Article. «Circuits informatiques» Marie Leblanc et Danielle Dufresne. Continuité, n 133, 2012, p

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Article. «Circuits informatiques» Marie Leblanc et Danielle Dufresne. Continuité, n 133, 2012, p. 25-28."

Transcription

1 Article «Circuits iformatiques» Marie Leblac et Daielle Dufrese Cotiuité, 133, 2012, p Pour citer cet article, utiliser l'iformatio suivate : Note : les règles d'écriture des référeces bibliographiques peuvet varier selo les différets domaies du savoir. Ce documet est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisatio des services d'érudit (y compris la reproductio) est assujettie à sa politique d'utilisatio que vous pouvez cosulter à l'uri Érudit est u cosortium iteruiversitaire sas but lucratif composé de l'uiversité de Motréal, l'uiversité Laval et l'uiversité du Québec à Motréal. Il a pour missio la promotio et la valorisatio de la recherche. Érudit offre des services d'éditio umérique de documets scietifiques depuis Pour commuiquer avec les resposables d'érudit : Documet téléchargé le 20 Jue :59

2 Circuits iformatiques Applicatios mobiles, baladeurs MP3, codes QR : la techologie s itègre de plus e plus aux circuits patrimoiaux. Survol de deux parcours à la page. Photo : 40 Degrés Ill. : H. Smyth (APC) Ill. : 40 Degrés PERCÉ Applicatio pratique par Marie Leblac Les magifiques paysages de Percé captivet depuis toujours. Idem pour les jolies maisos de villégiature qui oret ses pics et ses caps, pour ses imposats bâtimets de pêche qui défiet temps et marées depuis plus d u siècle et demi. À juste titre, o compare souvet l arrodissemet aturel de Percé à u musée d histoire à ciel ouvert. Persoe e sera doc étoé d appredre que l idée de cocevoir u circuit historique chemiait depuis u certai temps das la tête et le cœur des iitiateurs du parcours «Percé. Ue marche das le temps». Mis e brale e 2009, le projet a été achevé à la fi de l été Et les quelques aées de réflexio qui ot Portio de la carte que l o trouve das l applicatio mobile, sur les paeaux d iterprétatio et à l itérieur du dépliat du parcours «Percé. Ue marche das le temps». 25 uméro cet trete-trois

3 À Percé, des îlots d iterprétatio sot istallés à des edroits à haute valeur historique et patrimoiale. Photo : Jea-Fraçois Gagé rique sur le terrai et u documet imprimé. Proposé au départ par Jea-Marie Fallu, présidet de Patrimoie Gaspésie, qui avait titré aisi so rapport de recherche historique pour le projet, l ititulé «Ue marche das le temps» s est rapidemet imposé pour désiger le circuit. Il évoque simultaémet u voyage das le passé et u pas e avat grâce aux TIC. L applicatio mobile costitue la pièce maîtresse du circuit historique. Elle ivite l utilisateur à remoter das le temps e lui révélat des aecdotes souvet iédites, des photos aciees, des poits de vue iattedus. U coteu qui peut sembler aride à première vue se trasforme e expériece persoalisée et touchate grâce au talet des arrateurs. Das la versio fraçaise de l audioguide, la voix de Vicet Davy (u maître du doublage au Québec) fait revivre avec émotio le Percé d autrefois à travers le regard des pêcheurs, des artistes, des touristes et des villageois. Au cours de so voyage das le temps (d ue durée de 45 à 120 miutes), le promeeur appredra otammet qu u certai mosieur Tardif, propriétaire de la Gueresey House, était u ami d eface de Victor Hugo, que l émiet géologue caadie William Loga fut le premier à découvrir les sites pétrolifères de la régio vers le milieu du XIX e siècle, et que le célèbre rocher Percé comportait deux arches jusqu au 17 jui Fait itéressat : depuis sa sortie, l applicatio est prisée pour l autoformatio des guides aimateurs qui accompaget des groupes das la régio. À l istar des TIC, les paeaux d iterprétatio devaiet être itégrés au cocept. Le village de Percé état essetiellemet piétoier, ces paeaux s avéraiet le moye précédé la mise e chatier du circuit l aurot avatageusemet servi, car les techologies de l iformatio et de la commuicatio (TIC) ot alors fait des avacées remarquables. Percé a doc pu deveir la première ville québécoise à offrir u circuit historique dispoible e applicatio pour les téléphoes mobiles. L idée de privilégier les TIC pour la mise e valeur de l histoire était déjà arrêtée au démarrage du projet. Il fallait créer u circuit historique qui allait faire vivre aux visiteurs ue expériece erichissate et actuelle et permettre à la commuauté de revisiter so passé. Pour éveiller l itérêt d u plus large public, le comité de travail a coveu de préseter le circuit sous trois formes complémetaires : ue applicatio à télécharger, des îlots d iterprétatio histoidéal pour dévoiler u bri d histoire aux milliers d estivats qui déambulet das ses rues. Pour éviter la multiplicatio des paeaux das la zoe touristique, o a améagé ciq îlots d iterprétatio das des secteurs riches e référeces historiques. Mis à part l îlot d itroductio, chacu s ispire d u thème : la vie des pêcheurs, le boum touristique, la vie e société et la vitalité artistique de Percé. Au gré de leurs promeades, les passats découvret ces aires améagées qui icitet à la découverte et à la détete. Les îlots sot aussi u moye de promouvoir l audioguide, puisqu ils ivitet ceux et celles qui le souhaitet à se procurer u ipod touch au bureau d accueil touristique ou à télécharger l applicatio mobile das ue zoe WiFi. E plus de l applicatio et des îlots, ue versio imprimée du circuit a été produite. Compreat l essetiel des sites et des bâtimets, le dépliat est agrémeté de photos et d u pla pour faciliter le repérage sur le terrai. Visat u autre public cible, il est otammet très populaire auprès des croisiéristes e escale, souvet pressés et friads d histoire locale. Cette première expériece d itégratio des TIC à l offre touristique percéee e sera assurémet pas la derière, car les possibilités des applicatios mobiles sot iombrables. Marie Leblac est resposable de l accueil et de la promotio touristiques à la Ville de Percé. Elle était membre du comité de travail du parcours. patrimoie & architecture 1365, rue Froteac Québec (Québec) G1S 2S6 Tél. et téléc. : uméro cet trete-trois

4 DRUMMONDVILLE Histoire e capsules Photo : Daielle Dufrese par Daielle Dufrese Il y a 25 as, 31 paeaux d iterprétatio historique ititulés «Souveace» avaiet été produits afi de faire coaître aux résidets et aux visiteurs de Drummodville les bâtimets, les persoages et les lieux importats de cette ville fodée e Si ces paeaux ot bie rempli leur missio, le temps était veu de revoir et de moderiser le cocept. Ue équipe de productio formée de professioels e histoire, e musique, e techologies de l iformatio et de la commuicatio, e graphisme et e scéarisatio a doc travaillé à l élaboratio d u projet ititulé «Parcours Souveace». Elle l a déclié e deux volets complémetaires : 31 paeaux revus et moderisés et 18 capsules audiovisuelles iédites, que l o peut visioer sur des baladeurs MP3 prêtés par la Ville. Résultat : depuis l été derier, u parcours patrimoial modere au graphisme soigé est offert aux résidets et aux visiteurs de Drummodville. Grâce à lui, ces deriers peuvet acquérir des coaissaces sur quelques-us des 93 bâtimets d importace patrimoiale de la muicipalité, dot les maisos Joseph- Trefflé-Caya, Watts et William Mitchell, les églises St. George et Sait-Frédéric et le ciéma Capitol, mais aussi sur des commerces, des idustries et des ifrastructures qui ot marqué la vie sociale et écoomique de l edroit. Le promeeur appredra, par exemple, le rôle qu a joué la rivière Sait-Fraçois das le développemet écoomique de la ville, alors que les cetrales électriques exploitées par la Souther Caada Power cotribuaiet à l essor de l idustrie du textile. Il sera certaiemet surpris par le spectaculaire accueil de persoes réservé à la pricesse Élisabeth (future reie d Agleterre) lors de so arrêt à Drummodville e ovembre 1951, ou par le fait que le chef de gare ayat été le plus logtemps à l emploi du Caadie Pacifique, de 1924 à 1967, était ue chef de gare! Qu ils soiet istallés e bordure de la rivière Sait-Fraçois, à la place Sait- Frédéric, près d u bâtimet acie ou à côté d u arrêt d autobus, les 31 paeaux du «Parcours Souveace» rejoiget les ges das leur quotidie. Photos : Ghyslai Bergero, Ville de Drummodville 27 uméro cet trete-trois

5 Le «Parcours Souveace» compred 18 capsules audiovisuelles. Cette photo, qui témoige de la tragédie ferroviaire de 1928, e fait partie. Source : Société d histoire de Drummod La coceptio graphique des paeaux facilite la compréhesio des faits historiques et la lecture des bâtimets patrimoiaux. Istallés près d ue rivière, d u bâtimet acie, das u parc, u massif floral ou e plei cetre-ville, ils permettet aux visiteurs de découvrir des edroits quelquefois mécous et d ue grade beauté. Le circuit se parcourt à pied ou à vélo, avec u pla. Les déteteurs de téléphoe itelliget ot pas à se procurer le baladeur MP3, car chaque paeau est doté d u code QR qu ils peuvet lire pour accéder aux capsules historiques par u lie direct sur YouTube. Pour réaliser les capsules, il a fallu examier des milliers d images proveat de diverses collectios privées et publiques, puis procéder à des eregistremets audio. Les 18 capsules réuisset plus de 1000 images et plusieurs extraits de films d époque. Elles représetet la première grade diffusio des archives filmiques de la Société d histoire de Drummod, que l ONF lui a remises e Ces capsules costituet d importats documets de sythèse historique. Évidemmet, des choix ot été écessaires. L histoire de la ville aurait facilemet pu faire l objet de cetaies de capsules et de paeaux. Maites questios se sot posées : Devos-ous doer plus d iformatio sur la vie des milliers d ouvriers des etreprises textiles et sur la costructio des quartiers typiques où ils habitaiet? E disos-ous assez sur la fête de l Eucharistie, si importate par le passé et dot persoe e coaît la sigificatio de os jours? Serait-il pertiet d ajouter des détails privés sur certaies catastrophes, comme la tragédie ferroviaire qui a fait quatre morts e 1928? Présetosous assez précisémet Frederick George Heriot, le fodateur de la ville? L équipe de productio a pris ces décisios avec la plus grade attetio, cosciete de poser u geste importat tat evers os prédécesseurs qu evers la populatio actuelle, fière de so passé. Chaque aée, la Ville de Drummodville accueille quelques cetaies de milliers de visiteurs de partout das le mode, pricipalemet e juillet, pedat le Modial des cultures, qui se tiet depuis plus de 30 as. Le «Parcours Souveace» complète l offre e matière de tourisme culturel, qui compred etre autres des visites guidées des églises patrimoiales catholique et aglicae aisi que des visites du Musée populaire de la photographie. Daielle Dufrese est directrice du Service des arts, de la culture et de l immigratio de la Ville de Drummodville et coordoatrice du projet «Parcours Souveace». 28 uméro cet trete-trois

Quel métier pour demain Avec un BTS

Quel métier pour demain Avec un BTS Quel métier pour demai Avec u BTS Dessiateur-projeteur CAO-DAO (e bureau d'études ou bureau des méthodes). Techico-commercial à haut iveau de techicité. Cotrôle-sécurité (orgaismes de certificatio). Services

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada LPRPDE Guide pour la petite etreprise : Rudimets de la protectio de la vie privée Miser sur la protectio de la vie privée Ue gestio adéquate des préoccupatios

Plus en détail

Tablettes de fenêtres Une qualité, un partenaire experimenté.

Tablettes de fenêtres Une qualité, un partenaire experimenté. Tablettes de feêtres Ue qualité, u parteaire experimeté. L'histoire Passé Préset Futur Depuis 40 as SFS est le spécialiste et le parteaire idéal pour vos tablettes de feêtres. Aujourd'hui la tablette de

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel Le Système d Iformatio Géographique uiversel Le Système d Iformatio Géographique uiversel d Esri est u système destié aux persoes qui veulet s appuyer sur ue iformatio géographique précise pour predre

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificate of Advaced Studies Certificat de formatio cotiue Saté et diversités: compredre et pratiquer les approches trasculturelles octobre 2016 > jui 2017 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o

Plus en détail

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

LA NOUVELLE GÉNÉRATION LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE Michaud : l iovatio comme moteur de développemet. C est das les aées 50 que l histoire

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f 6. r e f o r c e m e t P o s i t i f La faço dot o offre u reforcemet positif est plus importate que la quatité. (traductio libre) B.F. Skier Nous avos tous besoi de reforcemet positif. Que ous e soyos

Plus en détail

Les infections des voies urinaires

Les infections des voies urinaires Les ifectios des voies uriaires L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 Les ifectios des voies uriaires Commet le système uriaire foctioe-t-il? Le système uriaire compred les reis, les

Plus en détail

PROGRAMME DE PARTENARIATS

PROGRAMME DE PARTENARIATS PROGRAMME DE PARTENARIATS MARS 2016 À FÉVRIER 2017 CREW M vous ivite à faire partie de ses commaditaires. Ce documet présete les différetes offres de parteariat et les avatages qui s y rattachet. Pour

Plus en détail

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé Décembre 2007 Série techique 07-116 Essais de performace de récupérateurs de chaleur des eaux domestiques au CCTR fåíêççìåíáçå La récupératio de la chaleur des eaux domestiques est

Plus en détail

Requalification des espaces publics de Beaulieu, Puilboreau

Requalification des espaces publics de Beaulieu, Puilboreau Requalificatio des espaces publics de, Lagord ieul-sur-mer La Rochelle Périgy Sait-Xadre ompierre/ mer La Rochelle Route atioale Rue du juillet Rue du 8 Jui90 R o u t e a t i o a l e Filade 0 00 m. Périmètre

Plus en détail

>I Assainissement I. Sommaire. Assainissement non collectif. Entretien. Assainissement collectif. Formulaire de demande. Développement durable

>I Assainissement I. Sommaire. Assainissement non collectif. Entretien. Assainissement collectif. Formulaire de demande. Développement durable >I Assaiissemet I Sommaire Assaiissemet o collectif Formulaire de demade Coceptio Produits Texte de référece Mise e œuvre Etretie Assaiissemet collectif Développemet durable Cahier des clauses techiques

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7B D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci U coseil persoalisé et complet, à votre service Retraite vers ue troisième étape de votre vie libérée de tout souci Ouvros la voie 1 Itroductio 2 Modèle de coseil Raiffeise Vos besois 4 Plaificatio de

Plus en détail

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Maagemet de l éergie javier septembre 2016 f o r m a t i o m o d u l a i r e e c o u r s d e m p l o i Avec le soutie de Office fédéral

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

DÉTERMINATION DE L INDICE DE RÉFRACTION D UN LIQUIDE

DÉTERMINATION DE L INDICE DE RÉFRACTION D UN LIQUIDE TP O. Page /5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O. Ce documet compred : - ue fiche descriptive du sujet destiée à l examiateur : Page /5 - ue fiche descriptive

Plus en détail

Leonardo Tome 1. L atelier du grand Verrocchio. Les Éditeurs réunis, 2011 ISBN 978-2-89585-089-2 256 pages 14,95 $

Leonardo Tome 1. L atelier du grand Verrocchio. Les Éditeurs réunis, 2011 ISBN 978-2-89585-089-2 256 pages 14,95 $ Leoardo Tome 1 L atelier du grad Verrocchio Les Éditeurs réuis, 2011 ISBN 978-2-89585-089-2 256 pages 14,95 $ CONTENU DU GUIDE Ce guide cotiet toute l iformatio pertiete à ue boe aalyse de l histoire par

Plus en détail

Le SyStème mag. Nettoyage du sol

Le SyStème mag. Nettoyage du sol FR Le SyStème mag Nettoyage du sol Le Système Mag Cocept U pour tout! Ue chose qui avait ecore jamais existé: avec le Système Mag le support est adapté à tous les modèles de frages. Aisi, il est possible

Plus en détail

Une expertise financière et opérationnelle

Une expertise financière et opérationnelle CFCA-Ivet3volets 29/06/08 23:04 Page 2 Ue expertise fiacière et opératioelle Ecoomie mixte Secteur public Hlm Améagemet Costructio Logemet Activités écoomiques 35-37 aveue Joffre 94160 Sait-Madé Tél. :

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

Pierre Composite Polie RENFORT FIBRE

Pierre Composite Polie RENFORT FIBRE Pierre Composite Polie RENFORT FIBRE FICHES TECHNIQUE, ENTRETIEN et INFORMATIONS ENVIRONNEMENTALES www.sigaturemurale.com SARL au capital de 25 000 Euros - 21 rue des Miimes 92 400 COURBEVOIE - Tél. :

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

Knauf Brio La chape sèche innovante à base de fibroplâtre

Knauf Brio La chape sèche innovante à base de fibroplâtre Frace Chape sèche 01/2012 Kauf Brio La chape sèche iovate à base de fibroplâtre KNAUF-BRIO_pres-broch_FR.idd 1 04-04-2008 15:04:57 Kauf, votre parteaire e matière de parachèvemet à sec Kauf produit des

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans)

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans) Guide pédagogique sur le thème de la prévetio des icedies à l itetio du persoel eseigat aux élèves de materelle (4-5 as) Service de sécurité icedie de Motréal 2010 Illustratios : Roxae Fourier, Lise Moette

Plus en détail

Chapitre 1 : Les notions de base

Chapitre 1 : Les notions de base Chapitre : Les otios de base Itroductio I Comparer des gradeurs A) Les pourcetages B) Taux de variatio, coefficiet multiplicateur, idice C) Importace du ses de la comparaiso ) Raisoemet sur les taux de

Plus en détail

Etudier l informatique

Etudier l informatique Etudier l iformatique à l Uiversité de Geève 2016-2017 Ue orietatio pluridiscipliaire offrat des choix de spécialisatio origiaux à l étudiat Les boes raisos d étudier l iformatique à l UNIGE U ecadremet

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

Mode d emploi. Booster B-3. No. d article: 40-19327. tams elektronik

Mode d emploi. Booster B-3. No. d article: 40-19327. tams elektronik Mode d emploi No. d article: 40-19327 tams elektroik Sommaire 1. Pourquoi u amplificateur de puissace (booster)?...3 2. Premier pas...3 3. Coseils cocerat la sécurité...6 4. Le B-3...7 5. Diviser le réseau

Plus en détail

L'analyse des coûts. Prix de revient d'un produit

L'analyse des coûts. Prix de revient d'un produit Page 1 sur 17 L'aalyse des coûts Salaires directs Ivestissemets Admiistratio Maiteace Eergies Frais d 'études Prix de reviet d'u produit Locaux Outillages Matières premières Frais de commercialisatio Charges

Plus en détail

Catalogue Formations 2016

Catalogue Formations 2016 Catalogue Formatios 2016 3 ÉDITO Depuis plus de 20 as, Microsept commercialise ue offre complète e matière d aalyses, formatios et coseils, afi de garatir la qualité de vos produits das les domaies alimetaires,

Plus en détail

La gouvernance décentralisée des ressources naturelles. Deuxième Partie. Expériences et leçons apprises. Première édition

La gouvernance décentralisée des ressources naturelles. Deuxième Partie. Expériences et leçons apprises. Première édition Programme des Natios Uies pour le Développemet La gouverace décetralisée des ressources aturelles Deuxième Partie Expérieces et leços apprises Première éditio Préparé par le PNUD Cetre pour le Developpemet

Plus en détail

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique Réf. : 126-114015-DE 2016 Nouvelle agece atioale de saté publique Le 25 septembre 2014, la miistre chargée de la Saté m a cofié ue missio de préfiguratio e vue de la créatio d ue agece atioale de saté

Plus en détail

Thème : PHENOMENES VIBRATOIRES. Chap 2 : REFLEXION ET REFRACTION DE LA LUMIERE

Thème : PHENOMENES VIBRATOIRES. Chap 2 : REFLEXION ET REFRACTION DE LA LUMIERE Thème : PHENOMENES VIBRATOIRES hap : REFLEXION ET REFRATION DE LA LUMIERE 1) Itroductio : La lumière est de l éergie qui se propage sous forme de rayoemet. Das u milieu homogèe, liéaire, isotrope (mêmes

Plus en détail

Économique et social. n Sociologie. Lettres, langues. n Musique. Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS).

Économique et social. n Sociologie. Lettres, langues. n Musique. Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS). 2011-2012 Après le bac ES Écoomique et social UNIVERSITÉ Das le cadre de l harmoisatio des études au sei de l Europe, le système LMD coduit les étudiats à 3 iveaux de diplôme : licece (bac + 3), master

Plus en détail

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans L Oréal e chiffres Résultats du groupe sur u, ciq et dix as chiffre d affaires cosolidé (e millios d euros) RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ 2008 PAR DEVISE (1) (e %) 17 542 17 063 15790 14533

Plus en détail

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016 Orage Cyberdefese Iformatio presse javier 2016 Sommaire p5 p7 p10 p13 Itroductio Cotexte Orage Cyberdefese protège les actifs des etreprises La répose d Orage : ue gamme de solutios pour sécuriser les

Plus en détail

Intervalles de fluctuation et de confiance

Intervalles de fluctuation et de confiance Chapitre 9 Itervalles de fluctuatio et de cofiace Sommaire 9.1 Itervalle de fluctuatio................................... 157 9.1.1 Quelques rappels..................................... 157 9.1.2 Itervalle

Plus en détail

de formation continue Diploma of Advanced Studies Communication digitale expertise web et réseaux sociaux

de formation continue Diploma of Advanced Studies Communication digitale expertise web et réseaux sociaux DAS Diplôme de formatio cotiue Diploma of Advaced Studies Commuicatio digitale expertise web et réseaux sociaux septembre à jui* * Iscriptio e cours d aée possible f o r m a t i o e c o u r s d e m p l

Plus en détail

L art de l implantologie dentaire

L art de l implantologie dentaire SYSTEMES CAO/FAO INSTRUMENTS SYSTEMES D HYGIENE POSTES DE TRAITEMENT SYSTEMES DE RADIOGRAPHIE L art de l implatologie detaire Solutio implataire itégrée Votre guide pour implater e toute sécurité. Pla

Plus en détail

Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle précis

Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle précis S W IFT-DUO SWIFT SWIFT Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et u cotrôle précis S W IFT-DUO Systèmes de mesure vidéo deux axes, idéaux pour les mesures 2D de petites pièces complexes Possibilité

Plus en détail

Orange Graduate Programme. Edition 2016

Orange Graduate Programme. Edition 2016 Orage Graduate Programme Editio 2016 Commet Orage vous rapproche de l essetiel? Editorial Vous êtes passioé(e) par les progrès rapides et multiples du umérique? L Orage Graduate programme, c est pour vous!

Plus en détail

Télé OPTIK. Découvrez la télé plus vraie que nature.

Télé OPTIK. Découvrez la télé plus vraie que nature. MC Télé OPTIK Découvrez la télé plus vraie que ature. Voici Télé OPTIK, la télé plus vraie que ature. Vous e croirez pas vos yeux. Télé OPTIK offre vos applicatios préférées à même votre téléviseur. Vivez

Plus en détail

EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE

EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE Nombre de pages de l épreuve Durée de l épreuve 0 pages 3h00 Compte teu du fait qu il s agissait d u cocours d etraiemet, cette épreuve à été prise sur le

Plus en détail

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3.

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3. T ale S Correctio Exercices type bac de Probabilités. Mars Exercice : Ue ure cotiet au départ 0 boules blaches et 0 boules oires idiscerables au toucher. O tire au hasard ue boule de l ure : Si la boule

Plus en détail

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Lorsque des doées umériques sot stockées ou trasmises, des perturbatios (par exemple électromagétiques) peuvet les edommager. Les codes détecteurs et correcteurs

Plus en détail

CAS. Médecine subaquatique et hyperbare. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. janvier décembre 2016 FACULTÉ DE MÉDECINE

CAS. Médecine subaquatique et hyperbare. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. janvier décembre 2016 FACULTÉ DE MÉDECINE CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Médecie subaquatique et hyperbare javier décembre 2016 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o i FACULÉ DE MÉDECINE Comité directeur Directeur

Plus en détail

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a.

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a. Échatilloage 9 Pour repredre cotact Les réposes exactes sot : Répose c. Répose a. Répose c. 3 Répose a. 4 Répose b. Répose c. Activité. La populatio étudiée est la productio d automobiles. Le caractère

Plus en détail

trouve ton équilibre

trouve ton équilibre trouve to équilibre www.bee-secure.lu FR Trouver so équilibre Es-tu allé à u cocert ou à la piscie récemmet? A quad remote ta derière recotre avec des amis? Combie de temps passes-tu sur les réseaux sociaux?

Plus en détail

La Médiathèque du Grand Troyes et son réseau

La Médiathèque du Grand Troyes et son réseau La Médiathèque du Grad Troyes et so réseau Ces médiathèques vous proposet ue carte d aboemet et u catalogue iformatique commus, vous offrat aisi l accès à plus de 700 000 documets. La Médiathèque du Grad

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

LO12. Chap 5. 5. Le fenêtrage. x r x w. y r y w. 5.1 Introduction. OpenGL. 1 x. Transformation de cadrage. glviewport();

LO12. Chap 5. 5. Le fenêtrage. x r x w. y r y w. 5.1 Introduction. OpenGL. 1 x. Transformation de cadrage. glviewport(); LO 5. Le feêtrage 5. Itroductio L affichage d u modèle implique la mise e correspodace des coordoées des poits et des liges du modèle avec les coordoées appropriées du dispositif où l image doit être visualisée.

Plus en détail

Moment d'une force Théorème du moment cinétique. Johann Collot collot@in2p3.fr http://lpsc.in2p3.fr/atlas_new/teachingitem.htm Mécanique L1 et IUT1

Moment d'une force Théorème du moment cinétique. Johann Collot collot@in2p3.fr http://lpsc.in2p3.fr/atlas_new/teachingitem.htm Mécanique L1 et IUT1 Momet d'ue force Théorème du momet ciétique Théorème du momet ciétique référetiel iertiel repère fixe /réf. o poit o fixe / repère m M V dt = d P OM dt = OM d P d OM P = d OM P OM d P = V dt m V OM d P

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais.

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais. Télé OPTIK Plus spectaculaire que jamais. Vivez toute la puissace de la télévisio sur IP grâce au réseau OPTIK 1 de TELUS et découvrez-e l extraordiaire potetiel. Télé OPTIK MC vous doe la parfaite maîtrise

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques Agrégatio extere de mathématiques, sessio 2008 Épreuve de modélisatio, optio (public 2008) Mots clefs : Loi des grads ombres, espace des polyômes, estimatio o-paramétrique Il est rappelé que le jury exige

Plus en détail

EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT. Durée : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU + 1)

EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT. Durée : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU + 1) CYCLE DESS-A 02 JUILLET 200 20 ème Promotio 200 / 202 CONCOURS D ENTREE A L IIA EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT Durée : De 09 h 00 à 2 h 00 (Heure de Yaoudé, TU + ) Le cadidat traitera au choix l ue des

Plus en détail

QUESTIONNAIRE REVENUS 2015

QUESTIONNAIRE REVENUS 2015 1 À RETOURNER AVEC VOTRE DÉCLARATION N 2035 À : ANAAFA - Service Visa Fiscal 5 rue des Cloÿs - 75898 PARIS cedex 18 visa.fiscal@aaafa.fr N Adhéret : Nom de l'adhéret : Barreau : N SIRET : Vos coordoées

Plus en détail

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise ductio et la distributio d éergie. Ils assuret ue mise e relatio plus précise de l offre et la demade etre les producteurs et les cosommateurs. Ce choixrésulte du comité cosultatifteu par l ILNAS e javier

Plus en détail

> Actualités : Bourges rêvait de sa patinoire... BC la construira

> Actualités : Bourges rêvait de sa patinoire... BC la construira La revue itere de baudi chateaueuf - N 7 - Novembre 2002 - Javier 2003 > Actualités : Bourges rêvait de sa patioire... BC la costruira > Métier : être igéieur d affaires chez BC > Dossier : TGV Est Europée

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997 COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Jui 1997 RÉFORME MAJEURE DANS LE DOMAINE DE LA FIXATION ET DU TRAITEMENT FISCAL DES PENSIONS ALIMENTAIRES Le mode de fixatio et la fiscalité des pesios alimetaires

Plus en détail

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i Votre sourire a de l aveir 38 Accor est préset das près de 100 pays avec 160 000 collaborateurs. Il met au service de ses cliets, particuliers et etreprises, le savoir-faire acquis depuis près de quarate

Plus en détail

AU cœur de l innovation

AU cœur de l innovation Vos bureaux AU cœur de l iovatio 91 ESSONNE 13 000 m 2 das la première techopole européee cosacrée à la Simulatio et au Calcul Haute Performace Ue grade souplesse d implatatio Immeuble de 13 000 m², le

Plus en détail

Eureka! Zientzia Museoa. Offre Scolaire 2015-2016

Eureka! Zientzia Museoa. Offre Scolaire 2015-2016 Eureka! Zietzia Museoa Offre Scolaire 2015-2016 Mikeletegi pasealekua 43-45, 20009 Doostia / Sa Sebastiá (Gipuzkoa) Gps: 43º 17 30.55, -1º 59 4.59 Activités 1.. 2. Plaétarium. 3. Expositio Permaete. Si

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e.

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e. t e x t e a p s b p z f y l r e d e r e FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 u r r e c d i d m La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

5. SCHEMA DIRECTEUR DU RESEAU CYCLABLE. 5.1 Introduction. 5.2 Enjeux généraux et locaux. 5.2.1 Les enjeux généraux

5. SCHEMA DIRECTEUR DU RESEAU CYCLABLE. 5.1 Introduction. 5.2 Enjeux généraux et locaux. 5.2.1 Les enjeux généraux . SCHEMA DIRECTEUR DU RESEAU CYCLABLE. Itroductio Le vélo est u mode de déplacemet rapide et efficace e milieu urbai. Il est le mode de trasport le plus performat pour les déplacemets de mois de km (voir

Plus en détail

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski Dossier : Actualité de l Aalyse e Lycée 447 Qu est-ce qu u bo éocé de bac? Aalyse de l exercice de spécialité de TS de Podichéry 2013 Jacques Lubczaski «Podichéry est tombé!» : cela ressemble à l aoce

Plus en détail

Les systèmes de mémoire de traduction

Les systèmes de mémoire de traduction S E S S I O N f o r m a t i o c o t i u e u i v e r s i t a i r e Les systèmes de mémoire de traductio du 6 ovembre 2015 au 15 javier 2016 F o r m a t i o e c o u r s d e m p l o i Faculté de traductio

Plus en détail

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales DAS-qualite-sois16-17.qxp_Mise e page 1 01/02/2016 09:37 Page1 DAS Diplôme de formatio cotiue diploma of Advaced Studies Qualité et sécurité des sois: dimesios maagériales septembre 2016 > octobre 2017

Plus en détail

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne Doez ue ouvelle dimesio à votre gestio Gagat sur toute la lige 74 Bd des Etats-Uis 60200 COMPIEGNE Tél. 03 44 86 36 36 Pour augmeter votre retabilité et réduire vos frais fiaciers, itroduisez cette souris

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES cahier 6 Les archives au Québec, des ressources documetaires à découvrir Pour tout reseigemet cocerat l'isq et les doées statistiques

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

CONCOURS DE DESIGN ALCOA 3 e édition L ALUMINIUM AU CŒUR DE NOS DÉPLACEMENTS

CONCOURS DE DESIGN ALCOA 3 e édition L ALUMINIUM AU CŒUR DE NOS DÉPLACEMENTS 3 e éditio Ue iitiative d Alcoa Caada et d Alcoa Iovatio avec l appuie de l Associatio des desigers idustriels du Québec (ADIQ) Octobre 2014 www.cocoursdesig.alcoaiovatio.com 3 e éditio LE Afi de souteir

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f.

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f. Chapitre 14 Itervalle de fluctuatio des fréqueces. Estimatio Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Itervalle de fluctuatio Estimatio Itervalle de cofiace (*). Niveau

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE J. 3 398 CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE ANNÉE 04 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée : 3 heures

Plus en détail

> Environnement : De nouveaux treuils pour les décors de l Opéra Bastille

> Environnement : De nouveaux treuils pour les décors de l Opéra Bastille La revue itere de baudi chateaueuf - N 11 - Novembre 2003 - Javier 2004 > Eviroemet : De ouveaux treuils pour les décors de l Opéra Bastille > Métier : être soudeur chez BC > Ifo : Le Service Qualité vous

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjoit de directio F/H Votre formatio BTS Hôtellerie-restauratio BTS Maagemet des uités commerciales BTS Assistat de gestio PME-PMI Licece Maagemet d uités de restauratio Vos missios Vous aimez, formez

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

STATISTIQUE : ESTIMATION

STATISTIQUE : ESTIMATION STATISTIQUE : ESTIMATION Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 202-203 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Estimatio poctuelle 5. Défiitios 5 2. Critères de comparaiso d estimateurs 6 3. Exemples

Plus en détail

Feuille 2 : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissements finis, étude des variations

Feuille 2 : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissements finis, étude des variations UPMC 1M001 Aalyse et algèbre pour les scieces 013-014 Feuille : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissemets fiis, étude des variatios Les eercices sas ( ) sot des applicatios directes du cours.

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir Ce que les Afro-Américais atteits de diabète ou d hypertesio artérielle doivet savoir Faites-vous examier pour les maladies réales Natioal Kidey Disease Educatio Program Que puis-je faire pour garder mes

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-FX501/PCG-FX502/PCG-FX505

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-FX501/PCG-FX502/PCG-FX505 Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-FX501/PCG-FX502/PCG-FX505 Commecez par lire ce documet! Commecez par lire ce documet! Importat Ce produit comporte des logiciels acquis

Plus en détail

Votre convention de compte

Votre convention de compte FONDS D INVESTISSEMENT ROYAL INC. Votre covetio de compte Table des matières Itroductio......................................1 Au sujet de la présete covetio.......................1 Au sujet de votre compte.............................2

Plus en détail