Dysplasie osseuse. Groupe hétérogène de maladies géné%ques 440 types individuellement très rares Manifesta%ons possibles :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dysplasie osseuse. Groupe hétérogène de maladies géné%ques 440 types individuellement très rares Manifesta%ons possibles :"

Transcription

1 Cura%on de contenu «La cura%on de contenu (de l'anglais content cura*on ou data cura*on) est une pra%que qui consiste à sélec%onner, éditorialiser et partager les contenus les plus per%nents du Web pour une requête ou un sujet donné.» (selon Wikipedia) 1

2 Dysplasie osseuse Groupe hétérogène de maladies géné%ques 440 types individuellement très rares Manifesta%ons possibles : pe%te taille maladie dégénéra%ve des ar%cula%ons scoliose complica%ons neurologiques Complexité, manque de données 2

3 Besoins de la communauté de la dysplasie osseuse Terminologie commune Intégra%on des données Transfert de connaissances et évolu%on durable du savoir Confiden%alité et contrôle d accès Garder trace de la provenance et de l exper%se 3

4 La plateforme SKELETOME Cycle d ingénierie de la connaissance fondée sur l ontologie Annota%on séman%que des données cliniques Appren%ssage à par%r des données cliniques Cura%on de contenu et diagnos%c collabora%fs (Drupal 7) Services basés sur les ontologies (Tomcat, OpenRDF Sesame) 4

5 Architecture de la plateforme SKELETOME 5

6 Architecture de la plateforme SKELETOME 6

7 Terminologie commune et intégra%on des données Combler les lacunes dans le format de la nomenclature actuelle et l étendre Ontologie Bone Dysplasia (1200 concepts) intégrant des ontologies bien connues dysplasies muta%ons géné%ques caractéris%ques phénotypiques Ontologie Pa*ent : instances de cas cliniques Ontologie Context : provenance des données 7

8 6 T. Groza et al. NCI: Mutation Abnormality mutation_type Bone Dysplasia is_characterised_by Gene Mutation Phenotypic Characteristic suffers has_quality Gene PATO: Quality unit_of UO: Unit characteristic_type REAMS: Abnormality NCI: Finding HP: Phenotypic Abnormality ig. 2. AsnippetoftheBoneDysplasiaOntology.Theupperpartoftheont escribes the genotypic information of bone dysplasias. The lower part relates Extrait de l ontologie Bone dysplasia ysplasias to phenotypic characteristics. 8

9 ing Semantic Web Technologies to Build a Community-Driven Knowledge Investigation asserts exhibits Gene Mutation Bone Dysplasia has Patient exhibits shows Phenotypic Characteristic Diagnosis asserts Observation. 3. AsnippetofthePatientOntology.ThedirectrelationsbetweenPatien other three concepts Extrait are des reified ontologies in order Pa.ent to capture et Context the context in which th erialized. 9

10 Maintenance et évolu%on des connaissances du domaine Conçu comme un Wiki à l aide de Drupal 7 (plateforme de ges%on de contenu web) Module Drupal pour le web séman%que développé spécialement pour SKELETOME Manipula%on transparente du contenu et de la structure de l ontologie par le backend RDF Éditeur pour chaque dysplasie incorpore des énoncés d experts discutés par la communauté 10

11 Annota%on séman%que du contenu Enrichir les descrip%ons : Résumés cliniques (Bone Dysplasia, HP, NCI, PATO) Imagerie par rayons- X (HP, REAMS) Importa%on d un sous- arbre de l ontologie par un module Drupal personnalisé É%queies : rdfs:label, skos:altlabel, etc. Reliées à l URI du concept d origine Manuelle ou semi- automa%que (annotateur NCBO pour extrac%on de concepts) 11

12 A) Annota%on séman%que de résumés cliniques u%lisant le vocabulaire Clinical Summary décrivant les caractéris%ques phénotypiques B) É%quetage de rayons- X u%lisant le vocabulaire X- Ray décrivant les caractéris%ques radiographiques 12

13 Raisonnement et recherche sur les données cliniques Proposer des diagnos%cs pour les nouveaux cas à par%r des cas actuels Inférer des découvertes par des corréla%on entres les cas de même diagnos%c Éviter de redécouvrir des évidences Règles rigides (SWRL) ne fonc%onnent pas Règles floues, techniques de raisonnement incertain et/ou sta%s%que en cours d étude Recherche séman%que, objets reliés dynamiquement, naviga%on par faceies 13

14 Confiden%alité et contrôle d'accès Public : connaissance générales du domaine Groupes d experts : informa%ons sur cas Ini%ateur du cas : coordonnées du pa%ent Sépara%on des préoccupa%ons : RDF : phénotype, radiographies, génotype Drupal : informa%on sensible et le reste 14

15 Provenance et exper%se Provenance : ontologie Context Auteur, date et heure des affirma%ons, diagnos%cs et observa%ons Profils d exper%se établis de manière automa%que à par%r de : Énoncés d expert Discussions sur les forums Diagnos%cs collabora%fs 15

16 Conclusion Évolu%on des connaissances du domaine Enrichissement séman%que des cas cliniques Sou%en au raisonnement pour la découverte de nouvelles connaissances Évalua%on préliminaire très posi%ve (8 experts) Améliore la collabora%on entre les experts Futur : modélisa%on de l exper%se, raisonnement flou, no%fica%on, iphone app 16

17 Références T. Groza, A. Zankl, Y.- F. Li and J. Hunter. Using Seman%c Web Technologies to Build a Community- Driven Knowledge Cura%on Plauorm for the Skeletal Dysplasia Domain. ISWC 2011, Part II, LNCS 7032, pp , 2011 Skeletome - ITEE eresearch Group, The University of Queensland, Australia hip://itee.uq.edu.au/~eresearch/projects/skeletome/ 17

18 VOUS AVEZ DES QUESTIONS? 18

Défini9on. Introduc9on à la fouille de textes. Forage de textes, extrac9on de connaissances à par9r de textes, text mining

Défini9on. Introduc9on à la fouille de textes. Forage de textes, extrac9on de connaissances à par9r de textes, text mining Introduc9on à la fouille de textes Dominic Forest, Ph.D. École de bibliothéconomie et des sciences de l informa9on Université de Montréal SCI6060 Méthodes de recherche en sciences de l'informa>on 4 avril

Plus en détail

Des recommanda,ons aux systèmes d aide à la décision : les modèles de suivi interopérables

Des recommanda,ons aux systèmes d aide à la décision : les modèles de suivi interopérables Journée recherche 13 janvier 2012 Des recommanda,ons aux systèmes d aide à la décision : les modèles de suivi interopérables E. Jobez Sommaire Présenta

Plus en détail

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 Nathalie Salles, Professeur CHU de Bordeaux pôle gérontologie, Vice-présidente Association Agir Pour La Télémédecine Mickaël Chaleuil, Président Association

Plus en détail

GESTION DE CONTENUS (ECM) Ges1on de l informa1on. Nicolas Bürki, Senior Analyst

GESTION DE CONTENUS (ECM) Ges1on de l informa1on. Nicolas Bürki, Senior Analyst GESTION DE CONTENUS (ECM) Ges1on de l informa1on Nicolas Bürki, Senior Analyst AGENDA Entreprises: les tendances & les projets Les offres ECM / GED : les tendances du marche La réalité / retour d expérience

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Intégra*on des données et ETL

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Intégra*on des données et ETL MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Intégra*on des données et ETL Département de génie logiciel et des TI MTI820 Hiver 2011 S. ChaEi, C. Desrosiers 1 Le cycle de vie d un projet en BI

Plus en détail

2015-03- 09. Le cycle de vie d un projet en BI. Ques1on. Diagramme de flux de travail: Pourquoi est- il nécessaire de faire l intégra1on des données?

2015-03- 09. Le cycle de vie d un projet en BI. Ques1on. Diagramme de flux de travail: Pourquoi est- il nécessaire de faire l intégra1on des données? MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Intégra1on des données et ETL Département de génie logiciel et des TI MTI820 Hiver 2011 S. ChaIi, C. Desrosiers 1 Le cycle de vie d un projet en BI

Plus en détail

DONNEES DE LA RECHERCHE. F.André DIRBUIST 2014

DONNEES DE LA RECHERCHE. F.André DIRBUIST 2014 1 0 DONNEES DE LA RECHERCHE Evolu9ons des pra9ques de recherche Science numérique La science n échappe pas aux transforma9ons de la société : technologies, instantanéité de la communica9on, automa9sa9on,

Plus en détail

Traitement local du cancer et sciences de l ingénieur

Traitement local du cancer et sciences de l ingénieur de posi4on d images Fluoroscopie, de contraste Sciences I Caractériser pour II Cibler et guider III Détruire plus Radiofréquences / μ- ondes V r et évaluer, IRM, 1 de contraste I - Caractériser pour Couplage

Plus en détail

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes Dr. Daniel PAGONIS Sommaire de la présentation 1. Exper5se de la mutualisa5on IFSI/ Université en région Rhône- Alpes 2. La plateforme d e- learning

Plus en détail

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Priorités et programme de travail du MSC pour 2015 Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Processus : Les priorités et le programme de travail du MSC ont été définis à par.r : Des discussions et des consulta.ons

Plus en détail

Solutions et Services. d'analyse prédictive

Solutions et Services. d'analyse prédictive ProbaYes Mastering Uncertainty Solutions et Services d'analyse prédictive Mai 2013 Copyright 2013 Probayes All Rights Reserved 1 Présenta)on Probayes Créée en 2003 Basée en France (Grenoble) Spin-off de

Plus en détail

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf Editeur de Logiciels Présentation Level5 «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf «If you can not measure it, you can not improve it» Lord Kelvin vous accompagne

Plus en détail

La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé

La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé Dr Brigi?e Séroussi Déléga&on à la Stratégie des Systèmes d Informa&on de Santé (DSSIS)

Plus en détail

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Conseils pra,ques et ou,ls pour Prospecter plus efficacement Faire connaître

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

Atelier «ou+ls de ges+on de références bibliographiques et bibliographies scien+fiques»

Atelier «ou+ls de ges+on de références bibliographiques et bibliographies scien+fiques» Atelier «ou+ls de ges+on de références bibliographiques et bibliographies scien+fiques» gerald.kembellec@cnam.fr INTD, CNAM Journées doctoriales Mai 2012 PLAN Bibliographie en contexte scien+fique Présenta+on

Plus en détail

Linked Open Data. Le Web de données Réseau, usages, perspectives. Eric Charton. Eric Charton

Linked Open Data. Le Web de données Réseau, usages, perspectives. Eric Charton. Eric Charton Linked Open Data Le Web de données Réseau, usages, perspectives Sommaire Histoire du Linked Open Data Structure et évolution du réseau Utilisations du Linked Open Data Présence sur le réseau LOD Futurs

Plus en détail

Control qualité des données brutes, ne2oyage des données Manipula7on des fichiers FASTQ

Control qualité des données brutes, ne2oyage des données Manipula7on des fichiers FASTQ Control qualité des données brutes, ne2oyage des données Manipula7on des fichiers FASTQ Stéphanie Le Gras DU Dijon Objec7fs Comprendre ce que sont les données brutes de séquençage haut débit (type Illumina)

Plus en détail

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques Sarah Landry, Ph. D. Professeure- chercheuse Faculté des sciences de l éduca*on Université de Montréal Courriel: sarah.landry@umontreal.ca

Plus en détail

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. h"p://www.sciencesconf.org

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. hp://www.sciencesconf.org PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES h"p://www.sciencesconf.org ! Sommaire Introduc9on Le portail Sciencesconf.org L espace conférence Site web Inscrip9on Ges9on scien9fique Soumission Sélec9on

Plus en détail

Un an d open data à Montpellier

Un an d open data à Montpellier Un an d open data à Montpellier De la mise en ligne à la réu/lisa/on en passant par l anima/on Jean Marie Bourgogne Jérémie Valen/n Journées SIG La Le

Plus en détail

CX Print SA - Plane- Ville 24-1955 Chamoson - Tél +41 27 306 46 33 - Fax +41 27 306 46 77 info@cxprint.ch - www.cxprint.ch

CX Print SA - Plane- Ville 24-1955 Chamoson - Tél +41 27 306 46 33 - Fax +41 27 306 46 77 info@cxprint.ch - www.cxprint.ch Ges%on documentaire Concept : La ges%on documentaire Numériser et indexer vos documents papiers Indéxer vos documents numériques (Word, excel, powerpoint...) Archivage de vos documents papiers Serveur

Plus en détail

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 LES 7 CLES POUR UN SITE INTERNET EFFICACE www.internetbusinessbooster.com Table des ma?ères LE PRINCIPE DE BASE POUR UN SITE QUI PARTICIPE AUX VENTES p.

Plus en détail

Faire émerger les théma.ques et les opinions : applica.on à l'analyse des médias sociaux

Faire émerger les théma.ques et les opinions : applica.on à l'analyse des médias sociaux Faire émerger les théma.ques et les opinions : applica.on à l'analyse des médias sociaux Julien Velcin Laboratoire ERIC hup://mediamining.univ- lyon2.fr/velcin 3 ème Séminaire recherche informa.que/ informa.on

Plus en détail

Centre de génétique, CHU Dijon

Centre de génétique, CHU Dijon Centre de génétique, CHU Dijon Premier test familial: toujours chez une personne symptoma6que Diagnos6c chez les apparentés: diagnos6c présymptoma6que 1 ère consulta6on d informa6on et prélèvement

Plus en détail

Recherche mul*média et indexa*on séman*que

Recherche mul*média et indexa*on séman*que Recherche mul*média et indexa*on séman*que Stephane Ayache ESIL MIRA 3 ème année Objec*fs du cours Mise en œuvre d un moteur de recherche MM Stockage Organisa*on des indexes en BD Métadonnées Algorithmes

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable

Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable Equalto et Evalto deux familles d outils innovants pour la conduite de projets touristiques durables Bruno Carlier Président de la Cité de

Plus en détail

Arbre à problemes et Arbres à objectifs

Arbre à problemes et Arbres à objectifs Arbre à problemes et Arbres à objectifs CAUSES D ECHEC DES ENTREPRISES NOUVELLES è Problèmes commerciaux q Marché mal ciblé q Clientèle poten3elle surévaluée q Délais de paiement clients sous évalués q

Plus en détail

Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques. nouvelles manières d enseigner les GMP

Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques. nouvelles manières d enseigner les GMP Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques 6 nouvelles manières d enseigner les GMP Le Contexte Former et évaluer les personnels de ZAC est complexe. Les sujets à traiter sont souvent

Plus en détail

Découvrir Drupal. Les meilleurs thèmes et modules Drupal (présenta5on démo)

Découvrir Drupal. Les meilleurs thèmes et modules Drupal (présenta5on démo) Découvrir Drupal Les meilleurs thèmes et modules Drupal (présenta5on démo) Tour d horizon des principales fonc5onnalités de Drupal au travers de la présenta5on de quelques- uns de ses principaux modules

Plus en détail

Libérez votre plate-forme E-commerce. Kelly O Neill, Senior Director, E-commerce, Acquia

Libérez votre plate-forme E-commerce. Kelly O Neill, Senior Director, E-commerce, Acquia Libérez votre plate-forme E-commerce Kelly O Neill, Senior Director, E-commerce, Acquia Libérez votre plate-forme E-commerce Table des matières Introduction.... 3 Meilleures pratiques pour développer l

Plus en détail

Architecture matériel et logiciel 2

Architecture matériel et logiciel 2 Architecture matériel et logiciel 2 Architectures Venera Arnaoudova Concep8on architecturale 1. Introduc8on 2. Modéliser l architecture avec UML 3. Éléments architecturaux 4. Styles architecturaux 1. Architecture

Plus en détail

SAUVER LA DISTRIBUTION!

SAUVER LA DISTRIBUTION! SAUVER LA DISTRIBUTION! Face au Cloud et à l explosion des usages innovants qu il permet dans tous les secteurs, les acteurs «canal historique» de la distribu=on et des services informa=ques se reposi=onnent

Plus en détail

Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on»

Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on» Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on» Monica Sarni et Evelyne Allegro Team pédagogique écoles de commerce Valais romand David Valterio Secrétaire patronal 1 Présentation CIFC! 2 Rôles de

Plus en détail

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Dimitre Kostadinov Verónika Peralta Assia Soukane Xiaohui Xue Laboratoire PRiSM, Université de Versailles 45 avenue des Etats-Unis 78035

Plus en détail

Le radar BASTA, une alterna0ve aux radars pulsés à 95GHz avec de mul0ples applica0ons

Le radar BASTA, une alterna0ve aux radars pulsés à 95GHz avec de mul0ples applica0ons Le radar BASTA, une alterna0ve aux radars pulsés à 95GHz avec de mul0ples applica0ons Julien Delanoë, Jean- Paul Vinson, Williams BreG, Fabrice Bertrand, Christophe Caudoux LATMOS (France) Jacques Parent

Plus en détail

Veille et E- réputa.on

Veille et E- réputa.on Conven5on Medialibs Veille et E- réputa.on Mickaël Réault - CEO Qu est- ce que l e- réputa.on? E- réputa.on Image que les internautes se font d une marque ou d une personne en fonc5on de traces la concernant

Plus en détail

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET 10 étapes pour TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET Une publica,on L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est directeur et fondateur de Neocamino. Neocamino accompagne plus de 100 PME et TPE dans la réalisa,on

Plus en détail

Principes de concep,on et ges,on d un cours de langue en modalité hybride : l ini%a%ve GramFlex

Principes de concep,on et ges,on d un cours de langue en modalité hybride : l ini%a%ve GramFlex Principes de concep,on et ges,on d un cours de langue en modalité hybride : l ini%a%ve GramFlex Marie- Josée Hamel - Chaire de recherche de l ILOB, Université d OEawa marie- josee.hamel@uoeawa.ca; hep://www.olbi.uoeawa.ca/hamel

Plus en détail

Savoir- Faire Offres mé1ers Offres technologiques

Savoir- Faire Offres mé1ers Offres technologiques www.neuros.fr Savoir- Faire Offres mé1ers Offres technologiques! Audit et conseil (stratégie, organisation, urbanisation )! Assistance à maîtrise d'ouvrage! Développement d'applications métiers! Migration

Plus en détail

Guide d u(lisa(on de la base de données Odyssea. Réalisa'on : GROUPEMENT EUROPÉEN ODYSSEA GEC ODYSSEA

Guide d u(lisa(on de la base de données Odyssea. Réalisa'on : GROUPEMENT EUROPÉEN ODYSSEA GEC ODYSSEA Guide d u(lisa(on de la base de données Odyssea 1 Réalisa'on : GROUPEMENT EUROPÉEN ODYSSEA GEC ODYSSEA Lexique - Marker: POI (Point Of Interest) - URL: Uniform ressource Locator, c est une adresse web

Plus en détail

Introduc)on à Drupal. Journées Mathrice, octobre 2010 par Kenji Lefèvre

Introduc)on à Drupal. Journées Mathrice, octobre 2010 par Kenji Lefèvre Introduc)on à Drupal Journées Mathrice, octobre 2010 par Kenji Lefèvre Sommaire 1. Présenta>on succincte 2. À qui s adresse Drupal? 3. Avantages et difficultés 4. Architecture, administra>on Drupal 5.

Plus en détail

COMPÉTENCES ET PROFILS AVANCÉ DES SOINS INFIRMIERS pour améliorer les résultats d'accès et de santé

COMPÉTENCES ET PROFILS AVANCÉ DES SOINS INFIRMIERS pour améliorer les résultats d'accès et de santé COMPÉTENCES ET PROFILS AVANCÉ DES SOINS INFIRMIERS pour améliorer les résultats d'accès et de santé Granada, 4-6 de septiembre Susana Rodríguez Gómez Plan Integral de Cuidados. Servicio Andaluz de Salud

Plus en détail

Les TICE et l anglais un projet d IUT en Languedoc Roussillon. Chrysta PELISSIER, Brigitte LUNDIN, William BERNARD et Philippe PUJAS

Les TICE et l anglais un projet d IUT en Languedoc Roussillon. Chrysta PELISSIER, Brigitte LUNDIN, William BERNARD et Philippe PUJAS Les TICE et l anglais un projet d IUT en Languedoc Roussillon Chrysta PELISSIER, Brigitte LUNDIN, William BERNARD et Philippe PUJAS TICE et anglais Brigi%e LUNDIN - > 192h d anglais - > 192h U1lisa1on

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

Informatique Médicale & Ingénierie des Connaissances Pour la e-santé

Informatique Médicale & Ingénierie des Connaissances Pour la e-santé Li ics Laboratoire d Informatique Médicaleet d Ingénierie des Connaissances en e-santé Projet de création d une UMR Inserm Université Pierre et Marie Curie, Université Paris Nord Informatique Médicale

Plus en détail

École d'été en architecture de l'informa3on: bilan d'une première édi3on

École d'été en architecture de l'informa3on: bilan d'une première édi3on École d'été en architecture de l'informa3on: bilan d'une première édi3on Vincent Aude:e- Chapdelaine, Espaces Temps Yves Marcoux, EBSI 2011-12- 01 Congrès des milieux documentaires 2011 1 Plan Qu est-

Plus en détail

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites Design & conception de site web optimisé SEO augmentez la conversion sur vos sites Consultant web indépendant, mon approche en conception de site internet est centrée utilisateurs, prend en compte vos

Plus en détail

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Nicole.Lacasse@vre.ulaval.ca Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

Plus en détail

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING BENCHMARKING TRAINING CONSULTING Basé en Bretagne, à Rennes, DataMaster dédie son ac4vité aux mé4ers de la Bureau4que depuis plus de quatre ans. Véritable partenaire des distributeurs en solu4ons d impression,

Plus en détail

EPITA. Bases de données 2 ème par4e AppIng2-2015 Session 2014. Alexandra Champavert. Copyright 2010-2014 Alexandra Champavert - 1 -

EPITA. Bases de données 2 ème par4e AppIng2-2015 Session 2014. Alexandra Champavert. Copyright 2010-2014 Alexandra Champavert - 1 - EPITA Bases de données 2 ème par4e AppIng2-2015 Session 2014 Alexandra Champavert - 1 - Contenu du cours Le datawarehouse Principes de modélisa=on (flocon, étoile) Les ETL Les fonc=onnalités propres à

Plus en détail

Benchmark LMS 2012. Fēfaur Benchmark LMS 2012 ISSN 2110-5847

Benchmark LMS 2012. Fēfaur Benchmark LMS 2012 ISSN 2110-5847 Benchmark LMS 2012 Fēfaur Benchmark LMS 2012 ISSN 2110-5847 Objec&fs et des&nataires du Benchmark LMS Féfaur Le Benchmark LMS Féfaur est des5né aux entreprises qui doivent choisir une plateforme LMS (Learning

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

Comment référencer votre annonce Sur les moteurs de recherche?

Comment référencer votre annonce Sur les moteurs de recherche? Comment référencer votre annonce Sur les moteurs de recherche? SOMMAIRE 1. Qu est ce que le référencement? 2. Comment fonctionnent les moteurs de recherches? 3. Comment améliorer le référencement de votre

Plus en détail

Me#re le Big Data sur la carte : défis et avenues rela6fs à l exploita6on de la localisa6on

Me#re le Big Data sur la carte : défis et avenues rela6fs à l exploita6on de la localisa6on Me#re le Big Data sur la carte : défis et avenues rela6fs à l exploita6on de la localisa6on Thierry Badard, PhD, ing. jr Centre de Recherche en Géoma6que Conférence ITIS - Big Data et Open Data au coeur

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

De la pénurie à la surabondance de connaissances : évolution de l'ingénierie des connaissances en France depuis 25 ans

De la pénurie à la surabondance de connaissances : évolution de l'ingénierie des connaissances en France depuis 25 ans De la pénurie à la surabondance de connaissances : évolution de l'ingénierie des connaissances en France depuis 25 ans NATHALIE AUSSENAC-GILLES IRIT (TOULOUSE) aussenac@iritfr 14 mai 2014 EVOLUTION DE

Plus en détail

Service de Messagerie Enseignement et Recherche

Service de Messagerie Enseignement et Recherche Service de Messagerie Enseignement et Recherche ESUP Days Juillet 2013 Didier Benza RENATER Jean-François Guezou RENATER Agenda Présenta)on du service Point d étape et consulta)on Modèle économique Sécurité

Plus en détail

Des données, à l informa2on, aux connaissances : Le Web de demain

Des données, à l informa2on, aux connaissances : Le Web de demain Des données, à l informa2on, aux connaissances : Le Web de demain Serge Abiteboul INRIA & ENS Cachan Conseil na8onal du numérique & Académie des sciences 1 Je ne connais pas d être vivant, de cellule,

Plus en détail

Les expériences françaises en analyse de «l exome» CFTR Laboratoire de Géné:que Moléculaire Inserm U827 MONTPELLIER Anne Bergougnoux Caroline Raynal

Les expériences françaises en analyse de «l exome» CFTR Laboratoire de Géné:que Moléculaire Inserm U827 MONTPELLIER Anne Bergougnoux Caroline Raynal Les expériences françaises en analyse de «l exome» CFTR Laboratoire de Géné:que Moléculaire Inserm U827 MONTPELLIER Anne Bergougnoux Caroline Raynal I. CFTR MASTR TM v2 Dx performance evalua:on study (Mul$plicom)

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

Cyclops : Une interface de modélisation adaptable aux communautés de pratique

Cyclops : Une interface de modélisation adaptable aux communautés de pratique Démonstration Cyclops : Une interface de modélisation adaptable aux communautés de pratique Erik Gebers 1, Bruno Bachimont 1, Nicolas Esposito 1 et Johann Holland 1 1 Laboratoire Heudiasyc, Université

Plus en détail

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PARTENAIRES ENTREPRISE & TRANSFORMATION DIGITALE : TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PROGRAMME Dans des environnements de plus en plus

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Gouvernance des données et ges1on des données de référence 1 La gouvernance des données Défini1on: «Processus de supervision et de décision qui permet

Plus en détail

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014.

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014. Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL Les projets et Démarches de dématérialisa3on Séminaire de restitution 29 Mars 2014! M2M Group Dématérialisa+on: Défini+on et Impacts Directs Dématérialisa+on

Plus en détail

Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise. Jean Christophe Duflanc

Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise. Jean Christophe Duflanc Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise Jean Christophe Duflanc LA SIMULATIONS ET LES JEUX SÉRIEUX AU COEUR DES ENSEIGNEMENTS DE STMG 2 Extraits du programme de première STMG Sciences de gestion

Plus en détail

DOCUMENTATION KAPTravel Module de gestion des appels de disponibilité

DOCUMENTATION KAPTravel Module de gestion des appels de disponibilité DOCUMENTATION KAPTravel Module de gestion des appels de disponibilité 01/06/15 KAPT Tous Droits Réservés 2 PRÉSENTATION Ce+e présenta3on va vous perme+re de prendre en main la plateforme de ges3on KAPTravel

Plus en détail

Exposé: Web sémantique. Web 2.0: impact Sur les IHM, Plasticité. Présenté par: BEN AMOR Akram

Exposé: Web sémantique. Web 2.0: impact Sur les IHM, Plasticité. Présenté par: BEN AMOR Akram Exposé: Web sémantique. Web 2.0: impact Sur les IHM, Plasticité Présenté par: BEN AMOR Akram Plan Web Sémantique Définition et objectif Historique Principe général Quels sont les finalités et les objectifs

Plus en détail

Moodle - Mahara - Elgg Trilogie open- source pour bâ6r un SI pédagogique

Moodle - Mahara - Elgg Trilogie open- source pour bâ6r un SI pédagogique Moodle - Mahara - Elgg Trilogie open- source pour bâ6r un SI pédagogique Bruno Bouret Yann Sallou Mohamed Lamaachi Thierry Koscielniak Valéry Frémaux 12 déc. 2013 La plateforme de cours en ligne doit fonc6onner

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine?

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? La Conférence Maghrébine de l'appren)ssage Numérique et l'innova)on dans l'educa)on 08-10 Décembre 2014 Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? Pr. Rachida AJHOUN r.ajhoun@um5s.net.ma

Plus en détail

cumulonumbio 2015 Situa1on et besoins en cancérologie alain.viari@inria.fr cumulonumbio 2015

cumulonumbio 2015 Situa1on et besoins en cancérologie alain.viari@inria.fr cumulonumbio 2015 Situa1on et besoins en cancérologie alain.viari@inria.fr cancer : maladie du génome Theodor Boveri (1862-1915) chromosomes = support matériel de l hérédité (+ SuKon) hypothèse: cellule tumorale - > dérèglement

Plus en détail

Recherche sémantique d images annotées

Recherche sémantique d images annotées Recherche sémantique d images annotées ALLIOUA Sofiane 1, ZIZETTE Boufaida 2 1 Université de Tébessa, Algérie allioua.sofiane@hotmail.fr 2 Laboratoire LIRE, Université Mentouri, Constantine, Algérie zboufaida@gmail.com

Plus en détail

Les réseaux sociaux d entreprise

Les réseaux sociaux d entreprise Les réseaux sociaux d entreprise Etat des lieux et tendances 1 Sommaire 1. Pour quels usages et quels besoins? 2. Les clés de la réussite d un projet de RSE 3. Panorama des solutions 2 AS-TU VU OU LU?

Plus en détail

Web sémantique, données libres et liées, UNT

Web sémantique, données libres et liées, UNT Web sémantique, données libres et liées, UNT Yolaine Bourda September 20, 2012 Web sémantique De nombreux documents sont présents sur le Web. Pourtant il est parfois difficile d avoir des réponses à des

Plus en détail

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION - 21, rue d Assas 75270 Paris Cedex 06 Tél. : +33(1) 42 22 33 16 Fax : +33 (1) 45 44 17 67 forma!on.con!nue@isit-paris.fr - www.isit-paris.fr Etablissement

Plus en détail

Déploiement d'une solution de supervision et de métrologie automatisée à large échelle

Déploiement d'une solution de supervision et de métrologie automatisée à large échelle Déploiement d'une solution de supervision et de métrologie automatisée à large échelle Sébastien Boggia Benjamin Collet Guillaume Schreiner 14/11/2013 Introduc*on Solu*on de supervision et de métrologie

Plus en détail

La recherche. Le centre de référence du SPW. Dombasle 29 Septembre 2012

La recherche. Le centre de référence du SPW. Dombasle 29 Septembre 2012 La recherche Le centre de référence du SPW Dombasle 29 Septembre 2012 Le centre de référence du syndrome de Prader- Willi labellisé en 2004 Recherche Epidémiologique : Base de données Recherche Clinique

Plus en détail

Programmation orientée ontologie en Python

Programmation orientée ontologie en Python Programmation orientée ontologie en Python Jean-Baptiste LAMY Hélène BERTHELOT LIMICS, Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité, Université Paris 6, INSERM UMR_S 1142, 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny,

Plus en détail

Compte-rendu re union Campus AAR 3 mars 2015

Compte-rendu re union Campus AAR 3 mars 2015 Compte-rendu re union Campus AAR 3 mars 2015 Table des matières Liste d actions... 2 I. Environnement d analyse : INA, Armadillo... 3 a. Connexion de l outil INA avec API Armadillo... 3 b. Outil d analyse

Plus en détail

GISA et l élevage biologique : une dynamique permise par le projet RESEAU SAEB. Mardi 24 février 2015

GISA et l élevage biologique : une dynamique permise par le projet RESEAU SAEB. Mardi 24 février 2015 GISA et l élevage biologique : une dynamique permise par le projet RESEAU SAEB Mardi 24 février 2015 ITAB L organisme professionnel na0onal dédié à la recherche-expérimentation en agriculture biologique

Plus en détail

Interface Homme- Machine. Interface pour le web

Interface Homme- Machine. Interface pour le web Interface Homme- Machine Interface pour le web Ergonomie du web : Importance Web U7lisateurs novices et nomades (accès libre) Ergonomie des interfaces Web 62% des acheteurs en ligne abandonnent au moins

Plus en détail

Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse. 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1

Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse. 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1 Evalua&on diagnos&que des capacités scien&fiques à l IUT GMP de Toulouse Université Paul Université Paul Sabatier - - Toulouse 3 3 1 IUT A Service Direction 19 août 2004 1 L évalua&on diagnos&que : genèse

Plus en détail

DPC Prise en charge des femmes à haut risque familial et/ou géné4que de cancer du sein et de l ovaire

DPC Prise en charge des femmes à haut risque familial et/ou géné4que de cancer du sein et de l ovaire DPC Prise en charge des femmes à haut risque familial et/ou géné4que de cancer du sein et de l ovaire Dr Christine Rousset-Jablonski Centre Léon Bérard, Lyon Pour les animateurs et experts Chers experts,

Plus en détail

Gouvernance et étude de l impact du changement des processus mé6ers sur les architectures orientées services

Gouvernance et étude de l impact du changement des processus mé6ers sur les architectures orientées services Gouvernance et étude de l impact du changement des processus mé6ers sur les architectures orientées services 30/10/2012 u Soutenance de thèse Karim DAHMAN François CHAROY Claude GODART Evolu1ons des processus

Plus en détail

Le contrôle fiscal anno 2013

Le contrôle fiscal anno 2013 Le contrôle fiscal anno 2013 Carlos SIX! Administrateur général de la Fiscalité SPF Finances Ges$on des risques Contrôle fiscal CRM & Tolérance zéro ONDEMENT OBJECTIFS STRATEGIQUES Etude externe 2010 constata$ons

Plus en détail

Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier

Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier Rendez-vous sur www.batiscript.com Avant-propos 2 «Notre objec*f est de contribuer à l améliora*on de la produc*vité et des condi*ons de

Plus en détail

Alimentation locale, participation et santé. Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché

Alimentation locale, participation et santé. Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché Alimentation locale, participation et santé Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché Marion Gassiot, Mission santé publique, Ville de Nantes Congrès «Paysage, urbanisme et santé»,

Plus en détail

LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D

LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D LA SÉMANTIQUE DE SCÈNES 3D Une approche sémantique pour l adaptation et la réutilisation de scènes 3D par Ioan Marius Bilasco Laboratoire d Informatique fondamentale de Lille Bâtiment M3 Cité scientifique

Plus en détail

Protéine S100 β et trauma1sme crânien en pédiatrie CHU de Clermont- Ferrand

Protéine S100 β et trauma1sme crânien en pédiatrie CHU de Clermont- Ferrand Protéine S100 β et trauma1sme crânien en pédiatrie CHU de Clermont- Ferrand MARSEILLE 22/03/2013 Damien Bouvier / Jean- Benoît Dauphin / Mathilde Fournier Pôle de Pédiatrie (Pr. Labbé) Laboratoire de Biochimie

Plus en détail

L ou7l professionnel de BMD pour l audit. Lausanne, le 14 septembre 2015

L ou7l professionnel de BMD pour l audit. Lausanne, le 14 septembre 2015 L ou7l professionnel de BMD pour l audit Lausanne, le 14 septembre 2015 Agenda 1. Introduc7on par EXPERTsuisse 2. Présenta7on de BMD, société de services informa7ques 3. Développement commercial en Suisse

Plus en détail

Besoins divers. Normes et archives. Pour nous

Besoins divers. Normes et archives. Pour nous Besoins divers Contenus culturels: Normes et archives Assurer leur lisibilité culturelle et technique a au cours du temps sans avoir toujours des cadres réglementaires Cas des archives «historiques et

Plus en détail

L Infonuagique, c est quoi? «Cloud Compu2ng» Survol à TRÈS haut niveau

L Infonuagique, c est quoi? «Cloud Compu2ng» Survol à TRÈS haut niveau L Infonuagique, c est quoi? «Cloud Compu2ng» Survol à TRÈS haut niveau Par Roberto Garbugli Pour CIMBCC Atelier des Curieux en Informa

Plus en détail

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Document élaboré pour Ce document est des7né aux entreprises ayant pour objec7f la préven-on

Plus en détail

Enrichissement de vidéos pédagogiques et apprentissage actif : le projet

Enrichissement de vidéos pédagogiques et apprentissage actif : le projet Informatique e t M OOC 24 juin 2 014 P aris Enrichissement de vidéos pédagogiques et apprentissage actif : le projet Colin de la Higuera, Yannick Prié, Camila Morais Canellas, Matthieu Riou Université

Plus en détail

Risques et enjeux du Web 2.0

Risques et enjeux du Web 2.0 Risques et enjeux du Web 2.0 AQUOPS 21 avril 2011 Les risques des configura9ons techniques des comportements et des diverses régula9ons qui coexistent sur le net h5p://www.droitsurinternet.net Risques

Plus en détail

Sujets des stages Proxym-IT de l entité Mobile

Sujets des stages Proxym-IT de l entité Mobile Sujets des stages Proxym-IT de l entité Mobile Fondée en 2006 + de 200 Projets + de 100 Apps Mobiles 60 ingénieurs Web & Mobile Paris Grenoble Londres Sousse Dubaï Capacité à intervenir sur toute la chaine

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Virologie en Pédiatrie

Virologie en Pédiatrie Virologie en Pédiatrie Pr Coumba Touré Kane ANRS-SENEGAL Introduc3on 3,4 millions d enfants en 2010 (OMS 2011) 90% de ces enfants en Afrique sub- saharienne 260 000 enfants infectés en 2012 Baisse de 52

Plus en détail