Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels"

Transcription

1 Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Convention de partenariat Etat/OPPBTP sur la prévention des risques professionnels Mercredi 29 mars 2006 Contacts presse : - Marie Caujolle cabinet de G. LARCHER François Demas OPPBTP

2 Convention de partenariat entre l Etat et l OPPBTP Etablie pour la période , la Convention conclue entre l Etat et l Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) s inscrit dans le cadre des orientations retenues par le Conseil supérieur de prévention des risques professionnels. Approuvée à l unanimité par le conseil national de l OPPBTP lors de sa réunion du 21 décembre 2005, cette convention vise à élever le niveau de prévention dans les entreprises du secteur du bâtiment et des travaux publics. La réalisation de cet objectif se traduira par le développement des services de l OPPBTP et la mise en place de nouveaux outils de surveillance et d évaluation des risques. L état d avancement de ce programme, dont les objectifs et les moyens s inscrivent dans la Plan national Santé-Travail , fera l objet d une évaluation annuelle partagée. Développement des opérations de sensibilisation et constitution d un réseau de correspondants salariés L OPPBTP s engage à développer ses actions de sensibilisation et ses prestations de services avec un effort plus particulier en direction des PME et des TPE afin que la prévention devienne un état d'esprit et un réflexe dans tous les actes professionnels. Cette démarche se traduira par : - le développement d une démarche de progrès avec un objectif de 1000 «contrats de progrès» par an conclus avec des entreprises engagées dans une démarche de prévention active, - la mise en place d un réseau de correspondants salariés formés à la prévention des risques, - le développement de la démarche de sensibilisation des salariés au travers de la reconduction de l opération «100 minutes pour la vie» conduite avec la Croix Rouge française sous le haut patronage du Ministère du travail. Développement des outils pratiques à destination des entreprises L OPPBTP s engage à faire une large promotion de son offre d outils d aide au diagnostic et des ressources documentaires dont il dispose sur l évaluation des risques. Les entreprises seront sensibilisées sur ses prestations d aide au diagnostic. La convention fixe un objectif de 8000 «Prédiag» (diagnostic prévention des entreprises) et de «Préchan» (diagnostic prévention des chantiers) d ici Dans le cadre de leur démarche d analyse, les entreprises pourront avoir accès aux bases de données documentaires de l OPPBTP («SPOTH-BTP» sur les solutions pratiques de prévention et «LARA-BTP» sur les risques chimiques). Par ailleurs, l OPPBTP enrichira sa gamme de produits spécifiques destinés aux nouveaux salariés et aux intérimaires notamment au moyen de modules de formation et d'information validés par des «passeports» de connaissances. 2

3 Des moyens de surveillance renforcés La mission de «l Observatoire du BTP» sur la prévention des risques sera renforcée. L'OPPBTP affinera les données qu elle recueille au travers d une enquête trimestrielle réalisée sur des panels de 1500 entreprises. Ces enquêtes permettront de disposer d un «baromètre» mis à jour régulièrement. Leurs résultats permettront d ajuster les objectifs des campagnes nationales de sensibilisation des entreprises et des salariés. Mis en ligne, ils pourront être exploités afin d élaborer des diagnostics régionaux et locaux. Développement des échanges avec l Etat Compte tenu de la mission dévolue à l'oppbtp, l'etat s engage à consulter et associer l organisme dans le cadre des actions de prévention envisagées dans le secteur du BTP. 3

4 L OPPBTP L Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) est l organisme de prévention de la branche professionnelle du BTP. En application des décrets du 4 juillet 1985 et du 18 octobre 1999, l OPPBTP est chargé de «contribuer à la promotion de la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles ou à caractère professionnel ainsi qu à l amélioration des conditions de travail dans les entreprises». Géré paritairement, l organisme exerce trois missions principales. Conseil Conseiller de toutes les entreprises du BTP pour la réduction des risques professionnels et l amélioration des conditions de travail, l OPPBTP dispose d un réseau national d ingénieurs et de techniciens à l écoute des besoins des entreprises et de leurs salariés. Il offre une gamme étendue d outils pratiques notamment d analyse et d évaluation des risques qui s inscrivent dans le cadre de contrats de progrès signés avec les entreprises. Formation Proche des chefs d entreprises et de leurs salariés grâce à ses bureaux et ses antennes régionales, l OPPBTP propose une palette de formations dispensées partout en France. Chaque année plus de personnes participent aux sessions animées par les formateurs de l OPPBTP. Information Editeur de nombreuses publications dont la revue mensuelle Prévention BTP, l OPPBTP joue un rôle permanent de veille sur les nouveautés techniques, juridiques et médicales concernant la prévention des risques et des maladies professionnelles. Ses compétences en communication et systèmes d information lui permettent de diffuser des conseils en prévention, à travers l organisation de campagnes nationales de communication, le site Internet et la participation aux grands rendez-vous de la profession. 4

5 Les actions de l OPPBTP en 2005 L OPPBTP met à disposition de toutes les entreprises du BTP, des outils et des méthodes permettant d améliorer les conditions de travail*. L organisme a renforcé en 2005 ses actions d information et de sensibilisation. Lancement de l opération «100 minutes pour la vie» Lancées par l OPPBTP en partenariat avec la Croix Rouge française, l opération «100 minutes pour la vie» a permis de sensibiliser salariés du BTP aux gestes qui sauvent. Du 12 septembre au 17 décembre 2005, sessions de gratuites de sensibilisation ont été dispensées sur les chantiers, dans les entreprises ainsi que dans les magasins d une chaîne de bricolage. L OPPBTP reconduira cette opération fin 2006 avec l objectif d inciter les bénéficiaires à se perfectionner en devenant sauveteur-secouriste du travail. Trois nouveaux baromètres Depuis cinq ans, l OPPBTP réalise des enquêtes thématiques portant sur l organisation, les techniques et les salariés. Ces baromètres contribuent à mieux identifier les risques et les solutions qui peuvent être apportés. L année 2005 a été marquée par la publication de trois nouveaux baromètres respectivement consacrés aux "pavillons individuels", aux "réseaux" et aux "peintures, finitions et ravalements". Les résultats sont consultables sur Un millier de «contrats de progrès» conclus Plus de 1000 contrats de progrès sont signés chaque année avec des entreprises du BTP de toute taille. A ce jour, près de salariés travaillent dans des entreprises ayant ainsi mis en œuvre une véritable démarche de prévention avec l OPPBTP. Un site d information Le site a été lancé officiellement le 10 novembre 2005 à BATIMAT, salon international du bâtiment. Avec environ solutions pratiques disponibles, le site SPOTH-BTP a pour but de réduire, voire de supprimer les risques auxquels sont exposés les acteurs du BTP. * MAEVA-BTP : Aide à l évaluation des risques professionnels Prédiag et Préchan : Diagnostics d entreprises Contrat de progrès : Plan d actions prévention SPOTH-BTP : Catalogue de solutions et d outils pratiques de prévention LARA-BTP : Evaluation des risques chimiques ADAPT-BTP : Aide à la démarche d amélioration des situations et des postes de travail 5

6 Les accidents de travail et les maladies professionnelles dans le secteur du BTP Les professions du Bâtiment et des travaux publics emploient plus de 1,3 million de salariés et comptent entreprises dont 90% emploient moins de 10 salariés. Le taux de fréquence des accidents du travail dans le BTP est deux fois plus élevé que la moyenne nationale. Le taux de gravité des accidents est, quant à lui, près de trois fois plus élevé que la moyenne nationale. Un nombre d accident mortel divisé par deux depuis 15 ans Depuis les 15 dernières années, le nombre d accidents mortels dans le BTP a été divisé par deux. Le nombre d accidents mortels n en demeure pas moins significatif avec 181 décès recensés en La première cause d accidents mortels réside principalement dans les «chutes de hauteur». Persistance des accidents avec accidents du travail recensés en 2003 Sur 1,3 million de salariés du bâtiment et des travaux publics, accidents du travail ont été enregistrés en Le taux d exposition dans la profession demeure particulièrement élevé avec, en moyenne par salarié, un accident avec arrêt tous les dix ans, soit quatre accidents avec arrêt au cours d une vie professionnelle. La fréquence des accidents de travail avec arrêt diminue globalement mais le volume d accidents suivis d une incapacité permanente de travail demeure préoccupant. Les affections péri-articulaires provoquées par certains gestes et postures (manutention de charges lourdes) en sont les principales causes. 6

7 Le Plan Santé au Travail Lancé le 23 février 2005, le plan santé au travail résulte d un travail mené en étroite concertation avec les partenaires sociaux. Il formalise sur la période , les engagements de l Etat afin de garantir un standard élevé de protection des salariés face aux risques professionnels. La diffusion de la culture de prévention dans les entreprises constitue un axe de travail clairement identifié par le plan. Cet objectif s articule notamment autour de trois volets d intervention : une coordination de tous les acteurs publics et privés au niveau régional, la réaffirmation du rôle central des services de santé au travail et l accompagnement des entreprises, plus particulièrement des TPE ou PME, dans leur démarche d évaluation des risques. Une coordination de tous les acteurs privés et publics au niveau régional Associant l Etat et les partenaires sociaux avec la participation des organismes et acteurs de la prévention au plan territorial (ARACT, OPPBTP, médecins du travail, ingénieurs ), les «conseils régionaux de la prévention des risques professionnels» seront créés dans chaque région à compter de S appuyant sur la dynamique initiée par les Observatoires régionaux de la santé au travail (ORST), ils auront pour mission de mieux coordonner, au plan territorial tous les intervenants publics et privés dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail en partageant mieux l information, en dégageant les enjeux communs et en conduisant des actions partenariales. Cette instance de coordination définira, sur la base d un diagnostic partagé, les priorités et les moyens et les actions à mettre en œuvre dans le champ de compétence de chaque intervenant qui pourront prendre la forme d un plan régional d actions en santé au travail. Contrats d objectifs avec les services de santé au travail Les services de santé au travail constituent les premiers acteurs de la prévention et de la détection des maladies en milieu de travail. En effet, avec près de 7000 médecins du travail agissant dans 350 services interentreprises (qui couvrent 90 % de la population salariée suivie), et dans 750 services d entreprise, ils constituent le premier réseau de terrain au service de la prévention et de la connaissance des risques professionnels. Le Plan santé au travail confirme le rôle central de ces services dont les compétences ont été élargies depuis la loi du 17 janvier 2002 avec l appui de techniciens et d ingénieurs intervenant aux côtés des praticiens pour mesurer les risques liés à la nature et aux conditions de travail. Le plan santé au travail prévoit, de façon expérimentale dans un premier temps et parallèlement à une politique rénovée d agrément, d accompagner l évolution de ces services au moyen de «contrats d objectifs» conclus avec les Directions régionales du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle. Ces contrats permettront de promouvoir des programmes de prévention des risques émergents en entreprise ou de contribuer à adapter l organisation du travail pour viser la réduction de pathologies identifiées tels les troubles musculo-squelettiques ou psychologiques (stress, troubles dépressifs, maladies cardi-vasculaires ). 7

8 Accompagner les entreprises, et notamment les TPE et PME, dans leur démarche d évaluation des risques L évaluation des risques consignés par l entreprise dans le cadre du «document unique», institué par le décret du 5 novembre 2001, constitue un support indispensable pour assurer une action préventive et de surveillance. Le plan santé au travail propose d accompagner les entreprises dans leur démarche d évaluation des risques en mobilisant les différents outils d appui existant et de renforcer l effectivité de cette démarche, notamment dans les petites entreprises, en adaptant la présentation du document unique à la nature de l activité et à la taille de l entreprise. 8

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP)

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) CHAPITRE 15 L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) Les actions marquantes de 2007 319 De nombreuses conventions de partenariat signées 319 L OPPBTP présent

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Préventica Du 31 janvier au 2 février 2012 BORDEAUX LAC STAND C 04 CONTACTS PRESSE

DOSSIER PRESSE. Préventica Du 31 janvier au 2 février 2012 BORDEAUX LAC STAND C 04 CONTACTS PRESSE DE Préventica Du 31 janvier au 2 février 2012 BORDEAUX LAC STAND C 04 CONTACTS PRESSE Brigitte LESCURE Tél. : 01 49 30 10 70 relations-presse@oppbtp.fr Wenefrid LEBRUN Tél. : 01 46 09 26 76 wenefrid.lebrun@oppbtp.fr

Plus en détail

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi Plateforme commune Etat- Régions : ensemble pour l emploi L Etat et les Régions s allient pour mener la bataille de l emploi et impulsent une nouvelle façon de travailler ensemble par la signature d une

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

STATISTIQUES 2013 >> Point d étape du programme 2014-2017

STATISTIQUES 2013 >> Point d étape du programme 2014-2017 Conférence de presse 1 er octobre 2014 STATISTIQUES 2013 >> Point d étape du programme 2014-2017 Répartition des maladies professionnelles Par secteur professionnel Evolutions mortels avec arrêt Indice

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

DOSSIER PRESSE LICENCE PROFESSIONNELLE SANTE SECURITE BTP CONTACTS PRESSE. Brigitte LESCURE Tél. : 01 49 30 10 70 relationspresse@oppbtp.

DOSSIER PRESSE LICENCE PROFESSIONNELLE SANTE SECURITE BTP CONTACTS PRESSE. Brigitte LESCURE Tél. : 01 49 30 10 70 relationspresse@oppbtp. LICENCE PROFESSIONNELLE SANTE SECURITE BTP CONTACTS PRESSE Brigitte LESCURE Tél. : 01 49 30 10 70 relationspresse@oppbtp.fr DOSSIER PRESSE DE Wenefrid LEBRUN Tél. : 01 46 09 26 76 wenefrid.lebrun@oppbtp.fr

Plus en détail

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

DIANA-BTP Démarche d Intégration et d Accueil des Nouveaux Arrivants dans le BTP. Régis Accart Direction Technique OPPBTP

DIANA-BTP Démarche d Intégration et d Accueil des Nouveaux Arrivants dans le BTP. Régis Accart Direction Technique OPPBTP DIANA-BTP Démarche d Intégration et d Accueil des Nouveaux Arrivants dans le BTP Régis Accart Direction Technique OPPBTP Histoire de l OPPBTP 1947 Création, par un arrêté du ministre en charge du Travail,

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

sociale et enjeux financiers

sociale et enjeux financiers Prévention et sécurité: responsabilité sociale et enjeux financiers Trois questions à la salle Qui connaît l OPPBTP?? Qui sait ce que nous pouvons faire pour vous? Qui utilise nos services? Présentation

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015 Jeudi 2 avril 2015 d 1 SOMMAIRE Présentation de la journée Les thèmes de l édition 2015 : - l amiante - les risques professionnels dans le bâtiment Comment se déroule une session? Le site internet Les

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

Nos atouts pour vous accompagner

Nos atouts pour vous accompagner Formations Les effets de seuils sociaux Tableaux de bord sociaux et pilotage social Assistance à la mise en place d accords d entreprise Audit social d optimisation / de conformité / de sécurisation Rupture

Plus en détail

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 a rappelé le rôle de l apprentissage pour l intégration des jeunes

Plus en détail

Investissements d avenir. «Protocole territorial d aide à la rénovation thermique des logements privés»

Investissements d avenir. «Protocole territorial d aide à la rénovation thermique des logements privés» Investissements d avenir «Protocole territorial d aide à la rénovation thermique des logements privés» Communauté d agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines Année 2013 Entre L État et L Agence nationale

Plus en détail

Accord national du 12 décembre 2013 en faveur de l emploi des personnes en situation de handicap

Accord national du 12 décembre 2013 en faveur de l emploi des personnes en situation de handicap Accord national du 12 décembre 2013 en faveur de l emploi des personnes en situation de handicap Les parties signataires conviennent de ce qui suit. Préambule Conscients du rôle qui incombe à la branche

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES Contexte De fortes mutations techniques, économiques, règlementaires, scientifiques et sociétales impactent les territoires et

Plus en détail

Missions de la Prévention et la Gestion des Risques Professionnels de la Carsat Alsace-Moselle.

Missions de la Prévention et la Gestion des Risques Professionnels de la Carsat Alsace-Moselle. Présentation : Missions de la Prévention et la Gestion des Risques Professionnels de la Carsat Alsace-Moselle. Prévenir les risques professionnels, assurer la santé et la sécurité au travail Prévenir les

Plus en détail

Ville de Pont de Claix. Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

Ville de Pont de Claix. Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité Secteur Politique de la Ville Maison de l'habitant Les reinettes ave des Iles de Mars Tél. 04.76.29.86.29 Fax. 04.76.29.86.13 Ville de Pont de Claix Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

Plus en détail

CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007

CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007 CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007 Conseil supérieur de la prévention des risques professionnels Ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité Direction générale du travail La présente

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

1 La mobilisation des partenaires dans le Plan Climat énergie territorial. Conseil Général du Val-de-Marne

1 La mobilisation des partenaires dans le Plan Climat énergie territorial. Conseil Général du Val-de-Marne 1 La mobilisation des partenaires dans le Plan Climat énergie territorial Conseil Général du Val-de-Marne 2 Le Val-de-Marne Quelques éléments de contexte 3 Chiffres clés : 47 communes et 5 intercos Superficie

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

Contact presse - Thomas Le Quellec Tel. : 01 44 15 27 79 - t.lequellec@preventionroutiere.asso.fr

Contact presse - Thomas Le Quellec Tel. : 01 44 15 27 79 - t.lequellec@preventionroutiere.asso.fr COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 03 mars 2008 Le nouvel outil pédagogique de l association Prévention Routière et de la Fédération française des sociétés d assurances (FFSA) pour sensibiliser les jeunes

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

Conclusions et recommandations du colloque Forum Belge pour la Sécurité Urbaine du 31 mars 2003 à St Gilles

Conclusions et recommandations du colloque Forum Belge pour la Sécurité Urbaine du 31 mars 2003 à St Gilles Conclusions et recommandations du colloque Forum Belge pour la Sécurité Urbaine du 31 mars 2003 à St Gilles Au terme de cette journée, il nous a paru important de dégager, sur base des différentes interventions,

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

Randstad, un partenaire emploi incontournable

Randstad, un partenaire emploi incontournable Randstad, un partenaire emploi incontournable Sommaire Randstad dans le monde / Randstad en France Les engagements de Randstad Randstad, un réseau 100% spécialisé par métier Notre expertise RH La recherche

Plus en détail

Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération

Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération DOSSIER DE PRESSE Le Cursus «ENTREPRENEUR», Une formation action pour passer de l intention au réel. Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération Française

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi et de la formation professionnelle et du dialogue social

Ministère du travail, de l emploi et de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère du travail, de l emploi et de la formation professionnelle et du dialogue social Direction générale du travail Service des relations et des conditions de travail SRCT Sous-direction des conditions

Plus en détail

PROJET : Arrêté ministériel du

PROJET : Arrêté ministériel du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique PROJET : Arrêté ministériel du relatif à la formation obligatoire des assistants de prévention, des conseillers de prévention

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE PREAMBULE : La mise en œuvre de changements d organisation au sein du groupe sanofi-aventis, par nécessité d anticipation ou

Plus en détail

L Atelier Santé Ville à Rennes

L Atelier Santé Ville à Rennes L Atelier Santé Ville à Rennes Fort d une dynamique historique de travail autour des enjeux de santé, la Ville de Rennes dispose d un atelier santé ville depuis 2006. L ASV est porté par la Direction Santé

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE DE COÛTS EN ÉTABLISSEMENTS D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES - DONNÉES 2012-2 avril 2014 Communiqué de presse : Une enquête pour mieux cerner le coût d une

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER SUD GIRONDE

CENTRE HOSPITALIER SUD GIRONDE CENTRE HOSPITALIER SUD GIRONDE Démarche de prévention des risques professionnels Diagnostic sur l organisation du circuit linge Formation-action à l analyse ergonomique ENGAGEMENT DU CHSG Engagement du

Plus en détail

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales Rappel du cadre de ce recueil : Lors du Comité de Pilotage technique paritaire ANI «jeunes décrocheurs» du

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Le Pôle départemental de médecine du sport. de l Essonne (PDMS)

Le Pôle départemental de médecine du sport. de l Essonne (PDMS) Pôle Départemental de Médecine du Sport Conception : ClinicProSport / Design : kreo / Crédits photos : Alexis Harnichard, Lionel Antoni Le Pôle départemental de médecine du sport de l Essonne (PDMS) Pôle

Plus en détail

Prévenir les risques professionnels

Prévenir les risques professionnels Prévenir les risques professionnels Ouvrir les droits à l allocation amiante Assurer, former, informer, accompagner l entreprise 2 La Sécurité Sociale assure les entreprises du Régime Général pour le risque

Plus en détail

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Les acteurs du handicap Fiche 11 Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Le Comité d entreprise LeCEestconsultésurlesmesuresprisesenvuedefaciliterlamiseoularemiseautravaildesaccidentésdutravail

Plus en détail

Descriptif du plan d action : Pour le développement économique, social et solidaire des Hautes-Alpes

Descriptif du plan d action : Pour le développement économique, social et solidaire des Hautes-Alpes Descriptif du plan d action : Pour le développement économique, social et solidaire des Hautes-Alpes Annexe au dossier de demande de subvention Conseil Général des Hautes-Alpes 2015 Sommaire A. Représenter...

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

Intervention URIOPSS 19.05.2011

Intervention URIOPSS 19.05.2011 Intervention URIOPSS 19.05.2011 1 2 Le deuxième schéma de l accueil de la petite enfance 29 juillet 2004 : Premier schéma adopté conjointement par la CAF et le Conseil général 11 avril 2005 : signature

Plus en détail

Le Comité 21 aux côtés des entreprises

Le Comité 21 aux côtés des entreprises 2015 Le Comité 21 aux côtés des entreprises engagées dans des démarches de développement durable www.comite21.org - www.agenda21france.org www.paysdelaloire.comite21.org Comprendre et mettre en œuvre les

Plus en détail

Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013

Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013 Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé Journée nationale du 8 Novembre 2013 Déroulement de la journée Déroulé de la journée 3 10h00-11h00 - Présentation des résultats de l évaluation

Plus en détail

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres Appel d offres national Cahier des charges des prestations de prévention des risques psychosociaux : Diagnostic et Accompagnement à la mise en œuvre d un plan d actions préventif Introduction Commanditaire

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les préfets de région Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (pour mise en œuvre)

Mesdames et Messieurs les préfets de région Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (pour mise en œuvre) République Française Ministère de l'emploi et de la solidarité Direction Générale de la Santé Paris, le La ministre de l'emploi et de la solidarité La secrétaire d'état à la santé à Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Services de santé au travail Interentreprises

Services de santé au travail Interentreprises Services de santé au travail Interentreprises Signature des CONTRATS PLURIANNUELS D OBJECTIFS ET DE MOYENS et des conventions quadripartites sur la santé au travail dans le BTP 2013-2018 Mercredi 2 octobre

Plus en détail

agir à vos côtés Prestations individualisées aux entreprises

agir à vos côtés Prestations individualisées aux entreprises Prestations individualisées aux entreprises Vous adhérez à l AHI 33 une association d employeurs de la Gironde L AHI 33 est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Elle a été constituée

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS SANTE TRAVAIL DROME VERCORS ACTIONS ET SENSIBILISATIONS Votre service de Sante au Travail Interentreprises vous accompagne dans la prevention des risques professionnels et l amelioration de vos conditions

Plus en détail

Investissements d avenir

Investissements d avenir Investissements d avenir Aide à la rénovation thermique des logements privés «Avenant relatif à la mise en œuvre du programme Habiter Mieux» Programmes d Intérêt Général de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LES MATINÉES EMPLOYEURS 2014 Haute-Savoie. l Mardi 25 novembre 2014 CPAM de Haute-Savoie 2 rue Robert Schuman 74000 ANNECY

DOSSIER DE PRESSE. LES MATINÉES EMPLOYEURS 2014 Haute-Savoie. l Mardi 25 novembre 2014 CPAM de Haute-Savoie 2 rue Robert Schuman 74000 ANNECY DOSSIER DE PRESSE LES MATINÉES EMPLOYEURS 2014 Haute-Savoie l Mardi 25 novembre 2014 CPAM de Haute-Savoie 2 rue Robert Schuman 74000 ANNECY Le rendez-vous annuel des employeurs avec l Assurance Maladie

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations- Partenariat Référence/Version. : OP/F/ Date : 03/04/06 Page : 1/18 IX ème programme Contrat Global pour l Eau Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations-

Plus en détail

CREFOP Commissions Feuilles de route

CREFOP Commissions Feuilles de route Sommaire Commission SPRO p.1 Commission Mutations économiques et continuité professionnelle p.5 Commission Formation professionnelle initiale et alternance p.6 Commission Certifications p.8 Commission

Plus en détail

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire»

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire» La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale constitue une des mesures du plan «Vaincre et un des éléments de son volet Prévention. Elle s articule étroitement avec d autres mesures du plan

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre les parties : La CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE L'AIN, Etablissement Public à caractère administratif 1, rue Joseph Bernier 01000 Bourg en Bresse représenté par son

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Interview Christophe ROTH, membre du comité local et national du FIPHFP,

Plus en détail

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale Présentation de la SCIC acrene Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale La SCIC ACRENE : Une coopération d acteurs œuvrant pour la réduction

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ACCORD DU 20 JUILLET 2007 RELATIF

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT

DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT Le Consumer Electronics Show, qui s est déroulé à Las Vegas début janvier

Plus en détail

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Développement de la médiation sociale par la création des emploi-jeunes en 1997, Une médiation sociale dont les missions sont fortement

Plus en détail

2. Les compétences des différents échelons territoriaux

2. Les compétences des différents échelons territoriaux Contribution des Pôles interrégionaux de la Médiation numérique à l élaboration de la Loi sur le numérique. Octobre 2015 1. La fabrication numérique pour lutter contre l obsolescence programmée. Conformément

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009 ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA FORMATION LIÉS À L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE 25 Novembre 2009 Le contexte de la démarche Le bâtiment, un secteur concerné de façon

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCES D ENTREPRISES SUR UNE ACTION COMPÉTENCES ET DÉVELOPPEMENT DANS LES SERVICES À LA PERSONNE JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010

RETOUR D EXPÉRIENCES D ENTREPRISES SUR UNE ACTION COMPÉTENCES ET DÉVELOPPEMENT DANS LES SERVICES À LA PERSONNE JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010 RETOUR D EXPÉRIENCES D ENTREPRISES SUR UNE ACTION COMPÉTENCES ET DÉVELOPPEMENT DANS LES SERVICES À LA PERSONNE JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010 Ordre du jour Rappel de l action Nathalie Roux et Stéphanie Gobert,

Plus en détail

La veille à la CMA74

La veille à la CMA74 La veille à la CMA74 Retour sur une expérimentation pour l Artisanat Annecy, le 20 septembre 2007 Séverine Verguet, Chef de projet Veille Informative Virginie Fleury, Chargée de mission Veille http://www.cm-annecy.fr

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

2ème APPEL A PROJETS

2ème APPEL A PROJETS 1 / 5 2ème APPEL A PROJETS INNOVANTS / STRUCTURANTS POUR UNE A LA TRANSITION ECOLOGIQUE SUR LE TERRITOIRE DE MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2016 2 / 5 Contexte et objectifs Contexte L axe IX «Contribuer

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPÉRATION

ACCORD-CADRE DE COOPÉRATION ACCORD-CADRE DE COOPÉRATION ENTRE LE MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE ET LES REPRESENTANTS DES PROFESSIONS DE L HOTELLERIE ET DE LA RESTAURATION Le ministre de

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL :

CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL : CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL : Introduction : L IST 1 a pour mission générale la promotion de la santé au travail. Celle-ci

Plus en détail

Apprentissage et rôle des Régions Le dispositif «Qualité de l alternance»

Apprentissage et rôle des Régions Le dispositif «Qualité de l alternance» formation professionnelle et apprentissage Apprentissage et rôle des Régions Le dispositif «Qualité de l alternance» Région Ile-de-France EXPERIENCE La démarche qualité développée en direction des CFA

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

PROFESSIONNELS DE SANTÉ? EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE

PROFESSIONNELS DE SANTÉ? EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE DÉLÉGATION, TRANSFERTS, NOUVEAUX MÉTIERS COMMENT FAVORISER DES FORMES NOUVELLES DE COOPÉRATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTÉ? RECOMMANDATION HAS EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE 1. INTRODUCTION 1.1.

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

ORGANISATION DES «EVENEMENTS PARALLELES»

ORGANISATION DES «EVENEMENTS PARALLELES» 5 EME FORUM MONDIAL DE L EAU A ISTANBUL, TURQUIE DU 16 AU 22 MARS 2009 ORGANISATION DES «EVENEMENTS PARALLELES» SUR L ESPACE FRANCE Réalisé par Nil BLANCHY, Chargé de Mission Développement International

Plus en détail