I. Histoire de l augmentation mammaire. III. Les différents types d implants mammaires. IV. Critères de choix d implants mammaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. Histoire de l augmentation mammaire. III. Les différents types d implants mammaires. IV. Critères de choix d implants mammaires"

Transcription

1

2 I. Histoire de l augmentation mammaire I. Avant 1945 II. De 1945 à 1962 III. De 1962 à nos jours II. La controverse sur les silicones III. Les différents types d implants mammaires I. L enveloppe II. Le produit de remplissage IV. Critères de choix d implants mammaires

3

4 Injections de Paraffine dès 1899 Injectée à l état liquide, durcit dans l organisme Inconvénient : Développement de nodules mammaires plusieurs années plus tard, graves complications (accidents locaux : nodules, nécroses et accidents généraux : embolies pulmonaires et cérébrales) Quelques tentatives chirurgicales Greffe graisseuse, essais d implants de verre, de celluloïd d ivoire Peu d observations ou de techniques d augmentation mammaires ont été publiées Tentatives rares et peu satisfaisantes

5 Paraffinome après auto injection, aspect clinique

6 Plasties mammaires d augmentation sans inclusion prothétique Les Transplants Les Autoplasties Bandelettes de peau désépidermisées Injections et Inclusions prothétiques Les Injections de silicone Les premières prothèses mammaires

7 Plasties mammaires d augmentation sans inclusion prothétique : les Transplants Principe Graisse prélevée au niveau de l abdomen et de la région fessière Avantages Matériau biologique provenant du sujet lui-même Cicatrice mammaire limitée Inconvénients Augmentation du volume dépendant du volume prélevé Longues cicatrices fessières Intervention longue et minutieuse Résorption et transformation de la graisse en tissu fibreux

8 Plasties mammaires d augmentation sans inclusion prothétique : les Autoplasties Types: - Glandulaire - Graisseuses et dermograisseuses - Musculaires - Epiploïque Inconvénients Techniques aléatoires et compliquées Longues cicatrices Faible augmentation du volume du sein

9 Plasties mammaires d augmentation sans inclusion prothétique :Bandelettes de peau désépidermisées Principe : Prélevées au cours des plasties abdominales, conservées et introduites par voie axillaire Inconvénients : Rapide dégradation des résultats

10 Injections et Inclusions prothétiques : Les Injections de silicone Après 1945, l industrie chimique développe de nombreux produits à partir du Carbone (matières plastiques) et de la Silice (Silicones) Les applications médicales des silicones se multiplient devant l absence de réactions inflammatoires Résultats : Les injections de silicone liquide dans l espace rétro-mammaire induisent de nombreuses complications : Kystes, œdèmes chroniques, ulcérations cutanées, cas de décès

11 Injections et Inclusions prothétiques : Les Premières prothèses mammaires Définition de l implant idéal : Pas de modification physique par des parties molles Chimiquement inerte Aucune réaction inflammatoire ou à corps étranger Non carcinogène Ne produisant aucune réaction d allergie ou d hypersensibilité Résistant aux contraintes mécaniques Pouvant être fabriqué selon la forme désirée Stérilisable

12 Injections et Inclusions prothétiques : Les Premières prothèses mammaires o Pangman a conçu une prothèse à partir d une matière plastique, l Ivalon et l a utilisée dès 1951 Résultats : Prothèse «ouverte» qui avait l inconvénient d être envahie par les tissus fibreux ce qui rendait le sein très dur et diminuait beaucoup le volume o Pour pallier à cela, Pangman et Wallace firent fabriquer une prothèse constituée d un noyau d Ivalon entouré d un sac de Polyuréthane, luimême recouvert d une couche d Ivalon Résultats : L accumulation de fluide entre les deux parties: Infections et fistules nombreuses

13 Prothèse de Pangman

14 Injections et Inclusions prothétiques : Les Premières prothèses mammaires o Le Polystan, dérivé du polyéthylène, se présente sous forme de bandelettes coupées à la machine et placées à la main dans une enveloppe. Développé en 1950, il eut un succès éphémère. Résultats : Durcissement, épanchement o L Etheron, élaboré à partir de polyméthane Résultats : Durcissement moindre mais vite obsolète avec l arrivée des prothèses mammaires en silicone o Autres matières plastiques testées avec des résultats décevants : prolipropylène, téflon, Hydron

15 Aspect per-opératoire, lors de l ablation de prothèses en Polystan

16 La première prothèse de Cronin avait une enveloppe en élastomère de silicone remplie d un gel de silicone, de forme anatomique et une consistance naturelle Afin d éviter le déplacement de l implant, il place des pastilles de Dacron sur la partie inférieure de l implant: Fortes réactions inflammatoires Commercialisation en 1964 aux Etats-Unis: Succès immédiat Inconvénients: Nécessité d une large voie d abord sous mammaire Réaction fibreuse liée aux timbres de Dacron. Ptôse de la glande liée à la fixation de la prothèse

17 Premières prothèses en silicone (Cronin)

18 Les premières prothèses au sérum physiologique 1965: Henri-George ARION met au point une prothèse en élastomère de silicone qu il remplit d un liquide (Dextran) Prothèse introduite vidée et gonflée in situ par un tuyau fermé par un fil serré et un bouchon Nombreuses fuites Aux US, développement d une valve évitant fuites et dégonflement Dextran abandonné au profit du Sérum Physiologique 1970: La plupart des Chirurgiens utilisent la prothèse de Cronin Premières complications: Séromes, infections, hématomes, malpositions, sein trop fermes dus à la formation de capsules fibreuses

19 Premières prothèses «gonflables» (Arion)

20 A partir de 1965 : Essor considérable de la chirurgie d augmentation mammaire Complications i générales é nombreuses: Infections, séromes, expulsions de prothèses, durcissement du sein (formation d une capsule de tissu fibreux autour de l implant presque de manière systématique) Développement de nouvelles prothèses : amincissement de la paroi et avec un gel plus fluide pour faciliter l introduction Inconvénient : déformation, durcissement du sein A la fin des années 1970 : Développement d un nouveau type de prothèse en silicone, recouverte d une fine couche de polyuréthane Moins de coque mais développement de rash, infection persistante même après l ablation de la prothèse Développement de nouvelles prothèses pour limiter le suintement du gel de silicone et apparition des enveloppes texturées

21

22 La controverse sur les silicones: - Jusqu en 1976 : aucune législation particulière des prothèses mammaires - En 1976 : Classification en classe III (la plus critique) des prothèses mammaires par la FDA (USA). La FDA demande aux fabricants d apporter la preuve de l innocuité et de l efficacité des produits Discréditation des prothèses mammaires gonflables (suite aux nombreux dégonflements) - En 1992 : la FDA établit un moratoire sur la distribution et l implantation des prothèses mammaires pré-remplies de gel de silicone, en limitant leurs utilisations aux reconstructions mammaires à fin d études prospectives.

23 La controverse sur les silicones en France - En 1992 : le ministère français demande aux chirurgiens de surseoir à l implantation d implants remplis de gel de silicone du fait de suspicion de maladies auto-immunes (indications esthétiques et reconstructrices) - En 1994 : Inscription au JO des prothèses mammaires à la liste des produits soumis à homologation - Déc 1994 : Les prothèses mammaires pré-remplies de gel de silicone sont réautorisées dans les autre pays Européens (sauf France) - Janvier 1995 : Autorisation provisoire suite à l homologation des prothèses mammaires pré-remplies de gel de silicone - Mai 1995 : Suspension de cette autorisation provisoire - Mars 2000 : Publication d une analyse qui prouve qu il n y a pas d augmentation du risque de maladie grave du tissu conjonctif, de cancers ou de maladie du système immunitaire (New England Journal of Medecine) : Ré-autorisation par l Afssaps des prothèses mammaires pré-remplies de gel de silicone fabricant par fabricant

24

25 1. L enveloppe a. Ses caractéristiques b. Les différentes formes c. La texture de l enveloppe 2. Le produit de remplissage a. Le gel de silicone b. Le sérum physiologique c. La combinaison gel de silicone / Sérum physiologique d. L Hydrogel

26 1. L enveloppe a. Les caractéristiques des enveloppes - L enveloppe est toujours constituée d un élastomère de silicone - Enveloppe étanche, solide et élastique - Enveloppe trilaminaire qui empêche la «transpiration» du gel vers l extérieur - Enveloppe résistante à l usure

27 1. L enveloppe b. La forme de l enveloppe - Ronde - Anatomique Permet de s adapter à la morphologie de la patiente c. La texture - Enveloppe texturée Permet de diminuer le phénomène de coque - Enveloppe lisse

28 2. Le produit de remplissage Deux types d implants: - Implants pré-remplis par le fabricant - Implants gonflables (remplis par le chirurgien)

29 2. Le produit de remplissage a. Gel de silicone Majorité des prothèses actuellement posées en France Très proche de la consistance d un sein normal Gel cohésif, qui ne risque pas de se répandre en cas de rupture de l enveloppe

30 2. Le produit de remplissage b. Le sérum physiologique Eau stérile salée Du fait du contenu liquidien et non gélatineux, consistance peu naturelle Plus enclin à former des plis que le gel de silicone Sujet à un dégonflement prématuré et brutal

31 2. Le produit de remplissage c. Combinaison Gel de silicone et sérum physiologique Permet d ajuster la projection de l implant

32 2. Le produit de remplissage d. L Hydrogel Homologué par l Afssaps en 2005 Gel aqueux composé en grande partie d eau gélifiée par un dérivé de cellulose Gel de consistance plus naturelle que le sérum physiologique Résorbable par l organisme en cas de rupture de l enveloppe

33 Ronde texturée Ronde lisse Anatomique

34

35 Critères patiente Type de chirurgie: esthétique ou réparatrice Morphologie thoracique et mammaire de la patiente Qualité de la peau, musculature, importance de la graisse et de la glande mammaire Souhait de la patiente Critères Implant Produit de remplissage Forme de l enveloppe Texture de l enveloppe Base / Hauteur / Projection / volume de l implant 35

36 Présentation destinée au GIE (groupement d achat des CLCC) Juin 2010 Présentation Dr Pelletier A.L., EPU Juin 2008 destinée à des médecins généralistes Présentation staff CH Conception Marseille, Sce Pr Magalon, Nov Article bibliographique, Prothèses mammaires et hypoplasie des seins ou plastie d augmentation mammaire par prothèses, Annales de chirurgie plastique esthétique, vol. 50, 2005 Article bibliographique, Histoire de l augmentation mammaire, J. Glicenstein, Annales de chirurgie plastique esthétique, vol. 50, 2005 Article bibliographique, Implants mammaires et silicone : Histoire d une crise, G.-H Muller, Annales de chirurgie plastique esthétique, vol. 50, 2005

37 Merci de votre attention

Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Prothèses mammaires Fiche D'information

Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Prothèses mammaires Fiche D'information Dr MC PERROT BASSOUL Ancien Interne des Hôpitaux de Paris Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Diplômée en Techniques d'injections et de comblement Diplômée du Collège

Plus en détail

IMPLANTS MAMMAIRES ETAT DES LIEUX. Dr Jean Luc BARON Chirurgie Plastique Reconstructrice & esthétique

IMPLANTS MAMMAIRES ETAT DES LIEUX. Dr Jean Luc BARON Chirurgie Plastique Reconstructrice & esthétique IMPLANTS MAMMAIRES ETAT DES LIEUX Dr Jean Luc BARON Chirurgie Plastique Reconstructrice & esthétique UNE ACTUALITÉ BRÛLANTE L affaire PIP et le «préjudice» de la perte de confiance (le Monde 27 avril 2013)

Plus en détail

Chapitre 1.D.19.3 Prothèses mammaires

Chapitre 1.D.19.3 Prothèses mammaires Chapitre 1.D.19.3 Prothèses mammaires Chapitre 1.D.19.3.a Faut-il changer les prothèses mammaires en gel de silicone? 1 Le contexte : Les prothèses mammaires préremplies en gel de silicone ont été interdites

Plus en détail

Table des matières. xix. xxi. Avant-propos. Préface, Jean-Pierre Lalardrie. Préface, John Bostwick. Remerciements

Table des matières. xix. xxi. Avant-propos. Préface, Jean-Pierre Lalardrie. Préface, John Bostwick. Remerciements Table des matières Avant-propos Préface, Jean-Pierre Lalardrie Préface, John Bostwick Remerciements xv XVII xix xxi Le sein normal Embryologie Développement normal 3 Les anomalies du développement 4 Anatomie

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur M. Tournaire Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXI publié le 3.12.1997 VINGT ET UNIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES Version 7 mise à jour nov 2015 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom :

Plus en détail

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE Le sein Symbole de féminité Symbole de la maternité LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE Mastectomie = 20 à 30% du traitement chirurgical du cancer du sein Taux de reconstruction après

Plus en détail

Augmentation mammaire

Augmentation mammaire www.la-chirurgie-esthetique.fr Docteur Lionel BIEDER 05 96 70 47 97 juillet 2014 LETTRE D INFORMATION Augmentation mammaire Cette fiche d'information a été conçue à partir des fiches de la Société Française

Plus en détail

beaute OCT 12 Mensuel OJD : 431966 Par Linh Pham. Photos Emmanuelle Hauguel. Réalisation Laure Deren.

beaute OCT 12 Mensuel OJD : 431966 Par Linh Pham. Photos Emmanuelle Hauguel. Réalisation Laure Deren. beaute Page 1/5 On rêve toutes d'une poitrine ferme et épanouie. La chirurgie reste une alternative pour réaliser rapidement cette envie et vaincre ses complexes. Des prothèses aux injections, radiographie

Plus en détail

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

RECONSTRUCTION MAMMAIRE Centre Hospitalier Guy de Chauliac Unité Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Chirurgie Maxillo-Faciale RECONSTRUCTION MAMMAIRE De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Dans son point d information du 28 septembre 2010, l Afssaps a recommandé que les femmes porteuses d implants mammaires PIP concernés par

Plus en détail

LES LUNDIS DE LA SANTE

LES LUNDIS DE LA SANTE LES LUNDIS DE LA SANTE BREST, le 11 Avril 2005 Dr Stanislas VALENTIN Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique CHIRURGIE RECONSTRUCTRICE DU SEIN DANS LE CADRE DU CANCER DU SEIN CANCER DU SEIN (RAPPEL)

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Actualisation avril 2011 Afin d aider les femmes et leur chirurgiens dans cette discussion, l Afssaps met à disposition un guide d aide

Plus en détail

REMERCIEMENTS. Chef de Service de Chirurgie Plastique, Esthétique et Reconstructrice du CHU de Nantes.

REMERCIEMENTS. Chef de Service de Chirurgie Plastique, Esthétique et Reconstructrice du CHU de Nantes. UNIVERSITÉ DE NANTES FACULTÉ DE MÉDECINE Année 2013 N 205 THÈSE pour le DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE DES de Chirurgie Générale par Pierre BOGAERT né le 26/07/1983 à Sainte-Gemmes d Andigné (49)

Plus en détail

Département. service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE. QUELLE RECONSTRUCTION MAMMAIRE ENVISAGEr? >>>

Département. service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE. QUELLE RECONSTRUCTION MAMMAIRE ENVISAGEr? >>> Département chirurgie service CHIRURGIE SÉNOLOGIQUE ET GYNÉCOLOGIQUE Reconstruction mammaire De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues médicaux, oncologues radiothérapeutes, médecins

Plus en détail

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE.

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. Vous allez être opéré(e) prochainement d'une hernie inguinale (au-dessus du ligament inguinal, ligament qui se trouve entre l'épine antérieure du bassin et le pubis)

Plus en détail

PROTHÈSE MAMMAIRE. Définition. Objectifs. Principes

PROTHÈSE MAMMAIRE. Définition. Objectifs. Principes PROTHÈSE MAMMAIRE Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOFCPRE), en concertation avec l Agence Française de

Plus en détail

Plastie Mammaire pour Hypertrophie ou Ptose

Plastie Mammaire pour Hypertrophie ou Ptose Plastie Mammaire pour Hypertrophie ou Ptose par le Dr. Gérard COUREAU Spécialiste en Chirurgie plastique et esthétique, à Nice Centre de Chirurgie Esthétique, Clinique SaintGeorge 2, Avenue de Rimiez 06000

Plus en détail

CHIRURGIE DU SEIN: PLASTIES DE REDUCTION ET RECONSTRUCTION

CHIRURGIE DU SEIN: PLASTIES DE REDUCTION ET RECONSTRUCTION CHIRURGIE DU SEIN: PLASTIES DE REDUCTION ET RECONSTRUCTION Dr. Olivier Bauquis Spéc. FMH de chirurgie plastique, reconstructive et esthétique Chef de clinique au CHUV Clinique Bois-Cerf septembre, 2007

Plus en détail

Implants mammaires et silicones

Implants mammaires et silicones e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2010, 9 (1) : 36-42 36 Implants mammaires et silicones Breast Implants and silicones Dr Nathalie Bricout. Membre associé de l académie de chirurgie. Mots

Plus en détail

Garanties limitées sur les implants mammaires NATRELLE MD. (valide au Canada seulement)

Garanties limitées sur les implants mammaires NATRELLE MD. (valide au Canada seulement) Garanties limitées sur les implants mammaires NATRELLE MD (valide au Canada seulement) Le présent document décrit les garanties limitées en vigueur depuis le 1 er janvier 2015 sur les implants mammaires

Plus en détail

Quality-Dashboard Explications

Quality-Dashboard Explications Quality-Dashboard Explications pour la certification de centres du sein Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie Label de qualité de la Ligue suisse contre le cancer de sénologie Société

Plus en détail

LIPOMODELAGE ESTHETIQUE DES SEINS (augmentation mammaire par transfert de graisse, augmentation mammaire par greffe de graisse autologue)

LIPOMODELAGE ESTHETIQUE DES SEINS (augmentation mammaire par transfert de graisse, augmentation mammaire par greffe de graisse autologue) LIPOMODELAGE ESTHETIQUE DES SEINS (augmentation mammaire par transfert de graisse, augmentation mammaire par greffe de graisse autologue) DEFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES L hypoplasie mammaire est définie

Plus en détail

Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie

Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie Vous allez être opéré(e) prochainement de votre maladie de reflux gastro-œsophagien, de votre hernie hiatale par laparoscopie. Ce document est destiné

Plus en détail

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES Version 6 mise à jour avril 2015 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom

Plus en détail

2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony

2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony 2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony du 2 octobre 2010 CHIRURGIE DE RECONSTRUCTION DU SEIN Docteur Éric DUNET Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Hôpital Privé d Antony 22,

Plus en détail

Prothèses mammaires et cancers

Prothèses mammaires et cancers Prothèses mammaires et cancers Prothèses mammaires Au silicone Remplies de sérum physiologique Toujours une enveloppe en silicone Prothèses d expansion Prothèses d augmentation de volume Prothèses de reconstruction

Plus en détail

Trouver la solution idéale pour vous. Votre planificateur d intervention chirurgicale

Trouver la solution idéale pour vous. Votre planificateur d intervention chirurgicale À chacune son résultat Trouver la solution idéale pour vous. Votre planificateur d intervention chirurgicale Pour la chirurgie d augmentation avec les implants mammaires remplis de silicone NATRELLE MD

Plus en détail

LE LIFTING CRURAL CE QU IL FAUT SAVOIR

LE LIFTING CRURAL CE QU IL FAUT SAVOIR LE LIFTING CRURAL CE QU IL FAUT SAVOIR Le but de l intervention est d obtenir une augmentation naturelle du volume des seins avec une amélioration du galbe et de la projection grâce à l implantation de

Plus en détail

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES. Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom :

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES. Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : TRANSFERT GRAISSEUX dans les cas d AUGMENTATION MAMMAIRE À VISÉE ESTHÉTIQUE ou pour MALFORMATIONS CONGÉNITALES (greffe de graisse autologue ou lipomodelage ou lipostructure) Version 3 mise à jour nov 2015

Plus en détail

se reconstruire avec ou sans

se reconstruire avec ou sans DES QUESTIONS QUE VOUS VOUS POSEZ ET QUE VOUS POUVEZ POSER AUX SOIGNANTS Comment se reconstruire avec ou sans intervention chirurgicale Vous allez avoir ou vous avez eu une ablation du sein (mastectomie),

Plus en détail

L AUGMENTATION MAMMAIRE

L AUGMENTATION MAMMAIRE L AUGMENTATION MAMMAIRE L augmentation mammaire est une des interventions les plus populaires. Chez la femme, une belle poitrine influence en grande partie son image corporelle et sa confiance en elle.

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

Sarcomes des tissus mous Liposarcome Pr. Philippe PELISSIER

Sarcomes des tissus mous Liposarcome Pr. Philippe PELISSIER Liposarcome Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Cellule adipeuse Source de cellules souches Source de facteurs de croissance Possibilité

Plus en détail

A.R. 10.4.2016 En vigueur 1.6.2016 M.B. 9.5.2016

A.R. 10.4.2016 En vigueur 1.6.2016 M.B. 9.5.2016 A.R. 10.4.2016 En vigueur 1.6.2016 M.B. 9.5.2016 Modifier Insérer Enlever Article 14 CHIRURGIE c) les prestations relevant de la spécialité en chirurgie plastique (DB) : II. Chirurgie plastique spéciale

Plus en détail

Asymétrie mammaire et adolescence : une pathologie très mal supportée

Asymétrie mammaire et adolescence : une pathologie très mal supportée Asymétrie mammaire et adolescence : une pathologie très mal supportée N. Bricout* L asymétrie mammaire n est pas une cause de consultation exceptionnelle à l adolescence, dès lors que la jeune fille ose

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES Femmes porteuses ou ex-porteuses de prothèses mammaires et survenue de lymphomes anaplasiques à grandes cellules (LAGC)

QUESTIONS-REPONSES Femmes porteuses ou ex-porteuses de prothèses mammaires et survenue de lymphomes anaplasiques à grandes cellules (LAGC) QUESTIONS-REPONSES Femmes porteuses ou ex-porteuses de prothèses mammaires et survenue de lymphomes anaplasiques à grandes cellules (LAGC) 17 mars 2015 LE CONTEXTE ET LA SITUATION On estime à 400 000 le

Plus en détail

CHIRURGIE DE LA PAROI ABDOMINALE

CHIRURGIE DE LA PAROI ABDOMINALE CHIRURGIE DE LA PAROI ABDOMINALE Définition et avant-propos Les disgrâces qui affectent la paroi abdominale sont particulièrement mal ressenties et mal vécues. L'apparition de la lipoaspiration a transformé

Plus en détail

Les reconstructions mammaires après un cancer du sein. Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie

Les reconstructions mammaires après un cancer du sein. Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie Les reconstructions mammaires après un cancer du sein Nicole DROGUE Docteur en Pharmacie Ø Les techniques d oncoplastie ont rendu la conservation du sein souvent possible mais la mastectomie est encore

Plus en détail

CHIRURGIE ESTHETIQUE DE LA SILHOUETTE (Seins, Abdomen et cuisses) Dr Emmanuel DELAY LYON www.emmanueldelay.fr ABDOMINOPLASTIES

CHIRURGIE ESTHETIQUE DE LA SILHOUETTE (Seins, Abdomen et cuisses) Dr Emmanuel DELAY LYON www.emmanueldelay.fr ABDOMINOPLASTIES 1 CHIRURGIE ESTHETIQUE DE LA SILHOUETTE (Seins, Abdomen et cuisses) Jeudis de l Europe, le 16 septembre 2010 Dr Emmanuel DELAY LYON www.emmanueldelay.fr La chirurgie esthétique de la silhouette est en

Plus en détail

TEXTE COURT DU RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE

TEXTE COURT DU RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE TEXTE COURT DU RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE Interventions sur le sein controlatéral pour symétrisation au décours d une chirurgie carcinologique mammaire Juin 2012 Service évaluation des actes professionnels

Plus en détail

Que savoir sur la CHIRURGIE du REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN à la CLINIQUE SAINT-PIERRE?

Que savoir sur la CHIRURGIE du REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN à la CLINIQUE SAINT-PIERRE? Que savoir sur la CHIRURGIE du REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN à la CLINIQUE SAINT-PIERRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CHIRURGIE ANTI REFLUX SOUS CŒLIOSCOPIE PAR L EQUIPE CHIRURGICALE

Plus en détail

"BANDELETTES" POSÉES PAR VOIE VAGINALE. Rapport d enquête. Décembre 2005

BANDELETTES POSÉES PAR VOIE VAGINALE. Rapport d enquête. Décembre 2005 "BANDELETTES" POSÉES PAR VOIE VAGINALE Rapport d enquête Décembre 2005 Afssaps, décembre 2005 SOMMAIRE CONTEXTE OBJECTIF DE L ENQUÊTE 4 MÉTHODOLOGIE 5 Information des établissements 5 Recueil de données

Plus en détail

L AUGMENTATION MAMMAIRE

L AUGMENTATION MAMMAIRE L AUGMENTATION MAMMAIRE Généralités Beaucoup de femmes se sentent complexées par la taille et la forme de leur poitrine. La plastie mammaire d augmentation est pratiquée pour augmenter les poitrines de

Plus en détail

La Chirurgie Esthétique

La Chirurgie Esthétique La Chirurgie Esthétique Table des matières I. Introduction II. Définition de la Chirurgie Esthétique 4 III. Etapes de la chirurgie Esthétique 7 IV. Typologie de la Chirurgie Esthétique 8 o Apparence du

Plus en détail

Section 5. - Chirurgie.

Section 5. - Chirurgie. Section 5. - Chirurgie. A.R. 23.5.1985 + A.R. 09.11.2015 E.V. 01.02.2016 Art. 14. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste dans une des disciplines spécialités

Plus en détail

Soins Oncologiques de Support

Soins Oncologiques de Support Soins Oncologiques de Support Décembre 2012 RECONSTRUCTION MAMMAIRE SECONDAIRE Version validée 07/12/2012 Cible(s) Chirurgiens, gynécologues médicaux, oncologues, psychologues, infirmières, socio-esthéticienne,

Plus en détail

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire.

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire. LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE MICHEL EID, MASSOTHÉRAPEUTE CLINIQUE DU LYMPHOEDÈME DU QUÉBEC ET PHYSIO EXTRA Plan de la présentation Définition de différents types de lymphoedème.

Plus en détail

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie - Définitions II. Diagnostic d une hernie de l aine III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une hernie inguinale

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN 2016: OÙ EN SOMMES-NOUS? PERMET-ELLE DE CORRIGER LES DÉFAUTS DE VISION?

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN 2016: OÙ EN SOMMES-NOUS? PERMET-ELLE DE CORRIGER LES DÉFAUTS DE VISION? HIRSLANDEN LAUSANNE CLINIQUE BOIS-CERF CLINIQUE CECIL LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN 2016: OÙ EN SOMMES-NOUS? PERMET-ELLE DE CORRIGER LES DÉFAUTS DE VISION? L ÂGE VENANT, LE CRISTALLIN DE L ŒIL S OPACIFIE

Plus en détail

LES PROTHESES MAMMAIRES :

LES PROTHESES MAMMAIRES : LES PROTHESES MAMMAIRES Par le Docteur Gérard COUREAU Chirurgie Plastique et esthétique à Nice L'hypoplasie mammaire est définie par un volume de seins insuffisamment développés par rapport à la morphologie

Plus en détail

Chirurgie du Torse. Mastectomie sous-cutanée bilatérale. Chirurgie réparatrice versus esthétique? Ethique. Critères WPATH.

Chirurgie du Torse. Mastectomie sous-cutanée bilatérale. Chirurgie réparatrice versus esthétique? Ethique. Critères WPATH. Chirurgie FtM Chirurgie du Torse Dr Anne-Sophie PERCHENET PH Chirurgie Plastique Brûlés Enfants AP-HM Mastectomie sous-cutanée bilatérale c Chirurgie réparatrice versus esthétique? Chirurgie du torse :

Plus en détail

Questions / Réponses Implants mammaires à base de gel de silicone de la société Poly Implant Prothèse

Questions / Réponses Implants mammaires à base de gel de silicone de la société Poly Implant Prothèse Mars 2010 Mise à jour : juillet 2010 Mise à jour : 28 septembre 2010 Questions / Réponses Implants mammaires à base de gel de silicone de la société Poly Implant Prothèse 1. Quelles prothèses mammaires

Plus en détail

CLINIQUE E. MONTAIGNE 3 rue de marignan 75008 PARIS 01 40 69 47 47 +33 1 40 69 47 47 CLINIQUE SPONTINI

CLINIQUE E. MONTAIGNE 3 rue de marignan 75008 PARIS 01 40 69 47 47 +33 1 40 69 47 47 CLINIQUE SPONTINI Dr SMARRITO Stéphane Information et suivi de dossier : Tél : 01 42 72 23 83 http://www.drsmarrito.com TELEPHONER DES AUJOURD HUI POUR RESERVER VOTRE CHAMBRE OU PRENDRE UN RENDEZ-VOUS AVEC L ANESTHESISTE

Plus en détail

L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Vous allez (Votre enfant va) être opéré(e) prochainement d'une appendicectomie par laparoscopie. Ce document est destiné à vous expliquer : ce que représente cette maladie;

Plus en détail

Renseignements additionnels concernant la détection de la rupture d implants mammaires

Renseignements additionnels concernant la détection de la rupture d implants mammaires Renseignements additionnels concernant la détection de la rupture d implants mammaires Utilisation des implants mammaires On recourt à l implantation de prothèses mammaires pour reconstruire le sein à

Plus en détail

Auteur: Emmanuel Delay - http://www.emmanueldelay.fr

Auteur: Emmanuel Delay - http://www.emmanueldelay.fr Auteur: Emmanuel Delay - http://www.emmanueldelay.fr Introduction Chaque année, en France, 45000 femmes font face au diagnostic de cancer du sein. Des avancées ont été réalisées dans le diagnostic, le

Plus en détail

Cornil. Christophe. Chirurgie de la ptose Mammaire CHIR URGIE. Esthétique

Cornil. Christophe. Chirurgie de la ptose Mammaire CHIR URGIE. Esthétique HIR C Chirurgie de la ptose Mammaire C 1 rue longchamp 06000 Nice - France - Tél : +33 (0)4 93 82 82 11 - Fax : +33 (0)4 93 82 82 12 - contact@docteurcornil.com Chirurgie de la ptose mammaire ou Plastie

Plus en détail

Chirurgie du cuir chevelu Réponse de l Académie Nationale de Chirurgie

Chirurgie du cuir chevelu Réponse de l Académie Nationale de Chirurgie Chirurgie du cuir chevelu Réponse de l Académie Nationale de Chirurgie La loi du 4 mars 2005 sur les Droits des Malades et la Qualité du Système de Santé (décrets d application du 11 juillet 2005), encadre

Plus en détail

I. Indications - en chirurgie réparatrice

I. Indications - en chirurgie réparatrice I. Indications - en chirurgie réparatrice - en chirurgie esthétique II. Intervention: principes de base communs III. Matériel nécessaire IV. Suites opératoires V. Résultats VI. Complications envisageables

Plus en détail

Introduction. Méthodes de reconstruction du volume mammaire

Introduction. Méthodes de reconstruction du volume mammaire Introduction La reconstruction d un sein après amputation (ou mastectomie) pour un cancer ou une autre pathologie, fait partie des techniques de chirurgie plastique les plus satisfaisantes. Elle fait partie

Plus en détail

Reconstruction mammaire Reconstruction Mammaire secondaire Secondaire

Reconstruction mammaire Reconstruction Mammaire secondaire Secondaire Référentiels inter régionaux en soins oncologiques de support Logo J2R Reconstruction mammaire Reconstruction Mammaire secondaire Secondaire Principes généraux Principes généraux : Version validée les

Plus en détail

Sternectomie totale : prothèse de reconstruction sternale sur mesure

Sternectomie totale : prothèse de reconstruction sternale sur mesure Sternectomie totale : prothèse de reconstruction sternale sur mesure GASCON Audrey JEAN Claire LECA Marion UE Dispositifs Médicaux Chirurgie Thoracique Lundi 9 mars 2015 Plan Histoire de la maladie Intervention

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE Cette fiche d information, a été réalisée l Association Française d

Plus en détail

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne Traitement chirurgical des cancers du sein Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne 2008 1 I- GENERALITES Fréquence : 1 femme sur 11 En France 33 000 nouveaux cas par an Le cancer le plus

Plus en détail

PLACE DE LA CHIRURGIE DANS LE CANCER DU SEIN

PLACE DE LA CHIRURGIE DANS LE CANCER DU SEIN PLACE DE LA CHIRURGIE DANS LE CANCER DU SEIN Jean-Loup Sautière Yolande Maisonnette-Escot - Laurent Courtois LA CHIRURGIE DU CANCER DU SEIN Objectifs : Établir un diagnostic histologique Établir un pronostic

Plus en détail

PICC line. Dr Khalil Jabbour. Département d Anesthésie Réanimation. Hôtel-Dieu de France

PICC line. Dr Khalil Jabbour. Département d Anesthésie Réanimation. Hôtel-Dieu de France + PICC line Dr Khalil Jabbour Département d Anesthésie Réanimation Hôtel-Dieu de France + + Introduction PICC line : Peripherally Inserted Central Catheter Depuis le début des années 90, largement utilises

Plus en détail

Le cancer, le grand envahisseur.

Le cancer, le grand envahisseur. Le cancer, le grand envahisseur. Jean-Paul Sculier Service des soins intensifs et urgences oncologiques & Oncologie thoracique Institut Jules Bordet (ULB) www.pneumocancero.com Définition et histoire naturelle

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA SOCIETE FRANCAISE DE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE (SoFCPRE) et du SYNDICAT NATIONAL de CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE (SNCPRE) CONCERNANT

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités?

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités? Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DES CONTRÔLES OPÉRÉS PAR LES AUTORITÉS SANITAIRES SUR LA SOCIÉTÉ POLY IMPLANT PROTHÈSE

ÉTAT DES LIEUX DES CONTRÔLES OPÉRÉS PAR LES AUTORITÉS SANITAIRES SUR LA SOCIÉTÉ POLY IMPLANT PROTHÈSE ÉTAT DES LIEUX DES CONTRÔLES OPÉRÉS PAR LES AUTORITÉS SANITAIRES SUR LA SOCIÉTÉ POLY IMPLANT PROTHÈSE Page 1 / 170 Page 2 / 170 Page 3 / 170 Introduction La société Poly Implant Prothèse (PIP) est une

Plus en détail

Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou

Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou Pascal Bizot Département de chirurgie osseuse Université d Angers CRIOGO CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE D'ANGERS Infection des PTH et PTG Tableaux

Plus en détail

RADIOFREQUENCE DES TUMEURS MAMMAIRES : ETUDE DE FAISABILITE CHEZ DES PATIENTES NON OPEREES. Protocole : RF SEIN RÉSUMÉ

RADIOFREQUENCE DES TUMEURS MAMMAIRES : ETUDE DE FAISABILITE CHEZ DES PATIENTES NON OPEREES. Protocole : RF SEIN RÉSUMÉ Centre Régional de Lutte Contre le Cancer de Bordeaux et du Sud-Ouest 229, cours de l Argonne 33076 Bordeaux Cedex RADIOFREQUENCE DES TUMEURS MAMMAIRES : ETUDE DE FAISABILITE CHEZ DES PATIENTES NON OPEREES.

Plus en détail

REFERENTIEL METIER/COMPETENCES CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR

REFERENTIEL METIER/COMPETENCES CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR REFERENTIEL METIER/COMPETENCES DU CHIRURGIEN PLASTICIEN, ESTHETIQUE ET RECONSTRUCTEUR 20.07.2007 1 Les situations de soins types 1 1 Les situations de soins retenues ne sont, bien entendu, pas exhaustives

Plus en détail

AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011.

AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011. AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011. MODE D EMPLOI DE L AUTORISATION TEMPORAIRE D UTILISATION (ATU) DE COHORTE A L ATTENTION DES PERSONNES ATTEINTES D

Plus en détail

TEXTE COURT DU RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE Evaluation de la sécurité et des conditions de réalisation de l autogreffe de tissu adipeux dans la

TEXTE COURT DU RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE Evaluation de la sécurité et des conditions de réalisation de l autogreffe de tissu adipeux dans la TEXTE COURT DU RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE Evaluation de la sécurité et des conditions de réalisation de l autogreffe de tissu adipeux dans la chirurgie reconstructrice, réparatrice et esthétique

Plus en détail

LA CHIRURGIE DES CANCERS INVASIFS DU SEIN

LA CHIRURGIE DES CANCERS INVASIFS DU SEIN LA CHIRURGIE DES CANCERS INVASIFS DU SEIN Dr Loïc BOULANGER, Pr Denis VINATIER Service de chirurgie gynécologique et mammaire Hôpital Jeanne de Flandre, CHRU de Lille Introduction La prise en charge chirurgicale

Plus en détail

STRASBOURG COSTAL OSTEOSYNTHESE SYSTEME

STRASBOURG COSTAL OSTEOSYNTHESE SYSTEME STRASBOURG COSTAL OSTEOSYNTHESE SYSTEME STRASBOURG Costal Ostéosynthèse Système Application: Traumatologie et reconstruction de la paroi thoracique Indications: Traumatismes Stabilisation chirurgicale

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE Dr Paule Kuntz LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DU BUSTE Réduction ou augmentation mammaire et correction de la ptose (seins tombants) Les

Plus en détail

Reconstruction du sein: Document d information pour les patientes

Reconstruction du sein: Document d information pour les patientes Reconstruction du sein: Document d information pour les patientes Par Dr Nicolas Guay Dre Haemi Lee Collaboration francophone - Dre Geneviève Gaudreau COLLABORATION CANADIENNE SUR LA RECONSTRUCTION DU

Plus en détail

Présentation et organisation du département

Présentation et organisation du département Présentation et organisation du département médecins généralistes. L unité de chirurgie gynécologique apporte aux patientes une solution chirurgicale de qualité dans le cadre d une étroite collaboration

Plus en détail

BIENFAITS ÉMOTIONNELS ET PHYSIQUES DE LA RECONSTRUCTION

BIENFAITS ÉMOTIONNELS ET PHYSIQUES DE LA RECONSTRUCTION BIENFAITS ÉMOTIONNELS ET PHYSIQUES DE LA RECONSTRUCTION Retrouver son bien-être. Guérir psychologiquement. De nombreuses raisons peuvent motiver la décision de subir une reconstruction mammaire après une

Plus en détail

IRM mammaire. Isabelle Leconte Cliniques universitaires St Luc Bruxelles

IRM mammaire. Isabelle Leconte Cliniques universitaires St Luc Bruxelles IRM mammaire Isabelle Leconte Cliniques universitaires St Luc Bruxelles Principe Etude de la néovascularisation tumorale => corrélation entre la densité des vaisseaux et la prise de contraste» Frouge et

Plus en détail

Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Reconstruction mammaire Fiche D'information

Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Reconstruction mammaire Fiche D'information Dr MC PERROT BASSOUL Ancien Interne des Hôpitaux de Paris Membre de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Diplômée en Techniques d'injections et de comblement Diplômée du Collège

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ LA FEMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités?

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ LA FEMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités? Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ LA FEMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux

Plus en détail

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE ATTEINT D AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES À UNE MALADIE RARE ÉVALUATION DES ACTES ASSOCIÉS À LA CHIRURGIE PRÉIMPLANTAIRE, À LA POSE D IMPLANTS ET À LA POSE

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

EVALUATION DES IMPLANTS MAMMAIRES, PROTHÈSES

EVALUATION DES IMPLANTS MAMMAIRES, PROTHÈSES EVALUATION DES IMPLANTS MAMMAIRES, PROTHÈSES D EXPANSION TISSULAIRE ET PROTHÈSES EXTERNES DE SEIN RÉVISION DES CATÉGORIES INSCRITES SUR LA LISTE DES PRODUITS ET PRESTATIONS REMBOURSABLES : «PROTHÈSE EXTERNE

Plus en détail

MASTECTOMIES PROPHYLACTIQUES POUR HAUT RISQUE MAMMAIRE

MASTECTOMIES PROPHYLACTIQUES POUR HAUT RISQUE MAMMAIRE MASTECTOMIES PROPHYLACTIQUES POUR HAUT RISQUE MAMMAIRE Version 1 créée nov 2015 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Cette fiche d information a été conçue sous

Plus en détail

Infections Graves de la Peau et des Tissus Mous

Infections Graves de la Peau et des Tissus Mous Infections Graves de la Peau et des Tissus Mous Anatomie Fonctionnelle Anatomie Fonctionnelle Anatomie Fonctionnelle Anatomie Fonctionnelle Anatomie Fonctionnelle Classification selon le type de l atteinte

Plus en détail

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Physiologie de la sécrétion pancréatique Métabolisme de l'alcool Sémiologie des douleurs pancréatiques Résumé

Plus en détail

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES

PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES PROTHESES MAMMAIRES ET HYPOPLASIE DES SEINS ou PLASTIE D'AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHESES Version 5 mise à jour nov 2013 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom :

Plus en détail

Vous allez être opéré(e) de la cataracte

Vous allez être opéré(e) de la cataracte Information Cataracte Janv 2011 Vous allez être opéré(e) de la cataracte Vous présentez une cataracte qui est responsable de vos troubles visuels et vous avez pris la décision de vous faire opérer. La

Plus en détail

Le cancer du sein. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. (Carcinome mammaire) Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Le cancer du sein. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. (Carcinome mammaire) Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer du sein (Carcinome mammaire) Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer du sein Le cancer du sein est une tumeur maligne qui

Plus en détail

D 0 S_20 Sommaire : Anatomie de la peau II. Epidémiologie des brûlures III. Etiologie des brûlures IV. Estimation de la gravité Complications

D 0 S_20 Sommaire : Anatomie de la peau II. Epidémiologie des brûlures III. Etiologie des brûlures IV. Estimation de la gravité Complications Référence Référence : : Version : Date : Les brûlures DOSSIER Sommaire : I. Anatomie de la peau II. III. IV. Epidémiologie des brûlures Etiologie des brûlures Estimation de la gravité V. Complications

Plus en détail

Je m appelle Matthias FEUCHT et je suis né le 6 octobre 1972 à Stuttgart, en Allemagne.

Je m appelle Matthias FEUCHT et je suis né le 6 octobre 1972 à Stuttgart, en Allemagne. Cabinet ophthalmologique Centre médical Tassy (Tourrettes) Dr Matthias FEUCHT Cabinet ophtalmologique Tassy Clinique Oxford Cannes Qui suis-je? Eventail de traitements Cataracte Maladies et chirurgie de

Plus en détail

Chirurgie du sein. Simple tumorectomie. This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11

Chirurgie du sein. Simple tumorectomie. This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11 This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11 Chirurgie du sein Simple tumorectomie Un examen récent, par palpation, a révélé une masse à un sein. Il est prévu

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE. Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation

DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE. Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation 30 ans de science et d innovation Créée en 1983 à Barcelone, INDIBA SA est une entreprise

Plus en détail

Prothèse discale lombaire totale Prodisc-L. Conception et résultats étude clinique IDE aux États Unis.

Prothèse discale lombaire totale Prodisc-L. Conception et résultats étude clinique IDE aux États Unis. Étude clinique prospective randomisée et multicentrique. Prothèse discale lombaire totale. Conception et résultats étude clinique IDE aux États Unis. Table des matières Introduction Indications, contre-indications

Plus en détail