Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier"

Transcription

1 Macroéconomie 3 Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Année Universitaire /53

2 2/53 Introduction L ouverture du marché des biens Le taux de change L ouverture financière Chapitre 1 Macroéconomie ouverte : indicateurs et balance des paiements 1 Introduction 2 L ouverture du marché des biens 3 Le taux de change 4 L ouverture financière

3 3/53 Introduction L ouverture du marché des biens Le taux de change L ouverture financière L ouverture de l économie Dans le monde moderne tous les pays se livrent à des échanges internationaux Exportations + Importations de biens et services Échanges d actifs financiers Ouverture expositions aux influences économiques du reste du monde (cf. crise économique de 2008)

4 Deux dimensions de l ouverture économique Ouverture commerciale : l ouverture du marché des biens et services donne la possibilité aux consommateurs de choisir entre biens nationaux et étrangers. dépend des droits de douane et quotas commerce international Ouverture financière : l ouverture des marchés financiers donne la possibilité aux investisseurs financiers de choisir entre actifs financiers nationaux ou étrangers dépend du contrôle des capitaux finance internationale /53

5 5/53 Introduction L ouverture du marché des biens Le taux de change L ouverture financière Processus de mondialisation Le degré d ouverture s est fortement accru L analyse macroéconomie doit intégrer des éléments d économie ouverte Quelles sont les implications de l ouverture sur le revenu, le taux d intéret? Quelles nouvelles variables et nouvelles relations économiques impliquent la prise en compte de l ouverture?

6 6/53 Introduction L ouverture du marché des biens Le taux de change L ouverture financière Chapitre 1 : Macroéconomie ouverte : indicateurs et balance des paiements 1 Introduction 2 L ouverture du marché des biens 3 Le taux de change 4 L ouverture financière

7 Tendance sur l évolution du commerce Les flux commerciaux internationaux ont enregistré une augmentation spectaculaire au cours des trois dernières décennies. Évolution du poids des échanges commerciaux dans le PIB pour tous les pays En 2010, le commerce total représente plus de 30% du PIB de la zone euro Le nombre de pays faisant partie de l OMC est passé de 128 en 1995 à 160 en 2014 /53

8 8/53 Introduction L ouverture du marché des biens Le taux de change L ouverture financière Comment mesurer l évolution globale de l ouverture du marché des biens? Indicateurs de commerce extérieur : Solde commercial Degrès d ouverture : (expor+impor) /2PIB ou expor/pib Taux de pénétration : importation/demande intérieur Taux de couverture : Exportation/ importation Part de marché globale : Exportation d un pays/ sommes des importations mondiales

9 9/53 Introduction L ouverture du marché des biens Le taux de change L ouverture financière Comment mesurer l évolution globale de l ouverture du marché des biens? Évolution du degré d ouverture de l économie mondiale : exportations mondiales /PIB mondial Exportations et importations françaises en part de PIB

10 10/53 Comment mesurer l évolution globale de l ouverture du marché des biens? Évolution du degré d ouverture de l économie mondiale : exportations mondiales/pib mondial Exportations et importations américaines en part de PIB

11 11/53 Interprétation du degrés d ouverture (exportation/pib) US France : tendance commune US : degré d ouverture deux fois plus faible Indicateur qui dépend de la taille du pays et de sa localisation géographique

12 12/53 Interprétation du degrés d ouverture (exportation/pib) Cet indicateur ne mesure pas l exposition à la concurrence étrangère Indicateur d exposition à la concurrence étrangère : parts des biens échangeables dans le PIB US = 60%

13 La balance commerciale Tendance des exportations et des importations US : déficit commercial depuis 80 s Balance commerciale : Exportations - Importations Balance commerciale excédentaire : Exportations>Importations Balance commerciale déficitaire : Exportations<Importations 3/53

14 14/53 Comprendre le fonctionnement d une économie ouverte Choix supplémentaire pour les consommateurs : biens nationaux ou biens étrangers? Si les consommateurs décident d acheter des biens étrangers alors la demande et donc le PIB étranger augmente Échange de biens et service = échange de devise entre pays Prix des échanges entre pays : Taux de change

15 15/53 Chapitre 1 Macroéconomie ouverte : indicateurs et balance des paiements 1 Introduction 2 L ouverture du marché des biens 3 Le taux de change 4 L ouverture financière

16 16/53 Deux taux de change en économie : Taux de change nominal Taux de change réel

17 17/53 Le taux de change nominal Définition : prix relatif d une monnaie par rapport à une autre Taux de change bilatéral : taux entre deux monnaies euro/dollar Taux de change effectif : moyenne des taux bilatéraux de cette monnaie pondérée par le poids relatif de chaque pays étranger dans le commerce extérieur du pays considéré Cotation d une monnaie : valeur de marché d une monnaie en termes d une autre monnaie

18 18/53 Le taux de change nominal : deux cotations Cotation au certain : prix de la monnaie nationale par rapport à la monnaie étrangère Nombre d unité de monnaie étrangère que j obtiens avec une unité de monnaie nationale Taux de change euro/dollars coté au certain : combien j obtiens de dollars avec 1 euro. 1EUR=1,05USD : il est possible de recevoir 1,05 dollars en échange de 1 euro.

19 19/53 Le taux de change nominal : deux cotations Cotation à l incertain : prix de la monnaie étrangère par rapport à la monnaie nationale. Nombre d unité de monnaie nationale que j obtiens avec une unité de monnaie étrangère Taux de change euro/dollars coté à l incertain : combien j obtiens d euros avec 1 dollar. 1USD=0,95EUR : il est possible de recevoir 0,95 euros en échange de 1 dollar.

20 Mouvement du taux de change et cotation Un mouvement du taux de change n a pas la même signification selon la cotation Cotation au certain : hausse du taux de change euro/dollar L euro s est apprécié // dollar (ou a été évalué) Avec 1 euro j ai plus de dollars Cotation à l incertain : hausse du taux de change euro/dollar L euro s est déprécié // au dollar (ou a été dévalué) Avec 1 euro j ai moins de dollars 0/53

21 21/53 Mouvement du taux de change et cotation Hausse du taux de change Appréciation de la monnaie domestique // à la monnaie étrangère si cotation au certain Dépréciation de la monnaie domestique // à la monnaie étrangère si cotation à l incertain Baisse du taux de change Dépréciation de la monnaie domestique // à la monnaie étrangère si cotation au certain Appréciation de la monnaie domestique // à la monnaie étrangère si cotation à l incertain

22 22/53 Le taux de change nominal : deux cotations Les deux cotations sont équivalentes Question de vocabulaire! Cotation au certain =1/ cotation à l incertain Pour la suite du cours, cotation au certain

23 23/53 Le taux de change et le marché des changes Le taux de change est un prix qui équilibre l offre et la demande de devises sur le marché des changes Relation décroissante entre l offre de devise nationale et le taux de change Relation croissante entre la demande de devise nationale et le taux de change

24 24/53 Offre et demande de devises Importations de biens et service Offre de monnaie nationale et demande de monnaie étrangère Exportations de biens et services Demande de monnaie nationale et offre de monnaie étrangère

25 25/53 Taux de change fixes ou flottants? Dans le cadre du système international de Bretton Woods : la plupart des Etats avaient accepté de fixer leur taux de change. Les accords de Bretton Woods (1944) décidèrent l institution d une unité de change internationale, l or, et de deux monnaies de réserve, le dollar américain et la livre sterling Les Etats-Unis suspendent la convertibilité du dollar en or Pour les US Le système des taux de change fixes disparaît définitivement en mars 1973.

26 26/53 Taux de change fixes ou flottants? Les deux régimes coexistent dans le monde

27 27/53 Régime de change fixe Définition : le taux de change est maintenu à une parité publiquement annoncée Le cours de la monnaie nationale est arrimée sur une devise étrangère La valeur de la monnaie domestique est contrôlée // à la valeur de la monnaie d arrimage ex. Croatie euro, Chine panier de devises La parité est maintenue par l intervention de la Banque Centrale sur le marché des changes

28 28/53 Régime de change fixe Comment la BC influe le taux de change nominal? Bilan simplifié d une BC Réserves de change : constituent les avoirs en devises étrangères et en or de la BC Une variation des réserves modification du taux de change

29 Régime de change fixe La BC utilise ses réserves pour faire varier l offre/demande de monnaie Achat d actifs étrangers Vente de monnaie domestique contre monnaie étrangère = offre de monnaie nationale et demande de monnaie étrangère = pression à la dépréciation de la monnaie nationale Défend la parité face à des pressions à l appréciation Hausse des réserves de change Vente d actifs étrangers Vente de monnaie étrangère contre monnaie domestique = offre de monnaie étrangère et demande de monnaie domestique = pression à l appréciation de la monnaie Défend la parité face à des pressions à la dépréciation Diminution des réserves de change 9/53

30 30/53 Régime de change fixe et variation de réserves Contrepartie de la variation des réserves Intervention non stérilisée : modification du passif de la BC Intervention stérilisée : modification de l actif de la BC

31 31/53 Régime de change fixe et intervention de la BC En résumé : La BC fait varier ses réserves de change en réponse aux mouvements sur le marché des changes Vente ou achat de devises nationales contre devises étrangères pour maintenir la parité La BC peut intervenir pour changer la parité Baisse de la valeur de la monnaie : dévaluation Hausse de la valeur de la monnaie : réévaluation

32 32/53 Régime de change flexible Le marché des changes fonctionne librement Pas d intervention systématique de la BC Le taux de change s ajuste pour garantir l équilibre O/D

33 33/53 Arguments en faveur du taux de change fixe/ flexible Change fixe : Réduction de la volatilité Pas de spéculation Change flexible Pas de contrainte de détention de réserve Équilibrage automatique des balances (cf. la suite du cours) Plus de flexibilité pour les politiques économiques

34 34/53 Comment évolue le taux de change nominal et quelles sont les conséquences? Fortes fluctuations pour le taux de change dollar/euro Pour les consommateurs le taux de change nominal n est un indicateur suffisant

35 35/53 Taux de change réel Définition : Prix relatif des biens entre deux pays c est celui qui compte lors d un achat/vente de biens Combien de biens étrangers je peux acheter avec un bien national Permet de connaitre la valeur d un bien étranger exprimé en devise nationale Construction du taux de change réel euro/dollar : utilisation d un indice des prix en dollars des biens produits aux US et d un indice des prix en euros des biens produits en dans la zone euro Indice de prix = délateur Le niveau du taux de change réel est arbitraire, son évolution est informative

36 36/53 Taux de change réel Taux de change réel France/US : prix des biens français en terme de bien américain E = ep/p avec e taux de change nominal, P indice des prix en France, P indice des prix US. Hausse de E : Appréciation réelle Baisse de E : Dépréciation réelle

37 37/53 Taux de change réel effectif Le taux de change bilatéral n est pas suffisant : ex de la France Taux de change effectif réel : prix moyen des biens français en termes de biens des partenaires commerciaux On calcul le prix moyen des biens des partenaires commerciaux en pondérant par la part du commerce français avec chaque pays

38 38/53 Commerce français en 2011 Composition géographique du commerce de la France en % des exportations et des importations

39 39/53 Taux de change réel effectif et compétitivité prix Évolution des prix d exportations de la nation // à celle des partenaire commerciaux : compétitivité prix Le taux de change réel effectif est un indicateur de la compétitivité prix Hausse du taux de change réel effectif = perte de compétitivité Baisse du taux de change réel effectif = hausse de compétitivité La compétitivité prix dépend du taux de change nominal et des facteurs affectant les prix (coût de production, évolution des marges etc...)

40 40/53 Taux de change réel effectif de l euro

41 41/53 Exemple : 1EUR=1,05USD, P = 110 et P = 90. Quel est le pays le plus compétitif au regard de l indicateur de taux de change réel?

42 42/53 Taux de change parité de pouvoir d achat Le taux de change PPA est un taux nominal qui se définit comme le rapport du niveau général des prix : Taux de change PPA euro/dollar= P /P Le prix d un panier de biens acheté en France = prix d un panier de biens acheté aux US, évalué en euros Selon la PPA taux de change réel=1 Toute monnaie doit avoir le même pouvoir d achat

43 43/53 Taux de change parité de pouvoir d achat La PPA résulte de l action d arbitragistes Si un même bien est vendu à différents lieux au même moment à un prix différent opportunité d arbitrage Si un euro permet d acheter plus de biens sur le marché intérieur qu à l étranger Achat de biens dans le pays domestique et revente à l étranger = gain Pression à la hausse sur le prix domestique Équilibre lorsque PPA vérifiée Dans la réalité la PPA n est pas vérifiée Biens non substituts Coûts de transport

44 44/53 Taux de change parité de pouvoir d achat Exemple : 1EUR=1,05USD, P = 110 et P = 90. Si le taux de change était à la parité, quel devrait être le prix du panier de bien aux US?

45 45/53 Chapitre 1 : Macroéconomie ouverte : indicateurs et balance des paiements 1 Introduction 2 L ouverture du marché des biens 3 Le taux de change 4 L ouverture financière

46 Ouverture au marché financier L ouverture des marchés financiers choix supplémentaire : actifs financiers nationaux ou étrangers Spéculer sur les mouvements de taux d intérêt étrangers// nationaux Diversification de portefeuille 6/53

47 47/53 Achat et vente d actifs étrangers = achat et vente de devises

48 48/53 Ouverture au marché financier Achat d actifs étrangers Sortie de capitaux Demande de monnaie étrangère/ offre de monnaie nationale Vente d actifs étrangers Entrée de capitaux Demande de monnaie nationale/ vente de monnaie étrangère

49 49/53 Ouverture au marché financier La taille des transactions sur le marché des changes international illustre le poids des transaction financière internationale La plupart des transactions sur le marché des changes sont associées à l achat/vente d actifs financiers Échange de devises pour le commerce : 0,9% des transactions sur la marché des changes.

50 50/53 Le choix entre actifs nationaux et étrangers Arbitrage entre titres européen ou US Dépend du taux d intérêt du titre Dépend du taux de change nominal Schéma des rendements anticipés en t + 1 pour un achat en t Titre européen : (1 + it) Titre US : (1 + i t ) e t/et a

51 51/53 Parité des taux d intérêt non couverte La condition d arbitrage implique que Rendement du titre européen= rendement titre américain Condition de parité des taux d intérêt (1 + it ) e t/et a = (1 + i t) ( ) (1 + i t) = 1 + ea t e t (1 + i t) e t Si la parité n est pas vérifiée : opportunité de gains Si (1 + i t ) e t/et a > (1 + i t) t : Emprunt en Europe, conversion de l emprunt en dollars, placement sur le marche US. t + 1 : récupération de gains, conversion en euros et remboursement coût de l emprunt gain net positif Dans les faits la mobilité des capitaux n est pas parfaite ce qui limite ces arbitrages

52 52/53 Parité des taux d intérêt non couverte et mobilité du capital Le degré de mobilité du capital détermine les flux financiers internationaux Mobilité parfaite : les capitaux circulent sans entrave, la PTI est vérifiée Taux d intérêt intérieur = rendement étranger Mobilité imparfaite : il existe des contrôles sur les mouvements de capitaux, la PIT n a aucune raison d être vérifiée Les mécanismes d arbitrage ne peuvent opérer Absence de mobilité : aucun capitaux n entre ou ne sort du pays Absence de convertibilité du compte de capital

53 53/53 Ouverture au marché financier et balance commerciale L ouverture des marchés financiers le balance commerciale peut être déséquilibrée Si balance commerciale déficitaire : le pays achète plus qu il ne vend au reste du monde Lorsque le pays n est pas ouvert aux capitaux étrangers : la balance commercial doit être équilibrée Lorsque le pays s ouvre aux capitaux étrangers : déficit commercial financé par l étranger

Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau

Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau Macroéconomie dans une économie globalisée Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau Chapitre 1 L ouverture des économies Introduction Tenir compte de la dimension «ouverte» de nos économies

Plus en détail

Les Crises de Balance des

Les Crises de Balance des Les Crises de Balance des Paiements Cédric Tille Institut t des Hautes Etudes Internationales ti et du Développement, et Center for Economic Policy Research (CEPR) Journée Iconomix, 14 Novembre 2012 Structure

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Le chapitre X consacré à l optique dépenses de la comptabilité nationale nous a donné l occasion de décrire la structure

Plus en détail

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue.

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue. FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 4 heures. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment

Plus en détail

Chapitre III :Les conditions de parités internationales. Cours de Finance Internationale UDB Babacar Sène

Chapitre III :Les conditions de parités internationales. Cours de Finance Internationale UDB Babacar Sène Chapitre III :Les conditions de parités internationales Cours de Finance Internationale UDB Babacar Sène Plan du chapitre Section 1 : La parité de pouvoir d achat Section 2 : La parité des taux d intérêt

Plus en détail

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex L'économie ouverte Dans une économie ouverte, le pays n'est pas contraint de réaliser en toute année l'équilibre entre ses dépenses et sa production de biens et services. Le pays peut dépenser plus qu'il

Plus en détail

Le fi nancement de l économie

Le fi nancement de l économie Le fi nancement de l économie Fiche 1 Objectif Prérequis Mots-clefs comprendre les mécanismes des marchés dans le financement de l économie. définition de la monnaie et de l économie monétaire. besoin

Plus en détail

Prise de note des finances internationales

Prise de note des finances internationales Prise de note des finances internationales Séance de 13 novembre 2010 (SMI) CHAPITRE III : le système monétaire international Définition du SMI : le SMI est un ensemble des règles communes permettant un

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN :

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS ET ÉVOLUTION RÉCENTE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-51F Le 11 décembre 2000 Qu est-ce qui détermine la valeur Externe

Plus en détail

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma.

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma. Le système financier Marocain Introduction Définition : -Le système financier comprend les institutions financières, les marchés financiers et l ensemble des règlements qui régissent la circulation de

Plus en détail

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX Définition du FOREX : FOREX est l abréviation de Foreign Exchange market et désigne le marché sur lequel sont échangées les devises l une contre l autre. C est un des marchés les plus liquides qui soient.

Plus en détail

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 )

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Le taux de change donne le prix des monnaies entre elles. Comment se fixe ce prix? Pourquoi peut- il

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

Solde Courant et Choix Intertemporel

Solde Courant et Choix Intertemporel Solde Courant et Choix Intertemporel Grégory Corcos et Isabelle Méjean ECO 434: Economie Internationale Ecole Polytechnique, 2ème Année http://isabellemejean.com/eco434 InternationalEconomics.html Plan

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE CHAPITRE 4 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE 4.1 Introduction : Le taux de change est le prix de la monnaie nationale contre une devise étrangère, ce prix peut être fixé par les autorités monétaire dans

Plus en détail

Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens.

Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens. Paris, le 15 juillet 2011 Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens. L ABE (Autorité Bancaire Européenne) et les autorités de supervision nationales, dont l Autorité de contrôle

Plus en détail

CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX US 5

CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX US 5 Placements financiers CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX US 5 Profitez de la hausse potentielle des taux de l économie américaine et d une possible appréciation du dollar américain. Le support Conservateur

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

Macroéconomie. Monnaie et taux de change

Macroéconomie. Monnaie et taux de change Macroéconomie Monnaie et taux de change Marché des changes Le taux de change de en $ correspond au nombre de $ que l on peut acheter avec un exemple: 1 = 1,25 $ Une appréciation/dépréciation du taux de

Plus en détail

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Introduction Les normes de Bâle II constituent un accord international sur les fonds propres

Plus en détail

Dans quelle mesure la politique de change en Chine influence-t-elle le taux de change euro-dollar?

Dans quelle mesure la politique de change en Chine influence-t-elle le taux de change euro-dollar? Dans quelle mesure la politique de change en Chine influence-t-elle le taux de change euro-dollar? LETTRE DE PROSPECTIVE MAI 2009 - NUMERO 15 L ors du récent sommet du G20, les autorités chinoises ont

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES

FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES 1 LES NOTIONS Echange marchand = échange de biens et de services qui s effectue sur un marché et qui donne lieu au paiement d un prix fixé

Plus en détail

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Avril 2016 Banque Nationale du Canada Strictement privé et confidentiel Agenda Contenu de la présentation:

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier Séance 9 Vue d ensemble du système financier 1- Fonctions du système financier Fonction : transférer des fonds des agents économiques : intermédiaire entre les agnets à besoin de financement (emprunteur)

Plus en détail

5- Le risque de change

5- Le risque de change 5- Le risque de change OBJECTIFS : savoir différencier les risques liés au taux de change : risque de transaction, risque de traduction comptable, risque économique savoir utiliser une méthode adaptée

Plus en détail

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE 2 1 L origine des opérations de change : Le change est l'acte par lequel on échange deux monnaies différentes. Ces monnaies peuvent être celle d un pays ou d un ensemble de

Plus en détail

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014 Perspectives des FNB canadiens en 2014 Janvier 2014 Monthly Strategy Report October 2011 Perspectives des FNB canadiens de BMO Gestion mondiale d actifs en 2014 2 Encore une année exceptionnelle pour le

Plus en détail

1. Le marché des changes

1. Le marché des changes TD : Le taux de change, un instrument du protectionnisme? 1. Le marché des changes Document 1 : Le cours de l euro en dollar 1/ Faites une phrase avec la donnée d avril 2013. En avril 2013, 1 valait 1,28

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Objectifs du cours Connaissances

Plus en détail

Monnaie, taux d intérêt et taux de change

Monnaie, taux d intérêt et taux de change Monnaie, taux d intérêt et taux de change Le taux de change dépend de deux facteurs: - l intérêt des dépôts en devises - le taux de change futur anticipé Pour comprendre comment sont déterminés les taux

Plus en détail

Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte

Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Chapitre 4 Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Introduction modèle keynésien : on suppose que les prix sont fixes quand la production augmente, tant que l on ne dépasse pas le revenu

Plus en détail

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE I] PERSPECTIVE HISTORIQUE QUANT A L EVOLUTION DU CAPITALISME 1. L ère du Gold-index : en quoi l or permet-il un rééquilibrage automatique de la BP? 2. Les accords

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

> Defineo. Assurance Vie & Capitalisation. Mai 2015

> Defineo. Assurance Vie & Capitalisation. Mai 2015 Assurance Vie & Capitalisation > Defineo Mai 2015 Titre de créance collatéralisé de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Support en unités de compte

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

DEFINEO JANVIER 2016. Conjuguez diversification et potentiel de performance pour votre épargne. www.groupama.fr. Document à caractère promotionnel

DEFINEO JANVIER 2016. Conjuguez diversification et potentiel de performance pour votre épargne. www.groupama.fr. Document à caractère promotionnel DEFINEO JANVIER 2016 Support en unités de compte dans le cadre d un contrat d assurance vie ou de capitalisation, d une durée de 8 ans. Conjuguez diversification et potentiel de performance pour votre

Plus en détail

UFF lance UFF ACTIO RENDEMENT 2016 en partenariat avec Société Générale

UFF lance UFF ACTIO RENDEMENT 2016 en partenariat avec Société Générale PARIS, LE 16 juin 2016 UFF lance UFF ACTIO RENDEMENT 2016 en partenariat avec Société Générale Dans un contexte de taux historiquement faibles et afin de répondre aux attentes des investisseurs à la recherche

Plus en détail

IDRI 2220: Relations Economiques internationales

IDRI 2220: Relations Economiques internationales Livre de référence IDRI 2220: Relations Economiques internationales Le cours est basé sur le livre de P. R. Krugman et M. Obstfeld "Economie internationale", ed. Pearson Education, édition française (2006).

Plus en détail

Cours Gestion de patrimoine. Les produits structurés

Cours Gestion de patrimoine. Les produits structurés Cours Gestion de patrimoine Les produits structurés Plan Introduction Importance de la garantie pour les épargnants Utilité des fonds garantis Méthodes de gestion des fonds garantis Méthode du coussin

Plus en détail

Chapitre 2 La monnaie et l inflation

Chapitre 2 La monnaie et l inflation Chapitre 2 La monnaie et l inflation 1 1. Pourquoi les prix augmentent-ils? 2. Section 1. La monnaie: Définition 3. Quelle politique économique peut-on mettre en place pour lutter contre l inflation? 3

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

Les stratégies des Etats

Les stratégies des Etats Les stratégies des Etats L A T E N T A T I O N P R O T E C T I O N N I S T E L E S B A R R I È R E S T A R I F A I R E S L E S B A R R I È R E S N O N T A R I F A I R E S L E S P O L I T I Q U E S É C

Plus en détail

Economie monétaire internationale

Economie monétaire internationale Economie monétaire internationale Olivier Lamotte ESG2 Octobre-Décembre 2007 Pourquoi étudier la monnaie? La monnaie joue un rôle important dans la production des fluctuations économiques. Ex.: relation

Plus en détail

Exercices de TD : Commerce international

Exercices de TD : Commerce international Exercices de TD : Commerce international 1 Balance des paiements Exercice 1.1 : Soit : BC : la balance courante, S p : l épargne privée, I : l investissement, G : les dépenses publiques et T : les impôts.

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE..

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. Jean-Marc BUYSSCHAERT Les journées de l économie et de la gestion MARCHES DES CAPITAUX ET INSTRUMENTS FINANCIERS LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. UN EXERCICE SOUVENT PERILLEUX Plan de l intervention La

Plus en détail

Cotation à l incertain (direct). Qté variable monnaie nationale pour une unité de monnaie étrangère 1 GBP = 1,8438 USD pour la cotation du $

Cotation à l incertain (direct). Qté variable monnaie nationale pour une unité de monnaie étrangère 1 GBP = 1,8438 USD pour la cotation du $ 004 005 - Economie Internationale Echanges commerciaux = 1% opérations de change Création monnaie qd accord crédit Devise clef = monnaie nationale reconnue comme monnaie internationale Contrainte pour

Plus en détail

Prix du pétrole et activité économique. Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII

Prix du pétrole et activité économique. Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII Prix du pétrole et activité économique Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII 1 Introduction Poids considérable du pétrole dans l économie mondiale

Plus en détail

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

Trimestro Europe 2015

Trimestro Europe 2015 Trimestro Europe 2015 Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

I. Conjoncture, budget et politique budgétaire (5 + 8 + 7 = 20 pts)

I. Conjoncture, budget et politique budgétaire (5 + 8 + 7 = 20 pts) ÉPREUVE ÉCRITE Ministère de l Éducation nationale et de la Formation professionnelle EXAMEN DE FIN D ÉTUDES SECONDAIRES TECHNIQUES Division administrative et commerciale Section : CG / CC BRANCHE : ECONOMIE

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. L anticipation de l action des Banques Centrales l emporte sur les mécanismes normaux de l économie RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. L anticipation de l action des Banques Centrales l emporte sur les mécanismes normaux de l économie RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE er juillet N 78 L anticipation de l action des Banques Centrales l emporte sur les mécanismes normaux de l économie L exemple présent du Royaume-Uni montre à nouveau le rôle

Plus en détail

Fonds monétaire international

Fonds monétaire international Fonds monétaire international Le Fonds monétaire international (FMI) a été créé en juillet 1944 lors d une conférence internationale organisée à Bretton Woods dans l Etat du New Hampshire aux Etats-Unis.

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte Partie 3: L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte On abandonne l hypothèse d économie fermée Les échanges économiques entre pays: importants, en

Plus en détail

La valeur de l euro par rapport au dollar et les marchés d actifs financiers et monétaires

La valeur de l euro par rapport au dollar et les marchés d actifs financiers et monétaires La valeur de l euro par rapport au dollar et les marchés d actifs financiers et monétaires Gilbert Koenig. L évolution de la valeur de l euro par rapport au dollar depuis 1999 semble déconnectée des «fondamentaux»

Plus en détail

Chapitre 5 Balance des paiements et Marché des changes I. La Balance des paiements et les déséquilibres externes

Chapitre 5 Balance des paiements et Marché des changes I. La Balance des paiements et les déséquilibres externes Chapitre 5 Balance des paiements et Marché des changes I. La Balance des paiements et les déséquilibres externes 1) Comptes et soldes de la balance des paiements A retenir. Compte des transactions courantes

Plus en détail

Observation et conjoncture économique

Observation et conjoncture économique Observation et conjoncture économique Les Comptes d Accumulations L accumulation de la richesse des SI est retracée dans les comptes d accumulations - Le compte de capital: la richesse non financière -

Plus en détail

RISQUES Risque de change

RISQUES Risque de change Les devises sont désignées par une abréviation standardisée. Ce code ISO est constitué de 3 lettres dont les deux premières correspondent au pays et la troisième à la devise (CAD pour Dollar Canadien).

Plus en détail

TD n 1 : la Balance des Paiements

TD n 1 : la Balance des Paiements TD n 1 : la Balance des Paiements 1 - Principes d enregistrement L objet de la Balance des Paiements est de comptabiliser les différentes transactions entre résidents et non-résidents au cours d une année.

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI B.- Le marché des changes Remy K. Katshingu 1 Plan de cette section 1. Définitions Taux de change Le marché des changes (définition + caractéristiques) 2. Détermination

Plus en détail

B) La problématique à court et moyen terme

B) La problématique à court et moyen terme Atelier 1B «La globalisation des marchés financiers, tendances et enjeux pour le Canada» Sujet : La marginalisation du Canada sur les scènes économique et financière mondiales. Ses conséquences probables

Plus en détail

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE)

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) 1. En temps normal, lorsque le taux d intérêt à un jour s approche du taux d escompte, la Banque du Canada: a) retire des fonds déposés

Plus en détail

Université François-Rabelais Droit - Economie - Sciences Sociales

Université François-Rabelais Droit - Economie - Sciences Sociales Université François-Rabelais Droit - Economie - Sciences Sociales Tours Année universitaire : 205-206 Session : galop d essai du er semestre Année d étude : Licence première année Sciences Economiques

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

La monnaie. La monnaie. 1. Comment mesurer la masse monétaire? Les agrégats monétaires en France

La monnaie. La monnaie. 1. Comment mesurer la masse monétaire? Les agrégats monétaires en France La monnaie Offre et demande de monnaie Financement de l économie La monnaie 1. La masse monétaire: mesure 2. La création monétaire o le multiplicateur monétaire 3. Le rôle de la monnaie sur l économie

Plus en détail

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1 UE 5 - ECONOMIE Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Grands courants de pensée et principaux faits économiques et sociaux (35 heures) 1.1 Histoire des faits

Plus en détail

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES II- Les échanges internationaux- Evolution et instruments de mesure 2-1 Les principales évolutions du commerce international

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES Monnaie et Finance Internationales David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières 1 Introduction Qu est-ce que la

Plus en détail

2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les

2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les 2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les décisions des agents économiques. La monnaie joue un rôle

Plus en détail

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale La comptabilité nationale recense deux types de production des intermédiaires financiers. La première est directement

Plus en détail

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli)

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) Exercice 1 Les firmes X et Y se voient offrir les taux suivants pour un emprunt de 10 millions de dollars Firme X 5.0% Libor +1% Firme Y 6,5% Libor +2% Le Libor pou la première

Plus en détail

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Stéphane Gallon Caisse des Dépôts stephane.gallon@caissedesdepots.fr https://educnet.enpc.fr/course/view.php?id=2 Séance 11 1 Macroéconomie : fin

Plus en détail

1- PRINCIPES DE GESTION DES RISQUES

1- PRINCIPES DE GESTION DES RISQUES 1- PRINCIPES DE GESTION DES RISQUES Risque : «aléa affectant la richesse et les décisions...» Gestion du risque : «démarche consistant à évaluer les gains et coûts d'une réduction du risque et à décider

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Question 1 : Soit un marché du travail initialement en équilibre et on observe une vague d'immigration

Plus en détail

Chapitre 1 La Production et ses transformations. Définition de la production par l Insee. Productions marchande et non marchande

Chapitre 1 La Production et ses transformations. Définition de la production par l Insee. Productions marchande et non marchande Chapitre 1 La et ses transformations 1.Définitions, typologies et évolutions Qu est-ce que produire? s marchande et non marchande s matérielles et immatérielles et productivité 2. Les unités et les facteurs

Plus en détail

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires Gestion financière internationale GSF- 2104 Partie 2 : Notions préliminaires Introduction Notions de base de la finance internationale : Cotation BID- ASK Changement dans le taux spot Notion de taux Forward

Plus en détail

Privalto Privilège Sérénité

Privalto Privilège Sérénité Privalto Privilège Sérénité Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type

Plus en détail

30 avril 2010 N. 204

30 avril 2010 N. 204 avril 1 N. Conséquences probables de la crise des dettes souveraines dans la zone euro : ni un défaut, ni une restructuration, ni la sortie de l euro, ni l inflation, mais le retour en récession de la

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Change

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Change Marchés Financiers Cours appliqué de finance de marché Change Aoris Conseil Emmanuel Laffort 1 Finance de marché (Devise) 2009-2010 Change - Généralités Caractéristiques Marché international Premier marché

Plus en détail

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Royaume du Maroc Département de l Economie, l des Finances Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Division de l Information l 15 10 5 0-5 -10-15 Tableau de bord annuel de

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT

COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT I) L'internationalisation des échanges A) Mesurer les échanges La balance des paiements Le taux d'ouverture La part de marché Le taux de pénétration

Plus en détail

LES RISQUES DEUXIÈME PARTIE

LES RISQUES DEUXIÈME PARTIE DEUXIÈME PARTIE LES RISQUES Les opérations de marché présentent des risques qui doivent être identifiés et mesurés. En matière de finance internationale, on pense d abord au risque de change. Celui-ci

Plus en détail

Le G20 et la gouvernance des marchés

Le G20 et la gouvernance des marchés Le G20 et la gouvernance des marchés - Les priorités de la présidence française du G20 portent sur des marchés globalisés et interdépendants. - Le G20 agit en concertation avec les organisations internationales.

Plus en détail

Chapitre 1 Les instruments fermes

Chapitre 1 Les instruments fermes UV2 LES INSTRUMENTS FINANCIERS Rappel de comptes : 52 Instrument financier 476 Ecart de conversion actif 477 Ecart de conversion passif 4786 Compensation des pertes latentes sur profits 8091/801 Engagements

Plus en détail

LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE

LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 avril 2010 N 1 LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE Le Centre Sud a publié un rapport qui analyse les faiblesses et les

Plus en détail

Economie Générale & Statistique. Résumé du cours. Partie 1 : Les concepts économiques de base. 1- Le marché

Economie Générale & Statistique. Résumé du cours. Partie 1 : Les concepts économiques de base. 1- Le marché Résumé du cours Matière : Economie Générale et Statistique Filière : 2ème année bac Sciences Economiques Partie 1 : Les concepts économiques de base 1- Le marché Enseignant : Larbi TAMNINE, Professeur

Plus en détail

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change I- Introduction générale: 1 -La montée de l instabilité des taux de change. 2- L'instabilité du SMI au cours du 20 ème siècle. 1 - Illustration sur

Plus en détail

Achat le 1 er juin 2014, de 50 contrats sur Taille: 100 tonnes, Échéance: Septembre 2014, Prix: 220$. Engagement à: le blé tendre,

Achat le 1 er juin 2014, de 50 contrats sur Taille: 100 tonnes, Échéance: Septembre 2014, Prix: 220$. Engagement à: le blé tendre, EXER CICES MARCHES ET PRODUITS DERIVES Exemple 1: Achat le 1 er juin 2014, de 50 contrats sur Taille: 100 tonnes, Échéance: Septembre 2014, Prix: 220$. Engagement à: le blé tendre, Prendre livraison fin

Plus en détail

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées Les Swaps 1 Définition Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées 2 Définitions Il y a deux types de swaps de taux : Les swaps de taux

Plus en détail

Economie Générale (E. Darmon) Master 1 SVE 2010/11 Examen final ~ Première session

Economie Générale (E. Darmon) Master 1 SVE 2010/11 Examen final ~ Première session Economie Générale (E. Darmon) Master 1 SVE 2010/11 Examen final ~ Première session NOTES IMPORTANTES : 1. Cette épreuve contient 30 questions à choix multiples. Une seule réponse est valide par question.

Plus en détail