Compte rendu du séminaire national Réforme de la filière ST2S. Paris Lycée d Alembert, le 16 mai 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu du séminaire national Réforme de la filière ST2S. Paris Lycée d Alembert, le 16 mai 2012"

Transcription

1 Compte rendu du séminaire national Réforme de la filière ST2S Paris Lycée d Alembert, le 16 mai 2012 Le programme de cette journée nationale a concerné la présentation des réflexions sur les programmes rénovés, les activités interdisciplinaires en classe de 1ère, le projet technologique en classe de terminale et l'aide personnalisée. Le PNF doit être un outil pour s engager dans le nouvel enseignement. Deux groupes d experts ont travaillé sur la réforme 2012 de la filière, un en STSS, l autre en Biologie et physiopathologie humaines. En 2007, l objectif de la rénovation était la poursuite d études. En 2012, cet objectif est conservé et la réforme est réalisée pour entrer dans le cadre de la réforme des lycées. Le contenu disciplinaire en biologie et physiopathologie humaines n'a pas été développé, il a juste été précisé que ce programme, tel qu il existait à l'heure actuelle, donnait satisfaction, cependant dans le cadre de la réforme il devait être allégé, tout en respectant son esprit et sa forme. Par conséquent il a été décidé de : - conserver un enseignement intégré (équilibre entre la physiologie, la physiopathologie et les techniques d exploration) - conserver la trame actuelle (4 pôles et 9 parties) et de supprimer les mécanismes cellulaires et moléculaires. - conserver le caractère technologique : approche expérimentale privilégiée, lien avec le secteur professionnel ; activités technologiques (manipulations, observations, analyse de documents, TICE). Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 1

2 L objectif disciplinaire en STSS reste le même qu en 2007 : préparer les élèves à la poursuite d étude, analyser des situations sanitaires et sociales et comprendre les enjeux des situations et développer des compétences et des repères culturels des domaines sanitaires et sociaux. La démarche technologique repose sur le questionnement : comment est-ce que la société identifie et analyse les besoins de la population, quels sont ses choix?, comment sont élaborées les politiques, et quels sont les dispositifs proposés et qui sont les institutions qui les mettent en place? Les dispositifs répondent ils aux besoins de la population?. Enfin il a été rappelé les compétences spécifiques en STSS : - analyser des faits de société, - caractériser l état de santé et le bien-être social des populations, - comprendre la relation entre besoin et politiques, - distinguer les objectifs des différentes politiques, - identifier les organisations au niveau local et national, - en méthodologie : il s agit d aborder la mise en œuvre de la démarche de projet et d analyser et utiliser les méthodes d enquête. Le programme a été redécoupé. En première il s agit d analyser des faits de société, caractériser l état de santé et le bien-être social des populations et d observer le rôle de la protection sociale dans la réponse aux besoins. En terminale, il s agit de comprendre la relation entre besoins et politiques, de distinguer les objectifs des différentes politiques sanitaires (santé publique) et sociales (action sociale) et d identifier les organisations au niveau local et national (où les savoirs sur la protection sociale de première pourront être remobilisés). Lors de la lecture du programme les activités technologiques apparaissent en Gras et Italiques : elles semblent indispensables pour une mise en réelle activité des élèves, pour rendre le questionnement global cohérent et sont ancrées dans la démarche technologique. Concernant le pôle «méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social», c est un pôle qui doit avoir sa progression propre. La répartition des heures dans la progression est libre pour répondre aux objectifs du programme. Le programme ne doit pas être lu objectifs par objectifs mais il s agit d apporter les contenus permettant d atteindre les objectifs. Exemple : ne pas traiter le point «spécificités des données et information» à part, mais l aborder tout au long de l enquête, selon les spécificités rencontrées A noter : une compétence de niveau 4 : maîtrise, est demandée pour la recherche documentaire. Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 2

3 1. Les Activités Interdisciplinaires (AI) Elles sont conservées car considérées comme une démarche qui donne du sens aux enseignements et une culture pluridisciplinaire (scientifique et médico-sociale) Les AI se déroulent en 1 ère. Nouveau texte donc nouvelles modalités. Règlement d examen : - épreuve orale anticipée du bac ST2S, pour tous les élèves, isolés ou non. - épreuve donc obligatoire. - seuls comptent les points supérieurs à la moyenne (coefficient 2). - épreuve organisée sous le contrôle du chef d établissement qui en définit les modalités concrètes. - une grille nationale sera réalisée. Objectifs : évaluation de compétences dans la démarche de recherche (les élèves ne sont pas évalués sur des connaissances) - collecter, traiter, analyser des données pertinentes. - vérifier l adéquation des résultats des recherches par rapport aux hypothèses initiales. - expliquer les choix réalisés et rendre compte des résultats. - identifier les difficultés rencontrées. - faire preuve d initiative, travailler en équipe. - soutenir une présentation orale. Disciplines concernées :.un flou persiste dans les textes mais il semblerait que le choix s oriente sur biologie, STSS obligatoirement et mathématiques ou sciences physiques. Les autres disciplines ne sont pas exclues, exemple cité : le professeur documentaliste. Organisation des AI : Le temps consacré aux AI est de 48h annuelle à raison de 16h x 3 semaines. Le travail doit obligatoirement être réalisé en groupe de 2 ou 3 élèves. Aucun élève ne peut réaliser le travail seul. Le choix du thème est libre et il n y a pas de rapport obligatoire entre le thème choisi et les programmes disciplinaires. Cependant deux contraintes sont imposées : - Il faut que le thème fasse référence à un fait de société posant des questions sanitaires et/ou sociales c'est-à-dire faisant référence à un évènement ou une situation qui permet un questionnement sur un système de représentation, qui évolue et qui influence les politiques de santé et/ou sociales, par exemple : en quoi le refus de précarité a-t-il fait évoluer les idées dans le domaine sanitaire et social? (Il ne s agit pas d étudier un thème, par ex la pauvreté, ni un fait divers) - Le thème choisi doit être validé par l équipe pédagogique, ainsi le choix du thème ne peut être sanctionné au final par le jury évaluateur. Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 3

4 Evaluation des AI : Il s agit d une épreuve du baccalauréat, donc les élèves de la classe ne sont pas présents, il n y a que les jurys et les candidats. Les textes officiels précisent : 8 points sont attribués pour le suivi des élèves par les professeurs durant l'année ; 12 points sont attribués pour la soutenance orale collective et individuelle. La soutenance doit être effectuée devant des professeurs (jury de 2 personnes) qui ont suivi les élèves durant la réalisation des AI. Une grille d'évaluation, à l'échelle nationale, sera réalisée et communiquée pour préciser les différents items de notation afin d'harmoniser l'évaluation. grille parue au BO n 21 du 24 mai 2012, à consulter : Pour le temps à consacrer à l'évaluation orale, chaque élève dispose d'un temps de 5 minutes de présentation collective et sera questionné individuellement 5 minutes. Il est conseillé de placer l évaluation au cours du 2 ème trimestre, avant les vacances de printemps. Le temps de l évaluation est compris dans les 3 semaines horaires mis à dispositions des AI. Un carnet de bord (ou de suivi) est envisageable, mais non obligatoire. Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 4

5 2. Le projet technologique (PT) Pour le projet technologique, rien n'est arrêté, ni publié à ce jour, même si les idées sont bien avancées Pourquoi mettre en place le projet technologique en filière ST2S? Il est né du questionnement de l évaluation de l épreuve pratique. Le PT répond à un besoin de mise en activité des élèves et il permet d évaluer l acquisition des compétences du pôle méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social (MA3S) Qu est ce qu un projet technologique? C est une démarche commune aux séries technologiques STI2D, STD2A, STL et ST2S. Cette épreuve doit permettre le transfert des compétences technologiques spécifiques. Le projet technologique est un projet de professionnels du secteur sanitaire ou social. Il consiste à identifier un ou des besoins pour y apporter des réponses cohérentes. 2 exemples ont été présentés lors de la journée : - Education thérapeutique et maladies inflammatoires chroniques de l intestin : projet qui consiste à améliorer la prise en charge des patients souffrant d une pathologie au sein d un service hospitalier - Maison de quartier de Rougemont : projet qui a pour objectif la mise en place du projet social C est une étude menée par un groupe d élèves : - permettant d évaluer les acquis de STSS, pôle méthodologie appliqué au secteur sanitaire et social (MA3S) - mobilisant les acquis des pôles thématiques du programme de STSS et, en fonction du thème du projet, des acquis du programme de BPH. Ce projet permet d évaluer des compétences transversales : travail en équipe, rendre compte par écrit d un travail, soutenir une présentation orale. Son organisation valorise la prise d initiative, l autonomie, la créativité. Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 5

6 2.3. Comment réaliser le PT? Quelle organisation? Le temps consacré à la réalisation du PT sera pris sur le temps d enseignement de la Biologie et des STSS, dans des proportions non définies à ce jour, ainsi que sur le temps libre ou personnel des élèves. Le travail des enseignants consiste en : - une aide pour l orientation de l étude (analyse d un projet réalisé ou conception, et repérage des ressources spécifiques ; conseils sur le choix d un axe d analyse) - un accompagnement des groupes - un suivi et évaluation de la conduite de l étude. Nota : les enseignants doivent donc trouver des projets ou aider au repérage de ressources spécifiques pour ce projet technologique. Ce travail en partie collectif concerne : - soit la conception d un projet sanitaire ou social, situé dans un contexte territorial et constitutionnel construit à partir d un questionnement. - soit l analyse de tout ou partie d une démarche de projet (sanitaire ou social, élaboré par une structure ayant une mission dans le champ sanitaire ou social) en travaillant Dans les 2 cas on attend de chaque groupe qu il : - présente le besoin à l origine du projet - situe le projet dans son environnement - montre le lien entre les caractéristiques de l organisation et le démarche de projet suivie - analyse tout ou partie de la démarche de projet étudiée ou conçoit tout ou partie d un projet. Dans le 1 er cas, celui de la conception, l objectif n est pas que les élèves mettent en œuvre le projet, ils ne sont pas formés à cela, mais qu ils comprennent la démarche de projet. Dans le 2 nd cas, celui de l analyse d un projet existant, les élèves peuvent soit analyser le projet dans sa globalité soit en analyser une partie seulement, en situant cette partie au sein du projet global Comment évaluer le PT? PT : coefficient 7 qui se subdivise en : - conduite du projet : coefficient 4 - présentation du projet : coefficient 3 La conduite du projet technologique serait évaluée par les enseignants qui ont accompagné les élèves dans la réalisation du dossier : rigueur de la recherche documentaire, traitement des informations, pertinence et réalisation des activités d exploration, organisation du travail de groupe, gestion du temps, esprit d initiative, prise des responsabilités, participation au travail d équipe. La présentation du projet technologique serait évaluée par des enseignants qui n ont pas encadré les élèves : - écrit : dossier de 15 pages maximum (qualité du contenu, de la présentation de la démarche, structuration, bibliographie, clarté de l expression, du vocabulaire) ; - oral : 15 minutes par élève, présentation collective 5 minutes par candidats, entretien individuel 10 minutes par élève ; (qualité du support, pertinence dans l utilisation du support, structuration de l exposé, qualité de l expression, mobilisation des connaissances scientifiques ) Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 6

7 Le dossier pourrait comprendre 2 parties : - une petite partie présentant le besoin à l origine du projet et la présentation de la structure sanitaire ou sociale et du projet - la partie la plus importante du dossier étant l analyse menée (présentation de la conception du projet ou analyse du projet existant) Les contraintes dans la mise en œuvre du PT La réalisation du PT implique que le pôle Méthodologie soit abordé au début du programme de STSS en classe de Terminale. Le positionnement dans l année du temps de travail accompagné (PT) doit être défini en même temps que les progressions pédagogiques disciplinaires (comment analyser un projet si on ne connait pas les étapes de la démarche de projet ) Ainsi il s agit peut être de privilégier en début d année des activités technologiques du pôle MA3S pour que les élèves puissent transférer leurs compétences en fin d année au sein du PT Il est souhaitable de choisir un projet de professionnels locaux afin de permettre d'envoyer les élèves sur le terrain à la rencontre des acteurs professionnels. Cependant, dans l'hypothèse ou cela ne serait pas possible, il serait possible de choisir un projet non local, notamment en permettant aux élèves de consulter une base répertoriant des projets professionnels ou indiquant des liens vers ces projets. Il serait également souhaitable de faire intervenir un professionnel, en début d'année scolaire de Tle, qui puisse venir présenter à la classe un exemple de démarche de projet professionnel afin que les élèves puissent se rendre compte de l'aspect concret de ce travail. Pour aider les professeurs de biologie à intervenir dans le projet technologique, une aide des collègues de STSS revêt une grande importance ainsi que la nécessité d'une formation académique. 2.6.Travaux en ateliers sur le projet Technologique Rappel : Les étapes de la démarche dans la construction d un projet sont toujours les mêmes, à savoir : - Identifier les besoins ; - Fixer des objectifs ; - Confronter les objectifs à la réalité (faisabilité) ; - Réfléchir aux moyens à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs ; - Choisir des indicateurs quantitatifs et qualitatifs pour évaluer les actions mises en place ; - Construire une grille pour évaluer si l objectif est atteint. Atelier : concevoir un projet sanitaire ou social : L objectif n est pas que les élèves mettent en œuvre le projet, ils ne sont pas formés à cela, mais qu ils comprennent la démarche de projet. - on part d un besoin perçu ou d un problème - les élèves situent le projet dans son contexte (pas de documents ici) - présence d un questionnement - les élèves mènent l étude nécessaire au diagnostic - ils se projettent dans la démarche : ils montrent le lien entre les caractéristiques de l organisation et la démarche de projet. Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 7

8 Délimitation : - dans le champ sanitaire ou social - s appuie sur des compétences acquises en 1 ère et Term - les élèves ne réalisent pas le projet - le projet ne concerne pas une démarche qualité - le projet ne concerne pas un projet de service - le projet n est pas centré sur une personne individuelle. (Exigences modérées ici : pas niveau BTS) Atelier : Analyser tout ou partie d un projet (travailler sur un axe ou une étape du projet) à partir d un dossier documentaire. Il apparait important de s intéresser aux critères de choix du projet et des supports à proposer. Des questionnements sont apparus : Faut il trouver des projets qui ont une approche BPH et STSS? A partir d un dossier, il faut réfléchir aux axes d analyses envisageables, et rechercher quelles sont les possibilités d investigation pour les élèves. Il s agit d analyser un projet : quel contexte?, quel diagnostic?, quels objectifs?, quels acteurs?, quelles stratégies?, quelle communication?, quelles contraintes?, quelle évaluation?, avec d autres pistes possibles. Il ya donc nécessité de créer une base de données sur les projets, les documents à utiliser et les phases exploitables dans ces différents projets. Exemple : Projet d une maison de santé projet de l institut Renaudot 1. partenaire principal du Projet est l institut Renaudot En quoi les missions de cet institut permettent l analyse de la pertinence? 2. Bilan des ressources : déficitaires Est-ce que sur les petites communes? Bilan de l offre de santé sur le territoire en confrontant avec l offre de soin par habitants. L analyse se fera par le recueil d indicateurs socio démographiques 3. Les acteurs : pourquoi ces acteurs dans ce projet? 4. Stratégies de communication : quelles informations pour associer les habitants? possibilité de transposition au niveau du quartier de l élève : comment imaginer ce projet localement? 5. contraintes : pas seulement pour les malades axe de travail sur les populations accueillies 6. absence d évaluation proposer une démarche d évaluation. 7. Un des axes d analyse qui peut être repris à plusieurs niveaux est la comparaison d un projet à l autre ou avec l existent local. Réflexions supplémentaires du groupe : Le temps de présentation de l épreuve en début d année pourra également servir à présenter des projets. Il apparait nécessaire de des projets dés la première et de se préparer une base de projets rechercher en équipe utilisables (étapes du projet présentes, questionnements possibles, forme/ support de présentation aux élèves) Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 8

9 Pour la conception de projet ou à partir de dossier documentaire, il apparait intéressant de créer des partenariats avec les CCAS, CODES, ORS, ARS, CG, MGEN, CPAM. Atelier : Etude d un projet existant sur le terrain et pour lequel il peut y avoir échange avec les acteurs de terrain Travailler sur ce type de projet présente des intérêts : - projet forcément local, les élèves sont capables de comprendre les besoins qui sont à l origine de la démarche de projet (difficile pour un élève issu de milieu rural de se représenter les besoins, l environnement d une population urbaine et inversement) - les élèves ont la possibilité de rencontrer les acteurs de la démarche de projet, - le travail demandé vise la compréhension d une démarche de projet, il ne s agit pas de former les élèves à mettre en œuvre un projet Les difficultés suivantes ont été évoquées : - qui repère le projet à étudier? l enseignant? l élève? - pourra-t-on trouver suffisamment de projets au niveau local (problème concerne les établissements des petites villes) => une réponse possibilité de proposer aux élèves des études à partir d un dossier documentaire - possibilité de trouver et proposer des projets, suffisamment ambitieux pour de travailler sur 2 ou 3 axes différents mais nécessité pour l enseignant de guider les élèves pour que les études ne soient pas redondantes - comment être certain qu il y ait de la matière à étudier? - la qualité des documents à la disposition de l élève : étude présentée bien documentée et structurée, quel va être le travail de l élève? ou à l inverse peu de documents disponibles, comment l élève va t-il pouvoir trouver les réponses aux questions posées Ces éléments permettent aussi de poser le problème de l évaluation du travail fourni par l élève, comment harmoniser cette évaluation Des difficultés ont été exprimées par les professeurs de biochimie génie biologique qui ne sont pas à l aise en ce qui concerne la démarche de projet et qui expriment leur besoin de formation. 3. L aide personnalisée (AP) Introduit par l arrêté du 29 septembre 2011 Temps d enseignement, qui s organise autour de 4 activités principales : - soutien - approfondissement (renforcer des acquis, étendre certains acquis) - aide à l orientation - aide à la méthodologie (apprendre à apprendre). Organisation : - 72h année (2h/semaine) ou par période (conseillé!) - en groupes à effectif réduit - réflexion collective. Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 9

10 Cela concerne tous les élèves. Il faut veiller à ce qu'il y ait une continuité entre ce qui est fait en 2 nd (en lien avec le socle commun de collège), en 1ère et en Tle. En 2nd, essentiellement axer l'ap sur les apports méthodologiques du travail de l'élève, le développement de l autonomie. En 1ère, essentiellement axer l'ap sur le renforcement de l'autonomie et l'orientation, aider à construire un projet professionnel. En Tle, essentiellement axer l'ap sur des activités qui préparent à la poursuite d'études dans le supérieur ce qui implique donc de créer des activités nouvelles. On peut envisager de préparer les élèves à des concours mais surtout sans viser un concours particulier. Travail sur des compétences de base, transversales et transférables (soutien, approfondissement, aide méthodologique), à identifier selon les besoins des élèves. L AP doit prendre un sens et avoir un impact scolaire («servir») par rapport à des besoins (ce n est pas une offre). Exemples de compétences transversales : analyse de documents, prise de notes, maîtrise de la langue, expression écrite orale, calculs mathématiques, autonomie. Dans tous les cas, en 2nd, 1ère et Tle, il est souhaitable d'avoir une entrée disciplinaire qui permette d'être concret (pour donner du sens) mais avec un objectif non disciplinaire, l'objectif est de faire acquérir aux élèves des capacités transversales. Exemples de compétences spécifiques : méthodologie de travail propre au champ, soutien ou approfondissement ; à éviter : prolongement de cours ou TD, répétitions de procédures automatisées, bachotage (ce n est pas un temps pour travailler un concours spécifique). Bibliographie : site de l ESEN et le CRDP Montpellier mais aussi possibilité de se rendre sur le site de l académie de STRASBOURG ressources pédagogiques sites thématiques ou interdisciplinaires accompagnement personnalisé) L aide à l orientation permet aussi un travail sur des compétences de base : construction d un parcours d orientation réfléchi et d un projet personnel (continuité seconde à la Terminale) : - en lien avec le PP, COP - orientation active - préparation à l enseignement supérieur - découverte des métiers, des branches professionnelles Méthode préconisée : - distincte du «face à face» disciplinaire (enseigner) - accompagner : répondre à un besoin, cela implique des objectifs précis et simples disciplinaire mais avec une vision transversale horaire souple cadre plus large Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 10

11 D où un changement de posture : «face à face» «côte à côte» AP : pédagogie «active», donne du sens à l apprentissage Une approche possible : travail par projets pédagogiques interdisciplinaires (nécessité d une réflexion commune, en équipe). Conclusion : rapport IGEN n janvier 2012 «projet adapté aux besoins réels et identifié des élèves, construit autour d objectifs précis et explicites favorisant l autonomie de la réflexion et de la production des élèves» Compte rendu du séminaire du 16 mai, rédigé par ML Jung-Canin et E Vogel professeurs de BPH 11

Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire

Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire Textes de référence concernant les AI : Présentation des Activités Interdisciplinaires (Arrêté du 28 décembre 2011, en lien avec les programmes

Plus en détail

Baccalauréat technologique sciences et technologies de la santé et du social ST2S

Baccalauréat technologique sciences et technologies de la santé et du social ST2S Baccalauréat technologique sciences et technologies de la santé et du social ST2S Cadre de la réforme ST2S Une finalité exclusive depuis 2007 : Conduire tous les élèves à la poursuite d études dans l enseignement

Plus en détail

Bac ST2S. Le baccalauréat ST2S s adresse à des personnes attirées par. Les métiers du secteur sanitaire et social :

Bac ST2S. Le baccalauréat ST2S s adresse à des personnes attirées par. Les métiers du secteur sanitaire et social : Bac ST2S Le baccalauréat ST2S s adresse à des personnes attirées par Les métiers du secteur sanitaire et social : Il a pour but de faire accéder à un niveau bac par l'acquisition de compétences générales

Plus en détail

Rénovation Bac pro Commerce

Rénovation Bac pro Commerce Épreuve E2 en CCF Rappels : - Le support de l épreuve est un dossier qui relate une action de promotion et / ou animation (ce n est pas un projet); - L action a été réalisée. - Le candidat a participéà

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

Conception par les élèves d exercices d évaluation

Conception par les élèves d exercices d évaluation Conception par les élèves d exercices d évaluation Jean-Jacques Belen, professeur de Sciences de la Vie et de la Terre au lycée Jean Mermoz de Saint-Louis Discipline : SVT Niveau : Terminale scientifique

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Année scolaire 2015-2016 Calendrier de l'orientation en troisième

Année scolaire 2015-2016 Calendrier de l'orientation en troisième Au sommaire: -Le planning de l année de 3ème. -Le diplôme national du brevet. -Le livret personnel de compétences. -L orientation, les filières après la troisième. -Election des délégués parents Année

Plus en détail

PARTICULARITE DE LA SERIE S.T.2.S.

PARTICULARITE DE LA SERIE S.T.2.S. 1 1 PARTICULARITE DE LA SERIE S.T.2.S. Aptitudes à l enseignement : Sont souhaités : bon niveau de français et scientifique, des capacités d écoute, une aptitude à travailler en autonomie, à développer

Plus en détail

APRES LA 2NDE GT. CIO de L Haÿ les Roses. Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol

APRES LA 2NDE GT. CIO de L Haÿ les Roses. Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol APRES LA 2NDE GT CIO de L Haÿ les Roses Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol Comment choisir sa série de Baccalauréat? En fonction de ses goûts/intérêts pour les disciplines dominantes

Plus en détail

APRES LA SECONDE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE

APRES LA SECONDE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE APRES LA SECONDE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE LE CHOIX DE LA SÉRIE DE BACCALAURÉAT CIO de Montbrison Rentrée 2015 F(x 2 )+xy 2 xy+f(y 2 ) Les choix possibles après la 2 nde 1 ère ère générale ES, L, S Pour

Plus en détail

Le BTS Maintenance des systèmes Option Systèmes de production Option Systèmes Energétiques et fluidiques Option Systèmes Eoliens

Le BTS Maintenance des systèmes Option Systèmes de production Option Systèmes Energétiques et fluidiques Option Systèmes Eoliens Le BTS Maintenance des systèmes Option Systèmes de production Option Systèmes Energétiques et fluidiques Option Systèmes Eoliens 1. Le contexte de la rénovation du référentiel du BTS MI La rénovation du

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) 1. Définition L'accompagnement personnalisé, qui s'adresse à tous les élèves, est un espace de liberté pédagogique permettant

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

APRÈS LA 2DE Géné l ra e l t et Technologique

APRÈS LA 2DE Géné l ra e l t et Technologique APRÈS LA 2DE Générale é et Technologique Février 2012 Intentions d orientation en Février Le conseil de classe émet une proposition Vœux définitifs au 3 ème trimestre Proposition définitive du conseil

Plus en détail

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique 4 e - 3 e * À l issu d une 5 e ou 4 e du collège * Avoir 14 ans avant la fin de l année civile de l inscription * Après entretien avec le jeune et sa famille * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP METART PHO EXT SESSION 2013 CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : ARTS APPLIQUÉS Option : MÉTIERS D ART Spécialité : Photographie PRÉSENTATION D UNE SÉQUENCE DE FORMATION PORTANT SUR LES PROGRAMMES

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

Bienvenue. REUNION D'INFORMATION SUR LA CLASSE DE 3ème Collège Marcel Anthonioz Divonne-les-Bains

Bienvenue. REUNION D'INFORMATION SUR LA CLASSE DE 3ème Collège Marcel Anthonioz Divonne-les-Bains Bienvenue REUNION D'INFORMATION SUR LA CLASSE DE 3ème Collège Marcel Anthonioz Divonne-les-Bains Ordre du jour L'organisation Le générale DNB Le socle commun L orientation Le calendrier, vos interlocuteurs

Plus en détail

PREMIERES ET TERMINALES

PREMIERES ET TERMINALES PREMIERES ET TERMINALES Janvier 2015 L Heure de choisir sa filière de Baccalauréat - En fonction de ses goûts, - De ses résultats scolaires, - De son projet après bac. Calendrier de l Orientation - En

Plus en détail

Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve

Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve Annexe II b Définition des épreuves Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve Cette épreuve valide tout ou partie des compétences

Plus en détail

Formations du secteur Santé et Social Education Nationale

Formations du secteur Santé et Social Education Nationale Formations du secteur Santé et Social Education Nationale Formations du Secteur Santé et Social Education nationale 3ème 3ème PVP 2 nde générale et technologique 2 ND prof Sanitaire et sociale term prof

Plus en détail

APRES LA SECONDE. Choisir une série de Baccalauréat

APRES LA SECONDE. Choisir une série de Baccalauréat APRES LA SECONDE Choisir une série de Baccalauréat Permanences des Conseillères d Orientation Psychologues Au lycée: Mme REY Moeragi Le lundi: 7h30-14h Mme HUYEZ Sylvie Le jeudi de 7h15 à 15h Prendre RDV

Plus en détail

Les poursuites d études après la classe de seconde

Les poursuites d études après la classe de seconde Les poursuites d études après la classe de seconde Le CIO, Centre d Information et d Orientation : son rôle l C est un lieu d information et de documentation sur les métiers et les formations scolaires

Plus en détail

Nouvelle série «Sciences et technologies de la santé et du social»(st2s)

Nouvelle série «Sciences et technologies de la santé et du social»(st2s) Rénovation de la série «Sciences médico-sociales» (SMS) Nouvelle série «Sciences et technologies de la santé et du social»(st2s) Rentrée 2007 Rénovation de la voie technologique SMS Le contexte de la rénovation

Plus en détail

Après la seconde Choisir une série de baccalauréat. pour la rentrée 2015

Après la seconde Choisir une série de baccalauréat. pour la rentrée 2015 Après la seconde Choisir une série de baccalauréat pour la rentrée 2015 Comment choisir? Faire le bon choix d orientation suppose que l on ait vraiment réfléchi sur soi et que l on se soit bien informé

Plus en détail

Division des Examens et Concours

Division des Examens et Concours Division des Examens et Concours DIEC/15-662-1574 du 09/03/2019 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SERIE STMG - SESSION 2015 - SPECIALITES : «GESTION ET FINANCE», «MERCATIQUE», «RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION»,

Plus en détail

LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS

LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS Durée : 18 semaines A partir du 14 septembre 2015 2 heures hebdomadaires En classe, laboratoires, salle informatique et CDI Travail de recherche

Plus en détail

La projet technologique terminal

La projet technologique terminal La pédagogie de projet La projet technologique terminal Parce que les élèves apprennent mieux en étant actifs et créatifs 21 septembre 2012 D après «Séminaire national STI2D - L'épreuve de projet» 1 La

Plus en détail

BEP VENTE ACTION MARCHANDE. Le contrôle en cours de formation

BEP VENTE ACTION MARCHANDE. Le contrôle en cours de formation Académie de LILLE SESSION 2004 Division des examens et concours BEP VENTE ACTION MARCHANDE Le contrôle en cours de formation! En EP1 : Pratique du marchandisage et de la vente! En EP3 : Épreuve économique

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Bulletin officiel n 44 du 27 novembre 2014

Bulletin officiel n 44 du 27 novembre 2014 Annexe I Année : calendrier de l'orientation et de l'affectation des élèves Collèges Conseils de classe Commissions d appel Calendrier de l'affectation 6 e, 5 e, 4 e, 3 e (1) À compter du vendredi 12 juin

Plus en détail

L apprentissage inversé en IFSI : développement de nouvelles pratiques pour s adapter aux générations Y et Z

L apprentissage inversé en IFSI : développement de nouvelles pratiques pour s adapter aux générations Y et Z L apprentissage inversé en IFSI : développement de nouvelles pratiques pour s adapter aux générations Y et Z Loïc Martin, IFSI CHU de Rouen Cadre de santé formateur loic.martin@chu-rouen.fr 1 sommaire

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Fiche d animation pédagogique Etude approfondie des filières

Fiche d animation pédagogique Etude approfondie des filières Fiche d animation pédagogique Niveau concerné : 2 nde 1 ère Terminale 2 nde pro 1 ère pro Terminale pro Objectif général : Amener l'élève à avoir une démarche exploratoire et l'aider à s'orienter par la

Plus en détail

BTS Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation. Rentrée 2011

BTS Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation. Rentrée 2011 BTS Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation Rentrée 2011 1 Les BTS Concernés Services informatiques aux organisations (SIO) : succède au BTS Informatique de gestion Bâtiment Travaux

Plus en détail

2. Bilan de la session 2013

2. Bilan de la session 2013 RAPPORT DE JURY DE L EXAMEN DE CERTIFICATION COMPLEMENTAIRE DNL ANGLAIS SESSION 2013 1. Cadre réglementaire 1.1. Textes réglementaires L examen visant l attribution d une certification complémentaire est

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE CAHIER DES CHARGES ACADEMIQUE Contrôle en Cours de Formation Incluant la certification intermédiaire CAP Esthétique, Cosmétique Parfumerie ORGANISATION

Plus en détail

LA CLASSE DE 3 ème. Jeudi 11 septembre 2014

LA CLASSE DE 3 ème. Jeudi 11 septembre 2014 LA CLASSE DE 3 ème Jeudi 11 septembre 2014 Collège Camille GUERIN Avenue Mendés-France 86210 VOUNEUIL-SUR-VIENNE Tel : 05.49.85.12.72 Fax : 05.49.85.14.73 SOMMAIRE I. Informations générales II. Le stage

Plus en détail

Accompagnement personnalisé au lycée Louis Armand

Accompagnement personnalisé au lycée Louis Armand Accompagnement personnalisé au lycée Louis Armand Année 2011-2012 Bulletin officiel spécial n 1 du 4 février 2010 Organisation et horaires de la classe de seconde des lycées d enseignement général et technologique

Plus en détail

DUT. Génie biologique. option Diététique IUT - Périgueux

DUT. Génie biologique. option Diététique IUT - Périgueux DUT Génie biologique option Diététique IUT - Périgueux Carte d identité de la formation Diplôme DUT - Diplôme universitaire de technologie Spécialité Génie biologique option Diététique Conditions d accès

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

Après la seconde Choisir une série de baccalauréat pour la rentrée 2015

Après la seconde Choisir une série de baccalauréat pour la rentrée 2015 Après la seconde Choisir une série de baccalauréat pour la rentrée 2015 Support de présentation pour les informations collectives à destination des élèves et des familles des établissements d enseignement

Plus en détail

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique Pour un adolescent, se projeter dans l avenir nécessite de : Se sentir bien au présent, être soutenu et encouragé dans son investissement scolaire.

Plus en détail

L ORIENTATION. Au Lycée. Après le Lycée. Illkirch

L ORIENTATION. Au Lycée. Après le Lycée. Illkirch L ORIENTATION Illkirch Au Lycée Après le Lycée L Orientation Madame Boess Conseillère d Orientation Psychologue reçoit les élèves et/ou leurs parents le mardi matin et mardi a. midi (rendez-vous à la Vie

Plus en détail

Mise en œuvre du livret personnel de compétences

Mise en œuvre du livret personnel de compétences Mise en œuvre du livret personnel de compétences Sommaire 1. Pourquoi un livret personnel de compétences? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment valider une compétence? 4. Livret

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

DIPLÔME SUPÉRIEUR D ARTS APPLIQUÉS

DIPLÔME SUPÉRIEUR D ARTS APPLIQUÉS DIPLÔME SUPÉRIEUR D ARTS APPLIQUÉS Spécialité Design Mention Graphisme En partenariat avec la ville de Chaumont, ville de l Affiche et du Festival Internationnal du Graphisme DOSSIER DE CANDIDATURE Avenue

Plus en détail

La voie professionnelle

La voie professionnelle CIO Lyon Page 1 14/10/2014 La voie professionnelle - Acquérir des connaissances et des savoir-faire dans un domaine professionnel - Un enseignement concret - Des stages en entreprises - En lycée professionnel

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

RÉUNIONS DE RENTRÉE : COMPTE RENDU

RÉUNIONS DE RENTRÉE : COMPTE RENDU RÉUNIONS DE RENTRÉE : COMPTE RENDU 1 PRÉSENTATION / TOUR DE TABLE Rappel : il manque quelques fiches de renseignements 2 RAPPEL DES FORMATIONS 2012 2013 ET DATES ANGLAIS EN SEGPA : 9 novembre, 8 février,

Plus en détail

Réunion à distance, étude de Gestion

Réunion à distance, étude de Gestion Réunion à distance, étude de Gestion Bonjour à tous, je vous propose de commencer cette réunion. Avec mon collègue, nous savons qu elle correspond à une attente forte des enseignants. Nous espérons qu

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES PASI NANCY-METZ LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ ACTION CANDIDATE AU PRIX ACADEMIQUE DE L INNOVATION 2014 FICHE

Plus en détail

Certification t intermédiaire

Certification t intermédiaire Certification t intermédiaire BEP Métiers de la relation aux clients et aux usagers Bac Pro Commerce Bac Pro Services Bac Pro Vente LES ÉPREUVES DU BEP MRCU : 5 ÉPREUVES 4épreuvessur5sontenCCF Les épreuves

Plus en détail

Actions de formation 2015-16

Actions de formation 2015-16 Actions de formation 2015-16 PLAN DE FORMATION ÉTABLISSEMENTS DU 1 ER ET DU 2 D DEGRE DIRECTION DIOCESAINE 6 novembre 2015 L offre 2015-2016 témoigne de notre volonté de poursuivre l accompagnement des

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

Épreuves et modalités d évaluation du BTSA Option ACSE (analyse, conduite et stratégie de l entreprise agricole) (domaine professionnel)

Épreuves et modalités d évaluation du BTSA Option ACSE (analyse, conduite et stratégie de l entreprise agricole) (domaine professionnel) Épreuves et modalités d évaluation du BTSA Option ACSE (analyse, conduite et stratégie de l entreprise agricole) (domaine professionnel) Épreuve E7 : Cadre règlementaire NS DGER / N2014 Définition des

Plus en détail

Entreprendre Pour Apprendre Auvergne

Entreprendre Pour Apprendre Auvergne Entreprendre Pour Apprendre Auvergne La découverte des métiers et des professions au service d une approche pédagogique de l orientation au lycée. C.R.D.P. - Jeudi 17 octobre 2013 1 Qu est ce que l association

Plus en détail

Après la Seconde Choisir sa série de Bac Lycée Français Anna de Noailles, Béatrice Cante, mars 2015 Sources: AEFE, ONISEP et EDUSCOL

Après la Seconde Choisir sa série de Bac Lycée Français Anna de Noailles, Béatrice Cante, mars 2015 Sources: AEFE, ONISEP et EDUSCOL ORIENTATION Après la Seconde Choisir sa série de Bac Lycée Français Anna de Noailles, Béatrice Cante, mars 2015 Sources: AEFE, ONISEP et EUSCOL Objectif de la séance Connaitre chaque série de bac général

Plus en détail

I. ORGANISATION DE L EXAMEN

I. ORGANISATION DE L EXAMEN LE RECTEUR DE L ACADEMIE CHANCELIER DES UNIVERSITES A Mesdames et Messieurs les Rectrices et Recteurs d Académie Monsieur le Directeur du SIEC Reims, le 14 février 2008 Rectorat Division des Examens et

Plus en détail

Réforme BTS MUC. Epreuves E5 E6 Forme ponctuelle

Réforme BTS MUC. Epreuves E5 E6 Forme ponctuelle Réforme BTS MUC Epreuves E5 E6 Forme ponctuelle 1 Les caractéristiques inchangées des épreuves 2 L épreuve E5 ACRC Forme ponctuelle 3 Objectif de l épreuve E5 «évaluer les aptitudes du candidat à prendre

Plus en détail

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014 Projet Expairs Institut Don Bosco Tournai 2013-2014 le 18 février 2014 La mise en place du projet 2013-14: SAS: ouvert Carnet de liaison : ok Conseils de classes supplémentaires: obtention de l aménagement

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010 Marie-Pascale Schammé Inspectrice de L Éducation Nationale Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées Académie de ROUEN Document de référence académique BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP.1 : Épreuve d étude d un projet de construction Unité UP 1 Coefficient : 4 1 - Contenu de l épreuve Cette épreuve recouvre tout ou partie des compétences

Plus en détail

Présentation des poursuites d études après la seconde

Présentation des poursuites d études après la seconde Présentation des poursuites d études après la seconde Schéma poursuites d études 2 nde générale et technologique Stage passerelle 1 ère de série générale: S, ES ou L 1 ère de série technologique: STI2D,

Plus en détail

Projet de référentiel pour le parcours d éducation artistique et culturelle - école primaire et collège - 18 décembre 2014

Projet de référentiel pour le parcours d éducation artistique et culturelle - école primaire et collège - 18 décembre 2014 Projet de référentiel pour le parcours d éducation artistique et culturelle - école primaire et collège - 18 décembre 2014 www.education.gouv.fr/csp/ culturelle : avertissement Le projet de référentiel

Plus en détail

Après la seconde Choisir une série de baccalauréat pour la rentrée 2014

Après la seconde Choisir une série de baccalauréat pour la rentrée 2014 Réunion parents, février 2014 CV et AEFE Après la seconde Choisir une série de baccalauréat pour la rentrée 2014 Support de présentation pour les informations collectives à destination des élèves et des

Plus en détail

Nathalie SOUBRIER Septembre 2013

Nathalie SOUBRIER Septembre 2013 Nathalie SOUBRIER Septembre 2013 EN FÉVRIER, LES ÉLÈVES DE 2DE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE ONT À EXPRIMER DES CHOIX PROVISOIRES D ORIENTATION POUR LA RENTRÉE PROCHAINE. 1RE GÉNÉRALE (BACS ES, L ET S) OU

Plus en détail

Les objectifs de la classe de 3 ème

Les objectifs de la classe de 3 ème Les objectifs de la classe de 3 ème Le stage d observation en entreprise L orientation Le brevet des collèges Le stage d observation en entreprise Il aura lieu du 15 au 19 février 2016 Il a pour but de

Plus en détail

ANNEXE 2 : L'AP en première

ANNEXE 2 : L'AP en première ANNEXE 2 : L'AP en première GRILLE DE CONSTRUCTION D'UNE SEQUENCE D'ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ Intitulé de la séquence Lien avec les Intitulé de la séquence déroulé des activités Des cartes par anamorphose

Plus en détail

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année CLASSE DE 3 ème Présentation de l année Quelques points de repères pour l année de 3 ème 1 er trimestre Informations La classe rencontre la conseillère d Orientation Réunion d information parents / direction

Plus en détail

CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL

CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL Taux de participation : Les réponses ont été très majoritairement issues d un travail d équipes et

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Spécialité Procédés de la chimie, de l eau et des papiers cartons de baccalauréat professionnel. ANNEXE II c - DÉFINITION DES ÉPREUVES

Spécialité Procédés de la chimie, de l eau et des papiers cartons de baccalauréat professionnel. ANNEXE II c - DÉFINITION DES ÉPREUVES ANNEXE II c - DÉFINITION DES ÉPREUVES E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE Coefficient 3 U11 - U12 Sous-épreuve E 11 Mathématiques Unité U11 coefficient 1,5 Rattachement au groupement B défini en annexe de l arrêté

Plus en détail

Mémoires et certificats de stages

Mémoires et certificats de stages Le Recteur à Mesdames et Messieurs les Recteurs D Académie, Division des examens et concours Monsieur le Directeur du C.N.E.D Rectorat Division des examens et concours DEXACO Dossier suivi par Téléphone

Plus en détail

STG La filière communication :

STG La filière communication : STG La filière communication : Terminales CGRH ou MERCATIQUE COMMENT CHOISIR ENTRE TERMINALE CGRH ou MERCATIQUE? QUELQUES PISTES À EXPLORER POUR MIEUX VOUS CONNAÎTRE Vos goûts : Vous «aimez» Prenez le

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

6 JANVIER 2015 REUNION D INFORMATION SUR L ORIENTATION EN CLASSE DE PREMIERE

6 JANVIER 2015 REUNION D INFORMATION SUR L ORIENTATION EN CLASSE DE PREMIERE 6 JANVIER 2015 REUNION D INFORMATION SUR L ORIENTATION EN CLASSE DE PREMIERE LES ENJEUX L HEURE DES CHOIX OBJECTIF : REUSSITE Associer les goûts et les aptitudes Le cycle Terminal (1 ère + Ter) Maîtrise

Plus en détail

Secrétariat médical (Formation certifiée LFMP) Formation ouverte aux hommes

Secrétariat médical (Formation certifiée LFMP) Formation ouverte aux hommes Secrétariat médical (Formation certifiée LFMP) Formation ouverte aux hommes PLAN DE COURS I. Tableau synoptique des matières enseignées II. Programme et objectifs III. Matériel pédagogique IV. Évaluation

Plus en détail

Cahier des charges CCF. Image : source Internet CCF. Baccalauréat Professionnel Esthétique Cosmétique Parfumerie

Cahier des charges CCF. Image : source Internet CCF. Baccalauréat Professionnel Esthétique Cosmétique Parfumerie Image : source Internet CCF Baccalauréat Professionnel Esthétique Cosmétique Parfumerie Document validé par Mme Robaglia IEN/ET SBSSA le 28 mars 2014 Les informations contenues dans ce dossier sont destinées

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE LICENCE Biologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de diplôme

Plus en détail

Rappels et précisions IUT GMP DIJON. PPP - Projet au S2 1

Rappels et précisions IUT GMP DIJON. PPP - Projet au S2 1 Rappels et précisions IUT GMP DIJON 1 Disposer d outils d auto-évaluation permettant d analyser ses caractéristiques personnelles Vérifier leur adéquation avec les caractéristiques du métier envisagé Construire

Plus en détail

Education A l'orientation - classes de 3 e -

Education A l'orientation - classes de 3 e - Collège La Cerisaie Education A l'orientation - classes de 3 e - Collège la Cerisaie - Charenton-le-pont Année scolaire 2013-2014 Ce document, rédigé par des professeurs principaux de 3 e du collège constitue

Plus en détail

TUTORAT. U Guelma. Guide du Tuteur FMISM

TUTORAT. U Guelma. Guide du Tuteur FMISM TUTORAT Guide du Tuteur Définition. Le tutorat est une mission de suivi et d'accompagnement permanents de l'étudiant afin de faciliter son intégration dans la vie universitaire et son accès aux informations

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC

Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Afin de finaliser son parcours de formation Did@cTIC, chaque participant-e

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Biologie de l Université Montpellier 2 - Sciences et techniques Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 11 mars 2013 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de sage-femme NOR : ESRS1301419A

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES PROFESSEURS STAGIAIRES

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES PROFESSEURS STAGIAIRES GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES PROFESSEURS STAGIAIRES à destination du CONSEILLER PÉDAGOGIQUE TUTEUR Année scolaire 2014-2015 IA-IPR - IEN ET-EG Académie de Lyon - Année 2014-2015 1 Introduction Ce guide est

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

REPÈRES POUR LA FORMATION

REPÈRES POUR LA FORMATION REPÈRES POUR LA FORMATION BTS Maintenance des Systèmes Option : systèmes de production Option : systèmes énergétiques et fluidiques Option : systèmes éoliens Repères pour la formation - BTS MAINTENANCE

Plus en détail

MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE

MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation

Plus en détail

I.F.S.I. Prépa CONCOURS. instituts de formation en soins infirmiers PRÉPA CONCOURS : IFSI PROGRAMMATION 2010/2011

I.F.S.I. Prépa CONCOURS. instituts de formation en soins infirmiers PRÉPA CONCOURS : IFSI PROGRAMMATION 2010/2011 I.F.S.I. instituts de formation en soins infirmiers Prépa CONCOURS PAGE 1 SUR 8 DURÉE : DEUX PÉRIODES SCOLAIRES programme de la prépa Préparation aux épreuves écrites techniques d expression écrite culture

Plus en détail