Proévolution Chasseur de compétences. Caverivière Patrick Conseil et assistance Conseil en stock. Olivier-Langlois Thé ou café?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Proévolution Chasseur de compétences. Caverivière Patrick Conseil et assistance Conseil en stock. Olivier-Langlois Thé ou café?"

Transcription

1 Proévolution Chasseur de compétences Compagnie de Transport de la Porte Océane La mobilité pour métier Olivier-Langlois Thé ou café? Demaret Frères L homme et la machine Caverivière Patrick Conseil et assistance Conseil en stock Valery Belloche Consulting En toute sécurité Dossier Destination Le Havre Cluster marétique en vue Naissance d une nouvelle discipline novembre / décembre numéro 99

2

3 f Sondage ISTOCK Tendances Eco Le niveau d activité au 3 e trimestre est légèrement en deçà des attentes des chefs d entreprises, d où un léger repli de l ensemble des indicateurs pour les perspectives du 4 e trimestre. 51 % des chefs d entreprises gardent confiance en l avenir. 78% des dirigeants ayant participé à l enquête* de la CCI qualifient le niveau d'activité, dans leur entreprise, de moyen voire satisfaisant. Cette perception est en légère diminution par rapport au second trimestre 2010 (-4 points). Le secteur des services semble conserver une meilleure situation par rapport aux autres secteurs 30,0% 16,7% Services 53,3% Magazine Bimestriel novembre / décembre numéro 99 de la CCI du Havre. DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Vianney de Chalus. RÉDACTEUR EN CHEF : Florence Dubosc. COORDINATION RÉDACTION : Christine Nollent. ONT PARTICIPÉ À LA RÉDACTION DE CE NUMÉRO : Olivier Bouza rd,virginie Bruneau, Barbara Merle. CONCEPTION GRAPHIQUE : CB a. SECRÉTARIAT : Marie Hauchecorne. RÉALISATION ET RÉGIE PUBLICITAIRE : dbcom, Tel : IMPRESSION : Petite Presse S.A. CRÉDIT COUVERTURE : Istock. N DE COMMISSION PARITAIRE 2028 ADEP. ISSN TIRAGE ex. PRIX 2 euros. d'activités. Mais pour 51% des chefs d'entreprises, le niveau d activité demeure le souci principal lié à la conjoncture économique, la seconde préoccupation étant la trésorerie. 60% des répondants pensent mettre en place des mesures pour s'adapter au contexte économique. Les dirigeants 25,9% 18,5% Commerce 50,0% Industrie 55,6% 26,7% 23,3% d'entreprises envisagent prioritairement de limiter les dépenses de fonctionnement, le licenciement est la dernière action envisagée. Léger repli pour le 4 e trimestre Les perspectives pour les chiffres d'affaires sont stables (39%), voire à la hausse (25%). Des résultats en légère diminution par rapport au dernier trimestre (-6 points). Cette tendance à la baisse est identique pour le niveau des carnets de commandes et les prix de vente. Les emplois en CDI et CDD restent stables par rapport aux prévisions précédentes. En revanche, les perspectives des emplois en intérim sont revues à la baisse. Par rapport aux indicateurs mesurés par l enquête, les chefs d'entreprises perçoivent une amélioration de la conjoncture économique plus marquée qu en 2009 et tout début Si les chefs d'entreprises du secteur des services se déclarent plus optimistes, en revanche, les commerçants enquêtés ont une vision de l'avenir nettement plus réservée (seuls 35% sont confiants en l avenir). *enquête de conjoncture menée régulièrement par la CCI auprès de 500 entreprises de la région havraise. REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 3

4 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Proévolution Chasseur de compétences P. BOULEN Jean-Marc de Haan B. MERLE Accompagner les entreprises locales dans leur évolution en France comme à l international, tel est l objectif de cette société mulhousienne qui vient de s implanter au Vaisseau. Avec une mission : prouver l attractivité de la région havraise. Créée en 1988 à Mulhouse, cette entreprise spécialisée en conseil en recrutement et en ressources humaines a depuis ouvert des antennes à Strasbourg puis à Paris. Certain du potentiel havrais, Jean-Marc de Haan, consultant depuis plusieurs années dans cette société alsacienne, a su convaincre l actuel gérant et actionnaire Marc Sarwatka de l opportunité de créer une antenne au Havre. «Après une étude de marché sur les grandes villes normandes, il paraissait évident que c était au Havre que nous devions nous installer. Les institutions y sont très dynamiques, elles cherchent à faciliter l implantation des entreprises. La ville est en plein développement avec de grands projets. Tout cela la rend très attractive» explique le nouveau responsable havrais, Jean-Marc de Haan. Cette ville portuaire, il la connaît plutôt bien puisque cet Allemand est devenu un Havrais de cœur depuis 16 ans lorsqu il est venu y réaliser sa thèse sur le travail temporaire français, y a rencontré sa future épouse, et n en n est depuis plus vraiment reparti. «Même lorsque j ai travaillé à Paris pour Proévolution depuis 2005, j ai vécu ici. C est ce qui m a confirmé qu il existait un réel besoin dans le conseil en ressources humaines.» Depuis début septembre, cette agence aide les entreprises au recrutement de ses personnels, essentiellement cadres, en France et à l étranger, dans une approche directe en tant que «chasseur de tête». Elle leur préconise également des solutions de management de transition (dans le cadre de restructurations par exemple) ou encore d évolution de carrière des salariés. «Leurs demandes à Mulhouse et au Havre sont assez similaires : lorsqu elles recrutent, elles vont pour l essentiel vers les métiers techniques, les ingénieurs mécanique, et les métiers commerciaux, directeurs commerciaux, grands comptes, technicocommerciaux» Des projets aux besoins Ce secteur du recrutement est un bon indice sur la réalité de la crise et de son évolution ; il donne le pouls de l activité économique et de la création d emplois. Selon Jean-Marc de Haan, la situation s améliore, entre août 2009 et 2010, le recrutement a augmenté de 60%. «Les entreprises n ont plus seulement des projets, mais un réel besoin. Elles recommencent à externaliser certaines activités comme le recrutement.» Cette reprise apparente rend le consultant confiant pour l activité de Proévolution au Havre. «Nous venons ici pour nous y implanter durablement, nous envisageons de procéder nous-mêmes à l embauche de 2 à 3 personnes en Nous devons apporter un véritable service aux entreprises mais aussi participer à la promotion de la région en changeant son image pour la rendre plus attractive. Cette ville portuaire d échanges a non seulement de nombreuses qualités et un cadre de vie exceptionnel, mais elle est aussi un lieu d avenir.» Proévolution Le Vaisseau 120 Bd de l Amiral Mouchez Le Havre Tel : ou Responsable au Havre : Jean-Marc de Haan Effectif : 1 Implantation : 3 septembre 2010 Activité : conseil en recrutement et en RH REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 4

5 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Compagnie de Transport de la Porte Océane La mobilité pour métier CTPO Patrice Nunez La Compagnie de Transport de la Porte Océane exploite le réseau de Bus Océane, son funiculaire et d'autres services de transport qui participent à la mobilité sur le territoire de la CODAH. Le futur tramway est son nouveau défi. Même si la CTPO est l'héritière d'une longue histoire d'exploitation de réseau de transports au Havre, chacun continue de l'appeler Bus Océane. C'est la rançon du succès d'un marketing (bus et abonnements Dell'Arte) qui fait de cette filiale de Veolia Transport l'artisan des déplacements des habitants de la CODAH. En effet, si l'on utilise ici plus qu'ailleurs les transports en commun, c'est sans doute grâce à l'adhésion des habitants au réseau et à ses conditions d'exploitation. Tout entière dédiée au contrat de délégation de service public accordé par la CODAH (jusqu'au 31/12/2011), la société déploie les moyens mis à sa disposition au service d'une population, moins motorisée que celle d'autres grandes agglomérations, qui compte sur les transports collectifs pour ses loisirs, ses achats ou pour se rendre sur son lieu de travail. Prêts pour le tramway «Dans l'agglomération, plus de 8 % des déplacements se font sur notre réseau, ce qui correspond à la moyenne nationale et se développera avec l'arrivée du tramway», explique Patrice Nunez, Directeur de la CTPO. Aujourd'hui, quelque 155 bus (dont 41 articulés) ou minibus ainsi qu'un funiculaire assurent les 106 voyages que fait en moyenne chaque année un habitant de la CODAH. Entièrement propriété de l'autorité organisatrice, le matériel roulant tout comme l'ensemble des infrastructures (siège social, dépôts, centre de maintenance, agences) sont gérés par la CTPO : le prestataire emploie à ce jour près de 550 salariés, dont 400 conducteurs-receveurs, avec une forte tendance à l'embauche depuis le début de l'année plus de 50 en prévision du tramway et de la réorganisation du réseau. «Le tramway et la progression de la qualité de desserte du réseau de bus sont la base de notre projet d'entreprise», résume le directeur. Coup de pouce aux déplacements professionnels Déjà, la contrainte des travaux engagés pour la réalisation du tracé du tramway a nécessité une profonde refonte du réseau tout en conservant la qualité de desserte, voire en l'améliorant au niveau territorial avec la création de nouvelles lignes. Avec 18 lignes régulières, mais aussi des navettes taxi (Fil'Bus), un service pour les personnes à mobilité réduite (Mobi'Fil), des lignes de soirée (Midnight Bus) et une desserte de la ZI, Bus Océane a réussi à organiser un réseau stable pour les deux années de travaux. Dès janvier, un meilleur cadencement de la desserte des entreprises de la ZI va d'ailleurs être mis en place. «Les entreprises jouent le jeu en participant au minimum à 50 % du tarif d'abonnement mensuel Indi Go de leurs collaborateurs, sans charges sociales, permettant ainsi que la mobilité soit encore accrue avec un impact favorable sur l'environnement», conclut Patrice Nunez. Compagnie de Transport de la Porte Océane 115 rue Jules Lecesne BP Le Havre Cedex Tél : Fax : Directeur : Patrice Nunez Effectif : 542 Création : 1991 REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 5

6 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ TOURISME Destination Le H ISTOCKPHOTO Longtemps occulté par la vocation industrielle et portuaire du territoire, le tourisme se mue en atout pour l'économie de la Pointe de Caux. De mieux en mieux structuré, il développe son capital séduction pour jouer pleinement sa partition dans le concert normand. «Le tourisme accélère le dynamisme havrais» CCIH Didier Corpet, vice-président Commerce de la CCI «Plus qu'un avatar, le tourisme représente un véritable enjeu historique pour notre territoire. Dans une Normandie touristique par nature, la place du poumon industriel et économique havrais n'était pas évidente a priori. Or, notre géographie fait du Havre et de la Pointe de Caux un spot touristique qui s'ignorait. La présence de la mer et de la plage, celle d'un port capable d'attirer les plus grands navires de croisières (un secteur en plein développement), l'existence d'une offre hôtelière et de restauration qui monte en gamme, notre potentiel nautique, tout ceci invite les collectivités et les acteurs économiques à une prise de conscience de l'enjeu de la filière touristique. Faire bouger les lignes Pour cela, il est nécessaire de faire bouger nos propres lignes, notamment en matière d'accueil et de services : des horaires d'ouverture des commerces adaptés à la visite en saison de nombreux croisiéristes au pouvoir d'achat non négligeable, y compris les midis ou les dimanches, sont une première piste. Consciente des enjeux économiques, la CCI a créé une Commission Tourisme voici 18 mois. Véritable lieu de rencontre, d'échange et d'initiative, elle se mobilise pour accompagner cette évolution et sensibiliser les forces vives de notre économie. C'est une chance pour nos commerces, nos hôtels, nos communes et aussi nos entreprises. En effet, le tourisme participe à la qualité de vie et à l'image d'un territoire. C'est un plus pour attirer des collaborateurs et leurs familles, ceux dont ont aujourd'hui besoin nos entreprises. C'est aussi une source de créativité et de création d'entreprises pour répondre à des besoins croissant de façon exponentielle : il existe un business touristique. Un plus pour toute l'économie et l'estuaire Le tourisme est un accélérateur du dynamisme havrais. Il s'ajoute aux autres secteurs sans les léser, bien au contraire. C'est une filière supplémentaire, aux fortes perspectives de croissance, et non délocalisable. La CCI a d'ores et déjà recruté deux collaborateurs qui développent notre rôle d'expertise et d'influence auprès des acteurs locaux et régionaux (office de tourisme, communes), en harmonie avec la CCI du Pays d'auge qui bénéficie d'une expertise de longue date dans ce secteur. Le Havre peut et doit jouer la carte d'un tourisme de différenciation, complémentaire de l'offre normande et de celle de l'estuaire, pour attirer investisseurs, clients et touristes vers notre territoire.» REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 6

7 DOSSIER avre Une enquête pour guider l'action touristique Pour la deuxième année consécutive, la CCI a mené une enquête sur la fréquentation touristique au Havre durant la saison estivale. Près de 1300 personnes ont participé à cette enquête menée essentiellement les samedis aux abords de la plage. Elle fait ressortir les motivations et objectifs des visiteurs, des résultats qui vont permettre d'améliorer leur accueil. Des origines très variées 69 % des visiteurs viennent de Seine-Maritime dont 80 % de la région havraise. La région parisienne représente 10,5 % de la clientèle touristique. Mais Le Havre attire bien au delà. Les visiteurs français sont originaires de 68 départements. Et la fréquentation étrangère est en augmentation, les étrangers représentent 4,5 % des touristes. Si la majorité d entre eux est d origine allemande ou britannique, une vingtaine de pays est représentée au total. Un plus pour l'hôtellerie, la restauration et le commerce Sans surprise, près de 76 % des personnes interrogées viennent au Havre en voiture. En revanche, l enquête révèle que 13 % des visiteurs arrivent en train, un résultat plus inattendu. 32 % effectuent ce déplacement pour des raisons familliales ou bien pour rendre visite à des amis. 43 % font du tourisme. 8,32 % sont là pour des raisons professionnelles. Il est intéressant de constater que plus de 50 % des visiteurs restent plus d une journée au Havre, la durée moyenne étant de 2,46 jours. Parmi eux, 28,67 % choisissent de résider à l hôtel : ils dépensent en moyenne 75 en hébergement. 70 % des visiteurs passent la soirée au Havre. Près de 74 % des personnes fréquentant la plage vont au restaurant près de deux fois durant leur séjour, pour un budget moyen de 20. Près de 57 % d'entre eux font également des achats en ville, pour un panier moyen de 91. Enfin, élément particulièrement encourageant, 96,5 % des interviewés déclarent avoir l intention de revenir au Havre. La Normandie par le menu 30 restaurateurs de la région havraise proposent des menus touristiques dans le cadre de «La Normandie sur un plateau», une initiative de la CCI du Havre avec le Club des Toques de la Pointe de Caux, l Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire de Normandie et le Lycée Jules Lecesne. Comment mieux goûter aux atouts touristiques d'une région que par la qualité de sa cuisine? Les menus touristiques normands mis en place avec 30 restaurateurs contribuent à développer l attractivité commerciale, touristique et gastronomique de l agglomération havraise. Réalisés à partir de produits du terroir, les menus touristiques laissent toute leur créativité aux Chefs. En donnant une visibilité aux produits normands, les restaurants participants se distinguent et améliorent la perception des établissements de restauration de la région havraise. Le succès de l'opération appellera d'autres initiatives dans les mois à venir, associant notamment les jeunes : en novembre, un concours sera organisé pour les étudiants du Lycée hôtelier Jules Lecesne qui devront O. BOUZARD concevoir un plat régional à partir d un thème donné. Patrick Picard, Le Pasino (Le Havre) «J'ai accepté avec plaisir cette initiative qui m'a permis de créer de nouveaux plats inspirés de la Normandie et de son terroir. Je les ai intégré à notre menu formule servi midi et soir : entrées, plats et desserts, normands par appellation ou origine, sont identifiés par un astérisque parmi les choix. Le client peut ainsi composer un menu 100 % normand s'il le souhaite. Ces nouveaux plats représentent déjà 20 % des commandes depuis le lancement de l'opération. Ils seront remplacés par d'autres plats issus de notre terroir lors d'un prochain changement de carte.» REPÈRES- NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 7

8 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ TOURISME Les entreprises, atouts touristiques Riche d'un patrimoine économique exceptionnel, voire spectaculaire, la région havraise rejoint l'opération régionale «Tourisme de découverte de l'entreprise». Les artisans, PME ou grandes entreprises intéressées bénéficient d'un accompagnement pour se montrer sous le meilleur jour. L'intérêt des Français pour le monde de l'industrie et de l'entreprise en général a conduit à une explosion du tourisme économique depuis déjà plusieurs années. Dans la région du Havre, alors que la qualité des sites de la zone industrielle et portuaire est une source évidente de curiosité, peu d'entreprises ont à ce jour pris l'initiative d ouvrir leurs portes aux touristes. Les avantages sont pourtant réels : la mise en avant des métiers, des productions ou le développement de la notoriété et de l'image sont de nature à faire progresser l'empathie, voire à susciter l'intérêt de jeunes vers des métiers en tension ou de futurs collaborateurs porteurs de compétences clés. Pour autant, d'évidentes contraintes sont liées à l'accueil de groupes de personnes extérieures. Des aides régionales à la mise en place de circuits La CCI du Havre, en partenariat avec le Comité de Liaison Inter Consulaire (CLIC), a développé une offre de tourisme en entreprises. Son objectif : aider à la professionnalisation touristique des entreprises ouvertes ou candidates aux visites. «La visite est un métier à part entière, d'où la volonté d'apporter une expertise et un soutien financier à la mise en place d'un accueil de qualité», explique Vincent Berthelot, chargé de mission au CLIC. Qu'il s'agisse de formation de personnel, d'amélioration des circuits de visite (signalétique, accueil, boutique, parking...), des aides régionales sont disponibles, y compris dès la phase d'étude de faisabilité (fonds FRACIT). «L'accueil est primordial car le touriste économique a les mêmes attentes qualitatives qu'un visiteur de site touristique», justifie Vincent Berthelot qui souligne l'édition de deux guides spécialisés : l'un destiné au grand public et répertoriant 105 établissements normands ; l'autre pour les professionnels du tourisme spécialisés dans les voyages de groupes (téléchargeable sur le site du Comité Régional du Tourisme). O. BOUZARD Thomas Hetsch, Directeur de la centrale thermique EDF du Havre «Depuis l'ouverture de notre site aux visites en 2008, nous accueillons de nombreux groupes, scolaires, associations ou particuliers. Le tourisme économique s'inscrit dans notre stratégie de communication extérieure. La centrale fait partie du patrimoine havrais et pour nous il s'agit aussi de montrer notre transparence et les efforts technologiques réalisés ou en cours pour réduire l'impact sur l'environnement. Les visiteurs découvrent avec surprise que notre centrale à charbon jouit des meilleures technologies européennes. L'an dernier nous avons accueilli près de touristes.» Les camping caristes aiment Le Havre O. BOUZARD Isabelle et Patrick Verleye Véritable outil de mobilité touristique, le camping-car séduit les amateurs de vacances en toute liberté. La France est d'ailleurs le marché n 1 en Europe. Sur l'aire d'accueil qui leur est dédiée au Havre, ils sont de plus en plus nombreux à choisir la Pointe de Caux comme destination et étape. Depuis la reprise en 1989 de l'établissement Jousse créé à Gainneville par ses parents en 1982, Isabelle Verleye constate cet engouement croissant pour un tourisme alliant confort, indépendance et plein air. «Cette tendance bénéficie de prix d'entrée de gamme plus attractifs qu'on ne le pense et d'un mode de vie où le touriste veut aller à l'essentiel, avec une grande liberté de choix sur la répartition de son budget vacances», expliquent les responsables de Verleye Caravane Service. Cette niche en croissance offre donc un potentiel de développement réel pour l'accueil de touristes français et européens qui apprécient aussi la position du Havre en matière de réseau de communication routière. REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 8

9 DOSSIER Décrocher les étoiles Pour les aider à répondre à de nouvelles contraintes, la CCI accompagne les établissements hôteliers de la région havraise. Nathalie Jégousse, Hôtel OSCAR, Le Havre La réforme du classement hôtelier résulte de la loi du 22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques, initiée par Hervé Novelli, secrétaire d État chargé du Commerce, de l'artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation. Elle porte à la fois sur les normes de classement et sur la procédure pour obtenir de nouvelles étoiles. Un système de points plus ouvert Le nouveau classement vise notamment à améliorer la visibilité de l'offre en s'adaptant à un marché plus exigeant et concurrentiel. Résultant d'une démarche volontaire et valable pour 5 ans, le nouveau classement couvre cinq catégories, de 1étoile à 5 étoiles. La grille nationale de critères couvre 240 points de contrôle qui vont au-delà de l'équipement et portent sur les services, l'accessibilité et le développement durable. Chaque critère étant affecté d'un nombre de points, il suffit d'atteindre un certain score pour bénéficier de l'étoile nouvelle norme. Des cabinets de contrôles accrédités sont seuls habilités à effectuer les visites. Des démarches plus rapides La procédure de classement dure deux mois au lieu de 6 à 12 précédemment. Les établissements hôteliers souhaitant conserver leur classement en vigueur ont jusqu au 21 juillet 2012 pour en demander le renouvellement, date limite de validité des étoiles attribuées avant la promulgation de la loi. Plus représentatif de la qualité réelle du parc hôtelier, ce système conditionne l'obtention d'aides régionales. C'est pourquoi la CCI a choisi de sensibiliser les acteurs de la région havraise lors d'une réunion d'information organisée le 25 octobre dernier. Contact CCI Frédéric Lacaze au O. BOUZARD «Je viens de reprendre un hôtel au Havre que j'ai complètement transformé. Avec l'aide de la CCI, j'ai entamé la démarche de classement 2* de mon établissement. La réunion d information organisée à la CCI m'a permis de choisir l'entreprise habilitée pour le montage du dossier. Certains points de la grille ne sont pas toujours évidents à décoder. Le classement est important pour un hôtel car il reste un critère de sélection, en particulier dans les recherches des clients sur internet. Sans étoile, nous serons toujours en fin de classement dans les guides touristiques.» Croisière en tête CCIH Depuis plusieurs années, l'activité croisières au Havre est en plein essor. Avec un taux de croissance à deux chiffres au niveau mondial, européen et français, il s agit d un créneau touristique à ne pas manquer. Positionné comme porte d'entrée maritime de Paris et comme point de départ d'excursions vers les trésors touristiques normands, Le Havre séduit les plus grandes compagnies, d'autant que ses qualités nautiques et les installations du nouveau terminal de croisières permettent une accessibilité sans contrainte de marée pour les plus grands navires en circulation. Le Havre, classé patrimoine mondial, fidélise aussi de plus en plus la clientèle de croisiéristes : environ 40 % des passagers qui ont débarqué au Havre en 2010 ont fait le choix de visiter la ville. Un impact non négligeable sur l'économie locale puisque chaque passager dépense en moyenne 60 euros. Pour la saison prochaine, près d'une centaine d'escales sont d'ores et déjà prévues (contre 66 en 2010), dont une grande nouveauté : Costa Croisières, le leader européen, a choisi de faire du Havre sa tête de ligne pour un nouveau circuit qui fera découvrir les grandes capitales européennes en onze jours. En droite ligne de son passé transatlantique, la ville restaure donc sa vocation de grand port de croisière et voit se multiplier les candidats à l'escale. REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 9

10 CCI DIRECT EN D ENTREPRISE ACTIONS DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Olivier-Langlois Thé ou café? Pour faire face à un marché mondial du café très chaotique, l entreprise Olivier-Langlois a su trouver la parade : diversifier son offre et s adapter à une nouvelle demande en proposant des produits plus «tendances». Arnaud Fleury B.MERLE Olivier-Langlois, née en 2002 de la fusion des deux entreprises, s inscrit pleinement dans la tradition caféière du Havre et de sa région. Le dirigeant de cette nouvelle société, Arnaud Fleury, nommé en 2003, a cependant estimé incontournable la diversification de l offre pour faire face à l évolution du marché du café et aux difficultés liées aux fluctuations très importantes du prix de cette matière première. «Le café est aujourd hui très cher, nous pouvons réaliser un chiffre d affaire élevé mais il est difficile d avoir une marge suffisante. Nous nous sommes donc tournés vers d autres activités, principalement le thé mais aussi les accessoires, comme les machines automatiques à café, les cafetières, les théières, et les tasses et mugs de toutes sortes.» Une réorientation de l entreprise, certes, mais des secteurs que le groupe Orientis, propriétaire d Olivier-Langlois, maîtrise puisqu il possède également «Kusmi Tea» et «Bean to cup». A la tête de ces trois entités, Arnaud Fleury, a ainsi entamé la transition dès son arrivée, faisant passer l activité du café de 95% à un tiers. «Nous avons fait un gros effort sur la qualité des thés que nous proposons à nos 2000 clients. Aujourd hui, notre catalogue est composé de 250 thés et de 60 cafés différents que nous choisissons nous-mêmes.» Tout est réalisé sur place, les tests donc, l aromatisation des thés, la torréfaction du café, le conditionnement, la préparation des colis des phases qui nécessitent de nombreuses manipulations et donc du personnel. Des produits responsables Le mouvement de modernisation est en marche : le développement de la gamme de vrac pour les professionnels, la rationalisation et la diversification du catalogue, mais également tout récemment, le lancement d une marque grand public de thé bio, LØv Organic. Le dernier né de l entreprise révèle la volonté de son directeur de répondre à une demande de plus en plus forte de produits responsables, intégrant la qualité, mais aussi les conditions de travail et de production. «LØv signifie feuille en danois. Associé à Organic, bio en anglais, son nom et son packaging représentent bien notre souci de proposer des thés bons et beaux tout en répondant à cet engouement du bio en France notamment.» Pour lancer ce nouveau produit, Arnaud Fleury a pu obtenir une aide au recrutement de cadre et à l insertion. Le nouveau directeur de production, alors au chômage, et cinq personnes dédiées au conditionnement ont ainsi pu être engagés. Le dirigeant de cette entreprise en plein développement souhaite participer, à son niveau, à l activité de la région : certaines activités de conditionnement sont sous-traitées par le CAT de Montivilliers et il compte bien procéder à une trentaine d embauches d ici 2 ans. Olivier-Langlois ZI Les Alizés - Parc du Hode - Zone Saint Vigor d Ymonville Tel : Dirigeant : Arnaud Fleury Effectif : 40 Date de création : 2002 Activité : Vente de thé, café et accessoires aux professionnels Contact CCI Laurène Moine au REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 10

11 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Demaret Frères L homme et la machine VB Stéphane Lalouelle Pour optimiser la production de Demaret Frères, entreprise spécialisée notamment dans la chaudronnerie, le levage, la tuyauterie Stéphane Lalouelle, son gérant, a investi dans deux nouvelles machines de découpe de l acier. Résultat : + 30% de productivité. «Notre ligne de découpe précédente avait 40 ans Autant dire qu elle était hors d âge pour répondre à la demande, compte tenu de la concurrence très vive, notamment des pays de l Est. Plutôt que de la conserver avec le risque de ne plus pouvoir l utiliser car le personnel qui en avait la charge est très spécialisé et devient introuvable mieux valait investir. Ce que nous avons fait.» En quelques mots, Stéphane Lalouelle dresse le portrait d une situation à laquelle sont confrontés nombre d entrepreneurs aujourd hui et du pari qu il a décidé de prendre sur l avenir. «Cela nous a aussi permis de conserver le personnel hautement qualifié que j évoquais précédemment, en lui offrant l occasion de se diversifier et en le valorisant, poursuit Stéphane Lalouelle. Le savoir-faire de ces chaudronniers très spécialisés est rare et long à acquérir. Et bien que nous formions une dizaine d apprentis par an, il faut du temps pour atteindre leur niveau. Les deux nouvelles machines prennent le relais sur des tâches mécaniques comme la découpe de l acier. Et elles nous permettent aujourd hui, non seulement de répondre aux demandes avec un gain de productivité de +30%, mais aussi de remporter de nouveaux marchés voire d élargir notre champ d action à d autres secteurs et d embaucher : nous avons prévu de recruter une quinzaine de personnes d ici deux ans!». Objectifs diversification et emploi Pour cet investissement lourd, Demaret Frères a notamment bénéficié d une aide de la CRAM (Caisse Régionale d'assurance Maladie) à hauteur de 10 %, au titre du maintien en poste de personnes relevant de la Cotorep. Stéphane Lalouelle, employé de l entreprise pendant 20 ans avant d en reprendre les commandes il y a deux ans, perpétue la prise en compte de la dimension humaine propre à cette entreprise créée il y a 84 ans tout en lui imprimant un nouvel élan. «Nous opérons aujourd hui sur plusieurs secteurs complémentaires grâce à nos différents ateliers, relève le jeune dirigeant, sur la découpe à façon, grâce à une machine à «oxycoupage et coupage plasma», mais aussi sur des prestations mécaniques (ventilateurs, compresseurs, pompes ), hydrauliques (réparations, fabrication de flexibles ), de montage, de transports et de levage de matériels ou encore sur la fabrication et l entretien de réservoirs de stockage ou sous pression. Nous intervenons en atelier ou sur site selon les domaines et en synergie avec notre seconde société Airtight transfer, spécialisée dans le convoyage étanche.» Demaret Frères Parc d'activités de l'atlantique, 40 rue des Chantiers - BP Le Havre Tel : Gérant : Stéphane Lalouelle Effectifs : 57 personnes ; formation de 10 apprentis par an Date de création : 1926 Activités : Conception et réalisation d équipements sous pression ; chaudronnerie; levage; mécanique et tuyauterie sur site sur tout matériel hydraulique. Contact CCI Malika Mammeri au REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 11

12 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Commerce Un dimanche au marché CCIH Depuis son lancement le 27 mai dernier, le marché dominical du Havre dans le quartier des Halles centrales a su créer une dynamique favorable, comme en atteste la fréquentation du public. À ce jour, quelque 70 commerçants non sédentaires dressent chaque dimanche leurs étals autour des Halles (150 avaient posé une candidature), entraînant dans leur sillage une vingtaine de commerçants du pourtour de la place et douze des commerces implantés sous les Halles. Mélanie Parsy, responsable de SUPER U, a elle aussi décidé d'ouvrir le dimanche matin : «Le marché rencontre un vif succès. Pour nous, il était logique de participer à ce projet qui a évidemment nécessité des aménagements en matière d'organisation et de personnel. Pour l'heure, le chiffre d'affaires est satisfaisant même si une véritable analyse ne pourra être dressée qu'au bout d'un an d'activité du marché». Sensible à cet argument, la CCI entend favoriser la pérennité de la réussite du marché. «Cette initiative répond à une demande des consommateurs et crée un point de rencontre convivial qui joue pour l'attractivité du centre-ville. Il est indispensable que les commerçants sédentaires des Halles jouent le jeu, notamment en matière alimentaire : les produits frais fidélisent le public, au-delà de l'aspect artisanal et festif du marché actuel. La CCI et la Ville du Havre envisagent par ailleurs de favoriser la fréquentation et de diversifier les publics par des actions commerciales à l'étude», explique Pierre Déchamps, élu de la CCI en charge du dossier. Auchan Drive Courses en ligne AUCHAN Depuis le 27 octobre, Auchan vous propose de commander vos courses en ligne par Internet puis de les récupérer en voiture en 5 chrono, au moment qui vous convient le mieux. Un service malin, gratuit, qui permet d aérer nos emplois du temps souvent surchargés, comme l explique Laetitia Leveneur, responsable de l Auchan Drive et chargée de la mise en place de ce nouveau défi de la marque : «Le principe est simple. Vous vous connectez sur notre site pour consulter le catalogue en ligne et obtenir votre numéro de client. Puis vous remplissez votre «caddie virtuel» à votre rythme, en indiquant à quel moment vous souhaitez récupérer vos courses (minimum 2 h après votre demande en ligne, maximum 5 jours). Vous pouvez payer sur le champ ou plus tard, lorsque vous vous présenterez à la borne d accès au quai de livraison du magasin». C est là en effet que vous attendent vos courses, soigneusement préparées par l équipe d Auchan Drive, en fonction de votre heure de passage. Il ne vous reste plus qu à vous garer afin que l équipe charge votre voiture, et le tour est joué. «Cet Auchan drive est le 25 e du genre en France et le seul en Normandie» précise Sébastien Maissin, directeur du magasin. Outre son concept original, pratique et unique au Havre, Auchan Drive va permettre d embaucher une trentaine de personnes : 20 personnes inscrites à Pôle emploi, et dix étudiants à temps partiel. Auchan Drive Rue Gustave Serrurier, direction Octeville au départ du Centre Commercial Grand Cap ouvert tous les jours de 8h30 à 20h30 REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 12

13 Vie du Commerce U Témoignage Montivilliers L atout commerce 2 e commune de l agglomération havraise la plus peuplée, Montivilliers se distingue par la qualité de son patrimoine médiéval et son potentiel économique. Autant de raisons qui ont poussé la municipalité actuelle avec l aide de la CCI du Havre à déposer un dossier «FISAC», afin de redynamiser son commerce de proximité. Bipolarisée entre son centre ville élégant, plein de vitalité, et la zone commerciale de la Belle Etoile, Montivilliers joue finement entre contraintes architecturales et développement durable. Elle dispose d atouts incontestables, notamment d une excellente desserte par les transports en commun et de la dynamique de son association de commerçants, «Cœur de Vie», qui regroupe la majorité des entreprises commerciales de la ville. «Notre démarche va s étaler en trois phases sur 5 ans et consiste à renforcer le commerce de proximité, en attirant et fidélisant la clientèle (y compris touristique), tout en cherchant la complémentarité avec la zone de la Lézarde» explique Daniel Petit, Maire. 2 millions d euros d aménagements Après une concertation avec les commerçants et accord du conseil Municipal, Daniel Petit, son premier adjoint Gilles Bellière et Claude Anne, directeur du développement économique, ont lancé la première phase de cet important projet. L état des lieux de l appareil commercial a d abord été réalisé par la CCI du Havre. Il a permis de mieux cerner les forces et les faiblesses, le potentiel de clientèle et de vitalité économique. Les demandes de subventions ont ensuite été déposées auprès Daniel Petit, maire de Montivilliers, Gilles Bellière, premier adjoint et Claude Anne, chargé du développement économique des services de l Etat et un nouveau plan de circulation est à l étude. L opération FISAC concernera le centre historique (rue Coty, rue Gambetta, Cours Ste Croix, ) et le centre commercial de proximité de la Belle Etoile. La suite des actions portera sur la requalification de l espace public (aires de stationnement, rues semi-piétonnes ), la signalétique des commerces, l animation et enfin la modernisation des devantures commerciales (subventions possibles sous réserve de remplir les conditions d éligibilité). Au total, un investissement de 2 millions d euros est prévu sur le centre ville et la zone de Belle Etoile. 50% seront pris en charge par la ville, 22% par les commerçants, 18% par le FISAC et 5% par la CCI du Havre. Le Département de Seine-Maritime a été également sollicité pour participer à hauteur de 5 % à cette opération urbaine. Enfin, pour tous les commerçants souhaitant moderniser leurs devantures, le dispositif «Rénov Mag» piloté par la CCI (dispositif de prêt bonifié à taux préférentiel) peut être sollicité en parallèle d une demande de subvention FISAC. Contact CCI Alexandra Joly au VB UAction CCI La restauration à la loupe La CCI a recensé les établissements de restauration sur l'arrondissement du Havre. Il en existe à ce jour près de 400 : restaurants, bars, restauration rapide... Ce recensement permet de dresser une typologie et une topologie de l'offre présente sur le territoire. Parallèlement au recensement statistique, une prise de vue a été réalisée pour chaque établissement. Ces informations vont permettre une analyse plus fine de ce secteur d activité. Une aide pour investir Le Fonds Régional d'aide au Conseil et à l'ingénierie Touristique est un dispositif de financement régional destiné à prendre en charge une partie des études nécessaires à la prise de décision et à l'investissement en matière de développement touristique : études de marché, de faisabilité, audit, politique de prospection..., la prise en charge peut atteindre 50 % du coût de l'étude réalisée par un cabinet pour un bénéficiaire privé (plafonnée à 3 800,00 pour une étude courte, à pour une étude longue). La CCI aide les professionnels pour le montage du dossier. Dominique Roche, responsable d'inter-hôtel Terminus au Havre témoigne : «Pour la mise aux normes de sécurité et le réaménagement de notre hôtel, y compris en matière d'économies d'énergie, le FRACIT nous permet d'envisager plus sereinement un dossier qui s'étalera sur les 3 à 5 prochaines années. L'appel à un cabinet indépendant est nécessaire pour identifier les travaux à réaliser. La CCI nous a permis de trouver le bon interlocuteur pour cette longue étude de ». Contact CCI Frédéric Lacaze au REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 13

14 Vie du Commerce U Réglementation Démarchage : connaissez vos droits U Actu Tramway en direct Selon l article L du code de la consommation, «un consommateur particulier démarché à son domicile ou sur son lieu de travail bénéficie d'un délai de rétractation de sept jours sans avoir à justifier de motifs ni à payer de pénalités, à l'exception, le cas échéant, des frais de retour.» Mais qu en est t il pour les professionnels? Un commerçant en nom propre, dès lors que l'objet de la vente par démarchage n'a pas de rapport direct avec son activité professionnelle est également protégé par cette loi. Les tribunaux ont ainsi reconnu la même protection aux commerçants indépendants qu aux consommateurs lorsque le contrat conclu concerne la sécurité (alarmes, extincteurs) par exemple. Cependant la jurisprudence exclut l'application aux personnes morales et aux contrats souscrits permettant la réalisation de bénéfices. Ainsi, dans le cadre d un contrat de publicité sur un annuaire ou sur un support publicitaire destiné à promouvoir et développer l'activité, le commerçant ne bénéficie pas de délai de rétraction. Dans ce cas, il est considéré comme un professionnel signant un contrat ayant un rapport avec son activité professionnelle d où les nombreuses arnaques aux annuaires. Votre signature valant accord, il est vivement recommandé de lire attentivement la totalité des contrats avant de les signer. Lorsque, faute de temps, vous ne pouvez les regarder soigneusement, refusez de signer, prenez un second rendez-vous avec le commercial plutôt que de signer dans la précipitation et sans avoir eu connaissance de l ensemble des conditions générales de vente ou appelez la CCI. Contact CCI Michel Drapé au Afin d obtenir des informations précises sur les travaux de votre secteur, et en complément des ambassadeurs qui sont à votre écoute (au ), la CODAH a mis en place un site internet qui suit l évolution du chantier. Chaque intervention des entreprises est décrite avec précision par secteur et par période. N hésitez pas à consulter très régulièrement ces informations en allant sur : sélectionner ensuite «en direct du chantier» puis «l actualité du chantier» U Association Saint-Vincent cultive son image de quartier village La 23 e édition de Saint-Vincent Piétons a confirmé la place particulière que ce quartier occupe pour les Havrais. Malgré une météo peu favorable, beaucoup de promeneurs (et clients!) avaient choisi de profiter de cette manifestation originale pour redécouvrir le plaisir du shopping en centre-ville. Dans les rues entièrement rendues à la circulation piétonne, les étals des exposants et les boutiques ouvertes pour l'occasion ont donné raison à tous ceux qui privilégient le commerce de proximité et de qualité. Véritable marque de fabrique et fiche identitaire du quartier, l'esprit de petit commerce indépendant s'y décline toute l'année et contribue à fidéliser une clientèle qui apprécie la spécificité d'une offre variée : métiers de bouche, prêt à porter, déco, cafés, esthétique, spécialistes divers... En tout, quelque 80 commerçants ont trouvé le ton juste pour se différencier et capter une clientèle exigeante dans un contexte économique qui n'est pas toujours favorable au petit commerce. «Depuis 31 ans que je suis dans ce quartier, je le vois bouger et s'améliorer pour conserver son caractère unique de village dans la ville», témoigne Sylvie Bézier de la boutique Tilleul Menthe. Récemment installée, Brigitte Da Silva confirme : «J'ai ouvert Mademoiselle B ici plutôt qu'ailleurs et je ne regrette pas ce choix. Aux commerçants de faire en sorte que Saint-Vincent continue de fidéliser des clients en impulsant une dynamique d'ouverture le midi, au moins en saison». Contact CCI Cédric Maillet au REPÈRES NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 14

15 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Clubs et associations économiques Une nouvelle gouvernance Fotolia Le pôle de compétitivité logistique voit grand. Conforté dans ses missions à l issue d'une évaluation qui a vu son label de pôle de compétitivité confirmé par le gouvernement, franchit une nouvelle étape. Depuis son lancement en 2007, le pôle de compétitivité était porté administrativement par l association Logistique Seine-Normandie. Désormais, sa gouvernance sera distincte. Constitué en association depuis le 26 octobre, préserve son centre de gravité en Haute-Normandie, au Havre (son siège social) et à Rouen. Le conseil d'administration nouvellement constitué prépare désormais le contrat de performance de sur la période : elle s'inscrira dans une stratégie en matière de R&D logistique et dans le contexte d'une vision de l Axe Seine, en lien avec d'autres pôles de compétitivité concernés. Tous les membres de l association impliqués dans le pôle de compétitivité sont conviés à structurer cet avenir collectif autour de 4 collèges : entreprises, universités et centres de recherche, collectivités locales et structures associées soutenant le pôle de compétitivité. Plus d info : Hugues Valenton Christine Latourte-Voisin Développer le tourisme industriel Le Havre Port L Office de Tourisme de l Agglomération Havraise a décidé d étoffer ses offres à destination d'un public de plus en plus attiré par le tourisme d'entreprises en proposant de nouveaux circuits sur la zone industrielle et portuaire. Une convention vient d'être signée dans ce sens avec le Grand Port Maritime du Havre, en partenariat avec l'association des Industries du Havre, EDF, Renault et Total. L'an prochain, un nouvel itinéraire permettra aux particuliers et aux groupes préconstitués ou non de découvrir des installations souvent exemplaires par leur situation, leurs métiers, leurs technologies. A bord d'un minicar, guidés par l'office de Tourisme, les touristes pourront ainsi appréhender la vie d'un grand port moderne avec ses récents équipements destinés au trafic conteneurisé, ses installations pétrolières et charbonnières, mais aussi ses infrastructures monumentales et ses espaces industrialo-portuaires dotés d'un tissu industriel diversifié et d'aménagements paysagers de grande qualité. La visite de la zone industrielle du port du Havre permettra la découverte du monde de la pétrochimie, de l'industrie automobile, de la production d'énergie, ainsi que des multiples activités liées aux trafics d'un grand port international. Sur hectares, la zone industrielle et portuaire du Havre revendique à la fois son rôle dans l'économie régionale et nationale mais aussi son exemplarité en matière d'organisation et d'insertion naturelle. La signature de cette convention est aussi l'occasion de lancer un logo spécifique qui personnalise ce nouveau produit touristique. REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 15

16 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR Caverivière Patrick Conseil et Assistance ACTUALITÉ Création et reprise d entreprise Conseil en stock B. MERLE Patrick Caverivière Après avoir été salarié durant 25 ans dans l industrie pétrochimique et un licenciement en 2009, Patrick Caverivière a rapidement eu envie de créer sa propre structure, même s il avoue que, au départ, devenir créateur n était pas son objectif prioritaire. Son idée phare : apporter son expérience technique dans un domaine très pointu, la maintenance des réservoirs et des canalisations des entreprises de production et de stockage de produits pétroliers ou chimiques. «Je me suis vite aperçu, en faisant mes premières démarches auprès des sociétés que je connaissais, qu il y avait un fort potentiel dans cette niche. Je peux apporter mon expérience technique en matière de conseil et d étude, je ne vends pas de prestation de réparation ou de contrôle, un atout pour moi. Je suis totalement indépendant et objectif.» Après une étude de marché, cet ingénieur des Arts et Métiers est persuadé qu il peut apporter une plus-value à des entreprises qui externalisent pour la plupart les compétences techniques. Son expérience de terrain et son diplôme d expert en réservoir, obtenu en 2008, lui semblent être «le chaînon manquant dans l organisation de ces industries». Avec un capital de et un prêt Nacre à hauteur de pour couvrir le fond de roulement, Patrick Caverivière a commencé son activité en avril dernier. Les commandes d ores et déjà enregistrées lui confirment que «sa décision est le meilleur choix qu il avait à faire». Caverivière Patrick Conseil et Assistance 5 rue de Normandie Montivilliers Tel : Dirigeant : Patrick Caverivière Effectif : 1 Création : 1 er avril 2010 Activité : conseil suivi des réservoirs et canalisations Acfos Formation / Valéry Belloche Consulting En toute sécurité B. MERLE Valéry Belloche La formation pour l obtention de l habilitation sécurité et jointage est le cœur de métier de cette entreprise bien particulière que Valéry Belloche vient de racheter. Une appellation qui peut paraître barbare aux non-initiés, mais qui correspond pourtant à des actions bien concrètes dans le secteur industriel : la sensibilisation des personnels sous-traitants, intervenant dans des industries à risques, aux règles de sécurité spécifiques à la pétrochimie, la métallurgie, la chimie Une habilitation obligatoire qui permet de réduire l accidentologie dans ces secteurs sensibles. Rachetant une branche d activité de la SARL ACFOS, le nouveau dirigeant a ainsi assuré la continuité de cet organisme de formation labellisé par l ANFAS, l association Normande de Formation et d Action Sécurité. Ce n est pas un hasard si Valéry Belloche a souhaité reprendre cette activité. Ingénieur en ingénierie pédagogique, formateur depuis 18 ans en prévention des risques, radioprotection, sûreté nucléaire et assurance qualité. «C est une chance que mon prédécesseur souhaitait quitter son activité car seuls dix organismes sont labellisés en Normandie, pas un de plus. Grâce au prêt Développement accordé par Le Havre Caux Initiative, j ai pu concrétiser mon projet. Seul, je n aurais pas eu les moyens d assurer la trésorerie de départ.» Il envisage déjà de multiplier les offres de formations vers l échafaudage, le serrage hydraulique, le management de la sécurité et le recrutement de formateurs d ici un an. Acfos Formation Valéry Belloche Consulting 104 rue de la vallée Le Havre Tel : Mail : Dirigeant : Valéry Belloche Effectifs : 2 Reprise : 1 er juillet 2010 Activité : centre de formation à l habilitation sécurité et jointage Ces entreprises ont été accompagnées par l Espace Entreprendre de la CCI Contact : Blandine Bierre Juin au REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 16

17 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Création d entreprise Créer et reprendre en Normandie Le 23 novembre, participez aux 6 e Rencontres régionales pour créer ou reprendre une entreprise à la CCI du Havre. Une idée, un projet prêt à démarrer... Une visite sur ce salon de la création et de la reprise d entreprise s impose. De 9 heures à 18 heures, entrez dans le monde de l entreprise et devenez Chef d entreprise. Vous pourrez vous entretenir individuellement avec des experts de la création et de la reprise d entreprise (entretiens gratuits) ou encore participer à des ateliers pratiques pour développer votre projet. Chaque atelier, d une durée de 45 minutes, se déroule le matin et l après-midi, ce qui vous permet d organiser au mieux votre visite du salon. Au programme : Atelier 1, à 9h30 et 14h Se mettre à son compte Mes premiers pas dans la création reprise d entreprise. Atelier 2, à 10h30 et 15h L Auto Entrepreneur Avantages et inconvénients du statut. Atelier 3, à 11h30 et 16h Mes clients, mon chiffre d affaires Je trouve, je garde et je développe ma clientèle. Plus d info U Statistiques création et radiation d entreprise 2 e trimestre 2010/ 3 e trimestre 2010 UEn bref Les mardis du repreneur 3 e trimestre commerces industries services aux entreprises services aux particuliers "Reprendre une boutique" Pour permettre aux candidats à la reprise d entreprise d approfondir leurs connaissances et limiter les risques, la CCI organise des sessions d information et d échanges. Les différentes étapes de la reprise, reprendre un pas de porte, un fonds de commerce, une société, le bail commercial, les secrets d une négociation, l évaluation d une entreprise, la fiscalité (droits d enregistrement ), les erreurs à éviter, ces sujets sont abordés à travers de nombreux exemples. Ces sessions s adressent à des personnes ayant déjà suivi une réunion "Se Mettre A son Compte" Prochaines sessions : les 9 novembre et 14 décembre 2010 les 8 février, 12 avril, 14 juin, 11 octobre et 13 décembre 2011 De 9 heures à 11 h 30 à la CCI du Havre. Participation gratuite, inscription préalable obligatoire juillet 10 août 10 septembre 10 juillet 10 août 10 3 septembre 10 NB : Les données sur la création et la radiation d établissements peuvent faire l objet d ajustement ultérieur en fonction des délais d enregistrement des formalités. Les auto-entrepreneurs sont exclus des comptages. Le Greffe du Tribunal réalise, dans le cadre des élections consulaires, des radiations d office qui peuvent impacter sur les données statistiques. Contact CCI : Jacques Lucas au REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 17

18 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Logistique Seine-Normandie Logistique Optimiser la chaîne logistique S appuyant sur une relation partenariale entre chargeurs industriels, distributeurs et prestataires logistiques, la logistique collaborative constitue un véritable facteur de succès et une source d avantages économiques pour les organisations qui réussissent à la mettre en œuvre au travers de la massification des flux et la mutualisation de moyens. L expérience-pilote conduite depuis un an par Logistique Seine-Normandie et son partenaire le CRITT-TL, a permis la définition et la création d un Système de Distribution Mutualisé (SDM) pour la collecte et la distribution optimisée de lots. Cette action repose sur un accompagnement collectif et individuel de cinq PME havraises (transporteurs, prestataires logistiques et un chargeur) et a fait l objet de boîtes à outils à disposition des entreprises (concept, mise en œuvre, système d informations commun, action pilote et cahier des charges du prototype informatique), pour tout savoir sur la logistique collaborative adaptée à ce type de SDM et être capable de reproduire le modèle ailleurs. A présent, le SDM ne demande qu à se renforcer et voir de nouvelles entreprises logistiques s y intégrer, afin d augmenter les volumes et créer des opportunités de convergence de flux. Par ailleurs, Logistique Seine-Normandie et le CRITT-TL, épaulés par l IDIT piloteront la structuration d un Système de Distribution Mutualisé indépendant sur le plan juridique, garant de la neutralité du système et disposant de ses propres ressources. Contact LSN : Valérie Rai-Punsola Chef de projet de Filière au REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 18

19 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Développement de l entreprise Les Matinales du Dirigeant Animées par des spécialistes des milieux bancaire et juridique, «Les Matinales du Dirigeant» vous apportent des méthodes et des outils afin de vous guider dans l optimisation de la gestion de votre entreprise. Ces ateliers vous permettront également de d échanger et de partager vos expériences avec les autres participants. Constitué de 5 ateliers d une heure, ce premier cycle abordera les questions suivantes : Comment optimiser la gestion de ses besoins ponctuels de financement? Le 16 décembre 2010 CT, Dailly, escompte quel produit est le mieux adapté à votre situation? Comment appréhender les problèmes lors de l exécution des marchés publics et les responsabilités postcontractuelles? Le 21 janvier 2011 Difficultés de paiement, établissement du DGD, problèmes liés à la sous-traitance, aux retards d exécution, responsabilités post-contractuelles vous incombant. Comment financer au mieux ses investissements? En mars 2011 Les différents produits disponibles et leurs adéquations à vos besoins. Comment décrypter et négocier ses conditions bancaires? En mai 2011 Comprendre et négocier vos conditions bancaires afin de faire jouer la concurrence. Quels sont les différentes aides financières disponibles? En juin 2011 Subvention, prêt à taux 0 : l offre disponible auprès des différentes entités. L ensemble de ces ateliers se dérouleront à la CCI. Le nombre de places étant limité, les inscriptions seront enregistrées par ordre d arrivée et vous seront confirmées par mail. Contact CCI Claire Duboc au REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 19

20 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER Club Maintenance PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Formation Motiver les jeunes PHOTOLIA Créé en 2008, le Club Maintenance Normandie est un lieu d'échanges entre les entreprises utilisatrices et les entreprises intervenantes en matière de maintenance industrielle. Au cœur des préoccupations des industriels et de leurs sous-traitants, l'amélioration de la sécurité des biens et des hommes mais aussi la performance économique et les compétences : afin de maintenir et développer ces dernières, le Club souhaite encourager les jeunes à s'engager vers des formations aboutissant à des compétences durables. «Il s'agit de veiller au maintien de nos savoir faire et de nos compétences. Nous devons être capables d'attirer des jeunes véritablement motivés par nos métiers», explique Laurent Bonvalet, Président du Club, qui vient de signer une convention de partenariat avec la CCI du Havre. Sur le modèle de ce qui se pratique déjà à Rouen, un module de présentation permet de valoriser les activités et métiers auprès des collégiens ou lycéens. Fort d'une trentaine d'adhérents, le Club compte sur les professionnels pour intervenir au sein des établissements. Marie Souplet, directrice du département industrie et télé-systèmes de CRAM, témoigne : «Je suis passionnée par les travaux du Club. J'ai naturellement décidé de rejoindre les bénévoles qui interviennent auprès des classes de 3 ème en région havraise. Cette intervention se fait toujours en binôme entreprise utilisatrice/entreprise intervenante. Chaque bénévole est coaché pour présenter le module power point mis au point pour animer la rencontre avec les élèves. C'est un acte d'engagement en faveur du futur de nos métiers». Contact CCI Malika Poté-Mammeri au CCI & Caux Formation Efficacité durable CCI & Caux Formation lance une démarche innovante afin d'aider les entreprises à optimiser l'efficacité des formations sur leur organisation (établissement, service ou poste de travail concernés). Le label «efficacité durable» fait ainsi son apparition dans le cadre du nouveau catalogue Inter-entreprises 2011 qui met l'accent sur les principaux pôles de compétences développés par l'organisme de formation au service des salariés des entreprises (marketing, informatique, langues, sécurité, industrie...). «Il s'agit de mettre l'individu au cœur de la formation mais aussi de son environnement de travail, afin de s'assurer que les compétences et techniques acquises pourront pleinement s'exprimer au sein de l'entreprise et porter les fruits escomptés en matière d'organisation et d'efficacité de celle-ci», explique Pascal Coquin, responsable de la formation continue chez CCI & Caux. Après un état des lieux préalable du poste de travail ou de la fonction de la personne formée, CCI & Caux émet des préconisations qui permettront d'optimiser les formations au sein de l'entreprise. Un exemple simple : s'assurer que le logiciel auquel est formé le salarié sera bien disponible, dans la bonne version, sur son poste... Pour le moment, cette démarche d'efficacité durable concerne quelques formations, notamment en matière de bureautique. CCI & Caux souhaite étendre ce principe aux autres formations qu'elle dispense. Contact Pascal Coquin CCI & Caux Formation au REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 20

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional Avec, chaque année, 15 millions de touristes accueillis et près de 100 millions de nuitées enregistrées, le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région touristique française en terme de fréquentation et d'emplois

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

CONCOURS REGIONAL "CREATION D'ENTREPRISE" ILE-DE-FRANCE

CONCOURS REGIONAL CREATION D'ENTREPRISE ILE-DE-FRANCE CONCOURS REGIONAL "CREATION D'ENTREPRISE" Les Banques Populaires de la région parisienne ont fondé, en 1978 : avec la participation de l'association des Banques Populaires pour la Création d'entreprise,

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

Rapport d'activités 2011

Rapport d'activités 2011 Rapport d'activités 2011 SOMMAIRE 1 - Animation éditoriale du site www.alpesolidaires.org 1.1 : Animer la participation des acteurs ESS et politique de la ville Des contributions en hausse Une fréquentation

Plus en détail

L Office de Tourisme et ses partenaires en 2011

L Office de Tourisme et ses partenaires en 2011 DESTINATION SAINT-EMILION 80ème Assemblée Générale Année 2011 Les chiffres clés de 2011 Jeudi 8 mars 2012 16h30 Salle des Dominicains 2 Pass Escapades vendus par semaine 3 publications hebdomadaires sur

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise 1 APPEL A PROJET POUR LA MISE A DISPOSITION DE VEHICULES 2014 CONTEXTE ET ENJEUX L importance des questions liées à l absence de mobilité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

I. Site rentable ou non?

I. Site rentable ou non? Les aspects fiinanciiers d un siite IInternet I. Site rentable ou non? A. Raisonnement en terme de budget B. Raisonnement en terme de rentabilité II. Les différents coûts A. Coûts visibles B. Cachés III.

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement SOMMAIRE Tout projet doit être mûrement réfléchi pour juger de sa pertinence, de sa faisabilité et des enjeux économiques qui en résultent, de ses coûts et finalement de sa rentabilité. La constitution

Plus en détail

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée.

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée. Agent de Voyages Rome G1303 1 Le métier Le métier : Agent de voyage Recevoir le client, le conseiller, conclure une vente en réglant toutes les formalités nécessaires tel est l objectif de l agent de voyages.

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural C.R.I.T.E.R. Languedoc-Roussillon (Siège social) Parc d Activités Le Millénaire Bruyère 2000 - Bat 1-650, rue Henri Becquerel 34000 MONTPELLIER

Plus en détail

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille L Agence Ouest Cornouaille Développement, en quelques mots L AOCD, en quelques mots www.pro-aocd.fr => Financée en majeure

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010. Projet présenté pour programmation

Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010. Projet présenté pour programmation Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010 Date de rédaction de la fiche 08/03/2010 Maître d'ouvrage : Fiche-action : Numéro Osiris 41309G070000023 Postes de dépenses Recettes Montant Engagement

Plus en détail

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part,

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part, Convention Entre Business France établissement public industriel et commercial, immatriculé au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 451 930 051, dont le siège social est sis 77

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

Entreprendre avec GREENEO

Entreprendre avec GREENEO Pour moins dépenser, maîtrisons nos consommations Entreprendre avec GREENEO Réseau de consultants indépendants au service des projets d'économie de ressources Eco-consultant, en quoi consiste ce métier?

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien et de retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l action Recruter et intégrer des seniors Recruter des seniors, c est d

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales IUP Management et Gestion des Entreprises Licence professionnelle Management des relations commerciales / Lieux Lieux de formation de formation : Aurillac, : Clermont-Ferrand et et Brioude Vichy Objectifs

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Après un Bac pro GESTION ADMINISTRATION

Après un Bac pro GESTION ADMINISTRATION Après un Bac pro GESTION ADMINISTRATION Rappel des finalités de votre diplôme Le titulaire de ce diplôme travaille en relation avec la clientèle ou avec un public d'usagers. Il peut exercer son activité,

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION FORMATION METHODE HACCP TECHNIQUES DE BASE Uniformation Département Ressources

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d'affaires en contrôle des bâtiments de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019

Plus en détail

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17. DOSSIER > PRESSE salon 15 e édition de l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 15 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE VENTE DIRECTE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.fr Conception & organisation

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Dispositions générales Article 2 : Conditions générales d éligibilité Article 3 : Zones littorales

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER Mesdames, Messieurs, Avant d introduire mon rapport moral, je tiens à renouveler mes remerciements à l ensemble des

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des activités hôtelières de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Appel d'offres. Programme d'actions collectives de formation pour les centres de relation client TPE & PME situés en Ile de France - 2011.

Appel d'offres. Programme d'actions collectives de formation pour les centres de relation client TPE & PME situés en Ile de France - 2011. Appel d'offres Programme d'actions collectives de formation pour les centres de relation client TPE & PME situés en Ile de France - 2011 Contact: Sophie Hingant - Responsable Projets - tel : 01 40 08 16

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 68,661

Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 68,661 Initulé de poste et classe : Avis de vacance de poste n : Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 5027FE-RE Date limite de dépôt des candidatures : 10.06.2015 Unité administrative

Plus en détail

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Sommaire PRÉSENTATION DE STALAVEN p. 1. Sa production, ses marchés. Chiffre d affaires 2009. Les effectifs. Des investissements

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 Office Municipal de Tourisme Bénodet 12 Décembre 2012 12/12/2012 1 Stratégie 2012/2015 Rappel des 5 objectifs : Accueil Information Animation des acteurs locaux Promotion et Communication

Plus en détail

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Novembre 2006 Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Marion Cocherel (marion.cocherel@porternovelli.fr)

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES L environnement, la recherche, l éducation, la santé, sont des domaines d intervention privilégiés pour les collectivités locales. Leur développement peut donner

Plus en détail

PRODUITS COMMUNICATION

PRODUITS COMMUNICATION PRODUITS DE COMMUNICATION SUR EMPLOI LR SARL ADCI - La Cardonille C 4032 bd Paul Valéry 34070 - Montpellier RCS Montpellier : 435.113.360 Tél : 04.67.60.46.43 Fax : 04.99.06.92.47 Emploi LR : Audience

Plus en détail

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance.

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Un dispositif organisé dans une logique d'adaptation et d'individualisation, accessible aux personnes en situation de handicap,

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7 E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE MERCREDI 10 OCTOBRE 2007, A 11H00 SALLE LUMIERE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LYON CONTACTS PRESSE : Association

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Office de Tourisme d Orléans

Office de Tourisme d Orléans Office de Tourisme d Orléans Recommandation stratégie web Analyse 2 cibles prioritaires ont été privilégiées : développement de la fréquentation touristique des profils : - public local + public parisien

Plus en détail

Salon du Tourisme et des Loisirs

Salon du Tourisme et des Loisirs Salon du Tourisme et des Loisirs 16,17 et 18 avril 2010 Palais Régional Omnisports Georges Théolade Introduction Seule Région européenne sur le continent Sud américain, située sur le plateau des Guyanes

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. APPEL A PROJETS n 1/OS.3.3/ tourisme

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. APPEL A PROJETS n 1/OS.3.3/ tourisme PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020 AXE 3 : DÉVELOPPER L ENGAGEMENT DE MAYOTTE EN FAVEUR DE LA RECHERCHE, L INNOVATION, L ÉDUCATION À L ENTREPRENEURIAT ET LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES OBJECTIF

Plus en détail

Après un Bac pro COMMERCE

Après un Bac pro COMMERCE Après un Bac pro COMMERCE Rappel des finalités de votre diplôme C'est un employé commercial qui intervient dans tout type d'unité commerciale, physique ou virtuelle, afin de mettre à la disposition de

Plus en détail

Info CCI. Sortir de la crise! Réagissons ensemble... Edito. Et après... La Sortie de crise se prépare aujourd hui

Info CCI. Sortir de la crise! Réagissons ensemble... Edito. Et après... La Sortie de crise se prépare aujourd hui Et après... Info CCI Faire face à la crise Édition n 2 Edito La Sortie de crise se prépare aujourd hui Le cycle actuel de conjoncture défavorable ne durera pas éternellement! L accélération des cycles

Plus en détail

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit)

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit) 2015 Dans le cadre du renouvellement pour l'année 2015, La Miel lance des appels d'offres pour l'animation des ateliers de formation sur les thématiques suivantes: DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE...

Plus en détail

Témoignage de Jean-François Baudrais, franchisé WSI

Témoignage de Jean-François Baudrais, franchisé WSI (adsbygoogle = window.adsbygoogle []).push({}); franchisé WSI Témoignage d'un Témoignage d'un franchisé Midas Témoignages de franchisés Autosmart Témoignages de franchisés La Mie Câline Témoignages franchisé

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Service Communication Samedi 24 novembre 2012 ! AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L action en faveur du développement économique

Plus en détail

Master Management PME PMI. Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. FemmesHommes Total

Master Management PME PMI. Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. FemmesHommes Total IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME PMI 008/009 Lieu de formation : Clermont-Ferrand Situation générale des diplômés 008/009 au er mars 00 Taux de réponses Au er décembre 009

Plus en détail