Notre ville. Arpajon. Un centre de formation aux gestes de premiers secours Haro sur les branchements plomb Une «Rua Ville d'arpajon» au Portugal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notre ville. Arpajon. Un centre de formation aux gestes de premiers secours Haro sur les branchements plomb Une «Rua Ville d'arpajon» au Portugal"

Transcription

1 Cirque à l école : sacrés numéros! Notre ville Arpajon avril 2009 Un centre de formation aux gestes de premiers secours Haro sur les branchements plomb Une «Rua Ville d'arpajon» au Portugal L e j o u r n a l d i n f o r m a t i o n d e l a v i l l e d A r p a j o n N 3 3

2 Sommaire Vie Municipale Bienvenue aux nouveaux Arpajonnais Sapeurs-Pompiers : un nouveau chef du Groupement Centre 19 mars 1962, cessez-le-feu en Algérie Santé En direct de l hôpital d Arpajon Santé / Citoyenneté Les gymnases équipés de défibrillateurs Un centre de formation aux gestes de 1 er secours Plan canicule Le Conseil Municipal des Jeunes en action 8 Vie économique Un forum pour trouver sa voie Arpajon Renouveau, zoom sur la nouvelle équipe Un nouveau restaurant à Arpajon 9 Portrait Architecte du viaduc de Millau : Pierre Picot Evénement / Vie associative Miss Arpajon 2009 Enfance, Jeunesse, Scolaire Trois questions à Christine Luft, maire adjointe à l enfance, à la jeunesse et au scolaire Accueil de loisirs élémentaire : l opération «portes ouvertes» sur orbite SMJ : les vacances, tout un programme Coup de pouce pour le permis de conduire La magie du cirque 13 Enfance & Culture Intercommunalité : Première édition de l Expo Sciences Arpajonnaise Intercommunalité : Le conte est bon au salon du livre de jeunesse Les livres, c est bon pour les bébés 14 à16 Culture Chapazard, côté coulisses Carnaval, retour en images Bal irlandais, sur un air de Saint Patrick Succès du salon des arts Qui se cache derrière la Foire aux haricots? L UTL transforme l essai Logement Questions / réponses autour du PLH Budget 2009 Cadre de vie Haro sur les branchements plomb Jeu de Paume, coup d envoi des travaux Programme Phyt EauxCité Aînés Notre doyenne a 107 ans Vie associative Une médaillée olympique en visite à Arpajon Deuxième édition du festival Paris Afro Salsa L Epinoche, un long fleuve tranquille Une «Rua Ville d Arpajon» au Portugal Sécurité Délinquance : la baisse se poursuit CISPD : permanence de l ADEE et de MEDIAVIPP 91 Comptes rendus de conseils municipaux Brèves / Etat Civil Pharmacie de garde/ Permanences des élus La lettre du Maire Pascal Fournier Chers concitoyens, La nouvelle équipe municipale que j ai l honneur et le plaisir de conduire depuis un an poursuit son travail soutenu de gestion du quotidien, par la mise en œuvre rigoureuse du programme pour lequel nous avons été élus. Dans un contexte économique difficile, notre devoir est d abord de soutenir les investissements, notre collectivité, totalement désendettée, pouvant se le permettre. Après la création du Centre Technique Municipal et du parc de stationnement «Jeu de Paume», la réhabilitation de l école maternelle Anatole France est en cours tout comme la réfection des rues Henri Barbusse, Minard et Jeu de Paume. Les rénovations des parcs de stationnement Victor Hugo puis Dauvilliers seront engagées prochainement. Un vaste programme de suppression de tous les branchements plomb de notre commune est conduit par le Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région du Hurepoix pendant deux ans, en 2009 et Toutes les rues sont concernées. Vous voudrez bien nous excuser pour les désagréments passagers mais nécessaires à cette grande action de prévention de santé publique. Dans un contexte économique difficile, notre devoir est aussi de placer résolument le développement durable au cœur de notre politique locale, pour un développement humain dans une collectivité toujours plus accueillante et toujours plus solidaire. Toutes nos actions, pour l emploi, pour le logement, pour l environnement et le cadre de vie, pour l enfance et la jeunesse, pour les aînés, pour le sport et la culture n ont qu un objectif : mieux vivre ensemble! En renforçant un service public de qualité accessible à tous, nous continuons, avec vous, à faire vivre Arpajon, notre ville citoyenne! C est dans la boîte! Claudine et Pierre Couvreur ont célébré leurs noces d or, samedi 7 mars 2009 à l hôtel de ville d Arpajon, 50 ans jour pour jour après leur mariage à Ollainville. De leur union sont nés deux enfants : Catherine et Philippe puis quatre petits enfants : Vincent, Fabien, Kévin et Christopher. Un couple investi dans la vie locale Claudine Couvreur a travaillé 25 ans à l hôpital d Arpajon, elle est aujourd hui bénévole aux Restos du cœur de Brétigny. Militaire puis photographe de métier, Pierre Couvreur est actuellement président d honneur du Photo Club d Arpajon, association qu il a fondée en La photographie est une passion partagée au sein du couple Couvreur. Aucun événement n échappe à l objectif! 3

3 Vie Municipalep N 33 Notre ville avril 2009 Bienvenue aux nouveaux Arpajonnais «Pour nos deux enfants, ma femme et moi voulions une ville proche de la campagne avec toutes les commodités : commerces, services publics et transports. A Arpajon, nous avons aussi trouvé un logement plus grand qu à Paris», explique Guillaume Blossier, qui s est installé à Arpajon en juillet Le lieutenant-colonel Dominique Laporte est le nouveau chef du groupement Centre*, où il succède au lieutenant-colonel Patrick Lecour parti à la tête du groupement Nord. Ses missions? «Assurer la coordination des actions de douze centres d incendie et de secours, dont celui d Arpajon, qui couvrent 54 communes», répond l intéressé. Il porte notamment une attention particulière aux questions de formation des sapeurs-pompiers, de prévention des risques, de prévision des interventions ou encore de la logistique. Il est également en charge du recrutement des sapeurs-pompiers volontaires, et entretient des liens étroits avec les élus locaux. Avant de prendre ses quartiers au centre de secours d Arpajon, Dominique Laporte était chef du groupement Opération, où il a activement participé à la création du Centre départemental d appels d urgence situé à Corbeil- Essonnes, qui traite les appels au 18 et 112 (sapeurs-pompiers) et au 15 (Samu). A 44 ans, ce père de deux enfants (l aîné est sapeur-pompier à la brigade de Paris!) franchit une nouvelle étape dans sa carrière, entamée en 1983 et effectuée uniquement dans l Essonne. * Le département est divisé en quatre grands secteurs : Centre (Arpajon), Nord (Palaiseau), Est (Evry) et Sud (Etampes). Le 31 janvier dernier s est tenu le traditionnel accueil des nouveaux habitants d Arpajon. Autour d un petitdéjeuner, le Maire Pascal Fournier et son équipe municipale ont souhaité la bienvenue à une cinquantaine d Arpajonnais, qui avaient répondu à l invitation de la mairie. Chaque année, cette rencontre est l occasion de faire connaissance avec les élus, mais aussi de découvrir les grands événements qui rythment l année (Foire aux haricots, manifestations culturelles et sportives, travaux en cours, etc). «J habite en centre-ville, et c est très agréable de se rendre chez les commerçants à pied. Je suis déjà inscrite au conservatoire, et j ai aussi profité des manifestations culturelles, notamment sous le chapiteau Chapazard», explique Sophie, 30 ans, arrivée sur la ville en août La matinée s est ensuite achevée à bord du car municipal, par une visite guidée de la ville, ses rues, ses monuments, ses équipements, et son histoire. Sapeurs-pompiers : un nouveau chef du Groupement Centre 19 mars 1962, cessez-le-feu en Algérie Le 19 mars dernier, les associations d anciens combattants* de la Ville et une centaine d Arpajonnais se sont réunis dans la cour de l hôtel de Ville pour rendre hommage aux combattants et aux civils tombés durant la guerre d Algérie et les combats du Maroc et de Tunisie. «Commémorer le 19 mars 1962, c est bien entendu rendre hommage aux combattants, mais aussi agir pour promouvoir la connaissance et la réflexion sur la période coloniale», souligne Franck Mathieu, maire adjoint aux cérémonies. Cérémonie de passation de commandement, le 12 janvier dernier, au Centre d incendie et de secours d Arpajon * Fédération nationale des anciens combattants d Algérie et Association des anciens combattants prisonniers de guerre combattants d Algérie, Tunisie, Maroc. La cérémonie commémorant le 19 mars 1962 est la première étape du Parcours civique arpajonnais, mis en place par la Municipalité, et qui comprend également les dates du 8 mai (victoire contre le nazisme en 1945), le 18 juin (appel du général de Gaulle en 1940), le 14 juillet (fête nationale), le 22 août (libération d Arpajon en 1945), le 17 octobre (Journée mondiale du refus de la misère), le 11 novembre (Armistice 1918) et le 20 novembre (Journée internationale des droits de l enfant). Objectif : rendre hommage et agir.

4 Santé N 33 Notre ville 5 En direct de l hôpital d Arpajon Une actualité riche rythme la vie du centre hospitalier d Arpajon. L hôpital aménage sa maternité L hôpital d Arpajon lancera prochainement les travaux de réaménagement de sa maternité. Au programme du futur chantier : la création d une troisième salle de naissance et de deux salles de pré-travail supplémentaires, ainsi que huit nouveaux lits d hospitalisation, portant le total à 25. La maternité pourra alors gérer accouchements par an (contre aujourd hui), la classant parmi les plus importantes du département (après Longjumeau et Evry). Un nouvel accueil des urgences, ainsi qu un espace d attente réservé aux familles verront également le jour. Le chantier devrait durer entre six et huit mois, pour un montant estimé à euros. Dès 2010, de nouveaux postes seront également créés pour renforcer l équipe médicale actuelle, composée de quinze sages-femmes, et six gynécologues-obstétriciens. De bon augure quand on sait que la France caracole en tête du taux de natalité en Europe! F in COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE L ARPAJONNAIS La CCA finance l achat d un échographe Zoom sur le pôle Gérontologie Le nouveau pôle gérontologie est fin prêt. Grâce à d importants travaux de rénovation et de construction, la surface du bâtiment a été doublée pour atteindre m 2 (dont 2035 m 2 en rénovation et 2581 m 2 en construction à neuf). Coût des travaux : 10 millions d euros. «Les chambres à 3 lits de l ancien bâtiment ont été remplacées par des chambres i n d i v i d u e l l e s pour un plus grand confort des patients», estime Collette Nodin, directrice de l hôpital. Le pôle Gérontologie est spécialisé dans la prise en charge des personnes âgées et dépendantes. Son unité de soins longue durée accueille 44 patients, et abrite un secteur dédié aux personnes atteintes par la maladie d Alzheimer. Au deuxième étage se trouve l unité de soins palliatifs adultes. Au troisième et dernier étage, l unité de soins de suite gériatriques regroupe une cinquantaine de lits. Un hôpital de jour de soins de suite, ainsi qu un plateau technique où œuvrent de nombreux professionnels (psychologues, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, animatrices) complètent l ensemble. En savoir plus : 2008, le centre hospitalier d Arpajon a sollicité la Communauté de Communes de l Arpajonnais pour le versement d une subvention exceptionnelle, en vue de l acquisition d un échographe pour son service de réanimation. La CCA a répondu favorablement à cette requête et accordé une aide de euros (sur un montant total de euros TTC). L échographe repose sur une technique d imagerie employant les ultrasons. Cette subvention s inscrit dans l optique de favoriser le maintien d un service public local de qualité pour l ensemble de la population du territoire de l Arpajonnais. Réforme des hôpitaux Comme le stipule l actuelle réflexion menée autour de la réforme des hôpitaux, le centre hospitalier d Arpajon est amené à former une communauté hospitalière sous forme d une fédération d établissements avec le centre hospitalier Sud Francilien mais aussi l hôpital Manhès et l établissement Les Cheminots. Objectif : créer une complémentarité et une synergie entre les établissements, et offrir un maximum de services à la population d un même territoire de santé. Colette Nodin rappelle que «l hôpital d Arpajon gardera son service de chirurgie de proximité et polyvalente». Idem pour les services de réanimation et des urgences qui resteront à Arpajon. Le centre hospitalier Sud Francilien devrait être l hôpital de référence pour tout le département de l Essonne.

5 Santé N 33 Notre ville 7 Les gymnases équipés de défibrillateurs Après la Halle et l espace Concorde, Arpajon équipe ses trois gymnases (A. France, V. Hugo et M. Duhamel) de défibrillateurs automatiques, appareils indispensables pour augmenter le taux de survie aux arrêts cardiorespiratoires. En France, personnes décèdent chaque année d un arrêt cardio-respiratoire. «L objectif est de ne pas perdre de temps lorsque l on DDans le cadre du développement de la prévention en santé, la Ville et la Croix-Rouge française en Essonne renforcent leur partenariat avec la création d une antenne de formation sur Arpajon. Les locaux actuels (2, bd E. Lagauche, St-Germain-lès- Arpajon) vont en effet s agrandir et accueillir un centre de formation aux gestes de premier secours. L ouverture est prévue pour le second semestre L équipement des lieux stratégiques de la ville en défibrillateurs doit être accompagné d une démarche pédagogique visant à initier une grande partie du public à l utilisation de ces appareils. La Croix-Rouge française se mobilise pour cet effort est confronté à ce type de situation. Chaque minute compte et représente 10 % de chance de survie supplémentaire pour la victime», rappelle Elisabeth Taunay, conseillère municipale chargée de la mise en œuvre de ce projet. Et de conclure : «Avec cinq défibrillateurs, la Ville accentue son action en matière de prévention des risques de santé». Un centre de formation aux gestes de 1 er secours de formation et recherche des bénévoles souhaitant rejoindre les équipes de l association pour s'investir dans la formation des gestes de premiers secours auprès des citoyens. Contact : ou par mail En bref Plan canicule Dans le cadre du Plan Canicule, les communes sont tenues de constituer un registre nominatif des personnes considérées comme «vulnérables». Si vous souhaitez être inscrit sur ce registre, il vous suffit de vous présenter au CCAS (centre communal d actions sociales) ou de téléphoner au Les risques sanitaires liés aux fortes chaleurs ne concernent pas que les personnes âgées, mais également les nourrissons, les enfants et les personnes souffrant de pathologies chroniques. Initiation aux gestes qui sauvent. La Croix-Rouge française poursuivra ses initiations aux gestes qui sauvent et à l utilisation des défibrillateurs automatiques : Le 16 mai au gymnase M. Duhamel (10 par personne, pré-inscription en mairie au ) Le 20 juin lors de la Fête du sport Les 19, 20 septembre lors de la Foire aux haricots Où se former? Union dép. des sapeurs-pompiers de l Essonne : Croix-Rouge française : Que faire face à un arrêt cardio-respiratoire? Appeler le 15 / Masser / Défibriller En savoir plus : (Fédération Française de Cardiologie) Citoyennetéy Le Conseil municipal de la jeunesse en action Dans chaque numéro de «Notre Ville Arpajon», le groupe communication du CMJ prend la plume pour présenter son action. Nous, jeunes élu(e)s du CMJ, avons participé à la Journée internationale des droits de l enfant qui s est déroulée le 22 novembre en Mairie d Arpajon. Nous avons été sollicités pour la lecture des 41 articles de la Convention des droits de l enfant dans le monde entier. Le 26 Mars a eu lieu la Journée nationale de la courtoisie au volant. A cette occasion nous avons participé le samedi 28 mars à une action active dans les rues d Arpajon, accompagnés de la Police municipale. Notre dernière action se déroulera lors de la fête du sport, le 20 juin toute la journée au parking Duhamel. Il y aura des stands variés. Vous pourrez y voir notre exposition sur l environnement. Nous espérons vous voir nombreux! Le Conseil municipal des jeunes. A l'occasion de la journée de la courtoisie au volant, les jeunes élus ont remis aux automobilistes la charte de la bonne conduite ainsi qu'une rose.

6 Vie économiqueq N 33 Notre ville avril 2009 L a Un forum pour trouver sa voie deuxième édition du Forum Emploi/Métier des lycées d Arpajon (Paul Belmondo, René Cassin et Edmond Michelet) s est déroulée à l Espace Concorde, le 31 janvier dernier. Objectif : s informer, se documenter, échanger sur les différents débouchés professionnels et les voies d acquisition d un diplôme ou d un savoir-faire. Une soixantaine de participants, représentant les différentes filières (alternance, BTS, universités, écoles de commerce), ont accueilli lycéens et parents d élèves soucieux de prendre la bonne décision. «Après le baccalauréat, il faut faire un choix, et si possible le bon. Alors tous les moyens sont bons pour s informer, et avoir toutes les cartes en main pour trouver sa voie», explique Amélie, élève de terminale au lycée Cassin. Et cette année, les filières professionnalisantes avaient la cote, car elles offrent à la fois des débouchés sur une poursuite d études en licence et la possibilité d intégrer plus facilement le monde de l entreprise. Organisée en partenariat avec la Municipalité et le Centre d information et d orientation (CIO), cette matinée d information a de nouveau rencontré un franc succès. Interview : Ivan Kœnig, nouveau président de l association des commerçants Arpajon Renouveau Quelles sont les ambitions de la nouvelle équipe de l association? Il n y aura pas de changement d orientation notable. Mais nous souhaitons renforcer nos relations avec la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne pour mettre en place un véritable partenariat. Car nous poursuivons un but identique : défendre le commerce de proximité. Une équipe expérimentée (ici avec Christian Béraud et Ivan Kœnig à droite) : Chaque membre, commerçants installés à Arpajon depuis plusieurs années, a déjà exercé des responsabilités au sein du bureau. Un nouveau restaurant à Arpajon «Churrasqueira, Chez Da Silva» est un restaurant d e s p é c i a l i t é s franco-portugaises. La morue «faite maison» occupe une place de choix aux côtés des grillades et poulets rôtis. Le tout arrosé de vin portugais ou français. Le midi, un menu à 12 euros est proposé. A consommer sur place ou à emporter. Sans oublier la brasserie qui accueille les clients à l entrée du restaurant. La famille Da Silva a tenu durant sept ans Le maillet d or, à Montlhéry. Brasserie : du lundi au samedi 7h30-20h Dimanche 8h-13h Restaurant : du lundi au dimanche 12h-14h et le vendredi et samedi 19h-22h «Churrasqueira Chez Da Silva», 4, boulevard Voltaire - Tél : A quelles nouveautés les Arpajonnais doivent-ils s attendre? Nous étudions la création, pour le mois de septembre prochain, d un site Internet, qui présenterait tous les commerçants adhérents, leur magasin, leurs produits. Le commerce de proximité est-il touché par la difficile conjoncture actuelle? Les commerçants commencent effectivement à ressentir une réelle baisse d activité. Les clients achètent toujours, mais en moindre quantité, et consomment de façon plus qualitative. Justement, quel est le rôle d Arpajon Renouveau? Nous objectif est de fédérer l'ensemble des commerçants autour de nos animations, et maintenir ainsi la dynamique commerciale de la ville, son attractivité. La Municipalité nous apporte son soutien avec une subvention annuelle de et une aide logistique lors de nos manifestations. Enfin, nous avons un rôle de conseil auprès des commerçants qui le souhaitent. Les actions 2009 Salon de l'artisanat (25 26 avril) - Salon de l'automobile (16 mai) - Fête des mères (7 juin) - Salon vins et fromages (13-14 juin) - Braderie vide grenier (28 juin) - Journée Golf pour les commerçants et les Arpajonnais (Foire aux Haricots - Sept) - Soirée des commerçants (17 oct) - Salon des Antiquaires (10-11 oct) - Semaine commerciale (10-17 oct) - Salon du Mariage (7-8 nov) - Animation beaujolais nouveau (19 nov) et de Noël (20-24 déc).

7 Portrait N 33 Notre ville 9 D Arpajon au viaduc de Millau Ingénieur civil reconnu, Arpajonnais de cœur, Pierre Picot donnera bientôt une conférence sur l un des ouvrages les plus prestigieux auxquels il ait participé : le viaduc de Millau. Pi e r r e Picot a commencé sa carrière c o m m e s e r r u r i e r. Aujourd hui, son nom figure dans le prestigieux annuaire des cinquante meilleurs ingénieurs civils français. Tunnel sous la Manche, pont de Normandie ou viaduc de Millau, Pierre Picot a travaillé sur certains des projets les plus connus du génie civil. Mais à l évocation d Arpajon, l ingénieur ne peut s empêcher de sourire. «J ai usé mes fonds de culotte à l école Jeanne d Arc en 1954 et 1955». Il en garde une amitié indéfectible pour Patrick Herbert, le chef de la Société musicale d Arpajon, et sa famille. Installé dans les Yvelines, l ex-serrurier reste très attaché à la région, où résident une partie de ses proches. D ailleurs, il doit prochainement donner une conférence à Arpajon pour raconter la génèse du viaduc aveyronnais. Son exposé est déjà prêt! Chronologie du projet de 1992 à décembre 2004, méthodes de construction, budget, difficultés techniques : quand il parle de Millau, l ingénieur retraité s anime. Intarissable, il évoque les problèmes de prise au vent, les fondations, la construction des piles, du tablier, etc., schémas à l appui. Il rencontre sa femme à la Foire aux haricots Pourtant, rien ne prédestinait Pierre Picot à une telle carrière. Entre 14 et 16 ans, il est apprenti-serrurier, travaille 60 heures par semaine et obtient son CAP de serrurierferronnier d art. Mais il change de casquette grâce à son épouse. «Je l ai rencontrée à la célèbre Foire aux Haricots d Arpajon à mon retour du service militaire. Elle m a poussé à reprendre les études». Pierre Picot commence les cours du soir, via le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam). Fils d ingénieur, il choisit cette voie. Un sacrifice pour le jeune couple : la moitié de leurs revenus part alors dans ses études. Une fois diplômé en mécanique des sols et des fluides, Pierre Picot sillonne la France dans les années «C était l époque où se construisaient les centres commerciaux». Puis il parcourt le monde : un hôtel à Kinshasa, l université de Constantine, Riyad, Dubaï, Abu Dhabi Ses plus grandes fiertés? Le palais de justice de Créteil, premier projet qu il a piloté, en , et le projet Eole Météor - la ligne de RER E - en «Nous travaillions à l aveuglette. Il fallait creuser sous la Madeleine ou Saint- Lazare sans savoir sur quoi nous tomberions». Ce «self made man» continue sans cesse d apprendre. Des expertises à titre bénévole A 66 ans, Pierre Picot reste très sollicité, puisqu il réalise des expertises en mécanique des sols et mécanique des fluides à titre bénévole. Il a travaillé sur les inondations de la Somme en 2001, notamment. «La société m a aidé. C est une façon de rendre service en contrepartie». Il intervient aussi gracieusement au sein de l association «Justice Construction» de la cour d appel de Paris. Sa mission : anticiper les problèmes que rencontrent les acteurs du bâtiment. Mais Pierre Picot prend souvent la clé des champs. Et dans sa maison de Normandie, il bricole toujours avec ses premiers outils de serrurier! Le viaduc de Millau

8 Evénement N 33 Notre ville avril 2009 Arpajon célèbre sa Miss Alison a obtenu le titre très convoité de Miss Arpajon 2009, et représentera laville lors des différentes manifestations publiques. Récit. Charme et glamour étaient au rendez-vous le 7 février dernier, à l Espace Concorde, théâtre de l élection de Miss Arpajon Organisé par le Comité du carnaval arpajonnais et la Municipalité, l événement a de nouveau fait salle comble. Sur la ligne de départ, elles étaient quatorze candidates à vouloir succéder à Génia, Miss Arpajon 2008, et glaner la récompense suprême : la couronne. Cette 17 e édition a débuté par le traditionnel défilé en robe de soirée, avant que chacune des participantes ne se présentent et arguent de leurs motivations devant le public et les membres du jury, présidé par le Maire d Arpajon, Pascal Fournier. Puis les mannequins d un soir ont élaboré une phrase à partir de cinq mots imposés autour du thème de l élection. Objectif : tester leur imagination. Pour la troisième épreuve, elles ont composé un bouquet floral. Un dernier défilé sur fond musical a ponctué cette soirée. C est seulement après de longues minutes de délibération que les membres du jury ont fait leur choix. Dans une salle surchauffée par la ferveur des supporters Alison, Miss Arpajon 2009, entourée de ses dauphines, de Michel Corbeaux et Pascal Fournier. des candidates, Michel Corbeaux, président du Comité du carnaval arpajonnais, a donc annoncé le verdict : Alison Omasson est officiellement devenue la nouvelle Miss Arpajon 2009, suivie par Cyrielle Durieu (1 re dauphine) et Alice Fontenil (2 e dauphine). «Ce fut une merveilleuse soirée, avec un public chaleureux. Je suis ravi du choix du Jury», a souligné Michel Corbeaux. Chaque année, cette cérémonie s affirme comme un événement incontournable de la vie locale. Le prochain rendez-vous, en 2010, est d ores et déjà fixé. L avis de Génia, Miss Arpajon 2008 Sur les coups de minuit, elle a remis sa couronne à Alison. Le relais était passé. «J ai passé une excellente année. Mon meilleur souvenir? Probablement le carnaval d Arpajon», se souvient Génia, qui se prépare déjà pour l élection de Miss Essonne à la rentrée prochaine. Son conseil à la nouvelle Miss Arpajon : «Vivre cette année à fond pour profiter et ne rien regretter». Nul ne doute que le message sera entendu. Alison, dans la peau d une Miss Alison n est pas seulement jolie. Elle est aussi déterminée. Portrait. A bientôt 17 ans, Alison est la nouvelle égérie d Arpajon. La jeune fille étudie en 1 ère Scientifique, Option Science de l ingénieur au lycée Edmond Michelet, à Arpajon. Après son baccalauréat, elle vise une école d ingénieur, et pourquoi pas Polytechnique. Pourquoi s est-elle inscrite au concours de Miss Arpajon? «J ai participé par le passé à de nombreux concours, surtout en vacances d été, et j ai toujours aimé ça», répond la jeune fille. Quand elle ne révise pas ses cours, Alison sort avec ses amis ou se défoule sur le ring de kick-boxing, sport qu elle pratique quatre heures par semaine depuis maintenant deux ans. «Ce sport de combat m a appris à être plus déterminée dans la vie», explique-t-elle. Son nouveau rôle lui demande d être présente sur les différentes manifestations publiques organisées à Arpajon, de la Foire aux haricots au Carnaval, en passant par les commémorations officielles. Mais Alison voit déjà plus loin. «Je rêve de participer à l élection de Miss France», explique la lauréate. Elle devra tout d abord attendre sa majorité pour postuler à l élection de Miss Essonne.

9 Enfance,, Jeunesse, J, Scolaire N 33 Notre ville 11 Trois questions à Christine Luft, maire adjointe à l enfance, à la jeunesse et au scolaire «Le bilan est positif» Il y a un an se déroulaient les élections municipales. Quel bilan tirez-vous de cette première année? Le bilan est positif. Nous mettons en place les actions inscrites au programme. Ainsi, l accueil des écoliers est dorénavant assuré de 7 h. à 19 h., avec des études, du soutien scolaire et des animations. Deux intervenants supplémentaires, l un pour la bibliothèque, l autre pour le sport, complètent cette année les équipes enseignantes. Le dispositif Pédibus, qui accompagne les enfants sur le chemin de l école en toute sécurité, a été installé grâce à la mobilisation de parents. Les projets éducatifs se multiplient autour de la lecture ou des sciences pour les enfants du primaire. Sans oublier le financement du permis de conduire pour les jeunes (lire page 12). Enfin, dès septembre prochain, le Conseil municipal junior (9-12 ans) sera renouvelé, en attendant la création d un Conseil municipal des «ados» (12-16 ans). L opération «portes ouvertes» sur orbite L accueil de loisirs élémentaire organise chaque année deux opérations portes ouvertes destinées aux familles. Samedi 17 janvier 2009, l équipe d animation de l accueil de loisirs exposait les réalisations effectuées par les enfants depuis la rentrée de septembre L occasion d apprécier peintures, collages et objets décorés. L occasion également de présenter aux parents le fonctionnement de l accueil de loisirs et la manière dont les enfants choisissent leurs activités. «En début d année scolaire, nous proposons plusieurs projets aux enfants. Ils expriment leur choix grâce au bulletin de vote», explique la directrice de l accueil de loisirs élémentaire. Cette année, le thème de l espace a été plébiscité. Les enfants ont décoré une salle du centre de loisirs aux couleurs de la voie lactée et de notre système solaire. Ils ont notamment réalisé des maquettes. Pour approfondir le sujet, les enfants sont allés visiter le musée de l air et de l espace du Bourget. Une seconde sortie est en préparation. Le service minimum d accueil des écoliers fonctionnet-il les jours de grève? Il fonctionne pour les parents qui n ont pas d autres solutions que d emmener leurs enfants à l école. Sur les 900 élèves recensés, nous en avons accueilli une centaine avec des animateurs formés. La Municipalité applique cette loi. Mais le Conseil municipal a voté, le 25 novembre dernier, une motion contre la mise en place du service minimum d accueil dans les écoles arpajonnaises, afin de mettre en avant les difficultés de mise en application de cette loi. Où en est-on dans les travaux de l école Anatole France? Ils avancent selon le calendrier prévu. Le nouveau bâtiment qui accueillera le futur restaurant scolaire est en voie d achèvement. La réouverture de l école est toujours programmée pour janvier Parents, enseignants et surtout les enfants ont su s adapter, prendre leurs marques. Des jeux de cours supplémentaires ont été achetés, la cantine fonctionne bien, l espace Concorde fait office de préau les jours de pluie. Le vote porte ses fruits Les huit animateurs de l accueil de loisirs ont également eu recours au référendum pour d autres projets. Les enfants ont dit «oui» au jardinage. Depuis l an dernier, un potager a vu le jour devant le bâtiment. Avec le retour du printemps, les premiers fruits et légumes ne tarderont pas à pointer leur nez. L 'accueil de loisirs élémentaire est une structure municipale. Il est ouvert de 7 h. à 19 h., le mercredi pour les enfants du CP au CM2, pour les enfants du CP au collège pendant les vacances scolaires. Il peut accueillir jusqu à 80 enfants. Les tarifs sont établis en fonction du quotient familial. Accueil de loisirs élémentaire, parking du Moulin de Cerpied - Tél. : ou A l image du projet espace, l opération «portes ouvertes» a reçu l assentiment des parents. Parmi eux, le papa de Jordan, 8 ans : «Mon fils fréquente le centre de loisirs chaque mercredi. Tout se passe bien avec l équipe d animation. Il nous a beaucoup parlé de la sortie au Bourget. Jordan aime les étoiles, les avions Bientôt, ce sera au tour de notre fille de venir. Pour l instant elle fréquente le centre de loisirs maternel». Retour en images sur les animations 2008.

10 Enfance,, Jeunesse, J Scolaire N 33 Notre ville avril 2009 SMJ : les vacances, tout un programme! otre volonté d ouvrir les jeunes à des activités «N originales, qu ils n ont pas l habitude de pratiquer, est intacte», rappelle d emblée Christina Chrétiennot, responsable du Service municipal de la jeunesse. Lors des congés d hiver (13 février 2 mars), les habitués du SMJ ont par exemple découvert le kung-fu. Côté culture, ils ont visité le musée Picasso avant de faire une halte au plus célèbre des musées : le Louvre. Au total, 62 jeunes Arpajonnais ont bénéficié du programme mis en place par le SMJ. Autre fait marquant : la rencontre inter-smj, le 24 février à l espace Concorde. «Quatrevingt jeunes issus de huit SMJ* se sont retrouvés pour une soirée placée sous le signe de la convivialité, autour d un bon repas et de la projection d un film», se souvient Christine Luft, maire adjointe en charge de la jeunesse, de l enfance et du scolaire. * Brétigny-sur-Orge, Villemoisson, Villiers-sur-Orge, Verrières-le-Buisson, Saint-Michel-sur-Orge, Egly, Lardy et Arpajon. La ville d Arpajon et son Service municipal de la jeunesse lance un dispositif local d aide au financement du permis de conduire A (deux roues) et B (voiture) pour les jeunes Arpajonnais (16-19 ans). «Le permis nécessite des moyens financiers qui ne sont pas à la portée de toutes les familles, alors même qu il constitue un atout incontestable pour l emploi ou la formation des jeunes. Par ailleurs, l apprentissage de la conduite contribue à la lutte contre l insécurité routière, première cause de mortalité des jeunes de moins de 25 ans», explique Maxime Darras, conseiller municipal délégué à la citoyenneté. Le financement accordé par la Ville est de 150 euros par apprenti conducteur. L aide sera directement versée aux auto-écoles partenaires. En contrepartie, les jeunes s engagent à suivre une demi-journée de sensibilisation à la conduite à risque. «Cette action est une première sur Arpajon. Il s agit d un engagement Et la suite, alors? Lors des congés de printemps (14-24 avril), une nouvelle rencontre interservices a entretenu ce lien d amitié né entre les jeunes venus de communes voisines. Le SMJ continue par ailleurs sa tournée des grands musées parisiens, avec cette fois-ci le musée d Orsay. Au programme, également, une initiation à l aviron sur la Seine. Enfin, en juillet prochain, le SMJ organisera son second mini-séjour. Après Hirson (près de la frontière belge) en 2008, cette année direction les Cévennes, dans les gorges de Jonte pour une semaine de sport nature (VTT, spéléologie, canyoning ). Ce séjour est pris en charge par les jeunes eux-mêmes, qui ont choisi la destination, les activités et organisé des actions pour financer leur séjour. Quelques places sont encore disponibles! Coup de pouce pour le permis de conduire Acrobatie, trapèze, jonglerie Six classes des écoles de la Ville ont découvert les arts du cirque lors d une semaine d initiation sous le chapiteau Chapazard, sous la houlette des artistes de la compagnie circassienne et d un intervenant sportif de la ville. De leur côté, les CM1 et CM2 de l école Edouard Herriot ont affuté leur raisonnement scientifique en créant de toute pièce un véritable robot, capable d avancer, lancer une balle, soulever un poids! Les ingénieurs en herbe, qui bénéficiaient pour l occasion d une subvention du Conseil général de l Essonne, ont ensuite participé aux Trophées de robotique, fin mars à Saint-Ouen (les CM1 se classant 36 e sur 42, les CM2 atteignant la 25 e place). Leur création sera exposée du 27 avril au 7 mai dans la salle des commissions à la mairie. «Ces deux opérations s inscrivent dans le cadre des classes transplantées sans nuitées des écoles Victor Hugo et Edouard Herriot, financées pour partie par la ville d Arpajon», souligne Christine Luft, maire adjointe à l enfance, la jeunesse et au scolaire. pris par l équipe municipale lors des dernières élections», rappelle Christine Luft, maire adjointe à l enfance, à la jeunesse et au scolaire. Cette opération sera renouvelée l année prochaine. Contact Service municipal de la jeunesse 3, rue Marcel Duhamel Tél. : La magie du cirque, la marche des robots Les élèves de CE1-CE2 de l école Victor Hugo ont présenté leur spectacle devant des parents impressionnés par les prouesses des jeunes artistes.

11 C est à Egly, le 11 février dernier, que s est tenue la toute première Expo Sciences Arpajonnaise. Le principe? Mutualiser les bonnes pratiques des enseignants, partager les connaissances dans le domaine de l enseignement scientifique. «Près de 300 enseignants de la petite section au CM2, issus des 45 écoles de la circonscription d Arpajon, ont présenté à leurs collègues leurs actions pédagogiques. Il s agit d un véritable marché aux connaissances», Enfance & culture N 33 Notre ville 13 Première édition de l Expo Sciences Arpajonnaise «Les cinq sens» maternelle Anatole France. explique Dominique Bense, inspectrice de l Education Nationale en charge de la circonscription d Arpajon. Les cinq écoles publiques de la Ville étaient bien sûr au rendez-vous. Du côté de la maternelle Anatole France, les institutrices ont misé sur la découverte des cinq sens. A la Rémarde (maternelle), le corps enseignant a choisi d insister sur le lien étroit entre environnement et alimentation d une part, et d initier les tout-petits à l art plastique d autre part, avec un logiciel de création et de retouche d images. A la maternelle Edouard Herriot, le projet scientifique retenu portait sur les fruits et légumes (expérimentation sur la plantation, la cuisson des aliments). A Victor Hugo (élémentaire), les institutrices ont présenté les bouliers créés spécialement pour aider les élèves à mieux comprendre la numération et les groupements de dix. Enfin, Edouard Herriot (élémentaire) a fait le choix de la robotique en participant aux Trophées de Robotique, organisés par l association Planète Sciences (www.planete-sciences.org). Nul doute que chaque enseignante sera repartie de cette matinée d échange avec la tête remplie de nouvelles idées. En bref Le «conte est bon» au salon du livre de jeunesse Le salon du livre de jeunesse à Saint-Germain-lès-Arpajon a fêté ses dix ans. A cette occasion, auteurs et illustrateurs se sont consacrés au conte. L événement, activement soutenu par la Communauté de Communes de l Arpajonnais (CCA), s est articulé également autour de visites dans les écoles élémentaires du territoire, d un défilé des enfants des centres de loisirs, déguisés en personnages de contes, de rencontres avec plus de 150 auteurs, de conférences, de spectacles. Le chapiteau Chapazard était plein à craquer le dimanche 8 mars pour applaudir Babayaga, un conte venu de la tradition russe qui a ravi les enfants présents. L illustratrice Rebecca Dautremer était présente, à l issue du spectacle pour dédicacer ses livres. A noter également une rencontre avec l'auteure illustratrice Jeanne Ashbé, à la bibliothèque d'arpajon, autour du thème «Pourquoi écrit-on des livres pour les enfants».. Les livres, c est bon pour les bébés En marge du 10 e salon du livre de jeunesse, la bibliothèque municipale d Arpajon a accueilli tout au long du mois de mars l exposition itinérante «Les livres, c est bon pour les bébés», une exposition produite par l association A.C.C.E.S* et mis à disposition par la bibliothèque départementale de l Essonne. «L exposition avait pour objectif d inviter les enfants, leurs parents mais aussi les professionnels du livre et de la petite enfance, à partager le plaisir des livres et de la lecture», explique la directrice de la bibliothèque. Conçue comme un ensemble d espaces de jeu et de lecture, elle se décline sous forme de quatre paravents, illustrés par des images d albums pour enfants et de citations célèbres («Promenons-nous dans les bois»). * Actions Culturelles Contre les Exclusions et les Ségrégations Différentes thématiques sont abordées : la lecture et le lecteur, les animaux, les contes, les loups et les monstres.

12 Culture N 33 Notre ville avril 2009 Chapazard, côté coulisses Durant six mois, le chapiteau Chapazard a fait partie du paysage arpajonnais. Mais comment s organisait la vie de la compagnie circassienne? Visite guidée. L e public, qui attend patiemment que le spectacle commence, ne se doute de rien. Pourtant Frédérik Peslier, éclairagiste de métier et co-fondateur de la compagnie Chapazard, s active dans l allée sombre qui entoure la scène. Tout doit être prêt : son, lumière, décor Derrière le chapiteau, l artiste du soir se maquille dans sa loge installée dans une caravane. Les trois coups retentissent Rideau! La compagnie a posé ses valises au parc Chevrier en octobre dernier. Pour monter l imposant chapiteau de 330 m 2, ses gradins aux coussins de velours rouge accueillant jusqu à 200 personnes, son parquet de bal de 150m 2, il aura fallu deux jours, dix techniciens des deux communes et deux semi-remorques. Les membres de la compagnie, eux, ont pris leurs quartiers derrière le chapiteau, dans des maison-bus. La Municipalité leur a fourni eau et électricité, et mis à leur disposition les anciens locaux réservés aux services techniques. «Nous avons été très bien accueillis», confirme Laure Pique, «fil-de-ferriste» et cofondatrice de la troupe. Lieu de rencontre Ces six mois ont été rythmés par une trentaine de spectacles : cirques, concerts, théâtres, marionnettes, contes, bal, etc. Cette rencontre entre la compagnie circassienne et les Arpajonnais fait suite à la volonté des mairies d Arpajon et de La Norville de disposer d un lieu de rencontre originale et central dans le cadre de la toute première programmation culturelle commune. «Cette initiative illustre véritablement notre politique de développement dans une dynamique d intercommunalité pour les années à venir», explique Guénolée André, maire adjointe en charge de la culture. Diffusion, création, formation Créée en 2004, la jeune compagnie Chapazard (contraction des mots Chapiteau et Hasard) se réclame du cirque contemporain, ou nouveau cirque, qui combinent plusieurs genres artistiques : jonglerie, fil de fer, théâtre, musique Elle remplit par ailleurs trois grandes missions : la diffusion d œuvres, la création artistique et la formation aux arts du cirque. «Former les autres, enfants ou adultes, sous notre chapiteau, est une façon de transmettre son savoir, ses compétences, son univers et donner la possibilité à chacun d exprimer sa propre créativité», rappelle Laure Pique. Les écoles d Arpajon ont en effet eu le plaisir de s initier aux arts du cirque (lire page 11), tout comme les jeunes du Service municipal de la jeunesse ou les enseignants en formation de l IUFM d Evry. La compagnie assure également des formations «son et lumières» pour les techniciens du spectacle avec Artel 91. Chapazard et son chapiteau ont repris la route, le 15avril dernier, vers de nouvelles aventures en Basse-Normandie. En savoir plus : La parole à Guénolée André, maire adjointe à la culture Chapazard, c'est un chapiteau en centre ville, ce sont deux personnes, Laure et Frédérik, qui nous ont fait découvrir le nouveau cirque, c'est Anatole, un petit garçon qui ne peut s'empêcher de danser quand il entend de la musique, c'est une naissance, Théotim, le petit frère d'anatole, c'est une saison culturelle pas comme les autres avec La Norville, et l'année prochaine avec une troisième commune, Saint-Germain-les-Arpajon. Chapazard, c'est une rencontre et une aventure...

13 Culture N 33 Notre ville 15 Carnavals à Arpajon Les dimanches 1 er et 7 mars, deux grandes manifestations colorées ont rythmé les rues arpajonnaises. Au programme : le Carnaval de Bineau suivi, une semaine plus tard, du Carnaval des enfants. Cortège de chars décorés, l'incontournable Monsieur Bineau pendu et brûlé selon la tradition, déguisements, fanfare et manèges. Evénements organisés par le comité du Carnaval Arpajonnais. Bal Irlandais : Un air de Saint Patrick En famille, en couple, entre amis le bal irlandais a rassemblé plus de 120 personnes sur la piste de danse du chapiteau Chapazard! Vendredi 6 mars 2009, la commune organisait un bal irlandais au chapiteau. Une soirée festive où rien n avait été laissé au hasard, à commencer par l animation! Trois heures durant, le groupe The Rolling Notes Ceili Band a joué des morceaux typiquement irlandais. En première partie de soirée, les six musiciens ont présenté l histoire, les instruments (violon, accordéon, flûte et banjo) et les différentes facettes de la musique traditionnelle irlandaise. Une danseuse a ensuite rejoint le groupe afin d expliquer au public les pas de danse et le folklore! Danser, chanter, cela donne soif! Entre deux morceaux de musique, enfants, parents et grands-parents ont fêté la Saint Patrick autour d un rafraichissement : bières du Gâtinais, sodas, jus de fruits Au sortir du chapiteau, les spectateurs affichaient des visages réjouis. Danses irlandaises au chapiteau! Bal irlandais : vos impressions Mon épouse et moi avons vu l affiche du bal irlandais en ville. Nous avons pensé que ce serait sympathique de venir entre amis. On a bien fait. Nous sommes 8 et nous avons chanté et dansé du début à la fin. En arrivant sous le chapiteau, on ne savait pas exactement ce qu on allait voir : la surprise a été bonne. L alchimie danse et musique a été une réussite. Ce type de soirée festive, c est ce qui nous plait. Arpajon et The Rolling Notes Ceili Band, une histoire commencée à la Foire aux Haricots 2008.

14 Culture N 33 Notre ville janvier 2009 Succès du salon des arts Les 14 et 15 mars dernier, l espace Concorde a été le théâtre du traditionnel salon des arts. Cette année, le thème était «ronds, rondes, rondeurs et arrondis». Plus de soixante artistes, professionnels et amateurs, ont exposé leurs œuvres (peintures, sculptures, photographies, poèmes ) autour de l invité d honneur, Maryse Goudot, peintre plasticienne. Parmi les nouveautés de cette édition 2009 : démonstration de l'art du vitrail, de peinture sur porcelaine, de peinture et de pastel, et atelier de modelage pour les enfants. De nombreuses personnalités locales avaient fait le déplacement, parmi lesquelles Pascal Fournier, Maire d Arpajon et Président de la Communauté de Communes de l Arpajonnais, Geneviève Colot, députée de l Essonne, Monique Goguelat, conseillère générale, ainsi que de nombreux élus arpajonnais. De son côté, Guénolée André, maire adjointe à la culture, a tenu à remercier «tous les bénévoles qui ont su apporter la cohérence dans le style et dans le thème. C est un énorme travail». Les artistes connaissent déjà le thème de la prochaine édition, en 2010 : «Blanc et (ou) Noir, avec des touches de». Ils sont déjà au travail! Jean-Claude D Angelo, prix du Rotary Club L UTL transforme l essai! Mises en place en novembre 2008 à l initiative d un collectif d une douzaine de bénévoles et de la Municipalité, les conférences de l Université du Temps Libre fonctionnent à plein régime. En janvier, 200 personnes ont assisté à la conférence de lancement, 120 en février et 140 en mars. Alors que le cap des cinq conférences «découvertes» sera franchi au mois de mai, les membres de l UTL Arpajon préparent la programmation Les conférences reprendront en octobre à raison d une tous les 15 jours. Elles couvriront des thématiques aussi diverses que les arts et lettres, les sciences, l environnement, les nouvelles technologies ou l œnologie Alors n hésitez plus, inscrivezvous et rejoignez les bancs de l UTL! «Nos intervenants, spécialistes souvent chercheurs dans leur domaine, présentent leur sujet avec professionnalisme, passion et originalité», explique Francine Kendirgi, responsable de l antenne UTL d Arpajon. Pour plus d informations, l UTL tient une permanence Maxime Schwart, ancien directeur de l institut Pasteur, a animé la conférence du 5 mars : «Louis Pasteur, un parcours méconnu». LES LAURÉATS 2009 Prix de la ville Mijo Mezghrani, Carlos Abrunhosa, le Photo-Club d Arpajon, Nicole Lesbats Prix de la CCA José Maria Espanol-Ruiz Prix de l'assemblée nationale Andrée de Pincé Prix du Conseil général Danielle Morizur Prix du Rotary Club Jean-Claude D'Angelo le mardi de 10h30 à 12 h. au 100, Grande Rue ( , Prochaine conférence UTL : «Patrimoine et industrie au XIX e siècle» par Émilie Dumarest, professeur d histoire de l art, jeudi 14 mai, 17h15 - espace Concorde. A rpajonnais Tour de Foire en 80 photos de longue date, Jean Larive, photographe, a souhaité mettre en lumière ceux qui font de la Foire aux haricots un événement incontournable. Du 29 janvier au 4 février dernier, les Arpajonnais ont ainsi pu découvrir près de 80 clichés des travailleurs de l ombre pris lors des préparatifs de la Foire. «J ai suivi l équipe des services techniques de la Ville qui est très sollicitée durant les jours qui précèdent, notamment pour la mise en place des stands, mais aussi les restaurateurs et les forains», explique le photographe. Intitulé «Tour de force, les travailleurs de la Foire», ce reportage-photos original représentait, pour certains, une reconnaissance de leur travail. «Tout le monde m a réservé un accueil très chaleureux», précise Jean Larive. L exposition, qui s est tenue à la salle Francval grâce à un partenariat d animation culturelle avec Guénolée André, maire adjointe en charge de la culture, va maintenant voyager jusqu au nouveau Centre technique municipal de la Ville, puis, sera accrochée prochainement dans la résidence «Les Tamaris». AGENDA Comment crêpes et contes sont arrivés en Bretagne Contes à partir de 6 ans. Pour la fête des mères, les mamans d'arpajon sont invitées à retirer un billet gratuit au conservatoire d'arpajon. Samedi 13 juin 20h30 Jardin du 100, Grande Rue.

15 Le PLH, qu est-ce que c est? Le PLH est un outil de programmation et de planification pour les quatorze communes de l Arpajonnais. Il fixe des objectifs, programme les investissements et actions en matière de politique du logement à l échelle du territoire. Le PLH était inscrit dans le projet de territoire voté en 2006, et s applique pour une période de six ans ( ). La CCA accompagne les communes de l Arpajonnais dans la mise en place des actions préconisées par le PLH. Le PLH, quels enjeux? Il s agit tout d abord de diversifier l offre de logements, dans une optique d équilibre territorial et de mixité sociale. Puis le PLH entend soutenir le renouvellement et la requalification du parc de logements sociaux et privés. Enfin, il répond aux besoins spécifiques de population rencontrant des difficultés de logements (personnes âgées, handicapés, gens du voyage, étudiants, etc). Le PLH, quels objectifs? La feuille de route établit la réalisation de nouveaux logements (lire encadré ci-contre) répartis sur l ensemble du territoire de l Arpajonnais au cours des six prochaines années. Il s agira soit de construction, soit de réhabilitation de logements. Cela représente une moyenne de 35 logements par hectares, avec une densité variable selon les communes. Logementg N 33 Notre ville 17 Questions / Réponses autour du PLH La Communauté de Communes de l Arpajonnais (CCA) est à l initiative d un ambitieux Programme local de l habitat (PLH), principal dispositif en matière de politique du logement au niveau local. De quoi s agit-il? Comment sera-t-il appliqué? Quelles conséquences pour le territoire de l Arpajonnais? Et pour Arpajon? Le PLH, quel calendrier? Après un travail préparatoire mené en 2007, le conseil communautaire a voté les modalités de mise en œuvre du PLH en octobre Il est à présent entre les mains du Conseil Régional de l Habitat et de la préfecture pour validation. Il devrait être définitivement approuvé lors du conseil communautaire de juin. Qu en est-il à Arpajon? Sur Arpajon, ce sont 471 logements qui seront construits ou remis sur le marché locatif. Soit 78 nouvelles habitations par an. Ce parc de nouveaux logements permettra d accueillir près de nouveaux habitants sur la commune d ici Le chiffre Le PLH s articule autour de sept actions 1. Programmation de logements 2. Action foncière 3. Amélioration du parc privé 4. Qualité de l habitat 5. Le logement des publics spécifiques 6. Suivi et évaluation du PLH 7. Observatoire du PLH Au total, 26% des nouveaux logements prévus seront des logements sociaux soit 635 logements. Sur Arpajon, ce sera 20% des 471 logements, soit 84 logements au total. La parole à Pascal Fournier, Président de la Communauté de Communes de l Arpajonnais, Maire d Arpajon. Quelles opportunités le PLH représente-t-il pour le territoire de l Arpajonnais? Dans un contexte de vive Notre jeune Communauté de Communes de l Arpajonnais compétition entre les grandes s inscrit pleinement dans cette logique active et attractive. métropoles mondiales, l Ile-de-France invente actuellement 100 ha de son territoire sont ouverts au développement son modèle de développement. Elle porte résolument économique, 2500 logements doivent être créés entre l ambition de la croissance et de l excellence économique, 2009 et 2015, 500 doivent être réhabilités. tout en affirmant sa capacité à attirer une population Le Programme Local de l Habitat est l outil qui nous active en adéquation avec les besoins de son permettra de relever ce défi, la stratégie consistant à développement économique. densifier les zones urbaines et autour des gares, à Pour y répondre concrètement, l Ile-de-France doit privilégier la transformation de la ville sur elle-même, produire nouveaux logements par an, à limiter l ouverture d espaces naturels ou agricoles principalement pour les classes moyennes et modestes, à l urbanisation, dans une réelle volonté de développement durable. et améliorer les conditions de vie des Franciliens.

16 Budgetg N 33 Notre ville avril2009 BUDGET 2009 Le budget 2009 a été adopté (26 voix pour,2 abstentions) lors du Conseil municipal du 25 mars dernier. La Municipalité d Arpajon poursuit la réalisation de son programme en maintenant les taux de fiscalité inchangés. LES GRANDS CHIFFRES DU BUDGET DEPENSES RECETTES Fonctionnement Fonctionnement Investissement Investissement Total Total La loi de Finances 2009 relative aux collectivités locales votée le 27 décembre 2008 par la Parlement limite l évolution de la dépense publique à l inflation prévisionnelle, soit pour 2009 : 2 %. Par conséquent, les dotations de l Etat nécessaires au fonctionnement de la collectivité sont sensiblement égales à celles de La municipalité continue néanmoins à offrir toujours des services de proximité performants, diversifiés et innovants. Rappel : Deux contrats signés avec le département et la région permettent d obtenir des participations financières pour la réalisation des équipements décidés par la Municipalité. 1. Contrat régional 2006/2011 : Participation de 50 % du coût des travaux dans la limite de 3 millions d euros de dépenses. Après la réalisation du Centre technique municipal, les travaux de réhabilitation de l Ecole Maternelle Anatole France ont démarré en décembre 2008 et s achèveront en décembre Exécution de trois opérations importantes : Réhabilitation des parkings en ouvrage : - Victor Hugo (avril à septembre) : Dauvilliers (juillet à octobre) : Requalification des espaces publics : secteur Jeu de Paume, rue Barbusse et Minard (mars à décembre) : Requalification de l école maternelle Anatole France (décembre 2008 à décembre 2009) : En parallèle début du réaménagement du Parc de la Folatière : Les travaux d accessibilité au bâtiment La Source pour les personnes à mobilité réduite seront effectués : Certains bâtiments communaux vont également bénéficier de travaux : LES MOYENS FINANCIERS LES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT Elles augmentent de 3,18 % avec le souci permanent de contenir les dépenses pérennes et de maîtriser les dépenses de personnel. Les dépenses principales de fonctionnement s élèvent à Domaines d intervention Montant Part en % Services communs et charges financières* ,94 Sécurité ,76 Education : enseignement et formation ,16 Culture ,07 Sports et jeunesse ,45 Famille et santé ,28 Aménagement et services urbains ,34 TOTAL * Rappel : frais dʼadministration générale (salaires et bâtiments), fêtes et cérémonies, communication, participation syndicats intercommunaux. LES DEPENSES D INVESTISSEMENT 2. Contrat quinquennal départemental 2007/2012 : Participation à hauteur de 48 % des travaux dans le cadre d une enveloppe de 2 millions d euros. Deux opérations vont s effectuer cette année : Réhabilitation des parcs de stationnement Dauvilliers et Victor Hugo Requalification des espaces publics du secteur Jeu de Paume, rues Henri Barbusse et Minard. Nouvelles mises en œuvre : Création d un service Culture Communication : recrutement du directeur, d un journaliste à mitemps Mise en place d un dispositif pour les jeunes de 16 à 19 ans en vue de l obtention du permis de conduire: 150 par jeune pour une présentation à l examen Journée de l environnement le 10 octobre Journée Fête du sport le 20 juin Un week-end escapade de 3 jours pour les aînés Vidéo surveillance pour les écoles maternelles La Rémarde et Edouard Herriot ainsi que pour le Centre Technique Municipal : Etanchéité des toitures pour les écoles citées ci-dessus: Réfection importante de l éclairage public (armoires électriques, luminaires), installations nouvelles : Le remplacement de certains véhicules s avère nécessaire: police municipale (1), services techniques (2), autocar : Daniel Couvrat Maire adjoint aux finances

17 Cadre de vie N 33 Notre ville 19 Haro sur les branchements plomb Au nom de la santé publique, 452 branchements plomb de canalisations publiques d eau potable vont être remplacés au cours des deux prochaines années. Le Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région du Hurepoix, qui gère les ressources en eau potable de 20 communes, s engage dans un important programme de suppression de branchements plombs recensés sur le réseau de distribution. «Le plomb était utilisé dans les années 1960 pour équiper les branchements sur la conduite principale d eau potable. Par ailleurs, d ici à 2013, la teneur maximale en plomb autorisée dans l eau potable ne devra pas dépasser 10 microgrammes par litre à la sortie du robinet», explique Martine Braquet, maire adjointe en charge de l environnement. A Arpajon, 452 branchements sont visés. Les premiers travaux ont débuté en mars et s échelonneront sur une période de deux ans. «Il s agit d une véritable nécessité d évolution pour le bien de notre santé publique. Par ailleurs, il n y aura aucun surcoût sur la facture d eau en lien direct avec ces travaux», explique Pascal Fournier, Maire d Arpajon et Président du Syndicat Intercommunal. Pour mener à bien ces travaux, le Syndicat s est associé à Véolia, concessionnaire de la distribution des eaux. Si les conduites d eau extérieures relèvent bien de la compétence publique, en revanche chaque propriétaire est responsable de sa canalisation et de son branchement après compteur. L a Jeu de Paume, coup d envoi des travaux requalification du secteur du Jeu de Paume, partie intégrante du centre historique de la commune, est en cours. Le chantier prévoit la création d un réseau d eau pluviale en vue de mettre en place, dans le parc de Freising, un bassin de rétention d eau pour réguler le rejet des pluies dans l Orge. Il servira également au service Espaces verts pour l arrosage. Ces travaux consistent également en l enfouissement des réseaux (Télécom et EDF), la rénovation de l éclairage public et la réfection de la chaussée et des trottoirs. La première phase concerne la rue Henri Barbusse qui est fermée à la circulation entre 9 h. et 17 h. tous les jours de la s e m a i n e. Le cheminement piétonnier est m a i n t e n u. La deuxième phase concernera la ruelle du Jeu de Paume et la rue Minard. Fin d e s t r a v a u x : Octobre Dans le cadre de ces travaux, la Ville a été divisée en six grands secteurs. Pour le secteur 1, les travaux ont débuté en mars et s achèveront fin juillet. Les rues concernées sont : rue Marc Sangnier, rue du docteur Babin, rue des Martyrs, rue de l Espérance, impasse du Jeu de Boules, rue Roger Lhullier, rue Jules Lemoine, avenue de la République et enfin avenue Aristide Briand. Les habitants seront contactés par des techniciens quelques jours avant l intervention. Une coupure d eau de quelques heures sera nécessaire durant l intervention. Conseil:lors de la remise en eau, ouvrir progressivement les robinets en commençant par ceux situés au point le plus haut de votre installation afin d évacuer l air dans les tuyaux. Des réunions d informations seront organisées à l attention des riverains. Renseignement auprès des Services Techniques au L a Six secteurs définis Programme Phyt EauxCité Ville d Arpajon, en partenariat avec la SIVOA (Syndicat mixte de la Vallée de l Orge Aval), s inscrit dorénavant dans la démarche Phyt EauxCité, programme de sensibilisation destiné à limiter l usage des produits phytosanitaires (pesticides, herbicides ou encore insecticides) en les remplaçant progressivement par des procédés plus écologiques. Exemple de ces nouvelles pratiques alternatives : le paillis. Lorsque la ville procède à une campagne d élagage de ses arbres, le service des Espaces verts récupère branches et autres déchets. Une fois broyés, ils sont déposés au pied des massifs d arbustes et servent ainsi de paillis, évitant la repousse de mauvaises herbes sans l utilisation d herbicide. Exemple de paillis

18 Aînés N 33 Notre ville 21 Notre doyenne a 107 ans! Pierrette Legarrec a soufflé ses 107 bougies samedi 21 mars 2009, à la maison de retraite le Village. Elle a fêté ce 107 e anniversaire entourée par les membres de sa famille, Pascal Fournier, Maire d Arpajon, une délégation d élus et le Conseil Municipal des Jeunes de Boissy-sous-Saint-Yon. Pierrette est née le 21 mars 1902 à Saint-Prix, en Saône-et-Loire. Au cours de sa vie, elle a eu 7 enfants et 14 petits enfants, et occupé différents emplois, travaillant dans les champs, à l usine et comme serveuse. Elle est installée dans notre région depuis fort longtemps. Elle a vécu à Saint-Germainlès-Arpajon de 1922 à 1961, à Boissy-sous-Saint-Yon de 1961 à Pierrette est entrée à la maison de retraite d Arpajon à l âge de 98 ans. Vie associative Une médaillée olympique en visite à Arpajon Le 8 février dernier, l ASE Kayak Arpajonnais organisait sa première course régionale en ligne à l étang de Port-Sud, à Breuillet. Marraine de cette manifestation nautique : Marie Delattre, médaillée de bronze aux derniers Jeux olympiques de Pékin, en aôut A cette occasion, Pascal Fournier, Maire d Arpajon, a tenu à rendre hommage à la championne en lui remettant un symbole fort de reconnaissance de la ville, le Haricot d Or, au cours d une réception conviviale organisée salle des mariages. Une récompense qui s ajoute à la collection de récompenses glanées par la sportive, spécialiste de la course en ligne (500m) sur des kayaks deux places : médaille de bronze au championnat d Europe 2004 et championnat du monde 2005, troisième place aux JO de Pékin, médaille de Chevalier de l'ordre national du mérite, etc. Puis ce fut au tour de Philippe Ohran, président de l ASE Kayak Arpajonnais, de recevoir la médaille de bronze de la Ville. L association, qui regroupe 32 adhérents, est membre de la fédération française de Canoë-Kayak. Elle propose aux amateurs des initiations Du 30 avril au 3 mai 2009 à l espace Concorde, en partenariat avec la mairie d Arpajon et l association arpajonnaise Dans Art pajon, ce festival international ouvrira ses portes aux débutants ou confirmés, mais aussi aux sourds et malentendants. A travers de multiples ateliers, chacun pourra s essayer aux danses de tous horizons : Inde, Cap vert, Chili, Cuba ou encore Sénégal. Au programme également, des spectacles et soirées dansantes organisés lors du festival dont la marraine cette année sera Luam, l une des chorégraphes de danse hip-hop la plus douée de sa génération. Cette grande manifestation sera l occasion de faire découvrir le Kizomba, danse du Cap Vert et d Angola, ou encore le West Coast Swing, qui déferle sur toute la France depuis plus d un an déjà. A noter que le festival soutient la création d un centre culturel au Sénégal. La première (lors de la Foire aux haricots, par exemple), perfectionnement, compétitions et loisirs, bivouacs en mer et rivière. Contact ASE-CANOE-KAYAK Arpajonnais 1, bis Rue Marcel Duhamel ARPAJON Port. : Deuxième édition du festival Paris Afro Salsa et danses urbaines à Arpajon édition, en 2008, a déjà permis d acquérir un terrain. Cette année, le festival inaugure par ailleurs le Trophée Manjacks, récompensant les gagnants de la «battle» (concours de danse trois contre trois). Un jury composé de professionnels nommera les gagnants qui se verront remettre, outre le trophée, un prix de 1 000! En savoir plus :

19 Vie associative N 33 Notre ville avril 2009 L Epinoche, un long fleuve tranquille En février, le Maire a remis la médaille de la Ville à l Epinoche du Val d Orge, l une des plus anciennes associations arpajonnaises. Créée le 26 novembre 1933, l Epinoche du Val d Orge (qui s appelait à l époque l Epinoche arpajonnaise) a célébré en 2008 son 75 e anniversaire. A cette occasion, Arpajon lui a décerné le 20 février dernier la médaille de la Ville, en signe de reconnaissance pour sa longévité et son investissement pour la protection de la nature. «Aujourd hui, l association compte dans ses rangs pêcheurs. Elle participe à la vie locale, notamment à la Foire aux haricots, au forum des associations, à des expositions. L association mène aussi des actions en direction des écoliers», a rappelé Pascal Fournier, Maire d Arpajon, lors de son discours. L'Epinoche du Val d'orge est une association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique. Son histoire est rythmée par des rendez-vous de pêche, des concours, des campagnes d empoissonnements (à raison de plusieurs centaines de kilos chaque année), mais aussi la gestion de la pollution de l Orge, comme celle de L association arpajonnaise est aujourd hui la seconde organisation de pêche sur le département, après celle de Corbeil-Essonnes. Elle s étend sur douze communes, de Dourdan à Brétigny. L Epinoche a également lancé sa propre école de pêche, située à Breuillet, qui s attache à transmettre à une trentaine d élèves, âgés de 8 à 13 ans, l éthique de la pêche associative fondée sur le plaisir et le respect du poisson. Mais l Epinoche ne compte pas s arrêter en si bon chemin. Elle ambitionne notamment de former via son école de véritables citoyens pêcheurs, ayant le respect du milieu aquatique. Ou encore de poursuivre le partenariat avec le syndicat des rivières, de développer le territoire avec l acquisition de nouveaux plans d eau. De bon augure pour les amateurs de pêche et passionnés de fines gaules. Contact Epinoche du Val d Orge, 29, rue Dauvilliers Tél. : Une «Rua Ville d Arpajon» au Portugal Après Freising, en A l l e m a g n e, Arpajon pourrait se jumeler avec une autre ville, cette fois du côté du Portugal. «Nous avons en effet un projet de jumelage avec Madalena, une commune de habitants, située à six kilomètres de Porto», confirme Antonio De Almeida, maire adjoint à la vie associative, et qui connaît bien cette région lusitanienne. Rencontre avec José Carlos Cidade, maire de Madalena Première étape de ce rapprochement : la création d une «Rua Ville d Arpajon» au cœur de Madalena. Le 26 avril dernier, Pascal Fournier, Maire d Arpajon, Antonio De Almeida, et Manuela Almeida, conseillère municipale, se sont rendus sur place pour inaugurer cette rue, aux côtés de José Carlos Cidade, maire de Madalena. Madalena bénéficie de nombreuses attractions touristiques, et combine de manière harmonieuse plage, mer et campagne. Ses trois plages sont d ailleurs dotées d un drapeau bleu, signe de qualité de l eau. Une vingtaine d associations sont recensées, telles que Club de football Olimpicos da Madalena, la Fanfare de la jeunesse madalenoise, l association des jeunes de Madalena, celle des anciens ou encore l association pour la protection de la plage. «Ce rapprochement, inscrit à notre programme, pourrait aboutir, dès 2010, à la signature d un véritable jumelage entre les deux villes aux ambitions partagées», précise l élu. Un jumelage synonyme d échanges, de découvertes, d activités culturelles. Vue des Quais de Vila Nova de Gaia, où le vin de Porto est stocké.

20 Délinquance : la baisse se poursuit Et de trois! Pour la troisième année consécutive, la délinquance est en baisse à Arpajon. «Nous sommes passés de 707 faits constatés en 2007 à 631 en 2008, soit une baisse de 11 %. Dans le même temps, le nombre d affaires élucidées est passé de 427 en 2007 à 465 en 2008, ce qui représente une hausse de 9 %», annonce Frédéric Frémont, commissaire de police et chef de la circonscription d Arpajon. La Ville concentre moins de 15 % de la délinquance observée sur la circonscription* (4 330 faits constatés en 2008, contre en 2007). «Ces bons résultats, obtenus malgré une légère baisse des effectifs (départs en retraite, mutations), s expliquent notamment par la bonne coopération entre la police nationale et municipale, les élus et les acteurs locaux», poursuit le commissaire. Parmi les points positifs, on note la baisse des cambriolages Sécurité N 33 Notre ville 23 (35 au lieu de 43 en 2007). En revanche, les vols de véhicules sont en augmentation (49 faits constatés au lieu de 35 en 2007), tout comme les victimes de la route (un décès en 2007, contre cinq en 2008 sur la circonscription, dont un sur la commune d Arpajon). Conscient de la situation, le commissariat de police entend renforcer sa présence sur la voie publique et multiplier les contrôles routiers (1 300 infractions au code de la route ont été sanctionnées en 2008 sur Arpajon). Contact : Commissariat d Arpajon - 10, rue du docteur Louis Babin - Tél. : Numéro d urgence : 17 * La circonscription d Arpajon regroupe huit communes (Arpajon, Brétigny, Saint-Germain-lès-Arpajon, La Norville, Leuville, Linas, Montlhéry et Longpont) Prévention des vols à domicile : quelques conseils Ne jamais ouvrir sa porte ou laisser entrer un inconnu, même s il prétend appartenir à une institution et si l intervention n a pas été sollicitée par l occupant de l habitation. Répondre aux questions à travers la porte. En cas de contact téléphonique, ne jamais dire que l on vit seul(e) ou que l on est handicapé(e), ou indiquer que d autres personnes âgées vivent dans le quartier. Ne jamais indiquer à quiconque l endroit où l on cache ses biens de valeurs et bijoux, même si les personnes se prétendent des forces de l ordre. Mettre ses valeurs dans un meuble fermé à clef. En cas de doute, composer immédiatement le 17. Contrat intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD) Arpajon, Egly, La Norville, Ollainville et Saint-Germain-Lès-Arpajon Fiche action n 10 PERMANENCE DE L ADEE L accès à la justice et au droit pour tous est une préoccupation majeure du CISPD. C est dans cette optique que l ADEE (Association pour le développement économique et l emploi) propose des permanences juridiques dans chacune des cinq communes concernées, sous forme d entretiens gratuits et confidentiels. Le but : obtenir la première orientation dans tous les domaines juridiques (famille, travail, logement, consommation, voisinage ). En 2008, l ADEE a reçu 164 personnes venant des cinq communes. Cette initiative a été mise en place au démarrage du CISPD et correspond à un besoin réel de la population. Mairie d Arpajon - Le 4 e jeudi du mois, de 15 h. à 18 h. - Rendez-vous au (accueil de la mairie) - Inscription nécessaire auprès des mairies concernées. Fiche action n 11 MEDIAVIPP 91 L association MEDIAVIPP 91 (association départementale de médiation et d aide aux victimes) assure, une fois par mois en mairie d Arpajon, une permanence d accueil, d écoute d information, d orientation et de soutien psychologique de toutes personnes s estimant victime d une infraction pénale (agression, viol, cambriolage, vol, accident de la circulation ). MEDIAVIPP 91 vous informe de vos droits, vous oriente et vous aide dans les démarches à entreprendre, vous explique le fonctionnement de la justice pénale, le rôle d un avocat, votre indemnisation, ou vous propose de consulter un des psychologues de l association. Mairie d Arpajon - MEDIAVIPP 91 est présent en mairie le 3 e mercredi de chaque mois, de 14 h. à 17 h., sans rendez-vous.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Novembre 2015. Tél. 01 64 90 70 26 - www.briis.fr AGENDA NOVEMBRE

Novembre 2015. Tél. 01 64 90 70 26 - www.briis.fr AGENDA NOVEMBRE Novembre 2015 Tél. 01 64 90 70 26 - www.briis.fr AGENDA NOVEMBRE MOIS Samedi 31 octobre, à 17 h Diffusion de la finale de la Coupe du Monde de rugby Vendredi 6 novembre, à 15 h Thé dansant Samedi 7 novembre,

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)...

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... 2012 2013 Être apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... RÉGION NORD-PAS DE CALAIS www.apprentissage.nordpasdecalais.fr L apprentissage ne concerne

Plus en détail

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 Mission Apprentissage Service Emploi - Concours Rapport annuel 2014 Mission Apprentissage P a g e 1 PREAMBULE En 2013, 31 contrats d apprentissage ont été signés, contre

Plus en détail

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON DELEGATION DE M. Jean Charles BRON 338 D -20080325 Soutien au développement du commerce, de l artisanat et des services de la Ville de Bordeaux. Action de promotion et de prospection d enseignes présentée

Plus en détail

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Mardi 17 novembre 2015 Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Les élus du Bureau de la Métropole Rouen Normandie se sont réunis hier soir, lundi 16 novembre. Les délibérations prises par les élus confirment

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU Site : http://cothorou.edres74.ac-grenoble.fr/ Adresse mail : Ce.0741227G@ac-grenoble.fr Tel : 04 50 71 01 64 Un établissement engagé Je suis heureux et fier

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN NOM PROSPECT + DATE LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN DÈS SEPTEMBRE 2000, LE PARIS SAINT-GERMAIN S EST ENGAGÉ SUR LE TERRAIN DE L ACTION SOCIALE EN CRÉANT LA

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

COOPERATION ANGERS - BAMAKO

COOPERATION ANGERS - BAMAKO 1 COOPERATION ANGERS - BAMAKO RAPPORT D ACTIVITES 2013 SOMMAIRE 2 Préambule I. Actions Ville d Angers 1) Education - Jeunesse 2) Santé 3) Sports et Loisirs 4) La Maison du Partenariat Angers-Bamako 5)

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde

I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde PROJET CULTUREL DU PAYS DE LA HAUTE GIRONDE I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde Quel projet culturel pour le Pays de la Haute Gironde? En cherchant à répondre à cette question,

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

FICHE PRESSE. Contexte

FICHE PRESSE. Contexte FICHE PRESSE Visite d une délégation du Conseil d administration de la caisse d Allocations familiales de la Vienne au Château de Beauvoir vendredi 11 juillet 2014 à 10h30 Sont présents : Monsieur Joël

Plus en détail

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister»

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» «Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» Italo Calvino Table des matières Ribambelle Virus Lecture Exposition Lectures d enfances Exposition Entre les pages Exposition Lectures des

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 Ville de La Charité-sur-Loire Centre Social Municipal Une volonté politique éducative et sociale forte pour un projet éducatif de territoire de qualité La

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Scouts et Guides de France Enseignement Catholique

Scouts et Guides de France Enseignement Catholique Partenariat Scouts et Guides de France Enseignement Catholique «L Enseignement Catholique et les Scouts et Guides de France sont deux acteurs majeurs de l Eglise qui éduque.[ ] L éducation est exercée

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PRÉSENTATION Les jeunes garçons intègrent la structure du

Plus en détail

BDI Info Avenir. Samedi 19 novembre. de 8h30 à 12h30

BDI Info Avenir. Samedi 19 novembre. de 8h30 à 12h30 Bulletin 243 octobre 2011 BDI Info Avenir Collège Lycée Notre-Dame Providence ENGHIEN LES BAINS Tel : 01 34 12 63 78 Voilà un mois déjà que nous sommes rentrés Le BDI vous présente le 243 ème numéro de

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires. Réunion de présentation du mardi 18 février 2014

La réforme des rythmes scolaires. Réunion de présentation du mardi 18 février 2014 La réforme des rythmes scolaires Réunion de présentation du mardi 18 février 2014 Le cadre légal La loi d orientation et de programmation pour l Ecole prévoit la refonte des rythmes scolaires Le décret

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Interview Christophe ROTH, membre du comité local et national du FIPHFP,

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC Vendredi 30 janvier 2015 Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Président de la PAC Monsieur le Président du Sénat, Cher Gérard

Plus en détail

RAPPORT N 11.523 CP CONSEIL LOCAL DE SECURITE ET DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE CONTRAT LOCAL DE SECURITE COMMUNE DE SURESNES

RAPPORT N 11.523 CP CONSEIL LOCAL DE SECURITE ET DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE CONTRAT LOCAL DE SECURITE COMMUNE DE SURESNES RAPPORT N 11.523 CP CONSEIL LOCAL DE SECURITE ET DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE CONTRAT LOCAL DE SECURITE COMMUNE DE SURESNES ATTRIBUTION DE HUIT SUBVENTIONS DE FONCTIONNEMENT ET D'UNE SUBVENTION D'INVESTISSEMENT

Plus en détail

FESTIVAL LÉZARD JAUNE. Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU

FESTIVAL LÉZARD JAUNE. Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU FESTIVAL LÉZARD JAUNE les arts jeunes Valorisons les jeunes talents régionaux! Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU ( rencontres et répétitions sur site le Jeu. 19 Juillet ) Sur scène

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL D ECOLE Du 15 juin 2015

PROCES VERBAL DU CONSEIL D ECOLE Du 15 juin 2015 PROCES VERBAL DU CONSEIL D ECOLE Du 15 juin 2015 Etaient présents : Mme ROHARD : directrice Mme LEGAC : enseignante cycle 2 M COHEN SELMON : psychologue scolaire Mme PRIOU : conseillère municipale chargée

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir!

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! DOSSIER DE PRESSE Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! 11 novembre 1934 11 novembre 2014 80 ans

Plus en détail

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents Retrouvez le projet sur facebook : FESTEM LE PROJET FESTEM : Des échanges radiophoniques

Plus en détail

Conseil d école du 24 mars 2014. Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire

Conseil d école du 24 mars 2014. Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire Conseil d école du 24 mars 2014 Présents : Les enseignantes Les représentants des parents d élèves Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire Mme Merle D.D.E.N Excusés : Mme Rolland

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Jeudi 15 janvier 2015 BOUXIERES-AUX-DAMES La réforme des rythmes scolaires Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 9 demi-journées

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Ollainville entreprend donc l élaboration d un projet éducatif de territoire, qui permettra:

Ollainville entreprend donc l élaboration d un projet éducatif de territoire, qui permettra: Introduction Les objectifs éducatifs Données existantes L importance d un partenariat de qualité Les étapes de la concertation La co-éducation, clé de la réussite La mise en oeuvre Les nouvelles activités

Plus en détail

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Dossier de presse Défibrillateurs Conférence de presse lundi 7 juin 2010 Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Sommaire P3 : P4 : P5 : P6 : Communiqué de presse Présentation des défibrillateurs

Plus en détail

«Développement de l Esprit d entreprendre» Lycée Pierre & Marie Curie

«Développement de l Esprit d entreprendre» Lycée Pierre & Marie Curie Date de remise du rapport : 01 / 2014 «Développement de l Esprit d entreprendre» Lycée Pierre & Marie Curie NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l Education

Plus en détail

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015 Dossier de partenariat Challenge de création d entreprise Concours Handibusiness IDF 2015 Présentation Présentation AADSP, structure de service à la personne initiatrice du concours Handibusiness Accompagner,

Plus en détail