SÉCURISATION DES CONNEXIONS À DISTANCE SUR LES RÉSEAUX DE CONTRÔLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SÉCURISATION DES CONNEXIONS À DISTANCE SUR LES RÉSEAUX DE CONTRÔLE"

Transcription

1 PUBLICATION CPA R1 - Mai 2011 SÉCURISATION DES CONNEXIONS À DISTANCE SUR LES RÉSEAUX DE CONTRÔLE Par : François Tremblay, chargé de projet au Centre de production automatisée Introduction À l instar des secteurs corporatif, commercial et financier, les entreprises manufacturières utilisent de plus en plus les mécanismes de contrôle décentralisé leur donnant accès aux systèmes de gestion et de contrôle de leurs lignes de production. Cela permet entre autres la paramétrisation des procédés à partir des bureaux corporatifs, l assistance et le dépannage technique des lignes de production, la mise à niveau des systèmes de contrôle, la transmission des signaux d alarme, la commande de terminaux à distance (RTUs) et le suivi en temps réel des opérations. En l absence de mesures de sécurité adéquates, établir une connection avec un système de contrôle industriel c est ouvrir une brèche qui pourra être rapidement détectée et exploitée par un individu ou une organisation malveillante. Des logiciels automatiques surveillent de façon continue le réseau Internet à la recherche de cibles faciles. Une entreprise n a donc pas à être directement visée pour devenir victime d une intrusion frauduleuse. Pour s en convaincre, il suffit d ouvrir un pare-feu en autorisant les ports permettant le contrôle à distance d un ordinateur pour que celui-ci commence à recevoir des tentatives de connexions de façon régulière. Une fois la brèche détectée, une attaque ciblée pourra rapidement venir à bout des barrières de protection si celles-ci sont insuffisantes. Parallèlement aux attaques volontaires, une installation mal protégée sera plus sensible aux problèmes inhérents des réseaux informatiques, comme la diminution de la bande passante et les conflits d adressage. Une porte d entrée non sécurisée, donnant accès à un système de contrôle industriel, pose non seulement une menace pour ce dernier, mais aussi pour l ensemble du parc informatique de l entreprise. En effet, les échanges d information entre le niveau corporatif et le plancher d opération sont de plus en plus fréquents. Alors que le réseau corporatif est généralement bien sécurisé, son lien avec un réseau de contrôle faiblement protégé le rend vunérable. Pour faire une analogie, c est un peu comme un voleur qui s introduit dans les bureaux corporatifs en passant par la porte de service, alors que l entrée principale est sous haute surveillance. La présence de gardiens de sécurité et de dispositifs de contrôle d identité est chose courante aujourd hui. La réglementation en matière de sécurité des travailleurs, la responsabilité légale, la confiance des investisseurs et les exigences de rendement élevées nécessitent de plus en plus que l accès physique aux installations industrielles soit contrôlé. L individu qui doit accéder à un site doit confirmer son identité et disposer d une autorisation d accès en bonne et due forme. Il est possible de procéder de la même manière pour authentifier les requêtes d accès aux réseaux industriels en utilisant des solutions logicielles adéquates. Virtual Network Computing (VNC) Le Virtual Network Computing est l une des méthodes les plus utilisées pour établir des échanges d informations et des prises de contrôle sur des réseaux industriels. Plusieurs logiciels sont disponibles sur le marché, souvent à des coûts minimes. La prise de contrôle

2 s effectue par la transmission graphique de l écran de l ordinateur hôte vers l ordinateur client, et par la transmission des commandes du clavier et de la souris du client vers l hôte. Viewer Serveur Windows Java Windows Mac Dos Mac Connexion VNC Unix ios Unix Linux Android Linux C est une méthode extrêmement simple qui est relativement indépendante de la plate-forme utilisée. Par exemple, un client Windows pourra prendre le contrôle d un serveur Unix, une tablette électronique ipad fera de même avec un serveur Windows et un client OSX communiquera aisément avec un serveur Linux. Le VNC permet aussi à plusieurs utilisateurs de se brancher simultanément sur un même hôte, un avantage non négligeable lors d une opération de support assisté. De plus, la compatibilité entre les logiciels VNC de différentes marques est excellente, ce qui permet de choisir l outil qui offre les caractéristiques les mieux adaptées à l utilisation prévue. Cette solution s avère très intéressante pour un manufacturier devant supporter plusieurs clients qui utilisent des logiciels différents. Cependant, la simplicité et la compatibilité des logiciels deviennent en quelque sorte une faiblesse. Utilisés dans leur configuration par défaut, les serveurs VNC sont vulnérables aux attaques. La plupart de ces outils proposent des méthodes de cryptage et d authentification évoluées. Mais cela ne les met pas totalement à l abri des attaques. De plus, il arrive souvent que les mécanismes de sécurité soient incompatibles lorsque des logiciels différents sont utilisés par le client et l hôte. Dans un tel cas, la connexion pourra s effectuer sans problème mais les données transmises ne bénéficieront d aucune protection. L utilisation courante des ports standards par les logiciels VNC les rend également faciles à détecter sur les réseaux. Heureusement, il est facile et efficace de combiner la performance des solutions VNC à des mécanismes de protection de très haut niveau, les rendant pratiquement invulnérables aux attaques. L une des solutions les plus courantes consiste à encapsuler les échanges d information entre le client et l hôte à l intérieur d un tunnel sécurisé. L encapsulation des communications (Tunneling) En temps de guerre, lors de bombardements aériens, les populations ont souvent trouvé refuge dans des galeries souterraines et des tunnels. Ceux-ci peuvent offrir une protection à toute épreuve à des gens qui n ont aucun moyen d assurer leur protection autrement. Dans le monde des communications, il est également possible de protéger des données vulnérables contre les attaques externes en les dissimulant dans des tunnels informatiques. Ces tunnels sont en fait des couches de cryptage rendant les données totalement inexploitables à toute personne n ayant pas les autorisations requises ou les clés pour les décoder.

3 Client VNC Tunnel Données encryptées Serveur VNC L avantage de cette méthode est qu elle offre une protection de haut niveau à des applications variées ne possédant pas les ressources de sécurité suffisantes. Par exemple, une liaison VNC non sécurisée peut être totalement protégée en la faisant circuler à l intérieur d un de ces tunnels. En réalité, toute communication peut être transmise à l intérieur d un tunnel, peu importe les logiciels utilisés pour établir cette communication. Le déploiement de cette sécurité est donc simplifié, car il n exige pas de choisir et de configurer une variété d applications et de services de communication. Il suffit de construire un tunnel sécuritaire et d y faire circuler l information désirée. Le tunnel Secure Socket Layer (SSL) Le tunnel SSL est largement employé pour encrypter les échanges de données sur Internet. Ce protocole est utilisé entre autres pour l envoi de courriers électroniques, les transactions bancaires, les achats en ligne et la communication VoIP. Le tunnel SSL utilise un mécanisme d authentification du serveur par le biais de certificats approuvés par une autorité compétente et reconnue. C est le même processus que de présenter une pièce d identité émise par un organisme gouvernemental, un passeport ou un permis de conduire par exemple, à un agent qui en fait la demande. De plus, cette authentification peut se faire dans les deux sens. Par exemple, après avoir remis notre pièce d indentification à l agent, nous pourrions, à notre tour, vérifier son identité. Dans la pratique, cela se fait de manière intuitive, l agent étant lui-même identifié par son insigne, son habit ou son véhicule. Dans les communications informatiques, la double identification permet de protéger à la fois le client et le serveur. Une fois le processus d identification complété, des clés de cryptage sont échangées et la communication sécurisée débute. Le tunnel Secure Shell (SSH) Alors que, par définition, le tunnel SSL est utilisé pour protéger des données transportées sur un réseau public, le tunnel SSH est particulièrement adapté à la prise de contrôle d un ordinateur hôte distant. En plus de la prise de contrôle simple, ce mode de sécurisation offre une variété d outils permettant la gestion complète de l hôte. Par exemple, il sera possible de monter, sur l ordinateur client, un lecteur physique appartenant à l ordinateur hôte. De la même manière, tout port de communication appartenant à l hôte pourra être redirigé vers l ordinateur client, rendant le premier invisible sur le réseau public. En d autres mots, aucun port public ne sera ouvert sur l hôte et celui-ci ne pourra accepter aucune demande de connexion autre que celle faite par le client autorisé. Comme pour le tunnel SSL, le tunnel SSH utilise des clés de cryptage. Par contre, le dispositif d authentification est simplifié, ne nécessitant pas l utilisation de certificats approuvés. Un exemple de connexion sécurisée SSH Le schéma de la page suivante propose un exemple de connexion sécurisée pour la prise de contrôle d un ordinateur hôte distant à travers un tunnel SSH. L ordinateur hôte, aussi appelé serveur, utilise un logiciel VNC autorisant sa prise de contrôle par l ordinateur client. Avant d établir la connexion entre le client et le serveur, un tunnel sécurisé SSH a été mis en place. Ce tunnel est établi sur le port 22. C est le port par défaut pour les connexions SSH mais tout

4 autre port non utilisé pourrait convenir. En fait, l utilisation d un port différent augmente encore le niveau de sécurité, car la plupart des demandes de connexions frauduleuses se font sur les ports par défaut. Notons que, dans cet exemple, le port utilisé pour le tunnel SSH est le seul qui est ouvert au domaine public. La protection est assurée en redirigeant le port standard de communication VNC du serveur, le port 5900, vers le client à travers le tunnel sécurisé, par l entremise du serveur virtuel local, localisé à l adresse Le serveur VNC est configuré pour n écouter que les demandes de connexion internes et aucune connexion venant de l extérieur ne pourra être acceptée. En termes plus simples, c est comme si les deux ordinateurs n étaient en fait qu un seul et même système, le tunnel les reliant virtuellement de façon sécuritaire. Client VNC Serveur VNC Port 5900 Port 5900 Port 22 Port 22 Tunnel sécurisé HSS Serveur local Carte réseau Données encryptées Carte réseau Serveur local La passerelle sécurisée Il arrive souvent qu il soit nécessaire pour un client à distance de se brancher à plusieurs ordinateurs raccordés à un réseau industriel. Cela pose un problème dans la mesure où chacun des ordinateurs hôtes, une interface opérateur ou une console de programmation par exemple, devra être configuré en fonction du niveau de sécurité requis. La tâche peut rapidement devenir gigantesque, sans compter que cela entraîne beaucoup de problèmes lorsque les systèmes de contrôle sont mis à jour ou modifiés. Souvent, les interfaces d opération et les stations de programmation d une même ligne de production peuvent provenir de manufacturiers ou d intégrateurs différents. Dans un tel scénario, coordonner les mesures de sécurisation du système entier devient rapidement un casse-tête. Une solution valable sera de prendre le contrôle d un ordinateur principal, lui-même sécurisé par un tunnel SSH. Cet ordinateur sera configuré à la fois en tant que client pour le réseau local (LAN) et serveur pour le réseau externe (WAN). Une fois la prise de contrôle effectuée, l utilisateur distant pourra prendre le contrôle d un autre ordinateur situé sur le réseau interne par l entremise d une seconde connexion VNC. Bien que simple et efficace, cette solution pose un problème, car elle n autorise qu un seul client externe à la fois. De plus, l ordinateur principal devient inutilisable durant la prise de contrôle. Une solution mieux adaptée, et aussi plus sécuritaire, consiste à utiliser une passerelle dédiée qui servira de porte d entrée au réseau industriel. Cette passerelle sera responsable de vérifier l identité des clients demandant un accès, de même que d établir les tunnels sécurisés SSH. Elle redirigera ensuite les communications vers le client approprié se trouvant sur le réseau industriel interne. La passerelle peut être mise en place par l entremise d un ordinateur ou d un routeur spécialisé. Lorsqu elle est déployée à partir d un ordinateur, la passerelle offre des outils supplémentaires permettant une meilleure gestion des accès. Par exemple, un script peut être utilisé pour demander à un administrateur d autoriser chaque requête. Un autre script

5 peut limiter le temps d accès et fermer automatiquement les ports après un temps fixe ou une période d inactivité. Enfin, cette passerelle offre des outils d archivage et d analyse des accès. Web Production Client 1 Support technique Client 2 Corporatif Passerelle Redirection des connexions Client 3 Tunnel sécurisé Support SSH Station à distance Client 4 Client 5 Ingénierie Hôte 1 Hôte 2 Gestion des commandes Contrôleurs PLC Interface HMI Les avantages d utiliser une passerelle sécurisée sont énormes. La configuration s effectue en un seul point. La passerelle peut être localisée dans une pièce à accès contrôlé. Elle n est pas influencée par les mises à jour sur les systèmes de contrôle et est beaucoup moins soumises aux aléas des failles des systèmes d exploitation. Conclusion Beaucoup d industries refusent d autoriser l accès à leurs systèmes de contrôle depuis l extérieur, par crainte d intrusion frauduleuse sur les réseaux, se privant ainsi des avantages énormes qu offrent le contrôle et le dépannage à distance. À l opposé, un grand nombre d entreprises ouvrent leurs portes toutes grandes aux intrus, leur donnant plein accès à leurs systèmes de production. La solution idéale, différente pour chaque entreprise, se situe quelque part entre ces deux extrêmes. Chaque jour, des milliards et des milliards de dollars sont échangés de façon sécuritaire à travers un réseau mondial incroyablement complexe. En utilisant les mêmes méthodes de protection que celles utilisées lors de ces échanges, il est tout à fait possible de profiter des avantages que procure l accès à distance des systèmes de contrôle industriel, sans pour autant compromettre la sécurité et l intégrité du parc informatique. François Tremblay, Chargé de projets Centre de production automatisée - Bureau de Québec 215 rue Caron, Québec, G1K 5V6 Téléphone: (418) Poste 236 Télécopieur: (418) Courriel: Site Web:

Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks)

Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks) Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks) TODARO Cédric Table des matières 1 De quoi s agit-il? 3 1.1 Introduction........................................... 3 1.2 Avantages............................................

Plus en détail

Guide des solutions 2X

Guide des solutions 2X Guide des solutions 2X Page 1/22 Sommaire Les solutions d infrastructures d accès 2X... 3 2X Application Server/LoadBalancer... 4 Solution pour un seul Terminal Server... 4 Solution pour deux Terminal

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

PUBLICATION CPA-2011-100-R1 - Avril 2011 L UTILISATION DES TABLETTES ÉLECTRONIQUES EN AUTOMATISATION INDUSTRIELLE

PUBLICATION CPA-2011-100-R1 - Avril 2011 L UTILISATION DES TABLETTES ÉLECTRONIQUES EN AUTOMATISATION INDUSTRIELLE PUBLICATION CPA-2011-100-R1 - Avril 2011 L UTILISATION DES TABLETTES ÉLECTRONIQUES EN AUTOMATISATION INDUSTRIELLE Par : François Tremblay, chargé de projet au Centre de production automatisée Introduction

Plus en détail

Réseaux CPL par la pratique

Réseaux CPL par la pratique Réseaux CPL par la pratique X a v i e r C a r c e l l e A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e D a v o r M a l e s e t G u y P u j o l l e, e t l a c o l l a b o r a t i o n d e O l i v i e r S a l v

Plus en détail

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 FileMaker Pro 13 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 2007-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

Configuration de la liaison VPN

Configuration de la liaison VPN Configuration de la liaison VPN Sommaire 1. Présentation du besoin...2 2. Présentation du VPN...2 3. Interconnexion des réseaux d Armentières et Béthune : «Mode Tunnel»...3 3.1. Méthode et matériels utilisés...3

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 5 01 Dans un environnement IPv4, quelles informations un routeur utilise-t-il pour transmettre des paquets de données

Plus en détail

Manuel du Desktop Sharing

Manuel du Desktop Sharing Brad Hards Traduction française : Ludovic Grossard Traduction française : Damien Raude-Morvan Traduction française : Joseph Richard 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Le protocole de mémoire de trame

Plus en détail

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local Configuration et administration d un réseau local I Introduction : Une fois le matériel est choisi, le câblage est réalisé et les différentes composantes du réseau sont connectées, il faut. Quelque soit

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Option 2 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required.

Option 2 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required. Quelles sont les deux affirmations vraies relatives à la sécurité du réseau? (Choisissez deux réponses.) Protéger un réseau contre les attaques internes constitue une priorité moins élevée car les employés

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

Introduction. Serv-U v8 : Un serveur de transfert de fichiers accessible et simple d utilisation

Introduction. Serv-U v8 : Un serveur de transfert de fichiers accessible et simple d utilisation Serv-U 8 Mars 2009 Introduction Serv-U v8 : Un serveur de transfert de fichiers accessible et simple d utilisation Watsoft annonce la sortie de la version 8 de Serv-U, serveur sécurisé de transfert de

Plus en détail

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CSG-16\S Novembre Page intentionnellement laissée en blanc. Avant-propos Le document est non classifié et il

Plus en détail

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel Les VLAN Sommaire 1.Concept des VLAN 1.1.Introduction au VLAN virtuel 1.2.Domaines de broadcast avec VLAN et routeurs 1.3.Fonctionnement d un VLAN 1.4.Avantages des LAN virtuels (VLAN) 1.5.Types de VLAN

Plus en détail

ProCurve Manager Plus 2.2

ProCurve Manager Plus 2.2 ProCurve Manager Plus 2.2 ProCurve Manager Plus 2.2 est une plate-forme de gestion de réseau avancée basée sur Windows qui fournit à l administrateur des écrans simples à utiliser et détaillés pour configurer,

Plus en détail

Pourquoi choisir ESET Business Solutions?

Pourquoi choisir ESET Business Solutions? ESET Business Solutions 1/6 Que votre entreprise soit tout juste créée ou déjà bien établie, vous avez des attentes vis-à-vis de votre sécurité. ESET pense qu une solution de sécurité doit avant tout être

Plus en détail

Transmission de données

Transmission de données Transmission de données Réseaux Privés Virtuels (RPV ou VPN) Introduction Un VPN (Virtual Private Network) est une liaison sécurisée entre 2 parties via un réseau public, en général Internet. Cette technique

Plus en détail

Formation Technicien Intervention Client Module N 20b utilisation professionnel du routeur NAT avec l utilitaire VNC.

Formation Technicien Intervention Client Module N 20b utilisation professionnel du routeur NAT avec l utilitaire VNC. 1. Définition : VNC signifie Virtual Network Computing. Cela permet de se connecter à une machine distante de sa propre machine, comme telnet, mais à la différence que vous êtes sous l'interface graphique

Plus en détail

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS Université de Corse DESS ISI Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche Manuel BERTRAND Septembre 2004 Sommaire I. Problématique du nomadisme au

Plus en détail

Personnaliser le serveur WHS 2011

Personnaliser le serveur WHS 2011 Chapitre 17 Personnaliser le serveur WHS 2011 Windows Home Server 2011 peut être personnalisé en ajoutant différentes fonctionnalités au logiciel. Comme pour Windows Server 2008 R2 dont Windows Home Server

Plus en détail

Politique sur l utilisation à distance d un réseau privé virtuel (VPN)

Politique sur l utilisation à distance d un réseau privé virtuel (VPN) Politique sur l utilisation à distance d un réseau privé virtuel (VPN) 1.0 Objectif de la politique L objectif de la politique est de définir un standard pour accéder à distance aux systèmes de gestion

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA TECHNOLOGIE

DESCRIPTION DE LA TECHNOLOGIE P INFORMATIONS TECHNIQUES www.sviesolutions.com - 690, Saint-Joseph Est - Québec G1K 3B9 Sans frais : 1 866 843-4848 Tél.: (418) 948.4848 - Téléc.: (418) 948.4849 L ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE L installation

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO. Accès à Distance

SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO. Accès à Distance SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO Accès à Distance Description: Ce projet a pour but de définir différent logiciels d'accès à distance pour assister un utilisateur, de les installer et de les tester.

Plus en détail

10 façons d optimiser votre réseau en toute sécurité

10 façons d optimiser votre réseau en toute sécurité 10 façons d optimiser votre réseau en toute sécurité Avec le service Application Intelligence and Control des pare-feu nouvelle génération SonicWALL et la série d accélération WAN (WXA) Table des matières

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

Chapitre 17 SNMP 02/08/2009. Le protocole SNMP. Le protocole SNMP... 2. Pascal Mauron Page 1 sur 7

Chapitre 17 SNMP 02/08/2009. Le protocole SNMP. Le protocole SNMP... 2. Pascal Mauron Page 1 sur 7 Le protocole SNMP Le protocole SNMP... 2 Pascal Mauron Page 1 sur 7 Le protocole SNMP Le protocole SNMP (Simple Network Management Protocol) est implémenté en standard dans toutes les moutures de Windows

Plus en détail

1. Accès au bureau à distance dans le réseau local

1. Accès au bureau à distance dans le réseau local LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING BAC PRO SEN TR THÈME : ACCES AU BUREAU A DISTANCE TP N 1 Compétences : C1-1 ; C3-3 ; C3-4 ; C5-7 Ressources : INTERNET LE SUJET DU TP ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOM : CI

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

Halte aux hackers. 4 e édition. Stuart McClure Joel Scambray George Kurtz. Groupe Eyrolles, 2003, pour la présente édition, ISBN : 2-7464-0486-9

Halte aux hackers. 4 e édition. Stuart McClure Joel Scambray George Kurtz. Groupe Eyrolles, 2003, pour la présente édition, ISBN : 2-7464-0486-9 Halte aux hackers 4 e édition Stuart McClure Joel Scambray George Kurtz Groupe Eyrolles, 2003, pour la présente édition, ISBN : 2-7464-0486-9 Table des matières Préface....................................................

Plus en détail

Pourquoi développer Sentry-Gw?

Pourquoi développer Sentry-Gw? La société Automatronic, spécialisé en télégestion d installations techniques, en développement de logiciel et en acquisition de données souhaite vous présenter leur création exclusive. Notre équipe d

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 INFORMATIQUE (GESTION DE RÉSEAUX)

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 INFORMATIQUE (GESTION DE RÉSEAUX) DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 INFORMATIQUE (GESTION DE RÉSEAUX) 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve La compétition permet aux étudiants 1 de mettre à l épreuve leurs connaissances

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3 Chapitre 5 : IPSec SÉcurité et Cryptographie 2013-2014 Sup Galilée INFO3 1 / 11 Sécurité des réseaux? Confidentialité : Seuls l émetteur et le récepteur légitime doivent être en mesure de comprendre le

Plus en détail

Activité professionnelle N 3

Activité professionnelle N 3 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2014 Fouad EL KAROUNI Activité professionnelle N 3 NATURE DE L'ACTIVITE Contexte Objectifs Lieu de réalisation Mise en place d un serveur

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.2 VPN

La sécurité des Réseaux Partie 6.2 VPN La sécurité des Réseaux Partie 6.2 VPN Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic IP, éditions

Plus en détail

Administration via l'explorateur WebSphere MQ

Administration via l'explorateur WebSphere MQ Ce document présente l utilisation de l Explorateur WebSphere MQ, et en particulier sa capacité à administrer des Queue Manager distants. Il aborde également les problèmes de sécurité liés à l administration

Plus en détail

Installation VPN Windows 2003 serveur

Installation VPN Windows 2003 serveur Installation VPN Windows 2003 serveur 1. Utilité d'un VPN au sein de Tissea SARL 1.1. Présentation Un réseau privé virtuel (VPN) est un moyen pour se connecter à un réseau privé par le biais d'un réseau

Plus en détail

Sécurisation du réseau

Sécurisation du réseau Sécurisation du réseau La sécurisation du réseau d entreprise est également une étape primordiale à la sécurisation générale de votre infrastructure. Cette partie a pour but de présenter les fonctionnalités

Plus en détail

Module 1. Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2

Module 1. Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2 Module 1 Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2 Vue d ensemble du module Rôles serveur Utilisation des outils d administration Microsoft Windows Server 2008 R2 Utilisation

Plus en détail

Guide de transfert. Courriel Affaires

Guide de transfert. Courriel Affaires Guide de transfert Courriel Affaires Juin 2013 Table des matières Introduction 3 Transfert par un administrateur Voici ce que vous devez fournir avant de commencer 1. Importation de Fichiers PST 2. Exportation

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic

Plus en détail

FTP ACTIF OU FTP PASSIF AVEC UN PARE-FEU EN COUPURE. Table des matières

FTP ACTIF OU FTP PASSIF AVEC UN PARE-FEU EN COUPURE. Table des matières FTP ACTIF OU FTP PASSIF AVEC UN PARE-FEU EN COUPURE Table des matières TABLE DES MATIERES... 1 TOPOLOGIE RESEAU UTILISEE DANS CE DOCUMENT... 2 PRINCIPES DE FTP... 3 Le mode FTP actif... 3 Le mode FTP passif...

Plus en détail

FileMaker Pro 12. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 12

FileMaker Pro 12. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 12 FileMaker Pro 12 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 12 2007-2012 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, California 95054

Plus en détail

ACTION PROFESSIONNELLE N 4. Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION. Option Administrateur de Réseaux. Session 2003. Sécurité du réseau

ACTION PROFESSIONNELLE N 4. Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION. Option Administrateur de Réseaux. Session 2003. Sécurité du réseau ACTION PROFESSIONNELLE N 4 Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de Réseaux Session 2003 Sécurité du réseau Firewall : Mandrake MNF Compétences : C 21 C 22 C 23 C 26 C 34 Installer

Plus en détail

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP Product Info Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP relie DocuWare au module SAP ArchiveLink intégré à SAP NetWeaver par le biais d une interface certifiée.

Plus en détail

Présentation du produit

Présentation du produit Présentation du produit 3 allée de la Crabette Le rôle d un serveur de fichiers est de mettre des données à disposition de personnes de confiance, que ce soit pour partager d importantes informations techniques

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

Un Regard sur le Marché de l Education: Administration à Distance et Mise en Réseau. Un Livre Blanc Perle Systems

Un Regard sur le Marché de l Education: Administration à Distance et Mise en Réseau. Un Livre Blanc Perle Systems Un Regard sur le Marché de l Education: Administration à Distance et Mise en Réseau Un Livre Blanc Perle Systems Les besoins informatiques d un système éducatif, du primaire à l université, sont aussi

Plus en détail

vraiment sécuritaires Atelier 156

vraiment sécuritaires Atelier 156 Un réseau r administratif Par : Michel Biron vraiment sécuritaires Atelier 156 Plan de la présentation Quoi sécuriser? Mot de la fin Séparer la pédagogie de l administratif Impossible à séparer complètement

Plus en détail

ECOLE POLYTECHNIQUE DSI. Utilisation des serveurs mandataires («proxy») avec les protocoles d usage courant

ECOLE POLYTECHNIQUE DSI. Utilisation des serveurs mandataires («proxy») avec les protocoles d usage courant ECOLE POLYTECHNIQUE DSI Utilisation des serveurs mandataires («proxy») avec les protocoles d usage courant V2.1 Michel CHABANNE EP/DSI Février 2010 Table des matières A. Navigateurs web, clients HTTP...

Plus en détail

I. Configuration logicielle d'un réseau peer to peer :

I. Configuration logicielle d'un réseau peer to peer : LYCEE BEKALTA DISCIPLINE : SYSTÈMES D EXPLOITATION ET RÉSEAUX PROFESSEUR : Mr Grich Mourad Chapiittrree 7 CONFIGURATION ET ADMINISTRATION D'UN RÉSEAU LOCAL I. Configuration logicielle d'un réseau peer

Plus en détail

Comparaison entre la v6 et la v7 de BackupAssist

Comparaison entre la v6 et la v7 de BackupAssist Comparaison entre la v6 et la v7 de BackupAssist Table des matières 1. Les nouveautés de BackupAssist v7... 2 2. Tableau comparatif... 3 3. Systèmes d exploitation et environnements pris en charge Nouveau!...

Plus en détail

ISIO 200. Terminal d entrées / Sorties Binaires (I/O) avec interface GOOSE CEI 61850

ISIO 200. Terminal d entrées / Sorties Binaires (I/O) avec interface GOOSE CEI 61850 ISIO 200 Terminal d entrées / Sorties Binaires (I/O) avec interface GOOSE CEI 61850 Compact et simple ISIO 200 Vos E/S binaires là où vous en avez besoin L ISIO 200 est un terminal d E/S binaires simple

Plus en détail

Base de connaissances

Base de connaissances Base de connaissances 1/11 Sommaire Sommaire... 2 Principe de fonctionnement... 3 Configurer Serv-U avec un routeur/pare-feu... 4 Le client FTP ne voit pas les listes de répertoires ou n arrive pas à se

Plus en détail

Traçabilité des administrateurs internes et externes : une garantie pour la conformité. Marc BALASKO Ingénieur Avant-vente

Traçabilité des administrateurs internes et externes : une garantie pour la conformité. Marc BALASKO Ingénieur Avant-vente Traçabilité des administrateurs internes et externes : une garantie pour la conformité Marc BALASKO Ingénieur Avant-vente Quelles normes? Sécurité des données des titulaires de cartes bancaires Régulation

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE...

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... 4 CE QUI CHANGE POUR L'UTILISATEUR... 5 LE ROLE DE L'ADMINISTRATEUR... 5 LE MATERIEL... 5 CONFIGURATION SYSTEME... 6 DEPANNAGE... 7 DROITS DE L UTILISATEUR POUR

Plus en détail

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008)

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008) Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale 3.0 non transposé. Le document est librement diffusable dans le contexte de

Plus en détail

Vers une gestion centralisée du Wifi. Ex: évolution du Wireless chez Cisco

Vers une gestion centralisée du Wifi. Ex: évolution du Wireless chez Cisco Vers une gestion centralisée du Wifi Ex: évolution du Wireless chez Cisco Evolution de l administration AP indépendants lourds à gérer quand le nombre augmente: Serveur web embarqué ou CLI SNMP, Scripts?...

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs

En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs Lors du discours d ouverture du WWDC 2014, Craig Federighi, vice-président de

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

3.5. Choisir la connexion Wi-Fi

3.5. Choisir la connexion Wi-Fi Choisir la connexion Wi-Fi Chapitre 3 Configurer la connexion Internet Si vous êtes passé par le kit d installation de Wanadoo, votre connexion à Internet devrait être active. Néanmoins, quelques réglages

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

Epreuve E6 Parcours de professionnalisation. BTS SIO option SISR

Epreuve E6 Parcours de professionnalisation. BTS SIO option SISR Epreuve E6 Parcours de professionnalisation BTS SIO option SISR Apprenti : Période : Deuxième année d alternance du 01/09/2012 au 31/08/2014 Portefeuille de compétences Situation : Besoin : Mise en place

Plus en détail

C. Configuration des services de transport

C. Configuration des services de transport Page 282 Chapitre 8 Dans la version 2013 d'exchange, les dossiers publics sont devenus un type de boîtes aux lettres et utilisent les mêmes mécanismes de routage que les e-mails. - Le message est destiné

Plus en détail

SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION. #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/

SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION. #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/ SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/ Aujourd'hui, les clients des banques peuvent effectuer la plupart

Plus en détail

Mieux comprendre les certificats SSL THAWTE EST L UN DES PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE CERTIFICATS SSL DANS LE MONDE

Mieux comprendre les certificats SSL THAWTE EST L UN DES PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE CERTIFICATS SSL DANS LE MONDE Mieux comprendre les certificats SSL THAWTE EST L UN DES PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE CERTIFICATS SSL DANS LE MONDE sommaire MIEUX COMPRENDRE LES CERTIFICATS SSL...1 SSL et certificats SSL : définition...1

Plus en détail

Notice d installation des cartes 3360 et 3365

Notice d installation des cartes 3360 et 3365 Notice d installation des cartes 3360 et 3365 L architecture ci-dessous représente de manière simplifiée l utilisation des cartes IP 3360 et Wi-Fi 3365, associée à une centrale Harmonia La carte IP 3360

Plus en détail

Déploiement d iphone et d ipad Réseaux privés virtuels

Déploiement d iphone et d ipad Réseaux privés virtuels Déploiement d iphone et d ipad Réseaux privés virtuels L accès sécurisé aux réseaux privés d entreprise est possible sur iphone et ipad grâce aux protocoles standard établis en matière de réseaux privés

Plus en détail

INSTALLATION D UN PORTAIL CAPTIF PERSONNALISE PFSENSE

INSTALLATION D UN PORTAIL CAPTIF PERSONNALISE PFSENSE INSTALLATION D UN PORTAIL CAPTIF PERSONNALISE PFSENSE Aurelien.jaulent@educagri.fr TABLE DES MATIERES Contexte :... 2 Introduction :... 2 Prérequis réseau :... 2 Choix de configuration :... 2 Configuration

Plus en détail

IIS (Internet Information Services) est le serveur Web de Microsoft. Il assure les mêmes fonctions qu'un serveur Web tel qu Apache.

IIS (Internet Information Services) est le serveur Web de Microsoft. Il assure les mêmes fonctions qu'un serveur Web tel qu Apache. Projet Serveur Web I. Contexte II. Définitions On appelle serveur Web aussi bien le matériel informatique que le logiciel, qui joue le rôle de serveur informatique sur un réseau local ou sur le World Wide

Plus en détail

Compte Rendu FIRAT Ali

Compte Rendu FIRAT Ali Compte Rendu FIRAT Ali S.I.S.R. Auteur: FIRAT Ali Introduction 1. Service de domaine Active Directory 2. Création d un package MSI 3. Transfère de fichier avec un FTP (File Transfert Protocol) 4. Authentification

Plus en détail

Réseaux CPL par la pratique

Réseaux CPL par la pratique x CPL par la pratique X a v i e r C a r c e l l e A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e D a v o r M a l e s e t G u y P u j o l l e, e t l a c o l l a b o r a t i o n d e O l i v i e r S a l v a t o

Plus en détail

Documentation télémaintenance

Documentation télémaintenance Documentation télémaintenance Table des matières Introduction... 2 Interface web du technicien... 2 Connexion à l interface... 2 Mon compte... 3 Configuration... 4 1. Jumpoint... 4 2. Jump clients... 4

Plus en détail

INTRODUCTION. Intégration d un système de paiement en ligne dans votre site internet

INTRODUCTION. Intégration d un système de paiement en ligne dans votre site internet INTRODUCTION CashBox est le premier système de paiement internet en zone UEMOA. Développé par ULTIMA Technologies, société spécialisée dans le développement Internet, CashBox est une solution simple et

Plus en détail

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre La tendance actuelle vers une conception distribuée de l entreprise, avec des agences, des centres de

Plus en détail

WINDOWS Remote Desktop & Application publishing facile!

WINDOWS Remote Desktop & Application publishing facile! Secure Cloud & Solutions Accès BOYD CLOUD acces informatiques & BYOD sécurisé MYRIAD-Connect facilite votre travail en tous lieux et à tous moments comme si vous étiez au bureau. Conçu pour vous simplifier

Plus en détail

Manuel du client de bureau distant de KDE

Manuel du client de bureau distant de KDE Manuel du client de bureau distant de KDE Brad Hards Urs Wolfer Traduction française : Joëlle Cornavin Traduction française : Yann Neveu Relecture de la documentation française : Ludovic Grossard 2 Table

Plus en détail

Informations Sécurité

Informations Sécurité Bonnes pratiques Informations Sécurité La sécurité informatique désigne un ensemble de techniques et de bonnes pratiques pour protéger vos ordinateurs et vos intérêts dans l usage des moyens informatiques,

Plus en détail

UserLock testé par PC Mag

UserLock testé par PC Mag UserLock testé par PC Mag Article original publié le 11 mars 2010 sur PCMag.com EN BREF UserLock verrouille les PCs et le fait bien. Ce «poids-plume» complète les fonctionnalités des Stratégies de Groupe

Plus en détail

Module : IFC2. Sécurité. Sécurité. La protection dans les réseaux d entreprise se fonde essentiellement sur les firewalls

Module : IFC2. Sécurité. Sécurité. La protection dans les réseaux d entreprise se fonde essentiellement sur les firewalls Module : IFC2 Markus Jaton 1 La protection dans les réseaux d entreprise se fonde essentiellement sur les firewalls 2 En simplifiant, on peut dire : Tout ce qui est derrière le firewall est sûr Ce qui

Plus en détail

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil 5 Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil Chapitre Au sommaire de ce chapitre Principe du réseau Internet Termes basiques du paramétrage de TCP/IP Principe des ports TCP et UDP Et les VPN? Dans

Plus en détail

MAXPRO. Cloud HÉBERGEMENT DÉMATIÉRALISÉ DE SERVICES VIDÉO POUR LA PROTECTION DE VOTRE ENTREPRISE. Surveillance vidéo hébergée

MAXPRO. Cloud HÉBERGEMENT DÉMATIÉRALISÉ DE SERVICES VIDÉO POUR LA PROTECTION DE VOTRE ENTREPRISE. Surveillance vidéo hébergée MAXPRO Cloud HÉBERGEMENT DÉMATIÉRALISÉ DE SERVICES VIDÉO POUR LA PROTECTION DE VOTRE ENTREPRISE Surveillance vidéo hébergée DISPONIBILITÉ TOTALE Vidéo dans le Cloud 2 À tout instant, partout Pourquoi le

Plus en détail

OPAC 36 - Conditions Générales d Utilisation

OPAC 36 - Conditions Générales d Utilisation OPAC 36 - Conditions Générales d Utilisation L OPAC 36 propose sur son site internet www.opac36.fr un espace locataire avec différents services destinés à simplifier les démarches liées à ses activités

Plus en détail

7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil

7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil Chapitre 7 7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil Quelles sont les deux conditions qui poussent à préférer la norme 802.11g à la norme 802.11a? (Choisissez deux réponses.) La portée de la norme 802.11a

Plus en détail

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Quels outils mettre en œuvre pour garantir une sécurité informatique maximale et conforme aux exigences

Plus en détail

Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : Sommaire 1: Généralités

Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : Sommaire 1: Généralités Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : HL-4040CN HL-4050CDN HL-4070CDW DCP-9040CN DCP-9045CDN MFC-9440CN MFC-9840CDW Sommaire 1) Généralités 2) Bref historique 3) Avantage de l utilisation de

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Windows Server 2012 R2 Administration

Windows Server 2012 R2 Administration Généralités 1. Le gestionnaire de serveur 11 1.1 Création d un groupe de serveurs 19 1.2 Installation d un rôle à distance 21 1.3 Suppression d un groupe de serveurs 22 2. Serveur en mode installation

Plus en détail

LES FONCTIONS DE SURVEILLANCE DES FICHIERS

LES FONCTIONS DE SURVEILLANCE DES FICHIERS SYSLOG and APPLICATION LOGS Knowledge Module for PATROL - Data Sheet Version 1.5 Développé par http://www.axivia.com/ PRESENTATION DU PRODUIT SYSLOG and APPLICATION LOGS Knowledge Module for PATROL est

Plus en détail