REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Façadier-peintre. Niveau V

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Façadier-peintre. Niveau V"

Transcription

1 REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Façadier-peintre Niveau V Site :

2

3 SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5 Contexte de l examen du Titre Professionnel...5 Tableau des activités...5 Vue synoptique de l emploi-type...7 Fiche emploi type...8 Fiche activité type...11 Fiche compétence professionnelle...20 Fiche des compétences transversales de l emploi type...38 Glossaire technique...40 Glossaire du REAC...41 FP TP REAC 04 03/05/ /05/2012 3/44

4

5 Introduction Présentation de l évolution du Titre Professionnel La révision en 2011 du Titre Professionnel «façadier-peintre» que l arrêté 2 février 2009 avait regroupé en quatre activités types, décline pour sa révision de 2011, une reconfiguration en trois activités types plus conformes aux nécessités du marché du travail pour l emploi visé. Contexte de l examen du Titre Professionnel entreprises et salariés sont spécifiquement recensés sur des activités de ravalement et de peinture extérieure. Avec l essor de l activité de l Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) bon nombre d entreprises non spécialisées dans le domaine de la peinture bâtiment étendent leur activité à la façade. Les éléments de veille collectés, nous ont permis de mesurer l impact du Grenelle de l environnement et celui des nouveaux matériaux sur les compétences exercées d une part, et d identifier le besoin des entreprises et des compétences attendues, d autre part. L analyse de ces besoins a été vérifiée par une enquête quantitative menée par questionnaire. Les résultats nous ont autorisé le constat suivant. Les entreprises répondantes appartiennent à 72 % à la NAF 4334Z «travaux de peinture et vitrerie» et quelle que soit leur taille, la peinture de ravalement est une de leurs activités principales. Les entreprises de moins de 40 salariés interviennent plus spécifiquement dans la mise en œuvre d ITE en finition enduit mince et de peinture intérieure. Quant à celles de plus de 100 salariés, la mise en œuvre d imperméabilisation et d étanchéité des façades est leur domaine d intervention. L ITE est l activité la plus porteuse du marché de demain pour 74 % des répondants. Elle nécessite de nouveaux besoins de qualification, spécifiquement en entrée à l emploi pour 80 % d entre eux, à savoir la mise en œuvre de l étanchéité sur les parties horizontales (loggia, balcon), dans la réalisation des travaux d imperméabilisation, d une part. D autre part, la pose d ITE en finition enduit mince fait partie des compétences à développer dans le futur titre, associée à la connaissance de la règlementation incendie sur les Etablissement Recevant du Public qui impacteront le choix des matériaux isolants, leurs épaisseurs et les caractéristiques des mises en œuvre. La RT 2012, la labellisation BBC (Bâtiment Basse Consommation) ainsi que les thématiques de l étanchéité à l'air (mémento 3 du Centre d Etudes Technique de l Equipement de Lyon et ses évolutions à venir) et la conception d obstacles à la propagation du feu (Instruction Technique 249 applicable aux immeubles d habitations), intégreront l activité liée à l isolation thermique par l extérieur. L activité de montage d échafaudage n a plus lieu d être car elle est une activité en tant que telle pour seulement 16 % des entreprises. Toutefois la compétence de montage d échafaudage reste incontournable. Le Titre Professionnel «façadier peintre» sera révisé en conséquence des besoins d un marché ITE en forte croissance, des évolutions règlementaires, qui génèrent de la part des professionnels des besoins en emploi de pose de systèmes ITE en finition enduit mince. Tableau des activités Ancien TP REALISER DES TRAVAUX DE PEINTURE DE RAVALEMENT DE BATIMENTS EN QUALITE DE FINITION C METTRE EN OEUVRE DES REVETEMENTS D'IMPERMEABILITE DE FACADE METTRE EN OEUVRE DES SYSTEMES D'ISOLATION THERMIQUE PAR L'EXTERIEUR AVEC REVETEMENT PLASTIQUE EPAIS Nouveau TP Réaliser des travaux extérieurs de peinture sur des ouvrages de façades Réaliser des travaux d'imperméabilisation sur des façades à rénover Réaliser des travaux d'isolation thermique extérieure avec une finition en enduit mince FP TP REAC 04 03/05/ /05/2012 5/44

6 Ancien TP Nouveau TP MONTER DES ECHAFAUDAGES FIXES DE PIED EN FACADE FP TP REAC 04 03/05/ /05/2012 6/44

7 Vue synoptique de l emploi-type N Fiche AT Activités types N Fiche CP 1 Compétences professionnelles Monter, démonter et utiliser des échafaudages, fixes et roulants 1 Réaliser des travaux extérieurs de peinture sur des ouvrages de façades 2 Réaliser un ravalement de façade avec un système de peinture film mince 3 Réaliser les travaux extérieurs de peinture sur des supports bois, thermoplastiques et métalliques 1 Monter, démonter et utiliser des échafaudages, fixes et roulants 2 Réaliser des travaux d'imperméabilisation sur des façades à rénover 4 Mettre en œuvre des systèmes d'imperméabilité de classes «I1 à I4» 5 Réaliser l étanchéité de supports horizontaux de type balcon 1 Monter, démonter et utiliser des échafaudages, fixes et roulants 3 Réaliser des travaux d'isolation thermique extérieure avec une finition en enduit mince 6 7 Réaliser une isolation thermique extérieure par collage de panneaux isolants en polystyrène avec en finition un enduit mince organique Réaliser une isolation thermique extérieure par calage/chevillage de panneaux isolants en polystyrène avec une finition enduit mince minéral 8 Entretenir et rénover d anciens systèmes d isolation thermique extérieure avec en finition un enduit mince FP TP REAC 04 03/05/ /05/2012 7/44

8 FICHE EMPLOI TYPE Façadier-peintre Définition de l emploi type et des conditions d exercice (rubrique RNCP) Le façadier-peintre exécute les travaux de finition extérieure des ouvrages constituant les façades des bâtiments, le plus souvent en utilisant des échafaudages fixes ou roulants. La protection des façades est réalisée grâce aux matériaux suivants : peintures en film mince qui assure le traitement et la finition des différents supports, revêtements d imperméabilités liquides qui traitent l ensemble des pathologies de fissuration, systèmes d isolation thermique par l extérieur qui conjuguent esthétisme et performance énergétique des bâtiments. Sous la responsabilité d un chef d équipe, le façadier-peintre intervient sur les façades des bâtiments neufs ou à rénover. Il est autonome dans la réalisation des différentes tâches pour lesquelles des productions quantitatives et qualitatives lui sont demandées. En interne son principal interlocuteur est le chef d équipe avec lequel il communique régulièrement et auprès duquel il prend connaissance des consignes. En externe, il peut être interpellé par les occupants, propriétaires ou locataires, sur des questions liées à la réalisation des travaux. De ce fait, sa manière de communiquer peut avoir un impact qualitatif sur l image de son entreprise. L emploi s exerce debout sur des échafaudages montés par l équipe de façadiers ou par une entreprise spécialisée. Il réalise ses activités quand les conditions climatiques sont propices, avec des amplitudes de huit à dix mois les années les plus favorables. Le reste du temps il est amené à réaliser des travaux de peinture intérieure et de la maintenance de matériel. Il intervient en zone urbaine ou rurale, dans un rayonnement géographique qui est lié à la taille de l entreprise mais aussi au patrimoine immobilier du commanditaire. Ceci implique de nombreux déplacements. Des contraintes techniques d applications peuvent l amener à dépasser son horaire de travail journalier lors des travaux de finition sur les façades. Au cours de ses activités le façadier-peintre collabore au développement durable. Comme il utilise, applique ou pose des produits issus de l industrie chimique, il doit se préserver de leurs nuisances en portant les équipements de protections individuelles adaptés. Il utilise des fontaines de nettoyage pour entretenir les brosseries et les rouleaux à peindre. Il protège aussi son environnement de travail en mettant en place les protections nécessaires. Il se sert d une guillotine thermique pour débiter les panneaux de polystyrènes ou d une ponceuse/aspirateur pour les dépolir. Il trie les déchets et les stocke en vue de leurs acheminent vers des centres de traitements. Secteurs d activité et types d emplois accessibles par le détenteur du titre (rubrique RNCP) Les différents secteurs d activités concernés sont principalement : Secteurs d'activités ou types d'emploi accessibles par le détenteur du titre : Les entreprises de peinture et de ravalement des bâtiments (artisanales ou plus importantes). Les entreprises spécialisées dans le traitement des façades. Les sociétés œuvrant dans le traitement et la protection des ouvrages métalliques (pylônes, viaducs, tours ) sont aussi très intéressées par l aptitude, à conjuguer le travail en hauteur, la préparation des ouvrages et l application des peintures de protection, que possèdent les titrés. Les types d emplois accessibles sont les suivants : Façadier(e)-Peintre Peintre ravaleur Réglementation d activités (le cas échéant) (rubrique RNCP) FP TP REAC 04 03/05/ /05/2012 8/44

9 Article R du code du travail : obligation de formation adéquate pour le montage et le démontage des échafaudages ; Recommandation R408 de la caisse nationale de l assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) du 10 juin 2004 relative à la prévention des risques liés au montage, à l utilisation et au démontage des échafaudages de pied. Liens avec d autres certifications (le cas échéant) (rubrique RNCP) Néant. FP TP REAC 04 03/05/ /05/2012 9/44

10 Liste des activités types et des compétences professionnelles 1. Réaliser des travaux extérieurs de peinture sur des ouvrages de façades Monter, démonter et utiliser des échafaudages, fixes et roulants Réaliser un ravalement de façade avec un système de peinture film mince Réaliser les travaux extérieurs de peinture sur des supports bois, thermoplastiques et métalliques 2. Réaliser des travaux d'imperméabilisation sur des façades à rénover Monter, démonter et utiliser des échafaudages, fixes et roulants Mettre en œuvre des systèmes d'imperméabilité de classes «I1 à I4» Réaliser l étanchéité de supports horizontaux de type balcon 3. Réaliser des travaux d'isolation thermique extérieure avec une finition en enduit mince Monter, démonter et utiliser des échafaudages, fixes et roulants Réaliser une isolation thermique extérieure par collage de panneaux isolants en polystyrène avec en finition un enduit mince organique Réaliser une isolation thermique extérieure par calage/chevillage de panneaux isolants en polystyrène avec une finition enduit mince minéral Entretenir et rénover d anciens systèmes d isolation thermique extérieure avec en finition un enduit mince Compétences transversales de l emploi (le cas échéant) Travailler en équipe Mettre en oeuvre des modes operatoires Appliquer les règles d'hygiène, de sécurité et de protection de la santé au travail Niveau et/ou domaine d activité (rubrique RNCP) Niveau V (Nomenclature de 1969) Convention(s) : Convention Collective Bâtiment et Travaux Publics. Code(s) NSF : 233 s - Bâtiment : finitions Fiche(s) Rome de rattachement (rubrique RNCP) F1611 Réalisation et restauration de façades FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

11 FICHE ACTIVITÉ TYPE N 1 Réaliser des travaux extérieurs de peinture sur des ouvrages de façades Définition, description de l activité type et conditions d exercice Cette activité consiste à protéger et à embellir les façades et les ouvrages en bois, métal ou PVC qui la composent. Le ravalement des façades est réalisé sur des enduits neufs ou très peu dégradés. Au contraire des enduits, la protection des menuiseries, des ferronneries ou d autres éléments des façades doit être réalisée au plus tôt. Elle nécessite de la part des professionnels un travail de qualité qui passe notamment par la connaissance des pathologies liées à la façade et aux éléments connexes, leurs traitements appropriés et, le respect des prescriptions de mise en œuvre des produits. Le façadier-peintre réalise ces travaux le plus souvent au moyen d échafaudages fixes ou roulants. Selon l importance du chantier, il utilise le matériel de son employeur ou celui d une entreprise spécialisée dans la location et le montage d échafaudage. Il réalise son activité dans le respect des consignes de sécurité et de prévention de la santé, du PPSPS s il existe, ou sinon du plan de prévention. Après avoir pris connaissance des travaux à réaliser, il installe le chantier puis procède aux protections de l environnement de travail avant de vérifier l état des supports. Il fait les travaux de préparation (grattage, ouverture des fissures, décapage, lavage haute pression, lessivage, ponçage ) avant d apprêter les supports (réparation, rebouchage, ragréage, traitement d assainissement, impression imprégnation ou primaire, traitement des fissures ). Il applique de la peinture de ravalement en film mince sur les enduits des façades, des peintures ou des lasures de finition sur les menuiseries et il peint aussi les éléments métalliques ou en PVC. A l issue de ces travaux, il replie le chantier en prenant soin de trier et stocker les déchets. La réalisation de ces travaux concerne principalement l entretien des façades d immeubles ou de villas, peu dégradées, se situant en zone rurale ou urbaine. Le plus souvent les logements de ces bâtiments sont occupés par des propriétaires ou des locataires. Le façadier-peintre doit considérer cette situation qui le met dans un contexte de travail en site occupé. Il intervient aussi sur des bâtiments à usage tertiaire où les obligations comportementales sont identiques. Il réalise parfois des heures supplémentaires qui sont liées à des contraintes techniques de mise en œuvre des couches de finition. Le façadier-peintre est un acteur à part entière du développement durable. Avec les produits industriels qu il met en œuvre ou utilise, les eaux souillées ou les déchets que les travaux génèrent, il est entre autre attentif à se protéger avec des EPI, à protéger son environnement de travail, à limiter les eaux de lavage ou les résidus de peinture, à trier et à stocker correctement l ensemble des déchets issus de ces activités quotidiennes. Le façadier-peintre travaille avec d autres ouvriers sous la responsabilité d un chef d équipe. Tout en intégrant des organisations d équipe définies, il est autonome dans la réalisation des différentes tâches pour lesquelles des productions quantitatives et qualitatives lui sont demandées. En interne son principal interlocuteur est son chef d équipe avec lequel il communique régulièrement et auprès duquel il prend connaissance des consignes du moment. En externe, lors de travaux de rénovation des façades d un bâtiment, il peut être interpellé par les occupants, propriétaires ou locataires, riverains, sur des interrogations diverses et variées liées à la réalisation des travaux. De ce fait, sans avoir un rôle purement commercial, sa manière de communiquer peut impacter qualitativement l image de son entreprise. Réglementation d activités (le cas échéant) Recommandation R408 de la Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs Salariés du 10 juin 2004 concernant l obligation de formation aux compétences à monter, démonter et utiliser des échafaudages de pied. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

12 Liste des compétences professionnelles de l activité type Monter, démonter et utiliser des échafaudages, fixes et roulants Réaliser un ravalement de façade avec un système de peinture film mince Réaliser les travaux extérieurs de peinture sur des supports bois, thermoplastiques et métalliques Compétences transversales de l activité type (le cas échéant) Travailler en équipe Mettre en œuvre des modes opératoires Appliquer les règles d'hygiène, de sécurité et de protection de la santé au travail FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

13 FICHE ACTIVITÉ TYPE N 2 Réaliser des travaux d'imperméabilisation sur des façades à rénover Définition, description de l activité type et conditions d exercice Cette activité consiste à rendre imperméable les enduits d une façade et à étancher les sols des balcons ou des loggias. Lorsque qu apparaissent sur les façades des bâtiments des défauts en partie courante, porosité, faïençage ou fissures et avant que cela affecte les éléments de la construction, il est procédé à des travaux d imperméabilisation et d étanchéité. Des normes ou des règles professionnelles définissent la réalisation des travaux d'imperméabilisation ou d étanchéité qui est associée à une garantie décennale. Elle nécessite de la part des professionnels la connaissance des pathologies liées à la façade et des traitements appropriés et, le respect des prescriptions de mise en œuvre des différents systèmes. Le façadier-peintre réalise ces travaux à l aide d échaudages fixes. En fonction de l importance du chantier, il utilise soit les équipements de l entreprise et doit en assurer le montage avec une équipe d ouvriers ou bien ces moyens sont loués et montés par une entreprise spécialisée. Il réalise son activité dans le respect des consignes de sécurité et de prévention de la santé, du PPSPS s il existe, ou sinon du plan de prévention. Après avoir pris connaissance des travaux à réaliser, il installe le chantier puis procède aux protections de l environnement de travail et identifie les pathologies de la façade. Il fait les travaux de préparation (grattage, ouverture des fissures, décapage, lavage haute pression, ) avant d apprêter les supports (réparation, rebouchage, ragréage, traitement d assainissement, impression, pontage des fissures et traitement des joints de dilatation). Il applique les couches de revêtement d imperméabilisation pour obtenir un classement I1 à I3 et un I4 en intégrant une armature non tissé dans la sous couche. Il réalise l étanchéité des parties horizontales (loggia, balcon,...) et replie le chantier en prenant soin de trier et stocker les déchets. La réalisation de ces travaux concerne essentiellement la rénovation de façades d immeubles ou de villas construits, en zone urbaine ou rurale, depuis une ou plusieurs décennies et le plus souvent occupés par des propriétaires ou des locataires. Le façadier-peintre doit considérer cette situation qui le met dans un contexte de travail en site occupé. Au delà des contraintes de déplacement et pour des raisons techniques de mise en œuvre, il est amené à faire des heures supplémentaires lors de l application de la couche de finition sur les différents ouvrages. Le façadier-peintre est un acteur à part entière du développement durable. Entre autre, il est attentif à se protéger avec des EPI, à protéger son environnement de travail et à le restituer dans son état initial, à limiter les eaux de lavage et les résidus de peinture ou d enduit, à trier et à stocker correctement l ensemble des déchets issus de ces activités quotidiennes. Le façadier-peintre travaille avec d autres ouvriers sous la responsabilité d un chef d équipe. Tout en intégrant des organisations d équipe définies, il est autonome dans la réalisation des différentes tâches pour lesquelles des productions quantitatives et qualitatives lui sont demandées. En interne son principal interlocuteur est son chef d équipe avec lequel il communique régulièrement et auprès duquel il prend connaissance des consignes du moment. En externe, lors de travaux de rénovation des façades d un bâtiment, il peut être interpellé par les occupants, propriétaires ou locataires, riverains, sur des interrogations diverses et variées liées à la réalisation des travaux. De ce fait, sans avoir un rôle purement commercial, sa manière de communiquer peut impacter qualitativement l image de son entreprise. Réglementation d activités (le cas échéant) FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

14 Recommandation R408 de la Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs Salariés du 10 juin 2004 concernant l obligation de formation aux compétences à monter, démonter et utiliser des échafaudages de pied. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

15 Liste des compétences professionnelles de l activité type Monter, démonter et utiliser des échafaudages, fixes et roulants Mettre en œuvre des systèmes d'imperméabilité de classes «I1 à I4» Réaliser l étanchéité de supports horizontaux de type balcon Compétences transversales de l activité type (le cas échéant) Travailler en équipe Mettre en œuvre des modes opératoires Appliquer les règles d'hygiène, de sécurité et de protection de la santé au travail FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

16

17 FICHE ACTIVITÉ TYPE N 3 Réaliser des travaux d'isolation thermique extérieure avec une finition en enduit mince Définition, description de l activité type et conditions d exercice Cette activité consiste à isoler avec un système ITE les façades des bâtiments neufs ou anciens et à entretenir ou à rénover d anciens systèmes d isolation par l extérieur en finition enduit mince. Le façadier-peintre réalise ces travaux au moyen d échaudages fixes. Selon l importance du chantier, il utilise soit les équipements de l entreprise et doit en assurer le montage avec son équipe ou ceux d un loueur d échafaudage Il réalise son activité dans le respect des consignes de sécurité et de prévention de la santé, du PPSPS s il existe, ou sinon du plan de prévention. Après avoir pris connaissance des travaux à réaliser et constaté les pathologies de la façade, il installe le chantier et protège son environnement de travail. Il dépose ou fait déposer par les professionnels concernés les éléments (descentes d eau pluviale, volets, appliques ou autre éléments électriques). Il réalise les travaux de préparation (ouverture des fissures, décapage ou lavage haute pression éventuels, ) avant d apprêter les supports (réparation, rebouchage des fissures, traitement d assainissement des supports). Il fixe les différents profils, pose par collage et calage/chevillage les panneaux d isolant, intègre des barrières coupe feu, fixe des éléments de déport et traite l ensemble des points singuliers. Il maroufle une trame PVC dans un sous enduit, pose des modénatures, surface le sous enduit avant de procéder aux finitions avec l application d enduits minces de type organique et minérale. Il repose les éléments déposés, retire les protections et replie le chantier en prenant soin de trier et stocker les déchets. Les travaux réalisés sur d anciennes ITE, se caractérisent à la suite d une étude préalable, en trois catégories : les travaux d entretiens, les travaux de rénovations légères et les travaux de rénovations lourdes. Chacun des types repérés définit les travaux à réaliser. La réalisation de cette activité a lieu aussi bien en zone rurale qu urbaine, elle concerne des habitations neuves ou plus anciennes qui ont la particularité d être le plus souvent occupés par des propriétaires ou des locataires. Le façadier-peintre doit considérer cette situation qui le met dans un contexte de travail en site occupé. Des bâtiments à usage tertiaire font aussi l objet de ces travaux et les contraintes comportementales restent identiques. En plus des déplacements plus ou moins éloignés, il est amené pour des raisons techniques de mise en œuvre à faire des heures supplémentaires lors des travaux de finition des ouvrages. Le façadier-peintre est un acteur à part entière du développement durable. Entre autre, il est attentif à se protéger avec des EPI, à protéger son environnement de travail et à le restituer dans son état initial. Mais aussi à limiter les eaux de lavage et les résidus de peinture ou d enduit, à trier et à stocker correctement l ensemble des déchets issus de ces activités quotidiennes. Le façadier-peintre travaille en équipe sous la responsabilité d un chef d équipe. Tout en intégrant des organisations d équipe définies, il est autonome dans la réalisation des différentes tâches pour lesquelles des productions quantitatives et qualitatives lui sont demandées. En interne le chef d équipe est son principal interlocuteur, il communique avec lui régulièrement et prend connaissance des consignes du moment. En externe, lors de travaux de rénovation des façades d un bâtiment, il peut être interpellé par les occupants, propriétaires ou locataires, riverains, sur des interrogations diverses et variées liées à la réalisation des travaux. De ce fait, sans avoir un rôle purement commercial, sa manière de communiquer peut impacter qualitativement l image de son entreprise. Il est amené à travailler avec les professionnels d autres corps de métiers (électriciens, couvreurs, ) qui interviennent en simultané ou en alternance sur des éléments de la façade. Réglementation d activités (le cas échéant) FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

18 Recommandation R408 de la Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs Salariés du 10 juin 2004 concernant l obligation de formation aux compétences à monter, démonter et utiliser des échafaudages de pied. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

19 Liste des compétences professionnelles de l activité type Monter, démonter et utiliser des échafaudages, fixes et roulants Réaliser une isolation thermique extérieure par collage de panneaux isolants en polystyrène avec en finition un enduit mince organique Réaliser une isolation thermique extérieure par calage/chevillage de panneaux isolants en polystyrène avec une finition enduit mince minéral Entretenir et rénover d anciens systèmes d isolation thermique extérieure avec en finition un enduit mince Compétences transversales de l activité type (le cas échéant) Travailler en équipe Mettre en oeuvre des modes operatoires Appliquer les règles d'hygiène, de sécurité et de protection de la santé au travail FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

20 FICHE COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE N 1 Monter, démonter et utiliser des échafaudages, fixes et roulants Description de la compétence processus de mise en œuvre A partir de consignes, installer le chantier en vue de monter et démonter des échafaudages fixes et roulants conformément aux notices de montage afin de les exploiter en toute sécurité. Le montage et le démontage respectent les chronologies préconisées. A la fin du repliement, l environnement du chantier retrouve son état initial. Contexte(s) professionnel(s) de mise en œuvre Cette compétence s exerce lors de la réalisation de travaux sur les façades des bâtiments dont les logements ou les bureaux sont généralement occupés. Le façadier-peintre porte les EPI adaptés aux divers travaux de manutention ou de montage. Il collabore au sein d une équipe d ouvriers pour installer l environnement du chantier et assurer sa signalisation, la manutention et l approvisionnement des éléments d échafaudage. Sous l autorité d un chef monteur, il procède à la mise en place et au réglage des éléments de la base de l échafaudage en respectant la notice de montage et les contraintes de calages éventuelles, puis il construit les niveaux supérieurs en assurant l ancrage ou la stabilité de l échafaudage Le façadier-peintre exploite l échafaudage pour la réalisation de ces activités, il veille en permanence à ce que les éléments de protection des personnes, les échelles d accès et les ancrages ou les stabilisateurs soient toujours en place. Critères de performance Les EPI portés sont adaptés au montage d un échafaudage fixe. L ordre de montage d un échafaudage fixe ou roulant est cohérent et ne crée pas de risques pour les monteurs. Les caractéristiques du calage de l échafaudage fixe sont conformes aux exigences. Les ancrages sont en nombre suffisant. La signalisation de l échafaudage fixe est correctement réalisée. Savoirs, savoir-faire techniques, savoir-faire relationnels, savoir-faire organisationnels Connaissance des moyens de signalisation et de balisage d un chantier d échafaudage. Connaissance des moyens de protection d un environnement de chantier. Connaissance des techniques et des moyens de manutention. Connaissance des éléments d échafaudage fixe et roulant. Connaissance des systèmes de calage des échafaudages fixes. Connaissance des outils de réglage et de contrôle. Connaissance des éléments et des règles d ancrages. Connaissance des caractéristiques de vérifications sur les éléments d échafaudage. Connaissance de la méthode de stockage des éléments d échafaudage. Connaissance des règles d utilisation des échafaudages fixes et roulants. Installer un chantier en vue du montage d'échafaudages. Effectuer le montage et le démontage d'un échafaudage fixe. Effectuer le montage et le démontage d un échafaudage roulant. Replier un chantier de montage d échafaudage. Travailler en équipe. Travailler en site occupé. Adhérer, lors de ses activités professionnelles, à la mise en place de la démarche RSE adoptée par l entreprise. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

21 S équiper des EPI pour monter, démonter et utiliser des échafaudages. Respecter les chronologies de montage ou de démontage des échafaudages. Appliquer les consignes d exploitation des échafaudages. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

22 FICHE COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE N 2 Réaliser un ravalement de façade avec un système de peinture film mince Description de la compétence processus de mise en œuvre A partir de consignes, installer le chantier de ravalement en vue de préparer et de réparer des façades, d appliquer des traitements d assainissement, des peintures d impression, des enduits de rebouchage et de ragréage avant l application d une peinture de ravalement en film mince en finition. L ensemble des travaux est réalisé dans les règles de l art en respectant les prescriptions de mise en œuvre des différents matériaux. A la fin du repliement, l environnement du chantier retrouve son état initial. Contexte(s) professionnel(s) de mise en œuvre Cette compétence s exerce à l occasion de la réalisation de travaux de ravalement sur les façades des bâtiments dont les logements ou les bureaux sont généralement occupés. Qu il soit matériel ou humain, le façadier-peintre doit intégrer l environnement du chantier dans ses organisations du travail. Suivant l éloignement du chantier le façadier-peintre effectue des déplacements pour la journée ou la semaine et voire plus. Parfois il est contraint pour des raisons techniques de mise en oeuvre des peintures de faire des heures supplémentaires. Il applique principalement des produits en phase aqueuse qui doivent être protégé du gel ou de la pluie. Parfois ces aléas du temps occasionnent des périodes plus ou moins longues d intempéries ou des changements temporaires d activités. En fonction de l importance des travaux ou des commodités de circulation, le façadier-peintre utilise des échafaudages fixes ou roulants comme moyen de travail en hauteur dans une zone qu il aura balisée et signalisée. L exercice de cette compétence est physique, elle se réalise principalement debout, les applications sont très souvent manuelles et elle implique la manutention des futs de peinture. Il utilise des produits manufacturés principalement issus de l industrie chimique qui impliquent de se protéger en portant des EPI adaptés. Sous l autorité d un chef d équipe, il collabore avec d autres ouvriers à l installation du chantier de ravalement, à la préparation et la réparation des supports maçonnés et à la réalisation des travaux d apprêts et de finition. Il est autonome dans la réalisation de ses tâches au cours desquelles sont respectées les préconisations de mise en œuvre des produits industriels, garantes des résultats qualitatifs et productifs attendus. Tout au long de la réalisation du chantier, il est en charge de trier et de stoker correctement ses déchets. Critères de performance Les EPI portés sont adaptés aux travaux de décapage. Les aciers apparents du béton armé sont correctement traités. Le traitement d assainissement est adapté à la pathologie. La réalisation d un système de ravalement film mince est conforme au DTU. Le tri des déchets est correctement réalisé. Savoirs, savoir-faire techniques, savoir-faire relationnels, savoir-faire organisationnels Connaissance des terminologies et des symboles renseignant l étiquetage des produits. Connaissance des moyens de protection du poste de travail et de son environnement Connaissance des classifications des déchets et de leurs modes de stockage. Connaissance des postures et des moyens de manutention des matériaux et des matériels. Connaissance des moyens d usage et de protections des alimentations en eau et électricité. Connaissance des supports, de leurs matériaux et des pathologies des façades. Connaissance des modes opératoires utilisés lors d un ravalement de façade en peinture film mince. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

23 Connaissance des matériaux et de leurs moyens de mise en oeuvre utilisés lors d un ravalement de façade en peinture film mince. Connaissance des matériels et de leurs emplois utilisés lors d un ravalement de façade en peinture film mince. Connaissance des points de contrôles avant la réception des travaux sur les façades. Installer un chantier de façades. Préparer des supports maçonnés, neufs ou à rénover. Réparer et ragréer des supports maçonnés endommagés. Apprêter des supports en vue de l'application de peinture film mince. Appliquer des peintures film mince sur des supports maçonnés. Replier un chantier de façade. Travailler en équipe. Travailler en site occupé. Adhérer, lors de ses activités professionnelles, à la mise en place de la démarche RSE adoptée par l entreprise. S équiper des EPI pour réaliser des travaux de ravalement de façades. Respecter la chronologie de réalisation des travaux de ravalement des façades. Appliquer les consignes d utilisations des matériels et des matériaux. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

24 FICHE COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE N 3 Réaliser les travaux extérieurs de peinture sur des supports bois, thermoplastiques et métalliques Description de la compétence processus de mise en œuvre A partir de consignes, installer le chantier de peinture extérieure en vue de préparer des supports en bois, (décapage, lessivage, ponçage...), métal (décalaminage, dérochage, ), PVC (dépolissage) et de les apprêter (impression, imprégnation, primaire,..) avant de les recouvrir de peintures ou de lasures extérieures de finition. L ensemble des travaux est réalisé dans les règles de l art en respectant les prescriptions de mise en œuvre des différents matériaux. A la fin du repliement, l environnement du chantier retrouve son état initial. Contexte(s) professionnel(s) de mise en œuvre Cette compétence s exerce indépendamment à l occasion de travaux d entretiens ou en simultané lors de la réalisation de travaux de ravalement sur les façades des bâtiments dont les logements ou les bureaux sont généralement occupés. Qu il soit matériel ou humain, le façadier-peintre doit intégrer l environnement du chantier dans ses organisations du travail. Suivant l éloignement du chantier, le façadier- peintre effectue des déplacements pour la journée ou la semaine. Pour des raisons techniques de mise en oeuvre des peintures, il est souvent contraint de faire des heures supplémentaires. Il applique des produits en phase solvantée ou ceux en phase aqueuse qui ont la particularité de craindre le gel mais aussi la pluie. Parfois ces aléas du temps lui occasionnent des périodes plus ou moins longues d intempéries ou des changements temporaires d activités. En fonction de l importance des travaux ou des commodités de circulation le façadier-peintre utilise des échafaudages fixes ou roulants comme moyen de travail en hauteur dans des zones qu il aura balisée et signalisée. L exercice de cette compétence est physique, elle se réalise principalement debout, les applications sont manuelles et impliquent la manutention des fûts de peinture. Il utilise des produits manufacturés et issus principalement de l industrie chimique qui impliquent de se protéger, de connaître et de porter des EPI adaptés. Sous l autorité d un responsable ou d un chef d équipe, il réalise seul ou en équipe l installation du chantier extérieur de peinture, les travaux de préparation, d apprêts et de finition des différents supports. Il est autonome dans la réalisation de ses tâches au cours desquelles sont respectées les préconisations de mise en œuvre des produits industriels, garantes des résultats qualitatifs et productifs attendus. Tout au long de la réalisation du chantier, il est en charge de trier et de stoker correctement ses déchets. Critères de performance Les travaux préparatoires et d apprêts sont conformes au DTU. Les applications de peinture ou de lasure sont conformes au DTU. Savoirs, savoir-faire techniques, savoir-faire relationnels, savoir-faire organisationnels Connaissance des terminologies et des symboles renseignant l étiquetage des produits. Connaissance des moyens de protection du poste de travail et de son environnement. Connaissance des classifications des déchets et de leurs modes de stockage. Connaissance des postures et des moyens de manutention des matériaux et des matériels. Connaissance des moyens d usage et de protections des alimentations en eau et électricité. Connaissance des matériaux constituant les supports à peindre. Connaissance des modes opératoires utilisés lors des travaux de peinture extérieure. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

25 Connaissance des matériaux, de leurs emplois et de leurs moyens de mise en oeuvre utilisés lors des travaux de peinture extérieure. Connaissance des matériels et de leurs emplois utilisés lors des travaux de peinture extérieure. Connaissance des points de contrôles avant la réception des travaux peinture extérieure. Installer un chantier de façades. Préparer des supports extérieurs pour l'application de peinture et de lasure sur menuiseries bois. Préparer des supports pour l'application de peintures sur PVC et métaux. Apprêter des supports extérieurs pour l'application de peinture et de lasure sur menuiseries bois. Apprêter des supports extérieurs pour l'application de peintures sur PVC et métaux. Appliquer des peintures de finition sur PVC et métaux, et des peintures et lasures de finition sur menuiseries bois. Replier un chantier de façade. Travailler en équipe. Travailler en site occupé. Adhérer, lors de ses activités professionnelles, à la mise en place de la démarche RSE adoptée par l entreprise. S équiper des EPI pour réaliser des travaux de peinture extérieure. Respecter la chronologie de réalisation des travaux de peinture extérieure. Appliquer les consignes d utilisations des matériels et des matériaux. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

26 FICHE COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE N 4 Mettre en œuvre des systèmes d'imperméabilité de classes «I1 à I4» Description de la compétence processus de mise en œuvre A partir de consignes, installer le chantier de ravalement en vue de préparer et de réparer des façades, d appliquer des traitements d assainissement, des peintures d impression, des enduits de rebouchage et de ragréage avant de traiter des fissures structurelles par pontage et des joints de dilation par galonnage. L application de couches de peinture semi épaisse et la pause d une trame permettront d obtenir des systèmes d imperméabilisation de classe I1 à I4. L ensemble des travaux est réalisé dans les règles de l art en respectant les prescriptions de mise en œuvre des différents matériaux. A la fin du repliement, l environnement du chantier retrouve son état initial. Contexte(s) professionnel(s) de mise en œuvre Cette compétence s exerce principalement lors de la rénovation de façades présentant des fissurations plus ou moins importantes. Les logements ou les bureaux de ces bâtiments sont généralement occupés. Qu il soit matériel ou humain, le façadier-peintre doit intégrer l environnement du chantier dans ses organisations du travail. Suivant l éloignement du chantier, le façadier-peintre effectue des déplacements pour la journée, la semaine ou voire plus. Parfois il est contraint pour des raisons techniques de mise en oeuvre des peintures de faire des heures supplémentaires. Majoritairement il applique des produits en phase aqueuse qui ont la particularité de craindre le gel mais aussi la pluie. Parfois ces aléas du temps occasionnent des périodes plus ou moins longues d intempéries ou des changements temporaires d activités. Pour réaliser les travaux d imperméabilisation le façadier-peintre utilise généralement des échafaudages fixes comme moyen de travail en hauteur dans des zones qu il aura balisées et signalisées. L exercice de cette compétence est physique, elle se réalise principalement debout, les applications sont généralement manuelles, quelques fois mécaniques et, il implique la manutention des de peinture ou des rouleaux d armature. Il utilise des produits manufacturés, issus principalement de l industrie chimique, qui impliquent de se protéger en portant des EPI adaptés. Sous l autorité d un chef d équipe, il collabore avec d autres d ouvriers à l installation du chantier d imperméabilisation, à la préparation et la réparation des supports maçonnés, aux traitements des fissurations ou des joints de dilatation, à la réalisation des travaux d apprêts et de finition. Il est autonome dans la réalisation de ses tâches au cours desquelles sont respectées les préconisations de mise en œuvre des produits industriels, garantes des résultats qualitatifs et productifs attendus. Tout au long de la réalisation du chantier, il est en charge de trier et de stoker correctement ses déchets. Critères de performance L aspect du ragréage mural et de sa planimétrie sont uniforme. La réalisation du joint en lyre est conforme au DTU. La réalisation d un système d imperméabilisation est conforme au DTU. La trame en fibre de verre est correctement positionnée. La couche de finition est uniforme et le grammage appliqué est en conformité avec les exigences de classification I 4. Savoirs, savoir-faire techniques, savoir-faire relationnels, savoir-faire organisationnels Connaissance des caractéristiques de classements des travaux d imperméabilisation. Connaissance et identification des différents types de fissuration. Connaissance des produits de traitement des fissurations, de leurs utilisations et des moyens des d application. Connaissance des terminologies et des symboles renseignant l étiquetage des produits. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

27 Connaissance des moyens de protection du poste de travail et de son environnement Connaissance des classifications des déchets et de leurs modes de stockage. Connaissance des postures et des moyens de manutention des matériaux et des matériels. Connaissance des moyens d usage et de protections des alimentations en eau et électricité. Connaissance des supports, de leurs matériaux et des pathologies des façades. Connaissance des points singuliers et des traitements associés. Connaissance des modes opératoires utilisés lors des travaux d imperméabilisation des façades. Connaissance des matériaux et de leurs moyens de mise en oeuvre utilisés lors des travaux d imperméabilisation des façades. Connaissance des matériels et de leurs emplois utilisés lors des travaux d imperméabilisation des façades. Connaissance des points de contrôles avant la réception des travaux d imperméabilisation des façades. Installer un chantier de façades. Préparer des supports maçonnés, neufs ou à rénover. Réparer et ragréer des supports maçonnés endommagés. Apprêter des supports en vue de l'application de peinture d imperméabilisation. Appliquer différents produits d imperméabilisation sur des supports apprêtés. Replier un chantier de façade. Travailler en équipe. Travailler en site occupé. Adhérer, lors de ses activités professionnelles, à la mise en place de la démarche RSE adoptée par l entreprise. S équiper des EPI pour réaliser des travaux d imperméabilisations de façades. Respecter la chronologie de réalisation des travaux d imperméabilisation des façades. Appliquer les consignes d utilisations des matériels et des matériaux. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

28 FICHE COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE N 5 Réaliser l étanchéité de supports horizontaux de type balcon Description de la compétence processus de mise en œuvre A partir de consignes, installer le chantier d étanchéité en vue de préparer des supports maçonnés horizontaux, de les réparer et d appliquer des traitements d assainissements et d accrochages. Puis de les ragréer en respectant les pentes d écoulements, de traiter les points singuliers et de maroufler une armature dans une sous couche de renfort avant d appliquer un produit d étanchéité et de poser des bavettes en protection des remontée. L ensemble des travaux est réalisé dans les règles de l art en respectant les prescriptions de mise en œuvre des différents matériaux. A la fin du repliement, l environnement du chantier retrouve son état initial. Contexte(s) professionnel(s) de mise en œuvre Cette compétence s exerce principalement lors des travaux d imperméabilisation des façades, sur les sols des balcons ou des loggias présentant des dégradations plus ou moins importantes. Qu il soit matériel ou humain, le façadier-peintre doit intégrer l environnement du chantier dans ses organisations du travail, car généralement les lieux où il doit œuvrer sont occupés par les résidents. Suivant l éloignement du chantier, le façadier-peintre effectue des déplacements pour la journée la semaine voire plus. Il arrive qu il soit contraint pour des raisons contextuelles ou techniques de mise en oeuvre des peintures, de faire des heures supplémentaires. Il applique des produits en phase aqueuse qui ont la particularité de craindre le gel mais aussi la pluie. Ces aléas du temps occasionnent parfois des périodes plus ou moins longues d intempéries ou des changements temporaires d activités. Pour réaliser ces travaux d étanchéité, le façadier-peintre utilise généralement l échafaudage fixe mis en place pour la rénovation de la façade comme moyen de travail en hauteur dans une zone qu il aura balisée et signalisée. Cependant des contraintes de mise en œuvre ou d absence de moyen de travail en hauteur peuvent l amener à accéder par l intérieur des bâtiments aux supports à traiter. L exercice de cette compétence est physique, les applications sont manuelles et se réalisent principalement en position à genoux. Il implique aussi la manutention des conditionnements de produit d étanchéité ou les rouleaux d armature. Il utilise des produits manufacturés et issus principalement de l industrie chimique qui impliquent de se protéger en portant des EPI adaptés. Sous l autorité d un chef d équipe, il collabore avec d autres ouvriers à l installation du chantier, à la préparation et la réparation des supports maçonnés. Il réalise les apprêts et l étanchéité des parties horizontales. Il est autonome dans la réalisation de ses tâches au cours desquelles sont respectées les préconisations de mise en œuvre des produits industriels, garantes des résultats qualitatifs et productifs attendus. Tout au long de la réalisation du chantier, il est en charge de trier et de stoker correctement ses déchets. Critères de performance Les travaux préparatoires sont réalisés conformes au DTU. Le ragréage de la pente d écoulement est correctement réalisé. Les points singuliers sont correctement traités. La réalisation d un système d étanchéité est conforme au DTU. Le tri des déchets est correctement réalisé. Savoirs, savoir-faire techniques, savoir-faire relationnels, savoir-faire organisationnels Connaissance des caractéristiques de classements des travaux d imperméabilisation. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

29 Connaissance et identification des différents types de fissuration. Connaissance des produits de traitement des fissurations, de leurs utilisations et des moyens des d application. Connaissance des terminologies et des symboles renseignant l étiquetage des produits. Connaissance des moyens de protection du poste de travail et de son environnement. Connaissance des classifications des déchets et de leurs modes de stockage. Connaissance des postures et des moyens de manutention des matériaux et des matériels. Connaissance des moyens d usage et de protections des alimentations en eau et électricité. Connaissance des supports, de leurs matériaux et des pathologies des façades. Connaissance des points singuliers et des traitements associés. Connaissance des modes opératoires utilisés lors des travaux d étanchéité des parties horizontales des façades. Connaissance des matériaux et de leurs moyens de mise en oeuvre utilisés lors des travaux d étanchéité des parties horizontales des façades. Connaissance des matériels et de leurs emplois, utilisés lors des travaux d étanchéité des parties horizontales des façades. Connaissance des points de contrôles avant la réception des travaux d étanchéité des parties horizontales des façades. Installer un chantier de façades. Préparer des supports maçonnés horizontaux. Réparer les supports maçonnés endommagés avant la mise en application de système d'étanchéité liquide. Apprêter des supports en vue de l'application de système d'étanchéité liquide sur des supports préparés et réparés. Appliquer des produits d étanchéité sur des supports horizontaux apprêtés. Replier un chantier de façade. Travailler en équipe. Travailler en site occupé. Adhérer, lors de ses activités professionnelles, à la mise en place de la démarche RSE adoptée par l entreprise. S équiper des EPI pour réaliser des travaux d étanchéité en façades. Respecter la chronologie de réalisation des travaux d étanchéité des balcons ou loggias. Appliquer les consignes d utilisations des matériels et des matériaux. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

30 FICHE COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE N 6 Réaliser une isolation thermique extérieure par collage de panneaux isolants en polystyrène avec en finition un enduit mince organique Description de la compétence processus de mise en œuvre A partir de consignes, installer le chantier d isolation thermique par l extérieur -système calé- en vue de préparer (décapage, lavage, traitements curatifs, rebouchage des fissurations ) voire de réparer des supports maçonnés avant d implanter et de fixer les profilés et les accessoires en traitant les problématiques d étanchéité à l air. Le calepinage est effectué préalablement avant de coller et régler des panneaux isolants en polystyrène en intégrant au droit des ouvertures les renforcements de protection contre le feu (solution P2). L ouverture (ponçage) des panneaux de polystyrène est réalisée avant le chevillage à cœur en périphéries des arêtes et le traitement des points singuliers. En amont de la pose de modénatures, une trame d armature est marouflée dans un sous enduit qui sera surfacé après son séchage. La protection de l ensemble est réalisée avec une peinture d impression et un enduit mince de type organique. L ensemble des travaux est réalisé dans les règles de l art en respectant les prescriptions de mise en œuvre des différents matériaux. A la fin du repliement, l environnement du chantier retrouve son état initial. Contexte(s) professionnel(s) de mise en œuvre Cette compétence est liée à la performance énergétique des bâtiments, elle concerne principalement des façades neuves ou partiellement rénovées après des travaux de décapage, de lavage et de réparation. Qu il soit matériel ou humain, le façadier-peintre doit intégrer l environnement du chantier dans ses organisations du travail, car généralement les bâtiments où il doit œuvrer sont occupés par les résidents. Suivant l éloignement du chantier, le façadier-peintre effectue des déplacements pour la journée la semaine voire plus. Il arrive qu il soit contraint pour raisons contextuelles ou techniques de mise en oeuvre des éléments de l isolation de faire des heures supplémentaires. Il applique des produits qui ont la particularité de craindre le gel mais aussi la pluie, parfois ces aléas du temps occasionnent des périodes plus ou moins longues d intempéries ou des changements temporaires d activités. Pour réaliser ces travaux d isolation, le façadier-peintre utilise des échafaudages fixes dans une zone qu il aura balisée et signalisée. L exercice de cette compétence est physique, elle se réalise principalement debout, les applications sont manuelles, parfois mécaniques et, impliquent la manutention des sacs de mortier colle, des fûts d enduit ou de peinture, des rouleaux d armature et des panneaux d isolants. Il utilise des produits manufacturés et issus principalement de l industrie chimique qui impliquent de se protéger en portant des EPI. Il est amené à débiter des panneaux de polystyrènes et il doit préserver l environnement des déchets occasionnés, pour cela il utilise une guillotine à fil thermique dont il doit se prémunir des risques de brulures encourus. En utilisant une ponceuse/aspirateur lors du ponçage des panneaux en PSE, il évite de disperser des déchets dans la nature et contribue à la protéger. Il utilise un perforateur pour percer des trous et cheviller les panneaux d isolants, cela lui occasionne des nuisances sonores ainsi qu à son environnement. Sous l autorité d un chef d équipe, il collabore avec d autres d ouvriers à l installation du chantier, à la préparation et à la réparation des supports maçonnés, à la mise oeuvre de l intégralité du système d isolation thermique. Il est autonome dans la réalisation de ses tâches au cours desquelles sont respectées les préconisations de mise en œuvre des produits industriels, garantes des résultats qualitatifs et productifs attendus. Les impacts du Grenelle de l environnement, dont la RT 2012 et celles à venir, la labellisation BBC dont l étanchéité à l air est un des critères (CETE mémento n 3), la réglementation incendie dont IT 249, les cahiers CSTB du GS n 7, les avis techniques des industriels, l ensemble des modifications qui y sont liées et l absence de DTU spécifique à l ITE, font que ce qui était valable hier ne l est pas forcement aujourd hui. Cela n est pas sans incidence pour le façadier- peintre qui devra être attentif aux différentes évolutions et mettre à jour ses compétences soit par un travail personnel ou soit par une formation. FP TP REAC 04 03/05/ /05/ /44

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien d'equipement en Electricité Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I - CONTEXTE PROFESSIONNEL : I.1 - Domaine d intervention : Le domaine d intervention est la construction et la réhabilitation. Les ouvrages concernés participent

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation.

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation. REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation

Plus en détail

AGENT D ENTRETIEN DU BÂTIMENT ROME I1203 Vous exercez à l intérieur des bâtiments qu occupe ou qu administre l employeur (copropriété, maisons de retraite, centre de loisirs ). Vous assurez donc des fonctions

Plus en détail

Plus de compétences pour votre avenir

Plus de compétences pour votre avenir AGENT D ENTRETIEN DU BÂTIMENT ROME I1203 L agent d entretien du bâtiment exerce à l intérieur des bâtiments qu occupe ou administre l employeur (copropriété, maisons de retraite, centre de loisirs ). Il

Plus en détail

Référentiel de Certification. UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC. Peintre en bâtiment

Référentiel de Certification. UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC. Peintre en bâtiment Référentiel de Certification UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC Peintre en bâtiment Libellé réduit: PBAT Code titre: TP-00073 Type de document: Guide RC Version: 2 Date de validation:

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Commercial(e) Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Commercial(e) Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Commercial(e) Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5 Contexte

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air.

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air. REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air. Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien supérieur d'études en construction métallique.

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien supérieur d'études en construction métallique. REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien supérieur d'études en construction métallique Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES I - CLASSIFICATION DU DIPLOME ET NIVEAU DE QUALIFICATION Ce diplôme se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. L emploi

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL MENUISIER D'AGENCEMENT. Niveau V

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL MENUISIER D'AGENCEMENT. Niveau V REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL MENUISIER D'AGENCEMENT Niveau V Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5 Contexte

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI PEINTRE EN BATIMENT

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI PEINTRE EN BATIMENT TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI PEINTRE EN BATIMENT Le titre professionnel de : PEINTRE EN BATIMENT1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de trois activités type, comportant les compétences

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Employé(e) Administratif(ve) et d'accueil. Niveau V

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Employé(e) Administratif(ve) et d'accueil. Niveau V REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Employé(e) Administratif(ve) et d'accueil Niveau V Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) en Logistique d'entreposage. Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) en Logistique d'entreposage. Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) en Logistique d'entreposage Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre

Plus en détail

Passeport bâtiment durable (RGE)

Passeport bâtiment durable (RGE) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 10/01/2016. Fiche formation Rénovation énergétique - Mise en oeuvre de systèmes d' ITE avec enduits minces et enduits hydrauliques épais

Plus en détail

Peinture en carrosserie

Peinture en carrosserie AVERTISSEMENT Ce projet de référentiel a reçu un avis favorable de la CPC. Il vous est diffusé sous la forme d un document de travail qui permettra aux équipes d enseignants de préparer sa mise en place

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2009 09 76 0284 Catégorie : B REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Mécanicien(ne) en machines tournantes sous pression (installation

Plus en détail

RÉNOVATION DU REZ DE JARDIN DE L ANCIENNE GENDARMERIE DE CASAGLIONE AGENCE OLLIVIER ARCHITECTES

RÉNOVATION DU REZ DE JARDIN DE L ANCIENNE GENDARMERIE DE CASAGLIONE AGENCE OLLIVIER ARCHITECTES Nota : Les entreprises répondant au présent appel d offres sont tenues d avoir pris connaissance de l intégralité du présent C.C.T.P. 1 SOMMAIRE 8. LOT N 08 PEINTURE NETTOYAGE 8.1. GÉNÉRALITÉS 8.1.1. DESCRIPTION

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION. Ref. 111117

NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION. Ref. 111117 ECHAFAUDAGE ROULANT R300 NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION Ref. 111117 révision du 31/01/2006 Echafaudage R300 P 1/10 Caractéristiques générales Construction: Structure acier, galvanisé Charge admise:

Plus en détail

CAP de Peintre-applicateur de revêtements RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

CAP de Peintre-applicateur de revêtements RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ACTIVITES Fonction : REALISATION TACHES PREPARATION 1 - Prendre connaissance des documents liés à son ouvrage. 2 - Participer à la vérification de la nature des

Plus en détail

Certificat d Aptitude Professionnelle

Certificat d Aptitude Professionnelle Lycée Professionnel Balata Chemin de la Chaumière 97306 CAYENNE Certificat d Aptitude Professionnelle PEINTRE APPLICATEUR DE REVÊTEMENTS LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE Lycée Professionnel Balata Nom

Plus en détail

L ÉCO CONDITIONNALITÉ applicable aux aides du Conseil Général de la Côte-d Or

L ÉCO CONDITIONNALITÉ applicable aux aides du Conseil Général de la Côte-d Or L ÉCO CONDITIONNALITÉ applicable aux aides du Conseil Général de la Côte-d Or Généralités Préambule Dans le cadre de son Schéma Départemental du Développement Durable (S3D), le Conseil Général s est engagé

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 08 Peinture Maîtrise d'ouvrage Société

Plus en détail

CAP Plâtrier-plaquiste

CAP Plâtrier-plaquiste I - CONTEXTE PROFESSIONNEL : I. 1 - Domaine d intervention : Le plâtrier-plaquiste intervient pour la réalisation d ouvrages de plâtrerie sur tous types de chantier et, essentiellement, à l intérieur.

Plus en détail

PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES

PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES SUPPORTS ADMISSIBLES MISE EN ŒUVRE : PRINCIPE DE POSE SUR SUPPORT

Plus en détail

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 MANAGEMENT ET TRAITEMENT DES RISQUES EN ENTREPRISE Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 L INGENIEUR OU RESP. ENVIRONNEMENT I FMG CONSEIL FORMATION I 2015-2016 Maîtriser les normes

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE SAINT REMY SUR AVRE REFECTION DES SANITAIRES DE L'ECOLE PRIMAIRE DE LA VALLEE

MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE SAINT REMY SUR AVRE REFECTION DES SANITAIRES DE L'ECOLE PRIMAIRE DE LA VALLEE MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE SAINT REMY SUR AVRE Rue du Général de Gaulle BP 18-28380 - Saint Rémy sur Avre REFECTION DES SANITAIRES DE L'ECOLE PRIMAIRE DE LA VALLEE rue de l'ancienne 28380 - Saint Rémy sur

Plus en détail

Association ADALEA Ateliers d Insertion 35 rue de Brocéliande - 22000 SAINT-BRIEUC Tél. : 02.96.78.50.01 Fax : 02.96.78.06.39

Association ADALEA Ateliers d Insertion 35 rue de Brocéliande - 22000 SAINT-BRIEUC Tél. : 02.96.78.50.01 Fax : 02.96.78.06.39 FICHE DE POSTE ATELIER rénovation et entretien du patrimoine bâti CIDERAL Descriptif des postes de travail Compétences techniques de base requises Participation à la vérification de la solidité des supports.

Plus en détail

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances SOCOTEC Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances David RETIERE / david.retiere@socotec.fr 31/05/2012 Sommaire

Plus en détail

LABEL BBCA REFERENTIEL DE LABELLISATION DES BATIMENTS

LABEL BBCA REFERENTIEL DE LABELLISATION DES BATIMENTS LABEL BBCA REFERENTIEL DE LABELLISATION DES BATIMENTS NEUFS V2 - EXTRAITS 07/04/2016 OBJET DU DOCUMENT 2 PRINCIPES DU LABEL 2 LES PRINCIPES DE L ANALYSE EN CYCLE DE VIE DES BATIMENTS 4 PERIMETRE DU LABEL

Plus en détail

Rapport de veille 2009-1

Rapport de veille 2009-1 Quai du Pont Canal 5 7110 STREPY-BRACQUEGNIES Rapport de veille 2009-1 LA POLYVALENCE DE LA MAIN D ŒUVRE DANS LES ENTREPRISES DE PEINTURE INDUSTRIELLE CHANTIER En collaboration avec : PLAN GENERAL 1 INTRODUCTION

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Certificat d aptitude professionnelle Métier du pressing 5 DÉFINITION DU SECTEUR D EMPLOI Dans la catégorie des métiers

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ ANALYSE DE L'ACTIVITÉ 1 - EMPLOIS CONCERNES Le CAP se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. 2 GENERALITES : Les entreprises d installation thermique apportent

Plus en détail

EM P LOYÉ AD M I N ISTR AT I F E T D ACCUE I L

EM P LOYÉ AD M I N ISTR AT I F E T D ACCUE I L EM P LOYÉ AD M I N ISTR AT I F E T D ACCUE I L Le titulaire du Titre Professionnel d Employé administratif et d accueil peut exercer des fonctions polyvalentes dans différentes structures, au sein d un

Plus en détail

LA REHABILITATION DE VOTRE RESIDENCE. Cité du Petit Bois CARRIERES SUR SEINE

LA REHABILITATION DE VOTRE RESIDENCE. Cité du Petit Bois CARRIERES SUR SEINE LA REHABILITATION DE VOTRE RESIDENCE Cité du Petit Bois CARRIERES SUR SEINE Introduction Un programme de rénovation débute sur votre résidence. Nous vous présenterons dans ce livret les travaux, les intervenants

Plus en détail

Imperméabilité des façades

Imperméabilité des façades Imperméabilité des façades www.onip.com Onip propose de nombreuses solutions destinées au ravalement des façades. Les gammes de peintures et revêtements Onip destinées au ravalement des maisons ou immeubles

Plus en détail

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois Présentation du process Une révolution dans la construction ossature bois L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche d une solution appropriée. La manière

Plus en détail

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle Depuis le Loi du 17 janvier 2002, le Répertoire national

Plus en détail

Institut national de Recherche et d Études de la Finition. du DTU 59.1. Par Rolland CRESSON

Institut national de Recherche et d Études de la Finition. du DTU 59.1. Par Rolland CRESSON Institut national de Recherche et d Études de la Finition Réactualisation du Formation _06/11/2013 Par Rolland CRESSON I ) POURQUOI UNE VERSION RÉACTUALISÉE DU? Tenir compte des réalités de la Normalisation

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Formateur(trice) Professionnel(le) d'adultes. Niveau III

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Formateur(trice) Professionnel(le) d'adultes. Niveau III REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Formateur(trice) Professionnel(le) d'adultes Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre

Plus en détail

DEUXIEME TRANCHE. DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF : LOT n 4 Doublages - cloisons - plafonds - Peinture - revêtement de façades

DEUXIEME TRANCHE. DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF : LOT n 4 Doublages - cloisons - plafonds - Peinture - revêtement de façades DEUXIEME TRANCHE. DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF : LOT n 4 Doublages - cloisons - plafonds - Peinture - revêtement de façades Adresse des travaux Centre Montée Technique du cimetière Municipal ZI 42330

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Peintre aéronautique (peinture, marquage, traçage, retouches)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Peintre aéronautique (peinture, marquage, traçage, retouches) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 08/10/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Peintre aéronautique (peinture, marquage,

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015 1.Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015 Les présentes Règles Techniques établies par l association Collectif

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières (69552) C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières Travaux de remise en état d'un logement Maître d'ouvrage : Mairie de FEYZIN 18, rue de la mairie 69552 FEYZIN PRESCRIPTIONS TECHNIQUES : PEINTURE

Plus en détail

MISE EN PEINTURE DES CANDÉLABRES EN FONTE CCTP

MISE EN PEINTURE DES CANDÉLABRES EN FONTE CCTP MISE EN PEINTURE DES CANDÉLABRES EN FONTE CCTP CCTP - 1 - SOMMAIRE Article 1 : Article 2 : Article 3 : Article 4 : Article 5 : Article 6 : Article 7 : Consistance des travaux Etat et qualité des candélabres

Plus en détail

Brevet d Etudes Professionnelles. Maintenance des produits et équipements industriels

Brevet d Etudes Professionnelles. Maintenance des produits et équipements industriels Brevet d Etudes Professionnelles Maintenance des produits et équipements industriels SOMMAIRE ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel des activités professionnelles I b. Référentiel de certification

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Conducteur(trice) de ligne de conditionnement des Industries Chimiques : niveau IV* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de production des Industries Chimiques : niveau III* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence est celui

Plus en détail

LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS

LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS OFFRE REGIONALE DE FORMATION BTP LANGUEDOC ROUSSILLON (ORDF BTP LR) LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction,

Plus en détail

CCPQ JOINTOYEUR RAVALEUR DE FAÇADES / JOINTOYEUSE RAVALEUSE DE FACADES. PROFIL DE FORMATION (Art. 45/47)

CCPQ JOINTOYEUR RAVALEUR DE FAÇADES / JOINTOYEUSE RAVALEUSE DE FACADES. PROFIL DE FORMATION (Art. 45/47) CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 3. CONSTRUCTION 3.3. PARACHEVEMENT DU BATIMENT JOINTOYEUR RAVALEUR DE FAÇADES /

Plus en détail

Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART

Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART page 1/26 Ouvrage de base du cours - lire chapitre 3: «Une activité qui a de fortes particularités sans

Plus en détail

- Des échelles d accès au(x) plateau(x), - De contreventements. - Des stabilisateurs (pour éviter que l échafaudage ne se mobilise),

- Des échelles d accès au(x) plateau(x), - De contreventements. - Des stabilisateurs (pour éviter que l échafaudage ne se mobilise), Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l a Dordogne - Infos Prévention n 5 septembre 2006 Infos Prévention SOMMAIRE : Les échafaudages roulants : réglementation et terminologie. Quelques

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Ouvrier du Paysage. Niveau V

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Ouvrier du Paysage. Niveau V REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Ouvrier du Paysage Niveau V Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5 Contexte

Plus en détail

S O M M A I R E. HABITAT DAUPHINOIS - Immeuble de 6 Logements Locatifs 26120 CHABEUIL. Préambule T.C.E. 1 - OBJET DU PRESENT DOCUMENT

S O M M A I R E. HABITAT DAUPHINOIS - Immeuble de 6 Logements Locatifs 26120 CHABEUIL. Préambule T.C.E. 1 - OBJET DU PRESENT DOCUMENT S O M M A I R E 1 - OBJET DU PRESENT DOCUMENT 2 - DOSSIER DʼEXECUTION 3 - ETAT DESCRIPTIF DES TRAVAUX 4 - DEFINITION GENERALE DE LA PRESTATION 5 - NOMENCLATURE DES LOTS 6 - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES

Plus en détail

FICHES TECHNIQUES LASCO FAÇADE. Édition février 2015

FICHES TECHNIQUES LASCO FAÇADE. Édition février 2015 FICHES TECHNIQUES LASCO FAÇADE Édition février 2015 INDEX FICHES TECHNIQUES / FÉV. 2015 LES PEINTURES DE RAVALEMENT #F211 LASCOFOND.A - p. 3 #F212 LASCOFIXE.S - p. 5 #F215 FIXACOAT mat p. 7 #F231 LASCOLITH

Plus en détail

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie A Maçonnerie Réalisation d ouvrages de maçonnerie Préparer une intervention en maçonnerie Protéger les ouvrages existants et identifier les points singuliers (isolants, ) Préparer le site pour l'intervention

Plus en détail

Chauffage, isolation et ventilation écologiques

Chauffage, isolation et ventilation écologiques Chauffage, isolation et ventilation écologiques Paul de haut Deuxième édition 2011 Groupe Eyrolles 2007, 2011 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12998-4 PARTIE 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Lot 4 : Peinture Revêtement de sols

Lot 4 : Peinture Revêtement de sols Marché n 2016-01 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP OBJET DU MARCHE Restauration et mise en accessibilité du presbytère et de La Poste Ville de Wavrin Lot 4 : Peinture Revêtement de sols

Plus en détail

AMENAGEMENT FINITION BATIMENT

AMENAGEMENT FINITION BATIMENT NOM : Prénom : Diplôme préparé : BACCALAUREAT PROFESSIONNEL AMENAGEMENT FINITION BATIMENT Session : 20.. / 20.. Seconde BAC PRO Première BAC PRO Terminale BAC PRO PFMP + Certification PFMP + Evaluation

Plus en détail

PR-562 30 mai 2007. Mesdames et Messieurs les conseillers, Préambule, exposé des motifs

PR-562 30 mai 2007. Mesdames et Messieurs les conseillers, Préambule, exposé des motifs PR-562 30 mai 2007 Proposition du Conseil administratif du 30 mai 2007 en vue de l'ouverture d'un crédit de 2 813 000 francs destiné à la rénovation des façades des immeubles situés rue Louis-Favre N os

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 1 : ELECTRICITE (CCTP) Accord-cadre concernant les

Plus en détail

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg Toitures Fiche technique Édition 03.2011 Identificatie no. 02 09 45 05 100 0 000006 Version no. 4 Sarnavap 500E Pare-vapeur Description de produit Sarnavap 500E est un pare-vapeur sans trame à base de

Plus en détail

C.C.T.P Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot N 8 Peinture - Nettoyage

C.C.T.P Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot N 8 Peinture - Nettoyage _ MARCHE DE TRAVAUX Construction d une Maison Assistante Maternelle et Accueil Loisirs Sans Hébergement 84160 PUYVERT C.C.T.P Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot N 8 Peinture - Nettoyage Maître

Plus en détail

Fiche technique. Portes intérieures

Fiche technique. Portes intérieures Fiche technique Portes intérieures 2 5 6 8 Connaître Fonctions des portes intérieures Composition des portes intérieures Type de portes intérieures Matériaux utilisés Performances des menuiseries Regarder

Plus en détail

NON FRIABLE. Présentant des risques particuliers. Encadrement de chantier. Encadrement technique

NON FRIABLE. Présentant des risques particuliers. Encadrement de chantier. Encadrement technique Rédacteur : Vérificateur : Approbateur : Document créé le Document modifié le Document édité le 9 juin 2011 2011 Réf. document : XXX XXX XXX Version : 00 Document entreprise CALENDRIER DES FORMATIONS Sous-section

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 2 : PLOMBERIE- SANITAIRE (CCTP) Accord-cadre concernant

Plus en détail

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Démarches à suivre en vue de L'habilitation des personnes en électricité Table

Plus en détail

GRILLE DE SUIVI DE CHANTIER [D3]

GRILLE DE SUIVI DE CHANTIER [D3] ANAH - DREIF - Étude d'évaluation des chantiers de traitement des peintures au plomb Direction Régionale de l'équipement Ile de France Fiche de présentation d outil GRILLE DE SUIVI DE CHANTIER [D3] 1.

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 7 PEINTURE NETTOYAGE MAITRE

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chaudronnier(ère) polyvalent I OBJECTIF

Plus en détail

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries»

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» 1/10 POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C4.5: Conduire les opérations de pose sur chantier.

Plus en détail

Dispositifs d ancrage pour les équipements de protection individuelle contre les chutes de hauteur

Dispositifs d ancrage pour les équipements de protection individuelle contre les chutes de hauteur RECOMMANDATION R424 Recommandation adoptée par le Comité technique national des industries de la métallurgie le 16 mai 2006. CNAMTS (Caisse nationale de l assurance maladie des travailleurs salariés) Direction

Plus en détail

3. CONSTRUCTION 3.3. PARACHEVEMENT

3. CONSTRUCTION 3.3. PARACHEVEMENT CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 3. CONSTRUCTION 3.3. PARACHEVEMENT 3.3.4. CARRELEUR / CARRELEUSE PROFIL DE

Plus en détail

Lot n 5 PEINTURE - REVETEMENTS MURAUX -

Lot n 5 PEINTURE - REVETEMENTS MURAUX - 39 - Lot n 5 PEINTURE - REVETEMENTS MURAUX - 0 - GENERALITES 1 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 40-5.0 - GENERALITES 5.0.1 : DOCUMENTS DE REFERENCE Les principaux documents officiels de référence applicables

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Remplacement d une chaudière dans le bâtiment n 4 du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST PROCEDURE ADAPTEE (Articles 26.2 et 28 du code

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques mi ni s t èr e Éducati on nat i on al e REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SERVICE DES FORMATIONS SOUS DIRECTION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Ouvrier/ouvrière de l'étanchéité et de l'isolation (42124 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Etancheur..................................................

Plus en détail

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR MEZIERES CTM CCTP LOT N 05 RAVALEMENT-ISOLATION EXTERIEURE Page 05-1 RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR PRESCRIPTIONS GENERALES... 2 DOCUMENTS DE REFERENCE... 2 EMPLOI DE MATERIAUX ET PROCEDES TRADITIONNELS...

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS ET À LA CRÉATION D UNE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE

ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS ET À LA CRÉATION D UNE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 2 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS

Plus en détail

Fiche technique. Description du produit. Fabricant. Désignation du produit. Guide de démarrage rapide LONGLIFE

Fiche technique. Description du produit. Fabricant. Désignation du produit. Guide de démarrage rapide LONGLIFE Description du produit Fabricant Architects Paper Une marque d A.S. Création Tapeten AG Südstr. 47 51645 Gummersbach www.architects-paper.com Désignation du produit LONGLIFE Guide de démarrage rapide -

Plus en détail

RESIDENCE LES BRUYERES

RESIDENCE LES BRUYERES MAITRE D'OUVRAGE : SOLLAR (Groupe Logement français) 28 Rue Garibaldi BP 6064 69 412 LYON cedex Tel : 04 72 82 39 41 Fax : 04 78 93 83 13 Construction de 14 logements cœur de village RESIDENCE LES BRUYERES

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_222

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_222 PAGE 1/14 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature des établissements classés : N 222 Installations de lavage de voitures,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. CQP «Poseur de canalisations» Option Assainissement

DOSSIER DE CANDIDATURE. CQP «Poseur de canalisations» Option Assainissement DOSSIER DE CANDIDATURE CQP «Poseur de canalisations» Option Assainissement CQP Poseur de canalisations option Assainissement Dossier de candidature - Indice 0 Page 1 SOMMAIRE Fiche de définition du CQP

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

Référentiels métiers de l'éclairage

Référentiels métiers de l'éclairage Référentiels métiers de l'éclairage S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Garant du bon déroulement technique de l éclairage d un spectacle ou d un événement, c est un technicien

Plus en détail

Aide-mémoire à l attention des Maîtres d Ouvrages et Maîtres d Oeuvre pour l établissement d un CCTP - DÉMOLITION

Aide-mémoire à l attention des Maîtres d Ouvrages et Maîtres d Oeuvre pour l établissement d un CCTP - DÉMOLITION Aide-mémoire à l attention des Maîtres d Ouvrages et Maîtres d Oeuvre pour l établissement d un CCTP - DÉMOLITION ou ce qu il est indispensable d appréhender pour curer, déconstruire ou démolir en toute

Plus en détail

Unités constitutives du diplôme (annexe IIa)

Unités constitutives du diplôme (annexe IIa) Unités constitutives du diplôme (annexe IIa) Unités professionnelles (U11, U2, U31, U32, U33) La définition du contenu des unités du diplôme a pour but de préciser, pour chacune d elles, quelles tâches

Plus en détail

Concilier économie d énergie & bâti ancien

Concilier économie d énergie & bâti ancien Concilier économie d énergie & bâti ancien Contact: Arthur Goubet Ingénieur 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr - web : www.tribu-energie.fr

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG

DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG CONTEXTE Par rapport à la formation d éco conseiller La mise en situation professionnelle dans le cadre de

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE DE MUSIQUE. Marché N 15.

VILLE DE FEYZIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE DE MUSIQUE. Marché N 15. VILLE DE FEYZIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE DE MUSIQUE Marché N 15.018T Lot unique : Peinture SOMMAIRE 1 - GENERALITES 1.1 Objet du marché

Plus en détail

Textoflex. Revêtement de façade de classe D3, I1

Textoflex. Revêtement de façade de classe D3, I1 Textoflex Revêtement de façade de classe D3, I1 TEXTOFLEX La Polyvalence simple et efficace Textoflex est un Revêtement SemiEpais qui répond à la fois aux exigences des revêtements de Décoration de classe

Plus en détail

Commune de Saint Antonin de Lacalm

Commune de Saint Antonin de Lacalm AMENAGEMENT D'UNE MAIRIE PROGRAMME Commune de Saint Antonin de Lacalm - Le Bourg - 81120 SAINT ANTONIN DE LACALM Tél : 05 63 55 55 78 - Fax : 05 63 55 69 47 - Courriel : mairie.stantonindelacalm@e-kiwi.fr

Plus en détail

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons

Plus en détail

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations Synthèse des orientations Sommaire Introduction Quelques définitions Les principes généraux Les exigences de moyens Les modalités d application La pathologie émergente Conclusion Sommaire Introduction

Plus en détail

Manuel d utilisation des vidéos Conclips. statut 08.04.2015, révision 01

Manuel d utilisation des vidéos Conclips. statut 08.04.2015, révision 01 Manuel d utilisation des vidéos Conclips statut 08.04.2015, révision 01 Table des matières : 1. Introduction 3 1.1. Concernant le nom 3 1.2. Le projet 3 1.3. Avantages 4 1.4. Éléments innovant 5 2. Pédagogie

Plus en détail

Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur Christian Lucas 02.98.84.18.03 christian.lucas@mairie-guipavas.fr

Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur Christian Lucas 02.98.84.18.03 christian.lucas@mairie-guipavas.fr VILLE DE GUIPAVAS SERVICES TECHNIQUES LOT 1 : REFECTION DES PEINTURES INTERIEURES Tranche ferme 2011 A) Ecole Jacques Prévert Maternelle 8 rue de Kerjaouen, 29 490 Guipavas B) Logement Jacques Prévert

Plus en détail

C. C. T. P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Lot n 2 ETANCHEITE HABITAT DAUPHINOIS

C. C. T. P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Lot n 2 ETANCHEITE HABITAT DAUPHINOIS HABITAT DAUPHINOIS 20, rue Balzac 26000 VALENCE Construction d un immeuble de 12 logements en accession et de 2 locaux commerciaux en rez-de-chaussée Résidence «Cœur de ville» Place Rambaud 26140 ANNEYRON

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT 2 : COUVERTURE ÉTANCHÉITÉ CCTP LOT2 COUVERTURE / ETANCHEITE - page 1 LOT 2 COUVERTURE / ETANCHEITE ARTICLE 1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 3 2.01 Réfection

Plus en détail