Charte. d éco responsabilité. des agents de la Ville, du C.C.A.S. et de la caisse des écoles d Epernay

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Charte. d éco responsabilité. des agents de la Ville, du C.C.A.S. et de la caisse des écoles d Epernay"

Transcription

1 Charte d éco responsabilité des agents de la Ville, du C.C.A.S. et de la caisse des écoles d Epernay RESP O N SABILITÉ

2 Sensible aux enjeux liés à l environnement et à la préservation des énergies non renouvelables, le Conseil municipal, lors de sa séance du 25 septembre 2006, a souhaité inscrire l action municipale dans une démarche de développement durable à travers une charte d éco-responsabilité à destination du personnel communal. Chaque agent est invité à participer au développement durable dans son travail quotidien à travers quelques engagements et des gestes concrets, orientés autour de 5 objectifs : Réduire la consommation d eau, Réduire la consommation d énergie, Réduire les émissions de gaz carbonique, Réduire l usage du papier et recycler les déchets, Avoir un comportement éco-responsable dans son travail. En contrepartie de cet engagement, la Ville d Epernay met en œuvre un programme d actions et d aménagements qui, à terme, faciliteront le quotidien des agents et inciteront le personnel à contribuer à la préservation de l environnement des Sparnaciens. Franck LEROY Maire d Epernay

3 Objectif n 1 Réduire la consommation d eau Je m engage à consommer l eau avec modération Je m assure que le robinet est fermé après utilisation. Je ne laisse pas couler l eau lorsque je me lave les mains. Je signale toute fuite (y compris de chasse d eau) aux services techniques. J utilise les débits différenciés des chasses d eau lorsque ceux-ci existent. Assurer une veille technique des consommations de chaque bâtiment par un relevé mensuel des compteurs d eau. Relayer les consommations aux services et agents concernés et établir des préconisations. Installer des systèmes d économies d eau lors des campagnes de remplacement des équipements sanitaires (chasses d eau à double débit, boutons-poussoirs, réducteurs de débit ). Promouvoir les investissements et les équipements qui contribuent à une réduction de la consommation d eau. Poursuivre le recyclage de l eau utilisée dans les fontaines de la ville et les bassins d agrément. Utiliser les eaux de lavage de Bulléo pour le nettoyage des chaussées. Assurer un arrosage optimal et adapté des espaces verts. Installer des récupérateurs d eau de pluie. Une fuite goutte à goutte au robinet peut représenter jusqu à litres d eau par an. Une fuite de chasse d eau pendant un an équivaut à environ douches. Laisser couler l eau pendant qu on se lave les mains revient à doubler, voire tripler le volume d eau consommé. La Ville d Epernay a consommé litres d eau en 2006, soit m 3.

4 Objectif n 2 Réduire la consommation d énergie Je m engage à réduire ma consommation électrique J éteins la lumière de mon bureau quand je n y suis pas (et notamment sur le temps du midi). J éteins les locaux communs en les quittant (salles de réunions, toilettes, couloirs ). J éteins mon poste informatique (écran, unité centrale et imprimante) chaque soir. Je n allume que la pièce dans laquelle je travaille. Je ne laisse pas fonctionner sans interruption les appareils électriques (cafetières, chargeurs téléphoniques ). Equiper progressivement les locaux d ampoules basse consommation quand cela est techniquement possible. Faire un bilan annuel du taux d équipement des bâtiments communaux en basse tension. Assurer une veille technique des consommations de chaque bâtiment par un relevé mensuel des compteurs électriques et optimiser ces consommations. Multiplier les horloges et détecteurs de mouvements. Développer et promouvoir les énergies renouvelables sur son territoire. Une ampoule classique allumée toute la journée coûte 69 euros par an. Sur une journée de 24 heures, un appareil informatique en veille consomme autant que pendant 3 heures d utilisation. Une ampoule basse consommation consomme 80 % moins d énergie qu une ampoule classique. La Ville d Epernay a consommé KWh d électricité en 2006 (bâtiments et éclairage public).

5 Je m engage à réduire les coûts de chauffage Je participe à la maîtrise du chauffage et de la climatisation. La température intérieure de confort est de 19 C en hiver et 25 C l été. Je ne couvre pas les radiateurs et climatiseurs avec des dossiers ou autres objets. Je n installe pas de convecteurs électriques d appoint personnels. Lorsque j aère les locaux où je travaille, je coupe ou je baisse le chauffage si j en ai la possibilité. Optimiser le fonctionnement du réseau de chauffage urbain (cogénération) en y raccordant les équipements situés à proximité. Etablir des sondages réguliers dans les bâtiments pour s assurer du maintien de la température de confort dans les locaux en toute saison. Mettre en place une campagne de mesure des déperditions énergétiques des bâtiments d Epernay. Favoriser la construction de bâtiments de type HQE (Haute Qualité Environnementale). Adhérer à la charte régionale du Pôle Qualité Environnementale. Tenir compte de la nature des matériaux utilisés dans les constructions. Privilégier l isolation thermique lors des travaux dans les bâtiments communaux anciens. Une chaudière déréglée peut engendrer une surconsommation de 15 %. Une bonne isolation peut économiser jusqu à 30 % des dépenses de chauffage. Un degré supplémentaire représente 7 % de consommation énergétique en plus, et 7 % de gaz carbonique (CO 2 ) en plus dans l atmosphère.

6 Objectif n 3 Réduire les émissions de gaz carbonique Je m engage à revoir mes modes de déplacement Je privilégie les déplacements piétons quand je le peux. Je privilégie le covoiturage lors de mes déplacements professionnels (notamment pour me rendre aux formations). Je privilégie la téléconférence afin de limiter mes déplacements. Je coupe le moteur de mon véhicule quand je ne l utilise pas. J utilise les véhicules ou engins de la Ville appropriés aux transports ou aux travaux que je dois effectuer (en privilégiant les véhicules légers aux poids lourds). Réaliser un diagnostic sur les déplacements des agents communaux. Remplacer les véhicules les plus consommateurs de carburants et privilégier l achat de véhicules propres. Mettre en place un parc à vélo à destination des agents pour les trajets professionnels courts. Favoriser l utilisation du transport collectif. Former les agents à des conduites économes en carburant. Planifier les déplacements et mutualiser les véhicules du parc automobile quand cela est possible. Regrouper les services municipaux répartis sur plusieurs sites. Un déplacement urbain sur quatre est inférieur à 1 kilomètre. Le CO 2, ou dioxyde de carbone, est un gaz qui met cent ans à disparaître dans l air. Un bus pollue 10 à 20 fois moins par voyageur transporté qu une voiture.

7 Objectif n 4 Réduire l usage du papier et recycler les déchets Je m engage à réduire l usage du papier Je maîtrise l impression de mes documents : je n imprime pas tous les courriels, je fais des recto verso et j utilise le format livret. Je favorise les courriers et les invitations par courriels (en évitant un doublon papier). Je duplique mes documents à partir des photocopieurs plutôt que de l imprimante individuelle. J utilise le verso des feuilles déjà imprimées comme brouillon. S équiper d un parc d imprimantes et de photocopieurs adéquat. Diffuser une procédure de gestion des fichiers. Former le personnel au classement informatique. Développer une gestion documentaire dématérialisée. Une tonne de papier recyclé permet d économiser 700 à 800 litres de pétrole. En France et en 2004, seulement 11 % du papier d écriture-impression était du papier recyclé. Un papier dit recyclé doit contenir au moins 50 % de fibres cellulosiques de récupération.

8 Je m engage à recycler le papier et les déchets Je veille à trier le papier recyclable des autres déchets dans ma corbeille à papier. Je m assure également du tri des emballages et des cartons. Je privilégie les fournitures à longue durée de vie ou rechargeables (non jetables). Je remets mes cartouches d encre, les piles et matériels informatiques aux endroits prévus ou à la personne désignée. Je m engage à limiter ma consommation de gobelets aux points d eau et machines à café, notamment en réutilisant le même gobelet dans la journée ou en apportant mon propre verre. Equiper, en partenariat avec la C.C.E.P.C., chaque bureau de poubelles à double compartiment. Former les agents d entretien au tri sélectif. Développer l utilisation de papier recyclé notamment pour ses publications. Traiter par des filières spécialisées les déchets techniques (consommables informatiques, produits phytosanitaires, huiles de moteur, de friture, déchets verts ). La cartouche de votre imprimante est en plastique et renferme des substances toxiques, nocives et polluantes. Elle peut être recyclée et réutilisée : rapprochez-vous du service informatique! Un Français produit en moyenne 365 kg de déchets par an. La Ville d Epernay a éliminé environ 223 tonnes de déchets verts et 876 tonnes de déchets de balayage des voiries en 2006.

9 Objectif n 5 Avoir un comportement éco-responsable dans mon travail Je m engage à être éco-responsable Je m efforce de réaliser les préconisations formulées dans la présente charte. Je m engage à fournir les données nécessaires à la tenue du tableau de bord des indicateurs environnementaux. Je m efforce de proposer des sources d économies ou des améliorations qui préservent l environnement. Inclure le développement durable (clauses environnementales et clauses sociales) dans les cahiers des charges des marchés publics. Former les différents acheteurs de la Ville aux achats éco-responsables. Etablir un tableau de bord des indicateurs environnementaux afin de communiquer les résultats de la Ville d Epernay en matière d écoresponsabilité. Intégrer et prendre en compte les critères environnementaux en amont des projets. Mettre en place les outils de communication nécessaires à la diffusion de cette dynamique. Organiser des formations techniques individuelles, des visites sur site et des échanges d expériences avec d autres collectivités sur les thématiques en lien avec le développement durable. La commande publique est un des leviers les plus importants pour la Ville car il favorise des modes de production et de consommation responsables. Etre éco-responsable, c est s engager sur des gestes simples.

10 Une journée éco-responsable 5 h 32 Dans une rue, un agent de la Propreté nettoie la chaussée avec un aspirateur électrique. 7 h 45 Deux collègues du 148, rue des Jancelins arrivent ensemble : ce matin, c est covoiturage! 9 h19 Un agent de Mairie II éteint la lumière, quitte son bureau et part à pied à une réunion. 9 h 32 Pendant la réunion, il prend des notes sur un bloc de papier brouillon réalisé par l imprimerie. 11 h 12 Un agent de la mairie se sert un café (dans une tasse) et éteint la cafetière. 12 h 05 Un agent de la médiathèque travaille sur un dossier et envoie une invitation à une réunion par courriel.

11 13 h 43 A un rond-point, une équipe des Espaces verts utilise des déchets d élagage broyés pour pailler les massifs. 14 h 53 Une secrétaire porte au service Informatique une cartouche d encre vide afin d en avoir une nouvelle. Dans un couloir, elle croise sa collègue des Marchés publics. Celle-ci se rend à une réunion sur les achats publics écoresponsables. 16 h 24 A Mairie Accueil, un agent se lave les mains en prenant soin de ne pas laisser couler l eau. Dans le couloir, il remarque une fuite et appelle les services techniques pour la signaler. 18 h11 A la Maison Des Associations, un agent éteint son poste informatique, son écran d ordinateur et la lumière de son bureau. 18 h12 Les deux collègues du 148, rue des Jancelins se retrouvent pour repartir à leurs domiciles en covoiturage. 19 h 22 Dans une école, un agent d entretien utilise des produits verts pour nettoyer les sols. Pendant ce temps, sa collègue trie les déchets des poubelles à double compartiment dans un bureau de l Hôtel de Ville.

12 Pour tout renseignement, contacter Thibault Tilmant, chargé de mission Développement durable au La Charte d éco-responsabilité est éditée par la Ville d Epernay et imprimée sur papier recyclé - juillet Rédaction et coordination : Solène Boulenguer et Séverine Adam. Réalisation graphique : Muriel Piskurski ; crédit photos : Photos.com ; impression : Cohesium.

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES Ville de Saint-Laurent d Aigouze [ [ Le mot du Maire Le développement durable est un enjeu de société majeur, et bien plus qu un effet de mode. Les changements

Plus en détail

Notre charte de responsabilité sociale et environnementale

Notre charte de responsabilité sociale et environnementale Notre charte de responsabilité sociale et environnementale Palo IT a pris des engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale. Le respect de ces engagements constitue la clé du développement

Plus en détail

DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE Mes gestes qui comptent au quotidien SUR LE SITE CLIENT Mes gestes qui comptent au quotidien 2 Le tri sélectif des déchets Il permet d améliorer la revalorisation des déchets

Plus en détail

Centre Hospitalier SOMAIN Comité Développement Durable

Centre Hospitalier SOMAIN Comité Développement Durable Centre Hospitalier SOMAIN Comité Développement Durable Version 1-2015 A collaboré à l écriture de ce guide, Madame Christine ANDRZEJEWSKI, infirmière en psychiatrie. Economiser l eau Mes «éco-gestes» au

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Événements équestres et développement durable. Guide CNTE FFE d aide à l organisation

Événements équestres et développement durable. Guide CNTE FFE d aide à l organisation Événements équestres et développement durable Guide CNTE FFE d aide à l organisation 2 Sommaire Préambule 3 Le site et l environnement 4 Les déplacements 5 Le secrétariat 6 L accueil et la sensibilisation

Plus en détail

Haute- Normandie. Manuel de l éco-agent

Haute- Normandie. Manuel de l éco-agent Haute- Normandie Manuel de l éco-agent Pourquoi faut-il s améliorer? Une fuite en goutte-à-goutte sur un robinet, c est 35 m 3 de perdus par an. Une chasse d eau qui fuit perd 250 m 3 dans le même temps.

Plus en détail

Eco gestes au bureau

Eco gestes au bureau Eco gestes au bureau Un français passe environ 40 % de son temps quotidien au travail, trajets domicile travail compris Au travail réduire son impact sur l environnement, c est faire des gestes simples

Plus en détail

S approprier le Développement Durable

S approprier le Développement Durable S approprier le Développement Durable 19 Novembre 2009 Maria RHOMARI PROGRAMME Introduction : Présentation générale Séquence 1 : Diagnostic de Paris 1 Pause Séquence 2 : Propositions et actions Synthèse

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail

Comme l eau, l énergie est un bien précieux que nous devons économiser.

Comme l eau, l énergie est un bien précieux que nous devons économiser. économies d énergie Tous les jours, nous consommons de l énergie, pour l éclairage, le chauffage, pour la toilette, pour les déplacements, pour cuire les aliments ou les maintenir au frais, pour travailler

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES GESTES SIMPLES. pour maîtriser mes dépenses, bien vivre dans mon logement et préserver l environnement

GUIDE PRATIQUE DES GESTES SIMPLES. pour maîtriser mes dépenses, bien vivre dans mon logement et préserver l environnement GUIDE PRATIQUE DES GESTES SIMPLES pour maîtriser mes dépenses, bien vivre dans mon logement et préserver l environnement J ai besoin d énergie dans mon logement pour m éclairer, me chauffer, faire fonctionner

Plus en détail

éco-agent au quotidien avec DD 7

éco-agent au quotidien avec DD 7 astuces & conseils pratiques 2 éco-agent au quotidien 6 3 1 avec DD 7 4 5 1 sensibilisation & pédagogie 6 p2 apier & dématérialisation 7 Sommaire t5 nransports & déplaceme ts 14 eau 4 3 déchets & tri sélectif

Plus en détail

LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT

LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT Le guide malin des économies d énergies, chez moi! Toutes les astuces, idées, conseils pour baisser vos charges et rendre la planète plus belle! Agir pour protéger

Plus en détail

Plus de confort moins de dépenses

Plus de confort moins de dépenses Carnet de bord Plus de confort moins de dépenses Sans investissement, nous avons réduit de 20% nos consommations... Astuces et bonnes pratiques... soit une économie de 350 euros par An. Réalisation: E

Plus en détail

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL D ANGERS LOIRE METROPOLE 2011/2014. L essentiel pour bien agir (Citoyens)

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL D ANGERS LOIRE METROPOLE 2011/2014. L essentiel pour bien agir (Citoyens) PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL D ANGERS LOIRE METROPOLE 2011/2014 L essentiel pour bien agir (Citoyens) BOITE A OUTILS CITOYENS En signant la charte d engagement du Plan Climat Energie Territoriale d

Plus en détail

Notre démarche de développement durable se décompose en deux actions principales : recycler et réduire nos déchets, qui seront représentées tout au

Notre démarche de développement durable se décompose en deux actions principales : recycler et réduire nos déchets, qui seront représentées tout au Notre démarche de développement durable se décompose en deux actions principales : recycler et réduire nos déchets, qui seront représentées tout au long du livret grâce à ces deux symboles : (recycler)

Plus en détail

Chambre. Chambre. Dans ma chambre je règle le radiateur sur : Pour jouer j utilise : Des jeux en bois. Des jeux en plastique

Chambre. Chambre. Dans ma chambre je règle le radiateur sur : Pour jouer j utilise : Des jeux en bois. Des jeux en plastique Chambre Chambre Dans ma chambre je règle le radiateur sur : Pour jouer j utilise : Des jeux en bois Des jeux en plastique Chambre Chambre J achète plutôt des vêtements : Pour mes jouets électriques j utilise

Plus en détail

«Qu est-ce que l écoreporter?»

«Qu est-ce que l écoreporter?» DECEMBRE 2007 N 1 «Qu est-ce que l écoreporter?» L EDITO : Page 1 :. Qu est-ce que l écoreporter?. Les 10 gestes pour mon environnement Page 2 : Le grenelle de l environnent Page 3 : Participez au jeu

Plus en détail

L Eco-Responsabilité Projet Régional de Développement 2013-2016 du Comité Régional de Cyclisme du Poitou-Charentes

L Eco-Responsabilité Projet Régional de Développement 2013-2016 du Comité Régional de Cyclisme du Poitou-Charentes L Eco-Responsabilité Projet Régional de Développement 2013-2016 du Comité Régional de Cyclisme du Poitou-Charentes Thierry GAULT Conseiller Technique Régional 06 12 04 08 99 thierry.gault@jeunesse-sports.gouv.fr

Plus en détail

Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014

Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014 Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014 J K L x Action réalisée Action en cours de réalisation Action à engager Action abandonnée ou ne s'appliquant plus 1 2 3 (Domicile Travail) Aménager

Plus en détail

et d économies d énergies

et d économies d énergies Réduire l empreinte déchet et réaliser des économies et d économies d énergies La mise en place d un management environnemental La gestion des déchets est l une des composantes majeures des enjeux environnementaux.

Plus en détail

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

Notre politique de développement durable

Notre politique de développement durable Notre politique de développement durable Sensibiliser nos visiteurs, personnels et partenaires au développement durable Agir à long terme sur la protection de l environnement Maîtriser voire réduire nos

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Éco-Citoyen au travail

Éco-Citoyen au travail Éco-Citoyen au travail Guide des bonnes pratiques au quotidien L ÉNERGIE L EAU LES DÉCHETS LES TRANSPORTS Amundi, leader dans la gestion d actifs, se veut aussi acteur d évolution efficiente et durable

Plus en détail

Les principes : Concilier économies et confort. Le chauffage : Isolation des combles perdus. Calfeutrer les fenêtres. Doubler les vitrages.

Les principes : Concilier économies et confort. Le chauffage : Isolation des combles perdus. Calfeutrer les fenêtres. Doubler les vitrages. Les principes : TRUCS ET ASTUCES A LA MAISON Réaliser des économies ce n est surtout pas se priver de confort. C est : De la sobriété : n utiliser que ce qui est utile. De l efficacité : utiliser des équipements

Plus en détail

2.3 Amélioration de la gestion environnementale de l Etat et sensibilisation

2.3 Amélioration de la gestion environnementale de l Etat et sensibilisation 2.3 Amélioration de la gestion environnementale de l Etat et sensibilisation Volet 1 Fournitures papier et matériel de bureau Domaine de l action Bureau, achats publics, énergie Nom de l action Amélioration

Plus en détail

Eco campus Pasteur-lille

Eco campus Pasteur-lille Eco campus Pasteur-lille Mobilisons ensemble nos énergies pour un environnement amélioré et durable Choisissons les éco-gestes : 4 au travail 4 à la maison INSTITUT PASTEUR DE LILLE Fondation reconnue

Plus en détail

eco-agent elb sa n o pser-océtneg l a ed l e u nam it tep

eco-agent elb sa n o pser-océtneg l a ed l e u nam it tep eco-agent éco-responsable l agent Petit manuel de La stratégie nationale du développement durable (ou éco-responsabilité) se décline en 6 objectifs dont "l'information, la sensibilisation et la formation

Plus en détail

charte du développement durable

charte du développement durable charte du développement durable préambule Le Groupe Randstad France est engagé dans une démarche globale de développement durable et a inscrit la charte du développement durable dans son code de déontologie.

Plus en détail

Fiche «TRIER / VALORISER»

Fiche «TRIER / VALORISER» Fiche «TRIER / VALORISER» Papier / journaux : Mettre en place le tri du papier dans les bureaux, à l accueil, près du photocopieur, en installant des bacs dédiés (bac plastique, carton de ramettes ). Intégrer

Plus en détail

VVF Villages, pour des vacances durables

VVF Villages, pour des vacances durables VVF Villages, pour des vacances durables Depuis plus de 50 ans, VVF Villages a une double vocation Être acteur du développement local des territoires, Proposer des vacances de qualité pour un plus grand

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE

QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE Où en êtes-vous avec le développement durable dans votre association? 6 Agenda 21 du Clermontais QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE Dans le cadre de son Agenda 21, la Communauté de communes du Clermontais invite

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Sommaire Édito - le papier, les fournitures.. - l énergie, l eau.. - les déchets.. - les transports

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques environnementales

Guide des bonnes pratiques environnementales Guide des bonnes pratiques environnementales Le mot du Maire Avec la réalisation et la diffusion de ce guide des bonnes pratiques environnementales, j ai souhaité, dans la lignée de la loi de programme

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY p r é s e n t e LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY 1 SOMMAIRE 1. Je choisis les transports en commun........................... 5 2. Je privilégie le covoiturage.......................................

Plus en détail

Préparation du thème Energie-EAU Pistes de réflexion pour les préparateurs

Préparation du thème Energie-EAU Pistes de réflexion pour les préparateurs EcoTeam Préparation du thème Energie-EAU Pistes de réflexion pour les préparateurs Questions d ordre général : Recueil de données chiffrées Consommation électrique: en kwh et en Euro (par mois ou par année)

Plus en détail

LIVRET DÉVELOPPEMENT DURABLE

LIVRET DÉVELOPPEMENT DURABLE LIVRET DÉVELOPPEMENT DURABLE Depuis mon arrivée au Service Départemental d Incendie et de Secours de la Somme, j ai eu à cœur, avec mon équipe et le soutien de nos élus, de «faire progresser le SDIS» et

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable Le développement durable Les être humains sont au cœur des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature

Plus en détail

Toute l énergie de l innovation

Toute l énergie de l innovation Toute l énergie de l innovation 1 Pourquoi Agir? Le contexte électrique Breton Le programme ENBRIN 2 Comment Agir au quotidien? Les éco-gestes au travail Les éco-gestes à la maison ÉcoWatt 2 - animation

Plus en détail

Eco-gestes: énergie, eau, déchets, transports

Eco-gestes: énergie, eau, déchets, transports Eco-gestes: énergie, eau, déchets, transports Comment réduire ses consommations et son impact? Romuald CAUMONT Chargé de mission énergie ADIL Espace Info Energie 0238624707 eie45@wanadoo.fr Mairie de Malesherbes

Plus en détail

Charte imprimante. Installer l imprimante Infoprint 1332 ou Lexmark Optra T610PS par défaut

Charte imprimante. Installer l imprimante Infoprint 1332 ou Lexmark Optra T610PS par défaut Eteindre la lumière en quittant la salle En hiver, aérer pendant l`intercours uniquement en ouvrant grand les fenêtres (5min) Baisser les stores le soir Eviter de laisser les appareils en veilles Utiliser

Plus en détail

www.journeesnature.midipyrenees.fr

www.journeesnature.midipyrenees.fr Initiatrice des Assises nationales du développement durable, la Région Midi-Pyrénées poursuit son engagement concret pour la sauvegarde de l environnement avec l organisation les 3 et 4 juin 2006 des premières

Plus en détail

Guide de l hospitalier éco-responsable. w w w. c h - a l e s. f r. CERTIFICAT Certivéa N NF380-11/643 REV.00

Guide de l hospitalier éco-responsable. w w w. c h - a l e s. f r. CERTIFICAT Certivéa N NF380-11/643 REV.00 Guide de l hospitalier éco-responsable w w w. c h - a l e s. f r CERTIFICAT Certivéa N NF380-11/643 REV.00 Sommaire Voici DéDée, la mascotte qui illustre nos engagements en matière de Développement Durable.

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DÉVELOPPEMENT DURABLE - RSE RENNES SCHOOL OF BUSINESS

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DÉVELOPPEMENT DURABLE - RSE RENNES SCHOOL OF BUSINESS GUIDE DES BONNES PRATIQUES DÉVELOPPEMENT DURABLE - RSE RENNES SCHOOL OF BUSINESS Energie La Bretagne ne produit que 9 % de ses besoins en énergie. Elle consomme essentiellement, comme au niveau national,

Plus en détail

GROUPE ONEPOINT respecte et protège l environnement qui l entoure et s engage à adopter les meilleures pratiques en matière de Développement Durable.

GROUPE ONEPOINT respecte et protège l environnement qui l entoure et s engage à adopter les meilleures pratiques en matière de Développement Durable. PRESERVONS L ENVIRONNEMENT Chers Collègues, GROUPE ONEPOINT respecte et protège l environnement qui l entoure et s engage à adopter les meilleures pratiques en matière de Développement Durable. Pour ce

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

Type d activité : IMPRIMERIE

Type d activité : IMPRIMERIE Rapport de visite Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre Type d activité : IMPRIMERIE Atlantique Offset Zone artisanale des Brassons 17390 LA TREMBLADE Tél : 05.46.36.00.18 DATE DE LA VISITE

Plus en détail

DEVENEZ ÉCO-LOCATAIRE!

DEVENEZ ÉCO-LOCATAIRE! DEVENEZ ÉCO-LOCATAIRE! Éditorial A vec ce numéro de Cité-Mag, vous trouverez cette petite brochure, fruit de la réflexion du service Environnement de la Ville, de l association IDEMU (structure porteuse

Plus en détail

www.fondationdufootball.com

www.fondationdufootball.com www.fondationdufootball.com 87 boulevard de Grenelle - 75738 Paris cedex 15 Téléphone : 01 44 31 74 67 Ce document est réalisé dans une démarche Eco-responsable, il est imprimé sur du papier issu de forêts

Plus en détail

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète!

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète! Tes 12 défis Dis STOP au réchauffement de la planète! Tes 12 défis mode d emploi Et si les 500 000 lecteurs d Images Doc s y mettent? Ce livret te propose 12 gestes simples à réaliser dans ta vie quotidienne

Plus en détail

Ä Les entreprises sont invitåes Ç appliquer l approche de pråcaution face aux problñmes touchant l environnement Ö.

Ä Les entreprises sont invitåes Ç appliquer l approche de pråcaution face aux problñmes touchant l environnement Ö. ENTREPRISE : SWAN SA TITRE : L Imprimerie SWAN veut sensibiliser son personnel sur le dåveloppement durable PRINCIPE DU GLOBAL COMPACT PRIS EN COMPTE : 7 Ä Les entreprises sont invitåes Ç appliquer l approche

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

Projet de développement durable 2015-2019. Lundi 23 novembre 2015

Projet de développement durable 2015-2019. Lundi 23 novembre 2015 Projet de développement durable 2015-2019 Lundi 23 novembre 2015 Organisation de la démarche développement durable au CHU Organisation de la démarche Le CHU de Clermont-Ferrand s est formellement engagé

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE www.arpe-mip.com BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE NIVEAU POUR UN ÉQUIVALENT T EMEN D ÉCLAIR 4 ampoules classiques de 100 W = 560 * 1 lampe halogène de 300 W = 400 * 4 lampes basse consommation de 20 W = 128

Plus en détail

Compte rendu du diagnostic de la CC Moyen Verdon

Compte rendu du diagnostic de la CC Moyen Verdon Eco-Exemplarite des collectivites Compte rendu du diagnostic de la CC Moyen Verdon 14 Février 2014 1 SOMMAIRE I. Restitution du diagnostic... 3 A) Les gestes pratiqués au quotidien... 4 B) Les travaux

Plus en détail

d Achat Responsable www.itsgroup.com

d Achat Responsable www.itsgroup.com Charte d Achat Responsable www.itsgroup.com Mot du Président Directeur Général du groupe N otre groupe a su mettre au profit de son organisation les bienfaits d une gouvernance d entreprise sociale et

Plus en détail

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers GESTION DES DECHETS Des déchets d activités aux déchets ménagers Un déchet Qu est-ce que c est? Tout résidu d un processus de production, de transformation ou d utilisation; toute substance, matériau,

Plus en détail

SICTOM DE LA REGION DE MORESTEL. Chemin de la déchèterie 38510 PASSINS 04.74.80.10.14 contact@sictom-morestel.com www.sictom-morestel.

SICTOM DE LA REGION DE MORESTEL. Chemin de la déchèterie 38510 PASSINS 04.74.80.10.14 contact@sictom-morestel.com www.sictom-morestel. SICTOM DE LA REGION DE MORESTEL Chemin de la déchèterie 38510 PASSINS 04.74.80.10.14 contact@sictom-morestel.com www.sictom-morestel.com Pourquoi un guide des bonnes pratiques administratives? Le SICTOM

Plus en détail

Les élèves du club DÉFIS POUR LA TERRE du Collège Georges Besse de Loches vous présentent le. MINI-GUIDE des GESTES ÉCOLOGIQUES.

Les élèves du club DÉFIS POUR LA TERRE du Collège Georges Besse de Loches vous présentent le. MINI-GUIDE des GESTES ÉCOLOGIQUES. CHOUETTE.. ÉNERGIE... Je RÉDUIS MA CONSOMMATION D UNE PLANETE NETTE C EST PLUS Les élèves du club DÉFIS POUR LA TERRE du Collège Georges Besse de Loches vous présentent le MINI-GUIDE des GESTES ÉCOLOGIQUES

Plus en détail

sans être un super-héros!

sans être un super-héros! ou comment protéger la planète sans être un super-héros! Dans nos gestes de tous les jours, nous utilisons des ressources naturelles (énergie, eau, bois, matières premières ) pour nous déplacer, nous chauffer,

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE?

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? 1 ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? Comment faire concrètement dans le Haut-Jura ORGANISATION DE NOTRE SÉANCE Présentation de l éco-responsablité Les étapes clés Les secteurs sur lesquels on peut

Plus en détail

Guide de préconisations Salle de sport

Guide de préconisations Salle de sport Programme économie d eau de la Ville de Rennes Guide de préconisations Salle de sport Création label ECODO : 2011 DGCom Ville de Rennes Page - 2 - Edito Ville de Rennes L'eau est une ressource vitale et

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE SECONDAIRE : 6 ème et 5 ème

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE SECONDAIRE : 6 ème et 5 ème THÈME QUESTION LE DÉVELOPPEMENT DURABLE SECONDAIRE : 6 ème et 5 ème 1 1. Je n utilise pas de déodorant A. en aérosol. B. en vaporisateur. C. à bille. 1 2. Pour faire la fête à la maison avec mes amis,

Plus en détail

Formation à l éco-responsabilité

Formation à l éco-responsabilité Votre logo Formation à l éco-responsabilité Environnement Energie Achats Insertion sociale Soyez des étudiants éco-responsables au quotidien! Déchets Espace professionnel UNE FORMATION POUR QUOI FAIRE?

Plus en détail

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE!

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE! NOM DE L ÉLÈVE NIVEAU: NOM DU TITULAIRE DE CLASE Message destiné aux élèves et à leurs parents Dans le cadre du thème du projet-école, Sauver la terre j apprends à le faire, nous vous invitons, tes parents

Plus en détail

STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013

STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013 STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS...2 a) PRESENTATION DE L ENTREPRISE...2 b) OBJECTIFS DE CE RAPPORT :...2 c) PERIMETRE DE L ETUDE :...2 2. RESULTAT ET PRECONISATIONS

Plus en détail

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE Les chiffres clés au 31 décembre 2010 / 7 / 1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE 1.1/ La gouvernance d entreprise 1.2/ Une organisation en phase avec son environnement 1.3/ Les ressources

Plus en détail

Engagement Eco-exemplaire

Engagement Eco-exemplaire Charte d Eco-exemplarité Engagement Eco-exemplaire Nom de la structure :... Après l état des lieux réalisé le (date)... avec (animateur du tri du secteur)... ma structure s engage à : 1 - Trier ses déchets

Plus en détail

Charte «Etretat plage propre»

Charte «Etretat plage propre» Charte «Etretat plage propre» «Etretat Plage Propre» est une opération de sensibilisation à la protection de l environnement et plus particulièrement du littoral, destinée à nos stagiaires, aux estivants,

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

ECO-CITOYEN AU BUREAU

ECO-CITOYEN AU BUREAU ECO-CITOYEN AU BUREAU Au sein de votre vie quotidienne, vous avez déjà fait évoluer vos comportement, afin de préserver la planète : vous triez vos déchets à la maison et faites des gestes simples pour

Plus en détail

Eclairage des locaux

Eclairage des locaux Hall Eclairage des locaux Moins de consommation d'électricité, c'est moins de production d'énergie et donc une empreinte réduite sur l'environnement! cité. L'investissement pour installer des lampes basse

Plus en détail

La consommation en gaz naturel

La consommation en gaz naturel GAZ Le secteur résidentiel représente 39 % de la consommation nationale de gaz naturel, contre, par exemple, 38 % pour l industrie ou 16 % pour le secteur tertiaire. La part des maisons individuelles chauffées

Plus en détail

HYDRO MATERIELS. Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat

HYDRO MATERIELS. Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat Energie et environnement En Franche Comté MATERIELS HYDRO YDRO-ECONOMES Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat Version 1 AJENA Espace inf eau 28 boulevard Gambetta BP 30149 39 004 LONS

Plus en détail

Achats éco-responsables : Etat des lieux et évaluation Année : 2004 Fiche 1

Achats éco-responsables : Etat des lieux et évaluation Année : 2004 Fiche 1 Achats éco-responsables : Etat des lieux et évaluation Année : 2004 Fiche 1 Caractéristiques prises en compte lors de l achat?? Catégorie de produits (biens ou services) achetés ou loués : Pour chaque

Plus en détail

16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 70 par an.

16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 70 par an. Chauffage la température Dormez couvert! 16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 70 par an. Le chauffage représente entre 40 % et 80 % de votre

Plus en détail

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement Manifestations sportives dans les espaces naturels Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement La FRAPNA travaille depuis plusieurs années avec les organisateurs de manifestations

Plus en détail

brochure énergie 24/10/06 12:47 Page 1

brochure énergie 24/10/06 12:47 Page 1 brochure énergie 24/10/06 12:47 Page 1 brochure énergie 24/10/06 12:47 Page 2 CHOISIR SON ÉCLAIRAGE Pensez aux lampes basse consommation! Elles consomment 5 fois moins que les ampoules ordinaires, elles

Plus en détail

guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement

guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement L eau est un bien précieux qu il faut économiser La chaleur, la pluviométrie faible, les mauvaises habitudes de consommation doivent nous

Plus en détail

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie Terre et Baie Habitat Guide de l usager Nov. 2013 GUIDE DES USAGERS Tout savoir sur votre logement Plaine de Balzac à Saint-Brieuc Economies d énergie Des gestes simples pour profiter au mieux de votre

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

Guide de préconisations Résidence d hébergement

Guide de préconisations Résidence d hébergement Programme économie d eau de la Ville de Rennes Guide de préconisations Résidence d hébergement Création label ECODO : 2011 DGCom Ville de Rennes Page - 2 - Edito Ville de Rennes L'eau est une ressource

Plus en détail

100 Eco-Gestes LE QUIZZ

100 Eco-Gestes LE QUIZZ ce quizz vont vous Les 100 questions de économies d énerpermettre d évaluer les jà et celles qu il est gie que vous faites dé. A chaque question encore possible de faire geste détaillé dans du quizz correspond

Plus en détail

19 C le jour, 16 C la nuit,

19 C le jour, 16 C la nuit, 19 C le jour, 16 C la nuit, suffisant. 1 C de moins, c'est 7 % de gagné sur la facture. Utilisez un thermomètre pour régler la température de chauffage : Absence de plus le jour la nuit de 2 heures : 16

Plus en détail

DÉFI SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE «CONSTRUIRE UNE MAQUETTE DE MAISON ÉCO- CITOYENNE»

DÉFI SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE «CONSTRUIRE UNE MAQUETTE DE MAISON ÉCO- CITOYENNE» DÉFI SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE «CONSTRUIRE UNE MAQUETTE DE MAISON ÉCO- CITOYENNE» INSTITUT FRANÇAIS MEKNÈS- MAROC 27 FÉVRIER 1 ER M A R S 2 0 1 4 E. T O U C H A R D C onseillère p é d a g o g i q u

Plus en détail

Guide de préconisations Salon de coiffure

Guide de préconisations Salon de coiffure Programme économie d eau de la Ville de Rennes Guide de préconisations Salon de coiffure Création label ECODO : 2011 DGCom Ville de Rennes Page - 2 - Edito Ville de Rennes L'eau est une ressource vitale

Plus en détail

Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser

Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser 1 Séance 1 - Recueil des conceptions / connaissances des enfants 1ère phase: Ecoute d une histoire comme introduction

Plus en détail

1, rue du Scorff CS 54221 35042 Rennes Cedex Tél. : 02 99 27 20 00 Fax : 02 99 63 65 11 www.espacil.com. Guide des gestes éco-malins

1, rue du Scorff CS 54221 35042 Rennes Cedex Tél. : 02 99 27 20 00 Fax : 02 99 63 65 11 www.espacil.com. Guide des gestes éco-malins 1, rue du Scorff CS 54221 35042 Rennes Cedex Tél. : 02 99 27 20 00 Fax : 02 99 63 65 11 www.espacil.com Guide des gestes éco-malins édito Ce petit guide Eco-malins préconise quelques gestes simples afin

Plus en détail

Transports. de climatisation, véhicules hors d'usage...) polluent fortement les. Renforcer les relations entre les salariés (stress, risque routier) -

Transports. de climatisation, véhicules hors d'usage...) polluent fortement les. Renforcer les relations entre les salariés (stress, risque routier) - Parking Transports de climatisation, véhicules hors d'usage...) polluent fortement les (GES). Renforcer les relations entre les salariés (stress, risque routier) - ont des impacts avérés sur la santé (pollution,

Plus en détail

Un mois pour relever le Défi Energie

Un mois pour relever le Défi Energie Du 21 Septembre au 20 octobre 2012 Un mois pour relever le Défi Energie Un défi pour vous un défi pour tous, à la maison comme au bureau!! Engagez-vous! Un français émet en moyenne 15,5 tonnes de CO 2

Plus en détail

Loto-Québec : un parc immobilier durable

Loto-Québec : un parc immobilier durable LOTO-QUÉBEC : UN PARC IMMOBILIER DURABLE Par Benoit de Grosbois, R.P.A. Loto-Québec : un parc immobilier durable 1. Présentation de Loto-Québec 2. Présentation du parc immobilier Loto-Québec Par Benoit

Plus en détail

proprete@mairie-lille.fr Allo propreté : 03 20 49 52 59 (prix d un appel local, tarif selon votre opérateur)

proprete@mairie-lille.fr Allo propreté : 03 20 49 52 59 (prix d un appel local, tarif selon votre opérateur) proprete@mairie-lille.fr Allo propreté : 03 20 49 52 59 (prix d un appel local, tarif selon votre opérateur) Des équipes renforcées et mieux coordonnées, du matériel supplémentaire > 240 agents propreté

Plus en détail

Accueil des personnes en situation de handicap

Accueil des personnes en situation de handicap Livret de sensibilisation des collaborateurs des hébergements touristiques Contribuez à l engagement et à la qualité de service de l entreprise! Accueil des personnes en situation de handicap Les bonnes

Plus en détail

comment réduire ma consommation d énergie?

comment réduire ma consommation d énergie? comment réduire ma consommation d énergie? pourquoi économiser l énergie? économie financière sur l année 2005, le mazout est passé de 0,3 EUR/l à 0,6 pourquoi économiser l énergie? économie financière

Plus en détail