REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1"

Transcription

1 REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES ET CONDITIONS Article 1 INSTITUTION - BUTS ET AFFILIATION Il est institué, conformément à l article L du Code de Sécurité Sociale, un régime Invalidité-Décès pour les chirurgiens dentistes non salariés. Il a pour but de verser, dans les conditions prévues au titre II, sous la forme d allocations annuelles ou de liquidation unique, des prestations aux chirurgiens dentistes atteints d incapacité professionnelle permanente (handicaps physiques ou mentaux), aux conjoints survivants et aux orphelins. Il a également pour but de verser, dans les conditions prévues au Titre III, sous forme d Indemnités Journalières, des prestations aux chirurgiens dentistes atteints d incapacité professionnelle temporaire. Tout chirurgien dentiste en activité inscrit à la Caisse est affilié obligatoirement au régime d assurance Invalidité-Décès. Il est redevable, dès la date de son affiliation à la Caisse, des cotisations afférentes à ce régime et ce, jusqu à l âge de 65 ans accomplis. Les chirurgiens dentistes visés au 3ème alinéa de l article 1er des statuts du régime d Assurance Vieillesse Complémentaire sont affiliés obligatoirement au régime d assurance Invalidité-Décès. Demeurent affiliés obligatoirement au régime d Incapacité professionnelle permanente décès les chirurgiens dentistes âgés de moins de 65 ans bénéficiant d une retraite anticipée et les chirurgiens dentistes bénéficiant d une retraite pour inaptitude à partir de l âge de 60 ans, sous réserve que leur conjoint n ait pas atteint l âge de 65 ans ou qu ils aient des enfants à charge. Les chirurgiens dentistes peuvent, dans leur soixante-sixième année, adhérer facultativement au régime, sous réserve de remplir les conditions suivantes : 1. qu ils aient cotisé au régime Invalidité-Décès au moins depuis les 5 dernières années consécutives, 2. que leur conjoint n ait pas atteint l âge de 65 ans ou qu ils aient des enfants à charge. 1 Décret n du 28 décembre 1961 modifié. 49

2 La garantie souscrite en faveur du conjoint dans le cadre de l'adhésion facultative cesse de plein droit au jour du divorce ou du décès de ce conjoint, sans préjudice de celle ayant pu exister en faveur des enfants à charge du chirurgien dentiste. Les retraités ne peuvent toutefois prétendre au bénéfice des avantages consentis au titre de l invalidité. Peuvent continuer de cotiser facultativement, sur leur demande, au régime d incapacité professionnelle permanente décès, les adhérentes chirurgiens dentistes qui, à la suite d une maternité, interrompent provisoirement leur activité professionnelle, dans la limite maximale de trois ans, et sous réserve de rester inscrites à l Ordre des chirurgiens dentistes. Article 2 Les adhérents sont redevables de la totalité de la cotisation annuelle. Toutefois, la première cotisation est réduite de moitié si l affiliation au régime a lieu au cours du second semestre. Le montant des cotisations est fixé par décret sur la proposition du Conseil d Administration de la Caisse Autonome de Retraite des chirurgiens dentistes. Les cotisations dues par les adhérents âgés de plus de 65 ans sont majorées d après un barème annexé aux présents statuts. La cotisation est annuelle. Elle est payable chaque année dans sa totalité avant le 30 juin. Toutefois, la faculté est laissée aux assujettis de s acquitter en deux termes égaux exigibles avant le 31 mars pour le premier terme et avant le 30 septembre de chaque année pour le second terme. Les cotisations non versées aux dates limites fixées ci-dessus donnent lieu à l application de majorations de retard calculées à raison de 1 % par mois ou fraction de mois écoulées depuis la date limite d exigibilité. Les assujettis peuvent en cas de force majeure ou de bonne foi dûment prouvée demander à la Commission de Recours Gracieux la réduction ou la suppression de la majoration encourue en application de l alinéa qui précède : cette demande n est recevable qu après règlement de la totalité des cotisations qui ont donné lieu à application de ladite majoration. Des délais de paiement peuvent être accordés par le directeur de la Caisse de retraite. Article 3 Les risques Incapacité Professionnelle Permanente Décès et Incapacité Professionnelle Temporaire sont couverts par une cotisation annuelle. La garantie n est donnée que si l affilié est à jour de toutes ses cotisations dans le présent régime. 50

3 Le non paiement de la cotisation dans le délai d un mois après la date d envoi de la lettre de mise en demeure entraîne la suspension de la garantie pour l année en cours. La cotisation reste due avec application des majorations de retard. La garantie ne sera accordée à nouveau qu après mise à jour des cotisations dues et des majorations de retard si l adhérent n est pas décédé. En ce qui concerne le risque Incapacité Professionnelle Permanente et sous réserve de la condition précitée, la garantie n est pas accordée pendant les dix premières années d affiliation lorsque la cessation d activité a pour cause une maladie ou un accident dont l existence est antérieure à l affiliation de l adhérent à la Caisse autonome, sauf si l'assuré relève des dispositions prévues aux articles R et suivants du Code de Sécurité Sociale. L entrée en jouissance des allocations versées par le régime d Incapacité Professionnelle Permanente Décès est fixée au premier jour du mois qui suit la demande d allocation d invalidité professionnelle ou la date du décès de l adhérent. TITRE II - INCAPACITE PROFESSIONNELLE PERMANENTE - DECES Article 4 ALLOCATION D'INVALIDITE PROFESSIONNELLE Une allocation annuelle est accordée à tout chirurgien dentiste affilié atteint d un handicap physique ou mental à caractère permanent qui le contraint à interrompre totalement son activité professionnelle. La Commission d Inaptitude donne son avis sur l existence de l invalidité professionnelle. Le Conseil d Administration décide du droit à l allocation. La permanence de l invalidité professionnelle peut faire l objet, à tout moment d un contrôle. L allocation est servie au chirurgien dentiste incapable d exercer jusqu au premier jour du trimestre civil qui suit son soixantième anniversaire. Lorsque le titulaire atteint cet âge, l allocation en cause est remplacée par la retraite complémentaire vieillesse, laquelle est calculée dans les conditions prévues aux articles 13 et 17 du Régime Complémentaire de retraite. Le chirurgien dentiste incapable d exercer doit justifier sa cessation d'exercice en produisant une attestation du Président du Conseil Départemental de l Ordre, établissant soit sa radiation du Tableau, soit son inscription sur la liste des praticiens inscrits au Tableau sans exercer. 51

4 Après examen, si ces attestations cessaient d être valables, le service de l allocation serait immédiatement suspendu et, dans cette éventualité, ne pourrait reprendre qu après une décision de la Commission compétente et du Conseil d Administration. Il en serait de même dans le cas où l intéressé effectuerait un remplacement. Montant de l'allocation : le montant de l allocation totale annuelle d invalidité professionnelle s élève à 820 points. Majoration de l allocation : l allocation est majorée de 240 points pour chacun des enfants à charge tels qu ils sont définis à l article 8. Les enfants à charge inscrits dans le régime antérieurement au 1er janvier 1986 bénéficient des dispositions du présent article. Points gratuits : en application de l'article 3 des statuts du Régime Complémentaire de retraite géré par la Caisse, l'adhérent chirurgien dentiste invalide bénéficie chaque année à compter de l'année civile suivant celle où il aura été admis à l'invalidité, de l'attribution gratuite de 6 points de retraite dans le Régime Complémentaire, points qui seront pris en charge par le présent régime. Article 4 bis Les adhérents chirurgiens dentistes, anciens déportés ou internés, titulaires de la carte déporté ou interné de la Résistance ou de la carte de déporté ou interné politique, dont la pension militaire d invalidité a été accordée pour un taux d invalidité global d au moins 60 %, qui cessent toute activité professionnelle, sont présumés atteints, s ils sont âgés d au moins 55 ans, d une invalidité les rendant absolument incapables d exercer une profession quelconque. Ils bénéficient, en conséquence, des avantages au présent régime d assurance. Article 5 ALLOCATION AU CONJOINT SURVIVANT 1. Allocation annuelle Conditions d attribution : une allocation annuelle ou une allocation unique est accordée au conjoint survivant qui était, lors du décès de l adhérent, marié depuis au moins deux ans. Toutefois, aucune condition de durée n est exigée s il existe un enfant issu de ce mariage ou, ceci sous réserve de l appréciation du Conseil d Administration, si le décès a pour cause un fait subit et imprévisible. L allocation annuelle est supprimée si le conjoint survivant se remarie. a) Durée de l allocation : l allocation est servie jusqu à 65 ans ou 60 ans en cas d inaptitude au travail. b) Montant de l allocation : l allocation annuelle versée s élève à 532 points. Elle est diminuée chaque année d'un montant correspondant à l'acquisition de la base forfaitaire de 6 points du Régime Complémentaire, destinée à la constitution de la retraite de réversion du conjoint survivant. 52

5 A l âge de 65 ans ou de 60 ans en cas d inaptitude au travail, l allocation annuelle est remplacée par la retraite de réversion du Régime Complémentaire, conformément aux articles 11, 12 et 22 des statuts du Régime Complémentaire. 2. Allocation unique Le versement d une allocation unique comporte les deux modalités suivantes : a) Allocation unique en cas de renonciation à l allocation annuelle : une allocation unique peut être accordée sur demande aux conjoints survivants ayant droit à l allocation annuelle mais y renonçant de plein gré de façon définitive, dans les trois mois du décès du «de cujus». Cette allocation unique sera égale au montant de cinq allocations annuelles si l ayant droit a moins de 61 ans, au montant de quatre allocations s il se trouve dans sa soixantedeuxième année, au montant de trois allocations s il se trouve dans sa soixante-troisième année, au montant de deux allocations s il se trouve dans sa soixante-quatrième année et d une allocation s il se trouve dans sa soixante-cinquième année. b) Allocation unique au conjoint ne pouvant bénéficier de l allocation annuelle : le conjoint survivant d un adhérent décédé ne pouvant bénéficier d une allocation annuelle aura droit à une allocation unique égale à trois allocations annuelles s il a moins de soixante-trois ans, à deux s il se trouve dans sa soixante-quatrième année et à une allocation s il se trouve dans sa soixante-cinquième année. Article 6 ALLOCATION AUX ORPHELINS Une rente d éducation annuelle est accordée aux enfants à charge de l adhérent décédé. Conditions d attribution : la rente d éducation est accordée aux enfants à charge, définis à l article 8 ci-dessous et dans les limites et conditions fixées par cet article. Montant de l allocation : le montant de la rente d éducation est égal pour chaque enfant à charge à 360 points. Il en est de même si l ascendant décédé était bénéficiaire d une allocation d incapacité ou d inaptitude. Tout orphelin dont le père et la mère étaient adhérents au présent régime, peut cumuler deux rentes d éducation. Les orphelins inscrits dans le régime antérieurement au 1er janvier 1986 bénéficient des dispositions du présent article. 53

6 Article 7 ALLOCATION IMMEDIATE Les bénéficiaires de l allocation immédiate sont par priorité et dans l ordre : 1. le conjoint survivant non séparé de corps en vertu d un jugement ou d un arrêté définitif, 2. les descendants, 3. les ascendants, 4. à défaut d une des personnes désignées aux 1., 2. et 3. ci-dessus, la ou les personnes qui étaient, au jour du décès, à la charge effective, totale et permanente de l assuré. Cette allocation est versée en une seule fois : elle correspond à 300 points. Article 8 CONDITIONS ET DUREE DES ALLOCATIONS D ENFANTS A CHARGE Est considéré comme enfant à charge tout enfant légitime, reconnu ou adopté conformément aux dispositions du Code Civil. L allocation est versée jusqu à l'âge de 18 ans révolus. Elle peut, sur décision du Conseil d'administration de la Caisse, être prolongée annuellement et jusqu'à 25 ans au plus, si l intéressé justifie poursuivre des études scolaires et supérieures. Le droit à l'allocation d'orphelin à titre viager n'est ouvert que sous la condition nécessaire, suffisante et préalable que la (ou les) infirmité(s) dont est atteint l'enfant, ultérieurement bénéficiaire, fasse l'objet d'une constatation par la Commission d'inaptitude, saisie par l'adhérent, avant que l'enfant ultérieurement bénéficiaire de l'allocation d'orphelin à titre viager ait atteint l'âge de 18 ans ou de 25 ans en cas de poursuite des études scolaires ou supérieures, dans les conditions de l'alinéa précédent. Ce droit peut être confirmé dans son principe préalablement au décès de l'adhérent. La liquidation ultérieure intervenant au moment du décès de l'adhérent, doit nécessairement être validée par le Conseil d'administration. L'enfant invalide bénéficiant, à compter de la liquidation, de l'allocation d'orphelin à titre viager, doit justifier annuellement auprès de la Commission d'inaptitude, de la persistance des conditions de versement de ladite allocation, laquelle peut, le cas échéant, sur avis de la Commission et décision du Conseil d'administration, être suspendue. L'allocation d'orphelin à titre viager est suspendue si l'intéressé bénéficie des dispositions, soit de l'article 212 du code civil, soit de celles des articles 270 et 281 du même texte. Un contrôle pourra être régulièrement réalisé par la demande de production d'une fiche d'état civil récente. Après contrôle du Conseil d'administration, le versement de l'allocation ainsi suspendu peut être repris. 54

7 TITRE III - INCAPACITE PROFESSIONNELLE TEMPORAIRE Article 9 Le chirurgien dentiste atteint d incapacité professionnelle temporaire peut bénéficier d une Indemnité Journalière dans les conditions ci-après. Article 10 La couverture du risque Incapacité Professionnelle Temporaire n est plus obligatoire à partir du premier jour du semestre civil qui suit le soixante-cinquième anniversaire. La couverture du régime Incapacité Professionnelle Temporaire prend donc fin de ce fait, sauf adhésion volontaire prévue à l article 11. Tout chirurgien dentiste reconnu en état d Incapacité Professionnelle Temporaire de plus de 90 jours, au premier jour d un semestre civil est exonéré de la fraction de cotisation relative au régime d Incapacité Professionnelle Temporaire. Article 11 A partir du premier jour du semestre civil qui suit son soixante-cinquième anniversaire, le chirurgien dentiste peut demander le maintien de son affiliation au régime d Incapacité Professionnelle Temporaire, à titre d adhérent volontaire. Cette demande doit être déposée, sous peine de forclusion, dans les six mois qui suivent la date de radiation en tant qu adhérent obligatoire. Le chirurgien dentiste adhérent volontaire au régime d Incapacité Professionnelle Temporaire peut demander, à tout moment, sa radiation de ce régime. La radiation prend effet au premier jour du semestre civil suivant la date de la demande de radiation. Toute nouvelle affiliation volontaire demandée après la date à laquelle la radiation a été prononcée est irrecevable. Article 12 INDEMNITES JOURNALIERES Une Indemnité Journalière est accordée au chirurgien dentiste cotisant ou régulièrement exonéré des cotisations des régimes obligatoires vieillesse, en cas de cessation de toute activité professionnelle, sous quelque forme que ce soit, pour cause de maladie ou d accident (à l exclusion des accidents survenus par faits de guerre). Cette indemnité est attribuée à partir du quatre-vingt-onzième jour qui suit le début de l incapacité d exercer, à condition que l assuré soit à jour de toutes ses cotisations aux régimes obligatoires, ou après l expiration de ce délai, à partir du trente-et-unième jour suivant la date à laquelle est intervenu le règlement des cotisations encore dues. 55

8 Article 13 DECLARATION D INCAPACITE D EXERCICE La déclaration de la date de cessation d activité doit être faite avant l expiration du deuxième mois qui suit l arrêt de travail. Toute déclaration postérieure à ce terme n ouvrira de droit à l Indemnité Journalière qu à compter du trente-et-unième jour suivant cette déclaration, sauf avis contraire du Conseil. La déclaration doit être accompagnée d un certificat médical précisant la date de l arrêt de travail et estimant la durée probable de l incapacité temporaire totale. Article 14 CONTROLE DE L INCAPACITE D EXERCICE Le chirurgien dentiste en arrêt de travail doit fournir toutes justifications utiles. La Caisse est autorisée à déléguer, à tout moment, son médecin contrôleur auprès de l intéressé. Celui-ci peut, lors de cette visite (dont il aura été préalablement informé) se faire assister d un médecin de son choix. En cas de désaccord, la procédure d expertise est diligentée suivant les formes prévues par le Code de la Sécurité Sociale. La Commission d Inaptitude est chargée d assurer l ensemble du contrôle et de prendre toutes décisions utiles. Celles-ci peuvent être déférées à la Commission de Recours Gracieux, sous réserve de toutes voies de recours prévues par le Code de la Sécurité Sociale. Les frais d expertise seront supportés par moitié par la Caisse et par l intéressé. Article DISPOSITIONS GENERALES L Indemnité Journalière est payable mensuellement, à terme échu, dans le courant du mois suivant, sous réserve de la présentation, tous les mois, d un certificat médical constatant la continuité de l incapacité totale d exercice, et d une attestation sur l honneur de n avoir effectué aucun acte relevant de la profession dentaire, ni aucun travail rémunéré quelles que soient ses modalités pendant la période d incapacité. 56

9 Le service cesse : en cas de décès du bénéficiaire, en cas de reprise de l activité (même partielle), en cas de radiation (à partir du premier jour du trimestre civil suivant celle-ci), ou d une période continue de trente-six mois à partir de la date d effet de la prestation, sur la décision de la Commission d Inaptitude qui statue sur l incapacité permanente à tout moment. 2. DISPOSITIONS PARTICULIERES A. En cas de reprise d activité et de rechute En cas de rechute de la même maladie dans un délai inférieur à un an, le service de l Indemnité Journalière est repris à dater du quinzième jour de cette rechute, sauf dérogation appréciée par la Commission d Inaptitude. Le total du service de l Indemnité Journalière ne peut excéder 36 mois, sous réserve des dispositions concernant les chirurgiens dentistes de plus de 65 ans. En cas de rechute, après plus d un an de reprise d activité même partielle, il s agit d un nouvel arrêt de travail. B. Dispositions particulières tenant compte de l âge de l intéressé a) Chirurgiens dentistes âgés de moins de 65 ans Si à l expiration d une période de trente-six mois de prestations continues ou à tout moment sur décision motivée de la Commission d Inaptitude, l intéressé reste en état d incapacité totale d exercice, la procédure de reconnaissance de l inaptitude dans le Régime Complémentaire, s il est âgé de plus de 60 ans, ou celle de l incapacité professionnelle permanente dans le cas contraire, est engagée. Si l incapacité professionnelle permanente est reconnue, l inscription au présent régime cesse de plein droit et l intéressé bénéficie, ainsi que ses ayants droit, des avantages du régime d Incapacité Professionnelle Permanente Décès. Si l incapacité professionnelle permanente ou l inaptitude n est pas reconnue, le service de l indemnité journalière peut être prolongé pour une nouvelle période maximum de 24 mois, à titre exceptionnel, sur décision de la Commission d Inaptitude. b) Chirurgiens dentistes âgés de plus de 65 ans Le dossier du chirurgien dentiste en état d incapacité temporaire à son soixante-cinquième anniversaire ou postérieurement à cette date est obligatoirement examiné par la Commission d Inaptitude. 57

10 A la suite de cet examen, ou bien le chirurgien dentiste est invité à prendre sa retraite ou bien il est maintenu ou admis au régime de l incapacité professionnelle temporaire, mais dans ce cas, l'indemnité journalière est servie au taux de 60 %. Le versement de cette indemnité ne peut excéder douze mois. Article 16 DETERMINATION DU MONTANT DE L INDEMNITE JOURNALIERE Le montant de l indemnité journalière est fixé chaque année par le Conseil d Administration de la Caisse. TITRE IV- DISPOSITIONS COMMUNES Article 17 Il est institué à la Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens Dentistes un fonds d'action sociale alimenté en partie par le présent régime suivant les dispositions figurant en annexe. Article 18 MODIFICATION DES STATUTS Les présents statuts pourront être modifiés sur décision prise à la majorité des deux tiers des membres du Conseil d Administration de la Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens Dentistes, et après approbation des Ministères de Tutelle. Article 19 Le Conseil d Administration détermine chaque année pour l année suivante d après les prévisions de recettes, la somme totale à distribuer entre tous les bénéficiaires, déduction faite des frais de gestion et de la part des cotisations affectée aux réserves, et fixe en conséquence, la valeur du point de rente. Article 20 Les dispositions des présents statuts relatives au régime d Incapacité Professionnelle Permanente Décès prennent effet au 1er janvier 1977 et celles relatives au régime d Incapacité Professionnelle Temporaire au 1er janvier

11 ANNEXE AUX STATUTS DU REGIME INVALIDITE-DECES Barème des majorations des cotisations prévu par le premier alinéa de l article 2. La cotisation annuelle sera majorée d autant de fois 15 % qu il y a d unités dans le total résultant de l addition du nombre d années d âge de l adhérent dépassant soixante-cinq ans augmenté du nombre d années à courir par le conjoint pour atteindre son soixantecinquième anniversaire. Toute fraction d année est comptée pour une année complète. La majoration s applique à partir de l année au cours de laquelle l adhérent a atteint son soixante-cinquième anniversaire, son soixantième anniversaire en cas d inaptitude et son cinquante-cinquième anniversaire en cas de retraite anticipée. En cas d absence de conjoint et en présence d enfants mineurs, la cotisation n est pas majorée. En présence d un enfant, mineur ou majeur, handicapé physique, le montant de la cotisation est majoré de 100 %. 59

REGIME INVALIDITE-DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1

REGIME INVALIDITE-DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 REGIME INVALIDITE-DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 LIVRE I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué, au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes et des

Plus en détail

LA PRÉVOYANCE LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES

LA PRÉVOYANCE LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA PRÉVOYANCE 2015 EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA PRÉVOYANCE 2015 Afin de vous

Plus en détail

REGIME INVALIDITE DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1

REGIME INVALIDITE DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 REGIME INVALIDITE DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 LIVRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE NOVALIS PREVOYANCE Institution de prévoyance Régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE 1/5 BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N REF : 00000.00000000 ENTREPRISE N Le présent contrat est conclu entre : AG2R-Prévoyance, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie

Plus en détail

REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1

REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes

Plus en détail

Pensions de réversion. Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt

Pensions de réversion. Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E7 Pensions de réversion A. Réversion de pension de titulaire 1. Les droits du conjoint survivant 2. Les droits des orphelins 3. Les droits de l ancien

Plus en détail

Conditions générales. r etraite. options 1-2 OBJET PRISE D EFFET DES GARANTIES

Conditions générales. r etraite. options 1-2 OBJET PRISE D EFFET DES GARANTIES la r etraite options 1-2 Conditions générales LA RETRAITE est une Convention d assurance collective sur la vie à adhésion facultative, régie par le Code des assurances ; elle est souscrite par la Collectivité

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES DECRETS

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES DECRETS REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES TEXTES REGLEMENTAIRES ET CODIFIES EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2008 DECRETS Décret n 71 542 du 2 juillet 1971 relatif au régime

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

Notice d Information. salariés. Régime de prévoyance et de santé. agri prévoyance

Notice d Information. salariés. Régime de prévoyance et de santé. agri prévoyance salariés Régime de prévoyance et de santé Convention collective des entreprises de travaux agricoles et ruraux de la région de Basse-Normandie Notice d Information agri prévoyance 2 AGRI PRÉVOYANCE Régime

Plus en détail

Contrat d adhésion Prévoyance

Contrat d adhésion Prévoyance Personnel des cabinets médicaux Contrat d adhésion Prévoyance Article 1 Objet Le présent contrat d adhésion a pour objet de mettre en œuvre le régime de prévoyance dont bénéficient les salariés des Cabinets

Plus en détail

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3348 Convention collective nationale IDCC : 2666. CONSEILS D ARCHITECTURE, D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT AVENANT

Plus en détail

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 RELATIF

Plus en détail

CCN ASSISTANTS MATERNELS

CCN ASSISTANTS MATERNELS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR du 1 er juillet 2004 étendu le 17 décembre 2004 ANNEXE II Accord de prévoyance Préambule Cet accord détermine les conditions

Plus en détail

Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Vieillesse

Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Vieillesse Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Vieillesse 46, RUE SAINT-FERDINAND - 75841 PARIS CEDEX 17 TEL. 01 40 68 32 00 FAX 01 40 68 33 73 MINITEL 3614 CARMF SERVEUR VOCAL 01 40 68 33 72 INTERNET http://www.carmf.fr

Plus en détail

LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE

LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE Sommaire Présentation de la L avis de la : Recours Références Juridiques ANNEXES pour un accident de service / de trajet pour une maladie professionnelle pour un

Plus en détail

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R AG2R PRÉVOYANCE Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009)

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) Copie certifiée conforme du règlement du Régime de retraite des employés de la Société des casinos

Plus en détail

ARIMA CONSULTANTS ASOCIES 2015 1/14 ANNEXE 1

ARIMA CONSULTANTS ASOCIES 2015 1/14 ANNEXE 1 1/14 ANNEXE 1 De la convention conclue par la Commune de pour définir les conditions de sa participation financière à la protection sociale complémentaire de son personnel pour le risque Prévoyance CONTRAT

Plus en détail

aavant propos Sommaire

aavant propos Sommaire ML& PAIO Convention collective nationale Régime de prévoyance du personnel des MISSIONS LOCALES ET PAIO j a n v i e r 2 0 1 1 Notice d information Sommaire Avant propos...2 Les cotisations du régime de

Plus en détail

"Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite!"

Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite! "Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite!" Tout savoir sur LA PENSION DE VIEILLESSE, D'INVALIDITE ET DE DECES Pour prétendre au bénéfice d'une

Plus en détail

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord.

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord. ANNEXE 8-1 Accord relatif à la prévoyance du 27 mars 1997 modifié par l avenant n 2 du 22 octobre 2001, l avenant n 3 du 25 mars 2009 et l avenant n 4 du 15 juillet 2009 Article 1 - Objet de l accord et

Plus en détail

Séance d information Actifs. Direction des Retraites et de la Solidarité

Séance d information Actifs. Direction des Retraites et de la Solidarité Direction des Retraites et de la Solidarité 2015 La retraite en France Assurance Retraite (Régime Général de la Sécurité Sociale) 2 Sommaire Introduction La CNRACL Caisse nationale de retraites des agents

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général Base juridique Article L.355-1

Plus en détail

RÉFORMES DANS LA FONCTION PUBLIQUE

RÉFORMES DANS LA FONCTION PUBLIQUE LES RECUEILS DE LÉGISLATION RÉFORMES DANS LA FONCTION PUBLIQUE Pensions Coordination des régimes de pension TEXTES COORDONNÉS À JOUR AU 1 er OCTOBRE 2015 MINISTÈRE D ÉTAT SERVICE CENTRAL DE LÉGISLATION

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3060 Convention collective nationale IDCC : 1930. MEUNERIE AVENANT N 44 DU 7

Plus en détail

Circulaire n 2015/04 du 10/08/2015 Départ anticipé des salariés en situation de handicap et calcul de la majoration de pension

Circulaire n 2015/04 du 10/08/2015 Départ anticipé des salariés en situation de handicap et calcul de la majoration de pension Circulaire n 2015/04 du 10/08/2015 Départ anticipé des salariés en situation de handicap et calcul de la majoration de pension 1. Principe 2. Appréciation de l incapacité permanente au moins égale à 50

Plus en détail

L assurance invalidité

L assurance invalidité Données générales g (2007) : Pour une population de 600 000 assurés invalides, le montant des prestations versées par le Régime Général était de 4 milliards d Le nombre d entrées en invalidité est de près

Plus en détail

Retraite et invalidité. Martine Mongellaz DU de Médecine Agréée décembre 2011

Retraite et invalidité. Martine Mongellaz DU de Médecine Agréée décembre 2011 Retraite et invalidité Martine Mongellaz DU de Médecine Agréée décembre 2011 Plan de l intervention Le début de la carrière : stage et affiliation CNRACL A l issue du stage : pension d invalidité du stagiaire

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000 ETENDUE PAR ARRETE DU 17 JANVIER 2001 JOURNAL OFFICIEL DU 26 JANVIER 2001 Entre les organisations soussignées : d une

Plus en détail

la retraite des fonctionnaires

la retraite des fonctionnaires la retraite des fonctionnaires - 1 - Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable aux fonctionnaires de l État, compte

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur PRÉVOYANCE Guide pratique de l employeur Accords régionaux de prévoyance du 24 septembre 2009 visant les salariés non-cadres des Exploitations de Pépinières et d Horticulture de la région Midi-Pyrénées

Plus en détail

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi;

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi; L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE AVENANT POUR UN FONDS DE REVENU VIAGER LOI SUR LES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DE RETRAITE DU QUÉBEC ET RÈGLEMENTS Y AFFÉRENT Police numéro : Titulaire/Rentier : La police

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE INDUSTRIE TEXTILE GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE SALARIÉS NON CADRES CONDITIONS GÉNÉRALES N 3760 Incapacité temporaire de travail SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT 3 ARTICLE 2 SOUSCRIPTION DU CONTRAT 3

Plus en détail

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE ----- NOR : PEL0400021DL DELIBERATION N 2004-016/APF DU 22 JANVIER 2004 portant modification de la délibération n 95-220/AT du 14 décembre 1995 modifiée relative aux

Plus en détail

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL - AD1072FR EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL 1. Article 6 1. La nullité du contrat de louage de travail ne peut être opposée à l application de la présente loi. 2. Toute convention

Plus en détail

REGIME INVALIDITE-DECES DES SAGES-FEMMES 1

REGIME INVALIDITE-DECES DES SAGES-FEMMES 1 REGIME INVALIDITE-DECES DES SAGES-FEMMES 1 Article 1 Le régime dit "d'assurance invalidité-décès" des sages-femmes, institué conformément aux dispositions de l'article L. 644-2 du code de la Sécurité sociale,

Plus en détail

1 - CONDITIONS GENERALES

1 - CONDITIONS GENERALES Annexe 1 NOTE D INFORMATION SUR LES MODALITES D ADMISSION A LA RETRAITE ET DE LIQUIDATION DU DROIT A PENSION Les dispositions ci-dessous sont celles qui s appliquent en l état actuel de la réglementation.

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE 09/09/09 LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE fiches pratiques SOMMAIRE introduction le cumul emploi-retraite dans le régime général de la sécurité sociale 1. Conditions d ouverture du droit au cumul

Plus en détail

Le guide de la retraite du salarié 2007

Le guide de la retraite du salarié 2007 A V E X P E R T E I N S I E R E T R A I T E Le guide de la retraite du salarié 2007 EDITO Madame, Monsieur, Avec votre bilan retraite, nous vous remettons ce guide qui contribuera à éclaircir le monde

Plus en détail

LA PENSION DE REVERSION Régime spécial CNRACL

LA PENSION DE REVERSION Régime spécial CNRACL LA PENSION DE REVERSION Régime spécial CNRACL BENEFICIAIRES Les bénéficiaires des pensions de réversion sont la veuve, le veuf, les ex-conjoints et les orphelins. Ils ne peuvent prétendre à pension que

Plus en détail

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1)

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Conditions Générales RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Table des matières : I. Définitions et abréviations II. III. IV. Principes 1 Règles d application et tarifs 2 Création de la police

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ASSURANCE

RÈGLEMENT D'ASSURANCE RÈGLEMENT D'ASSURANCE Edition 2012 Règlement d'assurance Sommaire Page R E G L E M E N T D'A S S U R A N C E 1 1. Caisse de pensions Swatch Group et la LPP 1 2. Conditions d assurance 2 2.1. Affiliation

Plus en détail

GROUPE ARCELORMITTAL EN FRANCE. Accord du 29 décembre 1997

GROUPE ARCELORMITTAL EN FRANCE. Accord du 29 décembre 1997 GROUPE ARCELORMITTAL EN FRANCE Accord du 29 décembre 1997 Garantie Dépendance médicale Notice d'information Sommaire Garantie dépendance médicale 4 Assurance dépendance facultative Régime ARCELORMITTAL

Plus en détail

JORF n 0149 du 29 juin 2011. Texte n 33

JORF n 0149 du 29 juin 2011. Texte n 33 JORF n 0149 du 29 juin 2011 Texte n 33 ARRETE Arrêté du 28 juin 2011 portant approbation des modifications apportées aux statuts du régime invalidité-décès des agents généraux d assurance NOR: ETSS1117752A

Plus en détail

Convention collective de la Production. de Films d Animation. Annexe régime de prévoyance

Convention collective de la Production. de Films d Animation. Annexe régime de prévoyance Convention collective de la Production de Films d Animation Annexe régime de prévoyance OBJET : La présente annexe a pour objet de définir les conditions de prestations et de cotisations du régime de prévoyance

Plus en détail

statutaire Le capital décès

statutaire Le capital décès Fiche statutaire Le capital décès Statut général Art. 119 et Art. 136 de la loi n 84-53 du 26/01/84 Art. L. 416-4 du code des communes Art. D. 361-1 du code de la sécurité sociale Art. D 712-19 à D. 712-24

Plus en détail

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 mars 2007 à 9 h 30 «Eléments de constat sur les droits conjugaux et familiaux en France et à l étranger, analyse juridique du principe d égalité

Plus en détail

TITRE I - DES CONGES

TITRE I - DES CONGES REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES DECRET N 2004-812 Fixant le régime des congés, des permissions et des autorisations

Plus en détail

1175 Gene CG-NI GRAFIC0607 GV1501A 15/06/07 8:39 Page 1 Grafic Notice d Informa ti on Cont ractu ell e GRAF0607 1

1175 Gene CG-NI GRAFIC0607 GV1501A 15/06/07 8:39 Page 1 Grafic Notice d Informa ti on Cont ractu ell e GRAF0607 1 1 Dispositions essentielles du contrat Le présent document est remis à titre de proposition et de projet de contrat Nature de la convention : GRAFIC est une convention d assurance collective sur la vie

Plus en détail

NOTE D INFORMATION N 35

NOTE D INFORMATION N 35 Pôle RESSOURCES HUMAINES Tél. : 03 83 67 48 19 Service Carrière Email : carriere@cdg54.fr Fax : 03 83 97 88 44 NOTE D INFORMATION N 35 LE TEMPS PARTIEL REFERENCES : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant

Plus en détail

du côté belge : Son Excellence Monsieur P. DE PAEPE, Ministre de la Prévoyance sociale

du côté belge : Son Excellence Monsieur P. DE PAEPE, Ministre de la Prévoyance sociale Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la Convention entre la Belgique et la Yougoslavie sur la sécurité sociale, du 1er novembre 1954, modifiée par la Convention du 11 mars 1968.

Plus en détail

prévoyance L ENSEIGNEMENT PRIVÉ

prévoyance L ENSEIGNEMENT PRIVÉ prévoyance GUIDE d information Personnel cadre et assimilé et non cadre (non enseignant ou enseignant hors contrat) rémunéré par les établissements d Enseignement privé Accords nationaux de L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

STATUTS. Arrêté du 20 avril 1972. modifications :

STATUTS. Arrêté du 20 avril 1972. modifications : CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANCAIS STATUTS Arrêté du 20 avril 1972 modifications : - Arrêté du 17 juin 1991 - Arrêté du 1er juillet 1992 - Arrêté du 1er avril 1996 - Arrêté du 1er octobre 1998 - Arrêté

Plus en détail

ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD

ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD Les organisations professionnelles et syndicales ci-après : - La Fédération

Plus en détail

LOT UNIQUE - ASSURANCES RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL TITULAIRE (CNRACL) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

LOT UNIQUE - ASSURANCES RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL TITULAIRE (CNRACL) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) LOT UNIQUE - ASSURANCES RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL TITULAIRE (CNRACL) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) CES EVENEMENTS SERONT ASSURES SELON LES CONDITIONS GENERALES, ET CONVENTIONS

Plus en détail

Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Invalidité-Décès

Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Invalidité-Décès Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Invalidité-Décès 46, RUE SAINT-FERDINAND - 75841 PARIS CEDEX 17 TEL. 01 40 68 32 00 FAX 01 40 68 33 73 SERVEUR VOCAL 01 40 68 33 72 INTERNET http://www.carmf.fr

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Vos Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance

garanties incapacité invalidité Vos Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

Information client et conditions générales

Information client et conditions générales Information client et conditions générales RiskFree Assurance vie risque en cas d incapacité de gain ou de décès Version juin 2011 Contenu INFORMATION CLIENT... 2 CONDITIONS GÉNÉRALES... 3 1. BASES DE

Plus en détail

LE CAPITAL DECES (Fonctionnaires affiliés à la CNRACL)

LE CAPITAL DECES (Fonctionnaires affiliés à la CNRACL) Mise à jour : 02/03/2016 LE CAPITAL DECES (Fonctionnaires affiliés à la CNRACL) Le capital décès est une prestation à la charge de la collectivité (Article 119 - Loi n 84-53 du 26.01.1984 ; Article L.

Plus en détail

PREVOYANCE GROUPE NOTICE D INFORMATION SALARIÉS INCAPACITÉ - INVALIDITÉ - DÉCÈS. ma PRÉVOYANCE. Édition 2015 2013

PREVOYANCE GROUPE NOTICE D INFORMATION SALARIÉS INCAPACITÉ - INVALIDITÉ - DÉCÈS. ma PRÉVOYANCE. Édition 2015 2013 PREVOYANCE GROUPE NOTICE D INFORMATION SALARIÉS INCAPACITÉ - INVALIDITÉ - DÉCÈS ma PRÉVOYANCE by SAFRAN Édition 2015 2013 PREVOYANCE-2Salaries-Retraites-A4.indd 2 15/04/13 16:47 Dispositions générales

Plus en détail

DELIBERATION n 19-2001/APS du 26 juillet 2001 relative aux bourses de l enseignement des premiers et second degrés

DELIBERATION n 19-2001/APS du 26 juillet 2001 relative aux bourses de l enseignement des premiers et second degrés REGLEMENTATION PROVINCIALE Direction provinciale chargée de l'application du texte : - Direction de l éducation Autre institution chargée de l'application du texte : - XXX M8 DELIBERATION n 19-2001/APS

Plus en détail

Conditions générales Assurance collective dans le cadre de la prévoyance complémentaire hors LPP (CG PC) Édition 01.2011

Conditions générales Assurance collective dans le cadre de la prévoyance complémentaire hors LPP (CG PC) Édition 01.2011 Allianz Suisse Société d Assurances sur la Vie SA Conditions générales Assurance collective dans le cadre de la prévoyance complémentaire hors LPP (CG PC) Édition 0.0 Table des matières 0. Assurances relevant

Plus en détail

Loi n 43-95 promulguée par dahir n 1-96-106 du 21 rabii I 1417 (7 août 1996), portant réorganisation de la Caisse Marocaine des Retraites 1.

Loi n 43-95 promulguée par dahir n 1-96-106 du 21 rabii I 1417 (7 août 1996), portant réorganisation de la Caisse Marocaine des Retraites 1. Loi n 43-95 promulguée par dahir n 1-96-106 du 21 rabii I 1417 (7 août 1996), portant réorganisation de la Caisse Marocaine des Retraites 1. Titre premier Dénomination et objet Article premier La Caisse

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Déclaration préalable du Secrétaire Général de l Enseignement Catholique lors de la séance de signature des accords

Déclaration préalable du Secrétaire Général de l Enseignement Catholique lors de la séance de signature des accords ACCORD SUR L INDEMNITE DE DEPART EN RETRAITE ET LA PREVOYANCE DES ENSEIGNANTS DES ETABLISSEMENTS PRIVES SOUS CONTRAT Texte du 16 septembre 2005 modifié par avenant du 28 novembre 2008 Déclaration préalable

Plus en détail

MuTraLyon mutuelle Règlement mutualiste 2015 / 2016

MuTraLyon mutuelle Règlement mutualiste 2015 / 2016 MuTraLyon mutuelle Règlement mutualiste 2015 / 2016 SOMMAIRE PREAMBULE... 1 TITRE I Bénéficiaire, adhésion, démission... 2 TITRE II Obligations des adhérents envers la mutuelle. Les cotisations... 3 TITRE

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Notice d information Prévoyance

Notice d information Prévoyance Notice d information Prévoyance Edition septembre 2014 Convention collective nationale des Cabinets ou Entreprises de Géomètres-experts, Géomètres, Topographes, Photogrammètres et Experts Fonciers - Accord

Plus en détail

N 2009 / 044 15 / 10 / 2009

N 2009 / 044 15 / 10 / 2009 N 2009 / 044 15 / 10 / 2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l'animation du réseau (DIRRCA) - Direction Retraite / Pôle Réglementation - A : Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

CONTRAT DE PRÉVOYANCE

CONTRAT DE PRÉVOYANCE NOTICE D'INFORMATION CONTRAT DE PRÉVOYANCE Incapacité - Invalidité - Décès au 1 er juillet 2009 Dispositions générales Cette notice d information présente les garanties en cas de décès, incapacité de travail

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL BURKINA FASO. Arrêté n 2008-001/MTSS/SG/DGPS portant règlementation du service des Prestations de la Sécurité Sociale

MINISTÈRE DU TRAVAIL BURKINA FASO. Arrêté n 2008-001/MTSS/SG/DGPS portant règlementation du service des Prestations de la Sécurité Sociale MINISTÈRE DU TRAVAIL BURKINA FASO ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE UNITÉ - PROGRÈS - JUSTICE Arrêté n 2008-001/MTSS/SG/DGPS portant règlementation du service des Prestations de la Sécurité Sociale LE MINISTRE

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC)

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) Annexe Ia Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) du janvier 0 (Etat le er janvier 05) Chapitre Dispositions générales Art. Objet

Plus en détail

INDEMNITES INCAPACITE TEMPORAIRE DE TRAVAIL - CAPITAL INVALIDITE TOTALE ET DEFINITIVE, - CAPITAL DECES, RENTE EDUCATION

INDEMNITES INCAPACITE TEMPORAIRE DE TRAVAIL - CAPITAL INVALIDITE TOTALE ET DEFINITIVE, - CAPITAL DECES, RENTE EDUCATION MNH Prev'actifs MNH Prev actifs INDEMNITES INCAPACITE TEMPORAIRE DE TRAVAIL OPTIONS : - CAPITAL INVALIDITE TOTALE ET DEFINITIVE, - CAPITAL DECES, RENTE EDUCATION MNH Prev actifs est une offre de prévoyance

Plus en détail

Statuts CCAS v3 délibération CA CCAS du 22 juin 2007 1

Statuts CCAS v3 délibération CA CCAS du 22 juin 2007 1 STATUTS DE LA CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES DE LA RATP Conformément aux dispositions du Décret 2004-174 du 23 février 2004 Statuts CCAS v3 délibération CA CCAS du 22 juin 2007 1 CHAPITRE

Plus en détail

Table des matières. adopté par l'organe paritaire le 19. novembre 2007 - Etat au 1 er janvier 2015

Table des matières. adopté par l'organe paritaire le 19. novembre 2007 - Etat au 1 er janvier 2015 Règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de l'institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (RP-IPI) adopté par l'organe paritaire

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE Ordonnance n 2012 03. du 11 janvier 2012 modifiant les articles 22,50, 95, 149 a 163 ter et complétant l'article

Plus en détail

La prévoyance Paramédical libéral

La prévoyance Paramédical libéral La prévoyance Paramédical libéral Votre Régime Obligatoire CARMF, CARCDSF, CARPIMKO Un professionnel de santé (Médical ou paramédical) inscrit au Conseil de l Ordre, installé ou remplaçant, exerçant à

Plus en détail

Règlement sur la liquidation partielle et totale. GEMINI Fondation collective

Règlement sur la liquidation partielle et totale. GEMINI Fondation collective Règlement sur la liquidation partielle et totale GEMINI Fondation collective Valable à partir du 1 er janvier 2011 La version originale en langue allemande fait foi dans tous les cas. Table des matières

Plus en détail

Contrat Collectif Prévoyance

Contrat Collectif Prévoyance Prévoyance Contrat Collectif Prévoyance Dispositions Générales Avec vous de A à Z Dispositions Générales Contrat Collectif Prévoyance Entre L Entreprise désignée aux Dispositions Particulières ci-après

Plus en détail

Conditions générales Prévoyance. Edition juin 2014

Conditions générales Prévoyance. Edition juin 2014 Conditions générales Prévoyance Edition juin 2014 Contrat de prévoyance collective à adhésion obligatoire - 2 - Sommaire TITRE I - GÉNÉRALITÉS... 4 Article 1 - OBJET... 4 Article 2 - DEFINITIONS... 4 Article

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Edition janvier 2012 Votre sécurité nous tient à cœur. 2 Règlement de prévoyance Sommaire I. Généralités

Plus en détail

MAJORATION FAMILIALE

MAJORATION FAMILIALE Gestion des personnels Pension de retraite Avantages à caractère familiaux Majoration familiale Avril 2004 Textes de référence : MAJORATION FAMILIALE - Code des Pensions civiles et militaires Articles

Plus en détail

Annexe 6 Convention Collective du Rugby Professionnel Accord relatif à la prévoyance. Saison 2014/2015

Annexe 6 Convention Collective du Rugby Professionnel Accord relatif à la prévoyance. Saison 2014/2015 Annexe 6 Convention Collective du Rugby Professionnel Accord relatif à la prévoyance Saison 2014/2015 La présente annexe a pour objet de définir, en application de l article 6.4 du chapitre 1 du Titre

Plus en détail

Enseignement privé sous contrat

Enseignement privé sous contrat NOTICE D INFORMATION Enseignement privé sous contrat Accord national de prévoyance des personnels enseignants et de documentation rémunérés par l Etat du 16 septembre 2005, modifié par la Convention du

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2009 Régime de garanties

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective régionale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective régionale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3234 Convention collective régionale IDCC : 1391. MANUTENTION ET NETTOYAGE SUR LES AÉROPORTS (Région

Plus en détail

7 bonnes raisons de choisir CAPIMED

7 bonnes raisons de choisir CAPIMED CAPIMED Service communication - 07/2014 Docteur, Stocklib goodluz Nous avons le plaisir de vous adresser le dossier d adhésion au régime de retraite facultatif CAPIMED, géré en capitalisation dans le cadre

Plus en détail

Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013. Business One Assurance accidents selon la LAA

Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013. Business One Assurance accidents selon la LAA Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013 Business One Assurance accidents selon la LAA Sommaire 1. Personnes assurées 3 2. Etendue de la garantie d assurance 3 3. Prestations de l assurance

Plus en détail

TITRE I. PENSIONS DE RETRAITE

TITRE I. PENSIONS DE RETRAITE TITRE I. PENSIONS DE RETRAITE 1 er Article. : Ont droit à la pension : CHAPITRE I : Admission à la retraite 1) Les fonctionnaires, employés ou autres agents nommés ou présentés par le Conseil provincial

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Édition de janvier 2015 Votre sécurité nous tient à cœur. Sommaire I. Généralités 1. Bases 3 2.

Plus en détail

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9)

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9) III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES () L allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est un revenu d existence. C est une prestation familiale, versée par la Caisse d Allocations Familiales (CAF) ou

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 3127. ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE (20 septembre

Plus en détail

SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR. À la date d effet et, par la suite, le 1 er de chaque mois.

SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR. À la date d effet et, par la suite, le 1 er de chaque mois. SIÈGE SOCIAL TORONTO, CANADA TITULAIRE SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR NUMÉRO DU CONTRAT 12500-G DATE D EFFET Le 30 avril 1997 ANNIVERSAIRES DU

Plus en détail

Conditions générales valant notice d information Contrat collectif à adhésion facultative

Conditions générales valant notice d information Contrat collectif à adhésion facultative À l ét ranger, la parfaite continuité avec ma protection sociale française! International Conditions générales valant notice d information Contrat collectif à adhésion facultative Offre individuelle Le

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

L admission à la retraite pour invalidité des fonctionnaires relevant de la CNRACL

L admission à la retraite pour invalidité des fonctionnaires relevant de la CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail