INCONTINENCE URINAIRE DES PERSONNES AGEES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INCONTINENCE URINAIRE DES PERSONNES AGEES"

Transcription

1 INCONTINENCE URINAIRE DES PERSONNES AGEES A..DECAMPS,P.DEHAIL,V.BEAUMATIN Pôle de Gérontologie,Unité SSR

2 GENERALITES «fuites involontaires d urine provenant de la défaillance du système de clôture ou d un dysfonctionnement vésical» Incontinence-symptôme / Incontinence-maladie Problème encore sous-estimé et insuffisamment pris en charge

3 EPIDEMIOLOGIE Etude UrEpiK (volet Français - R.O Fourcade et al. Presse Médicale 2002;31: ) 1216 hommes, 591 femmes de 40 à 79 ans «LUTSlower urinary tract symptoms» type dysurie-pollakiurie : 19.2 % des hommes 13.7 % des femmes «IU» : Incontinence Urinaire : 7.3 % des hommes 29 % des femmes Retentissement défavorable sur la QDV +++ LUTS sévères : 90 % des cas IU : 38 % des femmes et 47 % des hommes Recours aux soins IU : 74 % des hommes et 86 % des femmes n ont pas de TTT

4 EPIDEMIOLOGIE Chez la personne âgée population ambulatoire Stoddart et al. Br J Gen Pract. 2001;51: Enquête par questionnaire postal 2000 sujets de plus de 65 ans vivant à domicile Résultats : prévalence IU estimée à : 23 % chez les hommes 31 % chez les femmes Après 80 ans : 43 % chez les hommes 53 % chez les femmes retentissement sur la QDV dans près de 50% des cas 1/3 des patients n a pas consulté

5 EPIDEMIOLOGIE Chez la personne âgée en institution : suivant les études et le type d institution : 37 % à 70 % de patients concernés ehpad «classique?» m.de R. A. GMP:301,Démence:40% âge moyen :80 ans : 30%

6 CIRCONSTANCE DE DECOUVERTE Motif principal de consultation : rarement Souvent intégré dans un tableau de dépendance Symptômes longtemps minimisés et/ou considérés comme obligatoires découverte tardive prise en charge thérapeutique plus difficile

7

8 PHYSIOPATHOLOGIE Vieillissement de l appareil vésico-sphinctérien Vieillissement différentiel du système végétatif (augmentation relative du nombre de récepteurs ParaS) Altération des propriétés mécaniques du détrusor (diminution de la compliance) Altération du contrôle encéphalique Chez la femme : modifications liées à la carence œstrogénique troubles de la statique cervico-uréthrale insuffisance musculaire péri-urétrale Chez l homme : vieillissement pathologique : HBP Nycturie

9 PHYSIOPATHOLOGIE Éléments du diagnostic physiopathologique Interrogatoire (environnement, ATCD, symptômes, calendrier mictionnel, traitements habituels) Examen clinique (examen périnéal, neurologique, TR) Urodynamique EMG périnéal débimétrie (caractérisation d une dysurie) cystomanométrie profilométrie résultats : vessie : sensibilité vésicale, CVF, compliance, contractions désinhibées pression urétrale max, de clôture, de transmission

10 débimétrie

11 Cystomanométrie normale

12 PHYSIOPATHOLOGIE Mécanismes de l incontinence de la PA : IU souvent polyfactorielle IU regorgement Mixte Facteurs non spécifiques Insuff. Sphinct IU d effort Instabilité vésicale

13 PHYSIOPATHOLOGIE Mécanismes de l incontinence de la PA : FACTEURS NON SPECIFIQUES : - Impotence fonctionnelle quelle que soit l origine - Facteurs environnementaux - Facteurs psycho-comportementaux :. Troubles de l attention. Troubles de l orientation. Troubles thymiques - Facteurs iatrogènes +++

14 Médicaments qui favorisent l incontinence Diurétiques Bloquants : XATRAL* MINIPRESS* VASO Dil. ( Vasobral*, Sermion*,vastarel*? ) Myorelaxants : BENZO Diaz. DANTRIUM*, LIORESAL* Parasympathomimétiques Urecholine*,Mytelase*Prostigmine* ANTICHOLINESTRASIQUES - Bloquant? Diminution relaxation vésicale

15 PHYSIOPATHOLOGIE Mécanismes de l incontinence de la PA : FACTEURS SPECIFIQUES - 1 : INCONTINENCE SPHINCTERIENNE Incontinence urinaire d effort - troubles de la statique pelvienne (ATCD obstétricaux, insuffisance musculaire). Manœuvre de Bonney + - fuites inopinées, au moindre effort, entraînant une hyperpression abdominale (toux, rires, sport ). Contemporaines de celui-ci, absence de trouble au repos. - Évoque un trouble de la transmission des pressions. Plus de répartition homogène des P. au niveau urétral et vésical.l

16 PHYSIOPATHOLOGIE Mécanismes de l incontinence de la PA : FACTEURS SPECIFIQUES - 1 : INCONTINENCE SPHINCTERIENNE Incontinence urinaire d effort (Enhorning) N>70 %

17 PHYSIOPATHOLOGIE- -Mécanismes de l incontinence de la PA : FACTEURS SPECIFIQUES - 1 :INCONTINENCE SPHINCTERIENNE Insuffisance sphinctérienne / carence œstrogénique - pertes urinaires spontanées sans relation avec l effort - goutte à goutte, impossibilité de différer la miction - béance cervicale - chute des pressions de clôture (< 30 cm H2O) - manœuvre de Bonney - Chez l homme : rare - complications d interventions pour HBP

18 PHYSIOPATHOLOGIE Mécanismes de l incontinence de la PA : FACTEURS SPECIFIQUES - 2 : MICTION PAR REGORGEMENT Rétention chronique définie par la persistance d un résidu postmictionnel supérieur à 20 % du volume uriné Deuxième mécanisme de l IU chez les PA (1/3 des cas) tableau clinique peu spécifique : fuites diurnes et nocturnes aggravées par les efforts besoin souvent diminué mictions dysuriantes (poussées abdo, faiblesse du jet, faible vol.) intérêt du catalogue mictionnel avec mesure du RPM (Bladder Scan)

19

20 PHYSIOPATHOLOGIE Mécanismes de l incontinence de la PA : FACTEURS SPECIFIQUES - 2 : MICTION PAR REGORGEMENT augmentation de la compliance vésicale, hyposensibilité, pressions mictionnelles faibles; CVF augmentées. Débimétrie : dysurie Causes : - obstacle urologique (HBP, rétrécissement urétral, tumeur) - hypoactivité du détrusor. idiopathique liée au vieillissement et à la dégénérescence fibreuse du détrusor. distension mécanique aiguë du détrusor «vessie claquée». Neurologique (neuropathies, atteintes pluri-radiculaires, choc spinal)

21 Cystomanométrie de vessie atone

22 Rétention Parasympatholytiques Para S. - : inhibition C. vésicale ou diminution +? Fermeture uréthrale : +

23 Médicaments qui favorisent la rétention Anticholinergiques ou parasympatholytiques DITROPAN ANTI DEPRESSEURS TRICYCLIQUES ANTI PARKINSONIENS : ARTANE*... Diminution des contractions V. stimulant : Oestrogènes INHIBITEURS CALCIQUES + : VENTOLINE BENZO Diaz. L DOPA DEBRIDAT* EPHEDRINE...,Gutron?

24 PHYSIOPATHOLOGIE Mécanismes de l incontinence de la PA : FACTEURS SPECIFIQUES - 3 :INSTABILITE VESICALE 1ère cause d incontinence chez la PA. Retrouvée isolée ou associée à une autre anomalie dans 50 à 70 % des cas. Apparition de contractions vésicales involontaires au cours de la phase de remplissage (notion d urodynamique) Le réflexe mictionnel s enclenche et n est pas inhibé. La fuite survient, abondante et précédée d un besoin impérieux. L impériosité est un bon reflet de l instabilité vésicale mais n est pas pathognomonique. Pollakiurie associée. Hyperréflexie détrusorienne : hyperactivité secondaire à un trouble des mécanismes de contrôle neuro central.

25 Cystomanométrie de vessie instable

26 PHYSIOPATHOLOGIE Mécanismes de l incontinence de la PA : FACTEURS SPECIFIQUES - 3 :INSTABILITE VESICALE Causes : Épines irritatives : à rechercher systématiquement - infection urinaire (ECBU systématique) - lithiase vésicale ou rénale - fécalome - escarre sacrée - hémorroïdes, fissures anales

27 PHYSIOPATHOLOGIE Mécanismes de l incontinence de la PA : FACTEURS SPECIFIQUES - 3 :INSTABILITE VESICALE Causes : Neurologiques : AVC HPN Tumeur frontale Parkinson et MSA( dysautonomie) Affections médullaires, myélopathies cervicarthrosiques...

28 PHYSIOPATHOLOGIE Mécanismes de l incontinence de la PA : FACTEURS SPECIFIQUES - 3 :INSTABILITE VESICALE Causes : Urologiques : obstacles : HBP sténose urétrale post-traumatique, néoplasique Hyperactivité = lutte contre l obstacle lésions de la paroi vésicale : néoplasie lésions inflammatoire

29 TRAITEMENTS Dépend des deux étapes du diagnostic mécanisme physiopathologique cause du dysfonctionnement Fonction du niveau de dépendance du sujet, de sa motivation, du contexte médical général utilisation limitée des traitements médicamenteux habituels chez la PA rééducation souvent inapplicable perspectives : nouvelles techniques

30 TRAITEMENTS 1/ Contrôle des médicaments incontinogènes, des épines irritatives, lutte contre les facteurs non spécifiques 2/ Traitement spécifique en fonction de l étiologie et du mécanisme cure chirurgicale d un adénome, d un prolapsus. Dérivation d une HPN...

31 Incontinence Parasympathomimétiques Para S. + -? Augmentent tonus muscle vésical Relaxation Sphincter Ouverture Col Uréthral

32 TRAITEMENTS 2-1/ Incontinence d origine sphinctérienne TTT médical : alpha-stimulants (éphédrine, noréphédrine ) peu efficaces, effets secondaires +++ estrogènes locaux : effets trophiques, rôle sur le tonus urétral? Rééducation : prise de conscience et travail actif des muscles périnéaux électrostimulation périnéale rééducation manuelle, auto-rééducation, exercices de retenue biofeedback Chirurgie (IU d effort) : bandelette TVT (tension-free vaginal tape)

33 TRAITEMENTS 2-2/ Incontinence par regorgement / rétention chronique TTT curatif d un obstacle sur le bas appareil urinaire TTT médical (peu efficace) urécholine, (prépulsid) alpha-bloquants si hypertonie urétrale associée Rééducation reprogrammation mictionnelle (calendrier, Bladder Scan, hétérosondages) CLAMPAGE DE SAD INTERDIT rééducation de la vidange vésicale (poussées abdominales)

34 TRAITEMENTS 2-3/ Instabilité vésicale (en dehors du traitement étiologique et après suppression des épines irritatives) TTT médical Produits anticholinergiques Oxybutinine (Ditropan, Driptane) débuter à 7,5 mg Toltérodine (Détrusitol) Efficace++ mais emploi limité chez la PA du fait des effets secondaires et notamment du risque de confusion +++ (Autres : Probanthine, Riabal, Trospium)

35 TRAITEMENTS 2-3/ Instabilité vésicale (en dehors du traitement étiologique et après suppression des épines irritatives) TTT médical (autres) Anticalciques Nifédipine (Adalate) Antidépresseurs tricycliques Flavoxate (Urispas) mécanisme? Pas d effet anticholinergique efficacité?

36 TRAITEMENTS 2-3/ Instabilité vésicale (en dehors du traitement étiologique et après suppression des épines irritatives) TTT médical (autres) Desmopressine (Minirin) analogue structurale de l hormone antidiurétique effet inhibiteur central? Estrogénothérapie traitement d appoint dans l instabilité vésicale

37 TRAITEMENTS 2-3/ Instabilité vésicale (en dehors du traitement étiologique et après suppression des épines irritatives) Rééducation - ne s adresse qu aux instabilités vésicales «fonctionnelles» - efficacité aléatoire dans les affections neurologiques - Objectifs :. Améliorer le contrôle de la phase de remplissage en développant les réflexes d inhibition de la contraction vésicale. Mise en jeu du réflexe périnéobulbodétrusorien inhibiteur par contraction sphinctérienne et périnéale. - Méthode : programmation mictionnelle, rééducation manuelle, électrostimulation, biofeedback

38 TRAITEMENTS 2-3/ Instabilité vésicale (en dehors du traitement étiologique et après suppression des épines irritatives) Autres traitements (essentiellement destinée e aux hyperactivités rebelles d origine neuro) (instillation intravésicale d oxybutinine) Capsaïcine, Résinéfératoxine injection intra-détrusoriennetrusorienne de toxine botulique Neuromodulation S3 Brindley 3 /TTT Palliatifs : collecteurs, absorbants...

39 Sujets âgés en moyenne de 80 ans Epreuves urodynamiques retrouvent dans 80 % des cas 2 à 3 causes chez un même sujet Insuffisance sphinctérienne 70 % Instabilité vésicale 65 % Défaut de transmission

40 PROTOCOLE DE SOIN J.0 J.4 Algorythme Calendrier mictionnel observation Constat - évaluation aide soutien SUIVI J.12 Algorythme Algorythme Constat -évaluation DIAGNOSTIC MEDICAL EXPLORATION URO-DYNAMIQUE

41 MEDECIN Traitement des autres pathologies Prescriptions des médicaments Contrôle du protocole Dépistage des complications Suivi des résultats Organisation - réunions d équipe Transmissions

42 MEDICAMENTS EFFETS Diurétiques Anticholinergiques Sédatifs et hypnotiques Opioïdes Agonistes alphaadrénergiques Antagonistes alphaadrénergiques Antagonistes calciques Remplissage vésical brutal Inhibition des contractions vésicales Syndromes confusionnels Inhibition des contractions vésicales Hypertonie sphinctérienne Hypotonie sphinctérienne Diminution des contractions du Detrusor

43

44 Mme D.Madeleine 92ans incontinence Urinaire à l eternuement & à la toux Infarctus du myocarde 1 er Janvier 2OO1 ex:uréthrocéle pas de cystocéle, prolapsus très minime Urodynamique: Vessie hypotonique,besoin apparaît à 800 ml Insuffisance sphinctérienne Défaut de transmission des pressions 56% Résidu post-mictionnel 500 ml Discussion d 1 intervention secondaire

45 LE PATIENT PEUT EXPLIQUER SON INCONTINENCE oui non le patient ou son entourage peut tenir un catalogue mictionnel? examen clinique d'emblée discuter l'intérêt pratique de l'urodynamique OUI NON Fréquentes envies incontrôlables? DIAPO SUIVANTE non oui

46 OUI Sondage après miction Résidu < 100 cc Résidu entre 100 et 400 cc Résidu > 400 cc Urgence mictionnelle EXPLORATION URODYNAMIQUE Miction par regorgement

47 NON pertes d'urines pour des efforts faibles ou minimes? non oui histoire neurologique diabète? sondage après miction Bladder Scan oui non résidu <100cc résidu entre 100 et 400 cc EXPLORATION URODYNAMIQUE résidu >400 cc miction réflexe incontinence de situation incontinence d'effort miction par regorgement

48 INFIRMIERE Entretiens préalables Mémoire? Motivation Explication du catalogue mictionnel et mesure du résidu Choix des horaires du catalogue mictionnel (et Mesures du résidu,bladder Scan) Choix des protections E.C.B.U Contrôle de l équipe soignante Transmissions

49 INCONTINENCE? Clinique évidente? oui non le patien peut-il communiquer son désir d'uriner? traitement spécifique (fécalome, prolapsus, infection urinaire, prostate...) oui non le patient a besoin d'aide pour uriner le trouble "relationnel" est curable? non oui non oui Enrironnement Informer Remotiver Demande-t-il de l'aide? DIAPO SUIV "NURSING" INCONTINENCE symptômes traitement psychiatrique si echec EXPLORATION URINAIRE

50 demande-t-il de l'aide? OUI NON Revoir à quelle vitesse l'aide est fournie Le frein à la demande est-il curable? si échec OUI NON EXPLORATION URINAIRE TRAITEMENT SPECIFIQUE (dépression, essoufflement douleurs, hypotension orthostatique "NURSING" si échec EXPLORATION URINAIRE

51 AIDE-SOIGNANTE Proposition des mictions Aide aux mictions Changement des protections (pesée) Hygiène Adaptation de l environnement Habillement Transmissions

52 KINESITHERAPEUTE Explication de la rééducation Contrôle de l environnement Séances de rééducation Exercices de Kegel Transmissions

53 Exercices simples O Inversion de commande du périnée 1 Absence de contraction 2 Présence de contraction 3 Contraction tenue 10 sec 4 5 Contraction 10 sec+association de respiration et toux +Non fatigable

54 Prévention Réeducation péritonéale en post partum Ttt hormonal substitutif de la ménaupose Eviction ou réduction de la iatrogénie Révaluation ttt medicamenteux au long cours

LES BONNES PRATIQUES

LES BONNES PRATIQUES LES BONNES PRATIQUES DE SOINS EN ÉTABLISSEMENTS D H É B E R G E M E N T POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Direction Générale de la Santé Direction Générale de l Action Sociale Société Française de Gériatrie

Plus en détail

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE 1 Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire Dr Béatrice DAVENNE Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation. Chef de service Rééducation Neurologique et Urodynamique

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE Incontinence urinaire a l effort chez la femme Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Forme d incontinence la plus fréquente chez la femme Pathologie souvent méconnue ou minimisée

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme AFML formation du 4 et 5 mars 2011 Dr Pierre-Charles CHERRIER Dr Anne-Marie JANICKI Définitions L incontinence urinaire est définie, selon l International Continence Society

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction

Troubles de la continence urinaire et de la miction Troubles de la continence urinaire et de la miction DESC 2015 > 5ans!!!! Situations pathologiques variées, le plus souvent fonctionnelles, des plus bénignes aux plus graves! Physiopathologie vésico-sphinctérienne

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la femme

L incontinence urinaire chez la femme Progrès en urologie (2009) 19, 279 284 L incontinence urinaire chez la femme Female urinary incontinence C. Saussine Service d urologie, nouvel hôpital civil, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1,

Plus en détail

Les vessies neurologiques

Les vessies neurologiques Les vessies neurologiques Dr Mehdi Jaidane Anatomie et neurophysiologie du bas appareil urinaire Le bas appareil urinaire est une unité fonctionnelle intégr grée e = vessie + urèthre + sphincters + jonction

Plus en détail

FUITES D URINES. Introduction

FUITES D URINES. Introduction FUITES D URINES Introduction L incontinence urinaire est la perte non contrôlée des urines. En France, on estime qu environ 3 millions de femmes sont confrontées à ce problème. L incontinence reste un

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

Rétention urinaire et personnes âgées

Rétention urinaire et personnes âgées Rétention urinaire et personnes âgées Docteur Anne Marie Mathieu Chef de service Hôpital Corentin Celton AP-HP La rétention urinaire complète est une urgence diagnostique et thérapeutique. Risque vital

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Indications du Bilan Urodynamique Béatrice LERICHE. Infirmerie protestante. 69300 CALUIRE LE BILAN URODYNAMIQUE PRINCIPES DU BILAN : Pression vésicale. Pression abdominale Pression détrusorienne Pression

Plus en détail

Rétention aiguë d'urine

Rétention aiguë d'urine Rétention aiguë d'urine OBJECTIFS Diagnostiquer une rétention aiguë d'urine. Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge. LIENS TRANSVERSAUX ITEM 156 Tumeurs de la prostate. ITEM

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Définition L incontinence urinaire est définie par l International Continence Society comme

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université de Sherbrooke Octobre

Plus en détail

L Incontinence urinaire (IU)

L Incontinence urinaire (IU) L Incontinence urinaire (IU) Dr Vo QUANG DANG Paul, Rééducation Fonctionnelle, Institut IRMA Valenton 94 - France Introduction L incontinence urinaire IU- est définie comme un trouble de fonctionnement

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie)

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Capacité de gériatrie - Mars 2011 Dr G. Delorme SERVICE D UROLOGIE ET TRANSPLANTATION RENALE CHU BESANCON INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Difficile à évaluer avec précision 30% des femmes présentent

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE 1. DEFINITIONS 2. LE VIEILLISSEMENT URINAIRE 3. L INCONTINENCE

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE INTRODUCTION Ce sont l interrogatoire et l examen clinique bien conduits qui font le diagnostic d incontinence urinaire, pas le BUD L'urgenturie n est pas toujours

Plus en détail

Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques

Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques La spasticité +/- déficit moteur + douleurs, crampes, spasmes Aggravée par toute «épine irritative»: infection urinaire, fécalome, ongle incarné, etc.

Plus en détail

Sémiologie de la miction

Sémiologie de la miction 25/03/15 Élisa GROS L3 CR : REYNAUD Théo RVUAGM Pr E. LECHEVALLIER 12 pages REINS ET VOIES URINAIRES APPAREIL GENITAL MASCULIN - Sémiologie de la miction Sémiologie de la miction Plan: A. Miction Normale

Plus en détail

Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants

Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants Angélique SWIERZEWSKI (Aide soignante) Stéphanie TAGLANG,

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009 Le bon usage des antibiotiques dans les infections urinaires du sujet âgé Dr F. LECOMTE CHIC QUIMPER L infection urinaire: Recommandations 2009 Classification IU simples ou non compliquées (AP) Cystite

Plus en détail

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë CYSTITES Introduction Les infections urinaires basses sont fréquentes : 20 à 30 % des femmes adultes ont au moins une cystite* dans leur vie. La prévalence de l infection urinaire basse est 30 fois plus

Plus en détail

Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire

Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de transplantation

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse)

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse) Troubles de la continence urinaire et de la miction J. Moscovici (Toulouse) DESC 19/09/2012 Introduction Problème quotidien Vaste sujet médico-chirurgical Situations pathologiques variées, le plus souvent

Plus en détail

TROUBLES URINAIRES DE LA PERSONNE AGEE. Dr Anne BLANCHARD- DAUPHIN MPR CHRU Lille

TROUBLES URINAIRES DE LA PERSONNE AGEE. Dr Anne BLANCHARD- DAUPHIN MPR CHRU Lille TROUBLES URINAIRES DE LA PERSONNE AGEE Dr Anne BLANCHARD- DAUPHIN MPR CHRU Lille EPIDEMIOLOGIE Etude Ossebo (1946 femmes de 75-85 ans, à domicile) Prévalence : 42 % perte d urines 57 % au moins une fuites

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME EPU PEGASE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME Mardi 14 septembre 2004 Expert : Dr François OLIVIER Formateur : Dr Marie-Claude LELEUX 2 PLAN ET INTRODUCTION 1) Plan et introduction 2) Pré-test page

Plus en détail

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Une incontinence urinaire permanente chez la femme doit faire évoquer : A - Une incontinence urinaire par urgenturie

Plus en détail

Complications des Bandelettes Sous-Urétrales. Ph. Ballanger

Complications des Bandelettes Sous-Urétrales. Ph. Ballanger Complications des Bandelettes Sous-Urétrales Ph. Ballanger IU et Bandelettes sous urétrales La Révolution de 1995 - Ulmsten Bandelette de Polypropylène Objectif Position sous-urétrale corriger la défaillance

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE 04.11.08 Dr Frant Gérontologie LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE I)Physiopathologie A)La vessie B)Les reins C)L'uretère II)La dysurie & rétention chronique d'urine A)Généralités B)Chez l'homme 1)Adénome

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Titre : Terminologie, sémiologie et examen clinique des troubles vésico-sphincteriens

Titre : Terminologie, sémiologie et examen clinique des troubles vésico-sphincteriens DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre : Terminologie, sémiologie et examen clinique des troubles vésico-sphincteriens

Plus en détail

L ADENOME DE LA PROSTATE OU HYPERPLASIE BENIGNE DE LA PROSTATE. Professeur Christian SAUSSINE, Service de Chirurgie Urologique, Nouvel Hôpital Civil

L ADENOME DE LA PROSTATE OU HYPERPLASIE BENIGNE DE LA PROSTATE. Professeur Christian SAUSSINE, Service de Chirurgie Urologique, Nouvel Hôpital Civil L ADENOME DE LA PROSTATE OU HYPERPLASIE BENIGNE DE LA PROSTATE Professeur Christian SAUSSINE, Service de Chirurgie Urologique, Nouvel Hôpital Civil I. DÉFINITIONS L adénome de la prostate, terminologie

Plus en détail

Infections Urinaires Quoi de neuf?

Infections Urinaires Quoi de neuf? Infections Urinaires Quoi de neuf? 6 ème journée régionale Hygiène et prévention du risque infectieux en établissement médico-sociaux Laurence Guet De nouvelles recommandations SPILF 2014 1. Recommandations

Plus en détail

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste Incontinence urinaire en gériatrie DR Depireux urologue DR Noël l interniste Vieillissement Variabilité interindividuelle des effets du vieillissement. Aboutissement à un groupe hétérogh rogène du point

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Dre Michèle Morin Interniste gériatre Centre d excellence sur le vieillissement de Québec Définition Toute perte d urine involontaire, en quantité suffisante

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Adénome de prostate et soins infirmiers

Adénome de prostate et soins infirmiers I Adénome de prostate Définitions, généralités Adénome de prostate et soins infirmiers Il touche plus les hommes de plus de 50 ans. On opère de plus en plus, ce qui augmente la durée de vie. Il est caractérisé

Plus en détail

VESSIES NEUROLOGIQUES

VESSIES NEUROLOGIQUES VESSIES NEUROLOGIQUES Dr Vincent Meyer Urologue Centre Hospitalier P. Oudot, Bourgoin Jallieu Miction physiologique Au moment du remplissage vésical : vessie relâchée et sphincter contracté Une fois que

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail

! Continence : P. urèthre > P. vésicale. ! La pression urèthrale est développée par le muscle sphincter

! Continence : P. urèthre > P. vésicale. ! La pression urèthrale est développée par le muscle sphincter Evaluation des résistances uréthrales Sphinctérométrie Valsalva Leak Point Pressure P. Raibaut, S Sheikh Ismael, G. Amarenco DU de pelvipérinéologie Paris octobre 12 Définition et intérêt de la sphinctérométrie!

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE Cette fiche d information, a été réalisée l Association Française d

Plus en détail

Causes de l incontinence urinaire

Causes de l incontinence urinaire Causes de l incontinence urinaire Transitoire - fonctionnelles (alitement pour cause médicale, non repérage des toilettes) - infection urinaire - fécalome ; - confusion ; - iatrogènies (diurétiques, sédatifs,.).

Plus en détail

Mme M agée de 35 ans, G1P1, 90 kilos pour 1m60 vient consulter pour fuites urinaires. Que recherchez vous à l interrogatoire? Quel est votre examen

Mme M agée de 35 ans, G1P1, 90 kilos pour 1m60 vient consulter pour fuites urinaires. Que recherchez vous à l interrogatoire? Quel est votre examen Cas clinique 1 Mme M agée de 35 ans, G1P1, 90 kilos pour 1m60 vient consulter pour fuites urinaires. Que recherchez vous à l interrogatoire? Quel est votre examen clinique? Vous confirmez qu il s agit

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Motricité intestinale Sensibilité digestive Anatomie du périnée Physiologie de la défécation Sémiologie des troubles du transit

Plus en détail

Qu'est-ce que l'incontinence? Pourquoi?

Qu'est-ce que l'incontinence? Pourquoi? Corps du texte 1.Qu'est-ce que l'incontinence? 2.Pourquoi? 3.Quels symptômes et quelles conséquences? 4.Quelques chiffres 5.Traitement 6.Conséquences sur la vie scolaire 7.Quand faire attention? 8.Comment

Plus en détail

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 INTRODUCTION L IUE : définie comme une perte involontaire d urine à travers le méat urétral lors

Plus en détail

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Incontinence urinaire mixte M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Stratégies Exploration d exploration Urodynamique & en Echographie pelvi-périnéologie Périnéale Diagnostic

Plus en détail

Incontinence urinaire

Incontinence urinaire Mise au point Incontinence urinaire R. Mahamdia, T. Cudennec Hôpital Sainte Périne, Paris L incontinence urinaire se définit comme la perte involontaire d urines par le méat urétral. C est un symptôme

Plus en détail

Fièvre d origine bactérienne

Fièvre d origine bactérienne FIÈVRE EN UROLOGIE Elle est présente dans deux cadres cliniques bien distincts : le plus fréquent est celui de l infection bactérienne d un parenchyme appartenant à l appareil urogénital, à savoir les

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES. Stanislas Rebaudet CCA SMIT CHU Bicêtre

INFECTIONS URINAIRES. Stanislas Rebaudet CCA SMIT CHU Bicêtre INFECTIONS URINAIRES Stanislas Rebaudet CCA SMIT CHU Bicêtre Anatomie des voies urinaires Infections urinaires : épidémiologie Infections très fréquentes 2 e site d infection bactérienne communautaire

Plus en détail

Mictions poussées, étude de cas

Mictions poussées, étude de cas Mictions poussées, étude de cas «Est-ce que vous poussez pour uriner?» A cette question, très peu de patientes répondent oui sans hésiter. Par contre si on demande : «est- ce que vous poussez pour uriner,

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

DU d Explorations Périnéales et Urodynamiques Expert Urodyn Université d Eté

DU d Explorations Périnéales et Urodynamiques Expert Urodyn Université d Eté Secrétariat du D.U. : Mme Martine Hilaire martine.hilaire@tnn.aphp.fr / Tél. 01 56 01 76 13 Responsable du DU : Pr. G. Amarenco DU d Explorations Périnéales et Urodynamiques Expert Urodyn Université d

Plus en détail

Le bilan des troubles urinaires

Le bilan des troubles urinaires par le D r Anne BLANCHARD-DAUPHIN Médecin MPR, CHRU Lille DOSSIER Le bilan des troubles urinaires dans la SEP : pourquoi? quand? comment? Une vessie qui fonctionne normalement doit être capable de se laisser

Plus en détail

L ACQUISATION DU CONTRÔLE MICTIONNEL LES DYSFONCTIONS MICTIONNELLES COURANTES

L ACQUISATION DU CONTRÔLE MICTIONNEL LES DYSFONCTIONS MICTIONNELLES COURANTES L ACQUISATION DU CONTRÔLE MICTIONNEL LES DYSFONCTIONS MICTIONNELLES COURANTES VESSIE AUTOMATIQUE DU NOUVEAU NE VESSIE IMMATURE VESSIE ADULTE L immaturité vésicale Physiologique -UNE REALITE Urodynamique

Plus en détail

Docteur, je perds mes urines!

Docteur, je perds mes urines! Docteur, je perds mes urines! Prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme Docteur Bernd WAGNER Chirurgien urologue Clinique Ste Odile Haguenau INVITATION TELEPHONIQUE DU Dr Berndt WAGNER Cliquez

Plus en détail

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT)

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) CONSENTEMENT ECLAIRE version 1.1 (2011) Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) Cette fiche d information est rédigée par la Belgian Association

Plus en détail

LES PROBLEMES UROLOGIQUES DE LA FEMME : -COLONISATION -CYSTITES et PNA -CYSTITES A REPETITION -INCONTINENCE URINAIRE - PROLAPSUS

LES PROBLEMES UROLOGIQUES DE LA FEMME : -COLONISATION -CYSTITES et PNA -CYSTITES A REPETITION -INCONTINENCE URINAIRE - PROLAPSUS LES PROBLEMES UROLOGIQUES DE LA FEMME : -COLONISATION -CYSTITES et PNA -CYSTITES A REPETITION -INCONTINENCE URINAIRE - PROLAPSUS CAS CLINIQUE: Mme B 57 ans ménopausée depuis 3 ans. Elle ne prend aucun

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

Prévention Infections urinaires associées aux soins. Astruc K,Aho Glélé LS, ARLIN Bourgogne Dijon, Mars 2015

Prévention Infections urinaires associées aux soins. Astruc K,Aho Glélé LS, ARLIN Bourgogne Dijon, Mars 2015 Prévention Infections urinaires associées aux soins Astruc K,Aho Glélé LS, ARLIN Bourgogne Dijon, Mars 2015 Définition IU Définition Au moins un des signes suivants Fièvre (>38 C), impériosité mictionnelle,

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme âgée Généralités Épidémiologie Vieillissement et IU Étiologies Évaluation médicale de l IU et traitement Protocole prise en charge pluridisciplinaire Conclusion 1 Incontinence

Plus en détail

RIPHH Mardi 12 avril 2016 Castelnau-le-Lez

RIPHH Mardi 12 avril 2016 Castelnau-le-Lez RIPHH Mardi 12 avril 2016 Castelnau-le-Lez Révision des recommandations de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires associées aux Soins (IUAS) de l adulte mai 2015

Plus en détail

TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE URINAIRE

TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE URINAIRE TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE URINAIRE D'EFFORT PAR POSE DE BALLONNETS AJUSTABLES CHEZ LA FEMME Rapport d'évaluation AVRIL 2009 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010

Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010 Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010 Les hémorroïdes : A. Sont des formations vasculaires physiologiques B. Participent à la continence anale C. Les hémorroïdes internes sont constitués de 5 paquets

Plus en détail

HÉMATURIES. Interrogatoire

HÉMATURIES. Interrogatoire HÉMATURIES Nous ne décrirons que les hématuries macroscopiques, c'est-à-dire visibles, seules à pouvoir être retenues dans le cadre d un abord clinique en urologie. L hématurie est révélatrice d une lésion

Plus en détail

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID)

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) 4. Pharmacothérapie 4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) La pratique clinique a démontré l utilité de certains agents pharmacologiques dans les cas de ID. (Force de

Plus en détail

Infections urinaires quelques aspects diagnostiques. P Chavanet Infectiologie, Dijon Octobre 2015

Infections urinaires quelques aspects diagnostiques. P Chavanet Infectiologie, Dijon Octobre 2015 Infections urinaires quelques aspects diagnostiques P Chavanet Infectiologie, Dijon Octobre 2015 Mme X, 31 ans, vient vous voir en consultation pour brûlures mictionnelles et pollakiurie depuis 48h. ATCD

Plus en détail

TROUBLES DU CONTROLE SPHINCTERIEN

TROUBLES DU CONTROLE SPHINCTERIEN TROUBLES DU CONTROLE SPHINCTERIEN A) L'énurésie 1. Définition Une miction répétée, involontaire, diurne ou nocturne, chez les enfants âgés de plus de 5 ans, normal dans son déroulement physiologique. Elle

Plus en détail

Dossier de presse. 1 ère Semaine de la Continence Urinaire

Dossier de presse. 1 ère Semaine de la Continence Urinaire Dossier de presse 1 ère Semaine de la Continence Urinaire Du 22 au 27 mars 2010 Acquérir, dès l enfance, les bons réflexes et préserver la continence tout au long de la vie Introduction La miction, un

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

Stratégie d amélioration de la prise en charge de l infection urinaire du sujet âgé Le point de vue du gériatre

Stratégie d amélioration de la prise en charge de l infection urinaire du sujet âgé Le point de vue du gériatre Stratégie d amélioration de la prise en charge de l infection urinaire du sujet âgé Le point de vue du gériatre Docteur Christophe TRIVALLE Pôle GériatrieG christophe.trivalle@aphp.fr gerontoprevention.free.fr

Plus en détail

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale?

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? V. RAVERY Service d Urologie CHU Bichat Paris Problème important de santé publique Prévalence IUF 10-30 % (3 à 6 millions de femmes)

Plus en détail

Orientation diagnostique devant : Troubles de la miction (341) G. Serment, J.M. Guys Septembre 2005

Orientation diagnostique devant : Troubles de la miction (341) G. Serment, J.M. Guys Septembre 2005 Orientation diagnostique devant : Troubles de la miction (341) G. Serment, J.M. Guys Septembre 2005 1. Introduction Les troubles de la miction sont polymorphes, et variables en fonction de l âge. Leur

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

INFECTION URINAIRE. DR ELHADJI NDIAYE DIOP Chirurgien-urologue CS DE NDAMATOU

INFECTION URINAIRE. DR ELHADJI NDIAYE DIOP Chirurgien-urologue CS DE NDAMATOU INFECTION URINAIRE DR ELHADJI NDIAYE DIOP Chirurgien-urologue CS DE NDAMATOU I) INTRODUCTION C est un véritable problème de santé publique qui intéresse tous les acteurs. L infection urinaire est un terme

Plus en détail

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Sclérose en plaques Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Intervention du samedi 26 juin 2010 Introduction La sclérose

Plus en détail

Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel. G.

Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel. G. Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel G. Meurette Nantes Incontinence anale: les rumeurs Affection fréquente? Deux facteurs de

Plus en détail

L incontinence urinaire en détail

L incontinence urinaire en détail 02/01/2013 L incontinence urinaire en détail En France, 3 millions de personnes souffrent d'incontinence, qu'elle soit urinaire ou fécale. Ce dossier présente les causes de cette affection, les divers

Plus en détail

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe Le patient neurologique et ses prolapsus M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe prolapsus pelvien = pathologie fréquente pourtant risque de méconnaissance / dysfonctions pelvi-périnéales

Plus en détail

Constipation. H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015

Constipation. H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015 Constipation H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015 Un peu de physiologie Fonction défécatoire Physiologie ano-rectale Appareil recto-anal au repos: Rectum vide Continence assurée par: -sphincter

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

(SEP) Sclérose en plaques

(SEP) Sclérose en plaques La sclérose en plaques est une maladie neurologique connue depuis le siècle dernier. Les troubles vésico-sphinctériens ont été très longtemps sousestimés et malheureusement pris en considération en phase

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

Anne Laure Chauveau Cadre de santé Journée Colines 26 janvier 2016. Prise en charge des troubles de la continence chez la personne dépendante

Anne Laure Chauveau Cadre de santé Journée Colines 26 janvier 2016. Prise en charge des troubles de la continence chez la personne dépendante Anne Laure Chauveau Cadre de santé Journée Colines 26 janvier 2016 Prise en charge des troubles de la continence chez la personne dépendante 1 Contexte de travail Consommation importante Utilisation pas

Plus en détail