Choix du régime de travail. Module 1. Module d information. Code de sécurité des travaux Chapitre Postes. Activité 1 - Domaine d'application

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Choix du régime de travail. Module 1. Module d information. Code de sécurité des travaux Chapitre Postes. Activité 1 - Domaine d'application"

Transcription

1 Module d information Code de sécurité des travaux Module 1 Choix du régime de travail Activité 1 - Domaine d'application

2 Déroulement Avant l'activité 1. Imprimer des copies de l'activité 1 (p. 1 à 4) en nombre suffisant pour chaque employé. Pendant l'activité 1. Remettre une copie à chaque employé. 2. Lire et expliquer les consignes. 3. Pendant l'exercice, répondre aux questions s'il y a lieu. 4. Après 15 minutes, faire la correction à l'aide des diapos. 10 à 29 du document «Rappel_Inities_Presentation_Module_1_Postes.ppt». 5. Après la correction, poursuivre le déroulement du module à l'aide du Guide de présentation.

3 Activité 1 Domaine d'application Objectif A l'aide du Code de sécurité des travaux, vous serez en mesure de trouver les informations concernant les domaines d'application. Exercice (individuel) 1. À l'aide Code de sécurité des travaux, vous devez identifier le régime de travail (ou chapitre) et compléter les textes des différents domaines d'application. 2. Vous avez 15 minutes. Application au chapitre Postes Énoncé 1. Le présent chapitre vise à préciser l application du Code de sécurité des travaux lors de travaux exécutés. Il vise aussi les travaux exécutés : sur les transformateurs de puissance, même lorsque ceux-ci sont situés à ; sur l appareillage de compensation série, même lorsque celui-ci est ; pour effectuer les des lignes de transport ; sur les installations de chez un client. Module 1 - Choix du régime de travail Page 1 de 4

4 Domaines d'application des régimes Énoncé 2. Ce régime s'applique à l'occasion de travaux effectués et en sur les accumulateurs (129 VCC et moins) par du personnel d'hydro- Québec et par celui des entrepreneurs sur des installations, parties d'installations ou équipements d'un exploitant, c'est-à-dire : La construction d'une installation ou partie d'installation ou la mise en place de l'appareillage encore été relié au réseau; Le démantèlement d'une installation ou partie d'installation ou de l'appareillage du réseau et être relié; La maintenance, par du personnel d'hydro-québec, des équipements mécaniques ou électriques à 750 volts et moins; Note : Ce régime aux entrepreneurs qui effectuent des travaux de maintenance sur des mécaniques ou électriques alimentés à. La maintenance, par du personnel, sur des installations de télécommunications incluant des travaux en sur les accumulateurs (129 VCC et moins). Le régime s applique pour les travaux devant être exécutés sous énergie selon les encadrements en vigueur ; Les travaux de mesurage d un client effectués par le personnel. Énoncé 3. Ce régime s'applique à l'occasion de travaux effectués pour assurer la sécurité du personnel Hydro-Québec et de celui des entrepreneurs, d'hydro-québec. Module 1 - Choix du régime de travail Page 2 de 4

5 Énoncé 4. Ce régime permet au personnel d Hydro-Québec et à celui des entrepreneurs d effectuer: des travaux hors énergie sur ; des travaux sur l alimentation (129 VCC et moins) incluant les accumulateurs; des travaux sur de l'appareillage alimenté ; des vérifications de fonctionnement et des essais nécessitant la présence ou non de en présence ou non de ; des travaux sur les automatismes, sur des installations. Énoncé 5. Ce régime constitue une garantie donnée par l'exploitant à un responsable des travaux à l'effet que: l'appareillage d'alimentation de la ligne CA ou de l'appareil CA sous régime Retenue ne sera pas refermé, advenant un déclenchement ou une ouverture de l'appareil; toutes les protections et les liens de téléprotection requis pour la délivrance de la Retenue sont ; la des disjoncteurs est effectuée selon l'encadrement en vigueur (TET-APE-N-0001); la maintenance des est effectuée selon l'encadrement en vigueur pour la délivrance de la Retenue; aucun travail n'aura lieu sur les. Module 1 - Choix du régime de travail Page 3 de 4

6 Sur le réseau HTCC: Note : l'appareillage ou la ligne HTCC sous régime Retenue ne sera pas sans le consentement du responsable des travaux, advenant une mise hors tension causé par un événement sur cet ou sur cette ; aucun travail n'aura lieu sur les protections et sur les liens de téléprotection qui peuvent affecter la Retenue; la maintenance des systèmes de protection est effectuée selon l'encadrement en vigueur de la Retenue; toutes les protections et liens de téléprotection requis pour la délivrance de la Retenue sont. Compte tenu que les éléments de protection n offrent pas garantie que sur le réseau CA aucune Retenue ne peut être délivrée pour effectuer des travaux sur la barre de neutre. Une Retenue en tout temps à la demande de. Module 1 - Choix du régime de travail Page 4 de 4

en vigueur le remplace la (les) règle (s) no datée du No aaaa-mm-jj aaaa-mm-jj Personnel concerné Nom du producteur TABLES DES MATIÈRES

en vigueur le remplace la (les) règle (s) no datée du No aaaa-mm-jj aaaa-mm-jj Personnel concerné Nom du producteur TABLES DES MATIÈRES en vigueur le remplace la (les) règle (s) no datée du No émis par titre Nom du producteur émis à Personnel concerné 1 de 17 TABLES DES MATIÈRES 1. DOMAINE D APPLICATION... 2 2. CONFORMITÉ... 2 3. DESCRIPTION

Plus en détail

Exigences techniques pour les installations de client raccordées au réseau de transport d Hydro-Québec

Exigences techniques pour les installations de client raccordées au réseau de transport d Hydro-Québec A Exigences techniques pour les installations de client raccordées au réseau de transport d Hydro-Québec Planification des réseaux régionaux Direction Planification des actifs Hydro-Québec TransÉnergie

Plus en détail

SOMMAIRE. 963-0636 (89-02) M FRM (0637) Hydro-Québec

SOMMAIRE. 963-0636 (89-02) M FRM (0637) Hydro-Québec SOMMAIRE Titre Page 1 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION... 2 2 PORTÉE... 2 3 ENCADREMENT DE NIVEAU SUPÉRIEUR... 2 4 DÉFINITION... 2 5 ACCUEIL DU PERSONNEL... 2 6 VÉRIFICATION DES CONNAISSANCES DES INSTALLATIONS...

Plus en détail

Cadre supérieur d'hydro-québec Mission de l'unité dirigée. Président d'hydro-québec TransÉnergie

Cadre supérieur d'hydro-québec Mission de l'unité dirigée. Président d'hydro-québec TransÉnergie Cadre supérieur d'hydro-québec de l'unité dirigée Président d'hydro-québec TransÉnergie Division HQ TransÉnergie Transporter l'électricité au meilleur coût et avec le niveau de qualité attendu en vue de

Plus en détail

ALIMENTATION ÉLECTRIQUE

ALIMENTATION ÉLECTRIQUE DOCUMENT 3 CONDITIONS DE SERVICE D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec ALIMENTATION ÉLECTRIQUE Avis à l utilisateur Version simplifiée des conditions de service d électricité Afin de bien informer ses clients quant

Plus en détail

Sur le rapport du ministre du travail et du ministre délégué auprès du ministre de l'industrie, chargé de l'énergie,

Sur le rapport du ministre du travail et du ministre délégué auprès du ministre de l'industrie, chargé de l'énergie, Décret n 82-167 du 16 février 1982 relatif aux mesures particulières destinées à assurer la sécurité des travailleurs contre les dangers d'origine électrique lors des travaux de construction, d'exploitation

Plus en détail

Règlement sur la formation continue obligatoire du planificateur financier

Règlement sur la formation continue obligatoire du planificateur financier Page 1 sur 5 Éditeur officiel du Québec À jour au 1er janvier 2011 Ce document a valeur officielle. c. D-9.2, r. 14 Règlement sur la formation continue obligatoire du planificateur financier Loi sur la

Plus en détail

EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC

EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES RELATIVES À LA PRODUCTION ÉOLIENNE MAI 2003 1. Contexte Le document «Exigences

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

Intervention en cas de problème d'alimentation électrique signalé par un client résidentiel

Intervention en cas de problème d'alimentation électrique signalé par un client résidentiel A Intervention en cas de problème d'alimentation électrique signalé par un client résidentiel Marche à suivre en vigueur à compter du 10 mai 2010 1. Domaine d'application La présente marche à suivre vise

Plus en détail

Processus de réalisation d'un projet sur le réseau de transport

Processus de réalisation d'un projet sur le réseau de transport Processus de réalisation d'un projet sur le réseau de transport PREUVE EN CHEF DE TRANSÉNERGIE Original : 00-0-3 HQT-3, Document Page de 9 TABLE DES MATIÈRES PROCESSUS DE RÉALISATION D'UN PROJET SUR LE

Plus en détail

ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE

ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE Agents du service maintenance, électriciens, installateurs. CAP Electrotechnique - Identifier les différents constituants - Choisir ces constituants en fonction du

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Détecteur de mouvement 70 blanc 0831 02 Détecteur de mouvement 70 anthracite 0831 10 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

Plus en détail

Direction Ingénierie de transport

Direction Ingénierie de transport SPÉCIFICATION TECHNIQUE RELATIVE AUX TRAVAUX REQUIS DE L ENTREPRENEUR POUR L INSTALLATION ÉLECTRIQUE POSTE ROCKFIELD ADDITION 2016 O.T.P. : QP8HW Préparée par : Tetra Tech inc. 5100, rue Sherbrooke Est,

Plus en détail

Table des matières. 1. But. 2. Scénario de base. 3. Simulations

Table des matières. 1. But. 2. Scénario de base. 3. Simulations Procédure de validation pour les modèles PSS/E Unité Programme et stratégies du réseau principal Direction Planification Avril 2014 Table des matières 1. But 2. Scénario de base 3. Simulations 2 3 4 1.

Plus en détail

directive norme méthode corporative sectorielle E.12-06 SOMMAIRE (suite)

directive norme méthode corporative sectorielle E.12-06 SOMMAIRE (suite) page 2 de 49 Titre SOMMAIRE (suite) Page 9 EXIGENCES RELATIVES À LA TENSION...15 9.1 Fluctuations de tension...15 9.2 Distorsions harmoniques...16 9.3 Injection de courant continu...16 9.4 Régulation de

Plus en détail

CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE

CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES 1.0 COMPOSANTES D'UN POSTE DE MESURAGE AVEC FOURNITURE DE SIGNAUX... 1 1.1 Transformateurs de

Plus en détail

EXIGENCES GÉNÉRALES pour les MACHINES d'ess.ai des M.A

EXIGENCES GÉNÉRALES pour les MACHINES d'ess.ai des M.A ORGANISATION INTERNAT! NA E DE MÉTROLOGIE LÉGALE BUREAU INTERNATIONAL DE MÉTROLOGIE LÉGALE 11, RUE TURGOT- 75009 PARIS- FRANCE Téléphone: 33 (1) 878.12.82 et 285.27.11 Télex: SVPSV 660870 F ATTN OIML RECOMMANDATION

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Module rapporté variateur sensitif N de commande : 2260.. de commutation N de commande : 2261.. Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent

Plus en détail

Série HarmonicGuard Application Omnibus Filtre Harmonique Actif. Démarrage Rapide Configuration du Logiciel de l unité

Série HarmonicGuard Application Omnibus Filtre Harmonique Actif. Démarrage Rapide Configuration du Logiciel de l unité Série HarmonicGuard Application Omnibus Filtre Harmonique Actif Démarrage Rapide Configuration du Logiciel de l unité TCI, LLC W132 N10611 Grant Drive Germantown, Wisconsin 53022 Téléphone: 414-357-4480

Plus en détail

Comment investir dans les télécommunications

Comment investir dans les télécommunications Comment investir dans les télécommunications La loi-cadre sur les télécommunications prévoit trois régimes d exploitation distincts s appliquant à des services et des activités également distincts : -

Plus en détail

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES Durée : 14 heures 2 journées Personnels non électriciens travaillant à proximité ou au voisinage d installations électriques, ou effectuant des travaux élémentaires simples - Documentation fournie à chacun

Plus en détail

EXPOSÉ DE LA SITUATION

EXPOSÉ DE LA SITUATION 2012-04-18 10:33:46 sommaire décisionnel IDENTIFICATION Unité administrative responsable Instance décisionnelle Projet Gestion des immeubles Conseil d'agglomération de la Ville de Québec Numéro : Date

Plus en détail

Les Schémas de Liaisons à la Terre ou Les régimes des neutres. Risques Physiques B3 16/06/2008 M. Bonnefoy - P. Lepeut

Les Schémas de Liaisons à la Terre ou Les régimes des neutres. Risques Physiques B3 16/06/2008 M. Bonnefoy - P. Lepeut Les Schémas de Liaisons à la Terre ou Les régimes des neutres 1 Introduction L énergie électrique, bien qu utile, utile, est dangereuse pour l homme. l Si un courant traverse le corps humain, il y a risque

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Facility Pilot Server Réf. : FAPV-SERVER-REG Facility Pilot Server Réf. : FAPVSERVERREGGB Instructions d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

USAGE COMMERCIAL, INDUSTRIEL OU INSTITUTIONNEL

USAGE COMMERCIAL, INDUSTRIEL OU INSTITUTIONNEL DOCUMENT 2 CONDITIONS DE SERVICE D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec USAGE COMMERCIAL, INDUSTRIEL OU INSTITUTIONNEL Avis à l utilisateur Version simplifiée des conditions de service d électricité Afin de bien informer

Plus en détail

NORMES EN MATIÈRE DE MÉDIATION FAMILIALE Liste de contrôle

NORMES EN MATIÈRE DE MÉDIATION FAMILIALE Liste de contrôle NORMES EN MATIÈRE DE MÉDIATION FAMILIALE Liste de contrôle COAMF- Normes en matière de médiation familiale Liste de contrôle 1 1. LA TENUE DES DOSSIERS Date d ouverture; Source de référence du dossier,

Plus en détail

SOMMAIRE ACCEDWEB 280403-01. Hydro-Québec

SOMMAIRE ACCEDWEB 280403-01. Hydro-Québec Titre SOMMAIRE Page 1 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION... 2 PORTÉE... ENCADREMENT RETIRÉ... 4 DÉFINITIONS... 5 CONFIGURATION DU RÉSEAU DE DISTRIBUTION D HYDRO-QUÉBEC... 5 5.1 Renseignements généraux... 5

Plus en détail

INDICATEURS DE PERFORMANCE DES ACTIVITÉS DU DISTRIBUTEUR

INDICATEURS DE PERFORMANCE DES ACTIVITÉS DU DISTRIBUTEUR INDICATEURS DE PERFORMANCE DES ACTIVITÉS DU DISTRIBUTEUR Page 1 de 12 1 2 3 4 5 6 7 8 Dans le document qui suit, intitulé «Performance opérationnelle des activités d Hydro-Québec Distribution», se trouve

Plus en détail

LA FILIATION et la SELECTIVITE

LA FILIATION et la SELECTIVITE 1 Définition de la filiation C est l utilisation du pouvoir de limitation des disjoncteurs, lequel permet d installer en aval des disjoncteurs moins performants. Le disjoncteur A joue alors un rôle de

Plus en détail

ÉVOLUTION DE LA BASE DE TARIFICATION

ÉVOLUTION DE LA BASE DE TARIFICATION ÉVOLUTION DE LA BASE DE TARIFICATION Page de Comme l'indique le tableau suivant, la base de tarification réelle du Distributeur pour 007 présente un solde d'ouverture de 9 07, M$ au er janvier 007 ( décembre

Plus en détail

MODALITÉS DE DISPOSITION DU COMPTE D ÉCART DES REVENUS DES SERVICES DE TRANSPORT DE POINT À POINT

MODALITÉS DE DISPOSITION DU COMPTE D ÉCART DES REVENUS DES SERVICES DE TRANSPORT DE POINT À POINT MODALITÉS DE DISPOSITION DU COMPTE D ÉCART DES REVENUS DES SERVICES DE TRANSPORT DE POINT À POINT Page de TABLE DES MATIÈRES. CONTEXTE.... MODALITÉS DE DISPOSITION.... SITUATION ACTUELLE.... RÈGLEMENT

Plus en détail

Programme général des essais de validation des centrales éoliennes raccordées au réseau de transport d'hydro-québec

Programme général des essais de validation des centrales éoliennes raccordées au réseau de transport d'hydro-québec Programme général des essais de validation des centrales éoliennes raccordées au réseau de transport d'hydro-québec Direction Planification des actifs et expertise de transport Février 2011 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Ligne téléphonique et courriels

Ligne téléphonique et courriels G3 Ligne téléphonique et courriels G3-1 : Ligne téléphonique Info-projet, appels reçus et traités Date Provenance géographique Requérant Sujet Réponse d'hydro-québec 10 mars 2003 Bécancour Citoyen Questions

Plus en détail

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5 * Pourquoi un différentiel :Évolution de la norme C15-100 Les bureaux, les maisons, les bâtiments spécialisés, sont de plus en plus équipés d appareils ménager ou d appareils professionnels incluant des

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

Contrat d'approvisionnement en électricité éolienne (A/O 2005-03)

Contrat d'approvisionnement en électricité éolienne (A/O 2005-03) BC Contrat d'approvisionnement en électricité éolienne (A/O 2005-03) REMBOURSEMENT DU COÛT DU POSTE DE DÉPART PAR HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION ET HYDRO-QUÉBEC TRANSÉNERGIE GUIDE CONCERNANT LA PRÉSENTATION

Plus en détail

ANNEXE 1. TITRE 12 : TRAVAUX AU VOISINAGE DE LIGNES, CANALISATIONS ET INSTALLATIONS ELECTRIQUES. CHAPITRE 1. Article 171

ANNEXE 1. TITRE 12 : TRAVAUX AU VOISINAGE DE LIGNES, CANALISATIONS ET INSTALLATIONS ELECTRIQUES. CHAPITRE 1. Article 171 ANNEXE 1 TITRE 12 : TRAVAUX AU VOISINAGE DE LIGNES, CANALISATIONS ET INSTALLATIONS ELECTRIQUES. CHAPITRE 1. Article 171 Modifié par Décret n 95-608 du 6 mai 1995 art. 20 I (JORF 7 mai 1995 en vigueur le

Plus en détail

NOR: SPSS9510404C. (BO Affaires sociales et Santé ) Le ministre de la santé publique et de l'assurance maladie

NOR: SPSS9510404C. (BO Affaires sociales et Santé ) Le ministre de la santé publique et de l'assurance maladie Circulaire n DSS/4B du 06 novembre 1995 relative à la protection en matière d'accidents du travail et de maladies professionnelles des assistantes maternelles et des particuliers qui hébergentà domicile

Plus en détail

La présente chronique ne constitue pas une opinion juridique. Pour plus d informations, veuillez consulter un juriste.

La présente chronique ne constitue pas une opinion juridique. Pour plus d informations, veuillez consulter un juriste. Date de parution : 26/08/2009 Auteurs : Me Madeleine Cadieux mcadieux@clavocats.com Me Danny Larivière dlariviere@clavocats.com Mise en garde : La présente chronique ne constitue pas une opinion juridique.

Plus en détail

- 02 - «Analyse de l activité et du tableau de résultat - Résultats par nature»

- 02 - «Analyse de l activité et du tableau de résultat - Résultats par nature» - 02 - «Analyse de l activité et du tableau de résultat - Résultats par nature» Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o Présenter le tableau de résultat. Tableau de résultat. Exemple corrigé. TABLE

Plus en détail

ANNEXE «PRINCIPALES CLAUSES DU CAHIER DES CHARGES DE CONCESSION DE DISTRIBUTION PUBLIQUE APPLICABLES AU FOURNISSEUR»

ANNEXE «PRINCIPALES CLAUSES DU CAHIER DES CHARGES DE CONCESSION DE DISTRIBUTION PUBLIQUE APPLICABLES AU FOURNISSEUR» ANNEXE «PRINCIPALES CLAUSES DU CAHIER DES CHARGES DE CONCESSION DE DISTRIBUTION PUBLIQUE APPLICABLES AU FOURNISSEUR» aux dispositions générales d accès au Réseau Public de Distribution (RPD), annexée au

Plus en détail

Module de protection contre les surtensions avec signal acoustique. Module de protection contre les surtensions avec signal acoustique

Module de protection contre les surtensions avec signal acoustique. Module de protection contre les surtensions avec signal acoustique Module de protection contre les surtensions avec signal acoustique N de commande : 0339 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être

Plus en détail

DOCUMENT CONDITIONS DE SERVICE D ÉLECTRICITÉ. Hydro-Québec. USAGE DOMESTIQUE (Résidentiel)

DOCUMENT CONDITIONS DE SERVICE D ÉLECTRICITÉ. Hydro-Québec. USAGE DOMESTIQUE (Résidentiel) DOCUMENT 1 CONDITIONS DE SERVICE D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec USAGE DOMESTIQUE (Résidentiel) Avis à l utilisateur Version simplifiée des conditions de service d électricité Afin de bien informer ses clients

Plus en détail

Système DP8000 Guide d'utilisation Transmetteur téléphonique DP8416X

Système DP8000 Guide d'utilisation Transmetteur téléphonique DP8416X Système DP8000 Guide d'utilisation Transmetteur téléphonique DP846X Guide d'utilisation Utilisez la commande à distance ETAPE CE QUE VOUS ENTENDEZ CE QUE VOUS FAITES ➀ Vous composez le numéro où se trouve

Plus en détail

PROTOCOLE D ATTRIBUTION DES INCITATIFS DU PROGRAMME TECHNOLOGIE FORESTIÈRE AUTOMNE 2015 HIVER 2016

PROTOCOLE D ATTRIBUTION DES INCITATIFS DU PROGRAMME TECHNOLOGIE FORESTIÈRE AUTOMNE 2015 HIVER 2016 PROTOCOLE D ATTRIBUTION DES INCITATIFS DU PROGRAMME TECHNOLOGIE FORESTIÈRE AUTOMNE 2015 HIVER 2016 BOURSE MAXIMALE DE 3 000 $ 1. La bourse totalisant un maximum de 3 000 $ est accordée à l élève admis

Plus en détail

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec),

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), CONTRAT ENTRE : PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), ci-après nommée le «Participant», ET : HYDRO-QUÉBEC, personne morale

Plus en détail

DÉMARCHE À SUIVRE POUR UN RACCORDEMENT DE CENTRALE AU RÉSEAU D'HYDRO-QUÉBEC PROCESSUS NORMAL

DÉMARCHE À SUIVRE POUR UN RACCORDEMENT DE CENTRALE AU RÉSEAU D'HYDRO-QUÉBEC PROCESSUS NORMAL DÉMARCHE À SUIVRE POUR UN RACCORDEMENT DE CENTRALE AU RÉSEAU D'HYDRO-QUÉBEC Applicables à toutes centrales raccordées sur le réseau de distribution et de transport d'hydro-québec, incluant les autoproducteurs

Plus en détail

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION NO-BREAK KS Système UPS dynamique PRÉSENTATION Table des matières Chapitre 1 : Description du système No-Break KS...3 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent...4 Chapitre 3 : Fonctionnement

Plus en détail

Établir la première paye

Établir la première paye Établir la première paye Définir la période de création des premiers bulletins Dès que vous avez terminé de paramétrer votre société, vous devez vérifier si la date du premier mois de paye de votre dossier

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Fiche de travaux liés à des activités d : Étude et réalisation. Titre : Alarme intrusion CONRAD filaire Lieu d activité :

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

Connectivity- Control-Unit (CCU)

Connectivity- Control-Unit (CCU) fr Remarques importantes Connectivity- Control-Unit (CCU) 1. Utilisation conforme 1 2. Consignes de sécurité 1 3. Dispositions légales 2 4. Contenu de la livraison 2 5. Description du fonctionnement 2

Plus en détail

Amélioration énergétique d'une salle polyvalente

Amélioration énergétique d'une salle polyvalente Maître d'ouvrage : Mairie de Loire sur Rhone représentée par Mr MARTINET (maire) 471 rue Edmond Cinquin 69 700 LOIRE SUR RHONE Amélioration énergétique d'une salle polyvalente CCTP cahier des clauses techniques

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION LES ETAPES DE LA CONSIGNATION 1) Consignation Consigner un ouvrage, c'est effectuer un ensemble d'opérations destinées à mettre et à maintenir hors tension, tout ou partie d'un ouvrage afin d'assurer la

Plus en détail

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les L HABILITATION ELECTRIQUE 1 / DEFINTION DE L HABILITATION ELECTRIQUE D après l UTE C18 510 Art. 3.2.1 : C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité

Plus en détail

RÈGLEMENT NO RCM- 51-2014

RÈGLEMENT NO RCM- 51-2014 CITÉ DE DORVAL CITY OF DORVAL RÈGLEMENT NO RCM- 51-2014 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION D UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE POUR LA REVITALISATION DES FAÇADES ET DES ENSEIGNES COMMERCIALES Séance du conseil

Plus en détail

Nom du distributeur Adresse du distributeur

Nom du distributeur Adresse du distributeur Adresse du distributeur Numéro de licence R.B.Q. : MANUEL DE CONTROLE DE LA QUALITÉ Pour la vérification de l installation initiale et le contrôle de la corrosion de réservoir de propane sous terre conformément

Plus en détail

Conditions particulières. de la. Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension

Conditions particulières. de la. Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension Conditions particulières de la Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension L Orient, le 1 janvier 2009 Version 1.0 du 01.01.09 Société Electrique

Plus en détail

Transmetteur téléphonique L3416F

Transmetteur téléphonique L3416F Transmetteur téléphonique L346F Guide d utilisation A REMETTRE À L UTILISATEUR ETAPE ➀ ➁ ➂ ➃ UTILISEZ LA COMMANDE À DISTANCE CE QUE VOUS ENTENDEZ TAPEZ CODE D ACCÈS POUR MODIFIER ETAT SYSTEME, TAPEZ POUR

Plus en détail

OBJECTIFS. PROGRAMME et déroulement - nouvelle norme 2012 UTE C 18-510. Premier jour :

OBJECTIFS. PROGRAMME et déroulement - nouvelle norme 2012 UTE C 18-510. Premier jour : Formation habilitation électrique pour électriciens Nouvelle norme 2012 UTE C 18-510 3 jours Formations aux habilitations électriques pour des niveaux : BP/BE/B1/B1V/B2/B2V/BC/BR/H0/H1/H1V/H2/HC OBJECTIFS

Plus en détail

CURRICULUM VITAE DES TÉMOINS DU TRANSPORTEUR

CURRICULUM VITAE DES TÉMOINS DU TRANSPORTEUR DES TÉMOINS DU TRANSPORTEUR Page 1 de 8 Albert Chéhadé Chef Tarification Responsable du développement des stratégies tarifaires, de la conception des tarifs pour les marchés québécois et des tarifs de

Plus en détail

ENTENTES PARTICULIÈRES ENTENTE PARTICULIÈRE RELATIVE AUX DENTISTES OEUVRANT DANS DES ÉTABLISSEMENTS DU NORD

ENTENTES PARTICULIÈRES ENTENTE PARTICULIÈRE RELATIVE AUX DENTISTES OEUVRANT DANS DES ÉTABLISSEMENTS DU NORD ENTENTE PARTICULIÈRE RELATIVE AUX DENTISTES OEUVRANT DANS DES ÉTABLISSEMENTS DU NORD PRÉAMBULE La présente entente particulière est conclue entre les parties en vertu du paragraphe 4.04 de l'entente générale

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 PLAN DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 PLAN DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 1.0 FONDEMENT L'article 5-7.00 de la convention collective du personnel de soutien établit les règles et principes de base concernant le 2.0 OBJECTIFS

Plus en détail

Tableaux d alarme sonores

Tableaux d alarme sonores Tableaux d alarme sonores Type T4 CT 1 boucle NiMh Réf. : 320 020 Type T4 CT 2 boucles Réf. : 320 019 FEU BOUCLE 1 FEU TEST BOUCLE 2 DEFAUT BATTERIE SOUS TENSION SECTEUR ABSENT Contenu de l emballage -

Plus en détail

FACTURATION ÉLECTRONIQUE

FACTURATION ÉLECTRONIQUE FACTURATION ÉLECTRONIQUE Consultant et expert judiciaire en informatique Maître de conférences à l U.L.B. (1983-2009) Président du CLUSIB Baron de Vironlaan, 29 Tel +32 2 569.40.87 B-1700 DILBEEK Fax +32

Plus en détail

Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques

Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques Service des immeubles Division entretien préventif et réparation Section Générale PROCÉDURE # G-23 Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques Salles électriques avec un écriteau

Plus en détail

NOTICE SCV 4330 COLLECTION RADIATEUR SOUFFLANT SECHE-SERVIETTES SECHE-CHEVEUX / SECHE-MAINS 29738-08-10

NOTICE SCV 4330 COLLECTION RADIATEUR SOUFFLANT SECHE-SERVIETTES SECHE-CHEVEUX / SECHE-MAINS 29738-08-10 NOTICE SCV 4330 COLLECTION RADIATEUR SOUFFLANT SECHE-SERVIETTES SECHE-CHEVEUX / SECHE-MAINS Nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez en choisissant un appareil SUPRA. Nous espérons

Plus en détail

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE SECTION LOCALE 1574

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE SECTION LOCALE 1574 POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE SECTION LOCALE 1574 SPRT 5 juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES TITRE 1 ÉNONCÉ 1 DÉFINITIONS 1 PRINCIPES 1 OBJECTIFS 1 BUDGET 2 ACTIVITÉS

Plus en détail

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit.

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit. Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Installations électriques des bâtiments. Mise en situation : Mr Dupond a decidé de refaire sa salle de bain. Avant de poser le carelage, il

Plus en détail

Réseau d'éclairage extérieur

Réseau d'éclairage extérieur Réseau d'éclairage extérieur Novembre 2008 TABLE DES MATIÈRES 1.0 OBJET... 4 2.0 DOMAINE D'APPLICATION... 4 3.0 CONFORMITÉ AVEC D'AUTRES EXIGENCES... 4 4.0 DÉFINITIONS... 5 4.1 LAMPADAIRE... 5 4.2 LUMINAIRE...

Plus en détail

Guide pour la présentation, l approbation et le suivi éthique d une recherche

Guide pour la présentation, l approbation et le suivi éthique d une recherche COMITÉ D ÉTHIQUE DE LA RECHERCHE Guide pour la présentation, l approbation et le suivi éthique d une recherche Révision 2013 1. Préambule Le présent guide a pour but d informer les chercheurs de la procédure

Plus en détail

ANNEXE «CAHIER DES CHARGES FOURNISSEUR» Au contrat GRD-Fournisseur

ANNEXE «CAHIER DES CHARGES FOURNISSEUR» Au contrat GRD-Fournisseur ANNEXE «CAHIER DES CHARGES FOURNISSEUR» Au contrat GRD-Fournisseur Documents associés : Contrat GRD-Fournisseur et autres annexes Résumé : Cette annexe expose les articles 18A, 18C, 21, 22, 23 et 25 du

Plus en détail

Pour être prêt à toute éventualité, précisez le plaquette de diagnostic avancé Emergi-Lite.

Pour être prêt à toute éventualité, précisez le plaquette de diagnostic avancé Emergi-Lite. PLAQUETTE DE DIAGNOSTIC AVANCÉ Conforme au Code de construction Mettez de côté l ancienne technologie analogue. ssez les voltmètres, ampèremètres, temporisateurs et essais manuels. Pour être prêt à toute

Plus en détail

: 1121-01-12 : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO

: 1121-01-12 : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO Recueil de gestion RÈGLEMENT Code : 1121-01-12 Nombre de pages : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO 10 Gestion des documents administratifs au Cégep de Lévis-Lauzon Adopté le 29 novembre 1989 Amendé le 4 octobre 2006

Plus en détail

Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale

Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale Veuillez passer en revue les conditions ci-après régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale (les «conditions»). Vous devez les

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN ENTREPRISE : STAGE ELEVE - INGENIEUR Version 22/09/2009

CONVENTION DE STAGE EN ENTREPRISE : STAGE ELEVE - INGENIEUR Version 22/09/2009 Document conforme à la charte des stages du 26 avril 2006 et au Guide d'affiliation des étudiants à la sécurité sociale 2006-2007 CONVENTION DE STAGE EN ENTREPRISE : STAGE ELEVE - INGENIEUR Version 22/09/2009

Plus en détail

Régulateurs de chauffage 12 et 18 kw triphasés

Régulateurs de chauffage 12 et 18 kw triphasés Page 1/6 RE-PR3-DIN Régulateurs de chauffage 12 et 18 kw triphasés Caractéristiques : Avantages : Sortie de commande 0-10 Vcc Protection contre la température excessive avec réarmement automatique commutation

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 EN003429 RAPPORT D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 PAUL LÉTOURNEAU, ING., INSPECTEUR TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Calculateur d'humidité absolue et d'enthalpie

Calculateur d'humidité absolue et d'enthalpie 1 899 1899P01 Calculateur d'humidité absolue et d'enthalpie AQF611 Convertisseur commandé par microprocesseur, permettant de calculer l'humidité absolue, l'enthalpie et la différence d'enthalpie Domaines

Plus en détail

GUIDE LES EXAMENS ET LEUR PRÉPARATION

GUIDE LES EXAMENS ET LEUR PRÉPARATION GUIDE LES EXAMENS ET LEUR PRÉPARATION 5925, boulevard Décarie Montréal (Qc) H3W 3C9 Téléphone : 514 738-2184 / 1 800 361-9061 Télécopieur : 514 738-9159 / 1 866 738-9159 Courriel : qualif@cmeq.org TABLE

Plus en détail

PROCÉDURE DE CADENASSAGE LORS DE TRAVAUX ÉLECTRIQUES (Contrats de construction)

PROCÉDURE DE CADENASSAGE LORS DE TRAVAUX ÉLECTRIQUES (Contrats de construction) 1. Cadre contractuel PROCÉDURE DE CADENASSAGE LORS DE TRAVAUX ÉLECTRIQUES (Contrats de construction) La présente procédure de cadenassage lors de travaux électriques fait partie intégrante du Contrat entre

Plus en détail

Révision partielle de l'ordonnance sur l'alarme (OAL) Rapport explicatif

Révision partielle de l'ordonnance sur l'alarme (OAL) Rapport explicatif Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de la protection de la population Berne, le 8 avril 2013 Révision partielle de l'ordonnance sur l'alarme

Plus en détail

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES SOLLICITATION DE COMMENTAIRES En vertu de l article 194 de la Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2), l Autorité publie le projet de Règlement sur la formation continue

Plus en détail

1. DEFINITION temps d'isolement dangerosité de l'activité Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Côte d Or

1. DEFINITION temps d'isolement dangerosité de l'activité Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Côte d Or 1. DEFINITION Un agent doit être considéré comme travailleur isolé lorsqu'il est hors de vue ou de portée des autres, dans la plupart des cas pour des durées de plus d'une heure. Cependant pour des travaux

Plus en détail

KeContact P20-U Manuel

KeContact P20-U Manuel KeContact P20-U Manuel Remarques générales à propos de ce manuel Ce manuel contient des informations et des mises en garde sur les dangers potentiels. La signification des symboles utilisés est la suivante

Plus en détail

Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525)

Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525) Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525) Description de la profession Les assembleurs et les monteurs dans la fabrication de transformateurs

Plus en détail

Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE)

Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE) Encadrements administratifs Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE) Date d'entrée en vigueur: 09/06/02 Date de fin: Commentaire: Service émetteur:

Plus en détail

SIGMAGYR Module embrochable. Eau chaude sanitaire / Régulation complémentaire

SIGMAGYR Module embrochable. Eau chaude sanitaire / Régulation complémentaire 2 615 SIGAGYR odule embrochable Eau chaude sanitaire / Régulation complémentaire AZY55.31 odule embrochable pour régulateur RVL55. Régulation d'une boucle de réglage supplémentaire, soit du circuit d'eau

Plus en détail

Elitec. Chaudières à gaz basse température DTG 130. Notice d'utilisation 300004561-001-C

Elitec. Chaudières à gaz basse température DTG 130. Notice d'utilisation 300004561-001-C Elitec Chaudières à gaz basse température DTG 130 FR Notice d'utilisation 300004561-001-C . Sommaire Sommaire 1 Symboles utilisés........................................................................3

Plus en détail

Directive (suite) Acquisition de biens meubles, de services et gestion de contrats DIR-08. Page 2 de 12. Titre. Numéro 963-0340 (98-05) E FRM

Directive (suite) Acquisition de biens meubles, de services et gestion de contrats DIR-08. Page 2 de 12. Titre. Numéro 963-0340 (98-05) E FRM Page 2 de 12 1.7 Biens ou services supplémentaires Biens ou services dont le besoin d'acquisition est non nécessaire à l'exécution de l objet du contrat. 1.8 Contenu québécois Part des coûts des matériaux,

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens blanc N de commande : 2270 02 teinte alu N de commande : 2270 04 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5600-0/2003 FR (FR) Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-/9/24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos Instructions

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE À LA LOI SUR LES ENTREPRISES DE SERVICES MONÉTAIRES

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE À LA LOI SUR LES ENTREPRISES DE SERVICES MONÉTAIRES INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE À LA LOI SUR LES ENTREPRISES DE SERVICES MONÉTAIRES (Loi sur les entreprises de services monétaires, RLRQ, c. E-12.000001) La présente instruction générale indique de quelle

Plus en détail

Formation habilitation électrique - Niveau B1 B1v B2 B2v BR BC BE mesurage BE vérification

Formation habilitation électrique - Niveau B1 B1v B2 B2v BR BC BE mesurage BE vérification Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 04/02/2016. Fiche formation Formation habilitation électrique - Niveau B1 B1v B2 B2v BR BC BE mesurage BE vérification - N : 13804 -

Plus en détail

Notice d installation et de maintenance

Notice d installation et de maintenance Toujours à vos côtés Notice d installation et de maintenance BEfr 1 Sécurité 1 Sécurité 1.1 Mises en garde relatives aux opérations Classification des mises en garde liées aux manipulations Les mises en

Plus en détail

ÉVOLUTION DE LA BASE DE TARIFICATION

ÉVOLUTION DE LA BASE DE TARIFICATION ÉVOLUTION DE LA BASE DE TARIFICATION Page de Comme l'indique le tableau suivant, la base de tarification réelle du Distributeur pour 00 présente un solde d'ouverture de, M$ au er janvier 00 ( décembre

Plus en détail