Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement"

Transcription

1 Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement Pierre Louis Taberna Chargé de recherche au CNRS CIRIMAT CIRIMAT CIRIMAT Centre Interuniversitaire de Recherche et d Ingénierie des Matériaux (UMR 5085) 1

2 Historique 1745 Bouteille de Leyde 1836 Pile Daniell 250 Pile de Bagdad 1800 Pile Volta 1859 Accumulateur Pb Historique 1867 Pile saline (Leclanché) 1949 Pile alcaline Zn/MnO Accumulateur NiCd 2

3 Historique 1973 Pile Li 1990 Accumulateur NiMH 2000 Li Ion Poly 1978 (1996 comm) Lithium Poly 1991 Accumulateur Li Ion Marchés des Générateurs Electrochimiques (GE) Electronique portable Wh GE MWh Energies renouvelables Transport électrique kwh 3

4 Pourquoi leur popularité est grandissante? Qualités Autonomie Disponibilité Discrétion Non polluant en fonctionnement Rendement Peu d entretien Adaptation Inconvénients Energie limitée Coût du kwh Sensibilité à la température Temps de charge / réservoir carburant Vieillissement au repos Définitions GE Primaire : pile, 1 seule décharge GE Secondaire : accumulateur, plusieurs charges/décharges) Marché des Générateurs Electrochimiques Marché global : 40 G (2009) Part de marché 3% 2% 1% 3% 120% Accumulateurs Piles 15% 6% 33% 37% Li-Ion Plomb Alcaline Saline NiMH Pile Lithium NiCd Autres % 80% 60% 40% 20% 0% 2009 (40 G ) 2015 (60 G ) 4

5 LiFeS2 LiMnO2 Li/SOCl Wh/L Wh/kg 1 Zinc air Oxyde d'ag 525 Alcaline 400 NON RECHARGEABLE 50 Leclanché Nickelmetal Lithium- MnO2 Lithium-Ion Wh/L Wh/kg Principaux couples électrochimiques utilisés 300 Energie nominale, Wh/kg 1C*, Wh/kg *1C = Décharge complète en 1 h Nickel- Cadmium Plomb RECHARGEABLE PILES Energie spécifique ACCUMULATEURS Puissance spécifique Coût Problème du coût Prix, /kwh Prix, /kwh par cycle ,30 0 0,10 0 0,10 5

6 Une application, un GE 0 Puissance massique, W / kg 10 COURANT ELEVE CYCLABILITE ELEVE Pb NiCd NiMH Li Ion Coût AUTONOMIE 1 FAIBLE CYCLABILITE 10 0 Energie massique, W h/ kg D où provient l énergie? Réactions électrochimiques: Destructives ou constructives Corrosion Combustion Respiration Combustion Canalisée, l énergie peut être exploitée 6

7 Réactions électrochimiques Zn = Zn 2 2e (Oxydation) O 2 2H 2 O 4e = 4OH (Réduction) 2Zn O 2 2H 2 O = 2Zn(OH) 2 Réaction spontanée: corrosion du Zinc Nernst : Ici E = 1,65 V Si canalisée: W = E.Q (Q : quantité d électricité Capacité) Anatomie d un Générateur Electrochimique Exemple de l accumulateur Li Ion en décharge : système fermé I Séparateur ANODE CATHODE Boitier Li Electrode négative (ANODE) : Conducteur mixte Electrode positive (CATHODE) : Conducteur mixte Electrolyte : conducteur ionique 7

8 Courbe de décharge, courbe de polarisation (décharge) Paramètres clés: Tension de cellule, V Capacité, Q Energie, W Puissance, P En pratique: pertes cinétiques W exp < W théo P exp < P théo Q exp < Q théo V exp < V théo Tension de cellule, V Courbe théorique Courbe expérimentale Pertes cinétiques Capacité, Ah ou Courant, A Objectif: Courbe expérimentale = Courbe théorique Courbe de décharge, courbe de polarisation (décharge charge) Décharge Charge Tension de cellule, V Capacité, Ah ou Courant, A 8

9 L accumulateur au Plomb I H HSO 4 ANODE Pb CATHODE PbO 2 Quelques applications Démarrage Alimentation secours Chariots élévateurs Voitures de golf Sous marins Décharge : modifications chimiques des matériaux actifs électrolyte : H 2 SO 4 5M PbO 2 () Pb ( ) 2H 2 SO 4 = 2PbSO 4 2H 2 O ( V = 2 V par cellule) Qualités Faible coût Autodécharge 5% par C Basse température Pas susceptible Décharge rapide (pics) : 5C Recyclabilité Inconvénients Faible cyclabilité : cycles Faible énergie spécifique : 35 Wh/kg 120 Wh/L Charge lente : 10 à 20 heures Augmentation de résistance en décharge Stockage difficile sans entretien Dégagement d hydrogène ANODE MH I CATHODE NiOOH L accumulateur NiMH Quelques applications Véhicules hybrides Electronique/jouets OH Instruments médicaux H Vidéo Electroménager H OH = H Stationnaire 2 O Décharge : modifications chimiques à la négative, insertion à la positive KOH 8M NiOOH e H 2 O = Ni(OH) 2 OH MH = M e Ni(OH) 2 (MH : LaNi 5 H 6 ; M : LaNi 5 ) Qualités Energie spécifique: 80 Wh/kg 310 Wh/L Autodécharge C Stockage facile Gamme de température étendue Décharge charge rapide 1C Cyclabilité : cycles Etanche Inconvénients Autodécharge 30% par C Tension de cellule : 1.2 V Ne supporte pas bien surcharge Chauffe en charge Charge difficile à basse T Sensible aux températures élevées Coût 9

10 Vers l accumulateur Li Ion Réser ve mondiale act uelle : 13M t 0.2% 0.3% 0.1% Chili 0.5% Chine 4.6% 59.7% 6.8% Argentine Australie Brésil 27.9% USA Zimbabwe Solide le plus léger : 6,9 g/mol ; 0,53 g/cm3 Solide le plus électropositif : 3,045 V / ESH Qualités Réaction violente avec l eau Peu stable à l air Inconvénient Vers l accumulateur Li Ion I ANODE Graphite CATHODE TiS2, MoS2 Li Lithium, métal Dendrite de Li Problème de dendrites de Li après plusieurs cycles court circuit Solution : utilisation d un polymère ou de graphite (1991, Sony) 10

Batteries Tout l art de stocker l énergie

Batteries Tout l art de stocker l énergie Laboratoire d Electrochimie Industrielle CNAM Paris Batteries Tout l art de stocker l énergie Jean-François Fauvarque, professeur émérite jean-francois.fauvarque@cnam.fr Présentation Constitution Comparaison

Plus en détail

Piles et accumulateurs. Denis Guérin STI2D Eiffel DIJON

Piles et accumulateurs. Denis Guérin STI2D Eiffel DIJON Piles et accumulateurs électrique histoire 1799, 1 er pile : Volta Alessandro empilement d éléments composés successivement d une lame de zinc, d une lame de feutre imbibée d eau vinaigrée et d une lame

Plus en détail

Transfert d énergie : piles et accumulateurs

Transfert d énergie : piles et accumulateurs Chapitre 11 Transfert d énergie : piles et accumulateurs Découvrir Activité documentaire n 1 Quelles énergies pour les véhicules électriques de demain? 1. Un véhicule hybride utilise deux sources d énergie

Plus en détail

Tout l art de stocker l énergie

Tout l art de stocker l énergie Laboratoire d Electrochimie Industrielle CNAM Paris Batteries Tout l art de stocker l énergie Jean-François Fauvarque, professeur émérite jean-francois.fauvarque@cnam.fr Laboratoire d Electrochimie Industrielle

Plus en détail

Production et stockage électrochimiques de l énergie électrique. Par J. F. Fauvarque. Historique

Production et stockage électrochimiques de l énergie électrique. Par J. F. Fauvarque. Historique Production et stockage électrochimiques de l énergie électrique Par J. F. Fauvarque Historique Est-il besoin de rappeler que le générateur électrochimique fut la seule méthode commode de production de

Plus en détail

PILES ELECTRIQUES : PRESENTATION GENERALE

PILES ELECTRIQUES : PRESENTATION GENERALE PILES ELECTRIQUES : PRESENTATION GENERALE 1. INTRODUCTION La pile est un générateur non rechargeable permettant de produire de l énergie électrique à partir des réactions mettant en jeu des espèces chimiques

Plus en détail

UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI

UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI Collaboration entre le CEA (Commissariat à l Énergie Atomique), l INES (Institut National de l Énergie Solaire) et Toyota, bénéficiant du soutien de l ADEME

Plus en détail

ANALYSE DOCUMENTAIRE - ACCUMULATEURS

ANALYSE DOCUMENTAIRE - ACCUMULATEURS ANALYSE DOCUMENTAIRE - ACCUMULATEURS Doc 1 : Historique et enjeux actuels du stockage électrochimique de l électricité Les accumulateurs fournissent une énergie électrique facilement transportable et ont

Plus en détail

Principe de fonctionnement des batteries au lithium

Principe de fonctionnement des batteries au lithium Principe de fonctionnement des batteries au lithium Université de Pau et des pays de l Adour Institut des Sciences Analytiques et de Physicochimie pour l Environnement et les Matériaux 22 juin 2011 1 /

Plus en détail

Les accumulateurs. 4 +2e PbSO 4s +2H 2 O. 4 PbSO 4s +2e

Les accumulateurs. 4 +2e PbSO 4s +2H 2 O. 4 PbSO 4s +2e 1 Étude documentaire Sciences Physiques MP Les accumulateurs Un accumulateur électrochimique est un dispositif qui permet de contrôler en son sein une réaction d oxydoréduction entre un matériau réducteur

Plus en détail

Nanomatériaux pour le stockage d énergie. Apport dans le domaine des batteries

Nanomatériaux pour le stockage d énergie. Apport dans le domaine des batteries Nanomatériaux pour le stockage d énergie Apport dans le domaine des batteries Batteries : architecture et fonctionnement Electrodes + / - : Matière active: matière active oxydante / réductrice poudre pour

Plus en détail

PILES ET ACCUMULATEURS. I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques

PILES ET ACCUMULATEURS. I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques PILES ET ACCUMULATEURS I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques I piles et générateurs électrochimiques a- Les différentes piles et accumulateurs existants. Les

Plus en détail

Quel est l état de l art des technologies de batteries et les perspectives? Vendredi 10 Décembre 2010 de 9h à 10h Board Meeting

Quel est l état de l art des technologies de batteries et les perspectives? Vendredi 10 Décembre 2010 de 9h à 10h Board Meeting Quel est l état de l art des technologies de batteries et les perspectives? Vendredi 10 Décembre 2010 de 9h à 10h Board Meeting Lors de ce webinar d'une heure, nous aborderons les points suivants avec

Plus en détail

1 ) La production d'énergie électrique

1 ) La production d'énergie électrique Les alimentations électriques La production d'énergie (réseau EDF) Les alimentations en tension continue Piles et accumulateurs 1 ) La production d'énergie électrique L'énergie électrique est produite

Plus en détail

ACCUMULATEURS PHYSIQUE APPLIQUEE. Stagiaire IUFM: Melle ESTEVENON Emmanuelle. Mémoire suivi par: M. D. VEYRAT IUFM DE TOULOUSE 1995/1996

ACCUMULATEURS PHYSIQUE APPLIQUEE. Stagiaire IUFM: Melle ESTEVENON Emmanuelle. Mémoire suivi par: M. D. VEYRAT IUFM DE TOULOUSE 1995/1996 IUFM DE TOULOUSE 1995/1996 PHYSIQUE APPLIQUEE Stagiaire IUFM: Melle ESTEVENON Emmanuelle Mémoire suivi par: M. D. VEYRAT ACCUMULATEURS MEMOIRE DE 2 ANNEE I.U.F.M. TOULOUSE PHYSIQUE APPLIQUEE 1995 / 1996

Plus en détail

Prof. Jean-Marie Tarascon

Prof. Jean-Marie Tarascon Chaire Développement durable Environnement, Énergie et Société Chaire annuelle Année académique 2010-2011 Histoire et évolution des technologies d accumulateurs 2 Février 2011 Prof. Jean-Marie Tarascon

Plus en détail

Les téléphones portables, les ordinateurs, les tablettes mais aussi

Les téléphones portables, les ordinateurs, les tablettes mais aussi 7 STOCKER L ÉNERGIE POUR COMMUNIQUER Les téléphones portables, les ordinateurs, les tablettes mais aussi les micro-implants biomédicaux, les réseaux de capteurs intelligents pour recueillir et transmettre

Plus en détail

Chapitre 10 : Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie

Chapitre 10 : Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie Chapitre 10 : Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie Pré requis : Réactions d oxydoréduction pour des couples ions métalliques / métal

Plus en détail

Tester ses connaissances. Apprendre à résoudre. 1. Expression et calcul de la capacité en A h. 2. Énergie totale fournie. 3.

Tester ses connaissances. Apprendre à résoudre. 1. Expression et calcul de la capacité en A h. 2. Énergie totale fournie. 3. LIVRE CHAPITRE 9 COMMENT FONCTIONNENT LES PILES ET ACCUMULATEURS? PAGE 131 à 134 Tester ses connaissances 1 : A et C. 2 : A et B. 3 : C. 4 : A et B. 5 : B et C. 6 : B. 7 : B. 8 : A et B. Les piles : Apprendre

Plus en détail

Evolutions des batteries : applications et perspectives

Evolutions des batteries : applications et perspectives Stockage d énergie électrique : quels nouveaux concepts? pour quelles applications? Evolutions des batteries : applications et perspectives Anne de GUIBERT Directeur de la recherche anne.de-guibert@saft.alcatel.fr

Plus en détail

ELECTROCHIMIE ET SES APPLICATIONS

ELECTROCHIMIE ET SES APPLICATIONS 30/11/009 ELECTROCHIMIE ET SES APPLICATIONS PILES AU LITHIUM M. OLIVIER marjorie.olivier@fpms.ac.be INTRODUCTION. Lithium = le potentiel le plus négatif et la plus forte capacité massique des matériaux

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

transports terrestres

transports terrestres Les Batteries pour les transports terrestres Etat de l art et perspectives Laboratoire Transports et Environnement Serge PELISSIER Chargé de recherche La batterie est le maillon faible du transport électrique

Plus en détail

Électrochimie et énergie

Électrochimie et énergie Électrochimie et énergie Objectif du cours: Bases solides en électrochimie pour comprendre le fonctionnement interne et les limitations des convertisseurs électrochimiques et applications industrielles

Plus en détail

Matériaux Stratégiques, Quelles Alternatives. «Solutions Technologiques» Cas des Accumulateurs

Matériaux Stratégiques, Quelles Alternatives. «Solutions Technologiques» Cas des Accumulateurs Matériaux Stratégiques, Quelles Alternatives «Solutions Technologiques» Cas des Accumulateurs Développements au CEA-LITEN 4 marchés principaux adressés CEA-LITEN 900 p. 400 brevets (+160 in 2010) Automobile

Plus en détail

2. Comment recharger un accumulateur? Capacités Connaissances Exemples d activités. Savoir que : un accumulateur se recharge à l aide d un courant

2. Comment recharger un accumulateur? Capacités Connaissances Exemples d activités. Savoir que : un accumulateur se recharge à l aide d un courant 5 Programme du chapitre 1. Quelle est la différence entre une pile et un accumulateur? Pourquoi éteindre ses phares quand le moteur est arrêté? Capacités Connaissances Exemples d activités Réaliser une

Plus en détail

ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 2. J.P. Hulot Février 2016

ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 2. J.P. Hulot Février 2016 ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 2 AVANT-PROPOS L électricité se stocke difficilement Alors pourquoi chercher à stocker l électricité? Parce que l on

Plus en détail

ALIMENTATION L ALIMENTATION SECTEUR -163-

ALIMENTATION L ALIMENTATION SECTEUR -163- 15 ALIMENTATION Si les appareils photo numériques actuels semblent atteindre des niveaux de qualité d image plus que corrects et offrent à l utilisateur des fonctions photographiques avancées de plus en

Plus en détail

PowerBrick 40Ah et 110Ah. BMS Interne

PowerBrick 40Ah et 110Ah. BMS Interne PowerBrick 40Ah et 110Ah BMS Interne Septembre 2013 V1.3 Présentation générale La gamme PowerBrick a été conçue pour les applications de moyenne puissance nécessitant un faible encombrement et une densité

Plus en détail

Collecte et recyclage des piles et accumulateurs

Collecte et recyclage des piles et accumulateurs Collecte et recyclage des piles et accumulateurs Introduction : piles et accumulateurs La Directive 2006/66/CE du Parlement Européen et du Conseil du 6 septembre 2006 relative aux piles et accumulateurs

Plus en détail

Les Rencontres Scientifiques Colas

Les Rencontres Scientifiques Colas Les Rencontres Scientifiques Colas «L avenir du véhicule électrique» 2 juin 2009 avec Yves CHABRE Docteur ès-sciences Consultant pour véhicules électriques et Pierre MIDROUILLET Directeur Général de PVI

Plus en détail

Le guide de l énergie rechargeable

Le guide de l énergie rechargeable Le guide de l énergie rechargeable Le rechargeable et l environnement Une étude réalisée en Mai 2005 par Uniross et IPSOS révèle que 92% des français accordent de l importance à la protection de l environnement.

Plus en détail

III - Thème : Démarche de projet Quelles sont les caractéristiques d'une énergie? RESSOURCE VOCABULAIRE

III - Thème : Démarche de projet Quelles sont les caractéristiques d'une énergie? RESSOURCE VOCABULAIRE VOCABULAIRE L'effet mémoire L'effet mémoire entraîne une diminution de la quantité d'énergie que l'accumulateur peut restituer, avec pour conséquence une diminution de la capacité nominale de l'accumulateur.

Plus en détail

ENSCBP Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique

ENSCBP Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique ENSCBP Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique 16 avenue Pey Berland 33607 Pessac Une des écoles d ingénieurs publiques de l Institut Polytechnique de Bordeaux L institut Polytechnique

Plus en détail

SEMINAIRE. Etat de l'art des piles et batteries pour les applications énergétiquement autonomes. POLYTECH Tours, le 10 Avril 2014.

SEMINAIRE. Etat de l'art des piles et batteries pour les applications énergétiquement autonomes. POLYTECH Tours, le 10 Avril 2014. SEMINAIRE Etat de l'art des piles et batteries pour les applications énergétiquement autonomes Concepteur et fabricant de systèmes d énergie autonome Thierry BOUESSAY SOMMAIRE Présentation succincte de

Plus en détail

Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques.

Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques. Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques. Objectif : décrire une pile à l échelle microscopique en termes de transformations chimiques. Document 1 : à la source des piles modernes,

Plus en détail

5. Le stockage de l énergie : l accumulateur électrochimique

5. Le stockage de l énergie : l accumulateur électrochimique 5. Le stockage de l énergie : l accumulateur électrochimique Les accumulateurs et piles électrochimiques permettent de disposer d une réserve d énergie électrique autonome. Leur utilisation est très répandue

Plus en détail

Qu'est-ce qu'une batterie Li-Ion? 26 juin 2013 Page 1

Qu'est-ce qu'une batterie Li-Ion? 26 juin 2013 Page 1 Commercialisée pour la première fois par Sony Energitech en 1991, la batterie lithium-ion occupe aujourd'hui une place prédominante sur le marché de l'électronique portable. Ses principaux avantages sont

Plus en détail

Batteries lithium-ion pour véhicules hybrides (VEH) et électriques (VE)

Batteries lithium-ion pour véhicules hybrides (VEH) et électriques (VE) C 2 maîtrisé Carburants diversifiés Véhicules économes Raffinage propre Réserves prolongées Batteries lithium-ion pour véhicules hybrides (VEH) et électriques (VE) Recherche de nouveaux électrolytes Dane

Plus en détail

Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel

Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel Matériaux 3 : Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel Conseils et Erreurs trop fréquentes Attention au signe d une surtension : elle est positive pour une oxydation (sur

Plus en détail

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque La voiture électrique Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque I) Introduction II) Composition et Fonctionnement d une voiture électrique III) Gros plan sur les Batteries IV) Conclusion

Plus en détail

Energie portable et développement durable

Energie portable et développement durable Energie portable et développement durable Action et ambition de notre industrie Energie portable et développement durable Action et ambition de notre industrie Sommaire édito p. 6 Les principales actions

Plus en détail

Technologies batteries Lithium pour VE. Laurent TORCHEUX 18 Juin 2010

Technologies batteries Lithium pour VE. Laurent TORCHEUX 18 Juin 2010 Technologies batteries Lithium pour VE Laurent TORCHEUX 18 Juin 2010 Sommaire Généralités Principes technologiques des batteries lithium-ion Avantages / inconvénients des technologies Un secteur en pleine

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Accumulateurs portables

Accumulateurs portables Accumulateurs portables par Georges CAILLON Ingénieur de l École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la ville de Paris (ESPCI) Ingénieur de Recherche et Développement Société SAFT 1. Principe

Plus en détail

Jean-Claude GRENIER Directeur de Recherche CNRS

Jean-Claude GRENIER Directeur de Recherche CNRS Institut de Chimie de la Matière Condensée e de Bordeaux ICMCB - CNRS Université de BORDEAUX Jean-Claude GRENIER Directeur de Recherche CNRS www.icmcb-bordeaux.cnrs.fr 1 Emissions de CO 2? Evolution de

Plus en détail

Batterie au plomb. Sommaire. Historique. Caractéristiques techniques [

Batterie au plomb. Sommaire. Historique. Caractéristiques techniques [ Batterie au plomb Caractéristiques Énergie/Poids 20-40 Wh/Kg Énergie/Volume 40-100 Wh/L Rendement charge-décharge 50 % Énergie/Prix public Auto-décharge 5% Durée de vie min. 4 à 5 ans Nombre de cycles

Plus en détail

Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations

Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations L Ion Rallye 2012 : Camions et Bus électriques - Le transport branché Lyon 30/11/2012 Serge PELISSIER

Plus en détail

EXERCICE I. Altitude en mètre

EXERCICE I. Altitude en mètre EXERCICE I L exercice I est composé de 4 problèmes indépendants. La disparition des ampoules à incandescence s explique par le très mauvais rendement de cette technologie (de l ordre de 5 %). Ces ampoules

Plus en détail

PILES ET ACCUMULATEURS

PILES ET ACCUMULATEURS PILES ET ACCUMULATEURS Piles et accumulateurs sont des générateurs électriques qui stockent l énergie sous forme chimique et mettent en jeu une réaction chimique pour produire de l électricité. La différence

Plus en détail

Réactions d' oxydoréduction. Chimie 12

Réactions d' oxydoréduction. Chimie 12 Réactions d' oxydoréduction Chimie 12 Définitions Une oxydation est une réaction au cours de laquelle un élément perd des électrons. Oxydation du Cuivre : Cu Cu 2+ + 2 e - Une réduction est une réaction

Plus en détail

ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS. ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon

ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS. ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon Analyse fonctionnelle de la voiture électrique sans permis I-] Les différents types de tractions et

Plus en détail

BATTERIE D'UN VÉHICULE

BATTERIE D'UN VÉHICULE BATTERIE D'UN VÉHICULE Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Réaliser un circuit électrique d'après un schéma donné. Mesurer une tension électrique, une intensité électrique

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1400kg Sa vitesse maximale Vmax=150km/h Autonomie de 250km à 90km/h Batterie Lithium-ion Les deux roues avant sont motrices Le diamètre D d un pneu sous

Plus en détail

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points)

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Afrique 2007 http://labolycee.org 1.La batterie : principe de fonctionnement La batterie d'une voiture est un accumulateur au plomb constitué

Plus en détail

La motorisation électrique dans l'aviation de loisir

La motorisation électrique dans l'aviation de loisir La motorisation électrique dans l'aviation de loisir Retour d'expérience pour le secteur nautique par Anne Lavrand Société ELECTRAVIA Journée technique - Jeudi 5 février 2009 Nautisme & Prospective "Quels

Plus en détail

Solutions aqueuses 2 : réactions d oxydo-réduction

Solutions aqueuses 2 : réactions d oxydo-réduction Chapitre 7 : Solutions aqueuses 2 : réactions d oxydo-réduction Pierre-Alexis GAUCHARD UE1 : Chimie Chimie physique Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph

Plus en détail

Stockage de l énergie électrique

Stockage de l énergie électrique Lampadaire autonome Luméa Stockage de l énergie électrique Référence : 2-ACT4 CNTR D'NTÉRÊT Compétences visées Connaissances associées Prérequis C6 - Solutions constructives relatives à la chaîne d'énergie

Plus en détail

Batteries pour le stockage de l énergie. Anne de Guibert SAFT

Batteries pour le stockage de l énergie. Anne de Guibert SAFT Batteries pour le stockage de l énergie Anne de Guibert SAFT Contexte global du stockage Les besoins de notre société pour un monde «plus vert» (moins de CO 2 ) autant que le renchérissement prévisible

Plus en détail

ST/SG/AC.10/C.3/2012/23. Secrétariat. Nations Unies. Nouvelle désignation officielle de transport pour les condensateurs asymétriques.

ST/SG/AC.10/C.3/2012/23. Secrétariat. Nations Unies. Nouvelle désignation officielle de transport pour les condensateurs asymétriques. Nations Unies Secrétariat ST/SG/AC.10/C.3/2012/23 Distr. générale 4 avril 2012 Français Original: anglais Comité d experts du transport des marchandises dangereuses et du Système général harmonisé de classification

Plus en détail

Toute non-conformité fera l objet d une fiche explicative avec montant facturable et photos!

Toute non-conformité fera l objet d une fiche explicative avec montant facturable et photos! Les déchets entrants sur notre site doivent entrer dans notre arrêté préfectoral disponible sur notre site internet www.lumiveroptim.fr LISTE DES DECHETS ADMIS SUR LE SITE DE LUMIVER OPTIM Les DEEE / Déchets

Plus en détail

Réactions d oxydoréduction

Réactions d oxydoréduction Réactions d oxydoréduction Ce document a pour objectif de présenter de manière synthétique quelques bases concernant les réactions d oxydoréduction et leurs principales applications que sont les piles

Plus en détail

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff IV Etudes de cas C Véhicules du futur Jacques Gangloff C.1 Introduction (1) Modèle énergétique tout électrique : - Production : photovoltaïque, éolien - Consommation : Sédentaire : besoins domestiques,

Plus en détail

Mathieu Morcrette Directeur du LRCS. Etat de l art des accumulateurs

Mathieu Morcrette Directeur du LRCS. Etat de l art des accumulateurs Mathieu Morcrette Directeur du LRCS Etat de l art des accumulateurs Un accumulateur pour un usage / une fonction POTENTIEL Un système adapté pour chaque application Densité d énergie (Wh/kg) / Wh/l Durabilité/cyclabilité

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES PILES ET ACCUMULATEURS USAGES

LE RECYCLAGE DES PILES ET ACCUMULATEURS USAGES Epreuve de TIPE 2004 partie D Epreuve commune de TIPE 5 TITRE : LE RECYCLAGE DES PILES ET ACCUMULATEURS USAGES 10 Temps de préparation : 2 h 15 Temps de présentation devant le jury : 10 minutes Entretien

Plus en détail

Luc Fauvet luc.fauvet@cpe.fr Présentation du 28/09/2013 pour le séminaire interne d Avenir Climatique

Luc Fauvet luc.fauvet@cpe.fr Présentation du 28/09/2013 pour le séminaire interne d Avenir Climatique Luc Fauvet luc.fauvet@cpe.fr Présentation du 28/09/2013 pour le séminaire interne d Avenir Climatique Toutes les données avancées dans cette présentation sont extraites du livre «Quel futur pour les métaux?

Plus en détail

BATTERIES D ACCUMULATEURS POUR VÉHICULES ÉLECTRIQUES

BATTERIES D ACCUMULATEURS POUR VÉHICULES ÉLECTRIQUES BATTERIES D ACCUMULATEURS POUR VÉHICULES ÉLECTRIQUES Professeur Christian GLAIZE Université Montpellier 2 (UM2) Institut d'électronique du Sud (IES) Groupe Énergie et Matériaux (GEM) E-mail : glaize@univ-montp2.fr

Plus en détail

SOLUTION TECHNIQUE : les accumulateurs LiPo

SOLUTION TECHNIQUE : les accumulateurs LiPo 1. Présentation générale Les batteries LiPo demeurent des accumulateurs électrochimiques dont la réaction est basée sur le lithium non pas à l'état ionique (pour le Li-Ion) mais à l'état de polymère (l'électrolyte

Plus en détail

PILES, ACCUMULATEURS-BATTERIES et CHARGEURS

PILES, ACCUMULATEURS-BATTERIES et CHARGEURS PILES, ACCUMULATEURS-BATTERIES et CHARGEURS Ressources http://www.ni-cd.net/ (Eric Frédon) http://fr.wikipedia.org/wiki/ http://frp.parisv.com/accus.html (Fabrice Mérillon) cours-batteries-new : lycée

Plus en détail

Accumulateurs au plomb

Accumulateurs au plomb Une batterie d'accumulateurs permet de stocker l'énergie électrique afin de la restituer par la suite, en fonction des besoins Constitution Réaction chimique (réaction d'oxydo-réduction) Dans une réaction

Plus en détail

RAPPELS DE COURS CHIMIE

RAPPELS DE COURS CHIMIE RAPPELS DE COURS CHIMIE Partie II: Piles et accumulateurs, Réactions d oxydoréduction 1. Piles et accumulateurs usuels a) Différents types de générateurs électrochimiques Il existe de nombreux moyens de

Plus en détail

Chimie et énergie : première partie

Chimie et énergie : première partie Chimie et énergie : première partie 1. De l énergie pour faire de la chimie Film extraction et raffinage du cuivre à partir de la mine de Chukikamata Chili (700000t/an) Les utilisations du cuivre o Cuivre

Plus en détail

RENAULT ET LE VEHICULE ELECTRIQUE Quelles perspectives à 2035?

RENAULT ET LE VEHICULE ELECTRIQUE Quelles perspectives à 2035? RENAULT ET LE VEHIULE ELETRIQUE Quelles perspectives à 2035? Philippe Schulz Expert Leader Environnement, Energie & Matières premières 23 Octobre 2013 - AFTP DSPG/EL P.SHULZ 23.10. 2013 1 Le Véhicule électrifié

Plus en détail

Travaux Dirigés Générateurs Électrochimiques

Travaux Dirigés Générateurs Électrochimiques Élèves-Ingénieurs en Sciences et Génie des Matériaux 3ème année Travaux Dirigés Générateurs Électrochimiques G. BARRAL C. MONTELLA (UJF) (ISTG) GRENOBLE 2003 SOMMAIRE 1- Utilisation d un diagramme potentiel-ph

Plus en détail

Les piles électrochimiques

Les piles électrochimiques PROF: Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx I/Présentation de la pile Daniell Les piles électrochimiques La pile Daniell

Plus en détail

Alimentation secourue permanente ICP Liste des Types utilisant ce produit : Equipements Complementaires - Type 4 -

Alimentation secourue permanente ICP Liste des Types utilisant ce produit : Equipements Complementaires - Type 4 - Code 952619 24/1 VR 1,2 Intensité permanente : 1 Puissance de secours : 24W Capacité Batterie : 1,2Ah Consommation : 0,5A Tôlerie : T1 Poids : 8Kg Code 952620 24/1 VR 4 Intensité permanente : 1 Puissance

Plus en détail

2013 : UNE DÉCENNIE DE COLLECTE ET DE RECYCLAGE ECO-ORGANISME

2013 : UNE DÉCENNIE DE COLLECTE ET DE RECYCLAGE ECO-ORGANISME 2003-2013 2013 : UNE DÉCENNIE DE COLLECTE ET DE RECYCLAGE REUSSIE POUR L ECO ECO-ORGANISME ORGANISME Bilan positif pour COREPILE, après 10 années de collecte et de recyclage de piles et accumulateurs portables.

Plus en détail

LA PILE À COMBUSTIBLE ET LA COGÉNÉRATION

LA PILE À COMBUSTIBLE ET LA COGÉNÉRATION LA PILE À COMBUSTIBLE ET LA COGÉNÉRATION Thierry PRIEM Salon de la méthanisation en Lorraine CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 14 OCTOBRE 2014 MÉTHANISATION ET COGÉNÉRATION PAGE 2 LE PRINCIPE DE LA COGÉNÉRATION

Plus en détail

LE BRT 20-1, le seul régénérateur aux CAPACITES INEGALEES : REGENEREZ 100 BATTERIES EN 24H!

LE BRT 20-1, le seul régénérateur aux CAPACITES INEGALEES : REGENEREZ 100 BATTERIES EN 24H! LE BRT 20-1, le seul régénérateur aux CAPACITES INEGALEES : REGENEREZ 100 BATTERIES EN 24H! «LA REGENERATION DES BATTERIES DE DEMARRAGE: SIMPLE, EFFICACE ET ECOLOGIQUE» Batterie Plus MIN B3 135, Av Pierre

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1,4 tonne. Sa vitesse maximale Vmax = 150 km/h. Autonomie : 250 km à 90 km/h. Batteries Lithium-ion. Les deux roues avant sont motrices. Le diamètre D d

Plus en détail

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE Université P. et M. Curie Année 000/001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 001 EXAMEN DE CHIMIE CORRIGE Durée de l épreuve : 3 heures Les calculatrices ne sont pas autorisées Données : (les

Plus en détail

INDEX CEI:2004

INDEX CEI:2004 75 60050-482 CEI:2004 INDEX A acceptance acceptance de charge, f... 482-05-36 accumulateur accumulateur, m... 482-01-03 accumulateur argent-zinc, m... 482-05-06 accumulateur non formé sec, m... 482-05-34

Plus en détail

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BT 23 Dans ce sujet, on étudiera un éhicule électrique selon différents aspects : énergie apportée, conertisseur statique, motorisation, capteur de itesse des roues et conditionnement de cette information.

Plus en détail

Classification électrochimique des métaux

Classification électrochimique des métaux Classification électrochimique des métaux Information Les métaux et leurs cations forment des couples oxydo-réducteurs susceptibles de donner des réactions chimiques par échange d'électrons entre les formes

Plus en détail

Batteries de type ion-lithium de haute sécurité à recharge rapide pour le transport terrestre et le stockage d énergie

Batteries de type ion-lithium de haute sécurité à recharge rapide pour le transport terrestre et le stockage d énergie Batteries de type ion-lithium de haute sécurité à recharge rapide pour le transport terrestre et le stockage d énergie K. Zaghib, M. Dontigny, P. Charest, A. Guerfi, J. Trotier, M.C. Mathieu W. Zhu, M.

Plus en détail

Batteries au lithium-ion comme accu - mulateurs pour véhicules électriques

Batteries au lithium-ion comme accu - mulateurs pour véhicules électriques Batteries au lithium-ion comme accu - mulateurs pour véhicules électriques Possibilités techniques des batteries d aujourd hui Il ne s écoule pas de jour actuellement sans que les médias n évoquent l introduction

Plus en détail

STOCKAGE - PRODUCTION D énergie

STOCKAGE - PRODUCTION D énergie GROUPES électrogènes PORTABLES Compact Très silencieux Maniable Avec panneau de contrôle digital i Une rallonge ou un câble entièrement déroulé d une section de 2,5 mm 2 est obligatoire pour alimenter

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Partie C DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Calcul de l énergie embarquée dans le rack batterie Choix de la technologie de batterie Etude économique Ce dossier est constitué de : - 7 pages numérotées de

Plus en détail

COllecte REcyclage des PILEs et accumulateurs portables

COllecte REcyclage des PILEs et accumulateurs portables COllecte REcyclage des PILEs et accumulateurs portables Corepile en quelques mots Le dispositif logistique spécifique à Mayotte La communication 2 Qui est Corepile? Organisation Position Société Anonyme

Plus en détail

SOMMAIRE. Définitions Domaines d utilisations Caractéristiques Différentes technologie Comparaison Chargeurs

SOMMAIRE. Définitions Domaines d utilisations Caractéristiques Différentes technologie Comparaison Chargeurs SOMMAIRE Définitions Domaines d utilisations Caractéristiques Différentes technologie Comparaison Chargeurs DEFINITIONS Accumulateur électrique : Un accumulateur électrique est un dispositif destiné à

Plus en détail

RENOUVELABLES ET INTERMITTENCE: LE STOCKAGE EN SOUTIEN MARION PERRIN

RENOUVELABLES ET INTERMITTENCE: LE STOCKAGE EN SOUTIEN MARION PERRIN ge : ge» zone RENOUVELABLES ET INTERMITTENCE: LE STOCKAGE EN SOUTIEN MARION PERRIN CONTENU DE LA PRÉSENTATION 1. La problématique du photovoltaïque à plusieurs échelles 2. Le stockage comme solution 3.

Plus en détail

Piles et accumulateurs

Piles et accumulateurs Chapitre 2 Chimie Piles et accumulateurs Objectifs Distinguer les différentes sortes de piles : piles salines, piles alcalines et piles à combustible Connaître le principe de fonctionnement des accumulateurs

Plus en détail

Chapitre 11 Piles et accumulateurs

Chapitre 11 Piles et accumulateurs Chapitre 11 Piles et accumulateurs I. Caractéristiques des piles et évolutions technologiques Activités documentaires Document 1 : Document 2 : Document 3 : Différences entre piles salines et piles alcalines

Plus en détail

Batteries. Choix judicieux, résultats performants

Batteries. Choix judicieux, résultats performants Batteries Choix judicieux, résultats performants Batteries pour tous les défi s, besoins et budgets Sans danger - pas de dégazement Sans entretien Facile à installer Puissance constante Mastervolt vous

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane. 30/06/2014 http://www.udppc.asso.

Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane. 30/06/2014 http://www.udppc.asso. Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane 30/06/2014 http://www.udppc.asso.fr PARTIE A : BESOINS EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET SOLUTION DU MOTEUR

Plus en détail

ECOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC MEMOIRE PRESENTE A L'ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE

ECOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC MEMOIRE PRESENTE A L'ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE ECOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC MEMOIRE PRESENTE A L'ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE COMME EXIGENCE PARTIELLE À L'OBTENTION DE LA MAÎTRISE EN GÉNIE DE LA PRODUCTION AUTOMATISÉE M.

Plus en détail

COURBES INTENSITÉ-POTENTIEL

COURBES INTENSITÉ-POTENTIEL COURBES NTENSTÉ-POTENTEL -Courbes intensité-potentiel 1) Notion de cinétique des réactions rédox en solution a) introduction Les diagrammes E-pH étudiés précédemment permettent une étude thermodynamique

Plus en détail

Projet de Physique P6-3 STPI/P6-3/2009 11

Projet de Physique P6-3 STPI/P6-3/2009 11 Projet de Physique P6-3 STPI/P6-3/2009 11 Nom des étudiants Dominique ZAROD Gregory HAIRAPETIAN Nicolas PELLISSIER François COURTOIS Guillaume LECLERC Enseignant(s)-responsable(s) du projet François GUILLOTIN

Plus en détail

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points)

Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Exercice n 1: PRINCIPE DE L'ALLUMAGE D'UNE VOITURE (6,5 points) Afrique 2007 http://labolycee.org 1.La batterie : principe de fonctionnement La batterie d'une voiture est un accumulateur au plomb constitué

Plus en détail