Aperçu du budget fédéral de 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aperçu du budget fédéral de 2016"

Transcription

1 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars Il s agit du premier budget libéral depuis celui qui avait été présenté le 23 février 2005 par le ministre des Finances de l époque, Ralph Goodale. Le budget de M. Goodale prévoyait et a produit un surplus. En revanche, selon le budget de M. Morneau, le déficit fédéral sera de 29,4 milliards de dollars en Bien que le gouvernement prévoie des déficits annuels qui diminueront jusqu à 14,3 milliards de dollars en , l augmentation prévue de la dette fédérale au cours des quatre prochaines années est importante : 114 milliards de dollars, soit une hausse de plus de 18 % par rapport à son niveau actuel (619 milliards de dollars), ce qui la porterait à 733 milliards de dollars. Nous vous présentons ci-après des points saillants du budget qui touchent le secteur des services financiers et qui pourraient être intéressants pour vous dans le cadre de vos conversations avec les clients. Âge d admissibilité au programme de la Sécurité de la vieillesse et autres prestations de l État Le budget est venu confirmer ce que le gouvernement avait déjà annoncé dans la semaine précédant le dépôt, à savoir que l âge d admissibilité au programme de la Sécurité de la vieillesse serait rétabli à 65 ans. Le passage à l âge minimal d admissibilité de 67 ans, qui devait se faire graduellement à partir de 2023, a été annulé. L âge d admissibilité au Supplément de revenu garanti demeurera aussi fixé à 65 ans, et l âge d admissibilité aux Allocations demeurera fixé à 60 ans (les Allocations sont des prestations offertes aux époux ou aux conjoints de fait des personnes recevant des prestations du Supplément de revenu garanti). Le budget a aussi confirmé l engagement du gouvernement fédéral à poursuivre les discussions au sujet d une éventuelle bonification du Régime de pensions du Canada. Le ministre des Finances continuera de travailler avec les provinces et les territoires, et lancera des consultations cette année afin de donner aux Canadiens l occasion de faire part de leurs points de vue. Le budget indique que l objectif est d être en mesure de prendre une décision collective avec les provinces et les territoires avant la fin de Substitutions entre fonds Substitutions entre fonds de catégorie de société (sociétés de placement à capital variable) À compter d octobre 2016, les substitutions entre fonds de catégorie de société seront réputées être des dispositions aux fins de l impôt, comme c est le cas pour les substitutions entre fiducies de fonds commun de placement. Selon les règles actuelles, dans le cas de placements détenus dans des comptes non enregistrés, une caractéristique Publié en mars

2 distinctive et intéressante des fonds de catégorie de société est la possibilité de rééquilibrer un portefeuille de fonds de placement en effectuant des substitutions entre des fonds appartenant à une même famille de fonds de catégorie de société, sans que la substitution soit réputée être une disposition imposable. C est parce qu en investissant dans un fonds de catégorie de société, on se trouve à posséder des actions d une société de placement à capital variable et qu une substitution entre différentes catégories d actions d une même société n est pas considérée comme une disposition aux fins de l impôt. En termes simples, comme il n y avait pas de disposition dans les cas de substitution, l impôt sur les gains en capital était reporté. Par contraste, les fonds de placement qui ne sont pas des fonds de catégorie de société sont constitués en fiducies. Chaque fonds est une fiducie distincte. Il n existe aucune règle permettant des transferts entre fiducies avec report d impôt. Une substitution entre fiducies de fonds commun de placement, même si celles-ci appartiennent à la même famille de la société de fonds, est une disposition qui peut donner lieu à un impôt sur le gain en capital. Le changement annoncé dans le budget fera en sorte que la substitution sera réputée être une disposition d actions du fonds d origine à leur juste valeur de marché. Le détenteur d actions du fonds devra donc déclarer un gain en capital si le prix de base rajusté des actions est inférieur à leur juste valeur de marché. Les changements entreront en vigueur en octobre de cette année. D ici là, si un client n a pas réexaminé sa tolérance au risque et ses objectifs de placement, il pourrait s avérer judicieux de fixer une rencontre avec lui pour discuter de son portefeuille. Il est encore possible pour lui de rajuster son portefeuille de fonds de catégorie de société sans qu il ait à payer d impôt. Il est important de ne pas perdre de vue que les autres grands avantages des fonds de catégorie de société demeurent intacts. L un de ces avantages est la capacité de regrouper les revenus et les charges de toute la famille de fonds de catégorie de société. Un gestionnaire de fonds de catégorie de société peut utiliser les charges d un fonds pour contrebalancer les revenus d un autre fonds et ainsi réduire le revenu imposable global et les distributions imposables. Un gestionnaire de fonds communs de placement constitués en fiducie ne peut utiliser les charges d un fonds pour réduire les revenus d un autre fonds, même si ces fonds appartiennent à la même famille de fonds communs de placement. Planification pour les sociétés au moyen de l assurance-vie Le budget prévoit deux changements touchant des façons d utiliser l assurance-vie qui ont déjà fait l objet d examens minutieux de la part de l Agence du revenu du Canada (ARC). Le premier changement s applique à certaines techniques de planification visant à maximiser le crédit au compte de dividendes en capital (CDC) que la société peut utiliser lorsque la personne assurée décède. Le deuxième changement touche les transferts de contrats d assurance-vie détenus par des particuliers à des sociétés. Des mesures semblables s appliqueront aux sociétés de personnes. Établissement du crédit approprié au CDC quelle que soit la structure de propriété Lorsque la personne assurée décède, la société bénéficiaire peut créditer à son CDC une somme correspondant à la prestation de décès, moins le prix de base rajusté de l intérêt de la société dans le contrat. Ce crédit au CDC peut être utilisé pour verser aux actionnaires des dividendes en capital non imposables. Certaines structures permettaient aux sociétés de créditer le plein montant de la prestation de décès à leur CDC, sans réduction correspondante du prix de base rajusté du contrat. C était souvent effectué en faisant en sorte qu une société de portefeuille détienne le contrat, mais désigne ensuite une société d exploitation comme bénéficiaire. Étant donné que la société d exploitation n était pas propriétaire du contrat, elle pouvait demander que le plein montant de la prestation de décès soit crédité à son CDC sans que le prix de base rajusté du contrat soit réduit. Publié en mars

3 Il est précisé dans le budget que les résultats de cette pratique étaient tout à fait involontaires et érodaient l assiette fiscale. Cette pratique permettait que des sommes qui, selon le ministère des Finances, auraient dû être imposables soient converties en dividendes en capital non imposables. L ARC a contesté cette pratique, et le budget propose d y mettre fin pour les décès survenant le 22 mars 2016 (jour du budget) ou par la suite. Les modifications feront en sorte que la prestation de décès soit réduite du prix de base rajusté aux fins du calcul du crédit au CDC, quelle que soit la structure de propriété en place. Des structures de ce genre pourraient être justifiées par des raisons d affaires valables (par exemple, accroître la protection contre les créanciers en prenant des dispositions pour que la société de portefeuille détienne le contrat, tout en destinant la prestation de décès à la société d exploitation pour répondre aux besoins liés aux collaborateurs essentiels), mais cette technique de planification ne permettra plus d augmenter le crédit porté au CDC. Étant donné que le prix de base rajusté d un contrat diminue graduellement jusqu à zéro à mesure que l on approche de l espérance de vie de la personne assurée, l incidence de cette modification devrait être assez minime pour la plupart des clients qui utilisent cette structure pour des raisons d affaires valables. Transfert de contrats détenus par des particuliers à des sociétés Une autre stratégie fréquente faisant appel à l assurance-vie est le transfert de contrats détenus par des particuliers à des sociétés. Avant le budget, les règles de la Loi de l impôt sur le revenu permettaient à un actionnaire d extraire de sa société une somme non imposable égale à la juste valeur de marché du contrat en échange du transfert de propriété. Cette opération donnait lieu à une disposition imposable dont le montant était fondé sur la valeur de rachat et le prix de base rajusté du contrat au moment du transfert. Mais la capacité de recevoir un paiement égal à la juste valeur de marché pouvait fortement réduire le gain en capital, selon la période durant laquelle le contrat avait été en vigueur et l état de santé de la personne assurée. La juste valeur de marché d un contrat d assurance-vie est établie selon les principes d évaluation de l ARC et est souvent nettement plus élevée que la valeur de rachat du contrat (si une personne est en très mauvaise santé, il est théoriquement possible que la juste valeur de marché du contrat soit presque égale à la prestation de décès). La société était réputée avoir acquis le contrat à un prix de base rajusté égal à la valeur de rachat. Les changements proposés dans le budget toucheront la disposition imposable effectuée à l égard du titulaire du contrat et le prix de base rajusté auquel la société est réputée acquérir le contrat. Dans le cas des transferts de propriété qui ont lieu le 22 mars 2016 (jour du budget) ou par la suite, le produit de la disposition pour le titulaire initial du contrat sera établi comme suit : la valeur de rachat au moment du transfert de propriété, plus l exédent de la juste valeur de marché de la contrepartie reçue en échange du contrat sur la valeur de rachat. Si ce montant est supérieur au prix de base rajusté du contrat, cela donnera lieu à un gain imposable. Ce changement entraîne pour le titulaire du contrat le paiement d un impôt qui tient compte de la somme extraite de la société en échange du contrat, ce qui met à la fin à la possibilité d extraire en franchise d impôt l excédent de la juste valeur de marché du contrat sur le gain imposable. La société sera réputée avoir acquis le contrat à un prix de base rajusté égal au produit de la disposition, comme il est indiqué ci-dessus. Cela aura une incidence correspondante sur la somme que la société pourra créditer à son CDC au décès de la personne assurée. Publié en mars

4 Un exemple pourrait être utile ici. Supposons qu un actionnaire est titulaire d un contrat ayant les valeurs suivantes : Prestation de décès : $ Prix de base rajusté : $ Valeur de rachat : $ Juste valeur de marché : $ Si les nouvelles règles ne s appliquaient pas, l actionnaire aurait déclaré un gain imposable de $ lors du transfert de son contrat à la société (la valeur de rachat de $, moins le prix de base rajusté de $). Mais la société lui aurait versé $ pour le contrat, en franchise d impôt. Le prix de base rajusté du contrat pour la société aurait en outre augmenté pour être égal à la valeur de rachat du contrat au moment du transfert $. Au décès de l actionnaire, la société recevrait la prestation de décès de $, en franchise d impôt. En supposant que le prix de base rajusté du contrat soit demeuré à $, la société pourrait créditer à son CDC l excédent du montant de la prestation de décès sur le prix de base rajusté du contrat $. Si aucun autre ajustement n était effectué au CDC de la société, les administrateurs de cette dernière pourraient déclarer un dividende en capital de $ et le verser libre d impôt aux actionnaires survivants. Les $ restant de la prestation de décès pourraient être versés à titre de dividende imposable. Mais, selon les nouvelles règles, l actionnaire devra ajouter $ à son revenu au moment du transfert du contrat à la société ( $ moins $), plutôt que $. Et le prix de base rajusté du contrat pour la société passera à $, plutôt qu à $. L actionnaire recevra encore le versement de $ pour le contrat, en franchise d impôt. Toujours selon les nouvelles règles, au décès de l actionnaire, la société recevra la prestation de décès de $ en franchise d impôt. Mais elle ne pourra créditer que $ à son CDC, car le prix de base rajusté du contrat sera pour elle de $, et non de $ (en supposant ici encore que le prix de base rajusté ne change pas). Elle pourra verser un dividende en capital non imposable de seulement $, plutôt que de $. Le budget propose aussi un changement pour les contrats qui ont été transférés d un particulier à une société avant le 22 mars Il n y aura pas d incidence rétroactive sur la distribution non imposable reçue de la société, mais le crédit que la société pourra porter à son CDC au décès de la personne assurée sera modifié. Le crédit au CDC sera diminué de l excédent de la somme versée à la société en échange du contrat sur la valeur de rachat du contrat au moment du transfert du contrat de l actionnaire à la société. Ici aussi, un exemple pourrait aider à mieux comprendre cette modification des règles. Supposons que la société a acquis le contrat de l exemple ci-dessus avant le 22 mars Elle aurait versé $ à l actionnaire et aurait indiqué $ comme prix de base rajusté du contrat. Pour que l exemple reste simple, nous supposerons que le prix de base rajusté du contrat demeure à $. Au décès de l actionnaire, la société recevra la prestation de décès de $ en franchise d impôt. Mais, selon les nouvelles règles, elle ne pourra plus créditer $ à son CDC. Elle devra plutôt ajouter, au prix de base rajusté du contrat, la somme excédentaire versée à l actionnaire $ (c.-à-d. la somme de $ versée en échange du contrat moins la valeur de rachat du contrat de $ au moment du transfert). La somme que la société peut créditer à son CDC ne sera que de $. Publié en mars

5 La nouvelle Allocation canadienne pour enfants Le budget propose une nouvelle Allocation canadienne pour enfants (ACE) afin de remplacer la Prestation fiscale canadienne pour enfants (PFCE) et la Prestation universelle pour la garde d enfants (PUGE). L ACE commencera à être versée le 1er juillet Elle ne sera pas imposable et ne sera pas incluse dans le revenu aux fins de l établissement de l admissibilité aux programmes fédéraux fondés sur le revenu, comme le Supplément de revenu garanti, la Subvention canadienne pour l épargne-études, le Bon d études canadien, le Bon canadien pour l épargne-invalidité et la Subvention canadienne pour l épargne-invalidité. Les familles dont le revenu net ajusté annuel combiné (défini ci-dessous) est inférieur à $ recevront $ par enfant de moins de 6 ans et $ par enfant de 6 à 17 ans. Le droit à l ACE sera fondé sur le revenu pour l année d imposition Dans le cas des familles dont le revenu est supérieur à $, le montant des prestations sera réduit progressivement conformément au tableau suivant : Nombre d enfants Revenu entre $ et $ Revenu de plus de $ 1 7 % 3,2 % du montant excédentaire des prestations 2 13,5 % 5,7 % du montant excédentaire des prestations 3 19 % 8 % du montant excédentaire des prestations 4 ou plus 23 % 9,5 % du montant excédentaire des prestations Les pourcentages de réduction s appliquent au montant du revenu familial net qui dépasse le seuil. Le revenu familial net ajusté est le revenu familial net (le revenu net du particulier et celui de son époux ou conjoint de fait indiqués à la ligne 236 de leurs déclarations de revenus respectives) moins les sommes reçues au titre de la Prestation universelle pour la garde d enfants et d un régime enregistré d épargne-invalidité, plus les sommes remboursées au titre de la Prestation universelle pour la garde d enfants et d un régime enregistré d épargne-invalidité. Le gouvernement a fourni un calculateur pour donner une indication de la somme qu une famille peut s attendre à recevoir au titre de l ACE : Comme le revenu net est le revenu après déduction notamment des cotisations à des REER et à des régimes de retraite, les familles peuvent accroître le montant de leurs prestations au titre de l ACE en cotisant à des REER et à des régimes de retraite. Par exemple, une famille qui a un revenu familial net ajusté de $ et deux enfants âgés entre 6 et 17 ans recevrait $. Mais, en versant une cotisation de $ à un REER, la famille pourrait recevoir 570 $ de plus ( $ fois 5,7 %). Comme l ACE n est pas imposable, cela équivaut à un revenu supplémentaire de 950 $ assujetti à un taux d imposition de 40 %. Et cela s ajoute à la déduction d impôt pour les REER ou les régimes de retraite. Déduction accordée aux petites entreprises Le taux d imposition des petites entreprises demeurera à 10,5 % sur la première tranche de $ de revenu tiré d une entreprise exploitée activement. Il était prévu que ce taux diminuerait pour passer à 10 % en 2017, à 9,5 % en 2018 et à 9 % en 2019, mais ces réductions ont été annulées. Le budget propose aussi de resserrer les règles qui obligent les entreprises à répartir leur revenu de façon proportionnelle entre leurs différentes sociétés associées. Les règles actuelles visent à ce que le taux d imposition des petites entreprises s applique seulement à une entreprise, même si celle-ci exerce des activités par l entremise de plusieurs sociétés et sociétés de personnes associées. Cependant, les documents du budget mentionnent que certaines entreprises sont parvenues à accroître le montant de leur revenu assujetti à ce taux d imposition en créant différentes sociétés et sociétés de personnes associées. Le gouvernement s attend à ce que les changements qu il propose éliminent la possibilité d appliquer plus d une fois le taux d imposition des petites entreprises. Publié en mars

6 Dons de biens immobiliers ou d actions de sociétés privées Dans le budget fédéral de l an dernier, le gouvernement conservateur avait annoncé qu il projetait d accorder une exonération d impôt sur les gains en capital dans le cas de certaines dispositions d actions de sociétés privées ou de biens immobiliers lorsque le produit en espèces est donné à un organisme de charité dans un délai de 30 jours. Le gouvernement libéral n apportera pas les modifications projetées à la Loi de l impôt sur le revenu qui auraient permis cela. Crédits d impôt En raison des modifications visant à bonifier les bourses d études canadiennes et à réduire l endettement des étudiants, le budget prévoit éliminer les crédits d impôt pour études et pour manuels le 1 er janvier Ces crédits sont fondés sur des montants mensuels préétablis qui varient selon que l étudiant est inscrit à temps partiel ou à temps plein. Les montants inutilisés de ces crédits qui auront été reportés d années antérieures pourront être demandés pour des années postérieures. Aucun changement n est proposé pour ce qui est du crédit d impôt pour frais de scolarité. Toujours dans le thème de l éducation, les enseignants et les éducateurs de la petite enfance auront accès à un nouveau crédit d impôt qui leur permettra de reporter une partie du coût des fournitures scolaires admissibles, qui peuvent comprendre des fournitures pour des projets artistiques, des jeux, des casse-têtes et des livres supplémentaires. Le budget reconnaît que les enseignants et les éducateurs de la petite enfance assument souvent eux-mêmes le coût de fournitures scolaires. Le crédit d impôt remboursable de 15 % applicable à un montant maximal de $ de fournitures admissibles se montera à 150 $ si le plein montant est demandé. Des crédits d impôt provinciaux pourraient aussi être offerts. Les crédits d impôt pour la condition physique et pour les activités artistiques des enfants seront réduits de moitié en 2016 et éliminés en Ces crédits pouvaient atteindre au maximum de 150 $ par enfant dans le cas du crédit pour la condition physique et de 75 $ par enfant dans le cas du crédit pour les activités artistiques. Mesures de fractionnement du revenu familial La Baisse d impôt pour les familles est éliminée pour les années d imposition 2016 et suivantes. Les familles admissibles ayant des enfants de moins de 18 ans pourront encore demander le crédit dans leur déclaration de revenus de La Baisse d impôt pour les familles permettait au conjoint dont le revenu est le plus élevé de transférer jusqu à $ de revenu imposable à son conjoint pour un crédit d impôt maximal de $. Le fractionnement du revenu de pension ne sera pas touché par ce changement. Publié en mars

7 Ce qui n a pas été modifié Bien qu il y ait eu quelques surprises dans le budget qui touchent le secteur des services financiers, il y a aussi eu un certain nombre d éléments dont les médias ont beaucoup fait état avant le budget et qui ne s y sont pas retrouvés. Plusieurs commentateurs avaient évoqué la possibilité d une modification du taux d inclusion des gains en capital. Cela n a pas été le cas, et ce taux demeure de 50 %. Plusieurs s attendaient aussi à ce que le traitement favorable des options sur actions soit modifié, mais aucun changement à cet égard n a été annoncé dans le budget. Dans le budget de l an dernier, le gouvernement conservateur avait annoncé son intention de réexaminer les règles utilisées pour déterminer si le revenu provenant d une entreprise dont le but principal est de tirer un revenu de biens doit être considéré comme un revenu provenant d une entreprise exploitée activement ou un revenu de placement. C est une importante distinction, car elle détermine le revenu qui peut être assujetti au taux d imposition des petites entreprises, qui ne s applique qu au revenu provenant d une entreprise exploitée activement. Dans le présent budget, le gouvernement a confirmé qu il s agit d une question de fait qui dépend de la situation de chaque contribuable, et qu il ne proposera aucune modification à ces règles. Autres renseignements Pour en savoir plus sur le budget fédéral de 2016, veuillez visiter le site Mise en garde Le présent document contient des renseignements résumés pour votre commodité par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie. Bien qu elle ait préparé ce résumé à partir de sources qu elle estime fiables, la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie ne peut en garantir l exactitude ni l exhaustivité, et ne peut être tenue responsable des erreurs ou omissions. Ce résumé vise à vous fournir des renseignements généraux qui ne sont en aucun cas destinés à tenir lieu de conseils particuliers d ordre financier, fiscal, juridique ou comptable. Il doit être conseillé aux clients de s adresser à un fiscaliste et de consulter le document du budget publié par le gouvernement du Canada pour obtenir des précisions avant d agir sur la foi de ces renseignements. La vie est plus radieuse sous le soleil La Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie est membre du groupe Financière Sun Life. Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie, Publié en mars

Faits saillants. Particuliers. Particuliers et fiducies. Entreprises. Autres mesures

Faits saillants. Particuliers. Particuliers et fiducies. Entreprises. Autres mesures Faits saillants Particuliers 1. Ventes de billets liés 2. Imposition des actions de fonds de substitution 3. Rétablir les âges d admissibilité au programme de la sécurité de la vieillesse 4. Crédit de

Plus en détail

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires SENCRL Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires 12 novembre 2014 Comptables Professionnels agréés et Conseillers en gestion d entreprises Place du Canada, 1010, rue De La Gauchetière

Plus en détail

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI)

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 2 Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Depuis de nombreuses années, les personnes handicapées et leur famille cherchent

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

Actions d assurance-vie

Actions d assurance-vie Actions d assurance-vie Aperçu Pour diverses raisons, une société peut détenir des polices d assurance-vie sur la tête de ses actionnaires et être le bénéficiaire de ces polices. Si un de ces actionnaires

Plus en détail

Résumé du budget du Québec de 2011

Résumé du budget du Québec de 2011 Résumé du budget du Québec de 2011 Le 17 mars 2011 Table des matières RÉSUMÉ DU BUDGET DU QUÉBEC DE 2011 Page INTRODUCTION... 1 1. MESURES RELATIVES AUX IMPÔTS... 1 1.1 Instauration d un crédit d impôt

Plus en détail

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil 1 Modifications fiscales de 217 touchant l assurance-vie EN DÉTAIL offre une protection, mais certains L assurance-vie contrats permettent en plus d accumuler de l épargne de façon fiscalement avantageuse.

Plus en détail

Système de revenu de retraite du Canada

Système de revenu de retraite du Canada Au Canada, nous jouissons de l un des meilleurs systèmes de retraite au monde. D après une évaluation basée sur l adéquation, la viabilité et l intégrité, le système de s est classé au cinquième rang mondial

Plus en détail

Stratégies pour les programmes de retraite anticipée

Stratégies pour les programmes de retraite anticipée Solutions-conseils Si vous-même ou un membre de votre famille faites face à une mise à pied permanente, à une retraite anticipée volontaire ou à une retraite anticipée «forcée», vous devrez prendre des

Plus en détail

Régimes de retraite individuels

Régimes de retraite individuels Ces dernières années, les propriétaires d entreprise ont commencé à reconnaître les avantages offerts par les régimes de retraite individuels (RRI). Un RRI permet aux propriétaires d entreprise et à certains

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ V O S RENDEMENTS GRÂCE À UNE A P P R O C H E ORIGINALE À

Plus en détail

Faits saillants du budget fédéral 2016

Faits saillants du budget fédéral 2016 Faits saillants du budget fédéral 2016 Le 22 mars 2016 N o 2016-12 Le ministre des Finances du Canada, M. Bill Morneau, a déposé aujourd hui le budget fédéral 2016. Ce budget anticipe un déficit de 5,4

Plus en détail

Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise

Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise Numéro 2016-06 www.bdo.ca Le facteur fiscal REMPLACEMENT DU RÉGIME DES IMMOBILISATIONS ADMISSIBLES Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise en œuvre des propositions destinées

Plus en détail

L assurance-santé au Canada

L assurance-santé au Canada L assurance-santé au Canada Guide sur la fiscalité L assurance maladies graves dans le cadre d une convention d achat et de vente en cas d invalidité Décembre 2013 La vie est plus radieuse sous le soleil

Plus en détail

Imposition des rentes prescrites non enregistrées dont le titulaire est un particulier

Imposition des rentes prescrites non enregistrées dont le titulaire est un particulier Imposition des rentes prescrites non enregistrées dont le titulaire est un particulier Le présent document décrit les caractéristiques exclusives des rentes prescrites non enregistrées. Pour plus de renseignements

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS

Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS EN CAPITAL ALLÉGEMENT DE L IMPÔT SUR LE REVENU POUR LES ACHETEURS D UNE PREMIÈRE HABITATION LE RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES NOUVEL IMPÔT DE PÉNALITÉ POUR LES

Plus en détail

Dix astuces sur les REER

Dix astuces sur les REER PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Dix astuces sur les REER Janvier 2016 Un REER vous permet d épargner une partie de vos revenus en prévision de votre retraite. Les montants cotisés à un REER et les

Plus en détail

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État de l actif net disponible pour le service des prestations

Plus en détail

Le fractionnement d un revenu de retraite

Le fractionnement d un revenu de retraite SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 15 Le fractionnement d un revenu de retraite Il est maintenant possible de fractionner le revenu de retraite

Plus en détail

Final. Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300)

Final. Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300) Final Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300) Conseil des normes actuarielles Janvier 2011 Révisé en octobre 2011 Document 211001

Plus en détail

Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie

Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie Introduction En quoi consistent les dividendes? Les avantages fiscaux de la rémunération sous forme de dividendes Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie Par DON GOODISON, CFP, FCGA Introduction

Plus en détail

Une retraite bien capitalisée

Une retraite bien capitalisée Une retraite bien capitalisée Voici Charles et Gabriella. Charles, 62 ans, et Gabriella, 60 ans, vivent présentement à Montréal. Charles est un dirigeant d entreprise qui a bien réussi. Il touche un salaire

Plus en détail

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Renseignements L'assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison de la croissance

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR Liste de contrôle étape par étape des tâches et des responsabilités d un liquidateur Le travail de liquidateur peut être exigeant

Plus en détail

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre Le 3 novembre 2014 Si votre prévoit la création d une fiducie testamentaire, ou si vous êtes bénéficiaire d une fiducie ou exécuteur testamentaire,

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu 1 Article 1 Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu Titres agrafés anti-évitement 12.6 Loi de l impôt sur le revenu Le nouvel article 12.6 de la Loi de l impôt sur

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Investir massivement pour mieux croître

Investir massivement pour mieux croître Investir massivement pour mieux croître Bulletin fiscal Budget fédéral, 22 mars 2016 Ce budget inaugural du gouvernement Trudeau donne suite à plusieurs engagements électoraux. Il vise un principal objectif

Plus en détail

BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015

BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015 BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015 RÉSUMÉ Par : Service de fiscalité Page 2 TABLE DES MATIÈRES Veuillez prendre note qu'il ne s'agit pas d'un résumé exhaustif de toutes les mesures contenues dans le budget.

Plus en détail

L âge de la retraite un facteur déterminant

L âge de la retraite un facteur déterminant L âge de la retraite un facteur déterminant L Institut Info-Patrimoine offre de l information et propose des stratégies relatives à la planification du patrimoine et aux décisions financières afin de mieux

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu, à la Loi sur la taxe d accise et à des lois et règlements connexes

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu, à la Loi sur la taxe d accise et à des lois et règlements connexes Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu, à la Loi sur la taxe d accise et à des lois et règlements connexes Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p.,

Plus en détail

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES Vous trouverez dans ce fascicule de l information importante en ce qui concerne le traitement fiscale d une déclaration de revenus d une personne décédée.

Plus en détail

Vos clients ont réussi dans les affaires. Aidez-les à maximiser ce qu ils laisseront à leurs proches.

Vos clients ont réussi dans les affaires. Aidez-les à maximiser ce qu ils laisseront à leurs proches. Vos clients ont réussi dans les affaires. Aidez-les à maximiser ce qu ils laisseront à leurs proches. Stratégie faisant appel à l assurance-vie exonérée Objectifs de la planification financière Nos documents

Plus en détail

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA.

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA. COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA Groupe n o 93545 SOMMAIRE DES GARANTIES INTRODUCTION...1 ADMISSIBILITÉ...2 DESCRIPTION

Plus en détail

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi et le Règlement de l impôt sur le revenu

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi et le Règlement de l impôt sur le revenu Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi et le Règlement de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p., député Décembre

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Rapport d étape Étape 2 - Niveau de prestations et options à considérer Décembre 2011 Table

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

Solutions de revenu de retraite

Solutions de revenu de retraite Solutions de revenu de retraite Des options de revenu pour une retraite en bonne santé financière Lorsque vous prenez votre retraite, c est le temps de faire fructifier votre épargne. Une bonne compréhension

Plus en détail

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer SOYEZ MAÎTRE DE VOTRE RETRAITE FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer Nous comprenons que la retraite n est pas qu une question d argent. Il est important de réfléchir aux aspects tant financiers

Plus en détail

fédéraux aussi leurs

fédéraux aussi leurs Les droits de succession fédéraux américains et les Canadiens: Déterminer vos oblig gations Beaucoup de Canadiens sont surpris d apprendre qu ils pourraient être assujettis à des droits de succession américains

Plus en détail

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi et le Règlement de l impôt sur le revenu

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi et le Règlement de l impôt sur le revenu Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi et le Règlement de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p., député Novembre

Plus en détail

VIP+ Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés. Vol. 13, N o 09

VIP+ Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés. Vol. 13, N o 09 VIP+ Bulletin sur les ventes, l impôt, la planification successorale, la tarification et les produits Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés Les parents et les familles de personnes handicapées

Plus en détail

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION Assurance vie : Née d un besoin de sécurité Contrat de rente : Né d un besoin de pouvoir placer un capital à long terme et en jouir sans avoir à se soucier de sa gestion

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

Échéancier fiscal personnel 2016

Échéancier fiscal personnel 2016 BMO Nesbitt Burns Échéancier fiscal personnel 2016 La plupart des Canadiens savent que le 30 avril est la date limite de production des déclarations de revenus. D autres échéances importantes doivent toutefois

Plus en détail

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE Donnez à vos clients le moyen d assurer la sécurité financière de toute leur famille Stratégie faisant appel à l assurance-vie universelle exonérée La situation Jean

Plus en détail

CONSTITUTION EN SOCIÉTÉ D UNE EXPLOITATION AGRICOLE

CONSTITUTION EN SOCIÉTÉ D UNE EXPLOITATION AGRICOLE novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES Avantages de la constitution en société Avantages d une SEPE et d une SAF Fractionnement du revenu avec votre conjoint et vos enfants Perte déductible au titre d un placement

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information Gouvernement du Québec Ministère des Finances 98-8 Le 22 décembre 1998 Sujet : Modalités d application de la réforme de la fiscalité des entreprises et autres mesures fiscales Le

Plus en détail

Régime enregistré d'épargne-invalidité

Régime enregistré d'épargne-invalidité REEI! Régime enregistré d'épargne-invalidité Le financement de ce1e séance d informa9on est fourni par le gouvernement du Canada. Informa9on in English is available upon request. 1 Aperçu de l atelier

Plus en détail

Rentes de revenu. Un revenu de retraite garanti

Rentes de revenu. Un revenu de retraite garanti Rentes de revenu Un revenu de retraite garanti Recherchez-vous un revenu stable et garanti sur lequel vous pourrez compter tout au long de votre retraite? Une rente viagère peut devenir la pierre angulaire

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Mallette SENCRL Comptables agréés

Plus en détail

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD et aux prêts placement de la Banque Manuvie LA COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE MANUFACTURERS Tirez le maximum de vos placements

Plus en détail

budget fédéral09 A n a l y s e d u

budget fédéral09 A n a l y s e d u fédéral09 A n a l y s e d u budget Budget fédéral de 2009 Résumé rédigé par Invesco Trimark Chef de file de la préparation opportune d information fiscale approfondie sur un éventail de sujets, Invesco

Plus en détail

Bulletin fiscal. Octobre 2013 IMPOSITION DES FIDUCIES ET MODIFICATIONS PROPOSÉES

Bulletin fiscal. Octobre 2013 IMPOSITION DES FIDUCIES ET MODIFICATIONS PROPOSÉES Octobre 2013 Bulletin fiscal IMPOSITION DES FIDUCIES ET MODIFICATIONS PROPOSÉES Aux fins de l impôt sur le revenu, il y a deux grands types de fiducies. Une fiducie testamentaire est généralement créée

Plus en détail

CONDITIONS DE PARTICIPATION

CONDITIONS DE PARTICIPATION CONDITIONS DE PARTICIPATION Introduction Depuis le 1 er janvier 2011, le Régime de retraite principal d OMERS (le «régime principal») contient une disposition prévoyant des cotisations facultatives supplémentaires

Plus en détail

Organismes sans but lucratif : Nouvelles

Organismes sans but lucratif : Nouvelles Décembre 2010 www.bdo.ca Certification et comptabilité Organismes sans but lucratif : Nouvelles orientations En décembre 2010, le Conseil des normes comptables (CNC) et le Conseil sur la comptabilité dans

Plus en détail

STRATÉGIE DE LA RENTE ASSURÉE

STRATÉGIE DE LA RENTE ASSURÉE STRATÉGIE DE LA RENTE ASSURÉE Aidez vos clients à augmenter leur revenu après impôt, avec l assurance-vie universelle, tout en préservant le patrimoine à transmettre à leurs héritiers. La situation Denis

Plus en détail

Conseils fiscaux de fin d année pour 2015

Conseils fiscaux de fin d année pour 2015 PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Octobre 2015 Conseils fiscaux de fin d année pour 2015 L année tire à sa fin. Par conséquent, nous vous présentons une mise à jour de nos conseils fiscaux de fin d

Plus en détail

PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées

PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées Grâce aux Portefeuilles sélect RBC, vous pouvez dormir en paix, en sachant que RBC Gestion mondiale d actifs gère vos placements

Plus en détail

Réponses concernant. l assurance-vie avec participation. RÉPONSES concernant

Réponses concernant. l assurance-vie avec participation. RÉPONSES concernant Réponses concernant l assurance-vie avec participation RÉPONSES concernant Quels contrats avec participation canadiens sont gérés par la Sun Life? Qu est-ce qu un contrat d assurance-vie avec participation?

Plus en détail

Dette et portrait financier

Dette et portrait financier L ENDETTEMENT L administration municipale a principalement recours à l emprunt à long terme pour financer ses immobilisations. Pour l essentiel, le profil de l endettement est grandement influencé par

Plus en détail

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES Le 12 novembre 2014 Mise à jour des projections économiques et budgétaires Fédéral LP TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt

Plus en détail

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie À l usage exclusif des conseillers Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie FINANCIÈRE SUN LIFE Temporaire Sun Life Vie primes limitées Sun Life Universelle Sun Life et Universelle Sun Life Max Vie

Plus en détail

l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital

l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital Solutions de protection Tout sur l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital avec la Standard Life À l intention du représentant en assurance. Bonjour. La Loi de l impôt sur le

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Positions de l ACRAFE pour 2010/2011

Positions de l ACRAFE pour 2010/2011 Positions de l ACRAFE pour 2010/2011 L ACRAFE a cerné trois grands problèmes qui affectent directement l accès de tous les Canadiens, et particulièrement de ceux qui sont moins favorisés financièrement,

Plus en détail

Revenus de placement

Revenus de placement PUBLICATION SPÉCIALE DE FIN D ANNÉE STRATÉGIES F ISCALES PERSONNELLES EN 2008 Automne 2008 Comme l année tire à sa fin, les contribuables devraient étudier les stratégies de planification disponibles afin

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

Rachat d années de service Rachat par les employés de droits à pension

Rachat d années de service Rachat par les employés de droits à pension Rachat d années de service Rachat par les employés de droits à pension Un employé pourrait penser à racheter des droits à pension pour augmenter la valeur de son régime de retraite, dans le but de prendre

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016 Sommaire L'Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM) est reconnaissante

Plus en détail

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012 L Industrielle Alliance déclare ses résultats financiers pour le deuxième trimestre La rentabilité et le ratio de solvabilité atteignent les meilleures indications La croissance des affaires se maintient

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Faits méconnus sur le RPC/RRQ

Faits méconnus sur le RPC/RRQ Faits méconnus sur le RPC/RRQ STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 8 Pour les Canadiens qui ont atteint ou qui approchent l âge de la retraite, le Régime de pensions du Canada/Régime des rentes du Québec

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

Guide du Compte d épargne libre d impôt

Guide du Compte d épargne libre d impôt PLACEMENTS Compte d épargne libre d impôt Guide du Compte d épargne libre d impôt L épargne est un élément important de tout plan financier. L atteinte de vos objectifs en dépend, qu il s agisse d objectifs

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable William Francis Morneau, c.p., député Décembre 2015 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

Sécurité de la vieillesse?

Sécurité de la vieillesse? Recevez-vous déjà des prestations de la Sécurité de la vieillesse? Si oui, ces changements ne vous toucheront pas. ISSD-095-04-12-F Garantir la viabilité du Programme de la Sécurité de la vieillesse :

Plus en détail

Divulgation des présentateurs

Divulgation des présentateurs Divulgation des présentateurs Présentateurs : Jean-Marc de Beaumont et Robin Pagé Relations avec des intérêts commerciaux : Autre : Jean-Marc est employé de Gestion MD Ltée Autre : Robin est employé de

Plus en détail

LES RÉGIMES D ÉPARGNE-RETRAITE

LES RÉGIMES D ÉPARGNE-RETRAITE LES RÉGIMES D ÉPARGNE-RETRAITE > PUBLICATIONS DE RBC DOMINION VALEURS MOBILIÈRES SUR LA PLANIFICATION FINANCIÈRE Chez RBC Dominion valeurs mobilières Inc., nous aidons les clients à réaliser leurs objectifs

Plus en détail

IFRIC 21 : Droits ou taxes

IFRIC 21 : Droits ou taxes IFRIC 21 : Droits ou taxes Réunion du Groupe de discussion sur les IFRS du 2 décembre 2013 : résumé des délibérations IFRIC 21 Droits ou taxes fournit des indications sur la comptabilisation des droits

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 Dépôt légal Novembre 2014

Plus en détail

Guide d épargne-retraite

Guide d épargne-retraite Sans aucun doute, épargner en vue de la retraite devrait constituer l un de vos principaux objectifs de planification financière. En effet, comme l espérance de vie augmente, il se peut que vous passiez

Plus en détail

Avantages fiscaux Payer moins d impôts, c est si simple.

Avantages fiscaux Payer moins d impôts, c est si simple. Avantages fiscaux Payer moins d impôts, c est si simple. FR ensemble, à l essentiel Sommaire Tout pour bien gérer vos droits fiscaux 04 Qui peut profiter des avantages fiscaux? 04 L épargne logement Wüstenrot,

Plus en détail

Guide de planification successorale

Guide de planification successorale Guide de planification successorale La planification successorale avec la Un plan successoral est le cadre directeur des finances personnelles de votre client, ainsi que de l avenir financier de sa famille.

Plus en détail

Astuces fiscales de fin d année

Astuces fiscales de fin d année Astuces fiscales de fin d année Comme la fin de l année 2009 approche, il est de nouveau temps pour les Canadiens et les Canadiennes de s occuper de leurs affaires fiscales. Bien que la date de production

Plus en détail

Changements touchant le Régime de pensions du Canada

Changements touchant le Régime de pensions du Canada RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Changements touchant le Régime de pensions du Canada Le gouvernement du Canada apporte des changements au Régime de pensions du Canada (RPC) pour mieux tenir compte des choix

Plus en détail

Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants

Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants Les fonds de placement structurés en catégorie de société offrent de multiples avantages

Plus en détail

Des enfants instruits

Des enfants instruits Des enfants instruits Nicolas souhaite maintenant faire les meilleurs choix pour sa famille et, plus précisément, pour ses enfants. Son budget est assez serré, mais il sait qu il ne doit pas arrêter d

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

L assurance-vie détenue par une compagnie de gestion

L assurance-vie détenue par une compagnie de gestion L assurance-vie détenue par une compagnie de gestion Il est possible et recommandé de souscrire à une police d assurance-vie via une compagnie de gestion. Dans le cas où vous détenez déjà personnellement

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis 20 novembre 2015 Au cours d une conférence de presse aujourd hui, le ministre des Finances,

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail