Région. pour parler d une seule voix. collectivité territoriale d alsace. destinations au cœur de noël

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Région. pour parler d une seule voix. www.region-alsace.eu. collectivité territoriale d alsace. destinations au cœur de noël"

Transcription

1 als Région ce 62 Magazine d information sur l action du conseil régional d alsace collectivité territoriale d alsace pour parler d une seule voix Jurgen Ziewe /Gettyimages budget environnement 752 m pour l alsace bienvenue au club tourisme destinations au cœur de noël

2 actu alsace Entzheim Le redécollage L aéroport de Strasbourg-Entzheim propose des vols vers Nantes, Bordeaux et Montpellier à partir de 29 euros et annonce de nouvelles liaisons vers Ajaccio, Bastia, Biarritz et Toulon. La plate-forme assure aussi quatre nouvelles liaisons vers Venise, Vienne et Rome ainsi que des tarifs attractifs à partir de 50 euros vers Toulouse et Nice. Plus d infos et réservations en ligne sur le site de voyage IM SERSON, 20 ans de solidarité Implantée à Wittenheim et Sainte-Croix-aux- Mines, la structure d insertion par l activité économique IM SERSON a accueilli en vingt ans plus de 200 personnes en parcours d insertion. Thalamus, thriller alsacien 25 minutes Le raccordement court de Mulhouse fait gagner 25 minutes sur le trajet TGV Strasbourg-Lyon. 3h15 au lieu de 3h40. Sur fond de neurosciences, l Alsacien Stéphane Gérard a construit un roman si prenant qu il a convaincu la société des lecteurs de la maison d édition «Les Nouveaux Auteurs» de le publier. Diffusion nationale et dans les bonnes librairies pour un jeune écrivain, professeur de lettres et déjà primé pour ses nouvelles. Le Cross Indooor a lieu les 15 et 16 décembre au Rhénus Sport. Une compétition de haut niveau marquée par la présence de Xavier Boog, pilote alsacien classé parmi les 7 meilleurs mondiaux. Le gratin du patin Du 12 au 16 décembre, la patinoire de l Iceberg à Strasbourg accueille les championnats de France de patinage : 350 athlètes sont attendus dont les champions internationaux Bryan Joubert (photo) et Florent Amodio. Rémy Perthuisot / FFSG Document remis 2 magazine d information du Conseil Régional d Alsace

3 A l école du monde Madagascar, Pérou, Nouvelle- Zélande, Thaïlande, Australie... Autant de pays parcourus par Amandine Weber, 26 ans, dans le cadre du projet «Planète verte action» avec l aide d une bourse régionale «Sac à dos». Une mission menée en totale autonomie. Amandine Weber En couverture La Collectivité Territoriale d Alsace, réunion de la Région Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin et du Conseil Général du Haut-Rhin, ouvre de nouvelles perspectives. collectivité territoriale d alsace pour parler d une seule voix plus d infos sur region-alsace.eu Mode d emploi p16 1, Place Adrien-Zeller Strasbourg Cedex Tél Fax Directeur de la publication : Philippe Richert Directeur de la rédaction : François Bouchard Rédacteur en chef : éric Dupeyron Rédaction et graphisme : CITEASEN Impression : WePrint - imprimé sur papier 100 % recyclé sans chlore Diffusion : exemplaires Dépôt légal : 4 e trimestre ISSN avoir de l audace pour l alsace Le 24 novembre, les conseillers régionaux et généraux de toute l Alsace se sont réunis en formation de Congrès : ils se sont prononcés en faveur de la Collectivité Territoriale d Alsace, qui remplacera le Conseil régional et les deux Conseils généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Par leur vote, ils ont ouvert la voie à la consultation des Alsaciens : ce rendezvous démocratique est fixé au dimanche 7 avril C est à vous que la décision reviendra! Pourquoi créer la Collectivité Territoriale d Alsace? Pour gagner, d abord, en simplicité et en transparence. Le système actuel est trop complexe. Personne ne sait qui fait quoi. En remplaçant trois collectivités par une seule, nous offrons plus de lisibilité aux Alsaciens. un jour décisif dans l histoire de notre région Dans le même temps, nous simplifions les prises de décision et les circuits administratifs, au service des Alsaciens et de l Alsace. Nous réalisons des économies de fonctionnement pour être plus efficaces et plus performants ensemble. En nous unissant, nous donnons plus de poids à l Alsace pour défendre ses propres intérêts et mieux travailler avec les régions voisines du Rhin Supérieur. La Collectivité Territoriale d Alsace, c est l unité, l efficacité et la proximité pour une Alsace plus forte politiquement. Le 7 avril 2013 sera un jour décisif dans l histoire de notre région. Par votre choix, vous engagerez l Alsace pour les décennies qui viennent, en la dotant d une organisation territoriale exemplaire en France. Aujourd hui, c est le temps du débat qui s ouvre. C est un moment important pour la démocratie, un moment déterminant pour l Alsace et son avenir. A nous de saisir cette chance historique et d avoir de l audace pour l Alsace! Philippe Richert Président du Conseil Régional d Alsace Ancien Ministre édito décembre

4 Un «Mittelstand» à l alsacienne? Du fonds Alsace Croissance à la société de gestion Alsace Capital, les outils d ingénierie financière ont été conçus pour contribuer à l émergence d entreprises de taille intermédiaire. Un «Mittelstand» à l alsacienne composé de grosses PME à capital familial capables de croître sur les marchés internationaux en s appuyant sur l excellence et le caractère de leurs produits et services. Le développement de ces ETI, la consolidation d un tissu d entreprises dynamiques et fortement ancrées sur le territoire alsacien sont au cœur de la stratégie économique régionale. alsace attractive BUDGET PRIORITÉ AUX ENTREPRISES Dans un contexte particulièrement contraint, le budget de l Alsace pour 2013 marque un double engagement en faveur de l économie et de l emploi. le cap est maintenu 752 millions pour l Alsace 35% éducation, formation 264 M Lycées, apprentissage, formation professionnelle, sanitaire et social, culture et sport, enseignement supérieur Transports 233 M TER et infrastructures 31% 12% économie et développement 90 M économie et emploi, innovation et recherche, environnement et énergie, tourisme, développement des territoires, agriculture, coopération internationale 21% Total hors interventions 165 M Charge de la dette, Fonctionnement de l administration Le budget régional 2013 rejoint les grandes priorités de la mandature : compétitivité régionale et attractivité, soutien à la jeunesse, mise en œuvre de l identité alsacienne, développement durable. Avec 264 millions d euros, l éducation et la formation constituent toujours le premier poste budgétaire avec plus de 35 % des dépenses. Les investissements en faveur des lycées se chiffrent à 86 millions d euros. Les crédits de fonctionnement sont maîtrisés notamment grâce aux économies d énergie réalisées dans le cadre des contrats de performance énergétique. L économie et l innovation sont soutenues par un budget de 44 millions d euros : une progression de 10 % des crédits en faveur des projets innovants et un rééquilibrage des interventions en faveur des dispositifs d ingénierie financière comme le fonds Alsace Croissance lancé en juillet 2012 et la société de gestion Alsace Capital. Au total, un budget de 752 millions d euros qui répond à un devoir d agir et de réagir face aux difficultés. Plus d infos sur jral.eu/ magazine d information du Conseil Régional d Alsace

5 le soutien à l activité économique et à l emploi en première ligne dans le budget 2013 (ici l entreprise Sart von Rohr et son dirigeant Erick Braquet) Sart von Rohr le conquérant La PME de Bitschwiller-les-Thann revient de loin. En 2006, elle était à vendre. Six ans après avoir repris l entreprise, Erick Braquet dresse un bilan flatteur. «Nous avons doublé le chiffre d affaires sur notre cœur de métier : le contrôle et la régulation des fluides industriels qui alimentent les process des industries, notamment la filière nucléaire et l aéronautique.» Mieux : la PME de 76 personnes est devenue l un des leaders français du marché. Une vitalité retrouvée grâce à un investissement de 5 millions d euros conjugué à des aides régionales pour moderniser l outil de production et élargir la gamme de produits. «Nous sommes armés pour conquérir les marchés européens et la Russie en nous appuyant sur notre capacité à faire du sur mesure, à proposer des solutions plus pointues et moins standardisées que les grands groupes» annonce Erick Braquet. Un enjeu : la compétitivité économique Assurer la bonne santé de nos entreprises et garantir de nouveaux emplois : c est le double objectif de la politique sectorielle mise en place en Alsace. Dans les secteurs porteurs de croissance, six conventions d objectifs ont été signées : agroalimentaire, agriculture, bois-forêt, économie sociale et solidaire, bâtiment durable, économie numérique. En matière d aides aux entreprises, l intervention régionale est multiple. Elle se matérialise par des aides directes, essentiellement aux petites entreprises. Le capital investissement s adresse à des entreprises de taille supérieure en phase de développement ou de transmission. La Région Alsace accorde aussi des aides à la reprise d entreprises en difficulté et à l emploi associatif. Tout un panel de soutiens adapté à la situation actuelle et aux profils des entreprises alsaciennes. Argru : objectif export Argru, une boulangerie-pâtisserie industrielle implantée à Erstein, fait le pari de l export où elle réalise déjà plus de 60 % de son résultat. Pour continuer à se développer sur un marché très concurrentiel et s affirmer davantage en France, l entreprise doit gagner en productivité. D où son choix d investir dans une nouvelle ligne de production plus performante. Le coût du projet - environ 6 millions d euros - est soutenu en partie par les fonds régionaux. Aujourd hui, l entreprise compte 230 personnes et envisage d augmenter ses effectifs parallèlement au développement de ses parts de marché à l international. Ziemann est ancré en Alsace Après une période de turbulences, l entreprise Ziemann retrouve les chemins de la réussite. Menacée de liquidation, elle doit son salut à ses dirigeants qui ont repris la société, filiale d une maison mère allemande. La participation du fonds Alsace Croissance, à hauteur de deux millions d euros environ, a été décisive et permet d ancrer en Alsace le centre de décision d une entreprise industrielle. Spécialisée dans les équipements chaudronniers pour l industrie agroalimentaire et chimique, cette PME de 112 salariés, basée à Sarre-Union, renoue aujourd hui avec les bénéfices. décembre

6 alsace 2015 Le vote de la résolution par le Congrès d Alsace réaffirme la volonté de créer une collectivité nouvelle, la Collectivité Territoriale d Alsace, par la réunion du Conseil Régional d Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin et du Conseil Général du Haut-Rhin. avec une collectivité unie L Alsace plus forte Gagner en efficacité et en proximité, parler d une seule voix et peser plus lourd face à l Etat et dans la compétition des territoires : la Collectivité Territoriale d Alsace, réunion de la Région Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin et du Conseil Général du Haut-Rhin, ouvre de nouvelles perspectives. Comment organiser l Alsace, la plus petite des régions françaises en terme de superficie, d une manière plus optimale et plus efficace? Veuton aller vers plus de transparence et de simplicité ou conserver cet empilement des compétences qui affaiblit la dynamique régionale? Le projet de création de Collectivité Territoriale d Alsace poursuit des objectifs qui, aujourd hui, font l objet d un réel consensus : réaliser des économies de fonctionnement, éviter la concurrence entre les collectivités, simplifier les prises de décision, garantir plus de lisibilité pour les habitants, accentuer le poids de l Alsace en France et en Europe et mieux coopérer avec les régions voisines de Suisse et d Allemagne. Dans ce contexte, l objectif premier est d unir les compétences, mutualiser les moyens, rationaliser les interventions. perspectives Il n est pas question seulement de simplifier et de fusionner entre eux des échelons administratifs mais bien de donner une nouvelle impulsion à nos territoires. Aujourd hui conseil régional d alsace ceser commission permanente cra Demain conseil général du bas-rhin commission permanente 67 assemblée d alsace conseil exécutif d alsace ceser Le processus engagé est déjà à l œuvre avec le rapprochement des agences économiques et touristiques de la Région et des deux Départements. conseil général du haut-rhin commission permanente 68 6 magazine d information du Conseil Régional d Alsace

7 trois collectivités réunies pour une voix mieux entendue C est là une préfiguration de la Collectivité Territoriale d Alsace pour gagner en moyens, en efficacité et en pertinence. Dans un cadre budgétaire de plus en plus contraint, il s agit de préserver les capacités d action et d améliorer la qualité du service public. Le but est aussi, en fondant une collectivité nouvelle, de simplifier les compétences publiques pour permettre aux citoyens d y voir plus clair. Cette exigence démocratique, au cœur même du projet de Collectivité Territoriale d Alsace, sera aussi centrale dans l élection des futurs élus comme dans la gouvernance de la future collectivité afin que toute la diversité de notre région et de ses territoires soit pleinement représentée. Le rendez-vous est historique. La création de la Collectivité Territoriale d Alsace projette notre région dans l avenir et en fait un véritable laboratoire pour un nouveau modèle de décentralisation à la française. Fusion du Conseil Régional d Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin et du Conseil Général du Haut-Rhin, la Collectivité Territoriale d Alsace disposera d une compétence générale pour les affaires de l Alsace. Elle assumera les missions actuellement dévolues à la Région Alsace et aux deux Départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, complétées par de nouvelles compétences transférées par l Etat. Elle interviendra dans des domaines spécifiques afin de créer des dynamiques nouvelles : coopération transfrontalière, économie et innovation, orientation, formation professionnelle et éducation, culture et patrimoine, mobilisation des fonds européens, langue et culture régionale, logement et habitat. Le but est aussi, en fondant une collectivité nouvelle, de simplifier les compétences publiques pour permettre aux citoyens d y voir plus clair. décembre

8 les Dates clés 2011 Réunion plénière du 1 er Congrès d Alsace qui rassemble des élus siégeant au Conseil Régional d Alsace, au Conseil Général du Bas-Rhin et au Conseil Général du Haut-Rhin 2012 Vote de la résolution par le Congrès d Alsace en faveur de la fusion Concrétisation du rapprochement des agences de développement économique et touristique et coordination avec la Mission Marque Alsace dans la perspective d un pôle d attractivité de l Alsace qui sera un outil majeur pour la Collectivité Territoriale d Alsace 2013 Consultation des électeurs sur la création de la Collectivité Territoriale d Alsace 2014 Travail préparatoire en vue de la création de la nouvelle collectivité 2015 Installation de la Collectivité Territoriale d Alsace alsace 2015 La Collectivité Territoriale d Alsace, comment ça marche? Les Alsaciens décident par référendum Voici la question qui sera soumise aux Alsaciens : «Approuvez-vous le projet de création d une Collectivité Territoriale d Alsace, par fusion du Conseil Régional d Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin et du Conseil Général du Haut-Rhin répondant aux principes d organisation énoncés ci-joint?» Une notice explicative, jointe à un courrier adressé avant le vote à tous les Alsasiens, précisera ces principes d organisation. Le 7 avril 2013, jour du vote, les Alsaciens décideront de doter ou non l Alsace d une nouvelle collectivité territoriale. Les Alsaciens élisent l assemblée d Alsace Les Conseillers d Alsace sont désignés selon un mode d élection équilibré entre scrutin majoritaire et scrutin proportionnel. Dans le premier cas, les Alsaciens votent pour une personne. Dans le second, ils votent pour une liste. Les Conseillers d Alsace constituent l Assemblée d Alsace qui élit son président, ses vice-présidents ainsi qu une commission permanente qui peut prendre des décisions sur délégation de l Assemblée d Alsace. Celle-ci arrête les politiques de la nouvelle collectivité, assure leur planification et fixe les règles de leur mise en œuvre. Les Alsaciens s adressent à un interlocuteur unique Aujourd hui Vous êtes, par exemple, chef d entreprise et vous avez un projet de developpement ou encore président d une association et vous avez besoin d une aide pour boucler le budget d une manifestation culturelle ou sportive? Aujourd hui, vous avez plusieurs interlocuteurs, la Région ou le Département. Demain Vous vous adressez à un interlocuteur unique - la Collectivité Territoriale d Alsace - pour obtenir des aides à l innovation ou à l exportation, bénéficier d un soutien à l organisation d un spectacle culturel ou d une compétition sportive. Club des partenaires Initiée il y a neuf mois, la marque Alsace est déjà utilisée par 670 entreprises, associations et institutions enregistrées au 15 novembre Pour fédérer ces acteurs, le club des partenaires de la marque Alsace a été lancé le 27 septembre. L objectif : créer de l émulation et favoriser les initiatives communes. 8 magazine d information du Conseil Régional d Alsace

9 ceser-alsace Strasbourg Capitale Européenne Le 7 septembre, à l occasion de l inauguration de la Foire Européenne de Strasbourg, le Président Bernard Stalter a pu remettre l avis du CESER sur la vocation européenne et internationale de Strasbourg au Ministre délégué aux Affaires Européennes, Bernard Cazeneuve. Coopération culturelle : pas si simple! L avènement d une Europe au marché unique et dénuée de frontière physique suffit-elle à faire de la coopération culturelle un réflexe naturel entre Français, Allemands et Suisses dans le Rhin supérieur? Rien n est moins sûr Les énergies en Alsace Le CESER d Alsace a adopté son avis «Les énergies en Alsace : état des lieux et perspectives». Un véritable travail de fond de la Commission Environnement présidée par Frédéric Deck. Les préconisations, exposées par le rapporteur, Armand Gersanois, s organisent autour de plusieurs thèmes : maîtrise des consommations énergétiques, diversification des sources de production d énergie, mise en avant de certaines énergies renouvelables à fort potentiel, comme le solaire, thermique ou photovoltaïque, ou la géothermie, qu elle soit de surface ou en profondeur. L emploi, avant tout En raison de la conjoncture économique particulièrement difficile, le Président Bernard Stalter a demandé à ce que tous les avis du CESER intègrent dorénavant des préconisations portant sur l emploi et la formation. L institution pourra ouvrir des pistes de réflexion et des propositions d actions pour contribuer ainsi à l amélioration de la situation. Conditionné par des systèmes nationaux aux fonctionnements bien distincts, des langues différentes, des difficultés à trouver des financements publics et privés ainsi que des partenaires dans les pays voisins, le montage de projets culturels transfrontaliers entre la France, l Allemagne et la Suisse peut s avérer être un parcours du combattant, avec à la clé l incertitude pour les opérateurs de trouver leur public. Et pourtant, la coopération est intellectuellement souhaitable et porteuse de nombreux avantages. C est pourquoi la commission Cultures et Sports du CESER-Alsace qui s est saisie de cette question, sous l égide de son président Me Louis Oster, a passé au crible les freins qui restent nombreux en matière de coopération transfrontalière. Il est ensuite revenu au rapporteur, Mme Anne Sander, de faire la synthèse des débats et auditions menés afin de formuler des préconisations visant à redynamiser la programmation culturelle commune aux deux rives du Rhin. Les propositions répondent à 5 objectifs : - accompagner techniquement les porteurs de projets et les former aux spécificités du transfrontalier - faciliter les financements et développer les aides matérielles Espace rhénan - impliquer les publics dès leur plus jeune âge par l apprentissage des langues et les échanges interculturels - agir sur l environnement des manifestations culturelles afin de les rendre plus attractives auprès des publics - mieux communiquer via un agenda transfrontalier global et un événement trinational annuel emblématique. Un symbole fort Non sans débat, l adoption du texte a eu lieu en séance plénière, sous la présidence de Bernard Stalter et dans le cadre prestigieux du Palais du Rhin, qui abrite la plus vieille institution internationale au monde, la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin. Un symbole fort pour un avis fort, apte à conforter la citoyenneté rhénane et européenne comme l a appelé de ses voeux le Président Bernard Stalter en ouverture de cette séance, le 3 octobre dernier. Contact Ceser-alsace Tél décembre

10 alsace durable réouverture En chiffres Desserte : depuis le 9 décembre, 7 TER/jour en semaine entre Mulhouse et Müllheim (6 avec correspondance rapide vers Fribourg et un direct jusqu à Fribourg), 5 TER/jour les week-ends et jours fériés (dont 2 directs jusqu à Fribourg) Exemples de tarification : 13 euros le forfait à la journée Mulhouse-Fribourg, comprenant tous les transports publics (bus, tramways, trains) de Fribourg (16 euros avec les transports publics mulhousiens), 26 euros le forfait journée 2 adultes + 2 enfants dans les mêmes conditions ter sans frontière Fermée pendant 29 ans, la ligne ferroviaire Mulhouse-Müllheim a repris du service depuis le 9 décembre. Avec une tarification unique particulièrement attractive. Dédiée au transport de marchandises (trains de fret en provenance ou à destination de la zone chimique rhénane, du site PSA Peugeot Citroën et du port de Mulhouse), la ligne ferroviaire entre Mulhouse et Müllheim n accueillait quasiment plus de voyageurs, hormis quelques circulations occasionnelles. En attendant la réouverture de la ligne, en projet depuis une décennie, quelques trains ont à nouveau circulé ces dernières années en été et durant les weekends de l Avent entre Mulhouse et Fribourg. Essai transformé depuis le 9 décembre avec la mise en service de 7 allers-retours quotidiens en semaine et de 5 les weekends. Une offre qui répond à la demande de déplacements professionnels autant qu à celle de voyages touristiques entre la région de Fribourg-en-Brisgau et le Sud Alsace. Un TGV Rhin-Rhône circulera également chaque jour à partir d août Pour cela, il a fallu rénover la ligne sur laquelle les trains peuvent désormais rouler à 90 km/h. Transports Un poste de signalisation automatique transfrontalier a d abord été aménagé en 2009 (financement franco-allemand et européen) puis la ligne elle-même a été modernisée : postes de commande informatique, ballast, signalisation. La gare de Bantzenheim dispose également d une halte pour voyageurs. un nouveau départ Les autorités de transport allemande (NVBW) et française (la Région Alsace) et les opérateurs (DB et SNCF) ont dû surmonter de fortes contraintes (voie unique côté français, ligne saturée côté allemand, disponibilité de matériel roulant compatible) pour construire une grille de desserte et une tarification satisfaisantes. Inscrits au contrat de plan Etat-Région , les travaux ont coûté 28 millions d euros, financés pour l essentiel par l Etat et la Région Alsace, avec des participations de la SNCF et de Réseau Ferré de France. tarifs Alsa+ : réseau futé Les dix autorités organisatrices de transport alsaciennes ont mis en œuvre depuis 2010 les titres Alsa+ 24 h (33 euros pour l Alsace entière et pour tous les réseaux de transport) et Alsa+ groupe journée les week ends et jours fériés (34 euros jusqu à 5 personnes). Ces titres se déclinent aussi sur les zones Département et Ville. A utiliser par exemple pour visiter les marchés de Noël en Alsace. L offre est tout aussi avantageuse pour les entreprises qui peuvent constituer un stock de tickets Alsa+ en prévision de déplacements professionnels. Renseignez-vous dans les gares. Contact Région Direction des Transports Tél magazine d information du Conseil Régional d Alsace

11 Direct VÉHICULE ÉLECTRIQUE : BIENVENUE AU CLUB François Loos Vice-Président du Conseil Régional d Alsace Vous donnez une nouvelle impulsion au véhicule électrique? «Nous avions décidé de donner un coup d avance à l Alsace dans un domaine d avenir. Au départ, nous avons passé près de deux ans à ensemencer le terrain mais désormais le marché est en train de décoller. La prime régionale de euros, conjuguée à l augmentation du bonus écologique de l Etat, y a contribué largement. La création du Club Alsace Voiture électrique donne une nouvelle impulsion à cette initiative. Il met en relation des pionniers qui expérimentent les usages du véhicule électrique au quotidien afin de le faire évoluer et de le rendre accessible au plus grand nombre sur le territoire régional. La mobilisation permet d aller plus loin et de faire progresser ce mode de transport écologique qui ouvre de nouvelles voies dans le domaine de la mobilité propre. Songez qu en quarante ans, les transports sont devenus les premiers émetteurs de gaz à effet de serre. Le véhicule électrique est l occasion de lutter contre le réchauffement climatique tout en allégeant la facture énergétique. Il trace aussi de nouvelles perspectives pour les industriels qui ont la possibilité de renouveler leurs modèles et d apporter de nouvelles idées au marché automobile.» Nouvelle étape dans la politique régionale de promotion du véhicule électrique : le lancement du Club Alsace Voiture électrique. L objectif est de créer un espace d échanges pour les utilisateurs et d encourager l usage de ce type de transport par les particuliers et les professionnels de la région. Une communauté de précurseurs qui peuvent ainsi partager leur expérience et leurs motivations. Pour Marie-Odile Holer (photo), qui réside à Orschwihr, le véhicule électrique est parfaitement adapté aux petits trajets. «L autonomie est de 120 kilomètres. Plus besoin non plus d aller à la station essence. Le véhicule se recharge à domicile.» Michèle Huber, une habitante de Rixheim, a également bénéficié de la prime régionale pour l achat d un véhicule électrique en février Outre le soutien financier régional, elle met en avant les facilités administratives de la mesure. «J ai rempli le formulaire chez mon garagiste et c est lui qui a fait les démarches. Au moment de l achat, il m a déduit la prime directement du prix du véhicule», se souvient-elle. Depuis, elle est une conductrice heureuse. «C est économique et silencieux. Je m en sers tous les jours. Elle a déjà kilomètres au compteur!» Fin 2010, la Région Alsace a mis en place un ensemble d aides à l acquisition ou à la location de véhicules 100 % électriques. Le dispositif, calibré pour 500 véhicules dans un premier temps, a connu un franc succès au deuxième semestre 2012 et a même été porté à 800 véhicules avant de s arrêter le 31 octobre L Alsace dispose ainsi d un nombre significatif de véhicules électriques en circulation et se place incontestablement parmi les pionnières en matière de mobilité électrique. Plus d infos sur jral.eu/0606 Contact Région Direction de l Economie - Tél une communauté de précurseurs à l image de Marie-Odile holer, parmi les premiers utilisateurs d un véhicule électrique tour du monde Moins c est mieux! La soirée de lancement du véhicule électrique a donné un coup de projecteur sur le tour du monde réalisé par deux ingénieurs : Antonin Guy et Xavier Degon. Une odyssée électrique de kms à travers 17 pays au rythme de 200 étapes journalières de 110 kms, soutenue par la Région Alsace. Le Plan régional d élimination des déchets dangereux (PREDD) définit quelque 70 mesures pour améliorer la gestion des déchets dangereux mais surtout pour essayer d en produire moins. Cela concerne les industries, les hôpitaux, les particuliers, les médecins et infirmiers, les artisans, les lycées. décembre

12 alsace à vivre Navettes de Noël Mises en service en 2010, les Navettes de Noël du Pays des Etoiles connaissent un vrai succès. Elles permettent de desservir depuis la gare de Colmar des sites emblématiques de l Alsace tels que Eguisheim, Riquewihr et Kaysersberg qui peuvent accueillir jusqu à visiteurs par week-end. Preuve de la pertinence de ce service : une fréquentation en très forte progression en un an. Les raisons? Le temps de parcours est performant et le cadencement optimisé : 5 aller-retours par jour entre Colmar et Eguisheim, 20 par jour entre Colmar, Kaysersberg et Riquewihr. Une extension de cette boucle vers le marché médiéval de Ribeauvillé est également programmée. Les horaires des navettes sont en correspondance avec le TER 200. Sans oublier une tarification unique à 4 euros permettant au visiteur de circuler librement entre les destinations du Pays des Etoiles. Chasses aux trésors Vivre la magie de Noël en famille : c est l objectif des chasses aux trésors de Noël. Lancé en 2006, ce concept est reconduit cette année dans 17 communes dans le cadre des animations de Noël. Le but du jeu est de trouver un trésor en répondant à des questions et en suivant les indications qui mènent les familles sur les principaux lieux de Noël. Renseignements dans les Offices de Tourisme. 12 ESCAPADES DESTINATIONS DE NOËL Les transports en commun se mobilisent pour faciliter l accès aux destinations de Noël à travers l alsace. magique! Plus de deux millions de visiteurs en fin d année, dont un nombre croissant arrive en Alsace en TGV : le succès vertigineux de l opération Noël en Alsace conduit à renouveler l offre de transports en commun pour desservir mieux encore les destinations de Noël hors des grandes agglomérations. Le principe est de proposer douze villes et villages situés à moins de 45 minutes de Strasbourg, Colmar et Mulhouse, accessibles en train ou en navette. Jusqu au 6 janvier 2013, dans les 7 Pays de Noël, les visiteurs peuvent ainsi profiter d une escapade d une demi-journée dans des lieux ravissants où s exprime la magie de la fête. Au Pays du Sapin, en plein cœur de l Alsace, c est une mosaïque de paysages alsaciens qui se laisse découvrir, au pied du Mont Sainte-Odile et du Château du Haut-Koenigsbourg, entre villages viticoles et sites fortifiés. A Sélestat, par exemple, les animations sont multiples : chasse au trésor à la découverte de la ville, promenade éducative dans le Jardin du sapin, découverte du village de Noël, visite de l exposition pratique «Savourez l Alsace» magazine d information du Conseil Régional d Alsace A sélestat, les animations sont multiples et reviennent notamment sur la tradition du sapin de noël sur les décorations de l arbre de Noël, retour sur la tradition du sapin à la Bibliothèque Humaniste, classée au patrimoine de l Unesco. La visite peut se prolonger en embarquant dans une navette qui mène au site féérique du Château du Haut-Koenigsbourg ou à bord d un TER jusqu à Dambach-la-Ville ou à Obernai pour un nouvel enchantement : circuit des crèches, sentier des gourmandises, spectacle nocturne. Dans le Sud de l Alsace, au Pays des Chants et des Etoffes, l arrivée à Mulhouse se prolonge vers Thann - et sa splendide Collégiale Saint-Thiébaut - puis Husseren-Wesserling à l occasion d un merveilleux Noël au jardin. Un document répertorie l ensemble de ces escapades et les animations proposées. Disponible au Chalet de Noël, sur le parvis de la gare de Strasbourg, mais aussi dans les Offices de Tourisme. Plus d infos sur jral.eu/6126 La marque Alsace se décline dans le secteur alimentaire sous le slogan «Savourez l Alsace». Les industries régionales de l agroalimentaire ont lancé cette nouvelle marque-bannière au Salon international de l agroalimentaire à Paris du 21 au 25 octobre. Ainsi valorisés, les produits alsaciens ont toutes les chances de convaincre les réseaux de distribution nationaux et mondiaux.

13 Hockey sur glace derby alsacien : ça va chauffer C est l événement à ne pas rater pour tous les amateurs de hockey sur glace : le 22 décembre, l Etoile Noire de Strasbourg reçoit les Scorpions de Mulhouse en match retour de la ligue Magnus. L ambiance risque d être survoltée, comme lors du premier match où l Etoile Noire l a emporté de justesse, 4-3 après prolongation. Le club de Mulhouse a rejoint cette année son homologue bas-rhinois au plus haut niveau, après sept ans d absence. C est la première fois que deux équipes alsaciennes figurent parmi l élite française. «Nous sommes fiers de présenter un sport avec deux équipes régionales au plus haut sports niveau. Pour les deux clubs, c est toujours un plaisir de se rencontrer. C est une fête pour le hockey alsacien. L événement réunit beaucoup de spectateurs qui font du bruit, qui chambrent toujours un peu, mais cela reste bon enfant», constate Christer Eriksson, l entraîneur des Scorpions de Mulhouse. Parallèlement au championnat de la ligue Magnus, les deux équipes se sont rencontrées à deux reprises en Coupe de la ligue. A chaque fois, les Strasbourgeois l ont emporté à l arraché. Le 22 décembre, le derby alsacien s annonce une nouvelle fois haletant et devrait faire monter la température de la glace de l Iceberg. Direct Marie-Reine Fischer, Vice-présidente du conseil régional d alsace Présidente du Comité Régional du Tourisme d Alsace «Depuis 2004, la Région Alsace intensifie son action en faveur des animations organisées dans les 7 Pays de Noël. Ce soutien particulier aux événements innovants a pour but de promouvoir l émergence d une offre distincte des marchés de Noël comprenant des manifestations attractives qui cultivent l esprit de Noël sur l ensemble du territoire alsacien. Dans cette même logique, nous intensifions la démarche Qualité «Noël en Alsace» que nous avons initiée en Parallèlement, au sein du Comité Régional du Tourisme d Alsace, nous orchestrons des campagnes de communication et de web-marketing en France et à l étranger pour promouvoir les destinations de «Noël en Alsace». Cette année, nous avons plus particulièrement ciblé Lyon et Marseille ainsi que trois pays européens de proximité : l Allemagne, l Italie et la Belgique.» Retour à Knackwiller Manuela Gross, alias Antoinette Meyer, est de retour dans un spectacle sobrement intitulé «Knackwiller». Une commune imaginaire, symbole du petit village alsacien et siège de nombreuses histoires de clocher délicieusement évoquées par l humoriste. Manuela campe ici un personnage aigri, mauvaise langue et socialement dévastateur. Qu il s agisse du maire de son célèbre village, de la voisine Yvonne, de sa copine allemande Renate ou du guide dans le Vercors, chacun fait les frais des attentions particulières de ce personnage caricatural, qui se présente comme la «Dorfbossel» de Knackwiller. La pièce, co-écrite et mise en scène par Roland Kieffer, mêle truculence du texte et humour de situation, donnant à ce one woman show une certaine originalité. Le parti pris est une locution lente et posée, ponctuée de nombreux moments de silence. Le public est lui souvent mis à contribution. «s ìsch s erschte Mol, dàss i e Stìckel uf Elsassisch spiel, erklärt d Manuela Gross. s gìbt e gànz ànderi Dimension ìm Text un d r Ìnszenierung. E Vorfiehrung in d r Regionàlsproch zieht äu e ànderes Publikum àn un zeijt d r Junge d Modernität von d r Sproch.» Portée par le succès de ses représentations, Manuela Gross poursuit sa tournée avec ses deux spectacles, «Zupershow» et «Knackwiller». A ne pas rater! Olca OLCA 11a rue Edouard Teutsch à Strasbourg Tél Jean-François Klotz décembre

14 tribunes tribunes EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES DU CONSEIL RÉGIONAL D ALSACE DU CONSEIL RÉGIONAL D ALSACE SOCIALIStE Et DÉMOCRAtE LA MARqUE ALSACE, StRAtEGIE ECONOMIqUE DE LA REGION POUR 2013? Les orientations budgétaires pour 2013 soumises à l assemblée régionale le 26 octobre dernier laissent présager une constance dans le désengagement financier de la Région des secteurs prioritaires comme l éducation, ou l économie et l emploi. En revanche, la Marque Alsace est présentée par l exécutif régional comme LA solution à l attractivité économique et touristique de notre territoire et se substitue à une véritable stratégie économique pour l Alsace. Une marque pour laquelle des sommes considérables sont dépensées puisqu il s agit de 2 M, dont une aide aux entreprises sans critères de taille ou de ressources et la future mise en place d un label payant, «Alsace Excellence». Certes la création d une marque peut être un atout pour la compétitivité de l Alsace, mais pas lorsqu elle a un poids trop lourd dans un budget déjà contraint et qu elle apparaît de plus comme étant le seul principe autour duquel les politiques régionales doivent s articuler. Ce mois-ci, le budget pour 2013 de la Région nous sera présenté. Nous attendons des mesures courageuses, à la hauteur des engagements pris par le Gouvernement, avec comme priorité : l innovation, un véritable service public de la formation professionnelle, des investissements ambitieux pour des conditions de travail de qualité pour nos lycéens. Les politiques de communication et les changements institutionnels ne remplaceront pas des politiques publiques volontaristes et ambitieuses. A. HOMÉ, M. CHERAy, A. FONtANEL, D. HOEFFEL, A-P. RICHARDOt, C. SCHWEItZER, v. valentin, J-M. WILLER EUROPE ÉCOLOGIE ALSACE REbâtIR LA vocation INDUStRIELLE DE L ALSACE Nous colmatons les brèches mais l hémorragie continue. Le chômage alsacien s est accru cette année de 12%. En 10 ans, emplois industriels ont disparu. Décidément, les recettes du passé n inversent pas la tendance. Pour sortir de l impasse, les écologistes proposent de s engager résolument pour une économie sobre en ressources et riches en emplois. L économie de demain sera celle de la transition énergétique, de la mobilité durable, des technologies propres, de l innovation sociale. L Alsace sera performante en réorientant son tissu industriel vers des éco-filières, en développant une économie circulaire peu consommatrice de matières premières, en jouant la synergie avec ses voisins allemands. Il est temps de réunir tous les acteurs en une Conférence Sociale et Economique pour établir une feuille de route partagée, et rebâtir la vocation industrielle de l Alsace. L attribution des aides aux entreprises devra être conditionnée à des garanties d emplois, à des efforts en matière de formation et de lutte contre la précarité. Le renouveau de l Alsace passera par l excellence écologique et la qualité sociale. ANDRÉE buchmann, JACqUES FERNIqUE, SyLvIE GRUCKER, JEAN-MARC RIEbEL, DJAMILA SONZOGNI, ANtOINE WAECHtER FRONt NAtIONAL INAUGURAtION DE LA MOSqUÉE DE StRASbOURG Philippe Richert vous trompe en prétendant qu il s agit «de notre grande mosquée.» Il n a pas été élu pour assurer la promotion de l ISLAM dans notre région où des milliers d Alsaciens vivent dans la précarité, l insécurité physique, morale et sociale. Ce lieu de culte financé à 25% par les collectivités dirigées par des élus UMPS, nous a été imposé SANS consultation. Sans aucunes réciprocités, ils favorisent la construction de mosquées en dilapidant VOTRE argent!!! Les immigrés doivent s intégrer et respecter notre culture et non pas nous imposer leur culture et leur religion avec la complicité des élus en place, de Mulhouse à Strasbourg. Le front National est le seul mouvement politique à vouloir redonner la Parole au peuple par référendum. L Alsace silencieuse doit pouvoir s exprimer L Alsace doit défendre ses traditions, sa culture, son patrimoine, son héritage chrétien. Joyeux Noël. A découvrir les vidéos et les chroniques politiques de vos élus et suivre nos prises de positions sur: - Contact au La loi relative à la Démocratie de Proximité votée au Parlement et promulguée le 27 février 2002 prévoit que lorsqu une région diffuse La loi un bulletind information, relative à la Démocratie un espace de Proximité doit être votée réservé au à Parlement l expression et des promulguée groupes d élus le 27 février représentés 2002 prévoit au sein que du Conseil lorsqu une Régional. région diffuse un bulletind information, Dans le cadre de l application un espace doit de cette être loi, réservé le Conseil à l expression Régional des d Alsace, groupes lors d élus de sa représentés séance plénière au sein du 16 du avril Conseil 2004, Régional. a adopté le principe Dans d un le espace cadre de d expression l application pour de cette les groupes loi, le Conseil politiques, Régional dont d Alsace, la taille est lors proportionnelle de sa séance plénière à leur nombre du 16 avril d élus 2004, au Conseil Régional. a adopté le principe d un espace d expression AVERTISSEMENT pour AUX les groupes LECTEURS... politiques, Les différentes dont la taille Tribunes est proportionnelle des groupes politiques à leur nombre d élus au Conseil Régional. AVERTISSEMENT du Conseil AUX LECTEURS... Régional d Alsace Les différentes n engagent Tribunes que leurs des auteurs. groupes politiques du Conseil Régional d Alsace n engagent que leurs auteurs magazine d information du Conseil Régional d Alsace L E JOURNAL D INf ORMATION DU CONSEIL RéGIONAL D A LSACE

15 tribunes tribunes EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES DU CONSEIL RÉGIONAL D ALSACE DU CONSEIL RÉGIONAL D ALSACE MAJORItÉ ALSACIENNE OUI à LA COLLECtIvItÉ territoriale D ALSACE! La france est aujourd hui encore l un des pays les plus centralisés d Europe, malgré les différentes lois de décentralisation votées depuis trente ans. De plus, l organisation de nos collectivités locales est très complexe : nos concitoyens, les chefs d entreprises, les responsables associatifs et même les élus, éprouvent de grandes difficultés à savoir qui est responsable de quelle politique Dessinons l Alsace de demain! C est pourquoi le Conseil régional et les deux Conseils généraux alsaciens souhaitent se réunir pour ne plus former à l avenir qu une seule collectivité : la Collectivité Territoriale d Alsace. Ce projet nous engage pour les décennies qui viennent. Il place l Alsace à l avantgarde de la décentralisation et renforce la dynamique régionale. Demain, avec la Collectivité Territoriale, davantage de décisions qui concernent les Alsaciens et impactent leur vie seront prises dans une proximité plus grande avec eux et avec leurs territoires. Unité, efficacité, proximité! En remplaçant trois assemblées par une seule, nous gagnerons en simplicité et en transparence, c est-à-dire en démocratie. Ensuite, la Collectivité Territoriale d Alsace nous permettra de réaliser des économies de fonctionnement et de simplifier les prises de décision et les circuits administratifs, au service de l Alsace et des Alsaciens. Enfin, elle confèrera à l Alsace davantage de poids et de crédit pour défendre ses propres intérêts face à l Etat et pour mieux travailler avec les régions voisines du Rhin supérieur. La Collectivité Territoriale d Alsace, c est l unité, l efficacité et la proximité pour une Alsace plus forte politiquement. Le choix vous appartient! C est un choix capital que nous avons à faire. La décision est historique : voulonsnous donner à l Alsace une organisation territoriale plus simple, plus efficace et plus transparente pour les décennies qui viennent? C est à vous de répondre et de vous prononcer. La consultation se tiendra le 7 avril En choisissant de répondre «oui» au référendum, vous déciderez de la création de la Collectivité Territoriale d Alsace. Mieux : vous direz votre fierté et votre confiance en l Alsace! Les élus de la «Majorité alsacienne» : N. BRANDALISE, J.-M. BELLIARD, L. BURCKEL, M. CALDEROLI-LOTZ, C. CAMILO, J. CATTIN, R. DANESI, A. DESCHAMPS, M-R FISCHER, A. GROSSKOST, Y. HEMEDINGER, A. HERTH, M. JUNG, F. LOOS, P. MANGIN, L. MERABET, J.-P. OMEYER, A. REICHARDT, P. RICHERT, C. RISSER, S. ROHFRITSCH, N. ROOS, P. SCHMIDIGER, G. SCHOLLY, N. THOMAS, J. VOGEL, H. ZELLER, C. ZUBER La loi relative à la Démocratie de Proximité votée au Parlement et promulguée le 27 février 2002 prévoit que lorsqu une région diffuse La loi un bulletind information, relative à la Démocratie un espace de Proximité doit être votée réservé au à Parlement l expression et des promulguée groupes d élus le 27 février représentés 2002 prévoit au sein que du Conseil lorsqu une Régional. région diffuse un bulletind information, Dans le cadre de l application un espace doit de cette être loi, réservé le Conseil à l expression Régional des d Alsace, groupes lors d élus de sa représentés séance plénière au sein du 16 du avril Conseil 2004, Régional. a adopté le principe Dans d un le espace cadre de d expression l application pour de cette les groupes loi, le Conseil politiques, Régional dont d Alsace, la taille est lors proportionnelle de sa séance plénière à leur nombre du 16 avril d élus 2004, au Conseil Régional. a adopté le principe d un espace d expression AVERTISSEMENT pour AUX les groupes LECTEURS... politiques, Les différentes dont la taille Tribunes est proportionnelle des groupes politiques à leur nombre d élus au Conseil Régional. AVERTISSEMENT du Conseil AUX LECTEURS... Régional d Alsace Les différentes n engagent Tribunes que leurs des auteurs. groupes politiques du Conseil Régional d Alsace n engagent que leurs auteurs. décembre 2012 XXXXX

16 ambassadeur alsacien Christine Ferber Un régal d authenticité en phase avec leur terroir, les douceurs de Christine Ferber ne cessent de régaler le monde. Il suffit de parler quelques minutes avec Christine Ferber pour saisir un peu de sa personnalité. Douce et attentive, elle peut vous laisser quelques instants en attente, si du côté de la cuisine une urgence apparaît. Et puis elle revient et reprend la conversation avec la même concentration et la même générosité. Cette saga alsacienne que sont les douceurs Ferber - des confitures aux chocolats en passant par les gâteaux et les glaces - n a jamais quitté Niedemorschwihr, le berceau de ses origines. Aujourd hui, les produits Ferber s exportent à New-York, en Chine, en Australie depuis l année dernière, en Europe bien sûr... et au Japon où Christine est invitée, chaque année, au Salon du Chocolat de Tokyo. Portrait réalisé par François Nussbaumer Région Alsace Une affaire d émotions Sa nièce de huit ans, Salomé, l y accompagnera en mars prochain car la transmission reste valeur sacrée dans une famille où œuvrent, aux côtés de Christine et de ses 35 salariés, sa soeur Elisabeth, son frère Bruno - qui confectionne un extraordinaire foie gras -, et sa bellesœur. Nous sommes «une maison» dans tous les sens du terme, dit-elle, en s en retournant à la confection des pains d épices d hiver. Plus tard, elle passera aux galettes et aux beignets et puis aux chocolats à l approche de Pâques. A tant d autres choses en fait, sans oublier les confitures qui ont fait sa renommée. «J aime ce voyage au rythme des saisons», dit-elle et l on sent que c est pour elle affaire d émotions visuelles, tactiles, olfactives et bien sûr gustatives. Elle veut faire «le meilleur à partir du meilleur» et ne laisse sortir de ses cuisines «que des choses qu elle a elle-même envie de déguster.» ArticCode et QR Code MODE D EMPLOI 16 dans tous les grands secteurs Les secteurs d activité des partenaires de la marque Alsace se répartissent comme suit : services 15 %, industrie 11 %, agroalimentaire 9 %, artisanat 10 %, tourisme, restauration et culture 24 %, communication, médias 13 %, recherche, santé 2 %, associations 13 %, institutions 3 %. magazine d information du Conseil Régional d Alsace ArticCode 0855 ArticCode (chiffres) Vous accédez au site de la Région et cliquez sur la Une du journal, dans la colonne de gauche. Vous saisissez l ArticCode dans le formulaire puis cliquez sur Accès direct. L article que vous souhaitez lire s affiche directement. QRCode Vous scannez le QR Code de l article qui vous intéresse avec votre smartphone. Et vous accédez directement au site de la Région Alsace et vous procédez comme pour l ArticCode.

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION Discours de clôture de Clotilde VALTER, Secrétaire d Etat chargée de la Réforme de l Etat et de la Simplification

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

TGV RHIN-RHÔNE : OUVERTURE DES RESERVATIONS LE 13 OCTOBRE AVEC UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE DE LANCEMENT

TGV RHIN-RHÔNE : OUVERTURE DES RESERVATIONS LE 13 OCTOBRE AVEC UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE DE LANCEMENT REGION BOURGOGNE FRANCHE-COMTE COMMUNIQUÉ N 33 - DIJON, LE 6 OCTOBRE 2011 TGV RHIN-RHÔNE : OUVERTURE DES RESERVATIONS LE 13 OCTOBRE AVEC UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE DE LANCEMENT A partir du 13 octobre, la

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

On ne rembourse que les intérêts et pas le capital de la dette

On ne rembourse que les intérêts et pas le capital de la dette Réforme territoriale «Coût et impact sur les territoires» Nîmes 19 septembre 2014 Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales Situation politique 2007-2012 : 1600 milliards de dette

Plus en détail

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Journée de présentation des résultats de la concertation nationale et régionale sur les éléments techniques du projet de réglementation thermique du Bâtiment *** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Service de presse Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Dossier de presse Contacts presse William Beuve-Méry william.beuve-mery@iledefrance.fr

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Présidence allemande de la Conférence du Rhin supérieur 2015

Présidence allemande de la Conférence du Rhin supérieur 2015 Présidence allemande de la Conférence du Rhin supérieur 2015 Plus facile ensemble : Education, formation et transports dans l espace du Rhin supérieur Le Regierungspräsidium de Karlsruhe assurera la présidence

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

ANNEXES A LA DELIBERATION

ANNEXES A LA DELIBERATION 3 ANNEXES A LA DELIBERATION 4 Annexe 1 : Organisation des Etats généraux Structuré par le dialogue entre les parties prenantes, le processus de concertation des Etats Généraux sera continu et se prolongera

Plus en détail

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES I. Présentation de l action La Région Guadeloupe a créé en 2007 une Agence régionale de développement économique (ARDE) afin de se doter d un outil performant capable

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat En perspective de la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Climat qui se tiendra à Paris en décembre

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

LE FER ET LA ROUTE :

LE FER ET LA ROUTE : LE FER ET LA ROUTE : UNE COMPLEMENTARITE NECESSAIRE EN REGION MIDI-PYRENEES Extrait «www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf» www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

Le Conseil Régional d Alsace

Le Conseil Régional d Alsace Le Conseil Régional d Alsace 2010-2015 L'organisation territoriale française s'appuie sur quatre échelons : l'état, la Région (Conseil Régional), le Département (Conseil Général), la commune (Conseil Municipal).

Plus en détail

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet Pour un Futur [simple] Téléchargez le rapport complet Entreprise, collectivité : vous souhaitez en savoir plus et rentrer dans la dynamique du véhicule électrique? Retrouvez dans le rapport complet du

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND, THIZY CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE PRINCIPES FONDATEURS Les communes de BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND et THIZY ont

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS NUMERIQUE & INFORMATIQUE Les établissements publics rencontrent les PME 7 JUILLET 2014 1 ère édition Centre de conférences Pierre Mendès-France 139, rue de Bercy

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

60 actions pour lutter contre le changement climatique

60 actions pour lutter contre le changement climatique E N V I R O N N E M E N T 60 actions pour lutter contre le changement climatique Plan Climat 1 p. 3 Lutter contre le changement climatique et anticiper ses effets sur notre territoire p. 4 Agir pour limiter

Plus en détail

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART?

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? 1 2 MAÎTRES MOTS POUR LE PROJET... EFFICACE ET RAISONNABLE «Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c est parce que nous n'osons pas

Plus en détail

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en Relancer l investissement en France, un impératif pour la croissance. Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en 2015 surement inférieur à 1%. Ce n

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT AP - Rapport n 3 3 1/10 3 PROPOSITION ASSEMBLEE PLENIERE 13 DECEMBRE 2013 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL Intégration de critères

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Virginie CALMELS

DELEGATION DE Madame Virginie CALMELS DELEGATION DE Madame Virginie CALMELS 550 Séance du lundi 15 décembre 2014 D-2014/654 Convention d objectifs 2015-2016 entre la Ville de Bordeaux et l Association AQUINUM. Autorisation. Signature. Madame

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Programme «50 chantiers pionniers» : Objectif atteint! 57 maisons alsaciennes rénovées au standard BBC, un parc de référence unique en France.

Programme «50 chantiers pionniers» : Objectif atteint! 57 maisons alsaciennes rénovées au standard BBC, un parc de référence unique en France. Communiqué de presse, 10 décembre 2012 Programme «50 chantiers pionniers» : Objectif atteint! 57 maisons alsaciennes rénovées au standard BBC, un parc de référence unique en France. Diviser par quatre

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 La Région Centre accompagne les jeunes en Europe Parcours d Europe www.regioncentre.fr www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 De plus en plus de jeunes, lycéen(ne)s,

Plus en détail

Avenir des métiers Métiers d avenir

Avenir des métiers Métiers d avenir Résultats de l enquête croisée «Entreprises / Jeunes» de l Association Jeunesse et Entreprises Avenir des métiers Métiers d avenir Enquête réalisée avec OpinionWay, de juin à septembre 2014 auprès de 304

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi Plateforme commune Etat- Régions : ensemble pour l emploi L Etat et les Régions s allient pour mener la bataille de l emploi et impulsent une nouvelle façon de travailler ensemble par la signature d une

Plus en détail

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES Sous-Direction des Partenariats Public-Privé Bureau des Sociétés d Economie Mixte 2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET

Plus en détail

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010 22 juin 2011 L AFD en Outre-mer en 2010 Qui sommes-nous? Un EPIC, sous tutelle des ministères : des Affaires Etrangères et Européennes de l Economie, des Finances et de l Industrie de l Intérieur, de l

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

JU 2015 Journées des Universités et des formations post bac 5 et 6 février 2015 9h 17h Parc des expositions du Wacken Hall 20

JU 2015 Journées des Universités et des formations post bac 5 et 6 février 2015 9h 17h Parc des expositions du Wacken Hall 20 JU 2015 Journées des Universités et des formations post bac 5 et 6 février 2015 9h 17h Parc des expositions du Wacken Hall 20 Contacts presse Espace avenir Anne-Laure Bittmann Coordinatrice Journées des

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E www.cooperation-tourisme.org Un outil au service du développement territorial Échanger, partager et construire des partenariats

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

Sommaire. p. 5-6. Historique... p. 7. Structure & Organisation... p. 8-9. Missions & Fonctions... p. 10. Quelques chiffres... p. 10. Perspectives...

Sommaire. p. 5-6. Historique... p. 7. Structure & Organisation... p. 8-9. Missions & Fonctions... p. 10. Quelques chiffres... p. 10. Perspectives... Sommaire Historique... Structure & Organisation... Missions & Fonctions... Quelques chiffres... Perspectives... Partenaires... p. 5-6 p. 7 p. 8-9 p. 10 p. 10 p. 11 Historique En novembre 1993, l instance

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739 Séance publique du 21 juin 2005 Délibération n 2005-2739 commission principale : développement économique objet : Démarche Lyon ville de l'entrepreneuriat - Soutien à l'association Action'elles pour son

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

L Institut National de la Propriété Industrielle

L Institut National de la Propriété Industrielle L Institut National de la Propriété Industrielle Rôle de la propriété industrielle Récompenser l effort des innovateurs en leur donnant des droits pour diffuser leurs créations et les faire fructifier

Plus en détail

Compte rendu par atelier : forum de la transition

Compte rendu par atelier : forum de la transition Compte rendu par atelier : forum de la transition Chaque restitution est détaillée de façon à respecter la fiche cadre remplie lors de la journée. L intérêt de ce compte rendu est de permettre à tous les

Plus en détail