JOURNÉE À THÈME MBA CONDITIONS D IMPLANTATION ET DE COMMERCIALISATION EN CHINE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOURNÉE À THÈME MBA CONDITIONS D IMPLANTATION ET DE COMMERCIALISATION EN CHINE"

Transcription

1 JOURNÉE À THÈME MBA CONDITIONS D IMPLANTATION ET DE COMMERCIALISATION EN CHINE Jean-Christophe ZWICK 7 mars 1994 Université de Lausanne - MBA HEC

2 IMPLANTATION - CHINE Situation économique et politique Éléments de choix Types d implantations Conclusion

3 IMPLANTATION - CHINE SITUATION ÉCONOMIQUE ET POLITIQUE

4 SYSTÈME POLITIQUE République socialiste à parti unique. Législatif formé par l assemblée du Peuple : beaucoup de membres peu de pouvoir essentiellement destinée à avaliser les décisions de l Exécutif Economie socialiste de marché

5 SITUATION ÉCONOMIQUE Transition entre économie planifiée et libéralisme : décollectivisation des terres (1978) ouverture au savoir-faire et aux capitaux étrangers transformation progressive des industries non rentables.

6 SITUATION ÉCONOMIQUE Effets de la libéralisation : développement des régions côtières Heilongjiang Inner Mongolia Jilin Xinjiang Gansu Ningxia Beijing Liaoning Hebei Tianjin Qinghai Shanxi Shandong Tibet Shaanxi Henan Jiangsu Revenu provincial (par hab > 700 US$ US$ US$ US$ Sichuan Hubei Anhui Jiangxi Hunan Guizhou Fujian Yunnan Guangdong Guangxi Hongkong Shanghai Zhejiang Taiwan Hainan

7 SITUATION ÉCONOMIQUE Effets de la libéralisation : développement des régions côtières exode rural et paupérisation des campagnes changement fréquents des lois (balance entre austérité et surchauffe, convertibilité du Rmb) forte croissance

8 SITUATION ÉCONOMIQUE Conséquences de la croissance : inflation et surchauffe problèmes de contrôle de l économie répartition entre pouvoir central et provincial

9 SITUATION ÉCONOMIQUE Risques engendrés par l ouverture économique et la croissance : inflation et surchauffe tensions sociales tentation indépendantiste des provinces baisse du niveau d éducation développement anarchique de certaines régions

10 IMPLANTATION - CHINE ÉLÉMENTS DE CHOIX

11 ÉLÉMENTS DE CHOIX Quelles sont les raisons de faire le pas vers la Chine? Dans quelles conditions faudrait-il ne pas envisager ce marché?

12 ÉLÉMENTS DE CHOIX Marché : 1200 mio de consommateurs potentiels développement fulgurant de la consommation augmentation du pouvoir d achat dans certaines régions Les analystes voient la Chine comme la puissance économique des années 2005

13 ÉLÉMENTS DE CHOIX Situation économique : inflation de plus de 20% dans les villes croissance du PIB de 12.8% en 1992 possible entrée en vigueur de mesures d austérité (principalement restriction du crédit) plus de contrôle des changes depuis le relative autonomie de décision laissée aux provinces

14 ÉLÉMENTS DE CHOIX Attitude des autorités : encouragement de l investissement étranger afin d accélérer le développement du pays création des Zones Économiques Spéciales volonté politique de faire de la Chine un pays développé mais changements fréquents des réglementations, pas toujours appliquées système fiscal complexe difficulté de lutter contre la surchauffe

15 ÉLÉMENTS DE CHOIX Main d oeuvre : abondante bon marché mais peu qualifiée cadres qualifiés rares et chers nécessite une formation aux concepts occidentaux (qualité, comptabilité)

16 ÉLÉMENTS DE CHOIX Coûts de production : ne pas tabler uniquement sur le coût de la main d oeuvre tenir compte des coûts de qualité, de stockage, etc. Avec une infrastructure à l occidentale et pour une qualité comparable, les coûts de production sont analogues

17 ÉLÉMENTS DE CHOIX Infrastructures : routes et chemins de fer pas disponibles pour le transport de fret cabotage assez répandu et efficace malheureusement encore celles d un pays en voie de développement donc problèmes logistiques fourniture d énergie problématique télécommunications parfois difficiles Leur développement est une priorité du gouvernement

18 ÉLÉMENTS DE CHOIX Secteurs d activité : agriculture, transformation de produits agricoles exploitation de ressources naturelles (pétrole au Xinjiang, charbon et acier au centre du pays) fabrication de biens de consommation de masse et durables industrie lourde finance et commerce international en développement infrastructures immobilier

19 ÉLÉMENTS DE CHOIX Aspects culturels : individualisme du Chinois importance des relations personnelles différences de comportement entre Sud (premier pôle du développement) et Nord (plus dogmatique, proche de Beijing) importance de la vision à long terme Il est bon d oublier certains automatismes occidentaux

20 ÉLÉMENTS DE CHOIX Négociations : peuvent être longues et déconcertantes importance de la confiance entre partenaires toute exigence doit être motivée expliquer, éviter les malentendus contrat écrit peut être remis en question en tout temps Ne pas commencer avec ses avocats!

21 IMPLANTATION - CHINE TYPES D IMPLANTATIONS

22 TYPES D IMPLANTATIONS REPRESENTATIVE OFFICE : activité liée à la maison-mère gains générés uniquement par honoraires, ristournes ou commissions Essentiellement pour : collecter des informations sur le marché organiser services aux acheteurs et vendeurs potentiels coordination avec d autres sociétés du groupe

23 TYPES D IMPLANTATIONS COOPERATIVE JOINT VENTURE : société mixte réglée par contrat d association chaque partenaire apporte une partie nécessaire au fonctionnement, et est responsable des risques de sa partie répartition des bénéfices réglée par contrat

24 TYPES D IMPLANTATIONS EQUITY JOINT VENTURE : société à responsabilité limitée, capital apporté par les deux partenaires capital en espèces ou en nature (terrain, know-how) répartition des bénéfices et des risques proportionnellement au capital les limitations de la part du partenaire étranger tendent à disparaître management assuré conjointement par les deux partenaires

25 TYPES D IMPLANTATIONS JOINT VENTURES : Avantages : partenaire local connaissant les usages et les bonnes personnes (guanxi) Inconvénients : contrôle du management et du savoir-faire souvent obligation d exporter une grande partie de la production

26 TYPES D IMPLANTATIONS WHOLLY FOREIGN OWNED ENTERPRISES : société sans partenaire local procédure d approbation par les autorités analogue à celle des Joint Ventures restrictions du domaine d activité

27 TYPES D IMPLANTATIONS WHOLLY FOREIGN OWNED ENTERPRISES : Avantages : contrôle absolu du management et du know-how pas besoin de choisir partenaire chinois Inconvénients : souvent difficultés dues à l absence d un partenaire chinois (connaissance de la mentalité) Ce type de société n est pas recommandé pour une première implantation en Chine

28 TYPES D IMPLANTATIONS CONTRAT DE LICENCE : Avantages : facile pour entreprendre fabrication en Chine financièrement avantageux et peu de risques d investissement Inconvénients : peu de contrôle sur technologie et savoir-faire nécessité d assurer qualité constante durée maximale de 10 ans risque de former un concurrent et de ne plus pouvoir revenir sur le marché après la fin du contrat

29 TYPES D IMPLANTATIONS PROCÉDURE D APPROBATION : Chinese Party Foreign Party Letter of intention of EJV or CJV Project Proposal compiled by Chinese Party Submit to Administrative Commitee of the Zone Carbon Copies to Relevant Departments (within 7 days *) Disapproval or Revision if required Comments by Examination and Approval Authority Regional Administrative Bureau for Industry and Commerce Registration of name of the Enterprise Compile and submit Feasibility Study Contract Articles of Association Certified Public Accountant Office concerning Foreign Economic Relations Law Firm concerning Foreign Economic Relations Apply for Certificate of Approval Submit to Administrative Commitee of the Zone Carbon Copies to Relevant Departments (within 15 days *) Disapproval or Revision if required Comments by Examination and Approval Authority Administrative Commitee of the Zone Issuance of Approval Certificate Regional Administrative Bureau for Industry and Commerce Issues Business License Register at Tax Bureau and open Bank Account

30 IMPLANTATION - CHINE CONCLUSION

31 CONCLUSION

32 CONCLUSION Pourquoi éviter la Chine? pas possible d allouer suffisamment de ressources (finances et personnel) possible de se passer d un marché international entrepreneur n aime pas le risque et l incertitude

33 CONCLUSION Pourquoi faire le pas vers la Chine? exploiter les potentialités de ce gigantesque marché occuper le terrain pour ne pas risquer de se voir bloqué par ses concurrents C est une décision stratégique à long terme

34 CONCLUSION Les facteurs de succès : qualité de l analyse préalable (business plan) choix du partenaire local appui de la Direction se donner les moyens de réussir La règle des trois P : Politesse Patience Persévérance

35 CONCLUSION Perspectives d avenir : incertitudes politiques liées à la disparition de Deng Xiaoping la croissance pourra-t-elle continuer à cette vitesse? un retour à une économie planifiée est-elle possible? Il faut suivre l optimisme des Chinois de l étranger, qui considèrent que le changement est irréversible

36 CONCLUSION L honnête homme est droit, mais pas rigide Confucius

Note de conjoncture Chine : 9 mois 2000

Note de conjoncture Chine : 9 mois 2000 Note de conjoncture Chine : 9 mois 2000 Mission Economique et Financière près l Ambassade de France en Chine www.tresor-dree.org/chine 31 Octobre 2000 Patrick GAY, Conseiller Financier, patrick.gay@tresor-dree.org

Plus en détail

Aspects juridiques de la conduite des affaires en Chine Plusieurs pièges à éviter

Aspects juridiques de la conduite des affaires en Chine Plusieurs pièges à éviter Aspects juridiques de la conduite des affaires en Chine Plusieurs pièges à éviter Chambre de commerce du Montréal métropolitain 10 avril 2015 Vivian Desmonts Avocat (Guangzhou, Chine) Quelques rappels

Plus en détail

Quatre difficultés de la Chine dont les autorités chinoises tempèrent l importance

Quatre difficultés de la Chine dont les autorités chinoises tempèrent l importance juin 2 N. 4 Quatre difficultés de la Chine dont les autorités chinoises tempèrent l importance La Chine rencontre aujourd hui quatre difficultés que les autorités chinoises ont du mal à admettre : le ralentissement

Plus en détail

La réhabilitation thermique des bâtiments existants, un enjeu majeur pour la Chine

La réhabilitation thermique des bâtiments existants, un enjeu majeur pour la Chine La réhabilitation thermique des bâtiments existants, un enjeu majeur pour la Chine MICHEL RAOUST & AYMERIC NOVEL / AOUT 2012 Michel Raoust est gérant de Terao, bureau d études environnementales et Aymeric

Plus en détail

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 0 1 SOMMAIRE Les opportunités du 12 ème plan quinquennal pour les entreprises françaises La situation des PME françaises en

Plus en détail

Évolution des autorisations d engagement cumulées de l'afd en Chine

Évolution des autorisations d engagement cumulées de l'afd en Chine Évolution des autorisations d engagement cumulées de l'afd en Chine 1200 {en millions d'euros} 1029,1 1000 898,5 800 674,5 777,5 696,2 2 600 554,5 520,3 400 200 0 324,5 392,2 240,5 180,5 249,5 68,5 35

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Taux de change réel et productivité en Chine

Taux de change réel et productivité en Chine Document de travail de la série Etudes et Documents Ec 2003.29 Taux de change réel et productivité en Chine Sylviane GUILLAUMONT JEANNENEY * and Ping HUA * CERDI-IDREC, CNRS-Université d Auvergne 65, boulevard

Plus en détail

Languedoc-Roussillon. Languedoc-Roussillon. Languedoc-Roussillon Languedoc-Roussillon. .JDIFM 8&*44(&3#&3 t NJDIFM XFJTTHFSCFS!

Languedoc-Roussillon. Languedoc-Roussillon. Languedoc-Roussillon Languedoc-Roussillon. .JDIFM 8&*44(&3#&3 t NJDIFM XFJTTHFSCFS! Languedoc-Roussillon Dossier de presse Languedoc-Roussillon Dossier de presse 24 novembre 2015 Languedoc-Roussillon Languedoc-Roussillon Languedoc-Roussillon -" 4²$63*5² 40$*"-& DossierDossier de presse

Plus en détail

(SCCC), Partenaire de L Association. Vaud-Shaanxi

(SCCC), Partenaire de L Association. Vaud-Shaanxi La Chambre de Commerce Suisse-Chine (SCCC), Partenaire de L Association Vaud-Shaanxi Présentation donnée le 11 juin 2002 à l occasion de l Assemblée Générale de l Association Vaud-Shaanxi par M. Pierre

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1 : ACQUERIR UNE SOCIETE EN CHINE CONTINENTALE.. 13 1. ACQUÉRIR UNE SOCIÉTÉ EN CHINE?... 15

SOMMAIRE PARTIE 1 : ACQUERIR UNE SOCIETE EN CHINE CONTINENTALE.. 13 1. ACQUÉRIR UNE SOCIÉTÉ EN CHINE?... 15 SOMMAIRE PARTIE 1 : ACQUERIR UNE SOCIETE EN CHINE CONTINENTALE.. 13 1. ACQUÉRIR UNE SOCIÉTÉ EN CHINE?... 15 1.1 LE MARCHÉ CHINOIS DES M&A...15 1.1.1 Un marché naissant...15 Graphique 1...15 1.1.2 La place

Plus en détail

Quelle place pour l automobile dans la mutation des villes chinoises?

Quelle place pour l automobile dans la mutation des villes chinoises? Quelle place pour l automobile dans la mutation des villes chinoises? Julien Allaire To cite this version: Julien Allaire. Quelle place pour l automobile dans la mutation des villes chinoises?. Hollmuller,

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

12 mai 2008 - Séisme au Sichuan (Chine)

12 mai 2008 - Séisme au Sichuan (Chine) dernière mise à jour : 18.05.08 12 mai 2008 - Séisme au Sichuan (Chine) Un puissant séisme d'une magnitude préliminaire de 7,8 sur l'échelle ouverte de Richter a secoué le sud-ouest de la Chine, lundi

Plus en détail

REPERES SUR L'INNOVATION

REPERES SUR L'INNOVATION REPERES SUR L'INNOVATION EN CHINE Introduction sur la Chine Le budget de Recherche et Développement Principaux acteurs de la recherche Les entreprises L enseignement supérieur Les échanges commerciaux

Plus en détail

Des cartes pour comprendre le monde. Terminales S

Des cartes pour comprendre le monde. Terminales S Des cartes pour comprendre le monde Terminales S 1 Introduction HISTGEOGRAPHIE.COM 2 Doc 1 La sphéricité terrestre Le globe terrestre européocentré Le globe terrestre americanocentré Le globe terrestre

Plus en détail

Survol des pratiques d affaires en Chine

Survol des pratiques d affaires en Chine Asia Survol des pratiques d affaires en Chine Extraits du programme de formation Chine de Secor Asia à l intention des entreprises CHINE 8 juillet 2008 1. Introduction. 1. En Chine, le terrain de jeux

Plus en détail

La mise en oeuvre des stratégies. Charlotte Danda - Fanny Ducrocq - Manon Testou Doing Business in China - 2010

La mise en oeuvre des stratégies. Charlotte Danda - Fanny Ducrocq - Manon Testou Doing Business in China - 2010 La mise en oeuvre des stratégies Charlotte Danda - Fanny Ducrocq - Manon Testou Doing Business in China - 2010 Sommaire I. L aspect géopolitique II. Comprendre l insertion sociale III. Adaptation de la

Plus en détail

Comprendre l Ouzbékistan 15

Comprendre l Ouzbékistan 15 Préface.......................................................................... 7 Comprendre l Ouzbékistan 15 Repères essentiels........................................................ 17 Chiffres clés

Plus en détail

Environnement France Chine Conférence-cocktail de rentrée

Environnement France Chine Conférence-cocktail de rentrée Environnement France Chine Conférence-cocktail de rentrée Jeudi 27 janvier 2011 à 18H30 - JONES DAY Environnement France Chine (association loi de 1901) 11, rue Saint Dominique 75007 Paris www.environnement-france-chine.org

Plus en détail

Trophée des talents Chine 2014

Trophée des talents Chine 2014 Trophée des talents Chine 2014 Le Trophée des talents Chine 2014 est une initiative de la Chambre de Commerce et d Industrie Française en Chine, en partenariat avec l Ambassade de France en Chine et le

Plus en détail

LE RÉSEAU INTERNATIONAL D IMPLANTATION D ENTREPRISES. Philippe CHAMPEMOND Directeur Adjoint Erai Chine S IMPLANTER EN CHINE STRATEGIES & SOLUTIONS

LE RÉSEAU INTERNATIONAL D IMPLANTATION D ENTREPRISES. Philippe CHAMPEMOND Directeur Adjoint Erai Chine S IMPLANTER EN CHINE STRATEGIES & SOLUTIONS LE RÉSEAU INTERNATIONAL D IMPLANTATION D ENTREPRISES Philippe CHAMPEMOND Directeur Adjoint Erai Chine S IMPLANTER EN CHINE STRATEGIES & SOLUTIONS PEKIN TOKYO SHANGHAI NEW DELHI AHMEDABAD BANGALORE SHENZHEN

Plus en détail

Thème 2 : la Chine... des Chines

Thème 2 : la Chine... des Chines Thème 2 : la Chine... des Chines Dossier 1 : La Chine dans le Monde 1) Complète la carte muette du document 1 et replace les éléments suivants 2) Complète le tableau suivant : Ville 1 Ville 2 Distance

Plus en détail

Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes. Matthieu Bonnici Avocat

Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes. Matthieu Bonnici Avocat Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes Matthieu Bonnici Avocat 3 décembre 2008 Les investissements en Chine en quelques questions Est-il trop tard pour investir en Chine?

Plus en détail

DROIT CHINOIS DES AFFAIRES

DROIT CHINOIS DES AFFAIRES DROIT CHINOIS DES AFFAIRES N 103 2007 LA REGLEMENTATION CHINOISE EN MATIERE D INVESTISSEMENT ETRANGER DANS LE DOMAINE DE LA CONSTRUCTION La réglementation chinoise en matière d investissement étranger

Plus en détail

Taux de natalité 33 21, 3 19 Taux de mortalité 15, 3 7, 4 7 Taux d accroissement naturel Nombre d enfants par femme

Taux de natalité 33 21, 3 19 Taux de mortalité 15, 3 7, 4 7 Taux d accroissement naturel Nombre d enfants par femme La Chine Activité 6 «Le défi est double, ralentir la croissance démographique et réduire les inégalités de peuplement. De 1949 à 1957, la population chinoise a doublé, atteignant le milliard. Depuis les

Plus en détail

Chine - Rapport Veille Médiatique

Chine - Rapport Veille Médiatique Chine - Rapport Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE Semaine 3 (12 16 janvier 2015) 1 Sommaire Article 1 : Beijing, Inspection, sécurité sanitaire alimentaire

Plus en détail

Le poumon économique chinois adopte la certification ISO 14001

Le poumon économique chinois adopte la certification ISO 14001 Le poumon économique chinois adopte la certification ISO 141 par Li Yan La Chine a lancé la mise en œuvre d ISO 141 à titre de projet pilote en 1996, avant même la publication de la norme internationale.

Plus en détail

Mémoire de stage Master 2 Statistiques et Traitement des Données. Responsable : Laurent Serlet P A I E M E N T M O B I L E

Mémoire de stage Master 2 Statistiques et Traitement des Données. Responsable : Laurent Serlet P A I E M E N T M O B I L E Mémoire de stage Master 2 Statistiques et Traitement des Données Présenté par WU Haiyan Responsable : Laurent Serlet L A N A L Y S E D E S D O N N E E S D U P A I E M E N T M O B I L E Stage effectué du

Plus en détail

109 - SYNTHESE DE LA STRATEGIE D'ENTREPRISE.doc LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE INTERNE

109 - SYNTHESE DE LA STRATEGIE D'ENTREPRISE.doc LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE INTERNE DIAGNOSTIC EXTERNE PESTEL 1. P L environnement politique - instabilité/stabilité du gouvernement, - politique fiscale (impôts, taxes), - subventions, - système de protection sociale, - politique monétaire,

Plus en détail

ce que nous faisons droit des sociétés et droit commercial investissements étrangers en chine services financiers propriété intellectuelle

ce que nous faisons droit des sociétés et droit commercial investissements étrangers en chine services financiers propriété intellectuelle ce que nous faisons droit des sociétés et droit commercial Le cabinet Sangiorgi Vinciguerra Studio Legale, établi à Hong Kong, a été fondé par Andrea Sangiorgi et Marco Vinciguerra, deux avocats d affaires

Plus en détail

Le programme TORCH pour l innovation

Le programme TORCH pour l innovation Ambassade de France en Chine --- Service Scientifique Cartographie de la science en Chine Fiche institution Le programme TORCH pour l innovation Rédacteurs : Stéphane Grumbach, LIANG Shuang, Florence Hesters

Plus en détail

Enseignement supérieur et Formation continue en Chine

Enseignement supérieur et Formation continue en Chine Enseignement supérieur et Formation continue en Chine Enjeux Est / Ouest Défis à relever et position française Michel PANET Consultant international mpanet@wanadoo.fr Professeur vacataire en Masters :

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Trouver le bon partenaire commercial. Agent Commercial

Trouver le bon partenaire commercial. Agent Commercial Rencontres Auvergne International Rencontres Auvergne International 16h30 à 17h30 Trouver le bon partenaire commercial : Agent Commercial ou Distributeur ib t? Salle N 6-7 Trouver le bon partenaire commercial

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

LES NOUVEAUX MODES DE DISTRIBUTION EN CHINE :

LES NOUVEAUX MODES DE DISTRIBUTION EN CHINE : LES NOUVEAUX MODES DE DISTRIBUTION EN CHINE : LA VENTE EN LIGNE Raphaël Chantelot, Avocat associé, Responsable China Desk à Paris Ran HU Avocat PRC, Juriste China Desk à Paris AFCDE 26 Juin 2012 136 avenue

Plus en détail

Les Investissements Etrangers et le Secteur de l Environnement en Chine.

Les Investissements Etrangers et le Secteur de l Environnement en Chine. Les conseils de Dezan Shira & Associés sur la législation, la fiscalité et les investissements étrangers en Chine Volume XII - Numéro V Anglais Français Allemand Italien Espagnol Inscrivez-vous gratuitement

Plus en détail

A qui profite le logement cher?

A qui profite le logement cher? A qui profite le logement cher? L envolée des loyers et des prix immobiliers a rendu l accès au logement de plus en plus difficile, avec des coûts fixes qui grèvent fortement le pouvoir d achat des locataires.

Plus en détail

LES ÉLECTIONS AMÉRICAINES: SCÉNARIOS GÉOPOLITIQUES ET FINANCIERS

LES ÉLECTIONS AMÉRICAINES: SCÉNARIOS GÉOPOLITIQUES ET FINANCIERS LES ÉLECTIONS AMÉRICAINES: SCÉNARIOS GÉOPOLITIQUES ET FINANCIERS Présentation à l ASDEQ-Outaouais, le 25 octobre, 2012 Pierre Fournier Analyste Géopolitique Groupe Financier Banque Nationale 1 Les États-Unis

Plus en détail

CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006

CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006 CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006 +5% en Europe ( 43% du marché total) +6,6% aux USA (36%) Hausse importante dans les pays émergents( presque +10% dans les pays du BRIC,

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE. Semaine 3/2014 (13 17 Janvier 2014)

Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE. Semaine 3/2014 (13 17 Janvier 2014) Chine - Rapport Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE Semaine 3/2014 (13 17 Janvier 2014) Publication : China Food Newspaper Date de publication : 15 Janvier

Plus en détail

Chine bleue, Chine jaune : dynamiques spatiales et convergence

Chine bleue, Chine jaune : dynamiques spatiales et convergence N 2014-A-02 - Mars Panorama du Analyse Chine bleue, Chine jaune : dynamiques spatiales et convergence Depuis les débuts de la modernisation du pays, le centre de gravité de l économie chinoise s est situé

Plus en détail

La division administrative et les villes

La division administrative et les villes Shenzhen à l aube. La division administrative / La municipalité de Beijing / La municipalité de Shanghai / La municipalité de Tianjin / La municipalité de Chongqing / La Région administrative spéciale

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

Le développement du droit de l'environnement en Chine

Le développement du droit de l'environnement en Chine Association Environnement France Chine Le développement du droit de l'environnement en Chine Centre Culturel de Chine à Paris - 14 janvier 2010 Junyi LI, Avocat au barreau de Wuhan Master Droit de l Environnement

Plus en détail

LES DECISIONS STRATEGIQUES ET ORGANISATIONNELLE A L INTERNATIONAL :

LES DECISIONS STRATEGIQUES ET ORGANISATIONNELLE A L INTERNATIONAL : LES DECISIONS STRATEGIQUES ET ORGANISATIONNELLE A L INTERNATIONAL : ANALYSE CONCURRENTIELLE ET STRATEGIE MARKETING INTERNATIONAL : L entreprise a le choix entre 3 grands types de stratégie : La standardisation

Plus en détail

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE Par Madame F. Bintou DJIBO, COORDONNATRICE DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES AU SENEGAL Plan

Plus en détail

Recteur Gérard-François DUMONT *

Recteur Gérard-François DUMONT * Chine : vers un nouvel enlèvement des Sabines? Recteur Gérard-François DUMONT * Les faits, l enlèvement des Sabines 1, sont rapportés par Tite-Live dans son Histoire de Rome 2 écrite il y a vingt siècles.

Plus en détail

Durée - Dix ans à compter de la date de délivrance. Quantité - 1 200 GWh par année

Durée - Dix ans à compter de la date de délivrance. Quantité - 1 200 GWh par année Dossier : 6200-D059-1 Le 16 mai 2002 M me Mary Breitling Dynegy Power Marketing, Inc. Suite 5800 1000 Louisiana Street Houston, Texas 77002-5050 U.S.A. Télécopieur : (713) 507-6504 Madame, Demande de permis

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.20/2012/13 Distr. générale 24 février 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3. 2. Des raisons stratégiques poussant à l internationalisation...4

Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3. 2. Des raisons stratégiques poussant à l internationalisation...4 Table des matières Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3 1. Des raisons environnementales poussant à l internationalisation des activités...3 2. Des raisons stratégiques poussant

Plus en détail

Classement 2009 de l Université de Wuhan

Classement 2009 de l Université de Wuhan Ambassade de France en Chine ------- Service de Coopération et d'action Culturelle ------- Coopération universitaire Pékin, le février 00 00 de l Université de Wuhan Le Centre de Recherche pour l'evaluation

Plus en détail

I. La Chine : un marché dynamique en pleine mutation

I. La Chine : un marché dynamique en pleine mutation Les tendances économiques en Chine et leurs répercussions sur le marché de la distribution et des réseaux. (Par Jean-Charles SIMON et Hugo WINCKLER SIMON Associés) De la mégalopole à la ville de province,

Plus en détail

CHINE CONTINENTALE ET HONG KONG : LA REFORME DE LA FISCALITÉ S INTENSIFIE

CHINE CONTINENTALE ET HONG KONG : LA REFORME DE LA FISCALITÉ S INTENSIFIE De nombreuses réformes fiscales sont en cours en Chine afin d encadrer une économie mature et en phase de consolidation. Ces réformes sont profondes et fondamentales mais n en sont pas moins d abord testées

Plus en détail

L industrie suisse des biens de consommation à l heure de la mondialisation

L industrie suisse des biens de consommation à l heure de la mondialisation L industrie suisse des biens de consommation à l heure de la mondialisation L industrie suisse des biens de consommation subit, ces dernières années, une concurrence de plus en plus forte sur les marchés

Plus en détail

Les conséquences des Jeux Olympiques sur la Chine

Les conséquences des Jeux Olympiques sur la Chine Les conséquences des Jeux Olympiques sur la Chine Dr. Zhan SU Professeur titulaire de management international et de stratégie de l entreprise Directeur du Groupe d Études et de Recherche sur l Asie Contemporaine

Plus en détail

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO INADES-Formation Togo B.P. 12 472 Lomé TEL. (228) 225-92-16 FAX : (228) 225-92-17 inadesformation@if-togo.net EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO Présentée par N Key Kwami AMONA Directeur

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE

LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE Ministère de l Economie et des Finances Direction Générale de la Compétitivité, de l'industrie et des Services LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE RECENTRAGE EN CHINE QUELLE PLACE POUR LES INVESTISSEURS ETRANGERS?

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER GACO S TP : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER Cas n : SELECTION DES MARCHES CIBLES : AQUALUX / Pour appréhender ces marchés, les critères généraux et spécifiques

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Approcher les dynamiques régionales en Chine

Approcher les dynamiques régionales en Chine Approcher les dynamiques régionales en Chine SANJUAN, Thierry, 2007, Hérodote, n 125, pp. 157-185. dynamiques_regionales_chine_article_geochina Résumé : Les interprétations régionales françaises de la

Plus en détail

COMMENT COMMERCIALISER DES OFFRES DE SERVICES? COMMENT GÉRER LES RESSOURCES HUMAINES?

COMMENT COMMERCIALISER DES OFFRES DE SERVICES? COMMENT GÉRER LES RESSOURCES HUMAINES? COMMENT COMMERCIALISER DES OFFRES DE SERVICES? COMMENT GÉRER LES RESSOURCES HUMAINES? YOUR TRUSTED E-COMMERCE PARTNER IN CHINA 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 BYSOFT GROUP Bysoft China 2003

Plus en détail

Régime de l utilisation de terres en Chine

Régime de l utilisation de terres en Chine Régime de l utilisation de terres en Chine La première Constitution chinoise en 1954 a stipulé qu en Chine le sol en milieu urbain appartient à l État, en milieu rural il appartient aux collectivités locales.

Plus en détail

Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment

Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment Développement durable et villes chinoises: l efficacité énergétique dans le bâtiment Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment 5 e Symposium de Recherche Urbaine

Plus en détail

Développement de l él

Développement de l él Développement de l él économie chinoise, la réforme r et l ouverture l sur l extl extérieur Zhang Guoqing Directeur adjoint du Bureau d Etudes d politiques du Ministère chinois du Commerce Le Développement

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

Pratiques en matière d'éthique et d'intégrité Guide à l'attention des salariés de Visteon

Pratiques en matière d'éthique et d'intégrité Guide à l'attention des salariés de Visteon Pratiques en matière d'éthique et d'intégrité Guide à l'attention des salariés de Visteon Contenu Les valeurs Visteon... 3 Pratique en matière d'éthique et d'intégrité... 4 Diversité et intégration...

Plus en détail

Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain.

Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain. Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain. Professeur Hugh Campbell Université d Otago, Nouvelle-Zélande La politique agricole avant la Deuxième guerre

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Investissement direct (WOFE) 1

Investissement direct (WOFE) 1 Investissement direct (WOFE) 1 2 Pourquoi créer une WFOE en Chine? Les sociétés commerciales à capitaux étrangers ont la capacité de s'engager dans les activités suivantes: L'achat en Chine pour l'export

Plus en détail

La RSE (responsabilité sociale ou sociétale des entreprises) peut être réalisée en investissant dans l éducation

La RSE (responsabilité sociale ou sociétale des entreprises) peut être réalisée en investissant dans l éducation WS31 Entreprises Session 1 La vision chinoise La Chine est confrontée à 3 problèmes principaux : la pénurie de compétence et de fréquents changements de personnel, le défi de la gestion du territoire,

Plus en détail

Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres

Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres Session d hiver 2008 de l ASGB Association suisse de l industrie des Graviers et du Béton Jongny, le 20 février 2008 Christoph Koellreuter, Fondateur

Plus en détail

Enquête de satisfaction des utilisateurs du téléphone mobile GSM au Mali

Enquête de satisfaction des utilisateurs du téléphone mobile GSM au Mali Ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies ----------------------- * Comité de Régulation des Télécommunications* ----------------------- République du Mali Un Peuple Un But Une Foi -----------------------

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016. Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Consultations prébudgétaires 2016. Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comptables professionnels agréés du Canada 277, rue Wellington Ouest, Toronto (0ntario) Canada

Plus en détail

Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE. Semaine 10 (3 7 Mars 2014)

Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE. Semaine 10 (3 7 Mars 2014) Chine - Rapport Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE Semaine 10 (3 7 Mars 2014) Publication : China Food Newspaper Date de publication : 4 mars 2014 Province

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

La croissance chinoise

La croissance chinoise Lacroissancechinoise Aprèspresque30ansd économiemaoïste,lachines estengagéedepuis1978,sousl impulsionde Deng Xiaoping, sur la voie de la modernisation économique. Les «Quatre Modernisations» industrie,agriculture,rechercheetdéfense

Plus en détail

CADRE D INTERPRÉTATION

CADRE D INTERPRÉTATION GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des 2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Prévisions économiques

Plus en détail

L ASIE ORIENTALE : UNE AIRE DE PUISSANCE EN EXPANSION.

L ASIE ORIENTALE : UNE AIRE DE PUISSANCE EN EXPANSION. Introduction GEOGRAPHIE Définition de aire de puissance. Localisation La notion d aire de puissance peut être définie comme un espace géographique constitué d un ensemble d États ou de régions qui, par

Plus en détail

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011 DIAGNOSTIC EXPORT Mode d emploi 17 février 2011 I.Introduction 1. 1. Les avantages de l export 2. 2. Les défis de l export 3. 3. Qu est ce qu un «Diagnostic Export»? II. Analyse de l entreprise 1. 1. Une

Plus en détail

B. Elle s articule autour de 3 pôles très différents:

B. Elle s articule autour de 3 pôles très différents: ASIE ORIENTALE UNE AIRE DE PUISSANCE EN EXPANSION Cette façade orientale de l Eurasie apparaît comme un espace éclaté en zones littorales, archipels et presqu îles s ouvrant largement sur l Océan Pacifique.

Plus en détail

Les statuts des vendeurs. Les statuts des vendeurs Salarié de droit commun. Les statuts des vendeurs Salarié de droit commun

Les statuts des vendeurs. Les statuts des vendeurs Salarié de droit commun. Les statuts des vendeurs Salarié de droit commun Salarié de droit commun Agent commercial Concessionnaire Commissionnaire courtier Salarié de droit commun Le salarié est lié par un contrat de travail. Les conflits relèvent du Conseil de Prud hommes.

Plus en détail

Chine - Rapport Veille Médiatique

Chine - Rapport Veille Médiatique Chine - Rapport Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE Semaine 44 (3 7 Novembre 2014) Mot clé : Sécurité sanitaire alimentaire Safety News 21 Octobre 2014

Plus en détail

TELESERVICES ET APE. Par: Abdoulaye Ndiaye AGIR Promouvoir Consultant/Chercheur ILEAP abndiaye@gmail.com

TELESERVICES ET APE. Par: Abdoulaye Ndiaye AGIR Promouvoir Consultant/Chercheur ILEAP abndiaye@gmail.com BNETD ILEAP/JEICP TELESERVICES ET APE Par: Abdoulaye Ndiaye AGIR Promouvoir Consultant/Chercheur ILEAP abndiaye@gmail.com Atelier sur Le rôle des négociations commerciales et des groupements de fournisseurs

Plus en détail

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS L ALÉNA APRÈS HUIT ANS DES ASSISES POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE L ALÉNA APRÈS HUIT ANS Des Assises Pour La Croissance Économique L ENGAGEMENT ENVERS L ALÉNA En dépit du ralentissement qu a connu l économie

Plus en détail

Le transfert de technologie

Le transfert de technologie Le transfert de technologie Walter DALLE VEDOVE Walter DALLE VEDOVE 1 Notre but est de vous familiariser avec le transfert de technologie et la négociation de contrats de transfert technologique Croissance

Plus en détail

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13.5.2015 COM(2015) 265 final Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015 et portant avis du Conseil

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Principales statistiques sur l éducation en Chine pour les éducateurs internationaux. partners.eic.org.cn

Principales statistiques sur l éducation en Chine pour les éducateurs internationaux. partners.eic.org.cn + Principales statistiques sur l éducation en Chine pour les éducateurs internationaux Un rapport pour les partenaires du EIC Groupe en Chine. Novembre 2011. partners.eic.org.cn Principales statistiques

Plus en détail

Chine - Rapport Veille Médiatique

Chine - Rapport Veille Médiatique Chine - Rapport Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE Semaine 5 (26 30 janvier 2015) 1 Sommaire Article 1 : Import, Soja, Alimentation animale Article 2

Plus en détail

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois *

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * Dans 50 ans, le secteur agricole restera stratégique même dans nos pays développés et il faudra toujours autant de

Plus en détail