Un grand merci aux institutions et partenaires qui, grâce à leur soutien et leur confiance, nous ont permis de réaliser nos objectifs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un grand merci aux institutions et partenaires qui, grâce à leur soutien et leur confiance, nous ont permis de réaliser nos objectifs"

Transcription

1 Un grand merci aux institutions et partenaires qui, grâce à leur soutien et leur confiance, nous ont permis de réaliser nos objectifs Partenaires Secur storage Manpower Auberge de Jeunesse (ASJ) Firmenich SA Genassurances Givaudan SA SUVA FLYE R Informations & réservations Arcade Montbrillant Pl. de Montbrillant Genève Tél Fax Arcade Terrassière Ruelle des Templiers Genève Tél Réservations en ligne Meyrinroule 1, av. Vaudagne 1217 Meyrin Tél Partenaires publics Ville de Genève Département de la solidarité et de l emploi (DSE) Département de l Intérieur et de la Mobilité (DIM) Ville de Carouge Bureau de l Intégration des Etrangers (BIE) Hospice Général Commune de Meyrin Partenaires mobilité AIG Caddie Service CICR FSASD HUG IHEID HG ONU Partage Ville de Genève Ville de Carouge Commune de Meyrin Ville de Vernier

2 Rapport d activité 2011

3 L association Genèveroule Président Vice-président Trésorier Membres Christoph Meier, avocat-conseil, CICR Giuliano Broggini, consultant en mobilité et associé Péclôt13 Nicolas Pitteloud, administrateur, Loterie Romande André Castella, délégué à l intégration, Bureau de l intégration des étrangers, Etat de Genève Antonella Notari, directrice, Fondation Smiling Children / Programme Women Change Makers Directeur Nicolas Walder (jusqu au ) Daniel Lang (depuis le )

4 2011 en chiffres Prêt de vélos sorties de vélos 144 vélos disponibles 7 stations de prêts Utilisateurs 50% résidents 40% touristes 10% pendulaires Locations de vélos journées de location 268 vélos disponibles 256 vélos loués à l année aux entreprises Réparations réparations Ateliers de mécanique mobiles 12 samedis du vélos 19 ateliers mobiles pour les entreprises et collectivités Réinsertion socioprofessionnelle 84 requérants d asile N 44 réfugiés B 29 emplois de solidarité 28 requérants d asile F 18 HG CASS CP/ADR 16 réfugiés F 9 civiliste 7 salarié Genèveroule 6 stagiaire bénévole 6 HG RMCAS CP / ADR 6 programme cantonal d emploi et formation 5 travail d intérêt général 2 apprenti 2 PPE+ 2 stage de transition professionnelle 2 stagiaire IPT 1 stagiaire commune de Vernier 1 stagiaire d expérimentation 1 stagiaire observation et découverte Genèveroule reconnue entreprise formatrice par l offi ce fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) 3

5 «Des changements tout en douceur» Nicolas Walder Membre du comité Daniel Lang Directeur En 2011, 269 collaborateurs et collaboratrices ont participé à nos programmes sur plus de six sites dont deux fixes à l année. Parmi ceux-ci, près de 30 personnes en emplois de solidarité et plus de cent requérants d asile et réfugiés ont pu parfaire leurs compétences professionnelles tout au long de l année. Mais Genèveroule c est aussi le pari des jeunes : des apprentis et jeunes stagiaires ou préapprentis ont pu pratiquer leur passion grâce à Genèveroule. Car avec quelques 600 vélos et 100 vélos à assistance électrique, Genèveroule est au fil des années devenu un partenaire incontournable des amis de la petite reine. Malgré ces succès, les défis à Genève restent nombreux tant au niveau de l insertion socioprofessionnelle que de la mobilité douce. Les différentes crises économiques, sociales et environnementales se succèdent et ne semblent malheureusement pas prêtes de s arrêter. Mais Genèveroule est prête à relever ces défis et à soutenir la population et les autorités dans la lutte contre l exclusion et dans la promotion de la mobilité douce. En 2012, Daniel Lang reprendra la direction de notre institution, après plusieurs années comme responsable opérationnel. Nicolas Walder, récemment élu au Conseil administratif de Carouge, siégera désormais au comité de l association car on ne quitte jamais vraiment Genèveroule! Nous tenons, ensemble, à remercier sincèrement nos différents partenaires publics et privés qui rendent possible ce petit miracle qu est Genèveroule. Nous espérons que leur confiance nous sera renouvelée afin d accroître encore notre collaboration. 4

6 Une association au cœur du développement durable Un service original Née en 2001 d un ancien service de la Croix- Rouge genevoise, Genèveroule est une association d utilité publique à but non lucratif qui propose des vélos à assistance électrique en location et en prêt. L originalité de sa structure réside dans son organisation, qui est couplée à un programme de réinsertion socioprofessionnelle pour des chômeurs, des requérants d asile, des jeunes stagiaires ou encore des bénéfi ciaires de prestations de l Hospice général (RMCAS/CASI). Une entreprise formatrice Reconnue entreprise formatrice, Genèveroule est également membre de la Chambre de l économie sociale et solidaire de Genève. Elle défend des valeurs de bien-être social, d initiative citoyenne, de solidarité et d écologie. Un réseau national Au niveau national, elle est membre de l association Suisseroule qui regroupe de nombreuses institutions similaires dans divers cantons suisses. Un service aux entreprises Parallèlement à ces activités, Genèveroule collabore avec diverses entreprises et collectivités du canton, en leur louant des bicyclettes et des Vélos à Assistance Electrique (VAE) et en assurant leur gestion. Elle gère également un parking à vélos et anime des ateliers de familiarisation avec la mécanique. 7 lieux à Genève Concrètement, en plus des deux arcades situées à la place Montbrillant et à la Terrassière (plus Meyrin qui ouvrira en 2012) qui louent des vélos toute l année, trois stations en Ville de Genève (Place du Rhône, Plaine de Plainpalais et Bains des Pâquis) et une à Carouge (Fontaine des Tours) proposent des bicyclettes en prêt gratuit de mai à octobre. 5

7 «Partenaires pour l utilité publique» François Longchamp Conseiller d Etat chargé du département de la solidarité et de l emploi Depuis plusieurs années maintenant, l association Genèveroule et mon département collaborent pour l utilité publique. Genèveroule est en effet un partenaire précieux de notre programme d emplois de solidarité, destiné à la réinsertion professionnelle de chômeurs en fin de droits. Depuis sa création le 1 er février 2008, le dispositif des emplois de solidarité a permis la signature de 1000 contrats de travail à durée indéterminée. Derrière chacun de ces contrats, il y a une personne qui, après deux années de chômage, n était pas parvenue à se réinsérer. Une personne fragilisée, menacée par la perte du lien social et par une exclusion durable. Avec plus de 70 autres organisations partenaires, Genèveroule a fait le pari que le travail, dans notre société, était indispensable à une véritable insertion. En retrouvant un emploi, on retrouve un tissu social, des collègues, un rythme de vie, une confiance en soi, une dignité. L Etat soutient financièrement ces associations qui, en échange, offrent à des chômeurs en fin de droit des perspectives d emploi, de requalification, de dignité. Au nom du Conseil d Etat, mais aussi au nom des collaborateurs de l Office cantonal de l emploi qui s activent tous les jours dans la lutte contre le chômage, j adresse mes remerciements à l association Genèveroule, pour son soutien au dispositif des emplois de solidarité. Sans oublier les autres prestations d insertion offertes par Genève roule à d autres publics, tout aussi fragilisés : des jeunes sans formation, des réfugiés, et personnes au bénéfice de l aide sociale. Jeff Thévenot, JB Photographs, Genève 6

8 Activités 2011 Location et prêt Genèveroule a une fois de plus vécu une très bonne saison. Outre les prêts gratuits de vélos qui ont connu un très grand succès, les locations ont continué à augmenter, l ensemble dépassant aisément les sorties. Malgré un début de saison diffi cile en raison des caprices de la météo, le prêt de vélos à assistance électrique (VAE) à Carouge a également connu un franc succès. Originaires de 166 pays, les utilisateurs comptent 50% de résidents, 40% de touristes et 10% de pendulaires. Dans une volonté de participer à la lutte contre le réchauffement climatique, chaque site de prêt est équipé de panneaux solaires photovoltaïques qui couvrent l intégralité des besoins en énergie. Les sites sont reliés entre eux via un réseau informatique qui permet aux utilisateurs d emprunter un vélo sur un site et de le rendre sur un autre. Le système de réservation en ligne fonctionne bien puisque ce sont désormais plus de 15% des réservations et payements qui se font par Internet. Samedis du vélo, prêts de VAEs et autres manifestations Dans le cadre des samedis du vélo mis en place par la Ville de Genève, deux ateliers de mécanique ont été organisés dans nos locaux de Montbrillant tous les premiers samedis du mois, d avril à septembre. Toujours avec le soutien de la Ville de Genève, nous avons pu proposer 10 VAE en prêt gratuit à la population dans deux quartiers différents, à savoir le Petit-Saconnex et Champel. Genèveroule était cette année encore présent lors de diverses grandes manifestations genevoises telles que bike to work, la fête de l espoir ou encore la semaine de la mobilité. Mobilité d entreprise Genèveroule met des vélos à assistance électrique ainsi que des vélos classiques à la disposition des entreprises, en assure la maintenance tout au long de l année et intervient sur site en cas de panne. Différentes entreprises et institutions, dont la Fondation des services d aide et de soins à domicile (FSASD) et l association Caddie Service, ont opté pour cette collaboration, qui représente désormais plus de 220 vélos et VAE loués sur l année. Genèveroule a également organisé plusieurs ateliers de réparation, loué des fl ottes de vélos pour des sorties d entreprise ou encore animé des actions de promotion auprès des écoles. 7

9 «Avec Genèveroule, c est simple de faire du vélo» Rémy Pagani Maire de Genève, en charge du département des constructions et de l aménagement Grâce au soutien financier que la Ville de Genève apporte à Genèveroule, les habitant-e-s peuvent découvrir l usage du vélo de manière simple et peu onéreuse. Les arcades de l association sont ouvertes tous les jours de la semaine. Je tiens à saluer cette prestation qui répond tant aux personnes en activité qu à celles qui privilégient un usage récréatif du vélo. De plus, l ouverture dominicale des deux arcades participe à animer le centre-ville de manière conviviale. aménagements en faveur du vélo dans la cité. Une de mes priorités est d assurer des conditions de circulation sécurisées pour les cyclistes, afin qu un grand nombre d habitant-e-s adoptent ce moyen de transport non polluant. Soutenir Genèveroule pour en promouvoir l usage contribue à atteindre cet objectif. Entre fin 2009 et fin 2011, mon département a réalisé plus de 10 km d aménagements cyclables, ce qui porte à près de 100 km les 8

10 Réinsertion socioprofessionnelle 2011 Création d un pôle de formation et de recherche d emploi En 2011, l accent a résolument été mis sur la formation des collaborateurs ainsi que sur le développement de leurs compétences professionnelles et sociales. En effet, dans une volonté de diversifier et de renforcer l offre de formation, une structure interne entièrement dédiée à l accroissement de l employabilité du personnel en insertion a été mise en place. Des enquêtes auprès du personnel réalisées entre 2008 et 2010 ont permis de recenser les besoins et les souhaits de formation des employés de Genèveroule. Concrètement, les collaborateurs ont exprimé le désir de voir l organisation offrir des formations de base en informatique et en français ainsi que des entretiens personnalisés leurs permettant de rédiger leurs dossiers de candidatures et de dynamiser leurs recherches d emploi. Une professionnalisation de l offre a donc été initiée dès le début de l année 2011 avec l aide d un animateur en mission PPE+ (APRES-GE). Après 6 mois de fonctionnement du projet pilote et compte tenu de son succès, Genèveroule a engagé une personne salariée EDS chargée d animer les sessions de ce qui s intitule désormais le pôle de formation et de recherche d emploi. Comme l indiquent les tableaux ci-après, 95 personnes ont suivi une formation interne et 25 personnes ont bénéficié des prestations de soutien à la recherche d emploi. N Nombre de participants aux cours Genèveroule nombre total de personnes passées en formation 24 réception client, développement durable 43 logiciels de prêts et location 51 initiation à l informatique + Word Excel 50 introduction Genèveroule Fréquentation du pôle de recherche d emploi et activités réalisées 25 total des participants 2 aide aux travaux d école 17 coaching individuel 4 évaluation des compétences 10 lettre de motivation 16 curriculum vitae 5 techniques de recherche d emploi 9

11 Réinsertion socioprofessionnelle 2011 GR est heureux d avoir su ainsi, tout au long de l année, répondre aux attentes de ses collaborateurs et valoriser leurs compétences en leur permettant, notamment lors d ateliers personnalisés, de confi rmer ou d approfondir leurs connaissances dans les divers domaines d activités qui font le travail quotidien de l association. Hormis le pôle de formation et de recherche d emploi, un travail de communication et de promotion des possibilités de validation des acquis de l expérience a été effectué. Genèveroule a fait partie du comité de pilotage du projet de validation des acquis de niveau AFP initié par l OFPC. 269 postes offerts, une année record 2011 a également été une année record en termes de nombre de places de travail offertes : l association a employé 269 personnes au total. Près de 10 postes en emplois de solidarité ont été créés et un poste de salarié Genèveroule a été ouvert. De plus, les statuts et les fonctions disponibles ont été diversifi és. Une place de préapprentissage supplémentaire a été créée et un partenariat avec IPT Genève pour des stages d évaluation et de réadaptation professionnelle a été mis en place. Plusieurs jeunes en stage d observation et d orientation ont pu s initier au métier de mécanicien sur cycles. Le taux d insertion est encourageant car il atteint 12.44%, dont 11.40% de taux de retour à l emploi et 1.04% de taux d entrée en formation qualifi ante à plein temps. Un des préapprentis a notamment décroché une place d apprentissage auprès d une grande entreprise de la place. Grâce à la contribution de l ensemble des collaborateurs, Genèveroule a pu réaliser ses objectifs et consolider son action en faveur de la mobilité douce et de l insertion socioprofessionnelle. 10

12 Statistiques Ressources humaines Statuts 2011 Arrivées Départs Effectifs totaux Apprenti Réfugié B HG CASS Préapprenti Civiliste Emploi de solidarité OCE ETFI Réfugié F Salarié GR OCE - PCEF OCE PPE Requérant F Requérant N HG RMCAS Stagiaires bénévoles Travail intérêt général Stagiaire Vernier Stagiaire IPT Total Taux de retour à l emploi Taux d entrée dans une formation plein temps Taux d insertion 11.40% 1.04% 12.44% Répartition Femmes / Hommes 17% femmes 83% hommes Evolution de l effectif total par mois 86 janvier 98 février 109 mars 139 avril 153 mai 154 juin 145 juillet 120 août 126 septembre 98 octobre 87 novembre 85 décembre 11

13 «Un partage d expériences et de connaissances» Marie Da Roxa directrice générale de la FSASD Le plan de mobilité de la FSASD, engagé en 2006, repose sur les trois principes du développement durable : la solidarité sociale, l efficacité économique et la responsabilité écologique. Le partenariat développé avec l Association Genèveroule, et initié dès le lancement du plan de mobilité, a permis de relever ces trois défis liés au développement durable. Le principe de la solidarité sociale a trouvé son expression concrète dans le travail de réinsertion sociale et professionnelle de l association Genèveroule, dont nous nous félicitons des résultats. L efficacité économique, elle, a été atteinte grâce à une étroite collaboration entre l association et la FSASD. Un partage d expériences et de connaissances dont les résultats auront profité, à notre grande satisfaction, aux autres entreprises et institutions telles que les HUG ou l Hospice général. Quant à la responsabilité écologique, elle revient clairement aux collaborateurs(trices) de la FSASD, qui ont rapidement adopté les vélos et les vélos à assistance électriques (VAE) de Genèveroule pour leurs déplacements professionnels. Je tiens à donc remercier l Association Genèveroule et ses employé(e)s, et j adresse à nos collaborateurs(trices) toute ma reconnaissance pour le travail réalisé sur le terrain et ceci dans le cadre des principes du «développement durable.» 12

14 Perspectives 2012 En 2012, Genèveroule prévoit d élargir son réseau et de s implanter à Meyrin, grâce au soutien de la Commune de Meyrin. L arcade Meyrinroule aura les mêmes activités que nos deux autres arcades : prêt gratuit, location et réparations. Un accent particulier sera mis sur la collaboration avec les institutions locales et les entreprises. En plus de cette nouvelle antenne, l association envisage de se lancer dans une nouvelle activité, à savoir l exploitation d une buvette ambulante dans les parcs, en faisant les déplacements en vélo triporteur. Enfi n, dans sa volonté de toujours améliorer l accueil et l encadrement de ses employés, Genèveroule développera et complètera son offre de formation ainsi que son pôle de recherche d emploi pour les personnes en réinsertion. 13

15 Comptes 2011 Du 1 er janvier au 31 décembre 2011 Comptes d exploitation Bilan au Produits Subventions et dons* Participations aux salaires et encadrement ** Produits des prestations fournies Autres produits d exploitation et sponsoring Total des produits Charges Frais de personnel Achat matériel, réparation, entretien Frais de campagne - collecte de fonds Frais administratifs Frais de structure Amortissement de vélo et prix de revient des ventes Autres amortissements Charges diverses Total des charges Actifs Actif circulant liquidités Débiteurs Impôt anticipé 379 Actifs transitoires Immobilisation corporelle (hors vélos) Immobilisation corporelle vélos Immobilisation fi nancière Total des actifs Passifs Fonds étrangers, créanciers-fournisseurs Passifs transitoires Autres créanciers 200 Capital social au Fonds de réserve Résultat de l exercice Total des passifs * Ville de Genève, Ville de Carouge, Etat de Genève département de l Intérieur et de la Mobilité, Dons ** Etat de Genève, Département de la Solidarité et de l Emploi, Bureau de l intégration des étrangers et Hospice Général, Ville de Genève Fond de chômage

16 Genèveroule Carougeroule Meyrinroule Neuchâtelroule Valaisroule Lausanneroule Bernrollt Thunrollt Zürirollt

Un grand merci aux institutions et partenaires qui, grâce à leur soutien et leur confiance, nous ont permis de réaliser nos objectifs

Un grand merci aux institutions et partenaires qui, grâce à leur soutien et leur confiance, nous ont permis de réaliser nos objectifs Un grand merci aux institutions et partenaires qui, grâce à leur soutien et leur confiance, nous ont permis de réaliser nos objectifs Partenaires McDonald s Pelichet SA Manpower Auberge de Jeunesse (ASJ)

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 www.geneveroule.ch v é l o s l i b r e s Genèveroule : une vision d avenir vélo à Genève. Cette année, ce sont encore plusieurs dizaines de milliers de personnes, vélos proposés

Plus en détail

PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise

PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise Une prestation de «Le dernier kilomètre à vélo» Proposer et gérer un réseau national de vélos en libre-service relié aux transports

Plus en détail

En date du 17 mai 2013, le Grand Conseil a renvoyé au Conseil d Etat une question écrite urgente qui a la teneur suivante :

En date du 17 mai 2013, le Grand Conseil a renvoyé au Conseil d Etat une question écrite urgente qui a la teneur suivante : Secrétariat du Grand Conseil QUE 85-A Date de dépôt : 30 mai 2013 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M me Anne Emery-Torracinta : Une personne ayant obtenu un permis F peut-elle

Plus en détail

forum Quel intérêt à créer des emplois de solidarité? En mots et en images 21 septembre 2009 Centre de l Espérance

forum Quel intérêt à créer des emplois de solidarité? En mots et en images 21 septembre 2009 Centre de l Espérance Quel intérêt à créer des emplois de solidarité? Retour sur le forum organisé par l Office cantonal de l emploi (OCE) En mots et en images forum 21 septembre 2009 Centre de l Espérance Le 21 septembre,

Plus en détail

Dans ce contexte nos objectifs s articulent autour de trois axes :

Dans ce contexte nos objectifs s articulent autour de trois axes : Présentation Le concept Nos objectifs : Action humanitaire Promotion de la santé Protection de l environnement L impact Partenaires institutionnels et privés Quelques chiffres Genèv'Roule est une action

Plus en détail

Scène active : l art au service de la réinsertion

Scène active : l art au service de la réinsertion Scène active : l art au service de la réinsertion Version 3.4 07.09.2015 A INTRODUCTION La question des jeunes adultes en rupture de formation et/ou sans projet personnel et professionnel est un sujet

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2012

RAPPORT D ACTIVITÉS 2012 RAPPORT D ACTIVITÉS 2012 www.geneveroule.ch v é los libres Activités 2012 L année 2012 était pour Genèveroule une année de développements et de transitions. Développement de nouveaux projets, transition

Plus en détail

INSERTION SOCIALE DES JEUNES EN RUPTURE A GENEVE

INSERTION SOCIALE DES JEUNES EN RUPTURE A GENEVE INSERTION SOCIALE DES JEUNES EN RUPTURE A GENEVE AVANT-PROPOS Les auteurs du présent document sont les membres, individuels et collectifs, de l association «Accroche», visant à la promotion, au renforcement

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

Jeunesse et cohésion sociale

Jeunesse et cohésion sociale Jeunesse et cohésion sociale La déléguée à l intégration 02/10/2013 1 La déléguée à l intégration Mission globale Offrir un accueil personnalisé aux nouveaux habitants Encourager l engagement citoyen des

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Job Service. Une vue d ensemble des prestations. Pour les jeunes et les entreprises de manière individuelle et/ou collective

Job Service. Une vue d ensemble des prestations. Pour les jeunes et les entreprises de manière individuelle et/ou collective Job Service Une vue d ensemble des prestations Pour les jeunes et les entreprises de manière individuelle et/ou collective Des compétences et des outils de qualité sans cesse renouvelés et certifiés Programmes

Plus en détail

Note Au 31.12.2011 Au 31.12.2010

Note Au 31.12.2011 Au 31.12.2010 APRES-GE - Chambre de l'économie sociale et solidaire Bilan Pour l'exercice clos au 31 décembre 2011 (avec indications comparatives relatives à l'exercice précédent) Actifs Note Au 31.12.2011 Au 31.12.2010

Plus en détail

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale

Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Dossier de presse Après 5 ans de succès, l agence trt s agrandit Bilan et développement de l agence de placement pour les bénéficiaires de l aide sociale Avec plus de 700 entreprises partenaires et un

Plus en détail

Pour une mobilité mobilisatrice. Nestlé Suisse SA

Pour une mobilité mobilisatrice. Nestlé Suisse SA Pour une mobilité mobilisatrice Plan de mobilité d'orbe Plan de mobilité d'orbe Contexte Le site E2V en constante évolution Enjeu: améliorer les conditions de déplacement accroissement de l effectif ces

Plus en détail

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse.

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse. Règlement d organisation des cours interentreprises destinés aux employées et employés de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) de la branche de formation et d examens Services et administration

Plus en détail

Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration interinstitutionnelle

Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration interinstitutionnelle Département fédéral de l économie DFE Département fédéral de l intérieur DFI Berne, le 11 novembre 2010 Mise en place d une organisation CII nationale pour la poursuite du développement de la collaboration

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

Le mot du président Jean-François Steiert, conseiller national, président

Le mot du président Jean-François Steiert, conseiller national, président Le mot du président L année 2013/2014 a été une année de stabilité pour les activités formatrices du Centre de formation continue (cfc), avec une offre de cours d une ampleur comparable aux années précédentes,

Plus en détail

Jeunesse et cohésion sociale

Jeunesse et cohésion sociale Jeunesse et cohésion sociale Pôle intégration 11/06/2014 1 La déléguée à l intégration Mission globale Offrir un accueil personnalisé aux nouveaux habitants Encourager l engagement citoyen des migrants

Plus en détail

Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients

Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients par Jean-Luc Juvet Ingénieur dipl. EPFL/SIA Chef du service cantonal de l énergie 1 Loi cantonale sur l énergie 2001 En plus des mesures

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PROGRAMME DE MENTORAT. 15 novembre 2006

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PROGRAMME DE MENTORAT. 15 novembre 2006 DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PROGRAMME DE MENTORAT 15 novembre 2006 Sommaire 1. Les jeunes en rupture à Genève 2. Programme de mentorat de l'oseo Genève 2.1 Le programme de mentorat à Genève 2.2 Objectifs

Plus en détail

Trouvez les bonnes réponses avec le Fonds de professionnalisation et de solidarité des artistes et techniciens du spectacle

Trouvez les bonnes réponses avec le Fonds de professionnalisation et de solidarité des artistes et techniciens du spectacle Conception Graphique : Gilles Le Nozahic Nos équipes se déplacent régulièrement à des réunions d informations organisées avec nos partenaires ( Afdas, Pôle emploi spectacle ) et sont présentes lors des

Plus en détail

Newsletter n 1 Janvier 2015

Newsletter n 1 Janvier 2015 Newsletter n 1 Janvier 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous serez en mesure de lire la présente newsletter et que, par conséquent, vous ne souffrez pas tous et toutes d une overdose de

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Help2Help soutient l engagement des collaborateurs dans le monde associatif

Help2Help soutient l engagement des collaborateurs dans le monde associatif Help2Help soutient l engagement des collaborateurs dans le monde associatif Appel à Projets elp elp http://foundation.bnpparibasfortis.be Merci de lire attentivement la brochure avant l'introduction de

Plus en détail

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre»

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» 1 Constats - diagnostic Etude du CSEF sur la mobilité des demandeurs d emploi (2011) et données

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION PROPOSÉE PAR ETHIKA. Formation en recherche de fonds

UNE NOUVELLE FORMATION PROPOSÉE PAR ETHIKA. Formation en recherche de fonds Formation en recherche de fonds Un cours destiné aux institutions à but non lucratif pour maîtriser les techniques en récolte de fonds (fundraising) UNE NOUVELLE FORMATION PROPOSÉE PAR ETHIKA Se professionnaliser

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

plan mobilité et étude impact mobilité à la Fondation des services d aide et de soins à domicile (FSASD)

plan mobilité et étude impact mobilité à la Fondation des services d aide et de soins à domicile (FSASD) plan mobilité et étude impact mobilité à la Fondation des services d aide et de soins à domicile (FSASD) conférence de presse 02 mars 2010 01.03.2010 - Page 1 la FSASD - chiffres 2009 16 600 clients heures

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Notre engagement à Genève

Notre engagement à Genève Notre engagement à Genève Mission et principes fondamentaux La Croix-Rouge genevoise (CRG) est une association cantonale de la Croix-Rouge suisse, membre du Mouvement international de la Croix-Rouge et

Plus en détail

Caractéristiques de la Plateforme de formation Fegems

Caractéristiques de la Plateforme de formation Fegems Caractéristiques de la Plateforme de formation Fegems Organisation La Plateforme de formation de la Fegems est au bénéfice d une subvention de l Etat depuis juin 2003. Cette aide s est inscrite dans le

Plus en détail

FFPC. Fonds cantonal genevois en faveur de la formation professionnelle et continue

FFPC. Fonds cantonal genevois en faveur de la formation professionnelle et continue Fonds cantonal genevois en faveur de la formation professionnelle et continue Sommaire Survol historique 1 But du Fonds (budget ordinaire) 2 Actions concernées 3 Ressources du Fonds 4 Qui perçoit la cotisation?

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Bureau d'études et conception technique de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Atelier 11. L insertion professionnelle des jeunes : un moyen de prévention de la violence?

Atelier 11. L insertion professionnelle des jeunes : un moyen de prévention de la violence? Atelier 11 L insertion professionnelle des jeunes : un moyen de prévention de la violence? Expériences des dispositifs communaux Le canton de Genève Le canton de Genève Nombre de communes: 45 Population

Plus en détail

En tant que réseau d échanges et de solidarités, ACCROCHE se propose de :

En tant que réseau d échanges et de solidarités, ACCROCHE se propose de : Genève, 12 décembre 2014 ACCROCHE est une association qui regroupe des organisations publiques et des acteurs clés du travail social genevois visant à la promotion, au renforcement d une action préventive

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

L emploi et la formation des jeunes à Bruxelles : Les résultats en chiffres

L emploi et la formation des jeunes à Bruxelles : Les résultats en chiffres L emploi et la formation des jeunes à Bruxelles : Les résultats en chiffres A. Introduction L emploi et la formation des jeunes bruxellois est un des défis majeurs du Gouvernement. Notre objectif ultime

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE Récapitulatif de la démarche Cette démarche s inscrit dans le cadre de la Loi sur l Air et des mesures liées à la limitation de l usage de l automobile contenues dans la

Plus en détail

Patrouilleur TCS. Un métier dans la high-tech, une passion. patrouille tcs

Patrouilleur TCS. Un métier dans la high-tech, une passion. patrouille tcs Patrouilleur TCS Un métier dans la high-tech, une passion. patrouille tcs En devenant Patrouilleur TCS, vous choisissez l un des métiers les plus utiles de Suisse. Principales activités» Apporter une aide

Plus en détail

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec L événement Deux jours pour le leadership jeunesse offre à quelque 200 jeunes leaders des écoles secondaires EVB-CSQ

Plus en détail

Assistant(e) Administratif et Financier G4 Mbuji Mayi 4 Administration et Finances OIM Kinshasa, RDC SVN 2015-14-RDC Oui Non

Assistant(e) Administratif et Financier G4 Mbuji Mayi 4 Administration et Finances OIM Kinshasa, RDC SVN 2015-14-RDC Oui Non TERMES DE REFERNCES CANDIDATURES INTERNES&EXTERNES I. RENSEIGNEMENTS SUR LE POSTE Titre Grade Lieu d affectation Tranche d ancienneté Famille d emplois Unité administrative Numéro du poste Position Classifié

Plus en détail

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste un lien important avec le marché du travail. La formation professionnelle supérieure permet d acquérir les compétences

Plus en détail

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE ALLOCUTION DU DG DE LA POSTE DE COTE D IVOIRE Monsieur le 1 er Vice-Président, représentant Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Date de dépôt: 19 janvier 2000 Messagerie Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et M. Chaïm Nissim, Fabienne Bugnon et Sylvia Leuenberger

Plus en détail

SERVICE AU NOUVEL ARRIVANT S.N.A.

SERVICE AU NOUVEL ARRIVANT S.N.A. Union Nationale des Accueils des Villes Françaises Site Internet : http://www.avf.asso.fr SERVICE AU NOUVEL ARRIVANT S.N.A. SOMMAIRE Page Définitions propres aux AVF 2 et 3 Le SNA. 4 et 5 Organigramme.

Plus en détail

A. Une entrée par objectif

A. Une entrée par objectif Aide à la navigation dans le site A. Une entrée par objectif Le site de la cartographie vous propose de chercher une formation selon l objectif de la personne. Vous avez le choix entre 4 possibilités :

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

De l école au métier. Nos exigences pour permettre aux jeunes handicapés d accéder au monde du travail.

De l école au métier. Nos exigences pour permettre aux jeunes handicapés d accéder au monde du travail. De l école au métier Nos exigences pour permettre aux jeunes handicapés d accéder au monde du travail. Prise de position sur l intégration professionnelle d insieme Suisse, de l association Cerebral Suisse

Plus en détail

la gestion immobilière est avant tout une question de confiance et de proximité ROSSET & CIE ROSSET S.A. ROSSET S.A.

la gestion immobilière est avant tout une question de confiance et de proximité ROSSET & CIE ROSSET S.A. ROSSET S.A. la gestion immobilière est avant tout ROSSET & CIE Rue des Charmilles 28, 1203 Genève Tél. 022 339 39 39, Fax 022 339 39 00 E-mail: info@rosset.ch Internet: www.rosset.ch ROSSET S.A. Avenue de Tivoli 2,

Plus en détail

Ensembles dans la lutte contre l exclusion sociale au Maroc

Ensembles dans la lutte contre l exclusion sociale au Maroc Ensembles dans la lutte contre l exclusion sociale au Maroc Action COACH Contact: Sonia Sánchez 06 61 26 72 70 ssanchez@casaldelsinfants.org www.allianceemploi.blogspot.com Description Alliance Emploi

Plus en détail

Enquête de satisfaction et de suivi des bénéficiaires du Projet Emploi Jeune et Développement des compétences (PEJEDEC)

Enquête de satisfaction et de suivi des bénéficiaires du Projet Emploi Jeune et Développement des compétences (PEJEDEC) CONTEXTE & OBJECTIFS Enquête de satisfaction et de suivi des bénéficiaires du Projet Emploi Jeune et Développement des compétences (PEJEDEC) Rapport de synthèse Janvier 2015 Au sortir de deux décennies

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

Mise à jour le 28 mai 2013

Mise à jour le 28 mai 2013 Mise à jour le 28 mai 2013 Association District-Solidaire Association loi 1901, déclarée à la Préfecture du Rhône Tél. : (33) 670-939-939 coordination@district-solidaire.org www.district-solidaire.org

Plus en détail

Schéma Directeur de l Artisanat

Schéma Directeur de l Artisanat Schéma Directeur de l Artisanat Rapport d étape Actions 2010-2012 Nouvelle-Calédonie Conseille, accompagne, soutient les artisans Mot du Président Introduction 53 % des objectifs du Schéma Directeur réalisés

Plus en détail

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse Laetitia Gill, Directerice du Réseau et Développement Philias Forum 20 ans Mode d Emploi 16 novembre UNIL Lausanne www.philias.org www.philias.org

Plus en détail

pour comprendre la politique cantonale en matière de logement des requérants d asile

pour comprendre la politique cantonale en matière de logement des requérants d asile Secrétariat du Grand Conseil M 1645 Proposition présentée par les députés: M mes et M. Nicole Lavanchy, Jocelyne Haller, Rémy Pagani Date de dépôt: 30 août 2005 Messagerie Proposition de motion pour comprendre

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK)

Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK) Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK) Projet de coopération déléguée présenté dans le cadre du PIC entre le Royaume de Belgique et la RD du Congo Durée 3 ans

Plus en détail

Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU ETINCELLE RESEAU ETINCELLE

Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU ETINCELLE RESEAU ETINCELLE Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU 1 1. Le Constat En France chaque année, 230.000 jeunes sortent du système scolaire sans diplôme ni qualification Le taux de chômage des actifs

Plus en détail

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille Extension de l école de la deuxième chance à Marseille CONTEXTE La notion d Ecole de la Deuxième Chance La notion d école de la seconde chance fait suite à la parution, en 1995, d un Livre Blanc de la

Plus en détail

brevet fédéral d informaticien de gestion ... pour booster sa carrière

brevet fédéral d informaticien de gestion ... pour booster sa carrière brevet fédéral d informaticien de gestion... pour booster sa carrière formation continue...clé du succès 25 milliards C est en CHF. le PIB engendré par les TIC en Suisse. Entreprendre pour conduire son

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Strasbourg, 10 Mars 2015 DDCP-YD/NHSM (2015) 4F LA FIN DU COMMENCEMENT? Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Centre Européen de la Jeunesse, Strasbourg 27 au 30 Mai 2015 Informations et appel

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base WWW.IREF.CH INFO@IREF.CH FAX 021/671 30 26 TEL 021/671 30 25 1020 RENENS AV. DES BAUMETTES 11 NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE Une formation novatrice et Session 2013-2016

Plus en détail

Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise

Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise Nous assurons ce que vous avez construit sans pourquoi ni comment. Ainsi, l ensemble des propriétaires immobiliers des environ 400 000

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

M1: Animer des formations pour adultes - Certificat FSEA

M1: Animer des formations pour adultes - Certificat FSEA Formation M1: Animer des formations pour adultes - Certificat FSEA spécifiquement destiné aux formateurs travaillant dans la formation de base des adultes et/ou accompagnant des publics «peu ou pas qualifiés»

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON DELEGATION DE M. Jean Charles BRON 338 D -20080325 Soutien au développement du commerce, de l artisanat et des services de la Ville de Bordeaux. Action de promotion et de prospection d enseignes présentée

Plus en détail

PRÉFÈTE DE LA MAYENNE. Les emplois d avenir DOSSIER

PRÉFÈTE DE LA MAYENNE. Les emplois d avenir DOSSIER PRÉFÈTE DE LA MAYENNE Les emplois d avenir DOSSIER DOSSIER DE PRESSE 6 février 2013 Les objectifs du dispositif s objectifs du dispositif Les emplois d Avenir ont pour ambition : - de fournir aux jeunes

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Résultats de l enquête auprès des semestres de motivation en Suisse

Résultats de l enquête auprès des semestres de motivation en Suisse Résultats de l enquête auprès des semestres de motivation en Suisse Période : 2012/13 Susanne Aeschbach Formatrice et directrice de projets Simone Villiger Collaboratrice scientifique Natalie Benelli Formatrice

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Les attentes et besoins des travailleurs

Les attentes et besoins des travailleurs Les attentes et besoins des travailleurs Comité sectoriel de main-d œuvre en aménagement forestier Actif depuis 1997 Organisme privé sans but lucratif Paritaire (représentants patronaux et syndicaux) Reconnu

Plus en détail

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION Le cadre de reconnaissance et de financement des entreprises d insertion comporte deux volets le premier volet comprend les éléments

Plus en détail

Travailler ensemble Réussir ensemble

Travailler ensemble Réussir ensemble Travailler ensemble Réussir ensemble Systèmes de simulation et de test Systèmes opérationnels Solutions d entrainement et de formation À la recherche de talents Que vous soyez débutants ou expérimentés,

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et édition de fonds photographiques et audiovisuels de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Promotion des mobilités douces et soutien aux mesures en faveur du vélo

Promotion des mobilités douces et soutien aux mesures en faveur du vélo Promotion des mobilités douces et soutien aux mesures en faveur du vélo Conférence de presse du 16 mai 2013 Pourquoi encourager les mobilités douces Flexibilité Rapidité sur de courtes distances Bien-être

Plus en détail

Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014

Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014 Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014 Depuis 2007, le Pôle genre et développement de l Institut de hautes

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail