voitures > Dossier En route pour l autopartage 2012 N 28

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "voitures > Dossier En route pour l autopartage 2012 N 28"

Transcription

1 > C estagir Le point sur les ORU dans les quartiers > C estvivre Forum Sport Santé Environnement à l Espace Carat > C estrespirer La nouvelle station de traitement des eaux usées de Fléac 2012 N 28 l actuautomne > Dossier voitures électriques En route pour l autopartage

2 ommaire C estdansl air >P. 4-5 > Des familles relèvent le défi > Dix ans de glace et d eau à Nautilis C estvivre >P > Forum Sport Santé Environnement Pour jouer la forme à fond! Jean-Philippe Robin, champion paralympique > Médiathèque du Grand vous l avez baptisée L Alpha > La Nef embarque tous les publics > La musique à cœur Vuengrand >P ça bouge pour la mobilité > Véhicules électriques en autopartage > Nouveau service, mode d emploi, tarifs... C estagir >P > ORU : un nouveau regard sur la ville C estchezvous >P > Les belles pages du moulin du Verger > À Touvre, destination commerces C estrespirer >P. 20 > À Fléac, usine neuve pour eaux usées C estmalin >P. 21 > Le calendrier des collectes et de la distribution des sacs L agenda >P Grand l actu - n 28 - Automne 2012 Magazine du Grand 25, boulevard Besson-Bey Cedex Tél. : Fax : Directeur de la publication : Philippe Lavaud Directrice de la rédaction : Annie Lavoix Rédaction : Marie Babin, Sylvie Baré, Astrid Deroost, Philippe Guerry, Myriam Hassoun, Didier Lamare, Faustine Roche Photographies/Illustrations : service communication du Grand Patrick Blanchier et Alberto Bocos, sauf mentions spécifiques. Conception graphique : Agence LINER Mise en page, prépresse : Hermès Communication Distribution : Adrexo Impression : Fabrègue Imprimé à exemplaires sur papier 100 % recyclé avec des encres d origine végétale. ISSN : Tous droits de reproduction réservés Une rentrée sous le signe de la mobilité Gérer l extension de l aire urbaine, améliorer le cadre de vie, favoriser la cohésion sociale par l égalité d accès à la mobilité, donner la priorité aux transports en commun, encourager les modes de déplacement plus respectueux de l environnement... les enjeux liés à la mobilité sont nombreux. Depuis plus de quatre ans maintenant, nous avons fait de l organisation du territoire une de nos priorités majeures. Repenser nos modes de déplacement, c est déjà préparer notre avenir et l avenir de nos enfants. À l image des grandes métropoles, il est indispensable de doter d un véritable Plan de déplacements urbains (PDU). Il est indispensable de rendre notre territoire attractif, accessible et de favoriser l implantation de nouvelles entreprises. Car l enjeu du PDU n est pas seulement environnemental, il est aussi économique. Économique car il constitue une véritable opportunité de développement du Grand. De l arrivée de la LGV à la création d un pôle d échanges multimodal, de la réorganisation des transports en commun à la mise en place d un service d autopartage, les dossiers concernant la mobilité sont multiples. Et comme l ensemble de ces travaux ne peut se faire sans une véritable concertation, le PDU, qui dans une première phase a déjà été présenté aux habitants lors de réunions publiques, sera soumis à enquête publique à la rentrée de septembre. Chacun pourra donner son avis. Afin de répondre à l ensemble de ces enjeux, il convient de changer nos comportements. Il est nécessaire pour cela d encourager de nouvelles pratiques, de sensibiliser, d informer. Nous devons proposer de nouvelles alternatives à la voiture particulière. Vais-je prendre le train? Les transports en commun? Faire du covoiturage? Prendre le vélo? Je dois pouvoir avoir le choix. Après la mise en place d un service d autopartage et la création de parkings relais, une nouvelle étape sera franchie en 2016 avec l arrivée de la LGV. Grâce à cette Ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique, ne sera plus qu à 35 minutes de Bordeaux et 1 h 45 de Paris. Avec la création d un pôle d échanges multimodal, la gare d concentrera désormais tous les modes de transports : TGV, TER, bus, taxis, vélos, voitures... De nouvelles mobilités pour réorganiser le territoire de demain, voici le défi auquel le Grand est confronté et dont il convient de mesurer toute l ampleur. Bonne rentrée à tous. Philippe Lavaud Président du Grand «Il est indispensable de rendre notre territoire attractif, accessible et de favoriser l implantation de nouvelles entreprises.» 2 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 3

3 c estdansl air > De la source au robinet L Eau de Touvre prend sa marque! Pour affirmer l excellente qualité de l eau qui alimente 95 % des robinets de l agglomération, le Grand crée la marque Eau de Touvre. Lancement officiel le samedi 8 septembre lors du Forum Sport Santé Environnement à l Espace Carat. Buvez-la sans modération! Cette eau est naturellement préservée par les bois et les forêts qui couvrent 60 % du bassin de la Touvre. L Eau de Touvre, exempte de pesticides, d une faible teneur en nitrates, est simplement filtrée et désinfectée avant de couler de votre robinet. Elle est naturellement équilibrée en calcium et en magnésium et n a pas besoin d être adoucie. N oubliez pas que boire de l eau du robinet, c est moins d emballage, de transports, de déchets... C est agir pour le développement durable! > Emploi Des jeunes au courant La Mission locale, située à *, a pour vocation d informer et d accompagner les ans dans leur insertion professionnelle et sociale. Un soutien offert aux jeunes grâce à différents financements dont celui du Grand. Pour ouvrir les portes vers les métiers de l énergie, la communauté d agglomération et la Mission locale ont signé une convention avec ERDF. Électricité réseau distribution France s engage à diffuser ses propositions de stages, d apprentissages en alternance, ses besoins en terme de recrutement, à faire visiter ses sites, à présenter ses métiers attractifs et à favoriser le parrainage pour l emploi des jeunes. Une somme d informations et de contacts utiles que la Mission locale communiquera à son tour à son public. * La mission locale accueille les jeunes habitants des communes du Grand, le pays Horte et Tardoire, les communautés de communes Braconne & Charente, Charente Boëme Charraud et de la Vallée de l Échelle. Mission locale, 29 rue Trois-Notre-Dame,, > Énergie Des familles relèvent le défi! Défi gagné pour le premier concours Familles à énergie positive lancé en décembre 2011 par le Grand*, dans le cadre de son Contrat local initiatives climat. Avec les conseils de l Espace info énergie, trente foyers de l agglomération, répartis en cinq équipes, s étaient engagés à réduire de 8 % leur consommation d énergie par rapport à l hiver précédent. Quatre équipes du Pays Thouarsais (Deux-Sèvres) participaient également à la compétition régionale. À l heure des résultats, proclamés fin juin au Futuroscope de Poitiers, les comptes étaient très bons puisque toutes les équipes ont atteint l objectif. Les meilleures ont explosé > Jeux olympiques Pas de médailles mais la prouesse d avoir pris part à la plus prestigieuse des compétitions... Marisa de Aniceto, dans les épreuves d heptathlon et Benjamin Bassaw, pour le relais 4x100 mètres, ont défendu les couleurs de la France aux Jeux olympiques de Londres. Pour effectuer sa préparation aux JO, Marisa de Aniceto avait rejoint Fléac, commune où elle a grandi et où résident ses parents. Elle y avait célébré sa qualification (voir photo). La jeune femme, licenciée au Stade sottevillais 76, est double championne de France 2009 et 2010 dans ce combiné de sept épreuves (courses, lancers, sauts). Benja- Les participants au concours les scores. Ainsi, le groupe local Les Marmottes a pris la deuxième place sur le podium avec une chute de 17 % de sa consommation. La moyenne pour les concurrents du Grand se situe à moins 10 %. En moyenne, chaque famille a allégé sa facture énergie de 147 euros pour la période de chauffage (1 er décembre-31 mai). Ce qui équivaut globalement à kwh économisés ou encore kg d émission de CO2 évités. * L opération nationale initiée par l association Prioriterre est soutenue par l ADEME (Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie) et par la Région Poitou-Charentes. Champions de Fléac à Londres min Bassaw, également citoyen de Fléac, est licencié au club Grand Athlétisme (G2A). Festijump, concours de saut d obstacles, est l un des deux grands rendez-vous annuels organisés par L Étrier charentais, association gestionnaire du centre équestre du Grand installé à La Couronne. Cette année à La Tourette, le programme des compétitions, épreuves club, amateurs et professionnels, s allonge d un jour et se déroulera les 31 octobre, 1 er, 2, 3, et 4 novembre. Face au succès rencontré l an dernier par les épreuves club qui ont attiré quelque 400 concurrents (essentiellement du département), les organisateurs ont choisi d étaler cette compétition sur deux journées. L une sera consacrée aux poneys, l autre aux chevaux. Comme chaque année, Festijump accueillera un grand nombre de cavaliers et de cavalières de haut niveau du c estdansl air > L anniversaire Dix ans de glace et d eau à Nautilis Nautilis, complexe comprenant le centre aquatique et la patinoire du Grand, situé à Saint- Yrieix-sur-Charente, célèbre ses dix ans cette année. Côté glace, la rentrée est prévue le samedi 6 octobre avec une matinée portes ouvertes, entrée gratuite de 10 h 30 à 12 h 30. L occasion de découvrir l équipement et les cours de patinage (à partir de 5 ans) proposés pendant la saison froide. Les samedi 15 et dimanche 16 décembre, l anniversaire de la patinoire donnera lieu à un programme de réjouissances! À découvrir en ligne. Côté bassin, la vague festive a eu lieu en juillet. Pendant une semaine, des activités originales, dont certaines gratuites, ont été proposées aux nageurs de tout âge dans les bassins intérieurs et extérieurs. L aquagym a été déclinée de toutes les manières - aquabike, boxe, combat, zumba... Les plus hardis ont eu le loisir de faire des baptêmes de plongée ou de s initier au wake-board (principe du ski nautique sur surf) et d assister à des démonstrations spectaculaires offertes par des champions. > L événement Festijump : un jour de plus! Poitou-Charentes et d autres régions de France, parmi lesquels les licenciés de l Étrier Charentais. L édition 2011 a totalisé près de parcours de saut d obstacles suivis par plus de spectateurs. L invitation gratuite est une nouvelle fois lancée Des animations comme le water-ball, boule transparente dans laquelle on pénètre pour marcher sur l eau, et une tyrolienne géante installée audessus des pelouses ont également séduit les amateurs de sensations. aux visiteurs. Pendant cinq jours, le centre équestre abrite également un village constitué de différents stands spécialisés «cheval» et d étals de produits du terroir. Une note gourmande pour un rassemblement sportif et convivial. Le Fontastier, rue des Mesniers, Saint-Yrieix-sur-Charente, , bus STGA lignes 1 et 9. L Étrier Charentais, Centre équestre du Grand, 15 route de la Petite-Tourette, La Couronne GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 5

4 c estvivre c estvivre > Forum Sport Santé Environnement Pour jouer la forme à fond Près de 60 disciplines sportives à découvrir en présence de 85 clubs. Le 4 e Forum organisé par le Grand vous attend samedi 8 et dimanche 9 septembre à l Espace Carat. > Handis et valides Ensemble dans la course Le Grand a souhaité que ce Forum Sport Santé Environnement, qui se déroule pendant les Jeux paralympiques de Londres, sensibilise les associations sportives et le public présents au monde du handicap. Le Comité départemental handisport (handicap physique) et la Fédération de sport adapté de la Charente (handicap mental, troubles psychiques, troubles du comportement et du développement) se sont activement impliqués dans la manifestation. Le club Basket Handi sensibilise les jeunes valides au handicap en les faisant jouer en fauteuil. Repères Un forum qui monte 2009, visiteurs 2010, visiteurs 2011, plus de visiteurs Le Forum Sport Santé Environnement 2012 accueille 122 exposants et présente 58 disciplines sportives. «Le Forum Sport Santé Environnement s installe comme un rendez-vous rentrée, bienvenu pour les habitants, explique Michel Broncy, vice-président chargé des équipements structurants au Grand. Pendant deux jours, chacun peut y découvrir toute la gamme de sports proposés par les associations de l agglomération, prendre de précieux conseils pour sa santé, passer un bon moment et bien sûr s amuser.» Surfant sur les recettes qui ont fait le succès des précédentes éditions, le 4 e Forum organisé par le Grand accueille 122 exposants et 58 disciplines sportives, avec de grands classiques et de nouvelles façons de bouger... plus surprenantes. Découvrir et tester À l intérieur et à l extérieur de l Espace Carat, vous pourrez vous Forum Sport Santé Environnement, samedi 8 septembre (10 h - 19 h) et dimanche 9 septembre (10 h - 18 h), Espace Carat à L Isle-d Espagnac. Entrée gratuite, restauration sur place. Le FSSE bénéficie du label éco-manifestation délivré par la Région Poitou-Charentes. Programme détaillé sur essayer à de nombreuses disciplines et peut-être les adopter. Dans la rubrique «il fallait y penser», citons la randonnée canine, une manière tonique de promener un chien ou les cours de cirque. La toile d araignée géante (14 m de haut, 9 m de large) vous permettra de vous prendre pour Spiderman! Les sports plus classiques - volley, tennis, badminton, escrime, sports de combat, athlétisme, billard, gymnastique, tir à l arc - seront aussi au rendez-vous. Vous trouverez sur place de nombreuses astuces pour prendre soin de vous dans l espace Démonstrations et initiations. Un forum pour découvrir la diversité des sports à pratiquer dans l agglomération. > Partenaires Des valeurs de solidarité bien-être - yoga, massage, sophrologie -, des conseils en nutrition et un apprentissage des gestes qui sauvent. Les plus jeunes pourront aussi titiller leurs cinq sens en participant aux ateliers récréatifs proposés à l espace environnement. Partenaires du Grand : la Région Poitou-Charentes, le conseil général de la Charente, la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de la Charente, le Comité départemental olympique et sportif, le Crédit Mutuel, Intersport, ERDF et Radio Attitude. Stéphanie Nadaud, directrice du secteur au Crédit Mutuel du Sud-Ouest. «Pour la première banque des associations, il était naturel et important d être présent au Forum Sport Santé Environnement. Notre banque coopérative et mutualiste partage les mêmes valeurs de responsabilité et de solidarité. Elle accompagne les associations sportives, en leur faisant notamment bénéficier, ainsi qu à leurs adhérents, d une offre de partenariat dédiée, dans une démarche de développement et d engagement durables.» Romain Rousselot, conseiller technique de la Fédération de sport adapté de la Charente. «Le Forum est un événement important. Il nous permet de mettre en avant nos clubs partenaires, de montrer qu évoluent chez eux de bons sportifs, avec de belles performances et des titres prestigieux, français, européens, mondiaux. La manifestation est aussi l occasion de sensibiliser d autres clubs. Nous pouvons les aider, si nécessaire, à s ouvrir à l accueil des personnes en situation de handicap. C est important de proposer aux sportifs un choix plus varié afin qu ils puissent trouver le club dans lequel ils se sentent bien.» Daniel Manzanas, président du Comité départemental handisport et secrétaire général d Basket Handi. «Le Forum est un endroit génial pour s exprimer. Pendant ces deux jours, nous allons pouvoir donner un plus grand retentissement à ce que nous faisons tout au long de l année dans les collèges et les lycées pour sensibiliser au handicap. On installe les jeunes valides dans un fauteuil, sur le terrain de basket, on joue ensemble et ensuite on parle. C est la meilleure façon de faire ressentir les choses.» Le challenge sportif Courir ensemble organisé le samedi autour de l Espace Carat illustre la volonté de faire bouger les choses... ensemble. Les binômes composés d une personne valide et d une personne en situation de handicap auront une heure pour parcourir, en relais le cas échéant, le plus de boucles possible. Les meilleures équipes seront bien sûr récompensées! > Rencontre Jean-Philippe Robin «Le sport m aide à oublier le handicap» «Do mmage, on ne sera pas encore rentrés de Londres.» Jean-Philippe Robin ne sera pas présent au Forum qui fait la part belle au handisport et au sport adapté... pour d excellentes raisons. Ce champion de tennis de table, détenteur de nombreux titres mondiaux, européens et paralympiques, faisait partie de la sélection française aux JO de Londres. L actu l a rencontré avant son départ, en entraînement avec Stéphane Pigeonnier, du club Tennis de table de la Grand-Font (TTGF)*. «J ai commencé le ping-pong à douze ans, raconte Jean- Philippe Robin, c était le sport qui me convenait le mieux. Faire du sport m aide à oublier le handicap, me permet de développer mes capacités personnelles, de me consacrer à un but.» Le pongiste fait avec passion de la compétition depuis «On rencontre d autres personnes, d autres cultures, pas seulement nos adversaires d ailleurs, confie-t-il. Cela permet d échanger, de créer des relations. On joue sérieusement, mais c est quand même pour s amuser.» Pour faire partie de la sélection paralympique 2012, Jean Philippe Robin s est entraîné pendant des mois, trois heures par jour, au minimum quatre jours par semaine. «Cela demande une grande discipline, mais c est ce travail qui permet de gagner des titres», souligne le sportif en saluant ceux qui l ont soutenu : la Ville d, le TTGF et son président, le Comité départemental et la Ligue Poitou-Charentes de tennis de table, le conseil général de la Charente et la Région Poitou-Charentes. * Le club Tennis de table de la Grand-Font est affilié à la Fédération française de tennis de table, à la Fédération française handisport et à la Fédération française de sport adapté. 6 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 7

5 c estvivre > Médiathèque VOUS L AVEZ BAPTISÉE L ALPHA La future médiathèque du Grand a un nom, choisi grâce au concours des habitants, des élus et d un jury culturel. Retour sur un baptême participatif. > Musiques actuelles LA NEF EMBARQUE TOUS LES PUBLICS c estvivre Concerts et animations à La Nef, la musique à la portée de tous. La construction de L Alpha a symboliquement débuté le 6 juillet par la pose de la première pierre. Philippe Lavaud, président du Grand et maire d, et Danièle Polvé-Montmasson, préfète de la Charente, ont posé cinq pierres de couleur pour symboliser le bâtiment dessiné par Françoise Raynaud. En présence notamment de Michel Boutant, président du conseil général de la Charente et de Michel Broncy, vice-président du Grand et de la Région Poitou-Charentes. > Projet Grand nom de la BD Les premières pierres colorées de l édifice ont été posées le 6 juillet et son nom révélé deux jours avant : la future médiathèque du Grand s appelle L Alpha. Un mot simple, ouvert, à l image du lieu. «C est un équipement dont les fonctions vont au-delà de la définition d une médiathèque. Un équipement public, gratuit, qui proposera à tous l accès à la culture et qui sera aussi un lieu d échanges, de rencontres, de passage... un lieu convivial», explique Philippe Lavaud, président du Grand. Pour baptiser la médiathèque dont l ouverture est prévue en 2014, les élus de l agglomération ont aussi misé sur L auteur de bande dessinée Moebius, aussi connu sous les noms de Gir et Jean Giraud, père de L Incal et de Blueberry, a remporté les suffrages de nombreux participants au baptême de la médiathèque sans pour autant l emporter. Pour honorer l artiste, disparu en 2012, le nom Moebius devrait toutefois s ancrer en terre d en s attachant à la Cité internationale de la BD et de l image, et plus précisément au Bâtiment Castro. À suivre! l échange et la participation de tous. Après la séance de remue-méninges d une trentaine de personnes en février, une première liste de noms a été soumise aux maires des communes de l agglomération. Les habitants - plus de ont à leur tour planché sur le sujet, à partir de six noms tirés de la liste : L Étoile, L Alphabulle, Le Quai des Mondes, Quai V, L Arche ou L Escale. Ils ont également fait des propositions parmi lesquelles Moebius (lire encadré). C est autour de ce travail créatif, et d une sélection d une vingtaine de noms, que le jury devait décider du résultat final. Alphabulle ou Quai des Mondes Présidé par Emmanuel Khérad, journaliste et producteur sur France Inter, l instance a réuni des élus, des personnalités locales et nationales du monde de la culture et de l image, des médias, des bibliothécaires, des entreprises et écoles de l image, deux habitantes de l agglomération et Françoise Raynaud, architecte chargée du projet. «Nous avons eu un débat animé et passionné, a confié le président du Repères Semestre en cours. Terrassement, fondations, sondes géothermiques et infrastructure. Premier semestre Gros œuvre et pose de la charpente au printemps Deuxième semestre Clos couvert du bâtiment, étanchéité des murs et des toits Second œuvre, habillage intérieur, livraison du mobilier et des documents et ouverture. jury. Jusqu au dernier moment, deux noms, qui étaient aussi les favoris du public, tenaient la corde : Alphabulle et le Quai des Mondes». C est au quatrième tour, après plus de trois heures de discussion, que L Alpha s est imposé à l unanimité. Simple, mémorisable, direct, le A de l alphabet grec rappelle le A d et la forme du futur bâtiment vu du ciel. Il symbolise le commencement, l ouverture vers toutes les cultures. C est aussi un symbole scientifique qui tisse des liens avec les mondes d aujourd hui et de demain. Le jury a choisi d ajouter un article léger qui rend L Alpha familier et invite à s y rendre... «Ce que j aime dans L Alpha, souligne Françoise Raynaud, c est sa simplicité. Il est simple comme un jeu d enfant, comme l esprit que j ai voulu donner aux boîtes superposées qui composent le bâtiment.» À savoir. Pendant les travaux, la rue de l Amiral-Renaudin sera barrée pendant deux ans. En parallèle, la circulation sur la rue Leclerc-Chauvin se fera dans un seul sens. Des stationnements de courte durée seront possibles rue Denis-Papin, en remontant vers le pont des Fainéants. Une légère dominante pop rock dans une programmation variée, une offre plus riche «autour de la musique» pour un public plus large... Zoom sur la nouvelle saison. «Nous poursuivons dans la même veine : même budget, même nombre de concerts et même ligne éditoriale : curieuse, inventive, toujours à la recherche d auteurs et de découvertes», explique Charlotte Donnadieu, la directrice de La Nef. L équipe de la Scène de musiques actuelles du Grand, désormais gérée par l Agglomération*, s apprête à lancer une saison riche et variée. Et les premiers concerts en sont la meilleure preuve. En écho à la programmation, Nicolas Monge, médiateur culturel, poursuit et amplifie la démarche engagée par La Nef en 2010 auprès des établissements scolaires, des centres sociaux, de loisirs et autres associations. L objectif est d attirer de nouveaux publics peu habitués à fréquenter les salles de spectacle. Cela passe par des tarifs préférentiels pour les concerts et pour l espace répétition, par de nombreuses animations «autour de la musique»... et par des actions de promotion de la jeune scène locale, comme le tremplin inter-lycées organisé avec l association cognaçaise West Rock. Le dernier tremplin a été remporté par le groupe Lehmann Brothers, de l établissement angoumoisin Guez-de-Balzac. «On ira plus loin l an prochain, à l échelon régional, poursuit la directrice, en participant à la Créateuf organisée par la Région Poitou-Charentes.» Goûters rock et ateliers L e s j e u n e s h a b i t a n t s d u Grand sont toujours conviés, un mercredi après-midi par mois, à un goûter rock, le Diabolo Nef, avec concert, ateliers, découverte des expositions et chorale. Un artiste ou un groupe travaillera toute l année, de façon continue, avec une chorale d enfants autour d une vraie création, avec concert en fin de saison. Autres nouveautés : des ateliers avec les écoles, collèges et lycées autour de l apprentissage de l anglais ou de la création d une émission de radio... Toujours en direction du public enfant, il faut noter le succès de The Kids Are Alright. Ce spectacle rock créé pour les 5-8 ans par trois jeunes musiciens charentais (Laurent Paradot, Pierre Tabel et Jonathan Lamarque), à la demande de La Nef, se produit aussi dans les écoles et les centres de loisirs. «Il y a une grosse demande, souligne Charlotte Donnadieu. C est un excellent outil de décentralisation.» * En juin, La Nef, équipement communautaire du Grand, est passée d un statut de délégation de service public à un statut de régie à autonomie financière, en conservant l ensemble de ses salariés. Le conseil d exploitation, composé d élus et de représentants, présidé par Gérard Desaphy, contrôle la gestion de l équipement. Répétitions à fond Rue Louis-Pergaud à, Retrouvez le programme des concerts dans notre agenda pages Avec 180 groupes actifs, soit 450 à 500 musiciens accueillis chaque année, la fréquentation des studios de répétition de La Nef ne faiblit pas. Et si les adeptes de musiques «lourdes» (un peu sonores pour les voisins) sont les plus nombreux, les amateurs ont tous les âges et tous les styles. Ces passionnés, qui pratiquent le plus souvent la musique en loisir, peuvent bénéficier de l accompagnement des régisseurs de La Nef, du professeur de l atelier musiques actuelles du Conservatoire Gabriel- Fauré, et participer aux Master Classes organisées chaque mois. LA NEF 8 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 9

6 c estvivre > Culture pour tous La musique à cœur Classes à horaires aménagés musique, opération Orchestre à l école étendue à de nouvelles communes : le Grand soutient l éducation musicale en milieu scolaire. Les enfants de Linars ont, les premiers, expérimenté l Orchestre à l école. Conservatoire Gabriel-Fauré place Henri-Dunant, Le la de la rentrée musicale est donné dans l agglomération. Pour favoriser la formation à la musique et la pratique instrumentale en milieu scolaire, les élus du Grand soutiennent deux dispositifs, fruits d un partenariat entre l Éducation nationale et le conservatoire Gabriel- Fauré, établissement financé* par > Culture en agglo La découverte et l échange Avec Culture en agglo, le Grand soutient des initiatives qui permettent aux communes de l agglomération d élargir leur offre culturelle. Focus sur trois manifestations : En novembre, les enfants des écoles de dix communes se laisseront transporter par La Flûte enchantée de Mozart, accompagnés dans leur découverte par l ensemble instrumental Les Gosses d - Amadeus. Avec le concours de la Cité internationale de la bande dessinée et de l image, l association Na convie les enfants à un voyage vers le Sénégal, lors d ateliers BD menés dans les communes de 10 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 le Grand qui accueille chaque année, dans ses murs, plus de mille inscrits. Jouer ensemble La plus récente des initiatives s intitule Orchestre à l école et a été menée au sein de l établissement primaire de Linars, de 2009 à Au Linars, Soyaux, Ruelle et au Centre culturel français de Dakar. Histoires et dessins circuleront d un pays à l autre et, de ces échanges, naîtra un livre. Le 3 e projet de l automne est organisé avec le Théâtre d. Autour du spectacle Jeux de langues de Pierre Ascaride, les enfants feront un périple facétieux dans la littérature, du 8 novembre au 1 er décembre dans tout le Grand. LINARS regard de la belle réussite de l opération, il a été décidé de la renouveler à Linars et de l étendre dès cette rentrée aux écoles de Touvre et de Saint-Yrieix. En tout, quelque 60 enfants vont profiter de cette ouverture musicale. L Orchestre à l école permet à une classe de bénéficier de l intervention de professeurs du conservatoire ainsi que d un budget pour l acquisition d instruments de musique. Pendant trois ans, les enfants du CE2 au CM2 forment un petit orchestre, apprennent et découvrent le plaisir de jouer ensemble une heure par semaine. «Le but est de participer à un projet d école et d enseigner aux enfants la rigueur et l écoute mutuelle par la musique, à une pratique collective», explique Jacques Pési, directeur du conservatoire. Notes au collège L autre dispositif existe à depuis Il s agit des Classes à horaires aménagés musique ou CHAM. Les classes CHAM libèrent une demi-journée sur les heures d enseignement général pour permettre aux enfants d étudier la musique. Elles sont ouvertes à tous et facilitent les études musicales qui sont alors effectuées, en grande partie, pendant le temps scolaire. Cet enseignement concerne 73 élèves de l école René-Desfarges et 23 élèves de l établissement Jean- Moulin. Le collège Jules-Verne accueille 102 enfants en section CHAM de la 6 e à la 3 e, dont 26 nouveaux faisant leur rentrée en 6 e. * L établissement est financé à 87,5 % par le Grand, à 6 % par les droits d inscription, à 5,5 % par le ministère de la Culture et à 1 % par le conseil général de la Charente. vuengrand Ça bouge pour la mobilité! Voitures électriques en autopartage, enquête publique sur le Plan de déplacements urbains (PDU), accueil du Tour de Poitou- Charentes de Véhicules électriques... Le Grand, territoire pilote de l électromobilité, prend le train du futur en misant sur des transports propres, pratiques et économiques. GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE

7 vuengrand > Autopartage Mobili VOLt déplacements propres à la carte vuengrand > Pratique Un service et des tarifs pour tous Spacieuse et silencieuse, la voiture électrique se prête à tous les usages. Savoir-faire locaux... L entreprise Schneider Electric fabrique en partie les bornes d autopartage et les Mia sortent de l usine du même nom située dans les Deux-Sèvres. «Avec l arrivée de la LGV (Ligne à grande vitesse) et le pôle d échanges multimodal, si nous voulons attirer des habitants dans l agglomération, les modes de déplacement alternatifs doivent être vus comme des atouts. En plus des transports en commun, du vélo, du vélo électrique, et bien sûr de la marche, l autopartage doit venir concurrencer la voiture particulière» Michel Germaneau, vice-président du Grand, en charge des déplacements. Le Grand met à la disposition des habitants un service de voitures électriques en autopartage. Dix véhicules seront disponibles à l automne, en cinq points de location. À tester et à adopter. Rendre accessibles aujourd hui les déplacements de demain plus respectueux de l environnement. C est ce que propose le Grand en lançant Mobili Volt, un service de voitures électriques en autopartage. «Il faut concevoir des modes de déplacement alternatifs à la voiture particulière. L autopartage en est un que nous avons voulu accessible à tous grâce à des tarifs économiques. L autopartage, c est un complément aux transports en commun, un élément du futur PDU (Plan de déplacements urbains)», explique Michel Germaneau, vice-président du Grand en charge des déplacements et maire de Linars. Cinq stations de véhicules seront en place à : à l Espace Franquin, à la gare, au Champ-de- Mars, à la Grande-Garenne et près des Chais Magelis. En tout dix Mia, citadines made in Poitou-Charentes, seront à la disposition des usagers à l automne. Le temps de la rentrée est en effet consacré aux tests grandeur nature auxquels se livre un panel de commerçants, de particuliers et d étudiants. Selon ses besoins Ces autos se louent selon les besoins, pour une course ou un temps plus long - et se rebranchent au point de départ - contre un abonnement mensuel et un tarif horaire (lire ci-contre). «C est un service qui complète l offre bus de la STGA et les taxis, sans les concurrencer, précise Amaury Ruillère, chef de projet Électromobilité au Grand. Pour chaque usager qui souhaitera s abonner, nous prévoyons un rendez-vous personnalisé afin de lui expliquer comment fonctionne l autopartage». Des agents de Cofely Ineo, filiale de GDF Suez chargée de gérer le service pour l Agglomération, auront pour mission de renseigner les utilisateurs. Après Paris, Nice et La Rochelle, le Grand est la quatrième agglomération de France à se doter d un service d autopartage. «C est la première de taille moyenne à développer un tel service. Le Grand est un territoire pilote de l électromobilité. C est pour nous un vrai challenge», confie Jérôme Couton, directeur de l agence Charente-Limousin de Cofely Ineo. Rouler moins cher Les premiers expérimentateurs vont livrer leurs impressions fraîches sur le site internet du service. «Le site permettra également de réserver une voiture dans les cinq minutes qui suivent. La réservation est aussi possible par téléphone ou sur une borne prévue à cet effet dans le kiosque STGA à. Mobili Volt est simple d utilisation», poursuit Jérôme Couton. Plus doux pour la couche d ozone, l autopartage pourrait l être aussi pour le budget des ménages. Les 100 km «électriques» coûtent environ 1,5 euro. «Nous avons fait le calcul. Pour quelqu un qui fait moins de km par an, emprunter un véhicule électrique revient moins cher que de posséder une voiture, argumente Amaury Ruillère. Il n y a ni frais d entretien, ni d assurance voiture. Il suffit d avoir une assurance en responsabilité civile et son permis de conduire!» Pour les professionnels ; pour les personnes qui n ont pas de voiture, notamment les jeunes ; pour ceux qui roulent peu ; pour les familles parfois obligées d investir dans un deuxième véhicule, pour ceux qui utilisent les transports en commun pour aller travailler et qui voudront faire une course entre midi et deux... Et pour tous les gens qui aiment rouler en silence, l autopartage est une solution économique et écologique. À noter que deux des dix Mia accessibles à la location sont des véhicules utilitaires. Adaptable aux différents besoins, le coût de l autopartage se compose pour l usager d une adhésion annuelle, d un abonnement mensuel auquel s ajoute un tarif horaire calculé en fonction du temps d utilisation. Des tarifs réduits sont prévus pour les abonnés STGA, les étudiants, les professionnels. La Magicarte devient une carte de mobilité, avec laquelle il sera désormais possible de retirer une voiture > Nouveau Un confort à partager Les Mia disponibles à l autopartage se rechargent en cinq heures. Pas de panne d électricité possible, les véhicules sont mis en location avec un niveau de charge assurant une utilisation optimale. Silencieuses et confortables, les voitures comportent trois places à l arrière et une seule à l avant. Le conducteur, situé au milieu de l habitacle, dispose d une vision panoramique de la route. Oubliés la pédale d embrayage et le boîtier de vitesse! Les Mia sont des véhicules automatiques dans lesquels on ne se préoccupe que de la pédale de frein et de l accélérateur. Ce sont des voitures confortables, à la configuration plutôt rigolote et dotées d un coffre logeable. électrique. Des tarifs de nuit plus bas permettent de ramener le véhicule le lendemain de l emprunt. - Frais d inscription à l autopartage. 15 euros ; 8 euros supplémentaires pour les personnes n ayant pas de Magicarte. - Abonnement mensuel. 10 euros. 8 euros pour les abonnés aux bus STGA. 6 euros pour les étudiants. 4,50 euros pour les étudiants abonnés STGA. - Location du véhicule. 6 euros de l heure. Tarifs spéciaux pour les abonnés STGA, les étudiants, les entreprises... sans oublier des formules de découverte pour ceux qui voudraient essayer sans s engager! Les propriétaires de véhicules électriques qui voudront recharger leur véhicule dans les stations d autopartage où deux places leur sont réservées ne paieront que l adhésion au service soit 15 euros, puis 1 euro par palier (palier de 20 min pour la charge accélérée ou de 60 min en fonction de la puissance). Un confort à partager donc, que les collectivités expérimentent aussi. Dans le parking souterrain de la place Bouillaud d à l usage des administrations ou encore à L Isle-d Espagnac dont la commune est propriétaire d un véhicule. 12 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE

8 vuengrand > Tour Poitou-Charentes DE L ÉLECTRICITÉ DANS LA COURSE Ouvert aux entreprises et aux collectivités, le rallye sensibilise à l écoconduite et au développement durable. Le Grand est en piste. 14 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 Le Tour Poitou-Charentes 2012 Véhicules électriques partira d le mercredi 19 septembre, pendant la Semaine de la mobilité (lire ci-dessous). Au cours de la première journée, les trente véhicules engagés dans la course, dont une Mia du Grand, gagneront La Rochelle, après un arrêt à Saintes pour recharger leurs batteries. Le jeudi, de La Rochelle, ils rejoindront Poitiers avec étape à Niort. Au total : les concurrents parcourront 300 km pour faire découvrir ce mode de transport alternatif. Le Tour Poitou-Charentes* est ouvert aux entreprises et aux collectivités possédant des voitures électriques. À la fois ludique, touristique et pédagogique, le rallye repose sur l éco-conduite : le gagnant est celui qui gère au mieux sa consommation d énergie. Village du Tour «L objectif est de faire la promotion du véhicule électrique en créant des événements à chaque étape, explique Amaury Ruillère, chef de projet Électromobilité au Grand. À Saintes, par > Mobilité Une semaine pour s informer et pour essayer Du 15 au 22 septembre, la Semaine européenne de la mobilité prend ses quartiers. À cette occasion, les acteurs publics de la mobilité du Grand se regroupent pour proposer des animations et des stands d information sur leurs services. L objectif : faire connaître tous les moyens de déplacement possibles, alternatifs à la voiture individuelle. Deux journées de transports urbains gratuits sont également prévues samedi 15 et mercredi 19 septembre. exemple, les concurrents s arrêteront chez un constructeur de bornes électriques et l agglomération rochelaise présentera son service d autopartage.» Dès le mardi 18 septembre, veille des deux jours d épreuves, le public aura rendez-vous à, au Champ-de-Mars, pour visiter le village du Tour où seront exposés les véhicules électriques de sept marques différentes. Le Grand lancera la course. En octobre, ce sera au tour des professionnels de débattre des enjeux de l électromobilité, dans le cadre d InterMécatronic, salon des systèmes et technologies mécatroniques organisé à l Espace Carat par la Chambre de commerce et d industrie d, avec notamment pour partenaire le Grand. * Proposé par l agence de communication Blue.com, en partenariat notamment avec la Région Poitou-Charentes, EDF, ERDF et Aire 198. À la gare d, vous pourrez prendre connaissance des résultats de l enquête Déplacement ville moyenne réalisée dans le territoire du SCoT (Schéma de cohérence territoriale), bassin de vie constitué de 37 communes. - Samedi 15 : bus STGA gratuits partout dans l agglomération du Grand à l occasion du Circuit des Remparts et des Journées du Patrimoine. - Mardi 18 : le village du Tour Poitou-Charentes s installe au Champ-de-Mars. - Mercredi 19 : deuxième journée de transport gratuit et rendez-vous au Champ-de-Mars, à, où les services publics de la mobilité installeront des stands de découverte de 10 h à 18 h. > Déplacements Habitants, à vos stylos! L enquête publique sur l ensemble du Plan de déplacements urbains (PDU) de l agglomération s ouvre le lundi 3 septembre et se prolonge jusqu au jeudi 4 octobre. Chaque habitant est invité à prendre connaissance du dossier et à donner son avis sur les différentes composantes du PDU : autopartage, Transport en commun en site propre, pôle d échanges multimodal (future gare LGV). L adoption définitive est prévue à la fin de l année. Les registres publics destinés à recevoir les observations des habitants seront en place à, La Couronne, Gond-Pontouvre, Ruelle et Linars. Pour poser vos questions, comprendre ce que le PDU va changer, consultez aussi le nouveau site internet, entièrement dédié à la mobilité : > Initiative Prêts pour la Zenius Expérience? Organisée par le loueur de véhicules Loc Éco depuis six ans, la Zenius Expérience n a qu un objectif : pousser des volontaires à se passer de leur voiture pendant huit semaines! Du 5 octobre au 30 novembre, l expérience aura lieu pour la deuxième fois dans l agglomération : les candidats remettront leurs clés de voiture à Loc Éco qui leur prêtera un véhicule pour le week-end. En semaine, ils pourront emprunter gratuitement les bus de la STGA et des vélos électriques mis à disposition par l entreprise les Bateaux Rouges, boulevard Besson-Bey, à. Les compétiteurs rendront compte de leur vie sans voiture sur le site internet de la Zenius Expérience. Une aventure à suivre... Les quatre parkings souterrains de la ville d sont équipés pour le rechargement électrique. Pour accompagner les automobilistes qui choisissent de rouler électrique et plus propre, le Grand et la Ville d équipent le territoire de bornes de rechargement. Rechargez pendant que vous stationnez... La formule est en place depuis septembre 2011, quelque 19 bornes sont à disposition des particuliers dans les quatre parkings souterrains d : Halles, Bouillaud, Gâtine et Saint- Martial. Pour bénéficier de ce service, nul besoin de payer plus : il suffit de régler son stationnement vuengrand > Pratique Rechargez votre voiture en parking souterrain comme n importe quel autre usager. Renseignements auprès du GESTA, , Avec la mise en place du service d autopartage Mobili Volt, les particuliers disposeront de nouveaux points de rechargement. Chaque station d autopartage (Espace Franquin, gare SNCF, Champ-de-Mars, Grande-Garenne, proximité Chais Magelis) est dotée de deux places supplémentaires prévues à cet effet. Il en coûtera 1 euro par palier et 15 euros d adhésion au service Mobili Volt. Prix décerné à l Agglomération pour la mise en place du service de véhicules électriques en autopartage. > Récompense Une Marianne d or pour le Grand Pour son engagement et sa politique en faveur de l électromobilité ou modes de déplacements électriques, le Grand s est vu décerner une Marianne d or en juillet. Chaque année depuis 1984, ce prix national distingue des collectivités qui font preuve d initiatives originales et novatrices. La Marianne récompense un ensemble d actions dont la mise en place du service de voitures électriques en autopartage, l utilisation de véhicules électriques par les administrations et l existence de bornes de rechargement dans les parkings souterrains. GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE DR

9 c estagir > Opérations de renouvellement urbain UN NOUVEAU REGARD SUR LA VILLE Espace commercial, city-stade, coulée verte, salle conviviale... Les ORU permettent de créer de nouveaux équipements publics et d autres chantiers s annoncent. Tour d horizon dans les quartiers Champ-de- Manœuvre, à Soyaux, et Basseau/Grande-Garenne, à. > Nouveau Une salle à vivre, la salle conviviale de Basseau/Grande-Garenne a été inaugurée À au cœur de l été. Cette nouvelle salle, équipée de cuisines, sera à la disposition des habitants pour l organisation de manifestations publiques et privées à l horizon Exceptionnellement cette année, la salle accueille les enfants de l école Cézanne- Renoir dont l espace de restauration va être entièrement rénové. c estagir > Événement Une passerelle pour créer du lien > Basseau/Grande-Garenne École Jean-Mermoz : l atout arts Le futur site accueillera une école rénovée et l annexe de l École d arts plastiques du Grand. > Constructions Pôle petite enfance Le pôle petite enfance de Basseau/ Grande-Garenne accueillera les très jeunes enfants et leurs familles sur le site des Molines. La structure regroupera en un même lieu la crèche, la halte-garderie, ainsi que l accueil enfants-parents et un appartement d accueil. Le chantier de ce beau projet architectural, conçu pour s intégrer le plus mieux possible à son environnement tout en étant très fonctionnel, sera lancé le 22 septembre prochain et durera un an. L école Jean-Mermoz, située à dans le quartier de Basseau, va connaître une année importante. Dans le cadre de l ORU, la réhabilitation des bâtiments existants se double d une opération ambitieuse : le site se prépare à accueillir l annexe de l École d arts L îlot sort de terre 16 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 plastiques du Grand. Outre la restructuration des locaux destinés aux classes élémentaires, une extension va donc être construite sur le terrain libéré par la démolition de l immeuble Fragon, face au nouveau city-stade. Ce chantier d envergure sera achevé à la prochaine rentrée. L objectif est de proposer les meilleures conditions d accueil aux scolaires et aux amateurs d art, petits ou grands. Le but est aussi de favoriser la mixité sociale et géographique des publics. Pour toute l agglo Parce qu il est essentiel de permettre l implantation d activités économiques à Basseau/Grande- Garenne, le village d entreprises des Molines a fait partie des premières réalisations. Son développement se poursuit. Situé à proximité de la passerelle reliant Basseau à Grande-Garenne, l îlot Charité, qui voisine les zones des Molines Nord et Sud sort de terre. Le chantier avance rapidement et devrait être livré au début de l année Le bâtiment de 850 m 2 accueillera des bureaux, des ateliers, des entreprises. La création d une soixantaine d em- L École d arts plastiques attire en effet des habitants de toute l agglomération qui iront ainsi à la rencontre d autres habitants... Chaque année, les enfants des écoles du Grand y sont également accueillis avec leurs enseignants pour mener des projets créatifs. Des passerelles seront aussi créées entre l école élémentaire et l École d arts plastiques par la mise en place d une classe à horaires aménagés arts plastiques. Ce projet pédagogique novateur, intitulé Apprendre par l art, débutera à la rentrée Pendant l année de transition, les élèves de Jean-Mermoz sont accueillis au collège Michelle-Pallet. Pour maintenir l unité et l identité de l établissement, les enfants de primaire conservent leur équipe éducative. Une aile du bâtiment collège leur est réservée, ainsi qu une partie de la cour. plois est attendue. La Régie urbaine, association d insertion, trouvera ici ses nouveaux locaux, ainsi que Loisirs Formation Mobilité. Cette association permet à des personnes engagées dans une reprise d activité professionnelle de bénéficier de moyens de transport adaptés à leurs besoins. Un city-stade à jouer Autre événement estival dans les quartiers Basseau/Grande-Garenne. Le citystade, terrain multisport flambant neuf, et la coulée verte ont également connu les honneurs d une inauguration, en présence des élus et de la population. Les jeunes peuvent dorénavant pratiquer le foot, le basket, le tennis, le volley-ball et le badminton au pied des immeubles... et se sont spontanément approprié le nouvel espace de loisirs. Le dimanche 14 octobre à, un chantier spectaculaire va changer la physionomie de Basseau/Grande-Garenne. Ce jour-là, la route nationale 10 sera brièvement coupée pour que les engins puissent poser une passerelle piétonne, liaison sécurisée qui favorisera les relations essentielles à la vie des quartiers. La structure, large de 2,50 m et longue de 56 m, viendra se coller au plus près du pont qui enjambe la Nationale. Métallique, très aérienne, la passerelle habillera littéralement l ancien ouvrage. Et permettra aux piétons, aux personnes à mobilité réduite, aux cyclistes et aux familles avec poussettes de joindre facilement les divers équipements de proximité : le pôle petite enfance dans le vallon des Molines, le centre commercial de la Grande-Garenne, la coulée verte et la future place > Soyaux Champ-de-Manœuvre Zone commerciale : la nouvelle vague Depuis la livraison du bâtiment au printemps dernier, le toit vert du centre commercial de Champ de Manœuvre à Soyaux ondule paisiblement alors que s installent, une à une, les nouvelles enseignes. La belle réalisation architecturale, tout en drapé de béton aux couleurs chaudes, donne un autre visage au cœur marchand du quartier. Avec l ouverture d une boulangerie, du salon de coiffure, de la sandwicherie et du bureau de Poste, les familles de Soyaux prennent de nouvelles habitudes de promenade. Elles disposeront bientôt d un bar-tabac-presse, d une pharmacie, d une boucherie... Les négociations vont bon train en ce qui concerne l arrivée prochaine d une supérette, dans un local de 400 m². Les travaux de l ORU vont se poursuivre avec l aménagement des abords des bâtiments commerciaux et de l espace public afin d effacer les traces de quatorze mois de chantier. Face au centre commercial, le futur Pôle culturel et associatif, autre gros projet structurant de l ORU, commence, à son tour, à voir le jour. Maquette de la future passerelle piétonne qui reliera Basseau et la Grande-Garenne, réalisée par des élèves du collège Michelle-Pallet. de Basseau... espace en cours de transformation bientôt doté de logements neufs, de commerces et de services. L insertion de la passerelle dans l environnement très boisé des Molines se fera naturellement par un platelage (plancher) en lames de bois composite très résistantes. Au-delà de l aspect pratique, la pose de cette passerelle est un geste architectural ambitieux qui donne du sens à l Opération de renouvellement urbain et consolidera les liens existant entre Basseau et Grande-Garenne. La passerelle a été conçue par le cabinet Axiale architecture Sud-Ouest et fabriquée par l usine Vilquin de Jarnac. L assemblage se fera sur place le week-end des 13 et 14 octobre. À voir! Les commerces s installent dans leur nouveau décor. GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE

10 c estchezvous > Puymoyen LES BELLES PAGES DU MOULIN DU VERGER Fabrication traditionnelle de papier et atelier de reliure. À Puymoyen, le moulin du Verger est un lieu exceptionnel de production et de création ouvert à la visite. c estchezvous > Touvre Quai 55 : destination commerces La commune de Touvre a réhabilité le site de l ancienne gare pour y bâtir un pôle commercial. Ambiance ferroviaire, respectueuse de l environnement, pour courses de proximité. Technique traditionnelle : Jacques Brejoux fabrique le papier feuille à feuille. Look contemporain et techniques anciennes de fabrication pour garantir la solidité et la bonne ouverture de l ouvrage. Papier épais, fait à base de chanvre et de lin, apte à supporter les instruments d écriture les plus divers dont les feutres des auteurs de bande dessinée... Nadine Dumain vient de créer le nouveau livre d or de la mairie d, ouvrage dans lequel les hôtes de la Ville laisseront un témoignage de leur passage. Franchir le seuil du moulin du Verger, au creux de la vallée des Eaux claires, c est entrer dans l histoire papetière de la Charente. Depuis 40 ans, Jacques Brejoux y fabrique du papier à la main. Dans la bâtisse de pierre, fabrique à papier du XVII e siècle coiffée d un long séchoir, le matériau est façonné selon la technique traditionnelle : feuille à feuille, tiré d une pâte faite d eau et de chiffons, essentiellement de chanvre et de lin. «C est une technique traditionnelle au sens réel du mot, antérieure à la révolution industrielle et qui a disparu après 1830, explique le maître-papetier. J ai refait le parcours, réinventé un métier... en cohérence avec le lieu». À force de passion, de recherches et d expériences, Jacques Brejoux a reconstitué les procédés. Un savoirfaire qui lui permet de fabriquer des dizaines de papiers de grande qualité, à l aspect, aux grammages, aux couleurs et aux formats différents. Les plus précieux sont des fac-similés de feuilles utilisées aux XV e et XVI e siècles, utiles à la préservation d ouvrages rares. Papiers d exception La production du Verger fournit en papiers et cartons (de couverture), les ateliers de restauration du Louvre ou de la Bibliothèque nationale de France. Elle intéresse aussi les éditeurs, les artistes... En résumé, tous ceux qui souhaitent un support adapté à l usage qu ils en feront. Au sein même du Moulin, Nadine Dumain use en experte de ces papiers d exception, en apprécie notamment la résistance. Depuis 22 ans, elle exerce l art de la reliure manuelle et de la restauration de livres. À la demande des musées, des bibliothèques ou de collectionneurs privés, Nadine Dumain sauve des ouvrages abîmés par les siècles ou victimes d accidents. Elle crée aussi des reliures contemporaines pour des livres blancs et imprimés. Joue des formes et des matériaux comme le cuir, le bois ou la simple toile. Matières premières de qualité «J essaie, confie-t-elle, d analyser ce qui était bon dans chaque ouvrage : l épaisseur du cuir, la souplesse du carton... pour progresser et faire de la bonne nouvelle reliure.» Lieu de savoirs et de référence, le Verger organise des stages de portée internationale pour des professionnels de la restauration de livres et pour des relieurs confirmés. Le moulin s ouvre aussi aux visiteurs, entre autres aux scolaires. Le papetier explique alors la différence entre un vélin et un vergé, détaille le délissage (coupe des chiffons pour l élaboration de la pâte), conte la diversité des fibres... Les enfants passent ensuite au plaisir de la fabrication. Des ateliers de reliure tout public sont également proposés. Jacques Brejoux et Nadine Dumain, inlassables explorateurs des usages et des techniques, délivrent le même message : «Le livre est quelque chose de vivant, qui doit résister aux manipulations. L important, c est la qualité des matières premières et la façon dont elles sont agencées, c està-dire la structure.» La galerie d exposition du moulin est ouverte au public du lundi au vendredi (10 h - 12 h et 15 h - 18 h), les samedis et dimanches (16 h - 18 h). Visite du moulin avec le papetier, sur rendez-vous (environ une heure), 60 euros jusqu à 12 personnes, 4 euros par personne supplémentaire. Renseignements et première visite sur L atelier de Nadine Dumain est également présenté ainsi que ses propositions de stages de reliure tout public. Moulin du Verger, Une gare au charme d autrefois devenue boulangerie, une station de lavage de véhicules, des boutiques neuves façon hangars, couleurs vives et espaces bientôt verts... À Touvre, la petite station de chemin de fer, silencieuse depuis les années quatre-vingt, vient d être transformée en pôle de commerces et services de proximité. Un événement dans cette commune de la communauté d agglomération du Grand qui avait oublié l odeur du pain fraîchement sorti du four. «Avec habitants, Touvre n avait aucun commerce de proximité, un service pourtant essentiel. Cette réalisation répond à leur demande. Elle a également permis de réhabiliter une friche industrielle», explique la maire Brigitte Baptiste qui, avec son équipe, a impulsé et concrétisé le projet communal. En ce mois de septembre, les Tolvériens découvrent le plaisir de faire des emplettes à leur porte avec notamment une boulangerie-pâtisserie-restauration rapide, une supérette, une coiffeuse-esthéticienne. En tout, six commerçants ont ouvert boutique dans les surfaces louées ou achetées à la mairie. L esprit «gare» «Ce qui m a séduit, c est le regroupement de plusieurs commerces», confie Jérôme Lévrier qui, avec un associé, a créé le magasin de primeurs et de produits du terroir. Le nouveau site baptisé Quai 55, accueille aussi une maison médicale où exercent une infirmière et des kinésithérapeutes. Le pôle petite enfance y dispose de locaux sur mesure, environnés d un jardin. Une halle couverte abritera des marchés et des animations diverses. Tous les espaces, dessinés en concertation avec leurs occupants, sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Lancé en 2009, après une solide étude de marché, le projet a été harmonieusement conçu dans un esprit «gare». De plus, la démarche Haute qualité environnementale a été appliquée aux constructions neuves et à la réhabilitation de la petite station qui a retrouvé son cachet architectural. Lieu de convivialité Les extérieurs bénéficient également d une forte tonalité nature avec bassin récupérateur d eau, parkings paysagers, colonnes enterrées pour les déchets, bornes de rechargement pour vélos et véhicules électriques... «Touvre n a pas vraiment de centrebourg, poursuit Brigitte Baptiste. Nous espérons que ce lieu, qui propose une mixité de services, permette aux habitants d échanger, de partager un moment de convivialité.» Situé sur la très passante route départementale 23, Quai 55 devrait devenir une destination courue, des habitants et des voyageurs de la route. Le pôle commercial a aussi toutes les chances d attirer les promeneurs qui, du murmure de l eau à l église romane, cheminent à la découverte des fameuses sources de la Touvre. Patrimoine ancien et modernité. L ancienne gare de Touvre, bardée de bois, fait face à des boutiques toutes neuves. 18 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE

11 c estrespirer > Assainissement STATION NEUVE POUR EAUX USÉES À Fléac, la nouvelle station de traitement des eaux usées, réalisation du Grand, est entrée en service. Visite d un équipement de pointe. Implantation et détail du bâtiment technique Bâtiment d exploitation (1,2,3) Repères Bâtiment tertiaire Bassins de décantation (5) Bassins d aération (4) Visite en images. En raison de normes de sécurité, l usine des Murailles ne se visite pas. Le processus de traitement et le fonctionnement des équipements sont présentés dans un film, à voir sur une borne installée à l entrée du site. L usine de traitement des eaux usées, construite sur le site Les Murailles à Fléac, est entrée en action fin août. Ultramoderne, l équipement a pris le relais de petites stations d épuration qui n étaient plus adaptés aux besoins actuels. «Il fallait revoir les installations du secteur ouest de l agglomération, explique Michel Belair, directeur du service Assainissement et eau potable au Grand. Cette usine, à la pointe de la technicité et de l automatisation, permet de répondre à des normes de rejets L usine de Fléac accueille et traite les eaux usées de habitants du Grand : La Couronne, Nersac, Linars, Fléac, Saint-Michel, Puymoyen, les quartiers de Ma Campagne et de Sillac à... et bientôt Saint-Saturnin. La capacité de traitement est de 750 m 3 par heure et cinq personnes peuvent gérer, surveiller le site et l ensemble du réseau de transport des eaux usées ou effluents. Pour lutter contre les odeurs, les gaz sont traités biologiquement à la tourbe avant d être rejetés. Afin de réduire au maximum les dépenses énergétiques de l usine, les calories produites par le traitement de l eau sont récupérées pour le chauffage des bâtiments. La coût de construction de l équipement s est élevé à 19 millions d euros (études comprises). 20 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 de plus en plus draconiennes et au cahier des charges ambitieux fixé par les élus». En résumé, la construction d un équipement Haute qualité environnementale, qui soit au maximum respectueux de l environnement - traitement biologique et non chimique des eaux, maîtrise des dépenses énergétiques, des bruits et des odeurs, inscription harmonieuse dans le paysage... -, qui garantisse de bonnes conditions de travail et la sécurité des agents, et dont le coût soit contrôlé pour la construction et l exploitation. Le circuit en 24 heures Les eaux usées proviennent des anciennes stations (lire Repères). Ces dernières, transformées en citernes, sont équipées de pompes qui refoulent les eaux usées vers la nouvelle usine de Fléac. À leur arrivée, pendant environ 24 heures, ces effluents suivent un circuit précis. Étape n 1. Les eaux usées passent au travers de deux tamiseurs qui les débarrassent des plus gros déchets. Ceux-ci passent par une chaîne automatisée qui les hygiénise et les compacte afin de réduire le coût écologique et économique du transport vers un centre d enfouissement. Étape n 2. Les effluents sont comptabilisés. Étape n 3. Dégraissage et dessablage. Des micro-bulles d air, créées dans le fond du bassin, se chargent de particules de graisse qui remontent en surface pour y être récupérées (principe de l écumage d un potau-feu). Les sables sont lavés, afin d être utilisés comme remblais. Les graisses sont stockées puis traitées par hydrolyse avant d être injectées dans le circuit de traitement. Étape n 4. Les effluents sont dirigés à l extérieur dans l un des deux bassins d aération. Le brassage continu de l eau y injecte l air qui permet aux micro-organismes de la biomasse d éliminer les polluants. Étape n 5. L eau passe dans l un des deux bassins de décantation, statique cette fois, pour permettre aux boues de se déposer au fond. Les boues extraites du traitement biologique seront valorisées pour un usage agricole après avoir été déshydratées au sein de l usine. Toujours dans le but de réduire les coûts du transport. Étape n 6. Biologiquement traitée, l eau est enfin acheminée vers la Charente après avoir été analysée et de nouveau comptabilisée. La qualité des rejets revêt une importance majeure pour l équilibre du milieu naturel. La nouvelle usine traitant les eaux usées du secteur ouest de l agglomération est en service depuis août (image d archives). > Déchets ménagers Jours fériés : collecte décalée! Nous savons quand déposer nos sacs noirs. Mais lorsqu un jour férié vient bousculer l habitude, il faut penser à décaler le dépôt des sacs ou des bacs noirs d une journée, à partir du jour habituel de collecte et cela jusqu au samedi suivant. Exemple : la semaine du jeudi 1 er novembre (férié), les communes ou secteurs concernés par la collecte des sacs ou bacs noirs habituellement réalisée le jeudi matin seront collectées le vendredi 2 novembre, celles habituellement collectées le vendredi le seront le samedi. Concernant la collecte des emballages recyclables et du papier : si votre jour de collecte habituel tombe un jour férié, il faut alors décaler la sortie des sacs ou bacs jaunes d une semaine. Calendrier pratique > Calendrier 2012 / 2013 DISTRIBUTION DES SACS Pour vous aider, un calendrier rappelant les jours de collecte pour la fin 2012 et 2013 vous sera remis lors de la distribution des sacs noirs et jaunes, qui débute le 3 septembre (dates et lieux ci-dessous). Les décalages éventuels dus aux jours fériés y seront précisés, selon votre commune et votre secteur. COMMUNES DATES LIEUX Saint-Michel 3, 4 et 5 septembre 2012 Parking de l hôtel de ville Saint-Saturnin 6 et 7 septembre 2012 Parking du centre culturel Linars 10, 11 et 12 septembre 2012 Place de la salle polyvalente La Couronne 13, 14, 17,18, 19, 20 et 21 septembre 2012 Place de la Gare Nersac 24 septembre et 26 septembre 2012 Place de Pombreton Place des Tanneries Fléac 27, 28 septembre, 1 et 2 octobre 2012 Place de Marktbreit Puymoyen 3, 4 et 5 octobre 2012 Place de la salle des fêtes Soyaux 8, 9, 10, 11, 12 et 15 octobre 2012 Espace Matisse Touvre 16, 17 et 18 octobre 2012 Parking de l hôtel de ville Magnac-sur-Touvre 19, 22 et 23 octobre 2012 Place du Cimetière Mornac 24, 25 octobre octobre 2012 Ruelle-sur-Touvre 29 octobre octobre octobre , 6, 7 et 8 novembre 2012 c estmalin Dotation année 2012 / Service collectes spécifiques, dotations et déchèteries. Distribution des sacs jaunes et noirs de 13 h à 18 h sur présentation d une pièce justificative de résidence (feuille d impôts ou facture de téléphone, d électricité). Place de la Mairie Le Quéroy (intersection route des Noyers et route de Mirambeau) Place des Riffauds Les Seguins Villement, Rue de Chantefleurs Place du Champ-de-Mars Gond-Pontouvre 9, 12, 13, 14, 15, et 16 novembre 2012 Place de la Mairie L Isle d Espagnac 19, 20, 21, 22, 23 et 26 novembre 2012 Espace Georges-Brassens Saint-Yrieix 27, 28, 29, 30 novembre et 3 décembre décembre décembre 2012 > Services La STGA roule à Mornac La commune de Mornac a rejoint la communauté d agglomération en janvier et bénéficie des services publics du Grand. Pour les transports en commun, les habitants peuvent depuis cette rentrée monter dans les bus STGA : ligne 31 et ligne scolaire 81. Pour les déchets ménagers, la distribution des bacs se fera à partir du lundi 10 septembre et la collecte débutera à partir du mercredi 2 janvier Mairie de Mornac : 1 allée des sports, , www. commune-de-mornac.fr, - STGA : , - Déchets ménagers, service du Grand : n vert (gratuit) : , Place des Rochers Place des Anciens-Combattants (Vénat) Place des Planes du 6 décembre 2012 au 30 janvier 2013 Voir les détails dans le magazine municipal GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE

12 genda CONSERVATOIRE GABRIEL FAURÉ LA NEF ESPACE CARAT Billetteries et renseignements : Chapitre, Cultura et centres commerciaux. THÉÂTRE D ANGOULÊME > Humour Rire en novembre septembre Jusqu'en décembre Exposition Éric Joisel, magicien de l'origami. Musée du Papier. 10 h - 12 h / 14 h - 18 h (weekend 14 h - 18 h). Gratuit Exposition En pays Fali, un ethnologue charentais au Nord-Cameroun. Collection de Jean-Gabriel Gauthier. Musée d'. 10 h - 18 h du mardi au dimanche. Entrée libre Jusqu'au 15 septembre Exposition Glocal Session #3 : Moolinex - Pascale Rémita. FRAC. 14 h - 19 h du mardi au samedi. Entrée libre Jusqu'au 7 octobre Exposition Mangapolis : la ville japonaise contemporaine dans le manga. La Cité de la BD. 10 h - 18 h du mardi au vendredi (14 h - 18 h le week-end). 6,50 / 4 Du 3 au 14 septembre Exposition La bataille de Bir Hacheim. Dans le hall de l'hôtel de ville. Samedi 8 septembre Touvre Animation 17 es Roues de l'espoir : rallye de voitures anciennes au profit de l'association Vaincre la mucoviscidose. Grisaille et frimas, triste novembre à Soyaux? Eh bien non! Parce qu il y a Soyaux Fou! le festival d humour en Charente. Trois jours pour tester toutes les sortes de rires : aux éclats, de bon cœur, ironiques et narquois, jaunes ou noirs. D ailleurs Christiane Fort, présidente de l association du festival, s en amuse : «Mélanger les univers de l humour, c est désormais une marque de fabrique du festival, histoire de prendre le public à contre-pied». Et comme chacun sait que le rire naît aussi de la surprise, les spectateurs de cette septième édition n ont pas fini de hoqueter. Avec l humour noir de Laurent Violet, orfèvre en monstruosités, ou celui des nouveaux venus sur la scène du rire qui grince, Olivier Sauton ou Jérémy Charbonnel. Avec le délire de Topick, fou normal qui crée du lien social avec sa perceuse... La tendresse souriante et musicale d Album de famille. Quant au Retour au pays des Bodin s, c est en guise de soirée de clôture l inénarrable Maria Bodin à la maison de retraite, ses cours d informatique et son mur de Face de Bouc... Alors Soyaux fou, et restons-le! 7 e festival Soyaux fou! Espace Matisse et bar du Marché, du jeudi 15 au samedi 17 novembre (tarifs : 38 / 30 / 22 / 17 ). Programme complet sur Nathalie Dessay joue James Joyce sur la Scène nationale les 11 et 12 septembre. Dimanche 9 septembre Magnac-sur-Touvre Loisirs Fêtes de l'automne. Mardi 11 et mercredi 12 septembre Théâtre Le monologue de Molly Bloom, de James Joyce. Avec Nathalie Dessay. Scène nationale. 20 h / 19 Mercredis 12, 19 et 26, dimanche 23 septembre Théâtre Le poisson d'or, d'après Pouchkine. Par les Marionnettes d'. Théâtre de Poche. 15 h (dim. 16 h). 6 / 4,5 Du 12 septembre au 19 octobre Exposition Les affiches du Circuit des Remparts s'exposent. Archives municipales. 9 h - 12 h / 13 h h du lundi au vendredi. Entrée libre DU 14 AU 17 SEPTEMBRE ANGOULÊME Événement Circuit international des Remparts Samedi 15 et dimanche 16 septembre Mornac Brocante Frairie et bric-à-brac Jusqu'au lundi 17 septembre Concours Imagina Atlantica : concours d'arts numériques. Date limite de remise des dossiers de candidatures : lundi 17 septembre. Règlement : Vendredi 21 septembre Théâtre Jours de lessive. Au profit de l'association Éducation et santé (hôpital de Ségou, Mali). Théâtre de l'éperon. 21 h. Soyaux Jazz Cabaret jazz, Alice Théâtre. Espace Henri-Matisse. 21 h. 8 / 5 Dimanche 23 septembre Ruelle-sur-Touvre Spectacle Balade contée, avec le conteur Kaomi Vignon. Les Riffauds. 15 h. Du 25 septembre au 13 octobre Saint-Yrieix Exposition Monstres et créatures fantastiques. Médiathèque. Mercredi 26 septembre Salon 4 e Journée de l'alternance et de la formation, organisée avec la Région, le CIO et Pôle emploi. Espace Franquin. 9 h - 17 h Vendredi 28 septembre Théâtre Arlequin poli par l'amour, de Marivaux. Par la troupe amateur de la Compagnie des Arceaux. Espace Franquin. 21 h. Samedi 29 septembre Rencontre Cérémonie du thé, par Mitié Terada. Musée du Papier. 15 h - 17 h. 2,20 / 1,60 (sur réservation au ) Théâtre Arlequin poli par l'amour, de Marivaux. Par la troupe amateur de la Compagnie des Arceaux. Théâtre de l'éperon. 21 h. Nersac Spectacle Patrick Sébastien. Salle Guy-Lepreux. 21 h. Ruelle-sur-Touvre Spectacle Inauguration du théâtre : soirée hommage à Ferrat. Théâtre Jean-Ferrat. 20 h 30. Entrée libre octobre Mercredi 3 octobre Ruelle-sur-Touvre Jeune Public Festival Au fil du conte : avec Kaomi Vignon (à partir de 5 ans). Théâtre Jean-Ferrat. 14 h 30. Jeudi 4 octobre Jazz Ibrahim Maalouf : Diagnostic. (1 re partie Isabel Sörling). Scène nationale. 20 h / 21 Saint-Michel Conférence La peinture vénitienne, de Carpaccio au Tintoret. Logis de Chantoiseau. 18 h. Entrée libre Vendredi 5 octobre Saint-Yrieix Jeune Public Au fil du conte : Histoires fantastiques et agitées, par Sylvaine Cebron de Lisle (à partir de 8 ans). Médiathèque. 20 h 30. Entrée libre Samedi 6 octobre Pop-Rock La Nef : ouverture de saison. Avec Tokyo Sex Destruction, Dustaphonics, Jaguar etc. La Nef. De 14 h à 2 h. La Couronne Jeune Public Au fil du conte : Histoire(s) de perdre la tête, compagnie Huile d'olive et beurre salé. Médiathèque. Nersac Théâtre Nuit d'ivresse, Théâtre du cœur vert. Salle Guy-Lepreux. 21 h. Entrée libre Dimanche 7 octobre Sport Grand prix de la ville d', organisé par la Société des courses de chevaux d'. Hippodrome La Tourette. 14 h Ruelle-sur-Touvre Sport Ekiden du G2A : marathon par relais de 6 coureurs. Du 10 au 12 octobre Théâtre Ruy Blas, de Victor Hugo. Mise en scène Christian Schiaretti. Scène nationale. 20 h 30 (jeudi 19 h 30). 32 / 21 Du 12 au 14 octobre L'Isle d'espagnac Salon 37 e Salon de l'habitat de la Charente. Espace Carat. 10 h - 19 h. 4 / 3 VENDREDI 12 OCTOBRE ANGOULÊME Rencontre Quiz de la route, une initiative des conseils de quartiers d. Espace Franquin. 18 h Samedi 13 octobre Pop-Rock Concert rock Ze Région, au profit d Agir et vivre l autisme. La Nef. 20 h. 10 Dimanche 14 octobre Soyaux Opérette La vie parisienne, d'offenbach. Compagnie Folie Lyrique. Espace Henri-Matisse. 15 h. 10 / 8 Mercredi 17 octobre Pop-Rock Fishbone. La Nef Vendredi 19 octobre Puymoyen Théâtre Chat en poche. Compagnie Entracte. Salle des fêtes. 20 h 30. Du 19 au 21 octobre Festival Toons : festival des studios d'animation d'. La Cité de la BD & Espace Louis-Aragon Samedi 20 octobre Reggae U Roy. La Nef Samedi 27 et dimanche 28 octobre Soyaux Exposition 18 e Salon des artistes amateurs. Espace Henri-Matisse. novembre MERCREDI 7 NOVEMBRE ANGOULÊME Pop-Rock Bumcello La Nef Samedi 10 et dimanche 11 novembre Salon Salon du chocolat, organisé par le Lions Club Renaissance. Chais Magelis. 10 h - 17 h. Entrée libre Soyaux Théâtre Vaudevilles en chemise, compagnie Le manteau d'arlequin. Espace Henri-Matisse. Sam. 21 h, dim. 16 h. Dimanche 11 novembre Nersac Spectacle Les Automnales, avec J. Marot et les Jeunes ballets d'. Salle Guy-Lepreux. 16 h. Entrée libre Jeudi 15 NOVEMBRE ANGOULÊME Jazz Fred Wesley La Nef Fléac Conférence Le tour du monde solidaire en tandem, du Tibet aux Balkans. Cave du Doyenné. 20 h. Entrée libre Vendredi 16 novembre Puymoyen Théâtre Jours de lessive. Compagnie Les Arceaux. Sport 3 e course relais interentreprises. Ma Campagne VENDREDI 16 ET SAMEDI 17 NOVEMBRE ANGOULÊME Music-Hall Élection Miss Poitou- Charentes. Goûter et dîner-spectacle. Logis de Lunesse. Réservation Office de tourisme : Renseignements Comité des fêtes : Samedi 17 et dimanche 18 novembre Gond-Pontouvre Salon Salon du livre et des arts. Salle des fêtes. 10 h - 18 h. Saint-Saturnin Marché Foire aux canards gras Vendredi 23 novembre Soyaux Danse Mutation, compagnie Être'Ange Espace Henri-Matisse. 20 h VENDREDI 23, SAMEDI 24 ET DIMANCHE 25 NOVEMBRE ANGOULÊME Salon Gastronomades > Musique Le piano dans tous ses états Du 19 au 21 octobre, le festival des studios d animation. Depuis une petite vingtaine d années, le festival Piano en Valois a trouvé sa propre résonance. Les amateurs y viennent désormais à l automne, comme ils se rendent l été à La Roque d Anthéron - le bruit des cigales en moins, mais est-ce un mal? D ailleurs, le public classique n est plus le seul à courir l agglomération d à Ruelle ou Linars : Piano en Valois déploie son horizon. En proposant des concerts gratuits les mercredis midi pour découvrir en famille la virtuosité. En programmant, à côté des maîtres de l instrument - Cyprien Katsaris ou Alberto Neuman - de très jeunes têtes bien faites aux doigts déliés, comme Jean-Michel Kim, Jean-Paul Gasparian ou Anny Hwang, qui a eux trois atteignent tout juste l âge du dernier Beethoven... Ou bien en démontrant avec le trio de Baptiste Trotignon que l instrument n est pas mort au siècle dernier et qu il peut même être saisi, si ce n est par la débauche, du moins par le groove élégant du jazz d aujourd hui. 19 e festival Piano en Valois, du 17 au 25 octobre à, Linars et Ruelle. Programme complet sur 22 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE2012 GRANDANGOULÊME l actu N 28AUTOMNE

13

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

I N F O R M A T I O N P R E S S E

I N F O R M A T I O N P R E S S E I N F O R M A T I O N P R E S S E ANNECY, LE MARDI 5 OCTOBRE 2010 UNE NOUVELLE DYNAMIQUE POUR ANNECY 2018 Un concept ultra-compact, entre Annecy et Chamonix Mont-Blanc Le projet d Annecy 2018 s articule

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Chers organisateurs de Parcours du Cœur,

Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Que vous soyez un organisateur débutant ou confirmé, la mise en œuvre d un Parcours du Cœur nécessite une bonne organisation pour ne rien oublier. Votre objectif

Plus en détail

Le village sportif de l Isère. Didier Rambaud Conseiller général VP chargé des sport

Le village sportif de l Isère. Didier Rambaud Conseiller général VP chargé des sport Le village sportif de l Isère Didier Rambaud Conseiller général VP chargé des sport Une initiative du Conseil général de l Isère Le contexte Isérois Un département sportif 3000 clubs 70 disciplines 245

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique 17 novembre 2011 2 Sommaire Edito I La mobilité du troisième millénaire p.5 Le véhicule électrique : vecteur de la mobilité de demain

Plus en détail

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique DOSSIER DE PRESSE 24 mars 2011 Contact Sophie CHARBONNIER Attachée de presse 06 46 15 34 21 sophie.charbonnier@la-crea.fr Cathy PREVOST Assistante 02 32 76 69 37 cathy.prevost@la-crea.fr La CREA, pionnière

Plus en détail

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES.

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES. 0 80 800 01 11 1 06 06 9 95 5 Appel Ap el gra grat gratuit it à ppartir tir d dd un u poste post fixe du d lundi lund au samedi samedi sans sa s interruption inte uption uptio de 9 h à 21 h. h À BORDEAUX

Plus en détail

16-22 septembre. Semaine européenne de la Mobilité

16-22 septembre. Semaine européenne de la Mobilité 16-22 septembre Semaine européenne de la Mobilité Voitures écologiques Sécurité Routière Mardi 16 septembre Présentation de la solution d autopartage Mobilib Présentation du nouveau moteur à air comprimé

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest

DOSSIER DE PRESSE. Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest DOSSIER DE PRESSE Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest Un nouveau bâtiment pour préparer les J.O 2012 et 2016 SOMMAIRE Michel BIHAN Maire de Cesson-Sévigné page 3 Vincent HOHLER page 4 Président

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Philippe Etchebest A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Grand Chef Relais & Châteaux Maître Cuisinier de France Meilleur Ouvrier de France 2000 Son histoire : Après un parcours

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

LA ROCHELLE MOBILITE DU FUTUR

LA ROCHELLE MOBILITE DU FUTUR DOSSIER DE PRESSE LA ROCHELLE MOBILITE DU FUTUR Conférence de presse Vendredi 14 mars 2014 à 11h30 Grande salle des Dames blanches Hôtel de la Communauté d Agglomération 6 rue Saint-Michel en présence

Plus en détail

TITRE I. Dispositions générales. Institut français du cheval et de l équitation. Terrefort BP 207-49411 Saumur cedex

TITRE I. Dispositions générales. Institut français du cheval et de l équitation. Terrefort BP 207-49411 Saumur cedex Cahier des charges pour l affermage d un gîte équestre au sein du Haras national d Uzès Date limite de remise des candidatures le 11 janvier 2013 1 TITRE I Dispositions générales Article 1 er : Personne

Plus en détail

Orchies, nœud central

Orchies, nœud central Orchies, nœud central Véritable nœud central de communication au sud-est de la Métropole Lilloise, Orchies se trouve en bordure de l A23, reliant Lille à Valenciennes. La Ville, dont le sénateur-maire

Plus en détail

STAGES ET SORTIES ÉTÉ

STAGES ET SORTIES ÉTÉ STAGES ET SORTIES ÉTÉ 2015 Madame, Monsieur, EDITO Toute l année, les centres d animation proposent une gamme large et diversifiée d activités sportives, culturelles ou de loisirs, fréquentées par plusieurs

Plus en détail

SALIES MOTO FESTIVAL. Samedi 22 et Dimanche 23 septembre 2012

SALIES MOTO FESTIVAL. Samedi 22 et Dimanche 23 septembre 2012 UN EVENEMENT MOTEUR Toute l équipe du moto-club CAP-SUD vous remercie pour l intérêt que vous portez à l organisation de cet événement. Soyez sûr que nous mettons tout en œuvre pour faire de la sixième

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012 L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes Réunion d information le 16 novembre 2012 1. Introduction générale 2. Projection du film «Auto-construction accompagnée

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf. GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES 15 avril 2013 Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.fr Contact presse nationale : Corentine Mazure : 01-80-50-92-19

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Contact presse : agence mc3 T. 05 34 319 219 mc3@mc3com.com SOMMAIRE Changer le

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ 2 BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain www.wattmobile.fr Dossier de presse Wattmobile 1 1. Vision et Missions

Plus en détail

FORUM. Vie Étudiante. Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante. de 10h à 16h. 2 jours d animations!

FORUM. Vie Étudiante. Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante. de 10h à 16h. 2 jours d animations! FORUM de la Vie Étudiante Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante s Activités culturelle et artistiques Activités sportives Etudes et accompagnement Qualité

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Ce projet nous donne l opportunité de tester des scénarios auxquels nous réfléchissons depuis l ouverture de notre portail en octobre 2008 et la mise

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL Mercredi 29 Juillet 2015, le Conseil Municipal dûment convoqué à 19 heures 30 s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

Base nautique. Hébergement : 135 lits. Base de plein air

Base nautique. Hébergement : 135 lits. Base de plein air Infrastructures hôtelières Infrastructures sportives «Des installations qui rendent vos séjours, stages et séminaires efficaces et agréables.» «Des équipements au top pour optimiser vos projets.» Un hébergement

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

Isolation... d une maison ancienne

Isolation... d une maison ancienne Photo F.Chevallereau Isolation...... d une maison ancienne comment s y prendre? L État : RT 2012? mais on est en 2014? Mes amis : Y a qu à mettre de la laine de verre! Mon voisin : Le polystyrène c est

Plus en détail

Guide pratique sur la mobilité durable. MACIF, accompagnateur de L éco-mobilité 1

Guide pratique sur la mobilité durable. MACIF, accompagnateur de L éco-mobilité 1 MACIF, accompagnateur de l éco-mobilité Guide pratique sur la mobilité durable MACIF, accompagnateur de L éco-mobilité 1 OMMAIRE Qu, est-ce que L éco-mobilité? 1 Se déplacer autrement, On est tous gagnants!

Plus en détail

PISCINES ÉPHÉMERES ET TEMPORAIRES SPAS AMOVIBLES Location, Vente, Gestion et Evénementiel

PISCINES ÉPHÉMERES ET TEMPORAIRES SPAS AMOVIBLES Location, Vente, Gestion et Evénementiel PISCINES ÉPHÉMERES ET TEMPORAIRES SPAS AMOVIBLES Location, Vente, Gestion et Evénementiel Installation d une piscine temporaire à l I.N.S.E.P. Paris Le 11 novembre 2008, un incendie a totalement détruit

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie. 29 novembre 2013

Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie. 29 novembre 2013 Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie 29 novembre 2013 Pour le Grand LYON, une ville Intelligente c est. Une ville dans laquelle les nouvelles technologies

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

D o s sier de p r e sse

D o s sier de p r e sse D o s sier de p r e sse Les semaines creilloises du développement durable Du 1 er au 15 avril Maison de la Ville éco-citoyenne Inauguration mardi 2 avril à 18h Sommaire Présentation des semaines creilloises

Plus en détail

Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice

Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice Cycle Innovation & Connaissance 49 petit déjeuner, 28/06/2012 Mathieu BERNASCONI Veolia Transport Les nouveaux business modèles

Plus en détail

BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU

BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU GUIDE À DESTINATION DES PUBLICS EN SITUATION DE HANDICAP BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU www.handicap.centrepompidou.fr UN LIEU DE CULTURE OUVERT À TOUS UNE OFFRE DIVERSIFIÉE DES TARIFS ADAPTÉS VOUS AVEZ

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL SOMMAIRE 1 I SITUATION / BESOINS / ATTENTES 2 ENJEUX DU PROJET ET OBJECTIFS DE LA MAITRISE D OUVRAGE 3 PROJET D ETABLISSEMENT

Plus en détail

L ÉTÉ À VAL D ISÈRE. La nature est une fête

L ÉTÉ À VAL D ISÈRE. La nature est une fête L ÉTÉ À VAL D ISÈRE La nature est une fête Val d Isère, à 1850 m d altitude, est l une des plus anciennes et plus prestigieuses stations de ski en France et dans le monde. Si elle ne ressemble à aucune

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

L immobilier social innove pour ses locataires : l auto-partage électrique

L immobilier social innove pour ses locataires : l auto-partage électrique L immobilier social innove pour ses locataires : l auto-partage électrique 1. Un service innovant : l auto-partage en habitat collectif 2. Jérôme Bonaldi : parrain de cette démarche innovante 3. Mon Logis

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

Dossier de Presse. Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET. Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet

Dossier de Presse. Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET. Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet Dossier de Presse Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet Sommaire La nouvelle Billettique LE MET page 3 La Carte Sans

Plus en détail

Bienvenue à Rennes Métropole.... médiévale, royale, festive, créative, champêtre, gourmande, culturelle...

Bienvenue à Rennes Métropole.... médiévale, royale, festive, créative, champêtre, gourmande, culturelle... Bienvenue à Rennes Métropole... médiévale, royale, festive, créative, champêtre, gourmande, culturelle... Rennes au fil du patrimoine La tradition du pan-de-bois Les fortifications de plus de 2000 ans

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Innover pour bien vieillir dans le Mortainais

Innover pour bien vieillir dans le Mortainais Innover pour bien vieillir dans le Mortainais Démarche de co-conception et de créativité pour augmenter les mobilités des personnes âgées du Mortainais LE13 OCTOBRE 2011 TRANSPORT Fiche d identité Constats

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011 L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car Par Kornelia et Michel, juin 2011 Anduze, train des Cévennes Train à vapeur ou vieille diesel, payant, billet valable la journée indépendamment des changements

Plus en détail

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE L éco-conduite : notre collectivité s engage Rouler dans «le bon sens» aujourd hui, c est utiliser sa voiture de manière écologique, économique et sûre. Ce guide vous permettra

Plus en détail

Le Domaine du Lac LÉGUEVIN > RUE DU SARRAT

Le Domaine du Lac LÉGUEVIN > RUE DU SARRAT Le Domaine Résidence du Lac LÉGUEVIN > RUE DU SARRAT léguevin, un trait d union entre ville et nature Le lac de la Mouline Léguevin, la quiétude comme art de vivre Véritable havre de verdure à l Ouest

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable Des solutions efficaces, économiques, écologiques Les professionnels de la mobilité durable Mobili-T et la gestion des déplacements Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements du Québec métropolitain,

Plus en détail

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre + Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le beau temps

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

CONCEPT: un rassemblement inter-étudiant sportif

CONCEPT: un rassemblement inter-étudiant sportif CONCEPT: un rassemblement inter-étudiant sportif L événement Occi Py : Le Challenge Pyrénéen est une manifestation inter-étudiante sportive qui s appuie sur le plus grand réseau d association étudiante

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE UN ACTEUR CULTUREL IMPORTANT SUR VOTRE TERRITOIRE, UN PARTENAIRE POUR LES ENTREPRISES, DES ESPACES CONVIVIAUX À LOUER, DES SOIRÉES SPECTACLES LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE CONTACTS

Plus en détail

Un réseau Bus à Haut Niveau de Service pour GRAND POITIERS. 1 ère Tranche. Bilan de concertation préalable

Un réseau Bus à Haut Niveau de Service pour GRAND POITIERS. 1 ère Tranche. Bilan de concertation préalable Un réseau Bus à Haut Niveau de Service pour GRAND POITIERS 1 ère Tranche Bilan de concertation préalable 1 er au 31 octobre 2011 A l issue d une réflexion sur l évolution du réseau de transport urbain,

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail