Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national"

Transcription

1 Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour un lancement national de la Décennie, après le lancement international. Les pays invitent l'unesco à leur donner quelques conseils. Ce qui suit offre quelques "conseils" et suggestions pour les lancements nationaux et certaines activités de la Décennie. Points principaux Construction globale des Comités de la Décennie Construction à trois niveaux interdépendants: national régional (incluant agences régionales) international Prendre en compte les constructions politiques des pays (fédération, État centralisé) Veiller à une bonne coordination entre comités nationaux et régionaux Comité National Faire appel à toutes les composantes de la société: institutions / collectivités / secteur privé / ONG & associations / organisations confessionnelles Veiller à un équilibre efficient entre ces différentes composantes pour prendre en compte la complexité des problèmes de la société liés au développement durable Besoin d inclure les agences des Nations Unies selon leur présence dans le pays Mise en place du Comité national Prendre en compte les comités déjà existants pour d autres initiatives internationales Imbrication nécessaire avec les initiatives Éducation pour tous et Décennie de l alphabétisation Étudier les liens / partenariats possibles avec les comités nationaux EPT et Alphabétisation. S assurer du renforcement des liens entre Éducation pour tous, Alphabétisation, Éducation au Développement Durable, Objectifs du Millénaire Choix et rôle du Présidence du Comité national Choix déterminé par la reconnaissance nationale et internationale de son action pour l éducation et le développement durable, et sa capacité à mener à bien des projets d envergure Donne une visibilité plus personnalisée pour la Décennie au niveau national Rôle de modérateur et animateur, afin de fédérer les décisions pour les initiatives d Education en vue du développement durable au niveau national. Comité régional Coordination au niveau régional: réajustement / évaluation des programmes Le niveau régional mobilise le niveau national Permet un triple effet de coordination / synergie / émulation entre partenaires aux situations souvent comparables au niveau régional Composé des présidents des comités nationaux Besoin d inclure les organismes régionaux (Banques de développement, Unions régionales...) 1

2 Comité international Intègre à la fois des approches bottom-up et top-down Comité à composition réduite (15 membres maximum) issu des comités régionaux Remontée des informations du niveau régional au niveau planétaire Suivi et bilan assurés par ce comité Liaison avec l ONU et l UNESCO Éléments / axes du développement durable 3 piliers réaffirmés au Sommet de Johannesburg: Environnement / Société / Économie Culture: prédétermine les modalités de prise en compte des problèmes d Éducation pour le développement durable dans le contexte spécifique de chaque pays. La culture doit s inscrire en amont de toute analyse et programmes d éducation en vue du développement durable. Nécessité d insister sur la globalité de l approche de l Éducation pour le développement durable pour souligner les liens entre les différents éléments Utiliser les leaders d opinion (journalistes, gouvernants, figures médiatiques ) pour relayer l information, sensibiliser et mobiliser en vue du développement durable. Ne pas négliger les relais locaux tels que les maires et les médias locaux car leur proximité permet au message d avoir une grande efficacité. Partenariats Les défis du développement durable sont difficiles et complexes et requièrent tous types de partenariats. Il y a une nécessité de coopérer et de collaborer dans une approches bottomup, ainsi que d avoir de nouvelles formes créatives de partenariats. Les comités nationaux doivent mobiliser et créer une synergie nationale autour de l éducation pour le développement durable. Deux aspects: élaboration d une stratégie / identification des partenaires Encourager la participation des différents Ministères (Éducation, Environnement, Santé, etc. ), du monde associatif et des ONG, du secteur privé, de la presse et des médias, des organisations confessionnelles, des Clubs et Écoles associées UNESCO, etc... Comprendre le terme éducation comme éducation tout au long de la vie et dans toutes sortes de contextes d apprentissage Différentiation entre partenariat désintéressé (secteur public et associatif) et à intérêts partagés (secteur privé) Travaux préparatoires au Lancement national S appuyer sur le Programme d application international de la Décennie et les plans régionaux pour la Décennie pour donner les grandes lignes d orientation pour les activités du lancement Différents niveaux qui s interpénètrent: Local national régional international dans une approche globale Mobilisation, sensibilisation, prise de conscience préalables nécessaires pour le lancement de la Décennie Les actions doivent être menées par une équipe dédiée pour amener les organismes régionaux à s impliquer Mise en œuvre : Bilan des initiatives déjà en cours Travaux d expertise Analyse (approche concrète soulignant l aspect global) Formuler des propositions concrètes pour le lancement / pour la Décennie Identifier et faire appel aux leaders d opinions et aux relais d opinions dans le pays Préparation de message(s) clé(s) court(s) nécessaire 2

3 Activités concrètes S appuyer sur / renforcer des activités concrètes existantes (Semaine du Développement durable, Journées internationales, ) Utiliser tous types d activités pour mobiliser, impliquer et responsabiliser: Lancement national Le secteur éducatif, les écoles, le secteur informel La jeunesse Les secteurs de l environnement et de la santé Les mouvements associatifs Le milieu artistique et créatif Les journalistes, responsables de presse et décideurs dans les médias Le secteur privé Les communautés locales (à travers les centres communautaires, et autres lieux d apprentissage et d échanges) Le lancement de manifestations à l échelon national, régional ou international devrait illustrer les objectifs de la Décennie en constituant par lui-même un acte d apprentissage, au même titre qu une réunion internationale d éducateurs, de représentants de jeunes, d enfants ou d une communauté, ou encore comme les activités pratiques d apprentissage par l action, qui traitent le développement durable dans le cadre local. Lancement international: mars 2005 Lancement National: avril-mai 2005 Utiliser les jumelages existants à tous les niveaux pour renforcer la dimension globale de l initiative Prise en compte des spécificités nationales Lieu: partir de la périphérie pour aboutir à la capitale (semaine dédiée au lancement) Possibilité d actions coordonnées au niveau régional Évènementiel Mettre l accent sur des développements importants en cours au niveau national en matière d éducation pour le développement durable Faire appel à tous les modes possibles: sport, TV, radio, musique, théâtre, autres Identifier d autres plates-formes et évènements régionaux (séminaires, tables rondes, etc) pour aider à promouvoir et lancer la Décennie Utilisation des médias nationaux / locaux (notamment ceux ciblant jeunes et femmes) + contacts réguliers avec les médias, utilisation des figures médiatiques Dates fixes annuelles pour l EDD au niveau national (bilan / état avancement / réajustement) Sites web nationaux Sites web nationaux avec mise en page et table des matières communes, inter-connectés entre eux et avec le site DESD de l UNESCO Sites web nationaux comme vitrines de l EDD dans les pays Les sites web nationaux donnent l'occasion de relier des programmes locaux et nationaux à des intiatives au niveau international. Utiliser le logo de la Décennie pour créer une identité visuelle commune Table des matières commune proposée aux pays Sites web nationaux: Table des matières possible (pour plus détails voir Annexe : National DESD website template) Préparations, suivi de la Décennie Évènements, réunions importantes 3

4 Acteurs / parties prenantes Réseaux / partenariats Initiatives / projets Outils / matériels Sélection de sites web utiles Activités après le Lancement national Nécessité d être clair sur les rôles, responsabilités et résultats attendus des différentes parties prenantes Dès le lancement, besoin d avoir une idée sur la suite de la Décennie (indicateurs de suivi, etc.) Le programme de la décennie doit être flexible et modulable: le monde évolue à grande vitesse. Assurer une synergie entre les différentes agences et les différents acteurs Chaque pays peut choisir, s il le désire, des thèmes pour les différentes années de la Décennie. Afin de maintenir la visibilité et la dynamique tout au long de la Décennie, un thème particulier pourrait être choisi pour chacune des années, autour duquel les événements pourront être organisés, à différents niveaux. Ils pourraient concerner, par exemple : La consommation durable, La diversité culturelle, La santé et la qualité de vie, L eau et l énergie, Les réserves de biosphère comme lieux d apprentissage, Les sites du patrimoine mondial comme lieux d apprentissage, L Education pour le développement durable dans la société du savoir, La participation des citoyens et la bonne gouvernance, La réduction de la pauvreté et les projets de développement durable, La justice et l éthique entre les générations. Principes d application de la Décennie à l échelon national À l échelon national, l application de la DEDD est avant tout un exercice de collaboration entre tous les acteurs. Les séries de questions énoncées ci-dessous proposent un cadre pour initier cet exercice - ils n ont évidemment qu une valeur indicative étant donné la multiplicité des situations nationales. Les questions sont présentées dans l ordre du programme lui-même et visent à susciter des actions concrètes. Lancer le partenariat et l action Décider qui sont les acteurs et engager des consultations préliminaires. Recenser les organismes de l échelon national qui regroupent des acteurs susceptibles d assumer la responsabilité de coordonner la promotion de la DEDD et d assurer leur liaison avec le mécanisme de l EPT. Évaluer les besoins financiers de l application de l EDD pendant la décennie et rechercher les sources de financement, à l intérieur et à l extérieur des programmes et des fonds existants. Organiser des consultations sur l élaboration d un plan pour la DEDD ou le renforcement des plans éducatifs existants pour affirmer l engagement envers l EDD, en précisant quelles sont les principaux problèmes nationaux en matière de développement durable, et les principaux messages pour sensibiliser le public et fixer les objectifs nationaux de la DEDD. Dresser un plan de communication et de sensibilisation prenant en compte la diversité et la nature des auditoires visés. Effectuer une étude de référence pour préciser dans quelle mesure l EDD est déjà intégrée dans les initiatives éducatives, leur nature et les lieux où elles se situent. 4

5 Examiner le cadre national juridique et institutionnel, en estimant si les structures et le fonctionnement de la gouvernance locale faciliteront ou gêneront une large participation à la programmation et à l application, à ce niveau. Mettre en place un cadre permettant la coopération, à travers les départements ministériels, avec la société civile, le secteur privé et les ONG - aux niveaux national et local. Appliquer l EDD Établir des plans d action permanente pour promouvoir la sensibilisation et la participation du public : messages, médias, matériel. Lancer une campagne de sensibilisation du public et faciliter l intervention régulière des médias sur les questions de la DEDD. Initier l élaboration de scénarios, en traçant les grandes lignes de plusieurs d entre eux montrant à quoi ressemblerait une EDD de qualité, par exemple dans des écoles de diverses sortes, dans les cercles d étude d adultes, dans le cadre de toute une gamme de programmes de développement, dans des milieux géographiques et socioculturels différents, dans le contexte de sujets variés. De tels scénarios constitueront un point de départ pour des discussions au plan local sur la manière de donner effet à l EDD. Examiner et adapter la formation initiale et en cours d activité des éducateurs, des médiateurs et des enseignants afin d y introduire les approches de l EDD. Étudier et adapter les programmes des écoles et des lieux de formation non formelle afin d y introduire les approches de l EDD. Établir un cadre pour que les associations non formelles locales conjuguent l étude et l application pratique du développement durable. Lancer la planification au niveau municipal ou départemental en prévoyant des possibilités de projets spécifiques de démonstration. Ceux-ci viseront à permettre aux citoyens d apprendre par la pratique et d adopter ainsi des modes de vie plus durables. Ces projets auraient donc une durée limitée et auraient comme objectifs des cibles spécifiques : dénombrer les particuliers, les entreprises et les foyers y participant et fixer des dates favorables. Ils pourraient inclure : Le nettoyage, les espaces verts, l amélioration de l environnement et la protection contre la faune sauvage, la préservation des quartiers anciens des villes, la protection du patrimoine culturel etc. tous travaux effectués par des groupes de citoyens et des entreprises, chacun dans sa propre localité. La promotion des énergies propres, la réutilisation et le recyclage des produits, la protection de la biodiversité, la promotion de l éducation relative à l environnement etc., effectués par des groupes de citoyens, conscients de leur importance et de l impact de leurs actions sur un espace géographique plus vaste, et finalement sur l environnement de la planète. Des activités de gestion de l environnement telles que de réduire la production de déchets superflus de la part des particuliers, des foyers et entreprises, activités effectuées par les groupes d acteurs mêmes. Évaluer l EDD En collaboration avec les groupes des parties prenantes, déterminer les aspects de la DEDD qui méritent d être suivis de façon permanente et la façon d analyser et d exploiter les informations ainsi obtenues Élaborer des indicateurs mesurables et des mécanismes de surveillance, correspondant aux objectifs fixés à l échelon national pour la DEDD Dresser une liste détaillée des données à recueillir aux échelons national et local, des personnes qui seront chargées de les recueillir et de les collationner, des dates où cela se fera et des personnes qui les transmettront et assureront la liaison avec les Nations Unies. * * * * Section de l Éducation pour le Développement Durable (ED/PEQ/ESD) Division pour la Promotion de la Qualité de l Éducation, UNESCO, 7 Place de Fontenoy, Paris 07 SP, France fax: web: 5

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco. «L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.org L intégration des questions relatives aux jeunes dans

Plus en détail

Semaine européenne de la démocratie locale

Semaine européenne de la démocratie locale Semaine européenne de la démocratie locale TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA SEDL 8 Vos contacts 1 Le contexte général et les objectifs de la SEDL 2 Participer à la SEDL Qui et comment? 7 Les formulaires

Plus en détail

STRATÉGIE DE COMMUNICATION ET DE VISIBILITÉ DU PIDC

STRATÉGIE DE COMMUNICATION ET DE VISIBILITÉ DU PIDC CI-13/CONF.201.8 Point de l ordre du jour : Débat : Stratégie de communication et de visibilité du PIDC NOTE D INFORMATION CONTEXTE ET OBJET Le PIDC obtient de bons résultats et possède d importants fonds

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Plan de communication sur les poissons migrateurs

Plan de communication sur les poissons migrateurs Direction régionale de l'environnement, del'ménagement et du Logement du Centre-Val de Loire Plan de communication sur les Orléans, le 11 juin Le partage d expériences, le transfert de connaissances, la

Plus en détail

DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Apprendre pour le travail, la citoyenneté et la durabilité DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Suggestions à l UNESCO pour la planification d actions en matière

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Cent cinquante et unième session

Cent cinquante et unième session ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent cinquante et unième session 151 EX/19 PARIS, le 5 mars 1997 Original français Point 3.5.3 de l'ordre du

Plus en détail

IDB.42/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

IDB.42/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Objectif général Le projet fixe une ambition mobilisatrice pour l'agriculture française. Son succès dépendra de son appropriation par l'ensemble des acteurs et

Plus en détail

GUIDE DE PROCEDURES DU GROUPE DES AMIS DU PARAGRAPHE 47

GUIDE DE PROCEDURES DU GROUPE DES AMIS DU PARAGRAPHE 47 47. Nous sommes conscients de l importance de la communication, par les entreprises, d informations sur l impact environnemental de leurs activités et les encourageons, en particulier s agissant des entreprises

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009

Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009 Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009 Messages principaux tirés de: 51 communications 5 sessions plenières

Plus en détail

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour Ministère de l Equipement, de l Aménagement territorial et du Développement Durable Direction Générale de l Environnement et de la qualité de la Vie Termes de Références Recrutement d un Bureau d étude

Plus en détail

Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2

Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2 Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2 Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement (PMCED) 9 e réunion du Comité de pilotage Du 29 février au

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication MISSION AU MALI ANNEXE 8 Modèle ou Exemple Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication A. Contexte La volatilité des prix couplée à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 SOMMAIRE LA SEMAINE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE, SI : RÉPONSE AUX ENJEUX MONDIAUX LA SSI, UN COUP DE PROJECTEUR POUR PARLER DE SI DES VALEURS COMMUNES

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA CULTURE

POLITIQUE RELATIVE À LA CULTURE POLITIQUE RELATIVE À LA CULTURE ADOPTÉE LE : 21 octobre 2006 RÉSOLUTION : CC1684-06 TABLE DES MATIÈRES Préambule 3 1.0 Titre 4 2.0 Définition.. 4 3.0 Objectifs 4 4.0 Fondements. 4 5.0 Orientations... 5

Plus en détail

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement :

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : 1 0) Page de couverture Dossier de recherche «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : Le Programme International pour le Développement de la Communication

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CAMPAGNE PLAGES ET RIVIERES PROPRES 10 ANS DEJA 15 juillet 15 août 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE CAMPAGNE PLAGES ET RIVIERES PROPRES 10 ANS DEJA 15 juillet 15 août 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE CAMPAGNE PLAGES ET RIVIERES PROPRES 10 ANS DEJA 15 juillet 15 août 2014 Plages et Rivières Propres Programme du 09 août au 15 août 2014 La campagne 2014 : Renforçons notre mobilisation!

Plus en détail

Le diagnostic territorial participatif

Le diagnostic territorial participatif 1 Le diagnostic territorial participatif Eléments méthodologiques Le diagnostic territorial participatif de la situation des quartiers prioritaires au sein de l'intercommunalité est conjointement piloté

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle PLAN D ACTION 2012-2013 Adopté à l assemblée générale annuelle Octobre 2012 Plan d action 2012-2013 : vers un Québec apprenant L ICÉA entreprend avec l année 2012-2013 la deuxième moitié de sa planification

Plus en détail

Démarche RSE : Notre Responsabilité Sociale et Environnementale

Démarche RSE : Notre Responsabilité Sociale et Environnementale Démarche RSE : Notre Responsabilité Sociale et Environnementale www.bmci.ma La position de BNP Paribas parmi les leaders mondiaux des services financiers, sa présence dans 80 pays, l impact de son activité

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CP.TEIA/2008/5 2 septembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION

PLAN DE COMMUNICATION PLAN DE COMMUNICATION SAGE du bassin de la Sarthe Aval Commission Locale de l Eau Mai 2012 Avril 2012 Avant-propos L élaboration du SAGE du bassin de la Sarthe Aval nécessite de mettre en place une démarche

Plus en détail

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DU PLAN, DE l AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE Fraternité - Travail - Progrès Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 Les choix

Plus en détail

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes DDCP-YD/JP- SOUTH (2013) 3 Budapest, 28 octobre 2013 Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes 29 novembre 6 décembre 2013 Centre européen de

Plus en détail

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU)

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Termes de références du consultant Objet : Appui à l élaboration de la suite

Plus en détail

Projet de stratégie financière pour l OMS

Projet de stratégie financière pour l OMS CONSEIL EXÉCUTIF EB136/36 Cent trente-sixième session 24 décembre 2014 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Projet de stratégie financière pour l OMS Rapport du Secrétariat 1. En mai 2014, la Soixante-Septième

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

Fonds pour l'environnement mondial

Fonds pour l'environnement mondial Fonds pour l'environnement mondial Résumé du document GEF/C.32/8 Stratégie de communication et d information Décision recommandée au Conseil Ayant examiné le document GEF/C.32/8 intitulé Stratégie de communication

Plus en détail

ÉVÉNEMENT DE HAUT NIVEAU SUR LA COOPÉRATION SUD-SUD ET LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS

ÉVÉNEMENT DE HAUT NIVEAU SUR LA COOPÉRATION SUD-SUD ET LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS ÉVÉNEMENT DE HAUT NIVEAU SUR LA COOPÉRATION SUD-SUD ET LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Déclaration de Bogotá Instaurer des partenariats constructifs et ouverts pour le développement (VERSION FINALE, 25 mars

Plus en détail

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales Programme des Nations Unies pour le Développement Bureau Régional pour l'afrique HISTOIRIQUE DU PROJET

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

L organisation institutionnelle dans son nouveau rôle auprès de la société : Conclusions et résultats de l atelier «Société civile»

L organisation institutionnelle dans son nouveau rôle auprès de la société : Conclusions et résultats de l atelier «Société civile» Dokumentation Gremientagung 2009 Documentation Séminaire des organes 2009 Documentazione Colloquio degli organi 2009 Documentaziun Seminari dals gremis 2009 L organisation institutionnelle dans son nouveau

Plus en détail

Texte Référent du Plan Régional d Action

Texte Référent du Plan Régional d Action L'Education à l'environnement vers un Développement Durable : une démarche partagée Ce texte est entendu comme référent éthique pour les acteurs de l EEDD en Pays de la Loire. Il donne les grandes lignes

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015

Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015 Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015 N effacez pas nos... droits Affiche lauréate de l édition 2014 Maison de quartier Paul Langevin - Villetaneuse - Seine-Saint-Denis Une

Plus en détail

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable École de technologie supérieure Plan d action de développement durable 2009-2012 Enseignement et recherche Favoriser l intégration du concept de développement durable dans les activités d enseignement

Plus en détail

Présentation de l opération

Présentation de l opération Semaine nationale des Hlm 2013 «Habiter mieux, bien vivre ensemble» Du 8 au 16 juin 2013 Présentation de l opération Décembre 2012 Ce document a pour objectif de présenter la «Semaine nationale des Hlm»,

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

JOURNÉE INTERNATIONALE DU SPORT UNIVERSITAIRE. Résumé

JOURNÉE INTERNATIONALE DU SPORT UNIVERSITAIRE. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-seizième session 196 EX/33 PARIS, le 23 mars 2015 Original français Point 33 de l'ordre du jour provisoire JOURNÉE INTERNATIONALE DU SPORT UNIVERSITAIRE Résumé La Proclamation

Plus en détail

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 DP1

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 LES ARTS ET LES LETTRES - Actions proposées 2015 2016 2017 1.1 DÉVELOPPER DES LIEUX ET DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS 1.1.1 Mettre en œuvre le plan directeur

Plus en détail

PROGRAMME EUROPEEN ERASMUS +

PROGRAMME EUROPEEN ERASMUS + PROGRAMME EUROPEEN ERASMUS + Le multilinguisme est l une des pierres angulaires du projet européen et un symbole puissant de l aspiration de l UE à l unité dans la diversité. La promotion de l apprentissage

Plus en détail

TdR Evaluation Finale. Projet d Appui à la valorisation des ressources agricoles locales filières anacarde et sésame. Contrat DCI-NSAPVD/2008/149-561

TdR Evaluation Finale. Projet d Appui à la valorisation des ressources agricoles locales filières anacarde et sésame. Contrat DCI-NSAPVD/2008/149-561 TdR Evaluation Finale Projet d Appui à la valorisation des ressources agricoles locales filières anacarde et sésame Contrat DCI-NSAPVD/2008/149-561 A- Introduction Nom du Projet : «Projet d appui à la

Plus en détail

Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains»

Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains» Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains» PV de la réunion du 28 juillet 2011 (Ancienne librairie UOPC : 216, chaussée de Wavre 1050 Ixelles) Responsable

Plus en détail

Fonctionnement et charte partenariale

Fonctionnement et charte partenariale Fonctionnement et charte partenariale Un contexte d urgence économique, sociale et environnementale Les impacts générés par notre mode de développement actuel sont incontestables : diminution de la biodiversité

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/65/433)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/65/433)] Nations Unies A/RES/65/141 Assemblée générale Distr. générale 2 février 2011 Soixante-cinquième session Point 17 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport de

Plus en détail

Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue

Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue Historique des interventions de l ICÉA en lien avec la Politique gouvernementale d éducation des adultes et

Plus en détail

Introduction à la 2 e édition

Introduction à la 2 e édition Introduction à la 2 e édition Parue en 2003, l expertise opérationnelle «Santé des enfants et des adolescents, propositions pour la préserver» présente un état des lieux des connaissances sur plusieurs

Plus en détail

Stratégies pour le tourisme créatif

Stratégies pour le tourisme créatif le Réseau des villes créatives CLT/CEI/CID/2008/RP/66 01/11//2006 Stratégies pour le tourisme créatif Réunion de planification de la Conférence Internationale 2008 sur le Tourisme créatif Santa Fe, Nouveau

Plus en détail

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Adoptée au comité de Régie interne du 1er mars 2016 1. Introduction Notre système d assurance qualité comprend déjà toutes les composantes

Plus en détail

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie.

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie. Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie 16 octobre 2013 Table des matières Contexte... 3 Mandat... 3 Format du forum... 4 Participation...

Plus en détail

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI)

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) 1 Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) «Pour une alphabétisation durable : Prévenir et lutter contre l illettrisme»

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Manifestations européennes à but non lucratif

Manifestations européennes à but non lucratif FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2016 Manifestations européennes à but non lucratif #ErasmusPlus #Sport Manifestations européennes à but non lucratif / SPORT Références Critères

Plus en détail

CIGEPS. Session plénière Siège de l UNESCO, Paris, 7-8 juin 2011

CIGEPS. Session plénière Siège de l UNESCO, Paris, 7-8 juin 2011 CIGEPS Session plénière Siège de l UNESCO, Paris, 7-8 juin 2011 Distribution limitée CIGEPS/2011/Doc.6 23 mai 2011 Original anglais Point 9 de l ordre du jour provisoire Énoncé international de position

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

Empowerment Ou Développement du pouvoir d agir

Empowerment Ou Développement du pouvoir d agir Empowerment Ou Développement du pouvoir d agir Il s agit bien là d un processus, et pas seulement d une finalité comme pourraient l être la démocratie participative ou la participation démocratique deux

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

Décision IPBES-3/4 : Communication, participation des parties prenantes et partenariats stratégiques

Décision IPBES-3/4 : Communication, participation des parties prenantes et partenariats stratégiques Décision IPBES-3/4 : Communication, participation des parties prenantes et partenariats stratégiques La Plénière 1. Prend acte de la stratégie de communication et de sensibilisation 1 figurant dans l annexe

Plus en détail

Lutte contre les maladies non transmissibles

Lutte contre les maladies non transmissibles SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A65/7 Point 13.1 de l ordre du jour provisoire 15 mai 2012 Lutte contre les maladies non transmissibles Options et calendrier pour renforcer et faciliter

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

La GAR et le Travail Parlementaire dans un Pays de l'uemoa: Cas du Niger. Présenté par GADO BOUREIMA

La GAR et le Travail Parlementaire dans un Pays de l'uemoa: Cas du Niger. Présenté par GADO BOUREIMA La GAR et le Travail Parlementaire dans un Pays de l'uemoa: Cas du Niger Présenté par GADO BOUREIMA PLAN I. RAPPEL: DEFINITIONS RESULTATS SELON OCDE (2002) ET ENTENTE MARRAKECH (2004) II. LES ACTEURS DE

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE L INITIATIVE DE KIEV

PROGRAMME REGIONAL DE L INITIATIVE DE KIEV 21 février 2007 DGIV/CULT/KI(2006)18 PROGRAMME REGIONAL DE L INITIATIVE DE KIEV Plan d Action 2007 avec budget Document préparé par la Direction de la Culture et du Patrimoine culturel et naturel DGIV/CULT/KI(2006)18

Plus en détail

Pourquoi un salon sur la santé?

Pourquoi un salon sur la santé? Pourquoi un salon sur la santé? Face au développement technologique continu, le besoin d informations et de connaissances dans le domaine de la santé ne cesse de croître dans la population. En réponse

Plus en détail

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009...10 4 axes de développement pour 2010-2014...11 Instances de

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Un évènement : MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Provence Alpes Côte d Azur Novembre 2012 DOSSIER DE PRESENTATION CONTACT : CRESS PACA 19 rue Roux de Brignoles, 13006 Marseille caroline.courrieu@cresspaca.org

Plus en détail

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance TRANSPARENCY MAROC الجمعية المغربية لمحاربة الرشوة Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance Rapport de synthèse des travaux du Séminaire sur l accès à l information»

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

Fonds Social Européen

Fonds Social Européen Un projet Equal financé par le Fonds social européen, la Ministre Membre du Collège de la Commission communautaire française en charge de la Formation professionnelle, la Ministre-Présidente et Ministre

Plus en détail

Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges

Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges Convention sur l interdiction des mines antipersonnel Convention sur l interdiction de l emploi,

Plus en détail

Module I COMPRENDRE L ENJEU, POLITIQUE, PRINCIPES ET CONTEXE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT

Module I COMPRENDRE L ENJEU, POLITIQUE, PRINCIPES ET CONTEXE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT Module I COMPRENDRE L ENJEU, POLITIQUE, PRINCIPES ET CONTEXE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT 1 Les valeurs à partager pendant l

Plus en détail

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Projet de référentiel complémentaire à la Charte de la Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants L analyse comparée

Plus en détail

Bureau de la dirigeante principale de la vérification Direction des services de vérification et d assurance

Bureau de la dirigeante principale de la vérification Direction des services de vérification et d assurance Audit des responsabilités de Patrimoine canadien concernant la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018 : Éducation, Immigration et Communautés Bureau de la dirigeante principale

Plus en détail

PROJET CONFERENCE CONJOINTE CHEFS DE DELEGATIONS DU G77 ET DU MOUVEMENT DES NON-ALIGNES DURANT LA 37EME SESSION DE LA CONFERENCE GENERALE DE L UNESCO

PROJET CONFERENCE CONJOINTE CHEFS DE DELEGATIONS DU G77 ET DU MOUVEMENT DES NON-ALIGNES DURANT LA 37EME SESSION DE LA CONFERENCE GENERALE DE L UNESCO PROJET CONFERENCE CONJOINTE CHEFS DE DELEGATIONS DU G77 ET DU MOUVEMENT DES NON-ALIGNES DURANT LA 37EME SESSION DE LA CONFERENCE GENERALE DE L UNESCO Nous, Chefs de Délégations des États membres du Groupe

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

FORUM 1 DES PARTENAIRES DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL

FORUM 1 DES PARTENAIRES DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL DEMAIN MONTRÉAL FORUM 1 DES PARTENAIRES DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL Synthèse des échanges du Forum du 14 juin 2012 RAPPORT PRÉPARÉ PAR L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE POUR LE BUREAU DU PLAN DE LA

Plus en détail

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE

MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Un évènement : MOIS de l ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE Provence Alpes Côte d Azur Novembre 2013 DOSSIER DE PRESENTATION CONTACT : CRESS PACA Caroline COURRIEU 19 rue Roux de Brignoles, 13006 Marseille

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Référence: EUROPEAID/137091/ID/ACT/RSO Conseils pratiques pour les demandeurs Projet de gestion de la biodiversité marine et côtière, spécifique aux îles et aux Etats-côtiers de la

Plus en détail

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Mémoire Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Déposé par le Groupe de ressources techniques Bâtir son quartier à l Office de consultation publique de Montréal 12 MARS 2014 Groupe

Plus en détail

Recommandation Rec(2006)19 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux politiques visant à soutenir une parentalité positive

Recommandation Rec(2006)19 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux politiques visant à soutenir une parentalité positive Recommandation Rec(2006)19 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux politiques visant à soutenir une parentalité positive (adoptée par le Comité des Ministres le 13 décembre 2006, lors de

Plus en détail

Les petites lanternes magiques

Les petites lanternes magiques FESTIVAL DU FILM D ANIMATION SCOLAIRE Les petites lanternes magiques Juin 2008, Tournefeuille, cinéma Utopia Le G.R.A.P.E & La Menagerie Pour la troisième édition du Festival Les Petites Lanternes Magiques,

Plus en détail