2. La section 2 de la loi 9 Édouard VII, chapitre 144, est Id., s. 2,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2. La section 2 de la loi 9 Édouard VII, chapitre 144, est Id., s. 2,"

Transcription

1 1914 Frères Mariâtes Chap La section 2 de la loi 9 Édouard VII, chapitre 144, est Id., s. 2, remp. remplacée par la suivante : "2. La corporation pourra : 1. Etablir et maintenir des collèges ou séminaires pour Pouvoirs généraux. y donner l'enseignement classique, philosophique et théologique ; 2. Etablir et maintenir des pensionnats et écoles pour y donner l'enseignement religieux, industriel et agricole ; 3. Donner aux jeunes gens l'enseignement dans les arts agricoles et industriels et, pour les fins de cet enseignement, établir, maintenir et exploiter des fermes modèles, des beurreries, des fromageries, des moulins à farine, des scieries mécaniques et des usines pour produire l'électricité ; 4. Eriger toutes constructions qui seront propres aux fins ci-dessus ; 5. Faire tous les actes nécessaires à l'accomplissement des objets susdits et tous autres actes non contraires aux lois, autorisés par les règles de communauté de la corporation." 3. Le changement de nom n'affectera en rien les droits, obligations et responsabilités contractés par ladite corporation. changement Effet du de nom. 4. La présente loi entrera en vigueur le jour de sa sanction. Entrée en vigueur. CHAP. 162 Loi permettant à la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes, d'hypothéquer certain terrain situé dans la paroisse de Saint-Vincent de Paul, comté de Laval, et de donner priorité d'hypothèque sur ledit terrain (Sanctionnée le 19 février 1914) ATTENDU que la Congrégation des Petits Frères de Préambule. Marie dits Frères Maristes a, par sa pétition, représenté : Que, par acte de donation passé le premier octobre 1856, devant J.-B. Constantin et L.-P. Provost, notaires, Césaire Germain, écuier, notaire, a, par donation, ctdé, quitté, transporté et délaissé à Messire Norbert Lavallée, prêtre, curé de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, fondateur du collège Laval, certain terrain en la paroisse de Saint-Vincent de Paul, contenant environ deux arpents et trois quarts de

2 486 Chap. 162 Frères Maristes 4 GEO. V front sur la profondeur d'environ cinq arpents, moins vingtcinq pieds de profondeur, le tout sans garantie de mesure précise, mais tel que marqué par des piquets et bornes connus des parties ; prenant par devant audit donateur et autres parties à la rue Norbert projetée, mais non encore ouverte, par derrière et du côté du nord-est au même donateur, et d'autre côté au sud-ouest à Romain Sozev, sans bâtisse ; Que, tel que le constate ledit acte, ledit curé, en laissant la paroisse, avait la permission de transporter aux curé et marguilliers de l'œuvre et fabrique de Saint-Vincent de Paul, ledit terrain aux conditions et sous les restrictions mentionnées au dit acte ; Que ledit acte comportait défense d'aliéner le terrain, lequel était donné pour le collège Laval à perpétuité ; Que, par ledit acte, l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vin cent de Paul avait le droit décéder aux mêmes conditions et restrictions à toute corporation formée pour la régie dudit collège Laval ; Que, par son testament olographe vérifié le 7 novembre 1881, ledit Messire Norbert Lavallée, curé, a transporté, suivant l'acte de donation précité, ledit terrain à l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, toujours suivant les conditions mentionnées à l'acte de donation précité ; Que, par acte de donation fait et passé devant C.-E. Germain, notaire, le 30 septembre 1895, l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, après assemblée régulière, a cédé et transporté, sujet aux clauses, conditions et restrictions mentionnées dans l'acte de donation précité, à la Congrégation des Petits Frères de Marie : dits Frères Maristes, corps politique et corporation, ayant sa principale place d'affaires à Iberville, dans la province de Québec, et constituée en corporation en vertu du chapitre 29 de la loi 50 Victoria, le terrain mentionné à l'acte de donation précité et qui est maintenant connu sous le numéro deux cent trentecinq (No 235), sur les plan et livre de renvoi officiels de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, dans le comté de Laval ; Que, par ledit acte de donation de l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes s'est engagée à maintenir une école supérieure et à donner un cours commercial complet en anglais et en français ; permission lui a été donnée de faire tous les règlements pour la régie de l'école et même de prendre des pensionnaires ; Qu'à cette donation est intervenu l'honorable sénateur Joseph-Hyacinthe Bellerose, en sa qualité d'exécuteur testamentaire de son épouse, qui avait fait une donation de cinq

3 1914 Frères Maristes Chap mille piastres à l'œuvre et fabrique de Saint-Vincent de Paul pour des œuvres d'éducation ; cette somme de cinq mille piastres a été transportée par l'œuvre et fabrique à ladite congrégation ; Que, aussi par ledit acte de donation,ladite Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes s'est engagée à maintenir ladite école supérieure et à remettre, au cas où elle cesserait, la régie dudit collège Laval à ladite Œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, tout ce qui est compris dans cette donation et toutes les améliorations qui pourraient être faites sur ledit terrain par ladite congrégation, et ce sans pouvoir exiger aucune indemnité quelconque; Que, par ledit acte de donation, hypothèque générale est donnée sur ledit terrain pour l'accomplissement de toutes et chacune des obligations y contenues ; Qu'avant ces dernières années, des améliorations et des additions considérables ont été faites pour une somme bien plus élevée que les cinq mille piastres mentionnées dans le testament de dame Bellerose ; Que le nombre toujours croissant des élèves a exigé la construction de bâtisses au montant de cent mille piastres ; Qu'en effet, le nombre de pensionnaires audit collège Laval est, cette année, malgré que ladite congrégation ait été obligée d'en refuser un grand nombre, de cent soixante et quatorze ; Que, de plus, ladite congrégation a l'intention d'affilier prochainement ledit collège Laval à l'ecole des hautes études et à l'ecole technique de Montréal, ce qui nécessitera, dans un avenir rapproché, l'érection de nouvelles constructions sur ledit terrain ; que ladite congrégation s'engage à payer seule toutes les sommes nécessaires aux constructions présentes et à venir, ainsi que toutes les hypothèques qui pourront être enregistrées sur ledit terrain en vertu de la présente loi ; Que, pour parvenir aux fins que se sont proposées les fondateurs du collège Laval, il est nécessaire de permettre à la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes d'emprunter immédiatement une somme de cent mille piastres et de pouvoir donner première hypothèque sur le terrain plus haut mentionné, ainsi que de pourvoir aux emprunts futurs que pourra nécessiter l'œuvre commencée ; Que l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul, dans le comté Laval, a, par une résolution régulière, approuvé les clauses de la présente loi ; Attendu qu'une demande aux effets ci-dessus est contenue dans ladite pétition, et qu'il est à propos d'y faire droit.

4 488 Chap. 162 Frères Maristes 4,GEO. V Pouvoir d'emprunter, pour certaines fins. Contrat entre la congrégation et la Commission A ces causes, Sa Majesté, de l'avis et du consentement du Conseil législatif et de l'assemblée législative de Québec, décrète ce qui suit : 1. Nonobstant la prohibition d'aliéner le terrain ou lot de terre plus haut décrit, savoir : le numéro deux cent trente-cinq (235) de la paroisse Saint-Vincent de Paul, comté de Laval, nonobstant l'hypothèque générale et le privilège enregistré sur le susdit terrain aussi en vertu des actes plus haut mentionnés, et nonobstant toutes les dispositions à ce contraires desdits actes de donation, d'hypothèque et de privilège et des testaments, la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes aura le droit : a. D'emprunter jusqu'à concurrence de cent mille piastres, en une ou plusieurs fois, pour les termes et taux qu'elle jugera à propos, et de donner une garantie de toute somme ainsi empruntée et des intérêts et frais, et de consentir, pour garantir le remboursement de la somme ou des sommes ainsi empruntées, en capital, intérêts et frais, une hypothèque sur le lot No 235 de la paroisse Sant-Vincent de Paul, comté de Laval, que ladite hypothèque ou lesdites hypothèques aient priorité sur l'hypothèque générale qui a été consentie sur ledit terrain ainsi que sur les privilèges qui résultent des différents actes de donation, et pour les fins de cet emprunt ou de ces emprunts et des intérêts et frais, la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes sera considérée comme propriétaire du susdit lot de terre No 235 ; pourvu, toutefois, que cet ou ces emprunts ainsi faits, aient pour but et objet de payer le coût des constructions en cours sur ledit terrain ; b. D'emprunter jusqu'à concurrence de soixante-quinze pour cent du coût réel de toutes constructions nouvelles ou améliorations qu'elle fera faire ou qu'elle fera sur le terrain No 235 des plan et livre de renvoi officiels de la paroisse Saint-Vincent de Paul, comté de Laval, en sus des travaux en cours, et ce, aux termes, clauses, charges et conditions qu'elle jugera à propos d'accepter, en une ou plusieurs fois; et pour la somme ou les sommes ainsi empruntées, elle pourra consentir une hypothèque pour le capital, les intérêts et les frais, sur ledit immeuble, et l'hypothèque ainsi consentie, prendra rang avant l'hypothèque générale de cinq mille piastres, dont il est parlé plus haut ainsi qu'avant les privilèges qui découlent des actes de donation précités. 2. La Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes, en vertu de la présente loi, consent à maintenir en vigueur, tant et aussi longtemps qu'elle dirigera ledit collège Laval, le contrat d'engagement existant entre elle et la Com-

5 1914 Frères Maristes Chap, mission scolaire du village Saint-Vincent de Paul, comté de Laval, passé ledit acte,le 10 mai 1911, sauf la dernière clause qui, après l'expiration des dix années mentionnées audit contrat, sera modifiée de la manière suivante: "Suivant " l'augmentation du coût de la vie et de toutes les choses " nécessaires à l'éducation, l'augmentation du traitement " mentionné audit article se fera d'un commun accord, et ce " sur demande faite six mois avant l'expiration de l'année " scolaire courante. Aux cas où l'entente serait impossible, " l'augmentation du traitement sera soumise à un arbitrage, la " congrégation nommant un arbitre, la commission scolaire " dudit village nommant son arbitre, et le troisième arbitre " nommé par les deux arbitres ainsi nommés. Si les arbitres "ne s'entendaient pas sur la nomination du tiers arbitre, "celui-ci sera alors laissé au choix de l'ordinaire du diocèse " où se trouve le collège Laval, bâti sur le terrain susdit, et la " décision de cedit arbitre sera finale et sans appel". scolaire de St-Vincent de Paul, maintenu en vigueur, etc. 3. Toutes les constructions et améliorations faites depuis Propriété de juillet 1905 par la Congrégation des Petits Frères de Marie certaines constructions. dits Frères Maristes appartiendront à cette dernière. 4. Ladite Congrégation des Petits Frères de Marie dits Vente de certaines cons- Frères Maristes aura le droit de vendre toutes les constructions et améliorations faites depuis juillet 1905 sur le terrain torisée. tructions, au- No 235, pourvu que ce soit à une personne ou corporation approuvée par l'ordinaire du diocèse où se trouve ledit immeuble, telle personne ou corporation devant être sujette aux charges et conditions mentionnées audit acte de donation fait et passé devant L.-E. Germain, notaire, le 30 septembre 1895, quant à l'usage et jouissance dudit immeuble, et le prix de la vente reviendra et appartiendra à ladite congrégation qui ne pourra jamais réclamer aucune indemnité de l'œuvre et fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul pour ces nouvelles constructions ou améliorations futures. 5. Au cas de vente tel que ci-dessus pourvu, les ayants Obligation droit de ladite Congrégation des Petits Frères de Marie dits des acquéreurs. Frères Maristes devront s'obliger à respecter le contrat passé entre la commission scolaire et la Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes, le 10 mai 1911, tel qu'amendé par la section 2 de la présente loi. 6. Pour parvenir aux fins de la présente loi et garantir Assurances les hypothèques qui pourront être consenties sur ledit immeuble, ladite Congrégation des Petits Frères de Marie ditsport d'icelles. des constructions et trans- Frères Maristes aura le droit de faire assurer contre le feu les

6 490 Chap. 163 Dames de l'asile de Montréal, etc. 4 GEO. V Emploi du surplus des assurances. dites constructions et de transporter lesdites assurances aux créanciers hypothécaires, selon leurs droits, et de retirer seule comme propriétaire, le surplus des polices d'assurances qui ne seraient pas soumises à la clause hypothécaire et transportées comme susdit. 7. Ledit surplus d'assurance devra être employé, par la dite Congrégation des Petits Frères de Marie dits Frères Maristes ou ses ayants droit, à rebâtir le collège Laval, et, advenant le cas où ladite congrégation ne construirait pas avec ledit surplus d'assurance après avoir acquitté toutes les hypothèques consenties en vertu de la présente loi, elle devra remettre à la fabrique de la paroisse de Saint-Vincent de Paul une somme de dix mille piastres qui devra être employée par ladite fabrique à une construction d'école suivant les intentions de la donation plus haut citée. Entrée en vigueur. 8. La présente loi entrera en vigueur le jour de sa sanction. CHAP. 163 Loi amendant la loi 2 George V, chapitre 125, concernant l'autorisation accordée aux dames de l'asile de Montréal pour les orphelins catholiques romains, de vendre un immeuble situé sur la rue Sainte-Catherine, de la cité de Montréal (Sanctionnée le 19 février 1914) Préambule. ATTENDU que la Corporation des dames de l'asile de Montréal pour les orphelins catholiques romains, corps politique et constitué en corporation par acte du parlement, 4 et 5 Victoria, chapitre 62, a représenté, par sa pétition : Qu'elle est propriétaire et en possession depuis audelà de trente ans, savoir depuis 1865, d'un immeuble situé sur la rue Sainte-Catherine, de la cité de Montréal, faisant partie des lots numéros 266 et 267 du cadastre du quartier Saint- Laurent, mesurant 100 pieds de front sur ladite rue sur 140 pieds de profondeur, ledit immeuble étant plus exactement décrit comme étant composé de la partie nord-est du lot No 266 d'une largeur de 69 pieds sur la rue Sainte-Catherine par toute la profondeur du lot et de deux lisières prises sur le lot No 267, contigues à ladite partie du lot numéro 266, l'une au nord-est ayant 31 pieds de front sur ladite rue par 140 pieds de profondeur, l'autre au nord-ouest en arrière

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999;

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999; VILLE DE CANDIAC RÈGLEMENT NUMÉRO 1007-99 CONCERNANT LES SYSTÈMES D'ALARME CONSIDÉRANT la création de la Régie intermunicipale de police Roussillon, regroupant les corps policiers des villes de Candiac,

Plus en détail

CONVENTION ENTRE ACTIONNAIRES

CONVENTION ENTRE ACTIONNAIRES CONVENTION ENTRE ACTIONNAIRES La convention entre actionnaires est un contrat écrit, conclu entre tous les actionnaires d une entreprise incorporée et régissant les droits, pouvoirs et obligations de ceux-ci

Plus en détail

- et - CONDITIONS DE VENTE DU SYNDIC

- et - CONDITIONS DE VENTE DU SYNDIC Dans l'affaire de la faillite de : Centre du Pneu M.C. inc. Débitrice - et - DEMERS BEAULNE INC. Syndic CONDITIONS DE VENTE DU SYNDIC Voici les conditions de vente de DEMERS BEAULNE INC. Les conditions

Plus en détail

PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE VAL-MORIN MRC DES LAURENTIDES RÈGLEMENT NUMÉRO 595

PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE VAL-MORIN MRC DES LAURENTIDES RÈGLEMENT NUMÉRO 595 PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE VAL-MORIN MRC DES LAURENTIDES RÈGLEMENT NUMÉRO 595 RÈGLEMENT POUR DÉTERMINER LES TAUX DE TAXES POUR L'EXERCICE FINANCIER 2015 ATTENDU QUE le conseil municipal a établi

Plus en détail

ACCORD DE PRÊT. Membre ou Conseil de (ci-après appelé «l'emprunteur»)

ACCORD DE PRÊT. Membre ou Conseil de (ci-après appelé «l'emprunteur») ACCORD DE PRÊT INTERVENU CE jour du mois de 20. N o de prêt du Prêteur : ENTRE : La Société canadienne d'hypothèques et de logement ou Un prêteur approuvé par la Société canadienne d'hypothèques et de

Plus en détail

C O N T R A T. (ci-après désignée la «GALERIE») (ci-après désigné(e) «l ARTISTE»)

C O N T R A T. (ci-après désignée la «GALERIE») (ci-après désigné(e) «l ARTISTE») C O N T R A T Intervenu entre la Galerie 5 continents Et : Adresse : 14 585 Notre-Dame Est Adresse : Montréal, Qc, Canada, H1A 3T3 Téléphone : 438-397-8680 Téléphone : Courriel : info@galerie5continents.com

Plus en détail

ACTE D HYPOTHÈQUE IMMOBILIÈRE SUR BIEN SPÉCIFIQUE TABLE DES MATIÈRES

ACTE D HYPOTHÈQUE IMMOBILIÈRE SUR BIEN SPÉCIFIQUE TABLE DES MATIÈRES ACTE D HYPOTHÈQUE IMMOBILIÈRE SUR BIEN SPÉCIFIQUE TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE... 5 0.00 INTERPRÉTATION... 6 0.01 Terminologie... 6 0.01.01 Acte... 6 0.01.02 Activités... 6 0.01.03 Cas de défaut...

Plus en détail

Article 4. - Garantie concernant la régularité des documents et actes sociaux

Article 4. - Garantie concernant la régularité des documents et actes sociaux CONVENTION DE VENTE D'ACTIONS ENTRE LES SOUSSIGNES 1.* Ci-après dénommé*s invariablement : «le cédant ou le vendeur». 2.* Ci-après dénommé*s invariablement : «le cessionnaire ou l'acquéreur». IL EST CONVENU

Plus en détail

Demande de soumissions

Demande de soumissions Demande de soumissions Dans l affaire de la faillite de 43-1861735, Cliche Madore inc., syndic, requiert des soumissions à l'égard de l actif décrit ci-dessous. Description de l actif Bâtiments et terrain

Plus en détail

EXEMPLE D ENTENTE AVEC UN DISTRIBUTEUR AU DÉTAIL

EXEMPLE D ENTENTE AVEC UN DISTRIBUTEUR AU DÉTAIL EXEMPLE D ENTENTE AVEC UN DISTRIBUTEUR AU DÉTAIL Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Benoît Tremblay avec la collaboration de Gaétan Lavoie, Pierre Léveillé et Jean Fauteux

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX (CHIENS ET CHATS)

RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX (CHIENS ET CHATS) PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEAUCE VILLE DE BEAUCEVILLE RÈGLEMENT NO 98-09 MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT 1999-44 RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX (CHIENS ET CHATS) À une séance des Membres du Conseil de

Plus en détail

Quatorze (14) personnes composent l assistance. 2. LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR

Quatorze (14) personnes composent l assistance. 2. LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR PROVINCE DE QUÉBEC MRC des Chenaux Municipalité de Saint-Stanislas Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint- Stanislas tenue le 6 octobre 2014 à 19 h 30 au 33, rue du

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 7 FORMULE D ASSURANCE EXCÉDENTAIRE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 7 FORMULE D ASSURANCE EXCÉDENTAIRE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 7 FORMULE D ASSURANCE EXCÉDENTAIRE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE 1 er mars 2001 Aux intéressés : Vous trouverez ci-joint le texte révisé de la police d'assurance

Plus en détail

AVIS PUBLIC VENTES D IMMEUBLES POUR NON-PAIEMENT DE TAXES MUNICIPALITÉ D AUDET

AVIS PUBLIC VENTES D IMMEUBLES POUR NON-PAIEMENT DE TAXES MUNICIPALITÉ D AUDET MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DU GRANIT AVIS PUBLIC VENTES D IMMEUBLES POUR NON-PAIEMENT DE TAXES Avis public est par la présente donné par Serge Bilodeau, secrétaire-trésorier de la Municipalité Régionale

Plus en détail

Adopté par le conseil municipal le dix-neuf décembre deux mille treize et modifié par le règlement suivant:

Adopté par le conseil municipal le dix-neuf décembre deux mille treize et modifié par le règlement suivant: PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 804-2013 CONCERNANT L'IMPOSITION DE LA TAXE FONCIÈRE, DES TAXES FONCIÈRES SPÉCIALES ET DES COMPENSATIONS SUR CERTAINS IMMEUBLES ET FIXANT LE TAUX DES DIFFÉRENTES

Plus en détail

DEMANDE DE SOUMISSIONS

DEMANDE DE SOUMISSIONS DEMANDE DE SOUMISSIONS BELHUMEUR PRONOVOST INC., syndic des actifs des faillies de TAXI ÉNERGIE INC. (43-146726) et de GREBEC INC. (43-1577325), requiert, à l égard des biens ci-après décrits, des offres

Plus en détail

Nom du projet immobilier : Phase Adresse :

Nom du projet immobilier : Phase Adresse : CONTRAT PRÉLIMINAIRE MAISON OU BÂTIMENT (IMMEUBLE) NON DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE contrat préliminaire N0 : 7171, RUE JEAN-TALON EST, BUREAU 200 MONTRÉAL (QUÉBEC) H1M 3N2 TÉLÉPHONE : 514 657-2333 NUMÉRO

Plus en détail

Règlement des prêts (Adopté par le Conseil d administration par la Résolution 1562, le 14 novembre 2013)

Règlement des prêts (Adopté par le Conseil d administration par la Résolution 1562, le 14 novembre 2013) Règlement des prêts (Adopté par le Conseil d administration par la Résolution 1562, le 14 novembre 2013) Edition mise à jour en novembre 2014 CHAPITRE 1 er Objet du Règlement des prêts ARTICLE 1.1 Objet

Plus en détail

DEVLETIAN & ASSOCIÉS INC. SYNDIC À LA FAILLITE DE : YVES GILBERT. CONDITIONS DE VENTE

DEVLETIAN & ASSOCIÉS INC. SYNDIC À LA FAILLITE DE : YVES GILBERT. CONDITIONS DE VENTE DEVLETIAN & ASSOCIÉS INC. SYNDIC À LA FAILLITE DE : YVES GILBERT. CONDITIONS DE VENTE 1. Vendeur : DEVLETIAN & ASSOCIÉS INC. (ci-après appelé le «vendeur» ou le «syndic»), en sa qualité de syndic dans

Plus en détail

DEMANDE DE SOUMISSIONS

DEMANDE DE SOUMISSIONS DEMANDE DE SOUMISSIONS Pierre Roy & Associés inc. (ci-après le «Séquestre») a été nommée séquestre aux biens de 7319983 Canada inc. (Système APM 2010) (ci-après «APM») par le tribunal en vertu d une ordonnance

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 170-2004

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 170-2004 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 170-2004 RÈGLEMENT CONCERNANT L'IMPOSITION DE LA TAXE FONCIÈRE, DES TAXES FONCIÈRES SPÉCIALES ET DES COMPENSATIONS SUR CERTAINS IMMEUBLES ET FIXANT LE TAUX

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 1075 RÈGLEMENT RELATIF AUX SYSTÈMES D ALARME INCENDIE ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 1038

RÈGLEMENT NUMÉRO 1075 RÈGLEMENT RELATIF AUX SYSTÈMES D ALARME INCENDIE ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 1038 RÈGLEMENTS DE LA VILLE DE MONT-SAINT-HILAIRE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONT-SAINT-HILAIRE RÈGLEMENT NUMÉRO 1075 RÈGLEMENT RELATIF AUX SYSTÈMES D ALARME INCENDIE ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 1038

Plus en détail

CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES

CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES COLLECTE SÉLECTIVE DEVIS NORMALISÉ FOURNITURE DE SERVICES CAHIER DES GARANTIES ET ASSURANCES PRÉPARÉ PAR : MRC DE DRUMMOND NOVEMBRE 2004 DEVIS NORMALISÉ FOURNITURE DE SERVICES CAHIER DES GARANTIES & ASSURANCES

Plus en détail

ANNEXE A FIDUCIES DE LA CONVENTION MODÈLE

ANNEXE A FIDUCIES DE LA CONVENTION MODÈLE ANNEXE A FIDUCIES DE LA CONVENTION MODÈLE Et il est par ces présentes déclaré que lesdits fiduciaires et leurs successeurs ou le fiduciaire ou les fiduciaires en fonction présentement dans les fiducies

Plus en détail

DEMANDE DE SOUMISSIONS

DEMANDE DE SOUMISSIONS DEMANDE DE SOUMISSIONS PIERRE ROY & ASSOCIÉS INC., syndic de l actif d (41-1910681), requiert, à l égard des biens énumérés ci-dessous, des offres d achat ou des offres de les vendre pour le compte de

Plus en détail

LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES,

LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES, DIRECTIVE DU CONSEIL du 22 février 1990 modifiant la directive 87/102/CEE relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres en matière de crédit

Plus en détail

Nom du projet immobilier :

Nom du projet immobilier : CONTRAT PRÉLIMINAIRE COPROPRIÉTÉ DIVISE RÉSIDENTIELLE contrat préliminaire N0 : 7171, RUE JEAN-TALON EST, BUREAU 200 MONTRÉAL (QUÉBEC) H1M 3N2 TÉLÉPHONE : 514 657-2333 NUMÉRO SANS FRAIS : 1 855 657-2333

Plus en détail

L E G0UVERNEMENT DU ROYAUME DU MAROC ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE, dénommés ci-après "Parties Contractantes":

L E G0UVERNEMENT DU ROYAUME DU MAROC ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE, dénommés ci-après Parties Contractantes: ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DU MAROC ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE, CONCERNANT L'ENCOURAGEMENT ET LA PROTECTION RECIPROQUES DES INVESTISSEMENTS. L E G0UVERNEMENT DU

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE

LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE LIGNES DIRECTRICES POUR L'ÉTABLISSEMENT D'UNE ENTENTE SUR LA COPROPRIÉTÉ D'UNE ASSURANCE-VIE Les présentes lignes directrices sont fournies par la SUN LIFE DU CANADA, COMPAGNIE D'ASSURANCE-VIE, pour les

Plus en détail

Titre premier : des résidences immobilières de promotion touristique

Titre premier : des résidences immobilières de promotion touristique Dahir n 1-08-60 du 17 joumada I 1429 portant promulgation de la loi n 01-07 édictant des mesures particulières relatives aux résidences immobilières de promotion touristique et modifiant et complétant

Plus en détail

Contrat de maintenance de logiciel

Contrat de maintenance de logiciel Page 1 de 5 Contrat de maintenance de logiciel ENTRE LES SOUSSIGNÉS : La société Service Info-Rapide Inc. ci-après dénommée «Le mainteneur» d'une part, ET La société ci-après dénommée «Le client» d'autre

Plus en détail

A une session régulière du conseil de la susdite municipalité tenue au lieu et à l heure habituelle des sessions ce 9 septembre 2013.

A une session régulière du conseil de la susdite municipalité tenue au lieu et à l heure habituelle des sessions ce 9 septembre 2013. Municipalité Paroisse Saint-Jules Province de Québec A une session régulière du conseil de la susdite municipalité tenue au lieu et à l heure habituelle des sessions ce 9 septembre 2013. Conformément aux

Plus en détail

c) Pour garantir le remboursement du prêt, le débiteur offre au créancier de lui consentir les garanties suivantes.

c) Pour garantir le remboursement du prêt, le débiteur offre au créancier de lui consentir les garanties suivantes. Cet acte de garantie a été conçu pour répondre aux trois situations suivantes : - pour garantir simplement un prêt qui n est pas à risque partagé; - pour garantir un prêt, qui n est pas à risque partagé,

Plus en détail

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993 COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS 17 juin 1993 Modifié le 20 octobre 2000, le 19 octobre 2001, le 18 octobre 2002, le 17 octobre 2003, le 13 octobre 2006, le 26 octobre 2007, le 29 octobre

Plus en détail

4./4/14 DE DROIT AÉRIEN. (Montréal, 26 CONVENTION SURVENANT. (12 pages) 14-1044 DCTC_WP_DCTC_

4./4/14 DE DROIT AÉRIEN. (Montréal, 26 CONVENTION SURVENANT. (12 pages) 14-1044 DCTC_WP_DCTC_ DCTC Doc n o 33 4./4/14 CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE DROIT AÉRIEN (Montréal, 26 mars 4 avril 2014) TEXTE REFONDU DE LA CONVENTION RELATIVE AUX INFRACTIONS ET À CERTAINS AUTRES ACTES SURVENANT À BORD DES

Plus en détail

Article 6 Article 7 Article 8

Article 6 Article 7 Article 8 Loi n 98-4 du 2 février 1998, relative aux sociétés de recouvrement des créances telle que modifiée par les textes subséquents et notamment la loi n 2003-42 du 9 juin 2003. Article premier- La présente

Plus en détail

Lot 1 Lot de mobilier de salon de coiffure comprenant: 6 fauteuils de coiffure; 3 fauteuils pour évier de coiffure et 3 éviers de coiffure.

Lot 1 Lot de mobilier de salon de coiffure comprenant: 6 fauteuils de coiffure; 3 fauteuils pour évier de coiffure et 3 éviers de coiffure. DEMANDE DE SOUMISSIONS BELHUMEUR PRONOVOST INC., syndic de l actif de, requiert, à l égard des biens ci-après décrits, des offres d achat ou des offres de les vendre pour le compte de l actif (les «soumissions»).

Plus en détail

KAHNAWAKE DESCRIPTION LOCALISATION HISTORIQUE FONCIER. 29 mai 1680 - NUMÉRO D'ENREGISTREMENT 5481-169

KAHNAWAKE DESCRIPTION LOCALISATION HISTORIQUE FONCIER. 29 mai 1680 - NUMÉRO D'ENREGISTREMENT 5481-169 DESCRIPTION La réserve de Kahnawake est constituée d'une partie du lot 1 du cadastre de la seigneurie du Sault-Saint-Louis. Elle s'étend sur 4 805 hectares. LOCALISATION La réserve est située à 8 kilomètres

Plus en détail

CONTRAT DE DISTRIBUTION ET:... (ci-après appelé(e) "le distributeur") (le fabricant et le distributeur ci-après collectivement appelés "les parties")

CONTRAT DE DISTRIBUTION ET:... (ci-après appelé(e) le distributeur) (le fabricant et le distributeur ci-après collectivement appelés les parties) CONTRAT DE DISTRIBUTION ENTRE: OSMOSE INTÉRACTIF INC. 126 BÉLANGER, ST-OMER, QC, G0C 2Z0 REPRÉSENTÉ PAR ANDRÉ-FRANCOIS LANDRY 1 (418) 364-6481 ANDREFRANCOIS@GLOBETROTTER.NET (ci-après appelé(e) "le fabricant")

Plus en détail

ACCORD CONSTITUTIF DE LA BANQUE INTERAMÉRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

ACCORD CONSTITUTIF DE LA BANQUE INTERAMÉRICAINE DE DÉVELOPPEMENT ACCORD CONSTITUTIF DE LA BANQUE INTERAMÉRICAINE DE DÉVELOPPEMENT ACCORD CONSTITUTIF DE LA BANQUE INTERAMÉRICAINE DE DÉVELOPPEMENT 2 ACCORD CONSTITUTIF DE LA BANQUE INTERAMÉRICAINE DE DÉVELOPPEMENT L'Accord

Plus en détail

(ENTENTE SAUVEGARDE EN LIGNE)

(ENTENTE SAUVEGARDE EN LIGNE) (ENTENTE SAUVEGARDE EN LIGNE) L AN DEUX MILLE, le (DATE) DEVANT Me (nom du notaire), notaire à (ville), Province de Québec. COMPARAISSENT : (NOM DU FOURNISSEUR), compagnie dûment constituée en vertu de

Plus en détail

SECTION D CAUTIONNEMENTS ET ASSURANCES. E30125.secd

SECTION D CAUTIONNEMENTS ET ASSURANCES. E30125.secd SECTION D CAUTIONNEMENTS ET ASSURANCES E30125.secd SECTION D - GARANTIES ET ASSURANCES 1.0 Les soumissionnaires sont invités à se procurer le document suivant : Devis normalisés NQ 1809-952 Travaux de

Plus en détail

CONTRAT D ENTIERCEMENT

CONTRAT D ENTIERCEMENT CONTRAT D ENTIERCEMENT INTRODUCTION ET MISE EN GARDE : Il est primordial de noter que le présent contrat type ne peut s appliquer à toute situation. Ce contrat type s applique à un scénario ponctuel et

Plus en détail

RÉGLEMENTATION D URBANISME

RÉGLEMENTATION D URBANISME RÉGLEMENTATION D URBANISME RÈGLEMENT INTERDISANT L IMMOBILISATION OU LE STATIONNEMENT DE CERTAINS TYPES DE VÉHICULES ROUTIERS SUR LES RUES, AVENUES ET TERRAINS DE STATIONNEMENT DE LA MUNICIPALITÉ P A R

Plus en détail

PROJET-ACCORD SUR L'ENCOURAGEMENT ET LA PROTECTION RECIPROQUE DES INVESTISSEMENTS ENTRE LE BURKINA FASO ET LE ROYAUME DES PAYS-BAS

PROJET-ACCORD SUR L'ENCOURAGEMENT ET LA PROTECTION RECIPROQUE DES INVESTISSEMENTS ENTRE LE BURKINA FASO ET LE ROYAUME DES PAYS-BAS PROJET-ACCORD SUR L'ENCOURAGEMENT ET LA PROTECTION RECIPROQUE DES INVESTISSEMENTS ENTRE LE BURKINA FASO ET LE ROYAUME DES PAYS-BAS Le Burkina Faso et le Royaume des Pays-Bas, (Ci-après dénommés "les Parties

Plus en détail

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DE L OIT TURIN RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS D EMPLOI DU PERSONNEL ENGAGÉ POUR LES PÉRIODES DE COURTE DURÉE

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DE L OIT TURIN RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS D EMPLOI DU PERSONNEL ENGAGÉ POUR LES PÉRIODES DE COURTE DURÉE CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DE L OIT TURIN RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS D EMPLOI DU PERSONNEL ENGAGÉ POUR LES PÉRIODES DE COURTE DURÉE Mai 1997 Règle TABLE DES MATIERES Page Fondement et champ

Plus en détail

ENTENTE RELATIVE A L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE "REGIE D'AQUEDUC DE GRAND PRE" ENTRE le village de Maskinongé, ci-après appelée "Maskinongé",

ENTENTE RELATIVE A L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE REGIE D'AQUEDUC DE GRAND PRE ENTRE le village de Maskinongé, ci-après appelée Maskinongé, QUEBEC MUNICIPALITE REGIONALE DE COMTE DE MASKINONGE ENTENTE RELATIVE A L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE "REGIE D'AQUEDUC DE GRAND PRE" ENTRE le village de Maskinongé, ci-après appelée "Maskinongé", la municipalité

Plus en détail

EXEMPLE D'ENTENTE AVEC UN AGENT MANUFACTURIER

EXEMPLE D'ENTENTE AVEC UN AGENT MANUFACTURIER EXEMPLE D'ENTENTE AVEC UN AGENT MANUFACTURIER Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Benoît Tremblay avec la collaboration de Gaétan Lavoie, Pierre Léveillé et Jean Fauteux

Plus en détail

Nom de l acheteur 1. Adresse de l acheteur 1. Adresse de l acheteur 1 (suite) Nom de l acheteur 2. Adresse de l acheteur 2

Nom de l acheteur 1. Adresse de l acheteur 1. Adresse de l acheteur 1 (suite) Nom de l acheteur 2. Adresse de l acheteur 2 PROMESSE D ACHAT 1. IDENTIFICATION DES PARTIES Par : Nom de l acheteur 1 Adresse de l acheteur 1 Adresse de l acheteur 1 (suite) et Nom de l acheteur 2 Adresse de l acheteur 2 Adresse de l acheteur 2 (suite)

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES INVESTMENT INDUSTRY REGULATORY ORGANIZATION OF CANADA

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES INVESTMENT INDUSTRY REGULATORY ORGANIZATION OF CANADA ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES INVESTMENT INDUSTRY REGULATORY ORGANIZATION OF CANADA CONVENTION UNIFORME DE SUBORDINATION DE PRÊT Borden Ladner Gervais s.r.l.,

Plus en détail

CODE DE CONDUITE POUR LES AGENTS DE COMMERCIALISATION DE GAZ

CODE DE CONDUITE POUR LES AGENTS DE COMMERCIALISATION DE GAZ CODE DE CONDUITE POUR LES AGENTS DE COMMERCIALISATION DE GAZ Règlement fait au titre de la partie 6 de la Loi sur la distribution du gaz de 1999 Commission des entreprises de service public du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

CONTRAT D ACQUISITION PAR DONATION

CONTRAT D ACQUISITION PAR DONATION CONTRAT D ACQUISITION PAR DONATION NOM LÉGAL INTERVENU ENTRE COORDONNÉES ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL TÉLÉPHONE COURRIEL Représenté au présent contrat par, dûment autorisé, ci-appelé INSTITUTION

Plus en détail

1. OPÉRATIONS D ARPENTAGE 2.DÉSIGNATION DU BIEN-FONDS 4. TITRE DE PROPRIÉTÉ 5. HISTORIQUE CADASTRAL

1. OPÉRATIONS D ARPENTAGE 2.DÉSIGNATION DU BIEN-FONDS 4. TITRE DE PROPRIÉTÉ 5. HISTORIQUE CADASTRAL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CIRCONSCRIPTION FONCIÈRE DE MONTRÉAL CADASTRE DU QUÉBEC LOTS : 4 240 113 (PARTIE PRIVATIVE) 4 240 109 (PARTIE COMMUNE) CERTIFICAT DE LOCALISATION Dossier S-35 191-6 Je, soussigné,

Plus en détail

Formule de legs et clauses proposées aux fins d utilisation par les avocats et les notaires

Formule de legs et clauses proposées aux fins d utilisation par les avocats et les notaires 1 Description La préparation d un testament est un geste important et l inclusion d une clause de don rédigée en bonne et due forme l est tout autant. À la fois pour que les volontés du testateur s y trouvent

Plus en détail

No. 10201. DENMARK and CHAD

No. 10201. DENMARK and CHAD DENMARK and CHAD Agreement regarding a Danish Government loan (with annex, exchange of letters and memorandum). Signed at Copen hagen on 31 July 1969 Authentic text: French. Registered by Denmark on 15

Plus en détail

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER ASSURANCE DÉGAGEMENT DE RESPONSABILITÉ DE L ENTREPRISE L assurance est fournie par la Royal & Sun Alliance du Canada,

Plus en détail

PRÊTS PAPLT (MAISONS MOBILES)

PRÊTS PAPLT (MAISONS MOBILES) INSTRUCTIONS POUR COMPLÉTER L'HYPOTHÈQUE MOBILIERE SANS DEPOSSESSION (PERSONNES PHYSIQUES) (Formule 50805) PRÊTS PAPLT (MAISONS MOBILES) (1) Compléter la clause 1.1 (a) (1) en insérant la date de signature

Plus en détail

RÈGLEMENT #006-2013 SERVICE D INCENDIE

RÈGLEMENT #006-2013 SERVICE D INCENDIE CANADA PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE LOW RÈGLEMENT #006-2013 SERVICE D INCENDIE Abrogeant et remplaçant tout règlement existant concernant l'établissement d'un service de la protection contre l'incendie

Plus en détail

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF»

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» ENTRE. Agissant en qualité de cédants des biens et des droits immobiliers ci-après énoncés ET MAÎTRE AVOCAT au Barreau de Domicilié au

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL LES STATUTS ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS

SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL LES STATUTS ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL LES STATUTS ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS Dépôt et enregistrement : 14 janvier 1982 LES STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Documentation de base 5 A 71

Documentation de base 5 A 71 Documentation de base 5 A 71 CHAPITRE PREMIER CHAMP D'APPLICATION DE L'OBLIGATION DE DÉCLARER SECTION 1 Contrats de prêts à déclarer A. PRINCIPE 1L'article 242 ter 3 du CGI soumet à déclaration tous les

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PLAISANCE COMTÉ DE PAPINEAU ÉTAT DES ACTIVITÉS FINANCIÈRES

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PLAISANCE COMTÉ DE PAPINEAU ÉTAT DES ACTIVITÉS FINANCIÈRES PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PLAISANCE COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT #389-09 ADOPTION DU BUDGET 2010 Concernant l'imposition des taxes foncières, taxes spéciales, compensations pour la cueillette des

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO L-10518. Adopté le 5 mai 2003

RÈGLEMENT NUMÉRO L-10518. Adopté le 5 mai 2003 PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L'ACHIGAN RÈGLEMENT NUMÉRO 229-1984 ET SES AMENDEMENTS

PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L'ACHIGAN RÈGLEMENT NUMÉRO 229-1984 ET SES AMENDEMENTS PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L'ACHIGAN RÈGLEMENT NUMÉRO 229-1984 ET SES AMENDEMENTS CONCERNANT LES CHIENS Attendu que le nombre de chiens errants dans les limites

Plus en détail

Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE. Association du personnel de l École Polytechnique

Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE. Association du personnel de l École Polytechnique Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE Association du personnel de l École Polytechnique 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Afin de ne pas alourdir le texte, tous les termes faisant référence à des personnes

Plus en détail

L'INDUSTRIELLE-ALLIANCE, COMPAGNIE D'ASSURANCE SUR LA VIE

L'INDUSTRIELLE-ALLIANCE, COMPAGNIE D'ASSURANCE SUR LA VIE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL ASSURANCEVIE, POLICE NO 2364-G L'INDUSTRIELLE-ALLIANCE, COMPAGNIE D'ASSURANCE SUR LA VIE Renseignements généraux 1. Définitions 2. Commencement de l'assurance 3. Montant de l'assurance

Plus en détail

LOI (1881) SUR LA CONVERSION ET L'AMORTISSEMENT DE LA DETTE PUBLIQUE

LOI (1881) SUR LA CONVERSION ET L'AMORTISSEMENT DE LA DETTE PUBLIQUE LOI (1881) SUR LA CONVERSION ET L'AMORTISSEMENT DE LA DETTE PUBLIQUE Revised Edition Showing the law as at 31 August 2004 This is a revised edition of the law Loi (1881) sur la conversion et l'amortissement

Plus en détail

Société Canadienne d'écologie et d'évolution/canadian Society for Ecology and Evolution

Société Canadienne d'écologie et d'évolution/canadian Society for Ecology and Evolution Les règlements administratifs établissent les règles de fonctionnement de : Société Canadienne d'écologie et d'évolution/canadian Society for Ecology and Evolution (l'organisation) Il est décrété que les

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE ST-PIERRE-DE-LA-RIVIÈRE-DU-SUD PROCES VERBAL SESSION ORDINAIRE TENUE LE LUNDI 04 AOUT 2014. Les élus suivants :

MUNICIPALITÉ DE ST-PIERRE-DE-LA-RIVIÈRE-DU-SUD PROCES VERBAL SESSION ORDINAIRE TENUE LE LUNDI 04 AOUT 2014. Les élus suivants : MUNICIPALITÉ DE ST-PIERRE-DE-LA-RIVIÈRE-DU-SUD PROCES VERBAL SESSION ORDINAIRE TENUE LE LUNDI 04 AOUT 2014 PROCES VERBAL SESSION ORDINAIRE du conseil de la Municipalité de St-Pierre de la Rivière du sud

Plus en détail

COUR SUPÉRIEURE SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L HONORABLE RAYMOND W. PRONOVOST, J.C.S.

COUR SUPÉRIEURE SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L HONORABLE RAYMOND W. PRONOVOST, J.C.S. COUR SUPÉRIEURE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE SAINT-MAURICE N : 410-11-002435-152 DATE : 17 Mars 2015 SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L HONORABLE RAYMOND W. PRONOVOST, J.C.S. DANS L AFFAIRE DE LA MISE

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 1 er novembre 2008 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Diplôme : Licence,

Plus en détail

564-2010 2010-08-19 670-2012 2012-02-20. Codification administrative

564-2010 2010-08-19 670-2012 2012-02-20. Codification administrative PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI REGLEMENT 33-2002 CONCERNANT LES SYSTEMES D ALARME ADOPTE PAR LE CONSEIL MUNICIPAL LE DIX-NEUF AOUT DEUX MILLE DEUX ET MODIFIE PAR LES REGLEMENTS SUIVANTS: Numéro Date

Plus en détail

OFFRE D ACHAT IMMEUBLE DE RAPPORT

OFFRE D ACHAT IMMEUBLE DE RAPPORT OFFRE D ACHAT IMMEUBLE DE RAPPORT Les modèles de documents sur ce site sont à titre de référence seulement ; ils peuvent être modifiés par les parties, notamment en ce qui concerne les conditions et les

Plus en détail

ATTENDU QU un montant de 43 543 $ est à pourvoir pour l année 2015, par l ensemble des contribuables de la Municipalité pour la solidarité sociale;

ATTENDU QU un montant de 43 543 $ est à pourvoir pour l année 2015, par l ensemble des contribuables de la Municipalité pour la solidarité sociale; PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ D EASTMAN RÈGLEMENT 2015-01 FIXANT, POUR L ANNÉE 2015, LES TAUX DE TAXES, DE TARIFICATION POUR LES SERVICES, LES MODALITÉS DE PAIEMENT DES TAXES ET DES

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juin 2011 www.oc.gov.ma

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juin 2011 www.oc.gov.ma ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE Juin 2011 www.oc.gov.ma S O M M A I R E INTRODUCTION ---------------------------------------------------------------3

Plus en détail

LE CONTRAT DE VIE COMMUNE

LE CONTRAT DE VIE COMMUNE LE CONTRAT DE VIE COMMUNE CLAUSES À PRENDRE EN CONSIDÉRATION INTRODUCTION Cette liste a pour objectif de servir d aide-mémoire dans la rédaction d un contrat de vie commune. Elle doit être lue avec la

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE ENTRE CONSEIL SCOLAIRE CENTRE-EST (THE EAST CENTRAL FRANCOPHONE EDUCATION REGION NO. 3) THE ALBERTA TEACHERS' ASSOCIATION

CONVENTION COLLECTIVE ENTRE CONSEIL SCOLAIRE CENTRE-EST (THE EAST CENTRAL FRANCOPHONE EDUCATION REGION NO. 3) THE ALBERTA TEACHERS' ASSOCIATION CONVENTION COLLECTIVE ENTRE CONSEIL SCOLAIRE CENTRE-EST (THE EAST CENTRAL FRANCOPHONE EDUCATION REGION NO. 3) ET THE ALBERTA TEACHERS' ASSOCIATION TABLE DES MATIÈRES ARTICLENO. TITRE PAGE NO. TABLE DES

Plus en détail

ACTE AUTHENTIQUE DE VENTE (BIEN IMMOBILIER)

ACTE AUTHENTIQUE DE VENTE (BIEN IMMOBILIER) SIGNE ENTRE LES PARTIES PAR : ACTE AUTHENTIQUE DE VENTE (BIEN IMMOBILIER) Adresse : (Le «VENDEUR») Et Adresse : («L ACQUÉREUR») 1. TITRES DES CLAUSES Les clauses du présent accord sont désignées par des

Plus en détail

Accord relatif au Programme Développeurs et Partenaires Solutions HP

Accord relatif au Programme Développeurs et Partenaires Solutions HP Accord relatif au Programme Développeurs et Partenaires Solutions HP Entre Le Partenaire Solution ci-après désigné "Partenaire Solution" et HEWLETT-PACKARD GmbH DSPP Herrenberger Straße 140 71034 Böblingen

Plus en détail

RÈGLEMENT D ARBITRAGE ENTRE LA BANQUE DES RÈGLEMENTS INTERNATIONAUX ET DES PARTIES PRIVÉES

RÈGLEMENT D ARBITRAGE ENTRE LA BANQUE DES RÈGLEMENTS INTERNATIONAUX ET DES PARTIES PRIVÉES RÈGLEMENT D ARBITRAGE ENTRE LA BANQUE DES RÈGLEMENTS INTERNATIONAUX Date d entrée en vigueur: le 23 mars 2001 ET DES PARTIES PRIVÉES Champ d application et définitions Article 1 1. Le présent Règlement

Plus en détail

REGLEMENT NUMÉRO 1816

REGLEMENT NUMÉRO 1816 C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BROME-MISSISQUOI COWANSVILLE REGLEMENT NUMÉRO 1816 DÉCRÉTANT L IMPOSITION DES DIVERS TAUX DE TAXATION, AUTRES COMPENSATIONS AINSI QUE LEUR MODE DE PAIEMENT (EXERCICE

Plus en détail

ADOPTION DU RÈGLEMENT # 341-2000 SECTION 1 DISPOSITIONS APPLICABLES PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC

ADOPTION DU RÈGLEMENT # 341-2000 SECTION 1 DISPOSITIONS APPLICABLES PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC PROVINCE DE QUÉBEC PAROISSE DE SAINT-CÔME SAINT-CÔME, CO. BERTHIER ADOPTION DU RÈGLEMENT # 341-2000 AYANT POUR EFFET DE RÉGLEMENTER LES ANIMAUX. Modifié par 430-2007 et 465-2010 ATTENDU QU le Conseil désire

Plus en détail

CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES

CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES Art. 1 Généralités 1.1 Ces Conditions Générales ont été élaborées afin d'être appliquées avec les Conditions Particulières

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION Avec réexpédition du courrier

CONTRAT DE DOMICILIATION Avec réexpédition du courrier CONTRAT DE DOMICILIATION Avec réexpédition du courrier La Société LOCADRESS, S.A.R.L. au capital de 8.000 uros, dont le siège est fixé à SAINT-MARTIN (Antilles Françaises) 8 Immeuble "Le Colibri", 5 rue

Plus en détail

LIBÉRALITÉS ET FORMALITÉS ADMINISTRATIVES

LIBÉRALITÉS ET FORMALITÉS ADMINISTRATIVES LIBÉRALITÉS ET FORMALITÉS ADMINISTRATIVES Une association ou une fondation reconnue d'utilité publique ou simplement déclarée ayant pour but la bienfaisance, l'assistance, la recherche scientifique ou

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 2009-221 - REFONDU MODIFIÉ PAR 2012-266 RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX (CHIENS ET CHATS)

RÈGLEMENT NO 2009-221 - REFONDU MODIFIÉ PAR 2012-266 RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX (CHIENS ET CHATS) PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BEAUCEVILLE RÈGLEMENT NO 2009-221 - REFONDU MODIFIÉ PAR 2012-266 RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX (CHIENS ET CHATS) À une séance des Membres du Conseil de la Ville de Beauceville

Plus en détail

ÉTABLISSANT LES TAUX DE TAXATION, LES TAUX DE TARIFICATION DES SERVICES AINSI QUE LES TAUX D INTÉRÊT ET LES VERSEMENTS POUR 2014

ÉTABLISSANT LES TAUX DE TAXATION, LES TAUX DE TARIFICATION DES SERVICES AINSI QUE LES TAUX D INTÉRÊT ET LES VERSEMENTS POUR 2014 RÈGLEMENT NUMÉRO 339-2013 ÉTABLISSANT LES TAUX DE TAXATION, LES TAUX DE TARIFICATION DES SERVICES AINSI QUE LES TAUX D INTÉRÊT ET LES VERSEMENTS POUR 2014 ATTENDU QU en vertu des dispositions des articles

Plus en détail

No. 200-36-000070-953 QUÉBEC, ce 29 septembre 1995 J U G E M E N T

No. 200-36-000070-953 QUÉBEC, ce 29 septembre 1995 J U G E M E N T C A N A D A Province de Québec District de Québec Cour Supérieure (Chambre criminelle) No. 200-36-000070-953 QUÉBEC, ce 29 septembre 1995 SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L'Honorable ANDRÉ TROTIER, J.C.S. (JT0187)

Plus en détail

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada Le présent certificat est émis en vertu de la POLICE DE RENTE COLLECTIVE FONDS DE REVENU STABLE MD établie en faveur de LA COMPAGNIE TRUST ROYAL

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION

CONTRAT DE DOMICILIATION CONTRAT DE DOMICILIATION La Société "LOCADRESS", S.A.R.L. au capital de 8.000 uros, dont le siège est fixé à SAINT-MARTIN (Antilles Françaises) Immeuble "Le Colibri", 5 rue du Général de Gaulle, Marigot,

Plus en détail

Les lignes directrices pour les anciens avocats dont les permis ont été révoqués ou qui ont eu la permission de démissionner

Les lignes directrices pour les anciens avocats dont les permis ont été révoqués ou qui ont eu la permission de démissionner Les lignes directrices pour les anciens avocats dont les permis ont été révoqués ou qui ont eu la permission de démissionner GÉNÉRALITÉ 1. (1) Dans cette ligne directrice, a) «ancien avocat» S'entend d'un

Plus en détail

CHAPITRE 13. Les normes contenues dans ce chapitre s appliquent à toutes les zones.

CHAPITRE 13. Les normes contenues dans ce chapitre s appliquent à toutes les zones. CHAPITRE 13 LE STATIONNEMENT HORS-RUE 109. Domaine d application Les normes contenues dans ce chapitre s appliquent à toutes les zones. Les normes contenues dans ce chapitre s appliquent à toute nouvelle

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juillet 2012 www.oc.gov.ma

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juillet 2012 www.oc.gov.ma ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE Juillet 2012 www.oc.gov.ma S O M M A I R E INTRODUCTION ---------------------------------------------------------------3

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DE MOINS DE 5 LOGEMENTS EXCLUANT LA COPROPRIÉTÉ

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DE MOINS DE 5 LOGEMENTS EXCLUANT LA COPROPRIÉTÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage est conclu avec une personne physique. 1. IDENTIFICATION DES PARTIES VIA CAPITALE DU MONT-ROYAL NOM DE L AGENCE DU CRTIER FORMULAIRE

Plus en détail

Le directeur général, la greffière et le trésorier sont présents.

Le directeur général, la greffière et le trésorier sont présents. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BOISBRIAND Séance spéciale du 16 décembre 2002 Séance spéciale du conseil de la Ville de Boisbriand tenue le 16 décembre 2002 à 20 h 30 dans la salle des délibérations du conseil

Plus en détail

JO-. Livre des Règlements de la Ville de Prévost PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PRÉVOST RÈGLEMENT SQ-905-2004 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D'ALARME

JO-. Livre des Règlements de la Ville de Prévost PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PRÉVOST RÈGLEMENT SQ-905-2004 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D'ALARME JO-. Livre des Règlements de la Ville de Prévost X p u s» / PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PRÉVOST RÈGLEMENT SQ-905-2004 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D'ALARME CONSIDÉRANT QUE le Conseil municipal désire réglementer

Plus en détail

Le Royaume des Pays-Bas et la République Algérienne Démocratique et Populaire, ci-après dénommés les Parties Contractantes,

Le Royaume des Pays-Bas et la République Algérienne Démocratique et Populaire, ci-après dénommés les Parties Contractantes, ACCORD SUR L'ENCOURAGEMENT ET LA PROTECTION RECIPROQUES DES INVESTISSEMENTS ENTRE LE ROYAUME DES PAYS-BAS ET LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Le Royaume des Pays-Bas et la République

Plus en détail

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N L AVANT-CONTRAT

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N L AVANT-CONTRAT Avec la collaboration des Instituts du C.S.N L AVANT-CONTRAT En principe, l'accord sur la chose et sur le prix vaut vente; mais toutes les conditions d'une vente sont rarement réunies lorsque les parties

Plus en détail

CONTRAT DE SERVICE D EXTERNALISATION DE DONNÉES DES NOTAIRES

CONTRAT DE SERVICE D EXTERNALISATION DE DONNÉES DES NOTAIRES CONTRAT DE SERVICE D EXTERNALISATION DE DONNÉES DES NOTAIRES Préparé et sous la responsabilité du Secrétariat de l Ordre Approuvé le : 20 février 2014 à la séance du Comité exécutif Mis à jour le : s/o

Plus en détail

Contrat de commande Œuvre musicale

Contrat de commande Œuvre musicale Contrat de commande Œuvre musicale Définitions Commande : Relation contractuelle conclue entre un Commanditaire et un Compositeur, pour un tarif prédéterminé, en vertu de laquelle une Œuvre musicale sera

Plus en détail