Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement?"

Transcription

1 Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? La Fête du Lycée, le 22 décembre 2006 a été le point d ancrage d une réflexion de notre établissement sur le thème du DEVELOPPEMENT DURABLE où tous les acteurs (élèves, enseignants, personnels éducatif, administratif, technique) ont été impliqués. Le lycée SAINT-AMBROISE a décidé alors de s engager dans une démarche éco-citoyenne en abordant l environnement, la santé, la solidarité, la citoyenneté pour aboutir à l élaboration d un Agenda 21 scolaire. Dans ce cadre, une enquête a été réalisée en mars 2007 pour connaître les pratiques de déplacement domicile-lycée à Saint-Ambroise. I PRESENTATION DU LYCEE Le lycée Saint-Ambroise se situe proche du centre ville de Chambéry bénéficiant ainsi des commodités de transport : réseau de bus STAC, réseau de cars interurbains, SNCF. 791 élèves et étudiants et 106 personnes enseignants et personnel administratif fréquentent l établissement (année scolaire ). Les rythmes scolaires sont organisés selon l horaire 8h10 12h10 et 13h40 17h35. Peu de cours sont assurés le mercredi après-midi et le lycée est fermé le samedi. Le lycée permet actuellement le stationnement dans son parking privé : de 26 emplacements de voitures, dont une place «handicapé», réservés au personnel, de 3 arceaux pour les deux roues, et d un petit abri à vélos. Par ailleurs, la proximité de deux parkings (en contrebas de la Clinique Cléret et place de la Tour du Prince) permet des stationnements complémentaires. Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 1/13

2 La majorité des personnes qui fréquente l établissement scolaire réside sur le bassin chambérien. Parmi les personnes ayant répondu au questionnaire, pour 34,5 % la distance domicile-lycée est de moins de 6 s, pour 34,5 % entre 6 et 15 s et pour 31 % à 16 s et plus. distance domicile lycée 9,3% 16,9% moins de 1 14,1% 25,2% 1 à 5 6 à à à 25 plus de 25 10,9% 23,6% II DEFINITION DE LA POPULATION ETUDIEE Dans l établissement, les élèves peuvent être externes (480), demi-pensionnaires (300) ou internes (54) mais ces derniers sont logés dans des internats extérieurs au lycée (Internat du lycée Sainte-Anne à La Motte-Servolex : 90 % et résidences étudiantes sur Chambéry : 10 %). On les a donc intégrés dans la catégorie demi-pensionnaires/internes dans le traitement de l enquête. Il faut également préciser que la demi-pension n impose pas une fréquentation du restaurant scolaire chaque jour de la semaine. Le public «jeunes» est réparti en : lycéens d environ 15 à 19 ans (classes de Seconde à Terminale), étudiants d environ 18 à 25 ans Les enseignants sont au nombre de 85 et la direction, le personnel éducatif, administratif et technique sont 25. Sur cette population d ensemble, on peut donc estimer à environ 280 le nombre de personnes adultes et donc par rapport à l enquête, susceptibles d avoir le permis de conduire. Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 2/13

3 III MODALITES DE L ENQUETE Un questionnaire a été réfléchi, conçu et distribué à chacun par un groupe d étudiants de BTS accompagnés par des enseignants (voir exemplaire en annexe). 800 personnes ont été interrogées, 319 réponses ont été traitées, soit un taux de retour de 40%. Parmi les réponses, la représentativité relative de chaque catégorie de personnes citées ci-dessus est assez bien respectée, ce qui assure une certaine fiabilité des résultats. IV MODES DE DEPLACEMENTS ACTUELS a) les déplacements par catégorie de population La question «par quels moyens venez-vous au lycée?» permettait des réponses multiples parmi lesquelles on remarque que les modes de transport les plus couramment utilisés sont : - la voiture pour 33 %, - le réseau de bus STAC et le car interurbain représentent 33 %, - le train : 15 %, - les deux roues (vélos ou motorisées) : 6 %. On peut noter que 13 % environ se rendent parfois au lycée à pied, ce qui s explique par la localisation du lycée Saint-Ambroise proche du centre-ville. 27,3% 5,7%0,2% 33,0% En voiture Autrement 3,7% 12,7% 2,4% 15,1% Ensemble des personnes ayant répondu à l'enquête Parmi ces multiples modes de déplacement, 2/3 des personnes utilisent tous les jours les mêmes moyens de déplacement. Sur les 319 réponses, 92 % proviennent des jeunes (lycéens et étudiants) qui se répartissent sur deux catégories externes et demi-pensionnaires/internes. Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 3/13

4 Si on étudie ces chiffres sur ces deux strates, on peut établir quelques remarques : - la voiture est utilisée au même taux que la population totale, - les externes donnent des chiffres plus importants pour à pied, pour vélos et deux roues et plus légèrement pour le réseau STAC, ce qui de nouveau s explique par la proximité des domiciles des jeunes. - les demi-pensionnaires et internes utilisent plus fréquemment le train et les cars interurbains. 29,5% 2,3% 33,5% En voiture Autrement 4,5% 19,3% 7,4% 3,4% Les lycéens externes 25,9% 7,8% 0,4% 32,6% En voiture Autrement 3,2% 8,5% 1,8% 19,9% Les lycéens demipensionnaires et internes Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 4/13

5 On ne remarque que très peu de différence entre l'ensemble des lycéens et les étudiants sauf pour le mode de déplacement en vélo et deux roues, très peu utilisé par les étudiants (1 seul!). 29,5% 7,0% 28,7% En voiture Autrement 4,5% 12,0% 1,9% 16,4% L'ensemble des lycéens 25,4% 1,5% 1,5% 35,8% En voiture Autrement Les étudiants 20,9% 1,5% 13,4% Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 5/13

6 Le mode de déplacement du personnel révèle de grosses différences par rapport à la population totale : la voiture est largement privilégiée au détriment des autres moyens ; par contre, le mode vélo/deux roues est relativement mieux représenté. 9,4% 3,1% 3,1% 3,1% 6,3% En voiture Autrement 75,0% Le personnel Les distances domicile-lycée peuvent expliquer ces résultats. distance domicile lycée Statut Lycéen Etudiant Personnel moins de 1 1 à 5 6 à à à 25 plus de 25 8,8% 21,8% 23,5% 12,6% 14,3% 16,8% 100% 14,3% 35,7% 14,3% 5,4% 12,5% 16,1% 100% 0,0% 28,0% 40,0% 4,0% 12,0% 16,0% 100% 9,1% 24,8% 23,2% 10,7% 13,8% 16,6% 100% b) les modes et fréquences des déplacements Les modes de déplacement relativement à la distance domicile/lycée : distance domicile lycée En voiture moins de 1 1 à 5 6 à à à 25 plus de 25 3,3% 23,2% 30,5% 10,6% 15,9% 15,9% 100% 1,4% 1,4% 2,9% 17,4% 31,9% 43,5% 100% 18,2% 72,7% 9,1% 0,0% 0,0% 0,0% 100% 44,8% 34,5% 8,6% 5,2% 0,0% 5,2% 100% 5,9% 35,3% 35,3% 11,8% 5,9% 5,9% 100% 0,8% 35,2% 36,8% 12,8% 5,6% 7,2% 100% 0,0% 0,0% 3,8% 11,5% 26,9% 53,8% 100% 9,1% 24,8% 23,2% 10,7% 13,8% 16,6% 100% Il est à souligner que la question permettait plusieurs réponses. Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 6/13

7 La fréquentation des transports en commun Lorsque les personnes se rendent au lycée par le réseau de bus STAC, les lignes les plus utilisées sont : - n 3 pour 22 % - n 4 pour 12,6 % - n 2 pour 11,6 % - les lignes 1, 6, 7, 8, 9, 25 représentent chacune entre 5 et 10 %. Parmi les utilisateurs du réseau, 43 % possèdent une carte d abonnement STAC. Sur les 78 personnes qui possèdent une carte d abonnement SNCF, 69 disent venir au lycée en train. De même, tous ceux qui utilisent le car interurbain sont abonnés. Les fréquences de déplacements Sur les lycéens demi-pensionnaires, 2/3 déclarent ne pas se déplacer sur le temps de midi (rappel : la demi-pension n'est pas obligatoirement régulière sur la semaine au lycée), et 1/5 des externes restent dans l'établissement sur ce créneau horaire. D une manière évidente, le nombre de trajets aller-retour par semaine est lié à l emploi du temps de chacun ; les élèves externes font environ 9 allers-retours tandis que les demipensionnaires en font au moins 5. Les trajets effectués par les professeurs peuvent s estimer dans la fourchette. V L ACCUEIL DE NOUVELLES PRATIQUES a) - Utilisation actuelle du covoiturage L'occupation des véhicules venant à Saint Ambroise A la question : «Si vous venez en voiture, venezvous seul?», 25 % disent venir toujours seuls, 13 % parfois et 62 % jamais. 24,7% toujours parfois jamais 61,8% 13,4% Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 7/13

8 Parmi les 147 personnes ayant répondu aux questions concernant leur pratique de déplacement en voiture, 18,4 % déclarent voyager toujours seuls, 16,3 % parfois accompagnés et 65,3 toujours accompagnés. seul en voiture 27 toujours parfois jamais Parmi ces personnes, 1/3 sont conducteurs du véhicule et 2/3 sont passagers. conducteur seul en voiture toujours parfois jamais oui non Lorsque les personnes sont accompagnées, les occupants du véhicule sont des amis, collègues ou voisins pour environ 1/3 des citations et des membres de leur famille pour environ 2/3 des citations (question à choix multiples). pers transportées amis-collègues famille voisins autres 95 Certains conducteurs transportent eux-mêmes des amis et/ou de la famille pour des parts sensiblement égales. Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 8/13

9 Les passagers étant eux accompagnés par des amis pour 1/3 des citations et par de la famille pour 2/3 des citations. Ce résultat s'explique par l'accompagnement courant des lycéens par un de leurs parents. On peut ainsi évaluer à environ 200, le nombre réel de véhicules conduits par des parents accompagnant leurs enfants régulièrement au lycée. conducteur pers transportées amis-collègues famille voisins autres oui non En étudiant les réponses données et en tenant compte du nombre de personnes de chaque catégorie réellement présentes au Lycée Saint-Ambroise, l'occupation des véhicules amenant les personnes au lycée peut être estimée selon la répartition suivante : - 80 véhicules ne sont occupés que par 1 seule personne et stationnent donc sur place, véhicules sont occupés par 2 personnes, véhicules sont occupés par 3 personnes ou plus. - Sur ces deux dernières tranches, 60 voitures environ stationneraient également dans ou près de l'établissement. On peut donc évaluer le stationnement pour le lycée à 140 places. b) - les raisons en faveur du covoiturage Pour ceux qui se regroupent régulièrement (34 personnes) ou occasionnellement (37 personnes), parmi les raisons qui les encouragent au co-voiturage, il est intéressant de relever que : - la convivialité domine puisque 26 % déclarent que c est l occasion de faire le trajet avec un ami et 20 % pour une aide mutuelle ; - l aspect pratique ne ressort qu à 18 % dans la raison «trajet familial» ; - de même, le partage des frais n arrive qu à 10 % des raisons citée ; - par contre, on peut souligner que déjà 20 % évoquent la diminution du trafic et de la pollution comme une raison de cette pratique. Statut raisons pour covoiturage Partage de frais Occasion de faire un trajet avec un(e) ami(e) Trajet familial Diminution du trafic et de la pollution aide mutuelle difficulté de stationnement Résultat sur l'ensemble (3 réponses possibles) Lycéen Etudiant Personnel 10,8% 13,5% 3,4% 10,2% 27,3% 24,3% 24,1% 26,3% 18,0% 16,2% 20,7% 18,0% 17,3% 27,0% 27,6% 20,5% 22,3% 13,5% 20,7% 20,5% 4,3% 5,4% 3,4% 4,4% 100% 100% 100% 100% Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 9/13

10 On peut également remarquer que, relativement aux statuts : - les adultes (étudiants et personnel) semblent plus sensibles aux problèmes environnementaux ; - le partage des frais n'est pas la priorité des salariés ; - la convivialité est partagée par tous. c) - les raisons freinant le covoiturage Parmi les personnes qui viennent au lycée en voiture, plus de la moitié ne se regroupe pas pour faire le trajet. Les raisons invoquées majoritairement citées sont : - «je ne connais pas les personnes» : 26 % ; - «horaires irréguliers ou incompatibles» : 28 % pour l'ensemble mais 47 % pour le personnel ce qui s'explique par les emplois du temps très différents des enseignants ; - «l organisation pose trop de contraintes» : 17,5 % ; - «les problèmes d'assurance» : ils sont évoqués par 11 % des étudiants. Statut raisons contre covoiturage je ne connais pas les personnes qui font le même trajet parkings à l'entrée de la ville insuffisants l'organisation pose trop de contraintes rien d'organisé actuellement pour le covoiturage au lycée problème d'assurance en cas d'accident trop grand allongement du parcours en temps et distance horaire irrégulier, variable ou incompatible véhicule inadapté pour transporter des personnes Résultat sur l'ensemble (3 réponses possibles) Lycéen Etudiant Perso nnel 27,0% 30,8% 18,8% 26,2% 4,1% 7,7% 3,1% 4,4% 17,6% 19,2% 15,6% 17,5% 6,8% 0,0% 9,4% 6,3% 1,4% 11,5% 0,0% 2,4% 12,2% 15,4% 6,3% 11,7% 25,7% 15,4% 46,9% 27,7% 5,4% 0,0% 0,0% 3,9% 100% 100% 100% 100% d) - l'intérêt pour un plan de déplacement A la question : «Si un plan de déplacement scolaire ou covoiturage vous était proposé, seriezvous prêt à reconsidérer vos pratiques de déplacement domicile-lycée», 1/3 serait favorable, ¼ n y serait pas disposé et les personnes restantes hésitent ou ne savent pas. reconsideration pratiques Nb. cit. Fréq. oui non ne sais pas CIT ,8% 65 24,1% ,1% % Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 10/13

11 Parmi les 5 propositions avancées quant à de nouvelles pratiques de déplacement (dont 3 réponses ordonnées au maximum possibles), il ressort les pistes suivantes : - des tarifs réduits pour les bus (37 %), - un plan de covoiturage (35 %), - l utilisation de vélos à tarif réduit ou vélos/scooters électriques (20 %), - un stationnement adapté et couvert (6,5 %). pratiques déplacement retenues Nb. cit. (rang 1) Fréq. Nb. cit. (rang 2) Fréq. Nb. cit. (rang 3) Fréq. Nb. cit. (somme) Fréq. bus à tarif réduit plan de covoiturage vélo à tarif réduit vélo ou scooter électrique stationnement vélo adapté et couvert CIT ,0% 33 32,0% 2 4,1% ,3% 75 37,1% 40 38,8% 11 22,4% ,6% 2 1,0% 5 4,9% 6 12,2% 13 3,7% 18 8,9% 19 18,4% 23 46,9% 60 16,9% 10 5,0% 6 5,8% 7 14,3% 23 6,5% % Majoritairement sur 188 personnes qui ont répondu à la question «Seriez-vous offreur ou demandeur du covoiturage», 117 sont demandeurs et 71 offreurs, certains étant à la fois l un et l autre (17), ce qui peut sembler favorable à la mise en place de nouvelles pratiques. VI MESURES DEJA INITIEES Adaptation des horaires de cours avec ceux des transports en commun Depuis de nombreuses années, une réflexion a été menée au lycée pour adapter les horaires de cours de début de matinée et de fin de journée avec les horaires des transports en commun, ce qui permet aujourd hui à toutes les personnes de l établissement qui prennent le bus (réseau STAC ou interurbain) ou le train de pouvoir combiner leurs déplacements avec les emplois du temps. Information transports en commun De même, pour faciliter l information, des fiches horaires des transports en commun sont tenues à disposition sur une zone de passage à l entrée du lycée. Ce présentoir est régulièrement complété et mis à jour. Temps de pause du déjeuner La réduction du temps de pause à midi (fin des cours du matin à 12h10 reprise l après-midi à 13h40) favorise la restauration sur place (au restaurant scolaire ou en centre-ville, donc très proche du lycée) et limite ainsi les déplacements trop longs qui nécessiteraient un moyen de transport. Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 11/13

12 Abri pour les deux roues motorisées et vélos Dans l enceinte du lycée Saint-Ambroise, un abri à vélos (hangar ouvert) permet le stationnement des deux roues. Cependant, son implantation en bout du parking des voitures rend son accès peu pratique et mal sécurisé. De même, son aménagement sommaire n encourage guère son utilisation. Aussi, 6 arceaux permettent un autre stationnement plus proche d une des entrées du lycée. Cet espace de parking cohabite cependant avec la cour et le passage des piétons et est source de nuisances sonores. Sensibilisation au développement durable A l occasion de séminaires de rentrée scolaire et de conférences sur le thème du développement durable, le Service Environnement et Développement Durable de la Ville et l Agence Ecomobilité ont présenté les initiatives mises en place à Chambéry en termes de déplacements alternatifs, ce qui a permis des échanges avec les élèves du lycée et un questionnement de fond sur un Plan de Déplacement Scolaire adapté à notre établissement. Sensibilisation à la Sécurité Routière Sous l intitulé «A fond la prudence», chaque année, une journée est organisée pour informer et sensibiliser les élèves, étudiants et enseignants sur les dangers de la route : conférences, témoignages, ateliers pratiques, désincarcération. Cette action s inscrit également dans une démarche d établissement éco-responsable. VERS UN PDES dans l Agenda 21 du lycée Saint-Ambroise L analyse de l enquête a permis d identifier les pratiques de déplacement domicile-lycée au lycée Saint-Ambroise et de dégager des axes de progrès quant aux changements de comportements et aux actions à mettre en œuvre pour l année Le «Point Infos Transports» sur les transports en commun pourrait être appuyé par une intervention ponctuelle de professionnels : STAC, Agence Ecomobilité, Mobil Conseils, Vélostation, SNCF. La mise à disposition occasionnelle de vélos pourrait être aussi un moyen incitatif pour de nouveaux modes de déplacements. En ce sens, la participation à des campagnes nationales de sensibilisation telle la Semaine Européenne de la Mobilité est un évènement porteur pour appuyer la démarche du lycée. Ces mesures relatives aux déplacements en deux roues ne peuvent s accompagner que par un plan de stationnement des vélos et deux roues motorisées adapté. C est pourquoi, le réaménagement de l abri à vélos est une priorité. Enfin, les questions posées dans l enquête sur le covoiturage laissent apparaître un certain intérêt pour ce mode de déplacement. Aussi, pour répondre à cette attente, la mise en place d un panneau sur le Point Infos Transports permettrait d une part, de faire connaître les personnes qui pratiquent déjà le covoiturage et leurs trajets et d autre part, d enregistrer les coordonnées des personnes offreuses et demandeuses et ainsi de proposer un plan de covoiturage interne. Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 12/13

13 Des difficultés existent pour des solutions individualisées du fait des modifications annuelles des rythmes de déplacement liés aux emplois du temps et des changements d élèves. C est pour cela que la mise en place de projets touchant le public dans son ensemble parait être plus adaptée et efficace. Il convient également de davantage sensibiliser et impliquer les parents. Une des missions pédagogiques d un établissement scolaire vise à faire acquérir de «bonnes habitudes» : un défi qui s inscrit dans la démarche d un Agenda 21 scolaire au lycée Saint- Ambroise. Lycée SAINT-AMBROISE - Démarche Agenda 21 scolaire 13/13

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Mardi 4 novembre 2014 Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Sommaire Le territoire d enquête Rappel des grands principes de l enquête Le

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL Date : Jeudi 30 Mai 2013, Salle du Conseil de l Hôtel de Ville Participants : annexe 1 Déroulement de la réunion 1. Accueil par Monsieur

Plus en détail

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES?

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? Par Bruno CORDIER, directeur du cabinet ADETEC Le transport à la demande est souvent présenté comme la panacée pour les territoires peu denses,

Plus en détail

PLAN D EVALUATION ET D ACTION DES RISQUES ROUTIERS

PLAN D EVALUATION ET D ACTION DES RISQUES ROUTIERS IMPLICATION - PARTICIPATION CONCERTATION IMPLICATION DU CHEF D ENTREPRISE Enquête de perception du risque auprès des salariés Intégration du risque trajet dans un engagement signé par la direction (affiché

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

Les paramètres clés des déplacements professionnels

Les paramètres clés des déplacements professionnels Les paramètres clés des déplacements professionnels 9 Les déplacements professionnels Les déplacements professionnels des répondants sont effectués à 70 % via des véhicules légers (véhicule personnel ou

Plus en détail

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013)

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) 1 «Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) ANALYSE DES RESULTATS : DOCUMENT DE TRAVAIL Enquête INJEP, réalisée en 2013 1 : questionnaire en ligne auprès de 130 répondants (dont

Plus en détail

CoTITA Les voies réservées aux TC et au covoiturage

CoTITA Les voies réservées aux TC et au covoiturage CoTITA Les voies réservées aux TC et au covoiturage Étude d opportunité et de faisabilité d une voie dédiée au covoiturage à la frontière franco-suisse à Jougne Sommaire Contexte Le territoire transfrontalier

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESULTATS 2015 Engagement de service n 33 : La satisfaction des clients évaluée chaque année Réalisation d enquêtes de satisfaction au moins une fois par an concernant l ensemble

Plus en détail

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Septembre 2006 Sommaire I - Introduction 3 Le contexte et

Plus en détail

JF/BS N 111228 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour

JF/BS N 111228 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour JF/BS N 111228 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 pour Les Franciliens et l'annonce de la SNCF relative aux ajustements des horaires des salariés Résultats détaillés

Plus en détail

Vendredi 13 Juin 2014

Vendredi 13 Juin 2014 Synthèse des points abordés lors de la réunion sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires à Voisins le Bretonneux Vendredi 13 Juin 2014 Rédacteurs : Associations de parents d élèves (PEEP,

Plus en détail

Opinion des salariés sur les modes de transport alternatifs à l automobile pour les déplacements domicile-travail

Opinion des salariés sur les modes de transport alternatifs à l automobile pour les déplacements domicile-travail Opinion des salariés sur les modes de transport alternatifs à l automobile pour les déplacements domicile-travail 33 Les transports en commun Les salariés résidant hors du périmètre de la CAGB (25 % des

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail

Méthodologie. Observatoire de l Habitat. Le marché privé du logement du Pays de Châlons-en-Champagne AUDC, décembre 2008. Immobilier et Lamy.

Méthodologie. Observatoire de l Habitat. Le marché privé du logement du Pays de Châlons-en-Champagne AUDC, décembre 2008. Immobilier et Lamy. 2 Méthodologie Cet état des lieux du marché privé du logement a été réalisé à partir d entretiens avec un certain nombre d agents immobiliers de Châlons-en-Champagne de septembre à décembre 2008 1. Des

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Présentation des résultats 2005 Contact AXA France : Valérie LESELBAUM 01 47 74 32 21 Présentation de l étude La sécurité routière progresse rapidement

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Compte Rendu : Enquête de satisfaction 2015. Profil des usagers

Compte Rendu : Enquête de satisfaction 2015. Profil des usagers Compte Rendu : Enquête de satisfaction 2015 La réalisation de l enquête a eu lieu du lundi 27 avril au 13 mai 2015 auprès de 378 usagers. L analyse des résultats et la rédaction de ce compte rendu a été

Plus en détail

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec Observatoire Orange - Terrafemina La Webcampagne 2012 Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 11 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Pôle de compétences. «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation

Pôle de compétences. «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation Développements et Humanisme Pôle de compétences «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation NOS MOTIVATIONS, NOS OBJECTIFS Les pratiques d économie

Plus en détail

LE PDIE DU TECHNOPOLE SAVOIE-TECHNOLAC

LE PDIE DU TECHNOPOLE SAVOIE-TECHNOLAC LE PDIE DU TECHNOPOLE SAVOIE-TECHNOLAC A. LANCEMENT DE LA DEMARCHE A.1. Contexte Savoie Technolac est un Technopôle de Savoie certifié ISO 9001 et ISO 14001. 200 entreprises, 70 formations d enseignement

Plus en détail

Enquête transports 2015: Analyse et résultats

Enquête transports 2015: Analyse et résultats Enquête transports 2015: Analyse et résultats Partie 1 : Situation Partie 2 : Trajets Partie 3 : Connaissance réseau Partie 4 : Projet Conclusion Partie 1 : Situation Echantillon Retour questionnaires

Plus en détail

Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats

Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats Québec, le 27 avril 2012 La première enquête de la Fondation CAA-Québec, vouée au développement de la connaissance

Plus en détail

TRANSPORTS COLLECTIFS

TRANSPORTS COLLECTIFS TRANSPORTS COLLECTIFS Les 14 et 15 juin 2006 TILDER Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Agnès BALLE 01 40 92 44 90 agnes.balle@tns-sofres.com PTB - 48 IP 60 138 avenue Marx Dormoy 92129 Montrouge

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et

Plus en détail

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue à bord de ce train. Pour répondre davantage à vos attentes et mieux vous connaître, nous vous demandons de bien vouloir consacrer quelques

Plus en détail

Le funéraire de demain. Présentation des résultats Septembre 2009

Le funéraire de demain. Présentation des résultats Septembre 2009 Le funéraire de demain Présentation des résultats Septembre 2009 Sommaire 1. Prévoir ses obsèques (p. 4) 2. Le funéraire, nouvel acteur de développement durable (p. 6) 3. L'accompagnement (p. 11) Le funéraire

Plus en détail

Déplacements et accessibilité des. commerces CONNAISSEZ-VOUS LE PROFIL DE VOS CLIENTS?

Déplacements et accessibilité des. commerces CONNAISSEZ-VOUS LE PROFIL DE VOS CLIENTS? Déplacements et accessibilité des commerces CONNAISSEZ-VOUS LE PROFIL DE VOS CLIENTS? 1 Les quatre noyaux de l enquête Déjà étudiés lors de l enquête de 1999, les quatre noyaux commerciaux présentent des

Plus en détail

Résultats du sondage. «Les moyens de transport utilisés pour se rendre au Cégep» Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu

Résultats du sondage. «Les moyens de transport utilisés pour se rendre au Cégep» Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu Résultats du sondage «Les moyens de transport utilisés pour se rendre au Cégep» Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu Stéphanie Paré-Chung Technicienne en environnement et développement durable 9 octobre 2013

Plus en détail

Préparer son permis avec la conduite accompagnée coûte nettement moins cher selon une étude de l association Prévention Routière

Préparer son permis avec la conduite accompagnée coûte nettement moins cher selon une étude de l association Prévention Routière Communiqué de presse Paris, le 10 juin 2013 Préparer son permis avec la conduite accompagnée coûte nettement moins cher selon une étude de l association Prévention Routière 4 ans après la dernière réforme

Plus en détail

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Section PCF du Pays d Aix 28 août 2013 35 rue Granet 13 100 Aix-en-Provence pcf.aix@sfr.fr 04.42.23.30.91. Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Table des matières Synthèse de l enquête sur Aix en Bus...

Plus en détail

Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal

Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal Présentation de Bernadette Brun, Directrice générale, Voyagez Futé Montréal Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal Présentation

Plus en détail

«Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT. Préambule

«Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT. Préambule «Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT Préambule Ce document a été construit en complément du «Guide d accompagnement à l élaboration

Plus en détail

Etude. 4 ème baromètre de l innovation en management. Enquête réalisée auprès de 301 DRH Juillet 2002. Contact : Denis Pennel Tél : 01 56 99 10 17

Etude. 4 ème baromètre de l innovation en management. Enquête réalisée auprès de 301 DRH Juillet 2002. Contact : Denis Pennel Tél : 01 56 99 10 17 Etude 4 ème baromètre de l innovation en management Enquête réalisée auprès de 301 DRH Juillet 2002 Contact : Denis Pennel Tél : 01 56 99 10 17 Sommaire Principaux résultats... 3 Méthodologie de l enquête...

Plus en détail

Quand nos élèves font leurs devoirs

Quand nos élèves font leurs devoirs Académie d'aix-marseille - Histoire-Géographie Daniel DALET et le groupe "La Durance" Alexandra David Néel Digne décembre / 2013 Quand nos élèves font leurs devoirs Le travail scolaire hors temps de cours

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

Diagnostic sécurité Jussy

Diagnostic sécurité Jussy 3. Enquête «points noirs sur le chemin de l école 3.1. Contexte Cette analyse des points noirs résulte du questionnaire réalisé par l association des parents d élèves de Jussy et l ATE auprès des parents

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail

EDITO. Pascal Faucheux Président de Riom Communauté

EDITO. Pascal Faucheux Président de Riom Communauté EDITO Deux ans déjà que le réseau R Cobus offre aux habitants de Riom Communauté, aux salariés ou visiteurs, un service de transport public performant sur l ensemble du territoire communautaire. A l écoute

Plus en détail

Remise du Label déplacement durable

Remise du Label déplacement durable DOSSIER DE PRESSE Remise du Label déplacement durable Vendredi 25 février 2011 Contacts presse : Espacil Rennes Métropole Judith Corvellec Responsable de la communication Vincent Le Berre Attaché de presse

Plus en détail

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse Nantes, le 10 décembre 2010 de Nantes Métropole Contact presse Nacéra Arnauld des Lions Tél. : 02 40 99 48 44 Port. : 06 75 25 04 17 Nantes Métropole Direction de la communication 44 923 Nantes CEDEX 9

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

!"#$%&'"()%*)+"(,-'.)-()$"/'.'&-)-(&#-0#',-)

!#$%&'()%*)+(,-'.)-()$/'.'&-)-(&#-0#',-) !"#$%&'"(*"(+,'-,($".'-'&/0,(&#,1#'+,+2 3"4,$.#,5677!"#$%&'"(%*+"(,-'.-($"/'.'&--(&#-0#',- "*&'.1234567899:7;43?64@A8B7C76DEF83;4AFC8GD5 '(&#"H*+&'"( Ici présenter le contexte de l enquête et son

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations.

Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations. Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations. 1. Les différents types de remboursement 1.1 Utilisation d un moyen de transport privé pour vous rendre

Plus en détail

AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 2 AVRIL 2015 00H01 AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE LYON, LE 2 AVRIL 2015 AXA Prévention - 11 ème Baromètre sur le comportement des Français au volant Enquête TNS Sofres

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Page 1 sur 9 Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Objectifs et méthodologie de l enquête Afin de renforcer sa stratégie d amélioration continue au service du développement

Plus en détail

1. Tarifs nationaux. 1.1. Des tarifs pour les groupes sur des moyennes distances. 1.2 Réintroduction d une carte de fidélité /carte de réduction

1. Tarifs nationaux. 1.1. Des tarifs pour les groupes sur des moyennes distances. 1.2 Réintroduction d une carte de fidélité /carte de réduction Tarifs SNCB Recommandations Table des matières 1. Tarifs nationaux... 2 1.1. Des tarifs pour les groupes sur des moyennes distances... 2 1.2 Réintroduction d une carte de fidélité /carte de réduction...

Plus en détail

La DDE et la DRE ont de nombreuses activités dans les domaines de l urbanisme, de l aménagement, de l environnement, de la route ou des transports.

La DDE et la DRE ont de nombreuses activités dans les domaines de l urbanisme, de l aménagement, de l environnement, de la route ou des transports. Qui sommes-nous? L a DDE et la DRE sont des services déconcentrés du ministère de l Équipement, des transports et du logement, l un au niveau départemental et l autre au niveau régional. Ils emploient

Plus en détail

INTERVENTION DE Jean-Léonce DUPONT CONFERENCE PUBLIQUE "ENQUETE MENAGES DEPLACEMENTS" vendredi 25 novembre 2011 à 19 h

INTERVENTION DE Jean-Léonce DUPONT CONFERENCE PUBLIQUE ENQUETE MENAGES DEPLACEMENTS vendredi 25 novembre 2011 à 19 h INTERVENTION DE Jean-Léonce DUPONT 1 CONFERENCE PUBLIQUE "ENQUETE MENAGES DEPLACEMENTS" vendredi 25 novembre 2011 à 19 h Ecole Supérieure des Arts et Médias de CAEN Le Conseil Général, notamment dans le

Plus en détail

PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE

PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE Année scolaire 2010/2011 ENQUÊTE SUR LE DEVENIR DES ANCIENS STIDIENS PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE Enquête réalisée dans le cadre des cours de «Complément de Statistique» par les étudiants de première

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation Le télétravail Mars 2015

Le rendez-vous de l innovation Le télétravail Mars 2015 Le rendez-vous de l innovation Le télétravail Mars 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le 27 mars 2015 Levée d embargo le 27 Mars 2015 06H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées

Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées Novembre 2004 Cette étude a été réalisée par : Centre national de la cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective Benoît

Plus en détail

Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie

Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie Synthèse de l étude réalisée en 2006 Objectifs de l étude Plusieurs études nationales et régionales font ressortir des difficultés

Plus en détail

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs Délégation Académique «Sécurité Hygiène et Conditions de Travail (DASH-CT) septembre 2011 Tel/répondeur : 04 42 95 29 72 mail : dash-ct@ac-aix-marseille.fr Bilan et Reconsidération de la désignation d

Plus en détail

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs BJ9540 Date : 15 juillet 2013 De : Annabelle Bouillon - Oriane Léti OPINIONWAY A :Sarah Maurit -Benoit Dutartre ENTRE NOUS SOIT DIT OpinionWay,

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

PALLIER AU MANQUE DE STAGE. OU SACRIFIER UNE PROFESSIONNALISATION DE QUALITE?

PALLIER AU MANQUE DE STAGE. OU SACRIFIER UNE PROFESSIONNALISATION DE QUALITE? COMMUNIQUE DU 29 JUIN 2015 PALLIER AU MANQUE DE STAGE. OU SACRIFIER UNE PROFESSIONNALISATION DE QUALITE? Préambule : C est dans le contexte des Etats Généraux du travail social, initiés en 2013 et qui

Plus en détail

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Septembre 2001 : Un mois avant la mise en place «anticipée» de l ARTT, l administration n a toujours pas consulté le personnel,

Plus en détail

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU Apporter au territoire l eau de qualité répondant à ses besoins Préserver la ressource en eau Garantir l accès à l eau pour tous Inciter à une consommation responsable Réduire l impact des eaux usées sur

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie-Gestion de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61 DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61 CONTACT PRESSE Stéphanie Ouvrard E.MAIL s.ouvrard@cavil.fr Le 5 juin dernier, l agglomération Villefranche Beaujolais associée à la région Rhône-Alpes et à l

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE Fiche Info Prévention & Sécurité N 13 LE DOCUMENT UNIQUE REGLEMENTATION Médecine préventive - Nombreux sont les élus qui ont été contactés par des entreprises privées ou ont entendu parler du «document

Plus en détail

Avant projet de loi sur l enseignement obligatoire février 2010 Questions réponses Relations école famille

Avant projet de loi sur l enseignement obligatoire février 2010 Questions réponses Relations école famille L actuelle loi scolaire prévoit que l école «seconde» la famille en matière d éducation. L avant-projet lui donne un rôle «complémentaire» à celui des parents en matière d éducation. L école doit en effet

Plus en détail

Le guide d accueil des correspondants

Le guide d accueil des correspondants Le guide d accueil des correspondants Échanges culturels et linguistiques de longue durée Votre enfant souhaite postuler, a déjà postulé ou est confirmé pour un échange de longue durée, félicitations!

Plus en détail

La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens?

La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens? La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens? Les Girondins réalisent près de 4,7 millions de déplacements quotidiennement. La dernière vague d enquêtes déplacements (Enquêtes

Plus en détail

Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves des écoles Jules FERRY et Léon DAUER Mardi 16 avril 2013 à 18h30 Salle G.

Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves des écoles Jules FERRY et Léon DAUER Mardi 16 avril 2013 à 18h30 Salle G. Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves des écoles Jules FERRY et Léon DAUER Mardi 16 avril 2013 à 18h30 Salle G. BRASSENS Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire, Michèle

Plus en détail

Pourquoi cette réunion?

Pourquoi cette réunion? Pourquoi cette réunion? A ce jour, le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l'organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires est toujours d actualité. Tant que ce décret

Plus en détail

Les Plans de Déplacements d'etablissements. Une autre manière de connaître les évolutions de la mobilité?

Les Plans de Déplacements d'etablissements. Une autre manière de connaître les évolutions de la mobilité? Les Plans de Déplacements d'etablissements Une autre manière de connaître les évolutions de la mobilité? Le management de la mobilité, une autre manière de mener des enquêtes? Le terme générique de PDE

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 CSA Politique-Opinion 2 rue de Choiseul, 75002 Paris Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax. (33)

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 13 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes Les déplacements en transports collectifs 8,3 millions de déplacements + 2 de déplacements entre 2001 et 2010 20 % des déplacements

Plus en détail

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES L implication du bénévole dans son association Cahier n 4 Juillet 2009 Sous la direction de Cécile BAZIN Jacques MALET Première vague d enquête mise en place d octobre

Plus en détail

Le cadre national. - Le cadre hebdomadaire : - 24h d enseignement sur 4,5 jours - 1h par semaine d activités pédagogiques complémentaires (APC)

Le cadre national. - Le cadre hebdomadaire : - 24h d enseignement sur 4,5 jours - 1h par semaine d activités pédagogiques complémentaires (APC) LE CADRE NATIONAL Le cadre national - Le cadre hebdomadaire : - 24h d enseignement sur 4,5 jours - 1h par semaine d activités pédagogiques complémentaires (APC) - Le cadre journalier : - enseignement maximum

Plus en détail

La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine

La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine Université du Hebei L enseignement supérieur chinois se transforme au rythme du développement économique depuis une vingtaine d années. D une façon

Plus en détail

I - LE MODE D ACCUEIL ACTUEL DE VOS ENFANTS DE MOINS DE 3 ANS

I - LE MODE D ACCUEIL ACTUEL DE VOS ENFANTS DE MOINS DE 3 ANS Par mode d accueil, on entend : la mini crèche, la crèche familiale, la crèche associative, la crèche parentale, l assistante maternelle agréée, la halte garderie, la garde à domicile, la famille. I -

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE L objectif du micro-lycée Permettre à des jeunes qui ont interrompu leur scolarité au lycée de reprendre des études dans des conditions différentes et adaptées à leur situation en vue d obtenir le baccalauréat

Plus en détail

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL «Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL Enquête menée auprès des étudiants dans toute la France, en septembre

Plus en détail

Votre avis nous intéresse.

Votre avis nous intéresse. HORODATEURS, Votre avis nous intéresse. La municipalité de Lacanau a mis en place un nouveau schéma de stationnement au cours de l été 2015. Reposant principalement sur des emplacements de parkings de

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE ENQUÊTE DE SATISFACTION DES STAGIAIRES DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SORTIS EN 2014 DANS L AUDE, LE GARD, L HÉRAULT, LA LOZÈRE ET LES PYRÉNÉES-ORIENTALES Selon

Plus en détail

Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés

Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés Communiqué de presse Paris, le 7 avril 2014 Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés Malakoff Médéric qui assure la santé

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

Le transport scolaire, responsabilité partagée

Le transport scolaire, responsabilité partagée Le transport scolaire, une responsabilité partagée Par les citoyens Avec plus de 10 000 véhicules, près de 563 000 élèves transportés et un million de kilomètres parcourus chaque jour, le transport scolaire

Plus en détail

Handicap et emploi : qu en pensent les Français?

Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Etude CSA pour CED* Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Plus de 4 Français sur 5 se disent à l aise à l idée de travailler aux côtés d une personne en situation de handicap Le 25 septembre

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Phase de consultation Le conseil municipal, après avoir consulté la communauté éducative, a décidé de reporter la mise en place de la réforme des rythmes scolaires en 2014

Plus en détail

Introduction... 3. Transport actif... 4. Transport interurbain... 5

Introduction... 3. Transport actif... 4. Transport interurbain... 5 2016 Table des matières Introduction... 3 Transport actif... 4 Transport interurbain... 5 Option Transport... 6 A) Service de covoiturage et aires de stationnement... 6 B) Samedi de prendre le bus... 7

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

Plan de déplacements établissement scolaire Collège Grégoire de Tours - Marlenheim Synthèse du ques>onnaire mobilité. Avec l assistance de :

Plan de déplacements établissement scolaire Collège Grégoire de Tours - Marlenheim Synthèse du ques>onnaire mobilité. Avec l assistance de : Plan de déplacements établissement scolaire Collège Grégoire de Tours - Marlenheim Synthèse du ques>onnaire mobilité Avec l assistance de : 10 Janvier 2012 Sommaire!! 1. Synthèse de lʼenquête mobilité

Plus en détail

Réforme des 4 jours et demi

Réforme des 4 jours et demi Réforme des 4 jours et demi Point d étape de la commission rythmes scolaires Réunion d'information du 7 mars 2014 Sommaire 1. Rappel des principes du décret de la réforme des rythmes 2. La réforme au niveau

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail