2. La section 2 de la loi 9 Édouard VII, chapitre 144, est Id., s. 2,

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2. La section 2 de la loi 9 Édouard VII, chapitre 144, est Id., s. 2,"

Transcription

1 1914 Frères Mariâtes Chap La section 2 de la loi 9 Édouard VII, chapitre 144, est Id., s. 2, remp. remplacée par la suivante : "2. La corporation pourra : 1. Etablir et maintenir des collèges ou séminaires pour Pouvoirs généraux. y donner l'enseignement classique, philosophique et théologique ; 2. Etablir et maintenir des pensionnats et écoles pour y donner l'enseignement religieux, industriel et agricole ; 3. Donner aux jeunes gens l'enseignement dans les arts agricoles et industriels et, pour les fins de cet enseignement, établir, maintenir et exploiter des fermes modèles, des beurreries, des fromageries, des moulins à farine, des scieries mécaniques et des usines pour produire l'électricité ; 4. Eriger toutes constructions qui seront propres aux fins ci-dessus ; 5. Faire tous les actes nécessaires à l'accomplissement des objets susdits et tous autres actes non contraires aux lois, autorisés par les règles de communauté de la corporation." 3. Le changement de nom n'affectera en rien les droits, obligations et responsabilités contractés par ladite corporation. changement Effet du de nom. 4. La présente loi entrera en vigueur le jour de sa sanction. Entrée en vigueur. CHAP. 162 Loi permettant à la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes, d'hypothéquer certain terrain situé dans la paroisse de Saint-Vincent de Paul, comté de Laval, et de donner priorité d'hypothèque sur ledit terrain (Sanctionnée le 19 février 1914) ATTENDU que la Congrégation des Petits Frères de Préambule. Marie dits Frères Maristes a, par sa pétition, représenté : Que, par acte de donation passé le premier octobre 1856, devant J.-B. Constantin et L.-P. Provost, notaires, Césaire Germain, écuier, notaire, a, par donation, ctdé, quitté, transporté et délaissé à Messire Norbert Lavallée, prêtre, curé de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, fondateur du collège Laval, certain terrain en la paroisse de Saint-Vincent de Paul, contenant environ deux arpents et trois quarts de

2 486 Chap. 162 Frères Maristes 4 GEO. V front sur la profondeur d'environ cinq arpents, moins vingtcinq pieds de profondeur, le tout sans garantie de mesure précise, mais tel que marqué par des piquets et bornes connus des parties ; prenant par devant audit donateur et autres parties à la rue Norbert projetée, mais non encore ouverte, par derrière et du côté du nord-est au même donateur, et d'autre côté au sud-ouest à Romain Sozev, sans bâtisse ; Que, tel que le constate ledit acte, ledit curé, en laissant la paroisse, avait la permission de transporter aux curé et marguilliers de l'œuvre et fabrique de Saint-Vincent de Paul, ledit terrain aux conditions et sous les restrictions mentionnées au dit acte ; Que ledit acte comportait défense d'aliéner le terrain, lequel était donné pour le collège Laval à perpétuité ; Que, par ledit acte, l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vin cent de Paul avait le droit décéder aux mêmes conditions et restrictions à toute corporation formée pour la régie dudit collège Laval ; Que, par son testament olographe vérifié le 7 novembre 1881, ledit Messire Norbert Lavallée, curé, a transporté, suivant l'acte de donation précité, ledit terrain à l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, toujours suivant les conditions mentionnées à l'acte de donation précité ; Que, par acte de donation fait et passé devant C.-E. Germain, notaire, le 30 septembre 1895, l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, après assemblée régulière, a cédé et transporté, sujet aux clauses, conditions et restrictions mentionnées dans l'acte de donation précité, à la Congrégation des Petits Frères de Marie : dits Frères Maristes, corps politique et corporation, ayant sa principale place d'affaires à Iberville, dans la province de Québec, et constituée en corporation en vertu du chapitre 29 de la loi 50 Victoria, le terrain mentionné à l'acte de donation précité et qui est maintenant connu sous le numéro deux cent trentecinq (No 235), sur les plan et livre de renvoi officiels de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, dans le comté de Laval ; Que, par ledit acte de donation de l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes s'est engagée à maintenir une école supérieure et à donner un cours commercial complet en anglais et en français ; permission lui a été donnée de faire tous les règlements pour la régie de l'école et même de prendre des pensionnaires ; Qu'à cette donation est intervenu l'honorable sénateur Joseph-Hyacinthe Bellerose, en sa qualité d'exécuteur testamentaire de son épouse, qui avait fait une donation de cinq

3 1914 Frères Maristes Chap mille piastres à l'œuvre et fabrique de Saint-Vincent de Paul pour des œuvres d'éducation ; cette somme de cinq mille piastres a été transportée par l'œuvre et fabrique à ladite congrégation ; Que, aussi par ledit acte de donation,ladite Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes s'est engagée à maintenir ladite école supérieure et à remettre, au cas où elle cesserait, la régie dudit collège Laval à ladite Œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, tout ce qui est compris dans cette donation et toutes les améliorations qui pourraient être faites sur ledit terrain par ladite congrégation, et ce sans pouvoir exiger aucune indemnité quelconque; Que, par ledit acte de donation, hypothèque générale est donnée sur ledit terrain pour l'accomplissement de toutes et chacune des obligations y contenues ; Qu'avant ces dernières années, des améliorations et des additions considérables ont été faites pour une somme bien plus élevée que les cinq mille piastres mentionnées dans le testament de dame Bellerose ; Que le nombre toujours croissant des élèves a exigé la construction de bâtisses au montant de cent mille piastres ; Qu'en effet, le nombre de pensionnaires audit collège Laval est, cette année, malgré que ladite congrégation ait été obligée d'en refuser un grand nombre, de cent soixante et quatorze ; Que, de plus, ladite congrégation a l'intention d'affilier prochainement ledit collège Laval à l'ecole des hautes études et à l'ecole technique de Montréal, ce qui nécessitera, dans un avenir rapproché, l'érection de nouvelles constructions sur ledit terrain ; que ladite congrégation s'engage à payer seule toutes les sommes nécessaires aux constructions présentes et à venir, ainsi que toutes les hypothèques qui pourront être enregistrées sur ledit terrain en vertu de la présente loi ; Que, pour parvenir aux fins que se sont proposées les fondateurs du collège Laval, il est nécessaire de permettre à la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes d'emprunter immédiatement une somme de cent mille piastres et de pouvoir donner première hypothèque sur le terrain plus haut mentionné, ainsi que de pourvoir aux emprunts futurs que pourra nécessiter l'œuvre commencée ; Que l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, dans le comté Laval, a, par une résolution régulière, approuvé les clauses de la présente loi ; Attendu qu'une demande aux effets ci-dessus est contenue dans ladite pétition, et qu'il est à propos d'y faire droit.

4 488 Chap. 162 Frères Maristes 4,GEO. V Pouvoir d'emprunter, pour certaines fins. Contrat entre la congrégation et la Commission A ces causes, Sa Majesté, de l'avis et du consentement du Conseil législatif et de l'assemblée législative de Québec, décrète ce qui suit : 1. Nonobstant la prohibition d'aliéner le terrain ou lot de terre plus haut décrit, savoir : le numéro deux cent trente-cinq (235) de la paroisse Saint-Vincent de Paul, comté de Laval, nonobstant l'hypothèque générale et le privilège enregistré sur le susdit terrain aussi en vertu des actes plus haut mentionnés, et nonobstant toutes les dispositions à ce contraires desdits actes de donation, d'hypothèque et de privilège et des testaments, la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes aura le droit : a. D'emprunter jusqu'à concurrence de cent mille piastres, en une ou plusieurs fois, pour les termes et taux qu'elle jugera à propos, et de donner une garantie de toute somme ainsi empruntée et des intérêts et frais, et de consentir, pour garantir le remboursement de la somme ou des sommes ainsi empruntées, en capital, intérêts et frais, une hypothèque sur le lot No 235 de la paroisse Sant-Vincent de Paul, comté de Laval, que ladite hypothèque ou lesdites hypothèques aient priorité sur l'hypothèque générale qui a été consentie sur ledit terrain ainsi que sur les privilèges qui résultent des différents actes de donation, et pour les fins de cet emprunt ou de ces emprunts et des intérêts et frais, la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes sera considérée comme propriétaire du susdit lot de terre No 235 ; pourvu, toutefois, que cet ou ces emprunts ainsi faits, aient pour but et objet de payer le coût des constructions en cours sur ledit terrain ; b. D'emprunter jusqu'à concurrence de soixante-quinze pour cent du coût réel de toutes constructions nouvelles ou améliorations qu'elle fera faire ou qu'elle fera sur le terrain No 235 des plan et livre de renvoi officiels de la paroisse Saint-Vincent de Paul, comté de Laval, en sus des travaux en cours, et ce, aux termes, clauses, charges et conditions qu'elle jugera à propos d'accepter, en une ou plusieurs fois; et pour la somme ou les sommes ainsi empruntées, elle pourra consentir une hypothèque pour le capital, les intérêts et les frais, sur ledit immeuble, et l'hypothèque ainsi consentie, prendra rang avant l'hypothèque générale de cinq mille piastres, dont il est parlé plus haut ainsi qu'avant les privilèges qui découlent des actes de donation précités. 2. La Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes, en vertu de la présente loi, consent à maintenir en vigueur, tant et aussi longtemps qu'elle dirigera ledit collège Laval, le contrat d'engagement existant entre elle et la Com-

5 1914 Frères Maristes Chap, mission scolaire du village Saint-Vincent de Paul, comté de Laval, passé ledit acte,le 10 mai 1911, sauf la dernière clause qui, après l'expiration des dix années mentionnées audit contrat, sera modifiée de la manière suivante: "Suivant " l'augmentation du coût de la vie et de toutes les choses " nécessaires à l'éducation, l'augmentation du traitement " mentionné audit article se fera d'un commun accord, et ce " sur demande faite six mois avant l'expiration de l'année " scolaire courante. Aux cas où l'entente serait impossible, " l'augmentation du traitement sera soumise à un arbitrage, la " congrégation nommant un arbitre, la commission scolaire " dudit village nommant son arbitre, et le troisième arbitre " nommé par les deux arbitres ainsi nommés. Si les arbitres "ne s'entendaient pas sur la nomination du tiers arbitre, "celui-ci sera alors laissé au choix de l'ordinaire du diocèse " où se trouve le collège Laval, bâti sur le terrain susdit, et la " décision de cedit arbitre sera finale et sans appel". scolaire de St-Vincent de Paul, maintenu en vigueur, etc. 3. Toutes les constructions et améliorations faites depuis Propriété de juillet 1905 par la Congrégation des Petits Frères de Marie certaines constructions. dits Frères Maristes appartiendront à cette dernière. 4. Ladite Congrégation des Petits Frères de Marie dits Vente de certaines cons- Frères Maristes aura le droit de vendre toutes les constructions et améliorations faites depuis juillet 1905 sur le terrain torisée. tructions, au- No 235, pourvu que ce soit à une personne ou corporation approuvée par l'ordinaire du diocèse où se trouve ledit immeuble, telle personne ou corporation devant être sujette aux charges et conditions mentionnées audit acte de donation fait et passé devant L.-E. Germain, notaire, le 30 septembre 1895, quant à l'usage et jouissance dudit immeuble, et le prix de la vente reviendra et appartiendra à ladite congrégation qui ne pourra jamais réclamer aucune indemnité de l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul pour ces nouvelles constructions ou améliorations futures. 5. Au cas de vente tel que ci-dessus pourvu, les ayants Obligation droit de ladite Congrégation des Petits Frères de Marie dits des acquéreurs. Frères Maristes devront s'obliger à respecter le contrat passé entre la commission scolaire et la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes, le 10 mai 1911, tel qu'amendé par la section 2 de la présente loi. 6. Pour parvenir aux fins de la présente loi et garantir Assurances les hypothèques qui pourront être consenties sur ledit immeuble, ladite Congrégation des Petits Frères de Marie ditsport d'icelles. des constructions et trans- Frères Maristes aura le droit de faire assurer contre le feu les

6 490 Chap. 163 Dames de l'asile de Montréal, etc. 4 GEO. V Emploi du surplus des assurances. dites constructions et de transporter lesdites assurances aux créanciers hypothécaires, selon leurs droits, et de retirer seule comme propriétaire, le surplus des polices d'assurances qui ne seraient pas soumises à la clause hypothécaire et transportées comme susdit. 7. Ledit surplus d'assurance devra être employé, par la dite Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes ou ses ayants droit, à rebâtir le collège Laval, et, advenant le cas où ladite congrégation ne construirait pas avec ledit surplus d'assurance après avoir acquitté toutes les hypothèques consenties en vertu de la présente loi, elle devra remettre à la fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul une somme de dix mille piastres qui devra être employée par ladite fabrique à une construction d'école suivant les intentions de la donation plus haut citée. Entrée en vigueur. 8. La présente loi entrera en vigueur le jour de sa sanction. CHAP. 163 Loi amendant la loi 2 George V, chapitre 125, concernant l'autorisation accordée aux dames de l'asile de Montréal pour les orphelins catholiques romains, de vendre un immeuble situé sur la rue Sainte-Catherine, de la cité de Montréal (Sanctionnée le 19 février 1914) Préambule. ATTENDU que la Corporation des dames de l'asile de Montréal pour les orphelins catholiques romains, corps politique et constitué en corporation par acte du parlement, 4 et 5 Victoria, chapitre 62, a représenté, par sa pétition : Qu'elle est propriétaire et en possession depuis audelà de trente ans, savoir depuis 1865, d'un immeuble situé sur la rue Sainte-Catherine, de la cité de Montréal, faisant partie des lots numéros 266 et 267 du cadastre du quartier Saint- Laurent, mesurant 100 pieds de front sur ladite rue sur 140 pieds de profondeur, ledit immeuble étant plus exactement décrit comme étant composé de la partie nord-est du lot No 266 d'une largeur de 69 pieds sur la rue Sainte-Catherine par toute la profondeur du lot et de deux lisières prises sur le lot No 267, contigues à ladite partie du lot numéro 266, l'une au nord-est ayant 31 pieds de front sur ladite rue par 140 pieds de profondeur, l'autre au nord-ouest en arrière

CHAP. 3. ayant le siège principal de ses affaires en la. de Montréal, la convention suivante : "CONVENTION ENTRE

CHAP. 3. ayant le siège principal de ses affaires en la. de Montréal, la convention suivante : CONVENTION ENTRE 26 Chap. 3 La Banque Nationale 14 Geo. V CHAP. 3 Loi concernant rémission d'obligations de la province au montant de quinze millions de dollars aux fins de la fusion de la Banque d'hochelaga et de la Banque

Plus en détail

CHAPITRE 151. [Sanctionnée le 17 mai 1937]

CHAPITRE 151. [Sanctionnée le 17 mai 1937] CHAPITRE 151 Loi concernant la succession de feu Alfred Dalbec [Sanctionnée le 17 mai 1937] ATTENDU que dame Hermine Dalbec, veuve de Georges Tassé, en son vivant médecin, de la ville d'iberville, district

Plus en détail

1883. Dép.du proc.-gén.-aud.. de la prov. etc. Chaps. 3,4. 21. Acte concernant le département du procureur-général.

1883. Dép.du proc.-gén.-aud.. de la prov. etc. Chaps. 3,4. 21. Acte concernant le département du procureur-général. 1883. Dép.du proc.-gén.-aud.. de la prov. etc. Chaps. 3,4. 21 CAP. III. Acte concernant le département du procureur-général. [Sanctionné le 30 mars, 1883.] A MAJESTÉ, par et de l'avis et du consentement

Plus en détail

CHAPITRE 44 Loi modifiant la Loi de la chasse relativement aux animaux sauvages vivant en captivité (Sanctionnée le 20 mars 1930)

CHAPITRE 44 Loi modifiant la Loi de la chasse relativement aux animaux sauvages vivant en captivité (Sanctionnée le 20 mars 1930) CHAPITRE 44 Loi modifiant la Loi de la chasse relativement aux animaux sauvages vivant en captivité (Sanctionnée le 20 mars 1930) A MAJESTÉ, de l'avis et du consentement du Conseil S législatif et de l'assemblée

Plus en détail

LOI N 86-006/AF DU 30 MAI 1986 relative au contrat d'association

LOI N 86-006/AF DU 30 MAI 1986 relative au contrat d'association http://www.comores-droit.com LOI N 86-006/AF DU 30 MAI 1986 relative au contrat d'association TITRE I LA CONVENTION D'ASSOCIATION Art. 1. L'association est la convention par laquelle deux ou plusieurs

Plus en détail

CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX

CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX ENTRE : LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL,

Plus en détail

CONVENTION INTERNATIONALE POUR L'UNIFICATION DE CERTAINES REGLES RELATIVES AUX PRIVILEGES ET HYPOTHEQUES MARITIMES

CONVENTION INTERNATIONALE POUR L'UNIFICATION DE CERTAINES REGLES RELATIVES AUX PRIVILEGES ET HYPOTHEQUES MARITIMES UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES CONVENTION INTERNATIONALE POUR L'UNIFICATION DE CERTAINES REGLES RELATIVES AUX PRIVILEGES ET HYPOTHEQUES MARITIMES Conclue à Bruxelles le 10 avril 1926-1 - CONVENTION INTERNATIONALE

Plus en détail

C O N V E N T I O N. (a) ******************

C O N V E N T I O N. (a) ****************** C O N V E N T I O N (a) ****************** ENTRE LES SOUSSIGNES : - Monsieur le Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, agissant au nom et pour le compte du Département, en vertu de la délibération

Plus en détail

Cession de créance - Débiteur cédé en liquidation judiciaire - Maintien des cautions

Cession de créance - Débiteur cédé en liquidation judiciaire - Maintien des cautions Cession de créance - Débiteur cédé en liquidation judiciaire - Maintien des cautions L'an, Le, Par-devant M e, notaire à, A reçu le présent acte authentique de cession de créance à la requête des personnes

Plus en détail

DEMANDE DE SOUMISSIONS

DEMANDE DE SOUMISSIONS Société affiliée de Raymond Chabot Grant Thornton S.E.N.C.R.L. 4805, boulevard Lapinière Bureau 2100 Brossard (QC) J4Z 0G2 Tél.: (450) 445-5530 Téléc.: (514) 876-5069 www.raymondchabot.com DEMANDE DE SOUMISSIONS

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU

CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU Entre les soussignés : Monsieur, Madame Né (e) le.. 19. à et demeurant à B.P : Téléphone. Ci-après dénommé «Le Bailleur», d une part, Monsieur, Madame Né (e) le 19. à..

Plus en détail

Contrat de VRP exclusif

Contrat de VRP exclusif Contrat de VRP exclusif Entre les soussignés La Société, Adresse : N o URSSAF : URSSAF Code NAF : Représentée par Monsieur agissant en qualité de d'une part, et Monsieur Né le, à Nationalité : N o d'immatriculation

Plus en détail

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ DIRECTIVE ADMINISTRATIVE 455 RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ PRÉAMBULE Le Conseil scolaire Centre-Est reconnaît que parfois son personnel peut vouloir, pour diverses raisons, accéder à

Plus en détail

PROMESSE D ACHAT. Par la présente, je(nous) soussigné(s), , en la ville de,code postal: Numéro(s) de téléphone: CI-APRÈS NOMMÉ(S) L'ACQUÉREUR

PROMESSE D ACHAT. Par la présente, je(nous) soussigné(s), , en la ville de,code postal: Numéro(s) de téléphone: CI-APRÈS NOMMÉ(S) L'ACQUÉREUR PROMESSE D ACHAT * Il est à noter que la présente promesse d achat ne constitue qu un simple outil pouvant être utile afin de guider les parties lors d une transaction immobilière. Chaque transaction est

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL PRODUIT PLACEMENT SANS OCCUPATION

BAIL COMMERCIAL PRODUIT PLACEMENT SANS OCCUPATION BAIL COMMERCIAL PRODUIT PLACEMENT SANS OCCUPATION ENTRE LES SOUSSIGNES : La COMPAGNIE HOTELIERE D EXPLOITATION de CANNES PALACE au capital de 1 000 située 14, avenue de Madrid 06400 CANNES dont l inscription

Plus en détail

HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE PROGRAMME DE PAIEMENTS ANTICIPÉS (PPA) 1. OBLIGATIONS GARANTIES

HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE PROGRAMME DE PAIEMENTS ANTICIPÉS (PPA) 1. OBLIGATIONS GARANTIES HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE PROGRAMME DE PAIEMENTS ANTICIPÉS (PPA) 1. OBLIGATIONS GARANTIES 1.1 L hypothèque prévue aux présentes est consentie afin de garantir le remboursement de toute avance et l accomplissement

Plus en détail

Transactions notariées recueillis quotidiennement par JLR Recherche immobilière

Transactions notariées recueillis quotidiennement par JLR Recherche immobilière Transactions notariées recueillis quotidiennement par JLR Recherche immobilière A Abandon du droit de propriété: acte par lequel une personne renonce à son droit de propriété dans un bien. Adjudication

Plus en détail

MAZDA 3 2012, 94 600 km, transmission automatique, vitres, miroirs et serrures électriques, air climatisé, no. de série : JM1BL1U4F4C1529969

MAZDA 3 2012, 94 600 km, transmission automatique, vitres, miroirs et serrures électriques, air climatisé, no. de série : JM1BL1U4F4C1529969 41-1973222 AVIS DE VENTE PAR SOUMISSIONS Belhumeur syndics inc., à titre de syndic de l actif portant le numéro : 41-1973222, fait appel à des soumissions pour la vente du bien ci-après décrit: MAZDA 3

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LOTISSEMENT LA PLAINE DE GRAUBIELLE A ROQUESERIERE

STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LOTISSEMENT LA PLAINE DE GRAUBIELLE A ROQUESERIERE 1 STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LOTISSEMENT LA PLAINE DE GRAUBIELLE A ROQUESERIERE Titre 1 - Formation ARTICLE 1 : FORMATION Il est formé une Association syndicale libre régie par l ordonnance n 2004-632

Plus en détail

SNCF Agence Immobilière Régionale Communauté D Agglomération Dracénoise

SNCF Agence Immobilière Régionale Communauté D Agglomération Dracénoise SNCF Agence Immobilière Régionale Communauté D Agglomération Dracénoise CONVENTION D OCCUPATION D'IMMEUBLES BÂTIS OU NON BÂTISDÉPENDANT DU DOMAINE PUBLIC FERROVIAIRE NON CONSTITUTIVE DE DROITS RÉELS Relative

Plus en détail

MEMORIAL Journal Officiel Amtsblatt du Grand-Duché de des Großherzogtums Luxembourg

MEMORIAL Journal Officiel Amtsblatt du Grand-Duché de des Großherzogtums Luxembourg MEMORIAL 759 MEMORIAL Journal Officiel Amtsblatt du Grand-Duché de des Großherzogtums Luxembourg Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A - N 23 6 avril 1982 SOMMAIRE Loi du 12 mars 1982 modifiant certaines

Plus en détail

DEVANT Me.., Notaire à Montréal, Québec, Canada, assisté de Me.., témoin requis aux fins des présentes.

DEVANT Me.., Notaire à Montréal, Québec, Canada, assisté de Me.., témoin requis aux fins des présentes. Le présent testament est un exemple fait pour une famille musulmane composée d un mari, sa femme, son père, sa mère, son fils, sa fille, ses frères et sœurs. Le partage des biens diffère alors selon le

Plus en détail

Organisme d arbitrage autorisé par la Régie du bâtiment : Société pour la résolution de conflits inc. - SORECONI

Organisme d arbitrage autorisé par la Régie du bâtiment : Société pour la résolution de conflits inc. - SORECONI ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (Décret 841-98 du 17 juin 1998) (Loi sur le bâtiment, L.R.Q., c. B-1.1) Organisme d arbitrage autorisé par la Régie

Plus en détail

RÉGIME D'ASSURANCE COLLECTIVE

RÉGIME D'ASSURANCE COLLECTIVE RÉGIME D'ASSURANCE COLLECTIVE ASSURANCE VIE DE BASE OBLIGATOIRE ET ASSURANCE VIE SUPPLÉMENTAIRE pour le personnel professionnel, cadre et directeur de service de UNIVERSITÉ LAVAL N de police : 92 072 -

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR L ÉTABLISSEMENT D UNE CONVENTION DE COPROPRIÉTÉ POUR UNE ASSURANCE MALADIES GRAVES

LIGNES DIRECTRICES POUR L ÉTABLISSEMENT D UNE CONVENTION DE COPROPRIÉTÉ POUR UNE ASSURANCE MALADIES GRAVES LIGNES DIRECTRICES POUR L ÉTABLISSEMENT D UNE CONVENTION DE COPROPRIÉTÉ POUR UNE ASSURANCE MALADIES GRAVES Ces lignes directrices sont fournies par la SUN LIFE DU CANADA, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE, pour

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION TEMPORAIRE DU DOMAINE PRIVE

CONVENTION D OCCUPATION TEMPORAIRE DU DOMAINE PRIVE CONVENTION D OCCUPATION TEMPORAIRE DU DOMAINE PRIVE Entre les soussignés : La Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie (CCCCF), dont le siège social est situé 12, rue Robert Fossorier, 14 800 DEAUVILLE,

Plus en détail

STATUTS SOCIETE EN PARTICIPATION

STATUTS SOCIETE EN PARTICIPATION STATUTS SOCIETE EN PARTICIPATION Entre les soussignés : - - M (indiquer identité et adresse) - M (indiquer identité et adresse) Il est établi, ainsi qu il suit, les statuts de la société en participation

Plus en détail

Lois abrogées 199. Les dispositions de toute loi, contraires aux dispositions de cet acte, seront et elles sont par le présent

Lois abrogées 199. Les dispositions de toute loi, contraires aux dispositions de cet acte, seront et elles sont par le présent 346 Chap. 84, Ville de Terrebonne. 51-52 VICT. Affiche, dans un lieu public tient lieu de la publication dans un journal. Témoins compétents. Tribunal où certaines actions seront intentées. Application

Plus en détail

Est également présente Suzy Côté, directrice générale et secrétaire-trésorière.

Est également présente Suzy Côté, directrice générale et secrétaire-trésorière. No. de résolution ou annotation Procès verbal du 2 juillet 2013 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LYSTER Procès verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Lyster tenue à l Hôtel de

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE MRC DE FRANCHEVILLE RÈGLEMENT NUMÉRO 96-139

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE MRC DE FRANCHEVILLE RÈGLEMENT NUMÉRO 96-139 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE MRC DE FRANCHEVILLE RÈGLEMENT NUMÉRO 96-139 REGLEMENT AMENDANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 95-109 (LICENCES POUR CHIENS) «Définition» Article 1 a) Chien

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 1200-2012-T.M.

RÈGLEMENT NO 1200-2012-T.M. VILLE DE SAINTE-ADÈLE PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BERTRAND RÈGLEMENT NO 1200-2012-T.M. A une séance ordinaire du Conseil municipal, tenue publiquement le 17 décembre 2012 à 20h dans la salle du Conseil

Plus en détail

CHAPITRE 76 Loi concernant la copropriété des immeubles

CHAPITRE 76 Loi concernant la copropriété des immeubles C.c., a. 442, renuméroté. Id., aa. 441b-442p, aj. CHAPITRE 76 Loi concernant la copropriété des immeubles [Sanctionnée le 28 novembre 1969] SA MAJESTÉ, de l'avis et du consentement de l'assemblée nationale

Plus en détail

Article 1. Préambule. Article 2. Terminologie PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ LE VAL SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE STOKE

Article 1. Préambule. Article 2. Terminologie PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ LE VAL SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE STOKE PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ LE VAL SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE STOKE RÈGLEMENT NUMÉRO 502 RÈGLEMENT PORTANT SUR LES ENTENTES RELATIVES À DES TRAVAUX MUNICIPAUX CONSIDÉRANT QUE

Plus en détail

COMPROMIS DE VENTE D'UN BIEN IMMOBILIER A USAGE D'HABITATION

COMPROMIS DE VENTE D'UN BIEN IMMOBILIER A USAGE D'HABITATION COMPROMIS DE VENTE D'UN BIEN IMMOBILIER A USAGE D'HABITATION ENTRE : - M. ou/et Mme né le à.. demeurant. Vendeur ET : - M. ou/et Mme né le à.. demeurant. Acquéreur État. Capacité Les contractants confirment

Plus en détail

CHAPITRE 103. Loi constituant en corporation La Prospérité, société de secours mutuels

CHAPITRE 103. Loi constituant en corporation La Prospérité, société de secours mutuels CHAPITRE 103 Que les personnes dont les noms suivent : MM. Henri Boisvert, N.P., Sylvio Brassard, Paul de la Durantaye, Alphonse Désilets, Arthur Drolet, J,-Lucien Gagné, Léopold Genest, J.-J. Girard,

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

Réglementation des loyers des locaux d habitation

Réglementation des loyers des locaux d habitation Réglementation des loyers des locaux d habitation Page 1 S O M M A I R E DECRET N o 146/PG-RM DU 27 SEPTEMBRE 1967 TITRE PREMIER TITRE II Du maintien dans les lieux et du droit de reprise page 3 TITRE

Plus en détail

ÉTABLISSANT LE TAUX DE TAXATION ET LES TARIFICATIONS POUR L EXERCICE 2012 AINSI QUE LE TAUX D INTÉRÊT ET LES VERSEMENTS

ÉTABLISSANT LE TAUX DE TAXATION ET LES TARIFICATIONS POUR L EXERCICE 2012 AINSI QUE LE TAUX D INTÉRÊT ET LES VERSEMENTS PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MÉKINAC Municipalité de la paroisse de LAC-AUX-SABLES RÈGLEMENT 202-506 ÉTABLISSANT LE TAUX DE TAXATION ET LES TARIFICATIONS POUR L EXERCICE 202 AINSI QUE LE TAUX D INTÉRÊT

Plus en détail

Projet de loi n o 156

Projet de loi n o 156 PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 156 Loi modifiant la Loi sur la qualité de l environnement et d autres dispositions législatives relativement à la protection et à la réhabilitation

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D ALMA RÈGLEMENT 262-2015 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES CONSIDÉRANT QUE la Ville d Alma désire stimuler le

Plus en détail

OFFRE D ACHAT DE TERRAIN

OFFRE D ACHAT DE TERRAIN OFFRE D ACHAT DE TERRAIN Par les présentes, j offre d acheter de Placement Roguyjad Inc.et/ou de 9232-4615 Québec Inc. aux prix et conditions énoncés ci-dessous, l immeuble suivant que j ai examiné et

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LA FRANCE LE CANADA

CONVENTION ENTRE LA FRANCE LE CANADA CONVENTION ENTRE LA FRANCE ET LE CANADA TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET A PREVENIR L'EVASION FISCALE EN MATIERE DE DROITS DE MUTATION PAR DECES signée à Paris le 16 mars 1951, approuvée par

Plus en détail

0.975.243.6. Texte original. (Etat le 1 er novembre 2001)

0.975.243.6. Texte original. (Etat le 1 er novembre 2001) Texte original 0.975.243.6 Accord entre la Confédération suisse et la République islamique d Iran concernant la promotion et la protection réciproque des investissements Conclu le 8 mars 1998 Entré en

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX Résolution numéro 04.01.2011 Règlement relatif à un programme de crédit de taxes à l investissement pour favoriser la croissance

Plus en détail

MANDAT DE VENTE AVEC/ SANS EXCLUSIVITE N. Spécialiste de l Arrière Pays depuis 1990

MANDAT DE VENTE AVEC/ SANS EXCLUSIVITE N. Spécialiste de l Arrière Pays depuis 1990 MANDAT DE VENTE AVEC/ SANS EXCLUSIVITE N (article 6 loi N 70-9 du 2 janvier 1970 et articles 72 et suivants du décret N 72-678 du 20 juillet 1972) (rémunération la charge de l Acquéreur) Spécialiste de

Plus en détail

RÈGLEMENTS DES SALONS DU VR MC

RÈGLEMENTS DES SALONS DU VR MC RÈGLEMENTS DES SALONS DU VR MC 1. LES OBJECTIFS DES SALONS L Association des commerçants de véhicules récréatifs du Québec («l A.C.V.R.Q») a pour mission de promouvoir l industrie du véhicule récréatif,

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE L'ASSOCIATION DES PROPRIÉTAIRES NOTRE-DAME DE BEAULAC Inc.

RÈGLEMENTS DE L'ASSOCIATION DES PROPRIÉTAIRES NOTRE-DAME DE BEAULAC Inc. 1- ASSOCIATION RÈGLEMENTS DE L'ASSOCIATION DES PROPRIÉTAIRES NOTRE-DAME DE BEAULAC Inc. ACCEPTÉS EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SPÉCIALE LE 1 er JUILLET 1983 DONT LES AMENDEMENTS ONT ÉTÉ APPORTÉS LE 25 MAI 2013

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT RÈGLEMENT DE # 2008-272 M UNICIPALITE DE S AINT C LAUDE Amendements intégrés Règlements Entrée en vigueur Date 2011-272 272-01 22 juin 2011 19 juillet 2011 2012-272 272-02 10 mai 2012 17 octobre 2012 RÈGLEMENT

Plus en détail

Règlement concernant la vidange systématique des fosses PARTIE 1 ADMINISTRATION

Règlement concernant la vidange systématique des fosses PARTIE 1 ADMINISTRATION RÈGLEMENT 434 Règlement concernant la vidange systématique des fosses ATTENDU que le conseil municipal considère qu il est dans l intérêt de l ensemble de la population de la Ville de Farnham de pourvoir

Plus en détail

I.- LOI DU 26 MAI 1834 PORTANT SUR LA RESPONSABILITE DES FONCTIONNAIRES ET EMPLOYES DE L ADMINISTRATION DES FINANCES

I.- LOI DU 26 MAI 1834 PORTANT SUR LA RESPONSABILITE DES FONCTIONNAIRES ET EMPLOYES DE L ADMINISTRATION DES FINANCES I.- LOI DU 26 MAI 1834 PORTANT SUR LA RESPONSABILITE DES FONCTIONNAIRES ET EMPLOYES DE L ADMINISTRATION DES FINANCES Article 1 er. Tous les biens des fonctionnaires et employés de l administration des

Plus en détail

VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708

VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708 VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708 PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 708 VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT AVIS DE MOTION : ADOPTION : ENTRÉE EN VIGUEUR : Numéro du règlement

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales)

(articles L. 1612-2 et L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales) CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 11 juin 2009 AVIS n 09-CB-08 SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA REGION DU BAZOIS (département de la Nièvre) BUDGET 2009 (articles

Plus en détail

STATUTS I - BUT DE LA FONDATION D'ENTREPRISE

STATUTS I - BUT DE LA FONDATION D'ENTREPRISE FONDATION D'ENTREPRISE GENAVIE Fondation d'entreprise régie par la loi n 90-559 du 4 juillet 1990 Siège social : Centre hospitalier de NANTES (Loire-Atlantique) ----------------------------------- STATUTS

Plus en détail

CONTRAT PRELIMINAIRE DE RESERVATION

CONTRAT PRELIMINAIRE DE RESERVATION CONTRAT PRELIMINAIRE DE RESERVATION ENTRE LES SOUSSIGNES, FINANCIERE BARBATRE, société à responsabilité limitée au capital de 1 500 000, dont le siège social est à Chevreuse (78460) 7, route de Choisel,

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DES ACTIONNAIRES DU 2 FEVRIER 2016 TEXTE DES RESOLUTIONS

ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DES ACTIONNAIRES DU 2 FEVRIER 2016 TEXTE DES RESOLUTIONS INSIDE SECURE Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 13.908.539,20 euros Siège social : Arteparc Bachasson Bâtiment A Rue de la carrière de Bachasson CS 70025-13590 Meyreuil

Plus en détail

Tout d abord, ce texte modifie l article

Tout d abord, ce texte modifie l article RDL887_P254_P259_2 7/05/08 14:40 Page 254 Un énième toilettage du décret Hoguet RL>746 LE DÉCRET N 2008-355 DU 15 AVRIL 2008 REND ENFIN APPLICABLES LES DISPOSITIONS DE LA LOI DITE ENL DU 13 JUILLET 2006

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 RÉSILIER UN CONTRAT D'ASSURANCE MOTO, SCOOTER, DEUX-ROUES

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 RÉSILIER UN CONTRAT D'ASSURANCE MOTO, SCOOTER, DEUX-ROUES RÉSILIER UN CONTRAT D'ASSURANCE MOTO, SCOOTER, DEUX-ROUES La résiliation du contrat d'assurance deux-roues: Moto, scooter, quad Introduction La résiliation d'un contrat d'assurance d'un deux-roues, comme

Plus en détail

~.. ~1965. PROPOSITION DE LOI SÉNAT. et à la nullité, à la rescision pour lésion. Article premier.

~.. ~1965. PROPOSITION DE LOI SÉNAT. et à la nullité, à la rescision pour lésion. Article premier. ~,.Of'()SITION \ Dl LOI ~.. ~1965. N' 127 SÉNAT SECONDE S&SSJON ORDINAIRE DE 1964 19M PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR LE SÉNAT tendant à modifier certaines dispositions du Code civil relatives aux rapports

Plus en détail

FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C., FRR-1503

FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C., FRR-1503 FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C., FRR-1503 Entente en vertu de la Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick concernant les transferts d un compte de pension

Plus en détail

SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS

SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS Tant le Client que le Courtier en douane acceptent d'être tenus de respecter l'accord général pour nommer un mandataire

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO - 171

RÈGLEMENT NUMÉRO - 171 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE CHARLEVOIX MUNICIPALITÉ DE SAINT-SIMÉON RÈGLEMENT NUMÉRO - 171 RÈGLEMENT D'EMPRUNT D UN MONTANT DE 325 000 $, AUX FINS DE FINANCER LE PROGRAMME DE RÉHABILITA- TION

Plus en détail

1191 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME

1191 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME 1191 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME AVIS AU LECTEUR : La présente codification administrative n'a pas de valeur officielle et n'est préparée que pour la commodité du lecteur. Toute erreur ou

Plus en détail

Contrat de licence d'utilisation de logiciel

Contrat de licence d'utilisation de logiciel Contrat de licence d'utilisation de logiciel Entre les soussignés La société, au capital de euros, ayant son siège social à, immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de, le sous le numéro,

Plus en détail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Adopté par le Conseil national de l Ordre des médecins Session des 30 et 31 janvier 2003 Entre : Monsieur

Plus en détail

COMMUNE DE CHEPTAINVILLE REGLEMENT DE CONSULTATION

COMMUNE DE CHEPTAINVILLE REGLEMENT DE CONSULTATION COMMUNE DE CHEPTAINVILLE Remplacement des menuiseries extérieures Groupe scolaire «Les apprentis sorciers» Dossier de consultation des entreprises DATE : octobre 2012 REGLEMENT DE CONSULTATION Article

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TERREBONNE VILLE DE LORRAINE

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TERREBONNE VILLE DE LORRAINE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TERREBONNE VILLE DE LORRAINE RÈGLEMENT NUMÉRO 177 Règlement relatif à la distribution d'imprimés publicitaires dans les limites de Ville de Lorraine. ATTENDU QU' ATTENDU

Plus en détail

ATTENDU qu une consultation publique a été tenue le 30 juillet 2015;

ATTENDU qu une consultation publique a été tenue le 30 juillet 2015; PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES PAYS-D EN-HAUT RÈGLEMENT NUMÉRO 381-2015 concernant les feux en plein air ATTENDU qu'il est dans l'intérêt de la Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs d avoir une réglementation

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. R 40 03-99 RÈGLEMENT CONCERNANT L'ADOPTION D'UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L'ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT NO. R 40 03-99 RÈGLEMENT CONCERNANT L'ADOPTION D'UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L'ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE L'ÎLE-D'ANTICOSTI RÈGLEMENT NO. R 40 03-99 RÈGLEMENT CONCERNANT L'ADOPTION D'UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L'ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS ATTENDU QUE

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (article 28 du Code des marchés publics) Entretien du linge pour le CREPS d Ile-de-France

Marché à procédure adaptée (article 28 du Code des marchés publics) Entretien du linge pour le CREPS d Ile-de-France MINISTERE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Marché à procédure adaptée (article 28 du Code des marchés publics) Entretien du linge pour le CREPS d Ile-de-France Cahier des clauses administratives

Plus en détail

Contrat - Recouvrement de TVA de Mastercard

Contrat - Recouvrement de TVA de Mastercard Contrat - Recouvrement de TVA de Mastercard The Company (dénommé la «Société») souhaite engager Meridian VAT Processing (International) ("Meridian") en qualité d'agent de recouvrement de TVA pour son compte.

Plus en détail

CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ DES BIENS EN STOCK TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ DES BIENS EN STOCK TABLE DES MATIÈRES CONTRAT D HYPOTHÈQUE MOBILIÈRE SUR L UNIVERSALITÉ TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE...5 0.00 INTERPRÉTATION...6 0.01 Terminologie...6 0.01.01 Activités...6 0.01.02 Biens en stock...6 0.01.03 Cas de défaut...7

Plus en détail

TRAITÉ D APPORT Immobilisations et actif circulant

TRAITÉ D APPORT Immobilisations et actif circulant TRAITÉ D APPORT Immobilisations et actif circulant Entre : La Chambre de Commerce et d Industrie Territoriale de Côte-d Or représentée par son Président, Monsieur, dûment habilité aux effets des présentes

Plus en détail

Contrat de sous-traitance (construction, bâtiment, BTP)

Contrat de sous-traitance (construction, bâtiment, BTP) Contrat de sous-traitance (construction, bâtiment, BTP) ENTRE LES SOUSSIGNES : [Nom de la Société], [Forme juridique de la Société] Au capital social de [Montant] euros, Dont le siège social se situe au

Plus en détail

PROCURATION. Veuillez SVP fournir 2 originaux de ce document.

PROCURATION. Veuillez SVP fournir 2 originaux de ce document. PROCURATION Veuillez SVP fournir 2 originaux de ce document. Juin 2013 PROCURATION RELATIVE AUX TRANSACTIONS FINANCIÈRES DÉCOULANT DE LA CONVENTION D INVESTISSEMENT INTERVENUE ENTRE SCOTIA CAPITAUX INC.

Plus en détail

ATTENDU QU un montant de 52 520 $ est à pourvoir pour l année 2016, par l ensemble des contribuables de la Municipalité pour la solidarité sociale;

ATTENDU QU un montant de 52 520 $ est à pourvoir pour l année 2016, par l ensemble des contribuables de la Municipalité pour la solidarité sociale; PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ D EASTMAN RÈGLEMENT 2016-01 FIXANT, POUR L ANNÉE 2016, LES TAUX DE TAXES, DE TARIFICATION POUR LES SERVICES, LES MODALITÉS DE PAIEMENT DES TAXES ET DES

Plus en détail

Accord complémentaire à la convention de sécurité sociale franco malgache du 8 mai 1967 relatif au régime de sécurité sociale des marins signé à

Accord complémentaire à la convention de sécurité sociale franco malgache du 8 mai 1967 relatif au régime de sécurité sociale des marins signé à Accord complémentaire à la convention de sécurité sociale franco malgache du 8 mai 1967 relatif au régime de sécurité sociale des marins signé à Tananarive le 8 novembre 1969 ACCORD COMPLÉMENTAIRE DU 8

Plus en détail

OFFRE DE FINANCEMENT TABLE DES MATIÈRES

OFFRE DE FINANCEMENT TABLE DES MATIÈRES OFFRE DE FINANCEMENT TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 5 0.00 INTERPRÉTATION... 6 PAGE 0.01 Terminologie... 6 0.01.01 Actif... 6 0.01.02 Activités... 6 0.01.03 Avoir des actionnaires... 6 0.01.04 Base d'amortissement...

Plus en détail

CONDITIONS DES VENTES DANS LE CADRE D'UNE LIQUIDATION

CONDITIONS DES VENTES DANS LE CADRE D'UNE LIQUIDATION CONDITIONS DES VENTES DANS LE CADRE D'UNE LIQUIDATION ARTICLE PREMIER - TRANSMISSION DE PROPRIÉTÉ L'adjudicataire sera propriétaire par le seul fait de l'adjudication, sauf exercice d'un droit de préemption

Plus en détail

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE Adoptés par l assemblée générale extraordinaire du 9 novembre 2012 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

AVANCE LOCA-PASS (1) Document à utiliser en cas de commercialisation à distance

AVANCE LOCA-PASS (1) Document à utiliser en cas de commercialisation à distance Annexe 4 (1) UESL- Août 2010 AVANCE LOCA-PASS (1) Document à utiliser en cas de commercialisation à distance OFFRE PREALABLE DE CREDIT (Articles L 311-1 et suivants du Code de la Consommation) Financement

Plus en détail

NOM DE L ACHETEUR ADRESSE DE L ACHETEUR ADRESSE DE L ACHETEUR (SUITE)

NOM DE L ACHETEUR ADRESSE DE L ACHETEUR ADRESSE DE L ACHETEUR (SUITE) 1. IDENTIFICATION DES PARTIES Par : NOM DE L ACHETEUR ADRESSE DE L ACHETEUR ADRESSE DE L ACHETEUR (SUITE) (Ci-après appelé(e) «l acheteur») À : Caisse NOM DU VENDEUR coopérative dûment constituée en vertu

Plus en détail

Plan d'épargne d'entreprise du Groupe «COMMISSARIAT A I'ÉNERGIE ATOMIQUE»

Plan d'épargne d'entreprise du Groupe «COMMISSARIAT A I'ÉNERGIE ATOMIQUE» Plan d'épargne d'entreprise du Groupe «COMMISSARIAT A I'ÉNERGIE ATOMIQUE» en application de l'ordonnance 86-113,4 du 21 octobre 1986 modifiée par les lois n 87-416 du 17 juin 1987, n 90-1002 du 7 novembre

Plus en détail

RÈGLEMENT #405 RÈGLEMENT SUR LES ENTENTES RELATIVES À L EXÉCUTION DE TRAVAUX MUNICIPAUX PAR DES PROMOTEURS

RÈGLEMENT #405 RÈGLEMENT SUR LES ENTENTES RELATIVES À L EXÉCUTION DE TRAVAUX MUNICIPAUX PAR DES PROMOTEURS RÈGLEMENT #405 RÈGLEMENT SUR LES ENTENTES RELATIVES À L EXÉCUTION DE TRAVAUX MUNICIPAUX PAR DES PROMOTEURS CONSIDÉRANT que la Municipalité du Village de Tring-Jonction désire se prévaloir notamment des

Plus en détail

ARTICLE 1 - PARTIES A L ACTE

ARTICLE 1 - PARTIES A L ACTE Morcellement "Providentia III" ARTICLE 1 - PARTIES A L ACTE Promesse de Vente La présente Promesse est fait entre : La Compagnie existant en cette Ile sous la dénomination de «ALTEO LIMITED», ayant son

Plus en détail

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF»

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» ENTRE. Agissant en qualité de cédants des biens et des droits immobiliers ci-après énoncés ET MAÎTRE AVOCAT au Barreau de Domicilié au

Plus en détail

Avons arrêté et arrêtons: Section unique. - De la prestation du serment des membres du tribunal spécial.

Avons arrêté et arrêtons: Section unique. - De la prestation du serment des membres du tribunal spécial. Assainissement de créances privilégiées et hypothécaires Arrêté grand-ducal du 31 octobre 1935, complétant la loi du 17 août 1935, concernant l'assainissement de certaines créances privilégiées et hypothécaires.

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2007/04/16 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Devant Me xxxxx notaire à Saint-Jérôme, province de Québec.

Devant Me xxxxx notaire à Saint-Jérôme, province de Québec. 09D02780090 L'AN DEUX MILLE NEUF, le vingt-trois mars. Devant Me xxxxx notaire à Saint-Jérôme, province de Québec. COMPARAISSENT : xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx, femme d'affaires,

Plus en détail

Les successions et la fiscalité

Les successions et la fiscalité Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Les successions et la fiscalité Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent

Plus en détail

2. La présente loi entrera en vigueur le jour de sa sanction. CHAP. 141

2. La présente loi entrera en vigueur le jour de sa sanction. CHAP. 141 436 Chap. 141 Substitution A. Tremblay 4 GEO. V Actes de vente du 26 avril 1913, ratifiés. 1. L'acte de vente de la propriété numéro 4671 du cadastre de la paroisse de Montréal, fait par Samuel Sheldon

Plus en détail

2. CONVENTION RELATIVE À LA PROCÉDURE CIVILE 1. (Conclue le premier mars 1954)

2. CONVENTION RELATIVE À LA PROCÉDURE CIVILE 1. (Conclue le premier mars 1954) 2. CONVENTION RELATIVE À LA PROCÉDURE CIVILE 1 (Conclue le premier mars 1954) Les Etats signataires de la présente Convention ; Désirant apporter à la Convention du 17 juillet 1905, relative à la procédure

Plus en détail

Dossier investisseur. Pièces à renvoyer

Dossier investisseur. Pièces à renvoyer Dossier investisseur Vous trouverez dans ce dossier l ensemble des documents à compléter, ainsi que les pièces à fournir afin de constituer votre dossier investisseur. Merci de nous le retourner à l adresse

Plus en détail

R È G L E M E N T 2 0 0 9-7

R È G L E M E N T 2 0 0 9-7 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE RIVIÈRE-OUELLE R È G L E M E N T 2 0 0 9-7 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXE FONCIÈRE POUR LE SECTEUR

Plus en détail

LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL

LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL Article juridique publié le 28/01/2015, vu 15581 fois, Auteur : Maître Joan DRAY La loi dite «Pinel» du 18 juin 2014 a introduit, dans l'article L. 145-46-1

Plus en détail

Liquidation des compagnies, Loi sur la, L.R.Q. c - L-4

Liquidation des compagnies, Loi sur la, L.R.Q. c - L-4 Liquidation des compagnies, Loi sur la, L.R.Q. c - L-4 Dernière mis à jour: avril 2007 L.R.Q., chapitre L-4 Loi sur la liquidation des compagnies SECTION I DU MODE DE LIQUIDATION VOLONTAIRE Liquidation

Plus en détail

est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom), en sa qualité de...(qualité),

est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom), en sa qualité de...(qualité), Entre les soussignés, Personne morale :...(dénomination sociale),...(forme),...(capital),...(rcs),...(numéro SIREN) dont le siège social est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom),

Plus en détail

Biens laissés par un locataire lorsqu il quitte son logement

Biens laissés par un locataire lorsqu il quitte son logement Biens laissés par un locataire lorsqu il quitte son logement Renseignements brochure La Loi de 2006 sur la location à usage d habitation (la Loi) renferme un certain nombre de règles sur ce qu on peut

Plus en détail

GUIDE DE LA PROCÉDURE POUR LA VENTE DES IMMEUBLES EN DÉFAUT DE PAIEMENT DES TAXES

GUIDE DE LA PROCÉDURE POUR LA VENTE DES IMMEUBLES EN DÉFAUT DE PAIEMENT DES TAXES GUIDE DE LA PROCÉDURE POUR LA VENTE DES IMMEUBLES EN DÉFAUT DE PAIEMENT DES TAXES DOCUMENT PRODUIT PAR LA VILLE DE SAINT-PIE SERVICE DU GREFFE 19 OCTOBRE 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. Référence légale autorisant

Plus en détail

2010-MC-R370 ADOPTION DU RÈGLEMENT NUMÉRO 377-10 RELATIF À UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES ADMISSIBLES

2010-MC-R370 ADOPTION DU RÈGLEMENT NUMÉRO 377-10 RELATIF À UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES ADMISSIBLES Séance du conseil municipal tenue le 12 octobre 2010 dûment convoquée et à laquelle il y avait quorum 2010-MC-R370 ADOPTION DU RÈGLEMENT NUMÉRO 377-10 RELATIF À UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT

Plus en détail

Digital Prod CONDITIONS GENERALES DE VENTE CREATIONS GRAPHIQUES. Article 1 Application et opposabilité des conditions générales.

Digital Prod CONDITIONS GENERALES DE VENTE CREATIONS GRAPHIQUES. Article 1 Application et opposabilité des conditions générales. CONDITIONS GENERALES DE VENTE CREATIONS GRAPHIQUES Article 1 Application et opposabilité des conditions générales. Les présentes conditions générales s appliqueront de plein droit à toute prestation de

Plus en détail