EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS"

Transcription

1 EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS CEDRIC TAPSOBA Diplômé IDS Inern/ CARE Regional Program Coordinaor and Gender Specialiy Service from USAID zzz WA-WASH Program Tel: / / Thème n 3 Logo

2 01. INTRODUCTION GENERALITE Le développemen des echnologies de l informaion e de la communicaion a impulsé un dynamisme aux modaliés de parage de connaissances e de ransfers de compéences. Plus globalemen, les sysèmes éducaifs on iré un avanage cerain de ce développemen grâce à la médiaisaion des conenus e l animaion de la formaion à disance par le moyen d inerne. Les ouils permean cee médiaisaion-animaion son les plaes-formes d apprenissage en ligne. Ces dernières s appuien généralemen sur un sysème informaique de gesion de l apprenissage (Learning Managemen Sysem) qui reprodui dans le viruel la salle de classe ou l amphihéâre e facilie la mise en œuvre de diverses sraégies pédagogiques. L inégraion des TIC devien un phénomène inconournable, singulièremen dans le seceur de l éducaion, où leur uilisaion semble pouvoir favoriser l accès à l informaion, facilier la consrucion des connaissances e l acquisiion de savoirs. C es dans ce conexe que 2iE soucieux d offrir une formaion adapée au progrès echnologique n es pas resé en marge de cee réalié. Elle a ouver un maser en innovaion e développemen des sociéés M IDS

3 01. INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF Nore objecif Aborder les quesionnemen liées l usage des nouvelles echnologies dans FPL IDS, Dresser un éa des lieux de la formaion Parager des expériences liées à l usage des TIC avec IDS

4 02. PRESENTATION DE FPL IDS CONTEXTE MIDS a éé lancée en sepembre 2009 en parenaria avec l'agence Universiaire de la Francophonie (AUF), avec le souien de l'ecole Polyechnique de Lausanne (EPFL) en Suisse e avec la Coopéraion Suisse (DDC), Son objecif es de former des généralises capables d'appréhender les problémaiques de développemen dans leur globalié. En rappel, formaion POSTGRADE en Développemen, Technologies e Sociéé a éé mise en œuvre conjoinemen par 2iE e l EPFL depuis 1978 e don la dernière édiion s es déroulée sur l année académique à Ouagadougou ; le Maser 2 IDS consiue une «Innovaion» qui pérennise cee iniiaive. (Source : hp://cooperaion.epfl.ch/page-9121-fr.hml)

5 02. PRESENTATION DE LA FPL IDS 2.2 SPECIFICITE DE IDS MATIERES PRINCIPALES 1. Innovaion Technologiques 2. Sociologie du Développemen 3. Recherche d opporunié 4. Concepion des projes/programmes de Développemen 5. Suivi Evaluaion des projes/programmes de développemen COMPETENCES DEVELOPPEES Innovaion Recherche développemen Gesion de projes Monage d acions de développemen Evaluaion de projes de développemen Experises en développemen Elaboraion e animaion de formaions PROFILS Conseiller en innovaion Chargé de recherche développemen Conseiller en développemen Chargé de proje Chargé de Programme Expers Consulan Evaluaeur SECTEURS Enreprises Seceur privé Micro-finance Coopéraion bilaérale e mulilaérale Bureaux d éudes ONG Projes de développemen Cenre de formaion Seceur public

6 02. PRESENTATION DE FPL IDS 2.1 USAGE DES TICS DANS IDS : MOODLE Qu'es-ce que Moodle? Moodle (sysème sécurisé) es l'acronyme de «Modular Objec-Oriened Dynamic Learning Environmen» qui signifie en français Environnemen d apprenissage dynamique, modulaire e oriené obje. Moodle es un progiciel (ensemble de logiciels) libre qui ser de plaeforme de formaion à disance via inerne Une plae-forme es pour une formaion à disance ce qu'une classe es pour l'enseignemen classique, Auremen di, sur Moodle, vous êes dans une «classe viruelle» qui abrie le maériel pédagogique de la formaion e dans laquelle von se dérouler oues les aciviés de vore parcours d'apprenissage : discussions en direc ou en différé avec les aures apprenans e les ueurs, dépôs de devoirs,... hp://moodle.org/

7 03. ETATS DES LIEUX DE 2010 à 2013 : VUE PAR LES APPRENANTS 3.1 Méhodologie L évaluaion ne peu pas se conener d appliquer des ess d évaluaion des connaissances acquises par les apprenans en fin de session de formaion. Les effes de la formaion doiven êre palpables dans l accomplissemen du ravail par les personnes formées. Ces personnes devraien êre mieux armées pour accomplir leurs âches professionnelles, après la formaion, e ceci devrai avoir un impac visible sur le processus de producion. En revanche, nore évaluaion repose sur : L analyse des résulas académiques L avis des paricipans recueilli. L analyse des discussions produies sur le forum lors de la formaion

8 03. ETATS DES LIEUX DE 2010 à 2013 : VUE PAR LES APPRENANTS 3.2 Analyse des données Année Nombre d'inscris Succès Echecs Taux (succès) Taux (échecs) ,85 0, ,91 0,09 Janvier ,94 0,06 Sep ,60 0,40 Nov ,63 0,37 Janv ,58 0,42 TOTAL ,83 0,

9 3.1 Analyse des résulas (Suie) COMMENTAIRE DU TABLEAU Un effecif assez imporan ce qui émoigne de l inérê que suscie la FPL IDS Un aux moyen de succès de l ordre de 83%, preuve de l appropriaion de cee nouvelle méhode de formaion par ces uilisaeurs 0,17 0,83 Un aux d échec assez imporan qui peu êre expliqué enre aures par un aux d abandon assez significaif Taux de succès % Taux d'échec %

10 03. ETATS DES LIEUX DE 2010 à 2013 : VUE PAR LES APPRENANTS 3.2 Elémens de saisfacion (la fpl es un produi rès prisé) L uilisaion des TIC a permis aux professionnels déjà en pose d effecuer des éudes supérieures spécialisées, d améliorer leur posiionnemen au sein de leur enreprise, e de porer un impac sur le rendemen de leur enreprise Les diplômés IDS on plus de chance d opporunié d emploi compe enue du niveau d éude e de la spécificié de la formaion L uilisaion des TIC a simuler la collaboraion enre enseignans e enre écoles e créer une nouvelle dynamique de communicaion e d ineracion au sein de la sociéé. Les TIC consiuen de puissans ouils cogniifs offran de nouvelles possibiliés d ouverure e d apprenissage avec un coû relaivemen accessible La possibilié d accès n impore où, n impore quand aux formaions ainsi que la possibilié de collaboraion avec des collègues à ravers les pays consiuen un aou majeur de l apprenissage élecronique Une meilleure qualié de l apprenissage avec les TIC

11 3.3. Difficulés renconrées e leurs conséquences 1 Les condiions d apprenissages insuffisanes se raduisan par la suppression des renconres synchrones, les changemen au cours de la formaion, indisponibilié des correcions, 2 La durée de la formaion supérieur au emps impari Le non respec du chronogramme,le reard dans les programmaions Le problème de suivi des apprenans, 3 Les difficulés organisaionnelles consaées Le manque d informaion e de communicaion (1seul inerlocueur enre les apprenans 2iE. (Manque de RH)) Frais de reprise rès élevés ( FCFA/crédi/coefficien) des Uniés d Enseignemen (UE) La non prise en compe problèmes survenan pendans les examens ( délesage inempesifs & problèmes de connexion inerne)

12 3.2. Difficulés renconrées e leurs conséquences (suie) CONSEQUENCES Les aspirans à la formaion 2IE s adressen aux anciens éudians nommés ici «ambassadeurs» qui jouen un rôle rès déerminan L incapacié de reprendre les UE à cause des cous exorbians, ABANDONS le double endeemen, le découragemen, la frusraion des apprenans

13 3.4.Proposiion de soluions 1. Rendre graui la reprise des examens; ou définir le coû des UE proporionnellemen au coû de la formaion 2. réinsaurer les renconres synchrones ; respecer le chronogramme de la formaion; 3. Insaurer une communicaion couroise, professionnelle, acive e fluide enre 2IE e les apprenans ; 4. Aribuer à chaque apprenan, un direceur de mémoire issus du 2IE ; 5. Permere aux apprenans qui son suscepibles d avoir des problèmes de connexion duran les examens, de composer sur able dans des salles aménagées à ce effe ; e de dédier une salle aux apprenans de la FPL au sein de 2iE 6. Prendre oue mesure pour rendre agréable la formaion à 2ie 7. Ouvrir un service «conenieux e réclamaion» pour la fpl, vu le aux d abandon,

14 Phoos de la Sorie des Promoions IDS 29/12/14 Cédric TAPSOBA/ Presiden CO

15 IMPACT DE IDS POUR LE PRESENTATEUR Grace a la formaion IDS qui a permis ma familiarisaion à l usage des TIC, j ai pu suivre d aures formaions en ligne; e le résula es parlan! VOYEZ VOUS-MÊME!! CERTIFICATS OBTENUS HP E-learning (HP LIFE) HP LIFE «Leadership efficace» HP LIFE «Créaion d une Enreprise Sociale» HP LIFE «L'informaique au service de mon enreprise» HP LIFE «Présenaion des données» HP LIFE «Vore public cible» HP LIFE «Flux de résorerie» CERTIFICATS OBTENUS Peace Operaion Training Insiue (POTI) USA - UN Peacekeeping Operaion Insrucion Principles & Guidelines - INSTRUCTION IMPLEMENTATION OF SECURITY COUNCIL RESOLUTION 1325 (2000) IN AFRICA: Women Peace and Securiy 2iE e WIN (Waer Inegriy Nework) - Formaion sur l inegrié e la gouvernance dans le seceur de l eau France Universié Numérique (FUN) - MOOC sur EBOLA - Gesion des crises (en cours) - Développemen durable (en cours)

16 MERCI POUR VOTRE ATTENTION!!!!!!! MERCI POUR VOTRE ATTENTION!!!!!!!

Pour une pédagogie interactive Proposition d un modèle

Pour une pédagogie interactive Proposition d un modèle Pour une pédagogie ineracive Proposiion d un modèle zzz Jean Louis MONINO / Abdoulaye BARRY / Ihiya AWI-ALHER 2iE / OUAGADOUGOU Laboraoire TRIS Universié de Monpellier Thème n 4 01. MOTIVATION ET CONCEPTS

Plus en détail

DU SOUTIEN A UNE FOAD A UNE INSTITUTIONNALISATION zzz

DU SOUTIEN A UNE FOAD A UNE INSTITUTIONNALISATION zzz DU SOUTIEN A UNE FOAD A UNE INSTITUTIONNALISATION DE LA zzz FOAD Francis SEMPORE 2iE francis.sempore@2ie-edu.org Thème n 3 Posiionnemen de 2iE (2011) Porail FOAD AUF (2007-2011) AUF : 774 Eablissemens

Plus en détail

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015 Évaluaion des usages des TIC dans l enseignemen supérieur au Niger : cas des éudians des FaST de l'uam de Niamey e de l'uddk de Maradi Thème n 1 Ousmane MOUSSA TESSA & Abdel-Kader Kadir GALY Universié

Plus en détail

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015 zzz UNE APPROCHE CONCEPTUELLE DE L APPROPRIATION DES SYSTEMES D INFORMATION MOBILES (SIM) PAR LES UTILISATEURS OUEST AFRICAINS AU TRAVERS D UNE METHODE DELPHI Marc BIDAN & Béchir ABBA GONI Thème n 5 PLAN

Plus en détail

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS)

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS) Réseau de coachs Vous êes formés dans les méiers du spor e/ou de la préparaion physique (Breve d éa, Licence, Maser STAPS) Vous connaissez la course à pied Vous souhaiez créer e/ou animer des acions de

Plus en détail

De l inscription à la publication des résultats en ligne à l Université de Lomé : quels impacts sur l adoption des TIC chez les étudiants?

De l inscription à la publication des résultats en ligne à l Université de Lomé : quels impacts sur l adoption des TIC chez les étudiants? Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 28 février 2015 De l inscripion à la publicaion des résulas en ligne à l Universié de Lomé : quels impacs sur l adopion des TIC chez les éudians? Halourou MAMAN, Universié

Plus en détail

QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE

QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE POUR LE CALCUL DES EFFECTIFS ET CELUI DE LA MASSE SALARIALE(*)? (*) Le calcul de la masse salariale indique à l enreprise l assiee de sa paricipaion, c es-à-dire la somme

Plus en détail

Surveillance et maintenance Prévisionnelle

Surveillance et maintenance Prévisionnelle Page Surveillance e mainenance Prévisionnelle Sommaire Page 2 La Prévisionnelle o Terminologie e Normes o Elémens de conexe ( enjeux, mise en œuvre.) Exemples d applicaions réalisées par le Ceim o L approche

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership?

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? SEMINAIRE DE FORMATION Pour Qui? Ce séminaire est destiné aux PCA PDG, DG, DGA,... et Directeurs Opérationnels. Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? 1 DANS SON ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0.

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0. # $ %& 1. La VAN. Les aures crières 3. Exemple. Choix d invesissemen à long erme 5. Exercices!" '* '( Un proje ne sera mis en œuvre que si sa valeur acuelle nee ou VAN, définie comme la somme acualisée

Plus en détail

Intégration pédagogique des technologies dans l enseignement supérieur africain

Intégration pédagogique des technologies dans l enseignement supérieur africain Inégraion pédagogique des echnologies dans l enseignemen supérieur africain zzz Éude de cas de l implanaion du C2i Téé Enyon GUEMADJI-GBEDEMAH & Philippe ZONGO 2iE PLAN Inroducion Cadre héorique Méhodologie

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

Panorama des méthodes de coûtenance

Panorama des méthodes de coûtenance Recherche en Managemen de Proje Panorama des méhodes de coûenance Pour réduire les coûs de vos projes e augmener vos marges, quelle méhode choisir? François GAGNÉ, FGF Consulan Les Renconres 2005 du Managemen

Plus en détail

11 ème réunion du Comité des Zones Humides Méditerranéennes 5 juillet 2012, Bucarest, Roumanie

11 ème réunion du Comité des Zones Humides Méditerranéennes 5 juillet 2012, Bucarest, Roumanie 11 ème réunion du Comié des Zones Humides Médierranéennes 5 juille 2012, Bucares, Roumanie Doc MWC11.04 Plan de Travail Sraégique MedWe 2012-2015 L'Info MWC11.02 a analysé le niveau de réalisaion du plan

Plus en détail

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme Programmaion, organisaion e opimisaion de son processus Acha (Ref : M64) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender la foncion achas e son environnemen Opimiser son processus achas Développer un acha

Plus en détail

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination Formaion Manager ses équipes : Comprendre e exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Idenifier ses compéences managériales de cadre de la foncion publique Déerminer les

Plus en détail

Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation

Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation Groupe Sain Joseph La Salle Cenre de Formaion NOUVEAUTÉ renrée 2016 LICENCE COMMERCE, VENTE & MARKETING Formaion en alernance + d infos sur nore sie : www.sjodijon.com Groupe Scolaire Sain Joseph La Salle

Plus en détail

Développement durable: agir au sein de l EPFL

Développement durable: agir au sein de l EPFL RESSOURCES HUMAINES SERVICE DE FORMATION DU PERSONNEL EPFL PL RH-F Téléphone : +41 21 693 34 30 Bâtiment BI Fax : +41 21 341 31 58 Station 7 CH-1015 Lausanne Site web : http://sfp.epfl.ch Développement

Plus en détail

Formation : Les achats publics durables (Ref : 3292) Appliquez la protection de l'environnement et le bien-être social dans l'achat public

Formation : Les achats publics durables (Ref : 3292) Appliquez la protection de l'environnement et le bien-être social dans l'achat public Formaion : Les achas publics durables (Ref : 3292) Appliquez la proecion de l'environnemen e le bien-êre social dans l'acha public COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Plus en détail

Découvrez l académie de formation en

Découvrez l académie de formation en Découvrez l académie de formation en ligne ITG avec : Leader européen de la formation à distance (e learning) 1 CrossKnowledge en bref > Présentation générale Fondée en 2000 N 1 du développement des compétences

Plus en détail

SRE. Construit l'avenir

SRE. Construit l'avenir SRE Consrui l'avenir Le mo du Présiden, Créé en 1944, le Groupe FLORIOT es le 1 er Groupe régional indépendan parimonial de Bâimen, Travaux Publics e Maisons Individuelles en région Rhône-Alpes. La force

Plus en détail

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information S si Noms : Prénoms : Classe : Dae : Serrure ERM Eude de la foncion caper une informaion TP 2 heures Noe : /20 Problémaique Dans la serrure ERM, lorsque le code es valide, des capeurs son uilisés afin

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE UNIVERSITE DE TUNIS Faculé des sciences économiques e de gesion de Tunis MODELE DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE Ezzeddine MBAREK 2010 1 INTRODUCTION Le modèle que je propose

Plus en détail

Nous rendons vos projets plus fluides

Nous rendons vos projets plus fluides Nous rendons vos projes plus fluides Nore hisoire Créée en 1986, sous forme arisanale, avec pour acivié iniiale la plomberie e le chauffage, la sociéé SAPEC s es progressivemen consruie e développée sur

Plus en détail

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE Une enquête conduite sur un panel de 300 entreprises entre avril et juin 2014 Secteur Public 14% Plus de 5000 personnes 34,2% Services Commerce 50% Industrie 36%

Plus en détail

Coaching - accompagnement personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agents et les cadres dans le développement de leur potentiel OBJECTIFS

Coaching - accompagnement personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agents et les cadres dans le développement de leur potentiel OBJECTIFS Coaching - accompagnemen personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agens e les cadres dans le développemen de leur poeniel OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Le coaching es une démarche s'inscrivan dans

Plus en détail

Académie de Poitiers TPE 2011-2012 3/8

Académie de Poitiers TPE 2011-2012 3/8 1 ère composane : émarche personnelle e invesissemen du candida au cours de l élaboraion du TPE (noe enière sur 8 poins) Iems officiels ompéences officielles Niveau d exigence 1. Recherche documenaire

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN 1

REPUBLIQUE DU BENIN 1 1 REPUBLIQUE DU BENIN 2 Les axes de développement du système éducatif énoncés depuis les états généraux de l Education former des adultes performants dotés d'esprit d'initiative, ayant le goût de la recherche,

Plus en détail

Espace Numérique de Travail (ENT)

Espace Numérique de Travail (ENT) Espace Numérique de Travail (ENT) (http://ent.univcasa.ma) Qu est ce que c est l ENT? Définition et objectifs Services offerts et futurs Comment j utilise mon ENT? Accéder à mon espace ENT Obtenir mon

Plus en détail

Cours à distance sur la planification de la gestion des risques liés aux changements climatiques pour les ressources forestières en Afrique

Cours à distance sur la planification de la gestion des risques liés aux changements climatiques pour les ressources forestières en Afrique 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Cours à distance sur la planification de la gestion des risques

Plus en détail

Certificat par Techniques de l'ingénieur:

Certificat par Techniques de l'ingénieur: CYCLE Les 8 compéences clés du Manager efficace (Ref : 3456) Gérer la complexié, manager l acion e sa gesion du emps Accompagnemen à disance : es e coaching SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Tesez

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION. Auto-formation à distance, tutorée par téléphone :

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION. Auto-formation à distance, tutorée par téléphone : Anglais : 20 heures d auo-formaion à disance (Ref : MG37) Tuora par éléphone Anglais pour projes scienifiques e echniques, spécifique à vore seceur d acivié SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Ere à

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

Concepts, théories et outils en genre et développement Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 18 avril - 17 juillet 2013

Concepts, théories et outils en genre et développement Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 18 avril - 17 juillet 2013 Concepts, théories et outils en genre et développement Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 18 avril - 17 juillet 2013 Depuis 2007, le Pôle genre et développement de l Institut de hautes

Plus en détail

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) -------------

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Capacité de Gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse Dans le domaine de la Gestion Financière des Établissements Publics

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

RAPPORT DE FORMATION F R

RAPPORT DE FORMATION F R CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION GESTION DU PORTEFEUILLE DE CRÉDIT Du 26 au 28 mai 2008 RAPPORT DE FORMATION F R O # 2 T3 JUILLET 2008 INTRODUCTION TI L ANIMH a poursuivi les activités

Plus en détail

Du 19 au 21 Décembre 2007

Du 19 au 21 Décembre 2007 CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION PRINCIPES DE BASE DE CRÉDIT Du 19 au 21 Décembre 2007 DÉCEMBRE 2007 INTRODUCTION TI L ANIMH a organisé une session de formation sur les P rincipes de B

Plus en détail

Quelques éléments de comparaison

Quelques éléments de comparaison Quelques éléments de comparaison Cours en ligne vs cours classique Présentation : Dr Ndiogou Ndiaye Expert e-learning/foad ENSETP UCAD Dakar 1 Tendances mondiales USA : depuis 2001 : équilibre entre les

Plus en détail

Enjeux du projet MOOC Africa. Yuri Changkakoti EPFL Coordinateur du RESCIF Chef de projet MOOCs collaboratifs Yuri.changkakoti@epfl.

Enjeux du projet MOOC Africa. Yuri Changkakoti EPFL Coordinateur du RESCIF Chef de projet MOOCs collaboratifs Yuri.changkakoti@epfl. Enjeux du projet MOOC Africa Yuri Changkakoti EPFL Coordinateur du RESCIF Chef de projet MOOCs collaboratifs Yuri.changkakoti@epfl.ch Un changement majeur Depuis 2012: There s a Tsunami coming [ John Hennessy,

Plus en détail

Qu est-ce que le e-learning?

Qu est-ce que le e-learning? Qu est-ce que le e-learning? Quelques définitions : Formation A Distance (FAD) : utilisation de tous les moyens pour favoriser l apprentissage, dont radio, TV, Internet La FAD existe depuis plus d un siècle!

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

Le dépôt de CV sur la banque de CV. Sommaire

Le dépôt de CV sur la banque de CV. Sommaire Sommaire Page 2 Accès à la banque de CV Page 3 Créer un CV Pôle emploi Page 8 Rendre son CV pôle emploi visible sur la banque de CV Page 9 Envoyer par mail son CV à partir de son dossier de recherche emploi

Plus en détail

Projet de mentorat pour le passage secondaire-collégial

Projet de mentorat pour le passage secondaire-collégial Projet de mentorat pour le passage secondaire-collégial _ Colloque AO 2011 Jeannine Gouin, enseignante responsable du projet Louise Bergeron, enseignante au secondaire Roxanne Boutin, c.o. et professionnelle

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex Délégation à la sécurité

Plus en détail

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire régional de formation

Plus en détail

Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015

Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Description: La communauté internationale a progressivement mis l'accent

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Quelle est l utilité du serveur de communication LCS?

Quelle est l utilité du serveur de communication LCS? Quelle est l utilité du serveur de communication LCS? I- Sécuriser le réseau de l'établissement II- Des services de communication III- Des applications DRACCAR Tous les services du réseau académique Modem

Plus en détail

Congrès orientant 2 e secondaire 2015

Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Intentions de la rencontre Informer sur les parcours en science pour le 3 e secondaire Accompagner votre enfant à faire des choix éclairés Déroulement de la présentation

Plus en détail

LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT

LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT EXEMPLE D UNE PLATEFORME D ENSEIGNEMENT À DISTANCE: la P@D ENVIDROIT (http://foad-envidroit.unilim.fr/moodle/) LES COURS EN FOAD Les cours en FOAD peuvent

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Concours de conseiller principal d'éducaion - Ecri (Ref : 2323) Duran 4 jours, les candidas au concours de conseiller principal d'éducaion en voie exerne pourron maîriser la méhodologie des épreuves écries

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

Termes de Référence (TDR) du

Termes de Référence (TDR) du 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) du Séminaire de formation à la planification

Plus en détail

1 semaine avant le début de la formation session@institutbioforce.fr. accessible ICI

1 semaine avant le début de la formation session@institutbioforce.fr. accessible ICI Gestion de projet Acquérir les outils et méthodes nécessaires pour mettre en place un dispositif de suivi et d évaluation dans le cadre d un projet: représenter les processus de suivi et d évaluation au

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Bilan de réputation et son débriefing individuel

Bilan de réputation et son débriefing individuel Bilan de réputation et son débriefing individuel 1 1 Témoignages «L'intérêt d'un 360 pour un coach est de recueillir les feedback de vos clients et d'identifier vos forces en termes d'attribut et de compétences.

Plus en détail

Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation

Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation A. Introduction.......................................................... 171 B. La diffusion des modules

Plus en détail

Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME

Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME Novembre 2009 Dans le cadre d une recherche doctorale en Management de l innovation

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion : Les marchés publics d'assurances (Ref : 3397) Maîrisez le cadre légal spécifique e les ouils permean une meilleure gesion des marchés publics d'assurances OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Plus en détail

Webclasseur orientation

Webclasseur orientation Guide Après la 3e Académie de Lyon : information des élèves CADRE. Parcours de découverte des métiers et des formations / Découverte des formations. OBJECTIFS. Explorer le document «Après la 3e - Académie

Plus en détail

PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN. Module 1: Communication et marketing social

PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN. Module 1: Communication et marketing social PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN Module 1: Communication et marketing social Helen Murphy Waterford Institute of Technology (WIT) PROGRAMME DETAILLE

Plus en détail

Mention: Chef de projet 'Apprentissage et formation en ligne'

Mention: Chef de projet 'Apprentissage et formation en ligne' UFR Sciences Psychologiques et Sciences de l'education (SPSE) NATURE Formation diplômante Diplôme d'établissement homologué ACCESSIBLE EN Formation initiale Formation continue http://www.preau.ccip.fr/

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE N O 2 GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) EN ÉDUCATION

DOCUMENT TECHNIQUE N O 2 GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) EN ÉDUCATION DOCUMENT TECHNIQUE N O 2 GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) EN ÉDUCATION GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU SOMMAIRE ARTICLE 1 - Définiion du aux de renabilié ARTICLE 2 - Seuil minimum de renabilié ARTICLE 3 - Evaluaion de la recee acualisée

Plus en détail

Sommaire. Mes cours en ligne P.12. Présentation P.2. Ajouter un cours P.13. Description des rubriques P.4. Espace cours P.14

Sommaire. Mes cours en ligne P.12. Présentation P.2. Ajouter un cours P.13. Description des rubriques P.4. Espace cours P.14 Sommaire Mes cours en ligne P.12 Présentation P.2 Ajouter un cours P.13 Description des rubriques P.4 Espace cours P.14 Accès à la plateforme P.8 Ajouter ressource & activite P.15 Mes publications & ouvrages

Plus en détail

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013 POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET Modifié le 3 septembre 2013 Objectifs de la politique Accompagner dans son cheminement pédagogique et social. Assurer

Plus en détail

Devenez remarquable. t t t. Dossier de Presse. Depuis 1965. Ecole Supérieure de Commerce International School of Management

Devenez remarquable. t t t. Dossier de Presse. Depuis 1965. Ecole Supérieure de Commerce International School of Management Devenez remarquable Dossier de Presse Ecole Supérieure de Commerce Inernaional School of Managemen Depuis 1965 Sommaire 1. Plus de projes / Acualié P.4 2. La force d un réseau P.5 3. IDRAC : caracérisiques

Plus en détail

ENABLE SALES TO SUCCESS

ENABLE SALES TO SUCCESS ENABLE SALES TO SUCCESS Approche commerciale innovante pour le secteur des assurances Le secteur des assurances souffrirait-il actuellement d un manque de défis? Pas du tout! Les attentes des clients en

Plus en détail

RAPPORT DE LA FORMATION : «REGLES ET BONNES PRATIQUES DE GESTION DES STOCKS» OADCPH LOME- TOGO

RAPPORT DE LA FORMATION : «REGLES ET BONNES PRATIQUES DE GESTION DES STOCKS» OADCPH LOME- TOGO Organisation Africaine pour le Développement des Centres Pour Personnes Handicapées E-mail: info@oadcph.org Site Web: www.oadcph.org RAPPORT DE LA FORMATION : «REGLES ET BONNES PRATIQUES DE GESTION DES

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT SUR 1 AN

MASTER 1 MANAGEMENT SUR 1 AN MASTER 1 MANAGEMENT SUR 1 AN Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 1 et/ou Maitrise Domaine ministériel : Economie - Commerce Spécialité : Management Présentation En master 1ère année, tous les

Plus en détail

Indice relatif à l'économie et à la société numériques 1-2015 2

Indice relatif à l'économie et à la société numériques 1-2015 2 Indice relaif à l'économ e à la sociéé numériques 1-2015 2 Fiche pays La obn une globale 3 de 0,48 e se e à la 14 e place sur les 28 Éas membres de l'. Concernan l année écoulée, la améliore sa générale

Plus en détail

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE Baromètre AFINEF E-learning en France Édition 2015 AFINEF

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE Baromètre AFINEF E-learning en France Édition 2015 AFINEF www.afinef.net/ LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE Une enquête conduite sur un panel de 200 entreprises entre mai et septembre 2015 Secteur public 18 % Industrie 36 % Services Commerces 59 % Entreprises

Plus en détail

Avec PICASA. Partager ses photos. Avant de commencer. Picasa sur son ordinateur. Premier démarrage

Avec PICASA. Partager ses photos. Avant de commencer. Picasa sur son ordinateur. Premier démarrage Avant de commencer Picasa est avant un logiciel que l'on peut installer sur son ordinateur et qui permet de transférer ses photos dans un espace pouvant être partagé sur Internet. Picasa sur son ordinateur.

Plus en détail

Le stress : Comment le gérer étape par étape

Le stress : Comment le gérer étape par étape Le stress : Comment le gérer étape par étape Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 8.3 évaluer la relation qui existe entre la gestion

Plus en détail

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton.

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton. INTRODUCTION Le RLISS de Mississauga Halton s engage à recevoir l opinion de ses résidents. Vos commentaires seront utilisés par le RLISS de Mississauga Halton pour mettre à jour le plan d intégration

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

Formation professionnelle : plus qu un outil, un atout au service de votre stratégie

Formation professionnelle : plus qu un outil, un atout au service de votre stratégie Formation professionnelle : plus qu un outil, un atout au service de votre stratégie Répondre aux enjeux stratégiques de l entreprise Assurer l adéquation des compétences dans une logique d amélioration

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Introduction 1. P1 : Introduction aux bases de données et à Oracle 11g 2. P2 : Administrer Oracle 10g ou oracle 11g 3

Introduction 1. P1 : Introduction aux bases de données et à Oracle 11g 2. P2 : Administrer Oracle 10g ou oracle 11g 3 ORACLE TRAINING/CERTIFICATIONS SOMMAIRE Introduction 1 P1 Introduction aux bases de données et à Oracle 11g 2 P2 Administrer Oracle 10g ou oracle 11g 3 P3 Préparation aux certifications oracle OCA et OCP

Plus en détail

Méthode d'analyse économique et financière ***

Méthode d'analyse économique et financière *** Méhode d'analyse économique e financière *** Noion d acualisaion e indicaeurs économiques uilisables pour l analyse de projes. Dr. François PINTA CIRAD-Forê UR Bois - Kourou CHRONOLOGIE D INTERVENTION

Plus en détail

Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport. l éducation. des adultes en europe!

Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport. l éducation. des adultes en europe! Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport Faisons grandir l éducation et la formation des adultes en europe! European Plateform for Adult Learning in Europe (EPALE),

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique : 14 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Rôle et missions du titulaire d un certificat de Niveau 2 4. Evaluation des risques et définition

Plus en détail

M1: Animer des formations pour adultes - Certificat FSEA

M1: Animer des formations pour adultes - Certificat FSEA Formation M1: Animer des formations pour adultes - Certificat FSEA spécifiquement destiné aux formateurs travaillant dans la formation de base des adultes et/ou accompagnant des publics «peu ou pas qualifiés»

Plus en détail

partage Mails Web Échanges fidélisation Relation Clients services images Personnaliser rencontres Programme sites avis Animation numérique 2015-2016

partage Mails Web Échanges fidélisation Relation Clients services images Personnaliser rencontres Programme sites avis Animation numérique 2015-2016 Programme Animation numérique 2015-2016 Programme destiné aux professionnels du tourisme! Échanges fidélisation Relation sites avis Personnaliser rencontres Clients services images Web partage Mails 1

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

RAPPORT DE FORMATION I # 1 T3

RAPPORT DE FORMATION I # 1 T3 CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION GESTION DU PORTEFEUILLE DE CRÉDIT Du 7 au 9 mai 2008 RAPPORT DE FORMATION I # 1 T3 JUILLET 2008 INTRODUCTION TI L ANIMH a organisé du 7 au 9 mai 2008 sa

Plus en détail

Section IFLA des services de Bibliothèque et de recherche. Août 2014 L innovation dans le système d information parlementaire au Cameroun

Section IFLA des services de Bibliothèque et de recherche. Août 2014 L innovation dans le système d information parlementaire au Cameroun Section IFLA des services de Bibliothèque et de recherche parlementaires 30 e préconférence annuelle Paris, 14 Août 2014 L innovation dans le système d information parlementaire au Cameroun Par: ALIM GARGA

Plus en détail

LA SÉCURITÉ DES APPLICATIONS EN TECHNOLOGIE DE L INFORMATION. ISO/IEC Application security. Comment avoir confiance Sans payer trop!

LA SÉCURITÉ DES APPLICATIONS EN TECHNOLOGIE DE L INFORMATION. ISO/IEC Application security. Comment avoir confiance Sans payer trop! LA SÉCUITÉ DES APPLICATIONS EN TECHNOLOGIE DE L INFOMATION ISO/IEC 27034 Applicaion securiy Commen avoir confiance Sans payer rop! ASIQ Québec, Canada 12 ocobre 2016 Luc Poulin Ph.D, CISSP-ISSMP, CSSLP,

Plus en détail

MODALITES D ADMISSION 2013

MODALITES D ADMISSION 2013 MODALITES D ADMISSION 2013 SITE PARIS GOBELINS, l'école de l'image Site Paris - 73 boulevard Saint Marcel - 75013 PARIS tél. 01 40 79 92 12 - info-concours@gobelins.fr - www.gobelins.fr JEU VIDEO MASTERE

Plus en détail

La note a pour double objectif de vous présenter le projet E-learning et vous informer de son état d avancement.

La note a pour double objectif de vous présenter le projet E-learning et vous informer de son état d avancement. La note a pour double objectif de vous présenter le projet E-learning et vous informer de son état d avancement. Le chantier est vaste. L arrivée de concepteurs issus d autres Pouvoirs organisateurs permettra

Plus en détail