CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Service Navigation de la Seine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Service Navigation de la Seine"

Transcription

1 Élaboration d'un logiciel informatique d'appui à la maintenance des ouvrages de navigation et assistance à l'expérimentation MARCHE PUBLIC DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Service Navigation de la Seine Objet du marché : ÉLABORATION D'UN LOGICIEL INFORMATIQUE D'APPUI À LA MAINTENANCE DES OUVRAGES DE NAVIGATION ET ASSISTANCE À L'EXPÉRIMENTATION Le présent C.C.T.P. comporte 14 pages numérotées de 1 à 14 auxquelles s'ajoutent 2 annexes (Guide méthodologique de la maintenance sur le bassin de la Seine d'une part, travail préliminaire sur l'expérimentation réalisé par la subdivision de Saint-Quentin comprenant des éléments de décomposition structurelle des ouvrages, et l'adaptation du contenu des fiches homogènes au SNS à Saint-Quentin d'autre part) Date : juin 2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 1

2 TABLE DES MATIÈRES 1.CONTEXTE OBJET DU MARCHÉ PÉRIMÈTRE SECTEURS CONCERNÉS MATÉRIELS DÉCOMPOSITION DE LA MISSION HÉBERGEMENT DE LA BASE DE DONNÉES ACTEURS, DONNÉES ET MODES DE SAISIE RESPECTIFS CIRCUITS DES INFORMATIONS DOCUMENTS À PRODUIRE ET DÉLAIS ASSOCIÉS PRINCIPALES RÈGLES DE GESTION TABLEAUX DE BORD ET STATISTIQUES FORMATION Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 2

3 1. Contexte Service déconcentré du Ministère de l'ecologie, du Développement et de l'aménagement Durables, le Service Navigation de la Seine (SNS) exerce ses missions, d'une part, pour le compte de l'etat dans les domaines du transport et de l'environnement (sécurité de la navigation, police de l'eau et de la pêche, protection contre les crues, gestion du domaine public fluvial), d'autre part, pour le compte de Voies Navigables de France (VNF) pour l'exploitation, l'entretien, et la modernisation du réseau des voies navigables du bassin de la Seine. Il gère notamment l ensemble des ouvrages présents sur son périmètre géographique. Le bassin de la Seine s'étend sur 17 départements et regroupe 1384 km de voies navigables constituées par 857 km de rivières et 527 km de canaux. Il est divisé en 4 arrondissements, 17 subdivisions (15 territoriales et 2 techniques), plusieurs circonscriptions, 236 sites, 431 ouvrages (dont 280 écluses et 87 barrages). L entretien des ouvrages et du réseau est assuré par des équipes d agents d exploitation et d agents de maintenance : -Exploitation : ils assurent une inspection quotidienne, relèvent les anomalies et les corrigent ou sollicitent les équipes de maintenance lorsque nécessaire -Maintenance : ils réalisent des interventions planifiées de maintenance préventive, des inspections de maintenance et traitent les anomalies relevées La méthodologie de maintenance repose actuellement sur un ensemble de 5 fiches de saisie ; elle est décrite dans le Guide méthodologique de la maintenance sur le bassin de la Seine joint en annexe. 2. Objet du marché L'objet de ce marché est à la fois de doter les agents d exploitation et de maintenance d un logiciel leur permettant de réaliser leurs rapports d activité en remplissant les différents modèles de fiches transposées sur un terminal de type PDA, et de disposer d une véritable base de données des interventions avec des outils d exploitation statistique. En assurant une remontée systématique et rapide des multiples fiches utilisées, le projet permettra de : -apporter des éléments de réponse en matière de qualité de service, -améliorer le préventif (suivre les fournitures et autres pièces de rechange, la répartition des moyens ), -mieux identifier les causes d anomalies répétitives avec l exploitation statistique (qualité des interventions, vétusté des ouvrages, inadéquation des matériaux utilisés...). Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 3

4 3. Périmètre Pour répondre aux objectifs du projet, la solution sera articulée autour des 5 fiches de relevé, de l exploitation statistique de ces relevés et de quelques fonctionnalités annexes (chargement de documents techniques, prise de photos, et autres fonctions éventuelles à préciser). 4. Secteurs concernés Les deux services fonctionnels qui conduisent le projet présent, et qui, à ce titre, sont les interlocuteurs directs du prestataire sont le Service Gestion de la Voie d'eau (SGVE) et le Bureau Techniques Réseaux et Applications Informatiques (BTRAI). Les 2 subdivisions territoriales qui accueilleront cette expérimentation sur des secteurs limités sont la subdivision de Saint-Quentin (sur l'arrondissement Picardie) et la subdivision d'amfreville (sur l'arrondissement des Boucles de la Seine). Pour ce deuxième cas, la subdivision technique ayant en charge la maintenance des ouvrages de la subdivision territoriale d'amfreville, et par conséquent directement impliquée, est la subdivision Gestion Technique des Infrastructures (GTI). L'étendue de l'expérimentation est consignée dans le tableau suivant : Subdivision Saint-Quentin Amfreville (site de Notre-Dame-de-la- Garenne) Nombre d'ouvrages concernés 83 ouvrages (écluses, ponts, barrages) jusqu'à 8 ouvrages Nombre de PDA nécessaires Une vingtaine Nombre d'accès PC nécessaires Une dizaine autour de 5 autour de 5 GTI autour de 5 autour de 5 Total Autour de 90 Une trentaine Une dizaine Par ailleurs, la communication auprès de VNF siège, dans le cadre, entre autre, de l'élaboration du Schéma Directeur de Maintenance des Voies Navigables (SDMVN) mené en parallèle de l'expérience de mise en place du logiciel sur le SNS, sera assurée par SGVE. En fonction des résultats de l'expérimentation à mettre en oeuvre, objet de ce marché, l'application pourra être étendue à terme à tout ou partie du territoire du SNS. Le produit à élaborer doit donc intégrer cet objectif latent à travers les marges d'adaptation à prévoir. Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 4

5 5. Matériels et environnement logiciel La fourniture des PDA est assurée par le BTRAI dans le cadre d'un marché spécifique. Le matériel pressenti pour mener l'expérimentation est le PDA Smart Phone Treo 750V. Le système d'exploitation du PDA sera Windows Mobile. La plateforme applicative sera basée sur PHP et MySQL ou PostgreSQL. Le prestataire devra fournir le code des applications qui seront la propriété intellectuelle et morale de VNF. Le matériel envisagé sera sans doute renforcé par une coque durcie pour prendre en compte les risques de projections d'eau et d'huile, ainsi que les chocs et chutes. 6. Décomposition de la mission Le présent marché se déroulera en 4 phases. Chacune de ces phases fera l'objet d'une validation formelle par le maître d'ouvrage, suivie du paiement de celle-ci. Les conclusions de chaque phase validée ne seront pas remise en cause de manière significative ; cependant, à la marge, des ajustements seront à prévoir en fonction du déroulement des phases suivantes. Chaque phase comprendra de 3 à 5 réunions avec SGVE/BTRAI/subdivisions impliquées. Le maître d'ouvrage se réserve la possibilité d'interrompre le marché à l'issue d'une quelconque de ces phases. 1ère phase : Développement du produit logiciel - Préparation de la mise en place Cette première phase de conception de l'outil comprendra : L'analyse du besoin (cas d'usages, modèles de données) à présenter au maître d'ouvrage. Dans un premier temps, tous les cas d'usages seront présentés par le titulaire, puis validés, par le maître d'ouvrage. Puis le modèle de données sera présenté et validé, tous les choix techniques (OS de la plateforme, limitation des fonctions PHP, type de la base de données) seront déterminés puis validés. Une fois cette analyse attestant de la bonne compréhension de la problématique par le prestataire approuvée, le prestataire maquettera les écrans principaux des différentes applications (dix minimum pour chacune des applications PC, quinze minimum pour l'application PDA). Enfin toutes les pages, écrans et formulaires de l'application seront maquettés et validés. Cette étape sera suivie d'une première version présentant tous les écrans prévus et le code associé qui constituera l'application initiale de la deuxième phase. Cette phase comprend au moins : Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 5

6 -une réunion de lancement avec SGVE/BTRAI/subdivisions impliquées, -au moins une rencontre sur le terrain avec les acteurs de terrain des deux secteurs accueillant l'expérimentation (soit deux visites), -cinq réunions d'étapes, -une réunion de présentation du résultat final. Au cours de ces rencontres seront traités les choix techniques à arrêter, la définition des requêtes, ainsi que la préparation de la mise en oeuvre pratique de l'expérimentation sur les 2 secteurs concernés par l'application. A l'issue de cette phase, le prestataire devra avoir fourni une première version de l'application de saisie des informations adaptée au PDA (qui devra pouvoir fonctionner non connectée) («PDA saisie») ; l'application de saisie des informations pour PC («PC saisie») ; l'application de gestion de la base de données («PC administrateurs») ; l'application de traitement statistique des données («PC traitement»). 2ème phase : Mise en place et suivi de l'expérimentation effective par un effectif limité Cette phase, qui dure 3 mois, comprend : la formation des responsables de la maintenance, de l'exploitation et des 3 subdivisions concernées, à charge pour ces responsables (moins de 10 personnes) de répercuter ces informations auprès des agents de maintenance et d'exploitation, la fourniture de la documentation permettant d'introduire l'application dans les PDA, ainsi qu'une assistance technique si nécessaire. L'application doit par la suite pouvoir être mise à jour facilement par internet, la réalisation et la mise en place des versions correctives successives des applications par la prise en compte des retours d'expérience réguliers transmis au moyen de fiches de dysfonctionnement ; chaque nouvelle version étant commandée expressément par le maître d'ouvrage en fonction du degré pénalisant des anomalies communiquées, la rédaction d'un bilan circonstancié de cette première partie de l'expérimentation sur le terrain (bilan qui portera sur tous les aspects de l'expérience, y compris le matériel retenu et la pertinence du choix de celui-ci, suivi de recommandations). Cette phase comprend des réunions mensuelles avec SGVE/BTRAI/subdivisions impliquées (groupe qui pourra s'élargir et accueillir d'autres représentants de la maintenance ou de l'exploitation du SNS) au cours desquelles sont traitées les évolutions de l'outil informatique sous tous ses aspects (base de données, transmissions, questions logistiques, traitement de données...). Si cette phase permet d'aboutir à des applications stables, validées par le maître d'ouvrage, le prestataire fournira une documentation complète sur les différentes applications, ainsi qu'un Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 6

7 support pour les formateurs internes au SNS. Le prix pour la réalisation de cette documentation fera l'objet d'un forfait distinct. Par ailleurs, si, à l'issue de cette deuxième phase, les principes admis en fin de première phase sont remis en cause, le maître d'ouvrage pourra commander une nouvelle exécution de la première phase pour le même prix forfaitaire pour définir une nouvelle maquette pour les applications et se rapprocher du produit attendu. 3ème phase : Mise en place et suivi de l'expérimentation durant une période de 6 mois Cette phase comprend : les ajustements nécessaires de la formation initiale des responsables de la maintenance, de l'exploitation et des 3 subdivisions concernées, la réalisation et la mise en place des versions correctives successives de l'application par la prise en compte des retours d'expérience réguliers sur ordre du maître d'ouvrage (en fonction de l'importance des dysfonctionnements signalés), la fourniture du descriptif précis du logiciel et de la base de données associée, en vue de modifications futures éventuelles, la fourniture d'un manuel utilisateur final destiné à la formation des agents amenés dans le futur à s'approprier l'outil, la rédaction d'un bilan circonstancié de cette nouvelle phase de l'expérimentation sur le terrain. Cette phase comprend des réunions mensuelles au cours desquelles sont traitées les évolutions de l'outil informatique sous tous ses aspects (base de données, transmissions, questions logistiques, traitement de données...) et une réunion de présentation du bilan de l'expérimentation menée pendant les quelques mois écoulés. 4ème phase : Maintenance du produit logiciel - Transfert de la base de données Cette dernière phase dure 3 années à compter de la dernière réunion de la phase précédente. Le paiement de l'année de tierce maintenance applicative est effectuée à terme échu. Elle comprend : les mises à jour éventuelles suite aux évolutions technologiques des logiciels ou matériels, la résolution de la totalité des anomalies de fonctionnement de l'application, par la mise en oeuvre de corrections définitives (avec production de la documentation afférente en langue française). Les interlocuteurs du prestataire pour cette quatrième phase de la mission seront SGVE et le BTRAI (et si nécessaire VNF siège). Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 7

8 Par ailleurs, les prescriptions de cette maintenance évolutive et corrective sont valables pour l'ensemble des 4 phases de la mission. 7. Hébergement de la base de données Dès le début du marché, le maître d'ouvrage paiera directement un prix annuel d'hébergement de la base de données chez un prestataire technique proposé par le titulaire du marché (qui sera donc désigné comme sous-traitant). Si le maître d'ouvrage le souhaite, lorsqu'il le jugera utile, le titulaire devra prendre en charge (assistance technique) le transfert chez le maître d'ouvrage ou vers un nouveau prestataire technique de la base de données dans le respect de toutes les garanties de sécurité et confidentialité imposées par VNF siège. 8. Acteurs, données et modes de saisie respectifs A l'image de la situation actuelle dans les subdivisions territoriales du SNS, deux grandes catégories de personnels sont à considérer : ceux rattachés au volet exploitation de la voie d'eau, et ceux liés à la maintenance des ouvrages. Au sein de ces deux groupes, on distingue les agents d'exploitation, et ceux de la maintenance des responsables de l'exploitation, et des responsables de la maintenance ; les responsables ayant la charge d'organiser les activités des agents sous leur direction. A ces multiples utilisateurs directs (de terrain) du produit informatique, quelque soit l'application concernée, certaines parties des informations saisies intéressent les subdivisions, les arrondissements, le siège, et des services tels que SGVE pour partager ce suivi des ouvrages et de la maintenance appliquée. Naturellement, plus on s'éloigne physiquement du terrain, plus les renseignements utiles seront synthétiques, et devront sans doute être complétés des interprétations des responsables de terrain. Agents d'exploitation Les agents d'exploitation veillent au bon déroulement de la navigation. Ceci implique un suivi correct des ouvrages de navigation (écluses et barrages de navigation principalement) et la réalisation de manoeuvres et d'interventions préventives et curatives. Le niveau des interventions de maintenance exécutées par cette catégorie d'agents peut être qualifié de niveau 1, en comparaison des travaux effectués par les agents de maintenance requérant des qualifications plus spécialisées (niveau 2). Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 8

9 Sur les deux secteurs de l'expérimentation, l'exploitation est organisée de deux façons différentes : -par équipes d'itinérants se déplaçant sur un secteur bien délimité comprenant un certain nombre d'ouvrages sur la subdivision de Saint-Quentin. Les agents interviennent sur un ouvrage suite à la transmission par l'automate de l'ouvrage du signalement d'une anomalie. -par postes fixes sur l'arrondissement ABS. Dans ce cas, des agents d'exploitation sont présents sur chaque site, et gèrent les manoeuvres depuis la cabine de commande. L'agent d'exploitation est amené à saisir sur le PDA rattaché au véhicule de l'équipe d'itinérants (cas dans la subdivision de Saint-Quentin), ou sur celui lié à un site, constats d'anomalie (fiches d'anomalie) et fiches d'inspection/intervention. Agents de maintenance Les agents de maintenance sont regroupés par équipes gérées par le responsable maintenance de la subdivision. Dans le cas de l'abs, une subdivision technique (GTI) est chargée de la partie maintenance en parallèle des subdivisions territoriales auxquelles incombe l'exploitation de leurs ouvrages. Les agents de maintenance effectuent des inspections pour assurer le suivi satisfaisant des ouvrages, et permettre au responsable maintenance d'organiser une maintenance préventive convenable. En outre, les agents de maintenance, sous la direction du responsable maintenance, réalisent une grande partie des opérations curatives suite aux signalements d'incidents ou de pannes. Ils remplissent donc, avec les PDA rattachés aux équipes maintenance, des fiches constats, et des fiches inspection/intervention. Lors de tous les travaux réalisés par les équipes de la maintenance, un agent de l'exploitation présent doit viser le rapport (manière d'apposer son visa du ressort du prestataire : code personnel par agent?...) pour confirmer la connaissance des interventions sur les ouvrages par l'exploitation et garantir ainsi une communication indispensable entre les deux catégories de personnels voués aux soins des ouvrages. Responsable exploitation (ou agent d'astreinte) Le responsable exploitation reçoit sur son PC les données transmises par les agents d'exploitation. Il les traite, ajoute, le cas échéant, des observations complémentaires, disposant de l'application PC ; ce lien direct avec le terrain lui permet de diriger en conséquence les agents d'exploitation. Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 9

10 Par ailleurs, selon les informations qui lui parviennent, il communique avec son homologue de la maintenance pour convenir de la résolution des problèmes ne ressortissant pas à l'exploitation. Pour renforcer ce contact et cette collaboration entre l'exploitation et la maintenance, le Guide méthodologique de la maintenance sur le bassin de la Seine prévoit que les responsables de l'exploitation et de la maintenance se rencontrent, en présence du responsable de la subdivision, une fois par mois, pour une mise à plat des activités des deux parties, et la mise au point d'actions communes concertées éventuelles. Responsable de la maintenance (ou agent d'astreinte) Le responsable maintenance reçoit sur son PC les données transmises par les agents de maintenance. Il les traite, ajoute, le cas échéant, des observations complémentaires, disposant de l'application PC ; ce lien direct avec le terrain lui permet de diriger en conséquence les agents de maintenance. Par ailleurs, le responsable de la maintenance reste en contact avec son homologue de l'exploitation pour consultation éventuelle ou signalement des opérations réalisées par les équipes maintenance (en plus de la réunion mensuelle entre responsables de la maintenance, de l'exploitation, et de la subdivision). En cas de panne bloquante, le responsable maintenance et le responsable exploitation reçoivent tous les deux simultanément le constat d'anomalie pour apporter la réponse adéquate dans les plus brefs délais. 9. Circuits des informations Les fiches saisies circulent entre les quatre catégories de personnels de terrain comme suit : Les agents d'exploitation remplissent avec leurs PDA les constats d'anomalies et les fiches inspection/intervention qu'ils transmettent alors au responsable exploitation. agents d'exploitation (PDA) ----constats d'anomalies et fiches inspection/intervention----> responsable exploitation (PC) En cas de panne bloquante, le constat d'anomalie rempli par l'agent d'exploitation est transmis simultanément à la fois au responsable exploitation et au responsable maintenance. agents d'exploitation (PDA) ----constats d'anomalies----> responsable exploitation (PC) et responsable maintenance (PC) Les agents de maintenance remplissent avec leurs PDA les constats d'anomalies et les fiches inspection/intervention qu'ils transmettent alors au responsable maintenance. agents de maintenance (PDA) ----constats d'anomalies et fiches inspection/intervention----> responsable maintenance (PC) Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 10

11 Responsables maintenance et responsable exploitation se communiquent certaines fiches et autres informations depuis leurs PC respectifs. responsable exploitation (PC) <----constats d'anomalies et fiches inspection/intervention----> responsable maintenance (PC) Enfin, les autres échanges entre responsables et agents de terrain ne sont pas directement liés à l'outil informatique. 10. Documents à produire et délais associés Chaque phase de la mission et chaque réunion feront l'objet de la part du prestataire de la rédaction de rapports détaillés, à remettre au maître d'ouvrage, portant sur le déroulement de celles-ci, les avancées successives, et les décisions et partis pris. Deux semaines avant chaque réunion, l'ensemble des documents préparatoires devront être transmis à SGVE/BTRAI. Une semaine après chaque réunion, le prestataire transmettra le compte-rendu aux participants et autres destinataires par l'intermédiaire de SGVE/BTRAI. Toute la documentation est à rédiger en langue française. 11. Principales règles de gestion On distingue de fait 4 applications différentes : l'application «PDA saisie» par les agents : celle-ci devra être déconnectée (les fiches à remplir devront être stockées dans le PDA pour permettre la saisie hors de la zone de couverture GPRS). L'envoi des données se fera une fois à nouveau dans la zone de couverture, de manière automatique ou sur action de l'opérateur. l'application «PC saisie» par les agents : en alternative à la transmission GPRS qui n est pas disponible partout, le cas échéant, le PC en cabine pourra être utilisé en complément du PDA pour l établissement des fiches avec une homogénéité des interfaces PDA / PC; l'application «PC traitement» qui permet la consultation et le traitement des données (requêtes disponibles selon le profil des personnels); l'application «PC administrateurs» (gestion des applications, modifications éventuelles sur le contenu de la base de données, fixation des droits...). L'application PC, dont disposent les responsables de l'exploitation et de la maintenance, contient toutes les informations de l'application PDA auxquelles s'ajoutent des champs supplémentaires permettant de compléter les descriptions, mais également de traiter les données pour assurer le suivi correct de l'évolution des ouvrages et de la maintenance. Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 11

12 Étant donné les contraintes inhérentes à l'outil informatique et à sa taille en particulier (écran réduit, saisie par clavier incommode...), l'application PDA doit être ergonomique, et concentrée sur l'essentiel. La saisie s'effectuant essentiellement par le biais de menus déroulant, ceux-ci sont concis. Le nombre d'écrans successifs doit être limité au strict nécessaire, sans préjudice sur la pertinence des données nécessaires. Les différentes applications étant amenées à évoluer, une marge d'adaptation et d'évolution du produit est à prévoir. Pour faire remonter les dysfonctionnements, le produit devra intégrer un système de transmission de fiches de dysfonctionnements du logiciel et du matériel. La mise à jour des applications devra être facile et pouvoir se faire par connexion à internet. La sauvegarde de la base de données est primordiale, le prestataire devra détailler les mesures mises en œuvre pour atteindre cet objectif. Les listes qui suivent présentent quelques principes de fonctionnement à priori. Ce ne sont que des pistes de réflexion, à charge pour le prestataire de proposer au maître d'ouvrage les choix les plus judicieux. Application embarquée Les PDA permettront une transmission rapide des informations par le réseau GPRS vers un serveur de base de données centralisé. Les PDA pourront être utilisés comme téléphone pour éviter la redondance d équipement (10 à 12 appels jours, autonomie minimale de 14h). Les PDA pourraient être aussi utilisés pour recevoir du serveur de téléphonie les alertes et messages de défauts des sites automatisés (écluses) et des centrales autonomes (barrages). En cas d'interruption de la saisie d'une fiche quelle qu'en soit la raison (coup de téléphone, batteries faibles...), les données déjà renseignées seront récupérées lors de la reprise du remplissage. Lorsque nécessaire, l'opérateur remplissant une fiche a la possibilité de rédiger un bref mémo au stylet. L accès au logiciel sur PDA est authentifié par le nom d utilisateur et un mot de passe. Le menu d accueil liste les prochaines actions programmées pour l utilisateur connecté avec un accès direct aux fiches associées. L utilisateur peut également sélectionner les ouvrages par listes déroulantes combinées : choix de la circonscription, du site, puis de l ouvrage. Par défaut, l utilisateur n a accès qu aux ouvrages qui le concernent, voire qu aux types d intervention qui le concernent. Navigation : l utilisateur dispose d un menu contextuel lui permettant d accéder à tout moment aux différentes fonctionnalités disponibles : consultation des permanents d astreinte, des documents techniques, prise de photo à attacher à une fiche, historique et statistiques embarquées. Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 12

13 Les agents ont accès à des statistiques simples sur PDA : liste des solutions aux pannes similaires, historique des anomalies de l ouvrage. La fonctionnalité de prise de photo intègre la visée à l écran de la photo à prendre, l affichage de la photo après la prise de vue qui peut être refaite en cliquant sur la photo et la saisie d un commentaire. La photo est associée à l ouvrage sélectionné ou à la fiche en cours. L accès à la documentation technique est possible en sélectionnant parmi des listes déroulantes le type de document et l élément de l ouvrage auquel il se rapporte. Applications PC Les outils de pilotage et d analyse statistique seront accessibles depuis un extranet sécurisé qui pourra à terme être intégré dans l intranet du SNS. Les fiches peuvent être imprimées depuis un PC (export au format PDF). Les responsables de maintenance et d exploitation peuvent affecter aux ouvrages, suivant les spécificités des ouvrages et organisations : les types d anomalies, les opérations à effectuer dans le cadre de la maintenance préventive, les diagnostics possibles d anomalie, les travaux réalisés par la maintenance, les matériels et fournitures utilisés, les problèmes liés à la sécurité, les interventions programmables et les autres observations. Lorsqu un nouveau type doit être créé, la demande est transmise à l administrateur de la base de données. Ce sont ces éléments qui alimenteront les listes déroulantes des fiches. Cette association ouvrage / type d anomalie, opérations effectuées pourrait se faire de 2 manières : via un formulaire en ligne (modifications courantes) ou par import d un fichier au format OpenOffice (tableur ou texte) pour l initialisation. Les opérations doivent être codifiées avec une numérotation qui les classe automatiquement par type. 12. Tableaux de bord et Statistiques Les informations présentées seront déterminées par le profil de l utilisateur connecté : les utilisateurs des subdivisions concernées (responsable de maintenance, responsable d exploitation, responsable de subdivision, agents de maintenance, agents d exploitation) auront accès aux statistiques de leur secteur géographique, aux différentes fiches qui les concernent, aux bilans exploitation et maintenance générés automatiquement, alors que le siège et l'arrondissement pourront visualiser des statistiques globales (tableaux et graphiques). Les possibilités de requêtage sur la base, à partir d'indicateurs prédéfinis, porteront (au minimum) sur l'évolution du nombre et des types d'anomalies constatées, sur la répartition des interventions de maintenance par type et par domaine, sur l'évolution des durées réelles d'interruption du trafic, ainsi que sur le nombre de problèmes lié à la sécurité. Les requêtes peuvent être filtrées (au minimum) par secteur géographique (selon le profil, choix en cascade entre SNS, Arrondissements, subdivisions, sites, ouvrages, éléments), date de début, date de fin, type d intervention de maintenance (hydraulique, automatisme, mécanique, électricité, autres). Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 13

14 13. Formation Seuls l'ensemble des responsables de la maintenance, de l'exploitation et des subdivisions concernées par l'expérimentation sont à former. Ceux-ci devront alors être capables d'assurer les formations de leurs agents ; formations qui porteront, suivant les fonctions des agents, sur l'utilisation concrète des matériels PDA et de l'application associée, les trois applications sur PC («saisie», «administrateurs», «traitement»). Les formations des responsables seront à dispenser dans les locaux du SNS à Paris. Moins de 10 responsables seront concernés par cette formation. L'organisation et la mise à disposition des salles et des PDA sont à la charge du SNS. D'autre part, à l'issue de la phase 3, un manuel utilisateur final didactique sera à fournir par le prestataire. Celui-ci devra permettre au SNS de gérer la formation de tous les agents destinés à utiliser l'outil informatique à l'avenir. Tous les manuels seront à fournir sous format papier et sous format informatique. Date : 14/06/2007 Cahier des Clauses Techniques Particulières 14

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Version 1 Service Hot Line Aareon 2009 page 1 de 15 Table des matières 1 Saisie d une demande d intervention... 3 1.1 Accès au site

Plus en détail

CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES

CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES ******************** Cahier des clauses techniques particulières - C.C.T.P. - Objet du marché : ACQUISITION D UNE APPLICATION DE GESTION DE L ACTIVITE

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières Mise en place d un service d alerte et d information de la population, de la Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles-Croix-de-Vie, en cas de risque territorial majeur 2011 C.C.T.P. Cahier des Clauses

Plus en détail

ESCALE MANUEL UTILISATEUR SIMPLIFIÉ ÉTAT : VERSION VALIDÉE DGFIP - BUREAU SI-2B - DEPS - ÉCHANGE DE DONNÉES. Version 1.

ESCALE MANUEL UTILISATEUR SIMPLIFIÉ ÉTAT : VERSION VALIDÉE DGFIP - BUREAU SI-2B - DEPS - ÉCHANGE DE DONNÉES. Version 1. ESCALE MANUEL UTILISATEUR SIMPLIFIÉ ÉTAT : VERSION VALIDÉE DGFIP - BUREAU SI-2B - DEPS - ÉCHANGE DE DONNÉES Version 1.3 du 8/11/12 Page 1/11 Objet et domaine d application Ce document constitue le manuel

Plus en détail

Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel

Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel Ref : Table des matières 1 CONDITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX CONTRATS DE MAINTENANCE...2 1.1 Préambule...2 1.2 Obligations

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR HELPDESK CLIENT

MANUEL UTILISATEUR HELPDESK CLIENT MANUEL UTILISATEUR HELPDESK CLIENT 1/13 Sommaire 1. HISTORIQUE DE REVISION... 3 2. DEFINITIONS... 4 3. PREAMBULE... 5 4. S IDENTIFIER DANS LE HELPDESK... 6 5. DECOMPOSITION DES ECRANS... 6 6. LA PAGE D

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

35, rue du Docteur Léger 80230 Saint-Valery sur Somme. Marché public Procédure adaptée Article 28 du Code des marchés publics

35, rue du Docteur Léger 80230 Saint-Valery sur Somme. Marché public Procédure adaptée Article 28 du Code des marchés publics Création d une application Smartphones «rallye vélo» valorisant les prestataires touristiques du territoire de la Communauté de Communes Baie de Somme Sud Identifiant : Communauté de Communes de la Baie

Plus en détail

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 :

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 : MARCHE 15.004 : «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» CAHIER DES CHARGES Cahier des Charges - CILGERE Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE 3 1.1 Présentation de CILGERE

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

AgriShop Boutique en ligne

AgriShop Boutique en ligne AgriShop Boutique en ligne Version 1.1 du 02/02/2010 EDUTER-CNERTA. Ce document est propriété d EDUTER-CNERTA et ne peut être copié, reproduit par quelque procédé que ce soit, utilisé ou transmis à des

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP)

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) Maître de l ouvrage Communauté de communes du Val Drouette (CCVD) Objet du marché Maintenance du réseau de vidéo protection de la CCVD Date et heures limites de remise

Plus en détail

Parlement européen EP/DGPRES/SEC/SER/2013-019 Clauses et Spécifications Techniques Particulières. Documents

Parlement européen EP/DGPRES/SEC/SER/2013-019 Clauses et Spécifications Techniques Particulières. Documents Parlement européen EP/DGPRES/SEC/SER/2013-019 Clauses et Spécifications Techniques Particulières La présente fiche fixe les spécifications techniques particulières minimales concernant les documents dus

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Formation projet informatique. Expression de besoins, définir un besoin informatique

Formation projet informatique. Expression de besoins, définir un besoin informatique Formation projet informatique Expression de besoins, définir un besoin informatique Enjeux L'expression de besoins est le premier document produit, avant même le commencement du projet Détermine le lancement

Plus en détail

Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice.

Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice. Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice. 1. Un pionnier sur un marché à fort potentiel Depuis sa création en 1996, Masternaut fait figure de pionnier. À ses débuts, le marché balbutiant

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME 51 Le B.O. N 1 du 13 Février 1997 - Hors Série - page 173 PROGRAMMES DU CYCLE CENTRAL 5 e ET 4 e TECHNOLOGIE En continuité avec le programme de la classe de sixième, celui du cycle central du collège est

Plus en détail

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU Fiche outil n 1 LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL Depuis la parution du décret du 03 février 2012, le registre «d hygiène et de sécurité» est dénommé registre de «santé et de sécurité au travail».

Plus en détail

PORTFOLIO Gestion des Projets d'école Mode d'emploi

PORTFOLIO Gestion des Projets d'école Mode d'emploi AIDE A L UTILISATION DE L APPLICATION PORTFOLIO PORTFOLIO Gestion des Projets d'école Mode d'emploi S O M M A I R E Page Introduction 3 Cycle de vie du projet d école dans Portfolio 4 Les utilisateurs

Plus en détail

PROCEDURES RELATIVES A L UTILISATION DE L OUTIL MANTIS

PROCEDURES RELATIVES A L UTILISATION DE L OUTIL MANTIS PROCEDURES RELATIVES A L UTILISATION DE L OUTIL MANTIS Siège Social : 49 avenue de la République - 69200 Vénissieux Agence Paris : 26 ter rue Nicolaï - 75012 Paris SAS au capital de 76 224 - RCS LYON B329

Plus en détail

Conditions Particulières de Maintenance. Table des matières. Ref : CPM-1.2 du 08/06/2011

Conditions Particulières de Maintenance. Table des matières. Ref : CPM-1.2 du 08/06/2011 Conditions Particulières de Maintenance Ref : Table des matières 1 CONDITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX CONTRATS DE MAINTENANCE...2 1.1 Préambule...2 1.2 Obligations d'atreal et services rendus...2

Plus en détail

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION Le 27/08/2014 Gestion du parc informatique de l école Jean Moulin Page 1 sur 5 PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES DE L ÉCOLE PRIMAIRE JEAN-MOULIN : POLITIQUE DE GESTION Synthèse : Pour garder des outils

Plus en détail

ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS

ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE 3 2 FONCTIONS DU SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS 4 2.1 GESTION DES CALENDRIERS DE MISSION 4 2.1.1 VISUALISATION

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) Commune de CAZERES/GARONNE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon la procédure adaptée prévue par l article 28 du Code des Marchés Publics MAITRE DE L OUVRAGE : Commune de CAZERES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) d'assistance en Informatique Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : Date limite de remises des offres : 11 janvier 2013 à

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) PROCEDURE ADAPTEE. Maître de l'ouvrage : COMMUNE DE NEUVIC SUR L ISLE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) PROCEDURE ADAPTEE. Maître de l'ouvrage : COMMUNE DE NEUVIC SUR L ISLE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) PROCEDURE ADAPTEE Maître de l'ouvrage : COMMUNE DE NEUVIC SUR L ISLE 8, Avenue Général de Gaulle 24190 NEUVIC SUR L ISLE Objet de l appel d offre

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Volvestre Direction Générale des Services Service des Marchés Publics 34 avenue de Toulouse BP 9 31390 CARBONNE Tél: 05 61

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P)

Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P) MAITRE D OUVRAGE : Commune de LAPOUTROIE Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P) Marché de fournitures et services Mode de passation : procédure adaptée suivant articles 28 et 40 du Code

Plus en détail

Guide Utilisateur MANTIS. Sommaire. Objet du document :

Guide Utilisateur MANTIS. Sommaire. Objet du document : Guide Utilisateur MANTIS Objet du document : L'outil Mantis est mis à la disposition des organismes du réseau Libres Savoirs. Cet outil est à utiliser en cas d'incident lié à l'utilisation de la plateforme

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRE D'OUVRAGE OBJET DE LA CONSULTATION : ACHAT DE 14 PANNEAUX D INFORMATION LUMINEUX Date limite de réception des offres : 30 mars 2015 à 12 h. SOMMAIRE Article

Plus en détail

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CURATIVE ET DE DÉPANNAGE

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CURATIVE ET DE DÉPANNAGE PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES BUREAU DE L IMMOBILIER ET DES MOYENS GENERAUX CELLULE MARCHES PUBLICS MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE

Plus en détail

Nom: DOS SANTOS. Date: 23/08/2014 IDENTIFICATION DU POSTE. Localisation géographique: 26 Rue Desaix, 75015 Paris

Nom: DOS SANTOS. Date: 23/08/2014 IDENTIFICATION DU POSTE. Localisation géographique: 26 Rue Desaix, 75015 Paris FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom: Prénom: Visa: RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom: DOS SANTOS Prénom: Joseph Visa: Date: 23/08/2014

Plus en détail

Plaquette présentation Coriolis 5.0. Coriolis 5.0. Plus moderne, plus complet, plus simple

Plaquette présentation Coriolis 5.0. Coriolis 5.0. Plus moderne, plus complet, plus simple Coriolis 5.0 Plus moderne, plus complet, plus simple Coriolis 5.0, qui est-ce? Coriolis 5.0 est le nom du projet de changement de version de V4 à V5 du logiciel Coriolis Finances Publiques. Voici sa carte

Plus en détail

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Version 3 - SCE-MEMORIS 2006 1 / 41 SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l application 3 1.2 Présentation des profils utilisateurs et de leurs

Plus en détail

MÉMENTO. Élaboration de tableaux de bord SSI. Version du 5 février 2004

MÉMENTO. Élaboration de tableaux de bord SSI. Version du 5 février 2004 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Sous Direction des Opérations Bureau Conseil Élaboration de tableaux de bord SSI

Plus en détail

Conception, réalisation, maintenance et hébergement du site web de la Métropole du Grand Paris

Conception, réalisation, maintenance et hébergement du site web de la Métropole du Grand Paris MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Mission de Préfiguration de la Métropole du Grand Paris 19, rue LEBLANC 75015 - PARIS Conception, réalisation, maintenance et hébergement

Plus en détail

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE LA VENDEE EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Marché n 3/2014 Marché à Procédure Adaptée passé en application

Plus en détail

Construction du FORUM DE DISCUSSIONS pour le Réseau RH des Entreprises de Transport

Construction du FORUM DE DISCUSSIONS pour le Réseau RH des Entreprises de Transport CONSULTATION Construction du FORUM DE DISCUSSIONS pour le Réseau RH des Entreprises de Transport Modalités de réponses Date limite de dépôt des propositions : Vendredi 2 décembre 2011 Les propositions

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne Charte de l Audit interne Juin 2013 Juin 2013 page 1 / 6 Juin 2013 page 2 / 6 1. Politique L Audit interne est une fonction essentielle dans la gestion de la Banque. Il aide la Banque en produisant des

Plus en détail

FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D UN SYSTEME DE BILLETTERIE INFORMATISEE ET DE CONTROLE D ACCES POUR LE MUSEE CAMILLE CLAUDEL

FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D UN SYSTEME DE BILLETTERIE INFORMATISEE ET DE CONTROLE D ACCES POUR LE MUSEE CAMILLE CLAUDEL MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION VILLE DE NOGENT SUR SEINE 27, Grande rue Saint Laurent 10 400 NOGENT SUR SEINE Objet de la consultation

Plus en détail

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée 1- Identification de l organisme qui passe le marché :

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE Maître d'ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE - SPANC - FOURNITURE D UN LOGICIEL DE GESTION DES ASSAINISSEMENTS NON COLLECTIF CAHIER DES CLAUSES techniques OCTOBRE 2012 SOMMAIRE 1. OBJET

Plus en détail

ANALYSE ARCHITECTURALE DE LA FONCTIONNALITE DE PROJETS IMMOBILIERS DU CHAMP SANITAIRE ET MEDICO-SOCIAL EN FRANCHE-COMTE

ANALYSE ARCHITECTURALE DE LA FONCTIONNALITE DE PROJETS IMMOBILIERS DU CHAMP SANITAIRE ET MEDICO-SOCIAL EN FRANCHE-COMTE MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE ARS FRANCHE-COMTE N ARSFC-2014-04 ANALYSE ARCHITECTURALE DE LA FONCTIONNALITE DE PROJETS IMMOBILIERS DU CHAMP SANITAIRE ET MEDICO-SOCIAL EN FRANCHE-COMTE CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One Ozélya Retail One Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Ozélya capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées dans

Plus en détail

Activités professionnelle N 2

Activités professionnelle N 2 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2012 2013 BELDJELLALIA Farid Activités professionnelle N 2 NATURE DE L'ACTIVITE CONTEXTE OBJECTIFS LIEU DE REALISATION Technicien assistance

Plus en détail

Check-list de maintenance du système Instructions impératives pour l'utilisateur du système Dernière mise à jour 09 juin 2011

Check-list de maintenance du système Instructions impératives pour l'utilisateur du système Dernière mise à jour 09 juin 2011 ANNEXE 3 Check-list de maintenance du système Instructions impératives pour l'utilisateur du système Dernière mise à jour 09 juin 2011 Généralités Afin de pouvoir garantir un support sûr et efficace du

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE WEST AFRICAN HEALTH ORGANISATION ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE ORGANIZAÇÃO OESTE AFRICANA DA SAÚDE CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE 1 Sommaire 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

Centre de Gestion et de Formation C G F

Centre de Gestion et de Formation C G F République française Polynésie française Centre de Gestion et de Formation C G F Mise en concurrence n : 2015-01 La procédure utilisée est celle de la mise en concurrence sans formalité particulière au

Plus en détail

Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe

Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe Tony Galmiche le 28 février 2011 (modifiée alb) Sommaire 1 - Accès au portail de l'application GED...3

Plus en détail

Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention

Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention Pourquoi un GMAO? Pourquoi GMAO-Machine Bateau? Démarrage Dossier Menu Principal Structure, classification des équipements Fiche d intervention Journal des interventions Planning Gestion des tâches planifiées

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ DES ERP COMMUNAUX

ACCESSIBILITÉ DES ERP COMMUNAUX VILLE DE VOUZIERS Place Carnot BP 20 08400 VOUZIERS ACCESSIBILITÉ DES ERP COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MAÎTRE D'OUVRAGE VILLE DE VOUZIERS Place Carnot BP 20 08400 VOUZIERS

Plus en détail

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée 1. description technique du Service (voir schémas explicatifs en fin de document) 1.1 pré-requis : débit minimal par prestation

Plus en détail

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog Plateforme d'évaluation professionnelle Manuel d utilisation de l interface de test d EvaLog Un produit de la société AlgoWin http://www.algowin.fr Version 1.0.1 du 18/01/2015 Table des matières Présentation

Plus en détail

Yourcegid Fiscalité On Demand

Yourcegid Fiscalité On Demand Yourcegid Fiscalité On Demand LS -YC Fiscalité - OD - 06/2012 LIVRET SERVICE YOURCEGID FISCALITE ON DEMAND ARTICLE 1 : OBJET Le présent Livret Service fait partie intégrante du Contrat et ce conformément

Plus en détail

CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE

CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE Cahier des Clauses Particulières FOURNITURE DE SERVICES DE TELEPHONIE MOBILE PAGE 2 SUR 10 TABLE DES MATIERES 1 Objet du marché 1.1 Objet du document 1.2 Objet du

Plus en détail

Université de Caen Basse-Normandie. Génie logiciel TD. Capture et analyse des besoins (correction) Dominique Bourgoin, Grégory Bonnet

Université de Caen Basse-Normandie. Génie logiciel TD. Capture et analyse des besoins (correction) Dominique Bourgoin, Grégory Bonnet Université de Caen Basse-Normandie Département d informatique L3 informatique, Unité INF53 / EI53 Génie logiciel TD. Capture et analyse des besoins (correction) Dominique Bourgoin, Grégory Bonnet Votre

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D UN SYSTEME DE VIDEO-PROTECTION URBAINE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D UN SYSTEME DE VIDEO-PROTECTION URBAINE Commune de Collonges au Mont d Or MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon la procédure adaptée prévue par l article 28 du Code des Marchés Publics MAITRE DE L OUVRAGE : Commune de Collonges au Mont d Or CAHIER

Plus en détail

LeadBTP Logiciel de pilotage destiné aux entreprises du BTP

LeadBTP Logiciel de pilotage destiné aux entreprises du BTP LeadBTP Logiciel de pilotage destiné aux entreprises du BTP Module : Planning LeadBTP Planning Gestion des Ressources Humaines www.leadbtp.com À propos LeadBTP est le premier véritable outil de pilotage

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles

Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles Entre Les services académiques de l académie de Versailles, situés 3 boulevard de Lesseps, 78017 Versailles Cedex,

Plus en détail

Prestation de formation sur l ENT école

Prestation de formation sur l ENT école Objet de la demande Accompagner et former les utilisateurs de l environnement numérique de travail ouvert pour les écoles de l académie de Montpellier (ENT école). Cette formation ne concerne que les publics

Plus en détail

Cahier des charges de formation

Cahier des charges de formation Cahier des charges de formation 1 Intitulé de l action de formation «Espaces collaboratifs Silverpeas» 2 Contexte et enjeux L Inra est un établissement public de recherche qui compte 18 centres de recherche

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation MARCHÉ DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Réalisation d une enquête de satisfaction Perception de la qualité du service rendu dans l habitat social en Nord-Pas-de-Calais Règlement de la consultation Procédure

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

ECONTROLE LOGICIEL D INSPECTIONS TECHNIQUES. Gestion des contrôles. Appareils de levage Engins de chantier. Version 16.02a

ECONTROLE LOGICIEL D INSPECTIONS TECHNIQUES. Gestion des contrôles. Appareils de levage Engins de chantier. Version 16.02a ECONTROLE LOGICIEL D INSPECTIONS TECHNIQUES Gestion des contrôles Appareils de levage Engins de chantier Version 16.02a Page 2 sur 30 Présentation Assist Développement Informatique, éditeur de logiciel,

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

Cédric Gendre Inra, ESR Toulouse

Cédric Gendre Inra, ESR Toulouse ODR, Bases de données administratives à différentes échelles spatiales Cédric Gendre Inra, ESR Toulouse 2èmes journées de recherches en sciences sociales INRA SFER CIRAD 11 & 12 décembre 2008 LILLE, France

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Projet «Evolution» Référentiel d activités et de compétences : Administrer un parc informatique. Objectifs pédagogiques :

Projet «Evolution» Référentiel d activités et de compétences : Administrer un parc informatique. Objectifs pédagogiques : Référentiel d activités et de compétences : Administrer un parc informatique Objectifs pédagogiques : Mettre en œuvre les outils d'administration de Windows server Mettre en œuvre les outils d'administration

Plus en détail

EXTENSION E.H.P.A.D. «L AUBADE» 50340 FLAMANVILLE AUDIT E.R.P. E.R.T. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) LOT E.R.P. E.R.T.

EXTENSION E.H.P.A.D. «L AUBADE» 50340 FLAMANVILLE AUDIT E.R.P. E.R.T. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) LOT E.R.P. E.R.T. EXTENSION E.H.P.A.D. «L AUBADE» 50340 FLAMANVILLE AUDIT E.R.P. E.R.T. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) LOT E.R.P. E.R.T. Maître d'ouvrage : COMMUNE DE FLAMANVILLE Assistant Maître

Plus en détail

2 - REGLEMENT DE LA CONSULTATION

2 - REGLEMENT DE LA CONSULTATION Ville de SAINT-SULIAC La Ruette Guitton 35 430 SAINT-SULIAC REVISION GENERALE DU P.O.S SOUS FORME DE PLAN LOCAL D'URBANISME 2 - REGLEMENT DE LA CONSULTATION Page 1 sur 7 Maître de l'ouvrage : MAIRIE de

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Commune D ESVRES-SUR-INDRE ----- Mairie d ESVRES-SIR-INDRE Rue Nationale 37320 Esvres-sur-Indre FOURNITURE D ELECTRICITE DE LA COMMUNE D ESVRES-SUR-INDRE

Plus en détail

A N T A I AGENCE NATIONALE DE TRAITEMENT AUTOMATISE DES INFRACTIONS CONVENTION

A N T A I AGENCE NATIONALE DE TRAITEMENT AUTOMATISE DES INFRACTIONS CONVENTION A N T A I AGENCE NATIONALE DE TRAITEMENT AUTOMATISE DES INFRACTIONS CONVENTION Relative à la mise en œuvre du processus de la verbalisation électronique sur le territoire de la commune de En vertu du décret

Plus en détail

Règlement de Consultation

Règlement de Consultation Règlement de Consultation Maître de l'ouvrage Mairie de STAFFELFELDEN Espace Générations 68850 STAFFELFELDEN Tel : 03.89.55.08.21 Fax : 03.89.55.57.77 Objet Marché de fournitures courantes et de services

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES. Maître d'ouvrage. Objet de la consultation

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES. Maître d'ouvrage. Objet de la consultation CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Maître d'ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale Centre-Est Objet de la consultation Canal de Briare Création de limnigraphes et modification du

Plus en détail

Plan de Reprise d Activité (P.R.A.)

Plan de Reprise d Activité (P.R.A.) MARCHE : Plan de Reprise d Activité (P.R.A.) REGLEMENT DE CONSULTATION Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DE LA CONSULTATION P. 3 ARTICLE 2 - CONDITIONS DE LA CONSULTATION P. 3 ARTICLE 3 - PRESENTATION

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Guide d'utilisation de l outil de gestion des Demandes d Interventions SOMMAIRE. Introduction Page 2

Guide d'utilisation de l outil de gestion des Demandes d Interventions SOMMAIRE. Introduction Page 2 SOMMAIRE Introduction Page 2 1 - Se connecter Page 3 2 - Comment signaler un problème technique? Page 4 3 - Comment suivre les tickets déjà envoyés? Page 5 4 - Visualiser et Ajouter un suivi Page 6 5 -

Plus en détail

Provence Promotion. Cahier des charges V1.1 LOGICIEL DE GESTION DES ENGAGEMENTS COMPTABLES. Le 01/07/09

Provence Promotion. Cahier des charges V1.1 LOGICIEL DE GESTION DES ENGAGEMENTS COMPTABLES. Le 01/07/09 Provence Promotion LOGICIEL DE GESTION DES ENGAGEMENTS COMPTABLES Cahier des charges V1.1 Le 01/07/09 1 Sommaire 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1 OBJECTIFS... 3 1.2 BESOINS... 3 1.3 OBJECTIFS GENERAUX... 3 2

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 - Outils... 4 1. Espace de stockage 4 1.1. Rafraichir 4 1.2. Déposer un document 4 1.3. Créer un dossier 5

Table des matières. Chapitre 1 - Outils... 4 1. Espace de stockage 4 1.1. Rafraichir 4 1.2. Déposer un document 4 1.3. Créer un dossier 5 2 Table des matières Chapitre 1 - Outils... 4 1. Espace de stockage 4 1.1. Rafraichir 4 1.2. Déposer un document 4 1.3. Créer un dossier 5 2. Assistance centralisée 5 2.1. Principe de fonctionnement 5

Plus en détail

Landesk Service Desk

Landesk Service Desk Guide d utilisation Landesk Service Desk Gestionnaire d incidents Groupe Samsic Sommaire 1 PREAMBULE 3 1.1 Objectif du document...3 1.2 Public cible...3 1.3 Conventions typographiques...3 1.3.1 Indications...

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE Lycée Professionnel J & E de Montgolfier 17 rue Capitaine de Canson Tel : 04 75 32 41 50 Fax : 04 75 32 41 51 MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE Période du : 28/03/2013 au 27/03/2016 LOCATION, INSTALLATION, PARAMETRAGE

Plus en détail

PLAN D ASSURANCE QUALITE

PLAN D ASSURANCE QUALITE CCS 17, rue de Dolmont BP 28 28190 St-GEORGES sur EURE PLAN D ASSURANCE QUALITE CCS SARL Edition A - 6 mars 2009 C.C.S. 09066 R.0 Rédaction Nom Unité Date Rédacteur Fabrice MARCHAL CCS 06/03/2009 Validation

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières COMMUNE DE CHATEAUFORT Marché de services pour le suivi de l environnement Informatique Systèmes et Réseaux Procédure adaptée en vertu des dispositions de l article 28 du Code des Marchés Publics Cahier

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

- S O M M A I R E - ARTICLE 1 OBJET DE LA CONSULTATION... 3 ARTICLE 2 CONDITIONS DE LA CONSULTATION... 3

- S O M M A I R E - ARTICLE 1 OBJET DE LA CONSULTATION... 3 ARTICLE 2 CONDITIONS DE LA CONSULTATION... 3 REGLEMENT DE CONSULTATION (R. C.) MAITRE DE L OUVRAGE : OBJET DE LA CONSULTATION : COMMUNE DE KOENIGSMACKER Aménagement du parking de la Magnascole (écoles élémentaire et primaire) et du futur multi-accueil

Plus en détail

R.C (Règlement de Consultation)

R.C (Règlement de Consultation) MAITRE D OUVRAGE ENSASE (École Nationale Supérieure d'architecture de Saint-Étienne) Service Moyens généraux 1 Rue Buisson - BP 94 42003 ST-ETIENNE CEDEX 01 Tél : 04 77 42 35 42 NETTOYAGE DES LOCAUX DE

Plus en détail

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires Collectivités 1. Présentation générale du projet Actes Budgétaires 2. Bilan de l expérimentation de 2011 3. Les changements au sein des

Plus en détail

SPECIFICATIONS DES EXIGENCES DE l APPLICATION WEB (SOS PARTENAIRE) POUR LE MR SAPIN PRESIDENT DE LA M2L

SPECIFICATIONS DES EXIGENCES DE l APPLICATION WEB (SOS PARTENAIRE) POUR LE MR SAPIN PRESIDENT DE LA M2L Etablissement Les Gladiateurs du Web ORIGINE Service Développement d Applications SPECIFICATIONS DES EXIGENCES DE l APPLICATION WEB (SOS PARTENAIRE) POUR LE MR SAPIN PRESIDENT DE LA M2L REFERENCE DU DOCUMENT

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Cahier des charges Page 1 sur 6 Sommaire 1. Objectif et contexte de la consultation 3 1.1. Objectif de la consultation

Plus en détail

5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP)

5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) 5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) 5.1. PRÉCONISATIONS POUR LA PRÉPARATION ET LA MISE EN ŒUVRE DES PFMP Le baccalauréat professionnel ELEEC est composé de deux champs d application,

Plus en détail

MARCHE 2013/22 : Infogérance du parc informatique et changement du serveur de la mairie

MARCHE 2013/22 : Infogérance du parc informatique et changement du serveur de la mairie AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2013/22 : Infogérance du parc informatique et changement du serveur de la mairie 1- Identification de l organisme qui passe le marché

Plus en détail