La chambre de métiers et de l artisanat à l écoute de ses ressortissants p. 14.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La chambre de métiers et de l artisanat à l écoute de ses ressortissants p. 14. www.cma-cantal.fr"

Transcription

1 Chambre de métiers et de l Artisanat du Cantal Allier (03) Cantal (15) Haute-Loire (43) Puy-de-Dôme (63) Magazine des Chambres de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Juin 2014 N 6 PortrAIt La carrosserie teissèdre labellisée P. 3 événement Les artimobiles visitent le Cantal P. 14 PRESTATIONS La chambre de métiers et de l artisanat à l écoute de ses ressortissants p. 14 Dossier P. 11 APPrentISSAGe misez sur l apprentissage AuVerGne BTMS ÉBÉNISTE, une FormAtIon unique en FrAnCe p. 7/8 Les Journées Européennes des Métiers d Art en Auvergne : un succès qui ne se dément pas p. 9

2 15 2 Rubricage LE MOT Du PréSIDent CRMA Auvergne - Édition Cantal - Juin 2014 N 6 Canta l à lire aussi ALLIer > Formation fibre optique Dossier apprentissage HAute-LoIre > L enjeu des marches public : Serge Vidal veut sensibiliser les Maires suite aux élections municipales PuY-De-DÔme > Les aides du Conseil général du 63 Label EPV, l excellence des savoir-faire Français et le Cantal alors! Avec le regroupement des régions et la volonté de notre oligarchie de vouloir à tout prix faire disparaître les départements, que va devenir notre département, celui que nous avons coûte que coûte voulu défendre car il représente pour nous une identité, une marque, un symbole. En effet, ce beau département du Cantal a supporté son éloignement, son enclavement, sa mauvaise et contre publicité de températures les plus basses de France, ses revenus les plus bas du pays mais il a su garder l attachement de ses habitants, ceux qui y vivent tous les jours et ceux qui ont dû pour plusieurs raisons le quitter et qui souhaitent le retrouver en l état à leur retour au pays. Cet attachement reste très fort et outre les pertes qu il peut y avoir en s éloignant encore plus de la capitale régionale (Lyon), il va falloir nous battre pour espérer décrocher la reconnaissance de pays plus puissants. Solidarité, péréquation, différenciation, reconnaissance de nos atouts, faisons de notre département un espace de vie de qualité où les relations humaines ne sont pas un vain mot. Faisons du Cantal «La Suisse» de la région Rhône Alpes Auvergne. Tout cela est encore possible avec des moyens nouveaux, des élus jouant enfin pour leurs idées «cantaliennes», soudées, solidaires et inventives. L Artisanat sera prêt à participer à cet élan nouveau à la seule condition de lui faire confiance car notre présence sur les territoires reste déterminante auprès de la population et de nos amis agriculteurs en particulier. À bon entendeur Christian Vabret Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cantal 15 3 Actualités Portrait : la carrosserie Teissedre labellisée Développement durable : Éco-construction, l avenir des métiers du bâtiment 4-6 Formation 7 AuVerGne - BTMS ébéniste, une formation unique en France DOSSIER - Apprentissage misez sur l apprentissage 14 Actualités - Prestations de la CMA - Les Artimobiles 15 organisations professionnelles - Arnaques RSI - Directeur de la publication : Christian Vabret Responsable de la rédaction : Bernard Sabot - Comité de rédaction : services de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Crédits photos : Chambres de Métiers et de l Artisanat 03 / 15 / 43 / 63 / Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat CRMA Auvergne - 17, boulevard Berthelot - CS Chamalières Cedex - Contact : service communication - Tél Dépôt légal à parution CMA Cantal - Directeur de la publication : Christian Vabret Responsable de la rédaction : Anne Lipowicz - Comité de rédaction : services de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cantal Crédits photos : Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cantal, Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne et les organisations professionnelles - Thinkstock CMA - 45, avenue de la République - CS Aurillac Cedex - Tél Tirage : exemplaires - ISSN : Publicités : Centre France Publicité - Conception / réalisation : (Auvergne - France) F Tél

3 CRMA Auvergne - Édition Cantal - Juin 2014 N 6 Actualités 3 < Développement durable Éco-construction : l avenir des métiers du bâtiment Le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat a mis en ligne en 2012, le site de l éco-construction auvergnat. Aujourd hui penser «éco-construction ou éco-rénovation» n est plus marginal dans l esprit des consommateurs. La progression des demandes est considérable et ne cessera d augmenter dans les années qui viennent rejoignant d autres comportements du même type. Pour les entreprises du bâtiment, l enjeu est de taille et les artisans ne sont pas toujours armés pour se faire connaître et faire reconnaître leurs savoir-faire face aux grandes enseignes. Ce marché est global et concerne tous les métiers du bâtiment : l isolation des murs, des toitures, des planchers (gros œuvre, maçon, charpentier, couvreur, étancheur, carreleur, plâtrier, plaquiste), les remplacements de fenêtres (menuisiers agenceurs), le travail sur la ventilation, les systèmes de régulation, les instruments de suivi des consommations (électriciens) et la performance des systèmes de chauffage (plombiers, chauffagistes) Considérant qu il est indispensable de positionner l Artisanat en tant qu acteur incontournable de l éco-construction, le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat d Auvergne, en partenariat avec les organisations professionnelles du bâtiment a mis en ligne le site, depuis plus d un an : Véritable portail de la construction durable, il assure la promotion des entreprises artisanales du bâtiment ayant un savoir-faire reconnu dans les domaines de l éco-construction, l éco-rénovation et la maîtrise de l énergie. Vous avez une expérience significative dans la mise en œuvre des techniques et matériaux liés à l éco-construction? Faites-vous référencer gratuitement dans l annuaire en ligne! < Portrait La Carrosserie Teissèdre labellisée L entreprise sanfloraine a reçu un label de la marque «Glasurit», gage d optimisation de l entreprise. Installée depuis 1992 à Saint-Flour, la carrosserie Teissèdre vient d être labellisée «excellence opérationnelle». Le label «excellence opérationnelle» est un gage de performance pour les carrossiers. Le but est de leur permettre de se valoriser auprès de leurs clients tout en optimisant les performances de leur entreprise de façon durable. C est dans ce contexte que la carrosserie Charles et Bruno Teissèdre de Saint- Flour vient d être labellisée. Elle s est vue remettre de diplôme par Patricia Magnand, responsable de secteur de la marque «Glasurit» en présence de représentants de l entreprise Flauraud, distributrice du produit. Première carrosserie à obtenir ce label dans le département, les efforts et le travail entrepris par le chef d entreprise et les salariés se voient aujourd hui récompensés de la meilleure des manières. «Nous avons travaillé à l obtention de ce label par rapport à un cahier des charges comprenant plusieurs tâches techniques et administratives. Cet engagement recouvrait aussi bien l accueil de clients que la gestion des sinistres et la qualité de travail. Il a fallu définir un organigramme de l entreprise et acquérir une lampe de lumière du jour pour identifier correctement la teinte durant l hiver» a expliqué Bruno Teissèdre, chef d entreprise. Parmi les obligations, la carrosserie a dû mettre en place un contrat de prêt pour les véhicules de courtoisie précisant le kilométrage de départ et de retour afin d éviter les abus, avec copie du permis de conduire. La marque «Glasurit» assure également des formations et des audits des ateliers partenaires. Cette certification sera également reprise sur l ensemble des documents de communication et administratifs de l entreprise permettant ainsi de mettre en avant le travail accompli par toute l équipe. Grâce à ce label, la carrosserie Teissèdre s est engagée dans une démarche de qualité évolutive qui bénéficie à l ensemble de sa clientèle. L entreprise va donc s efforcer de gravir l échelon supérieur avec la mise en place d un process au niveau de l atelier. Nul doute que l entreprise familiale s efforcera de réussir cet objectif avec autant de détermination, de brio et de réussite que le précédent.

4 4 FORMATION CRMA Auvergne - Édition Cantal - Juin 2014 N 6 Agenda des formations > 2 e semestre 2014 La formation continue Plus d infos sur notre site : Contacts : Josy Triniol Informatique Créer son site Internet > Aurillac 17, 18, 24 et 25 novembre 2014 > Saint-Flour 6, 7, 13 et 14 octobre 2014 Appréhender les aspects techniques, stratégiques et budgétaires de la création d un site sur Internet. Maîtriser cet outil attractif et à fort impact vis-à-vis de votre clientèle. Créer sa boutique en ligne > Aurillac 8 et 9 décembre 2014 Créer une vitrine/magasin en ligne. Logiciel EBP Compta > Aurillac 24 et 25 novembre 2014 Sécurité au travail L évaluation des risques professionnels et la tenue du Document Unique obligatoire > Aurillac 17 novembre 2014 > Saint-Flour 24 novembre 2014 Identifier le contexte réglementaire relatif à la prévention. Savoir analyser une situation de travail et apprendre à élaborer votre Document Unique obligatoire. Sauveteur Secouriste du Travail (SST) > Saint-Flour 8 et 9 décembre 2014 > Aurillac 17 et 18 novembre 2014 Porter efficacement secours à un collègue accidenté sur le lieu de travail et prodiguer les premiers soins nécessités par son état. Gestion financière Déterminez vos prix de revient et vos prix de vente ou tarifs horaires > Aurillac 3 novembre 2014 Maîtriser le coût de revient et le prix de vente de ses produits. Établir ses tarifs horaires et optimiser les résultats de l entreprise. Savoir interpréter les documents comptables (Compte de résultat et bilan) et suivre mensuellement son activité (tableau de bord) > Aurillac 6 et 7 octobre 2014 Comprendre les notions de base afin de pouvoir communiquer avec le comptable. Faire le lien entre son activité et sa traduction comptable. Identifier les points clefs de son activité. Établir son tableau de bord et le suivi de l activité. Stratégie commerciale Motiver et responsabiliser votre équipe, fidéliser vos collaborateurs > Saint-Flour 1 er et 2 décembre 2014 Connaître les différents mécanismes de motivation. Adapter son management à ses collaborateurs. Suivre et développer les compétences de ses collaborateurs pour optimiser l organisation de l équipe. Vendre plus : élaborer votre plan d action commerciale > Aurillac 24 et 25 novembre 2014 Élaborer votre plan d action commerciale grâce à différentes techniques commerciales et de communication. Marchés publics : mettre toutes les chances de son côté pour les gagner > Aurillac 1 er et 2 décembre 2014 Connaître et maîtriser la réglementation et le code des marchés publics pour répondre efficacement aux appels d offres, se familiariser avec les supports et imprimés, se préparer à la dématérialisation. Environnement et Développement Durable Les nouvelles règles d accessibilité aux handicapés des locaux recevant du public > Aurillac 17 novembre 2014 Connaître et savoir appliquer à ses propres locaux professionnels la réglementation relative à l accessibilité aux handicapés. Connaître ses responsabilités environnementales > Aurillac 13 octobre 2014 Bâtiment Monter et démonter les échafaudages de pied > Aurillac 17 et 18 novembre 2014 Acquérir les compétences opérationnelles nécessaires pour monter et démonter les échafaudages dans le respect des règles de sécurité et de prévention. Préparation à l habilitation au travail en hauteur > Aurillac 3 et 4 novembre 2014 Acquérir les connaissances de base et une pratique suffisant pour évoluer en toute sécurité en hauteur conformément à la législation en vigueur. Quali bois module air > Aurillac 24,25 et 26 novembre 2014 Savoir réaliser l installation et le raccordement de poêles, inserts et foyers fermés (bûche et granulé de bois) en conformité avec la charte nationale de Qualit ENR. Habilitation basse tension électricien (Niveau BR) > Aurillac 1, 2 et 3 décembre 2014 Réaliser en toute sécurité des interventions d entretien et de dépannage d ordre électrique sur des installations ou équipements électriques. Coiffure Coupes à l anglo-saxonne niveau excellence > Aurillac 29 septembre 2014 Développer le sens artistique et créatif par une recherche d originalité dans les coupes. Ce stage s adresse aux coiffeurs maîtrisant parfaitement la technique de coupe anglo-saxonne, désireux d offrir à leur clientèle métamorphose et originalité. Taxi Réactualisation des connaissances de chauffeurs de taxi > Aurillac 28 et 30 octobre 2014 Permettre aux professionnels la mise à jour des connaissances essentielles pour la pratique de conducteur de taxi.

5 CRMA Auvergne - Édition Cantal - Juin 2014 N 6 Formation 5 < Le BM (Brevet de Maîtrise) Le Brevet de Maîtrise de niveau III, la référence du secteur des métiers La Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cantal propose la formation du Brevet de Maîtrise pour toutes les personnes titulaires d un Brevet Professionnel. Le Brevet de Maîtrise, est un titre qui valide l excellence professionnelle et la compétence de gestion managériale de l entreprise artisanale. Il reconnaît à son titulaire le haut niveau de maîtrise de son métier et sa capacité à assurer la gestion financière, la gestion des ressources humaines, la commercialisation des produits et l aptitude à former et accompagner des apprentis. Il permet d acquérir les compétences nécessaires pour piloter et encadrer une équipe, innover, développer et créer ou reprendre une entreprise dans de bonnes conditions. Cette qualification permet d obtenir le titre de Maître Artisan Cette formation diplômante s articule autour de 6 modules généraux : - fonction entrepreneuriale Utiliser les techniques de communication appropriées afin de contribuer au développement de l entreprise artisanale. - fonction commercialisation Situer l entreprise dans son environnement afin de définir une stratégie une stratégie commerciale et mettre en œuvre le plan d actions. - fonction économique et financière d une entreprise artisanale Élaborer, équilibrer et analyser un plan de financement. Lire et établir un compte de résultat et un bilan simplifié. Analyser la rentabilité et la situation financière. - fonction gestion des ressources humaines Recruter et développer les compétences afin d organiser et manager le personnel. Intégrer les principes du droit du travail dans la gestion quotidienne de l entreprise. - fonction maître d apprentissage Accompagner l apprenant dans son projet d insertion professionnelle et sociale. Acquérir les compétences pédagogiques nécessaires à la fonction de maître d apprentissage. - fonction communiquer à l international (anglais) Se présenter, correspondre et converser au quotidien et dans le milieu professionnel. - fonction développer les compétences professionnelles Acquérir la maîtrise parfaite des techniques professionnelles liées à son activité. Après avoir obtenu les 6 modules généraux, la pratique du «métier» suivant son activité professionnelle peut s acquérir par des cours pratiques à la CMA15 soit par la VAE. Un module professionnel en : - Coiffure * ; - Boulanger * ; - Pâtissier, chocolatier, confiseur, traiteur * ; - Traiteur - organisateur de réception * ; - Esthétique ; - Mécanicien automobile ; - Menuiser d agencement et d ameublement ; - Fleuriste. *Cette partie professionnelle est dispensée à AURILLAC. Contact : Viviane Roques

6 6 FORMATION CRMA Auvergne - Édition Cantal - Juin 2014 N 6 < L ADEA (Assistant de Dirigeant d Entreprise Artisanale) La reconnaissance pour l assistant d un chef d entreprise artisanal La Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cantal prépare également aux métiers plus «administratifs» de l artisanat. Ainsi, l Assistant de Dirigeant d Entreprise Artisanale (ADEA) permet d acquérir l équivalent d un bac (niveau IV). Cette formation permet une véritable formation vers la professionnalisation du poste d assistant du chef d entreprise artisanale. Elle s adresse au conjoint du chef d entreprise, collaborateur, salarié et demandeur d emploi. Elle permet l acquisition de nouvelles compétences, la valorisation de l assistant du chef d entreprise tout en tenant compte des disponibilités et des responsabilités du stagiaire. Cette formation s articule autour de 4 modules généraux Communication et relations humaines Gérer administrativement le personnel, assurer le lien permanent et la communication entre le chef d entreprise, l équipe et les partenaires extérieurs. Gestion de l entreprise artisanale Suivre administrativement et financièrement les partenaires de l entreprise, assurer la saisie des opérations courantes en comptabilité, analyser la situation financière et la rentabilité de l entreprise et suivre les contraintes réglementaires. Secrétariat bureautique Assumer les tâches de secrétariat et organiser le fonctionnement administratif de l entreprise en utilisant les outils adaptés. Stratégie et techniques commerciales Participer à l accueil et à la vente des produits et services de l entreprise et proposer au chef d entreprise, des évolutions de la politique commerciale pour favoriser le développement de l entreprise. Les modules à venir sont : Secrétariat bureautique informatique > du 15 septembre au 17 novembre 2014 Le programme détaillé est : L OUTIL INFORMATIQUE Objectifs > Identifier les nouveaux outils informatiques et leurs usages > Définir les tâches susceptibles d être informatisées > Comprendre le processus d informatisation > Dialoguer avec les vendeurs de matériel et de logiciels ainsi qu avec des revendeurs Elles ont dit : «La formation ADEA est une formation très complète. Elle me donnera des notions supplémentaires dans mon métier de secrétaire.» Lisette Daulhac LA BUREAUTIQUE La rédaction et la mise en page sous traitement de texte Objectif > Maîtriser l ensemble des outils bureautiques utiles à l entreprise L utilisation d un tableur Objectif > Maîtriser l ensemble des outils bureautiques utiles à l entreprise Les outils de télécommunications et les paiements Objectifs > Appréhender la fonctionnalité de l ensemble des outils de télécommunication utiles à l entreprise > Savoir choisir et utiliser les outils de paiement et d encaissement L organisation administrative > Prendre en charge et améliorer l organisation administrative de l entreprise Commercialisation > du 24 novembre 2014 au 10 février 2015 Le programme détaillé est : DIAGNOSTIC ET STRATÉGIE COMMERCIALE Objectifs > Analyser une situation commerciale dans son ensemble, participer à l élaboration de la stratégie la plus appropriée par rapport à cette situation > Participer à la définition d une politique commerciale dans son entreprise L ACTION COMMERCIALE Objectif > Participer à la mise en œuvre de la politique commerciale de l entreprise LES TECHNIQUES DE VENTE Objectif > Utiliser les techniques de base de la vente et savoir les adapter à la situation de son entreprise LA RÉDACTION ET LE SUIVI DU MÉMOIRE Objectif > Mettre en application les acquis de la formation sur un projet de l entreprise, formaliser le projet. À noter : si le diplôme ne vous intéresse pas et que vous souhaitez acquérir de nouvelles compétences, vous pouvez choisir de participer à un ou plusieurs modules «à la carte». Contact : Viviane Roques «Cette formation me permet de connaître plus de chose (comptabilité, management ). Grâce à toutes ces informations, je développe ma culture générale. J ai également plus d assurance dans mon entreprise.» Lucile Pace Les dernières récipiendaires lors de la remise de diplôme.

7 Juin 2014 N 6 Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne : une stratégie au service de l entreprise L Assemblée Générale de la Chambre Régionale du 19 mai qui s est tenue dans un contexte de changement annoncé, a adopté à l unanimité les orientations stratégiques préalablement conçues au sein de quatre ateliers constitués d élus et de collaborateurs de nos compagnies. Dans le domaine économique, il s agira en complément des services existants offerts de promouvoir l innovation et la gestion des ressources humaines notamment. Autant de compétences qui nécessitent une spécialisation accrue de nos agents. Pour ce qui concerne la formation, les priorités consistent à renforcer notre organisation au sein de l Université Régionale des Métiers et de l Artisanat en vue de proposer aux jeunes comme aux professionnels une offre de formation globale structurée. La communication, en direction de l artisanat, est une priorité à renforcer en s appuyant sur le vecteur numérique qui prend progressivement le pas sur les autres supports. Le secteur des métiers d art relève d une problématique spécifique qu il convient si possible de traiter par filière. Il nous faut enfin poursuivre l effort de régionalisation administrative entrepris pour générer des économies supplémentaires, optimiser et valoriser nos ressources humaines tout en modernisant les outils de travail. Vous le constatez, ma détermination reste entière pour mener le combat sans céder au découragement afin de favoriser l émergence d un artisanat attractif pour les jeunes, créateur de richesses et donc d emplois, fier de la volonté des femmes et des hommes qui le composent en lui donnant force et dynamisme. Le Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Christian Vabret < Dossier BTMS ÉBÉNISTE, UNE FORMATION UNIQUE EN FRANCE Le Brevet Technique des Métiers Supérieur Ébéniste option restauration de meubles anciens est unique en France par l originalité de son partenariat avec le Centre des Monuments Nationaux. Un château pour cadre de formation Depuis 1999, apprentis et stagiaires de cette formation peuvent bénéficier du cadre et de la collection mobilière exceptionnelle du Château d Aulteribe pour apprendre le métier de restaurateur de mobilier. De niveau équivalent au BTS ou DUT niveau III ce titre a été créé et mis au point par les artisans ébénistes et ébénistes restaurateurs dans le cadre de travaux organisés par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA). D une durée de heures sur 2 ans, cette formation en alternance (5 semaines en entreprise et 2 semaines en centre de formation) permet aux jeunes d acquérir une réelle expérience professionnelle. Un programme pour accéder à l excellence Portée par l IFP 43, CFA interprofessionnel de Haute-Loire, sous l égide de la Chambre de Métiers et d Artisanat départementale, la formation BTMS Ébéniste déploie ses enseignements sur deux sites. Les cours théoriques sont assurés à l IFP 43 situé à Bains (Haute-Loire, 10 km du Puy-en-Velay), où les futurs ébénistes abordent des notions transversales telles que le dessin d art, le Dessin Assisté par Ordinateur, la gestion d entreprise, l organisation du travail, la commercialisation, la communication, l anglais. Les enseignements pratiques ont lieu au Château d Aulteribe à Sermentizon proche de Thiers (Puy-de-Dôme). L établissement, propriété du Centre des Monuments Nationaux, met à disposition des apprentis et stagiaires salles de cours et atelier. Ce monument possède l une des collections mobilières les plus importantes de France (mobilier du XV e au XIX e siècle). Celle-ci constitue un support pédagogique exceptionnel qui répond parfaitement aux exigences du BTMS, notamment pour les enseignements de la restauration, de la conservation du patrimoine, de l histoire de l art, des styles et des techniques de marqueterie. C est une chance unique pour les apprentis que d apprendre dans ce cadre exceptionnel. Un cycle de formation de 2 ans Au cours des 2 ans de formation, chaque jeune va choisir, dans la collection du château, un meuble dont il assurera la restauration sous la responsabilité de Gérard Albeza, ancien responsable de l atelier Restauration «mobilier» au Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France. Au contact de leur formateur, apprentis et stagiaires apprennent à respecter la méthodologie stricte propre à la restauration d un meuble d art : constat d état, diagnostic des altérations, proposition d interventions, rapport d interventions, etc. La formation se conclut par un examen théorique et pratique au cours duquel ils auront à présenter et justifier devant un jury de professionnels la restauration de l œuvre d art qu ils ont réalisée. Prochain démarrage de formation : 1 er octobre 2014 Contact : IFP 43 - Tél. :

8 8 Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Juin 2014 N 6 < Dossier (suite) Delphine LAMOUR, Promotion 2011 «Ayant suivi un CAP ébénisterie, puis un Titre professionnel de niveau IV Restauration de Mobilier d art, il m a paru logique de compléter mon parcours de formation par le BTMS Ébénisterie option Restauration de mobilier, pour arriver à un diplôme de niveau III. Le BTMS m a permis d enrichir mes connaissances théoriques et professionnelles par le principe de l alternance. Riche des enseignements apportés par les professionnels du CFA, et du cadre privilégié du château d Aulteribe, j ai pu travailler sur du mobilier classé au Centre des Monuments Nationaux. Les différents enseignements m ont donné l occasion de rencontrer, d apprendre, d échanger avec des pensées autant intéressantes que variées. Au cours du BTMS, j ai pu mettre à profit toutes ces compétences acquises au fil de ces rencontres, en ayant l honneur de restaurer un meuble prestigieux : le Cabinet Wrangel Schrank. Cette expérience m a aussi confronté aux exigences de l exercice du métier d ébéniste restaurateur. Suite à l obtention du diplôme, j ai intégré l entreprise dans laquelle je travaillais en apprentissage.» Cabinet à poser du XVI è siècle, Wrangel Schrank restauré par Delphine LAMOUR Gérard ALBEZA, enseignant en restauration de mobilier Ancien responsable restauration «mobilier» au Centre de recherche et de restauration des Musées de France Quelle est votre définition du métier d ébéniste? «C est avoir le goût d un travail où l activité physique est bien présente, où l habileté manuelle est grande et l intervention humaine active. Choisir le métier d ébéniste, c est maîtriser des gestes chargés d histoire, appliquer des techniques traditionnelles, s adapter et innover pour conserver le geste de la main. Qu il se spécialise dans la conservation du patrimoine ou dans la création d art, l artisan ébéniste évolue grâce à ses connaissances et à son savoir-faire.» Quelle est votre vision de la formation? «Plusieurs valeurs peuvent être mises en exergue : formation en alternance chez un professionnel, formation de niveau III donnant accès à l université, association des anciens élèves, etc. Les ateliers qui recrutent ont besoin de techniciens qui ont acquis une certaine expérience d atelier, une autonomie dans le travail et un bon niveau de pratique manuelle. La formation BTMS ébénisterie est une des bonnes alternatives pour accéder à la pratique du métier. Elle donne aux futurs ébénistes une base pour parfaire leur perfectionnement à l occasion de rencontres professionnelles.» Nicolas CRÉTOIS, Promotion 2005 «Le BTMS et son environnement m ont aidé dans la compréhension technique et historique du métier d ébéniste-restaurateur. La formation BTMS en alternance a été une opportunité d insertion dans le monde du travail et une continuité de formation intéressante». Comment suis-je arrivé en BTMS? CAP ébéniste Bac Pro Artisanat et métiers d art, Ébénisterie Mon parcours depuis le BTMS Actuellement, ébéniste-restaurateur, Atelier Évain Sébastien, Paris. Stage de perfectionnement au «Victoria and Albert Museum». Ébéniste-restaurateur, atelier Yannick Chastang, Grande Bretagne. Président de l Association des Anciens élèves du BTMS de 2007 à CONTACTS Institut de Formation Professionnelle 43 (IFP 43) CFA Interprofessionnel de Haute-Loire Les Yssets Bains Tél Fax

9 Juin 2014 N 6 Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne 9 < Événement Les Journées Européennes des Métiers d Art en Auvergne : un succès qui ne se dément pas Les 4, 5 et 6 avril dernier, les JEMA ont su une nouvelle fois rassembler un public nombreux et enthousiaste, venus à la rencontre de 200 professionnels des métiers d art. Retour en images sur cet événement désormais incontournable en Auvergne. À Saint-Ilpize, Guy Vissac, Vice-Président du Conseil général de la Haute-Loire et Jean-Pierre Vigier, Député, ont salué le savoir-faire des artisans d art. C est à Murat, dans le Cantal, que Christian Vabret, Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat a lancé officiellement les JEMA 2014 en présence de nombreux artisans d art et d élus locaux. À Chavaniac-Lafayette, les professionnels des métiers d art ont présenté leurs créations à de nombreux élus. Goudgi, invité d honneur de Saint-Flour, a présenté les œuvres qu il a réalisées pour la Ville. À Brioude, Cécile Aurejac, Présidente de l Association Terres et Potiers d Auvergne inaugure l exposition consacrée aux arts de la table. Serge Vidal, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Haute-Loire, a lancé l exposition «Temporel» à l Hôtel du Département, en présence notamment de Gérard Roche, Président du Conseil général de la Haute-Loire, Laurent Wauquiez, Député Maire du Puy-en-Velay et de Denis Labbé, Préfet. Au Domaine de la Prade à Cébazat, Serge Bagel, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme a rencontré les artisans d art accompagné de Hamid Berkani, Vice-Président du Conseil régional d Auvergne et Flavien Neuvy, Maire de Cébazat.

10 10 Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Juin 2014 N 6 < Démarche de progrès CAPEA Action : Cap vers le progrès Vendredi 21 mars 2014, dans les locaux du laboratoire de prothèse dentaire Philippe Lacour, les participants à la démarche CAPEA (Cycle d Amélioration de la Performance des Entreprises Artisanales) en 2012 et 2013 se sont vus remettre une attestation de suivi qui officialise leur implication active et souligne leur volonté d inscrire leur entreprise dans une perspective de développement. L occasion également de lancer le «Club CAPEA», qui réunira les entreprises qui ont participé à la démarche depuis sa création. Ce club se veut être un lieu d échanges et de concertation pour les entreprises et de recueil de réflexions prospectives d artisans pour le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat. Communiquez votre passion HT LE MILLE Quantité minimale exemplaires FRANCO DE PORT Émilie Vallée, Christian Vabret et Serge Bagel entourés des lauréats. Depuis sa mise en place en 2008, 52 entreprises artisanales en Auvergne ont bénéficié du dispositif CAPEA, parmi lesquelles le Laboratoire de prothèse dentaire Philippe Lacour, premier en Auvergne dans cette spécialité à rejoindre cette démarche. Grâce au soutien du Conseil régional d Auvergne et de partenaires privés (la Banque Populaire, le Crédit Mutuel, la MAAF), ces entreprises artisanales ont eu la possibilité d accéder à CAPEA, moyennant une participation financière raisonnable pour des résultats positifs en termes d évolution de chiffre d affaires et d emploi. Pour Philippe Lacour, prothésiste dentaire à Clermont-Ferrand, «la réussite de cette démarche passe par l adhésion de tous, le chef d entreprise et l ensemble de son personnel. Les réunions collectives organisées régulièrement tout au long de cette démarche qualitative sont la clé pour démystifier ce dispositif, l appréhender de manière positive et faire que chacun se remette en question dans le travail qu il effectue au quotidien». Au cours des différentes interventions, Émilie Vallée, pour le Conseil régional, a tenu à féliciter à la fois les entreprises artisanales qui se sont inscrites dans cette démarche de progrès mais aussi la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat qui a su mettre en œuvre une action qui porte ses fruits et dont chacun peut mesurer la qualité et l originalité. Christian Vabret, tout en insistant sur la période difficile que traverse l artisanat, a conclu en précisant : «Je veux souligner l importance de notre engagement pour soutenir l artisanat avec des solutions personnalisées à chaque problématique et nous mettons toute notre énergie pour trouver des dispositifs comme CAPEA afin d accompagner les entreprises le plus efficacement possible». Martin SA Entreprise générale Flyers A4 (21 x 29,7 cm) Recto/verso quadri OU Label Fleurs Une nouvelle chaîne de fleuristes Flyers A5 (15 x 21 cm) - 4 pages Recto/verso quadri Ucidelestiaes peri ut latasperite omnis eos alitem. UtDenimet, at plit, vero te dollant qui ipsaperepudi con pera con CAPEA Action est une démarche de progrès de premier niveau à destination des entreprises qui souhaitent structurer leur management. Le dispositif aborde plusieurs thématiques : améliorer l organisation ; gagner du temps ; améliorer la qualité de la production ; mieux répondre aux attentes des clients ; et éventuellement obtenir une certification type ISO 9001 (par choix ou pour répondre à la demande de clients ou de fournisseurs). Quantité minimale : exemplaires Fichiers fournis par vos soins À partir de exemplaires : prix dégressif, nous consulter

11 CRMA Auvergne - Édition Cantal - Juin 2014 N 6 Dossier 11 APPRENTISSAGE Misez sur Excellent moyen pour entrer dans la vie active, l apprentissage a souvent été apparenté à une voie de «garage» pour les jeunes qui n arrivaient pas à suivre correctement dans le système scolaire. Or, l apprentissage est avant tout le moyen d apprendre un métier par le biais du savoir-faire d un artisan expérimenté. La première entreprise de France est également un vivier de nombreux métiers aussi différents les uns des autres. l apprentissage Pour les dirigeants, il est également important de former des jeunes afin d assurer l avenir de nos métiers. Embaucher un apprenti veut bien évidemment dire donner du temps à ce dernier pour le former. Mais c est également s assurer d avoir un salarié qualifié et un potentiel repreneur. Transmettre son savoir faire à un jeune avide d apprendre, n est-ce pas là, la meilleure manière de donner un avenir à son entreprise? À l heure du numérique où on ne parle que d Internet au détriment des services de proximité, des commerces ou des artisans indispensables à notre département, nous devons nous concentrer sur nos forces. L apprentissage en fait partie. Seuls les artisans sont en mesure de former si bien les jeunes, de transmettre leur savoir-faire de cette manière et avec une telle efficacité. Nous devons reprendre confiance en nous et en notre manière de former. Bien conscients des difficultés auxquelles se heurtent les maîtres d apprentissage, notamment financières, l État et le Conseil Régional d Auvergne proposent des aides pour inciter à l embauche d apprentis. Dans ce numéro, vous trouverez un dossier consacré à l apprentissage avec notamment la présentation des services susceptibles de vous aider dans vos recherches d apprenti. Nos services sont bien évidemment à votre disposition pour vous renseigner en termes de réglementation, de rémunération ou encore au niveau des aides. Notre rôle est de vous accompagner dans vos démarches donc n hésitez pas à nous contacter.

12 12 Dossier CRMA Auvergne - Édition Cantal - Juin 2014 N 6 < Apprentissage En immersion avec Valérie Chanut Valérie Chanut nous fait part de son rôle au sein de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cantal. Cap Artisans : quel est votre rôle au sein de la Chambre de métiers et de l Artisanat du Cantal? Depuis un an maintenant, je suis responsable du service apprentissage. Mon travail consiste à l élaboration du contrat d apprentissage et de son enregistrement ainsi que de la mise en relation entre les jeunes et les chefs d entreprise. J informe également nos ressortissants des changements (rémunération, aides financières, réglementation ). Je participe également aux manifestations relatives à l apprentissage (Forum, Passeport Métiers Cantal, Nuit de l orientation, interventions dans les collèges ). Je remplace également ma collègue du Centre de Formalités des Entreprises lors de ses absences. Cap Artisans : comment procédez-vous pour «réaliser» un contrat? Il s agit d une procédure bien définie qui se déroule en plusieurs étapes bien distinctes : - contact avec l employeur ou le futur apprenti ; - envoi du précontrat pour recueillir les informations nécessaires pour préparer le contrat définitif ; - envoi du contrat pour signature de toutes les parties (représentant légal, apprenti et chef d entreprise) avec la liste des pièces à fournir ; - une fois signé, envoi du contrat au Centre de Formations d Apprentis pour visa - enregistrement du contrat ; - envoi d un exemplaire original à l employeur et à l apprenti. Cap Artisans : avez-vous remarqué une baisse de contrats récemment ou des disparités entre l offre et la demande? Certains secteurs souffrent-ils d un manque de jeune ou au contraire d un manque d offre? Pour cette nouvelle campagne , il est vrai que pour le moment, nous remarquons une baisse des offres d apprentissage pour diverses raisons. Par contre, nous avons toujours autant de demandes des jeunes. Mais la campagne ne fait que commencer et beaucoup de chefs d entreprise attendent les résultats de leurs jeunes. Nous avons donc encore le temps pour nous poser la question. Quant aux secteurs d activité, l alimentaire (boulangerie, pâtisserie ) et les services (coiffure ) sont très demandés. Nous avons plus de demandes des jeunes que d offres à proposer. Les émissions de télévision y sont pour beaucoup je pense. Le bâtiment arrive en 3 e position alors que nous avons beaucoup d offres dans ce secteur. Concernant la promotion de l apprentissage, la Chambre de métiers et de l Artisanat du Cantal met-elle en place un dispositif spécifique? En ce qui concerne les jeunes, la compagnie consulaire rencontre les collégiens afin de leur présenter l artisanat avec ses différents métiers et le contrat d apprentissage. C est une action très importante au sein de la CMA. Nous nous sommes rendu compte que les collégiens ne connaissaient pas toujours les métiers de l artisanat et les diplômes (CAP, BP, BM, BTM, BTMS ). Ils sont la plupart du temps agréablement surpris. De plus, lors de nos interventions, les CFA du Cantal viennent avec nous afin de présenter leur filière. Nous invitons également des artisans à venir témoigner. Ensuite, concernant les chefs d entreprise, nous avons mis en place les développeurs de l apprentissage. Nous nous déplaçons dans les entreprises pour les artisans qui en font la demande afin de présenter la réglementation et les aides au niveau de l apprentissage. Bien évidemment, je reste à la disposition de toutes les personnes intéressées (apprentis ou chefs d entreprise). Contact : Valérie CHANUT Les Centres de Formation d Apprentis Cantaliens Dans le Cantal, 2 Centres de Formation d Apprentis permettent de couvrir les métiers de l artisanat les plus demandés. L IFPP du Cantal est un Centre de Formation interprofessionnel pour apprentis et propose des formations du niveau CAP jusqu au BTS, sous le principe d une alternance variable suivant le diplôme et le niveau, qui va de 2 semaines en entreprises / 1 semaine en centre de formation à une alternance de 1 ou 2 jours semaines, toutes les semaines. Les 4 grands secteurs de formation sont : - l hôtellerie restauration (cuisine et service) ; - l alimentaire (boulangerie, pâtisserie, boucherie ) ; - l Industrie (réparation automobile, carrosserie peinture ) ; - les services (coiffure, commerce, pharmacie ). Pour plus de renseignements, les coordonnées de l IFPP sont : 8, rue A.-Perdiguier Aurillac - Tél Fax Le CFA de Massiac, quant à lui, propose des formations dans le bâtiment. La grande majorité des métiers de ce secteur est présente au CFA. Les formations du CFA MASSIAC sont : CAP Carreleur-mosaïste Couvreur Installateur sanitaire Installateur thermique Maçon Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement Menuisier installateur Peintre-applicateur de revêtements Plâtrier-plaquiste Préparation et réalisation d ouvrages électriques Serrurier-métallier Solier-moquettiste BP Carreleur-mosaïste Couvreur Peinture revêtements BAC Pro Aménagement finition Les coordonnées du CFA sont : 10, rue Jean-Moulin MASSIAC Tél

13 CRMA Auvergne - Édition Cantal - Juin 2014 N 6 Dossier 13 < BTP CFA CANTAL 8 apprentis médaillés aux olympiades des Métiers Le Concours des olympiades des Métiers valorise les jeunes et leurs métiers. Il est ouvert à tous les jeunes professionnels de moins de 23 ans qu ils soient lycéens, apprentis, demandeurs d emploi ou salariés. Pour la 43 e édition de cette compétition internationale, 17 apprentis en formation à BTP CFA CANTAL à Massiac, ont participé aux sélections régionales. Vendredi 25 avril 2014, au cours d une cérémonie à la Grande Halle d Auvergne, le Conseil Régional a dévoilé le palmarès pour les 42 métiers ouverts à la compétition : les apprentis de BTP CFA CANTAL se sont distingués en raflant les trois premières places des concours en Carrelage et en Couverture-Bardage. Les Soliers-Moquettistes décrochent également l or et l argent. Les champions régionaux se rendront en janvier 2015 à Strasbourg pour représenter l Auvergne au Concours national en janvier. Lors de cette rencontre seront désignés les représentants de la France pour la «Worldskills International Compétition» à Sao Paulo à l été Le directeur de BTP CFA Cantal, Jean-Daniel Fontange, et toute son équipe félicitent les 17 apprentis participants et leurs Maîtres d Apprentissage et soutiennent les trois finalistes pour la sélection nationale. L équipe métiers couverture. Palmarès des 8 médaillés de BTP CFA Cantal > Carrelage or > Joe JESUS JoRDAo (entreprise Paulo Jorge DAS NEVES JoRDAo) ARGENT > Quentin GoUMy (entreprise Jean-Marc LESME) BRoNzE > Bertrand GUEDES (entreprise Antonio GUEDES) > Couverture/Bardage or > Joffrey SANToIRE (SARL MARTIN SANToIRE) ARGENT > Nicolas PRAzAK (SARL NAILLER) BRoNzE > Kévin VIDAL (SARL RIToU) > Solier/moquettiste or > Quentin VIEIRA (entreprise José VIEIRA) ARGENT > Tony DA SILVA (SAS SoGEB MAzET) Contact BTP CFA CANTAL - 10, avenue Jean-Moulin MASSIAC Joffrey Santoire, médaille d or couverture. ADRESSES UTILES CHAmBre De métiers et De L ArtISAnAt Du CAntAL 45 avenue de la République AURILLAC Service apprentissage Valérie Chanut : Développeurs apprentissage Gérard Veyrines : Anne Lipowicz : Vous pouvez contacter les développeurs apprentissage afin de demander des renseignements sur les aides, la réglementation mais aussi si vous avez des difficultés à trouver un apprenti. Vous pourrez ainsi faire une offre d apprentissage. Elles sont ensuite disponibles sur le site de Pôle Emploi : missions LoCALeS La Mission Locale accueille, informe, oriente et accompagne les jeunes de 16 à 25 ans en construisant avec eux leur parcours personnalisé vers l emploi avec la mobilisation des partenaires locaux, des entreprises, des collectivités et de l État. La mission locale a donc un vivier de jeunes prêts à trouver un emploi ou à se former. mission locale de l arrondissement d Aurillac 17, place de la Paix AURILLAC Fax mission locale des Hautes terres 1, rue des Agials SAINT-FLoUR IFPP 8, rue A.-Perdiguier Aurillac CFA de massiac 10 rue Jean Moulin MASSIAC Tél

14 14 Actualités CRMA Auvergne - Édition Cantal - Juin 2014 N 6 < Prestations de la CMA < Événement Les agents de la CMA vous aident dans vos démarches La Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cantal a mis en place de nouvelles prestations afin d aider et de soutenir les artisans dans la réalisation de documents tels que le Document Unique, les diagnostics accessibilité, gestion des déchets Les chargés de développement économique de la CMA, plus que jamais à l écoute de ses ressortissants, sont à votre disposition au cas par cas selon 4 niveaux d intervention : - l information/sensibilisation ; - le conseil individualisé ; - le montage de dossier spécifique ; - la formation adaptée. Pour ce faire, nous proposons de rencontrer les artisans en entreprise afin de cerner les besoins au cours d un entretien. Il s agira d appréhender l ensemble de l activité de l entreprise pour en identifier aussi bien les points forts que les pistes d amélioration et proposer un accompagnement sur mesure si nécessaire. 7 grands domaines seront abordés Gestion administrative et financière Commerciale et marketing Production, achats et approvisionnements Apprentissage Devenir de l entreprise Contexte local Consciente des difficultés rencontrées par les plus petites entreprises artisanales pour faire face à certaines contraintes réglementaires, la Chambre de Métiers du Cantal a ciblé 4 types de prestations techniques qu elle vous propose dès maintenant à des tarifs particulièrement adaptés : - élaboration du Document Unique d évaluation des risques professionnels ; - diagnostic accessibilité des locaux professionnels accueillant du public ; - diagnostic déchets et rejets des eaux usées ; - pré-diagnostic économie d énergie. Sur simple demande de votre part, un agent de la CMA se déplacera à votre entreprise pour vous aider à réaliser ces documents. Contact : Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cantal Les Artimobiles visitent le Cantal Dans le cadre de leur tournée printanière, les Artimobiles étaient présentes dans le département du Cantal le jeudi 27 mars. Avec des véhicules relookés et une nouvelle application pour faire découvrir ses métiers, l Artisanat repart en tournée à la rencontre des collégiens. Les Artimobiles au collège Saint-Eugène. C est avec deux flottes d artimobiles, composées chacune de 6 voitures équipées d IPAD que l Artisanat va sillonner douze départements du Sud-Ouest de la France et s installer dans les cours des collèges. Grâce à ce 15 e tour de France, des collégiens vont découvrir les 250 métiers du secteur et dialoguer avec des artisans et des apprentis de leur département. Depuis 2006, l année de leur création, les Artimobiles ont visité 564 collèges au niveau national. Ces tours de France ont permis de sensibiliser près de élèves de 3 e et de 4 e. Ce dispositif séduit à la fois les collégiens et les acteurs locaux de l Artisanat et de l Éducation Nationale. Cette opération nationale, relayée sur le terrain par les Chambres de métiers et organisations professionnelles de l artisanat, a pour vocation de sensibiliser les jeunes aux métiers de l Artisanat mais aussi de leur permettre de dialoguer directement avec des artisans et des spécialistes de la formation. Du 17 mars au 25 avril 2014, les 2 flottes d Artimobiles vont démarrer leur quinzième tournée dans 12 départements : Allier, Puy-de-Dôme, Haute-Loire, Cantal, Lot, Aveyron, Tarn, Tarn-et-Garonne, Gers, Hautes-Pyrénées, Haute- Garonne et l Ariège. Une première flotte de 6 voitures s est rendue au collège de Saint-Eugène. Les classes de 4 e et 3 e ont donc bénéficié des 3 phases (30 minutes chacune) inhérentes au concept des «Artimobiles» : - présentation de l Artisanat : un portrait robot de l Artisanat est établi, suivi ensuite par une présentation des Artimobiles et de leurs équipements informatiques ; - découverte des véhicules avec un quiz et des vidéos sur les métiers : libre utilisation de l application «ARTINAVIGUE» sur les voitures avec l aide des Artinautes, animateurs présents à coté de chacune des Artimobiles pour gérer le flux et informer concrètement les élèves sur les différents métiers de l Artisanat ; - témoignages d artisans : la 2 e flotte, quant à elle, était positionnée au Forum de l orientation à Saint-Flour. Durant toute la journée, les collégiens de l arrondissement ont pu découvrir les Artimobiles et les différents métiers avant de rencontrer les professionnels, les Centre de Formation d Apprentis et les lycées lors d une deuxième partie. Olivier Poulhès réalisant un diagnostic accessibilité. Retrouvez le quiz et les vidéos sur le site dans la rubrique «Par ici les jeunes».

15 CRMA Auvergne - Édition Cantal - Juin 2014 N 6 Organisations professinnelles 15 Arnaque Sociétés homonymes au RSI : artisans, soyez vigilants Le Régime Social des Indépendants (RSI) vient d identifier de nouveaux agissements de sociétés usurpant soit le sigle, soit le logo (ce qui est nouveau) du RSI et émettant des bulletins d adhésion pouvant induire les travailleurs indépendants en erreur. Il s agit d offres de sociétés commerciales et non d avis d appel émanant du RSI relatifs aux cotisations sociales. Ces courriers ne proviennent en aucun de leurs services et la somme demandée n est absolument pas en relation avec la protection sociale obligatoire des travailleurs indépendants. Une action auprès des autorités en charge du contrôle de la concurrence a été lancée par le régime. La précédente action a abouti à la condamnation des responsables, mais cela ne semble pas décourager les nouvelles initiatives. Le RSI renouvelle donc aujourd hui cette démarche visant à condamner les auteurs. Le Régime Social des Indépendants appelle donc à la vigilance les travailleurs indépendants et rappelle qu un avis d appel de cotisations comporte obligatoirement le numéro de Sécurité Social de l assuré. Régulièrement des informations sont diffusées sur le site Internet < CAPEB À La Rochelle, les artisans construisent leur avenir L espace Encan, situé à quelques pas du port de la Rochelle, a accueilli les représentants de l artisanat du bâtiment pour évoquer notamment l avenir du syndicalisme... En avril dernier, les artisans du bâtiment avaient rendez-vous pour l ouverture de l Assemblée Générale de la Capeb Nationale. Les travaux ont débuté après le discours d accueil de Jean-Claude Pochon, président des artisans du bâtiment de Charente-Maritime. La première partie des travaux, ouverts par Patrick Liébus, président confédéral, était consacrée aux rapports moral et financier. C est également à cette phase de l Assemblée Générale qu ont été élus les candidats aux différents postes dont le renouvellement était ouvert. La deuxième partie était consacrée, aux résolutions qui précisent les axes de travail de la Confédération pour l année à venir. C était aussi le moment de revenir sur les actions syndicales menées par la Capeb en 2013 que ce soit en matière de TVA ou du statut de l autoentrepreneur et de son évolution, pour défendre les valeurs de l artisanat du bâtiment. La journée s est terminée par l inauguration de l exposition regroupant les nombreux partenaires de la Confédération. Un moment privilégié de dialogue entre les représentants des artisans et les entreprises venues présenter leurs nouveautés, que ce soient des produits ou des services destinés à faciliter la vie quotidienne des entreprises artisanales. La délégation du Cantal était composée du Président départemental Alain LACROIX, et de son vice-président Pierre Rigaudière et de Mme Martine Crétois représentante des Conjointes d artisans du Cantal. CAPEB AUVERGNE Changement de Président à la tête de la CAPEB AUVERGNE. Monsieur Alain LACROIX, Président de la CAPEB 15 succède à M. Joseph AMPILHAC. Il va donc assurer la présidence de cette instance pour 3 ans.

16

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

Former, c est essentiel!

Former, c est essentiel! Former, c est essentiel! Accroître les compétences Gagner en compétitivité Entreprises lorraines relevant du FAFSEA ou d OPCA 3+, bénéficiez de l EDEC Filière Bois Ameublement! PREFET DE LA REGION LORRAINE

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes

Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes Vendredi 21 novembre 2014 Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes Contact Presse Chambre de Métiers et de l'artisanat des Pyrénées-Orientales Virginie Colmenero

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

Pôle Qualité Hygiène Sécurité Environnement

Pôle Qualité Hygiène Sécurité Environnement Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Haute-Garonne Pôle Qualité Hygiène Sécurité Environnement Des spécialistes à votre écoute Le pôle Qualité Hygiène Sécurité et Environnement -QHSE- regroupe des

Plus en détail

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GÉNÉRALISTE OU DISTRIBUTION OBTENIR UN : BAC+2 (NIVEAU III) DIPLÔME INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES (RNCP) PUBLIC CIBLE PUBLIC Jeunes

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

Transformez. votre. expérience. en diplôme

Transformez. votre. expérience. en diplôme Transformez votre expérience en diplôme Muriel 34 ans Responsable pédagogique dans une association d éducation à l environnement Après 12 ans d exercice sans diplôme, Muriel est attirée par un nouveau

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Formation Chargé de développement de l alternance

Formation Chargé de développement de l alternance Formation Chargé de développement de l alternance En Ile de France GROUPE OMENDO Conseil et Formation 129 rue de Turenne - 75003 Paris 01 44 61 37 37 8 chemin du Pré Carré - Inovallée - 38240 Meylan 04

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales FORMATION CONTINUE 2015-2016 Accélérateur de compétences commerciales LA VENTE AU COEUR DE NOS FORMATIONS Sup de V, l école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France, est une école d excellence

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

Filière Commerce & Marketing A partir d un Bac + 2 validé. www.cnam-alsace.fr

Filière Commerce & Marketing A partir d un Bac + 2 validé. www.cnam-alsace.fr Filière Commerce & Marketing A partir d un Bac + 2 validé Titre de Responsable Commercial & Marketing (Bac + 4) M2 Marketing, Vente & Distribution (Bac + 5) PAR L état Formations en Alternance www.cnam-alsace.fr

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

Construisez votre parcours professionnel VAE / CQP

Construisez votre parcours professionnel VAE / CQP Construisez votre parcours professionnel dans l Hôtellerie et la Restauration VAE / CQP Validation des Acquis de l Expérience / Certificat de Qualification Professionnelle de l Industrie Hôtelière La VAE,

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires du Centre de réadaptation de Mulhouse Historique: Issu du milieu industriel, j ai entrepris une reconversion professionnelle en 1998

Plus en détail

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise La création d entreprise : Un axe majeur de développement professionnel

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014 Université d été 2014 du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Paris Du 30 juin au 18 juillet 2014 Professionnels du français langue étrangère - Enseignants - Managers ou futurs managers

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil hôtels cafés restaur ants formation tr aiteurs et conseil 2015 ASFOREST, votre partenaire FORmation et conseil ASFOREST, association de formation continue du Synhorcat, conseille et accompagne depuis 1975

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs Dix années d expérience en formation de chef de projet multimédia

Plus en détail

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable»

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» Objet : Ce document a pour objectif de fournir au candidat les informations nécessaires pour réaliser une

Plus en détail

LE GROUPE CHECKPOINT EXPERTISES

LE GROUPE CHECKPOINT EXPERTISES LE GROUPE CHECKPOINT EXPERTISES un réseau de proximité une culture de l efficacité Rejoignez la 1 ère franchise nationale dans le domaine du contrôle réglementaire et de la prévention des risques professionnels

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion

AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion La fiche descriptive d un processus d innovation AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion Le projet L origine et description de votre projet Les mots clés de votre action

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

L Ecole Supérieure de l Alternance

L Ecole Supérieure de l Alternance «Votre Partenaire Formation» Vous accompagne vers un diplôme 1 GROUPE, 3 SITES www.atlantique-formation.fr POITIERS - LA ROCHELLE - LA ROCHE-SUR-YON SITE POITIERS : 13, allée des Anciennes Serres - 86280

Plus en détail

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE ENTREPRISES TOUTES NOS COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE les-industries-technologiques.fr Malgré le contexte économique actuel, le sujet de préoccupation qui arrive en tête pour les chefs d entreprise

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

INTER-ENTREPRISES 2014

INTER-ENTREPRISES 2014 Votre prochaine formation MANAGEMENT COMMUNICATION ORALE EFFICACITÉ RELATIONNELLE COMMERCIAL RELATION CLIENT TÉLÉMARKETING... AGENDA FORMATION INTER-ENTREPRISES paris - Lyon MANAGEMENT A travailler, même

Plus en détail

Pack d information courtier en formation

Pack d information courtier en formation Pack d information courtier en formation 1 EFFICOURS GLOBAL Réseau de courtier en formation Le réseau EFFICOURS vous permet de développer votre activité de conseiller en formation indépendant. Tel un franchisé,

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE «Qualifier, motiver, s ouvrir des portes Toi aussi, saisis ta chance, un apprentissage chez TRIMET facilite le début de ta carrière». FAIS TON APPRENTISSAGE

Plus en détail

La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils

La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils pour permettre aux salariés de poursuivre leur activité en entreprise tout en préparant un diplôme (Licence 3, Master 1, Master 2). Pour qui?

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Une organisation performante est la première clé de votre réussite.

Une organisation performante est la première clé de votre réussite. PACK COMPTABILITE 10 jours de collectif Vous êtes créateur d entreprise, ou vous voulez tout simplement gagner du temps et diminuer vos frais de comptabilité actuels? Une organisation performante est la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY

DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY UNE FORMATION PAR ALTERNANCE QUI MELE L APPRENTISSAGE D UN METIER DU BTP ET LA PRATIQUE DU RUGBY 1 Tout

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

FORMATIONS CATALOGUE 2013. «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise. Conjoints collaborateurs.

FORMATIONS CATALOGUE 2013. «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise. Conjoints collaborateurs. CATALOGUE 2013 FORMATIONS «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise Salariés Conjoints collaborateurs Particuliers Retrouvez notre programme de formation en ligne

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation :

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation : COMMUNIQUE PRESSE Le 4 avril 2009, les centres de formation de la Chambre de Métiers et de l Artisanat et du Bâtiment ouvriront leurs portes aux jeunes et à leur famille. Coordonnées des centres de formation

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Assistant(e) d assurance. Un excellent tremplin pour les titulaires d une maturité. Quels que soient vos projets, nous sommes

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Formation Continue avril 2009

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Formation Continue avril 2009 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue avril 2009 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 Il est attendu des candidats à ce marché

Plus en détail

Présentation de la filière Commerce et Marketing du Cnam

Présentation de la filière Commerce et Marketing du Cnam Filière Commerce & Marketing A partir d un Bac + 2 validé Licence (L3) Commerce et Marketing Titre Responsable Commercial & Marketing (Bac + 4) Marketing, Vente & Distribution (Bac + 5) Formations en alternance

Plus en détail

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 SE FORMER une passerelle vers l emploi l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Publicité et traitement de l image. ressources humaines

Publicité et traitement de l image. ressources humaines Artisans 2016 Conjoints Collaborateurs Salariés Comptabilité et gestion Informatique et bureautique Développement de l entreprise Publicité et traitement de l image Internet ressources humaines COMMUNICATION

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

L École Supérieure. de l Alternance. Venez nous rencontrer! Tél : 02 51 46 08 09 esa@cofap-vendee.fr. www.cofap-vendee.fr

L École Supérieure. de l Alternance. Venez nous rencontrer! Tél : 02 51 46 08 09 esa@cofap-vendee.fr. www.cofap-vendee.fr L École Supérieure de l Alternance Venez nous rencontrer! Tél : 02 51 46 08 09 esa@cofap-vendee.fr L École Supérieure de l Alternance vous accompagne vers : Un diplôme de l'éducation nationale BTS (BAC+2)

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

conditions de participation

conditions de participation CONTINUE conditions de participation Renseignements et inscription Michèle Mottu Tél. : 01 53 33 53 79 Freddy Leno Tél. : 53 33 53 09 Armelle Le Goc Tél. : 01 53 33 53 51 Fax : 01 43 43 20 51 Email : formation@cma-paris.fr

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE Information presse + de 130 exposants 1 11 ème édition des Rendez-vous de l Emploi, de la formation et de la création d entreprise RENDEZ-VOUS A MÂCON vendredi edi 17 octobre 2014 de 9h à 17h PARC DES

Plus en détail

Le permis voiture. L âge minimal requis pour passer l examen du permis de conduire est :

Le permis voiture. L âge minimal requis pour passer l examen du permis de conduire est : Le permis voiture Notre établissement vous propose de vous former à la conduite, de vous préparer à l examen du permis de conduire, mais également de vous amener à devenir un conducteur responsable, prudent

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015 PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION / 2015 Dans un contexte où la sécurisation des parcours professionnels est devenue une priorité absolue, la qualité de la formation apparaît

Plus en détail

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 Mission Apprentissage Service Emploi - Concours Rapport annuel 2014 Mission Apprentissage P a g e 1 PREAMBULE En 2013, 31 contrats d apprentissage ont été signés, contre

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

PROPOSITION TARIF DES PRESTATIONS ET REDEVANCES POUR 2016

PROPOSITION TARIF DES PRESTATIONS ET REDEVANCES POUR 2016 PROPOSITION TARIF DES PRESTATIONS ET REDEVANCES POUR 2016 Base du droit fixe cumulé CMA, CRMA, APCMA : 12 CFE RM Prestations et redevances 2016 Certificat d immatriculation chef d entreprise Certificat

Plus en détail

Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace

Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace Chefs d entreprise ayant pris leur fonction de manager en autodidacte Toutes personnes ayant à organiser le travail

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

Des services pour construire votre réussite

Des services pour construire votre réussite Rhône SAVOIR FAIRE MODERNITÉ TRANSMISSION QUALITÉ PROXIMITÉ APPRENTISSAGE COMPÉTENCE INNOVATION INDÉPENDANCE EXPERTISE CRÉATION La CMA vous accompagne! Des services pour construire votre réussite La CMA

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail