Energétique du bâtiment

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Energétique du bâtiment"

Transcription

1 Energétique du bâtiment Chaudières à combustibles Pompes à chaleur E. Gnansounou Oxydation du combustible Notion de combustion C +O 2 CO 2 12 g+32 g 44 g+ 393 kj Exemple du méthane CH O ( 3,76 N 2 ) CO H 2 O+ 7,52 N 2 16 g+ 64 g+ 105 g 44 g + 36 g+ 105 g kj

2 Chaudière à combustible Cheminée Chambre de combustion Fumées Chaudière Brûleur Fluide caloporteur Combustible Air Echangeur de chaleur Chaudière à bois

3 Allures du brûleur Brûleur à puissance constante Brûleur modulant τ = τ : taux de charge Flux thermique dans une chaudière à combustible Fumées Maintien en température "Rayonnement" Combustible Chaleur dans la chaudière Chaleur fournie Marche Attente Ventilation

4 Déperditions en chaufferie Pour limiter ces pertes Dimensionner correctement Bonne chaudière Basse température Pertes d une chaudière à combustible pertes par les fumées pertes par rayonnement pertes par ventilation Brûleur en fonction Brûleur en attente Rendement nominal Pertes de maintien Rendement annuel (fonction du taux de charge)

5 Φ g C(T S g T) a = Φ 100 C CO T g : température des gaz brûlés T a : température de l air ambiant 2 Pertes par les gaz brûlés n Coefficient Teneur en CO de Siegert 2 des fumées (%) Mazout extra-léger 0,58 15,8 Gaz naturel 0,48 11,7 Propane 0,52 14,0 Coke 0,71 20,6 Anthracite 0,67 18,7 n Rendement de combustion Φg C(T S g T) a ηg = 1 = 1 Φ 100 C CO 2 Type d installation Chaudières équipées de brûleurs à air pulsé, fonctionnant à l huile ou au gaz Exigence minimale de rendement technique de combustion selon annexe 4 OPair en charge nominale Brûleur à une seule allure: 93 % Brûleur à deux allures: - première allure: 94 % - seconde allure: 92 % OU en pertes par les effluents gazeux p. ex. Selon EN 304 Autres appareils fonctionnant au gaz 93 % 7 % Chaudières équipées de brûleurs à 7 % 93 % évaporation d huile 7 % 6 % 8 %

6 Composition des fumées Pertes thermiques externes (pertes par rayonnement)

7 Pertes thermiques internes (pertes par ventilation) Maintien en température Les pertes de maintien en température comprennent : les pertes thermiques internes, les pertes thermiques externes, les pertes par les gaz de combustion, pendant la durée de combustion nécessaire à maintenir la chaudière en service.

8 Maintien en température On maintient la chaudière en température de service mais en supprimant toute prestation pendant un temps suffisant. Le rapport de l énergie Q m consommée pendant ce temps et de la durée donne la puissance moyenne pour maintenir la chaudière en température : Φ = m Q m t q m Φ = Φ A partir de ces pertes, on estime les pertes thermiques externes pendant la combustion : m n Φ = r 1 à 1,5 ( ) Φ m ( Φ + Φ ) t + Φ ( t t ) r g c m Rendement annuel Energie de combustion perdue à la chaufferie E = η a ch Rendement technique de la chaudière Φg + Φ r ηch = 1 Φn Rendement annuel de la chaufferie formule de Weiersmuller = η ch ( τ qm ) ( 1 q ) τ m où τ = c temps de fonctionnement du brûleur temps d utilisation de la chaudière

9 Rendement annuel de chaudière Rendement annuel Bonne chaudière Chaudière médiocre Taux de charge Rendement annuel de chaudière

10 STATISTIQUE DES VENTES DE POMPES À CHALEUR Sources: OFEN POMPE A CHALEUR AIR-EAU Source: BKW FMB Energie SA, Berne Sources: OFEN

11 POMPE A CHALEUR AIR-EAU Quelques arguments en sa faveur! Choix de l'emplacement (intérieur ou extérieur) Faible investissement Production d'eau chaude sanitaire avantageuse Pas d autorisation d installer (exception à l'extérieur) Simple à installer Sources: OFEN POMPE A CHALEUR SOL-EAU Source: BKW FMB Energie SA, Berne Sources: OFEN

12 POMPE A CHALEUR SOL-EAU Quelques arguments en sa faveur! Perfomances élevées à toutes altitudes (COPA de 4) Niveau de bruit très faible (réfrigérateur) Emprise au sol minimum (moins qu une machine à laver) Production d eau chaude sanitaire favorable Très longue durée de vie du captage (plus de 100 ans) Sources: OFEN POMPE A CHALEUR EAU-EAU Source: BKW FMB Energie SA, Berne

13 POMPE A CHALEUR EAU-EAU Quelques arguments en sa faveur! Perfomances élevées à toutes altitudes (COPA plus de 4) Niveau de bruit très faible (réfrigérateur) Emprise au sol minimum (moins qu une machine à laver) Production d eau chaude sanitaire avantageuse Faible investissement pour les grandes puissances Sources: OFEN RÉPARTITIONS DES VENTES DE PAC PAR TYPE EN % 41.3% 55.7% 0.0% Air-eau Air-air Sol-eau Eau-eau Sources: OFEN

14 MARCHÉ DU CHAUFFAGE EN '000 20'000 25'000 15'000 10'000 14'000 5'000 5'225 0 Chaudières à mazout Chaudières à gaz Pompes à chaleur Mazout et gaz, estimation MARCHÉ DU CHAUFFAGE EN '000 20'000 20'670 15'000 17'800 10'000 11'400 5'000 0 Chaudières à mazout Chaudières à gaz Pompes à chaleur Sources: Procal et OFEN

15 PAC EN SERVICE EN 2009 Economie annuelle de : litres d équivalent mazout kilos de dioxyde de carbone (CO 2 ) kilos d oxyde d azote (NO x ) = Réduction importante de l effet de serre, du smog et des risques de pollution! Pompe à chaleur Compresseur apport d énergie de haute qualité apport de chaleur T fr Evaporateur Phase gazeus e 1 2 >T e T c > énergie de chauffage T ch Condensateur Puissance motrice, Φ m Source froide, Φ f Puissance annexe, Φ a Puissance utile, Φ u Pertes, Φ t 4 Phase liquide 3 Vanne de détente Φ m + Φ f + Φ a = Φ u + Φ t

16 Pompe à chaleur Détendeur Evaporateur Chaleur Côté froid Force motrice Force motrice Compresseur Chaleur Côté chaud Condenseur Coefficient de performance COP d'une PAC: COP = P P u m = η PAC T u Tu T η PAC est le rendement technique de la PAC COP annuel moyen d'une installation: f Eu COPM = = E + E m a Énergie utile obtenue Énergie fournie à l' IPAC

17 COMPARAISON DES RÉSULTATS DE MESURES COP de mieux par année Eau-eau W10/W35 Sol-eau B0/W35 Air-eau A2/W Nombre de PAC mesurée au centre de test de Wintertour / Töss Sources: WPZ QUE COÛTE UN CHAUFFAGE PAR POMPE A CHALEUR? Maison neuve d environ 150 m 2 de surface chauffée 2 étages chauffés par le sol Puissance de chauffage: 7kW Electricité: 18 centimes le kwh (moyenne des tarifs jour/nuit) Production de l'eau chaude sanitaire comprise TVA comprise Amortissement et intérêt de la dette non compris Investissement total production et distribution Frais d exploitation annuels PAC type sol-eau (sonde géothermique) CHF CHF PAC type air-eau CHF CHF 1'100.--

18 Centrale de chauffe de l'epfl Thermopompes Puissance thermique max. 5 MW th Centrale de chauffe de l'epfl

19 PAC et moteur à combustion Pertes Combustible Chaleur Moteur Force motrice Pompe à chaleur Chaleur utile Energie de l'environnement PAC à moteur électrique Combustible Centrale Pertes en ligne PAC

20 Sources froides pour une PAC chaleurs de rejet industrielles cours d'eau ou lac nappe phréatique le sol capteurs solaires l'air vicié évacué du bâtiment l'air ambiant extérieur Couverture annuelle des besoins

Exercice 1 : Chaudière

Exercice 1 : Chaudière Exercice 1 : Chaudière Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière (située à Lausanne), d une puissance de 13kW : Nombre d heures de fonctionnement : 820 [h/an] Puissance de maintien de

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques

FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques Certificats d économies d énergie Fiche explicative n FE04 FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques Fiches d opérations standardisées concernées : Bâtiments résidentiels : BAR-TH-104 : Pompe à chaleur

Plus en détail

La pompe à chaleur : comment ça marche?

La pompe à chaleur : comment ça marche? La pompe à chaleur : comment ça marche? Le principe d une pompe à chaleur est relativement simple : une pompe à chaleur, composée d un évaporateur, d un générateur à compresseur et d un condensateur, remplace

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR 1) Introduction : DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR Respect de l environnement : Les réserves de combustibles fossiles comme le gaz naturel et le pétrole sont limitées. La conscience

Plus en détail

Rencontres énergivie Colmar 4.3.05. Standard et pénétration du marché du bâtiment

Rencontres énergivie Colmar 4.3.05. Standard et pénétration du marché du bâtiment Rencontres énergivie Colmar 4.3.05 Standard et pénétration du marché du bâtiment Charly Cornu Ingénieur mécanicien EPFL SIA BatSynergie société coopérative CH 36 Bussy-Chardonney Minergie Stratégie Marché

Plus en détail

SOURCE D INFORMATION PREAMBULE. Bâtiment & Energie Nouvelles exigences

SOURCE D INFORMATION PREAMBULE. Bâtiment & Energie Nouvelles exigences Nouvelles exigences Entretien annuel des chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kw 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie, en premier lieu, à partir

Plus en détail

Chauffe-eau - pompe à chaleur CombiVal WPE / WPER (300)

Chauffe-eau - pompe à chaleur CombiVal WPE / WPER (300) Chauffe-eau - pompe à chaleur CombiVal WPE / WPER (300) Technologie pompe à chaleur pour une production d eau chaude avantageuse Amortissement rapide grâce à une consommation d électricité réduite CombiVal

Plus en détail

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus. les chaudières performantes Depuis 20 ans... hier... ++ Des chiffres révélateurs Le chauffage et la production d eau chaude représentent les deux tiers de la facture d énergie des ménages. Par ailleurs,

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

Pompes à chaleur Questions et réponses

Pompes à chaleur Questions et réponses Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Division Efficacité énergétique et énergies renouvelables Richard Phillips,

Plus en détail

Les logiques de la rénovation énergétique

Les logiques de la rénovation énergétique Le 7 novembre 2011 La rénovation énergétique des bâtiments Yquebeuf Les logiques de la rénovation énergétique Pierre LECOUTEY ( Conseiller en Energie Partagé Département de Seine Maritime Mission Projet

Plus en détail

La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité

La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité La récente augmentation de prix du fuel domestique et les primes octroyées par les compagnies d'électricité et, dans certains cas, par les régions,

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2016 Liste et des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique de portes d entrée

Plus en détail

LA POMPE À CHALEUR AU CŒUR DE VOTRE CONFORT. Association Française pour les Pompes A Chaleur

LA POMPE À CHALEUR AU CŒUR DE VOTRE CONFORT. Association Française pour les Pompes A Chaleur LA POMPE À CHALEUR AU CŒUR DE VOTRE CONFORT 1 UTILISONS L ÉNERGIE RENOUVELABLE DISPONIBLE À TOUT INSTANT DANS L EAU, L AIR ET LA TERRE UN PANEL REPRÉSENTATIF DE MEMBRES QUI SOMMES NOUS? L association regroupe

Plus en détail

Transformation Chauffage Mazout en Solaire + Bois. P.Rochat Marin

Transformation Chauffage Mazout en Solaire + Bois. P.Rochat Marin Transformation Chauffage Mazout en Solaire + Bois P.Rochat Marin Installation d origine (1986): / P.Rochat 2 Données consommation 1986-2006 : Energie consommée 1986 à2006 : environ 18 000 23 000 KWh /

Plus en détail

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale Fiche commerciale Pompes à chaleur Xinoé E3 & Xinoé Pro P o m P e s à c h a l e u r à a b s o r P t i o n g a z INNOVATION 010 motralec. 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 953 HERBLAY CEDEX. Tel. : 01.39.97.5.10

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com LA POMPE A CHALEUR Les pompes à chaleur ou PAC sont capables d'assurer seules, c'est-à-dire sans autre générateur d'appoint, la totalité du chauffage et de la production d'eau chaude d'un bâtiment. Elles

Plus en détail

Dimplex. des économies d énergie, un confort de fonctionnement et le respect de l environnement en prime. Chauffer et rafraîchir en un seul système

Dimplex. des économies d énergie, un confort de fonctionnement et le respect de l environnement en prime. Chauffer et rafraîchir en un seul système Dimplex Pompes à Chaleur Chauffer et rafraîchir en un seul système Plus d informations disponibles sous www.dimplex.de Glen Dimplex Deutschland GmbH Branche Dimplex Service Export Am Goldenen Feld 18 95326

Plus en détail

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Sommaire 1) Coût des énergies 2) Les différents systèmes 3) Choix du système Serres horticoles

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

Contenu et but. 1. Domaine d application

Contenu et but. 1. Domaine d application Part maximale d'énergies non renouvelables et utilisation active de l'énergie solaire dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant

Plus en détail

1. Celui qui engage les travaux dans son lieu d habitation principale, soit le propriétaire, le locataire ou l occupant à titre gratuit.

1. Celui qui engage les travaux dans son lieu d habitation principale, soit le propriétaire, le locataire ou l occupant à titre gratuit. Crédit d impôt, ce qui change en 2010 L Etat s est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à valoriser de plus en plus les énergies renouvelables pour moins polluer et mieux consommer

Plus en détail

Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts

Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts (JORF n 253 du 31 octobre 2009) NOR : DEVE0918467A Vus Le ministre d Etat,

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

Bâtiments et société à 2000 watts

Bâtiments et société à 2000 watts Bâtiments et société à 2000 watts Francine Wegmüller 7 novembre 2012 Table des matières 1. 2. 3. 2 Bâtiments et société à 2000 watts Les énergies renouvelables dans le bâtiment Conclusions 1. Bâtiments

Plus en détail

Les pompes à chaleur (PAC) Janvier 2009

Les pompes à chaleur (PAC) Janvier 2009 Espace Info Energie / SOLAGRO 75, voie du T.O.E.C - 31076 Toulouse Cedex 03 Tél. : 05.67.69.69.67 - Courriel : info.energie@solagro.asso.fr Par téléphone : lundi, mercredi et jeudi de 9h00 à 12h30 et de

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION Bénéficient de la prime, tous les travaux d installation d une chaudière au gaz à condensation. Une liste de modèles de chaudières à condensation au gaz figure sur le

Plus en détail

«FORMULAIRE TYPE DEVIS 2016»

«FORMULAIRE TYPE DEVIS 2016» TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX OU D UN ECO-PRET COMPLEMENTAIRE A UN ECO-PRET ATTRIBUE AU SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES,

Plus en détail

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL à l appui d une demande de crédit pour l assainissement de l installation de chauffage du collège de Beau-Site Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour une meilleure

Plus en détail

8 COGÉNÉRATION. Extrait de "Systèmes Energétiques, tome 2", Presses de l'ecole des Mines de Paris

8 COGÉNÉRATION. Extrait de Systèmes Energétiques, tome 2, Presses de l'ecole des Mines de Paris 8 COGÉNÉRATION On appelle cogénération la production combinée d'énergie thermique et d'énergie mécanique ou d'électricité. L'électricité étant très souvent la forme sous laquelle l'énergie noble est produite,

Plus en détail

comportement thermique d'un plancher chauffant

comportement thermique d'un plancher chauffant comportement thermique d'un plancher chauffant Dans le plancher d'un local de surface S= 16 m² on a incorporé un système de chauffage maintenant la température ambiante à T a =20 C. Le système de chauffage

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption de type air/eau ou eau/eau

Pompe à chaleur à absorption de type air/eau ou eau/eau Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-140 Pompe à chaleur à absorption de type air/eau ou eau/eau 1. d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle,

Plus en détail

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Résumé des principales consommations Consommation pour le chauffage (kwh) Consommation pour le chauffage ( ) Consommation pour la production

Plus en détail

D029990/02 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014. Le 28 janvier 2014 Le 28 janvier 2014

D029990/02 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014. Le 28 janvier 2014 Le 28 janvier 2014 D029990/02 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 28 janvier 2014 Le 28

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Bruxelles Environnement PRODUCTION DE CHALEUR: CARACTERISTIQUES DE SYSTEMES INNOVANTS Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

«FORMULAIRE TYPE DEVIS 2016»

«FORMULAIRE TYPE DEVIS 2016» TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX OU D UN ECO-PRET COMPLEMENTAIRE A UN ECO-PRET ATTRIBUE AU SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES,

Plus en détail

crédit d impôts possible. renseignez-vous auprès de votre centre des impôts.

crédit d impôts possible. renseignez-vous auprès de votre centre des impôts. WarmWasser Production D'Eau erneuerbare chauffage aux Energien Énergies klima concepts raumheizung de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Électrique LE CHAUFFAGE, C'est DANS notre NATURE Pompes à

Plus en détail

La production de chaleur

La production de chaleur 2010/2011 4 - GC La production de chaleur La combustion Les générateurs de chaleur Les générateurs de chaleur Il existe plusieurs types de générateurs de chaleur : - générateurs décentralisés ex : poêle

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES)

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) Fiche Pratique LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) * Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour

Plus en détail

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 F. PIETRE-CAMBACEDES 11/11/2013 Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles DIRECTION

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure des effluents par les installations de chauffage

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure des effluents par les installations de chauffage Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure des effluents par les installations de chauffage (OIMEC) du 22 avril 2011 Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu l art. 9, al. 2, de la

Plus en détail

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable Projet de Fin d Etudes réalisé au Ctifl Par Emilie AUGER Tuteur

Plus en détail

Systèmes de chauffage thermodynamique

Systèmes de chauffage thermodynamique Systèmes de chauffage thermodynamique Un chauffage confortable respectueux de l environnement Le principe Un principe simple, bien pensé et performant Comparable au principe d'un réfrigérateur, le fonctionnement

Plus en détail

>> Un rendement d exploitation élevé >> La solution respectueuse de l environnement >> Un système éprouvé

>> Un rendement d exploitation élevé >> La solution respectueuse de l environnement >> Un système éprouvé SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ PGA 38 POMPE À CHALEUR GAZ À ABSORPTION PROJECT La performance énergétique pour le collectif >> Un rendement d exploitation élevé >> La solution respectueuse

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

Production de chaleur à partir d électricité. (convecteurs et PAC) & VMC

Production de chaleur à partir d électricité. (convecteurs et PAC) & VMC Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Production de chaleur à partir d électricité (convecteurs et PAC) Didier RYS Production de chaleur à partir d électricité Sommaire

Plus en détail

30 %* >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie. >> La planète préservée. << easylife.dedietrich-thermique.

30 %* >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie. >> La planète préservée. << easylife.dedietrich-thermique. SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Alezio Evolution P O M P E À

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

ÉNERGIE SOLAIRE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

ÉNERGIE SOLAIRE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke ÉNERGIE SOLAIRE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke ÉNERGIE SOLAIRE: BONNE NOUVELLE 1. Presque toutes les sources d énergie que nous maîtrisons proviennent du soleil. C est l échelle de temps qui les

Plus en détail

L énergie naturelle de la géothermie.

L énergie naturelle de la géothermie. Pompe à chaleur géothermique ROTEX L énergie naturelle de la géothermie. Le système HPU ground ROTEX la pompe à chaleur géothermique qui fournit le chauffage avec une énergie naturelle gratuite. Un système

Plus en détail

La Pompe à Chaleur à Moteur Gaz. Un COP stable une efficacité pour BBC!

La Pompe à Chaleur à Moteur Gaz. Un COP stable une efficacité pour BBC! La Pompe à Chaleur à Moteur Gaz Un COP stable une efficacité pour BBC! La pompe à chaleur moteur gaz est une pompe à chaleur électrique où le moteur électrique a été remplacé par un moteur à gaz naturel.

Plus en détail

ATTESTATION DE RECEPTION D UN SYSTEME DE CHAUFFAGE DE TYPE 1

ATTESTATION DE RECEPTION D UN SYSTEME DE CHAUFFAGE DE TYPE 1 ATTESTATION DE RECEPTION D UN SYSTEME DE CHAUFFAGE DE TYPE 1 Chauffagiste agréé RIT : Société :... Particulier Nom :... N d identification :... Société :... N de TVA :... Rue :... N :. CP : Commune :...

Plus en détail

Obtenir des conditions intérieures confortables en été n'est pas toujours possible sans recours à un système de production de froid.

Obtenir des conditions intérieures confortables en été n'est pas toujours possible sans recours à un système de production de froid. Contexte Orientations Contexte Obtenir des conditions intérieures confortables en été n'est pas toujours possible sans recours à un système de production de froid. Les bâtiments, ou parties de bâtiments,

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

«FORMULAIRE TYPE FACTURES 2016»

«FORMULAIRE TYPE FACTURES 2016» TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX OU D UN ECO-PRET COMPLEMENTAIRE A UN ECO-PRET ATTRIBUE AU SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES,

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

DISPOSITIF DES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE (CEE) Fiches d opérations standardisées 3ème période (2015-2017)

DISPOSITIF DES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE (CEE) Fiches d opérations standardisées 3ème période (2015-2017) DISPOSITIF DES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE (CEE) Fiches d opérations standardisées 3ème période (2015-2017) Janvier 2015 SOMMAIRE OPERATIONS ET EVOLUTION DES VALORISATION 3 Bâtiment résidentiel 4

Plus en détail

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique Guide filière sur le chauffe-eau thermodynamique QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 %

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 % Crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC

Plus en détail

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur NBN EN 15450:2008 Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement Chauffage : introduction théorique et enjeux Gauthier Keutgen ICEDD asbl Objectif(s) de la présentation Décrire les technologies

Plus en détail

La législation au Grand-Duché du Luxembourg sur le contrôle des installations de combustion alimentées en combustibles liquides ou en gaz

La législation au Grand-Duché du Luxembourg sur le contrôle des installations de combustion alimentées en combustibles liquides ou en gaz La législation au Grand-Duché du Luxembourg sur le contrôle des installations de combustion alimentées en combustibles liquides ou en gaz Présentation dans le cadre du séminaire BENELUX Performance énergétique

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro

L éco-prêt à taux zéro VERSION ACTUALISÉE L éco-prêt à taux zéro Avertissement Ce document de présentation de l éco-prêt à taux zéro est destiné aux entreprises et ne saurait être une plaquette commerciale à distribuer à des

Plus en détail

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.»

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» «Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» 1 Production d électricité 20 % des besoins en électricité ménage des nouvelles constructions doivent être couverts

Plus en détail

Chauffage au bois supérieur à 70kW B1 2014. Bâtiment séparé:

Chauffage au bois supérieur à 70kW B1 2014. Bâtiment séparé: Formulaire de demande d'aide financière A retourner au Service de l'énergie et de l environnement, Rue du Tombet 24, 2034 Peseux, tél. 032 889 67 30 fax 032 889 60 60 1. Données générales Maître d'ouvrage

Plus en détail

LE SOLEIL. Source d énergie gratuite, pour tout le monde

LE SOLEIL. Source d énergie gratuite, pour tout le monde LE SOLEIL Source d énergie gratuite, pour tout le monde Petite histoire. - Le soleil est, depuis des millions d années, la source d énergie la plus importante sur terre. Les rayons solaires qui parviennent

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É. Equipements BBC - Innovations

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É. Equipements BBC - Innovations INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É N I E U R S Equipements BBC - Innovations B. Flament Assises européennes BBC 25 juin 2010 Les points abordés Equipements

Plus en détail

Problème à résoudre. Activités à réaliser

Problème à résoudre. Activités à réaliser Document ressource Page 1/6 Problème à résoudre Comment Comment choisir choisir type type pour pour e e 100 100 m² m² qui qui respecte respecte les les règles règles d'isolation d'isolation actuelles actuelles??

Plus en détail

Pompes à chaleur. J y mets les photos de la gammes + WWK 300

Pompes à chaleur. J y mets les photos de la gammes + WWK 300 Pompes à chaleur 1 Pompes à chaleur J y mets les photos de la gammes + WWK 300 2 Principe d une pompe à chaleur Energie Electrique Compresseur AIR Energie primaire Gaz BP Gaz HP Chauffage Maison EAU Evaporateur

Plus en détail

Sanistage. Sanistage. Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire. durable water heater

Sanistage. Sanistage. Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire. durable water heater Sanistage Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire Sanistage durable water heater Sanistage chauffe-eau pompe à chaleur Système all in one pour bains et douches peu gourmand en énergie Le

Plus en détail

hydrobox * duo Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation CHAUFFAGE & EAU CHAUdE sanitaire L énergie est notre avenir, économisons-la!

hydrobox * duo Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation CHAUFFAGE & EAU CHAUdE sanitaire L énergie est notre avenir, économisons-la! *** ** PomPE à CHALEUr Air / EAU hydrobox * duo Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation CHAUFFAGE & EAU CHAUdE sanitaire L énergie est notre avenir, économisons-la! * module hydraulique

Plus en détail

Poolstage. pompes à chaleur pour piscines et jacuzzis

Poolstage. pompes à chaleur pour piscines et jacuzzis Poolstage pompes à chaleur pour piscines et jacuzzis Poolstage pompes à chaleur Nager durant de longs mois en été en consommant peu Nager sans greloter et sans soucis? Les nouvelles pompes à chaleur haute

Plus en détail

Transparents du cours

Transparents du cours Transparents du cours http://lasen.epfl.ch Transparents du cours http://lasen.epfl.ch/jahia/site/lasen/op/edit/lang/en/pid/59904 Installation de chauffage Chaudière à combustible Chauffage électrique à

Plus en détail

PRIME 21 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE POUR LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (ET D'EAU CHAUDE D'APPOINT POUR LE CHAUFFAGE CENTRAL DES LOCAUX)

PRIME 21 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE POUR LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (ET D'EAU CHAUDE D'APPOINT POUR LE CHAUFFAGE CENTRAL DES LOCAUX) PRIME 21 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE POUR LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (ET D'EAU CHAUDE D'APPOINT POUR LE CHAUFFAGE CENTRAL DES LOCAUX) Les capteurs solaires thermiques transforment la lumière du soleil

Plus en détail

hydrobox * duo Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation

hydrobox * duo Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation ** POMPE À CHALEUR AIR / EAU hydrobox * duo Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation MODULE HYDRAULIQUE CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE * module hydraulique pour pompe à chaleur ** la

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Mise à jour mai 2016 Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux

Plus en détail

POMPES A CHALEUR AU GAZ NATUREL

POMPES A CHALEUR AU GAZ NATUREL Non VISA Technologies Tél. 027/743.21.29 Route de la Plâtrière 17 Fax. 027/744.28.13 1907 Saxon - mail : vente2@visasaxon.ch POMPES A CHALEUR AU GAZ NATUREL Généralités Une pompe à chaleur transfère la

Plus en détail

Une piscine chauffée est trois fois "plus utilisée qu'une non chauffée!

Une piscine chauffée est trois fois plus utilisée qu'une non chauffée! Une piscine chauffée est trois fois plus utilisée qu'une non chauffée! INTRODUCTION > Une piscine à vivre dés les premiers beaux jours Quand les premiers rayons de soleil s'installent, l'envie de profiter

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

EcoStar Hybride Chaudière fioul à condensation avec Pompe à chaleur intégrée

EcoStar Hybride Chaudière fioul à condensation avec Pompe à chaleur intégrée EcoStar Hybride Chaudière fioul à condensation avec Pompe à chaleur intégrée MHG Mieux, tout simplement. EcoStar Hybride Le meilleur de deux mondes Votre installation fioul date d une autre époque? Avec

Plus en détail

CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION

CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION M07 CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION 18 Heures ISET MAHDIA Techniciens de bureau d études et installateurs. - Connaître le système de fonctionnement d une climatisation, - Connaître l ensemble

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

LA CHAUDIERE DOMESTIQUE GAZ

LA CHAUDIERE DOMESTIQUE GAZ page 1/9 Un générateur de chaleur est constitué d une chaudière et d un brûleur. Sur le marché, il existe les chaudières atmosphériques où le brûleur fait partie intégrante de la chaudière. Dans le cas

Plus en détail

CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN

CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN La consommation énergétique par poste La ventilation 42% Le chauffage de l eau des bassins 24% L éclairage et l électricité 22% Le chauffage 10% La production d

Plus en détail

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire 1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire PAC GAZ A ABSORPTION : PGA 38 PGA 38 = Pac Gaz Absorption 38 (kw) Air /

Plus en détail

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Énergie bois C H A U D I È R E À C O M B U S T I B L E S S O L I D E S ADVANCE Le confort qui préserve la nature >> >> >> Une ressource économique et

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD)

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) Janvier 2014 CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) EQUIPEMENTS ELIGIBLES AU 1 er JANVIER 2014 1/ Les chaudières à condensation 2/ Les chaudières à micro-cogénération gaz 3/ Les matériaux d isolation

Plus en détail

FHE VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver

FHE VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver Les VMC double flux à haute performance des séries sont destinés à ventiler, déshumidifier l'air,

Plus en détail

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération GUIDE DU FROID Date : 01/2008 Rév. : 0 Par : PARTNERS 18, rue Nelson Mandela2045 L Aouina-Tunis Tél. : (00 216) 71 724 032/760

Plus en détail

Doc 3 transferts thermiques

Doc 3 transferts thermiques Activité Documentaire Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Doc 1 Du microscopique au macroscopique La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique.

Plus en détail

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX SYSTÈME PACEA la chaleur extérieure le bien-être intérieur pompe à chaleur EFEX Système PACEA Le système PACEA se compose d une pompe à chaleur EFEX et d un pilote hydro-électronique MODULOFEX ou RENOFEX

Plus en détail