Bioinformatique dans l IUP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bioinformatique dans l IUP"

Transcription

1 Bioinformatique dans l IUP Intervenants Equipe Bioinfo (Laboratoire d Informatique Fondamentale de Lille) Cours : Jean-Stéphane Varré TD sur machine : Jean-Stéphane Varré, Ségolène Caboche Contrôle des connaissances 1 TD sur machine noté (compte-rendu) examen théorique Horaires (TD en salle 117 du bâtiment DESS) groupe A : mercredi 8h-10h, JS Varré groupe B : jeudi 8h-10h, S Caboche JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

2 Programme de l EC Bioinfo Introduction Banques de données Comparaison de séquences Annotation JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

3 Introduction à la bioinformatique JS Varré IUP GenPro avec le support de Maude Pupin JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

4 Qu est-ce que la bioinformatique? L approche in silico de la biologie Un outil indispensable aux biologistes Un nouveau domaine de recherche Trois activités principales : Acquisition et organisation des données biologiques Conception de logiciels pour l analyse, la comparaison et la modélisation des données Analyse des résultats produits par les logiciels JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

5 Quels sont les besoins des biologistes? Représentation, stockage, distribution des données, format, schémas, interface, outils d interrogation... Gestion des nouvelles données (accessibilité). Interconnexion des données: pas de rupture dans la chaîne d informations tant par manque d informations que par surcharge d informations. Analyse des données issues de l information biologique. Développement de méthodes prédictives, modélisation. JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

6 Comment s assurer de la qualité de l information? Autorité : Source de l information, auteurs, statut,... Transparence : Documentation disponible, source? Péremption : Date de création, de mise à jour,... Règles valables aussi bien pour une banque de données, que pour une entrée ou un logiciel JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

7 Quelques conseils : Les logiciels : Ne les croyez pas systématiquement!!! Parfois diminution de la qualité des résultats au profit de la rapidité Recherche d une solution parmi un ensemble infini de possibilités Ce n est pas toujours la solution la meilleure qui est trouvée Les banques de données : Ne les croyez pas systématiquement!!! Les données se sont pas toujours fiables ou à jour. Différence entre réalité mathématique et réalité biologique : Les ordinateurs ne font pas de biologie, ils calculent... vite! JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

8 Naissance de la génétique, quelques dates 1866 : Gregor Mendel publie ses lois de l hérédité à partir d études menées chez le Pois : O. Avery démontre avec C. McLeod et M. McCarthy que l ADN transporte l information génétique responsable de la transformation bactérienne 1953 : J. Watson et F. Crick découvrent la structure en double hélice de l ADN : F. Sanger établit la séquence en acides aminés de l insuline 1961 : M. Nirenberg et J.H. Matthaei découvrent le code génétique et le premier codon (UUU Phénylalanine) 1965 : J. Monod, F. Jacob et A. Wolf découvrent les mécanismes de la régulation génétique impliqués dans le dogme central de la biologie moléculaire, énoncé initialement par F. Crick. JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

9 Début de la bioinformatique 1965 : Théorie de l horloge moléculaire (Zuckerkandl & Pauling). 1ère compilation de protéines (M. Dayhoff) : Construction of Phylogenetic Trees (Fitch & Margoliash) 1970 : Programme d alignement global de séquences (algorithme de Needleman & Wunsch). JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

10 Phylogénie Objectifs des études phylogénétiques : Mieux comprendre les mécanismes de l évolution et les mécanismes moléculaires associés. Connaître l arbre de la vie (taxonomie). Etudier la biodiversité, l origine géographique des espèces,... Phylogénie moléculaire : Détermination de l arbre phylogénétique à partir d un ensemble de séquences Arbre phylogénétique : Configuration la plus probable (selon un certain critère) pour rendre compte du degré de parenté existant entre des séquences. JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

11 Comparaison de séquences, objectifs Détermination la fonction et la structure d une séquence Détection de régions fonctionnelles au sein des séquences Étude des processus de l évolution à l échelle moléculaire Construire la phylogénie des espèces. JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

12 Comparaison de séquences, méthodes Comparaison de deux séquences Dotplot : représentation graphique de leurs points communs Alignement global ou local : recherche du maximum de correspondances entre leurs lettres Programmes dédiés : génome / ARNm, (ADN ou ARN) / protéine Recherche d une séquence dans une banque BLAST, FASTA : identification des séquences d une banque ressemblant à la séquence requête Alignement multiple Clustal, Dialign, Multalign : alignement de plus de deux séquences JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

13 Développement du séquençage de l ADN 1977 : F. Sanger met au point la méthode de Sanger pour établir le séquençage de l ADN : Création de la banque EMBL 1984 : Développement de la réaction de polymérisation en chaîne (PCR) par Mullis : Réalisation et commercialisation du 1er séquenceur automatisé par la société Applied Biosystems (Californie). JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

14 Pourquoi et comment séquencer les génomes? Etudier des gènes (et leurs fonctions) connaître leur séquence, c est-à-dire, le texte (la chaîne de nucléotides) qui la compose. Acquisition technique du séquençage. Mais : n autorise la lecture que de séquences relativement courtes (plusieurs centaines de paires de bases). Obtention du génome fractionnement pour être décrypté (lu), étudié et analysé JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

15 Principe du séquençage d un chromosome entier Amplification du chromosome Besoin de séquencer 8 à 10 fois le chromosome Les copies du chr sont cassées aléatoirement en fragments de quelques milliers de nucléotides Séquençage des extrémités de certains des fragments obtenus Certaines séquences se chevauchent en partie JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

16 Reconstruction des contigs Comparaison des séquences obtenues pour aligner les parties séquencées plusieurs fois Reconstitution d enchaînements plus grands, appelés contigs Traitement informatique indispensable JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

17 Finition (assemblage final) Il reste à ordonner et orienter les contigs Difficulté : présence de répétitions dans les génomes qui peuvent conduire à assembler des contigs provenant de régions distantes du chr Présence de trous qui sont comblés par un séquençage ciblé Correction des erreurs Renouvellement du séquençage pour améliorer la qualité de la séquence (étape pas toujours réalisée : le but est alors d avoir rapidement l ébauche d un génome pour, par exemple, le comparer à une espèce proche) JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

18 Le séquençage du génome humain Le projet a commencé dans les années 1990 Etape préalable : cartographie des chromosomes (localisation de marqueurs) pour faciliter l assemblage 1998 : début du séquençage Le travail a été réparti entre 20 institutions internationales réunies dans un consortium public Ebauche préliminaire célébrée en juin 2000 Génome séquencé seulement 5 fois Entre et fragments de à nt pas toujours orientés et ordonnés 90% du génome couvert, avec une erreur tous les nt JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

19 La finition du génome humain Avril 2003 : achèvement du génome humain 2 ans d avance sur le calendrier initial grâce aux progrès des techniques de séquençage Séquençage de 5 autres équivalents génomiques Taux d erreurs d un nucléotide tous les Travail focalisé sur les trous résiduels Il en reste moins de 400 2,9 milliards de nucléotides, soit 90% des 3,2 milliards de nucléotides de l ensemble du génome humain Le reste du génome est constitué de séquences répétées (notamment au niveau des centromères et télomères) JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

20 Quelques projets génome Haemophilus influenzae Procaryote ,8 Mb Mycoplasma genitalium Procaryote ,6 Mb Saccharomyces cerevisiae Euc (levure) Mb Escherichia coli Procaryote ,6 Mb Caenorhabditis elegans Euc (ver) Mb Drosophila melanogaster Euc (mouche) Mb Arabidiopsis thaliana Euc (plante) Mb Homo sapiens Euc (Homme) Mb JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

21 L ensemble des projets terminés ou en cours JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

22 Evolution du séquençage JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

23 Pourquoi séquencer les génomes? Intérêt scientifique Evolution des espèces Fonctionnement des cellules Etude des êtres vivants Intérêt économique Médecine Biotechnologies Ecologie Utilité publique Nutrition Propagation des maladies JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

24 Séquençage partiel : uniquement les ARNm Le séquençage de grands génomes demande beaucoup de temps (et d argent) MAIS chez les eucaryotes supérieurs seule une petite partie du génome code pour des protéines (max 10%) cependant, difficulté d identifier les gènes Idée : ne séquencer que les ARNm Méthode Purification des ARNm matures (sans intron) Recopie de l ARN en ADN pour amplification puis séquençage Parfois, séquençage uniquement des extrémités des ADNc (ces fragments d ARNm sont appelés EST : Expressed Sequence Tag) JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

25 Le séquençage ponctuel L explosion du nombre de génomes séquencés est récente Les scientifiques séquencent depuis longtemps des fragments de génomes, selon leurs besoins : Séquençage de régions d intérêts si le génome complet n est (n était) pas encore connu Séquençage dans le but d étudier les variations alléliques (la même région dans des individus différents d une même espèce) Séquençage d un ou plusieurs ARN pour localiser des gènes sur un génome et étudier leur régulation transcriptionnelle... JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

26 Mise à disposition des séquences Les séquences obtenues dans des laboratoires publics sont mises à disposition de l ensemble de la communauté scientifique Collecte des séquences par des organismes spécialisés Stockage des séquences dans des banques de données, sous la forme de fichiers texte formatés Les séquences sont annotées (localisation des gènes,... ) et leur provenance est précisée (nom de l espèce, laboratoire,... ) Les banques de données sont maintenant via Internet JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

27 Après le séquençage? Le séquençage ne constitue qu une toute première étape pour l analyse des génomes : Au terme d un projet de séquençage, on obtient un texte formé de 4 lettres, et il reste un énorme travail de décryptage pour pouvoir interpréter ce texte. L un des principaux défis de la biologie moderne sera d interpréter ces génomes: Identification de la fonction des gènes. Compréhension des réseaux d interactions moléculaires (biologie des systèmes). JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

28 Ce que souhaiterait connaître chaque biologiste : Le jeu complet et précis des gènes ainsi que leur position sur le génome, L ensemble des transcrits d un génome, Le lieu et le moment de l expression de chaque transcrit, La protéine produite par chaque transcrit, Le lieu et le moment de l expression de chaque protéine, La structure complète de chaque protéine, La fonction de chaque protéine, Les mécanismes cellulaires auxquels participent les protéines. JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

29 La localisation des gènes C est la première étape pour interpréter un génome Distinction entre régions codantes et non codantes. Mais, c est loin d être trivial. Réalisée par des programmes informatiques combinant différents types d information. Ces programmes sont prédictifs, ils génèrent des erreurs Certains gènes échappent à la détection (faux négatifs). Certains gènes prédits ne correspondent pas à de vrais gènes (faux positifs). Même pour les prédictions correspondant à des gènes réels, les limites précises du gène sont parfois erronées. JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

30 Proportions codant / non codant Organisme Génome Gènes Codant Mycoplasma genitalium 0,6 Mb % Haemophilus influenzae 1,8 Mb % Escherichia coli 4,6 Mb % Saccharomyces cerevisiae 12 Mb % Caenorhabditis elegans 97 Mb % Arabidiopsis thaliana 120 Mb % Drosophila melanogaster 165 Mb % Homo sapiens Mb % JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

31 Prédiction de gènes, objectifs Localiser les gènes présents sur une séquence d ADN Retrouver la structure complète des gènes : JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

32 Une idée simple : les phases ouvertes de lecture Une séquence codante : Débute par un codon d initiation (ATG + autres) et se termine par un codon de terminaison (TAA, TAG, TGA) A une taille multiple de 3 (si les introns sont enlevés) Taille moyenne : bp (bactéries) Une phase ouverte de lecture (ORF) Plus de 99 nt entre un Cinit et un Cterm (statistiquement rare) Peut contenir un gène Problèmes : Un gène peut être sur un brin ou sur l autre Plusieurs phases de lecture possibles JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

33 Détection des ORF, fonctionnement Traduction à l aveugle 6 phases de lecture = 6 séquences protéiques possibles JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

34 Détection des ORF, résultats 6 phases de lectures codons d initiation (ATG) en rose codons de terminaison (TAA, TAG, TGA) en cyan Sélection des phases ouvertes de lecture Régions mesurant plus de 99 nt entre un Cinit et un Cterm Choix du Cinit le plus loin du Cterm Peut contenir un gène Une ORF en vert Une ORF n est pas nécessairement un gène JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

35 Prédiction de gènes, autres méthodes Comparaison de la séquence génomique Aux ARNm connus pour prédire : Séquences transcrites mais non traduites (3 et 5 UTR) Position des introns et exons Épissage alternatif Aux protéines pour prédire : Séquence codante (CDS, CoDing Sequence) Position des introns et exons Épissage alternatif (plus rarement observé dans les banques) Prédiction statistique (ab initio) Apprentissage de l usage du code propre à un organisme Recherche des zones respectant l usage du code = CDS JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

36 Analyse de séquences protéiques Etude de la fonction des protéines Par comparaison à d autres protéines Par recherche de motifs ou domaines connus Prédiction de leur structure 2D ou 3D Par déduction à partir d une protéine similaire Par recherche de domaines structurels connus Prédiction de la localisation cellulaire Par étude des domaines transmembranaires Par recherche des peptides d adressage JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

37 Génomique comparative Objectifs : Etudier l évolution entre espèces à l échelle du génome Identifier des gènes spécifiques à une espèce (pathogénicité,... ) Retrouver des régions de synténie (conservation de l ordre de gènes homologues dans le génome d espèces différentes) Étude du polymorphisme au sein d une même espèce Méthodes Comparaison de cartes génétiques Alignement 2 à 2 de toutes les protéines de plusieurs génomes Etude de l ordre des gènes JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

38 Analyse du transcriptome Techniques expérimentales globales : les puces à ADN Etude de plusieurs milliers de gènes en une seule fois Mesure de leur taux d expression Etude d une cellule dans différentes conditions expérimentales Génère une grande quantité de données Besoin d outils issus de la fouille de données et des statistiques Objectifs : Identifier des groupes (clusters) de gènes ayant des profils d expression similaires Aide à l annotation JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

39 Analyse du protéome Regroupe différentes méthodes et différents objectifs : Recherche et identification des protéines présentes dans un ensemble de cellules, pour une condition expérimentale donnée Etude des interactions entre protéines Visualisation des protéines in situ et/ou in vivo Aussi besoin d outils spécifiques pour analyser les résultats et les exploiter Objectifs : Identifier les protéines synthétisées dans une condition donnée Reconstruire des réseaux d interactions entre protéines JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

40 Etude du fonctionnement de la cellule, objectifs Reconstruire l ensemble des processus cellulaires Voies métaboliques, transport des molécules Voies de régulation des gènes, transduction du signal Réplication et réparation de l ADN, synthèse des protéines,... Prédire des comportements cellulaires Prédire la réponse à un stimulus Prédire le processus à l origine d une maladie Simulation d expériences de mutation de gènes,... Mettre en évidence des modules fonctionnels conservés au cours de l évolution JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

41 Etude du fonctionnement de la cellule, méthodes Constitution de bases de connaissances Collecte d informations sur les génomes, les gènes, les protéines, les interactions entre molécules, les processus cellulaires,... Établissement de liens entre les données de différentes natures Inférence de nouvelles connaissances Représentation dynamique des réseaux cellulaires Équations différentielles Réseaux booléens Théorie des graphes,... JS Varré (IUP GenPro) Introduction à la bioinformatique année / 41

De la biologie molécualire à la génomique

De la biologie molécualire à la génomique De la biologie molécualire à la génomique Pierre Neuvial École Nationale de la Statistique et de l Administration Économique Méthodes statistiques pour la biologie Plan du cours 1 Introduction à la biologie

Plus en détail

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Sami Khuri Department of Computer Science San José State University khuri@cs.sjsu.edu Usine de Protéines Les protéines sont responsables de la plupart des fonctions

Plus en détail

Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine

Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine Cours de Biologie Moléculaire L2S3 Structure de l ADN Organisation des génomes 2ème cours (1h30) Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine L ADN est chargé négativement

Plus en détail

I. Histoire de la biologie moléculaire (Q1 à Q5)

I. Histoire de la biologie moléculaire (Q1 à Q5) I. Histoire de la biologie moléculaire (Q1 à Q5) Q1. Concernant les premières lois sur l hérédité : Elles ont été établies grâce à des expériences menées sur la drosophile (Drosophila melanogaster). Elles

Plus en détail

Introduction à la bioinformatique

Introduction à la bioinformatique Faculté des Sciences - Rabat Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire -------------------------------------- Université Mohamed V - Agdal Faculté des Sciences B.P. 1014 - Rabat - MAROC TD Biologie

Plus en détail

L'ADN peut être copié au travers des générations cellulaires successives de manière fidèle, c'est la réplication de l'adn.

L'ADN peut être copié au travers des générations cellulaires successives de manière fidèle, c'est la réplication de l'adn. 24/09/2014 REBOUL Nicolas L2 CR : Hamza BERGUIGUA Génétique Médicale Dr Martin KRAHN 8 pages Introduction à la Génétique Médicale : Les champs de la Génétique Médicale, La place de la Génétique Médicale

Plus en détail

Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000. Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal

Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000. Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000 Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal Qu est-ce que la Bioinformatique? Qu est-ce que la Bio-informatique? Champs multi-disciplinaire

Plus en détail

Voyage Au Cœur Du Génome

Voyage Au Cœur Du Génome Voyage Au Cœur Du Génome Jean-Philippe.Vert@ensmp.fr ENSMP - CG - Bioinformatique 17 mars 2005 Une brève histoire 1866 : Lois de l hérédité (Mendel) 1909 : Morgan et les drosophilistes 1944 : L ADN est

Plus en détail

Les grands enjeux scientifiques du début du XXIème siècle. Jean-Yves Le Déaut

Les grands enjeux scientifiques du début du XXIème siècle. Jean-Yves Le Déaut Les grands enjeux scientifiques du début du XXIème siècle Jean-Yves Le Déaut Séances sur les biotechnologies Séance 1 : 25 février 2009 Introduction sur les biotechnologies Avec Pierre TAMBOURIN, Directeur

Plus en détail

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative Master 1 Bactério 10/01/09 8h30-10h30 RT : Stéphanie Ripert-Bernusset RL: Benjamin de Sainte Marie Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative PLAN DU COURS : I- GENOME

Plus en détail

Bioinformatique fonctionnelle des protéines et analyse structurale de réseaux d'interactions

Bioinformatique fonctionnelle des protéines et analyse structurale de réseaux d'interactions Bioinformatique fonctionnelle des protéines et analyse structurale de réseaux d'interactions intégration Populations Organismes Tissus, organes Relations inter-espèces, Équilibres écologiques Développement,

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 9 : Applications médicales Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 9. APPLICATIONS

Plus en détail

Le décryptage des génomes

Le décryptage des génomes Biologie et société Le décryptage des génomes Jacques van Helden Jacques.van-Helden@univ-amu.fr Université d Aix-Marseille, France http://jacques.van-helden.perso.luminy.univ-amu.fr/ Adresse précédente

Plus en détail

LE SEQUENCAGE DU GENOME HUMAIN. Historique Séquençage Résultats

LE SEQUENCAGE DU GENOME HUMAIN. Historique Séquençage Résultats LE SEQUENCAGE DU GENOME HUMAIN Historique Séquençage Résultats Séquençage de Macromolécules Enchaînement d unités répétitives Petite molécule Couper de façon précise en sous-ensemble 50 25 25 reconstruire

Plus en détail

Génétique. Compléments au cours de 3 ème.

Génétique. Compléments au cours de 3 ème. Génétique Compléments au cours de 3 ème. Plan: Le codage de l information génétique. L utilisation de la génétique. Les limites actuelles de la génétique. Le codage de l information génétique. La structure

Plus en détail

Collège Notre Dame de Jamhour. THEME 1A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique

Collège Notre Dame de Jamhour. THEME 1A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Collège Notre Dame de Jamhour Classe : 1 ère S THEME 1A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 3 : L expression du patrimoine génétique TD- 5 : La protéosynthèse, un processus

Plus en détail

La biologie moléculaire Décrypter le vivant: Comprendre et agir

La biologie moléculaire Décrypter le vivant: Comprendre et agir La biologie moléculaire Décrypter le vivant: Comprendre et agir Bernard KNOOPS Knoops@bani.ucl.ac.be Bernard HALLET Hallet@gene.ucl.ac.be Université Catholique de Louvain Institut des Sciences de la Vie

Plus en détail

BIO6: Bioinformatique appliquée Correction du TD3

BIO6: Bioinformatique appliquée Correction du TD3 BIO6: Bioinformatique appliquée Correction du TD3 Exercice 1 : programmation dynamique voir le site web indiqué dans le TD pour corriger l'exercice Exercice 2 : similarité de séquence et distance évolutive

Plus en détail

Le monde des bio-puces

Le monde des bio-puces Le monde des bio-puces D1 Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription Epissage Traduction ADN ARNpm ARNm Protéines Génome Transcriptome Protéome D2 Puces à ADN Techniques de génomique fonctionnelle

Plus en détail

Prédiction de gènes. Cours de présentation des outils bio-informatiques pour la localisation puis l'étude des gènes. Equipe Bonsai (2014)

Prédiction de gènes. Cours de présentation des outils bio-informatiques pour la localisation puis l'étude des gènes. Equipe Bonsai (2014) Prédiction de gènes Cours de présentation des outils bio-informatiques pour la localisation puis l'étude des gènes Equipe Bonsai (2014) La localisation des gènes C'est la première étape pour interpréter

Plus en détail

Chapitre 1. Histoire de la biologie moléculaire

Chapitre 1. Histoire de la biologie moléculaire Chapitre 1. Histoire de la biologie moléculaire 1. L idée que les caractères observables (le phénotype) d un individu puissent se transmettre de génération en génération par des «unités» héritées (le génotype)

Plus en détail

Ingénierie des protéines

Ingénierie des protéines Ingénierie des protéines Stéphane Delbecq EA 4558 Vaccination antiparasitaire Laboratoire de Biologie Cellulaire et Moléculaire Faculté de Pharmacie - Montpellier Rappel: transcription et traduction Universalité

Plus en détail

La Bioinformatique fonctionnelle Retrouver les Gènes

La Bioinformatique fonctionnelle Retrouver les Gènes Biologie moléculaire-2016 1 La Bioinformatique fonctionnelle Retrouver les Gènes Le séquençage est devenu chose tellement courante, que dans les dernières années nous avons obtenu les séquences complètes

Plus en détail

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans Introduction En 1992, l introduction d'un anticorps monoclonal, l herceptine, pour le traitement du cancer du sein a donné

Plus en détail

La génomique. Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes. Nécessite des outils bioinformatiques. Plusieurs étapes :

La génomique. Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes. Nécessite des outils bioinformatiques. Plusieurs étapes : La génomique Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes La structure Le fonctionnement L évolution Le polymorphisme, Plusieurs étapes : Nécessite des outils bioinformatiques 1 Chronologie sur le

Plus en détail

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Mercredi 23 Octobre LECLERCQ Barbara L2 GM Pr Krahn 10 pages Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Plan A. Introduction B. Techniques courantes

Plus en détail

L annotation in silico des séquences génomiques Claudine Médigue, Stéphanie Bocs, Laurent Labarre, Catherine Mathé, David Vallenet

L annotation in silico des séquences génomiques Claudine Médigue, Stéphanie Bocs, Laurent Labarre, Catherine Mathé, David Vallenet MEDECINE/SCIENCES 2002 ; 18 : 237-250 > Depuis 1995, nous avons accès à l information génétique complète d un nombre croissant d organismes vivants très divers. Cette explosion d informations impose des

Plus en détail

L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques.

L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques. Introduction : L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques. Au sein du vivant, les espèces se différencient les unes des autres par l existence de gènes différents. Au sein d une espèce,

Plus en détail

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Épreuve obligatoire série S Partie 1 (5 points) Thème 1-: Expression, stabilité, variation du patrimoine génétique. Sujet : On cherche à montrer,

Plus en détail

Quelques définitions

Quelques définitions Quelques définitions Sandrine Lagarrigue et Pascale Le Roy 1 Journée Technique SYSAAF La mise en œuvre des outils de la génomique : enjeux pour le SYSAAF et ses adhérents. 03 juin 2015. Rennes Le génome

Plus en détail

GM- Support de l'information génétique ; structure et fonction du génome. Support de l'information génétique ; structure et fonction du génome

GM- Support de l'information génétique ; structure et fonction du génome. Support de l'information génétique ; structure et fonction du génome Mercredi 9 octobre ABECASSIS Anna L2 GM Pr Beroud 16 pages Support de l'information génétique ; structure et fonction du génome Plan A. Des gènes aux protéines I. Structure de l'adn II. Structure des gènes

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT DATE SEQUENCE lundi 12 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Lundi 12 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Espèces. Bactérie 0,92 1,03 Levure 1,80 1,00 Ail 1,73 1,01 Blé 1,22 0,98. Taux fort. Aucun Plutonium. Taux. moyen de fumée + plutonium

Espèces. Bactérie 0,92 1,03 Levure 1,80 1,00 Ail 1,73 1,01 Blé 1,22 0,98. Taux fort. Aucun Plutonium. Taux. moyen de fumée + plutonium DS Chapitre 3 : L ADN, support de l information génétique Partie 1 : Restitution des connaissances. 1/ Définir : gène, mutation 2/ Citer le nom de la «brique» de base de la molécule d ADN. Représenter

Plus en détail

1. L ADN et l information génétique. l ADN l information génétique est contenue dans l ADN. traduction. comment fait-on une protéine?

1. L ADN et l information génétique. l ADN l information génétique est contenue dans l ADN. traduction. comment fait-on une protéine? 1. L ADN et l information génétique l ADN l information génétique est contenue dans l ADN (ADN) (ARN) 1 2 A G T C U comment fait-on une protéine? traduction l information génétique est organisée par triplets

Plus en détail

INTRODUCTION A LA BIOINFORMATIQUE. Silvina GONZALEZ- RIZZO sgonzale@univ- ag.fr

INTRODUCTION A LA BIOINFORMATIQUE. Silvina GONZALEZ- RIZZO sgonzale@univ- ag.fr INTRODUCTION A LA BIOINFORMATIQUE Silvina GONZALEZ- RIZZO sgonzale@univ- ag.fr BioinformaEque pour des biologistes Objec&f du cours: Vous montrer les taches courantes de la bioinforma&que qu'un biologiste/biochimiste

Plus en détail

Prédiction de gènes. La localisation des gènes. Quel est le point de départ? Une idée naïve : les phases ouvertes de lecture

Prédiction de gènes. La localisation des gènes. Quel est le point de départ? Une idée naïve : les phases ouvertes de lecture La localisation des gènes Prédiction de gènes Crs de présentation des tils bio-informatiques pr la localisation puis l'étude des gènes C'est la première étape pr interpréter un génome Distinction entre

Plus en détail

1809-2009 Deux siècles de science Questions d'hier, réponses d'aujourd'hui, horizons de demain

1809-2009 Deux siècles de science Questions d'hier, réponses d'aujourd'hui, horizons de demain 1809-2009 Deux siècles de science Questions d'hier, réponses d'aujourd'hui, horizons de demain Le séquençage du génome humain et après? Comment a-t-il été séquencé? Que nous apprend la séquence? Et après?

Plus en détail

UNE DÉCOUVERTE MAJEURE DU XX e SIÈCLE : LA STRUCTURE DE L ADN, LE SECRET DE LA VIE VUE AU TRAVERS DE LA PHILATÉLIE (*)

UNE DÉCOUVERTE MAJEURE DU XX e SIÈCLE : LA STRUCTURE DE L ADN, LE SECRET DE LA VIE VUE AU TRAVERS DE LA PHILATÉLIE (*) 113 Bull. Soc. Pharm. Bordeaux, 2004, 143, 113-130 UNE DÉCOUVERTE MAJEURE DU XX e SIÈCLE : LA STRUCTURE DE L ADN, LE SECRET DE LA VIE VUE AU TRAVERS DE LA PHILATÉLIE (*) É. JOUZIER (1) Le 25 avril 1953

Plus en détail

GLOSSAIRE. Aperto libro

GLOSSAIRE. Aperto libro GLOSSAIRE Aperto libro 1089 1090 GLOSSAIRE Acide désoxyribonucléique ou ADN (angl. DNA) : dimère constitué de deux brins hélicoïdaux composés de nucléotides dont les bases azotées sont la thymine, l adénine,

Plus en détail

UE 2V311 - TD3-2015. Analyses de méioses, ségrégation et cartographie.

UE 2V311 - TD3-2015. Analyses de méioses, ségrégation et cartographie. Buts du TD : UE 2V311 - TD3-2015 Analyses de méioses, ségrégation et cartographie. - connaître la méiose et ses conséquences sur la transmission et la recombinaison de l information génétique à travers

Plus en détail

Notions de bioinformatique

Notions de bioinformatique Notions de bioinformatique Souvent les avancées des biotechnologies ont été possibles du fait d avancées technologiques relevant d autres domaines que la biologie. - En juillet 1995 le séquençage d Haemophilus

Plus en détail

Introduction : La bioinformatique

Introduction : La bioinformatique BI Cours 1 et 2 Introduction à la Bio-informatique et la Génomique Biais de composition des séquences Introduction : La bioinformatique Qu'est-ce que c'est? C'est répondre à des problématiques biologiques

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES ORIGINAL : anglais DATE : 21 octobre 2010 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE F DIRECTIVES CONCERNANT LES PROFILS D ADN : CHOIX DES MARQUEURS MOLECULAIRES ET CONSTRUCTION

Plus en détail

Annotation de protéines

Annotation de protéines JS Varré Université Lille 1 jean-stephane.varre@lifl.fr http://www.lifl.fr/~varre jean-stephane.varre@lifl.fr 1 / Pourquoi faire de l annotation automatique de protéines? Il est difficile de trouver expérimentalement

Plus en détail

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype.

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Les maladies génétiques comme la drépanocytose ou l'albinisme sont liées à des modifications du génotype des individus

Plus en détail

HISTOIRE DE L ADN. L'histoire de l'adn commence par les Grecs

HISTOIRE DE L ADN. L'histoire de l'adn commence par les Grecs HISTOIRE DE L ADN Un homme adulte est constitué de 10 14 cellules. Chaque noyau contient le programme génétique sous forme d ADN: Acide DésoxyriboNucléique. L'histoire de l'adn commence par les Grecs -

Plus en détail

Atelier N 7 «Génomique et évolution» Bernard DUJON Professeur à l Institut Pasteur et à Paris VI Philippe LOPEZ Maître de conférences à Paris VI

Atelier N 7 «Génomique et évolution» Bernard DUJON Professeur à l Institut Pasteur et à Paris VI Philippe LOPEZ Maître de conférences à Paris VI Atelier N 7 «Génomique et évolution» Bernard DUJON Professeur à l Institut Pasteur et à Paris VI Philippe LOPEZ Maître de conférences à Paris VI Les deux diaporamas seront en ligne sur le site de l INRP,

Plus en détail

INTRODUCTION À LA BIO-INFORMATIQUE

INTRODUCTION À LA BIO-INFORMATIQUE Biologie moléculaire-2016 1 INTRODUCTION À LA BIO-INFORMATIQUE Dans cette section, on désire vous donner une introduction sur l utilisation du site web du National Center for Biotechnology Information

Plus en détail

Biologie moléculaire et Génie génétique

Biologie moléculaire et Génie génétique Module 1 : Biologie moléculaire et Génie génétique Section 1 : STRUCTURES ET FONCTIONS DES ACIDES NUCLEIQUES Plutôt que de rechercher l'exhaustivité, on s'attachera à la clarification et la structuration

Plus en détail

Quelques caractéristiques des microsatellites : définition, densité et structure. P. Jarne CEFE - Montpellier

Quelques caractéristiques des microsatellites : définition, densité et structure. P. Jarne CEFE - Montpellier Quelques caractéristiques des microsatellites : définition, densité et structure P. Jarne CEFE - Montpellier Buts * Définitions * Méthodes d études de la distribution * Qques résultats : distribution dans

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 5 : La transcription Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 5. La transcription

Plus en détail

DOSSIER DECOUVERTE. Le Kit ADN Extraire au niveau moléculaire

DOSSIER DECOUVERTE. Le Kit ADN Extraire au niveau moléculaire DOSSIER DECOUVERTE Le Kit ADN Extraire au niveau moléculaire SOMMAIRE Au fil de l'histoire..... 3 Le kit ADN, du principe à l'utilisation.....5 Le kit ADN au service de la science... 7 Glossaire.. 11 Coulisses

Plus en détail

Obtention de données génétiques à grande échelle

Obtention de données génétiques à grande échelle Obtention de données génétiques à grande échelle Stéphanie FERREIRA Ph.D. Campus de l Institut Pasteur de Lille 1, rue du Professeur Calmette 59000 LILLE Tel : 03 20 87 71 53 Fax : 03 20 87 72 64 contact@genoscreen.fr

Plus en détail

Les bases de données biologiques. Sigrid Le Clerc Conservatoire Nationale des Arts et Métiers Chaire de Bioinformatique

Les bases de données biologiques. Sigrid Le Clerc Conservatoire Nationale des Arts et Métiers Chaire de Bioinformatique Les bases de données biologiques Sigrid Le Clerc Conservatoire Nationale des Arts et Métiers Chaire de Bioinformatique Sommaire 1. Introduction 2. Le système Entrez 2.1. Description du système Entrez 2.2.

Plus en détail

Séquence 3. Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Nos cellules, filles de la cellule-œuf

Séquence 3. Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Nos cellules, filles de la cellule-œuf Sommaire Nous sommes en train d étudier le support des informations génétiques 1 au sein de nos cellules. Rapidement après sa formation, la cellule-œuf commence à se multiplier (vu en classe de 4 e ).

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE

FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE 2 MÉCANISME GÉNÉRAL DE LA TRANSCRIPTION La transcription est une biosynthèse d ARN qui repose, comme celle de l ADN, sur la complémentarité des bases. Ce processus présente

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT DATE SEQUENCE jeudi 8 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Jeudi 8 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Plan de cours. LOG2810 Structures discrètes. Enseignants. Chargés de laboratoires. Département de génie informatique et de génie logiciel Automne 2013

Plan de cours. LOG2810 Structures discrètes. Enseignants. Chargés de laboratoires. Département de génie informatique et de génie logiciel Automne 2013 Plan de cours LOG2810 Structures discrètes Département de génie informatique et de génie logiciel Automne 2013 3 crédits Triplet horaire : 3 2 4 Enseignants Foutse Khomh, Professeur responsable Pavillon

Plus en détail

génomes Présentation La biologie à l'heure du séquençage des génomes Séquençage de génomes: Pourquoi? Comment? Annotation des génomes

génomes Présentation La biologie à l'heure du séquençage des génomes Séquençage de génomes: Pourquoi? Comment? Annotation des génomes Présentation Bioinformatique: analyse des génomes Céline Brochier-Armanet (Laurent Duret) Université Claude Bernard, Lyon 1 Laboratoire de Biométrie et Biologie évolutive (UMR 5558) Celine.brochier-armanet@univ-lyon1.fr

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Institut Paul Lambin Bachelier en chimie Intitulé Biotechnologie 2 C2120 Cycle 1 Bloc 2 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre de crédits 5 Nombre

Plus en détail

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri. Plan du cours. Problématique du Génie Logiciel

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri. Plan du cours. Problématique du Génie Logiciel Hassan El Mansouri 1 Plan du cours Cycle de développement, cycle de vie, cahier des charges Patrons de conception Programmation par composants, réutilisation de composants Gestion des exceptions Stratégies

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHLGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSI 2014 Sous-épreuve écrite de Chimie biochimie

Plus en détail

DNA-seqciblé : principales méthodes d'enrichissement

DNA-seqciblé : principales méthodes d'enrichissement DNA-seqciblé : principales méthodes d'enrichissement DU de séquençage haut-débit Module 1 : Séquençage nouvelle génération - Technologies & applications 17 octobre 2013 Amélie PITON piton@igbmc.fr 1 Introduction

Plus en détail

L'analyse protéomique et les sciences -omiques: des données massives à interpréter et sauvegarder

L'analyse protéomique et les sciences -omiques: des données massives à interpréter et sauvegarder L'analyse protéomique et les sciences -omiques: des données massives à interpréter et sauvegarder Christine CARAPITO, Alexandre BUREL, Patrick GUTERL, Alexandre WALTER, Jérôme PANSANEL, Fabrice VARRIER,

Plus en détail

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Variation génétique de la couleur des grains de maïs. Chaque grain représente un individu de constitution génétique distincte. La sélection

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012

Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012 QCM 1. La température de fusion (Tm) d une molécule d ADN : A. est mise en évidence par l augmentation

Plus en détail

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri Hassan El Mansouri 1 Plan du cours Problématique et naissance du génie logiciel Cycle de développement, cycle de vie, cahier des charges Patrons de conception Programmation par composants, réutilisation

Plus en détail

On en vient maintenant au test lui-même.

On en vient maintenant au test lui-même. On en vient maintenant au test lui-même. 6 Avant d envisager la technologie elle-même, quelques mots sur le diagnostic prénatal non invasif qui est réalisé historiquement à partir du sang maternel. On

Plus en détail

Biologie Moléculaire & Génie Génétique. 6GT SG&SB FWB A.R. d Esneux Maître de Stage: Sylvie Bossrez Stagiaire: Pierre LECOCQ

Biologie Moléculaire & Génie Génétique. 6GT SG&SB FWB A.R. d Esneux Maître de Stage: Sylvie Bossrez Stagiaire: Pierre LECOCQ Biologie Moléculaire & Génie Génétique 6GT SG&SB FWB A.R. d sneux Maître de Stage: Sylvie Bossrez Stagiaire: Pierre LCOCQ 1 Introduction & Plan du cours N Les leçons proposées dans ce document s adressent

Plus en détail

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES La transcription Information : dans le noyau (sous forme d'adn) Synthèse des protéines : dans le cytoplasme (au niveau des ribosomes du reticulum endoplasmique) L'ADN ne sort

Plus en détail

Transcript. Gén. ome proté métabol

Transcript. Gén. ome proté métabol Transcript Gén ome proté métabol Le monde des "omes" génome Séquençage de l'adn ADN Séquence Structure ARN Evolution transcriptome ARN Expression protéome Structure des protéines Evolution Protéines Enzyme

Plus en détail

À LA DÉCOUVERTE DE LA RECHERCHE

À LA DÉCOUVERTE DE LA RECHERCHE À LA DÉCOUVERTE DE LA RECHERCHE (une partie de) la bio-info. Pierre Peterlongo Avril 2015 Bioinfo: quelques repères Découverte Recherche - Mars 2015 2 Découverte Recherche - Mars 2015 3 BioInfo: Quand?

Plus en détail

Biologie Moléculaire 6 GT SG FWB Leçon n 5

Biologie Moléculaire 6 GT SG FWB Leçon n 5 Biologie Moléculaire 6 GT SG FWB Leçon n 5 Tests de paternité (fin labo électrophorèse) Un test de paternité consiste à analyser l'adn de deux personnes dans le but d'établir un lien de parenté génétique.

Plus en détail

Stratégie de management des ressources microbiennes : application au suivi des stations d épuration industrielle du groupe Sanofi

Stratégie de management des ressources microbiennes : application au suivi des stations d épuration industrielle du groupe Sanofi Stratégie de management des ressources microbiennes : application au suivi des stations d épuration industrielle du groupe Sanofi Mise en place d outils de biologie moléculaire Céline Martinez, Pierre

Plus en détail

TD2 : Histoire évolutive de la famille GH15 des glucosides hydrolases

TD2 : Histoire évolutive de la famille GH15 des glucosides hydrolases Master 1 :: module BBSG1.2.1 "Bioinformatique" :: année 2006/2007 TD2 : Histoire évolutive de la famille GH15 des glucosides hydrolases Encadrants: Emmanuel Talla (talla@ibsm.cnrs-mrs.fr) & Céline Brochier-Armanet

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

Le fabuleux destin des gènes

Le fabuleux destin des gènes Le fabuleux destin des gènes L homme et les gènes - Itinéraire de visite Niveau Lycée V.Vincenzo-EPPDCSI Direction de la médiation scientifique et de l éducation Cité des sciences et de l industrie 75930

Plus en détail

FICHES REVISION UE 2

FICHES REVISION UE 2 FICHES REVISION UE 2 «Ce document est la propriété du TAM. Toute autorisation totale ou partielle sans son autorisation sera passible de poursuites selon les articles. L. 335-2 et 335-3 du Code de la Propriété

Plus en détail

La bioinformatique en entreprise

La bioinformatique en entreprise Charlène FLEURY Christian JACQUES EI3 Info Projet de veille technologique La bioinformatique en entreprise Introduction Le développement de programmes informatiques dédiés à l analyse des données biologiques

Plus en détail

La synthèse des protéines transcription code génétique traduction

La synthèse des protéines transcription code génétique traduction CEC André-Chavanne BIO 3 OS La synthèse des protéines transcription code génétique traduction I. La «Transcription» : de l ADN à l ARNm. L'adresse suivante permet d accéder à une ANIMATION sur la TRANSCRIPTION.

Plus en détail

LES MARQUEURS MOLECULAIRES

LES MARQUEURS MOLECULAIRES LES MARQUEURS MOLECULAIRES Il y a différents types de marqueurs : o Les caractères phénotypiques : limités, observations sur l arbre entier et sur différentes années o Les marqueurs biochimiques o Les

Plus en détail

LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE

LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE Plan Introduction I - Qu est ce Que le génie génétique? II - Quels sont les outils du génie génétique? II.1- Les Enzymes II.1.1- Enzymes de restriction II.1.2-

Plus en détail

La dégradation des ARN eucaryotes : de la régulation de l expression des gènes au contrôle de qualité

La dégradation des ARN eucaryotes : de la régulation de l expression des gènes au contrôle de qualité La dégradation des ARN eucaryotes : de la régulation de l expression des gènes au contrôle de qualité Conférence de Mr. B.Séraphin DOBOSZ Alicia MEIER Marie M2 BBMC bgm Année 2012-2013 INTRODUCTION ARNm

Plus en détail

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle»

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Programme Pédagogique National s du Cœur de Compétence 3 Sommaire 1s de l 3 : Informatique des Systèmes

Plus en détail

Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire.

Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire. Séance 5. Chapitre 4 : LA BIOLOGIE MOLECULAIRE ET SES APPLICATIONS I/ Les outils de la génétique moléculaire. Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire. 1. Découverte

Plus en détail

Modalités d exécution des prestations NGS réalisées via l UMR 8199-2013

Modalités d exécution des prestations NGS réalisées via l UMR 8199-2013 Modalités d exécution des prestations NGS réalisées via l UMR 8199-2013 I. Préparation des librairies en vue du séquençage Haut débit via HiSeq et MiSeq 1.1 Points communs à toutes préparations de librairies

Plus en détail

VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES. A. Définitions

VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES. A. Définitions VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES Comme nous l avons vu précédemment, l étude des caractères quantitatifs est fondée sur l analyse statistique des performances mesurées des individus. Il en est de

Plus en détail

Chapitre 1 Structure et diversité du génome humain

Chapitre 1 Structure et diversité du génome humain Chapitre 1 Structure et diversité du génome humain I. Préambule Le projet de séquençage du génome humain est certainement, après la conquête de la lune, l une des aventures humaines récentes les plus passionnantes

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S MP deuxième années PREAMBULE Sommaire I. Contexte de la réforme de l informatique en C.P.G.E II. Objectifs de la formation III. Moyens

Plus en détail

Modélisation de la structure 3D des protéines

Modélisation de la structure 3D des protéines Modélisation de la structure 3D des protéines We are drowning in data and starving for knowledge -R.D. Roger Unité Mathématique Informatique et Génome Séminaire AGENAE, Seignosse-le-Pénon, 20-21 mai 2003

Plus en détail

Jean-Louis Bergé-Lefranc

Jean-Louis Bergé-Lefranc Apport du séquençage du génome humain à la toxicologie: Toxicogénomique Jean-Louis Bergé-Lefranc QuickTime et un décompresseur TIFF (LZW) sont requis pour visionner cette image. QuickTime et un décompresseur

Plus en détail

ALIGNEMENT PLUS RAPIDE

ALIGNEMENT PLUS RAPIDE ALIGNEMENT PLUS RAPIDE 1. méthodes heuristiques : hachage, arbres de suffixe, PD limitée (taille totale de trous bornée) 2. PD éparse (pour sous-séquence commune ou chaînage en alignement global heuristique)

Plus en détail

http://www.xtremepapers.net M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes

http://www.xtremepapers.net M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes IB BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 DIPLOMA PROGRAMME PROGRAMME DU DIPLÔME DU BI PROGRAMA DEL DIPLOMA DEL BI M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ 22056022 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes INSTRUCTIONS

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES ORIGINAL: anglais DATE: 18 janvier 2007 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE F PROJET DIRECTIVES CONCERNANT LES PROFILS D ADN : CHOIX DES MARQUEURS MOLÉCULAIRES ET CONSTRUCTION

Plus en détail

Le marquage moléculaire

Le marquage moléculaire Le marquage moléculaire Le marquage moléculaire regroupe un ensemble de techniques révélant des différences de séquences d (acide désoxyribonucléique) entre individus. Les marqueurs moléculaires permettent

Plus en détail

Différences entre Homme et singes?

Différences entre Homme et singes? Différences entre Homme et singes? Différences entre Homme et singes? Apparition de l œil? Apparition du vol? Apparition des hémoglobines? Molécule d hémoglobine HEME Chaîne polypeptidique de type 2 Chaîne

Plus en détail

Description du projet

Description du projet Polytech Paris Sud > Et4 Informatique > Recherche d information dans les textes Description du projet Ce projet est à réaliser en groupes de 4 ou 5 étudiants et sera à rendre collectivement. Le rendu sera

Plus en détail

BCPST-Véto 1 Mercredi 2 mai 2007 - Devoir n 8 Durée 3h30 Épreuve de type B (partielle) : Étude de documents - (durée conseillée 2h15) sur 50

BCPST-Véto 1 Mercredi 2 mai 2007 - Devoir n 8 Durée 3h30 Épreuve de type B (partielle) : Étude de documents - (durée conseillée 2h15) sur 50 BCPST-Véto 1 Mercredi 2 mai 2007 - Devoir n 8 Durée 3h30 Épreuve de type B (partielle) : Étude de documents - (durée conseillée 2h15) sur 50 Génomes eucaryotes : organisation et conservation Exploitez

Plus en détail

MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE

MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE Responsable du parcours: Prof Hoai An LE THI Département d Informatique, UFR MIM Tel. 03 87 31 54 41, email lethi@univ-metz.fr Informatique décisionnelle

Plus en détail