PLAN DE CAMPAGNE DE LA DIRECTION DE' ETUDE', DE LA PLANIFICATION URBAINE ET DU DEVETOPPEMENT DURABLE POUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN DE CAMPAGNE DE LA DIRECTION DE' ETUDE', DE LA PLANIFICATION URBAINE ET DU DEVETOPPEMENT DURABLE POUR"

Transcription

1 COI\IMUNAUTE URBAINE DE. DOUALA SECRETARIAI GENEML PAIX _ ÏRAVAIL PATRIE DIRECTION OES ETUDES, OE LA PLANIFICATION URBAINE ET DU DçITLOPPEMENT DURABLE REPUBLIQUE DU CAMEROUN SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DE LA COMI'UNAUTE URBAINË DE DOUALA DU O9 DECEI/IBRE 2011 PLAN DE CAMPAGNE DE LA DIRECTION DE' ETUDE', DE LA PLANIFICATION URBAINE ET DU DEVETOPPEMENT DURABLE POUR L'EXERCICE BUDGETAIRE 2OI2

2 COMMIJNAUTE URBAINE DE DOUALA, PLÀN DI] CAMPÂCNI 2OI2 DEPUDD OMMAIR PÔLÊ ( CONCEPTION ET PROGRAMMATION DES EQUIPE'TENTS, DES INFMSTRUCTURES ET DES RESEAUX r 4 PÔLE T ECONOMIE ET STATISTIQUES T '12 PôLE { Ei.IVIRONNEMENI ËT DEVELOPPEMENT DURABLE 16 PÔLE ( PLANIFIoATIoN URBAINE, HABITAT ET FONCIER T 20 PôLE ( TRANSPORT ET MOBILITE T 28 SERVICE S D'APPUI : observatoire URBAIN, ADRESSAGE ET CADASTRE, INGINIERIE soctalê 30 PaEe 2

3 COMMTNAUIE URBAINE DE DOUALA PLÂN DE CAMPÀGNE 2OI2 DEPUDD INTRODUCTION GENERALE L'année 2012 est en effet, également pour la Direction des Études, de la Planilcation Urbaine et du Développement Durable {DEPUDD), une année charnière dans ses activités. Au cours des lrois dernières années en effet, la DEPUDD a mené de manière participative et inclusive, ou est en voie de finaliser les principales études stratégiques qui permettront à la ville de Doualâ d'orienter efticacement son développement et sa gestion durâble. Ces études majeures sont, convienlil de le rappeler: la Stratégie de développement de la ville de Douâla et de son aire métropolitaine à I'horizon 2025, l'agendâ 21 local de Douala, le Plân de déplacement et des transports et le Plan Directeur d'uôanisme et Plans d'occupation des Sols. Ces études ont par ailleurs formulê des proposilions el des recommândalions qui ont permis nolamment d'amender et d'améliorer les prescriptions techniques des projets structurants tels que: le 2e Pont sur Ie Wouri, les ( Accès Est el Ouest ) de Douala, tous mfinancés par I'Agence Française de Développement et conduits pâr le l\.4inistère des Travaux Publics. De même ellout particulièrement à parlir du ( CDS ) des projets portants, en rapport avec les pdorilés qui y onl été déflnies, onl élé élaborés avec poul certains, une imminente mise en æuvre; les financ ments étant acquis. ll en est ainsi, du projet d'assainissement des eaux usées avec l'lda, du projel d'assainissement luvial avec I'AFD, d'un programme de construction des mârchés dans le cadre de partenariats publicsprivés (PPP), avec des oérâteurs économiques locaux et intemationaux. Dans le prolongement de ce qui précède, le Plan Dilecteur d'ljrbanisme (PDU) et les Plans d'occupalion des Sols (PoS) de Douala, dont l'élaboration s'achève dans les semaines à venir, prend en considération notamment les recommandations consensuelles issues des études stratégiques sus rappelées, et expose d'ores et déjà, une esquisse du programme d'investissements prioritaire qui devrait en découler. Aussi, le Plan de Campagne de la DEPUDD, pour l'ânnée 2012, apparailil comme une amorce de la concrétisation sur le terrain des recommandations, voire des plescriptions perlinenles issues, des études stratégiques et prospectives susrappelées, mais aussides grandes options de développ ment de la ville de Douala prises par le Gouvernement et conlirmées par le Prés;dent de ia République, le 6 Octobre dernier à Douâlâ. A ce titre, contribuer à préparer la ville de Douala, pour qu'elle puisse efflcacement faire face, à court, moyen et long termes, aux enjeux el aux mutations qui s'opèrent à la fois en son sein et autour d'elle constitue le déll majeur de la DEPUDD : Enjeux économiques, au travers des études techniques visant à consolider la mise à niveau et le développement des infrastruciures et des équipemenls slructurants, mais aussi le renouvellement du paysage uôain par la création de pôles d'activités plus attractifs ; Enjeux socio.économiques et culturels, par une meilleure attention accordée aux industries créalives adossées notamment à la richesse des activités culturelles dans la ville de Douala et sur lesquelles reposeront à l'évidence les bases de l'indispensable mutation économique de la ville de Doualâ, face à I'obsolescence, voire au déclin de ses âctivités économiques et de ses emplois traditionnels, notamment dans les domaines des transports et du commerce I En.ieux sociaux, âvec Ia nécessité de cerner au mieux, les divers aspects de la pauvrelé des ménages à Douala et I'obligation, pour les pouvoiis publics et les Partenaires au développement, PaEe 3

4 COMMLTNAUTE URBAINE DE DOUALAPLAN OO CAMPAGNE 20IZ,DEPUDD d'y âpporter promptement des réponses ciblées ou globales, efiicaces, en ayant une bonne connaissance des potentialités des acteu$ en siluation ; _ Enjeux sociétaux par l'approfondissement d'une meilleure connâissance des mutations technologiques qui transfoment désormais â vie des concitoyens et du contexte environnemental ei écologique de la ville de Douala et l'âpplication des recommandations issues notâmment de l'agendâ 21 local de Douala el des activités réalisèes, au cours des deux demières années en rapport avec la problématique de l'efficacité énergétique; c'est dans cette logique que s'inscrit la nécessité d'entreprendre les actions visant à terme à doler la ville de Douala d'un ( Plan climat ) ; Enjeux de gouvernance au lravers de l'identificalion, de la modernisation, voile de la consolidation et du développement des outils de pertinents modemes et efîcaces en vue d'une gestion integrée * el durable de la ville de Douala qui passerâil par la mobilisation et la gestion rationnelle des ressources fnancières, à I'aide des instruments éprouvés tels que le système d'infomation géographique, I'adressage et Ie cadastre ; dans le contexte de l'accélération obseryée du transferl des compétences âux collectivités locales, ces outils contribuent également à faciliter le diâlogue entre les acteurs impliqués dans le dêveloppement de la cité. Aussi, le Plan de campagne de la DEPUDD pour l'exercice 2012, s'inscritil, dans la continuité des options fondamentales du précédant. Sa présentation, dâns les pages suivantes est adculée autour de l'organisalion de cette Direction, à savoir les pôles : ( Urbanisme, Habitat, Foncier ), ( Conception et Programmation des équipements, des lnfrastruclures et des Réseaux r, ( Envhonnement et Développement Durable D, ( Transport et Mobililé r, ( Economie et Statistiques ), et ses services ' d'appui : ( lngênierie Sociale )ù, ( observatoire uôaiî ), ( Adressage et Cadastre,. Page 4

5 COMMT,INAUTE URBAINE DE I)OUALA PLÂN D[ CAMPAGNE 2OI2 DEPI JDI) I. ETUDES DE VOTR]ES TERTIAIRES DE DESSERTE DES SUARTIERS ENCLAVES Contexte et justif ication L'aménagement des voiries tertiaires des quartiers enclavés, est apparu pour les habitants, notamment les plus pauvres, de la ville de Douala, une priorité en vue d'atténuer les effets de cette pauvreté el améliorer direclement leur cadre el leurs conditions de vie. Les avantages qui pounaient en effet résulter d'un programme d'aménagement de voirjes tertiaires de desserle de ces quarliers sont : Une réduction des temps et des coûls de transports,. Une facilitation de l'accès aux services de base (eau, électricité, éclairage public, sécurité, sanlé, etc.), Une amélioration du ramassage des odures ménagères, Un abaissement du prix des services privès.. Une préservation des emprises des infrastructures à construire dans les quartiers peu ou pas encore occupés. Niveau d'avancement Au titre de l'année 2011, les contrats d'études ont été signés avec les cabinets HTR et CERBAT pour les voiries des quartiers des lieux dits : Oyack, Mabanda, Grand Hangar, Bépanda. En raison du retard p s dans I'attribution de ces contrals, les prestations ne pouront réellement s'effectuer qu'en Pour le compte de I'année 2012 proprement dit, il est prévu d'étendre les études aux quartiers New Bell, Brâzzaville, Mbangue et l\,4adagascar Des orientalions à prendre en considération, dans le cadre de ces éludes, aussi bien sur les niveaux de services que sur les zones d'intervention prioritaires ont été formulées par la Skaiégie de développement de la ville de Douala el de son âire métropolitaine et récemment dâns le PDU en cours de lnalisation. Aire géographique concernée : Les Communes d'armndissement de Douala 2e, 3e, 40el 5e. Ressources tinancières allouées : Soixante dix millions ( ) Frs lmputation budgétaire : ]1. ETUDES DE VOIRIES SECONDAIRX Contexte et justilication Les elfets de la crise économique des années 90 qir'a lravefé le Cameroun en général et la ville de Doualâ en particulier, se sont ressentis de façon drastique dans le secteur roulier. La rareté des ressources financières a conduit au déficit d'enketien routier pendant ces périodes et conhibué de fait à la dégradation, voire la ruine d'un importanl linéaire du réseau viaire de la ville de Douala. Hormis les cas trop visibles des voiries structurantes du centre urbain, les voiries secondaires, servant Page 5

6 COMMIJNAIJTE IJRBAINE DE DOI]ALA PLAN DE CAMPACNE 20I2. DEPI IDD généralement d'accès dans les quartiers, ont également subi d'énormes prêjudices. Ce réseau de voides se trouve parfois dans un élat pêrilleux. Celles qui mènent à la RN3 (Accès Est) le sont davantage du fait de la forte urbanisalion qu'a subi ce coté de la ville. Et aussi dans la perspective de l'élargissement de I'Accès Est pâr le MINTP, il conviendrait d'améliorer le tralic sur les voies colleclrices adjacentes.lls'agitdesliaisonssuivantes: RN3 ("Entrée Bienvenue') Ndogpâssi (lilaetur) Zl de Bassa RN 3 ( "Mârché Ndogpassi") Cheflerie Ndogpassi ll RN3 (Enhée ARI) Site Hôpilal Gyném Obslétrique) Route Ndobo Bonendale ml Niveau d'avancêment Les lermês de éférence de ce projel sonl en cours de llnalisation. Aire géographique concernée : Les communes d'anondissement de Douala 3ê, 4eet 5e. Ressources financières allouées ; Cinquanle millions ( ) Frs lmputation budgétaire r _ r 1]]. ETUDES DES I/O]R]ES PRIMAIRES STRUCTUMNTES Contexle el justification En raison d'une longue Ériode de désinvestissement public et d'absence de ressources appropriées pour I'entretien des inlrastruclures rouliêres, le réseau des loiries structurantes qui permet d'assurer la liaison enlre les grandes pôles d'âclivitês ou résidenliels de la ville de Douala, s'est fortement dégradé, venant ainsi s'ajouter à I'enclavement des quartiers nouveaux (Douala Nord) ou de villages anciens tels que Bodjongo, Bonandalè, Logbaba. A la faveur des ressources : du Projet d'infrastructure de Douala (PlD) coinancé par la Banque l,llondiale et du C2D, de I'Eiat el de la CUD, un programme de réhabilitation voire d'aménagement de certaines voiries du réseau structurant de la ville (Ancienne et Nouvelle route de Bonabéri, Yassa Japoma Nyalla ; Ndogbong Hôpilal Général, elc.), a pu être entrepris. Force est cependant de constaler que beaucoup reste encore à fâire, aussi bien en cenlreville, qu'en périphérie, pour à la fois, sauvegarder le patrimoine routier exislant et désenclaver les nouveaux secleurs de concentration urbaine : Logpom, Logbessou, Japoma, etc. Aussi, eslil programmé pour l'exercice 2012, et à titrc indicatif, I'Etude des voiries ciaprès : la rcute DeidoBonanjo (Rond Point Beido Bonanoùâng), le Boulevard de la République, la liaison LogponLogbessou PK14, Le Boulevard de l'aviation, Le Eoulevad de la Liberté, La liaison Carrefour Beedi l\y'arch PK10 Prolongement du Boulevard Uôain Est (Route Erazzaville Dibom Nkolmbong). La voie sur berge du Wouri {Akwa Nord) Page 6

7 COMMTJNAUTE URBAINE DE DOUALA PI,AN DI] CAMPÂGNE 2OI2 DEPI]DD Les contrats d'études ont déjà été signés avec les cabinels BEC LAROUTIERE ET SETEC INGENIERIÊ pour les trois premières voiries cidessus citées. En raison du retard pris dans I'attribution de ces contrals, les prestations ne pounont réellement s'effecluer qu'en 2012, Le resle fera l'objet d'appel d'offres en Niveau d'avancement Des éléments de base susceptibles de mener au mieux les éludes ptogtammées, sont disponibles dans le Plan des Transports el des Déplacements (PDU) de Douala, ainsi que dans la Stratégie de développement de la ville de Douala et de son ahe métropolitaine décliné en programme d'investissement priorilaire dans le Plan d'urbanisme en cours. Aire géographique concernée: La ville de Douala, eu égard au câractère structurant des voiries concemées. Ressources financières allouées : Frs lmputation budgétaire : IV. ETUDE DU RESEAU DE DMINAGE DES EAUX DE LA ( NOUVELLE, ET DE L' K ANCIENNE ), ROWE DE BONABERI Contexte et justifi cation Du fait du retard pris pour la rêalisation des lravaux appropriés en vue d'un drainage eflicace des eaux de pluies, dans le secteur de BonatÉrj dont les caracté stiques naturelles et physiques (aflleuremenl de la nappe phréatique, platitude du sile, imperméabilité des sols) ne sont par ailleurs pas favorables, ce secteur de la ville est particulièrement exposé à de fréquentes inondations, dont les dommâges matériels voire humains sont parfois considérables. Dans ce conlexte, en dépit des ouwages d'assainissement qui y ont été aménagés, les travaux de réhabilitation de la ( Nouvelle )r et de l'( Ancienne, routes de Bonatéri, pounaient étre sérieusemenl endommagés si des travaux de drainage des eaux pluviales, à!a mesure des enjeux ne sonl pas réalisés au plus vite. Niveau d'avancement Au cours de I'exercice 2011, le bureau d'éludes ( LE Co[.4PET NG ) a élé retenu pour réaliser cette impodante Elude quise poursuivra en Aire géographique concernée : La Commune d'arondissemenl de Douala 4e. lly a cependani lieu de souligner que la nonréalisation de ces travaux, en endommageanl les ouvrages réalisés, serâjt de nalure à rendre encore plus difficiles les liaisons entre ces deux rives de la ville, voire entre les régions du Littoral, de I'Ouest et du SudOuest. Ressources financières requises : Vingt neuf millions { ) Frs lmputation budgétaire : V. ETUDE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS: ( NOUVELLE C]TE DES DOUANES, PaEe 7

8 COMMTJNAUTE URBAINE DE DOUALA PL N DDCÂMPAGNE ZOI2 DEPUDD Contexte et iustification Pour améliorer son attraclivité et sa cométitivilé, la ville de Douala qui souffre d'un défcit chronique en la matière, se doit d'améliorer sensiblement nolamment son offre en matière de logements de standing pour satisfaire la forte demande acluelle estimée à logements. La Cité des Douanes qui concentre sur une superîcie de 2 hectares environs, une cenlaine dê logemenls vétusies, en mains publiques, apparaîl idéalement située pour accuêillir des logements de standing. Aussi atil élé envisagé la construclion de 440 logemenls et de commerces sur ce site, au travers d'une Maitrise d'ouvrage déléguée à la SAD, pour un coût d'objectifde 23 milliards de franrs. Niveau d'avancement Les Etudes architecturales détaille s élaboées par le Cabinet BISSEK, servenl pour les négocialions financières enirepdses actuellement avec le CÉdit Foncier du Cameroun, Shelter Afrique {organisme panafricain de financ ment de logêments), et le FEICOM, en vue de la concrêtisation de cet imporlant projet Le Conseilde la CUD a appmuvé le Projet et autodsé le oélégué du Gouvernement à entreprendre les démarches néc ssaires en vue de sa réalisation. La CUD a oblenu du FEICOM un prêi de 200 millions de fiancs pour terrniner les études détaillées de cet important pmiet. Aire géographique concernée: La ville de Douala, eu égard au rayonnement et à I'impact du Prrcjet qui demeure cependant localisé dans la Commune de oouala 1e' (Bonapriso) Ressources linancières allouées : oeux cenl millions ( ) Frs d'emptunt VI. ETUDES ARCH]TECTULALES ET TECHNIQULS EN VUE DE REHABILNATION, DE L'EA"TENSION DE L'HOTEL DE VILLE ET RENOYAT ON DE SON ILOT Conlexte et justif ication La ville de Doualâ, esl confrontée d'une part, à l'obsolescence et à la promiscuité de I'immeuble de l'hôtel de ville qui abrite ses principaux services décisionnels au premier rang desquels ceux de I'Exécutif communautaire, d'une part et, d'autre part, à I'absence d'une ( Place de I'Hôtel de ville )r, digne de celle que rencontre générâlement dans des villes de la dimension de celle de Douala. Aussi, pour lui permettre de satisfaire au mieux les besoins des usagers et de ses employés, en leur offrant un cadrê de travail et d'accueil de qualité, il a été entamé au cours de l'exercice 2010,des études techniques prêalables, en vue de la réhabilitation, de I'extension de I'Hôtel de ville et de rénovation de son îlot. Niveau d'avancement Les Eludes techniques préalables (état des lieux, éludes géolechniques, programme archilectural) sonl disponibles. LA DE Pag 8

9 COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA PLÂN DE CAMPAGNf, 2OI2_T'EPIJDD L'appel d'offres avec mncourc en vue de sélectionner à terme le cabinet chargé de réâliser les études architecturales, a été lance et l'ouverture des offres âura lieu le 09 décembre L'année 2O1Z devrait donc être consacée à la réalisation des études approfondies du projel architecturâl retenu. Aire géographique concemée La ville de Douala, en raison de la nature et le rayonnement du projet, bien que le projet soit situé sur le ( Plateau Joss )'. Ressources financières allouées : Cenl cinquante millions { ) Frs. lmputation budgétaire : 6'12106 WI ETUDE DE STABILISATION DES ZONE.S D'EBOULEMENT Contexte et justif ication Du fait de conditjons naturelles ou des causes humaines, la ville de Douala et au premier chef, ses habitants, sonl exposés à des risques urbains divers, au premier rang desquels les érosions. Aussi, la stabilisation de zones d'éboulement situées en différents quartiers de lâ ville s'imposetelle. Au murs de ces demiers mois el, de manière récurrente, I'instabilité de cenains talus, voire des effondremenls, ont provoqué d'importantes pertes humaines et matérielles;ce qui justifle qu'une attention particulière soit accordée à ces dsques environnemenlaux. Niveau d'avancemenl Au couls du second semestre 2011, l'appel d'offres portant sur les éludes de stabilisation principaux ravins des lieux dils:(mosquée de Bonamoussadi Kotto r, (Youpwè), (Cité Palmiers ) a élé lané. Les êtudes ont été confiées au cabinet CIBLE et se poursuivront en des des Aire géographique concemée : Les Communes d'arrondissement de Douala 2e et 5e. Re$ources financières allouées : Trente millions ( ) Frs lmputation budgétake : VIII. ETUDES POUR LA RESTRUCTUMTION DES MARCHES (CENTML, MA DAGASCAR) Contexte et iustif ication Lâ question des equjpements marchands en général, et celle des marchés en particulier s'inscrit au centre de la problématique de la geslion et du développement de la ville de Douala, eu éqard à la place qu'ils occupent notammenl dans le secteur informel. Du fait de la crise âlonomique, l'économie locale s'est sensiblement ( informalisée D et faute d'une augmenlation des équipements mmmerciaux dans la ville, la demande quâsi exponentjelle en espaces de vente, exerce une pression croissante sur les équipements existanls et leur environnemen{, notamment au l\,4arché Cenlralet au [,4arché llladagascar. I Page 9

10 COMMI INA(JTF IJRBAINE DE DOI]ALA PLAN DE CAMPAGNT,2OI2 IJÊPIJDT) Les conséquences majeures de ce délicit et de cette pression sont les coûts économiques, sociaux el sécuritaires qu'ils engendrenl, mais aussi les dommages malériels el humâins quirésultenlparfois des cas frquents d'incendie. La surconcentration des vendeu$ et l'anârchie dans laquelle ils développent leub activilés, imposent d'engâger des études approfondies en vue de la restruciumtion progressive des marchés existânts, et au premier rang desquels : le Marché Central et le [4arché i.4adagascar. Niveau d'avancement La Slratégie de développement de la ville de Douala el de son aire métropolitaine a fixé comme un des axês majeue d'intervention de la ville, la éorganisalion des grands marchés et de zones d'activités informelles. En marge de ce qui prccede, les autorités locales, conscientes des enjeux liés à ce secleur d'activités, ont engâgé des efiorts imporlânts notamment pour améliorer les mnditions de geslion de ces marchés. Le Cabinet AUGEA AFRIQUE a élé adjudicataire de æs études pour un monlanl de T1C. Les êtudes vont effectivemenl débuteren Aire géographique concernée La ville de Douala, eu égard au rayonnement des equipemenls concernés, bien qu'ils soienl situés respectivemenl dans les Communes de Douala F el Douala 3". Ressources financières allouées : Trente trois millions ( ) Frs lmputation budgétake : LY. GEÔGR, PHIE DE LA PAUVRETE DANS LA Contexte et justilication '/ILLE DE DOUALA La carlographie de lâ pauvreté dans lâ ville de oouala Mse notamment à évaluer létat du développement humain dans chacun des anondissements que compte la ville de Douala d'une pârt, et d'autre parl à ressortir les véritables attentes des populations face à cet épineux problème. A trâvers le Système d'lnfomation Géographique (SlG), il s'agira de renseigner dans chacun des quartierc de la ville de Douala les données statistiques liées à la pauvreté. Les Résultats atlendus : (i) Fourniture d'une carte interactive détaillée, faisant ressortir les zones les plus pauvres de la ville de Douâla. (ii) Rédaction d'un Rapport sur la Pauvrelé à Douala, précisant notamment les altenles des populalions concernées. Page 10

11 COMMLI].IAUTE URBAINE DE DOUALA PLAN DE CAMPAGN 2012.!]I]PUDD Ce kavail devra se faire par des enque{es de terain, alin de réaliser un sondage auprès des populations affectées par la pauvreté. Niveâu d'avancement Ce pojet rentre dans le cadre de la meilleure connaissance des indicateurs de la réparlilion des richesses dans la ville. Aire géographique concernée : La ville de Douala Ressources financières allouées : Trente millions ( ) Frs lmputation budgétaire : X. ATL,4S DE LA POPULATION DE LA VILLE DE DOUALA Contexteetjustitication L'une des contributions de ce projel est Iaccès aux stalistiques les plus récentes de la populalion de la ville de oouala en constituant non seulement dês cartes géographiques, mais aussi des planches, des reproductions de tableaux, ou enmre des documents graphiques, que I'on joinl à un ouvrage pour en facillter I'intelligence. L'objectif principal de ce proiet est d'ofirir lâ possibilité de naviguer d'un qua{er à un auke (ou d'un _ Arrondissement à un autre) en visionnant l'êvolution de la populalion dans le temps, de classer les quârtiers euou les Anondissements selon le poids démographique, ou encore de les mmparer. Résultats attendus : (i) Conception d'une application qui permettra d'accéder aux données démographiques de manière inleractive, à travers le Système d'lnformalion Géographique. (ii) Conception d'un recueil de loutes les informalions statisliques relatives à la population de * chacun des quartiers et Anondissemenls de la ville de Douala. Activités à dêvelopper ; (i) Collectertoutes les données démographiques disponibles de la ville de Doualâ. (ii) Réaliser les ca(es géographiques, les planches, les tableaux stalistiques, les documents graphiques, etc. (iir) Rédiger un ouvrage sur la démographie de la ville de Douala englobanl les éléments d'information suscités. Aire géographique : Toute lâ ville de Douala. Ressources tinancières allouêes : Trente millions ( ) Frs. lmputation : XI.,4CQUISITIOII DU LOGICIEL DE ST.4T]ST]QLIES (SPSS) Contexte et justif ication Ce projet va permettre notamment au Pôle Economie & Statistiques d'utiliset les mêmes outils de traitement et d'analyse des données statistiques, que les inslitulions ou organismes parlenaires à I'inslarde I'lnstitul Nâlionalde la Statistique (lns). Page 11

12 COMMLNAUTE URBAINE DE DOUALA PLÀN DO CAMPACNE 2OI2 DEPIJDT' L'objectif recherché est le renforcement des capacités du personnel rattaché au Pôle Economie & Slatistiqùes. A l'issue du projet le personnel du pole aura une maîtrise de I'utilisation du logiciel stalistique SPSS et pouna trailer les données stalistiques. Ressources tinancières allouées : Cinq millions ( ) Frs. lmputation: yii ETABL]SSEI,TEM D'UN FICHIER ACTU.ILTSE DES CONTRIBUABLES URBA]NA DOUAL4 2 ET 3 Cont xte et juslif ication En maçe d'une population estimée à d'habitanls, Ia ville de Douala, concentre par ai,leurs plus de 50 % des activilés économiques modeme et informelle du pays. Les contribuables concernés sont assez mâl connus et les mutatlons prolondes quj s'opèrent dans I'ensemble de ces activilés, justilent la constitution et la mise à jour, régulière du fichier des contribuables qui constitue l'élément fondamental de mobilisation des ressources financières nécessaires pour le financemenl des équipements et des services uôainsdestinés aux populations. Niveau d'avancement Compte tenu des contrâintes budgétaires, l'étude prévue en 2011 â été reslreinte, dans un premier lemps, à un programme pilole pour les arrondissements de Douala 2ém et 3è'rp qui tegorgent un grand nombre de contribuables. Le cabinet CIBLE a été désigné pour mener cette étude, qui est en cours. Le projet viendra en complémenlarité du projet d'adressage de la villê de Douala collnancé par I'AlLllF ei l'ue. Aire géogrâphique concernée : La ville de Douala Ressources financièrês allouées : Trente millions ( ) Frs lmputation: X]II. ETUDE D'UNE PLAN DE RESPONSABILITE SOC]ALE DE L'ENTREPRISE POIJR LA CT]D Contexte êt iustif ication Page r2

13 COMMUNAUTE URBAINE DE DOUÂLA PL{N DE CAMPACNE 2012 DEPUDD Au cours des lrois demières années, la CUD a entrepris d'importants réaménagements dans son sein pour répondre aux préoccupations mondiales de l'heure, notamment son organigramme qui a vu la création d'une Direction consacrée au développement durable afin de se doter d'outils modemes de geslion de la Ville. C'est ainsi que la Communauté a pu doter la Ville de plusieurs instruments modernes de gestion urbaine. Cependanl celle{i ne dispose pas ellemême d'une polilique interne de développement durable. La présente étude a pour objet de l'en doter. L'élude sera réalisée par un bureau d'études, après attribution, conformément à la procédure de passation des l\.'la[chés Publics. Ressources financières allouées : Vingt cinq millions { ) FE lmputation budgétaire : XIV ETIIDE DES PROJETS ISSUS DE L'AGENDA 21 DE DOUALA Contexte et justification La Ville s'est dotée d'un Agenda 21 s'inscrivant ainsi parmi les rares villes africaines à meltre en pralique les engâgements pris lors des demie$ sornmets de la Terre. La présente étude a pour objet de pouvoir mettre en place une plânificalion logique et réalisable de micmpoels issus des projets identillés dans I'Agendâ 21. L'étude sera réalisée par un bureau d'études, après altribution, conformémenl à la procedure de passation des lvarchés Publics. Niveau d'avancement A travers, les ( Journées de dialogue public décentralisées D au niveau des Communes (Douala 1e,, 2e, 3e, 4E et thémaliques (Jeunes, Femmes, Chefs d'entreprises) visant d'une part, à sensibiliser les acteurs concemés sur la problématique de I'Agenda 21 et, à identifier de manière parlicipative el inclusive les problèmes et les solulions que ces acteurs se ploposent à meltre en ceuvre pour résoudre emcacement sur leur lenitoire ou dans leur environnement scolahe ou professionnel, les problèmes liés au développemenl durable. ont ètè réalisées. Aire géographique concemée: La ville de Doualâ. Ressources financières allouées : Vingt millions ( ) Frs lmputation budgétaire : xv. APPUI A LA RECHERCHE ET AU DEVELOPPEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES DE LA CUD A TMVERS LES PÀRTENARUTS AVEC LES INSTITUTS DE FORMATION (LINIVERSITE DE DOUALA, ISTAC, ENSPY, ) Contexte et justif ication La CUD, soucieuse de faciliter l'iotégration professionnelle des êtudiants et de promouvoir le développement des universités, a signé avec des institutions universitaires des conventions de partenariât et d'appui institutionnel. Page 13

14 COMMUNAUIE URBAINE DE DOUALA PLAN DE CÂMPAGNE 2OI2 DEPUDD En effel, I'innovation êt la recherche des solulions pèrennes aux difflcultés que renconlre la ville de Douala conslituent des éléments indispensâbles à son développement durâblê. La meilleure façon de garantirce développement est de promouvoir la recherche en confiant la réalisation de certaines êtudes à des étudiants qui seront ainsi formés aux métiers de la recherche académique el théorique aussi bien qu'à la recherche appliquée. t Les établissements universitaires concemês sont I'Université de oouala (UD), l'lnstitul Supérieur de Technologie d'afrique Centrale ( STAC), l'ecole Nalionâle Supérieure Polyterhnique de Yaoundé (ENSPY) et les âulres grandes écoles et universités. * Aussi, une provision budgétaire doit étre constituée pour animer les aclivités liêes à ces conventions. r Aire géographique concernée : La ville de Douala. Ressources financières allouées : Vingt millions { ) Frs lmputation budgélaire : 6'12106 WI. L'{ISE EN PLACE DU RESEAT/ PIEZOMETRIQUE DE LA NAPPE PHREATIQUE DANS LA VILLE. Contexteêtjustification La CUD veut meltre en place des programmes de surveillance permettant de connaîlre l'état des milieux aqualiques et d'identifier les câuses de leurs perturbalion et dégradation de façon à orienterpuis évaluer les actions à metlre en ceuvre pour que ces milieux maintiennenl ou atleignenl leur bon élat quanlilatil et quantitatif. t Le projet s'articule en cinq (5) élapes : phase I : Définilion de la stratégie détaillée de séleclion des poinls du réseau et organisation des phases de sélection des points et d'acquisition des mesures ; Dhase2 : lnventaire des points d'accès à la nappe phréatique et séleclion des points du réseau de suivi; phase 3 : Mise ceuvre du suivi et réalisation des campagnes de mesures i phase 4: lnterpétation des résultats et premièrcs mnclusions sur I'élat quantitatif el quâlitatif de la nappe phréatique ; phase 5 : Ajustement du réseau de suivi ; foimalion du personnel eî charge de la poursuite du suivi après l'étude ; élaboralion d'un guide de suivi et d'un plan de mmmunication à I'intention des aulorités et des populatiôns. Niveau d'avancement: Ce projel est réalisé avec le concours de l'ljniversilé d'avignon et des Pays du Vaucluse en France et l'univeeité de Douala. La deuxième phase et la mise en ceuvre des recommandations émises lors du lancement du projel sont en couls d'élaboralion. ll s'agira, pour le compte du prochain exercice budgétaire, (i) de mener une élude pour la mise en place d'un laboratoire d'analyse de la qualilé de l'eau au sein de la CUD et, (ii) d'inventorier les points d'accès à la nâppe phreatique et la sélection des points piézonékiques.. Aire géogrâphique concemée : Toule la ville de Douala I. lmputation budgétaire :612'106 Page 71

15 COMMLNAUTE URBAINE DE DOUALAPLÂN DE CAMPAGNf, 2OI2.. DËPUDD Ressources financières requises : 30 millions Périodicité : toute I'année WII. DIFFUSTON ET APPROPR ATION DU PLAN DIRECTEUR D.URBANISI,TE ET DES PLANS D'OCCAP,4TION DU SOL, DU PROJET D'ASSAINISSEMENT PLUVIAL, DU PROJET D'ADRESSAGE DE LA VILLE Contexte et justif ication ll s'agira de promouvoir I'approprialion des différenls pmjets par l'organisation des comilés de pilolage, des renconlres de diffusion des documents de planification urbaine. Les projets ciblés sont le PDU/PoS donl l'étude s'achêve en février 2012 après 11 mois de dur labeur, le projet d'assainissement pluvial en cours d'inslruction à I'AFD et qui concerne une quaranlaine de kilomètres de cours d'eau à bétonner et plus de 1000 familles à déplacer, et enfin le projet d'adressage de la ville qui se met en æuvre avec I'appuide lallilf el de l'ue dont les résultats impacteronl le mécanisme de mobilisation des recetles de lâ CUD. En novembre dernier une première ébauche du tutur PDU a êté présentee aux opéraleurs économiques de Douala. Le document final est attendu pour le premier trimestre de l'année Le projet d'adressage entre dâns sa phase opératoire âvanl la fin de I'annee 2012 avec le début des enquêtes de terrain. Aire géographique concernêe : La ville dê Douala. I Ressources financières allouées : Vinglcinq (25) nrillions de francs Ces ressources sonl essentiellement destjnées au financemenl des ateliers de formâlion, des acteurs, de suivi, d'explication, de diffusion et de validation de ces différents projets. lmputation budgétahe : W]]1, ETUDE D'AMENAGEMENT DES VALLEES DU KONDI ET DU TONGO, B.lSSA Contexte et justif ication Le Kondi el le TongoBassa, en amont, deux rivières distinctes des quartiers Est de la ville de Douala, sonldes cours d'eau donl les lits majeurs, voire mineurs sont dans une large mesure occupés par des populations sans droits, ni titre, et dans tous les cas, de mânière inégulière. Les crues que connaissent ces rivières par temps de pluie, provoquent des inondations aux conséquences désastreuses, voir mortelles, du fait d'un rétrécissement desdils lits. Ces vallées constituent cependant de remarquables espaces centraux susceptibles d'y voir amènager des espaces de loisirs qui font actuellement cruellement défaut dans ces quarliers denses el, des Pag 15

16 COMMLNAIJTE URBAINE DE DOUALA PLAN OA CAMPÂGNf,10I2 _ DEEUDD espaces commerciaux susceptibles d'accueillir les commerçanls qui occupent les emprises des voies aux lieudit PK 7, I voire 10, érigées en véritables ( marchés )r, el qui provoquent à leur tour une gêne considérable, à la circulation dâns ces secteurs névralgiques de la ville. ll conviendrâit par ailleurs de souligner qu'il serait indispensable pour la l\4unicipalité de reconquénl ces terrains, au plus vile, au rjsque d'hypolhéquer les travaux d'urgence de drainage des eaux pluviales en cours de linalisation. Nivêau d'avancement Au terme d'une élude établie sur une participation active des habilants el des responsables des associations (ACVAK, AWBA), des quartiers concernês, iointe à des investigations sur le terrain, le consultant: ( Le Compéling ) a rendu des éléments (levés topographjques, domanialjlé des terrains, etc.) susceptibles d'asseoir une programmation des âménagements qui pourraienl étre entrepris sur ces terains. Aire géographique concernée : Communes d'anondissement de Douala 3è el 5ê Ressources financières allouées : Vingt cinq millions ( ) Francs. lmputation budgétaire : X]X. ETUDE DU COÛT DES TMNSÀCT]ONS FONQERES ET ]MMOB]LIERES A DOUALA Contexte et justif ication Du fail de cerlains facleurs y ayanl favorisé la localisation des plus imporlantes industries et enlrepises de services, la ville de Douala concentre une importante population estimée en 2010 à d'habitants, adossée à une crolssance annuelle de 3,5 % par an, et d'autre part plus de 50 % du polentiel industrjel, du pays. Faute d'une offre suffisanle et viable aussi bien, en logement, en parcelles de tenain qu'en immobilier de burcaux, le coût des transâctions immobilières paraissent élevés et dans tous les cas, ne sont pas sponlanémenl connus des pouvoirs publics pour leur pennettre d'asseoir des politiques efllcaces en ces matières, mais aussi el surtout des opérateurs économiques dans le cadre de I'implantation de leurs aclivités dans la ville. Participant des facteu$ d'atlractivité et de comfétitivité d'une ville dans un contexte où I'accueil des investisseuçs esl un élémenl déterminant du redeploiement de I'activité economique locale et partanl nationale, disposer des indicateurs perlinents sur le coût des transactions immobilières à Douala, appâraît indispensable pour l'ensemble des acleurs urbains et des investisseurs potenliels. Niveau d'avancemenl Cetle élude est à lancer, en se référant notammenl aux enquêtes sur le lerrain et aux informations sur les lransactions immobilières et foncières consignées auprès des services fiscaux, des nolaires, des agences immobilières, etc. Aire géographique concernée : La ville de Douala et sôn hintedand immédiât. Ressources financières allouées : Dix millions (' ) Frs. Pagê 16

17 COMMU^AUTE URA^INE DE DOUALA PLAN DE CAMPAGNE 20t2 DEPI'DD lmputation budgétaire : xx. ETUDES POUR LÀ REHABILITATION DU PATRIITIOINE HISTORIQUE B.ITI DE LA V]LLE DE DOUALA Co exteetjustification Du fait de son antériorité historique et des différentes fonctions qu'elle a eu à assurer sur le plan du gouvernement du tenitoirc national, au fil des ans, la ville de Douala dispose d'un imporlanl patrimoine hislorique bâti, riche et d'une remarquable qualité architecturâle. ll en est ainsi avec notamment l'immeuble de la < Pagode ', I'ancien Hôpilal Général, la Villa l\,landessi Bell, etc. Ce patrimoine, en mains publiques ou privées, présente des risques inquiélants de dépérissement, voire d'effondrement, qu'il conviendrail de maîtriser au plus vite, au risque de perdre définitivemenl ces témoignages poignants de la richesse culturelle, et de l'histoire de la ville de Douala, voire du Cameroun. C'est dans cette perspeclive que s'inscrit I'Etude de la préservation et de la yalodsation du patrimoine historique bâli de la vjlle de Douala, cofinancé par I'IDA réalisêe en 2009, et doni il est envisagé par la présenle êtude, d'en appliquer une des recommandalions. En eflet, en marge de leur préservation au lerme des investigations projetées, les locaux pourraienl être affectès à des aclivités culturelles, toudstiques, ou accueillir des services de standing. En adoptânt une approche progaessive, il esl programmé de se concentrer sur les immeubles de I'ancien Hôpital Général, abritant actuellemenl ouke les services du Gl,ll n' 2, c ltx des services déconcentrés du Minislère de la Culture, de Cameroon Tibune et la Villa Mandessi Bell, qui menace de s'écrouler, etc. Ainsi, dans le câs de I'Elude du PDU en cours, ilest prévu l'établissement d'un ( secleur sauvegardé ) à Bonanjo. ( Niveau d'avancement La CU0 dispose de données utiles sur ces deux bâtiments en particulier. L'Exécutif comraunautaire a d'ores et déjà étâbli des contâtts notammenl avec les propriétâires des immêubles pflves en vue d'enlrcprendre des lravaux, permettant de les réhabiliter. Pour la mise en æuvre et dâns le cadre de la cooération décenkalisée, des contâcls noués notamment avec les autorités de la ville de Tunis qui dispose d'une expérience et de compéteaces élablies en matière de réhâbilitation et de vâlorisation du patrimoine historique bâti, pourraient permettre à la Cu0 de bénélcierde I'expertise de cette Municipalité. Aire géographique concernée: Douala 1e'. lvâis en raison du rayonnement et de la valeur culturelle des immeubles concernés, c'esl toute la ville de Douala qui est concernée. Ressources financières allouées : 25 millions ( ) Francs. lmputation budgétairc : Page 17

18 COMMIJNAUTE URBÀINE DE OOUALA PLAN DT, CAMPAGNT,2OIZ DÊPUDD XXI. ETUDES D'AMENAGEMENT DE CARREFOURS PRIORITA]RES DANS LA V LLE DE DOUALA Contexte et justification Au terme des investigations approfondies sur les problèmes de mobilité rencontrés dans la ville de Douala, la CUD a consigné dans son Plan des transports et des déplacements urbains (PDU), les solutions et les recommandations de portées, institutionnelle, organisâtionnelle ou opérationnelle qu'il conviendrâit de mettre en ceuvre pour y faire efficacement face. L'aménagement ou le réaménagement en priorité de canefours, jugés priorilaires particlpent de celles{i. Au cours de l'exercice budgélaire 2011, un conlrat a été passé au Cabinet CERBAT en vue d'élaborer des projets d'amênagement des carrelours de Bonewonda (Pharmacie Akwa Nord), de St l,]lichel, et de Ndokoti, au stade d'avanlprojet sommaire (APS). Compte tenu du retard accusé dans I'attribution de æ contrat, les preslations s'effeclueront en Niveau d'avancèment Cette étude s'appuie sur les données du Plan des Transports et des Déplacements Urbains {PDU), adopté et approuvé respectivement par le Conseil de la CUD et les Autorités de lulelle compétentes. Aire géographique concernêe La vilje de Douala, eu égard au caraclère stratégique des carrefours retenus, dans le disposilif des déplacements des personnes el des biens dâns la ville. Ressources tinancières allouées : Vingt cinq millions ( ) Frs lmputation budgétake ; XXII ETUDES EN VUE DE LA CREATION DE GARES ROUTIERES Contexte et justif ication Avec une population de plus de habilanls et, ljeu de convergence de tous les modes de l nsports, notamment terreslres, I'activité des transports interurbains s'est considérablement développée dans la métropole économique. Depuis la libéralisation de ce secteur d'activité, les municipalités ne sont plus les seules à aménager les teminaux de voyageue qui peuvent aussi désormais l'êlre par des opérateurs privés, propriétaires d'agences de voyages. L'observation des fails révèle cependanl une prolifération des gares routières et de points de chargement qui, outre de ne pas offrir des conditions de sécurité appropriés aux usagers, occupent anarchiquement le domaine public et partant, câuse une gêne considérable à la circulation. ll appanît donc indispensable d'engager une réflexion approfondie sur cetle importante aclivilê, pour offdr aux acteurs de ce secteur les conditions appropriées de l'exercice de leurs activités et pemeltre à l'administration de mobiliser emcâcement les ressources linâncières qui lui reviennenl. Page 1A

19 COMMI URBAINE DE DOUALA PLAN DE CAMPÂCNE 20I2 DI]PUDD 'NA(]TE * Niveau d'avancement Au cours de l'exercice budgétaire 2011, un contrat a é1é passé âu Cabinet AUGEA en vue d'élaborer * des poets d'amènagement des gares routières. Comple tenu du retârd accusê dans l'attributior du contrat, les prestations s'effectueronl en 2012 Les connaissances de ce secteur d'activités sonl empiriques et imposent donc des enquêtes et des * études préalables permeltanl de mieux le cerner. _ Aire géographique concernée : La ville de Douala Ressources financlàes allouées : Vingt millions ( ) Frs lmputation budgét.ke : XXI]]. ETUDES D'AMENAGEMENT DE ZONES LOGISTIQUES MODERNES DANS A VII,],8 DE DOT]AI.A. Contextè êtiustilication Les fondements de l'économie de Douala sont inmntestablement sa fonction portuaire, et son rôle de distributeur du trafc dans et en provenance de toul le Cameroun, du Tchad et de la RCA. En plus de l'amélioration des conditions maritimes d'accès au pod par le dragage du chenal et des équipements _ intemes à la zone porluaire, la Stralégie de développement de la ville de Douala et de son aire métropolitaine recommande l'effcacitê des fonctions logistiques de la ville par: > L'amélioration des entrées Est et ouest el I'axe roulier traversant. > L'aménagement d'une platelorme multimodale et d'une zone pour des entepôts el de magâsins hors de l'enc inte porluaire pour désenmmbrer les mâgasins dans le porl. > L'aménagemenl d'une zone de parking des carnions à proximité du port et du centre ville. principaux (axe lourd et axe de I'ouesl), à la periphérie de I'agglomération. _ Ces orientations ont élé confrmées par le Plan Directeur d'uôanisme. L'étude consiste à : analyserdes sites d'implantation possibles, délinir les structures physiques des installations, détinir le mode d'exploitation, eslimer les coûts de conslruction et d'exploitation établir le progrâmme des aménagements. L'élude bénéllciera des conlributions éventuelles du Port Aulonome de Douâla. du CNCC et du Bureau de Gestion du Fret Terreslrê.. Niveau d'avancernenl Les termes de référence reslent à élaboér.. Ahes géognphiques pressenties ; Zone comprise entre le Port et l'aéroport de la ville. Ressources tinancières requises : F CFA. lmputation budgétaire : Page 19

20 COMMLùIAUTE URAAINÊ DE DOUALA. PLÂN DE CAMPAGNE 20 I2 DFPIJDT} XXIT. CREATION D'W CONSEIL DE COORDINAT]ON DE LA C]RCULAT]ON ET DÊS TMNSPORTS _. Contexte et justilication Le Conseil de Régulation des Transporls Urbains à oouala, créé sur ârrêté préfecloral, sera I'organe de deliberation et de decisions en matière de régulâtion des hansporis uùains à Douala. ll _ aula pour mtsstons : > d'organiser et de shucturer I'offre de transport dans la ville de Douala en vue d'améliorer la qualité de service et le fonctionnement des aclivités urbaines, _ > de promouvoir le transport par autobus en complémentarité avec les autres modes de ltansport. Plus spérifquement, il s'agira de : Réunir tous les acteurs impliqués dans le secleur de lransport urbain à Douala ; Coordonner les actions de transport urbain ; Maîtriser l'évolution du transport urbain ; Définir les grandes odentations et les stratégies de développement du secteur ; Veiller à I'application des mesures et recommandations du plan de déplacements uôains ; ldentilier d'éventuels dysfonctionnements du s cteur et proposer des solutions. Niveau d'avancement : Les lermes de référence sont préts à mettre en æuvre. Airc géographique concernée : Toute la ville de Douala. lmputation budgétaire : Ressources linancières requises : 10 millions *. Périodicité : toute l'année XW, EL.IBOMTIoN D'UN S''STEME DE STATIONNEA4ENT PA''ANT DANS LA Y]LLE DE DOUALÀ. Contexte et justitication ll s'agira de connaitre les modalités techniques, réglementahes, sociologiques et économiques de la problémalique du stationnement payant dans l'hyperc ntre en vue d'améliorer la iuidité du trafic. Les objectifs ce projet sont de : Faciliter le stationnemenl des véhicules personnels, des résidents afin de lês inciler à ne pas les utiliser dans leurs déplacêments quotidiens, 0rganiser le stationnemenl sur la voie publique de cerlaines catégories d'usage$ ulilisant des véhicules à des llns professionneiles. Aire géographique concernée : L'hypercenhe de la ville de Douala. lmputation budgêtaire ; Ressources financières requises : 25 millions Pase 20

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ----------------------

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ---------------------- BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ---------------------- Direction de la Recherche et de la Statistique APPUIS

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Contribution CCI de région PACA CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Le Plan Rhône un projet de territoire intégré La CCIR PACA soutient cet outil de cohésion économique,

Plus en détail

Détermination des enjeux exposés

Détermination des enjeux exposés RAPPORTS CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON Département Laboratoire de Clermont-Ferrand Affaire 19526 Détermination des enjeux exposés au risque inondation de l'oeil à Cosne d'allier novembre

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 1096 CIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche PROMOTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL ET D APPUI AU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Agent-e technique en chef - aménagements urbains et paysagers La description de fonction constitue un document de référence qui est susceptible d'être adapté en raison de l'évolution

Plus en détail

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec Introduction L'un des principes directeurs de la politique

Plus en détail

PREAVIS N 01/2014 DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ROUTES

PREAVIS N 01/2014 DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ROUTES Commune d'echichens PREAVIS N 01/2014 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DESSERTE DU GRAND RECORD, ENTRE LA RC75C

Plus en détail

Association CARRE GEO & ENVIRONNEMENT

Association CARRE GEO & ENVIRONNEMENT Association CARRE GEO & ENVIRONNEMENT GUIDE PRATIQUE D INTEGRATION DES ASPECTS LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES DANS LA CONCEPTION, L ELABORATION, LA MISE EN ŒUVRE ET LE SUIVI DES PLANS DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Appel à projets logement innovant pour les jeunes

Appel à projets logement innovant pour les jeunes Annexe 2 Appel à projets logement innovant pour les jeunes 2015 Objectifs de l appel à projets Dans sa charte d'engagement pour les jeunes, la Région a fait des questions de logement des jeunes une des

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement...

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement... Les lotissements à partir du 1er mars 2012 Février 2012 Sommaire Caractéristiques d un lotissement...2 Constitue un lotissement...2 Ne constitue pas un lotissement...2 Les procédures applicables et leur

Plus en détail

CADASTRE DU LOGEMENT SOCIAL. Avis du Comité permanent des Sociétés de Logement de Service public de l'union des Villes et Communes de Wallonie

CADASTRE DU LOGEMENT SOCIAL. Avis du Comité permanent des Sociétés de Logement de Service public de l'union des Villes et Communes de Wallonie CADASTRE DU LOGEMENT SOCIAL Avis du Comité permanent des Sociétés de Logement de Service public de l'union des Villes et Communes de Wallonie Les sociétés de logement de service public gèrent un parc de

Plus en détail

ANNEXE. 1. METHODE D ELABORATION DES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE (Ad'AP)

ANNEXE. 1. METHODE D ELABORATION DES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE (Ad'AP) ANNEXE 1. METHODE D ELABORATION DES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE (Ad'AP) La mise en accessibilité des Etablissements Recevant du Public (ERP) de l'état passe par le lancement de différentes actions,

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Augmentez la précision, la vitesse et l'efficacité du déploiement d'une solution de réseau sans fil unifié Cisco. Adoptez une approche

Plus en détail

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES A/ EN DEHORS DU TEMPS SCOLAIRE 1. PRÉALABLE Il arrive que des associations, des personnes physiques morales de droit public ou privé, demandent à occuper régulièrement

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements Dahir n 1-09-22 du 22 safar 1430 portant promulgat ion de la loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements. B.O. n 5714 du 5 mars 2009 Vu la Constitution, notamment

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commune de Chartres de Bretagne Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation Révision approuvée par DCM du 29/06/2009 Modifications

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE LIGNE DIRECTRICE N 6 LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE Le 15 novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DE LA LIGNE DIRECTRICE... 3 Pratiques prudentes

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020 Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Intitulé de l'action Guichet unique / Rédacteur Axe 1 : investir dans

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Les usages et les potentialités d'application des SIG sont diverses et variés. Citons quelques exemples (liste non-exhaustive):

Les usages et les potentialités d'application des SIG sont diverses et variés. Citons quelques exemples (liste non-exhaustive): Un SIG, outil de production cartographique et de gestion de données Les Systèmes d'information Géographique sont des systèmes d'information qui vont vous permettre d'acquérir, de traiter, d'organiser et

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REGIONAL (FEDER) AQUITAINE PROGRAMME OPERATIONNEL REGIONAL 2007-2013 Soutenir le développement durable des quartiers sensibles Cahier des charges de l appel à projet régional

Plus en détail

PNPMS Ministère de la Santé. Plan 2009-2011. Les grandes lignes Synthèse des travaux de l'atelier du 13 au 16/02/2009

PNPMS Ministère de la Santé. Plan 2009-2011. Les grandes lignes Synthèse des travaux de l'atelier du 13 au 16/02/2009 PNPMS Ministère de la Santé Plan 2009-2011 Les grandes lignes Synthèse des travaux de l'atelier du 13 au 16/02/2009 Le document reprend les éléments essentiels produits lors de l'atelier qui s'est tenu

Plus en détail

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique 1 I. Introduction Le Fonds NEPAD pour le changement climatique a été créé en 2014 par l Agence de la planification et de coordination du

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

Plan de formation Personnel de l UCE

Plan de formation Personnel de l UCE Plan de formation Personnel de l UCE Juin 2015 Sommaire Contexte Termes de référence du consultant Environnementales et Sociales Termes de référence pour l archivage électronique des documents Proposition

Plus en détail

PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE

PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE 1 PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE 1. LE RENFORCEMENT DE LA COMPLEMENTARITE DES ACTIVITES AGRICOLES ET D'ELEVAGE, UN LEVIER VITAL POUR

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

Le Plan Départemental de l Eau

Le Plan Départemental de l Eau de l Eau CG1/PIADDT/DAE/MD-LS-9/05/009 de l Eau Son organisation schématique va s appuyer sur : 1. Les infrastructures existantes d intérêt départemental,. Les schémas directeurs territoriaux, 3. Des maillages

Plus en détail

EAU ET MILIEUX AQUATIQUES. Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012

EAU ET MILIEUX AQUATIQUES. Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012 EAU ET MILIEUX AQUATIQUES Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012 Janvier 2007 9 es 2007-2012 programmes des agences de l eau «L Europe s est dotée d un cadre communautaire pour

Plus en détail

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1 Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle Année 2014 ANNEXE 1 THEME 1 Cahier des charges de la relation entreprise. MISSION DE PROSPECTION ET PLACEMENT

Plus en détail

APPEL A PROJETS PARISIEN POUR LE DEVELOPPEMENT DE L HABITAT PARTICIPATIF REGLEMENT DE L'APPEL A PROJETS

APPEL A PROJETS PARISIEN POUR LE DEVELOPPEMENT DE L HABITAT PARTICIPATIF REGLEMENT DE L'APPEL A PROJETS Annexe 2 de la 2014 DLH 1164 : Évolution du dispositif d appel à projets en faveur de l habitat participatif à Paris dedede dedfe APPEL A PROJETS PARISIEN POUR LE DEVELOPPEMENT DE L HABITAT PARTICIPATIF

Plus en détail

i {rdti(lii l-/ L'Agence Nationale de I'Assurance Maladie Le Ministère de la Santé, CONVENTION CADRE RELATIVE

i {rdti(lii l-/ L'Agence Nationale de I'Assurance Maladie Le Ministère de la Santé, CONVENTION CADRE RELATIVE ROYAIIMEDUMAROC i {rdti(lii CONVENTION CADRE RELATIVE A la formation, à la communication et à I'accompagnement de la généralisation du Régime d'assistance Médicale (RAMED) ENTRE Le Ministère de la Santé,

Plus en détail

Valoriser et agencer les lieux d'habitation et les pôles d'activités de manière différenciée

Valoriser et agencer les lieux d'habitation et les pôles d'activités de manière différenciée Stratégies: chapitre D 1 D D1 Valoriser et agencer les lieux d'habitation et les pôles d'activités de manière différenciée Plans d'aménagement local Presque toutes les communes bernoises se sont dotées

Plus en détail

Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie

Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie 3ième journée d'étude nationale Nouveaux Services à la Mobilité Tours, 04 octobre 2012. Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie Un travail prospectif

Plus en détail

Fiche Technique n 2. Le cycle de projet à la Banque Mondiale. Étapes du cycle

Fiche Technique n 2. Le cycle de projet à la Banque Mondiale. Étapes du cycle Fiche Technique n 2 Le cycle de projet à la Banque Mondiale Étapes du cycle Stratégie d'assistance au pays La Banque reconnaît que l'assistance fournie dans le passé, y compris par ses propres services,

Plus en détail

Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD. Modèle de dynamique urbaine désagrégé

Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD. Modèle de dynamique urbaine désagrégé Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD Identité du modèle : Nature Voyageurs / Marchandises Sur quoi porte le modèle d'urbanisme? Modes de transports Modèle agrégé/désagrégé? Modèle d'occupation

Plus en détail

Pour un Plan d Investissement Communal plus Participatif

Pour un Plan d Investissement Communal plus Participatif MINISTERE DE L INTERIEUR CAISSE DES PRETS ET DE SOUTIEN DES COLLECTIVITES LOCALES 9, rue de l assistance Cité El Khadhra -1003 Tunis Pour un Plan d Investissement Communal plus Participatif Ines SALLEM

Plus en détail

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences :

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences : LAgence L Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint Omer : évolution des missions i Colloque «Collectivités territoriales et processus d'urbanisation : Méthodes d'accompagnement et rôles

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 3 Février 2010 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados 1- ACTUALITÉ DES DÉCISIONS DU CONSEIL D'ÉTAT Décision du conseil d'etat (CE) n

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES L environnement, la recherche, l éducation, la santé, sont des domaines d intervention privilégiés pour les collectivités locales. Leur développement peut donner

Plus en détail

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014 Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 19 novembre 2014 Conclusions du Conseil concernant le sixième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: investissement

Plus en détail

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE UNION- DISCIPLINE -TRAVAIL MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET ~-'-\:.-?:> \~ DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ~ ~,.;'~ ~"1...; c.,' -..~ L'. UNIVERSITE DE COCODY PROGRAMME

Plus en détail

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Déposé à la Commission de l aménagement du territoire de l Assemblée nationale du Québec Dans le cadre

Plus en détail

Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010. Projet présenté pour programmation

Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010. Projet présenté pour programmation Fiche - projet Comité de programmation 25 mars 2010 Date de rédaction de la fiche 08/03/2010 Maître d'ouvrage : Fiche-action : Numéro Osiris 41309G070000023 Postes de dépenses Recettes Montant Engagement

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 Assainissement du bruit routier sur la Commune d'ecublens/vd Demande d'un crédit d'étude AU CONSEIL COMMUNAL D'ÉCUBLENS/VD Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

ANNEXE 1. I - CONTEXTE

ANNEXE 1. I - CONTEXTE I - CONTEXTE Caribbean Export Development Agency (Caribbean Export) s'est vu confier par les gouvernements de République Dominicaine et d'haïti, et par l'union Européenne la gestion du «volet commercial»

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta PROJET FORMATION DE LEADERS POUR LA DEMOCRATISATION ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL DANS LA MUNICIPALITE DE SAN JOSE DE CUCUTA COLOMBIE. 1. CADRE D'INSERTION DU PROJET Les conditions de vie de la population,

Plus en détail

FIDA : LA PROBLEMATIQUE DU FINANCEMENT DE L'AGRICULTURE EN AFRIQUE DE L'EST ET AUSTRALE

FIDA : LA PROBLEMATIQUE DU FINANCEMENT DE L'AGRICULTURE EN AFRIQUE DE L'EST ET AUSTRALE Quels modes d interventions pour améliorer la contribution de la microfinance au financement de l agriculture Fida : la problématique du financement de l'agriculture en Afrique de l'est et Australe (4/6)

Plus en détail

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL LIVRET DE LA CONCERTATION L EPA PLAINE DU VAR ENGAGE UNE NOUVELLE CONCERTATION SUR L AVENIR DE L ÉCO-VALLÉE, DE JUIN À DÉCEMBRE 2014.

Plus en détail

Le financement de long terme des projets du secteur public local

Le financement de long terme des projets du secteur public local Le financement de long terme des projets du secteur public local 2 3 1. Les missions du fonds d épargne Les missions du fonds d épargne Au sein de la Caisse des Dépôts, le fonds d épargne a pour missions

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Communiqué de Presse le 17 juin 2013 La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Du fait du compactage de ses activités, le site

Plus en détail

Projet d'engagements de Henkel dans le cadre d'une procédure de non-contestation de griefs dans les affaires n 06/OOOlF et 06/0042F

Projet d'engagements de Henkel dans le cadre d'une procédure de non-contestation de griefs dans les affaires n 06/OOOlF et 06/0042F 3 Projet du 2l août 20 13 Projet d'engagements de Henkel dans le cadre d'une procédure de non-contestation de griefs dans les affaires n 06/OOOlF et 06/0042F Au cours de l'année 2008 et à la suite des

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 APERP Plus d emplois pour moins de pauvreté Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 Editorial Bien connu des acteurs de l emploi des pays

Plus en détail

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html Avis d Energie-Cités Projet de Directive Performance énergétique des bâtiments Octobre 2001 Proposition de Directive du Parlement européen et du Conseil présentée par la Commission [COM(2001) 226 final

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Devenir des diplômés de licence professionnelle

Devenir des diplômés de licence professionnelle Observatoire de l insertion professionnelle et des parcours Devenir des diplômés de licence professionnelle Statistiques sur l emploi au 1 er décembre 2014 des diplômés au titre de l année des années à

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

Courriers et informations

Courriers et informations Questions Pourquoi le courrier a-t-il été envoyé en recommandé avec avis de réception? CCCB/ SPANC Courriers et informations Réponses La CCCB doit s'assurer de la remise des courriers pour deux raisons

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 21/2008. Plan partiel d'affectation du hameau de Renges Demande d'un crédit d'étude complémentaire

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 21/2008. Plan partiel d'affectation du hameau de Renges Demande d'un crédit d'étude complémentaire MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 21/2008 Plan partiel d'affectation du hameau de Renges Demande d'un crédit d'étude complémentaire AU CONSEIL COMMUNAL D'ÉCUBLENS/VD Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I. APPELLATION DU DIPLÔME BEP métiers des services administratifs RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION ISO/CEI/GEN 01:2001 DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION Avant-propos Parallèlement à l'essor rapide du commerce international des biens et services,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H Direction de la Coordination Administrative PG/MC CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H ORDRE DU JOUR 2011-10 1 - DECISION MODIFICATIVE N 1 EXERCICE 2011 BUDG ET PRINCIPAL 2 - ADHESION DE

Plus en détail

1..LOGICIEL ATAL... 3

1..LOGICIEL ATAL... 3 Gestion des Demandes & Interventions des Services Techniques GGEESSTTI IONN DDEESS DDEEMAA NNDDEESS && I NNTTEERRVVEENNTTI IONNSS 1..LOGICIEL ATAL... 3 2. MODULARITE ET INTEGRATION... 4 2.1. E-ATAL...

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) soutient le développement de formations délocalisées de niveau

Plus en détail