CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Service Navigation de la Seine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Service Navigation de la Seine"

Transcription

1 Élaboration d'un logiciel informatique d'appui à la maintenance des ouvrages de navigation et assistance à l'expérimentation MARCHE PUBLIC DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Service Navigation de la Seine Objet du marché : ÉLABORATION D'UN LOGICIEL INFORMATIQUE D'APPUI À LA MAINTENANCE DES OUVRAGES DE NAVIGATION ET ASSISTANCE À L'EXPÉRIMENTATION Le présent C.C.T.P. comporte 14 pages numérotées de 1 à 14 auxquelles s'ajoutent 2 annexes (Guide méthodologique de la maintenance sur le bassin de la Seine d'une part, travail préliminaire sur l'expérimentation réalisé par la subdivision de Saint-Quentin comprenant des éléments de décomposition structurelle des ouvrages, et l'adaptation du contenu des fiches homogènes au SNS à Saint-Quentin d'autre part) Date : juin 2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 1

2 TABLE DES MATIÈRES 1.CONTEXTE OBJET DU MARCHÉ PÉRIMÈTRE SECTEURS CONCERNÉS MATÉRIELS DÉCOMPOSITION DE LA MISSION HÉBERGEMENT DE LA BASE DE DONNÉES ACTEURS, DONNÉES ET MODES DE SAISIE RESPECTIFS CIRCUITS DES INFORMATIONS DOCUMENTS À PRODUIRE ET DÉLAIS ASSOCIÉS PRINCIPALES RÈGLES DE GESTION TABLEAUX DE BORD ET STATISTIQUES FORMATION Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 2

3 1. Contexte Service déconcentré du Ministère de l'ecologie, du Développement et de l'aménagement Durables, le Service Navigation de la Seine (SNS) exerce ses missions, d'une part, pour le compte de l'etat dans les domaines du transport et de l'environnement (sécurité de la navigation, police de l'eau et de la pêche, protection contre les crues, gestion du domaine public fluvial), d'autre part, pour le compte de Voies Navigables de France (VNF) pour l'exploitation, l'entretien, et la modernisation du réseau des voies navigables du bassin de la Seine. Il gère notamment l ensemble des ouvrages présents sur son périmètre géographique. Le bassin de la Seine s'étend sur 17 départements et regroupe 1384 km de voies navigables constituées par 857 km de rivières et 527 km de canaux. Il est divisé en 4 arrondissements, 17 subdivisions (15 territoriales et 2 techniques), plusieurs circonscriptions, 236 sites, 431 ouvrages (dont 280 écluses et 87 barrages). L entretien des ouvrages et du réseau est assuré par des équipes d agents d exploitation et d agents de maintenance : -Exploitation : ils assurent une inspection quotidienne, relèvent les anomalies et les corrigent ou sollicitent les équipes de maintenance lorsque nécessaire -Maintenance : ils réalisent des interventions planifiées de maintenance préventive, des inspections de maintenance et traitent les anomalies relevées La méthodologie de maintenance repose actuellement sur un ensemble de 5 fiches de saisie ; elle est décrite dans le Guide méthodologique de la maintenance sur le bassin de la Seine joint en annexe. 2. Objet du marché L'objet de ce marché est à la fois de doter les agents d exploitation et de maintenance d un logiciel leur permettant de réaliser leurs rapports d activité en remplissant les différents modèles de fiches transposées sur un terminal de type PDA, et de disposer d une véritable base de données des interventions avec des outils d exploitation statistique. En assurant une remontée systématique et rapide des multiples fiches utilisées, le projet permettra de : -apporter des éléments de réponse en matière de qualité de service, -améliorer le préventif (suivre les fournitures et autres pièces de rechange, la répartition des moyens ), -mieux identifier les causes d anomalies répétitives avec l exploitation statistique (qualité des interventions, vétusté des ouvrages, inadéquation des matériaux utilisés...). Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 3

4 3. Périmètre Pour répondre aux objectifs du projet, la solution sera articulée autour des 5 fiches de relevé, de l exploitation statistique de ces relevés et de quelques fonctionnalités annexes (chargement de documents techniques, prise de photos, et autres fonctions éventuelles à préciser). 4. Secteurs concernés Les deux services fonctionnels qui conduisent le projet présent, et qui, à ce titre, sont les interlocuteurs directs du prestataire sont le Service Gestion de la Voie d'eau (SGVE) et le Bureau Techniques Réseaux et Applications Informatiques (BTRAI). Les 2 subdivisions territoriales qui accueilleront cette expérimentation sur des secteurs limités sont la subdivision de Saint-Quentin (sur l'arrondissement Picardie) et la subdivision d'amfreville (sur l'arrondissement des Boucles de la Seine). Pour ce deuxième cas, la subdivision technique ayant en charge la maintenance des ouvrages de la subdivision territoriale d'amfreville, et par conséquent directement impliquée, est la subdivision Gestion Technique des Infrastructures (GTI). L'étendue de l'expérimentation est consignée dans le tableau suivant : Subdivision Saint-Quentin Amfreville (site de Notre-Dame-de-la- Garenne) Nombre d'ouvrages concernés 83 ouvrages (écluses, ponts, barrages) jusqu'à 8 ouvrages Nombre de PDA nécessaires Une vingtaine Nombre d'accès PC nécessaires Une dizaine autour de 5 autour de 5 GTI autour de 5 autour de 5 Total Autour de 90 Une trentaine Une dizaine Par ailleurs, la communication auprès de VNF siège, dans le cadre, entre autre, de l'élaboration du Schéma Directeur de Maintenance des Voies Navigables (SDMVN) mené en parallèle de l'expérience de mise en place du logiciel sur le SNS, sera assurée par SGVE. En fonction des résultats de l'expérimentation à mettre en oeuvre, objet de ce marché, l'application pourra être étendue à terme à tout ou partie du territoire du SNS. Le produit à élaborer doit donc intégrer cet objectif latent à travers les marges d'adaptation à prévoir. Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 4

5 5. Matériels et environnement logiciel La fourniture des PDA est assurée par le BTRAI dans le cadre d'un marché spécifique. Le matériel pressenti pour mener l'expérimentation est le PDA Smart Phone Treo 750V. Le système d'exploitation du PDA sera Windows Mobile. La plateforme applicative sera basée sur PHP et MySQL ou PostgreSQL. Le prestataire devra fournir le code des applications qui seront la propriété intellectuelle et morale de VNF. Le matériel envisagé sera sans doute renforcé par une coque durcie pour prendre en compte les risques de projections d'eau et d'huile, ainsi que les chocs et chutes. 6. Décomposition de la mission Le présent marché se déroulera en 4 phases. Chacune de ces phases fera l'objet d'une validation formelle par le maître d'ouvrage, suivie du paiement de celle-ci. Les conclusions de chaque phase validée ne seront pas remise en cause de manière significative ; cependant, à la marge, des ajustements seront à prévoir en fonction du déroulement des phases suivantes. Chaque phase comprendra de 3 à 5 réunions avec SGVE/BTRAI/subdivisions impliquées. Le maître d'ouvrage se réserve la possibilité d'interrompre le marché à l'issue d'une quelconque de ces phases. 1ère phase : Développement du produit logiciel - Préparation de la mise en place Cette première phase de conception de l'outil comprendra : L'analyse du besoin (cas d'usages, modèles de données) à présenter au maître d'ouvrage. Dans un premier temps, tous les cas d'usages seront présentés par le titulaire, puis validés, par le maître d'ouvrage. Puis le modèle de données sera présenté et validé, tous les choix techniques (OS de la plateforme, limitation des fonctions PHP, type de la base de données) seront déterminés puis validés. Une fois cette analyse attestant de la bonne compréhension de la problématique par le prestataire approuvée, le prestataire maquettera les écrans principaux des différentes applications (dix minimum pour chacune des applications PC, quinze minimum pour l'application PDA). Enfin toutes les pages, écrans et formulaires de l'application seront maquettés et validés. Cette étape sera suivie d'une première version présentant tous les écrans prévus et le code associé qui constituera l'application initiale de la deuxième phase. Cette phase comprend au moins : Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 5

6 -une réunion de lancement avec SGVE/BTRAI/subdivisions impliquées, -au moins une rencontre sur le terrain avec les acteurs de terrain des deux secteurs accueillant l'expérimentation (soit deux visites), -cinq réunions d'étapes, -une réunion de présentation du résultat final. Au cours de ces rencontres seront traités les choix techniques à arrêter, la définition des requêtes, ainsi que la préparation de la mise en oeuvre pratique de l'expérimentation sur les 2 secteurs concernés par l'application. A l'issue de cette phase, le prestataire devra avoir fourni une première version de l'application de saisie des informations adaptée au PDA (qui devra pouvoir fonctionner non connectée) («PDA saisie») ; l'application de saisie des informations pour PC («PC saisie») ; l'application de gestion de la base de données («PC administrateurs») ; l'application de traitement statistique des données («PC traitement»). 2ème phase : Mise en place et suivi de l'expérimentation effective par un effectif limité Cette phase, qui dure 3 mois, comprend : la formation des responsables de la maintenance, de l'exploitation et des 3 subdivisions concernées, à charge pour ces responsables (moins de 10 personnes) de répercuter ces informations auprès des agents de maintenance et d'exploitation, la fourniture de la documentation permettant d'introduire l'application dans les PDA, ainsi qu'une assistance technique si nécessaire. L'application doit par la suite pouvoir être mise à jour facilement par internet, la réalisation et la mise en place des versions correctives successives des applications par la prise en compte des retours d'expérience réguliers transmis au moyen de fiches de dysfonctionnement ; chaque nouvelle version étant commandée expressément par le maître d'ouvrage en fonction du degré pénalisant des anomalies communiquées, la rédaction d'un bilan circonstancié de cette première partie de l'expérimentation sur le terrain (bilan qui portera sur tous les aspects de l'expérience, y compris le matériel retenu et la pertinence du choix de celui-ci, suivi de recommandations). Cette phase comprend des réunions mensuelles avec SGVE/BTRAI/subdivisions impliquées (groupe qui pourra s'élargir et accueillir d'autres représentants de la maintenance ou de l'exploitation du SNS) au cours desquelles sont traitées les évolutions de l'outil informatique sous tous ses aspects (base de données, transmissions, questions logistiques, traitement de données...). Si cette phase permet d'aboutir à des applications stables, validées par le maître d'ouvrage, le prestataire fournira une documentation complète sur les différentes applications, ainsi qu'un Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 6

7 support pour les formateurs internes au SNS. Le prix pour la réalisation de cette documentation fera l'objet d'un forfait distinct. Par ailleurs, si, à l'issue de cette deuxième phase, les principes admis en fin de première phase sont remis en cause, le maître d'ouvrage pourra commander une nouvelle exécution de la première phase pour le même prix forfaitaire pour définir une nouvelle maquette pour les applications et se rapprocher du produit attendu. 3ème phase : Mise en place et suivi de l'expérimentation durant une période de 6 mois Cette phase comprend : les ajustements nécessaires de la formation initiale des responsables de la maintenance, de l'exploitation et des 3 subdivisions concernées, la réalisation et la mise en place des versions correctives successives de l'application par la prise en compte des retours d'expérience réguliers sur ordre du maître d'ouvrage (en fonction de l'importance des dysfonctionnements signalés), la fourniture du descriptif précis du logiciel et de la base de données associée, en vue de modifications futures éventuelles, la fourniture d'un manuel utilisateur final destiné à la formation des agents amenés dans le futur à s'approprier l'outil, la rédaction d'un bilan circonstancié de cette nouvelle phase de l'expérimentation sur le terrain. Cette phase comprend des réunions mensuelles au cours desquelles sont traitées les évolutions de l'outil informatique sous tous ses aspects (base de données, transmissions, questions logistiques, traitement de données...) et une réunion de présentation du bilan de l'expérimentation menée pendant les quelques mois écoulés. 4ème phase : Maintenance du produit logiciel - Transfert de la base de données Cette dernière phase dure 3 années à compter de la dernière réunion de la phase précédente. Le paiement de l'année de tierce maintenance applicative est effectuée à terme échu. Elle comprend : les mises à jour éventuelles suite aux évolutions technologiques des logiciels ou matériels, la résolution de la totalité des anomalies de fonctionnement de l'application, par la mise en oeuvre de corrections définitives (avec production de la documentation afférente en langue française). Les interlocuteurs du prestataire pour cette quatrième phase de la mission seront SGVE et le BTRAI (et si nécessaire VNF siège). Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 7

8 Par ailleurs, les prescriptions de cette maintenance évolutive et corrective sont valables pour l'ensemble des 4 phases de la mission. 7. Hébergement de la base de données Dès le début du marché, le maître d'ouvrage paiera directement un prix annuel d'hébergement de la base de données chez un prestataire technique proposé par le titulaire du marché (qui sera donc désigné comme sous-traitant). Si le maître d'ouvrage le souhaite, lorsqu'il le jugera utile, le titulaire devra prendre en charge (assistance technique) le transfert chez le maître d'ouvrage ou vers un nouveau prestataire technique de la base de données dans le respect de toutes les garanties de sécurité et confidentialité imposées par VNF siège. 8. Acteurs, données et modes de saisie respectifs A l'image de la situation actuelle dans les subdivisions territoriales du SNS, deux grandes catégories de personnels sont à considérer : ceux rattachés au volet exploitation de la voie d'eau, et ceux liés à la maintenance des ouvrages. Au sein de ces deux groupes, on distingue les agents d'exploitation, et ceux de la maintenance des responsables de l'exploitation, et des responsables de la maintenance ; les responsables ayant la charge d'organiser les activités des agents sous leur direction. A ces multiples utilisateurs directs (de terrain) du produit informatique, quelque soit l'application concernée, certaines parties des informations saisies intéressent les subdivisions, les arrondissements, le siège, et des services tels que SGVE pour partager ce suivi des ouvrages et de la maintenance appliquée. Naturellement, plus on s'éloigne physiquement du terrain, plus les renseignements utiles seront synthétiques, et devront sans doute être complétés des interprétations des responsables de terrain. Agents d'exploitation Les agents d'exploitation veillent au bon déroulement de la navigation. Ceci implique un suivi correct des ouvrages de navigation (écluses et barrages de navigation principalement) et la réalisation de manoeuvres et d'interventions préventives et curatives. Le niveau des interventions de maintenance exécutées par cette catégorie d'agents peut être qualifié de niveau 1, en comparaison des travaux effectués par les agents de maintenance requérant des qualifications plus spécialisées (niveau 2). Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 8

9 Sur les deux secteurs de l'expérimentation, l'exploitation est organisée de deux façons différentes : -par équipes d'itinérants se déplaçant sur un secteur bien délimité comprenant un certain nombre d'ouvrages sur la subdivision de Saint-Quentin. Les agents interviennent sur un ouvrage suite à la transmission par l'automate de l'ouvrage du signalement d'une anomalie. -par postes fixes sur l'arrondissement ABS. Dans ce cas, des agents d'exploitation sont présents sur chaque site, et gèrent les manoeuvres depuis la cabine de commande. L'agent d'exploitation est amené à saisir sur le PDA rattaché au véhicule de l'équipe d'itinérants (cas dans la subdivision de Saint-Quentin), ou sur celui lié à un site, constats d'anomalie (fiches d'anomalie) et fiches d'inspection/intervention. Agents de maintenance Les agents de maintenance sont regroupés par équipes gérées par le responsable maintenance de la subdivision. Dans le cas de l'abs, une subdivision technique (GTI) est chargée de la partie maintenance en parallèle des subdivisions territoriales auxquelles incombe l'exploitation de leurs ouvrages. Les agents de maintenance effectuent des inspections pour assurer le suivi satisfaisant des ouvrages, et permettre au responsable maintenance d'organiser une maintenance préventive convenable. En outre, les agents de maintenance, sous la direction du responsable maintenance, réalisent une grande partie des opérations curatives suite aux signalements d'incidents ou de pannes. Ils remplissent donc, avec les PDA rattachés aux équipes maintenance, des fiches constats, et des fiches inspection/intervention. Lors de tous les travaux réalisés par les équipes de la maintenance, un agent de l'exploitation présent doit viser le rapport (manière d'apposer son visa du ressort du prestataire : code personnel par agent?...) pour confirmer la connaissance des interventions sur les ouvrages par l'exploitation et garantir ainsi une communication indispensable entre les deux catégories de personnels voués aux soins des ouvrages. Responsable exploitation (ou agent d'astreinte) Le responsable exploitation reçoit sur son PC les données transmises par les agents d'exploitation. Il les traite, ajoute, le cas échéant, des observations complémentaires, disposant de l'application PC ; ce lien direct avec le terrain lui permet de diriger en conséquence les agents d'exploitation. Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 9

10 Par ailleurs, selon les informations qui lui parviennent, il communique avec son homologue de la maintenance pour convenir de la résolution des problèmes ne ressortissant pas à l'exploitation. Pour renforcer ce contact et cette collaboration entre l'exploitation et la maintenance, le Guide méthodologique de la maintenance sur le bassin de la Seine prévoit que les responsables de l'exploitation et de la maintenance se rencontrent, en présence du responsable de la subdivision, une fois par mois, pour une mise à plat des activités des deux parties, et la mise au point d'actions communes concertées éventuelles. Responsable de la maintenance (ou agent d'astreinte) Le responsable maintenance reçoit sur son PC les données transmises par les agents de maintenance. Il les traite, ajoute, le cas échéant, des observations complémentaires, disposant de l'application PC ; ce lien direct avec le terrain lui permet de diriger en conséquence les agents de maintenance. Par ailleurs, le responsable de la maintenance reste en contact avec son homologue de l'exploitation pour consultation éventuelle ou signalement des opérations réalisées par les équipes maintenance (en plus de la réunion mensuelle entre responsables de la maintenance, de l'exploitation, et de la subdivision). En cas de panne bloquante, le responsable maintenance et le responsable exploitation reçoivent tous les deux simultanément le constat d'anomalie pour apporter la réponse adéquate dans les plus brefs délais. 9. Circuits des informations Les fiches saisies circulent entre les quatre catégories de personnels de terrain comme suit : Les agents d'exploitation remplissent avec leurs PDA les constats d'anomalies et les fiches inspection/intervention qu'ils transmettent alors au responsable exploitation. agents d'exploitation (PDA) ----constats d'anomalies et fiches inspection/intervention----> responsable exploitation (PC) En cas de panne bloquante, le constat d'anomalie rempli par l'agent d'exploitation est transmis simultanément à la fois au responsable exploitation et au responsable maintenance. agents d'exploitation (PDA) ----constats d'anomalies----> responsable exploitation (PC) et responsable maintenance (PC) Les agents de maintenance remplissent avec leurs PDA les constats d'anomalies et les fiches inspection/intervention qu'ils transmettent alors au responsable maintenance. agents de maintenance (PDA) ----constats d'anomalies et fiches inspection/intervention----> responsable maintenance (PC) Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 10

11 Responsables maintenance et responsable exploitation se communiquent certaines fiches et autres informations depuis leurs PC respectifs. responsable exploitation (PC) <----constats d'anomalies et fiches inspection/intervention----> responsable maintenance (PC) Enfin, les autres échanges entre responsables et agents de terrain ne sont pas directement liés à l'outil informatique. 10. Documents à produire et délais associés Chaque phase de la mission et chaque réunion feront l'objet de la part du prestataire de la rédaction de rapports détaillés, à remettre au maître d'ouvrage, portant sur le déroulement de celles-ci, les avancées successives, et les décisions et partis pris. Deux semaines avant chaque réunion, l'ensemble des documents préparatoires devront être transmis à SGVE/BTRAI. Une semaine après chaque réunion, le prestataire transmettra le compte-rendu aux participants et autres destinataires par l'intermédiaire de SGVE/BTRAI. Toute la documentation est à rédiger en langue française. 11. Principales règles de gestion On distingue de fait 4 applications différentes : l'application «PDA saisie» par les agents : celle-ci devra être déconnectée (les fiches à remplir devront être stockées dans le PDA pour permettre la saisie hors de la zone de couverture GPRS). L'envoi des données se fera une fois à nouveau dans la zone de couverture, de manière automatique ou sur action de l'opérateur. l'application «PC saisie» par les agents : en alternative à la transmission GPRS qui n est pas disponible partout, le cas échéant, le PC en cabine pourra être utilisé en complément du PDA pour l établissement des fiches avec une homogénéité des interfaces PDA / PC; l'application «PC traitement» qui permet la consultation et le traitement des données (requêtes disponibles selon le profil des personnels); l'application «PC administrateurs» (gestion des applications, modifications éventuelles sur le contenu de la base de données, fixation des droits...). L'application PC, dont disposent les responsables de l'exploitation et de la maintenance, contient toutes les informations de l'application PDA auxquelles s'ajoutent des champs supplémentaires permettant de compléter les descriptions, mais également de traiter les données pour assurer le suivi correct de l'évolution des ouvrages et de la maintenance. Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 11

12 Étant donné les contraintes inhérentes à l'outil informatique et à sa taille en particulier (écran réduit, saisie par clavier incommode...), l'application PDA doit être ergonomique, et concentrée sur l'essentiel. La saisie s'effectuant essentiellement par le biais de menus déroulant, ceux-ci sont concis. Le nombre d'écrans successifs doit être limité au strict nécessaire, sans préjudice sur la pertinence des données nécessaires. Les différentes applications étant amenées à évoluer, une marge d'adaptation et d'évolution du produit est à prévoir. Pour faire remonter les dysfonctionnements, le produit devra intégrer un système de transmission de fiches de dysfonctionnements du logiciel et du matériel. La mise à jour des applications devra être facile et pouvoir se faire par connexion à internet. La sauvegarde de la base de données est primordiale, le prestataire devra détailler les mesures mises en œuvre pour atteindre cet objectif. Les listes qui suivent présentent quelques principes de fonctionnement à priori. Ce ne sont que des pistes de réflexion, à charge pour le prestataire de proposer au maître d'ouvrage les choix les plus judicieux. Application embarquée Les PDA permettront une transmission rapide des informations par le réseau GPRS vers un serveur de base de données centralisé. Les PDA pourront être utilisés comme téléphone pour éviter la redondance d équipement (10 à 12 appels jours, autonomie minimale de 14h). Les PDA pourraient être aussi utilisés pour recevoir du serveur de téléphonie les alertes et messages de défauts des sites automatisés (écluses) et des centrales autonomes (barrages). En cas d'interruption de la saisie d'une fiche quelle qu'en soit la raison (coup de téléphone, batteries faibles...), les données déjà renseignées seront récupérées lors de la reprise du remplissage. Lorsque nécessaire, l'opérateur remplissant une fiche a la possibilité de rédiger un bref mémo au stylet. L accès au logiciel sur PDA est authentifié par le nom d utilisateur et un mot de passe. Le menu d accueil liste les prochaines actions programmées pour l utilisateur connecté avec un accès direct aux fiches associées. L utilisateur peut également sélectionner les ouvrages par listes déroulantes combinées : choix de la circonscription, du site, puis de l ouvrage. Par défaut, l utilisateur n a accès qu aux ouvrages qui le concernent, voire qu aux types d intervention qui le concernent. Navigation : l utilisateur dispose d un menu contextuel lui permettant d accéder à tout moment aux différentes fonctionnalités disponibles : consultation des permanents d astreinte, des documents techniques, prise de photo à attacher à une fiche, historique et statistiques embarquées. Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 12

13 Les agents ont accès à des statistiques simples sur PDA : liste des solutions aux pannes similaires, historique des anomalies de l ouvrage. La fonctionnalité de prise de photo intègre la visée à l écran de la photo à prendre, l affichage de la photo après la prise de vue qui peut être refaite en cliquant sur la photo et la saisie d un commentaire. La photo est associée à l ouvrage sélectionné ou à la fiche en cours. L accès à la documentation technique est possible en sélectionnant parmi des listes déroulantes le type de document et l élément de l ouvrage auquel il se rapporte. Applications PC Les outils de pilotage et d analyse statistique seront accessibles depuis un extranet sécurisé qui pourra à terme être intégré dans l intranet du SNS. Les fiches peuvent être imprimées depuis un PC (export au format PDF). Les responsables de maintenance et d exploitation peuvent affecter aux ouvrages, suivant les spécificités des ouvrages et organisations : les types d anomalies, les opérations à effectuer dans le cadre de la maintenance préventive, les diagnostics possibles d anomalie, les travaux réalisés par la maintenance, les matériels et fournitures utilisés, les problèmes liés à la sécurité, les interventions programmables et les autres observations. Lorsqu un nouveau type doit être créé, la demande est transmise à l administrateur de la base de données. Ce sont ces éléments qui alimenteront les listes déroulantes des fiches. Cette association ouvrage / type d anomalie, opérations effectuées pourrait se faire de 2 manières : via un formulaire en ligne (modifications courantes) ou par import d un fichier au format OpenOffice (tableur ou texte) pour l initialisation. Les opérations doivent être codifiées avec une numérotation qui les classe automatiquement par type. 12. Tableaux de bord et Statistiques Les informations présentées seront déterminées par le profil de l utilisateur connecté : les utilisateurs des subdivisions concernées (responsable de maintenance, responsable d exploitation, responsable de subdivision, agents de maintenance, agents d exploitation) auront accès aux statistiques de leur secteur géographique, aux différentes fiches qui les concernent, aux bilans exploitation et maintenance générés automatiquement, alors que le siège et l'arrondissement pourront visualiser des statistiques globales (tableaux et graphiques). Les possibilités de requêtage sur la base, à partir d'indicateurs prédéfinis, porteront (au minimum) sur l'évolution du nombre et des types d'anomalies constatées, sur la répartition des interventions de maintenance par type et par domaine, sur l'évolution des durées réelles d'interruption du trafic, ainsi que sur le nombre de problèmes lié à la sécurité. Les requêtes peuvent être filtrées (au minimum) par secteur géographique (selon le profil, choix en cascade entre SNS, Arrondissements, subdivisions, sites, ouvrages, éléments), date de début, date de fin, type d intervention de maintenance (hydraulique, automatisme, mécanique, électricité, autres). Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 13

14 13. Formation Seuls l'ensemble des responsables de la maintenance, de l'exploitation et des subdivisions concernées par l'expérimentation sont à former. Ceux-ci devront alors être capables d'assurer les formations de leurs agents ; formations qui porteront, suivant les fonctions des agents, sur l'utilisation concrète des matériels PDA et de l'application associée, les trois applications sur PC («saisie», «administrateurs», «traitement»). Les formations des responsables seront à dispenser dans les locaux du SNS à Paris. Moins de 10 responsables seront concernés par cette formation. L'organisation et la mise à disposition des salles et des PDA sont à la charge du SNS. D'autre part, à l'issue de la phase 3, un manuel utilisateur final didactique sera à fournir par le prestataire. Celui-ci devra permettre au SNS de gérer la formation de tous les agents destinés à utiliser l'outil informatique à l'avenir. Tous les manuels seront à fournir sous format papier et sous format informatique. Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 14

Formation projet informatique. Expression de besoins, définir un besoin informatique

Formation projet informatique. Expression de besoins, définir un besoin informatique Formation projet informatique Expression de besoins, définir un besoin informatique Enjeux L'expression de besoins est le premier document produit, avant même le commencement du projet Détermine le lancement

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

Marché à Procédure adaptée. Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr

Marché à Procédure adaptée. Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr Marché à Procédure adaptée Passé en application de l article 28 du code des marchés publics Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr CNDP/ 03 /2015 Cahier des clauses techniques

Plus en détail

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence Titre du projet : Co-construction des licences appliquées et des mastères professionnels Titre de la mission : Mise

Plus en détail

Plan d assurance qualité

Plan d assurance qualité Plan d assurance qualité Exemple de PAQ C3rb Informatique PLAN D ASSURANCE QUALITE (PAQ) C3RB - XXX 2014 Date 22 mai 2014 Version 1 Rédacteur C3rb Informatique SOMMAIRE 1. Suivi des modifications de ce

Plus en détail

P R E M I E R M I N I S T R E MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA REFORME DE L ETAT ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

P R E M I E R M I N I S T R E MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA REFORME DE L ETAT ET DE LA FONCTION PUBLIQUE P R E M I E R M I N I S T R E MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA REFORME DE L ETAT ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Institut Régional d Administration de Bastia Quai des Martyrs de la Libération BP 317

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) d'assistance en Informatique Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

Conditions Particulières de Maintenance. Table des matières. Ref : CPM-1.2 du 08/06/2011

Conditions Particulières de Maintenance. Table des matières. Ref : CPM-1.2 du 08/06/2011 Conditions Particulières de Maintenance Ref : Table des matières 1 CONDITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX CONTRATS DE MAINTENANCE...2 1.1 Préambule...2 1.2 Obligations d'atreal et services rendus...2

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE VILLE DE FAGNIERES

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE VILLE DE FAGNIERES AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE VILLE DE FAGNIERES 1) OBJET DUREE ET DISPOSITIONS GENERALES a. OBJET DU MARCHE Marché pour la souscription d'un contrat d'assistance à la maîtrise d'ouvrage concernant

Plus en détail

Provence Promotion. Cahier des charges V1.1 LOGICIEL DE GESTION DES ENGAGEMENTS COMPTABLES. Le 01/07/09

Provence Promotion. Cahier des charges V1.1 LOGICIEL DE GESTION DES ENGAGEMENTS COMPTABLES. Le 01/07/09 Provence Promotion LOGICIEL DE GESTION DES ENGAGEMENTS COMPTABLES Cahier des charges V1.1 Le 01/07/09 1 Sommaire 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1 OBJECTIFS... 3 1.2 BESOINS... 3 1.3 OBJECTIFS GENERAUX... 3 2

Plus en détail

MARCHE PUBLIC N 05-2014 MEMOIRE TECHNIQUE ET FINANCIER

MARCHE PUBLIC N 05-2014 MEMOIRE TECHNIQUE ET FINANCIER Article 28 du Code des Marchés Publics MARCHE PUBLIC N 05-2014 Acquisition et maintenance de logiciels de gestion financière et de gestion de la paie en mode solution full web mode hébergé et de prestations

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE Maître d'ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE - URBANISME - FOURNITURE ET DEPLOIEMENT D UN LOGICIEL D INSTRUCTION DES DOCUMENTS D URBANISME CAHIER DES CLAUSES techniques OCTOBRE 2012

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE D'ACHEMINEMENT DE COMMUNICATIONS FIXES ET MOBILES NUMERO 05-2010 CDG 64 n 05-2010 CCTP Communications téléphoniques 2010 1 1. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

ESCALE MANUEL UTILISATEUR SIMPLIFIÉ ÉTAT : VERSION VALIDÉE DGFIP - BUREAU SI-2B - DEPS - ÉCHANGE DE DONNÉES. Version 1.

ESCALE MANUEL UTILISATEUR SIMPLIFIÉ ÉTAT : VERSION VALIDÉE DGFIP - BUREAU SI-2B - DEPS - ÉCHANGE DE DONNÉES. Version 1. ESCALE MANUEL UTILISATEUR SIMPLIFIÉ ÉTAT : VERSION VALIDÉE DGFIP - BUREAU SI-2B - DEPS - ÉCHANGE DE DONNÉES Version 1.3 du 8/11/12 Page 1/11 Objet et domaine d application Ce document constitue le manuel

Plus en détail

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières COMMUNE D EPERLECQUES Entretien et rénovation du parc d Eclairage Public - Location, pose et dépose des motifs d illuminations des fêtes de fin d année Cahier des Clauses Techniques Particulières Maître

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DC-SICA 10.1204 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Développement et hébergement d un site Internet cartographique sur les points de captage et les périmètres de protection Glossaire API Application

Plus en détail

Description de l entreprise DG

Description de l entreprise DG DG Description de l entreprise DG DG est une entreprise d envergure nationale implantée dans le domaine de la domotique. Créée en 1988 par William Portes, elle compte aujourd'hui une centaine d'employés.

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

SOMMAIRE. Page 2 sur 8

SOMMAIRE. Page 2 sur 8 Rectorat de l académie de Grenoble DSI Division des Systèmes d Information 7, place Bir-Hakeim 38021 Grenoble Cedex REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE N : 2012-09 OBJET : prestations de maintenance corrective

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Valant ACCORD-CADRE. Procédure d appel d offres ouvert - N 03-2015

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Valant ACCORD-CADRE. Procédure d appel d offres ouvert - N 03-2015 MARCHÉ PUBLIC DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Valant ACCORD-CADRE Procédure d appel d offres ouvert - N 03-2015 Régie par l article

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE LA LICENCE SERVEUR

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE LA LICENCE SERVEUR CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE LA LICENCE SERVEUR Article 1. Objet Du Contrat : La société CapiTechnic a pour activité l ingénierie en méthodes et maintenance et plus particulièrement la location d un

Plus en détail

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER Version 3.0 3, rue du Bois de La Champelle BP 306 54515 VANDŒUVRE CEDEX Tél. 33 (0)3 83 44 75 50 Fax. 33 (0)3 83 44 75 51 QUALIOS est une solution informatique développée par

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Carcassonne Agglo Direction Générale Adjointe Ressources Services des marchés publics 1 Rue Pierre Germain 11890 CARCASSONNE CEDEX 9 Tél: 04.68.10.56.58

Plus en détail

CATALOGUE DE SERVICES DE LA DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNIVERSITE DE LIMOGES

CATALOGUE DE SERVICES DE LA DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNIVERSITE DE LIMOGES CATALOGUE DE SERVICES DE LA DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNIVERSITE DE LIMOGES Sommaire Fiche 1 : Gestion des identités : annuaires et authentification Fiche 2 : Connectez-vous en toute sécurité

Plus en détail

mai-2011 l'hébergement en toute liberté Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1

mai-2011 l'hébergement en toute liberté Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1 l'hébergement en toute liberté Infogérance des serveurs conçus par SIS alp SIS alp 1 Infogérance pour OpenERP solutions intégrées en abonnement mensuel OpenERP-Online OpenERP-Infogérance VDS OpenERP-Infogérance

Plus en détail

Contrat d'hébergement application ERP/CRM - Dolihosting

Contrat d'hébergement application ERP/CRM - Dolihosting Date 30/10/13 Page 1/6 Contrat d'hébergement application ERP/CRM - Dolihosting Le présent contrat est conclu entre vous, personne physique ou morale désignée ci-après le client et ATERNATIK dont le numéro

Plus en détail

Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe

Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe Tony Galmiche le 28 février 2011 (modifiée alb) Sommaire 1 - Accès au portail de l'application GED...3

Plus en détail

Processus Gestion de Projet

Processus Gestion de Projet Processus Gestion de Projet 1 / 11 Contenu 1 Introduction... 3 2 Le cycle de vie du projet... 4 2.1 Présentation... 4 2.2 Cycle de vie d un projet... 5 2.3 Les livrables... 5 3 Les étapes du management

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.A.P MARCHE DE SERVICE 2012 N 101-2012 PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES

Plus en détail

Dossier de Consultation

Dossier de Consultation Dossier de Consultation Marché n 06_05 Appel d offres ouvert passé en application de l article 28 du code des marchés publics Cahier des charges et modalités de la consultation ACQUISITION D UN LOGICIEL

Plus en détail

Cédric Gendre Inra, ESR Toulouse

Cédric Gendre Inra, ESR Toulouse ODR, Bases de données administratives à différentes échelles spatiales Cédric Gendre Inra, ESR Toulouse 2èmes journées de recherches en sciences sociales INRA SFER CIRAD 11 & 12 décembre 2008 LILLE, France

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys SERVICES D'ENTRETIEN D'ASSAINISSEMENT DES BATIMENTS ET INFRASTRUCTURES MUNICIPAUX

Plus en détail

OBJET : Mise en œuvre du décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat.

OBJET : Mise en œuvre du décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat. Secrétariat général DIRECTION DE L'EVALUATION DE LA PERFORMANCE, ET DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES IMMOBILIERES SLAC/N AFFAIRE SUIVIE PAR : Pierre AZZOPARDI Tél :

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION Pouvoir adjudicateur : ETAT - Préfecture de L Orne OBJET DU MARCHE : Fourniture et installation d un système de vidéo-surveillance au sein de la préfecture de l Orne Date et

Plus en détail

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN DEVELOPPEUR PHP/MySQL POUR LA REALISATION D UNE PLATEFORME DE GESTION DES ACTIVITES DE FORMATION

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE SUR LES SITES INTERNET GÉRÉS PAR LA DOCUMENTATION

Plus en détail

LES TESTS. Les tests. Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils

LES TESTS. Les tests. Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils Les tests Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils Organiser le déroulement des tests Spécifier Exécuter les Cahiers de tests les Cahiers de tests Analyser les résultats Correction

Plus en détail

Guide d utilisation «Extranet Formation» V3.5

Guide d utilisation «Extranet Formation» V3.5 Guide d utilisation «Extranet Formation» V3.5 Evolution de la version 3.5 : La saisie des heures d absences est détaillée par article ou, pour les subventions, par heures centre et heures entreprise. (Point

Plus en détail

Sécuriser un équipement numérique mobile TABLE DES MATIERES

Sécuriser un équipement numérique mobile TABLE DES MATIERES Sécuriser un équipement numérique mobile TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 REGLES DE BONNE CONDUITE CONCERNANT VOTRE MOBILE... 3 2.1 MEFIEZ-VOUS DES REGARDS INDISCRETS... 3 2.2 PREVOYEZ LE VOL OU

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES ---------------

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES --------------- MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES RENOUVELLEMENT DU STANDARD TELEPHONIQUE DU PRES UNIVERSITE DE TOULOUSE --------------- REGLEMENT DE LA CONSULTATION Procédure de consultation : Marché

Plus en détail

PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE

PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE VILLE DE FROUARD PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE (Fourniture, Installation, formation et maintenance) R.C (Règlement de la Consultation)

Plus en détail

Objet de la consultation

Objet de la consultation REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation Télésurveillance des alarmes anti-intrusion et incendie, avec gardiennage pour les bâtiments de la Communauté d agglomération Caen la mer MARCHES PUBLICS

Plus en détail

Outil de gestion et de suivi des projets

Outil de gestion et de suivi des projets Outil de gestion et de suivi des projets Proposition technique et commerciale Amselem Jonathan - Corniglion Benoit - Sorine Olivier Troche Mariela - Zekri Sarah 08 Sommaire I. Les atouts de la proposition

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires CAHIER DES CHARGES Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires 09 Septembre 2014 Fédération Française de Handball 62 rue Gabriel Péri 94250 Gentilly [1] Table des matières I. Présentation

Plus en détail

Plan du cours «Perfectionnement» 2015-2016

Plan du cours «Perfectionnement» 2015-2016 Plan du cours «Perfectionnement» 2015-2016 Le plan du cours de perfectionnement, reprendra l ensemble du cours débutants, en commençant par : Une révision générale pendant quelques séances. Une étude des

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MARCHÉ DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Constitution des dossiers d accessibilité Ad AP des ERP et IOP du territoire de la communauté de communes des Portes de l Ile de

Plus en détail

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R Programme Projet Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat - Coopération Transfrontalière Italie- "Valorisation Energétique des Résidus V.E.De.R PS2.3/02" Composante.2 Communication et Diffusion

Plus en détail

claroline classroom online

claroline classroom online de la plate-forme libre d'apprentissage en ligne Claroline 1.4 Manuel Révision du manuel: 06/2003 Créé le 07/09/2003 12:02 Page 1 Table des matières 1) INTRODUCTION...3 2) AFFICHER LA PAGE DE DEMARRAGE...3

Plus en détail

SYSTEME INFORMATIQUE DES DECHETS INDUSTRIELS ET DANGEREUX «SIDID «Sommaire

SYSTEME INFORMATIQUE DES DECHETS INDUSTRIELS ET DANGEREUX «SIDID «Sommaire Exposé relatif au SYSTEME INFORMATIQUE DES DECHETS INDUSTRIELS ET DANGEREUX «SIDID «Sommaire 1 Introduction 1.1 Réglementation portant sur le traitement et l élimination des déchets industriels dans le

Plus en détail

CONTRAT CADRE BENEFICIAIRE EUROPEAID/119860/C/SV/multi Lot N 1 : Développement rural et sécurité alimentaire. TERMES DE REFERENCE Version finale

CONTRAT CADRE BENEFICIAIRE EUROPEAID/119860/C/SV/multi Lot N 1 : Développement rural et sécurité alimentaire. TERMES DE REFERENCE Version finale CONTRAT CADRE BENEFICIAIRE EUROPEAID/119860/C/SV/multi Lot N 1 : Développement rural et sécurité alimentaire TERMES DE REFERENCE Version finale Etude de faisabilité Projet d'appui à la Confédération Nationale

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : Date limite de remises des offres : 11 janvier 2013 à

Plus en détail

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME 1/6 PROCEDURE ADAPTEE RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME MARCHÉ PUBLIC D ETUDES ET D ASSISTANCE [MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES] passé selon la

Plus en détail

M A I T R E D O U V R A G E

M A I T R E D O U V R A G E M A I T R E D O U V R A G E VILLE DE SAINT-GALMIER Assistance et maintenance informatique et télécom CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES «Marché passé selon une procédure adaptée» Conclu en application

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. SYSTEMES DE REPROGRAPHIE MONOCHROME ET COULEUR

Cahier des Clauses Techniques Particulières. SYSTEMES DE REPROGRAPHIE MONOCHROME ET COULEUR Cahier des Clauses Techniques Particulières. SYSTEMES DE REPROGRAPHIE MONOCHROME ET COULEUR Lot n 1 : Lot n 2 : location et maintenance d'une unité numérique de reproduction (noir et blanc) de documents,

Plus en détail

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Fiche technique: Sécurité des terminaux Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Présentation permet de créer un environnement (terminaux, messagerie et Web) protégé

Plus en détail

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Quels sont les éléments principaux dont il faut tenir compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de

Plus en détail

Guide du requérant et du mandataire

Guide du requérant et du mandataire Guide du requérant et du mandataire Service en ligne du programme de la taxe sur l essence et de la contribution du Québec volet Reddition de comptes 00- Novembre 0 Direction générale des infrastructures

Plus en détail

LETTRE DE CONSULTATION M002-15

LETTRE DE CONSULTATION M002-15 LETTRE DE CONSULTATION M002-15 Assistance/Maintenance de la messagerie VMware Zimbra 8.0.9 I. Introduction : Depuis janvier 2006, dans le cadre d une prestation de maintenance et d assistance connexe à

Plus en détail

PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES

PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES ET COOKIES Sommaire ARTICLE 1. DONNÉES PERSONNELLES QUE NOUS RECUEILLONS ARTICLE 2. DONNÉES RELATIVES A LA CONSULTATION DU SITE o 2.1. L'intérêt de voir s'afficher des

Plus en détail

INSTRUCTION INTERNE POUR L ORGANISATION DE LA COMMANDE PUBLIQUE

INSTRUCTION INTERNE POUR L ORGANISATION DE LA COMMANDE PUBLIQUE 1 / 15 INSTRUCTION INTERNE POUR L ORGANISATION DE LA COMMANDE PUBLIQUE Mise à jour mars 2010 Sommaire Préambule. I Evaluation des besoins. I- 1 Fournitures. I- 2 Services et études. I- 3 Travaux. II Passation

Plus en détail

Conditions générales de vente CrownMakers ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET :

Conditions générales de vente CrownMakers ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET : Conditions générales de vente CrownMakers ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET : CrownMakers France, dont le siège social est situé au 255 avenue Galilée, immatriculée au Registre du Commerce

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Communiqué de Lancement

Communiqué de Lancement Direction du Marketing Produits Sage - Division Mid Market Communiqué de Lancement Rapprochement Bancaire 1000 Produit : Rapprochement Bancaire 1000 Bases de Données : Oracle - MS/SQL Server Microsoft

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

MEDIAplus elearning. version 6.6

MEDIAplus elearning. version 6.6 MEDIAplus elearning version 6.6 L'interface d administration MEDIAplus Sommaire 1. L'interface d administration MEDIAplus... 5 2. Principes de l administration MEDIAplus... 8 2.1. Organisations et administrateurs...

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Mise à disposition d une plateforme de veille sur Internet

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES

CONDITIONS PARTICULIERES CONDITIONS PARTICULIERES HEBERGEMENT/CLOUD/SAAS GROUPE Com6 2015 Article 1. Préambule 1. Le client souhaite bénéficier d une prestation d hébergement. 2. Le client déclare avoir adhéré sans réserve aux

Plus en détail

Systèmes de transport public guidés urbains de personnes

Systèmes de transport public guidés urbains de personnes service technique des Remontées mécaniques et des Transports guidés Systèmes de transport public guidés urbains de personnes Principe «GAME» (Globalement Au Moins Équivalent) Méthodologie de démonstration

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

Cahier des Charges Techniques Particulières

Cahier des Charges Techniques Particulières Cahier des Charges Techniques Particulières Entretien et maintenance des groupes frigorifiques ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU CCTP 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 1 3.1. details

Plus en détail

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation Sauvegarde automatique des données de l ordinateur Manuel d utilisation Sommaire 1- Présentation de la Sauvegarde automatique des données... 3 2- Interface de l'application Sauvegarde automatique des données...

Plus en détail

Gestion de projets. avec. Microsoft Office PROJECT 2003

Gestion de projets. avec. Microsoft Office PROJECT 2003 Gestion de projets avec Microsoft Office PROJECT 2003 Décembre 2006 1 Sommaire 1. Présentation de MS Office Project 2003 2. Aperçu général de l interface 3. Elaboration d un plan de projet 4. Gestion des

Plus en détail

Charte d audit du groupe Dexia

Charte d audit du groupe Dexia Janvier 2013 Charte d audit du groupe Dexia La présente charte énonce les principes fondamentaux qui gouvernent la fonction d Audit interne dans le groupe Dexia en décrivant ses missions, sa place dans

Plus en détail

Charte informatique. Ce document n est qu un exemple. Il doit être adapté à chaque entreprise selon ses moyens et ses nécessités.

Charte informatique. Ce document n est qu un exemple. Il doit être adapté à chaque entreprise selon ses moyens et ses nécessités. Charte informatique Ce document n est qu un exemple. Il doit être adapté à chaque entreprise selon ses moyens et ses nécessités. Préambule L'entreprise < NOM > met en œuvre un système d'information et

Plus en détail

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE LA VENDEE EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Marché n 3/2014 Marché à Procédure Adaptée passé en application

Plus en détail

Cahier des Charges Techniques Particulières

Cahier des Charges Techniques Particulières Cahier des Charges Techniques Particulières Entretien et maintenance des onduleurs ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU CCTP 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 1 3.1. Details des prestations

Plus en détail

Recrutement souhaité le plus tôt possible date limite de candidature : 27 avril 2014

Recrutement souhaité le plus tôt possible date limite de candidature : 27 avril 2014 FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Chargé (e) de mission auprès du directeur de l administration générale et des finances «Administration fonctionnelle, cartographies et outils de pilotage» N VISIO poste

Plus en détail

Article I. DÉFINITIONS

Article I. DÉFINITIONS Conditions particulières de vente «Hébergement dédié» ONLINE SAS au 22/10/2012 ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET : ONLINE, Société anonyme par actions simplifiée, au capital de 214 410,50

Plus en détail

CHARTE entre la Compagnie

CHARTE entre la Compagnie < CHARTE entre la Compagnie des Experts de Justice près la Cour d Appel d Angers et les Barreaux du ressort Recommandations pratiques en matière d expertise civile Le Conseil National des Barreaux et la

Plus en détail

mai-2008 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1

mai-2008 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp SIS alp 1 Infogérance pour OpenERP solutions intégrées en abonnement mensuel OpenERP-Online OpenERP-Infogérance versions VDS et Dédié OpenERP-Serveur HaaS OpenERP-Continuité

Plus en détail

La solution pour avancer l esprit libre!

La solution pour avancer l esprit libre! La solution pour avancer l esprit libre! Présentation du logiciel CapiLog Sommaire : Notre société CapiLog Les Modules CapiLog Personnalisation des modules Les packs CapiLog Mise en service du logiciel

Plus en détail

Cahier des charges de formation

Cahier des charges de formation Cahier des charges de formation 1 Intitulé de l action de formation «Espaces collaboratifs Silverpeas» 2 Contexte et enjeux L Inra est un établissement public de recherche qui compte 18 centres de recherche

Plus en détail

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel 2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Les Activités du GL Analyse des besoins Spécification globale Conceptions architecturale

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) Commune de CAZERES/GARONNE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon la procédure adaptée prévue par l article 28 du Code des Marchés Publics MAITRE DE L OUVRAGE : Commune de CAZERES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

FOURNITURE D UN LOGICIEL DE

FOURNITURE D UN LOGICIEL DE PIÈCE N 0 DIRECTION RESSOURCES & ORGANISATION SERVICE INFORMATIQUE 25 RUE DE LA NUÉE BLEUE F-67000 STRASBOURG TÉL. +33 (0)3 88 21 78 01 FAX +33 (0)3 88 39 35 53 MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES Direction Générale des Services Marie-Hélène RENSON- LENOBLE Directrice Générale des services Tel 01 49 45 28 11 Fax 01 49 45 29 91 Mail : marie-helene.renson-lenoble@supmeca.fr MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES PREAMBULE Le baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants traite des secteurs d activités : de l industrie, des services, de l habitat, du tertiaire et des équipements publics.

Plus en détail

GUIDE SUR L ASSISTANCE A LA MAÎTRISE D'OUVRAGE EN INFORMATIQUE

GUIDE SUR L ASSISTANCE A LA MAÎTRISE D'OUVRAGE EN INFORMATIQUE GUIDE SUR L ASSISTANCE A LA MAÎTRISE D'OUVRAGE EN INFORMATIQUE Validé par la Commission technique des marchés le 9 décembre 2004 1.1 OBJET DU GUIDE...3 1.2 LE PERIMETRE DU GUIDE...3 1.2.1 Terminologie

Plus en détail

Activités professionnelle N 2

Activités professionnelle N 2 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2012 2013 BELDJELLALIA Farid Activités professionnelle N 2 NATURE DE L'ACTIVITE CONTEXTE OBJECTIFS LIEU DE REALISATION Technicien assistance

Plus en détail

DIANE-SPIRALE. Rôle du PMP

DIANE-SPIRALE. Rôle du PMP DIANE-SPIRALE V1 Rôle du PMP Copyright Michel ANDRE Page 1 sur 8 02/12/2005 1. PRESENTATION : 3 2. OBJECTIFS : 3 3. MAQ A DISPOSITION : 4 4. CONTENU : 4 5. UTILISATION : 6 6. PILOTAGE : 6 7. GUIDES & AIDES

Plus en détail

NRC : N KG/2985/M www.mecreco.cd e-mail : info@mecreco.cd, mecrecocoocec@yahoo.fr

NRC : N KG/2985/M www.mecreco.cd e-mail : info@mecreco.cd, mecrecocoocec@yahoo.fr Annexe 1 TERMES DE REFERENCE POUR L ACQUISITION D UN LOGICIEL DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. I. Contexte. Dans le cadre des activités de Professionnalisation et d encadrement des COOPEC affiliées

Plus en détail

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance H24-7/7 d une solution de stockage de données

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance H24-7/7 d une solution de stockage de données AEROPORTS DE LYON Fourniture, mise en œuvre et maintenance H24-7/7 d une solution de stockage de données Entité Adjudicatrice : AEROPORTS DE LYON SA à Directoire et Conseil de Surveillance, Capital de

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE

COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE Cahier des charges Télésurveillance des bâtiments communaux de la Commune de Salaise sur Sanne Services Techniques Salaise sur Sanne document établi

Plus en détail

Contrat d assurance dommage et tous risques chantiers pour les travaux de construction d une salle de restauration scolaire à Troarn

Contrat d assurance dommage et tous risques chantiers pour les travaux de construction d une salle de restauration scolaire à Troarn MARCHES PUBLICS DE SERVICES COMMUNAUTE DE COMMUNES ENTRE BOIS ET MARAIS Mairie de Troarn Place Paul Quellec 14 670 TROARN Contrat d assurance dommage et tous risques chantiers pour les travaux de construction

Plus en détail

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires Collectivités 1. Présentation générale du projet Actes Budgétaires 2. Bilan de l expérimentation de 2011 3. Les changements au sein des

Plus en détail