COLLOQUE DES SERVICES COURANTS Le coaching : une approche de supervision pédagogique privilégiée au CSSS de la Vieille-Capitale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COLLOQUE DES SERVICES COURANTS Le coaching : une approche de supervision pédagogique privilégiée au CSSS de la Vieille-Capitale"

Transcription

1 COLLOQUE DES SERVICES COURANTS Le coaching : une approche de supervision pédagogique privilégiée au CSSS de la Vieille-Capitale Nancy Côté et Sandra Lavigne, t.s. et conseillères cliniciennes en travail social

2 Atelier La supervision d étudiants demeure un défi important dans le contexte de pratique actuel. L'atelier propose quelques pistes pour l'accueil, l'intégration et l'accompagnement des stagiaires à partir de la synthèse d'un projet de maîtrise en service social. Les retombées de ce projet, les stratégies d'implantation et les perspectives 2010 seront également abordées.

3 Vos attentes Sur une échelle de 0 à 10 : Quel est votre objectif concernant la supervision? Quelle est votre appréciation de votre niveau de satisfaction actuel en lien avec cet objectif /10? Comment comptez-vous réduire cet écart? Qu attendez-vous de l atelier en ce sens?

4 Plan de l atelier 1 re partie : L approche coaching et son expérimentation en supervision à l AÉOR. 2 e partie : La formation et le soutien continus des superviseurs désirant s approprier ce type d approche. Outils disponibles.

5 Introduction Questionnements et réflexion; Maîtrise en service social sur le sujet de la supervision pédagogique selon une approche coaching; Projet pilote au CSSS de la Vieille-Capitale : élaborer, expérimenter et évaluer un programme de formation en vue de l implantation de cette approche de supervision.

6 Partie 1 : L approche coaching Bref historique Dans les années soixante, le monde des affaires s est intéressé au domaine sportif en vue d en adopter les techniques. Depuis quelques années, le coaching s est développé notamment dans le domaine du développement personnel et professionnel. De nombreux livres abordent les avantages des outils de l approche de coaching (management, éducation, développement personnel, psychologie). Source : Grant A. et Green J. (2001)

7 Partie 1 : La problématique Les futurs professionnels doivent être outillés pour faire face aux multiples défis que réserve la pratique : Contexte de travail en mouvement; Multiples transformations du réseau; Conditions de pratique; Spécialisation des tâches; Diminution des effectifs; Alourdissement des clientèles; Augmentation et complexification des problèmes sociaux; Stress au travail.

8 Partie 1 : Question d étude Question générale : Une supervision individuelle et une supervision de groupe, s inscrivant dans une approche de coaching auprès d étudiantes en service social lors du 1 er stage, favorisentelles l adaptation des stagiaires au contexte d AÉO et répondent-elles à leurs besoins?

9 Partie 1 : Expérimentation Durée de stage : 11 semaines/5 jours par semaine; 11 rencontres de supervision individuelle (1= 10); 8 rencontres de supervision de groupe; Total temps de supervision : 3 heures par semaine; Plusieurs outils ont été utilisés (journaux de bord, questionnaires) au cours du stage pour tenter de répondre aux questions de départ.

10 Partie 1 : Définition du coaching L art de créer des conditions favorables à l émergence du potentiel de l apprenant, selon un processus qui permet de réduire les écarts entre le niveau de satisfaction actuel et le niveau de satisfaction souhaité de ce dernier, quant à ses propres objectifs d apprentissage.

11 Partie 1 : Processus d accompagnement Processus impliquant quatre étapes : L entrée (relation et structuration); L expérimentation; Le retour sur l expérimentation; L évaluation à partir des objectifs/indicateurs. * Processus circulaire

12 Partie 1 : L approche coaching en supervision Approche éclectique et intégrative; Pédagogie centrée sur le stagiaire; Approche réflexive; Approche plutôt égalitaire qu hiérarchique; Apprenant : acteur de sa réussite (proactif); Accompagnement structuré; Plan avec objectifs qui font du sens pour le supervisé; Motivation (davantage intrinsèque); Création de conditions favorables/apprentissages; Sentiment de sécurité chez le stagiaire; Rétroactions régulières/stratégies de changement; Partenariat (processus) co-construction facilitation; Coresponsabilité et coprotection.

13 Partie 1 : Les stratégies de type coaching Questions ouvertes (comment, quel, qu est-ce que et non pourquoi); Utilisation du reflet (miroir); Recherche de nouvelles options (créativité, imagination, perspectives, horizons); Position «méta» (recul, observateur, décodage partage - coopération); Sortir de sa zone de confort (remise en question des cognitions, attitudes, croyances et comportements); Analyse des obstacles aux apprentissages : discours intérieur.

14 Partie 1 : Résultats de l évaluation de l expérimentation ** Limites de l expérimentation L approche coaching a paru profitable pour la gestion du stress, notamment sur les dimensions suivantes : Donner du temps aux stagiaires; Demander les besoins, les stresseurs; Fournir des outils d apprentissage; Procéder étape par étape; Être encouragé par la superviseure en supervision; Recadrer, prioriser, être et se savoir «coaché».

15 Partie 1 : Résultats de l évaluation de l expérimentation Les facteurs favorables aux apprentissages: Définition des rôles et clarification des attentes; Adaptation (encadrement, structure, accueil et climat); Observation d entrevues; Pertinence du processus (mi-stage, fin stage et objectifs); Disponibilité; Engagement; Respect; Motivation; Ouverture aux points de vue différents; Actif dans le processus d apprentissage pendant le stage; Importance du volet formation; Apports des autres acteurs.

16 Partie 1 : Résultats de l évaluation de l expérimentation Les contraintes en lien avec l adaptation et le stress en stage : Contrat d apprentissage et objectifs à atteindre; Organisation et gestion du temps; Assimilation des informations; Contexte de l intervention (SRDV et intervention de crise); Clientèle qui se présente sans rendez-vous; Possibilité d effectuer de l intervention auprès de la clientèle; Volonté d apprendre davantage d éléments théoriques en relation avec le stage et l impression de ne pas avoir suffisamment de temps pour le faire.

17 Partie 1 : Résultats de l évaluation de l expérimentation L apport de la supervision de groupe : Profitable dans le cadre du processus d apprentissage; Mise en commun et partage d idées pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés en stage; Partage des connaissances et apprentissage des autres stagiaires; Environnement d apprentissage confortable; Dynamique intéressante (idées, commentaires et diversité).

18 Partie 1 : À retenir Selon Rose et Nicoll (1997 cités dans Brockbank et MCGill, 2006), comme apprenant, nous nous rappelons de : 20% de ce que l on écrit; 30% de ce que l on entend; 40% de ce que l on voit; 50% de ce que l on dit; 60% de ce que l on fait; 90% de ce que l on voit, entend, dit et fait.

19 Partie 1 : En résumé Ces éléments sont fort pertinents à retenir pour les superviseurs : L étudiant doit avoir l occasion de voir (observer des interventions); D entendre (obtenir des éléments théoriques); De parler de ses interventions (retour sur); D expérimenter in vivo (être dans l action). L approche coaching telle qu expérimentée a paru profitable en ce sens.

20 Partie 2 : Projet pilote au CSSS de la Vieille-Capitale Expérimentation d un modèle de formation continue au développement des compétences à la supervision de stagiaires en service social, selon une approche de type coaching Phase 1 : Phase 2 : perspectives ;

21 Projet pilote : Le contexte Continuité des travaux de la Direction de l enseignement; Ateliers offerts par M me Michelle Morneau, consultante et maître coach certifiée; Expérimentation de Sandra Lavigne (2006); Constats : Activités de formation continues à améliorer; Opportunité de créer un modèle adapté aux besoins des superviseurs en service social avec ceux-ci; Opportunité de mobiliser les différents acteurs.

22 Projet pilote : en bref Recrutement de six superviseurs intéressés à superviser en expérimentant l approche coaching (volontariat, provenance de divers programmes et sites); Élaboration d un programme de formation continue à l aide du modèle de codéveloppement; Élaboration d outils complémentaires à Lavigne (2006); Réalisation et ajustement continus du programme; Consultation individuelle au besoin; Conditions minimales favorables à la participation au groupe et à l expérimentation, en parallèle avec son/ses stagiaires; Évaluation, rapport écrit et diffusion.

23 Projet pilote : Le modèle de formation en codéveloppement Le codéveloppement c est quoi? Une approche de formation qui mise sur le groupe et sur les interactions entre les participants pour favoriser l atteinte de l objectif fondamental qui est d améliorer la pratique (Payette et Champagne, 2005); Un apprentissage sur sa propre pratique, en écoutant et aidant des collègues à cheminer dans la leur; Un processus de consultation (client/consultants); Un animateur maître du processus, donc un accompagnant plutôt qu un professeur; Une dimension formation au besoin.

24 Projet pilote : Le déroulement du programme Année : Huit rencontres mensuelles de groupe, d une durée de 3h15, d octobre 2007 à mai 2008; Trois premières : démarrage, objectifs d apprentissage et base théorique commune avant le début du stage; Quatre rencontres pendant le stage à l hiver; Dernière : bilan et partage sur les impacts de l expérience avec la Coordination de l enseignement. Année : Poursuite du groupe pour consolidation des apprentissages; Poursuite du développement d outils coaching.

25 Projet pilote : Le programme (mixte) Chaque rencontre comporte un thème déterminé préalablement et validé avec le groupe (calendrier). Chacune des rencontres est structurée en quatre parties/étapes : L entrée : le contact, comment ça va par rapport à la supervision (bons coups, obstacles...) en tour de table; Le retour sur l expérimentation en supervision (consultation) : un membre consulte le groupe, tel le modèle de Payette et Champagne (2005), (1h); L approfondissement : mise au point théorique, atelier d appropriation d outil, démonstration et jeu de rôle; L évaluation de la rencontre, en lien avec les attentes et les objectifs d apprentissage.

26 Projet pilote : L évaluation de l expérimentation ** limites de l évaluation Ce modèle de formation continue est-il en mesure de faciliter l intégration et l implantation du «coaching» dans la pratique des superviseurs? Satisfaction élevée quant au modèle de formation (processus) expérimenté; Activités complémentaires permettant de progresser au niveau des objectifs d apprentissage des participants; Modèle qui favorise la mise en place de conditions favorables aux apprentissages : climat de respect, accent sur les progrès et les bons coups, normalisation, sentiment d appartenance, espace de parole, règles claires, modélisation (structure des rencontres) et animation; Dimension expérientielle du modèle de formation qui permet d intégrer de nouvelles façons de faire.

27 Projet pilote : L évaluation de l expérimentation (suite) Commentaires des superviseurs participants : Je suis plus rassuré, plus «sécure» dans mon rôle de superviseur; Je ne suis plus seul avec ça; Mes habiletés d écoute sont accrues dans l ensemble des sphères de ma pratique; J en fais moins à la place du stagiaire; J ai maintenant un cadre de supervision structuré et rigoureux; J ai dû revoir mes vieux réflexes ( ), ça m a aidé à persister dans les changements à apporter.

28 Projet pilote : L évaluation de l expérimentation (suite). Les conditions de supervision : Statut quo; Importance de reconnaître concrètement cette responsabilité professionnelle : clarifier, formaliser et installer des conditions de supervision en tenant compte de la réalité de pratique.

29 Projet pilote : Un projet porteur de sens et de résultats Le programme de formation pour les superviseurs, tel qu expérimenté, apparaît : Faciliter l appropriation et l intégration de l approche «coaching»; Favoriser le développement de compétences pédagogiques; Favoriser le développement continu de compétences professionnelles; Associé au développement continu d habiletés «coaching», il constitue, selon nous, une plus value permettant au superviseur de : Superviser de façon à préserver son énergie, sa santé et sa motivation comme superviseur et intervenant.

30 Projet pilote : Perspectives Une phase II ( ) : Le développement et l implantation progressive d un modèle de soutien intégré qui prévoit : Mettre en place une structure de soutien complémentaire à la formation (ateliers) offerte dans l établissement; Continuer de préparer et soutenir des «multiplicateurs» et futurs animateurs de groupes de codéveloppement pour des superviseurs intéressés de leurs secteurs (deux secteurs potentiels); Installer et adapter les conditions nécessaires à ce type d engagement; Offrir des conditions de pratique de supervision claires, formelles et facilitantes; Évaluer le processus en regard des conditions favorables.

31 Le modèle schématisé : Modèle intégré de soutien à la supervision de stages en service social, selon une approche de type coaching École de service social de l U. Laval OPTSQ Direction adjointe aux affaires universitaires et à l enseignement Conseillère clinicienne en travail social (Responsable de l implantation Comité des superviseurs pivots : groupe de codéveloppement Plateaux de stage : Groupes de codéveloppement Conseillère clinicienne en travail social (Accueil et ateliers) MODULES DE FORMATION - CSSSVC

32 Conclusion L expérimentation de la supervision de type coaching a permis de confirmer la pertinence de l orientation privilégiée au CSSS de la Vieille-Capitale : accompagner les stagiaires selon une approche de type coaching. Cette approche de supervision, associée au modèle de formation en codéveloppement (en complément à des ateliers de formation/appropriation) nous apparaît avoir le potentiel de contribuer à relever de nombreux défis : Maintenir engagés et en santé les superviseurs en service social actifs et prêts à transmettre; Préparer adéquatement les futurs travailleurs sociaux et leur donner le goût de relever les défis qui les attendent.

33 Questions / commentaires Et vous, quelles sont vos pistes d action maintenant? Émergence de nouvelles options?

34 Merci et bonne supervision!

35 Sources de référence Côté, N. (2008). Expérimentation d un modèle de formation continue au développement des compétences à la supervision de stagiaires en service social. Projet pilote Rapport d évaluation. CSSS de la Vieille- Capitale. Eaton, J. & Johnson, R. (2001). Coacher avec succès, 101 trucs et conseils. Mango pratique. Grant A. et Green J. (2001) C est votre vie : Qu allez-vous en faire? Coachez-vous! 12 étapes pour tout changer. Momentum, 221 pages Lavigne, S. (2006). Expérimentation d une supervision pédagogique individuelle et de groupe dans une perspective de coaching au Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale, 98 pages. Morneau, M. (2007). Modèle de supervision selon une perspective pédagogique de type coaching. Document de formation. Payette, A. & Champagne, C. (1997). Le groupe de codéveloppement professionnel. PUQ

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE CLARIFIER SA CONTRIBUTION À SON ORGANISATION. SITUER SON RÔLE DANS SON ORGANISATION ET INVENTORIER SES RESPONSABILITÉS DE GESTION.

Plus en détail

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Carolyne Maltais, API Christian Morin, conseiller pédagogique Collège Ahuntsic Août 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue

Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue Historique des interventions de l ICÉA en lien avec la Politique gouvernementale d éducation des adultes et

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE

MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE 5. CHAMP D INTERVENTION 6. VALEUR AJOUTÉE ET RETOMBÉES DU CISA

Plus en détail

La collaboration en contexte

La collaboration en contexte Lavoie, J., Universitéde Sherbrooke, Beaumont, C., Université Laval, Couture, C., Universitédu Québec àtrois-rivières. Bref survol des connaissances actuelles concernant les pratiques collaboratives en

Plus en détail

réussite importante. Nous aussi. Votre est lecroyons

réussite importante. Nous aussi. Votre est lecroyons Votre réussite est importante. Nous lecroyons aussi. Plus de 40 ans d expérience acquise en grandes et petites entreprises, en terme de pratiques professionnelles éprouvées, de créativité et de passion

Plus en détail

Une approche de coaching novatrice et intégr

Une approche de coaching novatrice et intégr Une approche de coaching novatrice et intégr grée (atelier # 3) Présenté par Claude Poitras, CRHA et Lisette Bergeron 8 e colloque en gestion des ressources humaines organisé par : La conférence des CHU

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

Nathalie Aubin M.Sc. (ICSPC)

Nathalie Aubin M.Sc. (ICSPC) Supervision clinique à distance des infirmières pivots en oncologie et soins palliatifs: Modèle interrégional Nathalie Aubin M.Sc. (ICSPC) Infirmière conseillère cadre, programme de soutien en cancer et

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION FORMATION EN MANAGEMENT DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS MANAGÉRIALES STRUCTURE DE LA FORMATION Programme de formation : 7 jours Siège social : 3B, Rue Taylor, CS 20004 75481 PARIS Cedex

Plus en détail

Plan de formation proposé

Plan de formation proposé Plan de formation proposé Objectifs de l intervention : Développer certaines compétences ciblées pour les participants afin de leur permettre d être mieux outillés dans leur gestion quotidienne. Contribuer

Plus en détail

Outil d identification des risques psychosociaux au travail

Outil d identification des risques psychosociaux au travail Outil d identification des risques psychosociaux au travail Carole Chénard, MBA Agente de recherche Michel Vézina, MD, MPH, FRCP Conseiller en santé au travail Direction des risques biologiques et de la

Plus en détail

Guide de rédaction du journal réflexif

Guide de rédaction du journal réflexif Guide de rédaction du journal réflexif Comme nulle part ailleurs 2 Table des matières Le journal réflexif dans un programme de stage Définition Accès L objectif du journal Le rôle des responsables académiques

Plus en détail

Devis d évaluation de programme

Devis d évaluation de programme Direction des études Devis d évaluation de programme Tourisme 1 er décembre 2009 www.cegepgranby.qc.ca 235, rue St-Jacques C.P. 7000, Granby (Québec) J2G 3N1 Téléphone : (450) 372-6614 Télécopieur : (450)

Plus en détail

DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS

DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS A. Compétences musicales 1.0 Histoire de la musique Démontrer la connaissance des fonctions artistiques, éducatives et sociales de la musique à travers diverses cultures

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin Nancy Côté, MSS, TS Conseillère clinicienne en travail social Une collaboration émergente dans la formation initiale et continue des travailleurs sociaux: ENJEUX ET DÉFIS Martine Duperré, Ph.D., TS. Professeure

Plus en détail

Le préceptorat : une des solutions?

Le préceptorat : une des solutions? Véronique Ménard, M.Sc.Inf. (c), Véronique Chevrette, Inf.Bsc. En collaboration avec Claudine Turgeon, chef du service de la formation et développement du personnel infirmier CSSSNL Le préceptorat : une

Plus en détail

METHODOLOGIE DE PROJET

METHODOLOGIE DE PROJET Séquence METHODOLOGIE DE PROJET Objectifs: Préparer et mettre en œuvre un projet d action, d activités Identifier la demande analy ser le besoin, le contexte établir un diagnostic concev oir réaliser évaluer

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

CONDUITE DU CHANGEMENT

CONDUITE DU CHANGEMENT REGISTRE DES PAG (Préoccupations, Activités d accompagnement et Gains) 2015 - Maletto et Associés Inc. www.editionsmaletto.com Types de changements L expérience issue de nos interventions nous a amenés

Plus en détail

Aide à l apprentissage Cégep du Vieux Montréal. Projets d encadrement reliés à l aide à l apprentissage SYNTHÈSE DESCRIPTIVE 2004-2005

Aide à l apprentissage Cégep du Vieux Montréal. Projets d encadrement reliés à l aide à l apprentissage SYNTHÈSE DESCRIPTIVE 2004-2005 Aide à l apprentissage Cégep du Vieux Montréal Projets d encadrement reliés à l aide à l apprentissage SYNTHÈSE DESCRIPTIVE 2004-2005 Le 26 octobre 2004 PRÉSENTATION Le service d aide à l apprentissage

Plus en détail

Compagnonnage en milieu de travail

Compagnonnage en milieu de travail Programme d apprentissage en milieu de travail Compagnonnage en milieu de travail Outil de référence pour compagne et compagnon Technicien et technicienne de véhicules récréatifs Note Dans le but d alléger

Plus en détail

Programme de formation en entrepreneuriat agricole

Programme de formation en entrepreneuriat agricole Programme de formation en entrepreneuriat agricole généraux Développer mes habiletés d entrepreneur Prendre du recul par rapport à moi-même, mon entreprise et ma réalité d affaires Développer ma capacité

Plus en détail

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS Francine Ducharme, Ph. D. Véronique Dubé, Ph. D. Université de Montréal 16 avril 2015 L APPUI Estrie

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Propulsion. Propulsez vos gestionnaires vers l excellence! OBJECTIFS DU PROGRAMME

Propulsion. Propulsez vos gestionnaires vers l excellence! OBJECTIFS DU PROGRAMME Propulsion Propulsez vos gestionnaires vers l excellence! OBJECTIFS DU PROGRAMME Ce programme vise à développer les compétences en gestion et supervision des équipes de gestion, principalement en milieu

Plus en détail

COACHING. Marc Thiébaud

COACHING. Marc Thiébaud COACHING Marc Thiébaud Le terme de coaching est issu avant tout du sport et renvoie à la notion d aide à l entraînement d'un sportif ou d'une équipe. Il a été repris dans différents domaines avec l'idée

Plus en détail

Guide de. formation pratique. travail social

Guide de. formation pratique. travail social DÉPARTEMENT DES SCIENCES HUMAINES UNITÉ D ENSEIGNEMENT EN TRAVAIL SOCIAL Programme de Baccalauréat en travail social (7798) Guide de formation pratique en travail social Année académique 2015-2016 Table

Plus en détail

PROGRAMME «TRANSITION VERS MA CLASSE DE MATERNELLE» :

PROGRAMME «TRANSITION VERS MA CLASSE DE MATERNELLE» : PROGRAMME «TRANSITION VERS MA CLASSE DE MATERNELLE» : DESCRIPTION ET ÉVALUATION Hubert Gascon, Ph.D. Université du Québec à Rimouski Francine Julien-Gauthier, Ph.D. Université Laval Sylvie Tétreault, Ph.D.

Plus en détail

Participants en visioconférence

Participants en visioconférence Rencontre annuelle des superviseurs en orthophonie et en audiologie 23 avril 2010 Participants en visioconférence Site 1 Site 2 Site 3 Site 4 Site 5 CSSS Jonquière CHUS Sherbrooke / CR de l Estrie CSSS

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONFERENCE

COMPTE RENDU DE CONFERENCE COMPTE RENDU DE CONFERENCE Maîtrise des effectifs et développement des clubs. Quels enjeux et stratégies motivationnelles? Présentation de Julie Doron et du cadre de son intervention. Elle a la volonté

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours Séminaires Système D Information Formation Conduite du Changement Présentation du cours Objectifs Il s agit notamment de : Sensibiliser à la conduite du changement Comprendre les problématiques associées

Plus en détail

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS)

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) École de service social ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) Le formulaire d évaluation, signé à la fois par l étudiant et le superviseur de stage, doit être retourné

Plus en détail

Présentation de la Section thématique (ST) «Excellence opérationnelle» de la CNS

Présentation de la Section thématique (ST) «Excellence opérationnelle» de la CNS Section Thématique «Excellence opérationnelle» Lettre d information n 1 Mars 2016 Sommaire L'excellence opérationnelle dans les services à la personne : dispositif d accompagnement des CCI Formation «Performance

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU CHALLENGE?

A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU CHALLENGE? A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU CHALLENGE? Prêt pour le changement? Afin de pouvoir vous concentrer sur votre évolution professionnelle je vous accompagne de façon structurée dans l orientation la plus profitable

Plus en détail

Cahier de stage. Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme. Hiver 2014

Cahier de stage. Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme. Hiver 2014 Cahier de stage Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme Hiver 2014 Réalisé par l équipe des professeurs Département des techniques d intégration multimédia du Cégep de St-Jérôme 455,

Plus en détail

OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014

OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014 OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014 «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent

Plus en détail

Un allié déterminant pour un service gagnant

Un allié déterminant pour un service gagnant Un allié déterminant pour un service gagnant Un allié déterminant pour un service gagnant impact client, la meilleure façon de favoriser le développement de votre service à la clientèle. Depuis plus de

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

Reconnaître et écouter

Reconnaître et écouter Pour aider son jeune à s orienter Reconnaître et écouter L E R Ô L E D E S P A R E N T S D A N S L O R I E N T A T I O N D E L E U R S J E U N E S! Une conférence offerte par: Diane Fortin, conseillère

Plus en détail

Conférence du 28 Octobre

Conférence du 28 Octobre Conférence du 28 Octobre «Face à la pénurie de main d œuvre : Recrutement et intégration de personnel immigrant» Armelle Rossetti (Vice-présidente)- Akova inc. Constat : une pénurie Manque flagrant de

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec

Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec 27 juin 2012 Note : Le masculin est utilisé pour alléger la présentation et désigne aussi bien les femmes que les

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Charte pédagogique. Notre mission

Charte pédagogique. Notre mission Hospice général Ressources humaines Formation et développement RH Charte pédagogique La présente charte a pour objet de préciser notre mission, nos valeurs et nos principes pédagogiques. Elle sert de référence

Plus en détail

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES ENSEIGNEMENTS AU PREMIER CYCLE

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle PLAN D ACTION 2012-2013 Adopté à l assemblée générale annuelle Octobre 2012 Plan d action 2012-2013 : vers un Québec apprenant L ICÉA entreprend avec l année 2012-2013 la deuxième moitié de sa planification

Plus en détail

Formation de formateur en entreprise

Formation de formateur en entreprise Cégep régional de Lanaudière Service de la formation continue https://formation-continue.cegep-lanaudiere.qc.ca/ 450-470-0977 ou 450-759-6528 Objectifs de la formation Objectif général : Acquérir et mettre

Plus en détail

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h LES JEUDIS DE L INSTITUT (Jeudis CDC- IUD) Formation, consultation et enseignement PROGRAMMATION 2013-2014 INITIATION AUX CONCEPTS DE BASE EN DÉPENDANCE 26 septembre 2013 SENSIBILISATION À L APPROCHE MOTIVATIONNELLE

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

LE COACHING DE PERFORMANCE + DE QUALITE DE VIE, + DE RESULTATS

LE COACHING DE PERFORMANCE + DE QUALITE DE VIE, + DE RESULTATS LA DEMARCHE COHESION LE COACHING DE PERFORMANCE + DE QUALITE DE VIE, + DE RESULTATS Vous êtes, chef d entreprise, directeur, cadre, manager, ou simplement : > En recherche de principes et d'outils pratiques

Plus en détail

LES ATELIERS DU PARLER VRAI

LES ATELIERS DU PARLER VRAI LES ATELIERS DU PARLER VRAI COMMUNICATION POUR ADULTES PROGRAMME SAISON 2012/2013 JEAN LUC COHEN 3 2 s é a n c e s d e 2 h e u r e s 1 9 s é q u e n c e s 5 m o d u l e s 1 b i l a n d e s a c q u i s

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE OBJECTIFS DE LA RENCONTRE Reconnaître les variables de l environnement psychosocial de travail Connaître les risques pour la santé reliés aux contraintes psychosociales de l organisation du travail Connaître

Plus en détail

Rencontrer les étudiants et étudiantes lors des heures de bureau

Rencontrer les étudiants et étudiantes lors des heures de bureau Évaluation par un professeur superviseur Nom de l évaluateur évaluatrice Date de l évaluation 1. Choisir le niveau approprié. L assistante assistant d enseignement est : débutant (1 re expérience à titre

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Sommaire. À propos de nous. Notre vision. Notre mission. Gestion. Programme de leadership. Opérations. Service à la clientèle.

Sommaire. À propos de nous. Notre vision. Notre mission. Gestion. Programme de leadership. Opérations. Service à la clientèle. Sommaire À propos de nous Fondée en 1998, l Académie FGL Sports appuie nos magasins franchisés en offrant des solutions d apprentissage menant à l engagement des apprenants et produisant des résultats

Plus en détail

Table des matières. 5.1.1 Mobilisation des gestionnaires...3 5.1.2 Sensibilisation des pairs...3 5.1.3 L information...4

Table des matières. 5.1.1 Mobilisation des gestionnaires...3 5.1.2 Sensibilisation des pairs...3 5.1.3 L information...4 Politique institutionnelle Conciliation emploi-famille Adoptée par le Conseil d administration le 25 juin 2008 Table des matières Origine de la politique...1 1. Finalités...1 2. Objectifs de la présente

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

L APPRENTISSAGE PAR LES PAIRS : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES STAGES EN SOINS INFIRMIERS

L APPRENTISSAGE PAR LES PAIRS : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES STAGES EN SOINS INFIRMIERS L APPRENTISSAGE PAR LES PAIRS : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES STAGES EN SOINS INFIRMIERS 30 e COLLOQUE AQPC 100 508 Karine MERCIER et Hélène PRUNEAU, professeures en Soins infirmiers Cégep de Saint-Hyacinthe

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Synthèse de mémoire de master

Synthèse de mémoire de master Synthèse de mémoire de master Département des sciences de l éducation Centre d enseignement et de recherche francophone des enseignant-e-s du secondaire I et II (CERF) Comment les enseignants soutiennent-ils

Plus en détail

Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés

Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR TITULAIRE DE LA CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012-2013 PLAN D ACTION

PLAN D ACTION 2012-2013 PLAN D ACTION 2 Note : Ne sont intégrés au tableau que les moyens identifiés dans le plan stratégique 2009-2014 pour lesquels des travaux seront réalisés en. Toutefois, les moyens maintenant intégrés aux pratiques ainsi

Plus en détail

Management Responsabilité. Management Responsabilité Recherche

Management Responsabilité. Management Responsabilité Recherche Management Responsabilité Management Responsabilité Recherche L'entretien annuel d'évaluation Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier

Plus en détail

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013 POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET Modifié le 3 septembre 2013 Objectifs de la politique Accompagner dans son cheminement pédagogique et social. Assurer

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

Soutien scolaire. Mode d emploi

Soutien scolaire. Mode d emploi Soutien scolaire Mode d emploi Raïssa MALU Madimba KADIMA-NZUJI Soutien scolaire Mode d emploi L Harmattan, 2011 5-7, rue de l Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Les st ages à la maît rise à l École de politique appliquée

Les st ages à la maît rise à l École de politique appliquée Les st ages à la maît rise à l Informations générales Eugénie Dostie-Goulet, Ph.D. Conseillère aux études supérieures Eugenie.Dostie-Goulet@USherbrooke.ca 819 821-8000 poste 65612 Université de Sherbrooke

Plus en détail

BILAN FORMATIF Stage IV

BILAN FORMATIF Stage IV Nom du stagiaire : Programme : Nom de l enseignant associé : École : Nom de la direction de l école : Commission scolaire : Nom du superviseur : BILAN FORMATIF Stage IV AGE EN RESPONSABILITÉ au préscolaire

Plus en détail

Guide de l entreprise Collège Mérici

Guide de l entreprise Collège Mérici Guide de l entreprise Collège Mérici Programme Alternance Travail-Études Tourisme d aventure et écotourisme Table des matières L'Alternance Travail-Études en Tourisme d'aventure et écotourisme... 3 L'ATE:

Plus en détail

Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe!

Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe! Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe! D ans le cadre du 3 e webinaire organisé par le CAPRES Animation : Anne-Louise Fournier, Coordonnatrice,

Plus en détail

C est ainsi que le projet personnel de l élève se construit : par l observation et par l échange. O. RAUCH

C est ainsi que le projet personnel de l élève se construit : par l observation et par l échange. O. RAUCH LE MOT DU PROVISEUR Le stage de découverte professionnelle est un moment-clé dans le processus d orientation de l élève de la classe de troisième. Pendant une brève période de quatre jours, il permet en

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS

ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS SOMMAIRE 03 ÉCLAIRER. RÉVÉLER. INSPIRER. 05 SERVICES AUX PARTICULIERS 07 GESTION DE CARRIÈRE 08 STRATÉGIE DE RECHERCHE

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

Je suis sportif Et aussi bénévole dans mon club! Fichier pédagogique de sensibilisation au bénévolat

Je suis sportif Et aussi bénévole dans mon club! Fichier pédagogique de sensibilisation au bénévolat Je suis sportif Et aussi bénévole dans mon club! Fichier pédagogique de sensibilisation au bénévolat Sommaire Introduction I. C est quoi être bénévole? II. Pourquoi être bénévole? III. Pour faire quoi?

Plus en détail

Études et recherches. Recueil d outils sur les aspects sociaux et organisationnels des interventions externes en SST ANNEXE RA2-647

Études et recherches. Recueil d outils sur les aspects sociaux et organisationnels des interventions externes en SST ANNEXE RA2-647 Contexte de travail et SST Études et recherches ANNEXE RA2-647 Recueil d outils sur les aspects sociaux et organisationnels des interventions externes en SST Partie 2 Guide du journal de bord Geneviève

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration pour un cadre d établissement

Programme d accueil et d intégration pour un cadre d établissement Programme d accueil et d intégration pour un cadre d établissement 3 MARS 2007 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE... 3 OBJECTIF DU PRESENT GUIDE... 3 LES 8 ÉTAPES INCONTOURNABLES D UN PROGRAMME D ACCUEIL... 4

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

INTÉGRATION AU TRAVAIL DEP SECRÉTARIAT 460-265 DEP COMPTABILITÉ 461-238

INTÉGRATION AU TRAVAIL DEP SECRÉTARIAT 460-265 DEP COMPTABILITÉ 461-238 INTÉGRATION AU TRAVAIL DEP SECRÉTARIAT 460-265 DEP COMPTABILITÉ 461-238 ANNEXE AU GUIDE DU STAGIAIRE (Documents relatifs à la demande de stage et journal de bord) 4423-03 ISBN : 2-89493-223-5 OBJECTIFS

Plus en détail

Un outil pour suivre une démarche communautaire

Un outil pour suivre une démarche communautaire Paule Simard avec la collaboration de Ginette Paré et Diane Champagne Un outil pour suivre une démarche communautaire Outil développé dans le cadre de la recherche «Évaluation d initiatives de développement

Plus en détail

LE PLAN D INTERVENTION

LE PLAN D INTERVENTION LE PLAN D INTERVENTION Séminaire de stage Christiane Bergeron-Leclerc, prof. UQAC 28 août 2007 La danse des bouleaux, Hubert-Antoine Wallot Les étapes du processus d intervention (Normand, 2003) Prise

Plus en détail

CQPM 0183 Responsable d Equipe Autonome de Production

CQPM 0183 Responsable d Equipe Autonome de Production CQPM 0183 Responsable d Equipe Autonome de Production Public concerné Chefs d équipes, superviseurs, leaders manageant une équipe au quotidien. Objectifs du stage Etre capable de : Organiser l activité

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

SYNAXON GESTION LE QUESTIONNAIRE COACHING RESSOURCES HUMAINES

SYNAXON GESTION LE QUESTIONNAIRE COACHING RESSOURCES HUMAINES LE QUESTIONNAIRE 1. Êtes-vous conscient des effets de votre comportement sur les autres? 2. Est-ce que la motivation et le sentiment de réalisation sont des valeurs importantes pour vous? 3. Votre vie

Plus en détail