ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 17 mars 2005 *

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 17 mars 2005 *"

Transcription

1 FERÓN ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 17 mars 2005 * Dans l'affaire C-170/03, ayant pour objet une demande de décision préjudicielle au titre de l'article 234 CE, introduite par le Hoge Raad der Nederlanden (Pays-Bas), par décision du 11 avril 2003, parvenue à la Cour le 14 avril 2003, dans la procédure Staatssecretaris van Financiën contre J. H. M. Feron, LA COUR (première chambre), composée de M. P. Jann, président de chambre, MM. A. Rosas, K. Lenaerts, S. von Bahr (rapporteur) et K. Schiemann, juges, avocat général: M. M. Poiares Maduro, greffier: M me M.-F. Contet, administrateur principal, vu la procédure écrite et à la suite de l'audience du 18 mars 2004, * Langue de procédure: le néerlandais. I

2 considérant les observations présentées: ARRÊT DU AFFAIRE C-170/03 pour le gouvernement néerlandais, par M me S. Terstal, en qualité d'agent, pour la Commission des Communautés européennes, par MM. R. Lyal et H. van Vliet, en qualité d'agents, ayant entendu l'avocat général en ses conclusions à l'audience du 19 mai 2004, rend le présent Arrêt 1 La demande de décision préjudicielle porte sur l'interprétation des articles 1 er, paragraphe 2, sous c), et 3, premier alinéa, sous a), du règlement (CEE) n 918/83 du Conseil, du 28 mars 1983, relatif à l'établissement du régime communautaire des franchises douanières (JO L 105, p. 1). 2 Cette demande a été présentée dans le cadre d'un litige opposant M. Feron au Staatssecretaris van Financiën qui lui a refusé l'exonération d'une taxe pour une voiture mise à sa disposition par son employeur. I

3 FERON Le litige au principal et le cadre juridique 3 Selon la décision de renvoi, M. Feron a travaillé en Autriche en tant que salarié auprès d'océ Österreich GmbH (ci-après l'«employeur»). Du 18 octobre 1996 au 14 décembre 1997, cet employeur lui a mis, à titre exclusif, une voiture à disposition tant pour son usage personnel que pour les activités qu'il exerçait pour ledit employeur. Au cours de cette période, ce dernier était propriétaire de la voiture. Toutefois, dans le cadre de son transfert aux Pays-Bas, M. Feron a, le 15 décembre 1997, fait usage du droit de préemption qui lui a été accordé lors de la mise en service de ladite voiture et a racheté celle-ci à son employeur. En janvier 1998, M. Feron a quitté sa résidence en Autriche et s'est inscrit, le 10 février 1998, comme résident de la commune de Venlo (Pays-Bas). Les autorités néerlandaises ont refusé de lui accorder une exonération de la taxe sur les voitures de tourisme et les motos [(«belasting van personenauto's en motorrijwielen»), ci-après la «BPM»] pour ladite voiture. Le Gerechtshof te's-hertogenbosch, saisi en appel, a annulé ladite décision de refus, en octroyant à M. Feron une exonération de la BPM. Le Staatssecretaris van Financiën s'est pourvu en cassation devant le Hoge Raad der Nederlanden. 4 Ce dernier relève que, selon l'article 1 er, paragraphe 2, de la Wet op de belasting van personenauto's en motorrijwielen (loi relative à la taxe sur les voitures de tourisme et les motos) du 24 décembre 1992, la BPM est due lors de l'inscription d'une voiture de tourisme ou d'une moto au registre des immatriculations en vertu de la Wegenverkeerswet (loi sur la circulation routière) de Il résulte des dispositions combinées de l'article 14 de cette loi et des articles 2, paragraphe 2, et 4, paragraphes 1 et 4, de 1'Uitvoeringsbesluit belasting van personenauto's en motorrijwielen (arrêté d'exécution en matière de taxe sur les voitures de tourisme et les motos) du 24 décembre 1992, tel que modifié par l'arrêté du 14 novembre 1997, que la franchise de la taxe due lors de l'immatriculation de voitures de tourisme et de motos provenant de l'étranger et, notamment, d'un autre État membre est accordée au cas où ce véhicule bénéficierait, lors de sa mise en libre pratique, d'une franchise de droits de douane en application du règlement n 918/83. 5 La juridiction de renvoi observe que, en application de l'article 2 dudit règlement, la franchise de la BPM est octroyée pour un véhicule automobile à usage privé, au sens I

4 ARRÊT DU AFFAIRE C-170/03 de l'article 1 er, paragraphe 2, sous c), du même règlement, importé depuis l'étranger par une personne physique qui transfère sa résidence normale aux Pays-Bas, pour autant que ce véhicule ait été en la possession de l'intéressé et utilisé par lui pendant au moins six mois avant la date à laquelle il a cessé d'avoir sa résidence normale dans le pays de provenance, au sens de l'article 3, premier alinéa, sous a), du règlement n 918/83, et pour autant que le véhicule en question soit destiné à être utilisé aux mêmes fins au lieu de la nouvelle résidence normale de l'intéressé, conformément à l'article 3, premier alinéa, sous b), du même règlement. 6 Selon le Hoge Raad der Nederlanden, il résulte de la combinaison des articles 2 et 3 du règlement n 918/83 que la franchise s'applique aux biens qui ont été en la possession de l'intéressé, en tant que biens personnels, pendant au moins six mois. 7 La juridiction de renvoi considère que se pose une première question, consistant à savoir si un bien utilisé à la fois à des fins professionnelles et privées doit être considéré comme un bien personnel. 8 Elle indique que se pose également la question de savoir ce que signifie la notion de «possession» au sens de l'article 3, premier alinéa, sous a), du règlement n 918/83. Elle demande notamment si cette notion comprend le cas où l'on peut disposer du bien concerné en vertu d'un rapport juridique avec une autre personne, qui en est propriétaire et qui a mis ce bien à disposition dans le cadre de son entreprise, tout en en autorisant l'usage privé. Les questions préjudicielles 9 Par ordonnance du 11 avril 2003, le Hoge Raad der Nederlanden a décidé de surseoir à statuer et de poser à la Cour les questions préjudicielles suivantes: I

5 FERÓN «1) Y a-t-il lieu de considérer comme un bien personnel, au sens de l'article 1 er, paragraphe 2, sous c), du règlement [...] n 918/83 [...], une voiture de tourisme mise à la disposition d'une personne physique par son employeur et utilisée par ladite personne à des fins tant professionnelles que privées? 2) Y a-t-il lieu d'interpréter la disposition de l'article 3, sous a), de ce règlement, selon lequel un bien doit avoir été en la possession de l'intéressé au moins six mois avant la date à laquelle il a cessé d'avoir sa résidence normale dans le pays tiers de provenance, en ce sens que l'intéressé qui a eu le bien à sa disposition, que ce soit ou non à titre onéreux, dans le cadre des activités professionnelles qu'il exerce pour le propriétaire dudit bien en a la possession au sens de la disposition précitée? 3) La possibilité ou non pour l'intéressé d'acheter cette voiture de tourisme tout au long de la période de six mois a-t-elle une incidence sur la réponse à la deuxième question?» Sur les questions préjudicielles 10 Le règlement n 918/83 mentionné dans les questions posées concerne la franchise de droits communautaires à l'importation de pays tiers et il ne s'applique pas directement au litige au principal. En effet, les dispositions dudit règlement ne s'appliquent à ce litige qu'en vertu des dispositions du droit néerlandais, qui renvoie à celles du droit communautaire. 11 À cet égard, il suffit de rappeler que la Cour s'est à maintes reprises déclarée compétente pour statuer sur des demandes préjudicielles portant sur des I

6 ARRÊT DU AFFAIRE C-170/03 dispositions communautaires dans des situations dans lesquelles les faits au principal se situaient en dehors du champ d'application du droit communautaire, mais dans lesquelles lesdites dispositions de ce droit avaient été rendues applicables par le droit national (voir, notamment, arrêts du 17 juillet 1997, Leur-Blœm, C-28/95, Rec. p. I-4161, point 27; Giloy, C-130/95, Rec. p , point 23, et du 3 décembre 1998, Schoonbroodt, C-247/97, Rec. p. I-8095, point 14). 12 Il y a donc lieu de répondre aux questions posées. 13 Par ses trois questions, qu'il convient d'examiner ensemble, le Hoge Raad der Nederlanden demande si une voiture de tourisme, telle que celle en cause au principal, peut être considérée comme un bien personnel, conformément à l'article 1 er, paragraphe 2, sous c), du règlement n 918/83, susceptible de bénéficier d'une franchise douanière en vertu des articles 2 et 3 dudit règlement. 14 À cet égard, il y a lieu de préciser qu'il résulte d'une lecture combinée de ces dispositions que, afin de pouvoir bénéficier de ladite franchise douanière, le bien personnel doit, en règle générale, avoir été en la possession de l'intéressé et utilisé par lui, en tant que bien personnel, pendant au moins six mois avant la date à laquelle il a cessé d'avoir sa résidence normale dans le pays de provenance. En outre, le bien personnel doit être destiné à être utilisé au même usage au lieu de la nouvelle résidence normale de l'intéressé. 15 Au sens de l'article 1 er, paragraphe 2, sous c), du règlement n 918/83, on entend par «biens personnels» les biens affectés à l'usage personnel des intéressés ou aux besoins de leur ménage, notamment les véhicules automobiles à usage privé. I

7 FERÓN 16 En l'occurrence, la voiture a été mise à la disposition de M. Feron du 18 octobre 1996 au 14 décembre 1997 par l'employeur de celui-ci, à la fois pour son usage personnel et aux fins des activités qu'il exerçait pour ledit employeur. 17 La question de savoir si un bien utilisé à ces deux fins pendant une période de six mois avant le transfert de résidence de M. Feron peut être considéré comme un bien personnel n'a pas été explicitement tranchée par le règlement n 918/ Or, une telle possibilité n'est pas contraire à l'économie ou aux objectifs dudit règlement. 19 D'une part, l'article 1 er, paragraphe 2, sous c), du règlement n 918/83 prévoit explicitement que certains biens nécessaires à l'exercice de la profession de l'intéressé peuvent être considérés comme des biens personnels. 20 D'autre part, selon cette même disposition, il est avant tout essentiel que les biens personnels ne traduisent, par leur nature ou leur quantité, aucune préoccupation d'ordre commercial. 21 En l'absence d'une disposition explicite en ce sens, un usage personnel exclusif ne saurait dès lors être considéré comme nécessaire en toutes circonstances pour qu'un bien soit considéré comme étant un bien personnel au sens du règlement n 918/ Une voiture de tourisme, telle que celle en cause au principal, utilisée tant à des fins privées qu'à des fins professionnelles doit également pouvoir être considérée comme un tel bien personnel. I

8 ARRÊT DU AFFAIRE C-170/03 23 Par ailleurs, la voiture de tourisme en cause au principal a été, le 15 décembre 1997, rachetée à l'employeur par M. Feron et a été affectée, selon la décision de renvoi, à l'usage personnel exclusif de celui-ci après l'importation de ladite voiture dans le nouvel État de résidence de cette personne. 24 Il en résulte qu'une voiture de tourisme, telle que celle en cause au principal, doit être considérée comme un bien personnel utilisé par l'intéressé pendant au moins six mois avant la date à laquelle ce dernier a cessé d'avoir sa résidence normale dans le pays de provenance et destiné à être utilisé au même usage au lieu de la nouvelle résidence normale de l'intéressé, au sens du règlement n 918/ Il y a lieu d'examiner si une voiture, telle que celle en cause au principal, peut être considérée comme ayant été en la possession de l'intéressé pendant ladite période de six mois. 26 À cet égard, il découle des exigences tant de l'application uniforme du droit communautaire que du principe d'égalité que les termes d'une disposition du droit communautaire qui ne comporte aucun renvoi exprès au droit des États membres pour déterminer son sens et sa portée doivent normalement trouver, dans toute la Communauté, une interprétation autonome et uniforme (arrêts du 18 janvier 1984, Ekro, 327/82, Rec. p. 107, point 11; du 19 septembre 2000, Linster, C-287/98, Rec. p , point 43, et du 9 novembre 2000, Yiadom, C-357/98, Rec. p. I-9265, point 26). 27 II s'ensuit que la notion de «possession» visée à l'article 3 du règlement n 918/83 doit faire l'objet d'une interprétation autonome. I

9 FERÓN 28 Ainsi que le relève M. l'avocat général au point 81 de ses conclusions, ladite notion se caractérise, dans les différents ordres juridiques, notamment par le contrôle exercé par une personne sur une chose, indépendamment du fait que cette personne en soit ou non le propriétaire. 29 L'utilisation de ce terme dans le règlement n 918/83 implique que la franchise ne doit pas être limitée aux biens qui faisaient partie du patrimoine de l'intéressé pendant au moins six mois avant le changement de domicile mais concerne également les autres biens sur lesquels l'intéressé exerçait, pendant cette même période, un contrôle effectif et réel. 30 En l'occurrence, l'employeur avait mis la voiture de tourisme en cause à l'entière et exclusive disposition de M. Feron et avait accordé à celui-ci un droit de préemption sur cette voiture. 31 À la lumière de ces circonstances, il apparaît que M. Feron exerçait un contrôle effectif et réel sur ladite voiture et que celle-ci se trouvait dès lors en sa possession pendant au moins six mois avant la date à laquelle il a cessé d'avoir sa résidence normale dans le pays de provenance. 32 Compte tenu de ce qui précède, il convient de répondre aux questions posées qu'une voiture de tourisme, telle que celle en cause au principal, est considérée comme un bien personnel, au sens de l'article 1 er, paragraphe 2, sous c), du règlement n 918/83, susceptible de bénéficier d'une franchise douanière en vertu des articles 2 et 3 de ce règlement. I

10 ARRÊT DU AFFAIRE C-170/03 33 Eu égard à la réponse aux questions posées, il n'est pas nécessaire d'examiner l'applicabilité de la directive 83/183/CEE du Conseil, du 28 mars 1983, relative aux franchises fiscales applicables aux importations définitives de biens personnels des particuliers en provenance d'un État membre (JO L 105, p. 64), invoquée par la Commission. Sur les dépens 34 La procédure revêtant, à l'égard des parties au principal, le caractère d'un incident soulevé devant la juridiction de renvoi, il appartient à celle-ci de statuer sur les dépens. Les frais exposés pour soumettre des observations à la Cour, autres que ceux desdites parties, ne peuvent faire l'objet d'un remboursement. Par ces motifs, la Cour (première chambre) dit pour droit: Une voiture de tourisme, telle que celle en cause au principal, est considérée comme un bien personnel, au sens de l'article 1 er, paragraphe 2, sous c), du règlement (CEE) n 918/83 du Conseil, du 28 mars 1983, relatif à l'établissement du régime communautaire des franchises douanières, susceptible de bénéficier d'une franchise douanière en vertu des articles 2 et 3 de ce règlement. Signatures. I

http://curia.europa.eu/jurisp/cgi-bin/gettext.pl?where=&lang=fr&num=79929874c19...

http://curia.europa.eu/jurisp/cgi-bin/gettext.pl?where=&lang=fr&num=79929874c19... Seite 1 von 5 AVIS JURIDIQUE IMPORTANT: Les informations qui figurent sur ce site sont soumises à une clause de "non-responsabilité" et sont protégées par un copyright. ARRÊT DE LA COUR (première chambre)

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 14 septembre 2000 *

ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 14 septembre 2000 * ERPELDING ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 14 septembre 2000 * Dans l'affaire C-16/99, ayant pour objet une demande adressée à la Cour, en application de l'article 177 du traité CE (devenu article

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 18 mars 1986 *

ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 18 mars 1986 * ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 18 mars 1986 * Dans l'affaire 24/85, ayant pour objet une demande adressée à la Cour, en application de l'article 177 du traité, par le Hoge Raad der Nederlanden et

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (neuvième chambre) 4 septembre 2014 (*)

ARRÊT DE LA COUR (neuvième chambre) 4 septembre 2014 (*) CURIA - Documents ARRÊT DE LA COUR (neuvième chambre) 4 septembre 2014 (*) «Renvoi préjudiciel Transport aérien Règlement (CE) n 261/2004 Articles 2, 5 et 7 Droit à indemnisation en cas de retard important

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (quatrième chambre) 3 septembre 2015 (*)

ARRÊT DE LA COUR (quatrième chambre) 3 septembre 2015 (*) ARRÊT DE LA COUR (quatrième chambre) 3 septembre 2015 (*) «Renvoi préjudiciel Directive 93/13/CEE Article 2, sous b) Notion de consommateur Contrat de crédit conclu par une personne physique qui exerce

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 19 avril 2012 (*)

ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 19 avril 2012 (*) Page 1 of 8 ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 19 avril 2012 (*) «Règlement (CE) n 44/2001 Compétence judiciaire et exécution des décisions en matière civile et commerciale Compétence en matière délictuelle

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (troisième chambre) 13 juin 1996 *

ARRÊT DE LA COUR (troisième chambre) 13 juin 1996 * ARRÊT DU 13. 6. 1996 AFFAIRE C-144/95 ARRÊT DE LA COUR (troisième chambre) 13 juin 1996 * Dans l'affaire C-144/95, ayant pour objet une demande adressée à la Cour, en application de l'article 177 du traité

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR 17 mai 1994 *

ARRÊT DE LA COUR 17 mai 1994 * WEBB ARRÊT DE LA COUR 17 mai 1994 * Dans l'affaire C-294/92, ayant pour objet une demande adressée à la Cour, en application de l'article 3 du protocole du 3 juin 1971 relatif à l'interprétation par la

Plus en détail

13 Madame S a formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt devant le Högsta domstolen (cour suprême).

13 Madame S a formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt devant le Högsta domstolen (cour suprême). Isabelle Chaumont Avocate Au Barreau de Lyon Lettre d actualité Mars 2008 DROIT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE DROIT DE LA CONSOMMATION DROIT BANCAIRE RECOUVREMENT DE CREANCES CIVILES ET COMMERCIALES PROCEDURES

Plus en détail

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France SUR LA RECEVABILITÉ de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France La Commission européenne des Droits de l'homme (Première Chambre), siégeant en chambre du conseil le 12 janvier 1994 en

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 4 juin 2015 (*)

ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 4 juin 2015 (*) 1 sur 13 05/06/2015 14:10 ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 4 juin 2015 (*) «Renvoi préjudiciel Directive 1999/44/CE Vente et garantie des biens de consommation Statut de l acquéreur Qualité de consommateur

Plus en détail

CE Cour de Justice, le 28 janvier 1992. Affaire C-204/90. Hanns-Martin Bachmann contre État belge. Sur l article 48 du traité

CE Cour de Justice, le 28 janvier 1992. Affaire C-204/90. Hanns-Martin Bachmann contre État belge. Sur l article 48 du traité CE Cour de Justice, le 28 janvier 1992 Affaire C-204/90 Hanns-Martin Bachmann contre État belge 1. Par arrêt du 28 juin 1990, parvenu à la Cour le 5 juillet suivant, la Cour de cassation de Belgique a

Plus en détail

SUR LA RECEVABILITE. de la requête No 12617/86 présentée par Jean-Robert FECAN contre la France

SUR LA RECEVABILITE. de la requête No 12617/86 présentée par Jean-Robert FECAN contre la France SUR LA RECEVABILITE de la requête No 12617/86 présentée par Jean-Robert FECAN contre la France La Commission européenne des Droits de l'homme, siégeant en chambre du conseil le 13 octobre 1988 en présence

Plus en détail

M. Frouin (président), président SCP Bouzidi et Bouhanna, SCP Garreau, Bauer-Violas et Feschotte-Desbois, avocat(s)

M. Frouin (président), président SCP Bouzidi et Bouhanna, SCP Garreau, Bauer-Violas et Feschotte-Desbois, avocat(s) Cour de cassation chambre sociale Audience publique du mercredi 6 janvier 2016 N de pourvoi: 15-10975 Publié au bulletin Cassation M. Frouin (président), président SCP Bouzidi et Bouhanna, SCP Garreau,

Plus en détail

www.libreassurancemaladie.eu CJCE / ARRET GARCIA C 238/94 DU 26 MARS 1996 Commentaires et texte

www.libreassurancemaladie.eu CJCE / ARRET GARCIA C 238/94 DU 26 MARS 1996 Commentaires et texte CJCE / ARRET GARCIA C 238/94 DU 26 MARS 1996 Commentaires et texte Commentaires : Dans cette affaire datant de 1996, la Cour statue que : «l article 2, paragraphe 2, de la directive européenne 92/49/CEE

Plus en détail

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Résumé des dispositions de la directive visant à améliorer l accès à la justice dans les affaires transfrontalières par l établissement de

Plus en détail

Numéro du rôle : 4588. Arrêt n 149/2009 du 30 septembre 2009 A R R E T

Numéro du rôle : 4588. Arrêt n 149/2009 du 30 septembre 2009 A R R E T Numéro du rôle : 4588 Arrêt n 149/2009 du 30 septembre 2009 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l'article 1022 du Code judiciaire, tel qu'il a été remplacé par l'article 7 de loi

Plus en détail

TROISIÈME SECTION AFFAIRE COOPERATIVA DE CREDIT SĂTMĂREANA. (Requête n o 32125/04) ARRÊT STRASBOURG. 11 mars 2014

TROISIÈME SECTION AFFAIRE COOPERATIVA DE CREDIT SĂTMĂREANA. (Requête n o 32125/04) ARRÊT STRASBOURG. 11 mars 2014 TROISIÈME SECTION AFFAIRE COOPERATIVA DE CREDIT SĂTMĂREANA c. ROUMANIE (Requête n o 32125/04) ARRÊT STRASBOURG 11 mars 2014 Cet arrêt deviendra définitif dans les conditions définies à l article 44 2 de

Plus en détail

Numéro du rôle : 618. Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T

Numéro du rôle : 618. Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T Numéro du rôle : 618 Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 335, 3, alinéa 3, du Code civil posée par le tribunal de première instance de Nivelles.

Plus en détail

InfoCuria - Jurisprudence de la Cour de justice. français (fr) Accueil > Formulaire de recherche > Liste des résultats > Documents

InfoCuria - Jurisprudence de la Cour de justice. français (fr) Accueil > Formulaire de recherche > Liste des résultats > Documents InfoCuria - Jurisprudence de la Cour de justice français (fr) Accueil > Formulaire de recherche > Liste des résultats > Documents Langue du document : français ARRÊT DE LA COUR (première chambre) 26 mars

Plus en détail

Numéro du rôle : 2129. Arrêt n 91/2002 du 5 juin 2002 A R R E T

Numéro du rôle : 2129. Arrêt n 91/2002 du 5 juin 2002 A R R E T Numéro du rôle : 2129 Arrêt n 91/2002 du 5 juin 2002 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l'article 62, 3, des lois relatives aux allocations familiales pour travailleurs salariés,

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1675/19, 2, du Code judiciaire, posée par le Tribunal du travail de Bruxelles.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1675/19, 2, du Code judiciaire, posée par le Tribunal du travail de Bruxelles. Numéro du rôle : 5046 Arrêt n 143/2011 du 22 septembre 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 1675/19, 2, du Code judiciaire, posée par le Tribunal du travail de Bruxelles.

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 18 février 2014 N de pourvoi: 12-87629 ECLI:FR:CCASS:2014:CR00011 Publié au bulletin Cassation partielle M. Louvel (président), président Me Le

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS PREMIÈRE SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 28369/05 présentée par

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes COMMISSION ADMINISTRATIVE DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES POUR LA SÉCURITÉ SOCIALE DES TRAVAILLEURS MIGRANTS

Journal officiel des Communautés européennes COMMISSION ADMINISTRATIVE DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES POUR LA SÉCURITÉ SOCIALE DES TRAVAILLEURS MIGRANTS L 329/73 COMMISSION ADMINISTRATIVE DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES POUR LA SÉCURITÉ SOCIALE DES TRAVAILLEURS MIGRANTS DÉCISION N o 181 du 13 décembre 2000 concernant l'interprétation des articles 14, paragraphe

Plus en détail

Numéro du rôle : 4456. Arrêt n 29/2009 du 18 février 2009 A R R E T

Numéro du rôle : 4456. Arrêt n 29/2009 du 18 février 2009 A R R E T Numéro du rôle : 4456 Arrêt n 29/2009 du 18 février 2009 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 35, 4, alinéa 5, de la loi du 20 juillet 1990 relative à la détention préventive,

Plus en détail

Arrêt Telaustria 7 décembre 2000

Arrêt Telaustria 7 décembre 2000 Arrêt Telaustria 7 décembre 2000 Arrêt de la Cour (sixième chambre) du 7 décembre 2000. - Telaustria Verlags GmbH et Telefonadress GmbH contre Telekom Austria AG, en présence de Herold Business Data AG.

Plus en détail

FLASH APRAM. du 22 janvier 2009. (n 131) CJCE, 15 janvier 2009, Silberquelle GmbH / Maselli-Strickmode GmbH, C-495/07 Notion d' usage sérieux.

FLASH APRAM. du 22 janvier 2009. (n 131) CJCE, 15 janvier 2009, Silberquelle GmbH / Maselli-Strickmode GmbH, C-495/07 Notion d' usage sérieux. FLASH APRAM du 22 janvier 2009 (n 131) CJCE, 15 janvier 2009, Silberquelle GmbH / Maselli-Strickmode GmbH, C-495/07 Notion d' usage sérieux. Chers Amis, Vous savez que le 9 décembre 2008, la CJCE a rendu

Plus en détail

- à défaut de suspendre la décision, de constater que l appel interjeté contre elle est suspensif ;

- à défaut de suspendre la décision, de constater que l appel interjeté contre elle est suspensif ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASTIA N 1100976 SASP SPORTING CLUB BASTIA M. Mulsant Juge des référés Ordonnance du 27 Octobre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge des référés C + Vu,

Plus en détail

Vu I ), la requête, enregistrée le 2 avril 2007, sous le n 0700806 présentée par Mme Michèle GODICHAUD, domiciliée à Beau Soleil à Gençay (86160) ;

Vu I ), la requête, enregistrée le 2 avril 2007, sous le n 0700806 présentée par Mme Michèle GODICHAUD, domiciliée à Beau Soleil à Gençay (86160) ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE POITIERS er N os 0700806, 0701422 Mme Michèle GODICHAUD c/ - Inspecteur de l académie de la Vienne - Recteur de l académie de Poitiers Mme Jaffré Rapporteur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Plus en détail

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012 Recours 12/08 CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012 Dans l affaire enregistrée sous le n 12-08 ayant pour objet un recours introduit le 29 février 2012 pour

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant : COUR DES COMPTES ------- SEPTIEME CHAMBRE ------- DEUXIEME SECTION ------- Arrêt n 69152 SERVICE DU CONTROLE BUDGÉTAIRE ET COMPTABLE PLACÉ AUPRÈS DU MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Cour de cassation. Chambre sociale

Cour de cassation. Chambre sociale Cour de cassation Chambre sociale Audience publique du 12 juin 2014 Pourvoi n 12-29063 Pourvoi n 13-11448 Publié au bulletin Rejet Cour de cassation Chambre sociale Audience publique du 12 juin 2014 N

Plus en détail

Numéro du rôle : 4946. Arrêt n 65/2011 du 5 mai 2011 A R R E T

Numéro du rôle : 4946. Arrêt n 65/2011 du 5 mai 2011 A R R E T Numéro du rôle : 4946 Arrêt n 65/2011 du 5 mai 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 15 de la loi du 1er mars 1958 relative au statut des officiers de carrière des forces

Plus en détail

L examen des contrats - L étendue de la mission du conseil départemental

L examen des contrats - L étendue de la mission du conseil départemental Pascale Mathieu Secrétaire générale Jean-François Dumas Délégué du président aux affaires juridiques Mathilde Guest Conseillère juridique Ns. Ref. : DJA/PM/MG/ n 1/ 2012.09.06 L examen des contrats - L

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (quatrième chambre) 17 mars 2011 *

ARRÊT DE LA COUR (quatrième chambre) 17 mars 2011 * ARRÊT DE LA COUR (quatrième chambre) 17 mars 2011 * «Article 43 CE Liberté d établissement Article 49 CE Libre prestation des services Restrictions Experts judiciaires ayant la qualité de traducteur Exercice

Plus en détail

L du 30 juillet 2002 (Mém. n 92 du 14 août 2002, p.1863)

L du 30 juillet 2002 (Mém. n 92 du 14 août 2002, p.1863) Loi du 30 juillet 2002 concernant l'établissement de transporteur de voyageurs et de transporteur de marchandises par route et portant transposition de la directive 98/76/CE du Conseil du 1er octobre 1998.

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 10 MARS 2014 S.12.0103.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.12.0103.N OFFICE NATIONAL DE SÉCURITÉ SOCIALE, Me Antoine De Bruyn, avocat à la Cour de cassation, contre ICARUS, a.s.b.l. Me Willy van

Plus en détail

Numéro du rôle : 5815. Arrêt n 8/2015 du 22 janvier 2015 A R R E T

Numéro du rôle : 5815. Arrêt n 8/2015 du 22 janvier 2015 A R R E T Numéro du rôle : 5815 Arrêt n 8/2015 du 22 janvier 2015 A R R E T En cause : les questions préjudicielles relatives à l article 145 24, 1er, 1, du Code des impôts sur les revenus 1992, tel qu il était

Plus en détail

http://curia.europa.eu/juris/document/document_print.jsf?doclang=fr...

http://curia.europa.eu/juris/document/document_print.jsf?doclang=fr... 1 van 7 7-11-2013 23:21 CURIA - Documents Lexalert vous informe gratuitement et par e-mail de l'actu juridique. Inscrivez-vous gratuitement sur www.lexalert.net/inscription ARRÊT DE LA COUR (huitième chambre)

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (deuxième chambre) 21 octobre 2015 *

ARRÊT DE LA COUR (deuxième chambre) 21 octobre 2015 * ARRÊT DE LA COUR (deuxième chambre) 21 octobre 2015 * «Renvoi préjudiciel Directive 2010/13/UE Notions de programme et de service de médias audiovisuels Détermination de l objet principal d un service

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA CHAMBRE,

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA CHAMBRE, Jugement n 2015-0011 Audience publique du 9 juillet 2015 Jugement prononcé le 30 juillet 2015 Commune de Pithiviers (Loiret) 045 044 252 Exercices 2008 à 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

Numéro du rôle : 2912. Arrêt n 167/2004 du 28 octobre 2004 A R R E T

Numéro du rôle : 2912. Arrêt n 167/2004 du 28 octobre 2004 A R R E T Numéro du rôle : 2912 Arrêt n 167/2004 du 28 octobre 2004 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 87, 2, de la loi du 25 juin 1992 sur le contrat d'assurance terrestre, posée

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2014-399 QPC du 6 juin 2014. Société Beverage and Restauration Organisation SA

Commentaire. Décision n 2014-399 QPC du 6 juin 2014. Société Beverage and Restauration Organisation SA Commentaire Décision n 2014-399 QPC du 6 juin 2014 Société Beverage and Restauration Organisation SA (Liquidation judiciaire ou cessation partielle de l activité prononcée d office pendant la période d

Plus en détail

2. Aux termes de l article 34, paragraphes 1 à 3, du code des impôts sur les revenus 1992 (ci-après le «CIR 1992»):

2. Aux termes de l article 34, paragraphes 1 à 3, du code des impôts sur les revenus 1992 (ci-après le «CIR 1992»): CE Cour de Justice, le 23 janvier 2014 * Affaire C-296/12 Commission européenne contre Royaume de Belgique 1. Par sa requête, la Commission européenne demande à la Cour de constater que, en adoptant et

Plus en détail

Licenciement économique

Licenciement économique Licenciement économique Définition légale Constitue un licenciement pour motif économique le licenciement effectué par un employeur pour un ou plusieurs motifs non inhérents à la personne du salarié résultant

Plus en détail

RESUME. Application anticipée des dispositions du code des droits et procédures fiscaux relatives aux pénalités de retard dans le paiement de l'impôt

RESUME. Application anticipée des dispositions du code des droits et procédures fiscaux relatives aux pénalités de retard dans le paiement de l'impôt NOTE COMMUNE N : 4/2001 OBJET : Commentaire des dispositions des articles 46, 47 et 48 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 relatives aux pénalités de retard.

Plus en détail

Carlo De Nicola contre Banque européenne d'investissement

Carlo De Nicola contre Banque européenne d'investissement ARRÊT DU TRIBUNAL (troisième chambre) 23 février 2001 Affaires jointes T-7/98 et T-208/98 Carlo De Nicola contre Banque européenne d'investissement «Banque européenne d'investissement - Personnel - Recours

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS PREMIÈRE SECTION AFFAIRE BOCA c. BELGIQUE (Requête n o 50615/99) ARRÊT STRASBOURG 15 novembre

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS QUATRIÈME SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 66018/01 présentée

Plus en détail

Décision 70/243/CECA, CEE, Euratom du Conseil relative au remplacement des contributions financières par des ressources propres (21 avril 1970)

Décision 70/243/CECA, CEE, Euratom du Conseil relative au remplacement des contributions financières par des ressources propres (21 avril 1970) Décision 70/243/CECA, CEE, Euratom du Conseil relative au remplacement des contributions financières par des ressources propres (21 avril 1970) Légende: Décision du Conseil, du 21 avril 1970, relative

Plus en détail

Numéro du rôle : 5414. Arrêt n 166/2012 du 20 décembre 2012 A R R E T

Numéro du rôle : 5414. Arrêt n 166/2012 du 20 décembre 2012 A R R E T Numéro du rôle : 5414 Arrêt n 166/2012 du 20 décembre 2012 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 7bis, combiné avec l article 12bis, 1er, 2, du Code de la nationalité belge,

Plus en détail

Questions-Réponses sur l application du protocole d accord du 4 mars 2014 sur le travail à distance

Questions-Réponses sur l application du protocole d accord du 4 mars 2014 sur le travail à distance Questions-Réponses sur l application du protocole d accord du 4 mars 2014 sur le travail à distance Questions Comment s applique l accord national lorsqu il existe un accord local sur le télétravail? Réponses

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES sl

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES sl TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES sl N 1303891 M. X. Mme Ozenne Rapporteur Mme Syndique Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Versailles (3 ème

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2013-368 QPC du 7 mars 2014. Société Nouvelle d exploitation Sthrau hôtel

Commentaire. Décision n 2013-368 QPC du 7 mars 2014. Société Nouvelle d exploitation Sthrau hôtel Commentaire Décision n 2013-368 QPC du 7 mars 2014 Société Nouvelle d exploitation Sthrau hôtel (Saisine d office du tribunal pour l ouverture de la procédure de liquidation judiciaire) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

Theodor Schilling, Angelika Fleck-Schilling contre Finanzamt Nürnberg-Süd

Theodor Schilling, Angelika Fleck-Schilling contre Finanzamt Nürnberg-Süd CE Cour de Justice, le 13 novembre 2003 1 Affaire C-209/01 Theodor Schilling, Angelika Fleck-Schilling contre Finanzamt Nürnberg-Süd 1. Par ordonnance du 21 février 2001, parvenue à la Cour le 21 mai suivant,

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 318, 1er, du Code civil, posée par la Cour d appel de Bruxelles.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 318, 1er, du Code civil, posée par la Cour d appel de Bruxelles. Numéro du rôle : 5608 Arrêt n 105/2013 du 9 juillet 2013 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 318, 1er, du Code civil, posée par la Cour d appel de Bruxelles. La Cour constitutionnelle,

Plus en détail

Sur le moyen unique :

Sur le moyen unique : CIV. 2 SECURITE SOCIALE CB COUR DE CASSATION Audience publique du 23 mai 2013 Mme FLISE, président Pourvoi n M 12-16.802 Cassation Arrêt n 804 F-D LA COUR DE CASSATION, DEUXIEME CHAMBRE CIVILE, a rendu

Plus en détail

composée de M. M. Ilešic, président de chambre, MM. C. G. Fernlund, A. Ó Caoimh (rapporteur), M me C. Toader et M. E. Jarašiunas, juges,

composée de M. M. Ilešic, président de chambre, MM. C. G. Fernlund, A. Ó Caoimh (rapporteur), M me C. Toader et M. E. Jarašiunas, juges, ARRÊT DE LA COUR (troisième chambre) 10 septembre 2014 (*) «Renvoi préjudiciel Espace de liberté, de sécurité et de justice Directive 2004/114/CE Articles 6, 7 et 12 Conditions d admission des ressortissants

Plus en détail

INFOS JURIDIQUES. Flash sur le Droit du Travail. Publication mensuelle éditée par la CSL EDITION SPÉCIALE Février 2011

INFOS JURIDIQUES. Flash sur le Droit du Travail. Publication mensuelle éditée par la CSL EDITION SPÉCIALE Février 2011 INFOS JURIDIQUES Flash sur le Droit du Travail Publication mensuelle éditée par la CSL EDITION SPÉCIALE Février 2011 La notion de cadre supérieur en droit luxembourgeois La présente publication a pour

Plus en détail

Contributions et taxes

Contributions et taxes du PMU, pour son activité dans le réseau physique, à l imposition à laquelle seraient soumis les opérateurs en ligne ne serait sans doute pas considérée comme constituant une distorsion de concurrence

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS, LA COUR DE DISCIPLINE BUDGÉTAIRE ET FINANCIÈRE siégeant à la Cour des comptes, en audience non publique, a rendu l arrêt suivant : LA COUR, Vu le titre Ier

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 13 janvier 2000 (1)

ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 13 janvier 2000 (1) 1/7 AVIS JURIDIQUE IMPORTANT: Les informations qui figurent sur ce site sont soumises à une clause de "non-responsabilité"et sont protégées par un copyright. ARRÊT DE LA COUR (cinquième chambre) 13 janvier

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Note d orientation sur les diligences du Commissaire aux Comptes en matière de rémunération des dirigeants (Application de l article 200 II 5 du Code des Sociétés

Plus en détail

A R R E T. copie non corrigée

A R R E T. copie non corrigée Numéro du rôle : 3081 Arrêt n 102/2005 du 1er juin 2005 A R R E T En cause : les questions préjudicielles relatives aux articles 34, 1er, 1 et 1 bis, et 39, 1er, du Code des impôts sur les revenus 1992,

Plus en détail

Transfert de résidence vers l'espagne ou le Portugal les conséquences fiscales

Transfert de résidence vers l'espagne ou le Portugal les conséquences fiscales Transfert de résidence vers l'espagne ou le Portugal les conséquences fiscales Article juridique publié le 04/11/2015, vu 301 fois, Auteur : Maître AFLALO Nathalie La détermination de la résidence fiscale

Plus en détail

AJDA 2007 p. 915. La nature des contrats passés par une personne privée transparente. Arrêt rendu par Conseil d'etat. 21 mars 2007 n 281796

AJDA 2007 p. 915. La nature des contrats passés par une personne privée transparente. Arrêt rendu par Conseil d'etat. 21 mars 2007 n 281796 AJDA 2007 p. 915 La nature des contrats passés par une personne privée transparente Arrêt rendu par Conseil d'etat 21 mars 2007 n 281796 Sommaire : Lorsqu'une personne privée est créée à l'initiative d'une

Plus en détail

La société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime demandent à la

La société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime demandent à la ld COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE LYON N 12LY00100 ------------------ Société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime M. Bourrachot Président M. Segado Rapporteur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM

Plus en détail

Numéro du rôle : 637. Arrêt n 78/94 du 18 octobre 1994 A R R E T

Numéro du rôle : 637. Arrêt n 78/94 du 18 octobre 1994 A R R E T Numéro du rôle : 637 Arrêt n 78/94 du 18 octobre 1994 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l'article 5 du décret de la Communauté française du 8 juillet 1983 réglementant la publicité

Plus en détail

Vu la requête, enregistrée le 21 septembre 2011, présentée pour Mme M.H. [ ], par Me Jorion, avocat ; Mme M.H. demande au tribunal :

Vu la requête, enregistrée le 21 septembre 2011, présentée pour Mme M.H. [ ], par Me Jorion, avocat ; Mme M.H. demande au tribunal : TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CERGY-PONTOISE N 1110539 Mme M. H. M. Mulot Rapporteur M. Merenne Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise,

Plus en détail

COMMISSION DROIT DU TRAVAIL FORMATION LE FORFAITS JOURS DANS TOUS SES ETATS

COMMISSION DROIT DU TRAVAIL FORMATION LE FORFAITS JOURS DANS TOUS SES ETATS COMMISSION DROIT DU TRAVAIL FORMATION LE FORFAITS JOURS DANS TOUS SES ETATS FONCTIONNEMENT DU FORFAIT : CONDITIONS DE SUIVI ET DE CONTRÔLE Introduction : Le forfait jours s adresse à des salariés qui disposent

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/10/44 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE BRUXELLES

TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE BRUXELLES R.G. n 2009/11673/A Divorce Au fond Contradictoire TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE BRUXELLES EN CAUSE DE: Monsieur X, domicilié à Bruxelles, rue de..., demandeur originaire, défendeur sur reconvention,

Plus en détail

Numéros du rôle : 1862 et 1868. Arrêt n 91/2001 du 3 juillet 2001 A R R E T

Numéros du rôle : 1862 et 1868. Arrêt n 91/2001 du 3 juillet 2001 A R R E T Numéros du rôle : 1862 et 1868 Arrêt n 91/2001 du 3 juillet 2001 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant l'article 7 de la loi du 27 février 1987 relative aux allocations aux handicapés,

Plus en détail

La détermination du domicile fiscal est une opération complexe qui donne lieu à de fréquentes contestations. D où une jurisprudence abondante.

La détermination du domicile fiscal est une opération complexe qui donne lieu à de fréquentes contestations. D où une jurisprudence abondante. Retraités établis hors de France: le Conseil d'état précise les critères de détermination de la résidence fis Le Conseil d État considère qu un contribuable établi à l étranger dont l unique source de

Plus en détail

Aide juridictionnelle

Aide juridictionnelle Procédure de recouvrement de l indemnité allouée sur le fondement de l article 37 de la loi n 91-647 du 10 juillet 1991 Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 169, rue de Rennes F 75006 PARIS

Plus en détail

Numéro du rôle : 1459. Arrêt n 127/99 du 25 novembre 1999 A R R E T

Numéro du rôle : 1459. Arrêt n 127/99 du 25 novembre 1999 A R R E T Numéro du rôle : 1459 Arrêt n 127/99 du 25 novembre 1999 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l'article 42bis, alinéa 4, des lois relatives aux allocations familiales pour travailleurs

Plus en détail

Droit international privé. Master 1 (Premier Semestre) 7ème séance : Les méthodes concurrentes les lois de police.

Droit international privé. Master 1 (Premier Semestre) 7ème séance : Les méthodes concurrentes les lois de police. Droit international privé Master 1 (Premier Semestre) 7ème séance : Les méthodes concurrentes les lois de police. Exercice : Effectuez un commentaire du document n 2 et lire minutieusement les documents

Plus en détail

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E N o T 10-87.019 FS-P+B+I N o 426 1 CI 15 FÉVRIER 2011 CASSATION M. LOUVEL président, R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, en son audience

Plus en détail

Numéro du rôle : 5548. Arrêt n 153/2013 du 13 novembre 2013 A R R E T

Numéro du rôle : 5548. Arrêt n 153/2013 du 13 novembre 2013 A R R E T Numéro du rôle : 5548 Arrêt n 153/2013 du 13 novembre 2013 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 66 du Code des impôts sur les revenus 1992, posée par le Tribunal de première

Plus en détail

Numéro du rôle : 1969. Arrêt n 139/2001 du 6 novembre 2001 A R R E T

Numéro du rôle : 1969. Arrêt n 139/2001 du 6 novembre 2001 A R R E T Numéro du rôle : 1969 Arrêt n 139/2001 du 6 novembre 2001 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 15, alinéa 4, de l'arrêté royal n 225 du 7 janvier 1936 réglementant les prêts

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS (7ème Section 1 ère Chambre)

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS (7ème Section 1 ère Chambre) N 1020470 M. Raymond AVRILLIER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS (7ème Section 1 ère Chambre) M. Roussel, Rapporteur M. Le Broussois, Rapporteur public Audience

Plus en détail

Numéro du rôle : 3897. Arrêt n 183/2006 du 29 novembre 2006 A R R E T

Numéro du rôle : 3897. Arrêt n 183/2006 du 29 novembre 2006 A R R E T Numéro du rôle : 3897 Arrêt n 183/2006 du 29 novembre 2006 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative aux articles 184, 185, 191, 192 et 261 du Code des sociétés, posée par la Cour d appel

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : jugement rendu le 20 juillet 2012 par le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de PARIS RG n 11-04020

Décision déférée à la Cour : jugement rendu le 20 juillet 2012 par le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de PARIS RG n 11-04020 Cour d'appel Paris Pôle 6, chambre 12 11 Septembre 2014 N 12/11271 Madame X CAF 75 - PARIS représenté par Mme DUMEZ, Monsieur le Ministre chargé de la sécurité sociale Classement :Inédit Contentieux Judiciaire

Plus en détail

A R R E T. En cause : les questions préjudicielles relatives à l'article 532 du Code judiciaire, posées par le Tribunal de première instance d'anvers.

A R R E T. En cause : les questions préjudicielles relatives à l'article 532 du Code judiciaire, posées par le Tribunal de première instance d'anvers. Numéro du rôle : 4723 Arrêt n 8/2010 du 4 février 2010 A R R E T En cause : les questions préjudicielles relatives à l'article 532 du Code judiciaire, posées par le Tribunal de première instance d'anvers.

Plus en détail

ARRÊT DE LA COUR (quatrième chambre) 5 juin 2014 *

ARRÊT DE LA COUR (quatrième chambre) 5 juin 2014 * ARRÊT DE LA COUR (quatrième chambre) 5 juin 2014 * «Droits d auteur Société de l information Directive 2001/29/CE Article 5, paragraphes 1 et 5 Reproduction Exceptions et limitations Réalisation de copies

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision d appel

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision d appel Citation : A. D. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDA 296 Appel No : 2013-0127 ENTRE : A. D. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL DE

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1435 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Namur.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1435 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Namur. Numéro du rôle : 4801 Arrêt n 101/2010 du 16 septembre 2010 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 1435 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Namur.

Plus en détail

ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE

ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE Procédures et détermination des modalités de retrait d une commune membre Actualisée au 1 er septembre 2012 NOTE 1 I. Les procédures de retrait En complément de la procédure

Plus en détail

Numéro du rôle : 2013. Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T

Numéro du rôle : 2013. Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T Numéro du rôle : 2013 Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 73 de la loi du 8 août 1997 sur les faillites, posée par le Tribunal de commerce

Plus en détail

P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES

P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES LA COUR C ON S T I T U T I O N N E L LE D E B E LG I QU E P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES 2014 3 TABLE DES MATIERES 1 1. DE LA COUR D ARBITRAGE À LA COUR CONSTITUTIONNELLE 5 a) Création de la Cour

Plus en détail

Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985)

Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985) Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985) Légende: Dans sa décision du 7 mai 1985, le Conseil maintient les sources de recettes existantes et décide des adaptations nécessaires pour augmenter

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 11 janvier 2013 (OR. en) 16351/12 PI 148 COUR 77

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 11 janvier 2013 (OR. en) 16351/12 PI 148 COUR 77 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 11 janvier 2013 (OR. en) 16351/12 PI 148 COUR 77 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet: Accord relatif à une juridiction unifiée du brevet 16351/12 EB/vvs

Plus en détail

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 15 décembre 2010. la Chambre de recours des Ecoles européennes, composée de

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 15 décembre 2010. la Chambre de recours des Ecoles européennes, composée de Recours 10/63 CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 15 décembre 2010 Dans l affaire enregistrée au greffe de la Chambre sous le n 10/63, ayant pour objet un recours introduit

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle concernant l article 232 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Louvain.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle concernant l article 232 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Louvain. Numéro du rôle : 2298 Arrêt n 30/2002 du 30 janvier 2002 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 232 du Code civil, posée par le Tribunal de première instance de Louvain. La

Plus en détail

Infirme partiellement, réforme ou modifie certaines dispositions de la décision déférée REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Infirme partiellement, réforme ou modifie certaines dispositions de la décision déférée REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour d appel de Lyon chambre sociale c Audience publique du 25 mars 2011 N de RG: 10/06508 Infirme partiellement, réforme ou modifie certaines dispositions de la décision déférée REPUBLIQUE FRANCAISE AU

Plus en détail

Legifrance - Le service public de l'accès au droit

Legifrance - Le service public de l'accès au droit Legifrance - Le service public de l'accès au droit Aller au contenu Aller à la navigation générale lundi 27 octobre 2014 Informations de mise à jour Accueil Droit français Droit européen Droit international

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-six mars deux mille quinze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-six mars deux mille quinze. N 24 / 15. du 26.3.2015. Numéro 3420 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-six mars deux mille quinze. Composition: Georges SANTER, président

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 19 MAI 2008 S.07.0004.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.07.0004.N OFFICE NATIONAL DE SECURITE SOCIALE, Me Antoine De Bruyn, avocat à la Cour de cassation, contre J. M. I. La procédure devant

Plus en détail

comparant par la SELARL LOUZIER-FAUCHE-GHIANI, avocats au barreau de NOUMEA,

comparant par la SELARL LOUZIER-FAUCHE-GHIANI, avocats au barreau de NOUMEA, TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 08/00212 Présidente : Mme ANDRE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Corinne LEROUX Jugement du 23 Avril 2010 PARTIES EN CAUSE : DEMANDEUR : - M. X

Plus en détail