L épargne retraite et salariale Analyse et perspectives du marché en 2013 Forces en présence et principaux axes de développement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L épargne retraite et salariale Analyse et perspectives du marché en 2013 Forces en présence et principaux axes de développement"

Transcription

1 L épargne retraite et salariale L épargne retraite recèle un fort potentiel de croissance Inquiétude exacerbée des Français pour leur retraite, dégradation de leur situation financière, vieillissement de la population ou encore difficultés croissantes du système de retraite par répartition : les raisons de se constituer un complément de revenus en vue de la retraite sont multiples. D ailleurs, une nouvelle réforme du système de retraite est en préparation. Parmi la panoplie des produits proposés, le Livret A fait aujourd hui la course en tête. L assurance vie traverse en effet une passe difficile et les produits d épargne retraite et salariale peinent encore à s imposer. Dans un contexte conjoncturel chahuté, conjugué à une modeste embellie sur les marchés financiers, quelles sont les perspectives du marché de l épargne retraite et salariale en 2013? Comment les acteurs vont-ils orienter leurs offensives commerciales pour capter la demande des épargnants et mieux répondre à leurs attentes? Pour répondre à ces questions, Xerfi vous propose une analyse complète et opérationnelle du marché de l épargne retraite et salariale. Grâce à ce document, vous disposerez d un véritable outil pour organiser et hiérarchiser l information, stimuler votre réflexion et préparer vos décisions. Nous sommes à votre disposition pour vous apporter des compléments d information concernant cette étude de référence dont vous trouverez ci-joint la présentation. Pour la recevoir, il vous suffit de nous retourner le bon de commande au verso de la plaquette après l avoir complété. Samshad Rasulam Chargée d études Xerfi France

2 L épargne retraite et salariale L analyse de l environnement conjoncturel : scénario macro-économique pour la France, évolutions démographiques, nombre de départs à la retraite, inquiétudes des Français pour leur retraite, marchés financiers, taux d épargne des ménages, etc. ; Les perspectives de l épargne retraite et salariale en 2013 : évolution des cotisations, analyse de l activité par segment (produits non dédiés, retraite collective et individuelle, épargne salariale), prévisions exclusives de Xerfi pour 2013, etc. ; L analyse du jeu concurrentiel : cartographie des principaux acteurs, parts de marché des grandes familles d opérateurs sur les différents segments, palmarès par marché, etc. ; Le panorama exclusif des forces en présence : analyse sous forme de monographies des principaux acteurs (banques, assureurs et groupes de prévoyance, etc.), analyse de leur activité par segment, données clés, etc. ; Les principaux axes de développement : innovations en assurance vie, essor des dispositifs d information et d accompagnement, déploiement auprès de la clientèle de professionnels, lancement des applications mobiles et des outils de gestion à distance, etc. XERFI : LE MEDIATEUR DU MONDE ECONOMIQUE Le groupe Xerfi a puisé dans son expertise et sa passion pour la connaissance économique et sectorielle, un savoir-faire unique pour comprendre le monde économique. Par ses compétences professionnelles, sa liberté éditoriale, son ouverture intellectuelle, Xerfi apporte aux acteurs de l économie des analyses et synthèses opérationnelles sur les évolutions sectorielles, les stratégies des entreprises, leur environnement international. Au sein du premier bureau d études spécialisé en France, les experts sectoriels du groupe Xerfi sont animés d une passion commune : - traiter l information avec une très grande rigueur intellectuelle, - réaliser des analyses professionnelles au plus près des réalités de la vie économique, - offrir une représentation vivante des évolutions décisives d un marché et de la concurrence sectorielle, - s engager sur des conclusions rédigées avec l ambition de la probité et de la qualité. Le site xerfi.com vous permet de disposer du plus vaste catalogue d études sur les secteurs et les entreprises.

3 Edition : Avril pages L épargne retraite et salariale 1. LA SYNTHESE & LES CONCLUSIONS STRATEGIQUES Cette synthèse attire l attention sur les conséquences de la modification de l environnement économique, les tendances majeures de la vie du secteur, les évolutions prévisibles, en tirant parti de l ensemble des analyses sur les perspectives du marché et des stratégies des opérateurs. 2. ANALYSE ET PERSPECTIVES DU MARCHE Cette section présente une batterie d indicateurs sur l environnement dans lequel évoluent les acteurs. Elle propose une analyse complète et des prévisions exclusives pour les différents produits et salariale Cette partie dresse un panorama complet des acteurs du secteur : structure concurrentielle, parts de marché, classements, axes stratégiques, etc. Vue d ensemble Les déterminants du marché de l épargne retraite et salariale Analyse de l environnement Fondamentaux macro-économiques ( ) Evolutions démographiques ( ) Solde du régime général de retraite ( ) Inquiétudes des Français en matière de retraite ( ) Contexte financier ( ) Taux d intérêt ( ) Taux d épargne des ménages ( ) Analyse conjoncturelle du secteur Panorama des produits de retraite préférés des Français : produits dédiés v/s non dédiés Comptes sur livret ( ) Focus sur le Livret A ( ) Assurance vie ( ) Produits collectifs dédiés à la retraite ( ) Produits individuels dédiés à la retraite : le contrat Madelin ( ) Produits individuels dédiés à la retraite : le Perp ( ) Epargne salariale : les PERCO ( ) Epargne salariale : les FCPE ( ) Prévisions pour 2013 Scénario prévisionnel Assurance vie Retraite collective Contrats de retraite Madelin 3. STRUCTURE ECONOMIQUE ET AXES DE DEVELOPPEMENT Structure concurrentielle Panorama des principales forces en présence : banques, assureurs, groupes de prévoyance et mutuelles du Code de la Mutualité Parts de marché en assurance vie (2011) Parts de marché en épargne retraite individuelle (2012) Parts de marché en épargne retraite collective (2012) Parts de marché en épargne salariale (2012) Palmarès par marché (2012) Top 15 en assurance vie Top 20 en retraite collective Top 20 en retraite individuelle Top 25 en épargne salariale Principaux axes de développement Poursuite des offensives en assurance vie Développement des dispositifs d accompagnement et d information Renforcement auprès de la clientèle d entreprises Essor des applications mobiles 4. FORCES EN PRESENCE Cette partie présente les principaux opérateurs sous forme de monographie en 1-3 pages : données clés, présentation générale, activité par segment, développements récents, etc. Fiches d identité des principales banques françaises BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale, BPCE, Crédit Mutuel-CIC, La Banque Postale, focus sur Amundi Fiches d identité des assureurs CNP Assurances, Axa, Allianz Fiches d identité des groupes de prévoyance AG2R La Mondiale, Malakoff Médéric XERFI-DGT SAS , rue de Calais Paris - Tél : Fax :

4 LES PRINCIPALES DONNEES STATISTIQUES ET MATRICES PRESENTES DANS L ETUDE T1 Les dispositifs de retraite en France T2 Les principaux dispositifs d épargne salariale T3 Les déterminants du marché de l épargne retraite et salariale T4 Les composantes de la croissance du PIB en France T5 La croissance française ( ) T6 La population par âge en 1980 T7 La structure de la population par groupes d âge ( ) T8 Le solde de la branche vieillesse du régime général ( ) T9 Le nombre de départs à la retraite ( ) T10 L inquiétude des Français pour leur retraite ( ) T11 L'évolution du CAC 40 ( ) T12 Le taux d intérêt à court et long terme ( ) T13 Le taux d épargne globale des ménages ( ) T14 Le taux d épargne financière des ménages ( ) T15 Le taux d épargne des ménages ( ) T16 Les encours des comptes sur livret ( ) T17 Les encours du Livret A ( ) T18 Le marché de l assurance vie et capitalisation ( ) T19 Les cotisations des différents dispositifs d épargne retraite en 2010 T20 Les cotisations de retraite collective des salariés ( ) T21 La ventilation des cotisations par principaux contrats en 2011 T22 Les cotisations des contrats de retraite Madelin ( ) T23 Le nombre de contrats de retraite Madelin ( ) T24 Les cotisations du Perp ( ) T25 Le nombre de Perp ( ) T26 Les encours des PERCO ( ) T27 La ventilation des versements du PERCO en 2012 T28 Les actifs nets de FCPE ( ) T29 Le marché de l assurance vie et capitalisation T30 Les cotisations des contrats de retraite Madelin T31 Les cotisations de retraite collective des salariés T32 Les principales familles d opérateurs T33 La structure de la distribution en assurance vie et capitalisation en 2011 T34 Les cotisations de retraite individuelle par grandes familles d opérateurs en 2012 T35 Les cotisations de retraite collective par grandes familles d opérateurs en 2012 T36 Les actifs nets de FCPE par catégories d opérateurs en 2012 T37 Les principaux acteurs sur le marché de l assurance vie en France en 2012 T38 Les principaux intervenants sur le segment de la retraite collective en 2012 T39 Les principaux intervenants sur le segment de la retraite individuelle en 2012 T40 Les principaux acteurs de l épargne salariale en 2012 T41 Le Produit net bancaire (PNB) du Crédit Agricole T42 Le positionnement du groupe Crédit Agricole sur les produits T43 Le chiffre d'affaires en assurance vie du Crédit Agricole en France T44 Les encours de FCPE d Amundi ( ) T45 Le Produit net bancaire de BNP Paribas T46 Le chiffre d'affaires de BNP Paribas Cardif en épargne ( ) T47 Le positionnement de BNP Paribas sur les produits T48 Les encours de FCPE de BNP Paribas IP ( ) T49 Le Produit net bancaire de Société Générale T50 Le positionnement de Société Générale sur les produits T51 Le chiffre d'affaires de Sogécap en assurance vie ( ) T52 Les encours sous gestion d Amundi ( ) T53 Le Produit net bancaire du Crédit Mutuel-CIC T54 Le chiffre d affaires d assurance vie du Crédit Mutuel-CIC( ) T55 Le positionnement du Crédit Mutuel-CIC sur les produits T56 Les encours de FCPE de CMCIC AM ( ) T57 Le Produit net bancaire de BPCE T58 Le positionnement de BPCE sur les produits T59 Les encours d assurance vie du groupe BPCE ( ) T60 Les encours de FCPE de Natixis AM ( ) T61 Le Produit net bancaire de La Banque Postale T62 Le chiffre d affaires d assurance vie de La Banque Postale ( ) T63 Le chiffre d affaires d Axa T64 Le positionnement d AXA sur les produits T65 Le chiffre d'affaires d Axa en assurance vie, épargne et retraite ( ) T66 Les encours de FCPE d Axa IM Paris ( ) T67 Le chiffre d affaires de CNP Assurances ( ) T68 Le chiffre d'affaires d assurance vie de CNP Assurances ( ) T69 Le positionnement de CNP Assurances sur les produits T70 Les encours de FCPE de Fongepar Gestion Financière ( ) T71 Le chiffre d affaires d Allianz T72 Le positionnement d Allianz France sur les produits T73 Le chiffre d'affaires d assurance vie et prévoyance d Allianz France ( ) T74 Les encours de FCPE d Allianz Global Investors France ( ) T75 Le chiffre d'affaires assurance d AG2R-La Mondiale ( ) T76 Le chiffre d'affaires d assurance vie et retraite d AG2R La Mondiale ( ) T77 Le positionnement d AG2R La Mondiale sur les produits T78 Les encours de FCPE d Agicam ( ) T79 Le chiffre d affaires de Malakoff Médéric T80 Le positionnement de Quatrem sur les produits T81 Le chiffre d'affaires d assurance d épargne vie et retraite de Malakoff Médéric ( ) T82 Les encours de FCPE de Fédéris Gestion d Actifs ( ) PRINCIPAUX OPERATEURS ANALYSES OU CITES DANS L ETUDE Principaux opérateurs analysés dans l étude AG2R LA MONDIALE ALLIANZ AMUNDI AXA BNP PARIBAS BPCE CNP ASSURANCES CREDIT AGRICOLE CREDIT MUTUEL-CIC LA BANQUE POSTALE MALAKOFF-MEDERIC SOCIETE GENERALE Principaux groupes / sociétés cités dans l étude AGEAS AGICAM ALLIANZ GLOBAL INVESTORS FRANCE AVIVA AVIVA INVESTORS FRANCE AXA IM PARIS BDF GESTION BFORBANK BNP PARIBAS CARDIF BNP PARIBAS IP BOURSORAMA CARAC CM CIC AM COVEA COVEA FINANCE CREDIT AGRICOLE ASSURANCES ERES FEDERAL FINANCE FEDERIS GESTION D ACTIFS FONGEPAR GESTION FINANCIERE GENERALI GROUPAMA ASSET MANAGEMENT GROUPAMA-GAN GROUPE AGRICA HSBC HUMANIS INTER EXPANSION LA FRANÇAISE DES PLACEMENTS LBPAM MAAF MACIF MACIF GESTION MACSF EPARGNE RETRAITE MNRA MUTUELLE MEDICIS NATIXIS ASSET MANAGEMENT NATIXIS ASSURANCES OFI GESTION PRIVEE PRO BTP FINANCE QUATREM QUILVEST GESTION RAYMOND JAMES AM SFEREN SMA VIE BTP SOGÉCAP SURAVENIR SWISS LIFE SWISS LIFE AM UNION MUTUALISTE RETRAITE NB : liste non exhaustive XERFI-DGT SAS , rue de Calais Paris - Tél : Fax :

5 XERFI : LE MEDIATEUR DU MONDE ECONOMIQUE Le groupe Xerfi, leader français des études sur les secteurs et les entreprises, apporte aux décideurs les analyses indispensables pour surveiller l évolution des marchés et de la concurrence, décrypter les stratégies et les performances des entreprises, en France comme à l international. Le site xerfi.com met ainsi en ligne le plus vaste catalogue d études sur les secteurs et les entreprises. Depuis sa création en 1993, Xerfi a été animé par une volonté de rigueur, de qualité, et de stricte indépendance, garantie par son autonomie financière, son statut de maison d édition, et des règles déontologiques rigoureuses. Le groupe Xerfi est contrôlé par son équipe de dirigeants, et présidé par son fondateur, Laurent Faibis BON DE COMMANDE Réf : 3ABF04 / XF / INT à retourner ou à télécopier Xerfi 13-15, rue de Calais Paris Fax : Téléphone : L épargne retraite et salariale Choisissez le mode d expédition du rapport commandé (cocher la bonne case) : en version papier-classeur (envoi par la poste) : EUR HT 1 055,00 TTC en version électronique (fichier pdf) : (*) EUR HT 1 440,00 TTC les deux versions (électronique + classeur) (*) EUR HT 1 680,40 TTC *(TVA 5,5% pour le papier et TVA 20,0% pour les versions électroniques) A renseigner (en majuscules) : Société : Fonction : Nom & prénom : Adresse : Code postal : Téléphone : Ville : _ Télécopie : _ TVA intracommunautaire pour les achats hors de France : Tarifs valables jusqu au 31/03/2014. Facture avec la livraison. Le taux de TVA applicable est celui en vigueur à la date d émission de la facture. En cas de litige, il est fait attribution exclusive au Tribunal de Commerce de Paris. Date, Signature et Cachet : Mode de règlement choisi : chèque ci-joint dès réception de l étude et de la facture XERFI-DGT SAS , rue de Calais Paris tél : fax : Société par actions simplifiée au capital de euros - RCS Paris B APE 6311Z TVA intracommunautaire : FR

Les mutations de l offre Epargne Retraite

Les mutations de l offre Epargne Retraite Les mutations de l offre Epargne Retraite Forum International de Paris sur la Gestion de l Epargne Retraite Monique TEZENAS du MONTCEL 10 Avril 2012 BANQUE - FINANCE - ASSURANCE PROTECTION SOCIALE 10,

Plus en détail

La gestion de patrimoine Du retail banking à la gestion de fortune : quelles stratégies face au durcissement du jeu concurrentiel?

La gestion de patrimoine Du retail banking à la gestion de fortune : quelles stratégies face au durcissement du jeu concurrentiel? La gestion de patrimoine Du retail banking à la gestion de fortune : quelles stratégies face au durcissement du jeu concurrentiel? Le marché de la gestion privée est en effervescence. L optimisation ou

Plus en détail

FRANCE ACTIVE ET L EPARGNE SOLIDAIRE

FRANCE ACTIVE ET L EPARGNE SOLIDAIRE FRANCE ACTIVE ET L EPARGNE SOLIDAIRE 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE FRANCE ACTIVE 2 FRANCE ACTIVE Association créée en 1988 Fondateurs Fondation de France Caisse des dépôts et consignations Crédit Coopératif

Plus en détail

Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux

Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux Décembre 2003 Etude disponible le 15 décembre 2003 Les objectifs Traiter les questions de fond -réglementation, fiscalité,

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 212 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 213 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d assurances relevant

Plus en détail

Assurances de personnes. Enquête Mai 2008

Assurances de personnes. Enquête Mai 2008 Assurances de personnes Enquête Mai 2008 Les Perp en 2007 Cette étude peut être consultée et téléchargée à partir de l espace adhérents e-ffsa. Pour tout renseignement : effsa@ffsa.fr Ce document est la

Plus en détail

Les performances des fonds en euros des contrats d'assurance vie

Les performances des fonds en euros des contrats d'assurance vie Les performances des fonds en euros des contrats d'assurance vie Distributeur (assureur s'il est différent) Nom du contrat Multisupport (oui-non) Rendement 2006 (*) Rendement 2007 (*) Afer (Aviva Vie et

Plus en détail

BNP Paribas Multiplacements Privilège 3,90 %

BNP Paribas Multiplacements Privilège 3,90 % Le Classement par Compagnie Etablissement / Contrat Taux 2009 (3) Taux 2010 (3) Adif (MMA Vie) Adif Epargne 4,00% 3,75% Adif (MMA Vie) Adif Optimum (2) 4,00% 3,75% Afer (Aviva Vie) Compte monosupport Afer

Plus en détail

9 ème Congrès annuel des Actuaires

9 ème Congrès annuel des Actuaires . 9 ème Congrès annuel des Actuaires Comment enrichir les modèles avec des indicateurs fondamentaux de création de valeur dans l assurance? Paris V1.01 au 23 juin 2010 Facts & Figures 69 avenue André Morizet

Plus en détail

TAUX DE RENDEMENTS DES SUPPORTS EN EUROS 2012/ L'AGEFI ACTIFS

TAUX DE RENDEMENTS DES SUPPORTS EN EUROS 2012/ L'AGEFI ACTIFS TAUX DE RENDEMENTS DES SUPPORTS EN EUROS 2012/ L'AGEFI ACTIFS Assureur / promoteur Nom du Contrat Taux de rendement net en % (avant ps) Montant total de l épargne en euros gérée (provisions mathématiques)

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES Les assurances de personnes Données clés 28 Fédération Française des sociétés d Assurances Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Baromètre des secteurs assurances et mutuelles

EXPÉRIENCE CLIENT. Baromètre des secteurs assurances et mutuelles EXPÉRIENCE CLIENT Saison 2 # Baromètre des secteurs assurances et mutuelles Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en mai 2014 sur un échantillon représentatif de la population française

Plus en détail

Réunion Solvabilité 2

Réunion Solvabilité 2 Réunion Solvabilité 2 «Présentation Matrice du Club AMPERE» 9 septembre 2014 Alban JARRY Directeur du Programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale La Mutuelle Générale, une entreprise de l économie sociale

Plus en détail

Décision n 11-DCC-11 du 27 janvier 2011 relative au rapprochement du Groupe Aprionis et du Groupe Vauban Humanis

Décision n 11-DCC-11 du 27 janvier 2011 relative au rapprochement du Groupe Aprionis et du Groupe Vauban Humanis RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-11 du 27 janvier 2011 relative au rapprochement du Groupe Aprionis et du Groupe Vauban Humanis L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

La gestion d actifs pour compte de tiers : Nouveaux avantages concurrentiels et modèles gagnants

La gestion d actifs pour compte de tiers : Nouveaux avantages concurrentiels et modèles gagnants Vient de paraître une étude de référence sur : La gestion d actifs pour compte de tiers : Madame, Monsieur, Pause ou fin de l euphorie? La crise financière a provoqué un brusque retour à la raison sur

Plus en détail

La stratégie des groupes de biens et services dans les produits financiers Soutenir les volumes ou renforcer les marges?

La stratégie des groupes de biens et services dans les produits financiers Soutenir les volumes ou renforcer les marges? L étude de référence sur : La stratégie des groupes de biens et services dans les produits financiers La contraction de la demande de crédits impose des choix stratégiques drastiques pour les distributeurs

Plus en détail

Le marché ISR français en 2012

Le marché ISR français en 2012 Le marché ISR français en 2012 Avril 2013 Novethic 2013 Toute reproduction intégrale ou partielle doit faire l objet d une autorisation de Novethic. Toute citation ou utilisation dedonnées doit s effectuer

Plus en détail

Réunion plénière. 24 Juin 2015. Solving Efeso 2015

Réunion plénière. 24 Juin 2015. Solving Efeso 2015 Réunion plénière 24 Juin 2015 Solving Efeso 2015 24/06/2015 Agenda Agenda Vie du club 9h00 9h45 Table ronde «Impacts MIF 2» 9h45 10h30 Point Atelier «Mandat assurance» 10h30 11h00 Point Atelier «Solvabilité

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT 2006-6 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 6ème édition du baromètre vise à apporter aux

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

Good Value for Money Tableau comparatif de Conditions Générales de contrats d'épargne standard Monosupport Euro

Good Value for Money Tableau comparatif de Conditions Générales de contrats d'épargne standard Monosupport Euro Tableau comparatif de Conditions Générales de contrats d'épargne standard Monosupport Euro Mutavie GMF Vie Mutuelle d'ivry La Fraternelle (MIF) Actiplus Altinéo Compte Epargne Libre Avenir Bureaux MACIF

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Paiement Edition 2009

Observatoire des Moyens de Paiement Edition 2009 Observatoire des Moyens de Paiement Edition 2009 GM CONSULTANTS & ASSOCIES Hélène Kalem 118 rue de Tocqueville 75 017 Paris hkalem@gm-consultants.com 06 73 04 64 34 GM Consultants & Associés Observatoire

Plus en détail

Expertises Marketing et Communication en Assurance

Expertises Marketing et Communication en Assurance Expertises Marketing et Communication en Assurance http://www.molitorconsult-assurance.com http://blog.molitorconsult-assurance.com contacts@molitorconsult.com Document totalement confidentiel Droits de

Plus en détail

L audit de performance à Gan Assurances Contexte et réalisations. André BRUN Directeur de l audit interne

L audit de performance à Gan Assurances Contexte et réalisations. André BRUN Directeur de l audit interne L audit de performance à Gan Assurances Contexte et réalisations André BRUN Directeur de l audit interne 1 Présentation du Groupe Groupama Un groupe d assurances et de banque Un acteur de dimension européenne

Plus en détail

Présentation du nouveau dispositif d épargne salariale de la société APLIX

Présentation du nouveau dispositif d épargne salariale de la société APLIX Présentation du nouveau dispositif d épargne salariale de la société APLIX Réunion d information salariés Le 18 février 2011 1 Présentation et mise en place des nouveaux dispositifs 2 5 avril 2012 Schéma

Plus en détail

MARLIAC J PRENOM NOM ADRESSE

MARLIAC J PRENOM NOM ADRESSE MARLIAC J PRENOM NOM ADRESSE Paris, le 13 août 2013 Objet : Regroupement de votre épargne salariale au sein du Plan d Epargne Entreprise (PEE) de Laboratoires MSD Chibret (LMSDC) Madame, Monsieur, Suite

Plus en détail

Décision n 11-DCC-97 du 29 juin 2011 relative à l affiliation de l institution de prévoyance Apgis à la société de groupe d assurance mutuelle Covéa

Décision n 11-DCC-97 du 29 juin 2011 relative à l affiliation de l institution de prévoyance Apgis à la société de groupe d assurance mutuelle Covéa RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-97 du 29 juin 2011 relative à l affiliation de l institution de prévoyance Apgis à la société de groupe d assurance mutuelle Covéa L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

Un compte d activité de la banque de détail en France?

Un compte d activité de la banque de détail en France? Suites du rapport«lignes de métiers bancaires» Un compte d activité de la banque de détail en France? Emilie Crété, Direction Générale des Statistiques/SESOF BANQUE DE FRANCE 1 Plan I. Contexte II. Exploitation

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE RETRAITE COLLECTIVE, UN DEFI LEGISLATIF ET ORGANISATIONNEL Le paysage démographique comme économique de la France rend de plus en plus inéluctable

Plus en détail

La Bible des jeunes diplômés Les fonctions Commerciales en Banque & Assurances

La Bible des jeunes diplômés Les fonctions Commerciales en Banque & Assurances 1 2 Rappel Sectoriel et Conjoncturel Dans un premier temps, il nous semble pertinent de faire un point sur l organisation des secteurs de la Banque et de l Assurances, ainsi que de revenir sur le contexte

Plus en détail

FICHE D INFORMATION LEGALE STATUTS LEGAUX ET AUTORITES DE TUTELLE

FICHE D INFORMATION LEGALE STATUTS LEGAUX ET AUTORITES DE TUTELLE FICHE D INFORMATION LEGALE Vous avez choisi de confier la mission de vous assister à un professionnel réglementé et contrôlé, vous devez donc garder en mémoire les éléments suivants : STATUTS LEGAUX ET

Plus en détail

L épargne SALARIALE, KéSAkO? L épargne SALARIALE SOLIDAIRE : TOUS GAGNANTS! FOCUS

L épargne SALARIALE, KéSAkO? L épargne SALARIALE SOLIDAIRE : TOUS GAGNANTS! FOCUS Salariés d entreprises, ce guide vous concerne. Il est possible aujourd hui de faire fructifier votre épargne salariale en investissant dans des activités utiles à la création d emplois, de logements très

Plus en détail

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Une analyse de fond des forces en présence et des impacts en matière de développement pour les compagnies d assurances Un écosystème

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-111 du 3 août 2012 relative à la fusion par absorption des mutuelles Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, Prévadiès, Santévie, Santévie MP et Spheria Valde-France

Plus en détail

Les étapes de la mise en place d un accord d intéressement

Les étapes de la mise en place d un accord d intéressement La rémunération et les cotisations Fiche n Les étapes de la mise en place d un accord d intéressement L intéressement est un outil de rémunération qui permet aux salariés d être associés aux résultats

Plus en détail

LE FESTIVAL DES ENTRETIENS DE BICHAT (Film, site internet, et application médicales) Du 7 au 10 octobre 2015

LE FESTIVAL DES ENTRETIENS DE BICHAT (Film, site internet, et application médicales) Du 7 au 10 octobre 2015 LE FESTIVAL DES ENTRETIENS DE BICHAT (Film, site internet, et application médicales) Du 7 au 10 octobre 2015 BULLETIN D INSCRIPTION - ASSOCIATION À retourner avant le 31 juillet 2015 ASSOCIATION :......

Plus en détail

Fiche d Informations Légales DOCUMENT D ENTREE EN RELATION LE CABINET

Fiche d Informations Légales DOCUMENT D ENTREE EN RELATION LE CABINET Fiche d Informations Légales DOCUMENT D ENTREE EN RELATION Vous avez choisi ou êtes sur le point de confier la mission de vous assister, à un professionnel réglementé et contrôlé. Nous vous invitons à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 12 septembre 2013. Pour ne plus investir dans des sociétés anonymes

DOSSIER DE PRESSE. 12 septembre 2013. Pour ne plus investir dans des sociétés anonymes DOSSIER DE PRESSE. 12 septembre 2013 Pour ne plus investir dans des sociétés anonymes L ISR en Europe : des encours volumineux, un besoin de repères Un marché en croissance spectaculaire La progression

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-156 du 24 octobre 2011 relative à la fusion par absorption des mutuelles Adrea Mutuelle (mutuelle absorbante), Adrea Mutuelle Bourgogne, Adrea Mutuelle Pays de Savoie,

Plus en détail

Les enjeux de l Epargne Salariale. Par Arnaud de la Tour, Associates Consulting Group & Jean-Christel Trabarel, Périclès Consulting

Les enjeux de l Epargne Salariale. Par Arnaud de la Tour, Associates Consulting Group & Jean-Christel Trabarel, Périclès Consulting Les enjeux de l Epargne Salariale Par Arnaud de la Tour, Associates Consulting Group & Jean-Christel Trabarel, Périclès Consulting L épargne salariale bénéficie d une formidable publicité depuis deux ans.

Plus en détail

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

Partenariat M&G Debory Eres

Partenariat M&G Debory Eres Partenariat M&G Debory Eres Partenariat M&G Debory - Eres Un nouveau marché ; de nouvelles perspectives Un nouveau marché pour M&G : La retraite par capitalisation, un marché en devenir Une longue expérience

Plus en détail

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés L empreinte carbone des banques françaises Résultats commentés Le cabinet de conseil Utopies et l association Les Amis de la Terre publient le 22 novembre 2010 l empreinte carbone des groupes bancaires

Plus en détail

LE MARCHE FRANÇAIS DE L ISR EN 2005 : encours et modalités de la gestion collective et dédiée

LE MARCHE FRANÇAIS DE L ISR EN 2005 : encours et modalités de la gestion collective et dédiée LE MARCHE FRANÇAIS DE L ISR EN 2005 : encours et modalités de la gestion collective et dédiée Mai 2006 S o m m a i r e SYNTHESE 3 Marché des résidents français 3 Gestion collective (FCP et Sicav) 6 Epargne

Plus en détail

ASSURANCE DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ

ASSURANCE DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ ASSURANCE DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Quelle place des assureurs dans les réponses? Des conséquences probables sur les réseaux de distribution et les organisations internes dans ce secteur. Juin 2014

Plus en détail

LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES

LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES Séminaire - Atelier La mesure des performances des compagnies d assurances 1 ère communication Généralités sur les processus d évaluation des activités

Plus en détail

La retraite supplémentaire facultative en France Panorama statistique

La retraite supplémentaire facultative en France Panorama statistique La retraite supplémentaire facultative en France Panorama statistique Colloque «Protection sociale d entreprise» 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise Patrick

Plus en détail

Optimisez la passerelle

Optimisez la passerelle www.ca-els.com Optimisez la passerelle de l épargne temps vers le PERCO La loi du 9 novembre 2010 vous offre une opportunité fiscale et sociale Un cadre fiscal et social attractif... La loi n 2010-1330

Plus en détail

Loïc Moisan Chef de projets Xerfi France

Loïc Moisan Chef de projets Xerfi France La distribution de pneus, pièces et accessoires Percée du e-commerce, recours au «faire soi-même», dispositifs crosscanal, etc. : enjeux et opportunités à l horizon 2016 Le groupe Xerfi vient de publier

Plus en détail

Communiqué de presse. Naissance du groupe Aprionis. Vendredi 9 janvier 2009

Communiqué de presse. Naissance du groupe Aprionis. Vendredi 9 janvier 2009 page 1 Communiqué de presse Vendredi 9 janvier 2009 Naissance du groupe Aprionis Le groupe de protection sociale Aprionis est né le 8 janvier 2009. Les Conseils d administration des organismes membres

Plus en détail

Livre Blanc Assurance 2014

Livre Blanc Assurance 2014 Livre Blanc Assurance 2014 Gestion des risques «Le Nouveau Visage de l Assurance» ERM Solvency 2 AssetLiability Management OFFRE DE PARRAINAGE FINANCE INNOVATION Fondateurs Membres du Comité Exécutif JeanHervé

Plus en détail

L autopartage en France à l horizon 2015 Potentiel de croissance, forces en présence et modèles de développement

L autopartage en France à l horizon 2015 Potentiel de croissance, forces en présence et modèles de développement L autopartage en France à l horizon 2015 Potentiel de croissance, forces en présence et modèles de développement L engouement autour du projet Autolib et l ampleur pris par le phénomène à l étranger ont

Plus en détail

Les internautes face aux services financiers

Les internautes face aux services financiers Les internautes face aux services financiers Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne 4 4ème baromètre des comportements multicanaux des internautes pour la gestion, la recherche d information et la

Plus en détail

Les cartes et nouveaux moyens de paiement :

Les cartes et nouveaux moyens de paiement : & Les cartes et nouveaux moyens de paiement : Quel posi onnement des acteurs sur des marchés bouleversés? Mardi 27 mars 2012 Centre d Affaires Paris-Trocadéro I 8h30 à 12h30 En partenariat avec : Editorial

Plus en détail

Benchmark des sites Internet. Epargne salariale et Epargne retraite

Benchmark des sites Internet. Epargne salariale et Epargne retraite Benchmark des sites Internet Epargne salariale et Epargne retraite Présentation des résultats 4 juin 2009 Frank Aubry Hubert Clerbois Alain de Cidrac www.epsineo.com EPSINEO rating PLAN Présentation EPSINEO

Plus en détail

OBSERVATOIRE PUBLICITAIRE BANQUE ASSURANCE. Céline Gardeur Directrice du Planning Stratégique

OBSERVATOIRE PUBLICITAIRE BANQUE ASSURANCE. Céline Gardeur Directrice du Planning Stratégique OBSERVATOIRE PUBLICITAIRE BANQUE ASSURANCE Céline Gardeur Directrice du Planning Stratégique PLANNING STRATÉGIQUE / AD INTELLIGENCE AVRIL 2013 MÉTHODOLOGIE DU PLANNING STRATÉGIQUE DES ÉTUDES FONDÉES SUR

Plus en détail

Enquête sur la notation sociale des banques et des assureurs UNSA-2012

Enquête sur la notation sociale des banques et des assureurs UNSA-2012 Enquête sur la notation sociale des banques et des assureurs UNSA-2012 Conseil, Recherche et Formation en Relations Sociales 3 rue Bayard 59 000 LILLE Tél : +33 3 20 47 15 24 Fax : +33 3 20 www.orseu.com

Plus en détail

NOTE CONJONCTURELLE BANQUE

NOTE CONJONCTURELLE BANQUE NOTE CONJONCTURELLE BANQUE Les acteurs bancaires français face aux multiples mutations du secteur : des réponses porteuses de nombreux enjeux sociaux. Avril 2014 Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens

Plus en détail

Pensez à votre épargne

Pensez à votre épargne Avis d option Participation / Intéressement Pensez à votre épargne L activité de l année écoulée a permis à votre entreprise de pouvoir dégager des sommes au titre de la Participation et/ou au titre de

Plus en détail

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO RETRAITE Prévoyance santé épargne Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO Prendre toute la dimension de votre entreprise Parce que le bien-être de votre entreprise

Plus en détail

L observatoire du grand âge et de la dépendance

L observatoire du grand âge et de la dépendance En collaboration avec l Institut SilverLife L observatoire du grand âge et de la dépendance Les Français face à la dépendance, leurs comportements actuels et futurs Etude en souscription Septembre 2010

Plus en détail

Café réseaux mardi 15 avril 2008. Maintien à domicile, services à la personne et réseaux de santé

Café réseaux mardi 15 avril 2008. Maintien à domicile, services à la personne et réseaux de santé Café réseaux mardi 15 avril 2008 Maintien à domicile, services à la personne et réseaux de santé Maintien à domicile et SAP 1 maintien à domicile Le contexte Les enjeux L organisation 2 services à la personne

Plus en détail

Le meilleur de. l épargne salariale et de la retraite

Le meilleur de. l épargne salariale et de la retraite Le meilleur de l épargne salariale et de la retraite Les meilleurs partenaires ERES retient les gérants financiers pour leurs performances et leur gestion du risque et propose une gamme très large de

Plus en détail

Optimisez la passerelle

Optimisez la passerelle Optimisez la passerelle de l épargne temps vers le PERCO La loi du 9 novembre 2010 vous offre une opportunité fiscale et sociale Un cadre fiscal et social attractif... La loi n 2010-1330 du 9 novembre

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

Gestion du patrimoine privé et professionnel :

Gestion du patrimoine privé et professionnel : FORMATION PROPOSEE A NANTES Gestion du patrimoine privé et professionnel : Des produits à la stratégie Comment combiner les produits d épargne - assurance-vie, PEA, PERP, Madelin, Art.83, Art. 39, PEE,

Plus en détail

Placements en vue de la dépendance

Placements en vue de la dépendance ATELIER n 5 Placements en vue de la dépendance Dominique CALVAR, CNP Assurances Le marché Eléments FFSA Convention Annuelle CGPC 2 ème marché privé au monde La France est au 1 er rang des pays de l OCDE

Plus en détail

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1 Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE Octobre 2012 1 Identité du Cabinet CAPTEO Cabinet de Conseil en Stratégie, en Organisation et en Management exclusivement dédié à la Finance Notre expertise La Banque

Plus en détail

DOCUMENT D ENTREE EN RELATION CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE «CONSEIL EN STRATEGIE PATRIMONIALE & CONSEIL EN INVESTISSEMENT»

DOCUMENT D ENTREE EN RELATION CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE «CONSEIL EN STRATEGIE PATRIMONIALE & CONSEIL EN INVESTISSEMENT» DOCUMENT D ENTREE EN RELATION Conformément aux dispositions de l article 325-3 du Règlement Général de l Autorité des Marchés Financiers et à la loi n 2005-1564 du 15 décembre 2005, toute société indépendante

Plus en détail

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil Saisissez la Référence Internet WME.07.2.160 dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder aux mises à jour de

Plus en détail

Vos questions sur l environnement économique et financier

Vos questions sur l environnement économique et financier Vos questions sur l environnement économique et financier Juillet 2013 SOMMAIRE 1 La situation du Crédit Agricole Anjou Maine 2 Résultats du Crédit Agricole Anjou Maine 3 Crédit Agricole S.A. 4 La solidité

Plus en détail

REPORT. Think Tank Rapport ANI et Contrats Responsables. November 2015. Success for what's next

REPORT. Think Tank Rapport ANI et Contrats Responsables. November 2015. Success for what's next REPORT Think Tank Rapport ANI et Contrats Responsables November 2015 Success for what's next Think Tank Rapport ANI et Contrats Responsables Sommaire I. Introduction sur l ANI et les Contrats Responsables...3

Plus en détail

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs LA FRANCAISE GLOBAL INVESTMENT SOLUTIONS La Française GIS est une des 3 entités du Groupe La Française et

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contact : Frédéric ALBERT 8 2008 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Les objectifs : Cette 8ème édition du baromètre vise à apporter aux professionnels

Plus en détail

PRESENTATION du GROUPE de PROTECTION SOCIALE

PRESENTATION du GROUPE de PROTECTION SOCIALE Prémalliance/ La mondiale Ag2r AGICAM (épargne salariale / ex Prado Epargne) Prémalliance RETRAITE COMPLEMENTAIRE Prado Mutuelle Mutualis IRSEA Prémalliance Prévoyance CAPICAF 1 A l étude dans les sphères

Plus en détail

NOTE D INFORMATIONS PRÉCONTRACTUELLES. EsPRIT LIBRE RéféREncE/InITIaTIvE

NOTE D INFORMATIONS PRÉCONTRACTUELLES. EsPRIT LIBRE RéféREncE/InITIaTIvE NOTE D INFORMATIONS PRÉCONTRACTUELLES EsPRIT LIBRE RéféREncE/InITIaTIvE Informations commerciales au 01/01/2014 L EssEnTIEL La Convention Esprit Libre est une offre globale de produits et de services que

Plus en détail

Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter. Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français

Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter. Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français L'étude Aujourd'hui, (25 Août 2013), 678 banques opèrent en France. Mais 5 banques dominent

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-20 du 17 février 2014 relative à l affiliation de la Mutuelle Nationale des Personnels Air France à la Société de Groupe d Assurance Mutuelle Macif L Autorité de

Plus en détail

Le meilleur de. l épargne salariale et de la retraite

Le meilleur de. l épargne salariale et de la retraite Le meilleur de l épargne salariale et de la retraite Répondre à vos besoins Dans un environnement économique complexe marqué par des charges sociales lourdes et par la perspective de baisse des retraites

Plus en détail

ESPACE ESPACE FINANCE ASSURANCE & EPARGNE CONSEIL EN INVESTISSMENTS FINANCIERS EPARGNE SALARIALE ET RETRAITE

ESPACE ESPACE FINANCE ASSURANCE & EPARGNE CONSEIL EN INVESTISSMENTS FINANCIERS EPARGNE SALARIALE ET RETRAITE ESPACE ESPACE FINANCE ASSURANCE CONSEIL EN INVESTISSMENTS FINANCIERS 18 Bd Montmartre 75009 Paris & EPARGNE EPARGNE SALARIALE ET RETRAITE 01 42 68 86 00 www.sinfoni.net A PROPOS Créée en 2006, Sinfoni

Plus en détail

L EVOLUTION DE LA GESTION COLLECTIVE FRANCAISE AU 1 er TRIMESTRE 2015

L EVOLUTION DE LA GESTION COLLECTIVE FRANCAISE AU 1 er TRIMESTRE 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Avril 2015 L EVOLUTION DE LA GESTION COLLECTIVE FRANCAISE AU 1 er TRIMESTRE 2015 Au terme de ce 1 er trimestre, les encours de gestion collective rejoignent un niveau qu ils n avaient

Plus en détail

Les responsables RETRAITE. Humanis. de la gestion d actifs. Jean-Pierre Menenteau. Guillaume Ancel. Gilles de Margerie.

Les responsables RETRAITE. Humanis. de la gestion d actifs. Jean-Pierre Menenteau. Guillaume Ancel. Gilles de Margerie. Les responsables de la gestion d actifs 139-147, rue Paul-Vaillant-Couturier 92240 Malakoff http://www. Jean-Pierre Menenteau Directeur général jean-pierre. menenteau@ Guillaume Ancel Directeur de la Gouvernance

Plus en détail

Comment élaborer la stratégie de rémunération et d épargne du chef d'entreprise

Comment élaborer la stratégie de rémunération et d épargne du chef d'entreprise Formation professionnelle Comment élaborer la stratégie de rémunération et d épargne du chef d'entreprise Bonnes pratiques 2015 pour se rémunérer Analyse des risques nouveaux Les combinaisons possibles

Plus en détail

Conseil en Gestion Privée Internationale du Patrimoine

Conseil en Gestion Privée Internationale du Patrimoine Conseil en Gestion Privée Internationale du Patrimoine GROUPE SOFIA www.groupe-sofia.fr CONSEILLER DIFFÉREMMENT Edito Olivier Top Directeur général «Conseiller au sein du Groupe Sofia, c est d abord s

Plus en détail

Contrat de travail à temps partiel sur la semaine

Contrat de travail à temps partiel sur la semaine contrat de travail à temps partiel Référence Internet FSC.02.2.010 Contrat de travail à temps partiel sur la semaine Vous souhaitez conclure un contrat de travail à temps partiel et fixer la durée du travail

Plus en détail

MARCHÉ DES TNS ET DES TPE, PME

MARCHÉ DES TNS ET DES TPE, PME Mercredi 19 MARS 2014 Paris MARCHÉ DES TNS ET DES TPE, PME Un an après l ANI, comment se positionner efficacement sur ces marchés 4 e édition État des lieux d une population hétérogène en constante évolution

Plus en détail

Assurance dépendance. Le marché aujourd hui en France : état des lieux et perspectives. 7 juin 2012

Assurance dépendance. Le marché aujourd hui en France : état des lieux et perspectives. 7 juin 2012 Assurance dépendance Le marché aujourd hui en France : état des lieux et perspectives 7 juin 2012 Contexte et enjeux La dépendance : une évolution inévitable mais surmontable Un coût total de la dépendance

Plus en détail

Réunion P&R 18/03/2014. L affacturage et la difficulté L externalisation de la relance clients

Réunion P&R 18/03/2014. L affacturage et la difficulté L externalisation de la relance clients Réunion P&R 18/03/2014 L affacturage et la difficulté L externalisation de la relance clients Sommaire 1. Le financement court terme 2. Le marché de l affacturage 3. Les acteurs de l affacturage 4. Le

Plus en détail

I. Les entreprises concernées

I. Les entreprises concernées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-12 du 1 er février 2011 relative à la création d une Union Mutualiste de Groupe par les groupes MGEN, MNH, la MNT, la MGET et la MAEE L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance sur le marché français

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance sur le marché français Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance sur le marché français (6 ème édition) Analyse stratégique du marché et Mise en perspective V1.10 au 24 août 2012 Facts & Figures 69 avenue

Plus en détail

Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne : Les internautes face aux services financiers

Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne : Les internautes face aux services financiers Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne : Les internautes face aux services financiers ème baromètre des comportements multicanaux des internautes pour la gestion, la recherche d information et la

Plus en détail

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances PERP Advance Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le PERP, pour préparer sa retraite en bénéficiant d une déduction fiscale immédiate...p3-4 Concordance PERP Advance,

Plus en détail

Décision n 13-DCC-126 du 5 septembre 2013 relative à la prise de contrôle de la société Sofaxis par la société d assurance mutuelle Sham

Décision n 13-DCC-126 du 5 septembre 2013 relative à la prise de contrôle de la société Sofaxis par la société d assurance mutuelle Sham RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-126 du 5 septembre 2013 relative à la prise de contrôle de la société Sofaxis par la société d assurance mutuelle Sham L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

12 septembre 2014. Un Label attribué par Novethic depuis 2009 par des experts indépendants des offreurs de fonds

12 septembre 2014. Un Label attribué par Novethic depuis 2009 par des experts indépendants des offreurs de fonds 12 septembre 2014 Un Label attribué par Novethic depuis 2009 par des experts indépendants des offreurs de fonds Source : Novethic DE FONDS LABELLISÉS Le millésime 2014 confirme que le Label ISR Novethic

Plus en détail

L assureur spécialiste de la protection sociale & patrimoniale

L assureur spécialiste de la protection sociale & patrimoniale L assureur spécialiste de la protection sociale & patrimoniale Congrès AISAM-ACME Bruges, 19 & 20 octobre 2006 Slide 1 La Mondiale a 100 ans, fondée à Lille en 1905. La Mondiale a trois caractéristiques

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

BNP Paribas Money Prime Euro SRI

BNP Paribas Money Prime Euro SRI BNP Paribas Money Prime Euro SRI 1 RAPPORT EXTRA-FINANCIER BNP Paribas Money Prime Euro SRI I 29 juin 2012 I Politique d investissement ISR BNP Paribas Money Prime Euro SRI est un fonds monétaire investit

Plus en détail

FOCUS. Avec votre épargne salariale, vous pouvez participer à une économie porteuse de sens en finançant par exemple :

FOCUS. Avec votre épargne salariale, vous pouvez participer à une économie porteuse de sens en finançant par exemple : Salariés d entreprises, ce guide vous concerne. Il est possible aujourd hui de faire fructifier votre épargne salariale en investissant dans des activités utiles à la création d emplois, de logements très

Plus en détail