Élargir les frontières à l ère de l assurance digitale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Élargir les frontières à l ère de l assurance digitale"

Transcription

1 Accenture Vision technologique 2015 pour le secteur de l assurance Élargir les frontières à l ère de l assurance digitale SYNTHÈSE

2 INTRODUCTION Une nouvelle «économie du nous» bouscule le secteur de l assurance, un changement que certaines compagnies ont anticipé et d autres pas. Celles qui ont accueilli ce nouveau modèle d économie collaborative seront en position de piloter cette révolution et d en tirer profit, s ouvrant la voie vers plus de croissance à l avenir. Tirer profit d un changement d une telle envergure n est pas chose facile. Les assureurs sont confrontés à une profonde transformation de leur métier et cherchent à redéfinir leur rôle face aux progrès rapides du big data, de la robotique, des nanotechnologies, du génie génétique, de l intelligence artificielle et de bien d autres technologies, qui ont vocation à transformer radicalement notre quotidien au cours de la prochaine décennie. La plupart des assureurs se conforment encore à un modèle économique fondé sur la mutualisation des risques, le calcul d un tarif moyen et les primes brutes comme revenu. Ce modèle sera de plus en plus menacé à l avenir : l Internet des objets, le big data, les canaux digitaux et l intelligence artificielle permettront en effet aux assureurs d évaluer et tarifer directement le risque et ce, de manière individualisée. Mais les leaders songent déjà à leur rôle dans une économie où les services seront personnalisés et en temps réel, pilotés par les résultats et articulés par de puissants écosystèmes numériques. Ils se préparent à utiliser leur avantage concurrentiel dans le digital pour élargir les frontières de leurs activités au-delà de leur entreprise et de l assurance traditionnelle. Pour les assureurs les plus audacieux, les technologies numériques et l abondance des nouvelles sources de données offrent également de nouvelles perspectives de souscriptions, la possibilité de supprimer certains coûts élevés grâce au Machine Learning et autres stratégies d automatisation, et de puissants moyens de se différencier en créant de nouvelles sources de valeur et en améliorant l expérience client. Les Tansformateurs numériques utilisent donc une approche à deux vitesses dans leur exploitation des nouvelles technologies. 2

3 ACCENTURE VISION TECHNOLOGIQUE 2015 POUR LE SECTEUR DE L ASSURANCE 75% des assureurs pensent qu à l avenir, les frontières du secteur de l assurance seront radicalement redéfinies en écosystèmes interconnectés Ils répondent à leurs besoins à court terme en améliorant leurs procédures et produits spécifiques, tout en investissant dans leur avenir en explorant le potentiel de transformation du digital. Ils ont tendance à ne pas avoir de stratégie digitale en tant que telle, mais plutôt à adopter une stratégie globale entièrement digitale. Leurs investissements numériques sont moins dirigés vers des processus ou opérations spécifiques pour être d avantage répartis à travers l ensemble de la chaîne de valeur de l entreprise. Ces nouveaux pionniers ont réalisé que la technologie digitale ne se résumait pas seulement à une différenciation sur le marché, à des relations client plus étroites et à de meilleurs résultats trimestriels, mais qu elle induit également une collaboration avec d autres organisations pour opérer un changement à long terme et concevoir de nouvelles façons d obtenir des résultats jusqu alors inenvisageables. Les assureurs devront repenser leur mission principale au sein de la société, en résonance avec le monde digital. L assurance a toujours eu pour objectif la gestion des risques inhérents à la croissance, au progrès et à l innovation. Aujourd hui, cet objectif n a jamais été aussi pertinent dans un monde qui évolue toujours plus vite. Lorsque le secteur automobile a remis en question le mode de fonctionnement des sociétés et des économies au XX e siècle, l assurance, quant à elle, a permis de lisser les risques et de faire en sorte que la voiture sans chevaux puisse être intégrée au quotidien en toute sécurité. A l heure où la première voiture autonome est en passe de devenir une réalité commerciale, les assureurs ont à nouveau l opportunité d être acteurs des technologies disruptives qui transformeront notre quotidien. Hier comme aujourd hui, c est à l assurance qu il incombe d accompagner ces changements et d atténuer les risques. Sans réglementation, aucune innovation n est possible, et aucun secteur n est mieux placé que celui de l assurance pour prendre la responsabilité de régir les dangers de ces nouvelles technologies de rupture. 35% des assureurs investissent massivement dans les technologies numériques dans le cadre de leur stratégie globale ; 29% investissent uniquement dans certaines unités opérationnelles. 3

4 Tout est connecté Songez à la rapidité d expansion de l Internet des objets. Ce phénomène est sur le point d intégrer dans le monde digital chaque chose, individus et activité susceptibles d être assurés, créant un nouveau monde de possibilités pour l assurance. Les plus visionnaires tirent parti de ces partenariats pour proposer de nouveaux services, repenser l expérience client et pénétrer de nouveaux marchés par la création d écosystèmes digitaux. Dans la vision émergeante de la maison connectée, le domicile entier deviendra bientôt une entité connectée, à la fois en interne et au travers d un écosystème de fournisseurs de services, chacun contrôlant et réagissant aux données qui lui sont pertinentes. Ceci inclus la surveillance, les services d urgence et bien évidemment l assureur. Les propriétaires de logement auront accès à une diversité de données, de leur consommation d énergie à des alertes et même une surveillance vidéo en direct sur l appareil mobile ou le canal de diffusion de leur choix. Comment l assureur peut-il, au regard de cet écosystème, proposer plus qu une simple couverture afin d aider ses clients à gérer les risques et prévenir des accidents et sinistres potentiels? Et comment peut-il gérer les risques de panne ou de dysfonctionnement de cette technologie? BNP Paribas Cardif en Italie propose déjà une police d assurance qui utilise la technologie pour sécuriser les maisons de ses clients. utilise des capteurs pour surveiller la maison, même quand les propriétaires ne sont pas là. En cas de danger (feu, fumée, dégât des eaux ou panne d électricité) un système alerte le client et le centre des opérations. Selon BNP Paribas Cardif, «À l avenir, ces types d offres caractériseront votre relation avec vos compagnies d assurances : elles ne sont plus là simplement pour vous venir en aide après un incident. Désormais, elles vous aideront à anticiper les incidents et à limiter leurs conséquences, tout en améliorant votre confort et votre sécurité au quotidien». Dans le domaine de la santé, aux États-Unis, Apple et Humana se sont alliés pour offrir au grand public l intégration des données du HealthKit d Apple avec l application Humana Vitality. HealthKit rassemble des données de bien-être issues d accessoires connectés et d applications, permettant aux consommateurs de suivre et de partager les distances parcourues, les calories brûlées, leur fréquence cardiaque et de nombreuses autres données. En échange de leurs données témoignant d un mode de vie sain, les clients reçoivent des avantages financiers, comme par exemple des remises sur leurs cotisations santé mensuelles. Ici, le rôle de l assurance ne se limite pas à fournir une assurance santé, mais incite les clients à mener une vie plus saine. Que cela signifie-t-il pour la société lorsque l on s attache d abord à la surveillance des patients pour les garder en bonne santé plutôt que de les soigner quand ils sont malades? Dans le secteur de l assurance automobile, les véhicules connectés bouleversent également le marché, tout en créant des opportunités. Beaucoup d assureurs utilisent déjà des systèmes télématiques afin de personnaliser l évaluation du risque et leur tarif, ou même de proposer des produits en fonction des usages. Certains emploient cette technologie pour offrir des services à valeur ajoutée, comme une assistance routière et des infos trafic, de la sécurité routière, des conseils au conducteur, etc. Dans un avenir relativement proche, les véhicules autonomes auront la capacité de modifier radicalement le secteur de l assurance. Ici aussi, les leaders de l assurance ont décidé d établir de nouveaux partenariats et de bâtir des écosystèmes qui leur permettront de rester pertinents dans un monde où les propriétaires de véhicules seront plus rares et où la nature des risques à gérer sera largement différente. Au Royaume-Uni, BMW et Allianz proposent par exemple pour les modèles électriques i3 et i8 des contrats d assurance basés sur l utilisation du véhicule. Aux États-Unis, State Farm, la plus grande compagnie d assurance automobile pour les particuliers, collabore avec Ford sur des projets de recherche de voiture autonome. Ensemble, ces acteurs évaluent si le risque de collisions par l arrière diminue grâce aux technologies d assistance. Et dans de nombreux segments du marché, le besoin d une couverture d assurance traditionnelle disparaît peu à peu. Pour l assurance automobile par exemple, l arrivée imminente de véhicules autonomes, ainsi que la tendance à délaisser les voitures, pourrait réduire la taille du marché potentiel. De même dans l agriculture, l association des cultures à haut rendement avec le big data permet de meilleures prévisions de rendement au détriment du marché de l assurance-récolte. Les assureurs doivent réfléchir à de nouveaux business models et sources de revenus pour compenser ceux qui vont s amenuiser ou même disparaître dans les années à venir. 4

5 ACCENTURE VISION TECHNOLOGIQUE 2015 POUR LE SECTEUR DE L ASSURANCE Les leaders de l assurance digitale de demain Comme le montrent les exemples de la page précédente, les assureurs tournés vers l avenir y voient un potentiel considérable pour se différencier et réaliser des profits en opérant au sein d écosystèmes, et non pas en tant qu entités individuelles distinctes. En travaillant de concert avec des acteurs issus d autres secteurs, ils font face aux futurs grands défis des sociétés, organisations et individus. Que ce soit sous leurs propres marques ou en tant que partenaires d autres acteurs, ils vont jouer un rôle dans la transformation des modes de transport séculaires ; dans l amélioration de la qualité des soins au moyen d une approche holistique, à travers plusieurs secteurs comme l hospitalier, l assurance, la robotique et plus encore. Les assureurs ont la possibilité de s intégrer dans les écosystèmes numériques de demain centrés sur le client, de devenir les régulateurs des futures technologies de rupture et catalyseurs du progrès. Il s agit d une opportunité qu ils doivent saisir. 64% des assureurs prévoient de s investir au côté de nouveaux partenaires digitaux dans le secteur de l assurance. 45% entendent trouver des partenaires en dehors du secteur de l assurance. 5

6 Tendances technologiques 2015 Cette année, le rapport Vision technologique d Accenture a retenu cinq tendances, synonymes d avantage concurrentiel pour les leaders du digital, incitant les assureurs à repousser les limites de leurs activités au-delà de leur entreprise et de l assurance traditionnelle. TENDANCE 1 Internet du moi : Notre monde personnalisé. À mesure que le quotidien se numérise, il en est de même pour l expérience client des assurés. Une multitude de canaux digitaux sont profondément connectés à chaque aspect de nos vies personnelles et des entreprises. Les assureurs les plus visionnaires modifient leur façon de concevoir de nouveaux produits, services et applications. Pour s assurer la maîtrise de ces points d accès, ils créent des expériences personnalisées impliquant davantage le client et lui procurant un degré de satisfaction inédit sans rompre le lien de confiance qui les unit. Les assureurs qui maîtriseront ce nouvel «Internet du moi» feront partie de la prochaine génération de leaders du secteur. Pour 73% des assureurs, fournir des expériences client personnalisées fait partie de leurs trois grandes priorités. Avec toujours plus d équipements, de capteurs et d appareils intelligents à la périphérie des réseaux, à la croisée des mondes digital et physique, les organisations passeront progressivement de la vente de produits ou de services à la vente de résultats, comme par exemple un producteur laitier qui assure son revenu plutôt que son cheptel. 83% des assureurs adhèrent partiellement ou pleinement à ce principe. 6

7 ACCENTURE VISION TECHNOLOGIQUE 2015 POUR LE SECTEUR DE L ASSURANCE L économie du partage - représentée par des entreprises innovantes comme AirBnB ou Uber - est reconnue par de nombreux assureurs comme étant une opportunité de concevoir de nouveaux produits et services. 22% ont déjà élaboré des stratégies et/ou des produits 37% travaillent sur les stratégies 30% y voient des perspectives, mais doivent encore y répondre TENDANCE 2 Économie des résultats : Du matériel produisant des résultats concrets. Les équipements intelligents sont en passe de relier les derniers mètres qui séparent encore l entreprise numérique du monde physique. Les leaders de l assurance, se retrouvant face à face avec l internet des objets, découvrent les opportunités offertes par l intégration d équipements et de capteurs dans leur boîte à outils numériques. Ils utilisent ces composants ultra-connectés pour proposer à leurs clients ce qu ils attendent réellement : pas davantage de produits ou de services, mais des résultats plus significatifs pour eux. Ces acteurs de la rupture digitale savent qu à l avenir, il ne s agira plus de vendre des produits mais bien des résultats. Bienvenue dans «l économie de la performance». 7

8 TENDANCE 3 TENDANCE 4 (R)évolution des plates-formes : Définir les écosystèmes, redéfinir les secteurs. Au sein des plus grandes entreprises mondiales, les plates-formes et écosystèmes issus de l industrie numérique annoncent la prochaine vague d innovations capitales et de perspectives de croissance. Les entreprises s appuyant sur des plates-formes technologiques saisissent de plus en plus les opportunités offertes par l économie digitale en termes de croissance et de rentabilité. Les progrès rapides du cloud et de la technologie mobile permettent non seulement d éliminer les barrières technologiques et financières associées à ces plates-formes, mais aussi d ouvrir ces nouveaux horizons aux entreprises de tous secteurs et zones géographiques. En résumé, les écosystèmes se basant sur des plates-formes technologiques représentent un nouvel enjeu concurrentiel, et les assureurs qui créent des écosystèmes performants seront les mieux placés pour se développer à l avenir. Entreprise intelligente : Big Data + systèmes plus intelligents = entreprise plus performante. Le prochain niveau d excellence opérationnelle et la génération à venir de services logiciels naîtront tous deux des dernières avancées en termes d intelligence logicielle. Jusqu ici, des logiciels toujours plus performants visaient à aider les employés à prendre de plus rapides et meilleures décisions. Mais grâce aux big data et aux progrès en matière de puissance de traitement, de science des données et de technologie cognitive, l intelligence logicielle permet aux machines de prendre encore plus de décisions éclairées. Les responsables métiers et technologiques au sein des compagnies d assurance doivent désormais considérer l intelligence logicielle non comme un projet pilote ou isolé, mais comme une fonctionnalité universelle, qui permettra d atteindre de nouvelles étapes en termes d évolution et de découvertes, stimulant l innovation à tous les niveaux de l entreprise. 77% des assureurs s accordent sur le fait que les entreprises se tourneront vers des plates-formes et des systèmes en temps réel à mesure qu elles adopteront des solutions de mobilité et d Internet des objets. 56% des assureurs estiment que la gestion des données est une tâche «extrêmement» ou «très» difficile, compte tenu de leur fluctuation (volume, hétérogénéité et vitesse). 8 8

9 ACCENTURE VISION TECHNOLOGIQUE 2015 POUR LE SECTEUR DE L ASSURANCE TENDANCE 5 Main d œuvre réinventée : La collaboration entre êtres humains et machines. La poussée vers le digital amplifie le besoin des hommes et des machines à faire mieux, ensemble. Les progrès en matière d interfaces naturelles, de dispositifs portables et de machines intelligentes offriront de nouvelles opportunités aux compagnies d assurance pour responsabiliser davantage leurs employés grâce à ces technologies. Cela entraînera également l apparition de nouveaux défis dans le travail collaboratif composés à la fois d hommes et de machines. Ceux qui réussiront le mieux seront les assureurs qui reconnaîtront les avantages issus de l étroite collaboration entre les talents humains et les technologies intelligentes, et qui les considéreront tous deux comme des éléments indispensables du travail réinventé. 76% des assureurs estiment que les entreprises les plus avancées vont gérer leurs employés aux cotés de machines intelligentes en veillant à leur bonne collaboration. 9

10 CONCLUSION Devenir un assureur digital ne se résume plus simplement à incorporer des technologies numériques dans sa société. Cela consiste à les exploiter afin de créer un réseau plus large qui met en relation les clients, les partenaires, les employés et les secteurs, et génère de nouvelles propositions de valeur en assurance qui favorisent la création de valeur et la croissance. 10

11 ACCENTURE VISION TECHNOLOGIQUE 2015 POUR LE SECTEUR DE L ASSURANCE L originalité de ces changements tient dans le fait qu ils ne sont pas centrés sur l entreprise pour l amélioration des opérations et des processus existants. Au contraire, les assureurs à la recherche de progrès élargissent leurs frontières pour tirer profit d un écosystème d entreprises digitales plus vaste tout en définissant leur prochaine génération de produits, services et modèles économiques, sans oublier, leur but économique et social plus global. À ce titre, les acteurs digitaux du secteur de l assurance voient les choses en grand et posent des questions cruciales : comment pouvons-nous travailler conjointement avec les professionnels de santé et les fabricants de matériel informatique pour utiliser des dispositifs portables connectés et les données qu elles produisent afin d aider nos adhérents d assurance santé à vivre mieux et plus longtemps? Que pouvons-nous faire, en partenariat avec les constructeurs automobiles, pour assurer les risques des véhicules autonomes et qu elles deviennent une réalité en toute sécurité? exploitation plutôt que d assurer simplement leurs récoltes contre les catastrophes naturelles? Comment pouvons-nous tirer parti de la domotique ou des technologies de connectivité sur le lieu de travail pour protéger nos clients et leurs biens contre les incendies, les vols ou les aléas climatiques? Ces questions et leurs réponses ne concernent pas seulement les assureurs ayant recours à la technologie pour transformer leur activité. Elles s adressent aux leaders du secteur qui associent la puissance des technologies numériques avec : - leur expertise - leurs bilans - leur capacité à gérer les risques, afin de restructurer leur marché, de définir leur nouveau rôle au sein d une «économie du nous», et, in fine, d accompagner les avancées économiques et sociales promises par les nouvelles technologies. Avec la sécurité alimentaire mondiale potentiellement menacée par les changements climatiques, ne pourrions-nous pas aider les agriculteurs à améliorer le rendement de leur 11

12 À propos d Accenture Accenture est une entreprise internationale de conseil en management, technologies et externalisation, qui emploie environ personnes dans plus de 120 pays. Combinant son expérience, son expertise et ses capacités de recherche et d innovation développées et mises en œuvre auprès des plus grandes organisations du monde sur l ensemble des métiers et secteurs d activités, Accenture aide ses clients - entreprises et administrations - à renforcer leur performance. Les revenus nets de l entreprise se sont élevés à 30 milliards de dollars US pour l exercice clos au 31 août Son site Web est Pour plus d informations sur la Vision Technologique 2015 rendez-vous sur : Contacts John Cusano Global Insurance Industry Lead, Accenture Daniel Benton Global IT Strategy Lead, Accenture Strategy Andrew Starrs Group Technology Delivery Lead, Accenture Financial Services Mark Halverson Managing Director, Accenture Insurance Ravi Malhotra Managing Director, Accenture Strategy Emmanuel Viale Managing Director, Accenture Technology Labs * La haute performance. Réalisée. Copyright 2015 Accenture Tous droits réservés. Accenture, son logo, et High Performance. Delivered sont des marques d Accenture.

Ère numérique : dépassez vos limites

Ère numérique : dépassez vos limites Vision technologique Accenture 2015 Ère numérique : dépassez vos limites RÉSUMÉ #techvision2015 INTRODUCTION Au cours des dernières années, la plupart des entreprises se sont orientées vers le numérique,

Plus en détail

Au-delà de l assurance. Favoriser l innovation pour monétiser la disruption digitale

Au-delà de l assurance. Favoriser l innovation pour monétiser la disruption digitale Au-delà de l assurance Favoriser l innovation pour monétiser la disruption digitale «Le roi est mort, vive le roi» avait-on coutume d entendre lorsqu un royaume passait d un gouverneur à un autre. De la

Plus en détail

LES ENTREPRISES PROSPÈRES SE TRANSFORMENT GRÂCE À DES SOLUTIONS SAP FLEXIBLES

LES ENTREPRISES PROSPÈRES SE TRANSFORMENT GRÂCE À DES SOLUTIONS SAP FLEXIBLES Briefing direction LES ENTREPRISES PROSPÈRES SE TRANSFORMENT GRÂCE À DES SOLUTIONS SAP FLEXIBLES Le Big Data, les réseaux sociaux, les applications mobiles et les réseaux mondiaux modifient de façon radicale

Plus en détail

Accenture Software. IDMF Insurance Data Migration Factory. La migration en toute confiance de vos données d assurance

Accenture Software. IDMF Insurance Data Migration Factory. La migration en toute confiance de vos données d assurance Accenture Software IDMF Insurance Data Factory La migration en toute confiance de vos données d assurance Plus de 60 millions de contrats migrés avec succès Les compagnies d assurance sont régulièrement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

LES DONNÉES : VOTRE AVANTAGE CONCURRENTIEL

LES DONNÉES : VOTRE AVANTAGE CONCURRENTIEL Bonjour, LES DONNÉES : VOTRE AVANTAGE CONCURRENTIEL! PHILIPPE NIEUWBOURG @NIEUWBOURG! SAS FORUM ANALYTIQUE MONTRÉAL, 27 MAI 2014 Bienvenue dans le monde des données volumineuses ou massives.! Qui a un

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION Flexibilité et choix dans la gestion d infrastructure Le SI peut-il répondre aux attentes métier face à la complexité croissante des infrastructures et aux importantes contraintes en termes

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

Mutation digitale et conséquences sur l organisation de l entreprise et ses salariés

Mutation digitale et conséquences sur l organisation de l entreprise et ses salariés Mutation digitale et conséquences sur l organisation de l entreprise et ses salariés Consortium ESAA- entreprises 3 Juin 2015 PARTAGE D EXPERIENCE DE LA TRANSFORMATION DIGITALE DANS LE SECTEUR DES ASSURANCES

Plus en détail

Transition Energétique, Modèle allemand, Innovation, Jeanne Frangié & Angelos Souriadakis

Transition Energétique, Modèle allemand, Innovation, Jeanne Frangié & Angelos Souriadakis Transition Energétique, Modèle allemand, Innovation, Jeanne Frangié & Angelos Souriadakis Tous les pays européens, et notamment la France et l Allemagne, se sont engagés dans des transitions énergétiques

Plus en détail

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada EN COLLABORATION AVEC : Sondage 2013 des canaux de revente de Direction

Plus en détail

Quatre compétences clés pour l excellence digitale

Quatre compétences clés pour l excellence digitale Quatre compétences clés pour l excellence digitale *La haute performance. Réalisée. Quel que soit le pays, les comportements d achat ou de renouvellement de contrat d assurance évoluent toujours plus vite.

Plus en détail

L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences

L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences Synthèse - Juin 2014 a bataille au sein de l écosystème numérique se L joue à l échelle mondiale au sein d une

Plus en détail

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud transforme tout en service Le Cloud permet de répondre aux enjeux technologiques de votre organisation avec un maximum de flexibilité,

Plus en détail

Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile

Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile Aperçu : Permettre l agilité du data-center La flexibilité métier est votre objectif primordial Dans le monde d aujourd hui, les clients attendent

Plus en détail

FORUM E G8 CONTRIBUTION DE LA FIEEC

FORUM E G8 CONTRIBUTION DE LA FIEEC FORUM E G8 CONTRIBUTION DE LA FIEEC La Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication (FIEEC) est un acteur clé et structurant de l industrie française par sa représentation des

Plus en détail

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity.

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity. Proposition prébudgétaire 2015 de l Association canadienne de l électricité (ACÉ) présentée au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations

Plus en détail

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La création de nouvelles opportunités par l analyse des données Dans le monde numérique actuel, l analyse des données est au cœur des réseaux

Plus en détail

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus La plateforme Cloud Supply Chain Présentation de GT Nexus Une idée simple mais très efficace Les entreprises gagnantes fonctionneront en réseau A l avenir, les entreprises les plus performantes n opèreront

Plus en détail

Définitions 16/04/2015

Définitions 16/04/2015 1 Définitions Définitions (Wikipedia) La télématique est un terme qui recouvre les applications associant les télécommunications et l'informatique Un système embarqué est un système électronique et informatique

Plus en détail

L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière.

L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière. L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière. La construction de l informatisation de la Chine est une stratégie nationale qui est directement liée avec la vitesse et

Plus en détail

Objets connectés, avez-vous donc une âme?

Objets connectés, avez-vous donc une âme? Objets connectés, avez-vous donc une âme? Bernard Ourghanlian Directeur Technique et Sécurité Microsoft France Qu est ce que l Internet des Objets? «Le réseau des objets physiques contenant des technologies

Plus en détail

CGI dans le secteur de l assurance Préparer demain, dès aujourd hui

CGI dans le secteur de l assurance Préparer demain, dès aujourd hui Affaires Biens immobiliers Finances Vie Automobile Voyage Préparer demain, dès aujourd hui Évoluant au sein d un marché mondial en rapide évolution où la concurrence est féroce, les assureurs cherchent

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Copyright Copyright 2010 2010 Accenture All Rights All Rights Reserved. Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks

Plus en détail

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale LIVRE BLANC Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale Mai 2010 Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale CA Service

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data

Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data Enquête ADP 2015 auprès des responsables de la gestion du capital humain d entreprises internationales TABLE DES MATIÈRES Synthèse... 3 Introduction

Plus en détail

Connected World. Débridez la voiture connectée. Opinion Leader. Partagez-le

Connected World. Débridez la voiture connectée. Opinion Leader. Partagez-le Connected World Débridez la voiture connectée Si le nombre de bénéficiaires d une technologie définit la vitesse avec laquelle celle-ci sera adoptée alors le développement de la voiture connectée ne peut

Plus en détail

«The Intelligent. Une perspective canadienne. Mai 2013

«The Intelligent. Une perspective canadienne. Mai 2013 «The Intelligent Insurer» Une perspective canadienne Mai 2013 Présentation d aujourd hui NOS CONSTATS Fondées sur «The Intelligent Insurer» et d autres enquêtes réalisées par KPMG-SECOR VOTRE POINT DE

Plus en détail

Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux.

Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux. Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux. NCR SERVICES Brochure Title Goes Here Gestion Sub-header proactive, / description maintenance goes here

Plus en détail

Lean Management : une stratégie de long terme. Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable?

Lean Management : une stratégie de long terme. Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable? Lean Management : une stratégie de long terme Pourquoi l évolution des comportements est-elle essentielle à une réussite durable? Au cours de ces deux dernières années, les grandes entreprises du monde

Plus en détail

Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets

Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets Programme Ministériel 2015 de la GSMA : compte-rendu de session Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets Lundi 2 mars 2015 Session animée par

Plus en détail

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Conférence Big Data CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Le BIG DATA : le nouveau pétrole de la société. En présence de : Christophe MENICHETTI (spécialiste BIG DATA chez IBM) JN. SCHNEIDER et F. WEYGAND (professeurs

Plus en détail

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace 1 Table of Contents 3 Manque de centralisation 4 Manque de données en temps réel 6 Implémentations fastidieuses et manquant de souplesse 7

Plus en détail

La maison connectée. De nouvelles opportunités pour les assureurs IARD

La maison connectée. De nouvelles opportunités pour les assureurs IARD La maison connectée De nouvelles opportunités pour les assureurs IARD L internet des objets (IoT) - ce réseau de machines et d appareils intelligents capables de se détecter mutuellement et d interagir

Plus en détail

transformer l entreprise avec le cloud en un éclair

transformer l entreprise avec le cloud en un éclair transformer l entreprise avec le cloud en un éclair 2 transformer l entreprise avec le cloud en un éclair édito Depuis deux ans, l évolution vers le Cloud Computing s est imposée progressivement dans les

Plus en détail

Accenture Claim Components. Accéder à la haute performance dans la gestion des sinistres

Accenture Claim Components. Accéder à la haute performance dans la gestion des sinistres Accenture Claim Components Accéder à la haute performance dans la gestion des sinistres Une offre de gestion des sinistres distinctive Face au durcissement de la concurrence, c est sur le terrain de la

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

TELUS Solutions d affaires

TELUS Solutions d affaires TELUS Solutions d affaires Tendances et innovations technologiques 2015 a Louis Bouchard Membre de l équipe TELUS 22 janvier 2015 1 Tendances et innovations Contexte 2 Tendances et innovations Table des

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

Objets connectés : the next big thing?

Objets connectés : the next big thing? Objets connectés : the next big thing? Le point de vue du grand public Harris Café du mardi 3 juin 2014 Présenté par : Jean-Faustin Betayene, Directeur Département Quali & Expert Digital Jean-Laurent Bouveret,

Plus en détail

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance Transformation de l assurance la perspective canadienne kpmg.ca/assurance 2 Transformation de l assurance La perspective canadienne Lors de la 23 e Conférence annuelle de KPMG sur l assurance, nous avons

Plus en détail

TRANSFORMATION DIGITALE NEWSLETTER - MARS 2014

TRANSFORMATION DIGITALE NEWSLETTER - MARS 2014 TRANSFORMATION DIGITALE NEWSLETTER - MARS 2014 LE POINT DE VUE DE KURT SALMON DANS CE NUMÉRO : Claude Bodeau Associé en charge de la practice RH-Management Contact: Email Votre organisation est-elle sociale?

Plus en détail

Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012

Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012 Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012 http://scoreadvisor.com De quoi parle-t-on précisément? Une fonction

Plus en détail

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle LIVRE BLANC Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle Quels sont les avantages d adopter uneapproche intégrée à la gestion de service. INTRODUCTION Lorsque vous pensez CRM,

Plus en détail

Cloud Ecosystem Forum ISV - 5 Juillet 2013. Transformation des business model vers le Cloud

Cloud Ecosystem Forum ISV - 5 Juillet 2013. Transformation des business model vers le Cloud Cloud Ecosystem Forum ISV - 5 Juillet 2013 Transformation des business model vers le Cloud En guise de préambule Que cela soit pour faire croître leur business ou bien pour le protéger, les ISV évolueront

Plus en détail

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne?

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne? SYNTHÈSE Le marché des contenus et des services payants en ligne, historiquement fort en France sur la téléphonie fixe autour de Télétel puis d Audiotel s est développé autour de nouveaux canaux de diffusion

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight» Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.935.4400 F.508.988.7881 www.idc-ri.com S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

Plus en détail

À PROPOS DE TALEND...

À PROPOS DE TALEND... WHITE PAPER Table des matières Résultats de l enquête... 4 Stratégie d entreprise Big Data... 5 Intégration des Big Data... 8 Les défis liés à la mise en œuvre des Big Data... 10 Les technologies pour

Plus en détail

Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014

Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014 Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014 Sommaire 3 Bienvenue dans le programme VSPP (VMware Service Provider Program) 4 Présentation de VMware vcloud Air Network 5 VMware vcloud

Plus en détail

Financial Insurance Management Corp.

Financial Insurance Management Corp. Financial Insurance Management Corp. Augmenter le taux de renouvellement grâce à une solution mobile fournie en tout juste trois mois Les faits Le besoin FIMC souhaitait offrir une meilleure valeur ajoutée

Plus en détail

agence marketing digital

agence marketing digital agence marketing digital www.digitall-conseil.fr 2 DIGITALL CONSEIL LE DIGITAL POUR TOUS PHILOSOPHIE «Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais

Plus en détail

UNION POSTALE UNIVERSELLE

UNION POSTALE UNIVERSELLE UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CEP C 2 2014.1 Doc 6b Original: anglais CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE Commission 2 (Développement des marchés) Questions intéressant le Groupe «Economie postale appliquée

Plus en détail

agence marketing digital

agence marketing digital agence marketing digital www.digitall-conseil.fr 2 DIGITALL CONSEIL LE DIGITAL POUR TOUS «Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

La force du partenariat

La force du partenariat La force du partenariat Bienvenue Solutions en informatique de virtualisation et de Cloud Computing leader sur le marché, programmes primés, rentabilité maximale En rejoignant le réseau de partenaires

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

"Les médecins seront les infirmières de 2030"

Les médecins seront les infirmières de 2030 RECHERCHE par Laure Martin le 25-09-2014 38 RÉACTION(S) "Les médecins seront les infirmières de 2030" Afficher sur plusieurs pages Chirurgien-urologue et neurobiologiste de formation, le Dr Laurent Alexandre

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Les Millénial ont la parole. Résultats de l étude Accenture sur la haute performance informatique en France

Les Millénial ont la parole. Résultats de l étude Accenture sur la haute performance informatique en France Les Millénial ont la parole Résultats de l étude Accenture sur la haute performance informatique en France Synthèse Synthèse... 3 À propos de l étude... 4 Conséquences pour les DSI... 11 Synthèse La jeune

Plus en détail

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 Avant-propos Préface Introduction XV XVII XXI Partie I Les enjeux 1 Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 1. Une nouvelle ère du développement économique 3 1.1. La digitalisation de l économie

Plus en détail

QlikView sur Mobile : Au-delà du reporting

QlikView sur Mobile : Au-delà du reporting QlikView sur Mobile : Au-delà du reporting Un Livre Blanc QlikView Octobre 2011 qlikview.com Table des matières QlikView sur Mobile, la solution de Business Discovery 3 La Business Discovery mobile 3 La

Plus en détail

Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+

Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+ Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+ A chaque campagne agricole dans les zones rurales Camerounaises en particulier et Africaines en générale,

Plus en détail

Solution de gestion des journaux pour le Big Data

Solution de gestion des journaux pour le Big Data Solution de gestion des journaux pour le Big Data PLATE-FORME ÉVOLUTIVE D INFORMATIONS SUR LES JOURNAUX POUR LA SÉCURITÉ, LA CONFORMITÉ ET LES OPÉRATIONS INFORMATIQUES Plus de 1 300 entreprises de secteurs

Plus en détail

UNIFIED D TA. architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) que les données soient sur site ou dans le cloud

UNIFIED D TA. architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) que les données soient sur site ou dans le cloud UNIFIED architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) D TA que les données soient sur site ou dans le cloud PROTECTION FOURNISSEURS DE SERVICES GÉRÉS DOSSIER SOLUTION

Plus en détail

Les sociétés européennes en transition vers des datacenters agiles

Les sociétés européennes en transition vers des datacenters agiles Les sociétés européennes en transition vers des datacenters agiles À travers toute l Europe, des entreprises toujours plus nombreuses cherchent à transformer leurs datacenters. Une nouvelle recherche menée

Plus en détail

Efficacité des interactions multicanales. Maximiser la valeur des activités commerciales et marketing par un mix canal optimal

Efficacité des interactions multicanales. Maximiser la valeur des activités commerciales et marketing par un mix canal optimal Efficacité des interactions multicanales Maximiser la valeur des activités commerciales et marketing par un mix canal optimal Le ralentissement de l économie mondiale incite les économistes à maintenir

Plus en détail

QUELLE REFORME DE L ASSURANCE-MALADIE AUX ETATS-UNIS? 1

QUELLE REFORME DE L ASSURANCE-MALADIE AUX ETATS-UNIS? 1 QUELLE REFORME DE L ASSURANCE-MALADIE AUX ETATS-UNIS? 1 François Vergniolle de Chantal* La crise que subissent les classes moyennes a constitué un enjeu majeur de la présidentielle de 2008 aux Etats-Unis.

Plus en détail

Instant evolution à l ère du numérique. Faites de la technologie votre atout compétitivité

Instant evolution à l ère du numérique. Faites de la technologie votre atout compétitivité Instant evolution à l ère du numérique Faites de la technologie votre atout compétitivité On sous-estime facilement la distance parcourue en aussi peu de temps, de même que l ampleur des changements qu

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

«Développement de l assurance agraire en Russie»

«Développement de l assurance agraire en Russie» «Développement de l assurance agraire en Russie» Conférence Internationale «Gestion des risques et des crises dans l assurance agraire» 15,16 et 17 mars 2010 Liudmila Kosholkina Directrice du Département

Plus en détail

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Véronique Brionne Marilyn Faugas Karine Paul Jean-Christophe Boccon-Gibod Sommaire 1. Pourquoi avons-nous choisi Progressive?

Plus en détail

un OuTIl complet POuR l analyse de données d accidents

un OuTIl complet POuR l analyse de données d accidents COMMENT ATTEINDRE L OBJECTIF ZÉRO ACCIDENTS? Un outil complet pour l analyse de données d accidents Avec 1,24 million de victimes par an, les accidents de la route font partie des causes les plus fréquentes

Plus en détail

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014 Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Intervenant : - Jérôme Wittwer (Université de Bordeaux) Discutants : - Guillaume Sarkozy (Délégué

Plus en détail

SAUTER EY-modulo. Sécurité fiable pour les hôpitaux. Automatisation intelligente pour une efficacité énergétique maximale.

SAUTER EY-modulo. Sécurité fiable pour les hôpitaux. Automatisation intelligente pour une efficacité énergétique maximale. SAUTER EY-modulo Sécurité fiable pour les hôpitaux. Automatisation intelligente pour une efficacité énergétique maximale. La gestion technique du bâtiment par SAUTER la maîtrise de l automatisation pour

Plus en détail

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise ENTREPRISES EN DIFFICULTE Gestion de la crise Gestion de la crise Faire face à la crise. S entourer: sortir de son environnement habituel pour s entourer de professionnels spécialisés: avocats, experts-comptables,

Plus en détail

DÉPARTEMENT INFORMATIQUE ORIENTÉ SERVICES

DÉPARTEMENT INFORMATIQUE ORIENTÉ SERVICES NOUVELLES COMPÉTENCES POUR LE DÉPARTEMENT INFORMATIQUE ORIENTÉ SERVICES Le quotidien du responsable informatique d une entreprise s apparente à un combat de tous les instants. Le département informatique

Plus en détail

Plus de données, quels impacts sur la gestion des sinistres? 4 avril 2013 Gontran Peubez

Plus de données, quels impacts sur la gestion des sinistres? 4 avril 2013 Gontran Peubez Plus de données, quels impacts sur la gestion des sinistres? 4 avril 2013 Gontran Peubez Sans sinistres, pas d assurance Langage Logique Analyse Intuition Perception Créativité «La plupart des gens utilisent

Plus en détail

Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information

Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information 2 mai 2011 2 Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information Introduction Sur un

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing. Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia

Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing. Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia Table des matières Le Marketing à l ère de l ouverture 3 L émergence du marketeur

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 35, rue des Jeûneurs, 75002 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de

Plus en détail

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN Cardif Retraite Professionnels Plus CONTRAT LOI MADELIN Donnez plus de vie à votre future retraite BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

Solutions Descartes. La gestion nouvelle génération des performances réelles par rapport aux performances planifiées.

Solutions Descartes. La gestion nouvelle génération des performances réelles par rapport aux performances planifiées. Solutions Descartes La gestion nouvelle génération des performances réelles par rapport aux performances planifiées. Si vous gérez une flotte commerciale ou des agents mobiles sur le terrain, il vous incombe

Plus en détail

LA SÉCURISATION DE L OBJET CONNECTÉ

LA SÉCURISATION DE L OBJET CONNECTÉ Chapitre 6 LA SÉCURISATION DE L OBJET CONNECTÉ 127. La sécurisation appliquée aux objets connectés s intéresse au premier chef aux données qu ils émettent ou qu ils reçoivent. Aussi nous interrogerons-

Plus en détail

Datanomics se compose de trois parties. La première s attache à décrire le nouveau paysage des données (chapitre 1) et à étudier la question de leur

Datanomics se compose de trois parties. La première s attache à décrire le nouveau paysage des données (chapitre 1) et à étudier la question de leur 1 Avant-propos Les données sont partout. Leur utilisation est au cœur des stratégies des grandes entreprises du numérique qui se déploient aujourd hui dans nombre de secteurs traditionnels. Elles sont

Plus en détail

Situation actuelle : Sommaire d une recommandation Page 1 de 5

Situation actuelle : Sommaire d une recommandation Page 1 de 5 Le but de l entreprise est d offrir la meilleure qualité de service dans la vente de pièces automobiles. Les clients de Pintendre on besoin de se procurer les pièces automobiles rapidement afin de changer

Plus en détail

Ad-exchanges & RTB (avec la participation de Fabien Magalon, La place

Ad-exchanges & RTB (avec la participation de Fabien Magalon, La place En partenariat avec : Tout savoir sur le marketing à la performance Intervenants Hugo Loriot Directeur media technologie, Fifty Five Yann Gabay - Directeur général, Netbooster Fabien Magalon Directeur

Plus en détail

Personnalisation: Pour bien démarrer Créer une expérience digitale unique pour chaque visiteur. Par John Carione, Acquia

Personnalisation: Pour bien démarrer Créer une expérience digitale unique pour chaque visiteur. Par John Carione, Acquia Personnalisation: Pour bien démarrer Créer une expérience digitale unique pour chaque visiteur Par John Carione, Acquia Personnalisation: Pour bien démarrer Créer une expérience digitale unique pour chaque

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public Communiqué de presse Bayer SAS 16 rue Jean-Marie Leclair CS 90106 69266 LYON 09 France Tél. : +33.4.72.85.43.21 www.bayer.fr Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur

Plus en détail

5èmes Rencontres du tourisme en Maurienne Mercredi 5 novembre 2014 St Michel de Maurienne

5èmes Rencontres du tourisme en Maurienne Mercredi 5 novembre 2014 St Michel de Maurienne 5èmes Rencontres du tourisme en Maurienne Mercredi 5 novembre 2014 St Michel de Maurienne Comment Val Thorens, à travers la mise en place d un écosystème numérique & humain, favorise le service et l expérience

Plus en détail

Protection vs. Innovation ouverte : Comment concilier l innovation et l accès aux nouvelles technologies pour tous?

Protection vs. Innovation ouverte : Comment concilier l innovation et l accès aux nouvelles technologies pour tous? Protection vs. Innovation ouverte : Comment concilier l innovation et l accès aux nouvelles technologies pour tous? Salle Notre-Dame des Victoires, 09 septembre 2014 16h30 18h Intervenants: Dominique Buendé,

Plus en détail