Etude de faisabilité méthanisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude de faisabilité méthanisation"

Transcription

1 2014 Etude de faisabilité méthanisation Synthèse de l étude Lot1 et Lot 2 Morgane Bodard Benjamin Généré Méthode Carré 04/11/2014

2 SOMMAIRE RESUME... 4 A. LE CONTEXTE DE L ETUDE... 5 B. L ETUDE DU GISEMENT... 6 B.1. Les définitions des gisements... 6 B.2. Les différents types de gisements étudiés... 6 B.3. Les résultats... 7 C. L ETUDE SUR LA VALORISATION DU BIOGAZ... 9 C.1. La valorisation du biogaz... 9 C.2. Les opportunités de valorisation sur le territoire... 9 C.3. Les conclusions... 9 D. L ETUDE DES DEUX LOTS E. LA PREMIERE ZONE E.1. Le gisement E.2. Le procédé sélectionné E.3. La valorisation du biogaz possible E.4. Le dimensionnement économique E.4.1. L investissement E.4.2. Les charges, recettes et retour sur investissement E.4.3. L acceptabilité sociale et environnementale F. LA DEUXIEME ZONE F.1. Le gisement F.2. Le procédé sélectionné F.2.1. La valorisation du biogaz possible F.3. Dimensionnement économique F.3.1. L investissement F.4. Les charges, recettes et retour sur investissement F.4.1. L acceptabilité sociale et environnementale G. LES CONCLUSIONS DE L ETUDE G.1. L étude de gisement G.2. L étude des débouchés énergétiques G.3. La sélection et étude de deux zones G.4. L accompagnement G.5. Concrétiser les résultats de l étude /19

3 TABLE DES ILLUSTRATIONS Figure n 1 : Cartographie du gisement agricole mobilisable... 7 Figure n 2 : Cartographie du gisement total mobilisable... 7 Figure n 3 : Zones agricoles identifiées... 8 Figure n 4 : Zones gisement total identifiées... 8 Figure n 5 : Zones sélectionnées TABLE DES TABLEAUX Tableau n 1 : Récapitulatif des résultats Gisement mobilisable... 7 Tableau n 2 : Gisement de la première zone Tableau n 3 : Valorisation de la chaleur Première zone Tableau n 4 : Estimation économique - Première zone Tableau n 5 : Charges Première zone Tableau n 6 : Recettes annuelles Première zone Tableau n 7 : Indices économiques Première zone Tableau n 8 : Gisement de la deuxième zone Tableau n 9 : Valorisation de la chaleur possible Deuxième zone Tableau n 10 : Estimation de l investissement Deuxième zone Tableau n 11 : Charges Deuxième zone Tableau n 12 : Recettes Deuxième zone Tableau n 13 : Indices économiques Deuxième zone /19

4 Résumé Ce document présente la synthèse de l étude de faisabilité de projet(s) de méthanisation sur le territoire de la Communauté de Communes de Soulaines-Dhuys. Ce travail a été initié à la suite du diagnostic du territoire de la Communauté de Soulaines réalisé en L étude se décompose en deux parties distinctes. La première partie est une étude de gisement sur le territoire de la Communauté de Communes de Soulaines-Dhuys et les communes limitrophes. Les matières organiques disponibles y ont été recensées Le gisement identifié est majoritairement agricole et permet d imaginer plusieurs projets de méthanisation de petite taille (entre et tonnes par an) et majoritairement agricoles. Plusieurs zones ont été identifiées comme favorables à l implantation d unité. Sur chacune de ces zones, les projets envisageables ont été dimensionnés. La deuxième partie a consisté à étudier les différentes valorisations du biogaz possibles. Sur le territoire, les possibilités d injection de biométhane dans les réseaux de gaz naturel sont très limitées, elles n existent que sur la commune de la Rothière. Aucune activité sur le territoire ne consomme suffisamment de chaleur pour envisager une valorisation du biogaz grâce à une chaudière. En conséquence, la cogénération apparaît comme étant la meilleure solution de valorisation pour des projets implantés sur la Communauté de Communes de Soulaines-Dhuys. La chaleur produite devra être valorisée au travers d une activité annexe. Un ensemble d activités annexes a été étudié, notamment la création de serres maraîchères ou horticoles. Les résultats des deux parties aboutissent à la sélection de deux zones privilégiées pour l implantation d unités de méthanisation. Un dimensionnement économique des projets sur chaque zone a été réalisé, considérant une valorisation du biogaz par cogénération. Ils ont mis en avant la nécessité de valoriser la chaleur par la création d une activité afin d assurer la pérennité des projets. L analyse de la sensibilité environnementale et sociale des zones montre que certains points devront être traités avec vigilance. Toutefois aucune des contraintes identifiées n est rédhibitoire pour l implantation de projets sur les zones sélectionnées. Afin de concrétiser les résultats de cette étude, il sera nécessaire d animer les territoires et d aider la rencontre des différents acteurs, majoritairement issus du milieu agricole, pour fédérer un groupe qui porterait le ou les projets de méthanisation. Une fois les grandes lignes des projets fixées, il sera alors nécessaire de réaliser une étude de faisabilité appliquée au projet qu ils auront choisi et ne pas hésiter à contacter l ADEME et le Conseil régional qui dispose d un programme d aides techniques et financières. Dans leurs démarches, les porteurs de projet pourront s appuyer sur les documents réalisés au titre de cette étude, pour la communauté de communes de Soulaines-Dhuys, parmi lesquels un logiciel simple qui permet de réaliser une première estimation économique des projets de méthanisation. 4/19

5 A. Le contexte de l étude La Communauté de Communes de Soulaines-Dhuys est composée de 21 communes et comptait habitants en Le territoire présente un caractère rural mais observe, grâce aux actions menées par les acteurs du territoire, une augmentation régulière de sa population (+9.5 % par rapport à 1990). Les axes de travail de la Communauté de Communes mettent notamment l accent sur le développement économique et social du territoire, ainsi que sur la protection et la mise en valeur de son environnement. En ce sens, et pour approfondir les mesures déjà prises (création de zones économiques et d ateliers relais par exemple), la Communauté de Communes a réalisé en 2013 un diagnostic de son territoire. Ce dernier constitue un document stratégique visant à guider la Communauté de Communes dans la mise en place de sa politique de développement, en cohérence avec les particularités et les atouts du territoire. Sur le plan économique, il a été clairement souligné par ce diagnostic que l agriculture est une activité prépondérante dans l économie de la Communauté de Communes. Elle emploie, à elle seule, 1/3 des actifs. Si le secteur semble stable, il a cependant été souligné une nécessité de pérenniser l activité et d attirer de jeunes agriculteurs. A ce constat s ajoute celui soulignant le besoin pour le territoire d attirer de nouvelles activités, agricoles ou autres, pour accroître son attractivité. La méthanisation a été identifiée comme étant un levier possible pour répondre à ces problématiques. Un ou plusieurs projets de méthanisation implantés sur le territoire pourraient en effet permettre une diversification des activités agricoles, aidant ainsi à assoir leur pérennité. De son côté, la valorisation du biogaz entraine l émergence de projets annexes. Il a été décidé d étudier les possibilités d implantation d unités de méthanisation sur le territoire de la Communauté de Communes de Soulaines au travers d une étude de faisabilité. Dans ce contexte, la Communauté de Communes de Soulaines Dhuys a mandaté le bureau d études, Méthode Carré, pour réaliser l étude de faisabilité sur l implantation d unité(s) de méthanisation sur le territoire. Cette étude se partage en deux lots : Le lot 1, l étude de gisement et le dimensionnement du procédé ; Le lot 2, l étude des débouchés énergétiques pour le biogaz L étude traite également des aspects environnementaux et sociaux, indispensables pour le bon déroulement de la mise en place d un projet de méthanisation. Ce document présente la synthèse du travail réalisé dans le cadre de cette étude. 5/19

6 B. L étude du gisement Les objectifs de l étude de gisement sont de quantifier, caractériser et cartographier le gisement organique disponible sur le territoire de la Communauté de Communes et des communes limitrophes. A partir des résultats, sélectionner des zones favorables au développement d unités de méthanisation. B.1. Les définitions des gisements Le gisement a été classé en trois catégories : brut, accessible ou mobilisable. Le gisement brut représente l ensemble des déchets organiques produits. Le gisement accessible inclue les déchets organiques qui sont triés à part. Enfin, le gisement mobilisable désigne les ressources qui sont effectivement disponibles pour la méthanisation (non déjà valorisées dans d autres filières incompatibles avec la méthanisation). De plus, l étude considère un gisement mobilisable à 5 ans qui prend en compte une évolution des comportements permettant de rassembler des quantités de matières plus importantes. B.2. Les différents types de gisements étudiés Le gisement méthanisable étudié a été divisé en deux principales catégories : le gisement agricole et le gisement non agricole. Le gisement agricole est composé des sous catégories suivantes : Effluents d élevage (fumiers, lisiers) Les cultures intermédiaires et les résidus de cultures (menues pailles) Les déchets issus des activités viti-vinicoles (marcs de raisins) Le gisement non agricole est quant à lui composé des matières suivantes : Herbes de fauchage Déchets de la grande distribution Déchets de l assainissement Déchets agro-industriels Ordures ménagères (dont les déchets des restaurations collectives et les déchets des petits commerçants de la CCS) L étude considère deux cas différents, un cas comprenant uniquement le gisement agricole, et un cas prenant en compte les gisements agricoles et non-agricoles (appelé gisement total). L étude de gisement se base sur des outils variés, adaptés à chaque type de substrats organiques. Ainsi, des bases de données existantes ont été exploitées (Base Agreste, annuaires professionnels) et des contacts téléphoniques directs ont été pris avec certains type de producteurs, notamment les industriels. Enfin, deux questionnaires ont été diffusés 6/19

7 pour affiner la détermination du gisement agricole et viticole. Le bon taux de participation, 29% de réponses des exploitants agricoles sur l ensemble des deux campagnes a d ailleurs illustré l intérêt des acteurs agricoles du territoire pour le sujet. B.3. Les résultats Les résultats de l étude de gisement sont ceux des tonnages de gisements organiques mobilisables sur l ensemble du territoire de la Communauté de Communes et des communes limitrophes. Type de gisement Gisement mobilisable recensé (t/an) Production de CH4 (Nm 3 /an) Energie primaire correspondante (kwh) Gisement agricole (CCS et communes limitrophes) Herbes de Fauchage Non mobilisable - - Grande distribution Déchets issus d activités industrielles ou agro-industrielles Restauration collective Non mobilisable - - Petits Commerçants Non mobilisable - - Ordures ménagères Non mobilisable - - Boues de STEP TOTAL Tableau n 1 : Récapitulatif des résultats Gisement mobilisable Les résultats ont été modélisés par cartographie. Elles représentent le gisement qu il est possible de mobiliser, avec un maillage de 1 km². Figure n 1 : Cartographie du gisement agricole mobilisable Figure n 2 : Cartographie du gisement total mobilisable Dans un premier temps, une présélection de plusieurs zones avec des profils relativement différents a été réalisée. Ces zones ont par la suite été comparées aux résultats du lot n 2 afin d affiner la sélection 7/19

8 Zone 5 Zone 4 Zone 3 Zone 3 Zone 2 Zone 4 Zone 2 Zone 1 Zone 1 Figure n 3 : Zones agricoles identifiées Figure n 4 : Zones gisement total identifiées Les zones présentant le plus fort intérêt sont les zones 2 et 4. La zone 2 pour sa position centrale par rapport aux gisements agricoles, et la zone 4 pour la possibilité d apporter du gisement industriel produit à proximité. La zone 5 est trop excentrée par rapport au gisement agricole qui est localisé principalement sur le territoire des communes limitrophes. Les zones à potentiel sont essentiellement liées au gisement agricole. L estimation du gisement mobilisable à 5 ans met en évidence que la pénétration de certaines technologies et pratiques agricoles (ramassage de menues pailles, récupération des dérobées) permettrait à court terme d augmenter sensiblement (de l ordre de 10%) les quantités de matières. De plus, les menues pailles et les cultures dérobées possèdent un pouvoir méthanogène important augmentant nettement la production d énergie des unités de méthanisation. Il est aussi envisageable de méthaniser les déchets vinicoles, qui sont depuis Août accessibles aux unités de méthanisation depuis la levée de l obligation de les distiller. La filière de récupération devra cependant être mise en place. 8/19

9 C. L étude sur la valorisation du biogaz L objectif de cette partie est d identifier, quantifier et caractériser les solutions de valorisation du biogaz. C.1. La valorisation du biogaz Le biogaz est valorisé de différentes façons. Il est soit brûlé directement pour produire de la chaleur, soit brûlé dans un moteur pour produire de la chaleur et de l électricité, soit épuré jusqu à la qualité du gaz naturel pour ensuite être injecté dans un réseau de gaz ou transformé en gaz naturel véhicule. C.2. Les opportunités de valorisation sur le territoire Pour détecter les opportunités de valoriser le biogaz en le brulant, les besoins en chaleur des particuliers et des entreprises présents sur le territoire de la Communauté de Communes ont été étudiés. Les besoins en chaleur des zones résidentielles suivent les conclusions du diagnostic du territoire, à savoir que la densité faible des habitations sur le territoire ne permet pas d envisager l implantation d un réseau de chaleur qui serait exploitable par une unité de méthanisation. Les industriels présents sur le territoire ont été contactés par téléphone, afin de déterminer qualitativement et quantitativement leur besoin en chaleur. Les besoins thermiques des acteurs économiques sont très spécifiques. Leur demande énergétique est généralement très ponctuelle et très spécifique ce qui rend l exploitation de la chaleur issue de la combustion du biogaz inutile. La valorisation de la chaleur passera donc par la création d une activité consommatrice de chaleur. Les possibilités d injection dans le réseau de distribution sont limitées sur le territoire. Seule la commune de La Rothière dispose actuellement d un accès au réseau de distribution de gaz naturel. Les faibles consommations de gaz sur ce réseau empêchent une injection continue et importante de biogaz, rendant tout projet de méthanisation insoutenable économiquement. Les autres possibilités de valorisation telles que la création de carburant gaz naturel véhicule, ou d hydrogène restent du domaine de la recherche et développement et ne permettront pas de réaliser un projet rentable. C.3. Les conclusions Cette première phase de l étude de valorisation aboutie aux conclusions suivantes : les projets de méthanisation implantés sur le territoire de la Communauté de Communes de Soulaines-Dhuys devront se tourner en priorité vers une valorisation du biogaz par cogénération. Le projet devra par ailleurs être adossé à une création d activité 9/19

10 consommatrice de chaleur de manière à optimiser l utilisation du biogaz et assurer la rentabilité des projets. Plusieurs types d activités sont envisageables pour être menées de concert avec l activité de méthanisation, développant ainsi le dynamisme et l attractivité de la Communauté de Communes de Soulaines-Dhuys. Les activités de maraîchages, les activités horticoles et plus généralement l implantation de serres, sont les valorisations de chaleur les plus intéressantes pour le territoire. D. L étude des deux lots Les résultats des deux premiers volets ont été comparés. Cette comparaison a permis de conforter les premiers résultats de l étude de gisement. Deux zones privilégiées ont été sélectionnées, elles sont les plus favorables à l implantation d un projet de méthanisation à la fois pour le gisement à exploiter mais aussi pour la valorisation du biogaz. Les zones ont été, dans un premier temps, déterminées à partir uniquement du gisement agricole puis, dans un second temps, à partir de la totalité du gisement. La première zone est identique dans les deux cas. La deuxième zone est légèrement différente (décalée de 1 km vers l Ouest) lorsque la totalité du gisement est considérée. Deuxième zone Première zone Figure n 5 : Zones sélectionnées La première zone sélectionnée se situe dans une des régions les plus favorables en termes de gisements mobilisables. Elle occupe d autre part une position centrale au sein de la Communauté de Communes de Soulaines-Dhuys, ce qui peut se révéler avantageux pour la logistique et les coûts de transport vis-à-vis de l approvisionnement de l unité. La caractéristique agricole de la zone permet l implantation de serres pour valoriser la chaleur issue de la combustion du biogaz dans le moteur de cogénération. 10/19

11 La deuxième zone sélectionnée se situe à la frontière des communes de Chaumesnil et de Morvilliers. Les raisons de sa sélection diffèrent de celles de la première. Contrairement à la première zone, elle ne se situe pas dans les zones les plus favorables pour le gisement. Ce dernier reste néanmoins suffisant pour envisager l implantation d une petite unité. Cette zone est cependant à proximité avec la zone d activité de Chaumesnil, ce qui facilite l implantation d une activité annexe à la méthanisation valorisant la chaleur issue du biogaz. Le développement d une unité dans cette zone est en cohérence avec la volonté de développement de la Communauté de Communes de Soulaines-Dhuys. 11/19

12 E. La première zone Cette section présente le travail d étude réalisé sur la première zone sélectionnée. La première zone a été identifiée lors de l étude du gisement comme la zone 2. E.1. Le gisement La recette du gisement sur la première zone est reprise dans le tableau ci-dessous Le gisement mobilisable d ici 5 ans est présenté à titre d information, l estimation économique reste basée sur le gisement mobilisable. Gisement mobilisable actuellement Gisement mobilisable d ici 5 ans Gisement agricole t/an Gisement total t/an Gisement agricole t/an Gisement total t/an Menues Pailles CIVEs Lisier (liquide) Fumier Résidus de Silos STEP (liquide) Déchets de Grande distribution Petits Commerces Déchets verts TOTAL Tableau n 2 : Gisement de la première zone Le gisement est principalement agricole sur cette zone et constitué de matières solides. E.2. Le procédé sélectionné Dans le cas du gisement agricole le procédé est un procédé de type silos-garages Les intrants considérés étant majoritairement solides, ce procédé apparaît comme étant le plus cohérent, d autant plus que le lisier peut être incorporé au niveau du procédé dans la cuve de recirculation du percolât présente sur ce type d installation. Dans le cas de la totalité du gisement le procédé est un procédé piston Le procédé sélectionné pour le gisement total est un procédé en piston, qui permet de traiter des intrants mixtes. Il s agit d un procédé régulièrement utilisé quand des ordures ménagères et des déchets de collectivités sont mis en jeu. 12/19

13 E.3. La valorisation du biogaz possible D un point de vue technique, le gisement présenté pourrait permettre une production de biogaz permettant l installation d un moteur de cogénération de 152 kwé dans le cadre d un gisement agricole et de 183 kwé dans le cadre du gisement total. Cette puissance situe le projet dans la catégorie petit projet collectif. La chaleur produite par le module de cogénération permet les valorisations suivantes : Gisement agricole Gisement total Type de valorisation Grandeur Unité Grandeur Unité Serres Maraichères m² m² Serres Horticoles m² m² Séchage de bois Tonnes de bois Tonnes de bois Tableau n 3 : Valorisation de la chaleur Première zone E.4. Le dimensionnement économique E.4.1. L investissement L estimation budgétaire de l investissement sur la zone dépend du tonnage et de la qualité des intrants traités et de la production de biogaz. Coût Eléments Gisement agricole Gisement total Stockages/prétraitement/procédé Traitement du digestat Pas de traitement requis Prétraitement biogaz /Cogénération Coûts annexes TOTAL Tableau n 4 : Estimation économique - Première zone E.4.2. Les charges, recettes et retour sur investissement Les tableaux suivants reprennent les charges et les recettes estimées par an, dans le cadre d un scénario 100 % agricole et dans le cadre d un gisement comprenant également des ressources non issues de l agriculture. Le prix de vente de l électricité dépendant notamment du taux de valorisation de la chaleur, les projets de méthanisation ne sont rentables que si la chaleur est suffisamment valorisée. Dans la synthèse, il n est présenté que le cas le plus rentable, lorsque la chaleur est vendue à une activité annexe (prix indexé sur le tarif moyen de vente de chaleur issue d un réseau biomasse). La chaleur vendue est considérée comme valorisée. 13/19

14 Poste Gisement agricole Gisement total Main d'œuvre (surveillance, maintenance, gestion des déchets) Maintenance Frais de transport des matières premières vers l'unité Maintenance Cogénération Assurance Divers TOTAL Tableau n 5 : Charges Première zone Poste Gisement agricole Gisement total Vente électricité Vente chaleur TOTAL Tableau n 6 : Recettes annuelles Première zone Gisement agricole Gisement total Retour sur investissement 11 % 23 % Temps de retour sur investissement 14 ans 13 ans Tableau n 7 : Indices économiques Première zone Les projets de méthanisation sont difficilement stable économiquement sans les subventions à l investissement. Les résultats présentés ne tiennent pas compte d éventuelles subventions distribuées. Contraintes identifiées E.4.3. L acceptabilité sociale et environnementale La zone se situe dans le périmètre de la zone RAMSAR. L implantation d une unité sur cette zone implique une gestion stricte des rejets d eau liés au projet. Une partie du territoire sélectionné se situe en zone protégée ZNIEFF. L implantation du projet doit se faire hors de la zone protégée. Un parcours cycliste traverse la zone (circuit «Des coteaux du Champagne aux sources de la Dhuys»). L implantation d un projet ne doit pas perturber l attractivité de ce parcours. Points positifs Aucun monument historique ne se situe sur le territoire d implantation privilégié. Hors les vigilances impliquées par le label RAMSAR, les contraintes identifiées ne touchent pas l ensemble de la zone identifiée. La zone identifiée est peu dense en habitation, permettant de respecter une distance importante entre une unité et des lieux de vie. 14/19

15 F. La deuxième zone F.1. Le gisement La recette du gisement sur la première zone est présentée ci-dessous. Le gisement mobilisable d ici 5 ans est présenté à titre d information, l estimation économique reste basée sur le gisement mobilisable. Gisement mobilisable actuellement Gisement mobilisable d ici 5 ans Gisement agricole t/an Gisement total t/an Gisement agricole t/an Gisement total t/an Menues Pailles CIVEs Lisier (liquide) Fumier Résidus de Silos STEP (liquide) Déchets de Grande distribution Petits Commerces - 0,3 Déchets Verts - 27 TOTAL Tableau n 8 : Gisement de la deuxième zone Le gisement de cette zone, comme celui de la première zone est majoritairement agricole. F.2. Le procédé sélectionné Dans le cas du gisement agricole, procédé compact de type mini-piston est choisi. Le procédé est porté sur un procédé compact, de type mini piston. Les intrants considérés étant majoritairement solides, ce procédé apparaît comme étant le plus cohérent, dans la mesure où il est plus économique que les procédés en silos-garages. Dans le cas du gisement total est un procédé infiniment mélangé Le procédé sélectionné pour le gisement total est un procédé en infiniment mélangé qui permet de traiter des intrants majoritairement liquides. Il s agit de la technologie la plus répandue dans les projets de méthanisation à la ferme. F.2.1. La valorisation du biogaz possible D un point de vue technique, le gisement présenté pourrait permettre une production de biogaz permettant l installation d un moteur de cogénération de 77 kwé dans le cadre d un gisement agricole et de 117 kwé dans le cadre du gisement total. Le projet ce classe dans le type petit projet agricole. La chaleur produite par le module de cogénération permet les valorisations suivantes : 15/19

16 Gisement agricole Gisement total Type de valorisation Grandeur Unité Grandeur Unité Serres Maraichères m² m² Serres Horticoles m² m² Séchage de bois 671 Tonnes de bois Tonnes de bois Tableau n 9 : Valorisation de la chaleur possible Deuxième zone F.3. Dimensionnement économique L estimation budgétaire de l investissement sur la zone dépend du tonnage et de la nature des intrants traités et de la production de biogaz. F.3.1. L investissement Coût Eléments Gisement agricole Gisement total Stockages/prétraitement/procédé Traitement du digestat 0 (Simple égouttage) Prétraitement biogaz /Cogénération Coûts annexes TOTAL Tableau n 10 : Estimation de l investissement Deuxième zone F.4. Les charges, recettes et retour sur investissement Les tableaux suivants reprennent les charges et les recettes estimées par an, dans le cadre d un scénario 100 % agricole et dans le cadre d un gisement comprenant également des ressources non issues de l agriculture. Comme pour la première zone et pour les mêmes raisons, il n est présenté que le cas le plus rentable, lorsque la chaleur est vendue à une activité annexe (prix indexé sur le tarif moyen de vente de chaleur issue d un réseau biomasse). La chaleur vendue est considérée comme valorisée. Poste Gisement agricole Gisement total Main d'œuvre (surveillance, maintenance, gestion des déchets) Maintenance Frais de transport des matières premières vers l'unité Maintenance Cogénération Assurance Divers TOTAL Tableau n 11 : Charges Deuxième zone 16/19

17 Gestion de la chaleur Poste Gisement agricole Gisement total 65 % de chaleur vendue Vente électricité Vente chaleur TOTAL Tableau n 12 : Recettes Deuxième zone Gisement agricole Gisement total Retour sur investissement -17 % 149 % Temps de retour sur investissement >15 ans 8 ans Tableau n 13 : Indices économiques Deuxième zone La différence importante entre le gisement agricole et le gisement total s explique par la forte augmentation de la production de biogaz (et de la puissance de l unité de l unité de méthanisation) pour une augmentation faible du tonnage. La variation de production de biogaz est, dans le cas des petites unités un facteur clef à prendre en compte. Il est illustré par cet exemple. Contraintes identifiées F.4.1. L acceptabilité sociale et environnementale La zone se situe dans le périmètre de la zone RAMSAR. L implantation d une unité sur cette zone impliquera une gestion stricte des rejets d eau liés au projet. Cependant, les projets de méthanisation étant déjà soumis à la réglementation ICPE, ces problématiques seront obligatoirement traitées. Un parcours cycliste traverse la zone (circuit «Napoléon et les églises à bois). L implantation d un projet ne doit pas perturber l attractivité de ce parcours. Points positifs Aucun monument historique et aucun site touristique de loisirs important ne se situent sur le territoire d implantation privilégié. Aucune zone protégée dans la zone identifiée par l étude hormis la zone RAMSAR. La zone identifiée est peu dense en habitation, permettant de respecter une distance importante entre une unité et des lieux de vie. La présence des zones d activités peuvent faciliter l implantation d activités annexes, et même d un site de méthanisation. 17/19

18 G. Les conclusions de l étude. G.1. L étude de gisement L étude de gisement a confirmé le potentiel de la Communauté de Communes de Soulaines. Ainsi, il a été recensé sur le territoire et les communes alentours tonnes de gisements agricoles mobilisables et tonnes de gisements nonagricoles. Ces quantités de matières représentent respectivement une production de méthane de Nm 3 /an et de Nm 3 /an (soit kwh et KWh brut). G.2. L étude des débouchés énergétiques Les besoins thermiques du territoire ne sont pas suffisants pour assurer une valorisation du biogaz optimisée. L injection dans le réseau de gaz est difficile à envisager sur le territoire puisque seule la commune de la Rothière possède un accès au réseau de gaz naturel. La cogénération apparaît donc comme étant la meilleure valorisation possible pour le biogaz. L utilisation de chaleur, essentielle pour assurer une bonne valorisation du biogaz et optimiser la rentabilité des projets, devra se faire par la création d activités annexes. La création de serres maraîchères ou horticoles ou bien la création de plateformes de production des combustibles bois-énergie semble tout à fait cohérente avec la volonté de développement de la Communauté de Communes de Soulaines-Dhuys. Les activités maraîchères et horticoles sont fortement liées aux compétences agricoles déjà présentes sur le territoire. Le développement d une filière bois-énergie est quant à elle tout à fait cohérente avec une valorisation raisonnée des bois du territoire. Concernant ce dernier point, on peut également noter que la région Champagne-Ardenne est une des régions ciblées prioritairement par le projet Européen Sucellog, promouvant la création de plateformes de production de granulés bois. G.3. La sélection et étude de deux zones La comparaison des deux premiers volets de l étude a abouti à la sélection de deux zones privilégiées. Aux profils différents, elles présentent chacune des avantages et des inconvénients. La première zone est implantée dans une zone plus favorable par rapport au gisement (tonnage et logistique). La deuxième Deuxième zone Première zone zone est localisée dans une zone ou l implantation de l unité et d une activité consommatrice de chaleur serait facilitée. Pour les deux zones, l analyse économique a souligné la nécessité de valoriser la chaleur, voire de vendre la chaleur. Le prix de la chaleur devra être fixé de façon à être compétitif par rapport 18/19

19 aux sources d énergies classiques. Mais aussi que l apport de subventions permet de stabiliser l économie du projet. Pour chacune des zones sélectionnées, il faudra être vigilant quant à l implantation exacte des unités (hors de la zone ZNIEFF pour la première zone et à une distance raisonnable des parcours cyclistes pour les deux zones). Bien que ces aspects soient déjà traités par la réglementation ICPE, le traitement des effluents et les impacts environnementaux des projets devront être traités avec rigueur, de manière à assurer la préservation de la zone RAMSAR. De plus, le travail sur l acceptabilité des projets passe par une information régulière de la population. G.4. L accompagnement L accompagnement est nécessaire d un point de vue technique, avec un bureau d études qui répondra à la majeure partie des questions qui peuvent survenir mais aussi d un point de vue financier. L ADEME, la DRAAF, le Conseil Régional ont mis en place un dispositif d accompagnement des projets de méthanisation. Ces programmes couvrent aussi bien les études que les travaux de construction et proposent des subventions qui peuvent couvrir jusqu à 50% des études et jusqu à 60% de l investissement. En 2015, les crédits de l'ademe et de la Région étaient gérés sous forme d'appels à projets. G.5. Concrétiser les résultats de l étude Afin de concrétiser les opportunités détectées durant l étude, plusieurs démarches peuvent être envisagées pour donner vie aux opportunités offertes par le territoire. La diffusion des résultats de l étude et des documents associés. Dans un premier temps pour identifier des porteurs de projet sur le territoire et les guider au mieux. Les synthèses contenant les descriptions des différents procédés et technologies de digestion et de valorisation du biogaz leur seront accessibles. Des échanges avec et entre les acteurs du territoire seront ensuite essentiels. La typologie du gisement oriente plutôt les projets vers des regroupements d agriculteurs (pour assurer un gisement assez important). La concertation est la clé d un projet réussi. La définition de l activité de la valorisation de la chaleur et sa mise en œuvre est surement le point le plus important pour la rentabilité du projet. Les porteurs de projets peuvent prendre à leur charge l activité de valorisation de la chaleur, il sera alors pertinent de réaliser une étude de marché sur les serres maraîchères et horticoles, ainsi que sur l activité de production de combustibles boisénergie. Dans le cas contraire, ils devront démarcher, chercher à s associer et contractualiser avec les futurs consommateurs de chaleur. Une fois le projet défini dans ces grandes lignes, il sera nécessaire de réaliser un avantprojet détaillé, qui validera le projet. L avant-projet détaillé, ou étude de faisabilité, est adapté spécifiquement au projet alors que les chiffrages présentés dans ce document sont généraux et budgétaires. 19/19

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE Présentation de l avant-projet sommaire de méthanisation Communauté d Agglomération de Limoges Métropole

Plus en détail

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie Journée technique méthanisation agricole 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie TITRE CHAPITRE Sous titre Sous titre Principe Contexte Substrats Types d installations Possibilités de valorisation de l

Plus en détail

Réussir un projet biogaz :

Réussir un projet biogaz : Réussir un : Les points clés à prendre en compte Fabien Dauriac Siège Social 20, Place du Foirail 65917 TARBES Cedex 9 Tél : 05 62 34 66 74 Fax : 05 62 93 59 95 Email : accueil@hautes-pyrenees pyrenees.chambagri.fr

Plus en détail

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel Claire BRECQ GrDF - Délégation Stratégie- Régulation 10 ème Conférence sur le biogaz et le biométhane Montréal, le 24 mai 2012 Présentation de GrDF

Plus en détail

La micro-biométhanisation. Libramont 28 juillet 2013

La micro-biométhanisation. Libramont 28 juillet 2013 La micro-biométhanisation Libramont 28 juillet 2013 Plan ValBiom : présentation Biométhanisation Technologies spécifiques à la micro-biométhanisation Micro-biométhanisation : pour qui? Mission : ValBiom

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Valorisation du biogaz

Valorisation du biogaz Valorisation du biogaz La cogénération Le biogaz épuré est brûlé dans un module de cogénération pour produire de l électricité et de la chaleur sous forme d eau chaude à 90 C. Cogénération 1 Marque Type

Plus en détail

Les METHAGRIS. du BLAVET

Les METHAGRIS. du BLAVET Les METHAGRIS du BLAVET Contexte sur le Pays de Pontivy Rencontre des porteurs de projets potentiels, organisée par NOV Agri Cogénération et Valorisation de la chaleur : Constat des difficultés de valorisation

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL N 3 MAITRES D OUVRAGE. Certifié ISO 14001

GROUPE DE TRAVAIL N 3 MAITRES D OUVRAGE. Certifié ISO 14001 GROUPE DE TRAVAIL N 3 MAITRES D OUVRAGE Agence régionale de l énergie et de l environnement en Rhône-Alpes Domaines d activité Utilisation Rationnelle de l Énergie, Promotion des énergies renouvelables,

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation Page 1 EXPO BIOGAZ 2013 1 LE CREDIT AGRICOLE ET LA METHANISATION 2 RETOUR D EXPERIENCE: UN PROJET DE METHANISATION A LA FERME Page 2 EXPO BIOGAZ

Plus en détail

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic Sommaire 1. AIDES NATIONALES... 2 1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic... 2 1.2. Economies d'énergie - Aide à la décision - Etude de faisabilité... 4 1.3. Economies d'énergie - Aide

Plus en détail

Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole. Comparaison France et Allemagne

Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole. Comparaison France et Allemagne Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole Comparaison France et Allemagne Février 2013 1 Le développement de la méthanisation en Bourgogne dans le Programme Energie Climat Bourgogne

Plus en détail

METHANISATION Éléments de réflexion

METHANISATION Éléments de réflexion METHANISATION Éléments de réflexion Anne-Sophie BOILEAU LA METHANISATION Le principe Les substrats Les techniques La typologie des projets Méthanisation éléments de réflexion 2 La méthanisation : le principe

Plus en détail

La méthanisation en Poitou- Charentes - Enjeux et perspectives

La méthanisation en Poitou- Charentes - Enjeux et perspectives Les dossiers de l AREC La méthanisation en Poitou- Charentes - Enjeux et perspectives Définition La méthanisation est un procédé biologique permettant de valoriser la matière organique, notamment les sous-produits

Plus en détail

Quels enjeux & perspectives pour nos territoires?

Quels enjeux & perspectives pour nos territoires? MOBILISER, VALORISER ET OPTIMISER LA PRODUCTION DE BIOMASSE ENERGIE EN BOURGOGNE & FRANCHE-COMTÉ Quels enjeux & perspectives pour nos territoires? Adèle MOTTET EREP SA Séminaire Biomasse Energie le 20

Plus en détail

Secteur de Montrevault Communauté. Schéma de développement de la méthanisation sur le Pays des Mauges avril 2013 Page 85

Secteur de Montrevault Communauté. Schéma de développement de la méthanisation sur le Pays des Mauges avril 2013 Page 85 Secteur de Montrevault Communauté Schéma de développement de la méthanisation sur le Pays des Mauges avril 2013 Page 85 Synthèse des débouchés énergétiques Deux communes sont aujourd hui desservies par

Plus en détail

Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil)

Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil) F ENERGIE CHAMPS ABORDES Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil) Le schéma ci-dessus représente les éléments à analyser pour l évaluation du bilan énergétique

Plus en détail

Nouveau dispositif de soutien à la méthanisation

Nouveau dispositif de soutien à la méthanisation . MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE Nouveau dispositif de soutien à la méthanisation www.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE o Qu est

Plus en détail

Rhône-Alpes, un territoire d opportunités Valérie BORRONI Rhônalpénergie-Environnement valerie.borroni@raee.org

Rhône-Alpes, un territoire d opportunités Valérie BORRONI Rhônalpénergie-Environnement valerie.borroni@raee.org Rhône-Alpes, un territoire d opportunités Valérie BORRONI Rhônalpénergie-Environnement valerie.borroni@raee.org Cible de Rhônalpénergie-Environnement : collectivités et territoires Les actions en méthanisation

Plus en détail

Biogaz et biométhane en France: Panorama

Biogaz et biométhane en France: Panorama Biogaz et biométhane en France: Panorama Caroline Marchais, déléguée générale du Club Biogaz club.biogaz@atee.fr +33 1 46 56 41 43 www. biogaz.atee.fr www.biomethanecarburant.info 1 Le Club Biogaz ATEE

Plus en détail

DENOMINATION DE L'OPERATION (Injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel)

DENOMINATION DE L'OPERATION (Injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel) Schéma guide pour établir un cahier des charges ETUDE DE FAISABILITE D'UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE (Codigestion de déchets, végétaux, effluents d exploitations agricoles et d industries agro-alimentaires)

Plus en détail

Groupe Régaz-Bordeaux. La Méthanisation avec Injection dans le réseau public de gaz naturel

Groupe Régaz-Bordeaux. La Méthanisation avec Injection dans le réseau public de gaz naturel Groupe Régaz-Bordeaux La Méthanisation avec Injection dans le réseau public de gaz naturel Régaz-Bordeaux: un groupe énergétique local, acteur de la transition énergétique 46 communes desservies Notre

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation?

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation? Résumé Afin de compléter les travaux réalisés par l'arene, l'ademe, Gaz de France et l'agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1999 sur le sujet de la méthanisation, filière de traitement des biodéchets

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE Jacques Haushalter Responsable Commercial France et Suisse, Correspondant pour la Belgique francophone Wärtsilä France sas - Power 1 rue de la Fonderie BP1210

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Appel à Manifestation d intérêt (AMI) 2014 METHANISATION CAHIER DES CHARGES. Cahier des charges. ADEME Lorraine

Appel à Manifestation d intérêt (AMI) 2014 METHANISATION CAHIER DES CHARGES. Cahier des charges. ADEME Lorraine ADEME Lorraine Appel à Manifestation d intérêt (AMI) 2014 METHANISATION CAHIER DES CHARGES UNITES DE METHANISATION A LA FERME, CENTRALISEES OU INDUSTRIELLES EN LORRAINE Date limite de réception des candidatures

Plus en détail

Rentabilité d une installation de biogaz. Démarche gestion du projet

Rentabilité d une installation de biogaz. Démarche gestion du projet Cours de formation continue: Le biogaz: une production intéressante pour mon exploitation? Janvier 2007 Rentabilité d une installation de biogaz Démarche gestion du projet Offre de l IAG Installation exemple:

Plus en détail

Merci de retourner ce document complété par courrier, fax ou mail (Joindre un plan de situation des bâtiments)

Merci de retourner ce document complété par courrier, fax ou mail (Joindre un plan de situation des bâtiments) 15, rue Gustave Eiffel, ZI Jarny-Giraumont 54800 JARNY Votre référence / Intervenant: N : Diagnostic MENAO N : Notre référence / Intervenant: M. / Mme : M. / Mme : Téléphone : Téléphone : 03 82 20 39 70

Plus en détail

ERDF, immédiatement impliqué dans le projet. 3. ERDF et les prestataires collaborent efficacement au service de BIOGASYL. 4

ERDF, immédiatement impliqué dans le projet. 3. ERDF et les prestataires collaborent efficacement au service de BIOGASYL. 4 Jeudi 5 juin 2008 Electricité Verte aux Herbiers. ERDF acteur de la dynamique vendéenne se mobilise pour raccorder au réseau la centrale électrique BIOGASYL, en un temps record! Sommaire ERDF, immédiatement

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

Valorisation électrique et thermique du biogaz de méthanisation

Valorisation électrique et thermique du biogaz de méthanisation Valorisation électrique et thermique du biogaz de méthanisation Cyril Lejeune Formation EFE Biomasse pour les usages énergétiques Paris, 19 juin 2008 Sommaire 1.) Caractérisation des biogaz de méthanisation

Plus en détail

LA MÉTHANISATION. état des lieux et perspectives de développement BIOMASSE. > Les synthèses de FranceAgriMer. avril 2012 numéro

LA MÉTHANISATION. état des lieux et perspectives de développement BIOMASSE. > Les synthèses de FranceAgriMer. avril 2012 numéro > Les synthèses de FranceAgriMer avril 2012 numéro 1 BIOMASSE LA MÉTHANISATION état des lieux et perspectives de développement 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555 Montreuil-sous-Bois cedex Tél.

Plus en détail

Conditions de rentabilité de la méthanisation Recommandations pour la filière

Conditions de rentabilité de la méthanisation Recommandations pour la filière Conditions de rentabilité de la méthanisation Recommandations pour la filière Antoine Jacob, Président du Club Biogaz Christian Couturier, Vice Président Caroline Marchais Déléguée Générale club.biogaz@atee.fr

Plus en détail

Le financement des Projets de Méthanisation

Le financement des Projets de Méthanisation Le financement des Projets de Méthanisation DIRECTION DES ENTREPRISES CREDIT COOPERATIF Jean Michel YOUINOU Le 19 février 2013 ATEE Club Biogaz Les projets d énergies renouvelables financés par le Crédit

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

L ÉNERGIE. L énergie : Conclusion

L ÉNERGIE. L énergie : Conclusion L ÉNERGIE Sources : Statégie régionale pour l énergie - Plan régional d économies d énergie, janvier 2007 Elaboration d une stratégie de développement relative aux «agro-ressources et énergies locales»

Plus en détail

Développement de la méthanisation en Ile-de-France Région Ile-de-France. Synthèse

Développement de la méthanisation en Ile-de-France Région Ile-de-France. Synthèse Juin 2013 Développement de la méthanisation en Ile-de-France Région Ile-de-France Synthèse Solagro : 75, voie du TOEC - CS 27608-31076 Toulouse Cedex 3 Association loi 1901 - Siret : 324 510 908 00050

Plus en détail

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie METHANISATION et installations classées et production d électricité Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie 1 Nomenclature des installations classées Les installations classées en application

Plus en détail

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte Menu Méthanisation L innovation au service de l énergie verte Avec la méthanisation, véritable voie d avenir, l innovation est au cœur de la production d énergie verte. LA MÉTHANISATION, C EST QUOI? La

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Septembre 2007-6 ème Journée «Bus Propre» à Lille - Sandrine

Plus en détail

La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet

La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet T. Wassenaar, J. Queste, J.M. Paillat Assemblée Générale du RMT Fertilisation &

Plus en détail

Injecter du biogaz dans le réseau. C est pour bientôt?

Injecter du biogaz dans le réseau. C est pour bientôt? Injecter du biogaz dans le réseau. C est pour bientôt? Solène Dumont - TRAME Philippe & Romain Henry AAMF SIMA février 2011 Avec le soutien financier : Sources : JP Holuige GT MEEDDM - GrDF 1 Petit rappel

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

Conversion biomasse et production énergétique

Conversion biomasse et production énergétique Conversion biomasse et production énergétique Actionnariat S.I.D.E.S.U.P. 15 % S.V.I 5 % Naples Investissement 80 % Planteurs de betteraves Historique Création en 1970 Pour déshydrater les pulpes de la

Plus en détail

Panorama de la filière biomasse et biogaz en France

Panorama de la filière biomasse et biogaz en France 3 juillet 2014 Panorama de la filière biomasse et biogaz en France Intervention FBE au Colloque Biomasse organisé par la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d Industrie 1. Présentation du Syndicat

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

BIOGAS REGIONS Stratégie régionale et plan d action pour le développement de la production de biogaz en Région wallonne

BIOGAS REGIONS Stratégie régionale et plan d action pour le développement de la production de biogaz en Région wallonne BIOGAS REGIONS Stratégie régionale et plan d action pour le développement de la production de biogaz en Région wallonne Ce rapport est produit en collaboration de ValBiom et du Centre wallon de Recherches

Plus en détail

Biogaz et méthanisation

Biogaz et méthanisation Note pour les comités opérationnels 10 (Energies renouvelables) et 15 (agriculture) COMITE DE LIAISON ENERGIES RENOUVELABLES (CLER) Contact: Christian Couturier, christian.couturier@solagro.asso.fr 05

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour réseaux de chaleur Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

injection de biogaz épuré dans Le réseau de gaz naturel

injection de biogaz épuré dans Le réseau de gaz naturel injection de biogaz épuré dans Le réseau de gaz naturel Financé par Le groupe de travail sur l injection de biométhane dans les réseaux de gaz naturel www.injectionbiomethane.fr réuni sous l égide de L

Plus en détail

Production de compost au Centre de Valorisation Organique

Production de compost au Centre de Valorisation Organique Gestion des déchets ménagers de Lille Métropole Communauté Urbaine Production de compost au Centre de Valorisation Organique Mustapha MAIMOUNI Conseiller communautaire Lille Métropole Communauté Urbaine

Plus en détail

Club Chaleur renouvelable. Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable

Club Chaleur renouvelable. Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable Comité opérationnel énergies renouvelables 1 Club Chaleur renouvelable Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable ASSOCIATION DES MAITRES D OUVRAGE EN GEOTHERMIE AGEMO Préambule

Plus en détail

Choc de simplification

Choc de simplification Choc de simplification Le choc de simplification souhaité par le Président de la République rejoint les besoins identifiés par le Syndicat des énergies renouvelables qui a défini six grands axes de modernisation

Plus en détail

Qu'est-ce que la biométhanisation?

Qu'est-ce que la biométhanisation? Qu'est-ce que la biométhanisation? La biométhanisation consiste en une série d'opérations de dégradations biologiques de matières organiques qui se produisent en l'absence d'oxygène. Les produits résultants

Plus en détail

Présentation société NASKEO Environnement 11/09/2013. Strictement confidentiel

Présentation société NASKEO Environnement 11/09/2013. Strictement confidentiel Présentation société NASKEO Environnement 11/09/2013 Sommaire du document 1. Naskeo en quelques chiffres 2. Les prestations proposées par Naskeo 3. Références Naskeo et projets en cours 4. Activités Narbonne

Plus en détail

ENQUÊTE «BOIS ÉNERGIE sur l ouest Cornouaille»

ENQUÊTE «BOIS ÉNERGIE sur l ouest Cornouaille» ENQUÊTE «BOIS ÉNERGIE sur l ouest Cornouaille» Auprès des Entreprises de paysage, de travaux agricoles ou forestiers À renseigner pour le 25 Avril 2014 Les 4 Communautés de communes de l ouest Cornouaille,

Plus en détail

AgroGaz Haute Sarine SA

AgroGaz Haute Sarine SA AgroGaz Haute Sarine SA LE PROJET DE BIOGAZ DE LA RÉGION DU MOURET / FERPICLOZ Paysans et Fromagers unis pour produire de l Énergie Verte grâce aux Déchets de la Fromagerie, de la Porcherie, des Fermes

Plus en détail

ACTION 4 : Réalisations d un état des lieux et. d unités de biométhanisation modèles en Grande Région

ACTION 4 : Réalisations d un état des lieux et. d unités de biométhanisation modèles en Grande Région ACTION 4 : Réalisations d un état des lieux et analyse des flux de matière et de l efficacité d unités de biométhanisation modèles en Grande Région Mikael Springer Claudia Ziegler Manuel Trapp L Union

Plus en détail

Appel à projets Valorisation Déchets BTP 2015 en Midi-Pyrénées

Appel à projets Valorisation Déchets BTP 2015 en Midi-Pyrénées Appel à projets Valorisation Déchets BTP 2015 en Midi-Pyrénées Investir dans des installations performantes de regroupement et/ou de valorisation des déchets du BTP Date de lancement : 15/12/2014 Date

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

La production de biogaz : La solution de valorisation énergétique des boues

La production de biogaz : La solution de valorisation énergétique des boues La production de biogaz : La solution de valorisation énergétique des boues Sommaire 1. Etat des lieux 2. Un contexte favorable à une optimisation énergétique 3. Maximiser la production de biogaz 4. Quelques

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Salon Best 19 octobre 2013 Situation en Région wallonne Coût d achat du courant

Plus en détail

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Débat national sur la transition énergétique Cahier de participation Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Objectifs Produire de l énergie verte à partir de sous-produits agricoles pour une

Plus en détail

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet?

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? Quels enseignements en tirer pour la conduite des plans d actions engagés? L expression spontanée sur internet via les

Plus en détail

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Plan de l exposé Pourquoi du miscanthus? Chaudières polycombustibles : aspects techniques

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

Commission wallonne. Ingénieur Technique Gaz

Commission wallonne. Ingénieur Technique Gaz Commission wallonne pour l Energie L injection de biométhane dans les réseaux de gaz naturel Contexte en Région wallonne. Thierry COLLADO Ingénieur Technique Gaz Une idée reçue Une idée reçue : BIOGAZ

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Organisme Indépendant des producteurs de boues de Lorraine Version du 18 juillet 2014 Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Le cahier des charges

Plus en détail

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires Stockage et épandage du digestat Evolutions réglementaires Sommaire Introduction Rappels des différents régimes des installations classées de méthanisation Les règles autour du stockage Du plan d épandage

Plus en détail

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy.

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy. Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets torréfaction pyrolyse gazéification www.biogreen-energy.com Procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT.

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT. MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le plan Plaquette réalisée par le ministère de l agriculture, de l agroalimentaire

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

L EXEMPLE DE CHATEAUROUX (36) Colloque Bois-Energie «Montage de projets et accompagnement des Maîtres d ouvrage»

L EXEMPLE DE CHATEAUROUX (36) Colloque Bois-Energie «Montage de projets et accompagnement des Maîtres d ouvrage» L EXPLOITATION D UNE CHAUFFERIE BOIS L EXEMPLE DE CHATEAUROUX (36) Colloque Bois-Energie «Montage de projets et accompagnement des Maîtres d ouvrage» Lempdes, le 13 octobre 2006 Landry GROSSIN - ELYO SES

Plus en détail

Le biogaz, une énergie renouvelable multiforme, stratégique dans la transition ASSOCIATION TECHNIQUE ENERGIE ENVIRONNEMENT LIVRE BLANC DU BIOGAZ

Le biogaz, une énergie renouvelable multiforme, stratégique dans la transition ASSOCIATION TECHNIQUE ENERGIE ENVIRONNEMENT LIVRE BLANC DU BIOGAZ Le biogaz, une énergie renouvelable multiforme, stratégique dans la transition ASSOCIATION TECHNIQUE ENERGIE ENVIRONNEMENT LIVRE BLANC DU BIOGAZ 1 Sommaire SYNTHESE... 3 LES 50 PROPOSITIONS DU CLUB BIOGAZ...

Plus en détail

Assemblée générale PRIM HOLSTEIN jeudi 12 novembre 2009. Energies renouvelables et économies d énergie en systèmes laitiers

Assemblée générale PRIM HOLSTEIN jeudi 12 novembre 2009. Energies renouvelables et économies d énergie en systèmes laitiers Assemblée générale PRIM HOLSTEIN jeudi 12 novembre 2009 Energies renouvelables et économies d énergie en systèmes laitiers Energies renouvelables et économies d énergie Le solaire photovoltaïque La méthanisation

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014 :

APPEL A PROJETS 2014 : APPEL A PROJETS 2014 : ASSAINISSEMENT ET ENERGIE REDUIRE L IMPACT ENERGETIQUE DES SYSTEMES D ASSAINISSEMENT DOMESTIQUES RÈGLEMENT Date d ouverture de l appel à projet : 20 janvier 2014 Date limite d envoi

Plus en détail

Territoires à énergie positive et entreprises. des bénéfices réciproques

Territoires à énergie positive et entreprises. des bénéfices réciproques Territoires à énergie positive et entreprises des bénéfices réciproques Economie et territoire : 3 piliers Emploi, Démographie Industrie agro alimentaire Mono activité Faible mixité sociale Pression environnementale

Plus en détail

Biométhanisation de Bois-Guilbert (Haute Normandie)

Biométhanisation de Bois-Guilbert (Haute Normandie) Biométhanisation de Bois-Guilbert (Haute Normandie) Contexte Localisation Earl Ferme Equestre de Bois Guilbert 1001 route d'héronchelles - 76750 Bois Guilbert - Tél : 02 35 34 42 51 - Fax : 02 35 32 65

Plus en détail

Une filière innovante de production de biométhane

Une filière innovante de production de biométhane Une filière innovante de production de biométhane www.projetgaya.com PROJET GAYA : Une filière innovante de production de biométhane 02-03 Le biométhane Depuis plus d un siècle, le biogaz (gaz non épuré)

Plus en détail

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Fabien Leurent, Elisabeth Windisch Laboratoire Ville Mobilité Transport (LVMT) Ecole des Ponts, ParisTech Journée

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE -

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - Définition des enjeux - Disposer à la fin des grosses opérations de construction en cours (Tranche 1 et 2 du Plan Directeur MCO-Plateau Technique/Pôle

Plus en détail

Investissements territoriaux dans les énergies renouvelables

Investissements territoriaux dans les énergies renouvelables Investissements territoriaux dans les énergies renouvelables Caen 1 Plan stratégique Elan 2020 : quatre priorités au service du développement durable Le logement Les universités Les PME L environnement

Plus en détail

Bilan économique de la méthanisation

Bilan économique de la méthanisation Quelle place pour la méthanisation? Bilan économique de la méthanisation Roland ZIMMERMANN Conseiller en entreprises Conseiller spécialisé en Energies Renouvelables 23 Avril 2015 CERFRANCE Yonne 220 collaborateurs

Plus en détail

Un projet novateur en biométhanisation et récupération d énergie La Laiterie Charlevoix, l exemple d une entreprise qui sait gérer son énergie

Un projet novateur en biométhanisation et récupération d énergie La Laiterie Charlevoix, l exemple d une entreprise qui sait gérer son énergie Un projet novateur en biométhanisation et récupération d énergie La Laiterie Charlevoix, l exemple d une entreprise qui sait gérer son énergie Bruno Labbé, Co-Propriétaire et Gestionnaire de projet Robert

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Comment? chez le particulier ou en collectivité

Comment? chez le particulier ou en collectivité Actions Citoyennes pour une Transition Energétique Solidaire par René CHAYLA Président d AC ACTEnergieS Comment? chez le particulier ou en collectivité 1 LA TRANSITION ENERGETIQUE EN PRATIQUE DIMINUER

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

La méthanisation «à la ferme»

La méthanisation «à la ferme» Solagro Initiatives pour l Énergie, l Environnement, l Agriculture Association Loi 1901 75 Voie du TOEC - 31076 TOULOUSE Cedex 3 0 (+33) 5 67 69 69 69 - Fax 0 (+33) 5 67 69 69 00 Email : solagro@solagro.asso.fr

Plus en détail

L énergie sur l Aubrac

L énergie sur l Aubrac L énergie sur l Aubrac Consommations d énergie Productions d énergie Actions de préfiguration de l Association d Emergence CONSOMMATIONS SUR LE TERRITOIRE Consommations électriques Chauffage Transports

Plus en détail