Dossier de presse Séminaire prospectif

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse Séminaire prospectif"

Transcription

1 Frmatin prfessinnellee et technlgique 13 & 14 nvembre 2014 Hôtel la Batelière DOSSIER DE PRESSE Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembree 2014

2 Présentatin L académie et le Cnseil réginal de la Martinique rganisent cnjintement le premier séminaire prspectif sur l éducatin et la frmatin les 13 et 14 nvembre Ce séminaire dit permettre de faire émerger un diagnstic partagé par tus les acteurs institutinnels et privés et de redynamiser la réflexin éducative sur l ffre glbale de frmatin. Le premier temps de réflexin prtera cette année sur la frmatin prfessinnelle et technlgique. Le séminaire prspectif sur la frmatin prfessinnelle et technlgique s inscrit dans une nuvelle dynamique de travail cncertée. Il a vcatin à partager plus lisiblement avec les acteurs cncernés une ambitin et un prjet pur la qualificatin et l insertin des publics cibles : les jeunes, avec l bjectif d assurer à tus les élèves les cnditins favrables à l btentin du diplôme le plus élevé pssible, et les adultes, en cntribuant, par la frmatin et l adaptatin à l empli, à leur dévelppement persnnel et à leur emplyabilité. En ce début d année, l académie de la Martinique s est dtée d un ambitieux prjet s articulant autur de quatre axes majeurs : Prmuvir la réussite, l'épanuissement persnnel et la cnstructin de l'autnmie intellectuelle de tus les élèves au sein d'une écle inclusive Favriser la pursuite d'études jusqu'à la fin du secndaire et préparer les jeunes à s'insérer dans la sciété et sur le marché du travail au terme d'une rientatin chisi Faire entrer l'écle dans l'ère du numérique, du multilinguisme et de la multi-culturalité Inscrire réslument l'académie dans les évlutins tuchant le mnde éducatif A travers ce séminaire, il s agira de mettre en perspective ces rientatins académiques dans un cntexte glbal de l ffre de frmatin. Aussi, cinq thématiques de réflexin nt été retenues pur ce séminaire : Filières et grands champs prfessinnels Territrialisatin des frmatins et plitique d internat Orientatin, insertin, frmatin cntinue Martinique-Caraïbe-Internatinal Acteurs et mdalités pédaggiques et éducatives Filières et grands champs prfessinnels Prduit d un exercice de planificatin qui engage l Educatin natinale et le Cnseil réginal, la carte des frmatins cherche à implanter de manière ptimale des cursus de frmatindans différentes filières, ntamment celles de la vie prfessinnelle, dans un maillage chérent sur l ensemble du territire. Au-delà de la nécessaire adaptatin des capacités d accueil crrespndant aux flux des jeunes sclarisables à tus les niveaux, l exigence d une carte des frmatins réussie nus impse : une ffre diversifiée et attractive, en frte adéquatin avec les vœux des élèves et des familles, une lisibilité tant pur les usagers que pur les partenaires qui s appuie sur : des pôles d excellence prpsant une palette de frmatins chérentes tant sur le plan quantitatif que qualitatif, avec des utils pédaggiques innvants, une fluidité des parcurs permettant l accès au diplôme le plus élevé pssible, des prjets pédaggiques assurant la réussite du plus grand nmbre. Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembre 2014

3 En résumé, la réflexin engagée dans cet atelier dit nus permettre de travailler à une nuvelle cartgraphie d un réseau des lycées prfessinnels et plyvalents principalement, en prenant en cmpte les nécessaires cmplémentarités (verticales et hrizntales), l aménagement du territire au regard des spécificités gégraphiques de la Martinique, la plitique d internat, les prjets de dévelppement écnmiques et plitiques en curs. Territrialisatin des frmatins et plitique d internat Bien que relativement petite par sa superficie, l académie de Martinique a fait le chix pendant de nmbreuses années, d implanter des frmatins suvent dupliquées dans plusieurs LP u LPO sur l ensemble du territire, au plus près des jeunes. Elle répndait en cela à une demande sciale (taux de passage dans la vie prfessinnelle supérieurs aux myennes natinales) et à des difficultés de transprt recnnues de tus. Cette ventilatin qui puvait apparaître cmme étant de l émiettement (avec ntamment de nmbreuses demi-divisins) a cependant créé les cnditins favrables à une cntinuité éducative et à une permanence sclaire pur de nmbreux jeunes. Désrmais, l évlutin démgraphique ne permet plus de maintenir tutes ces frmatins en l état dans leur dimensin quantitative. Il s agit dans ce cntexte de cnfrter l aspect qualitatif de l ffre, en cnservant une pluralité de spécialités dans une visin mderne et prspective. Spécifiquement dans la vie prfessinnelle, cette dynamique nus impse de repenser la carte des frmatins (implantatin, vlumétrie et spécialités) sur la base d une plitique d internats bien pensée, permettant de regruper cette ffre renuvelée dans un maillage territrial pertinent. Tus les internats se divent d être «d excellence», en ce sens qu ils divent prpser en plus d un hébergement, un prjet pédaggique de qualité à même de favriser la réussite des élèves et une préparatin à l rientatin prteuse d égalité des chances. L apprt de l internat est d autant plus intéressant qu il permet également un dévelppement culturel et une améliratin de la scialisatin chez les jeunes. Dans cette perspective, la Régin a lancé un prgramme pluri annuel de réhabilitatin et de créatin de places supplémentaires dans les lycées dans l esprit évqué précédemment. Dans cet atelier, les échanges prternt aussi sur les enjeux d une plitique d internat, qui dit dépasser «l internat d excellence», et permettre de ne plus ffrir partut les mêmes frmatins, mais au cntraire de regruper celles-ci par pôles d excellence cmplémentaires, seln un aménagement du territire équilibré qui prend pleinement en cmpte les prjets réginaux de dévelppement. Orientatin, insertin, frmatin cntinue Tute insertin prfessinnelle cmmence par une rientatin réussie. Or n sait qu il existe des effectifs d élèves, de stagiaires, d étudiants et d apprentis qui quittent leur frmatin en curs u en fin de parcurs sans avir validé celui-ci par un diplôme qualifiant. Ce cnstat pse la questin du décrchage sclaire qui cmme n le sait, est très suivi au natinal, et qui au niveau lcal, est une préccupatin majeure, étant dnné sn impact sciétal et individuel.il faut en cnclure que l éducatin à l rientatin en Martinique dit être une missin partagée par la cmmunauté éducative, au sein d un écsystème agrégeant parents, enseignants, COP, adultes référents et partenaires divers. Cette préccupatin truve résnance dans la mise en œuvre du service public réginal d rientatin (SPRO) qui n le rappelle, est un service public à cmpétences partagées qui s appuie sur une nuvelle cllabratin entre la régin et l éducatin natinale avec pur ambitin Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembre 2014

4 de répndre au mieux aux besins de chaque cityen en matière d rientatin et de frmatin tut au lng de la vie. Plus généralement, la prblématique de cet atelier est celle de la sécurisatin des parcurs, de l écle au métier et de la frmatin cntinue. Il s agit ntamment chacun pur ses cmpétences en matière d rientatin, d insertin et de frmatin, de travailler en cmplémentarité afin de cncevir un véritable levier de dévelppement pur le territire. Celle-ci interrge les pints qui suivent : L améliratin du repérage précce des élèves en risque de décrchage, La systématisatin des dispsitifs de veille dans les lycées prfessinnels, La créatin d une platefrme d aide à l insertin. La mise à dispsitin d infrmatins et de dispsitifs pur les salariés et les demandeurs d empli dans l exercice de leur drit à la frmatin tut au lng de la vie. L pératinnalisatin du SPRO dans le paysage de la frmatin lcale. Martinique-Caraïbe-Internatinal La situatin géplitique de la Martinique, département français dans l Eurpe mais sise dans la caraïbe, nus pusse légitimement à nus uvrir à ntre milieu naturel caribéen tut en utilisant les dispsitifs réglementaires et financiers prévus par les cadres natinaux et eurpéens : c est le principe de la mbilité internatinale qui prend crps. Dans le système éducatif, cela se traduit par une mbilité des persnnels d encadrement, des échanges sclaires et universitaires et des partenariats internatinaux. Ces partenariats encuragent élèves, étudiants et enseignants, à s inscrire dans différents prjets de types : Séjurs linguistiques, Stages prfessinnels bligatires u nn, appariements avec un u plusieurs établissements étrangers (Eurpe, Caraïbes, Amérique, Asie ). Cette mbilité est une pprtunité pur : travailler en cllabratin sur un u plusieurs thèmes chisis en cmmun, décuvrir la diversité culturelle, sciale et écnmique de ces régins, cmmuniquer en langue étrangère et utiliser les technlgies de la cmmunicatin et de l infrmatin. Cnfrter l attractivité des structures avec frmatin en alternance (ex : apprentissage). Dans cet atelier, il s agira de réfléchir à tutes les mdalités d actins à venir au bénéfice d un nmbre plus imprtant de jeunes (sclaires u nn). A cet effet les dispsitifs devrnt bénéficier d un sutien tant de la cllectivité réginale que des fnds de cpératin gérés par celle-ci. Cependant, il imprte cependant de truver un juste équilibre entre une mbilité srtante et une mbilité entrante qui permette de vivre aussi sur place plus amplement au côté de la jeunesse venue d hrizns divers Acteurs et mdalités pédaggiques et éducatives L enseignement technlgique a pur vcatin une pursuite réussie d études, l bjectif de l enseignement prfessinnel est de permettre une insertin réussie. Dans un cntexte écnmique et scial favrable l Ecle tente (u a tenté) de mettre en œuvre des parcurs visant à assurer à chaque élève accueilli au sein du système éducatif l accès à un ensemble de cmpétences, gage d une qualificatin et à terme, d une insertin sciale réussie. Des myens divers snt mis au service de cet bjectif, ntamment une prise en cmpte des caractéristiques de l élève, de ses attentes et de celles de sa famille, la respnsabilité et de l engagement des acteurs, dans un cntexte écnmique, scial et sciétal dnné. Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembre 2014

5 L évlutin cntinue de ce cntexte : les précnisatins institutinnelles (Eurpe- frmatin tut au lng de la vie, 50 % d une classe d âge à bac +3, scle ) la situatin écnmique et les difficultés de l insertin, l attente des entreprises, le risque de décrchage des jeunes du système sclaire en raisn de difficulté d adaptatin à une pédaggie «traditinnelle» la demande de frmatins alternées, la questin sciétale et la place accrue de l éducatif dans les missins de l écle, rend nécessaire une réflexin sur le rôle (nuveau rôle?) des acteurs ainsi qu une évlutin des pratiques prfessinnelles et des mdalités pédaggiques, pur un accmpagnement efficace des élèves et des étudiants dans leur parcurs. Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembre 2014

6 PARTICIPANTS Institutins et rganisatins par rdre alphabétique : AFPA AMPI Assciatin des Maires Assciatin Parents d'elèves CACEM CAP NORD CCEE - Cnseil de la culture de l'éducatin et de l'envirnnement" CCIM CDMT CESR - Cnseil écnmique scial réginal" CFA CGPEME CGSS CGTM Chambre d'agriculture Chambre des métiers Chambre des ntaires Chef d'établissement CIO CMT Cmité des pêches Cnseil Général CSTM Ecle des pêches Ecle des sages femmes ESPACE SUD ESPE FAA FO FSU Gendarmerie Institut de frmatin en sins infirmiers MEDEF Missins lcales Ordre des architectes Préfecture chésin sciale Rectrat Régin RSMA SMEM Syndicat mixte d'électricité de la Martinique" UGTM Université UNSA Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembre 2014

7 PROGRAMME Jeudi 13 nvembre h - Accueil 9h30 Séance plénière Allcutins d uverture et état des lieux de la frmatin académique et frmatin prfessinnelle. 14h Ouverture des ateliers : Atelier 1 : Filières et grands champs prfessinnels Animateur : M. Serge BRAVO, IEN Orientatin Rapprteur : Gérard DORION, IEN-ET, Adjint DAFPIC La réflexin engagée dans cet atelier dit permettre d envisager une nuvelle cartgraphie d un réseau des lycées prfessinnels et plyvalents principalement, en prenant en cmpte l aménagement du territire au regard des spécificités gégraphiques de la Martinique, les prjets de dévelppement de la régin en curs, et l adéquatin entre l ffre et la demande écnmique. Eléments de questinnement Quels dmaines de frmatin pur quel prjet de dévelppement écnmique? Quels niveaux de qualificatins pur quelle insertin? Démgraphie sclaire, filières de frmatin, attractivité du territire : quels enjeux pur quels bjectifs? Frmatin prfessinnelle et accès à la qualificatin : cmment faciliter l insertin prfessinnelle des jeunes martiniquais? Quel maillage territrial, vies de frmatin, mixité des publics, statut des frmatins : quelles cmplémentarités au service de quel prjet? Atelier 2 : Territrialisatin des frmatins et plitique d internat Animateur : Mme. Danielle POLENOR Rapprteur :M. Franck DARTIALH Les échanges prternt sur les enjeux d une plitique d internat, qui dit dépasser «l internat d excellence», et permettre de ne plus ffrir partut les mêmes frmatins, mais au cntraire de regruper celles-ci par pôles d excellence cmplémentaires, seln un aménagement du territire équilibré qui prend pleinement en cmpte les prjets réginaux de dévelppement. Eléments de questinnement De l émiettement des frmatins à une lgique de pôle, quelle implantatin pur une réelle efficience? Quelle place pur l internat dans une plitique de pôle? Ventilatin de l ffre et démgraphie sclaire : quelle adéquatin? Disparités territriales et réussite sclaire : quelles structures pur quelle plus-value? Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembre 2014

8 Atelier 3 : Orientatin, insertin, frmatin cntinue Animateur : M. Luis-Gerges LEDOUX, CSAIO Rapprteur : M. Guy BANANIER, Directeur CIO Trinité La prblématique de cet atelier est celle de la sécurisatin des parcurs, de l écle au métier. Il s agit de s interrger sur l améliratin du repérage précce des élèves en risque de décrchage et la créatin d une platefrme d aide à l insertin. Eléments de questinnement Cmment amélirer les prcédures et les méthdes d rientatin et d insertin? Orientatin et affectatin : quelle adéquatin et dans quelle perspective? Orientatin des élèves, rientatin des jeunes : quelles frmatins pur quelle insertin? Fluidité sclaire et sécurisatin des parcurs : quelles évlutins au service de quelle ambitin plitique? Quelles mises en œuvre de la li du 5 mars 2014 sur la frmatin prfessinnelle? Quelle rganisatin de la frmatin cntinue en Régin? Quels financements pur les publics cibles et précaires? Cmment mettre en place la mixité des publics? Atelier 4 : Martinique-Caraïbe-Internatinal Animateur : Mme Carle MORMIN, Chef des Travaux AMEP Rapprteur : Mme Jsiane RANVILLE, IA-IPR Anglais Dans cet atelier, il s agira de réfléchir à tutes les mdalités d actins pur accmpagner la mbilité. A cet effet, tus les dispsitifs prpsés par les acteurs sernt étudiés et mis en relatin pur sutenir l uverture culturelle et à l internatinal. Il imprte de truver un équilibre entre une mbilité srtante et une mbilité entrante nécessaire à l équilibre démgraphique et d adapter l ffre de frmatin en cnséquence. Éléments de questinnement Mbilité, cpératin, cmment les échanges de frmatin et les partenariats prfessinnels peuvent-ils amélirer l emplyabilité? Quelles pratiques linguistiques au service de l uverture sur l internatinal? Prgrammes d accmpagnement et mbilité internatinale : quelle efficience? quels freins? quelles perspectives? Atelier 5 : Acteurs et mdalités pédaggiques et éducatives Animateur : Mme Rse-lise JOACHIM Rapprteur : Mme Marie-jseph SELLAY, LP Lumina Sphie Les évlutins de la sciété exigent la mise en place de nuvelles méthdes pédaggiques visant à mieux préparer les élèves à une pursuite d étude réussie et à adapter les mdalités d apprentissage en adéquatin avec les exigences requises à chaque étape de la frmatin. Eléments de questinnement Quels acteurs, quelles attentes et quel(s) rôle(s)? Quelles pratiques pédaggiques, quels dispsitifs, quelles structures aux différents niveaux du parcurs (ntin de passerelles, CAP-Bac pr, Bac pr-bts, BTS-à bac +3) et quelles plitiques d accmpagnement au changement? Quels partenariats établir, quelles adaptatins des méthdes pédaggiques et des pratiques éducatives prpser, quels utils mettre en œuvre, pur une adéquatin de l apprentissage prpsé aux attentes et aux évlutins du mnde, et du mnde du travail? Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembre 2014

9 Vendredi 14 nvembre h30 Accueil 9h10 Ouverture de la matinée 9h30 Restitutin des ateliers 11h50 Allcutins cnclusives 12h30 Fin du séminaire Cntacts réservés à la presse : Académie : Nathalie CHAMPLONG, chef de cabinet, respnsable de la cmmunicatin, Régin : David Sévétian / Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembre 2014

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

Formation professionnelle et insertion

Formation professionnelle et insertion Frmatin prfessinnelle et insertin REPERES L insertin prfessinnelle reste une catégrie d actin publique située à la crisée des cmpétences des différents niveaux de cllectivités territriales et de l Etat.

Plus en détail

Décret réforme 2016. Instances : L organisation des enseignements. contenus disciplinaires déclinant le socle commun

Décret réforme 2016. Instances : L organisation des enseignements. contenus disciplinaires déclinant le socle commun Décret réfrme 2016 1 L rganisatin des enseignements Enseignements cmmuns à tus Enseignements cmplémentaires Accmpagnement persnnalisé Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) Enseignement de cmplément

Plus en détail

RENCONTRE Comment le développement culturel des territoires ruraux peut-il s appuyer sur le numérique?

RENCONTRE Comment le développement culturel des territoires ruraux peut-il s appuyer sur le numérique? RENCONTRE Cmment le dévelppement culturel des territires ruraux peut-il s appuyer sur le numérique? Date : Mardi 19 mai 2015 de 9h30 à 16h30 Lieu : Salle des fêtes - Place du 19 mars 1962-42110 Pncins

Plus en détail

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibératin n 08.01.106 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION Le Cnseil réginal en sa réunin

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS.

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS. Réseaux de santé Gérntlgiques : de l EGS au PPS. Plan Persnnalisé de Sins : définitin, bjectif, myens Quel supprt? Quelle diffusin? 2 È M E R E N C O N T R E N AT I O N A L E D E S R É S E A U X D E S

Plus en détail

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015 Schéma sectriel Créatin Bureau de la CCI Midi-Pyrénées Transmissin Reprises d Entreprises du 25-09-2012 2010 / 2015 Schéma Créatin Transmissin Reprises d Entreprises 2010 / 2015 La missin des CCI d appui

Plus en détail

Comite de suivi de la reforme de la politique du handicap Groupe d appui technique n 5 «emploi-ressources» Document de synthèse des travaux du groupe

Comite de suivi de la reforme de la politique du handicap Groupe d appui technique n 5 «emploi-ressources» Document de synthèse des travaux du groupe Cmite de suivi de la refrme de la plitique du handicap Grupe d appui technique n 5 «empli-ressurces» Dcument de synthèse des travaux du grupe 1 er Thème abrdé : L allcatin aux adultes handicapés (AAH)

Plus en détail

La formation qualifiante au «Conseil conjugal et familial»

La formation qualifiante au «Conseil conjugal et familial» La frmatin qualifiante au «Cnseil cnjugal et familial» Le métier de cnseiller-ère cnjugal-e et familial-e cnsiste à exercer - auprès des jeunes, des femmes, des cuples et des familles - des activités d

Plus en détail

-Dimension psychologique : l entrepreneuriat est lié à la conscience, aux aspirations personnelles ainsi qu à l épanouissement de l entrepreneur.

-Dimension psychologique : l entrepreneuriat est lié à la conscience, aux aspirations personnelles ainsi qu à l épanouissement de l entrepreneur. Expsé «La culture entrepreneuriale au Marc» 1- Entrepreneuriat au Marc : Visin glbale sur l envirnnement entrepreneurial : plusieurs dimensins impactent ntre envirnnement entrepreneurial : -Dimensin sciculturelle

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL D ALSACE AU CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL D ALSACE AU CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL D ALSACE AU CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES MAI 211 SOMMAIRE I. LES CENTRES DE FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

L origine et le projet d AMA Diem

L origine et le projet d AMA Diem Juillet 2012 L rigine et le prjet d AMA Diem Assciatin et prjet initiés et prtés par Blandine, une jeune persnne de 39 ans, tuchée par la maladie d Alzheimer depuis 3 ans. Ntre prjet phare : créer une

Plus en détail

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de relations presse

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de relations presse Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de relatins presse Nadège Hammudi Adjinte au Délégué Général Tél. : 01 44 90 87 02 nadege.hammudi@initiative-iledefrance.fr 18/12/2015 Smmaire I) Présentatin

Plus en détail

Compte rendu de la matinale CREARGIE du 8 juillet 2014 avec les entreprises ALSTOM, VISTEON, AUCHAN et nos invités.

Compte rendu de la matinale CREARGIE du 8 juillet 2014 avec les entreprises ALSTOM, VISTEON, AUCHAN et nos invités. La créatin de valeur Grâce aux démarches cllabratives avec les furnisseurs Cmment les achats peuvent-ils créer de la valeur en impliquant les furnisseurs dans les démarches cllabratives? Cmpte rendu de

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES Ministère de l Éducatin, du Lisir et du Sprt Directin de la frmatin générale des adultes ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CURRICULUM DE

Plus en détail

GOUVERNEMENTS REGION WALLONNE COMMUNAUTE FRANCAISE

GOUVERNEMENTS REGION WALLONNE COMMUNAUTE FRANCAISE Page 1 sur 5 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Présidence de l Unin eurpéenne : Les prirités de la Wallnie et de la Cmmunauté française (04-03-10) L Unin se dtera, à l ccasin du prchain Smmet de printemps les 25 et

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017 HAUTE-LOIRE Prjet assciatif Prjet de service 2013-2017 Versin 2013 Page 1 sur 14 Smmaire Résumé...3 Méthdlgie...4 Présentatin en 2012...5 1. Le réseau UNA en France... 5 2. Les structures adhérentes à

Plus en détail

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne DOSSIER DE PRESSE Assemblées annuelles de quartier, Carrefur de la participatin cityenne Cntact presse Crine BUSSON BENHAMMOU Respnsable des relatins presse Ville d Angers/Angers Lire Métrple 02 41 05

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES

PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES PROJET ASSOCIATIF DE LA MISSION LOCALE SUD DEUX-SEVRES (Prjet Assciatif de Structure 2010-2013) 1 - Préambule La péride de la jeunesse révèle les transfrmatins prfndes d'une sciété en mutatin ; elle renvie

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République Le Pôle Santé, Sécurité des Sins Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Dr Brun LANDI Médecin crdnnateur Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Nvembre 2009 DIALOGUER,

Plus en détail

Festival de l Artisanat

Festival de l Artisanat DOSSIER DE PRESSE Festival de l Artisanat Quimper - 13 au 16 mars 2015 CONTACT PRESSE & ORGANISATION Yannick LE MOIGNE Directeur du service écnmique Tél : 02 98 76 46 46 Yannick.lemigne@cma29.fr www.quimper-festival-artisanat.cm

Plus en détail

OFFRE de FORMATIONS. «Violences conjugales et intrafamiliales»

OFFRE de FORMATIONS. «Violences conjugales et intrafamiliales» OFFRE de FORMATIONS «Vilences cnjugales et intrafamiliales» Depuis leurs débuts, les asbl Slidarité-Femmes (La Luvière), Cllectif cntre les Vilences Familiales et l Exclusin (Liège) et Praxis (tris antennes

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations 2016 Catalgue des frmatins Tabledesmatières Le Cllège Dctral,... 3 POURQUOI une OFFRE de FORMATIONS?... 4 Chiffres clés... 4 Inscriptin... 5 Validatin vtre participatin... 5 Annulatin de vtre participatin...

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme Axe VI - Tus publics Objectif : Permettre aux persnnes illettrées et à ceux qui les accmpagnent de cnnaître l ffre dispnible dans la régin, en matière de réapprentissage des savirs fndamentaux Fiche actin

Plus en détail

Tél : 071/30.23.30 Fax : 071/31.54.10 Courriel : info@iet-notre-dame.be PQ ARTS. IET Notre-Dame 2016-2017 htpp://iet-notre-dame.be

Tél : 071/30.23.30 Fax : 071/31.54.10 Courriel : info@iet-notre-dame.be PQ ARTS. IET Notre-Dame 2016-2017 htpp://iet-notre-dame.be Tél : 071/30.23.30 Fax : 071/31.54.10 Curriel : inf@iet-ntre-dame.be PQ ARTS Bienvenue à l IET Ntre-Dame! Offre de frmatin de ntre institut de la 1 re à la 7 e! 1 er degré cmmun et différencié 2 e et 3

Plus en détail

FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélobus intergénérationnels dans le cadre scolaire

FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélobus intergénérationnels dans le cadre scolaire FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélbus intergénératinnels dans le cadre sclaire DESCRIPTION DU PROJET Le Pédibus u Vélbus est un mde de déplacement en cmmun, à pied u à vél, avec des hraires

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE Nm / Prénm : Qualificatin : Crdnnées prfessinnelles : Prtable : Secteur Gégraphique : Adhésin : ui nn N URSSAF : Signature cnventin de partenariat : ui nn

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne Cnférence réginale pur les Institutins Supérieures de Cntrôle de la régin du visinage eurpéen du sud Prfil de la Cur des Cmptes Tunisienne Présentatin de la Cur des Cmptes La Cur des Cmptes est une juridictin

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

Directive - Stage en entreprise

Directive - Stage en entreprise mb/01/05/2014 Smmaire 1. Objectif... 1 2. Terminlgie... 1 3. Dmaine d applicatin... 1 4. Objectifs du stage... 1 5. Exigences du stage Bachelr (semestre 6)... 1 6. Péride de stage... 2 7. L'entreprise

Plus en détail

Programme prévisionnel d actions 2015

Programme prévisionnel d actions 2015 Des ressurces pur l actin Prgramme prévisinnel d actins 2015 L applicatin de la réfrme de la Plitique de la ville se cncrétise en 2015 à travers les nuveaux Cntrats de ville. Le Centre de ressurces cnfrmément

Plus en détail

REALISATION ET CONCEPTION DU STAND PILOTE PAR ADVANCITY AU SALON POLLUTEC LYON 29 NOVEMBRE AU 2 DECEMBRE 2016 CONSULTATION

REALISATION ET CONCEPTION DU STAND PILOTE PAR ADVANCITY AU SALON POLLUTEC LYON 29 NOVEMBRE AU 2 DECEMBRE 2016 CONSULTATION REALISATION ET CONCEPTION DU STAND PILOTE PAR ADVANCITY AU SALON POLLUTEC LYON 29 NOVEMBRE AU 2 DECEMBRE 2016 CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES CONSULTATION Paris, le 22 avril 2016 Table des matières Table

Plus en détail

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance Directin de la jeunesse, de l éducatin ppulaire et de la vie assciative Missin d animatin du Fnds d expérimentatins pur la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «FACULTE

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014 JURA & TROIS-LACS Mnt-Sujet (Jura bernis) Vincent Burrut CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI Prgramme de dévelppement turistique Masterplan - Cndensé. INTRODUCTION Purqui un Masterplan?

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT SAEM Haute Brne PLAN D ACTIONS 2011 Plan d actins Haute Brne Dévelppement - Technple Lille Métrple 2011 1 SOMMAIRE A - CONTEXTE... 3 B - ACTIONS... 4 Axe 1 : Favriser la créatin

Plus en détail

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Ministère de l'educatin natinale COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES FEUILLE DE ROUTE COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES

Plus en détail

VENTE&PROMOTIONNELLE&!&

VENTE&PROMOTIONNELLE&!& CEFI,7rueLamennais75008 PARIS Tél:0142891573 Fax:0142898250 UnepublicatinduCEFI http://www.cefi.rg VENTEPROMOTIONNELLE L annuairedesfrmatinsd ingénieursparlaviedel apprentissage versinnumérique(pdf):àpartirde25eursht(30eursttc)

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 Écle Paul-Hubert Rimuski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 PROCÈS-VERBAL de la deuxième réunin régulière du cnseil d établissement de l écle Paul-Hubert, tenue le cinquième jur de nvembre deux

Plus en détail

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE Prgramme Départemental d Insertin 2015-2016 Appel à candidatures et à prjets CAHIER DES CHARGES 1 CAHIER DES CHARGES Le présent appel à candidatures et à prjets invite les

Plus en détail

Koïnè Conseil REGARDS AILANCY SUR LE MARKETING ET LA DISTRIBUTION BANCAIRE. «Clientèles fragiles», quelles approches commerciales et responsables?

Koïnè Conseil REGARDS AILANCY SUR LE MARKETING ET LA DISTRIBUTION BANCAIRE. «Clientèles fragiles», quelles approches commerciales et responsables? Kïnè Cnseil 1 REGARDS AILANCY SUR LE MARKETING ET LA DISTRIBUTION BANCAIRE «Clientèles fragiles», quelles apprches cmmerciales et respnsables? Extrait de l étude du cabinet Ailancy, en partenariat avec

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Institut d études politiques de Paris

Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Institut d études politiques de Paris Sectin des Frmatins et des diplômes Evaluatin de l écle dctrale de l Institut d études plitiques de Paris juillet 2009 2 Sectin des Frmatins et des diplômes Évaluatin de l écle dctrale de l'institut d

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014

APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014 Directin de l Enseignement Supérieur de la Recherche et du Transfert de Technlgie APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014 1. CADRE GENERAL Cmme les années précédentes, la Régin attribuera

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

ENQUÊTE. PROJET Making Business in Europe. Le projet MBE : MBE: UN CURSEUR DE COMPETENCES, UN EXAMEN STANDARDISE EUROPEEN

ENQUÊTE. PROJET Making Business in Europe. Le projet MBE : MBE: UN CURSEUR DE COMPETENCES, UN EXAMEN STANDARDISE EUROPEEN ENQUÊTE Janvier 2015 PROJET Making Business in Eurpe Le prjet MBE : MBE: UN CURSEUR DE COMPETENCES, UN EXAMEN STANDARDISE EUROPEEN Ce prjet, prté par un partenariat transnatinal multisectriel cmpsé de

Plus en détail

Fiche action N 10 : Observation du secteur de l habitat, suivi, évaluation et pilotage du PLH

Fiche action N 10 : Observation du secteur de l habitat, suivi, évaluation et pilotage du PLH Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 10 : Observatin du secteur de l habitat, suivi, évaluatin et piltage du PLH ENJEUX - Cnnaître les évlutins

Plus en détail

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes 1/4 Dssier de candidature Grand Prix Essec de la Distributin Respnsable PRIX 4. Empli et dévelppement des Hmmes Présentatin générale de l initiative >Origine de sa mise en place LA POLITIQUE DIVERSITE

Plus en détail

Enquête "Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans" Présentation des résultats

Enquête Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans Présentation des résultats Enquête "Évaluatin des besins d'accueil extra-familial des enfants de mins de 16 ans" Présentatin des résultats Pur faciliter la cmpréhensin Rappel : Accueil présclaire : C'est l'accueil des enfants nn

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL DE SUIVI DES POLES ET MAISONS DE SANTE

COMITE DEPARTEMENTAL DE SUIVI DES POLES ET MAISONS DE SANTE COMITE DEPARTEMENTAL DE SUIVI DES POLES ET MAISONS DE SANTE Ntice à l attentin des prteurs de prjets de Maisn de santé Pluri prfessinnelles (MSP) Vus êtes un prfessinnel de santé à la recherche de qualité

Plus en détail

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015 TROPHEE DE L INNOVATION RH Dssier de candidature 2015 Trphée de l innvatin en Ressurces Humaines FHF MNH Pur la 3ème année cnsécutive, la FHF et la MNH prpsent de récmpenser des établissements sanitaires,

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE LES SERVICES TECHNIQUES

RAPPORT D ACTIVITE LES SERVICES TECHNIQUES RAPPORT D ACTIVITE LES SERVICES TECHNIQUES 2013 SOMMAIRE Préambule :... 2 INTRODUCTION... 3 1. PRESENTATION DU SERVICE... 4 a) Le parc lgement géré par ntre assciatin... 4 b) Le persnnel... 4 2. UNE REORGANISATION

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION Bilan annuel de l uverture internatinale de l académie Orléans-Turs 2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION L OUVERTURE À L INTERNATIONAL La li d

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

Compte rendu des 8èmes rencontres européennes et internationales «Patrimoine et tourisme» Paris le 4 juillet 2013

Compte rendu des 8èmes rencontres européennes et internationales «Patrimoine et tourisme» Paris le 4 juillet 2013 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» Cmpte rendu des 8èmes rencntres

Plus en détail

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES FLASH D INFORMATIONS N 10/2009 ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES (Agent Territrial Spécialisé des Ecles Maternelles, Adjint Technique Territrial ) Réf : - Li n 84-53 du 26 janvier

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PROJET

BILAN D ACTIVITE DU PROJET BILAN D ACTIVITE DU PROJET «Améliratin de la prise en charge d un grupe d enfants handicapés de familles très démunies» Marrakech Marc Intrductin Le système marcain actuel prend très peu en cmpte les besins

Plus en détail

Science Factor Mars 2014

Science Factor Mars 2014 Science Factr Mars 2014 Science Factr : présentatin Objectif Organisatin Prgramme préliminaire rencntre 19/3/2014 Lieu Participants Prgramme indicatif Science Factr en 2013 Implicatin des lycéens Science

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

DECATHLON : Consultez le détail des offres ci-après. Typologie Nombre d offres Poste / Domaine STAGES / EMPLOIS / ALTERNANCES

DECATHLON : Consultez le détail des offres ci-après. Typologie Nombre d offres Poste / Domaine STAGES / EMPLOIS / ALTERNANCES DECATHLON : Cnsultez le détail des ffres ci-après Typlgie Nmbre d ffres Pste / Dmaine STAGES / EMPLOIS / ALTERNANCES 4 Distributin / Marketing Page 1/ 5 VENDEUR-HOTE (H/F) TRAVAILLER CHEZ DECATHLON : C

Plus en détail

Enseignement catholique d Ile-de-France Formation «Faire évoluer ses compétences par la prise de responsabilité»

Enseignement catholique d Ile-de-France Formation «Faire évoluer ses compétences par la prise de responsabilité» Enseignement cathlique d Ile-de-France Frmatin «Faire évluer ses cmpétences par la prise de respnsabilité» Aux respnsables des tutelles cngréganistes présentes en Île-de-France A tus les Chefs d Etablissement

Plus en détail

1 directeur du département de gestion des ressources humaines (H/F)

1 directeur du département de gestion des ressources humaines (H/F) Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 27/04/2016 APPEL

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES AMBASSADE DE FRANCE EN ARGENTINE FICHE ARGENTINE

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES AMBASSADE DE FRANCE EN ARGENTINE FICHE ARGENTINE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES AMBASSADE DE FRANCE EN ARGENTINE FICHE ARGENTINE I- Organisatin de l enseignement supérieur Caractères généraux Le système d enseignement supérieur argentin

Plus en détail

LE SERVICE D ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE. Guichet Unique SAPAD : Contact : 02 98 10 42 56 sapad@pep29.org

LE SERVICE D ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE. Guichet Unique SAPAD : Contact : 02 98 10 42 56 sapad@pep29.org LE SERVICE D ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE Guichet Unique SAPAD : Cntact : 02 98 10 42 56 sapad@pep29.rg FONCTIONNEMENT D UN SAPAD LE SAPAD, POURQUOI? Service d Assistance Pédaggique A Dmicile aux

Plus en détail

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE»

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» Le texte et le dssier de candidature à cet appel à prjets snt téléchargeables

Plus en détail

CONSULTANCE - TERMES DE REFERENCE «Expert en développement des entreprises sociales».

CONSULTANCE - TERMES DE REFERENCE «Expert en développement des entreprises sociales». CONSULTANCE - TERMES DE REFERENCE «Expert en dévelppement des entreprises sciales». L essentiel Dans le cadre du prjet de slidarité internatinale prté par DSF et dnt le premier bénéficiaire est le Grupe

Plus en détail

STAGE D EXPERTISE COMPTABLE CHARTE NATIONALE DU STAGE

STAGE D EXPERTISE COMPTABLE CHARTE NATIONALE DU STAGE STAGE D EXPERTISE COMPTABLE CHARTE NATIONALE DU STAGE Vtée par le Cnseil supérieur de l Ordre des Experts-cmptables, 15 décembre 2010 (V2) EXPOSE DES MOTIFS Le stage réglementaire de tris ans fait partie

Plus en détail

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS

Fiche de poste Chargé(e) de mission «Projet global» Association les Sheds. Présentation de l association LES SHEDS Fiche de pste Chargé(e) de missin «Prjet glbal» Assciatin les Sheds Présentatin de l assciatin LES SHEDS L assciatin Les Sheds a été fndée en 2007 et cmpte aujurd hui près de 400 membres. Sn prjet : la

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

MEDIATION, MULTIMEDIA ET

MEDIATION, MULTIMEDIA ET MEDIATION, MULTIMEDIA ET ISOLEMENT SOCIAL DES PERSONNES EN SITUATION DE PRECARITE Les technlgies d infrmatin et de cmmunicatin supprt d animatin pur les publics élignés et utils de mise en réseau des acteurs

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE 1 SOMMAIRE REGLEMENT D INTERVENTION Entreprises ciblées et prirités réginales Présentatin des

Plus en détail

Formation continue des personnels. enseignants, COP et CPE

Formation continue des personnels. enseignants, COP et CPE VADEMECUM du chef Frmatin cntinue des persnnels enseignants, COP et CPE 1 LA FORMATION CONTINUE DES PERSONNELS ENSEIGNANTS, COP, CPE dans l académie de Grenble. 1-1 Le PAF-I : Plan académique de frmatin

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE»

TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE» REGLEMENT TROPHEE BETON, «LIBERTE DE L'ESPACE» Le «Trphée bétn, liberté de l espace», rganisé par les assciatins Bétcib, Cimbétn et la Fndatin Ecle Française du Bétn a pur but de révéler les jeunes diplômés

Plus en détail

Le commissaire au redressement productif en Limousin

Le commissaire au redressement productif en Limousin Le cmmissaire au redressement prductif en Limusin Cnférence de presse de Jacques REILLER, préfet de la régin Limusin, préfet de la Haute-Vienne en présence de Jean-Paul DENANOT, président du cnseil réginal

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES»

DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES» DOSSIER DE CANDIDATURE OPERATION «INITIATIVES JEUNES» Règlement : INITIATIVES JEUNES Le département du Calvads suhaite dévelpper une plitique visant à susciter, sutenir, dévelpper et faire cnnaître la

Plus en détail

S C O L A R I S A T I O N E T ÉLÈV E S H A N D I C A P É S

S C O L A R I S A T I O N E T ÉLÈV E S H A N D I C A P É S S C O L A R I S A T I O N E T ÉLÈV E S H A N D I C A P É S DE QUOI PARLE-T-ON? L écle est un lieu d instructin et d éducatin pur tus. L élève, handicapé u nn, dit être au centre du système éducatif qui

Plus en détail