Le ministère de l'intérieur Hôtel de Beauvau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le ministère de l'intérieur Hôtel de Beauvau"

Transcription

1 Le ministère de l'intérieur Hôtel de Beauvau Exposition «Femmes et hommes du ministère de l Intérieur dans la Grande Guerre» et 21 septembre

2 LE MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR ouvre ses portes, pour la dixième fois, pour les Journées du Patrimoine des 20 et 21 septembre C est l occasion pour tous les visiteurs de découvrir cette institution régalienne qui, depuis plusieurs siècles, œuvre pour garantir la sécurité des Français. La visite se déroule dans l hôtel particulier du XVIII e siècle de la place Beauvau. Vous y découvrirez différents salons, dont la salle des fêtes, mais aussi la galerie des portraits des différents ministres de 1790 à nos jours et mon bureau. Quatre pièces sont inscrites au titre des monuments historiques depuis L histoire de ce ministère est aussi celle des différents corps de métiers qui le composent : préfets, personnels de l administration, de la police, de la gendarmerie et de la sécurité civile est l année du centenaire de la Grande Guerre. Pour les Journées du Patrimoine, j ai tenu à rendre hommage aux femmes et aux hommes de tous corps et de tous grades qui se sont illustrés lors de cette période en leur consacrant une exposition, intitulée «Femmes et hommes du ministère de l Intérieur dans la Grande Guerre» évoquant le contexte politique et administratif à la veille de la guerre et la vie au front et à l arrière, afin de mettre en valeur les missions et l action des agents du ministère et des femmes appelées à suppléer les hommes partis au front. Enfin, vous pourrez visiter l une des geôles des résistants de la Seconde guerre mondiale, témoin de l occupation d une partie des locaux du ministère par la Gestapo, conservée depuis la Libération. Cette pièce conserve les inscriptions de résistants laissées comme marques de leur passage entre deux interrogatoires, émouvantes traces de leur force de caractère et de leurs espoirs. Riche de son histoire et des hommes qui l ont servi, le ministère de l Intérieur vous est aujourd hui ouvert. Je vous souhaite la bienvenue. Bernard CAZENEUVE Ministre de l Intérieur 3

3 Sommaire Plan de la visite...p.5 Animation musicale...p.6 Exposition de véhicules...p.7 L hôtel de Beauvau... p.8 Exposition : Femmes et hommes du ministère de l Intérieur dans la Grande Guerre...p.12 Questionnaire sur la Grande Guerre pour les enfants...p.14 Projection du documentaire : «Jean Moulin, préfet et héros de la Résistance»...p.15 La geôle des résistants...p.16 Le jardin et le hall Georges Sand...p.18 Réponses au questionnaire pour les enfants...p.18 Informations pratiques Espace de restauration Un kiosque approvisionné en boissons et en collations est ouvert dans le hall George Sand. Espace de vente Un espace situé dans le hall George Sand, dédié à la vente d ouvrages, vous proposera des livres sur la Résistance et sur les institutions de la République. 5 Toilettes Les toilettes se trouvent dans la cour face au hall George Sand. Livre d or Un livre d or est à votre disposition à la fi n du parcours, près de la sortie. N hésitez pas à y apporter vos remarques, témoignages ou suggestions

4 Circuit journées du patrimoine 2014 place Beauvau accès visiteurs au ministère de l Intérieur rue des Saussaies / P place des Saussaies 1bis sortie rue Cambacérès présentation de véhicules de la Grande Guerre et de véhicules contemporains 2 salons de l'hôtel Beauvau 3 4 salle des fêtes : Femmes et hommes du ministère de l'intérieur dans la Grande Guerre animation musicale 5 espace vente 6 Kiosque gournand 7 toilettes documentaire «centenaire de la Grande Guerre» exposition sur les geôles des résistants - documentaire «Jean Moulin» geôle des résistants 11 cour Fourneret escaliers 5

5 Animation musicale 4 La musique des gardiens de la paix de la préfecture de police Créée en 1929, la musique des gardiens de la paix est une formation professionnelle de 114 musiciens, issus pour la plupart des conservatoires nationaux. Elle prête son concours lors des grandes cérémonies protocolaires et se compose de deux ensembles, l orchestre d harmonie et l orchestre batterie-fanfare. L orchestre de la garde républicaine Créé en 1848, cet orchestre se compose de deux grands ensembles : l orchestre d harmonie, composé de 80 musiciens, et l orchestre à cordes, de 40 musiciens. Issus des conservatoires supérieurs nationaux, ils sont recrutés par concours. Leur répertoire couvre l ensemble du répertoire musical classique du XVII e siècle à nos jours. La musique de la gendarmerie mobile Orchestre militaire, la musique de la gendarmerie mobile est formée d un orchestre d harmonie et d un orchestre de batterie-fanfare. Elle est présente à l occasion de toutes les grandes cérémonies et manifestations militaires partout en France. Le chœur de l armée française Formation spéciale de la garde républicaine, le chœur de l armée française est le seul chœur professionnel exclusivement composé d hommes en France, 45 chanteurs recrutés parmi l élite des professionnels français. Le chœur participe à des manifestations offi cielles, des saisons musicales ou des festivals, en France et à l étranger. Son répertoire s étend de la chanson traditionnelle et populaire aux grandes œuvres classiques lyriques composées pour voix d hommes. L orchestre départemental des sapeurs-pompiers des Yvelines L orchestre départemental des sapeurs-pompiers des Yvelines fait partie du service d incendie et de secours. Composé de 55 musiciens, il accompagne les cérémonies offi cielles, commémoratives et festives. La musique de la police nationale Créée en 1956, la musique de la police nationale comprend un orchestre d harmonie et un orchestre de batterie-fanfare qui participent à la préservation, à la promotion et au renouvellement d un riche patrimoine musical. Elle contribue à porter l image de la police française au-delà des frontières. 6

6 Exposition de véhicules Cour d honneur 1 Centenaire de la Grande Guerre Véhicule de premier secours Delahaye 43 PS (année 1911) Pompe à bras Échelle Rosalie Taxi de la Marne Renault type AG-1 Gendarmerie nationale Renault Clio III RS Matra Jet 6 (année 1966) Moto BMW 1200 RT Moto BMW R 60/2 Police nationale Car de police HY surnommé «panier à salade» Renault Clio III RS Moto BMW avec fanion de la Section Motocycliste d Escorte (SME) des CRS Moto BMW R 60/2 Cour Fourneret 11 Gendarmerie nationale Renault Juvaquatre Police nationale Véhicule ancien de maintien de l ordre Peugeot J5 (CRS) Citroën Visa PIE avec insigne de la Police nationale Sécurité civile Renault Trafi c d intervention des démineurs Robot de déminage TÉODOR 7

7 L hôtel de Beauvau 2 3 Construit en 1770, cet hôtel particulier a conservé le nom de l un de ses habitants, le maréchal de Beauvau-Craon. Siège du ministère de l Intérieur depuis 1861, on l appelle communément la «Place Beauvau». Acheté par l État en 1859, sous Napoléon III, cet emplacement avait été choisi en raison de sa proximité avec l Élysée. Les grilles Beauvau La création des grilles, côté place Beauvau, a été commandée par le banquier César-Ernest André en Elles ont été réalisées par le serrurier Roy pour l entrée monumentale de l hôtel. Ce chef d œuvre de ferronnerie a fait perdre au portique initial son couronnement de pierre.. L escalier d honneur Débutant en haut et à gauche de la volée de marches que l on trouve après avoir franchi le perron de la cour d honneur, l escalier d honneur mène aux appartements du ministre. Le marbrier Coquet aîné et l entrepreneur Laurent lui donnent sa forme définitive en

8 L antichambre Les panneaux fi xés sur les boiseries de cette antichambre présentent les portraits des ministres de l Intérieur de 1790 à aujourd hui. 176 personnalités ont occupé cette fonction à ce jour, parfois à plusieurs reprises. Le salon du ministre On y observe une pendule à colonnes, marbre blanc et bronzes dorés, époque Louis XVI ; le cadran est signé Le Dunois. De ce salon, par la porte mitoyenne, les visiteurs peuvent apercevoir le bureau du ministre de l Intérieur. Le bureau du ministre Dans la vaste pièce de travail du ministre, on remarque, dès l entrée, son bureau. Il est de style Empire, en acajou. Il présente une ornementation de bronzes et d appliques dorées. Réalisé en 1812 par les élèves de l école impériale des arts et métiers, on le donne comme ayant été celui de Jean-Jacques Cambacérès, duc de Parme, 2 e consul et archichancelier de l Empire, qui n a cependant jamais été ministre de l Intérieur. 9

9 Le salon Érignac Anciennement «salon vert», ce salon a été rebaptisé «salon Érignac» en l honneur du préfet Claude Érignac assassiné en Corse le 6 février C est une salle de réunion très utilisée. On peut observer deux consoles en bois peint blanc, rechampies d or, dessus de marbre blanc, d époque Restauration (1824). La salle des fêtes Elle a été construite en 1900 par l architecte Edouard Paulin grâce à un crédit spécial ouvert à l occasion de l Exposition Universelle. Cette grande salle sert à des évènements tels que les réceptions, les conférences de presse, les séminaires ou l accueil des médias lors des scrutins électoraux, par exemple. Aux murs, vous remarquerez les copies d une imposante tenture d Abbeville - «Le sacre de Charles X» - créée en 1824 à l occasion même du sacre royal. Suite de la visite de l hôtel de Beauvau en page 18 10

10 Exposition 3 Femmes et hommes du ministère de l Intérieur dans la Grande Guerre Service historique de la défense, Vincennes 11

11 ECPAD / France / 1916 / Isidore Aubert Pour commémorer la Première Guerre mondiale, le ministère de l Intérieur rend hommage à l action de ses agents, qu ils soient policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers ou membres de l administration préfectorale. À un détail près : en 1914, ce ministère se composait uniquement de l administration centrale, du corps préfectoral et de la police d État (police judiciaire et Sûreté générale). Le rattachement de la gendarmerie nationale au ministère de l Intérieur date de janvier Gage de qualité, l exposition a été labellisée par la Mission du Centenaire dans le cadre d une commission spécifi que associant un conseil scientifi que. Cette exposition se décline en quatre volets. L introduction explique comment s est déclenchée la guerre. Elle présente notamment un calendrier des dates clés, un organigramme du ministère à cette époque et évoque Clemenceau, ministre de la Guerre, ainsi que les différents ministres de l Intérieur de la période qui s y sont succédé. L entrée en guerre est illustrée par un ordre de mobilisation générale et des faits historiques, tels que le rôle des taxis de la Marne. Des documents mettent en valeur des messages codés, la surveillance des étrangers, les bulletins de recherche des déserteurs, une citation à l ordre du régiment d un commissaire de police. Collection Eric Deroo 12

12 Collection Union maisons de Champagne L administration au front présente le rôle des gendarmes, des sapeurs-pompiers et du corps préfectoral. Certains d entre eux sous-préfets, préfets ont demandé à combattre alors que leurs fonctions ne les y obligeaient pas. En parallèle, le ministre de l Intérieur transmit une circulaire à l ensemble des préfets pour qu ils maintiennent les services administratifs en place, malgré l omniprésence des Allemands. La vie à l arrière dépeint la vie administrative au quotidien, sous plusieurs angles : rationnement et ravitaillement, situation des étrangers, gestion des réfugiés, réquisition de main d œuvre, en particulier féminine, bombardements (aménagement des caves pour le travail et la vie familiale, notamment à Reims), création de brigades mobiles pour faire face à la criminalité, rôle des gendarmes prévôtaux, rapports des préfets sur la gestion de la vie quotidienne, censure des journaux. Les panneaux sont illustrés par des photographies d époque et des documents d archives. Pour compléter ce voyage dans le temps, plusieurs uniformes portés en 1914 balisent le parcours : gardien de la paix, sapeurs-pompiers, préfet et gendarme en mission de prévôté. Enfi n, un documentaire d une trentaine de minutes éclaire cette période par les témoignages d universitaires ( 8 sur le plan). Archives municipales de Toulouse 13

13 Les enfants, vous êtes les bienvenus au ministère de l Intérieur! Au cours de votre visite de l exposition consacrée à la Grande Guerre, vous trouverez ce personnage accroché à certains panneaux. 2 Regardez le numéro qu il porte sur son t-shirt : c est le numéro d une question bien précise! Par exemple, quand vous verrez le numéro 1, vous saurez que vous trouverez sur le panneau la réponse à la question 1. Prêts? Partez! Question 1 : En 1914, quels pays sont alliés de la France? Royaume-Uni - Autriche-Hongrie - Russie (entoure les bonnes réponses) Question 2 : Quel était le surnom donné à Clemenceau? Celui-ci faisait référence à sa force de caractère. Le loup - Le lion - Le tigre (entoure la bonne réponse) Question 3 : A quelle date la France entre-t-elle en guerre? juin août novembre 1914 (entoure la bonne réponse) Question 4 : Combien de gendarmes sont morts pour la France entre 1914 et 1919? (entoure la bonne réponse) Question 5 : Quelle somme d argent était donnée pour aider un enfant réfugié pendant la guerre? francs - 10 francs - 0,5 franc (entoure la bonne réponse) Question 6 : Où sont transférées les écoles pour protéger les enfants des bombardements? dans les hôpitaux - dans les églises - dans les caves (entoure la bonne réponse) Question 7 : La guerre fait augmenter les prix des aliments, qui sont multipliés par : (entoure la bonne réponse) 2 Question 8 : Quel était le surnom donné aux conductrices de tramway à Paris, au cours de la Grande Guerre? la tramwoman - la wattwoman - la traminotte (entoure la bonne réponse) Quand vous aurez terminé, vous pourrez trouver les bonnes réponses en page 18. Mais attention, pas de triche! 14

14 Jean Moulin résistant et préfet d Eure et-loir. Projection du documentaire : «Jean Moulin, préfet et héros de la Résistance» 9 Né à Béziers le 20 juin 1899, Jean Moulin suit les pas de son père, professeur d histoire, très investi dans la politique, en choisissant de faire carrière dans l administration préfectorale, au détriment d une carrière artistique. Plus jeune sous-préfet, puis préfet de France, il occupe les fonctions de sous-préfet de 1925 à 1937, puis celles de préfet de 1937 à 1940, année de sa révocation par le régime de Vichy. Son tempérament et ses qualités se révèlent dès juin 1940, lors de l exode. Alors préfet d Eure-et-Loir, il reste à Chartres, sans lien avec le gouvernement en fuite, et avec peu de moyens, pour maintenir le calme, secourir et nourrir une population terrorisée par les bombardements et l avancée des troupes allemandes. En juin 1940, lorsque les Allemands entrent dans Chartres, ils tentent de lui faire signer de force un document accusant à tort une troupe de tirailleurs sénégalais d atrocités envers des civils. Il refuse et tente de se suicider plutôt que de se soumettre, mais il survivra. Après sa révocation par le régime de Vichy en novembre 1940, il entre dans la clandestinité sous le pseudonyme de «Max». A Londres, le général de Gaulle le charge d unifi er l ensemble des mouvements de Résistance afi n de former le Conseil National de la Résistance, dont la première réunion a lieu le 27 mai 1943 à Paris. Malgré les menaces qui pèsent sur lui, Jean Moulin décide de réunir, le 21 juin 1943, les chefs de la Résistance sud à Caluire-et-Cuire, près de Lyon, au domicile du docteur Dugoujon. A la suite d une dénonciation, il y est arrêté, ainsi que sept membres de l étatmajor sud de l Armée Secrète. Jean Moulin est identifi é, interrogé et torturé par Klaus Barbie, chef de la Gestapo, au fort de Montluc à Lyon. Il est ensuite transféré à Paris où il subit de nouveaux interrogatoires. Durant toute la durée de son calvaire, il ne révèle rien. Il meurt, le 8 juillet 1943, en gare de Metz, dans le train qui le conduit en Allemagne. 15

15 Visite de la geôle des résistants 10 Le 14 juin 1940, l armée allemande pénètre dans Paris. Le 10 août, elle réquisitionne les immeubles du ministère de l Intérieur situés rue des Saussaies et rue Cambacérès pour y installer la «SIPO und SD», la police de sûreté allemande, composée de l ensemble police criminelle/police politique (Gestapo) et du service de sécurité du parti nazi (SD). Entre 1941 et août 1944, ces locaux sont utilisés par la Gestapo, qui a son siège au 72, avenue Foch, pour y interroger des personnes suspectées et arrêtées. Chaque jour, vers 8 heures, puis vers 13 heures, des gardes SS, ou parfois des soldats de la Wehrmacht, font le tour des prisons parisiennes pour y prendre les «convoqués» de la journée. Des «locaux de sûreté» sont alors improvisés dans de nombreux endroits du bloc de la rue des Saussaies et de la rue Cambacérès afi n de garder les prisonniers à portée de main, avant ou entre deux interrogatoires. L objectif est de limiter ainsi au maximum les risques d évasion ou de communication avec l extérieur. Ces locaux sont des réduits extrêmement exigus, obscurs et inconfortables, réservés à l origine au matériel des femmes de ménage. Dans l un d eux, on retrouve scellé au mur un gros anneau de fer qui servait à enchaîner les détenus jugés récalcitrants. A la Libération, ces locaux carcéraux improvisés retrouvent des usages normaux. Cependant quatre geôles sont demeurées intactes depuis le mois de mai 1942 qui vit le début de leur utilisation intense : trois sont situées aux 4 e et 5 e étages de l immeuble Brossolette, la quatrième au 2 e étage du 11 rue Cambacérès. C est cette dernière qui vous est présentée lors des Journées du Patrimoine. 16

16 Les inscriptions des résistants Dans ces cagibis sans fenêtre et sans air, les résistants ont vécu des heures terribles. Privés de nourriture, parfois torturés par l angoisse d un nouvel interrogatoire, d une déportation, du poteau d exécution. Dans une volonté désespérée de laisser une marque de leur passage, ces prisonniers ont utilisé, pour tracer ou graver leurs émouvants messages, des outils dérisoires : petit crayon (parfois simple fragment de mine), épingle enfoncée dans le revers du veston, pointe ramassée dans la cour de prison, fragments de bois ou pointe de l ongle... Dans ces messages en forme de testament, on retrouve des thèmes récurrents : amour, patriotisme, foi religieuse La haine y est curieusement absente. Inscriptions sur les murs des geôles des résistants. 17

17 Le jardin, situé à l arrière du corps central de l hôtel de Beauvau, est bordé par la salle des fêtes sur l aile gauche. Le jardin 4 Le jardin est bordé sur l aile gauche par la salle des fêtes, puis par le salon Erignac, le salon du ministre, les bureaux du ministre et de son directeur de cabinet au centre. Sur l aile droite, des bureaux ont été aménagés dans l ancienne orangerie. Le jardin, de superfi - cie moyenne, a été orné au XIX e siècle de 413 arbres commandés aux pépinières de Trianon. Le hall George Sand 5 Le hall conduisant à l immeuble Lamartine, hébergeant les services de restauration du ministère de l Intérieur rend hommage à George Sand, née Aurore Dupin le 1 er juillet 1804 à Paris. Femme de lettres et journaliste, son combat politique pour l émancipation de la femme l a conduite au ministère de l Intérieur, installé alors rue de Grenelle. Dans une lettre adressée le 24 mars 1848 à son fi ls Maurice Sand, elle lui écrivait : «Me voilà déjà occupée comme un homme d État. J ai fait deux circulaires gouvernementales aujourd hui, une pour le ministère de l Instruction publique, une pour le ministère de l Intérieur.» 2 Réponses : question 1 : Royaume-Uni et Russie, question 2 : le tigre, question 3 : août 1914, question 4 : 880 gendarmes, question 5 : 0,5 franc par jour et par enfant, question 6 : dans les caves, question 7 : par 10, question 8 : la wattwoman. 18

18 Conception et impression par les services du ministère de l'intérieur Dicom Crédit photos : Dicom - Préfecture de police. Tous droits réservés - Collection du musée de la gendarmerie.

Le ministère de l Intérieur Hôtel de Beauvau

Le ministère de l Intérieur Hôtel de Beauvau Le ministère de l Intérieur Hôtel de Beauvau 2015 19 et 20 septembre Photo de couverture : MI-SG-DICOM-J.DELELIS Photo du ministre : MI-SG-DICOM-J.GROISARD Bienvenue au ministère de l Intérieur qui ouvre

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 les hauts-de-seine dans la Grande Guerre : Mobiliser / Soutenir / Soigner EXPOSITION ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES HAUTS-DE-SEINE Contact presse Conseil général

Plus en détail

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Nous quitterons Annecy vers 7h45 pour nous rendre à Lyon. La visite du Mémorial de Montluc est prévue à 10h30. Si nous ne sommes pas retardés lors du trajet, nous

Plus en détail

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel. L Hôtel du Châtelet L Hôtel du Châtelet Dès le 18 ème siècle, l Hôtel du Châtelet est considéré comme une des plus belles demeures de Paris par les voyageurs qui en font la description à la fin du siècle.

Plus en détail

Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne

Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne 17 novembre 2014 Sommaire 100 ans après le déclenchement de la Grande Guerre, le bureau de Georges Clemenceau restauré Le bureau de Georges

Plus en détail

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 1960-2010 29 Hommage aux anciens combattants africains et malgaches Dans le cadre des célébrations officielles du cinquantième anniversaire des

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le contexte historique : la France pendant la Seconde Guerre mondiale Complétez la chronologie suivante. Vous pouvez vous référer au site http://www.e-chronologie.org/monde/ww2.php 1er sept. 1939 Les troupes

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration HISTORIQUE DU BÂTIMENT Robert II, dit Le Pieux (972-1031), fils et successeur de Hugues Capet, bâtit le premier en

Plus en détail

Prévenir la récidive des mineurs

Prévenir la récidive des mineurs Prévenir la récidive des mineurs Le parcours individualisé réparation citoyenneté à la préfecture de Police LE «PARCOURS INDIVIDUALISÉ RÉPARATION CITOYENNETÉ» EN 8 QUESTIONS Pourquoi un parcours individualisé

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE POLICE N Spécial 5 août 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial Préfecture de Police du 5 août 2014 SOMMAIRE Arrêté

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE - QUESTIONNAIRE HISTORIQUE HISTOIRE DES GARDES POMPES ET DU BATAILLON 1) De quel pays, Du Périer a-t-il rapporté la pompe à incendie pour laquelle il a obtenu un privilège royal en 1699? Hollande 2) Quel

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

L A P O L I C E A L L E M A N D E E N F R A N C E O C C U P E E ( 1 9 4 0-1 9 4 4 )

L A P O L I C E A L L E M A N D E E N F R A N C E O C C U P E E ( 1 9 4 0-1 9 4 4 ) 1 L A P O L I C E A L L E M A N D E E N F R A N C E O C C U P E E ( 1 9 4 0-1 9 4 4 ) Une étude des camps d'internement français ayant existé durant l'occupation ne peut, à mon sens, être faite sans que

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Immeuble ; hôtel Le Garage

Immeuble ; hôtel Le Garage Immeuble ; hôtel Le Garage 67, 65, 69 avenue Maréchal-de-Saxe 2, 6 rue Le Royer rue Vendôme 27, 29 rue de Bonnel Lyon 3e Dossier IA69006073 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

LES ÉDIFICES PROTÉGÉS MONUMENTS HISTORIQUES EN 2006 EN ÎLE-DE-FRANCE

LES ÉDIFICES PROTÉGÉS MONUMENTS HISTORIQUES EN 2006 EN ÎLE-DE-FRANCE LES ÉDIFICES PROTÉGÉS MONUMENTS HISTORIQUES EN 2006 EN ÎLE-DE-FRANCE La protection des édifices est régie par le code du patrimoine relatif aux monuments historiques. Il existe deux niveaux de protection

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue.

Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue. Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue. Sèvres Cité de la céramique, établissement public administratif

Plus en détail

I L ATTRIBUTION DE DIPLOMES D HONNEUR DE PORTE-DRAPEAU

I L ATTRIBUTION DE DIPLOMES D HONNEUR DE PORTE-DRAPEAU I L ATTRIBUTION DE DIPLOMES D HONNEUR DE PORTE-DRAPEAU Créé par arrêté ministériel du 26 juillet 1961, le diplôme d honneur de porte-drapeau est refondé par l arrêté du 13 octobre 2006, publié au journal

Plus en détail

70 e anniversaire de la Bataille de Normandie Les évènements organisés par le Conseil général de l Orne

70 e anniversaire de la Bataille de Normandie Les évènements organisés par le Conseil général de l Orne Le 6 juin 2014 Irène Martin-Houlgatte Conseil général de l Orne Print presse Tél 02 33 81 60 00 Poste 1226 LD 02 33 81 63 97 martin-houlgatte.irene@cg61.fr Blandine Bienfait Conseil général de l Orne Print

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD Conférence de presse Samedi 14 mars 2015 Contact presse : Alexia Dana / 01 47 71 54 96 / 06 18 04 02

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Une sobre prestance. Latham & Watkins LE MAGAZINE. Olivier Delattre, managing partner RENDEZ-VOUS À DOMICILE. Ancien siège de la Seita, l immeuble

Une sobre prestance. Latham & Watkins LE MAGAZINE. Olivier Delattre, managing partner RENDEZ-VOUS À DOMICILE. Ancien siège de la Seita, l immeuble Latham & Watkins LE MAGAZINE Une sobre prestance Par Nathalie Bru Ancien siège de la Seita, l immeuble aux lourdes façades qu occupe Latham & Watkins a fière allure sur les bords de la Seine. Tout en lignes

Plus en détail

Expositions conférences

Expositions conférences Du 2 septembre au 31 décembre, Patrimoine culinaire de l Anjou depuis le Moyen-Âge À travers les différentes périodes de l histoire de l Anjou, venez découvrir la richesse du patrimoine culinaire ligérien.

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

Centre aéré (ancien moulin de Lavray)

Centre aéré (ancien moulin de Lavray) Centre aéré (ancien moulin de Lavray) ancien chemin de Saint-Jorioz à Saint-Eustache Lavray Saint-Eustache Dossier IA74001642 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

Mon futur métier. - Description du métier de gardien de la paix : http://www.blog-police-recrutement.com./

Mon futur métier. - Description du métier de gardien de la paix : http://www.blog-police-recrutement.com./ Mon futur métier 1. Quels sont les différents grades de gardien de la paix? 2. Quelles sont les conditions de travail? 3. Quels sont les services d affectation? 4. Quelles sont les qualités requises? 5.

Plus en détail

Formation complète à la généalogie professionnelle

Formation complète à la généalogie professionnelle 47 rue d Auvergne 41000 Blois 2014 Formation complète à la généalogie professionnelle Formation complète 9 semaines 47 rue d Auvergne 41000 Blois www.formation-genealogie.com Téléphone : 09 52 39 57 67

Plus en détail

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Hôtel de Caumont Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Ouverture printemps 2015 Un nouveau centre d art au cœur du patrimoine aixois Aix-en-Provence, capitale culturelle de la Provence au rayonnement

Plus en détail

Contre-projet de l Association CGL, des immeubles Fraternité et Egalité : Ouverture du «Jardin Fraternité» sur le quartier du Croissant

Contre-projet de l Association CGL, des immeubles Fraternité et Egalité : Ouverture du «Jardin Fraternité» sur le quartier du Croissant Contre-projet de l Association CGL, des immeubles Fraternité et Egalité : Ouverture du «Jardin Fraternité» sur le quartier du Croissant Laîné Christian-Paul Dépôt INPI du 26 juillet 2006 La ville de Nanterre

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

L Université résistante au défilé du 14 juillet

L Université résistante au défilé du 14 juillet L Université résistante au défilé du 14 juillet Le 14 juillet prochain, Alain Beretz, président de l Université de Strasbourg assistera au défilé du 14 juillet dans la tribune Brest proche de la tribune

Plus en détail

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944)

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) Du 11 mars au 20 avril 2013 au musée Edmond-Michelet Destinés à l origine à regrouper les étrangers «indésirables», les camps

Plus en détail

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique PHIL@POSTE Communiqué de Presse Février 2015 35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique DU JEUDI 19 MARS AU SAMEDI 21 MARS 2015 Espace Champerret Hall C 6 rue Jean Ostreicher, 75017

Plus en détail

De l Abbaye Notre-Dame-aux-Nonnains à la Préfecture de l Aube

De l Abbaye Notre-Dame-aux-Nonnains à la Préfecture de l Aube De l Abbaye Notre-Dame-aux-Nonnains à la Préfecture de l Aube La place de la Libération occupe l emplacement de l ancienne abbaye de Notre-Dame-aux-Nonnains, des églises Saint-Jacques (dite Saint-Jacques-au-

Plus en détail

Bienvenue à l hôtel Saint-Laurent

Bienvenue à l hôtel Saint-Laurent Bienvenue à l hôtel Saint-Laurent Plaquette Commerciale 2015 * Séminaires Hôtel Saint-Laurent 2, place Lebreton 78490 Montfort l Amaury % 01 34 57 06 66 - & 01 34 86 12 27 www.hotelsaint-laurent.com reception@hotelsaint-laurent.com

Plus en détail

Un grand spectacle pour lancer les commémorations

Un grand spectacle pour lancer les commémorations 24 avril 2014 Communiqué de presse Un grand spectacle pour lancer les commémorations «1914» est un spectacle de plein air, gratuit sur réservation, ouvert à 500 personnes. Il va raconter l histoire d un

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 3-4 - 5-6 septembre 2015 A P R O P O S 5 ème Salon d Art Contemporain à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 Après le succès des précédentes éditions du salon d art contemporain,

Plus en détail

- britt.vanlooy@regiedergebouwen.be. - mariehelene.koolen@regiedergebouwen.be

- britt.vanlooy@regiedergebouwen.be. - mariehelene.koolen@regiedergebouwen.be L'État fédéral vend un immeuble de bureaux situé au centre en style néo Louis XVI. (anciennement cadastre et centre de relaxation pour le SPF Finances) Anvers, Minderbroedersrui 11 Vente de gré à gré par

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle II

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle II MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES INSTITUT NATIONAL DE STATISTIQUE Statistique des permis d'urbanisme Rue de Louvain, 44 1000 Bruxelles Tél : 02/548.62.48 Statistique des permis d'urbanisme Modèle II

Plus en détail

LES METIERS DES ARCHIVES

LES METIERS DES ARCHIVES , Juillet 2011 LES METIERS DES ARCHIVES Un document réalisé par le SIOU Campus Croix-Rouge SIOU-BAIP - Rue Rilly-la-Montagne 51100 REIMS 03.26.91.87.55 mail : siou.campuscroixrouge@univ-reims.fr Sommaire

Plus en détail

Musée Jacquemart-André

Musée Jacquemart-André Musée Jacquemart-André Paris U N MUSÉE UNIQUE À PARIS POUR DES RECEPTIONS DE PRESTIGE L e Salon de Musique L a Salle à Manger L e Jardin d Hiver L e Grand Salon L e Grand Salon L a Salle à Manger Grande

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

LA CATHEDRALE DE METZ

LA CATHEDRALE DE METZ LA CATHEDRALE DE METZ UNE VUE GENERALE DEPUIS LA PLACE DE LA COMEDIE 1) Complétez le croquis ci-dessous en dessinant la silhouette de la cathédrale : 2) Répondez aux questions : a) Combien de tours peut-on

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

P a y s d e L o i r e ( 44-49- 53-72)

P a y s d e L o i r e ( 44-49- 53-72) P a y s d e L o i r e ( 44-49- 53-72) Samedi 31 octobre 2015 à 18 heures 15 Soirée organisée par la Délégation régionale du Souvenir Napoléonien en partenariat avec le "Lions club - La Baule-côte d'amour"

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique

Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique Administration générale - Administration communale - Administration départementale - Administration préfectorale - Bâtiment administratif

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911.

Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942),

Plus en détail

Le patrimoine architectural parisien

Le patrimoine architectural parisien Le patrimoine architectural parisien Une notion évolutive et ouverte Base de données en ligne :www. 360.com (plus de 100 monuments parisiens présentés sous la forme de photos panoramiquesapplicationqtvrjava)

Plus en détail

POLICE MUNICIPALE RUE GEORGES CLEMENCEAU 06480 LA COLLE SUR LOUP TEL : 04.93.32.98.63 TEL / FAX : 04.93.32.10.64

POLICE MUNICIPALE RUE GEORGES CLEMENCEAU 06480 LA COLLE SUR LOUP TEL : 04.93.32.98.63 TEL / FAX : 04.93.32.10.64 POLICE MUNICIPALE RUE GEORGES CLEMENCEAU 06480 LA COLLE SUR LOUP TEL : 04.93.32.98.63 TEL / FAX : 04.93.32.10.64 SI VOUS NE VOULEZ PAS ÊTRE CAMBRIOLE VEILLEZ A NE PAS ÊTRE CAMBRIOLABLE! 1) DE BONNES PRECAUTIONS

Plus en détail

Séjour à Paris. Hébergement. Église Notre-Dame

Séjour à Paris. Hébergement. Église Notre-Dame Séjour à Paris Séjour à Paris Hébergement Église Notre-Dame Longueur A + B = 4,5 km (Arc de Triomphe à Église Notre-Dame) Le GRAND AXE : La Défense - Le Louvre = 7.5km L J Hébergement A C H D B F E M G

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles 2015 SOMMAIRE 1. Centre Pompidou-Metz... 2 2. Musée de la Cour d Or... 3 3. Arsenal... 3 4. Opéra-Théâtre... 4 5. Les Arènes... 4 6. Les Trinitaires...

Plus en détail

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :...

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :... LA CATHÉDRALE DE REIMS NOM :... Prénom :... Classe :... Sur les traces des constructeurs de la cathédrale : Vers 400 : l évêque Nicaise transfert la première cathédrale de Reims à l emplacement actuel

Plus en détail

Maison unifamiliale : Définition

Maison unifamiliale : Définition Maison unifamiliale : Définition Une maison unifamiliale est considérée comme étant un bâtiment indépendant essentiellement affecté au logement d une seule famille. La portée des différents aspects tirés

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

SORTIE APRES-MIDI DANSANT. Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi. «Tubes d un jour, tubes toujours»

SORTIE APRES-MIDI DANSANT. Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi. «Tubes d un jour, tubes toujours» «Tubes d un jour, tubes toujours» Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi APRES-MIDI DANSANT Dimanche 20 septembre de 14h à 18h A l espace loisirs Charentonneau Participation 6 Laissez-vous emporter

Plus en détail

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Origine, composition des fonds d archives C est la loi Jourdan du 15 septembre 1798 qui substitue

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

Un lieu d exception pour vos événements

Un lieu d exception pour vos événements Un lieu d exception pour vos événements Au cœur de Paris, dans un cadre hors du commun, le Jeu de Paume vous accueille pour organiser, en dehors des horaires d'ouverture au public, vos petits déjeuners,

Plus en détail

Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex. www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse.

Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex. www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse. Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse.com Rejoignez nous sur Facebook et Twitter : www.facebook.com/espacecongres

Plus en détail

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant INFORMATIONS Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière des fusillés. Horaires

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives CIRCULAIRE CONJOINTE Ministère de l éducation nationale Ministère de la défense Ministère de l éducation nationale Direction de l enseignement scolaire Ministère de la défense Direction de la mémoire,

Plus en détail

Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture

Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture contemporaine, se situe dans ce qui est amené à devenir un

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre MUSÉE fondation pour le rayonnement du DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR Le Musée de Montmartre Le Musée de Montmartre en quelques

Plus en détail

Tâche «complexe» sur la résistance intérieure

Tâche «complexe» sur la résistance intérieure Tâche «complexe» sur la résistance intérieure Consigne générale : Après avoir fuit votre Auvergne natale en juin 1940, Vous vous êtes enrôlés auprès du bureau central de renseignement et d action, le service

Plus en détail

L AUDIOGUIDE AU CHATEAU DE VERSAILLES Les réponses à vos questions

L AUDIOGUIDE AU CHATEAU DE VERSAILLES Les réponses à vos questions L AUDIOGUIDE AU CHATEAU DE VERSAILLES Les réponses à vos questions L audioguide est-il payant? L audioguide est proposé gratuitement à tous les visiteurs du château (groupes et individuels) à partir de

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble.

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les subsistances Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les Subsistances Laboratoire international de création artistique Cirque / Théâtre / Danse / Musique 04 78 39 10 02

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

Les partenaires. L association. Bâtimétal

Les partenaires. L association. Bâtimétal Frédérique Nalbandian Parc du grand saint-jean Mirage septembre 2013 Dossier de presse VOYONS VOIR ART CONTEMPORAIN ET TERRITOIRE EDITO La ville d Aix-en-Provence, par l intermédiaire de la Direction de

Plus en détail

Paysages industriels au fil de l Orne. Blainville-sur-Orne. Feuguerolles-Bully. Pierrefitte-en-Cinglais Le Mesnil-Villement.

Paysages industriels au fil de l Orne. Blainville-sur-Orne. Feuguerolles-Bully. Pierrefitte-en-Cinglais Le Mesnil-Villement. LA RÉGION EXPOSE LA RÉGION EXPOSE Paysages industriels au fil de l Orne CAEN Blainville-sur-Orne Feuguerolles-Bully Le Bô Ménil-Hubert-sur-Orne Pierrefitte-en-Cinglais Le Mesnil-Villement Rabodanges ARGENTAN

Plus en détail

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Courtyard by Marriott Paris Neuilly 58 Boulevard Victor Hugo 92200 FRANCE www.marriott.com/parcy Sommaire *Merci de noter que tous les tarifs indiqués

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Hôtel du Petit Moulin

Hôtel du Petit Moulin Hôtel du Petit Moulin Au cœur de Paris Dossier de Presse 29/31 rue du Poitou 75003 Paris Tél : 33(0)1 42 74 10 10 Fax : 33(0)1 42 74 10 97 Contact Presse : karol.lor@pdlr.fr www.paris-hotel-petitmoulin.com

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

UN HABITAT CONTEMPORAIN FAIT DE SÉDUCTION ET D ÉLÉGANCE!

UN HABITAT CONTEMPORAIN FAIT DE SÉDUCTION ET D ÉLÉGANCE! Petite résidence de 4 étages plus attique, l ensemble architectural est conçu pour préserver les espaces verts existants et créer une ambiance végétale jusqu aux logements situés en rez-de-chaussée. Les

Plus en détail

LE QUOTIDIEN DANS L ABRI

LE QUOTIDIEN DANS L ABRI LE QUOTIDIEN DANS L ABRI 7AUDIOGUIDE Avant l état de siège, plusieurs centaines de personnes descendent dans l abri le temps d une alerte aérienne. Pas de banc, l éclairage y est installé tardivement :

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

SELARL MORIN RENARD. Huissiers de Justice Associés près le Tribunal de Grande Instance de SAINTES

SELARL MORIN RENARD. Huissiers de Justice Associés près le Tribunal de Grande Instance de SAINTES SELARL MORIN RENARD Huissiers de Justice Associés près le Tribunal de Grande Instance de SAINTES 15 & 17 Faubourg Taillebourg BP. 14 17 412 SAINT JEAN D ANGELY Tél 05 46 32 04 98 Fax 05 46 32 11 28 PROCES

Plus en détail

Le hautbois sera dans tous ses états et donnera cette année une couleur spéciale au congrès.

Le hautbois sera dans tous ses états et donnera cette année une couleur spéciale au congrès. DOSSIER EXPOSANTS «Rien de grand n est possible sans la participation de tous!» Winston Churchill La ville de Pau est à l honneur en accueillant le 16ème Congrès de l Association Française du Hautbois.

Plus en détail

Le service officiel de l Université de Cambridge pour vous aider à trouver le site d accueil idéal pour votre événement.

Le service officiel de l Université de Cambridge pour vous aider à trouver le site d accueil idéal pour votre événement. Le service officiel de l Université de Cambridge pour vous aider à trouver le site d accueil idéal pour votre événement. www.conferencecambridge.com E: enquiries@conferencecambridge.com T: +44(0)1223768740

Plus en détail

RESTAURATION DU SALON D ANGLE APPARTEMENT DU PAPE DOSSIER DE MÉCÉNAT

RESTAURATION DU SALON D ANGLE APPARTEMENT DU PAPE DOSSIER DE MÉCÉNAT RESTAURATION DU SALON D ANGLE APPARTEMENT DU PAPE DOSSIER DE MÉCÉNAT 1 SOMMAIRE LE CHÂTEAU DE FONTAINEBLEAU 3 LE GROS PAVILLON 4 L AMÉNAGEMENT DU SECOND EMPIRE 6 ESTIMATION DES TRAVAUX DE RESTAURATION

Plus en détail