L Affaire Hem (tome 4)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Affaire Hem (tome 4)"

Transcription

1 - - 1/500

2 RENTRÉE LITTÉRAIRE 2013 L Affaire Hem continue! Après un premier tome de simple mise en route (mai juillet 2011) Le Zombi de la rue de Lancry un deuxième tome pour entretenir le mouvement (septembre juillet 2012) Cocktails et terreur à Saint-Germain-des-Prés Et le troisième tome de notre saga mouchalonesque (septembre 2012 juillet 2013) Un singe à Compostelle Voici le quatrième tome! (septembre 2013 juillet 2014) Triomphe du singe - L Affaire Hem continue! - 2/500

3 4ÈME TOME - I ENCORE UNE TOURNÉE GRATIS! Rude tâche que celle du narrateur consciencieux qui tente depuis trois ans de sauver son héros lamentable, l éditeur marron Hugh Mouchalon. qui ne cesse de collectionner les casseroles. Mais pourquoi l avoir choisi? La question, raisonnable, saute aux yeux épuisés de nos délicieuses lectrices comme sous les sourcils fatigués de nos patients lecteurs. Quel intérêt moral et littéraire y aurait-il à défendre un héros qui aurait tout pour lui? Tandis qu avec le déficit du nôtre, l action se continue, harmonieuse Par bonheur, le mouvement de la vie surgit à la traverse et d autres belles figures sont venues animer le récit, notamment l écrivain Ambroise Pamou, qui a triomphé lors de la rentrée littéraire avec ses Souvenirs d un légume (Albin Michel), grâce aux encouragements de son habile éditeur, Richard Ducousset. Ambroise Pamou : La vie mondaine, à Saint-Germain-des-Prés, reste rythmée par les rires et les aventures de Gustavia Schumacher, nonobstant les spéculations de plus en plus appuyées évoquant son prochain départ. On a fini par apprendre qu elle avait passé le dernier été à Saint-Barth dans la magnifique propriété d un vieux banquier, - Encore une tournée gratis! - 3/500

4 qui ne serait plus actif sexuellement, mais qui passe pour l homme le plus puissant du monde. Il a pu connaître le fin mot de l interdit qui pesait sur la vie de notre fascinante héroïne, et a obtenu du président Obama qu il soit levé. Gustavia va donc renouer avec son ancienne vie, tandis que sa liaison avec le plus jeune banquier Kéroungué a contribué à stabiliser sa nymphomanie. Une jeune cavalière, Clara Vaillac de Fombreuse, qui a succombé au charme alsacien de Jean Kub, notre infatigable homme de paille depuis le premier épisode de ce feuilleton, a remporté à la Foire du livre de Brive-la-Gaillarde un beau succès, sans le faire exprès : elle a décroché un contrat libre des éditions Grasset et un accès permanent auprès du directeur littéraire de cette maison. Elle a été présentée par Gustavia au député du coin, boosté par Antoine Gallimard, un fin connaisseur qui demandait :«Quelle est donc cette belle personne?» Quoique roturière, Clara respire l aristocratie par ses attitudes c est l habitude des chevaux Elle est devenue, depuis un célèbre article paru dans Paris Match, l amie d Adèle Zwicker, l agent littéraire de Jean Kub, dont la réputation sulfureuse fait désormais fantasmer tout Saint-Germaindes-Prés. Certains esprits, ordinairement très informés, comme Philippe Sollers, rapportaient à demi-mots la manière dont elle aurait traité l éditeur Mouchalon pour récupérer les droits du Kub. Mais ces scènes violentes n avaient eu d autre témoin que Kub lui-même. Ces bruits se sont changés en certitude avec la fustigation quasi publique de l insolent libraire Décarron, qui l avait offensée. Elle a fait passer Kub chez Flammarion, on la dit intime avec Teresa Cremisi, comme avec Richard Ducousset et, via Clara, avec les décideurs de Grasset. Après une longue période d observation ironique, Gustavia, son départ décidé, a fini par trouver amusante l idée de lui transmettre sa régence sur le bordel germanopratin. Lors de leur dernière rencontre, ces deux tigresses se sont langoureusement embrassées. De tels signes ne trompent pas. Nos spirituelles lectrices et nos obstinés lecteurs gardent présents en mémoire tous ces éléments après notre traditionnelle interruption estivale (qui permet à notre webmestre d aller faire une cure de rosé à Bandol ). Mouchalon, notre initial héros, bat de l aile, on ne le retrouve plus que par hasard! Il excède tellement Adèle qu elle n a même plus envie de le frapper! Il lui a avoué ce qu elle savait déjà : il n exerce plus cette pseudo-fonction éditoriale que pour encaisser des notes de frais sur le dos du contribuable, avec la complicité du Trésor public. Si tout le monde en faisait autant, ce serait parfait! Quand il paye sa tournée, ça ne lui coûte rien. Il pourrait être relayé dans le récit par Benoît - Encore une tournée gratis! - 4/500

5 Mac Milou, intrépide repreneur de cette loque, courageux éditeur d extrême droite et galant homme, qu on avait vu, au cours du banquet orgiaque dans la cour de l hôtel particulier de la famille Mouchalon, passer sous la table à l instigation de l égérie hyperlibérale Sabine Harold Ne vous récriez pas, capricieuses lectrices, ni vous, pudiques lecteurs, voue en auriez fait autant et moi aussi. Mais Sabine n invite pas tout le monde à passer sous la table, loin s en faut! Ses critères politiques et sexuels ne laissant rien à la fantaisie. Chère Sabine! le mouvement impétueux, et assez chaotique, de notre troisième tome ne nous aura pas permis de revenir sur le développement de son PLA, le Parti Libéral Autoritaire fondé à Versailles les 5 et 6 octobre 2010, d inspiration thatchérienne, avec de délicats apports d Aznar et de Berlusconi. On la retrouvera, séduisant toute sorte de partisans et fourbissant ses charmes pour l élection de Glucksmann et Sollers la soutiendront, sans doute. Quant à Mac Milou, il pourra remplacer aisément Mouchalon, notre obsolète héros, dans le rôle de petit éditeur d extrême droite. Il faut bien que ses livres se vendent pour qu il salarie cinq ou six personnes, mais dans un pays qui vote à 52, ou 49 %, pour l extrême droite, il faut être aussi jobard que Mouchalon pour rater la vente de brûlots de cette tendance. Cet imbécile avait même excédé Paul-Marie Coûteaux qui l a abandonné depuis une douzaine d années à ses vésanies. Le plus savoureux reste que cette vieille canaille a osé porter plainte contre des gens qu il a très gravement volés, ce que le parquet de Paris a trouvé fort bon. Il est aisé de prévoir que Mac Milou n aura pas les moyens de le sponsoriser indéfiniment, s il n y laisse sa chemise, et qu Adèle ne lui apportera plus de best de la taille du Kub. Il faudra qu il invente un autre arrangement tordu, avec un autre confrère, pour garder le bénéfice de ses notes de frais en complément de sa belle retraite. On voit donc que notre initial héros se trouve en mauvaise posture, à bout de souffle, mais nos lecteurs ont déjà appris à se passer de lui. Du reste, le narrateur, généreux de nature, lui a prévu dès longtemps un exil doré La vie littéraire se continuera, comme après la disparition de Françoise Verny, sous la direction d Adèle et de Clara qui, sauf accident, pourront la gouverner un demi-siècle. Gustavia reviendra souvent à Paris. Écrira-t-elle ou fera-t-elle écrire ses Mémoires sulfureux? Encore un best pour Flammarion! On ne donne dans cette suite de notre troisième tome que la fin de l histoire d Un singe à Compostelle. Si ça marche vraiment, Ambroise Pamou devra se payer un atelier d écriture pour faire paraître sous son nom deux ou trois pavés avant de postuler à l Acadéfraise. Au fauteuil de qui? Insoutenable suspense. Pronostiquons que ce sera, selon l usage, au fauteuil d un immortel qui mourra avant lui. «J attends qu il en meure un à ma taille!» se flattait un esprit fort qui ne pouvait s offrir qu un uniforme d occasion Ambroise Pamou, jeune encore, étonnera certainement nos fidèles lecteurs qui seront emportés par de nouvelles aventures quand Mouchalon, notre héros flapi, aura débarrassé le plancher sans payer sa tournée! - Encore une tournée gratis! - 5/500

6 4ÈME TOME -II L arrangement L arrangement que Gustavia avait soupçonné sans avoir de raison personnelle de s en soucier, puisque le maniement de sa carte de crédit restait inchangé, n était pas si tordu, mais il avait été compliqué dans sa mise en œuvre par le caractère brouillon, les perpétuelles sautes d humeur et les indécisions de Hugh Mouchalon, notre héros à bout de souffle. Son grand projet d arnaquer ses auteurs rentables pouvait être contrecarré par des avocats fiscalistes, des«pitbulls judiciaires». En cas de refus de payer, commandement délivré au Tribunal de commerce et s il s y déclarait hors d état de s exécuter, c est-à-dire désargenté, mise en redressement avec désignation d un mandataire et d un commissaire aux comptes, avec un délai de quarante-cinq jours pour trouver un repreneur avant la déclaration de faillite. La comptabilité mouchalonienne était suffisamment floue, partielle, et falsifiée, pour dérouter l expert le plus adroit, il y aurait fallu une équipe aguerrie du contrôle fiscal. Un de ses jeunes employés conjecturait un jour :«S ils viennent, il se retrouve en bermuda et en tongs». Un autre lui répondit :«Et nous, il ne nous restera que les tongs!» Mouchalon, à l abri du contrôle fiscal, avait été traumatisé tel jour qu un spécialiste du recouvrement, sans couper dans ses jérémiades, l avait menacé de mesures immédiates et délesté d un coup de dus à un auteur. Après ce déplorable accident, il finit de planquer le fric (il avait commencé depuis longtemps) au risque d un redressement judiciaire, comme il arriva. Il comportait un inconvénient que notre héros lamentable aurait aimé éviter : il risquait d entamer un peu sa belle retraite s il passait sa dernière - L arrangement - 6/500

7 année d activité au RSA. Il ne se déclara pas en faillite dans le délai légal et on ne lui en fit pas grief, puis convainquit Mac Milou de le sortir de ce mauvais pas, sous mille promesses farfelues ; tout son répertoire habituel y passa! Il devint donc une sorte de directeur littéraire chez Mac Milou en gardant une rémunération égale à celle de Président des éditions Mouchalon. Ce n était pas très réaliste, mais rien qu une affaire de trois mois. Le vieux avait eu chaud! Selon le même principe, sa secrétaire conservait fonction et salaire, feuille de paie établie par le comptable de Mac Milou, virement en banque et Mouchalon compensait ce service«social» au brave Benoît en liquide sous la table. Il avait maintenu la fiction d une entreprise Mouchalon en ne désespérant pas de rentrer dans ses notes de frais, il commença à percevoir sa retraite en février et 2010, en juin, le best-seller de Kub renfloua sa trésorerie. Si Adèle Zwicker n avait pas existé, on aurait assisté à une véritable résurrection des éditions Mouchalon! Il aurait repassé le saxophoniste alsacien comme tous ses naïfs auteurs. La dernière faillite masquée, avec un peu d argent dans les caisses, l habile carambouilleur aurait pu reprendre sa liberté. En apparence, grâce aux petits bouquins fabriqués par l équipe de Mac Milou, il n y aurait eu aucune interruption dans sa production éditoriale et Sophie pourrait atteindre tranquillement l âge prochain de la retraite. Le vieux filou se voyait tiré d affaire une nouvelle fois mais un événement calamiteux allait bouleverser ses projets : le départ de Gustavia. - L arrangement - 7/500

8 4ÈME TOME -III Consolidation du PLA (I) Le divisionnaire gisait entre les cuisses ministérielles,«les plus belles d entre mon parti», avait estimé un jour l ancien Président en un trait d humour corrézien bien frappé. «Ah! Michèle, pourquoi ne nous sommes pas rencontrés plus tôt? Je t aurais paru trop vieille en ce temps-là. Mais non, tu es tellement fantastique dans le plaisir, inimitable dans l étreinte!» Le divisionnaire se releva et se reculotta virilement pour des raisons administratives. «Michèle, tu es une femme merveilleuse! Mais avec le souci de l État, ce monstre froid, comme disait De Gaulle, qui savait de quoi il parlait Mais tout se passe bien pour le moment : le rattachement de la Gendarmerie à la Police n a entraîné que la seule rebuffade d un chef d escadron immédiatement radié, et la petite chanson d un gendarme poète : C est qui qui fait pipi dans mon képi? Pas de quoi s émouvoir devant ce trait d humour Le poète en képi n a été que semoncé. Mais les gendarmes demeureront des militaires dans l âme et j aurais préféré qu il restent à la Défense, mais avec cet agité du bocal qui a besoin d annoncer une mesure nouvelle chaque jour Cet excité pose un vrai problème, mais qu y faire? Sabine sera encore trop jeune en 2012, son parti pas assez structuré, non qu elle puisse rallier de vieux sénateurs ou députés qui ont toujours été - Consolidation du PLA (I) - 8/500

9 d extrême droite, ou de bons capitalistes, mais je crois, hélas! que ce sera trop court en 2012, malgré des ralliements impressionnants, comme celui de Vincent, qui en préparent certainement d autres. Sabine, c est vraiment l extrême droite dans toute sa splendeur, elle est froide et déterminée. Quand elle ne cède pas à des égarements heureusement contenus à son milieu. Les autres en font autant, moins ouvertement. Sa voracité sexuelle risque néanmoins de l entraîner à commettre certaines erreurs Il faudrait inventer une parade Mais non! Elle est jeune, jolie, entreprenante, libérale.. Quoi de plus désirable qu une femme de trente ans? Tu pourrais lui suggérer une campagne préparatoire en 2012, si elle apparaissait comme le meilleur espoir de l extrême droite, et si elle réalisait un bon score, il serait obligé de la prendre au gouvernement, ce qui lui ferait franchir une marche presque obligée vers le sommet. Elle n est sans doute pas encore prête. Si elle n obtenait, tout en ayant effectué un profond travail de terrain, qu un score minime, ce serait désastreux! Il faut au moins que tu lui trouves une bonne petite circonscription pour qu elle soit élue à la Chambre. Ça, oui. Nous tenons toujours en réserve quelques circonscriptions où un âne assis sur son cul serait élu! Elle a réussi un joli coup avec son occupation du château de Versailles, mais cet esclandre sera vite oublié. Il faudrait qu elle publie en 2015 un programme solide pour gommer les conditions troubles de la sortie du précédent chez ce branquignol de Mouchalon, qui furent sans doute à l origine de son enlèvement. Ton enquête là-dessus a-t-elle avancé?» Le divisionnaire sourit. «Chérie, il y a des enquêtes qu il vaut mieux ne pas trop avancer Mouchalon est sur écoutes permanentes mais ne raconte rien d intéressant pour nous. Il est bavard comme un crapaud! On ne peut pas soupçonner un type pareil! Il est de la même droite avec cette différence que c est une chiffe molle! Principe de police : il est le dernier à l avoir vue avant sa disparition, et puis l oiseau n est pas blanc comme neige, il va de carambouille en faillite frauduleuse, prenant à toute main. On aurait pu payer sa complicité dans cette sombre affaire. Mais l évasion, ce n était pas du chiqué? Non, mais le traumatisme a brouillé ses souvenirs, et je n avais pas assez de monde pour ausculter les égouts de Paris dans un rayon de deux kilomètres surtout pour un résultat que nous - Consolidation du PLA (I) - 9/500

10 aurions dû taire. Sabine est une vraie bête politique et cette aventure mystérieuse va rester, elle, dans les mémoires. Pour le micmac autour de son livre, peu se soucieront de le démêler Ça, j ai essayé, mais c est la bouteille à l encre L ordinateur de la compositrice a pu être pénétré de façon invisible car, je l ai rencontrée, c est une bonne fille incapable de malice. Affaire de techniciens de très haut niveau. Mais puisque Sabine a su prouver sa bonne foi C est vraiment la personnalité sur laquelle je compte le plus pour les temps qui viennent. Je veille sur elle.» Le portable du divisionnaire vibra. «Oui, Bourru, oui, je serai là dans dix minutes.» «Encore une attaque à la kalachnikov dans le 9-3! Les types sont cernés, mais ils vont probablement tout péter pour s en sortir Va, mon lapin, mon mari est encore absent pour trois jours.» - Consolidation du PLA (I) - 10/500

11 4ÈME TOME -III Consolidation du PLA (II) On a dû délaisser un moment les intéressants projets politiques de Sabine Harold, l héroïne de notre deuxième tome, pour suivre les aventures picaresques d Ambroise Pamou, l un des phares de la rentrée littéraire 2010, qui pourrait créer la surprise en 2011 en donnant leur récit sans fard. Nos charmantes lectrices et nos inlassables lecteurs se souviennent de son enlèvement, de sa séquestration de plus de trois semaines et de sa courageuse évasion. Soumise durant sa détention à un véritable lavage de cerveau marxiste, elle avait choisi de réagir tout de suite avec éclat en fondant le Parti Libéral Autoritaire les 5 et 6 octobre 2010 à Versailles ce qui ne correspondait pas au calendrier prévu antérieurement. Sabine ne doutait pas du succès du candidat d extrême droite en 2012 et elle y voyait une excellente préparation du terrain mental pour sa propre candidature en Mais elle croyait plus pertinent de se faire d abord élire à l Assemblée, avec quelques-uns de ses partisans plus ou moins masqués, de peser sur les scrutins sensibles, d acquérir une réelle visibilité personnelle avant de lancer son PLA dans l arène Elle annonçait souvent son ambition«de renouveler la droite» et personne ne pouvait douter de sa détermination quant à ce beau projet. Une autre éventualité aurait été qu elle fît partie du nouveau gouvernement, chargé après l élection de négocier un nouveau virage serré à droite : ce qui aurait repoussé la fondation officielle du PLA à 2014 ou Mais les circonstances en avaient décidé autrement. Sabine se trouvait donc aux commandes d une machine politique qui ne pouvait pas encore se mettre en route. Le plus conséquent pour elle allait consister à séduire des personnalités d avenir, à endoctriner les figures utiles mais timorées avec une théorie libérale intransigeante mais évitant certaines questions sensibles, comme l identité auvergnate ou la nationalité des romanichels Le PLA devrait se présenter, en ce temps de gestation, d abord comme un cercle de réflexion au - Consolidation du PLA (II) - 11/500

12 service de toute la droite, mais destiné à mener, après une décennie plutôt mollassonne incarnée par François Fillon, dans une pure tradition d extrême droite. Quelques lignes de fracture seraient à réparer, mais le charme de Sabine, le prestige historique de la comtesse Isaure de Launay auraient raison de certains malentendus du XXe siècle En 2017, Sabine aura trente-six ans, et sa redoutable concurrente radicale, Rama Yade, à peine quarante. Ça va chauffer! Car, comme nous le verrons bientôt dans la suite de ce feuilleton, Rama va recevoir des soutiens inattendus, qui pourraient se révéler décisifs! Les générations se remplacent au pouvoir, plus rapidement en temps de révolution, quand on fait sauter les vieilles têtes et il n était pas inscrit dans le caractère de Sabine de guigner le pouvoir un quart de siècle. Elle n atteignait pas trente ans, possédant un magnétisme hors du commun et un abattage sexuel ahurissant que, selon le principe de discrétion qui gouverne ce feuilleton, on n a effleuré qu en passant Elle n avait pas hésité, par exemple, à accorder deux ou trois passes à l éditeur Mouchalon pour qu il la serve docilement. Elle s y était prise ainsi avec plusieurs pour qu ils connussent ensuite le prix de ses refus en cas de désobéissance mais elle savait être prodigue de ses faveurs sans contrepartie, comme on l a vu quand elle récompensa du don de se s lèvres le conservateur du château de Versailles recevant festivement tout le congrès du PLA. B., fils d un des principaux capitalistes du pays, nous le nommerons Blaise pour faciliter la sympathie du lecteur envers cet étourdi, Blaise donc n avait pu assister au congrès de Versailles. Il demanda audience à Sabine Harold le dans la semaine suivante, en fin de matinée, par l intermédiaire de la secrétaire d Isaure de Launay. Blaise, au fond aussi éperdu devant Sabine que devant Isaure il aimait les figures de l autorité lui offrit la jouissance simple, selon le langage des propriétaires, d un bel immeuble avenue de La Tour-Maubourg pour héberger dignement l état-major du PLA avant qu il ne pût disposer des bâtiments de l État. Sabine lui fit son truc des bras ouverts, ce qui déclencha chez ce quadra vert une érection révélatrice! Ils s étreignirent brièvement et elle put sentir la trique affolée! «je vais parler à mon père, promit-il avec fermeté. il pense lui aussi que ça ne peut plus durer. Mais il est trop tôt pour qu il annonce son ralliement. En attendant, vous serez toujours la bienvenue, avec notre chère Isaure, sur notre yacht, le Saint Erwan. Nous avons des avions qui vous déposeraient à Malte, dans les Caraïbes ou n importe où, selon votre bon plaisir Je sais qu Isaure vous aime beaucoup affirma politiquement Sabine, mais Balayez les embarras, vous le pouvez. Je mets notre fortune dans l essor du PLA, mais abandonnez-moi, par moments, ce qui ferait le bonheur de ma vie! Hem vous êtes si courtois, Blaise, si attentionné! Et vous me plaisez infiniment. Un ménage à trois serait possible Qu en dites-vous? Ah! Sabine, je n osais vous le demander. - Consolidation du PLA (II) - 12/500

13 Venez, proposa-t-elle, et elle le fit passer dans une pièce privée derrière son bureau. Blaise avait commis, par une timidité toute dissimulée, un acte manqué au pur sens freudien : le roturier se trouvait ébloui par l élégante aristocrate mais la savait strictement lesbienne. Sa liaison même avec la roturière Harold restait inexpliquée mais, comme l a si bien noté Philippe Sollers,«les errances du cœur humain sont infinies». En réalité, Isaure lui servait de paravent pour approcher Sabine, beaucoup plus abordable sous le rapport sexuel il avait eu vent des particularités de l infâme orgie de l autre été en l hôtel particulier de Mme Mouchalon, 25, rue du Cherche-Midi. La porte refermée, Sabine changea le style de son approche : elle jeta son bras gauche autour du cou de Blaise et sa main droite sur sa braguette. «J avais senti cela tout à l heure, confessa-t-elle. Dites-moi, Blaise, puisque nous sommes seuls, est-ce pour moi que vous bandez? Ah! Sabine, en douteriez-vous? Pas un instant», assura-t-elle en le renversant sur un sofa. - Consolidation du PLA (II) - 13/500

14 4ÈME TOME -III Consolidation du PLA (III) La naissance prématurée du Parti soulevait de nombreux problèmes d organisation : il faudrait le faire tourner au ralenti en attendant les échéances gratifiantes qui amèneraient des dévoiements bénévoles mais pas désintéressés à mesure que se rapprocherait la perspective de partager au moins un peu de l assiette au beurre. Au ralenti mais avec une structure et une activité bien visibles. Il fut donc décidé d ouvrir un site qu on veillerait à animer par une chronique si possible quotidienne,«le PLA du jour», commentant l actualité politique et sociale. La brillante Caroline Fourest venait de rejoindre la garde rapprochée de Sabine et promettait, à la manière de Philippe Sollers, une chronique dominicale. Bref, il s agirait de tenir battante la grande tribune de l hyperlibéralisme haroldien projet aussi séduisant que peu coûteux. Une autre idée, futile en apparence, importante en réalité, avait surgi avec l installation de la direction et de la logistique du Parti avenue de La Tour-Maubourg, dans l immeuble cossu offert par - Consolidation du PLA (III) - 14/500

15 les B., père et fils : celle de frapper son entrée d un drapeau, et tout le monde n est pas capable de réfléchir à une question aussi symbolique. En outre, le peu de demandes en cette matière rend impossible la spécialisation professionnelle : un artisan en drapeaux, oriflammes et autres fanions risquerait fort de crever de faim! Les discussions furent vives entre ces dilettantes : le rouge, du coquelicot au sang-de-bœuf, fut d abord éliminé pour des raisons évidentes ; le vert, par dégoût de l écologie ; le noir, même simple liséré, en haine de l anarchie ; le marron, comme vulgaire ; le jaune pour la même raison ; le doré ne fut pas rejeté d emblée, mais Sabine l écarta avec prudence ; le gris trouva des partisans ; Caroline Fourest soutint le violet pour des raisons que l on devine ; l orangé et le rose furent trouvés fades et les plus rigoureux autour de la table commençaient à se poser la question :«Où est l ombre, où est l ombre du drapeau?» quand la comtesse Isaure de Launay suggéra : «Rétablissons le drapeau blanc, tout simplement On y verra un signe de paix et l inscription sera plus visible que sur du volet, chère Caroline. Quelle inscription, chère Isaure? Eh bien, le sigle du Parti, pour lequel je propose le bleu roi, puisque le bleu ne suscite pas d animadversion. J approuve la proposition de notre amie, trancha Sabine, et je propose une frange d argent, ce sera plus majestueux. Passons au vote à main levée.» et ce fut l unanimité, la bienfaisante unanimité L artisan sollicité conseilla un blanc cassé, moins salissant, une longue frange de fils d argent pouvant flotter au vent et on s entendit sur la hauteur des lettres Le résultat s avéra tout simplement splendide! un drapeau sobre mais portant sens, évitant la collision désastreuse des couleurs ; comme le bleu, blanc, rouge Et ainsi va la puérilité des hommes Ils aiment les insignes, décorations, médailles que le drapeau du PLA obtint un franc succès. Presque tout les journaux publièrent une photo de l étendard flottent au vent au-dessus de la grande porte du siège du Parti. Le Parisien donna une pleine page, signée Aymeric Renou pour apprendre à ses fidèles lecteurs que la structuration du nouveau parti se déroulait au mieux, et sans faire appel à des capitaux étrangers, comme Balladur! Le Figaro donna une interview de Caroline Fourest exposant ses raisons d avoir rejoint le PLA. Jouait positivement un facteur irrationnel : le nom du parti formant syllabe était facile à prononcer, comme à mémoriser, et puis on pouvait penser que ses dirigeants mettraient quelque chose - Consolidation du PLA (III) - 15/500

16 dedans - Consolidation du PLA (III) - 16/500

17 4ÈME TOME -III Consolidation du PLA (IV) Le ministre des Relations extérieures, sans béer pour l extrême droite, avait Sabine à la bonne. Son allant conservateur le séduisait, avec d autres éléments de sa personnalité qu il ne rencontrerait jamais du bout des doigts mais dont il pouvait rêver Le rêve est permis jusqu au dernier jour. Quand ils déjeunaient ensemble, en ville, lui beaucoup plus connu qu elle, il se sentait flatté de paraître, à son âge, avec une aussi jeune femme, qui lui rapportait ses rencontres avec les grandes figures libérales de toute l Europe. Il aimait sa froideur toute politique dans ces moments-là, car elle en traitait plusieurs de branquignols dont on ne tirerait plus rien. Quand ils déjeunaient ensemble, en ville, lui beaucoup plus connu qu elle, il se sentait flatté de paraître, à son âge, avec une aussi jeune femme, qui lui rapportait ses rencontres avec les grandes figures libérales de toute l Europe. Il aimait sa froideur toute politique dans ces moments-là, car elle en traitait plusieurs de branquignols dont on ne tirerait plus rien. Son gros désir tenait à une photographie au Kremlin avec Vladimir Poutine et une autre avec le président intérimaire Medvedev, audiences moins faciles à décrocher que chez le pape. Mais Alain savait présenter les choses au carré et les observateurs internationaux estimaient qu il pourrait encore atteindre la plus haute charge. Une demande purement protocolaire de sa part ne pouvait être refusée. «Je vous accompagnerais bien, moi! lançait-il par manière de plaisanterie. Vous n y pensez pas, Alain, de vous afficher avec moi! Votre électorat, comme celui du président Chirac, est au centre. Le mien est tout à droite, avec le renfort des idiots. Marchons la main dans la main, sans nous afficher. Je serai avec vous, ou vous serez avec moi» Du fait de cet intérêt rêveur du ministre, Sabine Harold bénéficiait, lors de ses déplacements à l étranger d un accueil officiel : limousine de l ambassade ou du consulat à l aéroport, agent de sécurité et traducteur, dîners offerts par les diplomates en son honneur, qui lui permettaient de - Consolidation du PLA (IV) - 17/500

18 rencontrer dans des conditions bénignes des hyperlibéraux de tout poil «Mon cher ami, s émut un jour le Premier ministre, je m étonne du statut dont jouit Sabine Harold dans nos ambassades, sur vos instructions Songeriez-vous à lâcher la droite néo-centriste pour rejoindre le parti émergent de cette aventurière? Mais non! Ce serait stupide. Alors, quoi? Même si on le déplore, Sabine Harold est devenue une personnalité politique de premier plan. Mais c est aussi une femme d affaires. Nous ne pouvons prendre le risque de la laisser aller sans protection dans des villes dangereuses. Un enlèvement, ça suffit! Soit, mais un accueil officiel Ça distrait nos diplomates. Sabine leur rappelle la vie politique nationale, ses aléas, ses échéances Ici, elle se trouve protégée par une cellule spéciale organisée par Vidalie, à l étranger, par une sorte de statut diplomatique. Pour mener des affaires commerciales plutôt louches, selon des rapports qui sont remontés jusqu à moi. Vous savez, mon cher, les affaires commerciales qui ne sont pas louches ne rapportent rien! Duel froid cynisme! Soyez donc sans inquiétude. La demoiselle a illuminé le paysage comme une fusée au décollage, bousculé les barrières de la droite, mais, vous en conviendrez, une recomposition moderniste est nécessaire. Je vois Harold comme une figure prospective pour les années qui viennent Mais on vous rencontre de plus en plus souvent dans des restaurants prestigieux avec cette gourgandine, en des attitudes détendues qu on ne vous connaissait guère. Mon cher ami, reprenezvous! Vous êtes la principale personnalité politique de la droite, avec moi. Je vous en prie, ne vous compromettez pas davantage. Tous ces dîners sont innocents. Mais elle est aussi invitée à ceux du Quai d Orsay, vous la présentez vous-même à de hauts responsables étrangers. Où passe l innocence? Au fond, vous voudriez savoir si j ai couché avec elle Sa vie privée est scandaleuse, elle use de moyens libidineux pour se rallier des partisans, elle n avance pas de programme précis, elle veut le pouvoir pour les moyens qu il donne, pas pour servir la société Elle ne cache pas son ambition, c est certain, mais elle peut nous être utile. Attentat ou crise cardiaque, le candidat de 2012 ne sera pas forcément là. Si je devais accéder à la plus haute charge, via Sabine Harold, je contrôlerais la partie vive de l extrême droite. Vous resteriez Premier ministre - Consolidation du PLA (IV) - 18/500

19 et me succéderiez en Après dix années d un travail épuisant Ah! il faut être en bonne forme, dans ce métier-là. Je me demande parfois si, comme Candide Vous n y pensez pas! J aurai besoin de vous. La gestion de l extrême droite lève-t-elle un problème? Je ne le crois pas. Quand un de ses candidats serait présent au second tour, les électeurs de notre droite ne suivraient pas. Songez à 2002, alors que les suffrages avaient éjecté le grotesque Jospin, ce trotskiste de paille Les électeurs de gauche, au lieu de s abstenir, ont voté massivement pour Chirac. Le Président n était pas exactement de droite L abstention ne joue pas dans ce scrutin, un candidat d extrême droite ne peut pas l emporter puisque nous sommes là. Que Sabine Harold poursuive sa carrière originale ne dérange rien. Elle ne parviendra même pas à unifier l extrême droite à cause de fractures non dites Vous me rassurez, mon cher ami, mais de vous savoir accointé avec une personnalité aussi sulfureuse Fantaisie de vieux sexagénaire.» - Consolidation du PLA (IV) - 19/500

20 4ÈME TOME -III Consolidation du PLA (V) Le site du PLA indiquerait les agendas de Sabine et d Isaure, les réunions du cercle de réflexion resserré et celles ouvertes à chacun, selon la météo, dans la cour pavée de l immeuble, où une centaine de chaises pouvaient être dépliées. Agenda Comme on l a vu, l agenda de la comtesse de Launay était chargé, mais il suffisait de le présenter, autant que possible, dans l optique du Parti. Elle pouvait inaugurer une crèche privée d enfants de la haute et dire un mot en faveur de la natalité française. ce en quoi elle avait du mérite car la maternité et sa folle loterie de rejetons tarés la dégoûtaient profondément Mais Isaure assumait les charges de son rang. Si elle paraissait à la cérémonie marquant la restauration d une chapelle aristocratique (intéressante pour les importantes déductions fiscales qu elle entraînait), elle avait un mot pour la conservation du patrimoine et un autre évoquant les châteaux délaissés par manque de moyens Comment imaginer la France sans châteaux et sans«la blanche parure de son manteau d églises» chantée par Raoul le Glabre en son temps? L agenda de Sabine venait en trompe l œil car elle menait double carrière de politicienne le soir et de femmes d affaires le matin, agissant dans l import-export et rêvant d organiser des commerces triangulaires qui lui rapporteraient des bénéfices fabuleux. Ainsi, chacun de ses déplacements visait deux buts. Comme son nom l indique, le père de Sabine était anglais, elle possédait donc deux langues maternelles. Elle avait étudié l allemand et pouvait lire Grabbe dans le texte. Un de ses profs, malicieux, se délectait de la pièce satanique Satire, Ironie und tiefere Bedeutung Elle entendait le catalan, ayant passé plusieurs étés à Majorque, où elle avait sollicité les cours d un jeune universitaire de Barcelone rencontré à la plage Elle y gagna un vocabulaire utile dans l intimité. Elle lut, dès sa sortie, le livret d Ambroise Pamou Souvenirs d un légume. D origine majorquine par l un de se grands-pères, Pamou y évoque le Puerto Sóller des - Consolidation du PLA (IV) - Christian Dietrich Grabbe ( ) 20/500

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Marcelo Mariano Damiani Siskind Marcelo Damiani Marcelo Damiani Comme Le on Métier part, de comme survivre on reste Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Roman Roman Traduit de l espagnol (Argentine)

Plus en détail

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin.

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin. Réécriture Réécriture Réécriture La nouvelle fantastique Au XIX ème siècle, un genre nouveau naît et se développe : la nouvelle fantastique. La nouvelle est un récit bref, présentant des personnages peu

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication Extrait de la publication En cas de bonheur Extrait de la publication DU MÊME AUTEUR Aux éditions Gallimard Inversion de l idiotie, 2002, Prix François-Mauriac de l Académie Française. Entre les oreilles,

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

Présentent Le bec littéraire du samedi 18 septembre 2010. Découvrez EN APESANTEUR. De BRIGIT H. Et votez en couleurs!

Présentent Le bec littéraire du samedi 18 septembre 2010. Découvrez EN APESANTEUR. De BRIGIT H. Et votez en couleurs! Présentent Le bec littéraire du samedi 18 septembre 2010 Découvrez EN APESANTEUR De BRIGIT H Et votez en couleurs! Les zones d interprétation se situent après le texte, ci-dessous. Pour voter, suivez les

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Après l écriture du prénom, ils ne doivent pas tourner la page.

Après l écriture du prénom, ils ne doivent pas tourner la page. Consignes de passation Selon l effectif, le niveau d attention des enfants et le nombre d adultes présents, vous organiserez la passation en 2 ou 3 séances, de préférence le matin quand les enfants sont

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé Us ( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé il y a un peu plus d une heure maintenant à l aéroport d Heathrow en Grande- Bretagne vous le voyez ils ont été accueillis

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT

ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT Un rêve aventureux du détective Paul X UNE PIÈCE DE THÉÂTRE POUR LA JEUNESSE DE JEAN-PIERRE DURU PRÉSENTATION DE LA PIÈCE «ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT» Le détective privé

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

L écrivain. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route.

L écrivain. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route. L écrivain Il se trouvait devant la porte. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route. Faire demi-tour il ne le pouvait! Pourquoi?

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs»

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs» Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. Lorsque le petit homme naît, il privilégie énormément le toucher à sa vue, encore mal affinée. A 3 mois, il ne reconnaît pas un objet qu il n a pas touché

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

Exemple de de statuts commentés

Exemple de de statuts commentés Exemple de de statuts commentés article 1 :constitution et dénomination Première obligation de la loi 1901 : faire connaître le titre de l association. Attention, se renseigner à l institut national de

Plus en détail

STATUTS. Article 3 - Le présent syndicat a pour but d entretenir les bonnes relations entre ses membres et de défendre les intérêts de la corporation.

STATUTS. Article 3 - Le présent syndicat a pour but d entretenir les bonnes relations entre ses membres et de défendre les intérêts de la corporation. STATUTS TITRE I - CONSTITUTION BUT COMPOSITION Article 1 - Il est fondé un syndicat, conformément à la loi du 21 mars 1884 et aux dispositions qui suivent, entre les pharmacies de la Guadeloupe qui auront

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval!

Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval! Le Pierrot de Venise Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval! Tous les habitants se déguisent. Les mamies de la ville racontent une histoire très ancienne

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Est-ce que le Père Noël existe vraiment?

Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Le 24 décembre de l an 3000, le Père Noël livrait ses cadeaux de son domicile. Les lutins et les rennes n avaient plus beaucoup de travail depuis que Mère Noël

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon»

Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon» Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon» Ecouter et comprendre un texte lu par l adulte Prendre des indices dans le texte pour entrer dans la compréhension de l'histoire

Plus en détail

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions Cette toute première phase de réflexion, pas forcément simple ni évidente, devra se faire en deux temps. Ainsi, vous serez d abord

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Enseignement intégré des humanités Octobre 2012 Épreuve n 2 Compréhension et expression écrites Les Mille et une nuits ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Nom : Prénom : Classe de sixième :.. COMPRÉHENSION

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

STATUTS DE LA FEDERATION FEMMES 3000

STATUTS DE LA FEDERATION FEMMES 3000 Les femmes du troisième millénaire STATUTS DE LA FEDERATION FEMMES 3000 Titre I : Dénomination - Siège - Objet Article 1. Dénomination Conformément à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Septième Tradition. «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.»

Septième Tradition. «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.» Septième Tradition «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.» Des alcooliques qui subviennent à leurs besoins? A-t-on jamais entendu

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveaux B2/C1 : en bref trouble Thème : quand le cœur tressaille et que naît le Après une entrée dans le film par le titre et la scène

Plus en détail

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen L Ange Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen (1805-1875) portrait (1836) par le peintre danois Constantin Hansen (1804-1880). «CHAQUE FOIS QU UN

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti propos recueillis par Alexandre Arditti ON A SUIVI RÉCEMMENT SES AVENTURES AFRICAINES AU PAYS DES GUERRIERS MAASAÏ AVEC SON COMPLICE FRÉDÉRIC LOPEZ, DANS LA TOUJOURS TRÈS POPULAIRE ÉMISSION RENDEZ-VOUS

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

faire carrière, d amasser une fortune ou de devenir célèbre. À Portland, on avait la possibilité de vivre.

faire carrière, d amasser une fortune ou de devenir célèbre. À Portland, on avait la possibilité de vivre. Portland J aimerais dire que je suis tombé sous le charme de la ville. Mais j ai beau y réfléchir, je ne lui en trouve aucun. Pourtant, j ai tout de suite su que la ville me plairait, et que je voudrais

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard:

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: 1. Déroulement du stage Rapport de stage Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: Tableau 1. Périodes de stage lieu date bilan Edition l amiénois du

Plus en détail

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher)

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Avant-propos : Chaque soir, je raconte une histoire à mon fils pour qu il s endorme. Il a 2 ans. Habituellement, c est les 3 petits cochons.

Plus en détail

STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER

STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER Modifications adoptées en Assemblée Générale Extraordinaire du 3 mars 2012 I - BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Article 1 1) L Union des Français de l Etranger

Plus en détail

Bâle 3: le retour du Régulateur

Bâle 3: le retour du Régulateur Bâle 3: le retour du Régulateur Au siège de la banque Universelle Hey c est quoi cette tête d enterrement? T as lu les journaux sur les nouvelles règles de Bâle 3? Le régulateur veut augmenter le capital

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

LIBERTE DE L HONORAIRE DE L AVOCAT : CETTE LIBERTE DOIT- ELLE ETRE TOTALE?

LIBERTE DE L HONORAIRE DE L AVOCAT : CETTE LIBERTE DOIT- ELLE ETRE TOTALE? UIA LIBERTE DE L HONORAIRE DE L AVOCAT : CETTE LIBERTE DOIT- ELLE ETRE TOTALE? Le combat pour la liberté de l honoraire va-t-il en sens inverse de la philosophie de la liberté de la défense? D une manière

Plus en détail

TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE!

TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE! TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE! JE VAIS EGALEMENT VOUS FAIRE UN E-BOOK COMPLET! (SOMMAIRE, PHOTO ETC )

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

Mysterium Règles du Jeu

Mysterium Règles du Jeu Introduction : Mysterium Règles du Jeu Auteurs : Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko Illustrateurs : Igor «DartGarry» Burlakov, Karolina We cka et Mariush Ganzel Traducteur : Stéphane Auplain Mysterium

Plus en détail

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas La compréhension en lecture, SILVA Fanny Compréhension 29 Lecture pas à pas 1. Description de l expérience : Suite aux deux hypothèses à vérifier énoncées dans notre préambule, j ai proposé d organiser

Plus en détail

Mot de bienvenue. Introduction. Partie 1 - Qu est-ce-que le financement participatif? Partie 2 - Et si on se lançait? Partie 3 - A vous de jouer!

Mot de bienvenue. Introduction. Partie 1 - Qu est-ce-que le financement participatif? Partie 2 - Et si on se lançait? Partie 3 - A vous de jouer! Mot de bienvenue Introduction Partie 1 - Qu est-ce-que le financement participatif? Partie 2 - Et si on se lançait? Partie 3 - A vous de jouer! Sophie Dancygier Déléguée Générale Formation Crowdfunding

Plus en détail

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la première fois. Leur bonne santé me précède. C est ma faute.

Plus en détail

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder La Longévité réussie En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder le 03.10.2007. L ami Milan L ami Milan, L ami béni, L ami de mille ans.

Plus en détail

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion I. La préparation de la séance du conseil municipal II. La séance du conseil municipal III. Les comptes

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Lauriane T., Belge, étudie à l Université de Strasbourg (La Psychologie). 2) L (les) école(s) européenne(s) que

Plus en détail

BAUMANN Régis BLASZIC Pascal GIANNINI Antonio GIANNINI David GOFFINET Nicolas HENKINET Aland KOWALIK Stéphane MAJTLOCH Daniel ROSSIGNON Didier

BAUMANN Régis BLASZIC Pascal GIANNINI Antonio GIANNINI David GOFFINET Nicolas HENKINET Aland KOWALIK Stéphane MAJTLOCH Daniel ROSSIGNON Didier BAUMANN Régis BLASZIC Pascal GIANNINI Antonio GIANNINI David GOFFINET Nicolas HENKINET Aland KOWALIK Stéphane MAJTLOCH Daniel ROSSIGNON Didier ROZMANOWSKY Marc SAINT-REMY Sébastien SCHNEIDER Christian

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Repenser les procédures d expulsion des coopératives d habitation

Repenser les procédures d expulsion des coopératives d habitation Repenser les procédures d expulsion des coopératives d habitation Rapport du Conseil de l Ontario sur la résolution N R3 de l assemblée membres de l Ontario Avril 2003 Fédération de l habitation coopérative

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel

Plus en détail

LE FUNAMBULE LES PROCHAINS TOURS DE PISTE

LE FUNAMBULE LES PROCHAINS TOURS DE PISTE 1 «Je n ai pas le temps de m arrêter pour penser à ma retraite. Je dois continuer à avancer pour ne pas tomber!» LE FUNAMBULE En équilibre au-dessus du vide! Le type funambule a devant lui un rêve lointain,

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion.

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. www.julienrio.com Introduction: L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. Cet article s est inspiré de l ouvrage

Plus en détail

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Comment mieux formuler votre déclaration, pour votre interview «RSD» (Refugee Status Declaration Détermination de Statut de Réfugié) auprès de l UNHCR, en vue

Plus en détail

电 子 科 技 大 学 2014 年 攻 读 硕 士 学 位 研 究 生 入 学 考 试 试 题 考 试 科 目 :241 法 语 ( 二 外 )

电 子 科 技 大 学 2014 年 攻 读 硕 士 学 位 研 究 生 入 学 考 试 试 题 考 试 科 目 :241 法 语 ( 二 外 ) 电 子 科 技 大 学 2014 年 攻 读 硕 士 学 位 研 究 生 入 学 考 试 试 题 考 试 科 目 :241 法 语 ( 二 外 ) 注 : 所 有 答 案 必 须 写 在 答 题 纸 上, 写 在 试 卷 或 草 稿 纸 上 均 无 效 一 用 括 号 中 动 词 的 正 确 形 式 填 空 ( 每 空 1 分, 共 10 分 ) 1. Plusieurs éléments (rendre)

Plus en détail

La princesse qui n aimait pas les princes Alice Brière Haquet (1)

La princesse qui n aimait pas les princes Alice Brière Haquet (1) La princesse qui n aimait pas les princes (1) Il était une fois, dans un beau et paisible royaume, une jolie princesse qui réussit un jour une superbe mayonnaise. Conseillers et ministres, cuisiniers et

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Faire face aux émotions... du diabète de type 1

Faire face aux émotions... du diabète de type 1 Faire face aux émotions... du diabète de type 1 L apprendre Tous ceux qui apprennent qu ils ont du diabète peuvent se sentir choqués, bouleversés, tristes, en colère, inquiets entre autres sentiments.

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

Les débuts au Pérou...

Les débuts au Pérou... Les débuts au Pérou... Me voici enfin à Andahuaylas! Après environ 22 h d avion, 3 h { Lima et 23 h de bus je suis arrivé samedi 8 mai { 16 h { la casa de Munay Wasi. Dans l ensemble, le voyage s est très

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail