Maître Christophe LENOIR loco Maître Roland FORESTINI - pour la requérante. Maître Nicolas BERCHEM loco Maître Dominique LEONARD - pour l Etat Belge

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maître Christophe LENOIR loco Maître Roland FORESTINI - pour la requérante. Maître Nicolas BERCHEM loco Maître Dominique LEONARD - pour l Etat Belge"

Transcription

1 Tribunal de Ière Instance de Bruxelles Jugement du 5 novembre Rôle n 2000/11722/A Exercice d'imposition 1994 Note : Ou de l imputation d un remboursement d impôts sur une dette d impôts contestée en application, selon l administration, de l article 166, 2 & 3 de l Arrêté Royal d exécution CIR 1992 Arrêt Avocats: Maître Christophe LENOIR loco Maître Roland FORESTINI - pour la requérante Maître Nicolas BERCHEM loco Maître Dominique LEONARD - pour l Etat Belge I. Objet et recevabilité de la demande Aux termes de la citation introductive d instance, la demanderesse invitait le tribunal à condamner le défendeur au paiement d une somme de 5.592,40 euros ( anciens francs), " augmentée des intérêts moratoires calculés en application des dispositions de l article 418 du CIR/1992 ou, subsidiairement, majorée des intérêts moratoires calculés au taux légal à dater de l enrôlement qui a constaté la dette (du défendeur) à (son) égard (...) ", ainsi qu à le condamner aux dépens de l instance, en ce compris l indemnité de procédure. Elle sollicitait également le bénéfice de l exécution par provision du jugement à intervenir, nonobstant tous recours et sans caution et nonobstant toute offre de consignation avec affectation spéciale. La demanderesse a étendu sa demande par voie de conclusions en portant la somme en principal au paiement de laquelle le défendeur devrait être condamné, de 5.592,40 euros à ,51 euros, compte tenu du fait que le remboursement d impôt annoncé pour l exercice d imposition 2001, de 7.451,11 euros, avait été imputé depuis lors par le receveur - comme celui annoncé pour l exercice d imposition sur la cotisation à l impôt des sociétés de l exercice d imposition 1994, qui fait l objet d un litige encore toujours pendant devant la cour d appel de Bruxelles (secondes conclusions additionnelles, du 19 juin 2002).

2 Enfin, dans ses quatrièmes conclusions additionnelles, du 2 janvier 2004, la demanderesse a déclaré renoncer à sa demande relative à l octroi d intérêts moratoires et ne plus solliciter que la condamnation du défendeur au paiement de la somme en principal de ,51 euros. Il lui en sera donné acte, étant entendu que cette renonciation a exclusivement été formulée dans la perspective de l issue du litige pendant devant la cour d appel de Bruxelles, qui, selon la demanderesse, devrait impliquer - en cas d issue favorable - l octroi d intérêts moratoires pour la période de l imputation ou - en cas d issue défavorable - l économie des intérêts de retard pour la même période (conclusions précitées, pp. 4 et 6). Régulièrement introduite par voie de citation et étendue par voie de conclusions sans opposition du défendeur, la demande ainsi circonscrite pourra être déclarée recevable sans qu il y ait lieu de déplorer l absence de recours administratif préalable, un tel recours n ayant pas été organisé par ou en vertu de la loi en matière de recouvrement de l impôt des sociétés. Certes, il convient par ailleurs de respecter au sein du tribunal de céans les compétences particulières reconnues au juge des saisies par l article 1395 du Code judiciaire. L incident relatif à une éventuelle redistribution de la présente cause conformément à l article 88, 2, du même Code n a toutefois pas été soulevé avant tout autre moyen, par l une des parties, ni d office à l ouverture des débats. La présente chambre du tribunal est donc bien appelée à connaître sans restrictions de la contestation dont les parties l ont saisie. II. Discussion Les faits de la cause ne font l objet d aucune contestation entre parties. La contestation soumise au tribunal trouve exclusivement sa source dans l article 166 de l arrêté royal d exécution du CIR 92 et dans l application que le receveur a cru pouvoir en faire en vue d assurer le recouvrement de la cotisation à l impôt des sociétés de l exercice d imposition 1994, d un montant de ,32 euros ( anciens francs), établie d office à charge de la demanderesse en mars 1995, sous l article du rôle de la commune de Saint-Gilles. Alors que l article 166, paragraphe 1er, de l arrêté royal d exécution du CIR 92 exclut l application des dispositions du Code civil relatives à la compensation à la matière des impôts directs, les paragraphes suivants disposent : " 2. Toute somme à restituer ou à payer à un redevable dans le cadre de l application des dispositions légales en matière d impôts sur les

3 revenus (...) peut être affectée sans formalités par le receveur des contributions directes à l apurement, conformément à l article 143, des précomptes, des impôts et des taxes y assimilées, en principal, additionnels et accroissements, des intérêts et des frais dus par ce redevable ". " 3. En cas de réclamation, de demande de dégrèvement visée à l article 376 du Code des impôts sur les revenus 1992 ou d action en justice et dans la mesure où il ne s agit pas d une dette certaine et liquide dans le sens de l article 410 du Code des impôts sur les revenus 1992, l affectation prévue par le 2 s opère au titre de mesure conservatoire dans le sens de l article 409 du même Code ". En la présente cause, la demanderesse a introduit plusieurs réclamations contre la cotisation de l exercice d imposition 1994, qui ont fait l objet de décisions directoriales défavorables, lesquelles ont donné lieu à des recours en appel, actuellement pendants devant la cour d appel de Bruxelles. Il n est pas contesté que la quotité incontestablement due de cette cotisation a toujours été nulle, ainsi que le précisait notamment l inspecteur instruisant la première réclamation de la demanderesse, du 14 janvier 1996, dans un document du 26 février 1996 : " j ai prescrit (au receveur) de ne poursuivre PROVISOIREMENT que le recouvrement des sommes ci-après indiquées ", fixées à " 0 " (...) " conformément à l article 410 du Code des impôts sur les revenus 1992, eu égard à l impôt définitivement établi à (la charge de la demanderesse) pour l exercice d imposition 1993 " (pièce 6 de la demanderesse). Il n est pas davantage contesté qu en dépit de l absence de tout incontestablement dû du chef de la cotisation de l exercice d imposition 1994, le receveur a affecté à l apurement de ladite cotisation, le produit du remboursement d autres impôts, en faisant référence à cet effet aux articles 409 et 410 du CIR 92 et à l article 166 de l arrêté royal d exécution (pièces 3 à 5, 9 et 10 de la demanderesse). C est ainsi que le receveur a imputé sur la cotisation contestée de l exercice d imposition 1994, une somme de 5.592,40 euros ( anciens francs) provenant du remboursement de la cotisation à l impôt des sociétés de l exercice d imposition 1999 (art ) et une somme de 7.451,11 euros provenant de la cotisation de l exercice d imposition 2001 (art ). Les formulaires n 247 D adressés à la demanderesse le 19 juin 2000 pour la première imputation (pièce 4 de la demanderesse) et le 4 juin 2002 pour la seconde (pièce 10) font chacune état de ce que le "

4 dégrèvement (concerné) (...) a servi (...) au paiement de l imposition " de l exercice 1994 et annoncent l envoi d un " avis d imputation valant quittance " pour chaque somme imputée. Quant à l avis d imputation relatif à la somme de 5.592,40 euros ( anciens francs), seul produit, il comporte un renvoi à l article 166 de l arrêté royal d exécution du CIR 92 et précise qu il " sert de preuve de paiement du montant repris en case 6 " (" BEF " ou " EUR 5.592,40 "). On peut également y lire que le document en question " est donc essentiel pour permettre d établir par la suite que la dette est acquittée en tout ou en partie, même si cette dernière est contestée " (pièce 5). En dépit des termes ainsi utilisés, le défendeur soutient, en termes de conclusions, que si paiement il y a eu, celui-ci n aurait alors, tout au plus, que la valeur d un paiement sous la condition suspensive de la " reconnaissance définitive de la créance fiscale contestée ", créance à l apurement de laquelle les imputations litigieuses étaient censées contribuer, et qu à ce titre, un tel paiement serait conforme à l article 166, 3, de l arrêté royal d exécution. De l avis du défendeur, cette disposition réglementaire aurait en effet conçu, sous le couvert d un système d affectation de sommes, " une mesure conservatoire d un genre nouveau, proche de la saisie-arrêt conservatoire sur soi-même, mais s associant les effets du cantonnement sur exécution provisoire prévu à l article 1404 CJ " (conclusions de synthèse, p. 7). La demanderesse objecte toutefois à bon droit qu en qualifiant de " mesure conservatoire dans le sens de l article 409 " du CIR 92, l affectation effectuée par le receveur, l article 166, 3, de l arrêté royal d exécution n en modifie pas les effets et qu une telle affectation conduit bien à imposer au contribuable, au mépris de l article 410 du CIR 92, le paiement d un impôt contesté. L affectation à l apurement d un impôt resté impayé constitue en effet un mode de paiement dudit impôt, comme cela ressort de l article 143 du même arrêté royal, auquel l article 166, 3, renvoie de par la référence faite à l article 166, 2 (Cass., 10 février 1994, Pas., I, n 74). En ce qu il autorise le receveur à imposer ce mode de paiement au contribuable en toutes circonstances, sans formalités, l article 166, 3, méconnaît ouvertement l article 410 du CIR 92, qui interdit le recouvrement par toutes voies d exécution d une créance d impôt contestée dans la mesure où cette créance est réputée, en vertu de la même disposition, ne pas être certaine et liquide. En conférant au Trésor le droit de se faire payer d autorité, à la faveur d un double paiement abrégé - à l instar de la compensation en droit civil -, une créance d impôt contestée, le Roi a donc manifestement excédé les limites des pouvoirs qu Il tirait de

5 l article 300 du CIR 92, lequel se bornait à lui confier le soin de déterminer le mode à suivre pour les paiements, les quittances et les poursuites, dans le respect des dispositions du CIR 92 et, notamment, de l article 410 (voy. dans le même sens, J. KIRKPATRICK, note d observations sous Bruxelles, 22 février 2001, J.D.F., 2002, pp. 214 et suiv.; du même auteur, " La compensation entre les dettes d impôts et les créances de restitution d impôts de même nature ", in Mélanges P. VAN OMMMESLAGHE, Bruylant, 2000, pp. 157 et suiv., spéc. n 9). Ce serait ignorer l essence même du mécanisme institué, sans formalités, par l article 166 de l arrêté royal d exécution que de vouloir le comparer - pour tenter d en justifier la légalité - à une saisie-arrêt conservatoire sur soi-même comme prévu, en matière de TVA, par l arrêté royal n 4, pris en exécution de l article 76 du Code de la TVA. Le contenu des formulaires n 247 D et de l avis d imputation dont question ci-dessus confirme, pour autant que de besoin, que loin d être une mesure destinée à garantir le recouvrement ultérieur de l imposition contestée, l affectation mise en oeuvre par le receveur dans le cadre de l article 166 constituait bien, à part entière, un mode d apurement de la cotisation de l exercice d imposition 1994, restée jusque-là impayée. ** ** ** PAR CES MOTIFS, LE TRIBUNAL, siégeant en premier ressort, Statuant contradictoirement, Vu la loi du 15 juin 1935 sur l emploi des langues en matière judiciaire; Donne acte à la demanderesse de ce qu elle a renoncé à solliciter du tribunal de céans le paiement d intérêts moratoires sur la somme en principal, de ,51 euros, dont elle réclame le remboursement, eu égard au litige encore toujours pendant devant la cour d appel de Bruxelles en ce qui concerne la cotisation à l impôt des sociétés de l exercice d imposition 1994 (art ); Reçoit la demande pour le surplus et la déclare fondée; Condamne en conséquence le défendeur à rembourser à la demanderesse la somme totale de ,51 euros, illégalement affectée à l apurement de la cotisation précitée à l impôt des sociétés de l exercice d imposition 1994;

6 Condamne le défendeur aux dépens de l instance Tribunal: Mme S. GEUBEL, juge unique Note: je mets en gras

Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 7 février 2007 - Rôle n 2005/6797/A -

Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 7 février 2007 - Rôle n 2005/6797/A - Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 7 février 2007 - Rôle n 2005/6797/A - Exercices d'imposition 1998 et 1999 Domicile fiscal exorbitant du droit commun et RDT Arrêt Avocats: Maître

Plus en détail

Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 8 novembre 2006

Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 8 novembre 2006 Tribunal de première instance de Bruxelles - Jugement du 8 novembre 2006 Exercices d'imposition 1998 à 2002 Arrêt Avocats: Maître Nathalie Hollasky, loco Maître Gérard van den Berg - pour les requérants

Plus en détail

Numéro du rôle : 3650. Arrêt n 20/2006 du 1er février 2006 A R R E T

Numéro du rôle : 3650. Arrêt n 20/2006 du 1er février 2006 A R R E T Numéro du rôle : 3650 Arrêt n 20/2006 du 1er février 2006 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 49 de la loi-programme du 9 juillet 2004 (interruption de la prescription en

Plus en détail

Tribunal de Ière Instance de Bruxelles

Tribunal de Ière Instance de Bruxelles Tribunal de Ière Instance de Bruxelles Jugement du 17 novembre 2004 - Rôle n 2001/15288/A Exercice d'imposition 1992 Arrêt Avocats: Maître Benoît Philippart de Foy - pour la requérante I. Objet et recevabilité

Plus en détail

Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer

Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer Par Michelle POESS, étudiante en droit et Karl H. BELTZ,

Plus en détail

Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002. Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes

Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002. Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes Tribunal de première instance de Bruxelles Jugement du 8 juin 2005 Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002 Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes Arrêt

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 295358 Mentionné dans les tables du recueil Lebon 3ème et 8ème sous-sections réunies M. Martin, président Mme Anne Egerszegi, rapporteur M. Glaser Emmanuel, commissaire du gouvernement

Plus en détail

tous deux comparants par la SELARL DUMONS & Associés, Société d avocats au barreau de NOUMEA,

tous deux comparants par la SELARL DUMONS & Associés, Société d avocats au barreau de NOUMEA, TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 04/00282 Présidente : Mme LE TAILLANTER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Corinne LEROUX Jugement du 21 Juillet 2006 PARTIES EN CAUSE : DEMANDEURS

Plus en détail

Cour d'appel de Bruxelles - Arrêt du 8 novembre 2006 -

Cour d'appel de Bruxelles - Arrêt du 8 novembre 2006 - Cour d'appel de Bruxelles - Arrêt du 8 novembre 2006 - Rôle n 1997/FR/345 - Exercices d'imposition 1993 et 1994 Arrêt Avocats: Maître André Bailleux - pour les requérants Maître Olivier Slusny - pour l

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1675/19, 2, du Code judiciaire, posée par le Tribunal du travail de Bruxelles.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 1675/19, 2, du Code judiciaire, posée par le Tribunal du travail de Bruxelles. Numéro du rôle : 5046 Arrêt n 143/2011 du 22 septembre 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 1675/19, 2, du Code judiciaire, posée par le Tribunal du travail de Bruxelles.

Plus en détail

Conférence du 12 juin 2013 Organisée par Charles Félix Felix & Felix Expert comptable et Conseil fiscal SPRL

Conférence du 12 juin 2013 Organisée par Charles Félix Felix & Felix Expert comptable et Conseil fiscal SPRL DETTES D IMPOTS DETTES TVA LA POSSIBILITE DE SURSEOIR INDEFINIMENT Conférence du 12 juin 2013 Organisée par Charles Félix Felix & Felix Expert comptable et Conseil fiscal SPRL PLAN DE LA CONFERENCE 1.

Plus en détail

Numéro du rôle : 2013. Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T

Numéro du rôle : 2013. Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T Numéro du rôle : 2013 Arrêt n 156/2001 du 4 décembre 2001 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 73 de la loi du 8 août 1997 sur les faillites, posée par le Tribunal de commerce

Plus en détail

Tribunal de Grande Instance de Paris, Jugement du 4 février 2003

Tribunal de Grande Instance de Paris, Jugement du 4 février 2003 Tribunal de Grande Instance de Paris, Jugement du 4 février 2003 Association Familles de France / Sa Père-Noël.fr, Sa Voyage Père-Noël.fr contrat - commerce électronique - vente en ligne - clause abusive

Plus en détail

M. Gridel (conseiller doyen faisant fonction de président), président

M. Gridel (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 20 mars 2014 N de pourvoi: 12-26518 ECLI:FR:CCASS:2014:C100333 Publié au bulletin M. Gridel (conseiller doyen faisant fonction de président), président

Plus en détail

13 Madame S a formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt devant le Högsta domstolen (cour suprême).

13 Madame S a formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt devant le Högsta domstolen (cour suprême). Isabelle Chaumont Avocate Au Barreau de Lyon Lettre d actualité Mars 2008 DROIT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE DROIT DE LA CONSOMMATION DROIT BANCAIRE RECOUVREMENT DE CREANCES CIVILES ET COMMERCIALES PROCEDURES

Plus en détail

N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Président : M. THIOLET AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 4 Juin 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 2277bis du Code civil, posée par le Juge de paix du premier canton de Charleroi.

A R R E T. En cause : la question préjudicielle relative à l article 2277bis du Code civil, posée par le Juge de paix du premier canton de Charleroi. Numéro du rôle : 4920 Arrêt n 51/2011 du 6 avril 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 2277bis du Code civil, posée par le Juge de paix du premier canton de Charleroi.

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/10/44 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

Numéro du rôle : 3897. Arrêt n 183/2006 du 29 novembre 2006 A R R E T

Numéro du rôle : 3897. Arrêt n 183/2006 du 29 novembre 2006 A R R E T Numéro du rôle : 3897 Arrêt n 183/2006 du 29 novembre 2006 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative aux articles 184, 185, 191, 192 et 261 du Code des sociétés, posée par la Cour d appel

Plus en détail

Numéro du rôle : 5548. Arrêt n 153/2013 du 13 novembre 2013 A R R E T

Numéro du rôle : 5548. Arrêt n 153/2013 du 13 novembre 2013 A R R E T Numéro du rôle : 5548 Arrêt n 153/2013 du 13 novembre 2013 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 66 du Code des impôts sur les revenus 1992, posée par le Tribunal de première

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant : Le : 13/05/2011 Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 9 mars 2010 N de pourvoi: 08-16752 Publié au bulletin Rejet Mme Favre, président M. Sémériva, conseiller apporteur M. Lacan, avocat

Plus en détail

Exemples de médiation en matière de fiscalité professionnelle

Exemples de médiation en matière de fiscalité professionnelle Exemples de médiation en matière de fiscalité professionnelle Réexamen d une demande de remboursement d un crédit de TVA formulée par une entreprise allemande dans le cadre d opérations intracommunautaires.

Plus en détail

injonction faite à l'université Lille III d'intégrer une étudiante dans l'un des trois masters 2

injonction faite à l'université Lille III d'intégrer une étudiante dans l'un des trois masters 2 injonction faite à l'université Lille III d'intégrer une étudiante dans l'un des trois masters 2 Article juridique publié le 13/11/2015, vu 899 fois, Auteur : SCP Arents-Trennec avocats TRIBUNAL ADMINISTRATIF

Plus en détail

Numéro du rôle : 5420. Arrêt n 89/2013 du 13 juin 2013 A R R E T

Numéro du rôle : 5420. Arrêt n 89/2013 du 13 juin 2013 A R R E T Numéro du rôle : 5420 Arrêt n 89/2013 du 13 juin 2013 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 124 de la loi-programme (I) du 27 décembre 2006 (délai de recours contre certaines

Plus en détail

Numéros du rôle : 3824 et 3936. Arrêt n 161/2006 du 8 novembre 2006 A R R E T

Numéros du rôle : 3824 et 3936. Arrêt n 161/2006 du 8 novembre 2006 A R R E T Numéros du rôle : 3824 et 3936 Arrêt n 161/2006 du 8 novembre 2006 A R R E T En cause : les questions préjudicielles relatives à l article 306 du Code civil, posées par la Cour d appel de Liège et la Cour

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 4 FEVRIER 2010 C.08.0596.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.08.0596.N PROCUREUR GENERAL PRES LA COUR D'APPEL D ANVERS, contre ZAZA RETAIL bv, société de droit néerlandais. I. La procédure devant

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/59 NOTE COMMUNE N 37/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/59 NOTE COMMUNE N 37/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/06/16 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/59 NOTE COMMUNE N 37/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

Numéro du rôle : 4024. Arrêt n 42/2007 du 15 mars 2007 A R R E T

Numéro du rôle : 4024. Arrêt n 42/2007 du 15 mars 2007 A R R E T Numéro du rôle : 4024 Arrêt n 42/2007 du 15 mars 2007 A R R E T En cause : le recours en annulation de l article 102 de la loi du 23 décembre 2005 relative au pacte de solidarité entre les générations,

Plus en détail

Les personnes résidant à l étranger qui ne sont pas affiliées à la sécurité sociale française sont désormais en droit de réclamer le remboursement :

Les personnes résidant à l étranger qui ne sont pas affiliées à la sécurité sociale française sont désormais en droit de réclamer le remboursement : Contributions sociales sur les revenus du patrimoine: le Conseil d'état ouvre la voie au remboursement d Comme on pouvait s y attendre, le Conseil d État a jugé illégal l assujettissement aux prélèvements

Plus en détail

Numéro du rôle : 2539. Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T

Numéro du rôle : 2539. Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T Numéro du rôle : 2539 Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant les articles 81, alinéas 4 et 8, et 104, alinéas 3 et 7, du Code judiciaire, posée par

Plus en détail

Numéro du rôle : 2669. Arrêt n 68/2004 du 5 mai 2004 A R R E T

Numéro du rôle : 2669. Arrêt n 68/2004 du 5 mai 2004 A R R E T Numéro du rôle : 2669 Arrêt n 68/2004 du 5 mai 2004 A R R E T En cause : le recours en annulation des articles 23 à 29 de la loi du 4 septembre 2002 modifiant la loi du 8 août 1997 sur les faillites, le

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Douai N 10DA01327 Inédit au recueil Lebon 2e chambre - formation à 3 M. Mortelecq, président Mme Perrine Hamon, rapporteur M. Minne, rapporteur public COIN, avocat(s) lecture

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 09MA02599 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre-formation à 3 Mme FELMY, président M. Dominique REINHORN, rapporteur M. GUIDAL, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

CONDITIONS SPÉCIALES

CONDITIONS SPÉCIALES ASSURANCE-CRÉDIT POLICE INDIVIDUELLE D ASSURANCE-CRÉDIT CONDITIONS SPÉCIALES EXPORTATEURS Garantie d un engagement de caution de soumission - DGP 505 A - SOMMAIRE Article 1 Faits générateurs de sinistre

Plus en détail

Commentaire Décision n 2012-298 QPC du 28 mars 2013 I. Les dispositions contestées A Historique et contexte

Commentaire Décision n 2012-298 QPC du 28 mars 2013 I. Les dispositions contestées A Historique et contexte Commentaire Décision n 2012-298 QPC du 28 mars 2013 SARL Majestic Champagne (Taxe additionnelle à la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises Modalités de recouvrement) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

ARTICLES DE LOI RELATIFS AUX SANCTIONS ENCOURUES EN CAS DE RETARD OU DE NON-INTRODUCTION DE DOCUMENTS

ARTICLES DE LOI RELATIFS AUX SANCTIONS ENCOURUES EN CAS DE RETARD OU DE NON-INTRODUCTION DE DOCUMENTS ARTICLES DE LOI RELATIFS AUX SANCTIONS ENCOURUES EN CAS DE RETARD OU DE NON-INTRODUCTION DE DOCUMENTS Le présent document a été conçu dans le but de pouvoir retrouver facilement les articles de loi nécessaires

Plus en détail

La société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime demandent à la

La société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime demandent à la ld COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE LYON N 12LY00100 ------------------ Société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime M. Bourrachot Président M. Segado Rapporteur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM

Plus en détail

Les parties ayant été régulièrement averties du jour de l audience ; Après avoir entendu au cours de l audience publique du 24 novembre 2009 :

Les parties ayant été régulièrement averties du jour de l audience ; Après avoir entendu au cours de l audience publique du 24 novembre 2009 : Cour Administrative d Appel de Bordeaux 6 ème chambre (formation à 3) 22 décembre 2009 Rejet Sources : - http://www.legifrance.gouv.fr Références au greffe : - Pourvoi n 08BX02277 Références de publication

Plus en détail

TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN GUIDE DES PROCEDURES DEVANT LE TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN. 1.1. Modes de saisine communs à tous les tribunaux

TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN GUIDE DES PROCEDURES DEVANT LE TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN. 1.1. Modes de saisine communs à tous les tribunaux TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN GUIDE DES PROCEDURES DEVANT LE TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN I. MODES DE SAISINE 1.1. Modes de saisine communs à tous les tribunaux 1.1.1. Assignation (articles 33 et S

Plus en détail

SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Fabiani et Luc-Thaler, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Fabiani et Luc-Thaler, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 09/12/2014 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 26 novembre 2014 N de pourvoi: 13-23033 ECLI:FR:CCASS:2014:C101394 Non publié au bulletin Cassation partielle Mme Batut (président),

Plus en détail

CHAMP D APPLICATION Concerne :

CHAMP D APPLICATION Concerne : NOUVELLE PROCÉDURE SIMPLIFIÉE DE RECOUVREMENT DES CRÉANCES B2B NON CONTESTÉES. 1 La loi du 19 octobre 2015 instaure une procédure simplifiée et partiellement déjudiciarisée de recouvrement de sommes dues

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Paris N 11PA02525 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre M. PERRIER, président Mme Michelle SANSON, rapporteur M. ROUSSET, rapporteur public SELARL DAVIDEAU ASSOCIES, avocat(s)

Plus en détail

BELGIQUE. La procédure européenne d injonction de payer en Belgique

BELGIQUE. La procédure européenne d injonction de payer en Belgique BELGIQUE La procédure européenne d injonction de payer en Belgique Rappel des objectifs et des principes de la procédure européenne d injonction de payer : En vue de d'assurer le recouvrement rapide et

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N 0902989 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SOCIETE CREDIT LYONNAIS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Ouillon Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N 0902989 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SOCIETE CREDIT LYONNAIS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Ouillon Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N 0902989 SOCIETE CREDIT LYONNAIS M. Ouillon Rapporteur M. Toutain Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Montreuil

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE DU 23 FEVRIER 2015. L an deux mil quinze Et le vingt-trois Février

AUDIENCE PUBLIQUE DU 23 FEVRIER 2015. L an deux mil quinze Et le vingt-trois Février REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ---------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 466 /2015 ------------- ORDONNANCE DU JUGE DES REFERES --------------

Plus en détail

Numéro du rôle : 1325. Arrêt n 51/99 du 5 mai 1999 A R R E T

Numéro du rôle : 1325. Arrêt n 51/99 du 5 mai 1999 A R R E T Numéro du rôle : 1325 Arrêt n 51/99 du 5 mai 1999 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 394, 1er, du Code des impôts sur les revenus 1992, posée par le Tribunal de première

Plus en détail

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France SUR LA RECEVABILITÉ de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France La Commission européenne des Droits de l'homme (Première Chambre), siégeant en chambre du conseil le 12 janvier 1994 en

Plus en détail

Maître Raphaël Alvarez, loco Maître Gérard Martin - pour la requérante Maître Vincent Bodson, loco Maître Marc Libert - pour l Etat Belge

Maître Raphaël Alvarez, loco Maître Gérard Martin - pour la requérante Maître Vincent Bodson, loco Maître Marc Libert - pour l Etat Belge Tribunal de première instance de Bruxelles Jugement du 2 février 2005 Rôle n 1998/8003/A Arrêt Avocats: Maître Raphaël Alvarez, loco Maître Gérard Martin - pour la requérante Maître Vincent Bodson, loco

Plus en détail

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président. SCP Garreau, Bauer-Violas et Feschotte-Desbois, SCP Odent et Poulet, avocat(s)

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président. SCP Garreau, Bauer-Violas et Feschotte-Desbois, SCP Odent et Poulet, avocat(s) Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 24 septembre 2014 N de pourvoi: 13-21339 ECLI:FR:CCASS:2014:C101057 Non publié au bulletin Rejet Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 19 FÉVRIER 2015 F.14.0061.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N F.14.0061.F ÉTAT BELGE, représenté par le ministre des Finances, dont le cabinet est établi à Bruxelles, rue de la Loi, 12, en la personne

Plus en détail

Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international

Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international Convention des Nations Unies sur la cession de créances dans le commerce international NATIONS UNIES CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LA CESSION DE CRÉANCES DANS LE COMMERCE INTERNATIONAL NATIONS UNIES

Plus en détail

Tribunal de grande instance de Bobigny 14ème chambre correctionnelle Jugement du 15 novembre 2012

Tribunal de grande instance de Bobigny 14ème chambre correctionnelle Jugement du 15 novembre 2012 vendredi 14 décembre 2012 Tribunal de grande instance de Bobigny 14ème chambre correctionnelle Jugement du 15 novembre 2012 Eric R., MMA Vie / M. L. FAITS ET PROCÉDURE Ce jour, le tribunal vidant son délibéré

Plus en détail

- JURISPRUDENCE - 1. Cession de créance Notification dans la citation introductive d instance

- JURISPRUDENCE - 1. Cession de créance Notification dans la citation introductive d instance 1 LA REVUE EN LIGNE DU BARREAU de LIEGE - JURISPRUDENCE - Tribunal de première instance de Liège (7 ième chambre ) 12 février 2002 1. Cession de créance Notification dans la citation introductive d instance

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 06MA01524 Inédit au recueil Lebon M. GUERRIVE, président Mme Sylvie CAROTENUTO, rapporteur Mme BUCCAFURRI, commissaire du gouvernement SELARL BURLETT PLENOT SUARES

Plus en détail

Vous êtes cité: devant la justice de paix. La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer.

Vous êtes cité: devant la justice de paix. La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministère de la Justice Vous êtes cité: devant la justice de paix Cette brochure vous explique : > ce que la partie

Plus en détail

Cour d appel Mons. Arrêt. 33 e Chambre. Expédition Délivrée à. 9 septembre 2015 2014/TF/12. Délivrée à. Délivrée à.

Cour d appel Mons. Arrêt. 33 e Chambre. Expédition Délivrée à. 9 septembre 2015 2014/TF/12. Délivrée à. Délivrée à. Numéro d ordre : Expédition Délivrée à Délivrée à Délivrée à Numéro du répertoire : 2015 / Date du prononcé : le CIV le CIV le CIV 9 septembre 2015 Numéro du rôle : 2014/TF/12 Non communicable au receveur

Plus en détail

Numéro du rôle : 3996. Arrêt n 46/2007 du 21 mars 2007 A R R E T

Numéro du rôle : 3996. Arrêt n 46/2007 du 21 mars 2007 A R R E T Numéro du rôle : 3996 Arrêt n 46/2007 du 21 mars 2007 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 14 de la loi du 16 janvier 2003 «portant création d une Banque-Carrefour des Entreprises,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Nantes N 12NT00637 Inédit au recueil Lebon 1ère Chambre M. PIOT, président Mme Valérie COIFFET, rapporteur Mme WUNDERLICH, rapporteur public GUILLOUX, avocat(s) lecture du

Plus en détail

Chambre Gestion de fait des deniers de la commune d Hénin-Beaumont. Jugement n 2012-0001 Trésorerie de Hénin-Beaumont municipale (62)

Chambre Gestion de fait des deniers de la commune d Hénin-Beaumont. Jugement n 2012-0001 Trésorerie de Hénin-Beaumont municipale (62) Chambre Gestion de fait des deniers de la commune d Hénin-Beaumont Jugement n 2012-0001 Trésorerie de Hénin-Beaumont municipale (62) Exercices 2006 à 2007 Audience publique du 10 janvier 2012 Lecture publique

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 15 septembre 2011 N de pourvoi: 10-21269 Non publié au bulletin Rejet M. Loriferne (président), président SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Defrenois

Plus en détail

Déclaration à la police

Déclaration à la police Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction. C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : quels sont mes droits? Que dois-je faire pour

Plus en détail

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 5 décembre 2012 N de pourvoi: 11-24659 Non publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP Boré et Salve de Bruneton,

Plus en détail

- à défaut de suspendre la décision, de constater que l appel interjeté contre elle est suspensif ;

- à défaut de suspendre la décision, de constater que l appel interjeté contre elle est suspensif ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASTIA N 1100976 SASP SPORTING CLUB BASTIA M. Mulsant Juge des référés Ordonnance du 27 Octobre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge des référés C + Vu,

Plus en détail

A R R E T. copie non corrigée

A R R E T. copie non corrigée Numéro du rôle : 3081 Arrêt n 102/2005 du 1er juin 2005 A R R E T En cause : les questions préjudicielles relatives aux articles 34, 1er, 1 et 1 bis, et 39, 1er, du Code des impôts sur les revenus 1992,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Nos coordonnées Dénomination : SILURES.BE Adresse : Rue Fabricienne, 21-4130 Esneux (Belgique) N entreprise : 0880 007 655 Adresse e-mail : Info@silures.be Téléphone : 0032(0)487

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS PREMIÈRE SECTION AFFAIRE BOCA c. BELGIQUE (Requête n o 50615/99) ARRÊT STRASBOURG 15 novembre

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 31 octobre 2013 relative à la présentation des dispositions de la loi n 2013-711 du 5 août 2013 et du décret n 2013-958 du 25 octobre 2013 relatives à la mise en œuvre du droit à l interprétation

Plus en détail

MODELE DE RECOURS REQUETE ET MEMOIRE

MODELE DE RECOURS REQUETE ET MEMOIRE MODELE DE RECOURS TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE [à compléter] REQUETE ET MEMOIRE Pour : NOM, prénom, adresse ; Contre : la décision [expresse ou implicite] (cf. Prod.n 3) en date du [à compléter] de l Inspecteur

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 6 MARS 2014 C.12.0184.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.12.0184.N A. J., Me Michel Mahieu, avocat à la Cour de cassation, contre D. V. E. I. LA PROCÉDURE DEVANT LA COUR Le pourvoi en cassation

Plus en détail

CE Cour de Justice, le 28 janvier 1992. Affaire C-204/90. Hanns-Martin Bachmann contre État belge. Sur l article 48 du traité

CE Cour de Justice, le 28 janvier 1992. Affaire C-204/90. Hanns-Martin Bachmann contre État belge. Sur l article 48 du traité CE Cour de Justice, le 28 janvier 1992 Affaire C-204/90 Hanns-Martin Bachmann contre État belge 1. Par arrêt du 28 juin 1990, parvenu à la Cour le 5 juillet suivant, la Cour de cassation de Belgique a

Plus en détail

CELLULE JURIDIQUE LA PROCEDURE DEVANT LE CONSEIL DE PRUD HOMMES

CELLULE JURIDIQUE LA PROCEDURE DEVANT LE CONSEIL DE PRUD HOMMES COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE LA PROCEDURE DEVANT LE CONSEIL DE PRUD HOMMES En cas de litige survenu en cours l exécution du contrat de travail lequel oppose :

Plus en détail

Le contentieux de Ruyter

Le contentieux de Ruyter RAPPORT (extrait) de Mme Eva SAS Octobre 2015 Députée Le contentieux de Ruyter a. L origine de l affaire...1 b. La solution de l arrêt du 26 février 2015...2 c. Les conséquences budgétaires...4 LES PRÉLÈVEMENTS

Plus en détail

Décision du Conseil d Etat : Le refus d autorisation de raccordement définitif peut faire l objet de recours

Décision du Conseil d Etat : Le refus d autorisation de raccordement définitif peut faire l objet de recours Document Raccordements électriques Décision du Conseil d Etat : Le refus d autorisation de raccordement définitif peut faire l objet de recours Conseil d État N 343442 Mentionné dans les tables du recueil

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE UNE MESURE D EXÉCUTION FORCÉE

METTRE EN ŒUVRE UNE MESURE D EXÉCUTION FORCÉE Quelles sont les étapes obligées qu un justiciable doit franchir pour pouvoir contraindre un débiteur au paiement de sa dette? Si chaque État européen doit veiller à ce que tout justiciable bénéficie du

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État statuant au contentieux N 286316 Mentionné aux Tables du Recueil Lebon M. Jean-Pierre Jouguelet, Rapporteur M. Boulouis, Commissaire du gouvernement M. Martin, Président 7ème et 2ème sous-sections

Plus en détail

Rôle et responsabilités du maître de l ouvrage public dans la gestion du compte prorata, par Bertrand Couette, Avocat

Rôle et responsabilités du maître de l ouvrage public dans la gestion du compte prorata, par Bertrand Couette, Avocat Rôle et responsabilités du maître de l ouvrage public dans la gestion du compte prorata, par Bertrand Couette, Avocat 1/ Rappels généraux Lorsque plusieurs entreprises sont amenées à intervenir sur un

Plus en détail

NOTE DE SERVICE. N 01-045-A82-B2 du 3 avril 2001 NOR : BUD R 01 00045 N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

NOTE DE SERVICE. N 01-045-A82-B2 du 3 avril 2001 NOR : BUD R 01 00045 N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique NOTE DE SERVICE N 01-045-A82-B2 du 3 avril 2001 NOR : BUD R 01 00045 N Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RECOUVREMENT DES TAXES D'URBANISME ANALYSE Paiement des intérêts moratoires

Plus en détail

Me Ricard, SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Me Ricard, SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 30 mai 2012 N de pourvoi: 11-13087 Non publié au bulletin Rejet M. Charruault (président), président Me Ricard, SCP Célice, Blancpain et Soltner,

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 24 JUIN 2004 C.02.0416.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.02.0416.N D. S. A., Me Bruno Maes, avocat à la Cour de cassation, contre ALKEN-MAES, société anonyme, Me Philippe Gérard, avocat à la

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 16 JUIN 2014 C.13.0527.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.13.0527.F A. M., demanderesse en cassation, représentée par Maître Paul Alain Foriers, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet

Plus en détail

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800.

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800. Loi n 2008-77 du 22 décembre 2008, portant loi de finances pour l année 2009. ARTICLE PREMIER : Est et demeure autorisée pour l année 2009 la perception au profit du Budget de l Etat des recettes provenant

Plus en détail

Jurisprudence récente en matière d application des conventions internationales

Jurisprudence récente en matière d application des conventions internationales Jurisprudence récente en matière d application des conventions internationales Introduction Nous avons relevé trois domaines dans lesquels la jurisprudence s est affirmée récemment : - La charge de la

Plus en détail

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 17/07/2014 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 9 juillet 2014 N de pourvoi: 13-19130 ECLI:FR:CCASS:2014:C100860 Publié au bulletin Rejet Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS REQUETE ET MEMOIRE

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS REQUETE ET MEMOIRE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS REQUETE ET MEMOIRE POUR : Monsieur Philippe BRILLAULT, demandeur ; CONTRE : Une délibération en date du 26 février 2013 par laquelle le bureau du Conseil économique, social

Plus en détail

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON,

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON, Formation plénière DOSSIER Préfet du Gard c/ Commune de Junas CP N 030031 136 Département du Gard Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES

Plus en détail

La Cour de Cassation contraint une direction à payer une expertise CHSCT annulée : retour sur les conditions de démarrage

La Cour de Cassation contraint une direction à payer une expertise CHSCT annulée : retour sur les conditions de démarrage La Cour de Cassation contraint une direction à payer une expertise CHSCT annulée : retour sur les conditions de démarrage Source: www.miroirsocial.com Le 15 mai dernier, la Cour de Cassation a rendu un

Plus en détail

n o 231.194 du 12 mai 2015

n o 231.194 du 12 mai 2015 CONSEIL D ÉTAT, SECTION DU CONTENTIEUX ADMINISTRATIF A R R Ê T n o 231.194 du 12 mai 2015 209.616/XV-2328 En cause : la commune de Schaerbeek, ayant élu domicile chez Mes J. BOURTEMBOURG et N. FORTEMPS,

Plus en détail

* * COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES ARRET. \, R.G. W 20lllÂB1209. 1er feuillet AUDIENCE PUBLIQUE DU 17 OCTOBRE 2012. 8ème Chambre

* * COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES ARRET. \, R.G. W 20lllÂB1209. 1er feuillet AUDIENCE PUBLIQUE DU 17 OCTOBRE 2012. 8ème Chambre \, R.G. W 20lllÂB1209 1er feuillet COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 17 OCTOBRE 2012 8ème Chambre SECURITE SOCIALE DES TRAVAILLEURS Notification: article 580, 2 0 C.J. Arrêt contradictoire

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 4 novembre 2015 N de pourvoi: 14-23662 ECLI:FR:CCASS:2015:C101218 Publié au bulletin Cassation partielle Mme Batut (président), président SCP Lesourd,

Plus en détail

SCP DELAPORTE, BRIARD, TRICHET ; SCP BARTHELEMY, MATUCHANSKY, VEXLIARD, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP DELAPORTE, BRIARD, TRICHET ; SCP BARTHELEMY, MATUCHANSKY, VEXLIARD, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 16/02/2011 Conseil d État N 329254 Publié au recueil Lebon 5ème et 4ème sous-sections réunies M. Arrighi de Casanova, président M. Xavier de Lesquen, rapporteur Mme Lieber Sophie-Justine, commissaire

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2013-372 QPC du 7 mars 2014. M. Marc V.

Commentaire. Décision n 2013-372 QPC du 7 mars 2014. M. Marc V. Commentaire Décision n 2013-372 QPC du 7 mars 2014 M. Marc V. (Saisine d office du tribunal pour la résolution d un plan de sauvegarde ou de redressement judiciaire) Le Conseil constitutionnel a été saisi

Plus en détail

AJDA 2007 p. 915. La nature des contrats passés par une personne privée transparente. Arrêt rendu par Conseil d'etat. 21 mars 2007 n 281796

AJDA 2007 p. 915. La nature des contrats passés par une personne privée transparente. Arrêt rendu par Conseil d'etat. 21 mars 2007 n 281796 AJDA 2007 p. 915 La nature des contrats passés par une personne privée transparente Arrêt rendu par Conseil d'etat 21 mars 2007 n 281796 Sommaire : Lorsqu'une personne privée est créée à l'initiative d'une

Plus en détail

Tribunal des conflits. Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif. Rapporteur : Y. Maunand. Séance du 16 novembre 2015

Tribunal des conflits. Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif. Rapporteur : Y. Maunand. Séance du 16 novembre 2015 1 Tribunal des conflits Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif Rapporteur : Y. Maunand Séance du 16 novembre 2015 Le conflit positif dont vous êtes saisi va vous conduire à vous prononcer à la fois

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant : COUR DES COMPTES PREMIERE CHAMBRE PREMIERE SECTION Arrêt n 46690 RECEVEURS DES IMPOTS DE MEURTHE-ET-MOSELLE RECETTE PRINCIPALE DES IMPOTS DE NANCY SUD-OUEST Exercices 1999 à 2003 Rapport n 2006-144-2 Audience

Plus en détail

Contributions et taxes

Contributions et taxes du PMU, pour son activité dans le réseau physique, à l imposition à laquelle seraient soumis les opérateurs en ligne ne serait sans doute pas considérée comme constituant une distorsion de concurrence

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2013-362 QPC du 6 février 2014 Société TF1 SA (Taxe sur les éditeurs et distributeurs de services de télévision)

Commentaire. Décision n 2013-362 QPC du 6 février 2014 Société TF1 SA (Taxe sur les éditeurs et distributeurs de services de télévision) Commentaire Décision n 2013-362 QPC du 6 février 2014 Société TF1 SA (Taxe sur les éditeurs et distributeurs de services de télévision) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 6 novembre 2013 par le

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 10/02/2012 Cour administrative d appel de Marseille N 01MA02002 Inédit au recueil Lebon 5EME CHAMBRE - FORMATION A 3 Mme BONMATI, président M. Michel POCHERON, rapporteur M. LOUIS, commissaire du

Plus en détail

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012 Recours 12/08 CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012 Dans l affaire enregistrée sous le n 12-08 ayant pour objet un recours introduit le 29 février 2012 pour

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 23/10/2015 Cour Administrative d Appel de Nancy N 14NC01413 Inédit au recueil Lebon 2ème chambre - formation à 3 M. MARTINEZ, président Mme Laurie GUIDI, rapporteur M. GOUJON-FISCHER, rapporteur public

Plus en détail