462 du 6 juillet

Plus en détail

I PROPRETE DES PARTIES COMMUNES. Propreté du hall Hors ZUS ZUS très satisfaisant satisfaisant insatisfaisant très insatisfaisant

I PROPRETE DES PARTIES COMMUNES. Propreté du hall Hors ZUS ZUS très satisfaisant satisfaisant insatisfaisant très insatisfaisant L Etat et l Union HLM imposent une enquête de satisfaction auprès des locataires tous les trois ans, Brennus Habitat a souhaité sonder ses clients annuellement. Brennus Habitat publiera les résultats et

Plus en détail

Le guide du locataire

Le guide du locataire Le guide du locataire 1 L ARRIVÉE dans votre logement LE CONTRAT DE LOCATION Le contrat de location ou bail est un document essentiel. Il définit les droits et obligations du locataire et du bailleur.

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail

RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 20

RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 20 13 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 20 l Chiffres clés // 3 l Éditorial // 4 l Faire vivre la dimension sociale // 6 l Soutenir l économie locale // 8 MÉSOLIA HABITAT C EST * : l Accompagner les populations //

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

La lettre d information du Sillon

La lettre d information du Sillon La lettre d information du Sillon PROJET DE RÉNOVATION URBAINE SAINT-HERBLAIN n 5 février 2010 Le 9 février 2009, la ville de Saint-Herblain signait avec l Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU),

Plus en détail

RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010.

RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010. RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010. Arbres -Il est défendu de planter des clous ou d abîmer les arbres de quelques façons que

Plus en détail

APPLICABLE AUX LOCATAIRES DES ORGANISMES DE LOGEMENTS SOCIAUX PREAMBULE... 10

APPLICABLE AUX LOCATAIRES DES ORGANISMES DE LOGEMENTS SOCIAUX PREAMBULE... 10 PREAMBULE... 10 CHAPITRE 1 LES DIFFERENTS TYPES DE LOGEMENTS HLM... 11 1-1 Logements construits avant le 3 janvier 1977 1-2 Logements construits après la loi du 3 janvier 1977 1-3 Plafond de ressources

Plus en détail

Charte de relogement de l ensemble résidentiel Fulton - Paris 13 e. Charte de relogement de l ensemble Résidentiel Fulton Paris 13 e

Charte de relogement de l ensemble résidentiel Fulton - Paris 13 e. Charte de relogement de l ensemble Résidentiel Fulton Paris 13 e Charte de relogement de l ensemble résidentiel Fulton - Paris 13 e Charte de relogement de l ensemble Résidentiel Fulton Paris 13 e Entre - La Ville de Paris représentée par le directeur de cabinet de

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien CHARTE QUALITÉ 4 engagements pour garantir la qualité de nos services au quotidien Pourquoi cette charte? Depuis plus de 50 ans, nous construisons et gérons des logements sociaux, au service de toutes

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES Commune de Métabief

REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES Commune de Métabief REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES Commune de Métabief Préambule : Les dispositions du présent règlement sont prises en application des articles L2212-2 et suivants du code Général des

Plus en détail

mode d emploi Chantier, Génération d Habitat Innovant Réhabilitation Grand Parc/Bordeaux Résidences Gounod/Haendel/Ingres

mode d emploi Chantier, Génération d Habitat Innovant Réhabilitation Grand Parc/Bordeaux Résidences Gounod/Haendel/Ingres Chantier, mode d emploi Réhabilitation Résidences Gounod/Haendel/Ingres Grand Parc/Bordeaux par Lacaton & Vassal architectes associés à Frédéric Druot & Christophe Hutin Génération d Habitat Innovant GHI,

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014 L Office de la tranquillité publique L office de la tranquillité publique Comme toute grande ville, Bordeaux

Plus en détail

Économiser l eau et l énergie chez soi

Économiser l eau et l énergie chez soi Économiser l eau et l énergie chez soi Le point sur nos consommations DES CHIFFRES QUI PARLENT Un ménage français consacre, en moyenne et par an, 6,2 % de ses ressources pour se chauffer, se déplacer,

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

VILLE DE MENTON REGLEMENT INTERIEUR GENERAL DES CENTRES D HEBERGEMENT UNIVERSITAIRES DE LA VILLE DE MENTON. N/Réf : PS/vg

VILLE DE MENTON REGLEMENT INTERIEUR GENERAL DES CENTRES D HEBERGEMENT UNIVERSITAIRES DE LA VILLE DE MENTON. N/Réf : PS/vg VILLE DE MENTON GESTION LOCATIVE Tél : 04 92 10 50 97 Fax : 04 92 10 50 98 N/Réf : /PS/aj N/Réf : PS/vg REGLEMENT INTERIEUR GENERAL DES CENTRES D HEBERGEMENT UNIVERSITAIRES DE LA VILLE DE MENTON PREAMBULE

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

en hiver, maîtriser sa facture d électricité

en hiver, maîtriser sa facture d électricité en hiver, maîtriser sa facture d électricité DOSSIER DE presse 2014 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 L arrivée

Plus en détail

La ville ville de hautes technologies domaines aéronautique et spatial capitale attractive

La ville ville de hautes technologies domaines aéronautique et spatial capitale attractive La ville Capitale de l Euro-Région Midi-Pyrénées, Toulouse bénéficie en Europe et dans le monde d une image de ville de hautes technologies tant dans les domaines aéronautique et spatial que dans le domaine

Plus en détail

Livret n 1. Bienvenue. chez vous. Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement.

Livret n 1. Bienvenue. chez vous. Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement. Livret n 1 Bienvenue chez vous Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement. Bienvenue chez vous VOS INTERLOCUTEURS ET LES SERVICES À VOTRE DISPOSITION POUR

Plus en détail

Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté

Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté CAHIER PRATIQUE Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté CAHIER PRATIQUE Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté prix : 15 TTC ISBN :

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION. DES SALLES MUNICIPALES de SAZE (Gard)

CONTRAT DE LOCATION. DES SALLES MUNICIPALES de SAZE (Gard) CONTRAT DE LOCATION DES SALLES MUNICIPALES de SAZE (Gard) DESTINATION Les salles municipales sont destinées : Aux associations de Saze à l occasion de manifestations publiques engendrant une activité lucrative

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SALLES COMMUNALES

REGLEMENT INTERIEUR DES SALLES COMMUNALES 81 600 - TARN 81 600 - TARN REGLEMENT INTERIEUR DES SALLES COMMUNALES Qui peut louer ou utiliser les salles et à quelle date? - Toute personne majeure et sous sa propre responsabilité - Maximum 6 mois

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY Préambule Le présent règlement intérieur s applique aux salles municipales suivantes : - Salle de l Orangerie... 180 personnes debout, 150 assises -

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Résidence ESTEREL - 75012 PARIS

REGLEMENT INTERIEUR Résidence ESTEREL - 75012 PARIS REGLEMENT INTERIEUR Résidence ESTEREL - 75012 PARIS Tout copropriétaire occupant ou bailleur, après lecture du Règlement Intérieur ci-dessous s engage à le respecter et à le faire respecter par ses locataires.

Plus en détail

PRÉVENIR VOISINAGE RENNES

PRÉVENIR VOISINAGE RENNES PRÉVENIR les BRUITS de VOISINAGE RENNES Édito Cris d animaux, aboiements de chiens, talons, claquements de portes, cris, conversations à voix forte, jeux bruyants, instruments de musiques pratiqués dans

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

DGALN/Plan Urbanisme Construction Architecture

DGALN/Plan Urbanisme Construction Architecture L énergie de vos projets Monographie Maison de M. Le Pen à Echirolles (Isère) Version finale Marché à procédure adaptée n 1000219 du 25/11/10 28 septembre 2011 DGALN/Plan Urbanisme Construction Architecture

Plus en détail

Pacte Energie Solidarité

Pacte Energie Solidarité Ensemble luttons contre la précarité énergétique! Dossier de presse Pacte Energie Solidarité Edito de Frédéric Utzmann 3 Une solution innovante au problème de la précarité énergétique 4 Témoignages de

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT. des. Appartements de Coordination Thérapeutique

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT. des. Appartements de Coordination Thérapeutique REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT des Appartements de Coordination Thérapeutique de l Apparté - 1 - Fonctionnement de L Apparté 1.1 - Admission L étude du dossier de candidature est effectuée par l équipe pluridisciplinaire,

Plus en détail

La réservation implique obligatoirement l acceptation de ces conditions de vente par les parties.

La réservation implique obligatoirement l acceptation de ces conditions de vente par les parties. CONDITIONS GENERALES DE VENTE DOMAINE DES GRANDS PRES La réservation implique obligatoirement l acceptation de ces conditions de vente par les parties. Prenez connaissance de ce document, nous vous conseillons

Plus en détail

«Faciliter votre entrée dans le logement»

«Faciliter votre entrée dans le logement» 1 A C C U E I L L I R «Faciliter votre entrée dans le logement» LE MANS HABITAT vous accompagne dès votre arrivée... Au moment des formalités d emménagement, nos conseillers sont là pour répondre à toutes

Plus en détail

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1 Département du Lot Petits gestes Grandes économies Trucs et astuces pour faire baisser la facture Guide écos-gestes p 1 Comment réduire sa facture d eau, d électricité? Est-il vraiment possible d économiser

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE A MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE 7 Boulevard Alsace Lorraine 09000 FOIX Tél : 05 34 09 24 82 Mail : contact@maisonhabitat09.fr A Des Gestes Simples pour de Grandes Economies d Energie Des gestes rusés

Plus en détail

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles»

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation : France Principales interventions

Plus en détail

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise REVE PROJET Objectifs Moyens Actions Freins Indicateurs Résultats Attentes des parties prenantes Bilan global Diagnostic stratégique

Plus en détail

REGLEMENT DE LA LOCATION DES SALONS DU MOULIN BRULE Délibération du 4 décembre 2008

REGLEMENT DE LA LOCATION DES SALONS DU MOULIN BRULE Délibération du 4 décembre 2008 REGLEMENT DE LA LOCATION DES SALONS DU MOULIN BRULE Délibération du 4 décembre 2008 Article 1 : ATTRIBUTIONS DES LOCATIONS Les locations des salons du Moulin Brûlé sont consenties : - aux particuliers

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE DU MAIL

REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE DU MAIL DEPARTEMENT DE L'ISERE REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE DU MAIL 1 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objectif de permettre l utilisation de la salle du mail pour la satisfaction pleine et entière

Plus en détail

LOCATION DE LA SALLE DES FÊTES DE NERON REGLEMENT POUR PARTICULIERS. La commune de NERON représenté par son maire, Madame Geneviève LE NEVE, demeurant

LOCATION DE LA SALLE DES FÊTES DE NERON REGLEMENT POUR PARTICULIERS. La commune de NERON représenté par son maire, Madame Geneviève LE NEVE, demeurant Mairie de Néron 2 Grande Rue 28210 NERON Tél.02.37.82.51.82 - Fax.02.37.82.79.11 Mairie.neron28@wanadoo.fr Site Internet : http://www.mairie-neron.fr/ LOCATION DE LA SALLE DES FÊTES DE NERON REGLEMENT

Plus en détail

RÈGLEMENT D UTILISATION DES SALLES MUNICIPALES

RÈGLEMENT D UTILISATION DES SALLES MUNICIPALES www.ville-palaiseau.fr SERVICE DÉMOCRATIE LOCALE ET VIE DES QUARTIERS ANNEXE DE L HÔTEL DE VILLE - 7 RUE D AUVERGNE - 91120 PALAISEAU TÉL. > 01 69 31 56 32 / FAX > 01 69 31 67 01 RÈGLEMENT D UTILISATION

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

La Résidence et son environnement

La Résidence et son environnement Le logement-foyer «La Résidence Notre-Dame de Bon Secours» a été inauguré le 1 er mai 1985. C est dans un esprit de service et de convivialité que nous vous accueillons à «La Résidence» avec pour principale

Plus en détail

Le chauffage. Défi FAEP

Le chauffage. Défi FAEP Le chauffage Défi FAEP Les aspects abordés L impact du chauffage sur les consommations Les bonnes questions à se poser Lutter contre les parois froides Exemple avec une famille moyenne La part du chauffage

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

«Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?»

«Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?» «Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?» Interventions dans le cadre de la MOUS Qu est-ce que l habitat indigne? «Constituent un habitat indigne les locaux utilisés aux fins d habitation

Plus en détail

Art. 4 Tarif et caution al.1 La Mairie fixe le tarif des locations.

Art. 4 Tarif et caution al.1 La Mairie fixe le tarif des locations. Règlement fixant les conditions de location des salles et autres locaux de la commune de Troinex dès le 1 er janvier 2014 Chapitre I : Principes généraux Art. 1 Champ d application al.1 Le présent règlement

Plus en détail

SALLE POLYVALENTE DE MOIDIEU-DÉTOURBE RÈGLEMENT 2011

SALLE POLYVALENTE DE MOIDIEU-DÉTOURBE RÈGLEMENT 2011 SALLE POLYVALENTE DE MOIDIEU-DÉTOURBE RÈGLEMENT 2011 Article 1 : Généralités La salle polyvalente est composée : - d une petite salle d environ 100 m², - d une grande salle d environ 380 m² avec scène

Plus en détail

FOYER INTERNATIONAL REGLEMENT INTERNE

FOYER INTERNATIONAL REGLEMENT INTERNE FOYER INTERNATIONAL REGLEMENT INTERNE PRESENTATION Depuis 1902, l Association d Ecogia, institution d inspiration chrétienne, exploite, à Genève, un foyer à l enseigne «Foyer International». Celui-ci accueille

Plus en détail

ACCUEILLIR. J accède à mon logement

ACCUEILLIR. J accède à mon logement ACCUEILLIR La SIMKO est un lieu d accueil où tout est mis en œuvre pour faciliter votre information. Toutes nos équipes sont à votre disposition et à votre écoute pour une meilleure prise en compte de

Plus en détail

Résidence Gallia - Montpellier

Résidence Gallia - Montpellier Le Guide Roxim Résidence Gallia - Montpellier Roxim Promoteur, Aménageur, compte à son actif plus de 3 500 logements en 21 années d existence. Roxim intervient également dans la réalisation de locaux commerciaux

Plus en détail

Prévention habitation. 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité

Prévention habitation. 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité Prévention habitation 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité! Votre habitation fait évidemment partie des biens que vous souhaitez protéger le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLES MUNICIPALES

REGLEMENT INTERIEUR SALLES MUNICIPALES REGLEMENT INTERIEUR SALLES MUNICIPALES Préambule : Les dispositions du présent règlement sont prises en application des articles L2212-2 et suivants du code Général des Collectivités Territoriales. Dans

Plus en détail

Vous avez l opportunité de devenir propriétaire

Vous avez l opportunité de devenir propriétaire Vous avez l opportunité de devenir propriétaire Une grande majorité des Français souhaitent acquérir leur logement car devenir propriétaire est synonyme de placement financier, de sécurité pour l avenir

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION / MISE À DISPOSITION D UN ENDROIT DE CAMP OU DE WEEKEND EN BELGIQUE

CONTRAT DE LOCATION / MISE À DISPOSITION D UN ENDROIT DE CAMP OU DE WEEKEND EN BELGIQUE À photocopier en deux exemplaires À remplir et à signer par le responsable du groupe et le propriétaire Quand? Le plus tôt possible pour garantir la réservation du lieu À conserver : Un exemplaire pour

Plus en détail

I. QU EST-CE QU UN GITE?

I. QU EST-CE QU UN GITE? Définition I. QU EST-CE QU UN GITE? GUIDE A LA CREATION GITE Loué à la semaine ou au week-end, le Gîte est une habitation touristique traditionnelle meublée, située en milieu rural. Le gîte Gîtes de France

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

Renseignements : SALLE LE BOSQUET 22 RUE DU CLOS-PRETRE TARIFS DE LOCATION au 1 er janvier 2015 (délibération du 27.11.2014) Mairie Issé 1 rue de la Coutrie 44520 ISSÉ 02.40.55.19.23 n.courjaud.mairie.isse@orange.fr

Plus en détail

REGLEMENT DE LOCATION DE LA SALLE POLYVALENTE

REGLEMENT DE LOCATION DE LA SALLE POLYVALENTE Location du et / /20 Département des Yvelines REGLEMENT DE LOCATION DE LA SALLE POLYVALENTE 1/ REGLEMENT INTERIEUR Article I. Objet : Le présent règlement fixe les conditions d occupation de la salle polyvalente

Plus en détail

... Conditions Générales de Location - Séjour à Toulouse

... Conditions Générales de Location - Séjour à Toulouse Conditions Générales de Location - Séjour à Toulouse Tarifs Les offres de location s entendent pour des périodes allant de 3 jours à 3 mois, par nuit, dans la limite des capacités d accueil inhérentes

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat

Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat Fiche n 1 Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat Vous allez découvrir dans ce guide du locataire : une série de fiches pratiques sur les règles et les conseils indispensables au «bien

Plus en détail

REGLEMENT DE LOCATION

REGLEMENT DE LOCATION REGLEMENT DE LOCATION DES SALLES MUNICIPALES SALLE ANDRE GIDE SALLE DU 1000 CLUB SALLE DES ASSOCIATIONS ESPACE JULES FERRY Adopté par délibération du conseil municipal du mardi 12 février 2013 Règlement

Plus en détail

Le petit guide de la copropiété

Le petit guide de la copropiété SYNDIC DE COPROPRIETE Le petit guide de la copropiété Référents Pascal RISSE 03.44.24.94.81 prisse@oisehabitat.fr Misaëlle ECOLASSE 03.44.24.94.06 mecolasse@oisehabitat.fr Office public de l habitat des

Plus en détail

La maison des Économies La maison des Économies

La maison des Économies La maison des Économies SPECIAL La maison des Économies La maison des Économies Guide des solutions Gaz de Bordeaux p o u r é c o n o m i s e r l é n e r g i e FAITES ENCORE PLUS D ÉCONOMIES ET ADOPTEZ LES BONS RÉFLEXES AVEC

Plus en détail

Ce qu il faut savoir. Bruits de voisinage. Sommaire. Bruits de comportements. Bruits de chantiers publics ou privés

Ce qu il faut savoir. Bruits de voisinage. Sommaire. Bruits de comportements. Bruits de chantiers publics ou privés Double Mixte - Adaptation : Vu par - Illustration : M.-M. Bougard - Direction de la communication Ville de Nantes (2013) Bruits de voisinage Service hygiène, manifestations et sécurité civile Ville de

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROMOTEURS D ÉVÉNEMENTS ORGANISER UN ÉVÉNEMENT sur le territoire de la Ville de Terrebonne PAGE Préface La communauté terrebonnienne étant très dynamique, la sollicitation

Plus en détail

REGLEMENT D UTILISATION DE LA SALLE SOCIO-CULTURELLE SALLE 70 M² - ENTREE NORD

REGLEMENT D UTILISATION DE LA SALLE SOCIO-CULTURELLE SALLE 70 M² - ENTREE NORD REGLEMENT D UTILISATION DE LA SALLE SOCIO-CULTURELLE SALLE 70 M² - ENTREE NORD Article 1 : DISPOSITIONS GENERALES Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être

Plus en détail

CONVENTION POUR LA SALLE DES FÊTES

CONVENTION POUR LA SALLE DES FÊTES CONVENTION POUR LA SALLE DES FÊTES ENTRE La ville de BREUIL-LE-SEC représentée par son Maire Monsieur DUPUIS Denis en application de la délibération du Conseil Municipal du 30 novembre 2010. ET Monsieur

Plus en détail

Malakoff Pré Gauchet Phase II 2006/2007

Malakoff Pré Gauchet Phase II 2006/2007 Charte de relogement Malakoff Pré Gauchet Phase II 2006/2007-1 - Exposé des motifs Le Grand Projet de Ville Malakoff Pré Gauchet a pour objectif de renouveler et diversifier l'habitat, de désenclaver le

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION FP CONVENTION DE MISE A DISPOSITION NOM ET ADRESSE DU DEMANDEUR : NOM ET ADRESSE DE L ASSOCIATION : TYPE DE LA MANIFESTATION : DATE ET HEURE :... LOCAL DEMANDE : Bâtiment Polyvalent «LA BERGERIE» Bergerie

Plus en détail

L arrivée dans le logement

L arrivée dans le logement L arrivée dans le logement L arrivée dans le logement Dans un souci de proximité, VOSGELIS a organisé la gestion de son patrimoine en 5 agences décentralisées : Épinal, Remiremont, Neufchâteau, Mirecourt,

Plus en détail

Vous pouvez vous rendre directement à son bureau ou lui laisser un message sur son répondeur.

Vous pouvez vous rendre directement à son bureau ou lui laisser un message sur son répondeur. 1 VOS INTERLOCUTEURS Gérard, votre gérant ou Votre gestionnaire Je suis votre interlocuteur privilégié au quotidien! Vous pouvez vous rendre directement à son bureau ou lui laisser un message sur son répondeur.

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

S e p t e m b r e 2 0 0 9

S e p t e m b r e 2 0 0 9 STYLE S e p t e m b r e 2 0 0 9 Direction Générale de l Aménagement, du Logement et de la Nature Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages Arche sud 92055 La Défense cedex téléphone : 33 (0)

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure a pour but de vous donner des conseils pratiques et des informations

Plus en détail

EDF face à ses clients

EDF face à ses clients DOSSIER DE PRESSE 3 AVRIL 2011 EDF face à ses clients Contact presse : Colette Génin Tél. : 01 44 82 45 31 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au capital 911 085 545 euros - 552

Plus en détail

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse REGLEMENT INTERIEUR 2015 D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES DE LEROUVILLE Adopté par le Conseil Municipal par délibération n 58 du 16

Plus en détail

Et si on s aidait entre générations?

Et si on s aidait entre générations? Et si on s aidait entre générations? Le guide «Génération Voisins» Édito n Pourquoi agir? Vieillissement, perte d autonomie, isolement et rupture du lien social. Ces mots ne laissent personne indifférent.

Plus en détail

LeCourghain Rénovation urbaine

LeCourghain Rénovation urbaine Dossier de Presse LeCourghain Rénovation urbaine L ancienne place du Courghain La nouvelle place du Courghain Le Courghain fait sa rénovation urbaine Tout démolir, tout reconstruire Construit à la fin

Plus en détail

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE PILOTAGE À DISTANCE Je commande mes volets, mes éclairages, mon alarme et mon chauffage à distance PILOTAGE CHAUFFAGE Je fais des économies sur le poste chauffage

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION A DESTINATION DES RÉSIDENTS EHPAD «LES TERRASSES»

ENQUÊTE DE SATISFACTION A DESTINATION DES RÉSIDENTS EHPAD «LES TERRASSES» ENQUÊTE DE SATISFACTION A DESTINATION DES RÉSIDENTS EHPAD «LES TERRASSES» 2015 - Diffusion du questionnaire de satisfaction en mai et juin 2015 auprès de l ensemble des résidents : EHPAD classique et Unité

Plus en détail

Anah L'amélioration de l'habitat

Anah L'amélioration de l'habitat Anah L'amélioration de l'habitat 15 octobre 2013 Direction départementale des Territoires de la Vienne 2 L'Anah Etablissement public administratif créé en 1971 Rôle : mise en oeuvre de la politique nationale

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES. Commune de Montfleur

REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES. Commune de Montfleur REGLEMENT INTERIEUR DE LOCATION DE SALLES COMMUNALES Commune de Montfleur Préambule : Les dispositions du présent règlement sont prises en application des articles L2212-2 et suivants du code Général des

Plus en détail

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions 9Engagements pour vous reloger dans les meilleures conditions Le projet de renouvellement urbain pour 2011-2015 va modifier profondément le site Petit Pré-Sablières Pour le Quartier Petit Pré-Sablières,

Plus en détail

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: RISQUES ET NUISANCES 2 NOVEMBRE 2010 Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission

Plus en détail

Sécurité domestique. Assuré et rassuré.

Sécurité domestique. Assuré et rassuré. Sécurité domestique Assuré et rassuré. Sommaire Des mesures simples qui font de l effet La sécurité dans le ménage Eviter les risques Reconnaître les risques Agir avec sang-froid S assurer pour des lendemains

Plus en détail

BOISSY SAINT LEGER 17 rue de Wagram

BOISSY SAINT LEGER 17 rue de Wagram RESIDENCE WAGRAM BOISSY SAINT LEGER 17 rue de Wagram PRESENTATION DU PROGRAMME La résidence WAGRAM est située au 17 rue de WAGRAM, en plein centre ville, à 500m du RER A qui relie notamment aux gares de

Plus en détail

RÈGLEMENTS RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX

RÈGLEMENTS RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX RÈGLEMENTS RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX Heure d arrivée et de départ Les emplacements de camping sont disponibles à compter de 15h00 et vous devez quitter avant 14h00. Vous devez laisser votre emplacement propre.

Plus en détail

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco?

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco? L Appart ECO 80 m² de pédagogie pour faire des économies d énergie et mieux consommer! 1 Qu est-ce que l Appart éco? L Appart éco est un appartement de 80 m², aménagé et équipé, dans lequel toutes les

Plus en détail