Organe officiel de la Chambre des Métiers etdelafédération des Artisans du Grand-Duché deluxembourg

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Organe officiel de la Chambre des Métiers etdelafédération des Artisans du Grand-Duché deluxembourg"

Transcription

1 Organe officiel de la Chambre des Métiers etdelafédération des Artisans du Grand-Duché deluxembourg PRIX DE L INNOVATION DANS L ARTISANAT 2010 AQUI LE TOUR? Rendez-vous LE 17 juin 2010 pour le verdict Les nominés AiRflowcontRol sa AtelieR de soufflage de verre pascale seil AtelieRs mécaniques dostert sarl ferber hair &style hein sarl KelleR norbert sa sab sarl steffen traiteur sarl Pétition de la Fédération des Artisans: Och mir wëllen eng Zukunft! Pressekonferenz der Fédération des Artisans: Es reicht! 5 Mai 2010 Remise du Prix de l'innovation dans l'artisanat 2010

2 PostEnveloppe le «prêt-à-poster» passe au vert. Maintenant produites avec du papier éco responsable * PROMO ENTREPRISES jusqu au 30 juin * POSTENVELOPPE Le prêt-à-poster Division d es Postes - L-2998 L uxembourg - Téléphone: w ww.pt.lu P&TLuxembourg :acteur du développement durable

3 sommaire 5 d handwierk organe officiel de la Chambre des métiers et de la Fédération des artisans du Grand-Duché de Luxembourg Votre metier sur Le net editeur Fédération des artisans du Grand-Duché de Luxembourg 4 PETITION Pétition de la Fédération desartisans:«och mir sinn Lëtzebuerg -Och mir wëllen engzukunft!»/ 4 7 AcTuAlITE POlITIquE Pressekonferenz der Fédération desartisans «Esreicht!»/ 7 Presserevue/ 10 Fédération des Artisans trifft CSV-Delegation/ PrIxdE l INNOvATION 8entre rises finalistes en com étition our rem orterleconcours/ droit ET ENTrEPrIsE Arrêt delacour constitutionnelle en matière de rotection du délégué du ersonnel/ 23 Nouveautés en matièredu«détachementdes salariés»/ 26 Projetsdeloisetderèglementssoumis ouravisà la Chambredes Métiers/ 24 Arnaqueurinquiété/ 29 secretariat et redaction Fédération des artisans 2, Circuit de la Foire internationale L-1347 Luxembourg BP 1604, L-1016 Luxembourg tél.: (352) Fax: (352) social Sozialdialog neuerfinden/ 30 Prix Rotary du Meilleur A renti-artisan 2010 / EurOPE Intervention trèsremarquéedudé utéeuro éen FrankEngel/ 34 CLP/ ENvIrONNEmENT Forum«révention et gestion efficace desdéchetsdansles PME»/ 38 abonnement annuel: 15,45 eur reproduction des articles autorisée avec indication de la source. Couverture: Vous s.a. 40 FédérATIONs Ernest Pirsch confirméàla résidence de la Fégarlux/ 40 9e Concours international de la Charcuterie artisanale/ 42 Schreinermeister feiern ihren Schutz atron/ 43 Konditormeisterverbandmit neuemstand aufder Frühjahrsmesse/ 44 Vorstand verabschiedet EmileGoedert / 44 Preisausschreiben der Femal/ 36 ConCePtion et impression imprimerie Centrale 15, rue du Commerce L-1351 Luxembourg tél.: (352) Fax: (352) PuBLiCite imprimerie Centrale service régie 15, rue du Commerce L-1351 Luxembourg tél.: (352) Fax: (352)

4 D Handwierk an de Mëttelstand Och mir sinn Lëtzebuerg D Handwierksbetriber an déi mëttelstännesch Betriber sinn ewichtege Pilier vun eiser Economie Betriber beschäftegen Leit.Mir bidden Aarbechtsplazen,Ausbildungsplazen,Produiten an Déngschtleeschtungen iwwerall am Land.Mir bezuelen Steieren an Sozialbäiträg. Mirmusseneis géint eng staark auslännesch Konkurrenz behaapten. Mir droen mat eiser Famill de Risiko am Fall wou et mat eisem Betrib schief geet. D Politik huet et während der Tripartite an no der Tripartite erëm verpasst eppes fir d Zukunft vum Lëtzebuerger Mëttelstand ze maachen. Mir ginn an der Kris, wou vill Betriber op der Kipp stinn, vun der Politik mat Indextranchen, Mindestlounerhéijungen, Bäitragsaugmentatiounen an engem onméiglechen bürokrateschen Opwand belaascht. D Handwierk an de Lëtzebuerger Mëttelstand fillen sech vun der Politik am Stach gelooss. Et geet eis elo duer! Och mir wëllen eng Zukunft Dofir fuerdere mir: Petitioun Lounkäschten, déi net méi séier wuessen wéi eis Produktivitéit Stabil a konkurrenzfäheg Lounniewekäschten Eng nohalteg Investitiounspolitik am Intérêt vum Standuert Lëtzebuerg a sengen Betriber Eng efficace Verwaltung am Déngscht vum Betrib Respekt fir eis Aarbecht, eise Risiko an eise sozialen Engagement Fir der Politik dat verständlech ze maachen, iwwerreechen mer den 29. Juni ëm 17h30 dem Parlamentspräsidentdës Petitioun. Weistder Politik, dass ochd Handwierk an denmëttelstand engstëmm hunn, akommt den29. Juni um 17 Auer matärerfamill virund Chamber op de Krautmaart. VerloosstIech net op déi aner fir Är Intérêt ze verdeedegen! Är Presenz zielt! Och ech sinn e Stéck Lëtzebuerg! Och ech wëll eng Zukunft! Numm Betrib..... Zuel vu Salariéën Uertschaft... Datum &Ënnerschrëft À renvoyer au Fax:

5 L artisanat et les classes moyennes Och mir sinn Lëtzebuerg Les entreprises artisanales etles classes moyennes sont unpilier important denotre économie entreprises emploient quelque salariés. Nous offrons des emplois, delaformation, desproduits et des services au niveaunational. Nous payons des impôts et des cotisations sociales. Nous sommes exposés à une forte concurrence de la part d entreprises étrangères. Ensemble avec notre famille, nous supportons le risque des malheurs économiques. La politique a omis au cours de la tripartite et suite à l échec de celle-ci de prendre des décisions en faveur de la compétitivité des entreprises artisanales etdes classes moyennes. En temps de crise, alors que de nombreusesentreprises se battentpour sauvegarderl emploi,legouvernementa décidé de nous faire endosser des tranches indiciaires, une augmentation dusalaire social minimum, une augmentation des cotisations sociales et une augmentation de notre charge fiscale. Le fardeau des charges administratives quant à lui reste intouché. Les entreprises artisanales et les classes moyennes se sentent dupées par le gouvernement. On en a assez! «Nous revendiquons un avenir pour nos entreprises» C est pour cela que nous revendiquons Des charges salariales qui n évoluent pas plus vite que notre productivité Des charges patronales stables et concurrentielles Une politique d investissement durable dans l intérêt de l économie luxembourgeoise et de ses sociétés Des administrations efficaces au service des entreprises Le respect pour notre travail, pour le risque que chaque entreprise supporte et pour notre engagement social vis-à-vis de nos salariés Pour fairepassercemessage,lafédérationdes Artisans va remettre la présente pétitionaux mainsdu Président de la Chambre des Députés en date du 29 juin à 17h30 heures. Pour donner le poids nécessaire ànotre démarche, nous invitons tous les artisans etchefs d entreprises, ainsi que leurs familles, ànousrejoindre le 29 juin à17heuresprécisesdevantlachambre desdéputés,placedumarchéaux Herbes. Venez défendre vos intérêts! Votre présence compte! Moi aussi, jefais partie duluxembourg Moi aussi, j aidroit àunavenir! Nom... Entreprise Nombre de salariés... Localité Date &signature... À renvoyer au Fax:

6 Im Einzelnen ausgereift. Im Ganzen perfekt. NEU! Durchgängige Systemlösungen von Moeller Von der einzelnen Komponente bis hin zum kompletten Schaltanlagenpaket Moeller hat für jede Anforderung eine passende Lösung: Sicher im Betrieb Ungekannte Flexibilität in IP40 und IP55: Der Anreihverteiler XVTL ist in 55 Abmessungen erhältlich. Je nach Bedarf lässt er sich leicht in ein Steuerungsgehäuse für die Industrie oder in einen Energieverteiler für Zweckbauten verwandeln. Flexibel für neue Pläne und Begebenheiten Zeitsparend bei der Montage durch perfekt aufeinander abgestimmte Einbauten Fordern Sie noch heute ausführliche Informationen an: oder A08/11E Eaton Moeller Holding Sàrl 12rue Eugène Ruppert L-2453 Luxembourg Boîte Postale 1823 L-1018 Luxembourg Tél : Fax :

7 PoLitique Pressekonferenz vom 20. Mai Es reicht! Nach der Tripartite 2006 hat es die CSV-LSAP Regierung nun zum 2. Mal verpasst, das Land auf die Realitäten, die außerhalb des 2500 km 2 großen Luxemburgs nun mal leider existieren, vorzubereiten. Nach einer mehr als befremdlichen politischen Auseinandersetzung, einigten sich die beiden Regierungsparteien auf ein Massnahmenpaket, das dem Ernst und der Dringlichkeit der Krise nicht einmal ansatzweise Rechnung trägt. von links nach rechts: Roland Kuhn, Romain Schmit, Norbert Geisen, Pierre Kremer, Patrick Koehnen, Jean-Pierre Wagener, Ernest Pirsch und Jean-Paul Schmitz Ist das die Lösung? Steuererhöhungen und eine Mehrbelastung der Unternehmen, ohne strukturelle Neuausrichtung der Umverteilungspolitik, ohne eine Stärkung der Wettbewerbsfähigkeit, sind inden Augen des Fédération des Artisans keine Antworten, die einer Tripartite würdig sind. Wenn es der CSV-LSAP Regierung in Krisenzeiten nicht einmal gelingt,einen Sozialindex zu beschließen,der von über 70 Prozent der Wähler getragen wird, fragt sich die Fédération des Artisans ob diese Regierung inzukunft überhaupt in der Lage sein wird, irgendeine Strukturreform, sei es in der Krankenkasse, sei es in der Pensionsversicherung oder sonst irgendwo durchzusetzen. Worum geht es in der luxemburgischen Politik? In Krisenzeiten sucht man in der Politik starke Koalitionen, um handlungsfähig zu sein, um Entscheidungen zu treffen und diese auch gegen Widerstand durchzusetzen. Die CSV-LSAP Koalition hat esals einer der stärksten politischen Bündnisse nach dem Zweiten Weltkrieg nicht einmal fertig gebracht, sich gegen ihre jeweiligen Hausgewerkschaften durchzusetzen. Als Wähler sollte man sich die Frage stellen, obman die CSV und die LSAP in die Regierung gewählt hat oder den LCGB, den OGB-L oder irgendeinen Sonderparteitag? Geht es in der luxemburgischen Politik um Karrierepläne von Ministern, um die Befindlichkeit von Gewerkschaftsfunktionären und Parteidelegierten oder geht es um die Menschen,die hier leben und die Unternehmen,die dem Standort dietreue halten wollen?auf diese Fragen hatdie Politikimweitesten Sinne auf jeden Fall noch keine klare Antwort gegeben. Wettbewerbsförderung àlaluxembourgeoise: 7Prozent mehr Lohnkosten für die Unternehmen inkrisenzeiten In einer Zeit, woviele Unternehmen mit massiven Problemen konfrontiert sind, beschließt die Regierung über den Index, die Anhebung des Mindestlohnes, die Anhebung der Lohnnebenkosten die Arbeit um knapp 7Prozent binnen einem Jahr teurer zu machen. Hinzu kommen neue steuerliche Belastungen und Investitionskürzungen.Bei einer Gesamtbeschäftigung von rund Personen, entspricht dies knapp Arbeitplätzen, die eventuell nicht geschaffen werden können, oder imschlimmsten Fall sogar abgebaut werden müssen. 05/2010 d handwierk 7

8 PoLitique Die Krise in den Herbst vertagt Während überall in Europa die Regierungen in frenetischen Aktionismus verfallen, hat die CSV-LSAP Koalition beschlossen die gescheitertentripartiteverhandlungen in denherbstzuverlegen. In den Augen der Fédération des Artisans ist nicht mehr viel auf dem Tisch, über das verhandelt werden könnte. Wenn der neue Anlauf im Herbst wieder von rotenlinien undschwarzen Barrikadenbestimmtwerden soll,gibtdie Fédération desartisansdieser Alibiveranstaltung keine große Erfolgschance. Was erlauben sich die Gewerkschaftsfunktionäre? Die obersten Gewerkschaftsfunktionäre lassen keine Gelegenheit aus, um Betriebschefs und Unternehmen anzufeinden und als die letzten Menschen darzustellen. Nun ist es aber so, dass besonders im Handwerk einsehrenger Kontakt zwischen dembetriebsinhaberund seinen Mitarbeitern besteht.betriebschefs,die mitihrem Privatkapital haften, die Arbeitsplätze schaffen und Steuern zahlen brauchen sich nicht von Individuen belehren zulassen, die noch den ersten richtigen Arbeitsplatz zu schaffen haben. Unsere Forderungen: Index: Aussetzen, Warenkorb, Deckelung bei 1,5 SSM Mindestlohn: keine Anpassung zum Deckelung des Arbeitgeberanteils bei den Sachleistungen der Krankenkasse Klärung der Spielregeln einer weiteren Tripartite Mittelstandsverträgliche Vergabebedingungen bei Ausschreibungen Fazit Eine unpopuläre Regierung ist unpopulär. Eine handlungsschwache Regierung ist eine Katastrophe. Es kann sein, dass die CSV-LSAP Koalition lieber das Verschwinden ganzer Wirtschaftszweige inkauf nimmt, als sich einem Generalstreik und den persönlichen Ambitionen einiger Gewerkschaftler zu stellen. Wenn die CSV-LSAP Koaliton nicht als die Regierung indie Geschichte eingehen möchte, diedas Erfolgsmodell Luxemburg nach drei Generationen aus Angst vor Gewerkschaftsfunktionären beendet hat, wäre esjetzt höchste Zeit eine Politik im Interesse des Landes zu betreiben. d handwierk 05/2010

9 «Lorsqu un entrepreneur transmet son entreprise,iltourne la page qu il aécrite. Nous sommes là pour que son histoire se poursuive dans les meilleures conditions.» Vous envisagez detransmettre votre entreprise?pensez àanticiper ce moment important. Nous vous aidons àenanalyser les implications sur votre patrimoine personnel et familial ainsi que les dimensions fiscales et financières. Transmission depatrimoine Préparation delaretraite épargne et placements Solutions de financement Àvotre domicile ou dans l une de nos agences, rencontrez nos conseillers ou contactez MarcKetter, Responsable des services aux entreprises, /Photo :Gary Matoso

10 PoLitique Presserevue Gedeckelt «73 Prozent für die Indexdeckelung» Luxemburger Wort vom 30. April 2010 d handwierk: Die Luxemburger Regierung hat es echt schwer.während sich ihre ausländischen Kollegen vor den Wählern inden Staub werfen müssen umsie auf Knien von der Wichtigkeit von Sparmassnahmen zu überzeugen, erdreistet sich der undisziplinierte Luxemburger Wähler doch tatsächlich mit einem strukturellen Reformvorschlag einverstanden zu sein,ohne vorher die Gewerkschaften um Erlaubnisgefragt zu haben. Dass 73 Prozent der Luxemburger, laut einer repräsentativenumfrage,für den gedeckelten Index sind,zeugt von einem gesunden, gar rotbäckigen Menschenverstand und kommt daher der Regierung sehr ungelegen. Denn die steht im Spannungsfeld zwischen den aufgeklärten Renaissancemenschen ausden Gewerkschaftsreihenund den ebenso klugen wie geschickten Taktiker der LSAP,die sich per Kongressbeschluss vom Monnerischer Bürgermeister höchstselbst politisch entmannen ließen. Die Eurofrage stellte sich also nun wie folgt: (a) Mache ich als CSV Nägel mit Köpfen und gebe dem Land eine Zukunft,auch wenn das Neuwahlen bedeutet und vielleicht das eine oder andere Mandat oder Pöstchen kostet.. oder (b) befreie ich meine Freunde von der LSAP von ihrem hausgemachtengalgenstrickund bewahremeine Freunde aus den Gewerkschaften, die stehend K.O.und bis auf die Knochen blamiert inder Ecke stehen, vor dem definitiven Gesichtsverlust? Na? Wie stehen die Wetten? Die CSV ist natürlich mit schlafwandlerischer Sicherheit für ihren Koalitionspartner,für Ministerposten,für Gewerkschaftsseilschaften und fürandereamigos, vondenen wirnochgar nichts wissen, in die Bresche gesprungen. Die Zukunft des Landes wurde aus praktischen Gründen einfach inden November vertagt. Und weil man sich bei der letzten Tripartite zu viert (ZweiInterpretationen einerregierung, Gewerkschaften und Patronat) nicht einig wurde, hat man beschlossen mit dem Parlament (60 verschiedene Meinungen bei unklarer Interessenlage) einen fünften Partner ins Diskussionsboot einzuladen. Unserer Analyse nach fehlt eigentlich nur die Zivilgesellschaft, von der Amiperas über den Mouveco bis zum Vogelschutz, umdas Bild abzurunden und die Handlungsfähigkeit derregierung wieder herzustellen. DieIntendanzimStaatsministerium soll schon malkaffee und Kuchen bereithalten. Robert Weber ist übel Robert Weber: D Patronat huet sech degoutant beholl Tageblatt vom 29. April 2010 d handwierk: Das Patronat hat Interessen und besitzt sogar die Frechheit diese zu verteidigen. Dem LCGB Abgeornetenpräsident wird es angesichts einer solchen Dreistigkeit förmlich übel. Die Tatsache, dass sich die UEL für die soziale Verantwortung in den Betrieben stark macht, führt beim LCGB-Granden sogar zum Brechreiz. Da kéint ech kazen! verriet er den verdutzten Journalisten,die vor den Türen der Tripartite ausharrten und wahrscheinlich auf gehaltvollere Informationen gehoffthatten. Dieses doch etwas unappetitliche Spektakel hätte immerhin den Vorteil, dass sich Herr Weber bei dieser Gelegenheit etwas Handfestes durch den Kopf gehen lassen könnte, was nun wahrlich selten genug vorkommt. Die Beurteilung ob eine solche Schmuddelrhetorik nicht auch ein klein wenig degoutant ist, überlassen wir den Arbeitnehmern sogar denen,die weniger als 2 Mal den Mindestlohn verdienen und vonallen ihrengewerkschaftsgeistern verlassenwurden.bon appetit! Es ist Krise und keiner geht hin! Mir stieche weltwäit an där déifster Finanz- a Wirtschaftskris déi mer an deene leschte Jorzéngten erliewt hunn. Staatsminister Jean-Claude Juncker - Rede zur Lage der Nation vom 5. Mai 2010 d handwierk: Ja, Ja. Die Krise kriselt schon seit Jahren und es wird jeden Tag schlimmer. Die Regierung ist sich dem Ernst der Lage natürlich voll bewusst und legt als Beweis ihrer Schlag- und Handlungsfähigkeit eine Pleiten, Pech und Pannenshow hin,die nur noch durch die regelmäßigen Massenschlägereien imkoreanischen Parlament zuüberbieten ist. Malwar der Indexgedeckelt,dannwieder nicht. Bei den Sparvorschlägen ruderte man vor,dann wiederzurück.bald waren die Koalitionäre zerstritten, bald lagen sie sich in den Armen.Es war richtig beeindruckend,und wenn etwas Gras über die Sache gewachsen ist,wird man versuchen der Öffentlichkeit dies als Beweis einer gesunden Streitkultur zu verkaufen, was aber nicht gelingen wird.dafür haben beide Akteure einen zu bleibenden Eindruck beiden Leuten hinterlassen. Das letzte Kapitel dieser Groteske schrieb der Staatsminister persönlichindem er am 5. Maiseine Rede zurlageder Nation aufsagte.der Mister Euro informierte das Land,dass man der Krise beikommen möchte, indem man die Investitionen kürzt, anallen Automatismen festhält, die bankrotten Sozialversicherungen ausklammert und die Unternehmen steuerlich stärkerbelastet. Es würdeuns schwer wundern, wenn angesichts einer solchen volkswirtschaftlichenglanzleistung keineehrendoktorwürderausspringenwird. 10 d handwierk 05/2010

11 Dumpfe Ressentiments und Selbstgefälligkeit der Diesseitvondermoselart Der neue ABBL-Boss, ein Deutscher, einer von der Deutschen Bank, spricht Tacheles. In unseremland, sagt er,und meintdamit Luxemburg, gebe der Staat soundsoviel aus, und der Finanzplatz bringe soundsoviel ein, und weil esohne den Finanzplatz Luxemburg nicht mehr gäbe, habe Luxemburg den Forderungen der Banker Rechnung zu tragen, in Sachen Index beispielsweise. Solche Töne treiben den aufrechten Luxemburger in die Resistenz. Aus der babylonischen Gefangenschaft Herr Juncker, der die ungeheure Doppelbelastung (Index-Streit hier, Euro-Verteidigung da) souverän ertrug, ruft vielleicht deshalb zur Opferbereitschaft auf. Er verlangt Solidarität nicht wegen des Budgetdefizits (das viel geringer sein wird, als Frieden verkündete), sondern umuns aus der babylonischen Gefangenschaft (seine Worte!) zu befreien, in die Luxemburg wegen der Abhängigkeit vom Finanzplatz geraten wäre. Welch schöne Metapher! Unser Premier ist ein Dichter! Nurwärezuhinterfragen, werdas Volk denvollblutbankernder Jenseitsvondermoselart auslieferte. Aber noch ist Luxemburg nicht verloren. Auch was die moralische Aufbereitung der Krise betrifft,geht man in Luxemburg wie gewohnt den einfachsten Weg. Die Banken sind Schuld an derkrise. Diese undifferenzierte Pauschalverurteilung eines Wirtschaftszweiges ist die Lanze jener Kräfte im Land, die es mit der intellektuellen Ehrlichkeit nicht allzu genau nehmen.mit den Steuereinnahmen,die vom Finanzplatz generiert wurden, hat eine Regierung nach der anderen eine Umverteilungspolitik aufgebaut, die das Prädikat sozial zu unrecht trägt, wie die jüngste Indexdiskussion beweist. Man hat im Rentenbereich, beim Kindergeld, bei der Mammerent, dem Krankengeld, dem öffentlichen Dienst einen Berg an Forderungenangehäuft,die zu einem gutenteilmit den Einnahmen des Finanzplatzes finanziert wurden. Ein guter Teil der Einnahmen ist nun weg. Die Forderungen bleiben uns im vollen Maßerhalten. Das wirklich Schlimme an der Sache ist, dass weder unsere Regierung noch unsere Konsensfindungsmechanismen dieser Situation gewachsen sind.das sind die Probleme,der sich eine freie Presse annehmen müsste, anstatt sich mit Kommentaren aus der aller untersten Schublade zu begnügen. Wenn der OGB-L, die LSAP und das tageblatt der Meinung sind, dass Luxemburg keine Banken braucht, sollen sie das offen sagen. Wenn sie aber bei allem parteipolitischen Taktieren und Karriereplänen -der Meinung sind, dass der Finanzplatz für die weitere Entwicklung des Landes wichtig ist,sollten sie Anfangen Politik zu betreiben anstatt populistische Töne zu spucken. Es ist nämlich nicht indem man die starken Schultern hinausekelt, dass man den Schwachen helfen wird.doch eigentlich war die Luxemburger Sozialpolitik noch nie für die Schwachen gedacht. Den Menschen und den Unternehmen fängt diese Wischiwaschi- Politik nämlichsolangsam an aufs Gemüt zu schlagen. Leitartikel von Alvin Sold im tageblatt vom 8. Mai d handwierk: Dass das tageblatt, als medialer Arm des OGB-L, sich angewöhnt hat den Mann anstatt den Ball spielen, ist an sich nichts Neues. Was man aber im Leitartikel vom 8. Mai lesen musste, übersteigt an dumpfen Ressentiments und anselbstgefälligkeit vieles, was seit sehr langer Zeit von irgendeiner luxemburgischendruckerpresse aufs Papier gebracht wurde. Das tageblatt scheint nach der Gründung der Raiffeisenkasse,die Entwicklungunseres Finanzplatzesnicht mehr so recht verfolgt zu haben. Luxemburg ist ein resolut internationaler Finanzplatz mit 150 Instituten aus fast ebenso vielen Ländern. Wer sich angesichts dieser Ausrichtung wundert, dass ein Ausländer, gar ein Deutscher, die Präsidentschaft der Bankenvereinigung übernimmt, begibt sich als ernstzunehmender Meinungsmacher aufsehrdünneseis. Dass einer der einflussreichsten Vertreter der Bankendiaspora sich auch auf einer persönlichen Ebene mit Luxemburg und seinem Finanzplatz identifiziert, müsste doch für jeden logisch denkenden Menschen,der in Luxemburg lebt und arbeitet eine gute Nachricht sein? Außer man ist sich nicht zu schade, mit dumpfen Ressentiments eine Welle zuerzeugen, auf der der ohnehin konzept- und alternativlose OGB-L reiten, und die ebenso konzept-und alternativlose LSAP vor sich herscheuchen kann. 05/2010 d handwierk 11

12 PoLitique Fédération des Artisans tifft Delegation der parlamentarischen Mittelstandskommission Am 22. April traf das Büro der Fédération des Artisans eine Delegation von CSV-Abgeordneten, die in der parlamentarischen Mittelstandskommission tagen, um über die Belange der Handwerksbetriebe zu diskutieren. vonlinks nachrechts:fraktionsmitarbeiter,marie-josée Frank, Jean-Pierre Wagener,Nadia Rangan,Romain Schmit, NorbertGeisen,Lucien Clement,JeanDiCato, Félix Eichen, Patrick Koehnen, Nancy Kemp-Arendt und Marc Spautz Präsident Norbert Geisen erinnerte an die Struktur des Luxemburger Handwerks, das zum grössten Teil noch aus Familienunternehmenbesteht,woder Geschäftsführerund seinefamilie mit ihrem Privatvermögen haften würden. Durch die begrenzte Zahl an Mitarbeitern wäre der Sozialdialog in Handwerksunternehmen ohnehin enger als anderswo. Mit seinen rund Unternehmen und Beschäftigten sei das Handwerk der größte Arbeitgeber inluxemburg. Wegen dem hohen Arbeitseinsatz reagiere das Handwerk dafür besonders sensibel, auf alles was Arbeit, teuerer und unflexibler mache. Weitere Themen,die mit dem Präsidenten der Mittelstandskommission Lucien Clement und seinen Kollegen angesprochen wurden, waren u.a.die Tripartiteverhandlungen,die Wettbewerbsfähigkeit der Unternehmen, das steuerliche Umfeld, das Niederlassungsgesetz,die Situation der Selbstständigen,Energiefragen, die Situation in der Automobilbranche und die Bürokratieentlastung. 12 d handwierk 05/2010

13 En toutes circonstances, le Crafter Fourgon est toujours le véhicule idéal. Avec trois hauteurs de toit (1,65-1,94-2,14 m), quatrelongueurs pour l espace de chargement (2,6-3,26-4,3-4,7m), trois empattements (3,25-3,66-4,32 m) et trois classes de poids (3-3,5-5 tptac), vous disposez d un choix de 25 modèles différents et de huit volumes de chargement (7,5-9-11, ,5-17m³). Ce quifait du Crafter Fourgon la solution idéale pour répondreàtous vos défis professionnels. Le Crafter Fourgon, déjà à partir de HT. Voyezgrand. Utilitaires Consommation moyenne: 9,1-10,6 l/100 km Emissions CO 2 : g/km Garage M. Losch Esch/Alzette Garage M. Losch Luxembourg Garage M. Losch Bereldange Importateur: Autosdistribution Losch Garage Ed. Pepin Ingeldorf Garage M. Biver Weidingen/Wiltz Garage Horsmans&Rosati Bech-Kleinmacher

14 innovation Prix de l innovation dans l artisanat 2010: entreprises finalistes en compétition pour remporter le concours Le jury du Prix de l innovation dans l artisanat vient de nominer 8 entreprises finalistes qui ont développé un produit, un service, un procédé de fabrication, une technologie ou une stratégie de gestion innovante. 8 projets, qui ont apporté une réelle plus-value à l entreprise et à ses collaborateurs. Parmi ces nominés figure donc le vainqueur qui sera divulgué le 17 juin lors de la cérémonie de remise du Prix. Initié par la Chambre des Métiers et sponsorisé par la Fondation Groupe C3 avec l assistance de Luxinnovation GIE etlesoutien de la Fédération des Artisans, le Prix souhaite récompenser les entreprises artisanales pour leurs innovations etencourager d autres chefs d entreprises àadopter une stratégie basée sur l innovation pour garantir leur compétitivité auniveau national et sur les marchés étrangers. Organisé tous les deux ans,le Prix avait été remporté en 2008 par l entreprise Prefalux pour son projet ambitieux «Du bois dans les glaces éternelles»qui consistait en la conception et la construction de la paroi extérieure delastation polaire Princess Elisabeth en Antarctique. Le cru 2010 n est pas moins impressionnant: parmi un éventail de 29 dossiers detrès haute qualité, lejury, présidé par Claude Wehenkel(CRP Henri Tudor) et composéde Christian Nilles (Prefalux), Roland Dernoeden (Chambre des Métiers), Jean Dicato (Fédération des Artisans),Theo Hollerich (Fiduciaire des PME), Patrick Dahm (Mutualité d Aide aux Artisans), Emmanuel Baumann (Ministère des Classes moyennes et du Tourisme), Tom Theves (Ministère del Economie et du Commerce extérieur) et Gilles Schlesser (Luxinnovation GIE) aeulalourde tâche de sélectionner 8 finalistes au Prix. Sévère et critique,il a minutieusement analysé chaque dossier par rapport à son caractère innovant, à sa bonne gestion et à la création de valeur au Luxembourg. Lejury aenchaîné des visites en entreprise pour mieux comprendre l impact des projets et désigner les 8 entreprises finalistes suivantes (par ordre alphabétique): Airflowcontrol SA, Atelier de soufflage de verre Pascale Seil, AteliersMécaniquesDostert Sàrl,FerberHair &Style,HeinSàrl, Keller Norbert SA, SAB Sàrl et Steffen Traiteur Sàrl. Les 8 projets nominés ont excellé par rapport aux critères d intégration d un savoir-faire oud une technologie nouvelle dans l entreprise, deleur réalisme commercial, économique et financier, de l aptitude de l entreprise àgérer le projet et de la création de valeur au Luxembourg. Les projets 2010 se distinguent par leur caractère diversifié et démontrent les aspects multiformes de l innovation dans l artisanat: on retrouve des projets dans le domaine de la construction, de la mécanique, de l alimentation, delamode-santé-hygiène etdes métiers d art pour souligner que chaque métier aunpotentiel d innovation qui lui est propre. Parmi donc ces 8 entreprises se trouve le gagnant du Prix de l innovation 2010 qui sera proclamé lors de la cérémonie de remise du Prix, le17juin Àlaclé, unbudget de euros offertparlafondation GroupeC3 etrépartientrelesprixor, Argent et Bronze. Pour plus d informations concernant le Prix de l innovation dans l artisanat 2010, n hésitez pas à contacter Christiane Bram, coordinatrice du Prix, au ou 14 d handwierk 05/2010

15 Présentation détaillée des projets finalistes Airflowcontrol SA, projet «Economies d énergie de chauffage dans les gaines d ascenseurs» Grâce àl innovation d AFC, la combinaison nécessaire dudésenfumage, de l évacuation de chaleur ainsi que de la ventilation des gaines d ascenseurs sont devenues le nouvel état de la technique dans le domaine. 2. Le caractère innovant du produit Guy Stamet Descriptif du projet: La gamme de produits Bluekit a été développée pour répondre à un besoin apparu dans le cadre del optimisation de la performance énergétique des bâtiments: au lieu d une ouverture permanente de la gaine d ascenseur, lesystème permet une gestion efficace de l énergiedansles gaines.différentsproduitsbluekit répondent aux besoins spécifiques des différents types de bâtiments, selon les réglementations en vigueur. Avis du jury: La performance énergétique étant un sujet de première actualité, l idée simple mais ingénieuse du BlueKitpouréconomiser l énergie tout enaugmentant la sécurité des utilisateurs dans les ascenseurs, aconvaincu le jury de son caractère utile et efficace, ainsi que par la grande applicabilité du système. Innovation 1 Détection du mode de fonctionnement de l ascenseur (en mouvement ou en panne) sans connexion physique à l ascenseur; Innovation 2 Le développement d une unité de détection à faible consommation face àl inexistence des composants électroniques «capteur de présence» appropriés; Innovation 3 Mise enœuvre d un mode de communication sans fil dans un environnement marqué par le smog électromagnétique en gaine d ascenseur. Risques majeures éliminés: a) Solution économiquement non viable, b) Les algorithmes développés ne peuvent pas valider les mesures effectuées lors de compagnes pour un échantillon de bâtiments types. 3. Les retombées pour l entreprise «La santé et la sécurité des usagers et du personnel de maintenance des ascenseurs, ainsi que le maintien de la salubrité des bâtiments doivent toujours siéger au centre des exigences posées pour une ventilation de gaine efficace et adaptée aux besoins réels.» La technologie de pointe intelligente d AFC permet de contrôler l utilisation des ascenseurs et de réguler en conséquence la ventilation optimisée ainsique le refroidissement desespaces de circulation du bâtiment en fonction des besoins.la relation entre la fréquence d utilisation de l ascenseur et le renouvellement nécessaire de la masse d air est aussi évidente que les possibilités decette technique à la fois innovatrice et économique sont nombreuses. La parole au chef d entreprise: Trois questions à Guy Stamet 1. L origine duprojet Peu de sujets sont depuis quelques années aussi âprement discutés que la ventilation des gaines d ascenseurs devenue incontournable dans les bâtiments àhaute performance énergétique. Avant l arrivée d AFC, bureaux d études, architectes, experts enénergie, fabricants et sous-traitants de systèmes de détection d incendie, de ventilation, d ascenseurs ou de leurs composants, tous étaient ancrés dans leur cœur de métier et peinaient àjuste titre, pour appréhender et intégrer cette problématique en détail. 05/2010 d handwierk 15

16 innovation Atelier de soufflage de verre Pascale Seil, projet: «Luminaires en suspension et plafonniers Solstice» La parole à l artiste: Trois questions à Pascale Seil. 1. L origine duprojet Les activités classiques de mon atelier de soufflage de verre consistaient d un côté dans la production de verres de table, de services et de l autre côté dans laréalisation de sculptures et d objets de décoration. Avec lacréation et la production de luminaires, nous voulons nous lancer dans une troisième activité. 2. Le caractère innovant du produit Avec le produit que nous proposons,le client n est pas limité dans ses choix concernant la forme et la couleur de ses luminaires.nous adaptons nos produits aulogement duclient et nous sommes en mesure de proposer un branchement électrique qui s intègre parfaitement dans la pièce. Et autre grand avantage, qui concerne l entretien, nos installations peuvent être montées et démontées très facilement par le client. En plus, nos luminaires peuvent passer au lave-vaisselle. 3. Retombées pour notre entreprise Nous avons réussi àcréer àpartir denotre matière première, qui est le verre, un produit àvaleur ajoutée. Beaucoup de clients aiment bien s entourer d objets personnalisés. C est une demande qu on peut satisfaire. Pascale Seil Descriptif du projet: Pascale Seil a créé une nouvelle gamme de luminaires design,fabriqués surmesuredemanièreartisanale. Le type,lataille, la formeet les couleurs des luminaires sont adaptés individuellement au goût et au décor intérieur du client. Au-delà du design, un système facile et rapide de démontage des verres,pouvant passer au lave-vaisselle, distingue cette gamme de luminaires des produits disponibles sur le marché. Avis du jury: L artiste aconquis le jury par sacréativité, son dynamisme et sa passion pour lemétier. Oser se mesurer avec une fabrication artisanale àdes grandes productions industrielles, en proposant des produits individuels et affichant des avantages pratiques certains, mérite une reconnaissance à juste titre. 16 d handwierk 05/2010

17 Ateliers mécaniques Dostert SARL, projet: «Machine à bobiner avec changement de pôle automatique» génératricesàtrèsgrand gabarit,comme on lesutilisenotamment sur les bateaux de croisière pour la production d électricité. 2. Le caractère innovant du produit On est enprésence d une machine àbobiner qui pèse 40 tonnes et mesure plusieurs mètres de diamètre. On a essayé d innover à plusieurs niveaux. Mécaniciens que nous sommes, on a privilégié l entraînement hydraulique par rapport àunmoteur électrique. Ceci al avantage qu on peut beaucoup mieux doser lapuissance et travailler avec plus de précision. Un autre aspect concerne la manutention. Notre solution permet de manipuler la bobine, sans devoir lamonter etdémonter desa suspension.pournotre client, cela représenteungain de tempset un environnement de travail beaucoup plus sécurisé. Avec notre machine, notre client ades avantages enmatière de consommation d énergie, de productivité et de sécurité. 3. Retombées pour l entreprise François Dostert Sur notre marché, le «prêt-à-porter» n existe pas. Nos clients attendent des solutions originales etpersonnalisées. Sileclient voit qu une PME est capable de trouver une solution précise à un problème précis, les commandes seront aussi au rendez-vous. Descriptif du projet: Les ateliers mécaniques Dostert ont développé une machine à bobiner pour rotors degénératrices avec unpoids de rotor de40 tonnes, avec changement de pôle automatique. Au-delà de la taille importante, cette machine dispose d un fonctionnement hydraulique, permet une grande modularité et réalise en même temps des économies d énergie considérables par rapport aux autres produits sur le marché Avis du jury: L envergure delamachine, ainsi que les adaptations technologiques, font deceproduit une innovation sans pareil sur le marché. Lacompétence indéniable etlecaractère inventif de l entreprise ont particulièrement touché le jury. La parole au chef d entreprise: Trois questions à François Dostert 1. L origine duprojet En tant qu entreprise artisanale, notre défi consiste à répondre à la demande denos clients. Dans cecas précis, notre client est la société Leroy Somer, un des premiers constructeurs mondiaux de 05/2010 d handwierk 17

18 innovation Ferber Hair & Style, projet: «Fundamentals» des avantages évidents en ce qui concerne la communication avec le client. Vu que toutes les coupes sont décrites en détail, ilest beaucoup plus facile de reprendre un client d un autre coiffeur ou d établir un plan de travail. Un autre aspect innovateur est notre ligne «Angels & Deamons» qui propose p.ex. une seule coupe qui se décline enune version «sage» pour le bureau et en uneversion plus décontractée pour les loisirs ou carrément plus branchée pour les sorties. 3. Les retombées pour l entreprise L initiative était très favorablement accueillie par notre clientèle. Étant donné que les salariés ont été fortement impliqués dans la définition et la mise en place duprojet, les changements ont été très bien accueillis et je peux même dire que cela nous atous motivé. Jean-Marie Ferber Nous ne voulons pas nous arrêter là. Après avoir mis en place la formation de base, nous voulons aller plus loin enproposant des formations qui permettront demélanger les styles appris dans la formation de base. Cela permettra ànos coiffeurs d être encore plus créatifs. Descriptif du projet: Lesalon decoiffureacréésaproprelignedecoupefundamentals by Ferber Hair & Style. Cette ligne de coupe a été créée en collaboration avec des experts internationaux, une technique propre àl entreprise aété développée. Parallèlement, une méthode de formation interne a été mise en place afin de garantir l application parfaite de la ligne dans tous les salons de l entreprise. Avis du jury: La réalisation d une ligne decoupe propre au salon qui se mesure aux grands stylistes internationaux et le développement des techniques adaptées, ainsi que la capacité à gérer un tel projet au sein d une entreprise de coiffure de taille artisanale a impressionné le jury. La parole au chef d entreprise: Trois questions à Jean-Marie Ferber 1. L origine duprojet Bien que lacoiffure soit unmétier très créatif, il est important que tous les salariés puissent se baser sur les mêmes techniques. C est pour cela que nous avons mis en place un cursus de formation propre ànotre entreprise pour assurer que notre ligne decoupe soit appliquée dans tous les salons de notre entreprise. 2. Le caractère innovant du projet En décrivant les aspects techniques de chaque coupe et en formant nos collaborateurs en conséquence, nous avons réussi àmettre en place des standards dans tous les salons dugroupe. Cela a 1 d handwierk 05/2010

19 Hein SARL, projet: «StoneRoll le nouveau four Hybrid» 2. Le caractère innovant du produit Jusqu ici, on connaissait le four àchariot quipermettaitunapprovisionnement trèsrapide et le four avec foyer massif en pierre pour des produits dequalité artisanale. Au cours des cinq dernières années, notre société adéveloppé unfour àfoyer enpierre qui permet en même temps unapprovisionnement enchariot. Ona combiné les avantages des deux techniques en un seul produit. Nos clients peuvent produire une meilleure qualité enmoins de temps. À ce gain de productivité s ajoute encore une augmentation très considérable de la performance énergétique. Notre four ne se refroidit qu à raison dedeux degrés par heure, cequi réduit considérablement le besoin en énergie pour réchauffer le four entre deux fournées. On a donc des avantages de qualité, de productivité et de coûts. 3. Les retombées pour l entreprise L intérêt de nos clients dépasse largement nos attentes. Depuis le début de l année, nous avons vendu 40 unités. Vu ce succès, nous allons investir 4 millions d euros dans notre site de production de Bertrange. Pierre Thein Descriptif du projet: L entreprise a développé un nouveau type de four à chariots, chauffé par des tubes annulaires avec un foyer enpierre thermodynamique. Ce four combine latechnologie dechaleur radiante etde four àchariot àfoyer massif. Un foyer dechauffe coulé enbéton, garantit unecapacitéd accumulation thermique; il estassocié àun système de tubes à vapeur et à une production de buée recyclant les gaz du brûleur. Avis du jury: Le marché de la boulangerie étant en pleine évolution, l entreprise asurépondre àlademande dumarché eninventant un nouveau système de cuisson multifonctionnel. Le jury a été conquis par la stratégie d innovation et la gestion du projet au sein de l entreprise afin de maintenir leur position parmi les leaders du marché. La parole au chef d entreprise: Trois questions à Pierre Thein 1. L origine duprojet Lemarchépour ce genre de produit hybride existe depuis au moins 7ans. Lasociété Hein est lepremier fournisseur aumonde qui a pu développer et commercialiser ces fours. 05/2010 d handwierk 19

20 innovation Keller Norbert SA, projet: «Minimal windows» La parole au chef d entreprise: Trois questions à Norbert Keller 1. L origine duprojet La société Keller est spécialisée dans la conception et la réalisation d orangeries et de jardins d hiver. Or, l architecture contemporaine, très minimaliste, travaille beaucoup avec du verre. Nous avons développé unprocédé qui permet deréduire les dimensions des profils en aluminium des cadres. 2. Le caractère innovant du produit Norbert Keller Descriptif du projet: L entreprise Keller Vérandas a développé un cadre en aluminium aux dimensions réduites pour les systèmes coulissants des fenêtres et porte-fenêtres. Au-delà de l aspect primordial du design, ceproduit cumule différents éléments de confort, comme notamment la possibilité d ouverture dans l angle sans cadre, une visibilité maximale, un faible effort de manipulation et des mécanismes coulissants cachés. Avis du jury: Le design luxueux et le grand confort à l intérieur des vérandas «minimal windows», ainsi que laqualité deproduction etles améliorations techniques sensibles par rapport aux systèmes de vérandas existants, ont convaincu le jury. Avec notre produit «Minimal windows», onpeut atteindre une surface vitrée de 8,5 m 2 tout en utilisant uncadre en aluminium très fin ettout enpréservant detrès bonnes qualités isolantes. Cela donne de toutes nouvelles possibilités aux architectes et aux maîtres d ouvrage. Malgré leurs dimensions très importantes, ces fenêtres et porte-fenêtres sont très maniables, grâce aux mécanismes coulissants cachés.on propose même des dispositifs de fermeture électriques qui fonctionnent sans poignées, ce qui augmente encore l aspect puriste du produit. 3. Les retombées pour l entreprise On aprésenténotre produitàl occasiondela«bau» de Munich. On a rencontré un franc succès. Des projets ont déjà été réalisésen Israël. On ades contacts auxétats-uniseteninde. Àl heure actuelle,nous exportons déjà près de 50 pourcent de notre production. Àterme, nous allons accorder des licences à des partenaires étrangers. 20 d handwierk 05/2010

21 SAB SARL, projet: «Energy Saving Tuyere Stock» par rapport aux systèmes classiques. En plus des avantages évidentsencequi concerne la sécurité destravailleurs,ceprocédé permet de réaliser desensibles économies enénergie, accompagnées d une réduction des émissions degaz àeffet de serre. Notre produit améliore la productivité du haut-fourneau, protège le personnel en place etrespecte l environnement. Lefait que la température de surface est moins importante, joue en faveur de la longévité du dispositif. Tout cela fait que le client aura un return-on-invest assez rapide. À cela viennent s ajouter des avantages qu on n a pas encore réussi àcalculer qui ont trait aupotentiel de réduction en relation avec le transport et l entreposage de la coke. 3. Les retombées pour l entreprise Robert Schweich Descriptif du projet: L atelier mécanique SAB a développé un dispositif d injection d air préchauffé pour les hauts-fourneaux avec uneisolation spécifique entre le réfractaire et la paroi extérieure. ArcelorMittal nous a confié l implémentation de notre technologie sur leur site de «Galatie» en Roumanie. C est le plus grand contrat dans l histoire de notre société. Nous sommes très fiers que notre société n a pas seulement maîtrisé l ingénierie de ce projet, mais qu en plus nous sommes en mesure de produire ici au Luxembourg. Nous avons fait l expérience que le«made in Luxembourg» est très apprécié à travers le monde. Cette isolation permet de diminuer latempérature de surface à 150 C, et permet, outre une sécurité accrue pour les personnes travaillant sur le dispositif, des économies d énergie importantes ainsi qu une augmentation de la durée de vie du produit. Avis du jury: L importance qu occupe l utilisation rationnelle de l énergie, notammentdansunmilieuindustriel, apermisdeconvaincre le jury de l utilité du système développé. Au-delà de cet aspect, uneaugmentationdelasécuritésur le lieu de travail, apermis de sélectionner ce projet parmi les nominés au Prix. La parole au chef d entreprise: Trois questions àrobert Schweich 1. L origine duprojet? Notre société s intéresse depuis longtemps à l utilisation rationnelle de l énergie. Avec la crise économique, la pression sur nos clients du secteur delasidérurgie pour maîtriser leur facture énergétique a encore augmenté. Notre client ArcelorMittal savait qu on avait mis aupoint une technologie susceptible d améliorer laperformance énergétique des hauts-fourneaux. On aeu la chance de faire des essais sur lesite etdemontrer ainsi les avantages et le bon fonctionnement de notre produit. 2. Le caractère innovant du produit Grâceànotre procédéd isolation spécial, la températuredesurface de notre dispositif d injection apuêtre réduite de moitié 05/2010 d handwierk 21

22 innovation Steffen Traiteur SARL, projet: «Food Collection Luxembourg» 1. L origine duprojet Avec la crise, beaucoup d entreprises essayent de limiter leurs dépenses. Ceci vaut aussi pour les budgets alloués aux festivités et au service traiteur. Pour faire face à cette situation, nous avons développé une nouvelle gamme qui allie les produits du terroir présentant un excellent rapport qualité/prix à une préparation et une présentation créative et tendance. 2. Le caractère innovant du produit Il est un fait que la majorité des gens qui travaillent dans les sociétés luxembourgeoises et qui sont amenés à organiser des festivités n habitent pas le Luxembourg. Nous sommes d avis que le Luxembourg dispose d une tradition culinaire très riche et d une agriculture respectivement d une viticulture de très bonne qualité. Ledéfi qu on s estposé estdeproposerànos clients uneapprocheculinairepour leur faire connaître notre pays, ses régions etses produits. Cette authenticité des produites est combinée àune préparation et présentation des mets adaptées aux tendances culinaires modernes.en utilisant des produits régionaux et de saison, on évite aussi le gaspillage d énergie et on contribue à préserver notre environnement. 3. Retombées pour l entreprise Vu qu on a présenté notre gamme «Food Collection Luxembourg» qu en février,il est certainement prématuré de tirer un bilan définitif. Ce qu on peut déjà dire maintenant, c est que le premier accueil de la part de nos clients a été très favorable. Nos collaborateurs étaient tous très impliqués dans lacréation et la mise en place de cette collection. Pour nous tous, ce fut une expérience très enrichissante. Frank Steffen Descriptif du projet: Au vu de la situation économique difficile, letraiteur Steffen a créé une nouvelle gamme deproduits «chics» de bonne qualité et accessible,faisant hommage auxracines et àlatradition.l objectif était detransformer le patrimoine culinaire authentique luxembourgeois en gastronomie plus fine et fingerfood. Les idées sont puisées dans les saveurs du passé, et transformées, afin de se présenter comme produits tendance et tournés vers le monde. Avis du jury: Faire face àune nouvelleréalitéets adapter au changement, en s appuyant sur les valeurs traditionnelles et en les réinventant pour trouver sa place dans unmonde en mutation, représente une force indéniable sur un marché concurrentiel. Le jury aappréciélaformidable gestionduchangementavec ses différentes facettes dans ce projet. La parole au chef d entreprise: Trois questions à Frank Steffen 22 d handwierk 05/2010

23 Droit Arrêt de la Cour constitutionnelle en matière de protection du délégué du personnel Dans l arrêt du26mars 2010, les hauts magistrats de la Cour constitutionnelle du Luxembourg se sont prononcés dans le cadred un contentieuxen matièrededroit du travail et plus précisément en matière de protection spéciale des délégués du personnel contre le licenciement. 1. Faits Un salarié, engagé en tant que chauffeur de poidslourdsdansune entreprise,aété élu délégué dupersonnel lors des élections sociales denovembre Dans cettequalité,iladonc commencé àbénéficier de la protection spéciale de la délégation du personnel contre le licenciement telle que prévue par l article L (1) du Code du travail. Le 25 mars 2009, lesalarié délégué en question aété licencié avec le préavis légal, au motif que la société avait cessé la branche d activité, en l occurrence le transport de marchandises,danslaquelle le salariéétait engagé. Lesautres activités de la société n ont pas été arrêtées. 2. Procédure devant letribunal dutravail Le salarié acontesté ce licenciement devant letribunal dutravail sur base de la protection spéciale dont il bénéficie en tant que délégué dupersonnel. Conformément àlalégislation, ilademandé au tribunal de déclarer son licenciementnul, d ordonner son maintien, sinon sa réintégration au sein de la société. Le tribunal du travail arépondu favorablement à la requête. La société aurait dû réaffecter lesalarié àune autre activité au sein même de l entreprise. Le tribunal a dès lors prononcé la nullité du licenciement et ordonné lemaintien du salarié dans l entreprise, conformément aux règles du code du travail relatives àla protection du délégué de personnel. 3. Procédure devant lacour d appel La sociétéainterjeté appelcontrecejugement. L employeur aavancé l argument selon lequel la protection légale des délégués du personnel ne primepas les principes constitutionnels d égalité suivants: -art.10bis 1) «Les Luxembourgeois sont égaux devant la loi» - art.11(6) «La liberté du commerce et de l industrie,l exercicedelaprofession libérale et du travail agricole sont garantis, sauf les restrictions à établir par la loi» En effet, l employeur a soutenu que la protection spéciale de la délégation du personnel engendre une discrimination entre les délégués eux-mêmes et les autres salariés ne disposant pas de cette protection, qui ne serait juridiquement pas justifiable. Cet argument a été rejeté par la cour d appel comme étant dénué de tout fondement. En revanche, concernant le respect du principe constitutionnel de la liberté de commerce,lacourd Appel considèreque, même si le Code du Travail institue une protection absolue dudélégués contre le licenciement, sauf certaines exceptions (ex faute grave),cette protection se heurte aupouvoir de direction de l employeur qui est maître d organiser ou de restructurer son entreprises, et de prendre des mesures, y compris la résiliation du contrat de travail pour motifs économiques. La Cour d appel, avant destatuer, aalors soumis àlacour constitutionnelle une question préjudicielle, libellée comme suit: La question préjudicielle était rédigée comme suit: «L article L (1) du code dutravail en ce qu il interdit à l employeur delicencier le délégué du personnel durant son mandat, lemettant ainsi àl abri detoute mesure de réduction dupersonnel notamment en casdesuppression totale d unebranche de l activité de l entreprise à laquelle il est affecté, est-il conforme à l article 11 (6) delaconstitution garantissant la liberté du commerce et de l industrie?» Il s agissait donc de répondre àlaquestion de savoir si la protection spéciale dont bénéficient les membres titulaires et suppléants desdifférentes délégationsde personnel est compatible avec le principe constitutionneldelaliberté de commerce et de l industrie,danslecadre d unesuppression totale d une branche d activité d une entreprise àlaquelle les délégués en question étaient affectés? La particularité ducas en l espèce était donc qu il ne s agissait pas d une cessation de l ensemble de activités d une entreprise, mais seulement de la fermeture d une seule branche,impliquantlemaintien des autres activités de l entreprise. 4. Arrêt delacour constitutionnelle La Cour Constitutionnelle arelevé que le principe constitutionnel de la liberté de commerce et de l industrie (art. 11 (6) delaconstitution) n est pas absolue, mais soumis àunrégime d équilibre où notamment la libertédel entrepreneuret la protection du salarié sont essentiellement complémentaires. Concrètement, etdans lecas d espèce, dans lequel une branche d activité de l entreprise est supprimée pour des raisons économiques, et que d autres activités del entreprises sont maintenues avec le maintien de salariés autres que les délégués du personnel, justifiant la représentation par les délégués, la Cour Constitutionnelle est d avis que l équilibre existant entre le principe constitutionnel garantissant la liberté de commerce et la protection des délégués contre un licenciement avec préavis n est pas rompu. En d autres termes, l article L (1) du code du travail n est pas contraire à l article 11 (6) de la Constitution. Contact: Chambre des Métiers Mike Poiré, Attaché juridique T F /2010 d handwierk 23

24 Nicht alles, was funktional ist, ist schon perfekt.

25 Y&R GRuppe Der neue, innovative Wandablauf von Geberit. Geberit integriert den Ablauf für bodenebene Duschen in die Wand. Das Geberit Duschelement bildet einen weiteren Systembaustein für Duofix und GIS.

26 Droit Nouveautés en matière du «détachement de salariés» 1. Le contexte En 2002,leLuxembourg avait transposé la directive 96/71/CE du Parlement Européen et du Conseil du16décembre 1996 concernant le détachement de travailleurs effectué dans le cadre d une prestation de services (ci-après la «directive»). Cette directive était prise dans l optique d abolir les obstacles àlalibre circulation des personnes et des services, tout en promouvant les principes d une concurrence loyale etdelaprotection des droits des travailleurs détachés. La Cour de Justice des Communautés européennes (ci-après la «CJCE») avait condamné enjuin 2008 le Luxembourg pour transposition incorrecte et incomplète de la ddirective. Par conséquent, le Luxembourg a dû modifier sa législation sur les points incriminés par la CJCE. C est l objet de la loi du 11 avril 2010 portant modification de plusieurs articlesducodedutravail. 2. Les modifications apportées au Code du travail 2.1. Précisions quant à l objet et à la durée du détachement Le législateur luxembourgeois a répondu aux exigences de l arrêt de la Cour de Justice en modifiant tout d abord les notions de salarié détaché etdeprestation de services avec plus deprécision quant àl objet et àladurée. Ainsi, l on entend par salarié détaché, tout salarié travaillant habituellement àl étranger et qui exécute son travail sur le territoire luxembourgeois pendant ladu-rée limitée déterminée par l exécution de la prestation de services précise pour la-quelle le contrat de prestation de service a été conclu (Art. L , paragraphe 2). La nouvelle loi précise queladurée limitées apprécie en fonction de la durée, de la fréquence, de la périodicité et de la continuité de la prestation de services ainsiqu en relation avec la nature de l activité qui fait l objet du détachement (Art. L.141-1, paragraphe 3) La communication du détachement à l ITM L obligation d informer l Inspection du Travail et des Mines (ci-après «ITM») au plus tard avant ledébut des travaux est abrogée. Dorénavant il suffit d informer l ITM du détachement de salariés dès lecommencement des travaux (Art. L ), c est-à-dire dès le début d exécution effectif des prestations de services détachées. Cette communication se fait, comme par lepassé, par un formulaire reprenant les éléments indispensables au contrôle légal àeffectuer parl ITM,àsavoir: les données d identification de l employeur détachantetdeson représentanteffectif; l identité delapersonne morale ouphysique déterminée librement par l entreprise, qui détiendra pendant la durée du détachement les documents nécessaires au contrôle du respect des conditions de travail, de salaire etd emploi notamment, etlelieu accessible clairement identifiable au G-D de Luxembourg (voir point 2.3) où seront tenus à disposition de l ITM les documents en question; ladatededébut et la date prévue du détachement,conformément au contrat de prestation de services; le ou les lieux de travail au Luxembourg et la duréeprévisibledes travaux; les noms, prénoms, dates denaissance, nationalitéetprofessionsdes salariés; laqualité dans laquelle les salariés sont engagésdans l entrepriseetlaprofession ou l occupation à laquelle ils y sont régulièrement affectés, ainsi que l activité qu ils exercent lors dudétachement au Luxembourg La personne détentrice des documents requis aux fins de contrôle Sous l ancienne législation, une entreprise prestataire de service qui détachait des salariés au Luxembourg était tenue de conserver au Luxembourg, entre les mains d un «mandataire adhoc» yrésidant, les documents nécessaires àuncontrôle. Lanouvelle loi met fin àlafonction du «mandataire adhoc» et introduit une solution plus flexible. Dorénavant la société détachante doit s assurer de la présence auluxembourg, entre les mains d une personne physique oumorale qu elle détermine librement et clairement, d un certain nombre de documents énumérés par la loi (voir point 2.4),et ce afin de les rendre accessible à l ITM, sur simple demande et dans le plus bref délai possible, àunlieu accessible et clairement identifiable au Grand-Duché de Luxembourg. Lapersonne détentrice des documents peut lecas échéant être un des salariés détachés, une autre personne de confiance del entreprise voire un client. La personne morale détentrice doit exercer une activité économique réelle(art. L ) Les documents requis aux fins de contrôle Pour assurer la sécurité juridique, la nouvelle loi énumère les documents à déposer auprès de la personne déterminée mentionnée cidessus: La copie du contrat de mise à disposition le caséchéant; Le certificat de déclaration préalable délivré par le ministère des classes moyennes conformément à la loi du 19 juin 2009 sur la reconnaissance des qualifications professionnelles; Le certificat de TVA délivré par l administration de l enregistrement et desdomaines; L original ou la copie certifiée conforme du formulairee101; Soit une attestation de conformité àla directive 91/533 CE relative àl obligation de l employeur d informer le salarié des conditions applicables aucontrat ou àla relation de travail, délivrée par l autorité de contrôle compétente du pays dans lequel l entreprise détachante a son siège ou effectue habituellement ses prestations, soit sur demande de l entreprise détachante, la copie du contrat de travail ou des documentsvisés dans la législation précitée. Il n estdonc dorénavant plusobligatoire pour l entreprise détachante detenir àdisposition de l ITM les contrats detravail des salariés détachés Précisions quant à l adaptation automatique des salaires Ilest précisé dans la loi que l adaptation automatique des salaires àl évolution ducoût de la vie s applique pour les salariés détachés seulement par rapport au salaire social minimum légal ou par rapport aux taux de salaires minima applicables dans lesecteur en question par application d une convention collective déclarée d obligation générale(art. L ). Les formulaires tenant compte des nouvelles dispositions législatives peuvent être téléchargées surlesite d handwierk 05/2010

27 Des solutions bien vues Néon Muller, spécialiste de l enseigne et de la signalétique, vous propose toute une gamme de solutions innovantes et durables. Un service d entretien et de dépannage proche, réactif et performant. Avec Néon Muller, vous avez la garantie d un travail basé sur l expérience etlesavoir-faire. T: F:

28 Droit Projets de lois et de règlements soumis pour avis à la Chambre des Métiers (15 avril 15 mai 2010) D après lalégislation luxembourgeoise, l avis de la Chambre des Métiers doit être demandé au sujet detout projet deloi ou de règlement grand-ducal ou ministériel intéressant directement l artisanat. Dans le cadre de cette rubrique, la Chambredes Métiersentendrégulièrementinformer ses ressortissants et toute personne intéressée sur les différents projets dont elle se trouve saisie. Une copie intégrale peut être obtenue sur simple demande auprès de la Chambre des Métiers (tél: ou Les collaborateurs en charge de la rédaction des avis sont àvotre disposition pour recueillir vos observations éventuelles ou pour vous fournir des explications. Ministère du Développement durable et des Infrastructures Projet de règlement grand-ducal portant transposition de la directive 2009/5/CE concernant la législation sociale relative aux activités de transport routier. Projet de règlement grand-ducal modifiant le règlement grand-ducal du9mai 2003 portant application de la directive 2001/80/ CE du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2001 relative à la limitation des émissions decertains polluants dans l atmosphère enprovenance des grandes installations de combustion. Ministère de l Economie et du Commerce extérieur Projet de loi modifiant la loi du 20 mai 2008 relative àlacréation d un Institut Luxembourgeoisdelanormalisation,del accréditation,de la sécurité et qualité des produits et services. Amendements gouvernementaux au projet de loi No 5881 portant introduction d un Code de la consommation. Projet de loi établissant un cadre pour la fixation d exigences en matière d écoconception applicables aux produits liés à l énergie et modifiant la loi du 19 décembre 2008 établissant un cadre pour la fixation d exigences en matière d écoconception applicables aux produits consommateurs d énergie. Projet de règlement grand-ducal portant introduction d une partie réglementaire au Code de la consommation. Ministère de l Education nationale et de la Formation professionnelle Projet de règlement grand-ducal fixant les grilles d horaires,les coefficientsdes branches et des branches combinées ainsi que les branches fondamentales de l enseignement secondaire technique. Projet de règlement grand-ducal portant organisation de l apprentissage transfrontalier. Avant-projet de règlement grand-ducal portant modification du règlement grandducal du 22 janvier 2009 pris en exécution de 1. la section 2duchapitre IIdutitre IV du Livre VduCode du Travail, 2.laloi modifiée du28décembre 1988 réglementant l accès aux professions d artisan, de commerçant, d industriel ainsi qu à certaines professions libérales. Projet de règlement grand-ducal déterminant 1)les conditions d attribution des certificats etdiplômes sur la base des modules acquis etmis en compte pour l apprentissage tout au long de la vie; 2) la nature desmodules préparatoires partype de formation accordant l accès aux études techniquessupérieures;3)l organisation et la nature des projets intégrés. Projet de règlement grand-ducal fixant les modalités pour accorder et retirer le droit de former un apprenti. Projet de règlementgrand-ducal portant organisation de l apprentissage pour adultes. Projet de loi modifiant la loi du 19 décembre 2008 portant réforme delaformation professionnelle. Projet de règlement grand-ducal fixant les métiersetprofessions pour lesquels lesdispositions ayant trait àl organisation de la formation professionnelle debase etdela formation professionnelle initiale entrent en vigueur audébut de l année scolaire 2010/2011. Ministère des Finances Projet de loi modifiant certaines dispositions en matière d impôts directs. Ministère de la Justice Projet de règlement grand-ducal portant modification du règlement grand-ducal modifié du 23 janvier 2003 portant exécution de la loi du 19 décembre 2002 concernant le Registre de Commerce et dessociétésainsi quelacomptabilitéetles comptes annuels des entreprises. Ministère de la Sécurité sociale Projet de règlement grand-ducalayant pour objet la désignation des délégués de l Association d assurance accident et modifiant le règlement grand-ducal du9décembre 2008 ayant pour objet la désignation des délégués des institutions et juridictions de sécurité sociale. Ministère du Travail et de l Emploi Proposition de loi du 4 juillet 2002 relative à la protection contrele harcèlement moral à l occasion des relations de travail. 2 d handwierk 05/2010

29 Droit Arnaqueur inquiété Dans le cadre de l instruction menée au sujet de différentes escroqueries plus communément appelées «arnaques à l annuaire professionnel», Monsieur le Juge d instruction de Luxembourg a, en date du 27 avril 2010, inculpé du chef d escroquerie et de tentative d escroquerie un des dirigeants présumés de la société sous le nom de laquelle ces escroqueries ont été commises sinon tentées. Monsieur le Juge a également décerné un mandat de dépôt à l encontre de cette personne, placée ainsi en détention préventive. Le mode opératoire de cette société consiste à réclamer,par l envoi systématique de messages téléfax non sollicités,par des appels téléphoniques répétés et de nombreuses lettres de rappel, le paiement de sommes élevées pour des prestations de type «parution dans un annuaireprofessionnel»qui n ont pasété demandées et ne seront jamais effectuées. De nombreuses entreprises et magasins ont ainsi été démarchés sur le territoire luxembourgeois. L instruction est toujours en cours, et il est rappelé que la présomption d innocence s applique. Communiqué par le Parquet général 05/2010 d handwierk 29

30 social Sozialdialog neu erfinden von links nach rechts: Károly György, Ludek Rychly, Igor Antauer und François Engels Anlässlich einer internationalen Konfernz in Radenci (Slovenien) hielt François Engels vom Sekretariat der Fédération des Artisans als Vertreter der europäischen Arbeitgeber einen Vortrag über das Modell des Sozialdialoges in Luxemburg. Er vertrat darinden Standpunkt,dassder Dialog zwischen densozialpartner nach der schweren Wirtschaftskrise nicht mehr der selbe sein könnte, und dass die Sozialpartner in Zukunft über die Stärkung der Wettbewerbsfähigkeit und die Absicherung der vorhandenen Arbeitsplätze bzw. über die Schaffung von neuen Arbeitsplätze verhandeln müssten und nicht wie bisher, fast ausschließlich über zusätzliche Verbesserungen von Lohn und allgemeinen Arbeitsbedingungen. Die weiteren Redner waren Igor Antauer, Generalsekretär des slowenischenmittelstandsverbandes (ZDOPS), LudekRychlyein ranghoher Spezialist von der Internationalen Arbeitsorganisation (ILO) sowie Károly György, Leiter der internationalen Abteilung des ungarischen Gewerkschaftsverbandes MSZOSZ. La tradition au service de l innovation 32, rue de l Industrie L-8069 Strassen Tél.: Fax: d handwierk 05/2010

31 Nehmen Sie Ihre Energie HIER VerwaltenSie Ihren Verbrauch HIER Punkte zu gewinnen * Die ersten Kunden erhalten 500 Punkte. Unter diesen Kunden werden 50 ausgelost und gewinnen jeweils Punkte. green.connect: das umweltfreundlichste Stromangebot in Luxemburg Wenn Sie sich für green.connect entscheiden, leisten Sie einen doppelten Beitrag für die Umwelt. Mit dieser neuen Formel konsumieren Sie nicht nur CO 2-freien Strom, sondern Ihr Verbrauch wird auch umweltfreundlich verwaltet (Rechnung per , Online-Zählerstandsabgabe). So wird jeder Schritt, von der Versorgung Ihrer Energie bis hin zur Verwaltung Ihres Verbrauchs, CO 2-frei gehandhabt. Mehr Infos unter greenconnect.lu *Bei Unterzeichnung des green.connect Angebots Energy for today. Caring for tomorrow. enovos.eu

32 social Prix Rotary du Meilleur Apprenti - Artisan 2010 Le prix Rotary du meilleur apprenti qui est décerné pour la dix-huitième fois par le Rotary Club Esch-Bassin Minier, va cette année à Pascale Rolande HOFFMANN d Asselborn qui a passé avec brio ses examens de fin d apprentissage en Elle est serrurier. Madame et Monsieur Hoffmann, Melle Pascale Rolande Hoffmann, Monsieur Thill, Mme Delvaux-Stehres Ministre de l'education nationale et de la Formation professionnelle, M. Ensch Directeur de la Chambre des Métiers La remise du prix, doté deeuro 1.500, alieu le19mai 2010 àlachambre des Métiers àluxembourg par le Président du Rotary Club Esch -Bassin Minier, Monsieur Gilbert THEIN, en présence denombreux invités, dont Madame Mady DELVAUX- STEHRES, Ministre de l Education Nationale etdelaformation Professionnelle. Pascale Rolande HOFFMANN, qui est née àluxembourg, le 03 juillet 1987 a fait son apprentissage pratique auprès de l entreprise Atelier Thill-Lenz Asselborn S.à r.l. à Asselborn et a suivi sescours théoriques au Lycée technique de Bonnevoie àluxembourg. Par ceprix, le Rotary Club Esch-Bassin Minier entend promouvoir auprès desjeunesdes valeursfondamentales de notre société en vuedeles aider àbien se positionner pour entrer dans lavie active. Ces valeurs sont legoût nécessaire del effort -lequel est toujours récompensé, et ce prix du meilleur apprenti-artisan en témoigne- laprise de responsabilités et l engagement personnel au sein de notre société. Ce prix souligneégalementl importance des métiers del artisanat dans notre vie économique, étant le secteur le plusimportant en termes d emploiet, de plus, l un des plus dynamiques denotre économie. L imagedes métiersmanuels mérite absolument être revalorisée face àdes métiers plus administratifs dans le secteur des serviceslequelacaractérisé,comme on sait,ledynamisme extraordinaire del économie luxembourgeoise des dernières décennies. Par diverses actions ciblées, bien adaptées et récurrentes, il convient donc d essayer deredresser notre échelle de valeurs pour favoriser une symbiose entre des métiers soi-disant intellectuels et les métiers manuels, une symbiose nécessaire tant à l échelle de la société que pour l accomplissement des aspirations légitimes des individus qui lacomposent. 32 d handwierk 05/2010

33 Il faut donc dire et répéter aux jeunes que l artisanat offre de très beaux métiers, pleins d avenir et qui sont àmême deleur fournir l accomplissement autant professionnel que personnel qu ils sont en droitd attendredelavie.telle estégalement notre responsabilité etnotre devoir d adultes qui sommes bien établis dans la vie professionnelle. Par ailleurs le Rotary Club Esch-Bassin Minier témoigne de son engagement envers les Jeunes enorganisant chaque année (et ceci pour la sixième fois avec unsuccès grandissant) son «JOB TALK» auprès des jeunes des classes terminales des deux Lycées Techniques d Esch. JOB TALK consiste en une Journée consacrée aux Jeunes par des chefs d entreprises faisant partie du Rotary pour leur présenter lesmoyens appropriés d aborderlemarchédutravail lors de leur première embauche et pour en discuter avec eux. Pour rappel, les lauréats des 17années précédentes du Prix Rotary du Meilleur Apprenti etque le Rotary Club-Esch Bassin Minier asoutenu avec plus de euros autotal reflètent la diversité des métiers, autant que l intérêt de l artisanat également pour les femmes 1993: Alain FILAFERRO, ferblantier de Pétange; 1994: Marco DEBRAS, mécanicien-auto de Bettembourg; 1995: Pedro RODRIGUEZ DaSilva, électricien de Esch; 1996: Gérard WEBER, reprographe dewarken; 1997: Luc SCHUMACHER, installateur de chauffage de Kaundorf; 1998: Carlos Miguel GOMES FARIA,électricien de Luxembourg-Ville; 1999: Rebbeca BISSEN, jeune femme menuisier de Weidingen; 2000: Davy Feltus PEINTRE-DECORATEUR d Ettelbrück; 2001: André SCHULLER, traiteur dejunglinster; 2002: Corinne DELFEL, esthéticienne dedudelange; 2003: Mike TREIS; instructeur de conducteurs devéhicules automoteurs deniedercorn; 2004: Michel MERSCH, mécanicien d autos etdemotos de Buschrodt; 2005: Jean WICTOR, serrurier de Mersch; 2006: Loïc PERRIN, installateur dechauffage, de ventilation et de climatisation de Fresnois-la-Montagne (B); 2007: Marcio RODRIGUES NOGUEIRA, constructeur-réparateur de carrosseries de Roodt-sur-Syre; 2008: Ben MOUTSCHEN, serrurier de Pétange 2009: Filipe GONCALVESFERNANDES, boucher charcutier d Asselborn. Il nous reste àsouhaiter àlajeune PascaleRolande HOFFMANN beaucoup de satisfaction dans son métier. 05/2010 d handwierk 33

34 europe Intervention très remarquée du député européen luxembourgeois Frank ENGEL (PPE) Suite aux échanges de lettres et entrevues récents entre la Fédération des Garagistes du Grand-Duché de Luxembourg «Fégarlux» et la Fédération des Artisans d une part et les 6 parlementaires européens luxembourgeois concernant la révision du REC 1400/2002 sur la distribution automobile d autre part, (cf. d Handwierk numéros 1-2 et 3 / 2010), c est le député européen luxembourgeois Frank ENGEL (PPE) qui est intervenu dans ce contexte lors de la séance plénière du Parlement Européen du 5 mai dernier pour prendre position en faveur des doléances «ad hoc» des deux organisations professionnelles précitées. Frank Engel PPE Photo: CSV Son intervention absolument remarquable, de même que lelobbying conjoint préliminaire delafédération des Artisans, de la Fégalux etducecra ont réussi àsensibiliser tous les membres du Parlement Européen pour les problèmes seposant dans ce contexte aux PME de la réparation et de la distribution automobile et àles amener à voter en faveur d une résolution reflétant la position des entreprises en question sur base de laquelle plusieurs amendementsde compromisont étéajoutés au texteoriginal du projet de révision concerné sur lequel la Commission Européenne devra maintenant statuer. Il reste àespérer que celle-ci, de même que son Commissaire encharge du dossier Almunia suivront les recommandations duparlement Européen etles revendications des PME encause. La Fédération desgaragistes«fégarlux»et la Fédération des Artisans sefélicitent de cette fructueuse etconcrète collaboration avec tous lesdéputés européensluxembourgeois etils tiennent àles remercier de leur appui spontané dans cecontexte. Leurs remerciements particuliers vont àl adresse de Frank ENGEL qui, par son intervention courageuse et musclée àlaséance plénière du Parlement Européen du 5mai dernier, aréussi àfaire entendre lavoix des PME européennes de la réparation et de la distribution automobile àunniveau politique jamais connu auparavant. Nous publions ci-dessous laversion intégrale del intervention defrank Engel. Frank Engel (PPE). Monsieur leprésident, Monsieur le Commissaire, parlons de la réalité des distributeurs automobiles. Les concessionnaires automobiles, dans mon pays comme dans d autres, sont inquiets face àladisproportion flagrante entre leurs moyens d action et ceux des constructeurs. Lerèglement n l400/2002 aatténué cette disproportion. Sans lui, le secteur de la distribution automobile, déjà malmené par lacrise, serait confronté àune insécurité croissante quant àses investissements et ses orientations commerciales. Les exigences des constructeurs envers les concessionnaires deviendront carrément insupportables etingérables pour un grand nombre desimples garagistes. De toute manière, Monsieur lecommissaire, cen est pas laconcurrence qui est en jeu ici. Laconcurrence s apprécierait entre constructeurs automobiles etnon entre concessionnaires ouentre concessionnaires etconstructeurs. Cen est pas le garagiste ducoin qui peut constituer une menace pour le libre jeu de la concurrence eneurope. Vous parlez de domination du marché, domination potentielle. Parlons-en! Cette domination nes exerce pas par rapport aux constructeurs concurrents. Elle ne s exerce pas par rapport àd autres producteurs. Elle s exerce entre leproducteur, entre leconstructeur etledistributeur del automobile, et cela est une réalité qui est avérée àtravers toute l Union européenne. La Commission tient undiscours scientifique degrands àunnombre énorme de tout petits quineveulent qu une chose:un peu deliberté, unpeu de sécurité devant les constructeurs automobiles, dont les pratiques par rapport àleurs concessionnaires deviennent, par endroits, franchement révoltantes. C est David contre Goliath, sauf que, cette fois-ci, la Commission semble vouloir s assurer que c est décidément Goliath qui gagne. Le discours etleraisonnement àlabase de l abolition durèglement d exemption sont faux.ils sont erronés, ilssetrompent de destinataires. Ce n estpas en réduisant la marged action, la sécuritéjuridiqueet la volonté d investissement des garagistes que l on sert lemarché intérieur, etsurtout pas l intérêt des consommateurs. 34 d handwierk 05/2010

35 Lindab Astron Pour votre projet clés en main Il yatoujours un Bâtisseur Astron près de chez vous ASTRON BUILDINGS S.A. L-9202 Diekirch 05/2010 d handwierk 35

36 europe CLP classification, labelling and packaging Lesséminaires organisés en langue allemande ainsiqu en langue française par la Chambre des Métiers en coopération avecl Enterprise Europe Network ainsi qu avec le Helpdesk REACH et CLP concernant le nouveau système de CLP -classification, labelling and packaging des substances et mélanges dangereux ont suscité l intérêt manifeste des différents métiers del artisanat. Eneffet, dèslemois dedécembre 2010, les entreprises seront confrontées àunnouveau système d étiquetage des substances et mélanges dangereux, de façonàceque lorsdes séminaires lesparticipants se sont informés exhaustivement au sujetdes modalitésrelatives auxnouvelles fiches de sécurité (Sicherheitsdatenblatt) ainsi qu à la bonne interprétation des nouveaux pictogrammes. C est notamment dans ce contexte que les entreprises ont formulé leur demande demise àdisposition de matériel informatif (posters et dépliants) par lehelpdesk REACH et CLP pour les aider àinformer correctement leur personnel en vuedelabonne manipulation et utilisation des produits relatifs. D autre part, ilétait invoqué lors deces manifestation qu il serait primordial de familiariser les travailleurs désignés dans les différentes entreprises avec ces nouvelles exigences et donc d inclurecesujet dorénavant dans lesformations(continues) des personnes encharge. Tout en prenant note des doléances dusecteur, lehelpdesk REACH etclp asurépondre aux différentes questions etsera disponible pour toutes les informations relatives àcesujet. Contact: helpdesk REACH et CLP Luxembourg Arno Biwer Caroline Fedrigo Virginie Piaton Chariots Elevateurs Gerbeurs Transpalettes Essence/Diesel/ LPG/Electriques Manutention Z.a.rue MacAdam Luxembourg Tel LOCATION et VENTE plan K Optimisez votre budget avec ALD Van lease ALD Automotive Van expert vous propose des solutions de gestion innovantes pour vos flottes utilitaires. Grâce àson outil TCO (Coût Total de Gestion) ALD Automotive analyse l ensemble de vos coûts réels et vous apporte son conseil pour un budget optimisé sur toute ladurée devotre contrat de leasing. Tél.: d handwierk 05/2010

37 A Daimler Brand Feux de stop adaptatifs Nouveaux moteurs Diesel CDI 4 cylindres Nouvelle boîte ECOGear Quoi que vous transportiez, L efficience estembarquée! Le Sprinter.Bien conçu dans les moindres détails. Que vous transportiez des colis, des denrées alimentaires ou des outils, le Sprinter vous garantit au moins une chose:laplus grande efficience. Avec sa nouvelle boîtedevitesses ECOGear, le Sprinter fourgon est une référence en matièrederentabilité. En effet, ECOGear et le nouveau moteur diesel 4cylindres vous permettent maintenant d économiser jusqu à1,5 ldecarburant aux 100 kilomètres. De cettemanière, vous réduisez non seulement vos frais de carburant, mais aussi vosémissions polluantes. Le Sprinter devient ainsi le meilleur investissement pour votre entreprise. Venez le tester vous-même! Mercedes-Benz Leudelange S.A. 3,rue Nicolas Brosius, L-3372 Leudelange, Tél.: Garage Jean Wagner S.A. 17, rue del Industrie, L-9250 Diekirch, Tél.:

NewCity. Box Storage Container & Caddy

NewCity. Box Storage Container & Caddy NewCity NewCity NewCity überzeugt auf der ganzen Linie. Eine klare Organisation, ein optimales Preis-Leistungs- Verhältnis und viel Spielraum für Individualität zeichnen dieses Konzept aus. Bringen Sie

Plus en détail

Belinda Richle, Zürich

Belinda Richle, Zürich Chère Madame Märkli, J ai vraiment aimé apprendre à calculer grâce à vous. C était tellement bien que j aurais aimé rester un peu plus longtemps avec vous. Hannah Belinda Richle, Zürich Laura Richle, 3.

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

Histoires de vie-généalogie Parcours 11. Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale.

Histoires de vie-généalogie Parcours 11. Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale. Histoires de vie-généalogie Parcours 11 Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale Moi,, - _ Document 1a. ADBR 100 J 270 Document 1b. ADBR 100 J 270 Transcription

Plus en détail

FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013

FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013 FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013 Echauffement TE et déplacements (TA) courses et rythmes Aufwärmung (TE) Läufe und Tempo (TA) 1 Analytisch - 20 Minuten 2 Mannschaften

Plus en détail

Médias NVS, documentation 2014

Médias NVS, documentation 2014 Médias NVS, documentation 2014 Association Suisse en Naturopathie Associazione Svizzera di Naturopatia NVS Schützenstrasse 42 CH-9100 Herisau T +41 71 352 58 50 F +41 71 352 58 81 nvs@naturaerzte.ch www.naturaerzte.ch

Plus en détail

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM Marie, 34 secrétaire utilise la BPM Parcel-Station de Howald. NEW BPM PARCEL STATION PLUSIEURES LOCATIONS À LUXEMBOURG Réceptionnez vos colis de tous services postaux et

Plus en détail

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 30 Jan Becker

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 30 Jan Becker Episode 30 Becker Un jeune homme débarque soudain au café de Grünheide et propose d emmener à Möllensee, point d arrivée de la course. Que sait cet inconnu sur cette course inhabituelle et quel est son

Plus en détail

Faire une révision rapide des moyens de transport utilisables pour se rendre dans un pays étranger. a) Documents Fahrkarten

Faire une révision rapide des moyens de transport utilisables pour se rendre dans un pays étranger. a) Documents Fahrkarten L évaluation culturelle ne fait pas l objet de la mise en place d unités spécifiques. Elle s inscrit dans l acquisition linguistique et ne peut pas être dissociée de l évaluation linguistique (que ce soit

Plus en détail

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite COMPTE RENDU D EXPERIMENTATION Domaine de travail : Entraînement à l expression écrite à la maison à partir de notes recueillies en classe. Révision et remédiation individualisée de chaque production écrite

Plus en détail

Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald!

Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald! Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald! Simple, pratique et écologique, le centre de recyclage «Drive-in» du Cactus Howald est un nouveau service pour nos clients. Il a été mis en place par le Ministère

Plus en détail

Sehr geehrter Herr alt Regierungsrat und neuer Bundesrat

Sehr geehrter Herr alt Regierungsrat und neuer Bundesrat B u n d e s v e r s a m m l u n g A s s e m b l é e f é d é r a l e A s s e m b l e a f e d e r a l e A s s a m b l e a f e d e r a l a Es gilt das gesprochene Wort Der Generalsekretär CH-3003 Bern Grussbotschaft

Plus en détail

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus.

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus. Thème VI> : FETES, Séquence n 6.2. Geburtstag Objectifs : - savoir dire son âge, celui d un camarade - savoir inviter quelqu un (par téléphone ou carte d invitation) - savoir demander et dire l heure,

Plus en détail

Swiss Map Mobile. Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux. wissen wohin savoir où.

Swiss Map Mobile. Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux. wissen wohin savoir où. Swiss Map Mobile Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux wissen wohin savoir où swisstopo Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione

Plus en détail

592 B. CivürecMspflege.

592 B. CivürecMspflege. 592 B. CivürecMspflege. faltigen und umsichtigen U nternehm ers erfordert hätte, n u r genau geprüftes M aterial zu verwenden und jedenfalls nicht ohne vorherige genaue Untersuchung M a te ria l zu benutzen,

Plus en détail

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts DVSP Dachverband Schweizerischer Patientenstellen Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts Journée de travail de la Politique nationale de la santé, 17 novembre 2011,

Plus en détail

REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN MONTRÉAL

REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN MONTRÉAL REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN Im Rahmen des Noël au Québec (Weihnachten in Québec) in den Galeries

Plus en détail

PRIX DE L INNOVATION DANS L ARTISANAT 2013. Présentation

PRIX DE L INNOVATION DANS L ARTISANAT 2013. Présentation PRIX DE L INNOVATION DANS L ARTISANAT 2013 Présentation des 7 NOMINÉS Les nominés au Prix de l'innovation dans l'artisanat 2013 sont : Andreosso Marbres SÀRL Projet «Terrazzo Lumineux» Helder DA SILVA

Plus en détail

2. Quel est votre degré de satisfaction concernant le lieu et les horaires? Waren Sie mit dem Austragungsort und dem Zeitplan zufrieden?

2. Quel est votre degré de satisfaction concernant le lieu et les horaires? Waren Sie mit dem Austragungsort und dem Zeitplan zufrieden? Analyse des données du feedback général du Symposium 1. Qu'avez vous pensé de l'organisation en générale du symposium? Was haben Sie generell von der Organisation des Symposiums gehalten? Diversité Affichage

Plus en détail

www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465

www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465 carte d invalidité Type B / TYPe C Invalidenausweis www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465 Offre de transport pour personnes atteintes d une infirmité permamente et réduites dans leur

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE PASSEURS D HISTOIRES STUTTGART SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE

APPEL A CANDIDATURE PASSEURS D HISTOIRES STUTTGART SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE APPEL A CANDIDATURE STUTTGART PASSEURS D HISTOIRES SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE Du 9 au 14 novembre 2014 Financé par la DVA-Stiftung L organise du

Plus en détail

L anniversaire de Madame Rose

L anniversaire de Madame Rose Théâtre Anima Muriel Camus Vorbereitungsmaterial für L anniversaire de Madame Rose L'anniversaire de Madame Rose ist ein Szenenprogramm aus klassischen französischen Zählreimen, Liedern und Gedichten von

Plus en détail

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden?

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Trotz der mittlerweile in Kraft getretenen europäischen Regelungen der beruflichen Anerkennung von Ausbildungen und Hochschuldiplomen, liegt

Plus en détail

Babylonia. No. 50. No. 1/2006. Lire des textes en langue étrangère à l école primaire. Auteure: Lucrezia Marti. Coup d oeil

Babylonia. No. 50. No. 1/2006. Lire des textes en langue étrangère à l école primaire. Auteure: Lucrezia Marti. Coup d oeil Babylonia No. 1/2006 No. 50 Auteure: Lucrezia Marti Lire des textes en langue étrangère à l école primaire Coup d oeil Langue: Objectif: Matériel: allemand encourager les enseignant-e-s à réfléchir sur

Plus en détail

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Assemblée des délégués du PEV Delegiertenversammlung der EVP Neuchâtel - 5 avril 2008 Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Projekt: Article constitutionnel sur la santé Datum: 05.04.2008

Plus en détail

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise ARIEL RICHARD-ARLAUD INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise Ariel Richard-Arlaud I. Le Knowledge management L avènement de la technologie INTERNET bouleverse les habitudes et mentalités:

Plus en détail

Lösungen Bewertungen. printed by www.klv.ch. Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel

Lösungen Bewertungen. printed by www.klv.ch. Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 007 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg http://www.benevolat-fr.ch Formation pour bénévoles ou salariés dans une association ou fondation Fort / Weiterbildung für

Plus en détail

MÉMORIAL. Verordnungs- und Verwaltungsblatt LÉGISLATIF ET ADMINISTRATIF. des Großherzogthums Luxemburg. Acte der Gesetzgebung.

MÉMORIAL. Verordnungs- und Verwaltungsblatt LÉGISLATIF ET ADMINISTRATIF. des Großherzogthums Luxemburg. Acte der Gesetzgebung. Nummer 15 97 Jahr 1853. Verordnungs- und Verwaltungsblatt des Großherzogthums Luxemburg. MÉMORIAL LÉGISLATIF ET ADMINISTRATIF DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG. Acte der Gesetzgebung. Actes législatifs. Generale-Administration

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 2006 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

VSS Online Shop. Kurze Gebrauchsanweisung

VSS Online Shop. Kurze Gebrauchsanweisung VSS Online Shop Kurze Gebrauchsanweisung Inhaltsverzeichnis 1. Die VSS Startseite... 3 1.1 Die Kundenanmeldung... 4 2. Das Benutzerkonto... 5 2.1 Allgemeine Einstellungen... 5 2.2 Adressbuch... 6 2.3 Einstellungen...

Plus en détail

1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit

1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit 1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit bien clair, «non», c est non! nein 3. Le «oui» et «non»

Plus en détail

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique Hauswartungen Service de conciergerie Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés Reinigung Nettoyage Shop Boutique Reinigung ist nicht gleich Reinigung! Jeder Kunde hat individuelle Wünsche & Ansprüche.

Plus en détail

Le système de bracelets HIRSCH

Le système de bracelets HIRSCH Le système de bracelets HIRSCH La nécessité est mère d idées profitables LA QUALITÉ HIRSCH Certifié ISO 9001, HIRSCH met au point et fabrique les bracelets les plus perfectionnés, les plus soignés et les

Plus en détail

KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT

KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT ...... KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT Zertifikatsprüfung Französisch für Wirtschaft und Verwaltung KMK-Stufe II (Threshold) Schriftliche Prüfung Musterprüfung 2 Zeit: 90 Minuten Hilfsmittel: Allgemeines zweisprachiges

Plus en détail

A tous nos membres. Dans cette brochure vous trouvez : Les thèmes suivant ont été présentés :

A tous nos membres. Dans cette brochure vous trouvez : Les thèmes suivant ont été présentés : ALIP - INFO 2014 A tous nos membres Dans cette brochure vous trouvez : - A) Journée pédiatrique du 6 juin 2014 - B) «Still-Event» den 4ten Oktober 2014 - C) Félicitations, remise des diplômes - D) Foire

Plus en détail

105. Arrêt du 5 Novembre 1892, dam la cause Meyer.

105. Arrêt du 5 Novembre 1892, dam la cause Meyer. 688 A. Staatsrechtliche Entscheidungen, 1. Abschnitt. Bundesverfassung. 105. Arrêt du 5 Novembre 1892, dam la cause Meyer. Abraham Meyer, Français, domicilié à la Chaux-de-Fonds, était créancier de Gaspard-Eugène

Plus en détail

Réponses aux questions

Réponses aux questions Concours de projets d aménagement urbain Place des Augustins à Genève Prix Evariste Mertens 2014 Réponses aux questions Les questions sont retranscrites ici telles qu elles ont été posées, c est à dire

Plus en détail

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013 Pädagogische Maturitätsschule Kreuzlingen Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013 Französisch Envol Unités 1 12 Nummer Name, Vorname: Sekundarschule: Französisch-Lehrbuch: Wir arbeiten

Plus en détail

GROUPE IDRAC Bachelor Alternance 3 ème Année Mai 2015

GROUPE IDRAC Bachelor Alternance 3 ème Année Mai 2015 GROUPE IDRAC Bachelor Alternance 3 ème Année Mai 2015 LV2 ALLEMAND CODE Semestre Nombre heures Nombre crédits Langue d enseignement LNGA602 6 20 2 ALLEMAND Département académique : Langues, Cultures &

Plus en détail

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES Fleuret/filles et Fleuret/garçons le 4 mai 2014 à Luxembourg Organisateur: Lieu de la compétition: Armes: Cercle Grand-Ducal d'escrime Luxembourg (CGDEL)

Plus en détail

Itinéraire de projets d échange. à distance. Points clés

Itinéraire de projets d échange. à distance. Points clés Itinéraire de projets d échange à distance Points clés Mener une pédagogie p de l él échange à distance C est mettre en œuvre des démarches d spécifiques des démarchesd de pédagogie de projet de dialogue

Plus en détail

IV. Obligationenrecht. Droit des obligations.

IV. Obligationenrecht. Droit des obligations. 408 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. II. Abschnitt. Bundesgesetze. ist, ohne weiters als verspätet zurückzuweisen. Denn der letzte Tag der sechzigtägigen Frist war, da die angefochtene Entscheidung

Plus en détail

Abschlussprüfung 2004 LES VACANCES

Abschlussprüfung 2004 LES VACANCES Prüfungsdauer: 30 Minuten FRANZÖSISCH Abschlussprüfung 2004 an den Realschulen in Bayern (HAUPTTERMIN) HÖRVERSTEHEN Zu- und Vorname: Klasse: LES VACANCES Wichtige Hinweise: Sie hören jeden Text zweimal.

Plus en détail

KVARTAL. Système de suspension pour rideaux et panneaux

KVARTAL. Système de suspension pour rideaux et panneaux Système de suspension pour rideaux et panneaux BON À SAVOIR Vérifie toujours que les vis et les fixations conviennent aux murs et aux plafonds auxquels elles doivent être fixées. Peut être fixé au moyen

Plus en détail

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten,

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten, PORTFOLIO Claus Rose Photography as a way of living, with all its aspects and opportunities for expression, became my passion at an early stage. In particular the magic of nude photography, which lends

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 7 DECEMBRE 2006 C.05.0428.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.05.0428.F V. M., demandeur en cassation, admis au bénéfice de l assistance judiciaire par décision du bureau d assistance judiciaire

Plus en détail

Ferien. Tâche 1 - Feuille 1 / 16

Ferien. Tâche 1 - Feuille 1 / 16 Tâche 1 - Feuille 1 / 16 Des pistes pour exploiter l album Ferien sind so toll! Dans une démarche actionnelle, en conformité avec les programmes de langue du BO n 8 du 30 août 2007 Tâche 1 Organiser un

Plus en détail

Thème II> FAIRE DES ACHATS, Séquence n 2.2 : Susi braucht einen Pullover

Thème II> FAIRE DES ACHATS, Séquence n 2.2 : Susi braucht einen Pullover Objectifs : - savoir nommer les couleurs - savoir demander un prix (6 ème 5 ème ) - savoir donner un avis sur un habit (4 ème 3 ème ) Durée de la séquence : 3 séances Situation: Susi et Nicole vont acheter

Plus en détail

Betriebsausstattung / Werkzeug Blastrac BMG 580 Pro + Absaugung BLASTRAC BDC 3150

Betriebsausstattung / Werkzeug Blastrac BMG 580 Pro + Absaugung BLASTRAC BDC 3150 Betriebsausstattung / Werkzeug Blastrac BMG 580 Pro + Absaugung BLASTRAC BDC 3150 Seite 1 / 5 Rectifieuse ponceuse béton BLASTRAC BMG 580 PRO Surfaceuse à 3 têtes BLASTRAC BMG 580 PRO La surfaceuse Blastrac

Plus en détail

Lecteur de codes barres CS3000 Installation et utilisation. Table des matières. Raccorder le lecteur... 2. Lire le lecteur... 3. Lecteur CS3000...

Lecteur de codes barres CS3000 Installation et utilisation. Table des matières. Raccorder le lecteur... 2. Lire le lecteur... 3. Lecteur CS3000... 1 Lecteur de codes barres CS3000 Installation et utilisation Table des matières Raccorder le lecteur............... 2 Raccordement USB 2 Raccordement USB avec Dockingstation....... 2 Lire le lecteur...................

Plus en détail

CONVENTION. du 21 février 2006 relative au. régime juridique du télétravail

CONVENTION. du 21 février 2006 relative au. régime juridique du télétravail CONVENTION du 21 février 2006 relative au régime juridique du télétravail CONVENTION L UNION DES ENTREPRISES LUXEMBOURGEOISES, en abrégé UEL ayant son siège à L 1615 Luxembourg, 7, rue Alcide de Gasperi,

Plus en détail

Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung

Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung Bitte lesen Sie diese Bedienungsanleitung vor dem ersten Einsatz des Geraetes! Bestandteile Anwendung Hinweise! Verwenden Sie keine Akkus! Beachten Sie beim

Plus en détail

Recherche de personnel

Recherche de personnel Recherche de personnel Fertigkeit Testformat Relevante(r) GERS-Deskriptor(en) Task-relevante Voraussetzungen Schwierigkeitsgrad Themenbereich(e) Länge des Textes Zeitbedarf Besondere Bemerkungen und Hinweise

Plus en détail

Effi-Esch Festival Du Film Intergenerationnel

Effi-Esch Festival Du Film Intergenerationnel Effi-Esch Festival Du Film Intergenerationnel du 1 er au 4 avril 2015 «Tempus fugit», le temps passe vite sans que nous nous en rendions vraiment compte, voilà un adage romain qui est toujours d actualité.

Plus en détail

Centre de formation. Fribourg. Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66

Centre de formation. Fribourg. Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66 Centre de formation c o n t i n u e Fribourg Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66 Programme des cours d un jour 2011 Cuisine Cours N 111-01F Lieu Bulle rendez-vous Bulle date 25 juin 2011 horaire 9h30-15h30

Plus en détail

Une grande qualité à petit prix. Marty Häuser SA lance freshhaus

Une grande qualité à petit prix. Marty Häuser SA lance freshhaus Marty Häuser AG Une grande qualité à petit prix. Marty Häuser SA lance freshhaus Servir du vieux dans un nouvel emballage? Non, car avec freshhaus et le bureau d architectes Marty, nous lançons une marque

Plus en détail

Schnittstelle A V2.4 für SOMED V2.4.1 Anhang für kantonale Daten. Interface A V2.4 pour SOMED V2.4.1 Annexe pour données cantonales

Schnittstelle A V2.4 für SOMED V2.4.1 Anhang für kantonale Daten. Interface A V2.4 pour SOMED V2.4.1 Annexe pour données cantonales Schnittstelle A V2.4 für SOMED V2.4.1 Anhang für kantonale Daten Interface A V2.4 pour SOMED V2.4.1 Annexe pour données cantonales V2.4 / 28.09.2015 A 1 / 7 Inhaltsverzeichnis / Table des matières Grundlegender

Plus en détail

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po 30jähriges Jubiläum deutsch-französischer Hochschulkooperation Sciences Po-Freie Universität Berlin Henry-Ford-Bau, Hörsaal A 17. Oktober 2014 Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po M. le

Plus en détail

Inhaltsverzeichnis. Grammatik rund ums Verb Grammaire. Sommaire

Inhaltsverzeichnis. Grammatik rund ums Verb Grammaire. Sommaire Sommaire Inhaltsverzeichnis Benutzerhinweise Indications pour l utilisateur... 3 Abkürzungen Abréviations... 7 Tipps & Tricks zum Konjugationstraining Quelques tuyaux pour s entraîner en conjugaison...

Plus en détail

AUFZIEHSERVICE SERVICE DE LAMINAGE

AUFZIEHSERVICE SERVICE DE LAMINAGE SEVICE DE LAMINAGE Gratis-Fax 0800 300 444 Telefon 071 913 94 94 Online bestellen www.wilerrahmen.ch 2015 359 SEVICE DE LAMINAGE 360 2015 Fax gratuit 0800 300 444 Téléphone 071 913 94 94 Commande en ligne

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2012-285 QPC du 30 novembre 2012 (M. Christian S.) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 19 septembre 2012 par le Conseil d État (décision n 360487 du 19 septembre 2012), dans les conditions

Plus en détail

818 C. Entscheidungen der Schuldbetreibungscantonales,

818 C. Entscheidungen der Schuldbetreibungscantonales, 818 C. Entscheidungen der Schuldbetreibungscantonales, les recourants n ont à aucun moment contesté que le tiers revendiquant fût bien au bénéfice de la cession qu il a invoquée, cession à lui consentie

Plus en détail

Office fédéral des migrations Etat-major Affaires juridiques Secrétariat Madame Gabriela Roth Gabriela.Roth@bfm.admin.ch. Berne, 16 mars 2010

Office fédéral des migrations Etat-major Affaires juridiques Secrétariat Madame Gabriela Roth Gabriela.Roth@bfm.admin.ch. Berne, 16 mars 2010 Office fédéral des migrations Etat-major Affaires juridiques Secrétariat Madame Gabriela Roth Gabriela.Roth@bfm.admin.ch Berne, 16 mars 2010 Modification de la loi sur l asile et de la loi fédérale sur

Plus en détail

Neu: Tool Box System. Das modulare System für kontrolliertes Tool-Management

Neu: Tool Box System. Das modulare System für kontrolliertes Tool-Management Neu: Tool Box System Das modulare System für kontrolliertes Tool-Management Warum unser modulares System für Tool-Management auch ein Geldautomat ist... Neu: Tool Box System Ihre Vorteile: Geordnete und

Plus en détail

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse Keine Eine gesamtschweizerische Kampagne Hausarbeiterin für die Rechte von Hausarbeiterinnen, ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

Plus en détail

Waren Sie für längere Zeit in einem französischsprachigen Land? In welchem?

Waren Sie für längere Zeit in einem französischsprachigen Land? In welchem? 1. Angaben zum Sprachkurs Ich interessiere mich für einen Sprachkurs am Sprachzentrum Süd eine Sprachreise ins Ausland Als Unterrichtsform wünsche ich mir Gruppenunterricht Einzelunterricht Intensivkurs

Plus en détail

SB2T. Allgemeines. Généralités. Gestaltung. Configuration SB2T

SB2T. Allgemeines. Généralités. Gestaltung. Configuration SB2T Allgemeines SB2T Mit dem Gimatic Multi Sensor Prüfgerät können Analoge und Digitale Sensoren auf deren Funktion geprüft werden. Zudem bietet der integrierte Cronometer die Möglichkeiten, Verfahrzeiten

Plus en détail

Repartir à zéro ou presque et faire triompher la vie

Repartir à zéro ou presque et faire triompher la vie Repartir à zéro ou presque et faire triompher la vie www.cabinetdelavie.ch jm.reinert@cabinetdelavie.ch Organisation MEDNAT Expo, Lausanne 29 mars 2014, Salle Paracelse Jean-Michel Reinert Psychothérapeute

Plus en détail

Berufs-/Fachmittelschulen Aufnahmeprüfung 2008. Bitte auf jedes Blatt die Prüfungsnummer schreiben!!! Punkte. Wortschatz (15 Punkte)

Berufs-/Fachmittelschulen Aufnahmeprüfung 2008. Bitte auf jedes Blatt die Prüfungsnummer schreiben!!! Punkte. Wortschatz (15 Punkte) Bitte auf jedes Blatt die Prüfungsnummer schreiben!!! Französisch A Wortschatz (15 Punkte) Punkte 1. Verben 2. Nomen 3. Weibliche Form 4. Gegenteil 5. Wohnbereich B Grammatik (45 Punkte) 6. Text ergänzen

Plus en détail

Voyage d études en Chine

Voyage d études en Chine Voyage d études en Chine Du mercredi 19 au samedi 29 mars 2014 Public cible / participant-e-s Rectrices et recteurs, membres de directions de gymnases et d écoles de culture générale (max. 15 personnes)

Plus en détail

Berufsmittelschule Schaffhausen. Aufnahmeprüfung Französisch 2013. Lösungen. Bitte schreiben Sie mit Tinte, Kugelschreiber oder Filzstift. Danke.

Berufsmittelschule Schaffhausen. Aufnahmeprüfung Französisch 2013. Lösungen. Bitte schreiben Sie mit Tinte, Kugelschreiber oder Filzstift. Danke. Berufsmittelschule Schaffhausen Aufnahmeprüfung Französisch 2013 Lösungen Zeit: 45 Minuten Keine Hilfsmittel erlaubt! Bitte schreiben Sie mit Tinte, Kugelschreiber oder Filzstift. Danke. Bonne chance!

Plus en détail

SUNTIME PERGOLA R127 R140 R200 R130 T500

SUNTIME PERGOLA R127 R140 R200 R130 T500 SUNTIME PERGOLA R127 R140 R200 R130 T500 1 Das südliche Lebensgefühl hat längst auch hierzulande Einzug gehalten Outdoor-Living pur. Gerne sitzt man auch abends noch draussen am Tisch. Nur das Wetter

Plus en détail

230 V, 50 Hz Tension Pour mazout, diesel, pétrole ATTENTION: Mazout flocule dès 0ºC, ajoutez 10% pétrole svp.

230 V, 50 Hz Tension Pour mazout, diesel, pétrole ATTENTION: Mazout flocule dès 0ºC, ajoutez 10% pétrole svp. Ölheizgeräte Die mobile Heizung für Neubau, Umbau, Hallen etc. Zum Heizen und Trocknen. Automatische Zündung, enorme Heizleistung, günstige Betriebskosten! Durch Vorschalten eines Thermostats wird das

Plus en détail

Aufnahmeprüfung 2012. Französisch

Aufnahmeprüfung 2012. Französisch Aufnahmeprüfung 2012 Französisch Name der Schülerin / des Schülers : Auf den folgenden Blättern findest du eine Reihe von Aufgaben zum Hörverstehen, zur Grammatik und zum Textverstehen bzw. zur Textproduktion.

Plus en détail

«unzerreissbar» / «non déchirable»

«unzerreissbar» / «non déchirable» ELCO power Der robuste und reissfeste Briefumschlag ELCO power von Elco hält auch schweren und scharfkantigen Inhalten wie Katalogen, Dossiers oder drei-dimensionalen Gegenständen sicher stand. Aber: er

Plus en détail

Traditionell Arrangements : Nicolas Fischer

Traditionell Arrangements : Nicolas Fischer Rock auf m Schulhof 3 RDP d Alsace, Nicolas Fischer, 2010. Die Affen Traditionell Arrangements : Nicolas Fischer Die Affen rasen durch den Wald, Der eine macht den andern kalt. Die Affenmama sitzt am Fluss,

Plus en détail

INTERACTIONS ENTRE LES PARCS NATURELS RÉGIONAUX (PNR) ET LA TRANSMISSION DES SAVOIRS NATURALISTES ET CULTURELS

INTERACTIONS ENTRE LES PARCS NATURELS RÉGIONAUX (PNR) ET LA TRANSMISSION DES SAVOIRS NATURALISTES ET CULTURELS INTERACTIONS ENTRE LES PARCS NATURELS RÉGIONAUX (PNR) ET LA TRANSMISSION DES SAVOIRS NATURALISTES ET CULTURELS 03.11.2011 Conférence : Musée de la nature et la Murithienne Avant-propos 2 Sommaire Le Réseau

Plus en détail

UNE APPROCHE EXCLUSIVE DANS LA CONCEPTION DE PRODUITS DURABLES.

UNE APPROCHE EXCLUSIVE DANS LA CONCEPTION DE PRODUITS DURABLES. Une approche exclusive dans la conception de produits durables août 2012 UNE APPROCHE EXCLUSIVE DANS LA CONCEPTION DE PRODUITS DURABLES. Auteur: Tracey Rawling Church, Director of Brand and Reputation

Plus en détail

Eléments modulaires pour les installations de la SuperDrecksKëscht dans les centres de recyclage

Eléments modulaires pour les installations de la SuperDrecksKëscht dans les centres de recyclage Projet Eléments modulaires pour les installations de la SuperDrecksKëscht dans les centres de recyclage 28 octobre 2009 Klaus Aulitzky Kommunikation und Design Auf dem Gewännchen 20 66663 Merzig-Weiler

Plus en détail

Schnellverschlusskupplungen in Messing Accouplements rapides en laiton

Schnellverschlusskupplungen in Messing Accouplements rapides en laiton Schnellverschlusskupplungen in Messing Accouplements rapides en laiton Typ 02 M3, Schlauch 2-3 mm NW 1,5 Kv 0,053 181 Type 02 M3, tuyaux 2-3 mm DN 1,5 Kv 0.053 Typ 20 M5 1 /8, Schlauch 3 6 mm NW 2,7 Kv

Plus en détail

Zusätzliche Krankenversicherung. Mutuelle d entreprise : les obligations de l employeur. Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber

Zusätzliche Krankenversicherung. Mutuelle d entreprise : les obligations de l employeur. Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber Zusätzliche Krankenversicherung Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber (Veröffentlichung der Abteilung für rechtliche und administrative Informationen der französischen Regierung vom 15.09.2015) Ab 1.

Plus en détail

Modèle de formation aux compétences informationnelles. Document d accompagnement

Modèle de formation aux compétences informationnelles. Document d accompagnement Modèle de formation aux compétences informationnelles Document d accompagnement Sommaire 1 Zusammenfassung... 1 2 Introduction... 2 3 Méthodologie... 3 4 Utilisation du référentiel... 4 5 Répartition des

Plus en détail

Contrôleur d étanchéité VPS 504 S01-S02 Vanne VGG(F)/MBVEF Dichteprüfgerät VPS 504 S01-S02 Ventil VGG(F)/MBVEF

Contrôleur d étanchéité VPS 504 S01-S02 Vanne VGG(F)/MBVEF Dichteprüfgerät VPS 504 S01-S02 Ventil VGG(F)/MBVEF Notice d emploi Betriebsanleitung Contrôleur d étanchéité VPS 504 S01-S02 Vanne VGG(F)/MBVEF Dichteprüfgerät VPS 504 S01-S02 Ventil VGG(F)/MBVEF Informations générales Übersicht Description et fonctionnement

Plus en détail

Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement

Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement de l armée (DEVA) Saint-Gall, 23 septembre 2014 La Société Suisse des Officiers (SSO) est toujours convaincu que l armée suisse

Plus en détail

PRIX DE L INNOVATION DANS L ARTISANAT 2013 À QUI LE TOUR?

PRIX DE L INNOVATION DANS L ARTISANAT 2013 À QUI LE TOUR? PRIX DE L INNOVATION DANS L ARTISANAT 2013 À QUI LE TOUR? É D I T I O N 2 0 1 3 ORGANISÉ PAR LA CHAMBRE DES MÉTIERS ET LA FONDATION DE LA MUTUALITÉ DES PME ET DE LA FIDUCIAIRE DES PME Le concours est ouvert

Plus en détail

Aufnahmeprüfung 2008 Französisch

Aufnahmeprüfung 2008 Französisch Berufsmaturitätsschulen des Kantons Aargau Aufnahmeprüfung 2008 ranzösisch Kandidaten-Nr. Name orname Zeit: 60 Minuten Die ranzösischprüfung besteht aus 4 Teilen: Richtzeit: Bewertung: A Textverstehen

Plus en détail

6. Geplante transnationale Zusammenarbeit mit LAG 7 vallées-ternois und LAG Lëtzebuerg West zum Thema Kultur und Mittelalter

6. Geplante transnationale Zusammenarbeit mit LAG 7 vallées-ternois und LAG Lëtzebuerg West zum Thema Kultur und Mittelalter LAG LEADER Müllerthal 6. Geplante transnationale Zusammenarbeit mit LAG 7 vallées-ternois und LAG Lëtzebuerg West zum Thema Kultur und Mittelalter LAG LEADER Müllerthal Mail: leader@echternach.lu Internet:

Plus en détail

GROUPE IDRAC Bachelor 3 ème Année Alternance Juillet 2014

GROUPE IDRAC Bachelor 3 ème Année Alternance Juillet 2014 GROUPE IDRAC Bachelor 3 ème Année Alternance Juillet 2014 LV 2 (ALLEMAND) LNGA502 Semestre 5 20h 2 crédits Allemand Département académique : Langues, Cultures et Civilisation Coordinateur de département

Plus en détail

Principes et outils de communication II

Principes et outils de communication II Page 1 / 5 Titre Principes et outils de communication II Filière Domaine Année de validité Information documentaire Service et communication 2015-2016 N o Obligatoire Semestre de référence 733-1n S3 Prérequis

Plus en détail

Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern

Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern Opendata.ch info@opendata.ch 8000 Zürich 7. Juni 2015 Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern Communiqué de presse à propos de la conférence Opendata.ch/2015

Plus en détail

Parcage. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion

Parcage. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Tiefbauamt des Kantons Bern Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Office des ponts et chaussées du canton de Berne Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie Tâches spéciales Technique

Plus en détail

Gute Besserung! Séance Le livre de cours Le cahier d exercices Exercices en classe Devoirs de maison 4 B7-B8 14, 15 18 16, 17 6 C1-C3 23 24, 25

Gute Besserung! Séance Le livre de cours Le cahier d exercices Exercices en classe Devoirs de maison 4 B7-B8 14, 15 18 16, 17 6 C1-C3 23 24, 25 Gute Besserung! Compétences communicatives visées nommer les parties du corps humain parler de son état de santé demander à quelqu un comment il se porte lire et écrire la date fixer un rendez-vous Séance

Plus en détail

Le soutien des entreprises à la formation continue Une analyse de l enquête suisse sur la population active de 2006

Le soutien des entreprises à la formation continue Une analyse de l enquête suisse sur la population active de 2006 Le soutien des entreprises à la formation continue Une analyse de l enquête suisse sur la population active de 2006 Neuchâtel, 2008 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office fédéral de la

Plus en détail

catalogue 2015-2016 Cours pour adultes http://www.men.public.lu/fr/formation-adultes

catalogue 2015-2016 Cours pour adultes http://www.men.public.lu/fr/formation-adultes catalogue 2015-2016 Cours pour adultes http://www.men.public.lu/fr/formation-adultes COPYRIGHT : MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENFANCE ET DE LA JEUNESSE Service de la formation des adultes,

Plus en détail

Hauskommunikation mit System / Portiers video & Interphones

Hauskommunikation mit System / Portiers video & Interphones Hauskommunikation mit System / Portiers video & Interphones Video Systeme il vetro Video COMFORT innen il vetro COMFORT, Glas weiss il vetro COMFORT, verre blanc il vetro COMFORT, Glas mint il vetro COMFORT,

Plus en détail

TISSOT GRAND PRIX DE BERNE WELTCUPTURNIER DER DEGENFECHTER 23. / 24. / 25. OKTOBER 2015 IN DER SPORTHALLE WANKDORF WWW.GP-BERN.CH

TISSOT GRAND PRIX DE BERNE WELTCUPTURNIER DER DEGENFECHTER 23. / 24. / 25. OKTOBER 2015 IN DER SPORTHALLE WANKDORF WWW.GP-BERN.CH 52 TISSOT GRAND PRIX DE BERNE WELTCUPTURNIER DER DEGENFECHTER 23. / 24. / 25. OKTOBER 2015 IN DER SPORTHALLE WANKDORF WWW.GP-BERN.CH TISSOT PRC 200 FENCING TISSOT.CH 2 Programme Jeudi, 22 octobre 2015

Plus en détail

Zweite Kammer/ Deuxième Chambre 14.5.2014

Zweite Kammer/ Deuxième Chambre 14.5.2014 Zweite Kammer/ Deuxième Chambre 14.5.2014 1. Verfahren/Procédures a) Plainte contre un concurrent N 128/14 (Contrefaçon de réalisations publicitaires: Présentation des offres sur Internet) b) N 117/14

Plus en détail

Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof

Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof Französisch Zeit: 60 Minuten (nach dem Lesen des Textes) Schreiben Sie mit Tinte oder Kugelschreiber, Bleistift ist nicht

Plus en détail